Principal
La prévention

Mélanome de la peau: à quoi il ressemble, premiers signes, symptômes et traitement du mélanoblastome

Le mélanome est un cancer de la peau qui est parfois localisé dans la rétine de l'œil, la muqueuse rectale, sous la plaque de l'ongle. L'apparition de symptômes caractéristiques nécessite une attention médicale immédiate pour sélectionner un traitement adéquat pour la maladie.

Causes et facteurs de risque

Il est très difficile d'établir la cause exacte du mélanome. L'oncologie, en tant que science, indique la présence de certains facteurs provoquants qui déclenchent la division pathologique des cellules pigmentaires dans l'épiderme:

  • Prédisposition génétique. Les perturbations de la structure des premier, neuvième et douzième chromosomes peuvent être des prédicteurs du développement de la maladie.
  • Exposition excessive aux rayons ultraviolets d'origine naturelle (soleil) ou artificielle (solarium).
  • Caractéristiques phénotypiques. Le mélanome cutané est plus fréquent chez les personnes à la peau, aux yeux, aux cheveux et aux taches de rousseur clairs.
  • Néoplasmes cutanés. Taupes, naevus - une source potentielle de transformation de cellules ordinaires en cellules malignes sous l'influence de facteurs provoquants.
  • Xérodermie pigmentée - une pathologie accompagnée d'une sensibilité accrue de la peau à la lumière ultraviolette.
  • Irritation mécanique chronique des grains de beauté ou d'autres éléments cutanés.
  • Antécédents de mélanome cutané.
  • Plus de 50 ans.

Une tumeur à base de mélanocytes est une maladie grave qui est toujours à l'étude. Il est presque impossible d'identifier la cause.

Symptômes

Le mélanome pigmenté affecte principalement la peau d'un patient de localisation différente. Le tableau clinique est caractérisé par un changement ou une apparence de grains de beauté atypiques à la surface de l'épiderme.

Symptômes du mélanome:

  • La taille du néoplasme est supérieure à 6 mm.
  • Démangeaison.
  • Chute de cheveux dans la zone touchée.
  • Formation de nœuds denses.
  • Saignement local.
  • Asymétrie des limites de la taupe.
  • Couleur inégale du néoplasme.
  • Ulcération de surface.
  • Un changement brusque de la forme et de la couleur d'une taupe.

Parmi les symptômes du mélanome, il n'y a pas de douleur dans les zones cutanées touchées. Pour cette raison, le patient peut ne pas remarquer la maladie progressive qui menace sa vie..

Les premiers signes de mélanome localisés sous la plaque de l'ongle s'accompagnent de l'apparition de lignes brunes ou noires à sa surface. Parfois, il y a une sensation de pression de l'intérieur.

Les symptômes du mélanome sont difficiles à reconnaître si le processus se développe dans des zones du corps inaccessibles pour un examen quotidien - le dos, l'arrière de l'oreillette, etc..

Comment distinguer une taupe du mélanome?

Comment distinguer une taupe du mélanome? La réponse exacte à cette question ne peut être donnée que par un médecin. Les patients se méfient des processus suivants:

  • Changement de forme. Une taupe commune est ronde ou ovale. L'élément de peau est symétrique. La transformation maligne s'accompagne d'une courbure des bords. La taupe devient asymétrique.
  • Couleur différente. Les éléments communs de la peau sont brun foncé. La conversion en mélanome s'accompagne de l'apparition de nuances rouges, violettes et noires.
  • Bordures dentelées La taupe ou naevus a un bord lisse. Le mélanome pigmenté s'accompagne d'une violation de la douceur des lignes de bordure.
  • Ulcération. Une taupe ordinaire ne saigne pas avec de légers dommages mécaniques. Le mélanome s'accompagne parfois d'une violation de l'intégrité de la couverture extérieure.


À quoi ressemble le mélanome? La tumeur ressemble à une taupe enflammée qui pousse dans différentes directions et change constamment d'apparence. Les signes qui distinguent la pathologie sont à la base du diagnostic différentiel de la maladie.

Étapes

Le mélanome est une maladie oncologique, qui est généralement classée pour la sélection d'un traitement adéquat, en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie. En pratique, 3 options de division de la pathologie sont utilisées:

  1. TNM. La classification la plus courante du mélanome, basée sur la présence d'une tumeur primaire (tumeur - T), des ganglions lymphatiques régionaux touchés (nodus - N), des métastases à distance (M).
  2. Classification de Breslow. Le critère principal est la profondeur de l'invasion du néoplasme dans la peau.
  3. Classification de Clark. Il est basé sur l'histologie (la nature des lésions tissulaires) et la pénétration de cellules atypiques dans les couches de l'épiderme.

En médecine pratique, la classification TNM est principalement utilisée. La division et l'établissement des stades du mélanome cutané sont effectués comme suit:

  • T de 1 à 4. Le premier stade - épaisseur de la tumeur jusqu'à 1 mm, le deuxième - jusqu'à 2 mm, le troisième - jusqu'à 4 mm, le quatrième - plus de 4 mm.
  • N de 0 à 3. Stade zéro - les ganglions lymphatiques ne sont pas impliqués dans le processus, le premier - 1 d'entre eux est affecté, le deuxième - deux, le troisième - plus de quatre nœuds.
  • M 0 ou 1. Dans le premier cas, les métastases ne sont pas détectées. Des foyers distants de néoplasme sont détectés dans la colonne vertébrale, le foie, le cerveau.


Le mélanoblastome est une maladie qui évolue très rapidement. Le développement des stades prend parfois des semaines ou des mois en l'absence de traitement adéquat.

Un néoplasme malin de la peau se développe à partir des mélanocytes. Les caractéristiques de l'histologie tumorale diffèrent selon le type de progression de la maladie..

Types de mélanomes:

  • Mélanome à propagation superficielle. La variante la plus courante de la maladie. La maladie survient chez 65 à 80% des patients atteints de cette forme de pathologie oncologique. Elle s'accompagne d'une croissance tumorale horizontale. La prévision est favorable.
  • Forme nodulaire ou nodulaire. Il survient chez 10% des patients. La taille du mélanome est plus petite que celle des espèces précédentes, mais le modèle de croissance est vertical. Le pronostic est défavorable.
  • Mélanome acrolentigineux. Un néoplasme se produit sous la plaque de l'ongle.
  • Mélanome lentigineux. 5% des patients souffrent de cette forme. Il progresse sur le visage, caractérisé par une lente augmentation. La prévision est favorable.
  • Mélanome achromatique. La variante la plus rare de la pathologie. La tumeur se développe sans dépôt de pigment.
  • Mélanome rétinien. Un type rare de maladie.

En fonction de la localisation du processus pathologique, il existe un mélanome du dos, du visage, des jambes, des bras, etc..

Quel médecin traite le mélanome?

Comment reconnaître le mélanome et qui contacter pour obtenir de l'aide? Si les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez immédiatement consulter un dermatologue ou un oncologue. Dans la plupart des cas, le traitement de la maladie correspondante est effectué dans des hôpitaux spécialisés..
Un médecin de famille ou un thérapeute local qui a enregistré le développement de signes de mélanome envoie le patient dans un dispensaire oncologique.

Diagnostique

Le mélanome est diagnostiqué à l'aide d'un examen général du patient et de méthodes d'examen instrumentales supplémentaires. Le médecin évalue visuellement l'état de la zone cutanée affectée, analyse les plaintes et l'anamnèse de la maladie.

