Principal
Tératome

Comment traiter une cheville si elle est enflée et douloureuse

L'articulation de la cheville assure une fonction de soutien importante. Un stress excessif, des modifications structurelles de l'articulation, des traumatismes, des processus inflammatoires de diverses étiologies peuvent provoquer un œdème de la cheville. Dans certains cas, il s'accompagne de douleurs et d'inconfort sévères, qui interfèrent avec le mouvement normal. Pour savoir comment traiter une articulation de la cheville si elle gonfle et fait mal, vous devez consulter un spécialiste. Après avoir clarifié les causes des poches et de la douleur, les médecins choisissent un traitement approprié qui élimine les symptômes désagréables et assure la restauration complète des fonctions motrices du membre inférieur.

Pourquoi l'articulation gonfle

L'articulation de la cheville, qui relie les os de la jambe et du pied, est conçue pour remplir les fonctions suivantes:

  • assurer la mobilité et la maniabilité du pied selon différents axes, y compris la flexion-extension, l'abduction-adduction;
  • garantir la position verticale du corps et assurer sa stabilité;
  • contrôle de l'équilibre.

L'articulation mobile de la cheville comprend le talus, le tibia et le péroné en forme de fourche, plusieurs ligaments attachés au calcanéum et l'un des os du pied.

Si la cheville est enflée, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Avec l'âge, les surfaces articulaires sont exposées à l'usure, l'élasticité des ligaments diminue et des charges accrues provoquent des dommages mécaniques. Chez les patients atteints de maladies chroniques telles que le diabète sucré, les varices, les rhumatismes, l'ostéoporose, le risque de développer un processus pathologique dans l'articulation de la cheville, entraînant un gonflement et une douleur, augmente. Mais d'autres facteurs peuvent y contribuer..

Traumatisme

La douleur, l'inconfort et le gonflement de la cheville sont souvent associés à une blessure.

  • Les ecchymoses résultent d'impacts contre un objet contondant ou d'une lourde charge tombant sur un joint. Plus la pression est appliquée, plus le gonflement sera intense..
  • À la suite de l'étirement des ligaments qui se produit lors de chutes, de contusions, de coups, une violation partielle de l'intégrité des tendons est possible. Dans ce contexte, une ecchymose apparaît, des poches se forment..
  • Les lésions tissulaires sous forme de plaies entraînent la rupture des vaisseaux sanguins, à la suite de laquelle l'intensité du flux sanguin est perturbée. Un gonflement apparaît en raison de la stagnation du sang et de la lymphe.
  • En raison d'un stress excessif, ou dans une situation où une personne trébuche soudainement, un déplacement articulaire peut survenir soudainement. C'est ainsi qu'une luxation se forme, ce qui viole l'intégrité des tissus et provoque un œdème..
  • Les fractures de l'un des os de l'articulation ou la formation de fissures dans celle-ci s'accompagnent d'une douleur et d'un gonflement intenses. Dans les cas difficiles, l'appareil d'Ilizarov est utilisé pour éliminer les conséquences des fractures.

Commentaire. Seul un spécialiste qualifié peut déterminer le type de blessure, ayant les résultats de l'examen du patient.

Arthrite

La douleur et le gonflement de l'articulation de la cheville apparaissent sans blessure. Les troubles dégénératifs-dystrophiques de la fonction du cartilage articulaire, progressant avec l'inflammation, entraînent une restriction du mouvement, l'articulation semble s'ossifier. Une infection qui pénètre dans les tissus articulaires par voie hématogène (à travers le sang) provoque l'apparition d'une inflammation.

L'arthrite affecte principalement les patients plus âgés, mais les personnes relativement jeunes sont également sensibles à la maladie, ce qui s'explique par des troubles métaboliques, des modifications goutteuses des tissus, une pathologie des rhumatismes, des anomalies des fonctions des défenses de l'organisme..

L'arthrose et l'arthrite, dans lesquelles les ligaments sont affectés, le tonus musculaire diminue, le tissu cartilagineux s'use et provoque des douleurs dans l'articulation. Parmi les manifestations prononcées de l'arthrite figurent le gonflement, la «nage» des os sur la cheville, éventuellement un changement des indicateurs de température vers le haut, une rougeur de la peau.

