Principal
Myome

Comment reconnaître les premiers symptômes et signes du cancer de l'utérus à un stade précoce?

Les maladies oncologiques sont aujourd'hui un problème assez urgent. Il y a beaucoup de cas de citoyens faisant appel au centre oncologique pour obtenir de l'aide et le diagnostic d'une telle maladie..

L'oncologie, malheureusement, peut se propager à tous les organes du corps humain. Les tumeurs surviennent à divers endroits et peuvent commencer à se développer n'importe où.

Le cancer de l'utérus survient assez souvent chez les femmes aujourd'hui, et selon les statistiques, ce type d'oncologie est l'un des plus courants.

Qu'est-ce que le cancer de l'utérus?

Ce type de tumeur est un néoplasme. Comme vous le savez, les néoplasmes sont malins et bénins..

Une tumeur telle que le cancer de l'utérus peut être classée comme une tumeur maligne..

La formation d'un tel néoplasme provient, tout d'abord, des tissus de l'utérus, capables de se propager à toutes les parties du corps..

Le cancer est l'une des maladies les plus courantes et se classe au quatrième rang après les cancers du sein, de la peau et du tractus gastro-intestinal..

Statistiques d'incidence

Pour parler de toute maladie oncologique, bien entendu, on ne peut manquer de noter les données statistiques sur la base desquelles des conclusions appropriées peuvent être tirées..

Comme mentionné précédemment, le cancer de l'utérus est l'un des dix cancers les plus courants et se classe cinquième parmi eux..

Bien entendu, il convient de noter que la survenue de cette maladie, ainsi que la mortalité pour cette pathologie, ont considérablement diminué ces dernières années..

Les statistiques montrent que cette pathologie est observée plus souvent dans le développement des femmes de plus de 50 ans. Cependant, selon les médecins, les jeunes filles sont également sensibles à cette maladie..

Auparavant, on croyait que le cancer de l'utérus était l'une des principales causes de décès par tumeur maligne. L'incidence d'une telle pathologie a diminué à 70%..

Types de cancer de l'utérus

Il existe plusieurs types morphologiques de cancer de l'utérus:

  1. Adénocarcinome;
  2. Néoplasme épidermoïde;
  3. Cancer du type squameux glandulaire;
  4. Adénocarcinome du type à cellules claires;
  5. Cancer séreux;
  6. Cancer de la muqueuse;
  7. Cancer indifférencié.

Causes du cancer de l'utérus

Certes, certaines causes et certains facteurs contribuent à la formation du cancer de l'utérus, ce qui peut aggraver le degré de cette maladie grave..

En tant que tel, la raison exacte pour laquelle le développement et la croissance d'un néoplasme sur l'utérus commence dans le monde moderne n'a pas été établie et étudiée.

La recherche a clairement montré qu'il existe un certain nombre de raisons expliquant les facteurs contribuant à la croissance du cancer:

  • Diabète;
  • fumeur;
  • hypertension;
  • SIDA;
  • infection par le papillomavirus humain;
  • échec de la menstruation;
  • maladies de type vénérien;
  • vie sexuelle à un âge précoce;
  • le manque de possibilité d'avoir des enfants;
  • prendre des contraceptifs;
  • accoucher à un âge trop jeune.

L'augmentation du poids corporel est l'un des facteurs les plus fondamentaux et peut-être dangereux contribuant à la formation du cancer..

Certains faits jouent également un rôle très important dans l'apparition d'une tumeur maligne:

  • érosion;
  • processus ulcéreux
  • l'endométriose de l'utérus
  • formations cicatricielles après l'accouchement;
  • processus inflammatoires.

Méthodes de diagnostic des maladies

Le diagnostic est une étape très importante dans tout type de cancer. Il est très important de diagnostiquer la maladie et ce processus doit être organisé correctement.

Le diagnostic comprend:

  1. Examen de routine par un médecin.
  2. À l'aide de miroirs gynécologiques, le médecin peut remarquer qu'il y a des changements d'apparence.
  3. À l'avenir, la patiente devra être envoyée pour une échographie, qui permettra de détecter et de déterminer la taille et la structure altérée de l'utérus. De plus, la structuration et l'épaisseur de l'endomètre sont déterminées sur une étude de type échographie..
  4. Des méthodes de curetage et d'analyse de l'histologie du matériel biologique sont souvent utilisées pour déterminer le devenir et la nature de la maladie. Cette procédure est réalisée sous anesthésie générale en milieu hospitalier..

Symptômes du cancer de l'utérus chez les femmes

Bien entendu, la symptomatologie joue un rôle important dans la détermination de cette maladie..

Un symptôme est quelque chose auquel vous devez prêter la plus grande attention si le patient sent que quelque chose ne va pas. Il est extrêmement important de porter une attention particulière à leur santé pour les femmes de plus de quarante ans.

Malheureusement, le cancer est l'une des maladies dont les symptômes apparaissent à un stade avancé..

Les symptômes peuvent être conditionnellement divisés en plusieurs types:

  1. La première étape concerne les signes et symptômes qui apparaissent avant le début de la ménopause. Supposons qu'une femme soit au début de la ménopause. Pendant une telle période, le cycle menstruel se confond et se manifeste sous la forme d'un écoulement avec du sang, qui au fil du temps devient de plus en plus petit en volume. Pendant une telle période, il convient de prêter la plus grande attention à la sélection. Autrement dit, si, auparavant, ils étaient rares, et plus tard à nouveau abondants, c'est le principal signe et symptôme du cancer de l'utérus..
  2. En outre, il y a plus de signes pendant la ménopause. Dans le cas où une femme a déjà vécu jusqu'à la ménopause et que le cycle menstruel n'est pas apparu depuis plus de deux mois, tout écoulement avec du sang et l'ouverture d'un saignement peuvent devenir des symptômes de cancer.

Selon la catégorie d'âge et la période de ménopause, des symptômes peuvent apparaître:

  • ouverture du saignement;
  • douleur après un rapport sexuel;
  • douleur dans le périnée;
  • douleur dans la région lombaire et le bas de l'abdomen;
  • fatigue rapide et perte de poids soudaine.

Définition du cancer de l'utérus avant la ménopause

Comme indiqué précédemment, certains symptômes indiquent clairement la présence de l'apparition d'un néoplasme avant le début de la ménopause..

Le plus souvent, pendant une telle période, les pertes vaginales sont déjà irrégulières et chaque mois elles apparaissent moins fréquemment..

