Principal
La prévention

Signes et symptômes du cancer du foie à différents stades, causes et facteurs provoquant son développement

Le cancer du foie est une maladie grave qui peut entraîner la mort d'un patient en quelques mois seulement de son développement. Avec un diagnostic précoce et un traitement médicamenteux adéquat, il est possible d'augmenter la durée de vie du patient et même de le sauver complètement de la pathologie (y compris par les méthodes modernes de transplantation et de chirurgie). Plus la maladie du foie est détectée tôt, plus les chances de guérison du patient sont grandes.

Classification de la maladie

Il existe deux types de cancer du foie à leur origine:

  • Cancer primaire. La croissance des cellules anormales commence à partir des propres tissus du foie. Le plus souvent, les cellules malignes sont formées à partir de cellules hépatiques normales (cancer hépatocytocyllulaire), du tissu des voies biliaires (cholangiocarcinome), de vaisseaux qui alimentent le tissu hépatique (angiosarcome) ou de cellules immatures (hépatoblastome). Le cancer primitif du foie représente jusqu'à 3% de tous les cancers du foie diagnostiqués.
  • Cancer secondaire (métastatique). Il se développe à la suite de la germination de métastases de formations malignes d'autres organes du tissu hépatique. C'est lui qui est le plus souvent diagnostiqué par les médecins.

Plus d'un tiers des cas de cancer de divers organes humains entraînent l'apparition de métastases dans le foie..

Causes de la maladie

Sur la base de la classification du cancer du foie, deux groupes de facteurs peuvent servir de raisons au développement de la maladie:

  • Métastases qui se sont propagées à la suite d'un cancer d'autres organes.
  • Effets externes et internes, entraînant des changements dans les propres cellules du foie.

Facteurs d'influence externe et interne

En tant que cause de la formation du cancer, les médecins appellent:

Maladie du foie

La cause la plus fréquente de cancer du foie est l'hépatite, en particulier son portage à long terme (elle est asymptomatique, elle est donc difficile à diagnostiquer et le plus souvent non traitée, voir hépatite chronique, traitement de l'hépatite C). Le plus souvent, cette maladie affecte les jeunes qui s'injectent activement des drogues et mènent une vie intime promiscuité active. Toute personne présente un risque d'infection si les précautions de sécurité, l'asepsie et les antiseptiques ne sont pas suivies en cas de contact avec le sang (lors de diverses procédures médicales, voir comment l'hépatite C se transmet).

La maladie progresse progressivement et se développe ensuite en cirrhose du foie, ce qui conduit à une pathologie plus grave - une tumeur dans les tissus de cet organe. L'évolution de ces maladies affecte le matériel génétique des cellules hépatiques, les mécanismes de lecture et de reproduction de l'ADN sont perturbés, les cellules altérées ne peuvent pas fonctionner correctement et, subissant une mutation, se transforment en malignes.

  • Avec la maladie des calculs biliaires (en particulier avec le mouvement actif des pierres et du sable), les voies biliaires sont gravement endommagées. Par la suite, leur inflammation provoque une mutation des cellules en cellules malignes (voir maladies de la vésicule biliaire, calculs dans la vésicule biliaire).
  • Les lésions tissulaires syphilitiques peuvent avoir le même effet (voir symptômes et traitement de la syphilis)

Exposition à long terme à des substances toxiques, des toxines

  • L'alcool, les substances nocives et cancérigènes associés à l'emploi professionnel des travailleurs sont souvent utilisés comme telles structures..
  • La cause du cancer du foie peut être un non-respect banal des règles de sécurité dans l'entreprise (négligence d'un respirateur, d'un masque à gaz). Toutes les toxines affectent principalement la santé du foie (elle agit comme un filtre du corps en les neutralisant). Les agents d'empoisonnement et les produits de leur désintégration se déposent dans les tissus de l'organe, le détruisant progressivement.
  • Souvent, les aliments courants contribuent au développement du cancer du foie. Le plus souvent, ils sont produits en violation de la technologie (abus de pesticides, engrais minéraux) ou sont génétiquement modifiés (le mécanisme de leur effet sur le corps n'est pas bien compris). Une personne peut ne pas être au courant de la «bombe à retardement» à l'aise.

Il a été prouvé que les moisissures libèrent des aflatoxines au cours de leur vie, ce sont de fortes substances toxiques (voir les méfaits des sachets de thé). Une personne, bien sûr, ne mangera pas d'aliments moisis (céréales, pain, noix), mais ils peuvent être présents dans les aliments pour animaux. Par la suite, ils se retrouvent en grande quantité dans la viande..

Infection par les helminthes

Les modifications pathologiques des cellules hépatiques peuvent être associées à la parasitisation des trématodes (parasites appartenant à la classe des vers plats). Les produits de la pêche insuffisamment traités thermiquement peuvent être une source d'infection. Leur lieu de parasitisme est souvent les voies biliaires, où ils sont nourris avec de la bile et du sang. Les produits de l'activité biologique des trématodes (schistosomes, opisthorchus et autres) provoquent une réaction inflammatoire dont une longue évolution conduit à une mutation cellulaire et à la formation de cellules malignes (voir signes de vers chez l'homme).

Excès de fer (hémochromatose)

Une personne elle-même peut provoquer un cancer du foie, en décidant indépendamment de la nécessité d'utiliser des vitamines et des minéraux. À première vue, les médicaments inoffensifs (et même les compléments alimentaires), riches en fer et pris sans ordonnance du médecin (avec une teneur normale en fer dans l'organisme) peuvent provoquer des maladies (voir les méfaits des vitamines synthétiques).

Contraceptifs oraux

Les pilules contraceptives contiennent un excès d'œstrogènes, ce qui peut provoquer des tumeurs bénignes (voir les avantages et les inconvénients de la prise de contraceptifs oraux). Souvent, le lieu de luxation de ces cellules est déterminé par le foie, puis elles sont converties en malignes.

Médicaments

Tous les médicaments, même la plupart des plantes médicinales, chargent le foie, et les médicaments tels que les antibiotiques et certaines plantes (contenant de petites doses de substances toxiques) ont généralement un effet hépatotoxique. Par conséquent, moins une personne utilise de médicaments, plus son foie est en bonne santé et moins les risques de développer ses maladies, y compris la dégénérescence oncologique, sont faibles..

Prédisposition héréditaire

Les scientifiques notent que le risque de développer une tumeur maligne du foie est plus élevé chez les personnes dont les parents ont eu cette maladie. Les mécanismes de l'héritage ne sont pas entièrement compris.

  • Tous les hommes risquent de développer un cancer du foie. Il a été noté que la maladie est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Cela est souvent dû à l'enthousiasme excessif d'une forte moitié de l'humanité avec les stéroïdes (moyens d'augmenter la masse musculaire).
  • Les médecins suggèrent que le risque de contracter une tumeur maligne du foie augmente chez les personnes atteintes de diabète.

Intéressant! Les personnes qui boivent quelques tasses de café par jour sont moins susceptibles d'avoir un cancer du foie. Le café doit être des grains naturels (moulus). Lisez aussi sur les médicaments pour le foie - une liste d'hépatoprotecteurs.

Stades et symptômes du cancer primaire

Il existe quatre stades principaux du cancer du foie, les symptômes de chacun d'eux dépendent des maladies des organes associées (cirrhose, hépatite, maladie des calculs biliaires).

Première étape

La tumeur s'est formée récemment, elle ne dépasse pas un quart du volume du foie, il n'y a pas de lésions des vaisseaux sanguins et des tissus environnants. Souvent, les premiers signes de cancer du foie sont attribués à d'autres maladies (les manifestations ne sont pas spécifiques) ou leur présence n'est pas du tout remarquée. L'efficacité de l'organe n'est pas réduite. Symptômes de la première étape:

  • Mauvaise performance
  • La faiblesse
  • Fatigue mentale et physique rapide

Il est difficile de diagnostiquer la maladie à un stade précoce, le cancer est principalement détecté lors d'un examen qui n'est pas lié au foie. Par conséquent, les personnes à risque (santé au travail, cirrhose du foie, hépatite, diabète sucré, alcoolisme et toxicomanie) doivent subir un examen complet au moins une fois par an..