Maladie vasculaire

Lorsque les jambes sont enflées au niveau des articulations de la cheville, des pathologies vasculaires peuvent être suspectées. Les plus courants sont:

  • Thrombophlébite, caractérisée par des processus pathologiques des parois internes des vaisseaux sanguins. Ils affectent souvent les veines qui ont subi une expansion à la suite de varices. Des phoques se forment sur les parois veineuses, des zones de rougeur sont notées dans les tissus superficiels voisins. Ces changements entraînent une altération de la circulation sanguine, de sorte que la partie inférieure de la jambe et la cheville gonflent souvent, des douleurs apparaissent, éventuellement une augmentation de la température corporelle.
  • Avec la thrombose, à la suite d'un processus pathologique, des caillots sanguins se forment à l'intérieur des veines - des caillots sanguins qui empêchent la circulation sanguine normale. Si un caillot thrombotique ferme plus de la moitié de la lumière du vaisseau, la circulation sanguine est altérée, les tissus reçoivent moins d'oxygène et les produits métaboliques, y compris l'acide lactique, s'y accumulent. Tout cela se manifeste par des douleurs et des gonflements. À propos, cela explique souvent pourquoi l'articulation de la cheville ne gonfle que sur une jambe. Le fait est que le gonflement est plus prononcé là où le blocage des veines est plus.

Inflammation des articulations

Parmi les pathologies causées par un certain nombre de processus inflammatoires dans les articulations, un gonflement de la cheville entraîne:

  • Bursite. Il s'agit d'un processus lorsque l'inflammation affecte les muqueuses des capsules articulaires. En cas de lésion de la zone de la bourse près des os du talon et du tendon d'Achille, un œdème de la cheville apparaît.
  • L'arthrose. Si l'articulation de la cheville est enflée et douloureuse, cela peut être dû à l'usure du cartilage articulaire, ce qui affecte négativement l'état de l'ensemble de l'articulation..
  • Changements Gouty. En raison des sels formés, lorsque l'acide urique s'accumule excessivement dans les tissus articulaires, la cheville gonfle, devient œdémateuse et son mouvement est limité.

Maladies cardiaques

Les articulations de la cheville gonflent, les chevilles «flottent» en raison de troubles cardiovasculaires pouvant provoquer une accumulation d'excès de liquide dans l'espace extracellulaire:

  • pathologie de l'insuffisance cardiaque;
  • diminution du débit cardiaque;
  • rétrécissement de la lumière des capillaires, situations où la perméabilité vasculaire augmente;

Le gonflement de la cheville est également causé par une pathologie hépatique, rénale et pulmonaire..

Grossesse

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes, en particulier aux stades avancés, souffrent d'un gonflement des membres inférieurs. Le fœtus en croissance étire l'utérus, ce qui serre des parties des vaisseaux sanguins, modifiant l'intensité du flux sanguin.

Le manque de contrôle sur le régime alimentaire et la consommation d'alcool dans le contexte de violations de l'écoulement sanguin contribue au développement d'un œdème, qui s'accompagne souvent de vertiges, de pics de pression et d'apparition de crampes dans les jambes.

Autres raisons

Parmi les autres raisons qui provoquent une tumeur de l'articulation de la cheville, les médecins distinguent:

  • réactions corporelles individuelles à la prise de certains médicaments, par exemple, des agents hormonaux, des antidépresseurs, des médicaments qui régulent la pression artérielle;
  • processus infectieux dans les tissus proches de l'articulation;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • conditions et conditions qui entraînent une surcharge constante des membres inférieurs, par exemple un surpoids, l'utilisation de chaussures inconfortables, une activité physique excessive.

Symptômes d'œdème

La variété des manifestations symptomatiques de la maladie, lorsque la jambe gonfle régulièrement dans la cheville, dépend de la cause qui l'a provoquée. Si un problème survient après une blessure, une ecchymose apparaît, l'intensité de la douleur ne vous fera pas attendre, ce qui limite la mobilité du membre. Une augmentation de la douleur se fera sentir chaque fois que le patient essaiera de bouger..

Si le gonflement de l'articulation ne provient pas d'une ecchymose ou d'un choc, les sensations de douleur sont d'abord modérées, mais augmentent progressivement.

  • gonflement sévère des tissus;
  • douleur lors du déplacement du pied dans différentes directions;
  • la présence d'hématome, d'hyperémie ou de blanchiment de la peau, l'apparition de zones cyanosées;
  • augmentation ou diminution périodique du volume de tissu enflé autour de l'articulation;
  • sensation de chaleur, pulsation au site de la lésion;
  • augmentation de la température corporelle;
  • se sentir faible, malade.