C'est pendant une telle période que les symptômes du cancer de l'utérus peuvent être tous écoulés avec du sang du vagin..

Manifestation pendant la ménopause

À un moment où une femme a déjà commencé une période de ménopause, à savoir la ménopause, des symptômes peuvent également apparaître qui nécessitent une attention particulière..

En règle générale, une femme n'a pas de règles mensuelles pendant plusieurs mois, les symptômes du cancer peuvent être des écoulements sanglants, quelle que soit la fréquence d'apparition, la durée et le volume.

Description des stades du cancer de l'utérus et espérance de vie

Il n'y a que quatre stades de cancer de l'utérus:

  1. Le premier est une tumeur qui n'affecte que le corps de l'utérus. La tumeur est capable de pénétrer dans les stades primaires jusqu'à l'endomètre, le myomètre à la moitié de la profondeur et à plus de la moitié de la profondeur du myomètre.
  2. Le deuxième type est constitué de cellules malignes qui se trouvent directement dans le col de l'utérus. Ce type de néoplasme peut pénétrer dans le corps de l'utérus et pénétrer dans les couches profondes du col de l'utérus..
  3. La troisième tumeur est capable de se transmettre au vagin et aux appendices, ainsi qu'aux ganglions lymphatiques. Ce type de tumeur peut donner naissance à la couche séreuse de l'utérus de type externe ou aux appendices adjacents, commencer à se développer dans le vagin et, en cas de métastases, aller aux ganglions lymphatiques pelviens.
  4. Le quatrième type de cancer de l'utérus avec propagation de métastases se manifeste dans la vessie ou dans la région rectale et commence également à se propager aux poumons, au foie, aux os et aux ganglions lymphatiques distants..

De plus, les degrés de différenciation cellulaire dans le néoplasme diffèrent..

Il existe un degré d'existence cellulaire assez élevé, ainsi qu'un degré peu différencié. Le fait est que plus la différenciation est exprimée, plus le processus de croissance du néoplasme est lent..

En conséquence, la probabilité de métastases diminue. Si le cancer est mal différencié, le pronostic dans une telle situation s'aggrave..

Espérance de vie du patient:

  • Au stade primaire, lorsque le néoplasme se forme juste et commence à se peupler dans le corps utérin, la probabilité de guérison du patient est d'environ 80 à 90%.
  • Au deuxième stade, le cancer commence à pénétrer au-delà du bord de l'utérus lui-même et contribue ensuite à l'implication du col de l'utérus. Dans une telle situation, les organes situés à proximité ne sont pas sujets à la défaite. La récupération est notée dans 3 cas sur 4..
  • À la troisième étape, lorsque le processus d'oncologie commence à se propager aux appendices et directement à la région vaginale, environ 40% peuvent sortir de cette situation.
  • Au quatrième stade, lorsque la tumeur se développe au-delà de la région pelvienne, la formation commence à pénétrer dans les intestins et les tissus vésiculaires de l'utérus. Le taux de survie ne dépasse pas 15%.
Développement du cancer de l'utérus par étapes (photo)

Métastase

Les métastases commencent à se développer et, généralement, elles pénètrent dans les vaisseaux lymphatiques et les ganglions.

Au stade terminal, l'effet est également sur le système veineux humain..

Au départ, la lésion commence à se développer dans la zone des ganglions lymphatiques et de sa structure. Cela se produit généralement dans les régions iliaques et hypogastriques..

Il est extrêmement rare que les lésions recouvrent d'autres organes..

En outre, les métastases se développent jusqu'au canal du type cervical et, comme mentionné précédemment, au-delà des allées du corps utérin.

Avec la méthode de type hématogène, à partir de laquelle les métastases commencent généralement à pénétrer dans la zone directement dans la zone de l'appendice.

En outre, la zone vaginale est également affectée et, dans certains cas, les reins et le foie, le tissu osseux.

Le taux de développement de la maladie

Le taux de croissance et de développement est principalement dû au type histologique d'occurrence. En outre, il est nécessaire de prendre en compte la pathologie, la capacité du corps à se battre, un traitement compétent et la catégorie d'âge du patient, l'humeur psychologique et spirituelle du patient..

En tant que tel, il ne sera pas possible d'obtenir une réponse exacte et de savoir sur quelle période le cancer se développera jusqu'à la fin..

Traitement du cancer de l'utérus

Bien sûr, la base d'un traitement compétent est l'intervention chirurgicale, à savoir la chirurgie.

L'opération implique l'ablation du corps utérin en combinaison avec les ovaires.

Très souvent, les médecins prescrivent une telle méthodologie de traitement même après une chirurgie, une exposition radio.

La radiothérapie ou la radiothérapie peuvent aider à réduire le risque de récidive. Cependant, cette méthode de traitement n'affecte pas les taux de récupération..

La chimiothérapie est également utilisée. Cette méthode est demandée dans la thérapie de l'oncologie..

De plus, de bons résultats ont été notés avec l'hormonothérapie..

Il est nécessaire de déterminer la méthode de traitement appropriée, en tenant compte de certains facteurs. La prévention est la mesure la plus efficace pour prévenir des maladies telles que le cancer de l'utérus..

Méthodes et méthodes de traitement

Comme indiqué précédemment, un traitement peut être complet et complexe..

Très souvent, les médecins sont obligés d'accepter la méthode chirurgicale d'élimination de la tumeur, la radiothérapie, la chimiothérapie et la thérapie hormonale.

Intervention opératoire

L'intervention chirurgicale est un traitement du cancer courant.

Ce type de traitement implique une opération qui implique l'ablation du corps utérin et des ovaires.

Radiothérapie

L'exposition aux radiations est également une méthode de traitement du cancer populaire. Cependant, cette méthode vous permet de ne vous débarrasser que des rechutes d'oncologie..

Malheureusement, ce type de rayonnement n'affecte pas les taux de survie des patients..

Thérapie hormonale

Comme vous le savez déjà, les hormones sont un composant assez puissant qui aide à guérir de nombreuses maladies et peut également prolonger la vie des gens..

Pour un tel traitement, des médicaments Depostat, Farlugal et autres sont utilisés..

Si les métastases sont actives, le traitement progestatif est inefficace.

Dans cette situation, Zoladek est prescrit..

Très souvent, le traitement hormonal combine la chimiothérapie pour le meilleur effet..

Chimiothérapie

La chimiothérapie est une technique assez courante qui permet, dans certains cas, de se débarrasser du cancer..

Très souvent, cette méthodologie de traitement est utilisée avec une propagation étendue de la croissance tumorale..