Deuxième étape

En l'absence de traitement et sous l'action de facteurs provoquants, la tumeur se développe assez rapidement et se propage aux vaisseaux sanguins. Les dimensions de la formation anormale ne dépassent pas cinq centimètres.

Le patient observe une augmentation des symptômes du premier stade et l'apparition d'une sensation constante de lourdeur ou de douleurs abdominales (douloureuses ou sourdes). La douleur est localisée dans la zone de l'hypochondre droit de l'abdomen supérieur, il y a souvent un déplacement d'inconfort dans la région lombaire (voir douleur dans l'hypochondre droit). Le syndrome douloureux n'est initialement noté que lors d'un effort physique et a un caractère épisodique, avec une augmentation de la taille de la formation, il est présent presque constamment, a une intensité modérée.

Les manifestations du cancer du foie peuvent se traduire par des troubles digestifs:

  • Nausées et vomissements
  • Selles fréquentes et molles (diarrhée)
  • Augmentation de la production de gaz (flatulences, ballonnements)
  • Diminution de l'appétit

Les phénomènes dyspeptiques entraînent une perte de poids importante du patient en quelques semaines seulement. La moitié des patients ont une réaction aux toxines produites par la tumeur - une augmentation de la température à des nombres subfébriles (elle dépasse rarement 38 degrés).

Troisième étape

La tumeur se développe, sa taille dépasse 5 cm, plusieurs foyers de cellules pathologiques sont souvent observés. C'est à ce stade que le cancer du foie est le plus souvent détecté, car ses signes et symptômes sont prononcés. Il est courant de distinguer en outre trois étapes qui diffèrent dans la propagation de la tumeur:

  • 3A - Les cellules cancéreuses affectent les veines (hépatiques ou portales).
  • 3B - les cellules tumorales se développent avec les organes entourant le foie (seule la vessie n'est pas affectée), ou elles se développent avec la partie externe du foie (sa membrane).
  • 3C - le cancer atteint les ganglions lymphatiques les plus proches du foie. L'effet de la formation pathogène sur les organes périhépatiques est observé.

Les symptômes du cancer du foie au troisième stade sont clairement visualisés, y compris par le patient lui-même:

  • Le foie grossit - cela se remarque à la palpation, souvent le médecin note des phoques importants (souvent douloureux), le foie est bosselé, acquiert la densité d'un arbre. Le patient lui-même peut également déterminer une augmentation du volume de l'abdomen, localisée dans la partie supérieure droite de celui-ci..
  • Sentiment de satiété - se produit à la suite d'une augmentation du cancer.
  • Œdème - survient à la suite d'une violation de l'écoulement de liquide, en raison de la compression des vaisseaux sanguins.
  • Jaunisse - peut survenir périodiquement, a une origine mécanique - la capacité des voies biliaires diminue (voir les symptômes de la jaunisse).
  • Saignements de nez - peuvent également indiquer une insuffisance hépatique.
  • Ascite - il y a du liquide libre dans la cavité péritonéale.
  • Insuffisance hépatique.
  • Saignement intra-abdominal - se produit en raison d'une augmentation de la fragilité des vaisseaux sanguins, entraînant par la suite un choc.
  • Troubles endocriniens - le cancer produit des substances analogues aux hormones qui modifient le rapport hormonal. Cela provoque la suspension de l'activité de certains organes du système endocrinien..
  • Télangiectasies cutanées - exprimées sous forme de dilatation de petits vaisseaux, non accompagnées d'inflammation (réseau vasculaire, varicosités).

Il existe également une détérioration générale de l'état, une augmentation de la douleur, un syndrome dyspeptique.

Quatrième étape

À un stade ultérieur, il y a une augmentation des métastases dans tous les organes et systèmes du corps du patient (elles se propagent dans la circulation sanguine). À ce stade, il est impossible de guérir une personne, les médecins peuvent brièvement soulager son état, soutenir le travail des organes. Souvent, l'espérance de vie de ces patients est de plusieurs mois à plusieurs années..

Le cancer du foie de stade 4 avec métastases se manifeste par le renforcement de tous les signes des stades précoces. Dans le même temps, les symptômes de lésions d'autres organes se développent, dans lesquels des foyers de tumeurs malignes sont apparus.

Caractéristiques de l'évolution du cancer secondaire

Le plus souvent, des métastases apparaissent dans le foie à la suite de lésions d'organes à proximité immédiate (pancréas). Peut-être leur propagation à partir de foyers de cancer de la région colorectale, du tractus gastro-intestinal, des glandes mammaires, etc. Les symptômes du cancer du foie sont généralement moins inquiets pour les patients, en comparaison avec les foyers de maladie primaire d'autres organes, qui sont au stade 4 du cours. Mais au cours du développement de la maladie, ils acquièrent une image plus prononcée (comme dans le cancer du foie primaire).

Diagnostique

Inspection sans outil

Lorsque le patient se plaint, la palpation (palpation avec les doigts) et la percussion (tapotement avec les doigts) sont utilisées, au cours de ces études, la structure et la taille du foie sont étudiées.

Analyses de sang et d'urine

Il y a une augmentation du taux de bilirubine dans le sang, les tests urinaires montrent la présence d'urobiline (voir décodage du test sanguin biochimique). De tels changements peuvent indiquer la pathologie de l'organe et une violation de son travail. Une étude spécifique consiste à déterminer le taux d'alpha-foetoprotéine (AFP) dans le sang. Son augmentation est due à une augmentation du nombre de cellules hépatiques immatures..

Ultrason

Sur le moniteur de l'appareil, on peut voir une violation de la taille du foie, de sa structure et de sa densité. Souvent, le médecin voit la formation maligne elle-même.

Tomodensitométrie

Il est utilisé pour clarifier le diagnostic. Un agent de contraste spécial peut être utilisé (administré par voie intraveineuse), ce qui permet un examen plus détaillé de la structure de l'organe et de l'emplacement des vaisseaux. Il est possible de réaliser un scanner sans utiliser de produit de contraste.

Imagerie par résonance magnétique

La méthode la plus efficace, actuellement, pour diagnostiquer le foie chez un patient. Vous permet d'explorer l'orgue sous différents angles.

Biopsie

Examen des tissus suspects pour les tumeurs malignes. Pour l'analyse, il est nécessaire d'obtenir un petit morceau de tissu qui a suscité des doutes chez le médecin. À ces fins, la cavité abdominale est perforée avec une aiguille spéciale sous contrôle échographique..

Laparoscopie

Grâce à de petites incisions dans le péritoine, des micro-instruments spéciaux sont introduits, vous permettant d'examiner l'organe malade et en même temps de prélever des tissus suspects pour un examen plus approfondi de la malignité.

Autres techniques

Vous pouvez voir la pathologie du foie lorsqu'il est examiné par rayons X ou par balayage radio-isotopique.

Traitement

Aux premiers stades de la maladie, il est possible d'utiliser des médicaments spéciaux qui contribuent à la mort des cellules cancéreuses (en raison d'une perturbation de leur nutrition) ou à la suspension de leur développement; l'ablation d'une partie du foie ou son élimination complète avec remplacement ultérieur par un organe donneur est utilisée.

Les scientifiques ont fait une percée dans le diagnostic des cancers du foie. Dans l'étude de contraste par IRM, le colorant a été rapidement neutralisé par l'organe en raison de la spécificité de ses fonctions, donc seules des tumeurs dépassant 1 cm de taille ont été détectées.Actuellement, une nouvelle substance est utilisée qui permet de diagnostiquer une tumeur maligne de 0,25 mm de diamètre. Il s'agit d'une véritable percée qui permet un traitement doux du patient et élimine complètement le cancer du foie..