Méthodes d'examen supplémentaires:

  • Dermatoscopie. La procédure permet, avec un grossissement optique, d'évaluer l'état d'un grain de beauté ou d'un naevus suspect pour déterminer le degré de danger d'un néoplasme. Dermatoscopie - analyse informative du mélanome dans 75 à 80% des cas.
  • Examen histologique de l'élément pathologique. Il est important d'éliminer tout le naevus ou la taupe pour empêcher la prolifération de cellules anormales. L'histologie spéciale de la tumeur est garantie pour confirmer le diagnostic de mélanome.
  • Tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique, tomographie par émission de positons (CT, TEP-TDM, IRM, respectivement). Des techniques sont utilisées pour identifier les métastases tumorales dans d'autres organes.

En parallèle, des analyses de laboratoire traditionnelles de sang et d'urine sont effectuées pour évaluer l'état et l'activité fonctionnelle du corps.

Traitement

Comment le mélanome est-il traité? Tout dépend du stade de la maladie et de sa propagation. Aux premiers stades de développement, en l'absence de lésions des ganglions lymphatiques, le «gold standard» du traitement du mélanome est son ablation chirurgicale totale.

L'excision est réalisée dans des tissus sains. Les chirurgiens enlèvent jusqu'à 2-3 cm de peau normale avec du tissu adipeux sous-jacent. Certains experts suggèrent de couper également une partie du muscle fascia. Lorsque les ganglions lymphatiques sont attirés dans le processus, ils sont retirés.

La progression de la maladie avec la formation de métastases nécessite un traitement complexe. Qu'il s'agisse d'un mélanome sur la jambe ou le visage, il s'est propagé dans tout le corps de la personne. Pour détruire tous les foyers de cellules atypiques, utilisez:

  • Chirurgie.
  • Immunothérapie. Le but est d'arrêter la progression de la tumeur. Médicaments - Interféron Alpha, Interleukine-2, Ipilimumab.
  • Radiothérapie. Le but est d'éliminer les métastases. Les médecins influencent les foyers de cellules atypiques avec des rayons X. La tumeur est plus sensible à ce type d'exposition que les tissus sains.
  • Chimiothérapie. Le but est de détruire les cellules atypiques qui sont en «nage libre» dans le corps humain. Préparations - Tamoxifène, cyclophosphamide, carmustine.

La thérapie génique du mélanome est en cours de développement. Il vise à cibler les gènes responsables de la progression tumorale. En médecine pratique, cette méthode de traitement est très rarement utilisée..

Une thérapie de soutien et symptomatique est utilisée en parallèle, basée sur les caractéristiques du tableau clinique d'un patient particulier. Le traitement offre une approche individuelle et globale à chaque personne malade.

Prévoir

Le pronostic du mélanome cutané pour la santé et la vie d'un patient varie. Facteurs dont dépendent les chances de survie ou de guérison du patient:

  • Profondeur d'invasion. Plus cet indicateur est élevé, pire pour une personne..
  • Âge.
  • Sol. Chez la femme, le pronostic est plus favorable.
  • Localisation de la tumeur.
  • Atteinte ganglionnaire, métastases.

Les oncologues dans leur pratique utilisent des tableaux et des programmes spéciaux pour prédire la survie à cinq ans des patients atteints de mélanome, en fonction des facteurs ci-dessus.

La prévention

Il n'existe actuellement aucune prévention spécifique du mélanome. Malgré la connaissance de l'influence de certains gènes sur le développement de la maladie, il n'a pas été possible de créer un médicament efficace pour la suppression sélective de l'activité des structures correspondantes..

La prévention du mélanome se résume aux activités suivantes:

  • Limiter l'exposition aux rayons ultraviolets et l'utilisation d'un écran solaire. Des scientifiques ont montré dans des études cliniques que l'application de produits appropriés réduisait de 30% le risque de tomber malade.
  • Orientation en temps opportun vers un dermatologue ou un oncologue en présence de naevus et de grains de beauté suspects. L'élimination des éléments cutanés empêche leur transformation maligne potentielle.
  • Stimulation non spécifique du système immunitaire - bonne nutrition, bon sommeil.

Le mélanome est un cancer grave avec un taux de mortalité élevé. Pour éviter un tel résultat d'événements, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez consulter un médecin. La médecine moderne offre au patient la possibilité d'améliorer son état.

Mélanome

Symptômes du mélanome (photo), traitement et pronostic

Le mélanome est considéré comme l'une des tumeurs malignes humaines les plus insidieuses, dont l'incidence et la mortalité augmentent régulièrement d'année en année. Ils parlent d'elle à la télé, écrivent dans des magazines et sur Internet. L'intérêt des gens ordinaires est associé au fait que la tumeur a de plus en plus commencé à être trouvée chez les résidents de divers pays et que le nombre de décès est toujours élevé, même malgré un traitement intensif..

En termes de prévalence, le mélanome est significativement en retard sur les tumeurs épithéliales de la peau (carcinome épidermoïde, basaliome, etc.), représentant 1,5 à 3% des cas, selon diverses sources, mais il est beaucoup plus dangereux. Sur 50 ans du siècle dernier, l'incidence a augmenté de 600%. Ce chiffre suffit à craindre sérieusement la maladie et à rechercher les causes et les méthodes de son traitement..

Ce que c'est?

Le mélanome est une tumeur maligne qui se développe à partir de mélanocytes - des cellules pigmentaires qui produisent des mélanines. Avec le carcinome épidermoïde et basocellulaire de la peau, il s'agit de tumeurs cutanées malignes. Elle est principalement localisée dans la peau, moins souvent dans la rétine, les muqueuses (cavité buccale, vagin, rectum).

L'une des tumeurs malignes humaines les plus dangereuses, souvent récurrente et métastatique lymphogène et hématogène dans presque tous les organes. Une caractéristique est une faible réponse du corps ou son absence, en raison de laquelle le mélanome évolue souvent rapidement.

Causes d'occurrence

Traitons des principales causes du développement du mélanome:

  1. Exposition à long terme et fréquente aux rayons ultraviolets sur la peau. Le soleil à son zénith est particulièrement dangereux. Cela comprend également l'exposition à des sources artificielles de rayonnement ultraviolet (lits de bronzage, lampes bactéricides et autres).
  2. Lésions traumatiques de taches de vieillesse, naevus, en particulier dans les endroits où ils sont en contact constant avec les vêtements et d'autres facteurs environnementaux.
  3. Lésions traumatiques des grains de beauté.

Le mélanome se développe à partir de grains de beauté ou de naevus dans 60% des cas. C'est beaucoup. Les principaux endroits où se développent les mélanomes sont des parties du corps telles que: la tête; cou; mains; jambes; arrière; poitrine; palmiers; semelles; scrotum.

Les personnes les plus à risque de mélanome présentent plusieurs des facteurs de risque suivants:

  1. Une histoire de coups de soleil.
  2. Présence de maladies de la peau, cancer de la peau, mélanomes dans la famille.
  3. Couleur des cheveux rouges génétiquement déterminée, présence de taches de rousseur et peau claire.
  4. Peau claire, presque blanche, en raison de caractéristiques génétiques, une faible teneur en pigment mélanique dans la peau.
  5. La présence sur le corps de taches de vieillesse, naevus. Mais, si les cheveux poussent sur le naevus, cette zone de la peau ne peut pas dégénérer en une forme maligne.
  6. La présence d'un grand nombre de grains de beauté sur le corps. On pense que s'il y a plus de 50 taupes, cela peut déjà être dangereux..
  7. Un âge plus avancé, mais plus récemment, les mélanomes sont plus fréquents chez les jeunes.
  8. La présence de maladies de la peau pouvant déclencher le développement d'un mélanome. Ce sont des maladies telles que la mélanose de Dubreus, la xéroderma pigmentosa et quelques autres..