De plus, avec la nature autonome du néoplasme, si les métastases sont en position active et ont commencé à se propager, la chimie est utilisée.

Conséquences du cancer de l'utérus

Il convient de noter tout de suite que le cancer de l'utérus est la condition pathologique la plus dangereuse. S'il n'y a pas de thérapie en tant que telle, ce qui est nécessaire pendant la période de traitement du cancer, les conséquences d'une augmentation de l'éducation sont les plus susceptibles d'entraîner la mort..

Souvent, les oncologues suggèrent de retirer l'utérus avec les appendices, avec une partie du vagin et du col de l'utérus.

Différences entre le cancer de l'utérus et les fibromes

Le myome est un processus qui est une augmentation et une croissance des tissus utérins, qui sont ensuite formés par certains facteurs traumatiques.

Cela peut être facilité par des avortements fréquents, un curetage, une inflammation du système génito-urinaire et bien plus encore..

Il convient de noter que le cancer de l'utérus et les fibromes n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Ces deux pathologies sont complètement différentes et le myome, en aucune situation n'est capable de se développer en cancer.

Il convient également de noter que l'oncologie se forme dans la couche épithéliale, une hyperplasie bénigne se trouve dans la couche musculaire.

C'est pourquoi, tout patient doit consulter un gynécologue pour un examen.

Prévention du cancer de l'utérus

Pour prévenir cette maladie, il est nécessaire d'éviter les diagnostics tels que le diabète, l'obésité et l'infertilité..

En d'autres termes, vous devez contrôler votre poids corporel, traiter les fonctions reproductives, s'il y a un tel besoin et vous débarrasser du diabète, le cas échéant..

En médecine moderne, il existe une autre mesure de prévention du cancer du col de l'utérus - la vaccination.

Le vaccin contre le cancer du col utérin est un vaccin qui prévient l'infection par le dangereux virus du papillome humain. L'émergence d'une tumeur maligne est provoquée par une quinzaine de types de VPH, dont les 16e et 18e types sont les plus oncogènes.

En soi, il ne peut pas provoquer le développement de la maladie ou provoquer son exacerbation, cependant, il forme une immunité stable contre tous les types de VPH oncogènes.

Il convient de noter l'importance d'un tel moyen de prévention, car souvent même l'utilisation des méthodes les plus innovantes de traitement d'une tumeur maligne ne donne pas le résultat souhaité, ce qui conduit à une issue mortelle..

Par conséquent, il est préférable de prévenir la maladie avec des vaccins qui préviennent l'infection, que les médecins recommandent aux filles âgées de 12 ans et plus..

Pronostic de survie des patients

Comme indiqué précédemment, le pourcentage de survie dépend principalement du facteur à quel stade le cancer a été détecté.

Plus tôt la raison apparaît et le patient rend visite au médecin et est en mesure de diagnostiquer le cancer, plus il y a de chances de vivre longtemps et de vaincre le cancer..

Cela signifie, tout d'abord, qu'il est nécessaire de consulter régulièrement un gynécologue et de passer les tests et les examens requis..

De plus, les médecins recommandent de surveiller la forme physique, de prêter attention à l'activité physique et de contrôler la glycémie..

Cancer du corps de l'utérus

Parmi tous les néoplasmes malins, le cancer du corps utérin occupe le premier rang en termes de prévalence. Le plus souvent, la pathologie se développe chez les femmes en période périménopausique et postménopausique. L'âge moyen varie de 60 à 63 ans. Si une maladie est détectée, un traitement urgent est nécessaire.

Qu'est-ce que le cancer de l'utérus

La maladie survient dans l'endomètre. La fonction endométriale est maintenue grâce à des interactions complexes entre les systèmes nerveux et endocrinien. Dans l'hypothalamus, l'hypophyse et les ovaires, des hormones sont produites qui régulent la croissance, le développement et le rejet ultérieur de l'endomètre pendant la phase menstruelle du cycle si la grossesse n'a pas eu lieu.

Ce sont les violations des mécanismes de régulation neuro-endocriniens qui provoquent le plus souvent des maladies du système reproducteur féminin, y compris le cancer de l'endomètre.

Pour sélectionner des médicaments pour guérir une maladie, les causes, le degré de pathologie et l'âge du patient sont étudiés. Une femme doit être sous la surveillance constante d'un spécialiste qui effectue des examens réguliers de l'utérus affecté et révèle un changement dans son évolution maligne.

Causes du cancer

Le plus souvent, les femmes en surpoids sont sensibles à la pathologie. Le beau sexe souffre également de cette maladie en raison de l'hypertension artérielle et en relation avec le diabète sucré acquis..

En outre, parmi les facteurs importants conduisant à la maladie, on peut distinguer les suivants:

  • début précoce de l'activité sexuelle ou des menstruations;
  • période tardive de la ménopause;
  • absence d'accouchement pendant la période de procréation;
  • diagnostic d'infertilité;
  • néoplasmes dans la région ovarienne, capables de synthétiser des hormones œstrogènes;
  • cycle menstruel perturbé.

La prédisposition génétique est un facteur important influençant la formation du cancer du corps utérin. Le facteur héréditaire est à l'honneur parmi les causes de la pathologie.

Signes, symptômes et manifestations

Pendant le cycle menstruel, une femme peut présenter les symptômes suivants:

  • Règles abondantes, avec douleur intense. Les saignements peuvent également être absents pendant un certain temps et reprendre dans une période chaotique..
  • La période post-menstruelle est caractérisée par des règles rares..
  • Anémie.
  • Infertilité.
  • Leucorrhée. Ce symptôme se manifeste par une décharge abondante, similaire à la leucorrhée liquide. Peut avoir la couleur des slops de viande ou un caractère purulent, ainsi qu'une odeur ichore (putride).
  • Douleur dans le bas de l'abdomen. Le bas du dos et le sacrum peuvent commencer à se déranger. Parfois, la douleur devient des crampes..
  • Violation de la miction. Il y a une sensation de miction incomplète et une incontinence constante peut être observée.
  • Troubles intestinaux. Une femme peut souffrir de constipation ou de diarrhée.
  • Le fonctionnement des organes pelviens est altéré et dans ce contexte, une ascite se développe.

Pour les stades ultérieurs du développement de la maladie, la survenue d'un cancer métastatique (secondaire) du foie et des poumons est caractéristique..