Ils écrivent que seuls les toxicomanes et les personnes à promiscuité sexuelle sont malades de l'hépatite C, je travaille dans un hôpital dans ce profil, j'ai vu de nombreux patients, la plupart d'entre eux ont été infectés par des dentistes, avec perçage des oreilles, extensions d'ongles, transfusions sanguines, dans les cliniques lors de manipulations sanguines, et il y avait des athlètes, des jeunes mères et des étudiants, au fait, l'hépatite C n'est pas transmise sexuellement et les toxicomanes sont assez rares. mais les patients n'en sont pas moins

Bonjour. J'aimerais entendre vos conseils. J'ai une sensation de brûlure dans l'estomac. Ballonnements après avoir mangé. Et quelques minutes après avoir mangé, la sensation de faim commence et un grondement dans l'estomac. Il y a une envie fréquente de vomir. Après le sommeil, gonflement du visage et du corps. La faiblesse, les étourdissements sont. Dites la raison merci.

J'ai la même chose après avoir mangé - une sensation de brûlure, comme la faim - une sorte d'auto-tromperie, le diabète n'est pas encore arrivé depuis 2011. mais le sucre dans certains endroits a atteint 9,4, la diarrhée depuis 2005, et récemment le foie a commencé à interférer avec moi - appuie sur mes côtes. AST est élevé, je n'ai jamais été toxicomane ou alcoolique, si je buvais, alors très peu et seulement de haute qualité et cher, gonflement du visage après le sommeil, ils sont également venus avec le diabète, qu'ils ne peuvent pas me mettre. Il y a eu des moments où l'apnée me réveillait la nuit, je devais me rappeler comment respirer, c'était de 2011 - à 2015, j'ai commencé à m'endormir après 15h00 - pour dormir suffisamment, aussi ce que cela peut être.

PHYTOSBOR.
1. houblon (couleur) -3h
2. pissenlit (croûte) -1h
3. calendrier (couleur) -3h
4. Absinthe (herbe) -1h
5.Tatars (feuille) -2h
6. Bardane (croûte) -1h
7. sédum caustique (hors sol)
8 pailles tenaces
(toute croissance) -2h
9. Sort d'amour (noyau) -1h
10.Zhuchka (herbe) -1h
11. millepertuis (herbe) -1h
12.Étape croisée (boîte) -1h
13.Ruta (herbe) -1h
14.Cleaner (boîte) -12 h
15.Licorice (croûte) 2h
16.Éleuthérocoque (noyau) -2h
17 Cumine (fruit) -1h
18. Chardon-Marie (fruit) -3h
19.Yarrow (herbe) -1h
20.Omela (avec saule) -feuille-1h
21 Donnik (herbe jaune, pas de pourriture!) - 2h
22.Mélissa (partie hors sol) -3h
23.Gingembre (boîte) -1h
25 IVAN-TEA (herbe) -1h
_________________________________________
collection finement hachée, 4 cuillères à soupe entassées dans le plat en émail, versez de l'eau bouillante sur 800g, faites bouillir pendant 3 minutes, égouttez la moitié et faites cuire le reste à feu doux pendant encore 4 minutes, laissez reposer 30 minutes, égouttez. Enterrez le gâteau !, faites cuire 1 jour, conserver au réfrigérateur, boire 1 verre 40 minutes avant les repas, 3 fois par jour. Exclure le sel! dans les aliments et DIET, légumes! + carottes, betteraves (betterave), chou.
Prendre 1 goutte par jour, chaque jour en augmentant 1 goutte - jusqu'à 40 gouttes (3 fois par jour, avant les repas) - et ainsi de suite, en emportant 1 goutte de teinture de BORTSA Dzhangursky (YAD.), Après le cours, aussi teinture auto-BOLIGOLOVA (YAD.). Prenez la teinture de champignon VESELKA. La propolis convient en l'absence d'allergie aux plantes mellifères, le lait royal d'abeille (uniquement si conservé correctement)
____________________________________________________
boire 4 roubles par jour, 40 gouttes 40 minutes avant les repas, teinture d'ECHINACEA VIOLET-bouleau bourgeons-100 g + bourgeons de peuplier noir (peuplier noir) 100 g (ATTENTION! Conserver dans un endroit chaud, sinon vous allez transférer)

Il est très approprié de supprimer le sel et le sucre de l'alimentation. N'allez pas dans la collection avec une cuillère humide! (Donnik!), S'il n'y a pas de métastases, vous pouvez améliorer les médicaments et améliorer le sang-mumiyo, éliminer l'intoxication avec eux.
généralement le 7-10ème jour, une aggravation de l'état du patient est possible - il suffit de réduire la dose du bouillon. ORIENTÉ pour un traitement de phyto-collection 1h = 30gr, il est préférable de prendre une collection hachée généralement mixte de 4 cuillères à soupe avec une lame de cuillères et de les broyer sur un moulin à café - connaître la quantité quotidienne requise, puis le tout broyer la collection, en prenant la quantité déjà connue de matières premières en poudre.
Sedum caustic-1 part (avant je n'ai pas marqué)
pour un traitement correct, blanchissez le test sanguin, le test d'urine, et alignez à partir du 10ème jour (chaque semaine) l'analyse (coagulabilité... -la diminution ou l'augmentation des composants connus (melilot) réduit la coagulation, l'achillée millefeuille n'augmente que d'environ 60%... etc.)
Boire de l'eau pas du robinet!

avec AKANAT, enjamber et Hemlock-ATTENTION. POISON. (stocker correctement)

oui, et les groseilles à maquereau sont bonnes! les myrtilles!
il convient de prendre une cuillère à café par jour à partir de jus pressé d'herbe (oxalis)

Quels signes indiquent un cancer du foie

Le cancer du foie est plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes. Le traitement chirurgical de la maladie à un stade précoce donne un bon pronostic de guérison. Quels sont les signes du cancer du foie et ce qui déclenche le développement de cette oncologie?

Signes de cancer du foie

Le cancer du foie avancé se manifeste comme suit:

- il y a un épuisement général et progressif du corps;

- des troubles de l'alimentation surviennent - principalement une perte d'appétit;

- une ascite se développe - du liquide s'accumule dans la cavité abdominale, un œdème abdominal apparaît;

- il existe des troubles du système digestif: ballonnements constants, douleurs abdominales et nausées;

- il y a une jaunisse - une décoloration jaunâtre de la peau, des muqueuses et du blanc des yeux;

- la température corporelle augmente.

D'autres signes pouvant indiquer un cancer du foie sont des douleurs abdominales à droite, sous les côtes, un gonflement des membres inférieurs, des crampes musculaires douloureuses (surtout la nuit)

Si la masse de la tumeur est importante, l'état général se superpose aux symptômes:

- un trouble de la coagulation sanguine;

- hypoglycémie - une diminution de la glycémie;

- hypoalbuminémie - une diminution de la quantité de protéines d'albumine dans le plasma sanguin;

- hypercalcémie - taux élevés de calcium dans le sang;

- hypoalbuminémie (diminution de la quantité de protéines d'albumine dans le plasma sanguin);

Causes du cancer du foie

La plupart des cas de cancer du foie surviennent chez des patients atteints d'hépatite chronique B et C. Le risque de tomber malade augmente si une personne est infectée par deux virus en même temps.

Autres facteurs causant le cancer du foie:

- maladies hépatiques héréditaires;

- dégénérescence graisseuse du foie;

- lésions hépatiques causées par l'alcool et la nicotine;

- excès de fer dans le corps.

Le risque de développer un cancer du foie augmente avec l'utilisation d'hormones stéroïdes anabolisantes, ainsi que chez les femmes qui prennent des œstrogènes pendant une longue période.

Prévention du cancer du foie

Le foie a une grande réserve fonctionnelle. Cela signifie que même avec des dommages importants, il peut remplir sa fonction. La maladie ne donne pas de symptômes évidents pendant longtemps et l'oncologie continue de se développer, détruisant le foie.

Comment se protéger? Un point important dans la prévention du cancer du foie est la vaccination contre l'hépatite B.Pour prendre soin du foie, vous devez vous inculquer les bonnes habitudes alimentaires, renoncer aux aliments gras, à l'alcool et aux cigarettes..

De plus, il est utile d'effectuer une fois par an un test sanguin, appelé test de la fonction hépatique. Il convient de rappeler que moins il y a de toxines dans les aliments et l'air, plus le foie est sain..