Si une personne appartient à l'un des groupes de la liste ci-dessus, elle doit déjà être très prudente au soleil et attentive à sa santé, car elle a une probabilité assez élevée de développer un mélanome..

Statistiques

Selon l'OMS, en 2000, plus de 200 000 cas de mélanome ont été diagnostiqués dans le monde et 65 000 décès liés au mélanome sont survenus..

Entre 1998 et 2008, l'augmentation de l'incidence du mélanome dans la Fédération de Russie s'est élevée à 38,17% et le taux d'incidence standardisé est passé de 4,04 à 5,46 pour 100 000 habitants. En 2008, le nombre de nouveaux cas de mélanome cutané en Fédération de Russie était de 7744. La mortalité par mélanome dans la Fédération de Russie en 2008 était de 3159 personnes et le taux de mortalité standardisé était de 2,23 personnes pour 100 000 habitants. L'âge moyen des patients atteints de mélanome diagnostiqués pour la première fois dans la vie en 2008 dans la Fédération de Russie était de 58,7 ans [3]. L'incidence la plus élevée a été notée à l'âge de 75 à 84 ans.

En 2005, les États-Unis ont signalé 59 580 nouveaux cas de mélanome et 7 700 décès dus à cette tumeur. Le programme SEER (The Surveillance, Epidemiology, and End Results) note que l'incidence du mélanome a augmenté de 600% de 1950 à 2000.

Vues cliniques

En fait, il existe un nombre considérable de mélanomes, y compris le mélanome sanguin, le mélanome des ongles, le mélanome pulmonaire, le mélanome choroïdien, le mélanome pigmenté et autres, qui se développent au fil du temps dans différentes parties du corps humain en raison de l'évolution de la maladie et des métastases, mais les suivants se distinguent en médecine, principaux types de mélanomes:

  1. Mélanome superficiel ou superficiel. C'est le type de tumeur le plus courant (70%). L'évolution de la maladie est caractérisée par une croissance relativement bénigne à long terme dans la couche externe de la peau. Avec ce type de mélanome, une tache aux bords inégaux apparaît, dont la couleur peut changer: elle peut virer au brun, comme un bronzage, rouge, noir, bleu ou même blanc.
  2. Le mélanome nodulaire (nodulaire) occupe la deuxième place dans le nombre de patients diagnostiqués (15-30% des cas). Il est plus fréquent chez les personnes de plus de 50 ans. Il peut se former n'importe où sur le corps. Mais, en règle générale, de telles tumeurs apparaissent chez les femmes - sur les membres inférieurs, chez les hommes - sur le corps. Souvent, le mélanome nodulaire se développe dans le contexte d'un naevus. Il se caractérise par une croissance verticale et un développement agressif. Il se développe en 6 à 18 mois. Ce type de tumeur a une forme ronde ou ovale. Les patients vont souvent chez le médecin lorsque le mélanome a déjà pris la forme d'une plaque noire ou bleu-noir, qui a des limites claires et des bords surélevés. Dans certains cas, le mélanome nodulaire atteint une grande taille ou prend la forme d'un polype qui présente une ulcération et se caractérise par une hyperactivité.
  3. Mélanome lentigineux. Cette forme de la maladie est également connue sous le nom de lentigo malin ou tache de rousseur de Hutchinson. Le plus souvent, il est formé à partir d'une tache d'âge, d'une tache de naissance, moins souvent d'une taupe ordinaire. Ce type de tumeur a tendance à se former sur les parties du corps les plus exposées aux rayons ultraviolets solaires, comme le visage, les oreilles, le cou, les mains. La plupart des personnes malades développent ce mélanome très lentement, parfois cela peut prendre jusqu'à 30 ans pour atteindre la dernière étape de son développement. Les métastases sont rares, il existe des données sur la résorption de cette formation, par conséquent, le mélanome lentigineux est considéré comme le plus favorable en termes de pronostic du cancer de la peau.
  4. Le lentigo malin est similaire au mélanome superficiel. Le développement est long, dans les couches supérieures de la peau. Dans ce cas, la zone touchée de la peau est plate ou légèrement surélevée, de couleur inégale. La couleur de cette tache est modelée avec des composants bruns et brun foncé. Ce mélanome survient souvent chez les personnes âgées en raison d'une exposition constante au soleil. Des lésions apparaissent sur le visage, les oreilles, les bras et le haut du torse.

Symptômes du mélanome

Au stade initial du développement d'une tumeur maligne sur une peau saine, et plus encore dans le contexte d'un naevus, il existe peu de différences visuelles évidentes entre elles. Les taches de naissance bénignes sont caractérisées par:

  • Forme symétrique.
  • Contours lisses et uniformes.
  • Pigmentation uniforme, donnant à la formation une couleur allant du jaune au brun et même parfois au noir.
  • Une surface plane qui affleure la surface de la peau environnante ou s'élève légèrement au-dessus d'elle.
  • Aucune augmentation de taille ou légère croissance pendant une longue période.

Les principaux symptômes du mélanome sont les suivants:

  • La perte de cheveux à la surface du naevus est due à la dégénérescence des mélanocytes en cellules tumorales et à la destruction des follicules pileux.
  • Les démangeaisons, les brûlures et les picotements dans la zone de formation du pigment sont causés par une division cellulaire accrue à l'intérieur.
  • Les ulcères et / ou les fissures, les saignements ou la libération d'humidité sont causés par la destruction des cellules cutanées normales par la tumeur. Par conséquent, la couche supérieure éclate, exposant les couches inférieures de la peau. En conséquence, à la moindre blessure, la tumeur "explose" et son contenu est déversé. Dans ce cas, les cellules cancéreuses pénètrent dans une peau saine et l'envahissent.
  • Une augmentation de la taille indique une division cellulaire accrue au sein de la formation de pigment..
  • L'irrégularité des bords et le compactage d'une taupe sont un signe d'une division accrue des cellules tumorales, ainsi que de leur germination dans une peau saine.
  • L'apparition de taupes «filles» ou de «satellites» à proximité de la formation de pigment principale est un signe de métastase locale des cellules tumorales.
  • L'apparition autour de la formation de pigment de rougeurs sous la forme d'une corolle - inflammation, indiquant que le système immunitaire a reconnu les cellules tumorales. Par conséquent, elle a envoyé des substances spéciales (interleukines, interférons et autres) au foyer tumoral, conçues pour lutter contre les cellules cancéreuses..
  • La disparition du motif cutané est causée par la destruction par la tumeur des cellules cutanées normales qui forment le motif cutané.
  • Signes de lésions oculaires: des taches sombres apparaissent sur l'iris de l'œil, des troubles visuels et des signes d'inflammation (rougeur), il y a une douleur dans l'œil affecté.
  • Changement de couleur:

1) Le renforcement ou l'apparition de zones plus sombres sur la formation du pigment est dû au fait que le mélanocyte, se transformant en cellule tumorale, perd ses processus. Par conséquent, le pigment, incapable de quitter la cellule, s'accumule.

2) L'illumination est due au fait que la cellule pigmentaire perd sa capacité à produire de la mélanine.

Chaque «tache de naissance» passe par les étapes de développement suivantes:

  • Naevus borderline, qui est une masse maculaire avec des nids de cellules dans la couche épidermique.
  • Naevus mixte - les nids de cellules migrent dans le derme sur toute la zone de la tache; cliniquement, un tel élément est une formation papulaire.
  • Les cellules de formation de naevus intradermiques disparaissent complètement de la couche épidermique et ne restent que dans le derme; progressivement la formation perd sa pigmentation et subit un développement inverse (involution).