Stades du cancer de l'utérus

Les stades du cancer de l'utérus sont divisés en:

  1. Zéro. Le cancer préinvasif du corps utérin se développe de manière asymptomatique et la femme ne peut pas soupçonner sa présence. Il est pratiquement impossible de détecter un cancer à ce stade par des méthodes de diagnostic..
  2. Première. Les cellules anormales ne se propagent pas à l'extérieur de l'utérus et n'affectent que l'organe creux.
  3. Seconde. La tumeur recouvre déjà le col de l'utérus, mais ne dépasse pas ses frontières.
  4. Troisième. La tumeur a tendance à se propager localement ou régionalement.
  5. Quatrième stade A. La pathologie s'étend à la membrane muqueuse du gros intestin et même à la vessie.
  6. Quatrième stade B. La tumeur se propage aux organes individuels et affecte le système lymphatique du corps. Un processus actif de métastase se produit.

Traitement du cancer de l'utérus

Pour prescrire un traitement efficace, un diagnostic approfondi est effectué, qui comprend un examen initial et une étude de l'histoire du patient. De plus, vous devez suivre un certain nombre de procédures supplémentaires:

  • biopsie par aspiration;
  • Ultrason;
  • hystéroscopie;
  • étude de fluorescence;
  • hystéroscopie;
  • examen général du corps (si nécessaire).

L'intervention chirurgicale implique l'ablation complète de l'utérus ainsi que des ovaires et des ganglions lymphatiques. Si la procédure est difficile, elle est remplacée par des méthodes modernes de traitement laparoscopique. L'essence de cette procédure est que toutes les muqueuses affectées et une petite couche du myomètre sont éliminées.

La laparascopie est recommandée pour les femmes qui ont le stade primaire du cancer du corps utérin et présentent les pathologies les plus complexes de nature différente..

Le rayonnement est utilisé comme traitement combiné. La radiothérapie externe permet de réduire le risque de propagation de la pathologie à d'autres organes et d'améliorer le bien-être du patient. Et la chimiothérapie est utilisée comme méthode indépendante. Les médicaments sont associés les uns aux autres en fonction de l'âge du patient, du stade de sa maladie et d'autres pathologies du corps. Le cyclophosphamide, la doxorubicine et le cisplatine sont utilisés comme médicaments puissants..

Prévention du cancer de l'utérus

Pour appliquer des mesures préventives, vous devez respecter les règles suivantes:

  • les femmes sujettes à diverses manifestations pathologiques doivent subir des examens diagnostiques par un gynécologue chaque année;
  • surveiller l'hygiène des organes génitaux externes;
  • traiter les maladies infectieuses à temps;
  • maintenir des niveaux hormonaux normaux;
  • au moindre soupçon de maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Le cancer du corps de l'utérus à son premier stade est généralement asymptomatique. Les patients découvrent la pathologie à une période aussi précoce tout à fait par accident, lors de la visite du prochain examen par un gynécologue. La maladie est suffisamment grave. Le traitement doit être effectué rapidement et efficacement.

Cancer du corps de l'utérus

Le cancer du corps de l'utérus est une formation oncologique qui se développe dans la membrane qui recouvre la cavité interne de l'utérus (endomètre). Selon les statistiques, il occupe une place de premier plan dans sa prévalence parmi les maladies oncologiques féminines; les femmes qui en souffrent représentent 30% du nombre total de patients diagnostiqués avec un cancer. L'âge moyen des femmes qui développent des tumeurs oncologiques est de 60 ans.

Les experts identifient deux options possibles pour le développement de la maladie:

  1. Il est observé chez les jeunes filles. La manifestation du cancer du corps de l'utérus est associée à une hyperplasie de ses tissus. La maladie est facile à diagnostiquer et le traitement offre de fortes chances de vaincre la maladie.
  2. Chez les femmes plus âgées, il y a une diminution de la taille et du volume de l'utérus, ce qui provoque la formation d'une tumeur. Malheureusement, le pronostic pour les patients n'est pas si favorable..

Classification du cancer du corps de l'utérus

Les experts ont développé une classification internationale du cancer du corps utérin selon le système TNM. Cette méthode vous permet de prendre en compte les caractéristiques du néoplasme tumoral primaire, l'implication des ganglions lymphatiques dans le processus, l'apparition de métastases.

Un tel système de différenciation permet de se baser sur le stade de développement de la maladie dans le corps:

  1. Stade I: les cellules cancéreuses ne se développent pas en dehors de l'endomètre du corps utérin;
  2. Étape II:
    • cancer avec lésion du tissu musculaire de l'utérus;
    • tumeurs malignes qui se développent exclusivement dans l'espace péri-utérin, ne passant pas dans la région pelvienne;
    • cancer qui se propage au cou de l'organe génital.
  3. Stade III:
    • le cancer affecte le tissu péri-utérin et surmonte la paroi pelvienne, le processus oncologique commence à se développer à l'extérieur de l'utérus;
    • des métastases de la maladie sont observées dans les ganglions lymphatiques, les appendices, la cavité vaginale;
    • les cellules oncologiques se développent dans les organes du péritoine utérin et n'impliquent pas les organes voisins dans le processus;
  4. Stade IV:
    • la maladie affecte les organes voisins: la vessie, le rectum;
    • les métastases commencent dans des endroits éloignés du foyer principal.

Causes et stades de développement du cancer du corps de l'utérus

Les médecins ont compilé un groupe de facteurs qui contribuent au développement des cellules cancéreuses de l'épithélium de l'organe génital:

  1. Le développement d'un cancer du corps utérin est observé 2 fois plus souvent chez les femmes qui ne connaissaient pas la joie du bonheur maternel.
  2. Infertilité grave, fonctionnalité altérée du système reproducteur, cycle menstruel irrégulier.
  3. Début tardif de la ménopause (après que la femme a atteint l'âge de 45 ans) ou traitement hormonal au début de la ménopause.
  4. Diabète sucré et surpoids. Ici, il est nécessaire de préciser que la quantité de kilos en trop doit dépasser la norme de plus de 20 kg.
  5. Prendre un médicament appelé tamoxifène pendant le traitement du cancer du sein.

Le développement du cancer commence dans tous les cas au niveau cellulaire, car ce sont les cellules qui sont à la base de la structure des tissus. Le nombre de cellules nouvellement formées peut dépasser les besoins du corps, par conséquent, des croissances tissulaires se forment, appelées tumeurs. La tumeur peut être bénigne ou maligne..

Néoplasmes bénins de l'utérus - fibromes, polypes et endométriose. De telles tumeurs ne sont pas mortelles et ne réapparaissent pas après leur retrait. L'éducation ne commence pas le processus de métastase et ne se propage pas au-delà de la cavité utérine.