Qu'est-ce que le cancer du foie, ses caractéristiques et ses méthodes de traitement

Le cancer du foie est une maladie très grave caractérisée par l'apparition et le développement d'une tumeur maligne dans l'organe spécifié. Si vous diagnostiquez un cancer du foie à un stade précoce et que vous commencez un traitement qualifié à temps, vous pouvez non seulement prolonger votre vie, mais également vous en débarrasser complètement. Tout cela se passe grâce aux réalisations de la médecine moderne, en particulier - la chirurgie et la transplantation. Une personne doit comprendre: les chances sont plus élevées si le cancer du foie est détecté alors qu'il vient d'apparaître et n'a pas eu le temps de se propager à d'autres organes et systèmes du corps. Examinons de plus près quels sont les symptômes du cancer du foie, les méthodes de traitement et de diagnostic, ainsi que le pronostic standard de survie..

Brèves caractéristiques du cancer du foie

Le cancer du foie peut provenir directement des cellules (hépatocytes) qui composent la structure de cet organe, alors il est appelé primaire. Parfois, il apparaît des vaisseaux locaux ou des voies biliaires. Cependant, il existe également une forme secondaire. Dans ce cas, il se produit à la suite de la propagation de métastases à partir d'autres organes et systèmes du corps humain. Par exemple, une tumeur appelée mélanome se forme parfois dans les cellules de la peau. S'il n'est pas traité, le cancer se propage à d'autres parties et tissus du corps. Le plus souvent, c'est le foie qui en souffre, car il est caractérisé par certaines caractéristiques de l'approvisionnement en sang, ainsi que par son fonctionnement en général. De plus, un cancer secondaire du foie peut apparaître sur la base de métastases de l'intestin, du pancréas ou directement de l'estomac. En règle générale, les cellules tumorales se propagent dans le sang (plutôt que dans les ganglions lymphatiques) à travers la veine porte ou le long de l'artère hépatique.

Si nous parlons de données statistiques, le cancer primaire du foie est observé presque quarante fois moins souvent que celui qui est survenu à la suite de métastases d'autres organes. Selon les experts, le cancer primitif du foie représente jusqu'à 3% de tous les cas de tumeurs. Les hommes sont plus sensibles à la maladie que les femmes, car ils souffrent d'un cancer du foie quatre fois plus souvent. Cependant, il n'y a pas de données spécifiques sur l'âge. Bien sûr, on pense que la catégorie des personnes âgées est la plus sensible au cancer (de 55 à 65 ans).

Causes du cancer du foie

Les médecins sont en désaccord sur les causes du cancer du foie. Nous ne pouvons parler que de certains des facteurs de risque qui comptent. Elles sont:

  • forme chronique d'hépatite virale - cela se produit parce que ces maladies sont généralement accompagnées de mutations dans les cellules du foie, qui peuvent plus tard devenir cancéreuses;
  • cirrhose - elle peut être à la fois le résultat d'un abus d'alcool prolongé et d'une hépatite virale. Une caractéristique de cette maladie est que les cellules hépatiques meurent en raison du processus inflammatoire et, à la place, un tissu conjonctif dense apparaît. En conséquence, la structure de l'organe lui-même change considérablement et son fonctionnement est altéré. Dans ce contexte, le risque de cancer du foie est extrêmement élevé;
  • manger des aliments contaminés par l'aflatoxine. Ce nom désigne un composé organique considéré comme extrêmement toxique pour les animaux et les humains. Les principales sources de cette substance sont: les légumineuses, les céréales, les noix et les fruits secs. Si vous mangez ces aliments contaminés par l'aflatoxine pendant une longue période, la probabilité de développer une cirrhose ou de détecter un cancer du foie en vous-même atteint presque 100%. D'ailleurs, ce facteur se manifeste clairement chez les habitants de l'Afrique en raison du non-respect fréquent des règles de stockage des aliments;
  • une accumulation excessive de fer dans le corps, résultant de troubles métaboliques, augmente le risque de développer un cancer du foie de près de 200 fois;
  • abus de boissons alcoolisées;
  • parasites dans le corps - certains vers plats pénètrent dans le corps humain avec des poissons mal transformés. L'endroit où ils se trouvent généralement est souvent les voies biliaires, où les parasites se nourrissent de sang. Les produits de leur activité vitale provoquent le développement du processus inflammatoire, au cours duquel des changements se produisent dans la structure des organes, et des cellules cancéreuses du foie apparaissent;
  • effet cancérigène - ce facteur signifie généralement le non-respect des règles de sécurité industrielle, par exemple, ne pas utiliser de masques à gaz;
  • la maladie des calculs biliaires peut également entraîner le développement d'un cancer, car l'avancement du sable et des pierres endommage gravement les conduits. Un processus inflammatoire se développe en eux, ce qui provoque des mutations cellulaires, ainsi que leur transformation de normal en malin;
  • prédisposition héréditaire - si des proches avaient un cancer du foie, il est conseillé aux autres de vérifier périodiquement avec les médecins, de subir un diagnostic et de surveiller de près les changements de leur état.

Comme mentionné ci-dessus, les représentants du sexe fort souffrent le plus souvent d'un cancer du foie. Cela peut également être dû à l'utilisation de stéroïdes pour augmenter la musculature du corps. Ceci n'est autorisé que dans des montants raisonnables. De plus, certains experts affirment qu'il existe un lien potentiel entre le diabète et le cancer du foie..

Une observation très intéressante a été faite par des scientifiques. Ils disent que les personnes qui boivent plusieurs tasses de café naturel par jour sont moins susceptibles de développer des tumeurs malignes sous forme de cancer du foie..

Stades et symptômes du cancer du foie

Les médecins distinguent quatre stades que traverse le cancer du foie lorsqu'il se développe. Tous diffèrent par les caractéristiques particulières de l'évolution de la maladie, la taille de la tumeur elle-même, ainsi que le degré de propagation des métastases. Regardons de plus près chaque étape.

Au premier stade du cancer, le foie est affecté par une seule tumeur qui n'affecte pas les vaisseaux sanguins. La taille est généralement petite et ne dépasse pas un quart de l'organe entier. Très souvent, les symptômes du stade initial ne sont pas différenciés, parfois même attribués à des problèmes généraux de bien-être. L'efficacité du foie ne diminue pas, cependant, il y a une telle détérioration de la condition que:

  • faiblesse générale, fatigue accrue (mentale et physique);
  • performances réduites;
  • nausées et perte d'appétit;
  • diminution de la pression artérielle, anémie - parfois.

À l'heure actuelle, il est assez difficile de diagnostiquer un cancer du foie, c'est pourquoi les personnes à risque doivent être systématiquement contrôlées par un médecin..

La deuxième étape est caractérisée par la propagation de la formation de tumeurs aux vaisseaux sanguins. C'est parce que le cancer n'a généralement pas encore été identifié et correctement traité. À ce moment, plusieurs foyers de la maladie peuvent apparaître, dont la taille ne dépasse pas 5 à 6 centimètres. Les symptômes antérieurs d'une personne sont aggravés et de nouveaux apparaissent également:

  • augmentation de la production de gaz, flatulences et lourdeur dans l'abdomen;
  • diarrhée fréquente et troubles digestifs en général;
  • épisodes de vomissements et nausées systématiques;
  • perte de poids spectaculaire chez 80% des patients;
  • sensations douloureuses et désagréables dans l'hypochondre du côté droit.

Le syndrome douloureux lui-même ne peut être indiqué que lors d'un effort physique intense et seulement occasionnellement. L'inconfort devient plus fréquent à mesure que le cancer du foie progresse..

À la troisième étape, plusieurs options sont possibles:

  • la propagation des cellules cancéreuses vers la veine porte ou hépatique;
  • la formation de plusieurs tumeurs de plus de cinq centimètres sur le foie;
  • métastase vers d'autres organes proches du foie, ainsi que vers les ganglions lymphatiques les plus proches, généralement seule la vessie reste intacte.

Dans le même temps, la zone touchée par le cancer sur le foie continue d'augmenter, sa taille dépasse déjà 5 centimètres et plusieurs foyers d'accumulation de cellules cancéreuses apparaissent. Habituellement, la maladie est diagnostiquée à ce stade, car ses symptômes sont les plus prononcés et les plus évidents. Alors, à quoi une personne devrait-elle accorder une attention particulière:

  • l'apparition de varicosités ou de mailles sur le corps;
  • saignements du nez plus fréquents;
  • gonflement accru;
  • jaunissement des muqueuses, des yeux et de la peau.