Étapes

L'évolution du mélanome est déterminée par un stade spécifique, qui correspond à l'état du patient à un moment particulier, il y en a cinq: stade zéro, stade I, II, III et IV. Le stade zéro permet d'identifier les cellules tumorales exclusivement dans la couche cellulaire externe, leur germination vers les tissus profonds ne se produit pas à ce stade.

  1. Mélanome à ses débuts. Le traitement consiste en une excision locale de la tumeur dans un tissu normal et sain. La quantité totale de peau saine à enlever dépend de la profondeur de pénétration de la maladie. L'ablation des ganglions lymphatiques près du mélanome n'augmente pas le taux de survie des personnes atteintes d'un mélanome de stade I;
  2. Étape 2. En plus de l'excision de la formation, une biopsie des ganglions lymphatiques régionaux est effectuée. Si, lors de l'analyse de l'échantillon, un processus malin est confirmé, tout le groupe de ganglions lymphatiques de cette zone est retiré. De plus, à des fins de prévention, des interférons alpha peuvent être prescrits..
  3. Étape 3. En plus de la tumeur, tous les ganglions lymphatiques situés à proximité sont excisés. S'il y a plusieurs mélanomes, tous doivent être enlevés. La radiothérapie est effectuée dans la zone touchée, l'immunothérapie et la chimiothérapie sont également prescrites. Comme nous l'avons déjà noté, les rechutes de la maladie ne sont pas exclues, même avec un traitement correctement défini et effectué. Le processus pathologique peut revenir soit à la zone précédemment affectée, soit se former dans cette partie du corps qui n'était pas liée au cours précédent du processus.
  4. Étape 4. À ce stade, les patients atteints de mélanome ne peuvent pas être complètement guéris. La chirurgie élimine les grosses tumeurs qui provoquent des symptômes extrêmement désagréables. Il est extrêmement rare d'éliminer les métastases des organes, mais cela dépend directement de leur emplacement et de leurs symptômes. Souvent, dans ce cas, la chimiothérapie, l'immunothérapie est utilisée. Les prévisions à ce stade de la maladie sont extrêmement décevantes et représentent en moyenne jusqu'à six mois de la vie des personnes atteintes de mélanome et qui ont atteint ce stade. Dans de rares cas, les personnes atteintes d'un mélanome de stade 4 vivent encore plusieurs années.

La principale complication du mélanome est la propagation du processus pathologique par les métastases..

Les complications postopératoires comprennent l'apparition de signes d'infection, des modifications de l'incision postopératoire (œdème, saignement, écoulement) et des douleurs. Sur le site du mélanome enlevé ou sur une peau saine, un nouveau grain de beauté peut se développer ou une décoloration du tégument peut survenir.

Métastase

Le mélanome malin est sujet à des métastases assez prononcées, et pas seulement par la voie lymphogène, mais également par la voie hématogène. La plupart des dommages, comme nous l'avons déjà noté, sont le cerveau, le foie, les poumons et le cœur. De plus, la dissémination (propagation) des ganglions tumoraux le long de la peau du tronc ou du membre se produit souvent..

Une option n'est pas exclue dans laquelle l'appel du patient à l'aide d'un spécialiste se produit uniquement sur la base d'une hypertrophie réelle des ganglions lymphatiques de n'importe quelle zone. Pendant ce temps, un interrogatoire minutieux dans un tel cas peut déterminer qu'il y a un certain temps, par exemple, il a enlevé la verrue afin d'obtenir l'effet cosmétique approprié. Une telle "verrue" s'est en fait avérée être un mélanome, qui est ensuite confirmé par les résultats de l'examen histologique des ganglions lymphatiques.

À quoi ressemble le mélanome, photo

La photo ci-dessous montre comment la maladie se manifeste chez l'homme au stade initial et aux autres stades..

Le mélanome peut apparaître comme une tache plate pigmentée ou non pigmentée avec une légère élévation, ronde, polygonale, ovale ou irrégulière de forme avec un diamètre supérieur à 6 mm. Il peut maintenir une surface lisse et brillante pendant longtemps, sur laquelle de petites ulcérations, des irrégularités, des saignements avec un traumatisme mineur apparaissent plus tard.

La pigmentation est souvent inégale, mais plus intense dans la partie centrale, parfois avec un bord noir caractéristique autour de la base. La couleur de l'ensemble du néoplasme peut être brune, noire avec une teinte bleuâtre, cramoisie, panachée sous la forme de taches individuelles inégalement réparties.

Diagnostique

Le médecin peut déjà suspecter un mélanome par les plaintes du patient et par un examen visuel de la peau altérée. Pour confirmer le diagnostic, effectuez:

  1. Dermatoscopie - examen d'une zone cutanée sous un appareil spécial. Cet examen permet d'examiner les bords de la tache, sa germination dans l'épiderme, les inclusions internes.
  2. Biopsie - prélèvement d'un échantillon de la tumeur pour examen histologique.
  3. L'échographie et la tomodensitométrie sont prescrites pour détecter les métastases et déterminer le stade de formation du cancer.

Si nécessaire, et pour exclure d'autres maladies de la peau, le médecin peut prescrire un certain nombre de procédures de diagnostic et de tests sanguins. L'efficacité de leur élimination dépend en grande partie de la précision du diagnostic des mélanomes..

Comment traiter le mélanome?

Au stade initial du mélanome, une excision chirurgicale de la tumeur est nécessaire. Cela peut être économique, avec l'élimination de pas plus de 2 cm de peau du bord du mélanome, ou large, avec une résection cutanée jusqu'à 5 cm autour du bord du néoplasme. Il n'y a pas de norme uniforme dans le traitement chirurgical des mélanomes de stade I et II à cet égard. Une large excision du mélanome garantit une élimination plus complète du foyer de la tumeur, mais en même temps, elle peut être la cause d'une récidive du cancer sur le site de la cicatrice formée ou du lambeau de peau transplanté. Le type de traitement chirurgical du mélanome dépend du type et de l'emplacement de la tumeur et de la décision du patient.

Une partie du traitement combiné du mélanome est la radiothérapie préopératoire. Il est prescrit en présence d'ulcération sur la tumeur, de saignement et d'inflammation dans la zone du néoplasme. La radiothérapie locale supprime l'activité biologique des cellules malignes et crée des conditions favorables au traitement chirurgical du mélanome.

La radiothérapie est rarement utilisée comme traitement indépendant du mélanome. Et dans la période préopératoire du traitement du mélanome, son utilisation est devenue une pratique courante, car l'excision de la tumeur peut être effectuée littéralement le lendemain de la fin du cours de radiothérapie. L'intervalle de récupération entre les deux traitements des symptômes du mélanome cutané n'est généralement pas maintenu.

Prévisions pour la vie

Le pronostic du mélanome dépend du moment de la détection et du degré de progression tumorale. Lorsqu'ils sont détectés tôt, la plupart des mélanomes répondent bien au traitement.

Un mélanome qui s'est développé profondément ou qui s'est propagé aux ganglions lymphatiques augmente le risque de récidive après le traitement. Si la profondeur de la lésion dépasse 4 mm ou s'il y a un foyer dans le ganglion lymphatique, il y a une forte probabilité de métastase dans d'autres organes et tissus. Lorsque des foyers secondaires apparaissent (stades 3 et 4), le traitement du mélanome devient inefficace.