La nature maligne de la tumeur constitue une menace pour la vie du patient, peut se développer sur les tissus d'autres organes et endommager d'autres organes du corps féminin. Le cancer du corps de l'utérus ne surgit jamais de nulle part. Les raisons de son apparition sont un certain nombre de maladies qui provoquent une violation de la fonctionnalité de la muqueuse utérine.

Après avoir étudié les caractéristiques du développement des cellules cancéreuses, les experts sont arrivés à la conclusion que l'ensemble du processus peut être conditionnellement divisé en trois étapes:

Au premier stade, le cancer passe de la nucléation des cellules à leur pleine pénétration dans les profondeurs du tissu musculaire et de la membrane épithéliale de l'utérus.

La deuxième étape est caractérisée par la propagation des cellules tumorales au niveau local. Le néoplasme se renforce dans la paroi musculaire utérine et détruit son plexus lymphatique, des métastases se forment.

La troisième étape complète le processus de lésion tissulaire.

Une telle classification vous permet de choisir la bonne méthode de traitement et de développer un ensemble de procédures de traitement visant à éliminer le cancer du corps utérin:

  • au premier stade, la chirurgie et la radiothérapie sont utilisées;
  • dans la deuxième étape, les principes de la chirurgie rationnelle et de la radiothérapie sont souvent utilisés;
  • la troisième étape nécessite des méthodes plus radicales - traitement avec des médicaments hormonaux et chimiques.

Symptômes du cancer de l'utérus

Le plus souvent, les patients se tournent vers des spécialistes pour se plaindre de leucorrhée, de saignements et de douleurs dans l'abdomen, qui sont particulièrement évidents dans les derniers stades..

Aux premiers stades du développement de la maladie, l'écoulement a une consistance purulente et, plus tard, un mélange de caillots sanguins peut être observé. Le rejet n'a pas d'odeur distincte et peut être abondant ou modéré.

L'écoulement de sang des organes génitaux dans son abondance dépend de l'état de santé général, peut être maculé dans la nature, sans une certaine cyclicité. Les femmes doivent être alertées des saignements de type menstruel pendant la période ménopausique.

Peu à peu, l'état de la femme s'aggravera, de la faiblesse, de l'apathie, de la léthargie et de l'irritabilité apparaîtront.

Au cours de la progression du cancer du corps de l'utérus, il y a une contraction régulière de ses parois (le corps essaie d'expulser les cellules cancéreuses), de sorte que la douleur ressemble souvent à des douleurs du travail. La capsule tumorale est le plus souvent remplie de pus et de liquide semblable à du pus.Par conséquent, dans les stades ultérieurs, une compression de la vessie et d'autres organes situés à proximité est observée.

Le diagnostic du cancer du corps de l'utérus vous permet de développer une thérapie individuelle pour chaque femme. Le traitement de cette maladie consiste à effectuer les actions suivantes:

  • identification du danger et confirmation du diagnostic;
  • diagnostiquer une tumeur;
  • identifier l'emplacement du foyer de cancer;
  • détermination du stade d'un néoplasme cancéreux;
  • analyse des tissus affectés par les cellules cancéreuses;
  • étude des maladies concomitantes et de leur possible élimination.

Dans un premier temps, le gynécologue écoute les plaintes de la femme, clarifie la présence de symptômes, identifie les facteurs de risque possibles et examine en profondeur les antécédents médicaux du patient.

Ensuite, vous devez effectuer un examen gynécologique. L'utilisation d'un miroir spécial révélera la tumeur, le cas échéant. Les changements dans la taille de l'utérus, l'examen visuel des trompes de Fallope et la formation de phoques dans la cavité pelvienne peuvent être déterminés à l'aide d'une étude à deux mains, mais il ne sera pas en mesure de déterminer le développement de la maladie à ses débuts.

Pour confirmer le diagnostic, les patients se voient prescrire une biopsie par aspiration: à l'aide d'un cathéter, le matériel est retiré de la cavité utérine pour examen. Cette procédure pour les femmes en âge de procréer est effectuée le 25e jour du cycle, et pendant la période post-menstruelle, le jour n'a pas d'importance.

L'échographie est la principale méthode de diagnostic du cancer du corps utérin. L'utilisation de cette méthode permet de déterminer l'emplacement du foyer, d'établir le type de formation de la tumeur, la profondeur de sa germination, le degré de prévalence des cellules cancéreuses dans les tissus musculaires de l'utérus..

Pour confirmer les résultats de l'échographie, une tomodensitométrie est également prescrite, ce qui donne des indications sur l'état des organes affectés par les cellules cancéreuses. L'hyteroscopie garantit un résultat diagnostique à 100%. Cette méthode consiste en l'analyse histologique de tissus prélevés sur la surface interne de l'utérus.

Pour déterminer le cancer du corps de l'utérus aux premiers stades, vous pouvez utiliser une étude de fluorescence. Le diagnostic endoscopique consiste en l'introduction de médicaments photosensibilisants spéciaux, qui vous permettent d'identifier même les plus petites tumeurs.

Chaque patient subit un examen général obligatoire. Le médecin doit être conscient de la présence de maladies concomitantes, d'éventuelles pathologies. Ces informations aident à formuler un plan de traitement pour le cancer des tissus utérins et à éliminer avec succès la maladie..

Pronostic du cancer du corps de l'utérus

Un certain nombre de facteurs influencent un pronostic favorable:

  • le stade de développement de la maladie auquel le traitement a été commencé;
  • l'âge de la femme;
  • la présence de métastases;
  • complications causées par la progression du processus oncologique.

Cancer de stade 2 du corps de l'utérus: pronostic

Les patients de moins de 50 ans ont de bonnes chances de succès du traitement. Le taux de survie moyen à cinq ans chez les patients de ce groupe d'âge est de 90%. Chez les patients de soixante-dix ans - 60%. Les métastases réduisent considérablement ces indicateurs. Toutes les femmes diagnostiquées d'un cancer de l'utérus sont suivies tout au long de leur vie par des spécialistes dans le domaine de la gynécologie, de l'endocrinologie et de l'oncologie..

Les femmes qui ont subi une hormonothérapie dans le traitement du cancer de l'utérus ont une chance de devenir enceintes, mais pour cela, il est nécessaire de subir une période de rééducation et de restaurer la fonctionnalité du système reproducteur..