De plus, lors du diagnostic du cancer du foie, les signes suivants sont indiqués:

  • saignement localisé à l'intérieur de la cavité abdominale;
  • perturbations du fonctionnement des organes du système endocrinien en raison de modifications du rapport des hormones;
  • insuffisance hépatique;
  • l'apparition de liquide dans la cavité abdominale, en raison de laquelle l'abdomen semble visuellement grand;
  • hypertrophie du foie, bien ressentie lors de la palpation. De plus, l'organe devient grumeleux.

Le quatrième stade du cancer du foie est caractérisé par la propagation du cancer à d'autres tissus et parties du corps humain via le système circulatoire. La colonne vertébrale, les côtes et les os en souffrent en général. Les symptômes du cancer du foie ne font qu'empirer à ce stade. Dans le même temps, des signes de dommages à d'autres organes, dans lesquels les métastases se sont propagées, se développent également. Il est évident qu'à ce stade, il est impossible de guérir le patient, exclusivement la médecine palliative est utilisée, visant à soulager la souffrance, ainsi qu'à prolonger la vie en maintenant l'efficacité des organes du corps du patient..

Il faut comprendre que l'évolution du cancer du foie est également influencée par une maladie concomitante (cirrhose ou hépatite, par exemple), le cas échéant.

Diagnostic du cancer du foie

Le diagnostic initial est effectué en interrogeant le patient par un médecin spécialiste, après quoi il y a un examen, une palpation de l'abdomen et directement de la région du foie. Ceci est fait afin de comprendre s'il y a une augmentation de l'organe, et également s'il y a eu d'autres changements..

Ensuite, le patient est envoyé pour des tests de laboratoire. Il est impératif de donner de l'urine et du sang pour les tests. Une attention particulière doit être portée à la bilirubine et à l'urobiline. En outre, une augmentation du nombre de cellules immatures dans le foie est indiquée par un indicateur tel que l'AFP (alpha-foetoprotéine). C'est important car dans le cancer du foie, cet organe perd la capacité de produire la substance spécifiée dans la quantité requise..

De plus, l'échographie est utilisée pour en apprendre davantage sur la structure et la densité, ainsi que sur les changements dans la cavité intra-abdominale. Dans la plupart des cas, si un cancer du foie est présent, il peut être facilement vu et identifié sur un écran de contrôle. Cela peut être fait même dans les cas où il est encore à un stade précoce et pas trop grand..

La tomodensitométrie est utilisée pour clarifier le diagnostic. Elle est réalisée en utilisant la méthode dite du contraste. Une substance radioactive spéciale est injectée dans la veine du patient, ce qui permet de mieux examiner l'organe, sa structure et les changements en cours. Naturellement, la tomodensitométrie standard est également possible, mais elle s'avère parfois moins informative. Grâce à cette technique, une image de coupes hépatiques est obtenue et le médecin est capable d'identifier même de petites formations tumorales..

L'IRM est considérée comme l'un des moyens les plus efficaces, pratiques mais coûteux de diagnostiquer le cancer du foie. L'étude vous permet de considérer le corps de tous les côtés et de tous les angles. C'est son principal avantage (par rapport au CT). Faire une biopsie est également une méthode fiable. La collecte de matériel biologique est faite avec une fine aiguille longue, qui est insérée dans la zone où, selon le médecin, le cancer du foie est localisé. Naturellement, pour contrôler la situation, vous devez utiliser une machine à ultrasons en parallèle..

La laparoscopie est également parfois utilisée. Il s'agit d'une méthode dans laquelle une petite incision est faite sur le corps humain. Grâce à lui, le médecin insère des instruments dans la cavité abdominale qui permettent d'examiner le foie, ainsi que de prélever des échantillons de tissus de l'organe vraisemblablement affecté par la tumeur. À l'avenir, des recherches histologiques sont menées avec eux en laboratoire..

Traitement du cancer du foie

Le traitement du cancer du foie est un processus extrêmement long que seul un médecin devrait faire. Le cours du traitement lui-même est déterminé en fonction du stade auquel la maladie se trouve. Les principaux moyens sont:

  • chirurgie au cours de laquelle une partie du foie atteinte de cancer est enlevée. Cette option ne convient que lorsque la taille de la zone touchée est petite et qu'il n'y a pas non plus de métastases vers d'autres organes et ganglions lymphatiques. Cette méthode ne s'applique pas si la maladie concomitante est la cirrhose, car cela réduira le fonctionnement du foie et entraînera une détérioration catastrophique de la condition humaine, pouvant aller jusqu'à la mort;
  • parfois, ils recourent à des tentatives de destruction du cancer du foie en introduisant diverses substances dans la zone touchée. Pour cela, on utilise de l'alcool éthylique, qui détruit les protéines et conduit à la déshydratation des cellules cancéreuses, ce qui les tue. Cependant, cela peut endommager les organes et tissus environnants;
  • la transplantation hépatique est l'une de ces options dans lesquelles un rétablissement complet est possible. Pendant ce temps, la technique n'apporte des résultats qu'aux stades précoces, lorsque la tumeur ne s'est pas encore propagée dans tout le corps;
  • ablation par radiofréquence - cette technique est utilisée pour aider à la propagation des métastases. Leur destruction se produit par exposition à un courant à haute fréquence, tandis que la température dans les tissus augmente fortement, les protéines des cellules affectées sont détruites et les cellules elles-mêmes meurent;
  • chimiothérapie - grâce à cette méthode, le médicament est administré à la fois par voie intraveineuse et par voie orale (par la bouche). L'ensemble de la procédure est effectuée uniquement en ambulatoire sous la surveillance constante d'un médecin. Au cours de la chimiothérapie, le patient passe systématiquement des tests et subit divers examens pour suivre l'efficacité du traitement. Récemment, l'administration de médicaments est également effectuée directement dans l'artère hépatique. On pense que cette méthode a un meilleur effet sur la tumeur, car une plus grande partie du médicament y pénètre. De plus, les effets secondaires sont moins prononcés..

Quant à la radiothérapie, son utilisation est limitée en raison de la tolérance du foie à ce type d'exposition..

Prédictions de vie pour le cancer du foie

Pour caractériser le taux de survie, clarifions les options de traitement possibles à différents stades. Ainsi, dans la première ou la deuxième étape, la résection est le plus souvent effectuée, mais la probabilité de décès est élevée - de 10 à 30%. La survie pendant une longue période est à peu près la même (15-30%). Cependant, il faut se rappeler que la présence d'une cirrhose limite la capacité à retirer une partie du foie..

Au troisième stade, seule la transplantation d'organes est une méthode efficace. La survie après une chirurgie de transplantation est similaire aux statistiques ci-dessus pour la résection. Dans ce cas, des rechutes sont possibles. Au quatrième stade, seul un traitement palliatif (symptomatique) est utilisé. Parfois, des injections d'éthanol à travers la peau sont possibles afin que le processus ne s'aggrave pas.

Environ 250 000 cas de cancer du foie sont enregistrés chaque année dans le monde. Cette pathologie est caractérisée par l'apparition d'une tumeur maligne dans le corps humain, qui affecte négativement à la fois le travail de l'organe lui-même et tous les autres systèmes en général. Il est possible de guérir le cancer du foie, mais pour cela, il doit être diagnostiqué dès les premiers stades de développement. Dans ce cas, le patient doit obéir à son médecin en tout, suivre ses instructions, prendre tous les médicaments nécessaires, subir les procédures nécessaires.

Cancer du foie - symptômes, stades, causes et traitement

Le cancer du foie est une maladie hépatique maligne caractérisée par la dégénérescence (tumeur maligne) des cellules hépatiques saines (hépatocytes) en.

Un autre nom du cancer du foie est le carcinome hépatocellulaire (terme médical), le carcinome hépatocellulaire.