  1. Le taux de survie pour le mélanome varie considérablement en fonction du stade de la maladie et du traitement. Au stade initial, une guérison est très probable. En outre, presque tous les cas de mélanome de stade II peuvent être guéris. Les patients traités au premier stade ont un taux de survie de 95% à cinq ans et un taux de survie de 88% à dix ans. Pour la deuxième étape, ces indicateurs sont respectivement de 79% et 64%..
  2. Aux stades 3 et 4, le cancer se propage aux organes distants, entraînant une diminution significative de la survie. Le taux de survie à cinq ans des patients atteints de mélanome de stade 3 est (selon diverses sources) de 29% à 69%. Seulement 15% des patients ont un taux de survie à 10 ans. Si la maladie est passée au stade 4, les chances de survie à cinq ans sont réduites à 7-19%. Il n'y a pas de statistiques sur la survie à 10 ans des patients de stade 4.

Le risque de récidive du mélanome augmente chez les patients présentant des tumeurs épaisses, ainsi qu'en présence d'ulcération de mélanome et de lésions cutanées métastatiques proches. Un mélanome récurrent peut survenir à la fois à proximité immédiate du site de localisation précédent et à une distance considérable de celui-ci.

Mélanome de la peau, comment vivre avec la maladie et comment y faire face

Mélanome de la peau, causes, symptômes et signes de la maladie

Mélanome de la peau

Il y a peut-être trente ans, des questions se sont posées parmi les gens - le mélanome, qu'est-ce que c'est? Mais à Moscou et dans d'autres villes, les travailleurs médicaux appellent cette maladie pas rare. Ce néoplasme favorise la croissance d'un demi-millimètre à cinq et se propage dans tout le corps.En outre, des métastases se forment dans des organes tels que les poumons, le foie, les glandes surrénales et le cerveau, mais la peau n'a pas besoin d'être exclue. Et il n'est pas difficile de comprendre et de donner la définition correcte, le mélanome cutané est une tumeur maligne qui se forme sur la peau, et le plus souvent cela se produit en raison de l'hypothermie des mélanocytes. Selon les médecins, une telle maladie est classée comme dangereuse et complexe..

Le plus souvent, une telle tumeur apparaît chez les personnes qui passent beaucoup de temps au soleil ou qui sont considérées comme des visiteurs fréquents du solarium. Cela est dû au fait que le corps reçoit une quantité excessive de rayonnement ultraviolet. Ce néoplasme peut apparaître à l'improviste, mais il est également possible que la tache de naissance dégénère en mélanome malin..

Causes du mélanome

- Violations des processus hormonaux dans le corps,

Il y a aussi un certain montant, qui dépend de facteurs externes et internes. Le plus souvent, les personnes de 3 ans et plus sont exposées à une telle maladie, mais cela ne signifie pas que les jeunes sont exclus et assurés contre cette maladie..

Le mélanome peut apparaître n'importe où, mais les professionnels de la santé appellent le lieu de survenue par sexe. Chez les hommes, ce sont: le cou, le torse et la tête. Et pour les femmes, il peut s'agir de jambes, à savoir leur partie inférieure. Si la personne a la peau foncée, les néoplasmes se manifestent dans les zones claires de la peau. Avec tout cela, beaucoup de gens se posent une question tout à fait justifiée, à quoi ressemble le mélanome??

Les signes distinctifs peuvent être trouvés dans toute littérature scientifique ou demandez à votre médecin. Extérieurement, il s'agit d'une tache pigmentée ou non pigmentée, légèrement surélevée au-dessus de la peau, alors que la forme est très diverse, la taille est généralement de 5 à 6 millimètres de diamètre. Mais au départ, il s'agit d'une tache lisse, qui forme une rugosité au fil du temps, et lorsqu'elle est endommagée, le sang est libéré. De plus, ces taches sont entourées d'un cercle noir autour du bord, et la couleur globale d'un tel néoplasme va du brun au bleuâtre.

Les gens sont intéressés par une telle apparence avec un papillome envahi, parfois des manifestations supplémentaires peuvent apparaître à proximité. Mais avec tout cela, il est nécessaire d'avoir des informations sur les principaux signes afin de reconnaître en temps opportun le danger et de commencer le traitement de cette maladie. Puisque, en posant la question de savoir à quelle vitesse le mélanome se développe, la réponse est sans équivoque - accélérée, donc, sans une attitude attentive, cela ne fonctionnera pas.

Symptômes et signes de mélanome

Donc, maintenant, il devient clair à quoi ressemble le mélanome cutané. Et il est nécessaire de comprendre l'essentiel, ce sont les premiers signes d'un néoplasme malin et quels symptômes devraient alerter chaque personne? Si nous nous tournons vers les statistiques, il deviendra clair que la maladie est grave, puisque des milliers de cas de la maladie sont détectés dans le monde chaque année et la moitié d'entre eux sont mortels, même sous traitement. Dans une telle situation, vous devrez connaître les signes du mélanome. Et au cours de la dernière période de temps, de nombreux patients avec un tel diagnostic ont été enregistrés. De plus, dans une seconde des patients, un mélanome cutané se forme sur les sites des grains de beauté. Et le plus souvent, cela se produit à partir d'une exposition aux ultraviolets.La taupe est formée d'une accumulation de mélanocytes et ce sont des néoplasmes bénins. Grâce à ce composant, la couleur se produit, les composants externes d'une personne et même certains organes internes. Mais il y a aussi une dégénérescence des mélanocytes en cellules malignes..

Trois types de mélanine:

Comment et combien ce pigment est produit dépend directement de la race de la personne. Et tout le monde doit savoir que certains facteurs peuvent affecter la production de ce composant du corps. Mais c'est la mélanine qui compte pour tout le corps humain dans son ensemble..

Le mélanome de la peau est un néoplasme malin «audacieux» qui peut affecter non seulement la peau, mais également d'autres organes. Le processus d'endommagement du corps peut être différent, il arrive également qu'une personne apprenne déjà cette maladie avec une croissance métastatique vers d'autres organes.

Cela signifie qu'il est nécessaire d'avoir autant d'informations que possible sur cette maladie afin de ne pas l'omettre. Pour rendre les symptômes du mélanome plus compréhensibles, vous devez connaître certains concepts, par exemple, un naevus pigmenté est un néoplasme bénin sur le corps humain, qui se présente sous forme de pigmentation.

Les symptômes du mélanome sont les suivants:

1. La formation pigmentée entre dans la phase de croissance à partir de ces démangeaisons et brûlures à cet endroit. S'il y a une dégénérescence d'une tache pigmentaire ou d'un grain de beauté en une tumeur maligne, la perte de cheveux se produit, c'est un signe intégral de mélanome.

3. Dans le processus, lorsque la cellule passe au stade malin, pendant cette période, les processus du mélanocyte partent, ce qui signifie que la couleur devient plus sombre en raison de l'accumulation de pigment. Mais la réaction inverse peut également se produire. Les changements de couleur sont observés de manière inégale, c'est-à-dire que d'un côté, ils sont plus clairs de l'autre - plus foncés.

4. Les tailles commencent à passer de 0,5 à 6,0, c'est-à-dire qu'elles augmentent.

5. C'est au cours de ce processus que se produisent des saignements ou une libération de liquide, des fissures et des ulcères en raison de la destruction de cellules saines. Dans ce processus, les cellules cancéreuses pénètrent facilement dans une peau saine et infectent.

6. Des néoplasmes similaires apparaissent à proximité et c'est ce qu'on appelle des métastases.

7. Vous pouvez observer le compactage de la taupe ou de ses bords.

8. Si vous faites attention, un motif de peau naturel est toujours imprimé sur une taupe, si une tumeur commence à se développer, elle devient alors invisible et c'est aussi un «appel» à l'alarme.