Traitement du cancer de l'utérus

Le traitement du cancer de l'utérus comprend trois thérapies:

  • chirurgie pour enlever le corps de la tumeur;
  • chimiothérapie;
  • traitement hormonal.

Les méthodes ci-dessus sont très rarement utilisées séparément, car elles deviennent particulièrement efficaces lorsqu'elles sont appliquées ensemble..

La chirurgie est le traitement le plus courant du cancer de l'utérus. Une opération qui implique l'ablation complète du corps utérin s'appelle une hystérectomie. En même temps que l'utérus, les ovaires, les trompes de Fallope, une partie du vagin et les ganglions lymphatiques régionaux peuvent être amputés. La période de rééducation après la chirurgie dure jusqu'à deux mois. Même si la patiente n'a pas atteint l'âge de la ménopause, après l'opération, elle ne pourra jamais tomber enceinte, car elle n'aura jamais de règles. L'abaissement du taux d'hormones féminines provoquera périodiquement de la fièvre chez la femme, une sensation de sécheresse dans la région vaginale et une transpiration élevée la nuit.

La radiothérapie est utilisée à tous les stades du développement du cancer du corps utérin. Souvent, cette méthode est prescrite en période postopératoire, mais lorsqu'il est impossible de procéder à une intervention chirurgicale, elle devient le seul moyen d'influencer les cellules cancéreuses. Dans les stades ultérieurs, la radiothérapie est utilisée en association avec une chimiothérapie plusieurs fois par semaine..

Après irradiation, les patients ont présenté des vomissements, des troubles de la miction, une perte de cheveux et une rougeur de la peau dans la partie pubienne du corps. L'apparition précoce de la ménopause est un autre effet secondaire, cependant, chez les jeunes filles, les menstruations peuvent reprendre..

La chimiothérapie est souvent utilisée après la chirurgie pour empêcher le développement ultérieur des cellules cancéreuses et pour empêcher la récidive de la maladie. Cette méthode de traitement est effectuée avec la fréquence des procédures et les médicaments sont administrés par voie intraveineuse. Les femmes peuvent avoir des ecchymoses, des saignements, une perte de cheveux et des problèmes d'estomac..

L'hormonothérapie du cancer de l'utérus implique l'utilisation d'hormones qui agissent sur les récepteurs tumoraux et arrêtent le processus oncologique. Au premier stade du cancer, cette méthode peut devenir la principale, car elle laisse à une femme la possibilité de tomber enceinte et de donner naissance à un enfant..

Prévention du cancer de l'utérus

Pour éviter le développement de cette maladie, vous devez suivre un régime alimentaire approprié et éviter une prise de poids anormale. Une femme doit prendre soin de sa santé seule: un cycle menstruel stable, une hygiène personnelle, le fait d'avoir un partenaire sexuel permanent et l'utilisation de contraceptifs sont tous très importants pour la santé. Si vous trouvez des symptômes inhabituels en vous-même, vous devez immédiatement contacter un spécialiste pour un diagnostic, ce qui vous aidera à commencer un traitement rapide des maladies qui provoquent le développement d'un cancer du corps utérin..

Les femmes à risque sont examinées tous les 6 mois par un gynécologue avec un examen échographique supplémentaire de la cavité utérine. Ce n’est que dans ce cas que nous pouvons parler de mesures préventives à part entière..

Les premiers signes de cancer de l'utérus à un stade précoce

Le cancer de l'utérus occupe la place principale parmi les pathologies gynécologiques de l'appareil reproducteur féminin. Plus de 16 mille nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués en Russie chaque année.

Le cancer affecte principalement les patients de moins de 60 ans, bien que les cas surviennent à un plus jeune âge. Le néoplasme est caractérisé par l'apparition rapide de signes spécifiques.

Conclusion

  • Les symptômes du cancer sont parfois trouvés par une femme dans ses formes initiales;

La maladie est traitée par radiothérapie, chimiothérapie ou chirurgie;

  • Les fibromes de l'utérus n'ont rien à voir avec le cancer;
  • La maladie peut être prévenue par des examens gynécologiques annuels.

Symptômes du cancer de l'utérus chez les femmes

Les signes de la pathologie considérée dépendent de la gravité de la croissance cancéreuse. Au début, les femmes s'inquiètent de l'apparition de saignements de l'utérus ou d'une leucorrhée. Le saignement se produit dans d'autres maladies, ce qui complique le diagnostic.

D'autres signes se trouvent à des stades avancés. La douleur est l'une des caractéristiques de la croissance avancée du cancer. Il augmente avec l'accumulation de sang dans la cavité abdominale et la croissance tumorale.

Avec des métastases dans la zone de la vessie, des mictions douloureuses et fréquentes apparaissent. Lorsque le rectum est impliqué dans le processus douloureux, la constipation et la douleur pendant les selles se développent. Il y a du sang dans les selles.

Premiers signes

Les premières manifestations du cancer sont l'apparition de sang ou de leucorrhée chez les jeunes patients. Ce ne sont pas les mêmes que les divisions mensuelles. Dans la période postménopausique, les manifestations précoces typiques sont des saignements de l'utérus. Parfois, une leucorrhée blanche apparaît.

Définition du cancer de l'utérus avant la ménopause

En ce moment, les femmes n'ont plus leurs règles. Par conséquent, le signe le plus caractéristique qui vous oblige à consulter un oncologue le plus tôt possible est l'écoulement sanguin..

Manifestation pendant la ménopause

Devrait alerter l'écoulement de sang d'une nature différente de celle du vagin. Ils peuvent apparaître à des fréquences différentes..

Causes du cancer de l'utérus

La cause exacte du développement du cancer est inconnue. Il existe de tels facteurs prédisposant au cancer des organes génitaux internes:

  • ménarche tardive;
  • arrêt artificiel de la menstruation (plus de 55 ans);
  • menstruations anovulatoires prolongées;
  • infertilité causée par des problèmes endocriniens;
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • Carcinome de Brenner;
  • une augmentation de la masse grasse;
  • Diabète;
  • l'utilisation d'estronènes sans addition de gestagènes;
  • l'utilisation de médicaments anti-œstrogènes;
  • manque d'actes intimes;
  • manque de gestation;
  • prédisposition génétique défavorable.

Types de maladies pathogéniques

En fonction de la pathogenèse, des types de cancer hormono-dépendants et autonomes sont diagnostiqués. Dans le cas d'une variante hormono-dépendante, les troubles de l'ovulation entraînent une augmentation de la production d'hormones.

Ils provoquent une prolifération accrue de l'endomètre, son hyperplasie, qui à son tour augmentent le risque de développer un cancer.