Les principales causes du cancer du foie sont le résultat de maladies hépatiques chroniques à caractère infectieux depuis longtemps (hépatite virale B, C), ainsi que la présence de tumeurs malignes ailleurs dans le corps, à la suite desquelles le carcinome hépatocellulaire devient leur conséquence, c.-à-d. métastase. De plus, dans de nombreux cas, la cause exacte du cancer du foie n'est toujours pas élucidée..

Les principaux symptômes du cancer du foie sont des douleurs dans l'hypochondre droit, des nausées, des épisodes de vomissements, une faiblesse, un jaunissement de la peau et des muqueuses..

Cette maladie est également caractérisée par le développement rapide et la propagation de métastases à d'autres organes..

Stades du cancer du foie

Le cancer du foie se développe en 4 étapes, indiquées par des chiffres romains - I, II, III, IV.

Abréviations TNM: T - tumeur primaire, N - métastases vers les ganglions lymphatiques régionaux, M - métastases vers d'autres sites distants.

Cancer du foie de stade 1 (I). Elle se caractérise par la présence d'une tumeur dans le foie sur l'un des quatre lobes, ainsi que par l'absence de propagation du processus pathologique au système cardiovasculaire et à d'autres organes. Les symptômes sont absents ou minimes - inconfort dans l'hypochondre droit, faiblesse, fatigue accrue. En 21 à 30 jours, le foie commence à grossir. Selon la classification TNM - T1N0M0

Cancer du foie de stade 2 (II). Il est caractérisé par une ou plusieurs tumeurs d'un diamètre ne dépassant pas 50 mm avec l'implication de vaisseaux sanguins dans le processus pathologique, alors que les ganglions lymphatiques et les autres organes ne sont pas affectés, il n'y a pas de métastases. Les symptômes sont prononcés - douleur douloureuse dans la cavité abdominale du côté droit sous la côte, nausées, épisodes de vomissements, diarrhée, faiblesse et fatigue accrues, malaise général. Le foie est hypertrophié et plus dense. Selon la classification TNM - T2N0M0

Cancer du foie stade 3 (III). Elle se caractérise par la présence de deux, trois néoplasmes ou plus, dont le diamètre d'au moins un dépasse 50 mm. Les tumeurs affectent 2-3 lobes du foie. Les symptômes sont prononcés - fièvre qui ne se prête pas aux médicaments antipyrétiques - jusqu'à 37-39 ° C avec des frissons, une jaunisse, des varicosités apparaissent sur la peau, un gonflement des jambes et de la région lombaire est observé, une personne perd rapidement du poids. Divisé en 3 périodes:

  • Stade IIIA (T3N0M0) - caractérisé par la présence de 2, 3 tumeurs ou plus, dont l'un des néoplasmes mesure au moins 50 mm de diamètre. La pathologie implique des vaisseaux sanguins, des métastases vers d'autres organes et il n'y a pas de ganglions lymphatiques régionaux.
  • Stade IIIB (T1N1M0, T2N1M0) - caractérisé par des dommages supplémentaires aux grosses veines du foie, tandis que les ganglions lymphatiques régionaux et les organes voisins ne sont pas affectés.
  • Stade IIIC (T3N1M0) - caractérisé par l'apparition de métastases aux organes situés dans le foie, alors que la vessie n'est pas affectée.

Cancer du foie de stade 4 (IV). Elle se caractérise par la présence d'un certain nombre de néoplasmes dans le foie, l'implication des vaisseaux sanguins et lymphatiques dans la pathologie et parfois des métastases dans d'autres organes. Divisé en 2 périodes:

  • Stade IVA (T3N1-3M0) - caractérisé par un nombre quelconque de néoplasmes dans le foie, la croissance de tumeurs dans les vaisseaux sanguins et lymphatiques, des métastases dans les organes voisins.
  • Stade IVA (T1-4N1-3M1) - caractérisé par un nombre quelconque de néoplasmes dans le foie, une invasion tumorale dans les vaisseaux sanguins et lymphatiques, des métastases dans des organes voisins et distants.

Selon le stade (degré) du cancer du foie, le schéma thérapeutique ultérieur de la maladie dépend.

Statistiques

Le plus souvent, le cancer du foie se développe comme un dommage secondaire au corps par des néoplasmes malins - c.-à-d. est une métastase d'une tumeur d'une autre partie du corps. Plus rare, selon certaines sources 20 fois moins souvent, le carcinome hépatique se développe comme une maladie indépendante dans le contexte de complications d'autres maladies, par exemple l'hépatite virale.

Le plus grand nombre de cancers primitifs du foie est enregistré dans les pays comptant un grand nombre de personnes vivant dans des conditions insalubres - Afrique, Inde, Chine, Sénégal, Philippines et autres.

Selon l'OMS, environ 600 000 nouveaux patients atteints d'une maladie hépatique maligne sont enregistrés chaque année dans le monde..

Si nous parlons d'âge, le plus grand nombre de patients atteints d'un cancer du foie est observé chez les personnes âgées de 50 à 65 ans..

Cancer du foie - ICD

CIM-10: C22.0
CIM-9: 155

Symptômes

La gravité des symptômes de la maladie dépend du stade de la maladie, des maladies concomitantes et de l'état de santé général du patient..

Les premiers signes de cancer du foie

  • Malaise général, faiblesse;
  • Augmentation de la fatigue;
  • Inconfort dans la région du ventre;
  • Perte d'appétit;
  • Un léger gonflement.

Les principaux symptômes du cancer du foie

  • Malaise général, faiblesse sévère, fatigue accrue;
  • Augmentation de la taille du foie;
  • Douleurs sourdes dans l'hypochondre droit de caractère douloureux, qui augmentent progressivement, ainsi qu'une sensation de lourdeur dans cette zone;
  • Température corporelle élevée et élevée avec frissons - à partir de 37 ° C, ce qui ne diminue pratiquement pas, même si vous utilisez des médicaments antipyrétiques;
  • Jaunissement de la peau, des muqueuses et de la sclérotique (jaunisse);
  • Perte de poids rapide (perte de poids);
  • Manque d'appétit, flatulences, nausées, épisodes de vomissements, diarrhée;
  • L'ascite (hydropisie) est un symptôme particulièrement populaire dans le développement de la maladie dans le contexte de la cirrhose du foie;
  • Agrandissement de l'abdomen;
  • Anémie.

Métastases

La métastase est la propagation de cellules malignes d'une tumeur à d'autres organes, systèmes et parties du corps. La métastase se produit avec l'écoulement du sang, de la lymphe et par l'invasion des tissus adjacents à la tumeur.

Dans le cancer primitif du foie, lorsque la maladie se développe dans le contexte d'autres maladies - non oncologiques par nature, les métastases se propagent généralement au pancréas, à la vésicule biliaire, à l'œsophage, à l'estomac, aux reins, aux poumons, au cœur, à la colonne vertébrale, au cerveau.

Dans le cas du cancer du foie secondaire, dans lequel la tumeur elle-même dans le foie est elle-même une métastase, les métastases peuvent être n'importe où, cependant, après une lésion hépatique, accélérer les dommages généraux au corps.

Selon les statistiques, des métastases dans le cancer du foie sont observées chez 35 à 38% des patients.

Complications

  • Insuffisance hépatique;
  • Saignement interne dans la cavité abdominale;
  • Syndrome de Cushing;
  • Choc;
  • Trouble du système mental;
  • Issue fatale.

Causes du cancer du foie

Les principales causes de cancer du foie (carcinome hépatocellulaire):

  • Maladies chroniques du foie - hépatites B et C, cirrhose du foie;
  • Accumulation accrue de fer dans le corps (hémochromatose);
  • Lésions hépatiques parasitaires - schistosomiase (schistosomiase) et autres;
  • Maladie des calculs biliaires (maladie des calculs biliaires);
  • Prédisposition héréditaire;
  • La présence de maladies telles que - diabète sucré, syphilis, infection par le VIH, tuberculose;
  • Manger des aliments de mauvaise qualité contenant des cancérogènes, ainsi que d'autres méthodes d'empoisonnement du corps avec des substances cancérigènes (en particulier celles contenant du chlore) - pesticides contenant du chlore, biphényles polychlorés, hydrocarbures chlorés, nitrosamines, arsenic et autres;
  • Manger des aliments avariés, par exemple - certains aliments contenant du raifort inapproprié peuvent être affectés par l'aflatoxine B1, qui est une mitotoxine des champignons Aspergilis flavus qui affecte des aliments tels que - le risque, le maïs, le blé, les arachides, le soja et autres;
  • Utilisation de stéroïdes anabolisants, contraceptifs oraux à base d'œstrogènes;
  • Abus d'alcool, intoxication alcoolique fréquente, tabagisme, drogues;
  • Manipulation de peintures, adhésifs, produits chimiques ménagers et autres produits chimiques qui peuvent évaporer des vapeurs toxiques.