9. Le système immunitaire combat toujours les cellules cancéreuses, et cela se manifestera par une rougeur autour du site du foyer.

Ces signes et symptômes sont considérés comme les plus courants et les plus évidents pour tout le monde, à condition de faire attention à leur santé. Si de tels changements apparaissent sur la peau, il est impératif de consulter un spécialiste afin de ne pas perdre de temps pour le traitement.

Stades du mélanome

Si vous vous tournez vers la médecine, il devient alors clair qu'il existe des stades de mélanome. Ainsi, il est plus facile de comprendre la complexité de la maladie pour chaque patient individuellement. En Russie, il est d'usage de classer cette maladie en quatre stades (premier, deuxième, troisième et quatrième), chacun avec ses propres caractéristiques, à savoir la gravité clinique et morphologique. Et aussi les données sur une période de cinq ans sur le taux de survie de la population. À l'étranger en médecine, vous pouvez également trouver une distribution en cinq étapes. De plus, ils pratiquent une version plus courte de la distribution du mélanome, le stade initial est appelé zéro..

Ce qui concerne la première étape - la tumeur ne se propage pas, sa taille peut atteindre un millimètre et demi. À ce niveau, c'est-à-dire le mélanome de stade 1, le pronostic n'est pas si grave et le traitement aide dans près de 90% des cas. La prochaine étape est la propagation de la tumeur dans tout le derme, mais pas plus profondément que la taille ne peut atteindre trois, quatre, cinq millimètres. Le pronostic du mélanome de stade 2 est proche de la première manifestation, c'est pour cette raison qu'ils sont combinés en un seul.

L'étape suivante est diagnostiquée si les manifestations suivantes sont observées: si le néoplasme malin franchit un seuil de quatre millimètres de taille; la tumeur se développe et pénètre plus profondément que le derme; des manifestations supplémentaires peuvent être observées autour du foyer principal. Il s'avère que les ganglions lymphatiques sont déjà touchés, mais il n'y a pas de métastase.

C'est le mélanome de stade 3 qui a un pronostic plus limité, c'est-à-dire que le pourcentage de survie est significativement réduit.

Donc, mélanome cutané de stade 4, ici tout va beaucoup plus loin. Ici, la tumeur se propage dans tout le corps, ce qui signifie que des métastases apparaissent dans les organes internes. On pense que de nombreux experts dans ce domaine de la médecine disent qu'il est difficile de traiter un tel niveau de la maladie et qu'il est parfois impossible d'obtenir un effet. C'est pourquoi le mélanome de stade 4 a une courte durée de vie..

Il est facile de comprendre qu'un diagnostic précoce est important dans toute maladie. Avec cette maladie, le mélanome de grade 2 peut être traité dans presque tous les cas, une fois que le seuil est réduit de moitié. Si une personne sait comment cela commence à émerger, et en particulier ceux qui sont à risque, elle doit faire attention aux grains de beauté. Ce n'est pas pour rien qu'il y a une déclaration selon laquelle ce sont eux qui ne peuvent en aucun cas être blessés, mais si cela se produit, alors après cela, il devrait y avoir une surveillance constante d'elle. Quels stades de mélanome ont maintenant tout est clair.

Comment diagnostique-t-on le mélanome??

Tout le monde, même sans formation médicale, peut dire que l'essentiel dans toute maladie est de savoir comment reconnaître le mélanome? Y a-t-il des signes ou manifestations spéciaux? Par exemple, la température augmente-t-elle avec le mélanome? Cela peut être appelé une caractéristique distinctive qui conduira au fait que quelque chose ne va pas dans le corps, c'est-à-dire avec une violation. Le mélanome fait-il mal? Le médecin interrogera le patient sur toutes ces manifestations s'il soupçonne un néoplasme malin. En outre, une visite chez le médecin détermine ce qui suit:

1. Examen d'une personne, cela peut parfois être fait non pas par un oncologue, mais par un dermatologue.

2. Le mélanome est également diagnostiqué par examen pour cela, le spécialiste peut utiliser des appareils supplémentaires pour examiner s'il y a des dommages ou si l'empreinte cutanée a disparu.

Cancer de la peau mélanome

Un néoplasme malin qui est localisé dans la couche basale de la peau et se propage à la peau saine est appelé mélanome. Son développement est assuré par les cellules pigmentaires, qui renaissent en cellules cancéreuses..

Cette maladie apparaît en raison de la dégénérescence d'un naevus ou d'une tache de naissance ordinaire et sûr (à première vue) dans diverses parties du corps humain ou dans la membrane muqueuse. Il procède de manière agressive et rapide. Le mélanome touche aussi bien les hommes que les femmes de 35 à 50 ans.

Les médecins ne sont pas toujours en mesure de diagnostiquer cette maladie à un stade précoce. Il est détecté lorsque des métastases sont apparues. En raison de ce qu'il est difficile de guérir le mélanome, et dans certains cas impossible.

À quoi ressemble le mélanome cutané sur les photographies??

Les signes du mélanome cutané sont spécifiques. Ils sont directement proportionnels à la forme et au stade de la maladie. Il ressemble à de petits nodules ou plaques à la surface de la peau de n'importe quelle partie du corps, qui sont très similaires aux grains de beauté. Les cellules malignes se développent dans la profondeur et la largeur de la peau, atteignant un diamètre de 10 centimètres.

Si le diagnostic est posé au stade initial, il peut n'y avoir aucun symptôme, mais au troisième ou au quatrième stade, les signes suivants de mélanome cutané sont déjà évidents:

  • une forte détérioration de la santé;
  • le corps est gravement intoxiqué;
  • les grains de beauté commencent à se développer rapidement, changeant de forme et de couleur.

La maladie peut être détectée si vous effectuez votre propre examen. Un besoin urgent de consulter un oncologue lorsque:

  • la taupe a commencé à augmenter de taille, a changé de couleur (est devenue pâle ou foncée, la couleur est devenue inégale) et ses bords sont devenus inégaux, asymétriques;
  • des picotements ou des démangeaisons sont ressentis dans l'abdomen (les cellules se divisent rapidement);
  • il y a une bordure rouge enflammée autour de la tache;
  • les festons de taupe;
  • plus de taches sont apparues;
  • le naevus est devenu dense, inégal.

Lorsque la maladie atteint le quatrième stade, un saignement du naevus est observé, l'épiderme est endommagé, la taupe démange, fait mal et des pigments se développent autour de lui. Tous ces signes indiquent la propagation de la maladie et des métastases..

En outre, les signes de mélanome de la peau peuvent être: le patient a de très mauvais maux de tête et articulations, une hypertrophie des ganglions lymphatiques, une vision réduite, une toux et une induration sous la peau. Le patient perd du poids de façon spectaculaire.

Un néoplasme malin n'a pas nécessairement une couleur foncée, ce qui le rend difficile à diagnostiquer.

Si vous prenez une photo du mélanome cutané à un certain intervalle de temps, vous pouvez voir comment la tumeur se développe et change sa taille.

À quoi ressemble le mélanome cutané sur la photo?

Photo du mélanome cutané à gauche - la couleur est uniforme, l'image à droite - un changement de couleur se produit dans un élément

La photo à gauche - les bords sont égaux, la photo à droite - la bordure n'est pas claire

L'image de gauche n'est qu'un grain de beauté, l'image de droite est redimensionnée, teintée et mise en forme

L'image de gauche est un grain de beauté symétrique (normal), l'image de droite est à quoi ressemble le mélanome cutané

Cette maladie survient non seulement sur la peau du tronc, mais également sur les ongles, les membres et le visage..