La probabilité de cancer hormonal augmente considérablement avec:

  • infertilité;
  • arrêt tardif des menstruations;
  • saignement anovulatoire;
  • obésité;
  • tumeurs surrénales bénignes.

Le cancer autonome se développe pendant la période postménopausique en même temps que l'atrophie de la couche muqueuse interne de l'utérus ou des ovaires. Le cancer est caractérisé par le plus haut degré de malignité, pénètre rapidement profondément dans les tissus.

Les médecins identifient les étapes suivantes dans la formation de lésions oncologiques de l'utérus:

  • arrêt de l'ovulation;
  • une augmentation de la quantité d'oestrogène;
  • la formation de polypes;
  • prolifération de l'endomètre;
  • antipyréticité de l'épithélium;
  • cancer pré-invasif;
  • pénétration d'une formation semblable à une tumeur dans le myomètre;
  • cancer sévère.

Formes de cancer

Les types de carcinomes suivants se distinguent par leurs caractéristiques morphologiques:

  • adénocarcinome;
  • carcinome à cellules légères;
  • cellule plate;
  • squameux glanduleux;
  • séreux;
  • faible différenciée;
  • mucineux.

Stades du cancer de l'utérus

La différenciation de la pathologie se produit en tenant compte de la taille de la formation oncologique, de la croissance du tissu musculaire, de l'augmentation, du degré de lésion des nœuds, etc. Une tumeur qui n'a pas dépassé les limites de la paroi interne de l'utérus est définie au stade 0.

  1. La première étape est la défaite exclusive du corps de l'utérus.
  2. Dans la deuxième étape, les cellules non naturelles se trouvent dans le col utérin - d'abord dans la membrane glandulaire, puis elles se propagent dans des couches plus profondes.
  3. Au troisième stade, la transition des processus cancéreux vers le vagin, les appendices et les ganglions lymphatiques se produit. Sous forme de maladie IIIC, des métastases dans les ganglions lymphatiques pelviens ou péri-aortiques sont diagnostiquées.
  4. Le quatrième stade est le cancer qui se propage à l'uretère, au rectum, aux voies respiratoires, au foie, aux os et aux ganglions lymphatiques.

Un degré varié de différenciation tumorale est déterminé. Plus la différenciation est prononcée, plus la tumeur progresse lentement. Dans les tumeurs mal différenciées, la prédiction est la pire.

Signes d'une tumeur maligne de l'utérus - premières manifestations, symptômes, diagnostic, stades et traitement

Après 45 ans, les femmes risquent de développer un cancer de l'utérus en raison de changements hormonaux, vous devez donc connaître les premiers signes et symptômes de la maladie afin de la prévenir. Les stades initiaux de la maladie sont asymptomatiques, mais le développement de l'oncologie peut être suspecté avec un examen régulier par un gynécologue. Plus tôt une pathologie est détectée, plus vite elle peut être traitée afin d'éviter des conséquences graves..

Qu'est-ce que le cancer de l'utérus

Dans la terminologie médicale, le carcinome utérin est le développement d'une tumeur maligne dans l'organe génital féminin. Il est le principal à porter un enfant et est responsable de la capacité de reproduction d'une femme. En apparence, l'utérus ressemble à un sac creux aplati avec un angle, composé d'un corps et d'un cou. À l'intérieur, il est tapissé d'endomètre, qui est rejeté et libéré vers l'extérieur à chaque menstruation. L'oncologie de cet organe est extrêmement dangereuse et peut entraîner la mort..

Les raisons

Les médecins ont établi un certain nombre de raisons qui affectent la survenue d'un cancer à l'intérieur de la cavité utérine et provoquent la croissance rapide des cellules cancéreuses:

  • manque d'accouchement;
  • obésité;
  • Diabète;
  • prendre des médicaments hormonaux en raison d'une défaillance hormonale, mais pas de pilules contraceptives;
  • infertilité, irrégularités menstruelles;
  • menstruation précoce et ménopause tardive;
  • ovaires polykystiques, leurs tumeurs;
  • cancer du sein en raison du manque d'allaitement;
  • cancer du côlon héréditaire sans polypes:
  • dysfonctionnement de l'endomètre dans le passé;
  • plus de 45 ans;
  • grossesses graves, fausses couches, avortements.

Classification

Selon les données oncologiques, il existe plusieurs types de classifications de néoplasmes malins:

  1. Par forme morphologique - adénocarcinome, sarcome, adénocarcinome à cellules claires (mésonéphroïde), carcinome épidermoïde, oncologie des cellules squameuses glandulaires, cancer séreux, mucineux, indifférencié.
  2. Par la forme de croissance - avec une croissance autonome mixte principalement exo- ou endophyte.
  3. Par localisation - dans la zone du bas, du corps, du segment inférieur.
  4. Selon le degré de différenciation (le plus faible, le pire) - cancer hautement différencié, modérément différencié, mal différencié.
  5. Selon le code ICD, selon la classification FIGO - leurs types avec un code numérique et alphabétique.

Prévoir

Dans 90% des cas, l'oncologie du col de l'utérus et des ovaires est complètement guérie par chirurgie puis radiothérapie. Si le cancer est détecté à temps, il est alors possible de prévenir le développement de métastases et d'améliorer le pronostic de survie. En fonction de l'étape, la prévision sera la suivante:

  • sur le premier, 78% des patients survivent dans les cinq premières années;
  • le second - 57%;
  • troisième - 31%;
  • quatrième - 7,8%.

Stades du cancer de l'utérus

L'oncologie se développe progressivement, à partir du stade zéro, lorsque seuls les premiers rudiments de cellules cancéreuses peuvent être détectés. Les principales étapes de développement sont:

  • d'abord - la tumeur affecte l'endomètre ou se développe dans la couche musculaire (myomètre);
  • le second - le développement d'une tumeur sur le cou (collus utérus);
  • le troisième est la sortie de la formation du cancer en dehors de l'utérus, qui se propage au vagin, aux ganglions lymphatiques pelviens ou lombaires;
  • quatrième - germination dans la vessie, le rectum;
  • métastases - l'apparition de métastases dans le foie, les poumons, les ganglions lymphatiques inguinaux.