La classification du cancer du foie est la suivante...

De l'éducation:

  • Primaire - le développement se produit comme une lésion hépatique maligne indépendante, ou dans le contexte d'autres maladies hépatiques et facteurs indésirables.
  • Secondaire - le développement se produit dans le contexte d'une lésion maligne d'un autre organe ou système, c.-à-d. les lésions hépatiques sont une métastase du cancer d'un autre emplacement.

Types de cancer du foie (primaire):

Carcinome hépatocellulaire (CHC). Le type le plus courant de cancer du foie. Elle survient chez environ 5% des patients. Le développement se produit principalement dans le contexte d'une maladie hépatique chronique avec hépatite, cirrhose et autres.

Le carcinome fibrolamellaire (CLF) est un sous-type de carcinome hépatocellulaire caractérisé par la prolifération de fines plaques lamellaires, qui sont composées de fibres de collagène qui pénètrent dans la structure du tissu hépatique (fibrose lamellaire). L'étiologie de la FLC n'est pas entièrement comprise, mais on sait déjà que, contrairement au carcinome hépatocellulaire, il ne s'agit pas d'une hépatite et d'une cirrhose. Elle survient le plus souvent chez les jeunes de moins de 35 ans. Symptômes similaires au CHC

Se produit le plus souvent chez les personnes de moins de 35 ans. Il se manifeste par une douleur dans l'hypochondre droit, avec un diagnostic rapide, il peut être traité. Le plus souvent, une intervention chirurgicale est effectuée - pour enlever les zones touchées du foie.

Cancer du foie cholangiocellulaire (cholangiocracinome, cancer des voies biliaires, tumeur de Klatskin). Elle se caractérise par des lésions du canal biliaire causées par une mutation maligne des cellules épithéliales du canal biliaire. Se produit chez environ 2% des patients.

Cystadénocarcinome. Lésions hépatiques malignes, ressemblant à un kyste. Plus fréquent chez les femmes. Il s'accompagne de douleurs dans le bas de l'abdomen, d'une augmentation rapide de la tumeur, d'une altération de la circulation sanguine dans la région pelvienne, d'une perte de poids du patient.

Hémangioendothéliome épithélioïde (EGE). L'un des types les plus graves de maladie hépatique maligne, caractérisé par des lésions des parois du médiastin.

Angiosarcome. Elle est caractérisée par des lésions malignes de l'endothélium et du périthélium des vaisseaux sanguins. Se produit le plus souvent chez les personnes âgées de 40 ans et plus. Selon les dossiers médicaux, il est très difficile de traiter.

Hépatoblastome. Elle se caractérise par une augmentation de l'abdomen, une augmentation du foie et une tumeur ressentie à la palpation, des douleurs abdominales, des nausées. Manque d'appétit. Il est diagnostiqué principalement chez les enfants de moins de 4 à 5 ans.

Diagnostique

Le diagnostic du cancer du foie comprend:

Traitement du cancer du foie

Comment le cancer du foie est-il traité? Le traitement du cancer du foie comprend les thérapies suivantes:

1. Chimiothérapie
2. Radiothérapie
3. Thermothérapie
4. Traitement chirurgical
5. Greffe de foie
6. Autres traitements

1. Chimiothérapie du cancer du foie

La chimiothérapie, ou le traitement médicamenteux du cancer du foie, implique, dans la majorité des cas, l'utilisation d'agents cytotoxiques (anticancéreux) contre la tumeur.

Indications d'utilisation - contre-indications aux méthodes chirurgicales d'élimination de la tumeur. Contre-indications à utiliser - troubles hépatiques.

Il est important de noter que la chimiothérapie chez l'adulte dans de nombreux cas ne guérit pas le cancer chez l'adulte, cependant, l'utilisation de médicaments cytotoxiques ralentit le processus de régénération des cellules cancéreuses et aide à réduire la taille de la tumeur. Parfois, la chimiothérapie est prescrite en association avec des traitements chirurgicaux et de radiothérapie pour l'oncologie, ce qui augmente l'efficacité du traitement en général..

L'utilisation de médicaments de chimiothérapie se fait sous forme de comprimés, d'injections et à l'aide de chimioembolisation.

Les principaux agents chimiothérapeutiques du cancer du foie sont la doxorubicine, le méthotrexate, le cisplatine, la gemcitabine, le 5-fluorouracile ou leurs combinaisons.

Effets secondaires de la chimiothérapie - faiblesse, diminution de la réactivité du système immunitaire, sensibilité accrue du corps aux infections, perte de cheveux, nausées, vomissements, manque d'appétit, stomatite et autres.

Les symptômes disparaissent après l'arrêt de l'utilisation de médicaments, mais si nécessaire, le médecin prescrit un traitement symptomatique.

Chimioembolisation

La chimioembolisation est une méthode moderne de chimiothérapie, qui repose sur l'adsorption du médicament nécessaire par des microsphères de polymère, qui, après avoir été introduites dans la circulation sanguine, le délivrent au foyer de la tumeur, où le médicament est libéré et commence son effet thérapeutique. De plus, de petites gouttelettes de graisse, une fois le médicament administré à la tumeur, bloquent le vaisseau sanguin par lequel il a été délivré à la tumeur, empêchant ainsi le médicament de se propager à d'autres endroits. L'avantage est une action ciblée, le nombre minimum d'effets secondaires par rapport aux méthodes traditionnelles de chimiothérapie.

2. Traitements radiologiques du cancer du foie

2.1 CyberKnife.

Parmi les méthodes modernes de radiothérapie pour le traitement du cancer du foie, il est possible de noter l'ablation des tumeurs primaires et secondaires à l'aide d'un Cyber ​​Knife (CyberKnife).

CyberKnife est une méthode radiochirurgicale non invasive d'élimination d'une tumeur sans contact direct avec elle. Toutes les manipulations sont effectuées par une technologie robotique intelligente qui dirige des faisceaux de rayonnement concentrés hautement focalisés vers une tumeur cancéreuse et la sépare des tissus sains avec une erreur ne dépassant pas 1 mm.

2.2. Thérapie sélective par faisceau interne (thérapie SIRT)

La thérapie SIRT est une méthode radioactive mini-invasive pour le traitement des tumeurs primaires et secondaires qui ne peuvent pas être éliminées par chirurgie, ainsi que contre la résistance aux médicaments de chimiothérapie. Cette méthode est basée sur l'introduction par l'artère hépatique dans le foyer tumoral de l'yttrium-90 microsphérradioactif, ce qui conduit à l'irradiation et à la destruction du tissu tumoral de l'intérieur..

2.3 Thérapie protonique et ionique

La thérapie protonique et ionique est une méthode non chirurgicale de traitement du cancer. La méthode est basée sur la focalisation ciblée de l'énergie des particules chargées sur la tumeur. Les faisceaux de protons et d'ions lourds dans une installation spéciale sont accordés et accélérés de telle manière que, en passant à travers les tissus sains, dès qu'ils atteignent la tumeur, ils commencent le processus de sa destruction.

Les indications d'utilisation sont une tumeur inopérable et résistante à la chimiothérapie. Cette méthode peut être utilisée même pour le cancer du cerveau, de la moelle épinière, de l'oncologie pédiatrique, etc..

3. Thermothérapie (traitement avec des températures)

Le principe du traitement est basé sur la congélation ou le chauffage du néoplasme. Il est utilisé pour les tumeurs jusqu'à 3-5 cm et sans contre-indications. Les températures élevées et basses détruisent les cellules cancéreuses, laissant les hépatocytes sains indemnes.