Ongle affecté par le mélanome

Les médecins considèrent une ligne le long de la plaque à ongles de couleur brune ou foncée comme un mélanome malin, en particulier lorsque le bord est irrégulier et épaissi.

Un mélanome de la peau peut également survenir sur le visage, car il est le plus souvent exposé au soleil, il existe donc un risque élevé de néoplasmes..

Mélanome de la peau du visage

Le diagnostic du mélanome de la peau du visage et d'autres parties du corps est réalisé à l'aide de plusieurs examens chez l'oncologue:

  • examen (évaluation de l'apparence de la tumeur, détermination de sa taille, palpation des ganglions lymphatiques les plus proches;
  • prélever un frottis ou un grattage d'une zone à problème sur le visage avec un instrument spécial, envoyer le matériel à un laboratoire cytologique pour examen au microscope;
  • faire une biopsie (une partie ou la totalité de la tumeur) pour un examen microscopique;
  • Échographie du néoplasme et des ganglions lymphatiques voisins;
  • Échographie de la cavité abdominale pour détecter les métastases aux organes internes;
  • Radiographie des poumons pour découvrir la présence ou l'absence de métastases aux poumons.

Mélanome de la peau: pronostic

Le mélanome de la peau pour plus tard dans la vie a des prédictions qui dépendent directement du stade de la maladie, ainsi que des mesures médicales effectuées (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, traitement immunologique). La maladie détectée au stade initial (95% des patients survivent 5 ans, 88% pendant 10 ans) et la seconde (79% des patients survivront 5 ans, 64% d'ici 10 ans) est bien traitée.

Une tumeur qui s'est développée profondément (plus de 4 millimètres) ou qui a atteint les ganglions lymphatiques peut métastaser ou réapparaître après avoir pris des mesures thérapeutiques. Le traitement ne fonctionnera pas si la maladie a un troisième ou un quatrième stade, en raison de sa propagation aux organes internes. Dans la troisième étape, 29 à 69% des personnes survivront dans les 5 ans, seuls 15% des patients survivront dans les 10 ans. Au quatrième stade, un taux de survie à cinq ans de 7% à 19%.

Après un traitement réussi (même si des années se sont écoulées), il est nécessaire d'être régulièrement examiné afin d'éviter une rechute. Une récidive tumorale peut survenir si elle était plus épaisse.

Avec une apparence récurrente, le pronostic de récupération peut être favorable si le traitement est débuté à temps.

Comment prévenir le mélanome cutané??

Les mesures préventives de la maladie sont:

  • limiter l'exposition à la lumière directe du soleil (particulièrement important pour les personnes à la peau claire);
  • cessation de la visite du solarium s'il y a une tendance à développer des grains de beauté;
  • prévention des lésions de l'épiderme liées aux activités professionnelles;
  • éviter l'effet des sels de métaux lourds, de l'arsenic et d'autres produits chimiques sur la peau;
  • manque de mauvaises habitudes;
  • alimentation équilibrée.

Il ne faut pas oublier que seul le stade initial de la maladie peut être guéri.Par conséquent, si des symptômes sont détectés, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est interdit d'enlever ou de blesser la tumeur (tache de naissance) par vous-même, sinon des métastases se produiront!

Mélanome de la peau ICD code 10

Le mélanome de la peau selon μb 10 (classification internationale des maladies) porte le code C43. Il est classé en 10 mélanomes malins:

  • lèvres (C43,0);
  • siècle, adhérence du couvercle (C43.1);
  • oreille, conduit auditif externe (C43.2);
  • pièces faciales autres et non spécifiées (C43.3);
  • cou et cuir chevelu où poussent les cheveux (C43.4);
  • torse (C43,5);
  • membres supérieurs, zone de l'articulation de l'épaule (C43.6);
  • membres inférieurs, région de l'articulation de la hanche (C43.7);
  • autres zones de l'épiderme (C43.8);
  • non comptabilisé (C43.9).

Mélanome de la peau: stade initial, symptômes, traitement, pronostic et à quoi il ressemble

La forme la plus dangereuse de cancer de la peau, se développant rapidement et capable de métastaser vers d'autres organes, est appelée mélanome, le stade initial de la maladie est difficile à diagnostiquer. Et, malheureusement, cela se transforme très rapidement en des situations plus difficiles et plus dangereuses. Plus le mélanome est diagnostiqué tôt, meilleur est le pronostic du traitement..

La peau humaine remplit un certain nombre de fonctions importantes: barrière, thermorégulatrice, respiratoire, métabolique, sécrétoire. Divers néoplasmes bénins peuvent être présents sur la peau, qui peuvent dégénérer en néoplasmes malins. Le mélanome est classé comme un type de cancer dangereux, car il se développe rapidement et peut affecter non seulement la peau, mais aussi le système squelettique, les organes internes et le cerveau.

Habituellement, la maladie se développe à partir de taches de naissance, il est donc très important de savoir à quoi ressemble le cancer de la peau afin de pouvoir l'identifier au stade initial. C'est pendant cette période que le traitement du mélanome peut se terminer en toute sécurité.

Mélanome de la peau - qu'est-ce que c'est

Mélanoblastome, mélanocytome, névocarcinome - ce sont tous des noms pour le mélanome.

Entre l'épiderme et le derme se trouvent des mélanocytes, dans lesquels se forme la mélanine, un pigment brun-noir de la peau. C'est la mélanine qui détermine la couleur de la peau et des cheveux et qui aide à protéger le corps des radiations agressives du soleil. Lorsque les cellules mélanocytaires prolifèrent, des grains de beauté bénins se forment qui, sous l'influence de facteurs de risque, peuvent dégénérer en mélanome.

Cliniques de premier plan en Israël

Le plus souvent, une tumeur se forme au dos, sur la peau du visage, de la poitrine et de la jambe. Moins fréquemment, le cancer commence sur les mains et les phalanges des doigts. Un mélanome des paupières est très rare, mais même. Le mélanome peut se développer dans des endroits aussi rares pour elle que le col de l'utérus, les ovaires, le vagin, l'urètre, la vessie, les uretères.

La maladie est caractérisée par un approfondissement très rapide des cellules anormales dans les couches de la peau et le développement de métastases. Le mélanome au stade initial est asymptomatique et a un mauvais pronostic.

Dans 85% des cas, la maladie ne répond pas au traitement.

Il est à noter que le mélanome et le cancer de la peau sont encore des concepts légèrement différents. Le cancer de la peau comprend également des maladies telles que le carcinome basocellulaire et épidermoïde..

Facteurs de risque

La maladie touche plus souvent les femmes âgées de 30 à 50 ans. Les personnes à risque de mélanome sont les personnes à la peau claire, ainsi que celles qui aiment prendre un bain de soleil ou aller au solarium. L'hérédité est un facteur important: si un membre de la famille proche a déjà souffert d'un cancer de la peau, la probabilité de tomber malade augmente de 30%. Le mélasma (une pathologie dans laquelle un excès de mélanine s'accumule dans la peau) est une maladie pré-mélanique.

La mélanose de Dubreus (lentigo malin), si elle n'est pas traitée, se transforme en mélanome dans 75% des cas. Les chances de tomber malade avec plus d'une centaine de grains de beauté sur le corps augmentent également plusieurs fois. La maladie survient également chez les enfants.

Causes du mélanome

La cause exacte du développement d'une pathologie maligne est inconnue. Dans 70% des cas, une tumeur cutanée s'est développée au site d'une tache de naissance ou d'un naevus pigmenté.