Cancer de l'endomètre

Une tumeur maligne de la membrane muqueuse tapissant la cavité de l'intérieur est un cancer initial de l'endomètre de l'utérus. Il survient après la ménopause, 72% de la détection se produit dans la première étape. La cause du développement est l'oestrogénisation - en raison d'un excès d'hormone sexuelle féminine, l'hyperplasie de l'endomètre commence. Types d'oncologie de l'endomètre:

  • hyperplasie simple sans atypie;
  • complexe adénomateux sans atypie;
  • atypique simple - état précancéreux d'un néoplasme malin (MNO);
  • complexe atypique - se transforme en cancer avec une probabilité de 80%.

Cancer du corps de l'utérus

La prochaine étape après une lésion endométriale est considérée comme une tumeur du corps de l'utérus. L'oncologie de l'utérus se développe à partir des tissus de la membrane muqueuse (adénocarcinome) ou musculaire (léiomyosarcome). La croissance d'une tumeur maligne tombe sur le fond, l'isthme, la cavité utérine. Les cellules métastasent vers les tissus adjacents, vers le cou, les trompes de Fallope, les ovaires, les ganglions lymphatiques, les vaisseaux.

Cancer du col utérin

Une tumeur maligne, souvent trouvée chez les femmes, est le cancer du col de l'utérus. 85% de ses cas sont dus à la survenue de néoplasmes de cellules épithéliales squameuses, les 15% restants sont des adénocarcinomes issus de cellules produisant du mucus. On distingue une forme exo-, endophyte, qui affecte le vagin ou le corps de l'utérus. Le type papillaire est caractérisé par la croissance de petites papilles (qui ressemble à du chou-fleur), et le type en forme de cratère est caractérisé par le revêtement de la tumeur avec des ulcères et un revêtement gris. Le virus du papillome humain (HPV) provoque souvent une croissance tumorale.

Cancer de l'utérus et des ovaires

Après la défaite du col de l'utérus et en l'absence de traitement, l'oncologie atteint les ovaires, qui sont utilisés pour produire des hormones. La maladie est asymptomatique, mais elle peut se manifester par une douleur, une constipation et une compression de la vessie. Types d'oncologie ovarienne:

  • mucineux;
  • séreux;
  • endométrioïde;
  • La tumeur de Brener;
  • cellule claire;
  • épithéliale mixte;
  • carcinome;
  • stroma du cordon sexuel;
  • cellule lipoïde;
  • lésions des tissus mous;
  • cellules germinales;
  • secondaire;
  • gonadoblastome;
  • kystes.

Une tumeur des ovaires se développe dans un organe, passe rapidement dans le second, affecte complètement l'un d'entre eux. La formation affecte les trompes de Fallope, le corps, la cavité abdominale. La troisième étape se manifeste par une infection des ganglions lymphatiques, inguinale, se termine par des métastases dans le foie et les poumons. 80% des patients dans la première étape peuvent être guéris avec succès de l'oncologie, dans les étapes ultérieures ce chiffre n'est que de 10%.

Métastase

Les métastases sont considérées comme des foyers secondaires de croissance de tumeurs malignes. Une tumeur de l'endomètre se manifeste par trois types de métastases:

  • implantation - un moyen de putréfaction impliquant le péritoine viscéral;
  • lymphogène - lésions des ganglions lymphatiques du bassin;
  • hématogène - lésions des ganglions lymphatiques et infection des os, du foie et des poumons.

Les symptômes du cancer de l'utérus

Les premiers stades de l'oncologie utérine sont asymptomatiques, ce n'est que chez les femmes ménopausées que des saignements utérins acycliques ou des menstruations prolongées abondantes peuvent être notés. Les premiers signes de cancer de l'utérus sont des pertes vaginales aqueuses striées de sang. Un symptôme moins courant est une douleur dans le petit bassin, l'abdomen, accompagnée d'une courte durée. Les femmes plus âgées peuvent présenter une sténose (contamination) et une accumulation de pus dans la cavité utérine.

Premiers signes

Les médecins distinguent les premiers signes suivants de cancer de l'utérus, caractérisant le cancer, et en présence desquels vous devez immédiatement consulter un médecin:

  • saignement des organes génitaux, ressemblant à la menstruation, mais survenant soudainement;
  • douleur.

Allocations

Selon le stade de développement de la tumeur, le type, le format et le volume des sécrétions diffèrent, à la fois pendant la menstruation et pathologiques:

  • avec oncologie du corps de l'utérus - leucorrhée séreuse, douleur, saignement sans référence au cycle;
  • au premier stade - saignement utérin léger ponctuel, écoulement aqueux, muqueuses inodores;
  • dans les derniers stades - écoulement fétide, taché de sang, de pus, de fièvre.

Diagnostic et traitement du cancer de l'utérus

Si des symptômes d'oncologie sont détectés, un besoin urgent de contacter la gynécologie pour examen et diagnostic. Le médecin fait un examen, une palpation de l'utérus, un grattage du col de l'utérus. Le frottis est examiné pour la présence de cellules cancéreuses, si le résultat est positif, la couche interne de l'utérus est nettoyée sous anesthésie générale et la membrane muqueuse est prélevée. Pour confirmer une tumeur cervicale, un scanner est effectué pour déterminer exactement où se trouve la masse. Biopsie, hystéroscopie, étude immunohistochimique, méthode cytologique, IRM aident à établir l'étiologie.

Le traitement oncologique est réalisé de plusieurs manières, en fonction du stade de développement et de la gravité de l'évolution:

  1. Opération - ablation complète de l'utérus et des ovaires, si la tumeur les a également affectés. Les trompes de Fallope sont retirées. La méthode chirurgicale conduit à une ménopause précoce, porte un coup à la psyché d'une femme.
  2. La radiothérapie est prescrite pour les signes de maladie après l'ablation de l'utérus. La procédure réduit le risque de lésions cervicales, de métastases. La radiothérapie peut être réalisée à distance (irradiation de tous les organes pelviens en plusieurs séries) ou en interne (introduction d'émetteurs radioactifs sur le site de la pathologie).
  3. Hormonothérapie - pour exclure la récidive de l'oncologie. Progestérone prescrite, médicaments hormonaux qui réduisent la production d'œstrogènes.
  4. Chimiothérapie - pour réduire le volume de la tumeur et dans les cas avancés sévères.

Prévention du cancer de l'utérus

Pour réduire le risque d'oncologie, l'élimination de l'hyperestrogénie et la thérapie avec des médicaments hormonaux sont utilisées. De plus, la prévention comprend:

  • examen régulier par un gynécologue, livraison de frottis;
  • ultrason;
  • prendre des contraceptifs oraux combinés;
  • réduire l'excès de poids;
  • Vaccination contre le VPH en l'absence de contre-indications.