Ablation par radiofréquence (RFA) - une sonde spéciale est insérée dans la tumeur, qui la chauffe à l'aide d'ondes de radiofréquence ou d'un laser à induction à environ 100 ° C, détruisant ainsi les structures protéiques du néoplasme et, par conséquent, la tumeur elle-même. Selon les statistiques médicales, le taux de survie dans les 5 premières années après RFA atteint 55%.

Cryothérapie - l'effet de l'azote liquide sur la tumeur, qui gèle les cellules cancéreuses, détruisant ainsi la tumeur.

4. Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical (opération) du cancer du foie consiste à enlever une zone du foie affecté. Les principales méthodes sont distinguées:

  • Lobectomie - ablation du lobe gauche ou droit du foie;
  • Hémihépatectomie droite - segments V, VI, VII et VIII-ème du lobe droit du foie;
  • Résections hépatiques atypiques.

Contre-indications à la chirurgie - une tumeur d'un diamètre de plus de 3 à 5 cm, une invasion tumorale dans les vaisseaux sanguins, ainsi qu'une cirrhose du foie.
La mortalité postopératoire dans les maladies hépatiques malignes est d'environ 10% et est principalement due à une insuffisance hépatique.
Après avoir retiré la partie affectée du foie, les hépatocytes (cellules hépatiques) restaurent progressivement l'organe à sa pleine taille.

5. Greffe de foie

La transplantation hépatique (transplantation) est utilisée dans les cas où, en raison de la localisation de la tumeur, elle ne peut pas ou ne peut pas être retirée, par exemple en cas de lésions étendues du tissu hépatique.

La transplantation hépatique n'est autorisée que dans les cas où - la tumeur ne s'est pas propagée aux tissus les plus proches du foie, si elle est de petite taille, et également si le cancer du foie n'est pas présent au-delà du stade I ou II.

La source (donneur) du foie est une personne décédée avec un foie sain ou une personne en bonne santé à qui une petite partie du foie est prélevée.

De plus, comme nous l'avons déjà dit, s'il ne reste qu'une partie du foie, les cellules font leur travail et restaurent l'organe en taille jusqu'à 85-100% de sa taille totale.

6. Autres traitements du cancer du foie

  • Traitement symptomatique - visant à maintenir le corps pendant les principales méthodes de traitement de la maladie, ainsi qu'à réduire ses symptômes, et implique l'utilisation de médicaments antipyrétiques, antiémétiques et autres;
  • La radiothérapie - est utilisée non seulement pour les tumeurs primaires, mais aussi pour les tumeurs secondaires;
  • Introduction d'éthanol à travers la peau;
  • Injection d'acide acétique à travers la peau
  • Attitude positive - la composante émotionnelle du patient est également une composante importante du traitement du cancer. Les médecins ont remarqué qu'une attitude positive, la bonne humeur augmentent le résultat positif de la maladie, par conséquent, il est recommandé aux patients de divers jeux ou actions qui améliorent leur humeur.
  • Prières. Il y a plus d'un témoignage de personnes dans le monde, quand après le diagnostic final sans le moindre espoir, le patient s'est tourné en prière vers Dieu le Père et le Seigneur Jésus-Christ, et le Seigneur a guéri les malades. Nous recueillons progressivement de telles preuves sur notre forum dans le prochain post..

Traitement du cancer du foie avec des remèdes populaires

Important! La médecine traditionnelle ne recommande pas l'automédication pour le cancer du foie et n'autorise ces traitements que comme agents de soutien dans les principales méthodes de traitement..

Collection d'herbes "Monastic 16 herbes" d'environ. George. Faites une collection en mélangeant ensemble 35 g de sauge médicinale, 25 g d'ortie, 20 g chacun - ficelle, églantier, busserole et immortelle, 15 g d'absinthe et 10 g chacun - camomille, achillée millefeuille, calendula, agripaume, thym, fleurs de tilleul, bourgeons de bouleau, herbe sèche des marais et écorce de nerprun. Broyez le tout soigneusement et 6 cuillères à soupe. Versez 2,5 litres d'eau bouillante dans un bol en émail. Placez la casserole sur feu doux et laissez mijoter pendant 3 heures, jusqu'à ce que le volume du remède traditionnel soit réduit de moitié. Ensuite, mettez le bouillon de côté pour infusion et refroidissement, puis filtrez et placez le produit au réfrigérateur. Vous devez boire le produit dans 1 cuillère à soupe. cuillère 3 fois par jour, tiède, 1 heure avant les repas. La durée du traitement est de 70 jours, après quoi une pause est prise pendant 15 jours et après un deuxième examen, si nécessaire, répétez le cours. Dans les cas graves, le remède se boit pendant 1 an. Ce remède peut être utilisé à des fins prophylactiques - pendant 30 jours 2 fois par an, car il a la capacité de purifier le sang. A cette époque, la consommation de viande, de levure de pain blanche, épicée et épicée.

Ciguë. Le remède suivant est utilisé pour le cancer du foie, de l'œsophage, de l'estomac, du sein et d'autres localisations. Pour préparer un remède curatif, vous devez verser un pot de 3 litres de 500 ml de vodka et remplir le récipient 1/3 de pousses de pruche hachées (non hachées). Ensuite, remplissez le pot de vodka jusqu'au sommet, fermez bien le couvercle et réfrigérez pendant 16 à 18 jours en secouant le pot périodiquement. En cas d'urgence, vous pouvez commencer à prendre le remède le 5ème jour, cependant, pour augmenter son efficacité, le remède doit être perfusé. Vous devez boire le remède le matin, à jeun, comme suit: 1 jour - 1 goutte de teinture par verre d'eau, 2ème jour - 2 gouttes par verre, 3ème jour - 3 gouttes et ainsi de suite jusqu'à 40 gouttes pour 1 verre d'eau, après quoi la dose est réduite d'une goutte par jour - 40, 39, 38 et jusqu'au 1er. Et donc répétez 2-3 cercles, c'est-à-dire obtenir 3 fois 79 jours.

Chou et jus de betterave. En présence de tumeurs malignes ou après une exposition aux rayonnements, il est recommandé de boire du jus de chou en quantité illimitée, ainsi que du jus de betterave à doses. Avant d'utiliser du jus de chou, il est recommandé de le laisser au réfrigérateur, ce qui entraînera la perte de son effet nauséabond.

Vitamine B17. Les noyaux des noyaux d'abricot contiennent une grande quantité d'amygdaline, ou vitamine B17, qui, selon les guérisseurs traditionnels, a un effet antitumoral. À des fins médicinales, vous devez manger 10 noyaux par jour.

La prévention

La prévention du cancer du foie comprend le respect des recommandations suivantes:

  • Refus de consommer des boissons alcoolisées, tabagisme et autres mauvaises habitudes;
  • En présence de symptômes d'hépatite B, C et de cirrhose du foie, consultez rapidement votre médecin pour obtenir de l'aide;
  • Réduisez au minimum ou arrêtez complètement de manger des aliments nocifs;
  • Éviter le stress;
  • Lorsque vous travaillez avec des produits chimiques, observez les règles de sécurité, utilisez un équipement de protection;
  • Refus de contraceptifs oraux, stéroïdes anabolisants;
  • Appliquez divers médicaments après avoir consulté un médecin;
  • Respectez les règles d'hygiène personnelle.

Réponses aux questions courantes

Prévoir. Si une tumeur est détectée au premier stade, après la zone du foie affecté, le pronostic est positif. Plus la durée du traitement est retardée, plus la maladie maligne affecte de plus en plus rapidement le foie et moins le pronostic de guérison est positif..

Combien de temps vivent-ils? Malgré la fugacité et le développement rapide du cancer du foie, avec une détection rapide et un traitement adéquat de la maladie, le patient peut vivre 5 ans. S'il n'est pas traité, le patient peut mourir 3-4 mois après l'apparition de la tumeur.

Y a-t-il des cas de guérison complète du cancer? Oui, de tels cas existent, à la fois dans la pratique médicale traditionnelle et après que certaines personnes se sont tournées vers Dieu pour demander de l'aide (lien sur le forum).

Article Précédent

Formations focales du foie