Une place importante dans le développement de la maladie est occupée par les facteurs de risque qui contribuent à la dégénérescence de l'éducation bénigne en oncologie:

  • Rayonnement solaire et rayonnement ultraviolet;
  • Irritation mécanique constante de la peau;
  • Hérédité;
  • Blessure de taupe;
  • Grandes taupes;
  • Peau lumineuse;
  • Dysfonctionnements du système endocrinien;
  • La présence du VPH;
  • Pathologies auto-immunes;
  • Inflammation chronique de la peau.

Vidéos connexes - Mélanome

Types de mélanomes

Il existe 4 types de mélanome cutané:

  1. Le mélanome à propagation superficielle survient dans 40% de tous les cancers de la peau. Extérieurement, il ressemble à une tache légèrement surélevée avec des contours clairs. Des nodules ou des zones très pigmentées apparaissent sur la formation. Habituellement, la maladie est localisée au dos, au cou et aux cuisses. Le taux de mortalité de ce type de cancer est de 35% de tous les mélanomes..
  2. Le mélanome nodulaire survient dans 15% de tous les cas. Habituellement, cette forme est localisée sur la poitrine ou le dos. La forme nodulaire se réfère principalement à un cancer profondément pénétrant. Extérieurement, il ressemble à un nodule sur une patte de noir ou bleu foncé. Lorsqu'un naevus est blessé, il saigne. La mortalité de la forme nodulaire est de 60% de tous les cas.
  3. Le mélanome lentigineux se développe depuis longtemps, sur plusieurs années. Cette forme apparaît sous forme de taches noires ou brunes de différentes tailles avec des bords flous. Elle survient dans 10% de tous les cas, principalement chez les personnes âgées. Le plus souvent vu sur les membres, les pieds, les doigts.
  4. La forme lentigineuse acrale est localisée sur la plante des pieds (peut apparaître sur le talon), sur les paumes et près du lit de l'ongle. Le taux de survie pour cette forme est faible, car elle est diagnostiquée très tardivement.

Comment reconnaître un mélanome cutané à un stade précoce

Un danger particulier de mélanome est que l'apparition de la maladie est extrêmement difficile à reconnaître..

Au premier stade, l'épaisseur de la formation ne dépasse pas 1 mm. Une tache de naissance qui vient de commencer à renaître est pratiquement impossible à distinguer d'une tache ordinaire. Un néoplasme malin déjà en développement peut avoir n'importe quelle taille et forme, pleurer, être couvert de nœuds, saigner. La tumeur a une texture dense, s'élève souvent au-dessus de la peau. La couleur peut être noire, marron, bleue, grise. Pas souvent, mais il y a des cas où la lésion de mélanome ne change pas de couleur et reste légère, similaire à l'hypomélanose normale.

Le mélanome peut survenir n'importe où sur le corps. Cependant, le plus souvent chez les femmes, il est diagnostiqué sur les tibias et chez les hommes - sur le dos. Chez les personnes âgées, la tumeur est plus souvent localisée sur le visage. Dans la moitié des cas, la formation se développe sur une peau saine et dans d'autres cas - à la place de naevus pigmentés.

Le mélanome sur l'iris de l'œil ressemble à une tache sombre de forme irrégulière, la formation sous-unguéale ressemble à une bande sous la plaque de l'ongle sur la cuticule.

Les formes superficielles ont tendance à ralentir la croissance et les formes nodulaires peuvent passer plusieurs stades de développement en quelques semaines.

Lorsqu'une taupe devient embarrassée, des changements peuvent être observés:

  • Augmentation de la pigmentation;
  • Couleur inégale (présence de plusieurs nuances);
  • Surface brillante de l'éducation;
  • Rougeur de la zone autour;
  • Bords flous d'une taupe, bordures déchiquetées;
  • Manque de cheveux;
  • La lésion peut dépasser 5 mm;
  • L'apparition de petits éléments papillomateux nodulaires dans le naevus;
  • Démangeaisons et brûlures.

Ne perdez pas de temps à chercher un prix de traitement contre le cancer inexact

* Uniquement à condition que des données sur la maladie du patient soient reçues, un représentant de la clinique pourra calculer le prix exact du traitement.

Au fur et à mesure que l'éducation grandit et que l'étape passe à une étape plus sérieuse, une clinique plus prononcée se développe.

La chose la plus importante pour une personne régulièrement exposée à des facteurs de risque est de procéder à un auto-examen. Par où commencer et comment mener un auto-examen:

  • Il est nécessaire de procéder à un examen détaillé de la tête, de se regarder dans le miroir dans la bouche et le nez. Vous pouvez demander à vos proches de regarder de près la tête sous les cheveux;
  • Examinez le cou, la poitrine et le dos devant un miroir.
  • Examinez l'abdomen et les organes génitaux;
  • Sentez les ganglions lymphatiques axillaires avec vos doigts pour la sensibilité ou l'élargissement.

Symptômes de mélanome à un stade précoce

Au stade initial, le mélanome n'est pas différent d'une taupe normale. Les principaux symptômes de l'apparition de la maladie sont les suivants:

  • La taupe a commencé à pousser et à saigner, est devenue plus sombre;
  • La taupe a commencé à démanger (Lire aussi - Que se passera-t-il si vous arrachez ou endommagez la taupe).

Ce sont les principaux symptômes pour lesquels vous devez contacter immédiatement un oncologue. Aussi, ne remettez pas la visite à plus tard si le nombre de grains de beauté a soudainement augmenté..

Diagnostique

Le médecin, si un cancer de la peau est suspecté, prescrit un examen qui aidera non seulement à déterminer s'il s'agit d'un cancer ou non, mais également à identifier son stade et à sélectionner le schéma de traitement optimal. Lors du premier rendez-vous, un chirurgien, un dermatologue ou un oncologue examine la peau. Le diagnostic principal est de tout regarder avec vos yeux. Si pour la première fois il n'est pas possible de déterminer le type d'éducation, une dermatoscopie est utilisée - un dermatoscope avec un grossissement de 16 à 20 fois. S'il y a un soupçon que la formation est maligne, la deuxième étape du diagnostic commence - biopsie et microscopie du matériel.

Une biopsie est l'une des méthodes de recherche les plus informatives dans laquelle le grattage de la peau est examiné au microscope. Presque 100% cette étude vous permet de déterminer la malignité de la tumeur ou la bénignité. Cependant, la procédure est effectuée uniquement après l'excision de la tumeur et des tissus sains voisins. Si un mélanome est suspecté, une biopsie préopératoire avec une aiguille est contre-indiquée - toute manipulation peut provoquer sa croissance et la propagation de métastases dans tout le corps par la lymphe et le sang.

Des études cytologiques peuvent également être effectuées et des marqueurs tumoraux pour le mélanome sont prescrits. La tomographie et l'échographie sont effectuées pour détecter la présence de métastases. Le pronostic pour la vie dépend de la rapidité avec laquelle le diagnostic est déterminé..

Traitement du stade initial du mélanome

Pour le traitement du premier stade de la maladie, lorsque les cellules anormales n'ont affecté que la surface de la peau, 2 options thérapeutiques sont utilisées:

  • La méthode chirurgicale consiste à enlever les zones touchées de la peau et des tissus d'environ 2 cm. Habituellement, elle est excisée avec le tissu sous-cutané jusqu'au fascia du tissu musculaire. Une chirurgie précoce peut arrêter la propagation du cancer;
  • Le traitement complexe combine la chirurgie et la radiothérapie. Les radiations tuent les cellules affectées dans les ganglions lymphatiques.

Prévoir

Un résultat favorable du traitement anti-malanome à un stade précoce est observé chez 85% de tous les patients. Le taux de survie aux stades ultérieurs ne dépasse pas 20%.

Article Précédent

Comment se raser avec une taupe?