Selon la combinaison de manifestations cliniques, le spécialiste peut déterminer de manière préliminaire le problème qui a causé l'œdème et, en fonction des résultats de l'examen, choisir un schéma de traitement.

Premiers secours

Dans certains cas, lorsque la cheville gonfle et que la douleur s'inquiète, les manifestations de symptômes désagréables peuvent être réduites jusqu'à ce que des soins médicaux professionnels soient fournis. Si une personne est blessée, blessée ou contusionnée à la jambe, aux ligaments foulés ou à un œdème provoqué par un effort physique, vous pouvez essayer de vous aider par de telles actions:

  • vous devez enlever vos vêtements et vos chaussures;
  • allongez-vous en soulevant légèrement la jambe pour assurer l'écoulement du sang;
  • appliquer une compresse avec de la glace ou un chiffon imbibé d'eau froide sur la zone touchée pendant 15 minutes, en évitant l'hypothermie;
  • utilisez un bandage élastique, fixant la position du pied;
  • après 2-3 heures, vous pouvez répéter l'application d'une compresse froide;
  • avec une douleur intense, il est permis de prendre un anti-inflammatoire (Analgin, Ibuprofène).

Dès que possible, vous devez contacter le centre de traumatologie le plus proche et consulter un traumatologue afin qu'il évalue l'état des articulations et des tissus et recommande une liste de mesures de traitement.

Diagnostic et traitement de la cheville

Si la cheville fait mal, qu'elle est enflée et que les mouvements du pied provoquent une gêne, vous ne pouvez pas retarder la visite chez le médecin. Le traitement du gonflement de la cheville est basé sur les résultats de l'examen. Cela aidera à clarifier la cause du problème..

Les diagnostics impliquent l'ensemble d'activités suivant:

  • effectuer des tests sanguins (biochimiques, immunologiques), des analyses d'urine;
  • prendre des radiographies et évaluer l'état de l'articulation pour la présence d'arthrite sur les radiographies;
  • l'utilisation de l'IRM, qui détecte les modifications des tissus cartilagineux et des ligaments;
  • l'échographie, qui montre le niveau de changements tissulaires autour de l'articulation;
  • effectuer une manipulation arthroscopique.

Après un examen complet, le traumatologue conclura ce qui a causé la tumeur de la cheville et déterminera la direction du traitement.

Des mesures thérapeutiques sont mises en œuvre afin de:

  • identifier et éliminer la source du problème;
  • restauration de la circulation sanguine altérée sur le site des dommages;
  • amélioration du tonus veineux;
  • élimination des déplacements des os et des ligaments, le cas échéant, lors de l'examen.

Traitement médical

Le médecin doit sélectionner le schéma de traitement médicamenteux, l'utilisation indépendante de médicaments peut affecter négativement l'état de la cheville et compliquer le déroulement du processus.

Pour que le traitement soit efficace, le spécialiste doit décider comment éliminer le gonflement de la cheville, en tenant compte de la raison de leur apparition, par conséquent, la sélection des médicaments est effectuée dans différentes directions.

  • S'il est nécessaire d'accélérer l'élimination de l'excès de liquide du corps, des médicaments à effet diurétique sont utilisés (furosémide, benemid, cétazone). Si une insuffisance rénale est détectée, une thérapie de désintoxication est prescrite.
  • En cas de détection de lésions articulaires résultant du développement de l'arthrite ou de l'arthrose, des médicaments de la lignée des AINS sont utilisés - des anti-inflammatoires non hormonaux (Diclofénac, Méloxicam, Kétoprofène, Ibuprofène, Nimésulide). Avec une exacerbation de l'arthrite, le patient doit s'abstenir de l'effort, bouger moins, s'allonger davantage dans son lit.
  • Médicaments à effet chondroprotecteur (Mucosat, Teraflex, Ortoflex, Alflutop, Structum). Ils sont utilisés dans le cas de la détection de changements dans les tissus cartilagineux afin de restaurer la structure, d'augmenter la fermeté et l'élasticité du cartilage. L'effet de la prise de tels médicaments se produit au plus tôt 4 mois plus tard, si nécessaire, la durée de l'admission est de six mois.
  • Il est possible de soulager l'intensité de la douleur avec des anesthésiques locaux (Lidocaïne, Anestezin, Novocaïne), à ​​ces fins, des pommades et des gels à effet anesthésique conviennent (Diklak-gel, Fastum-gel, Nise).
  • En cas de lésions articulaires graves, lorsque le début de sa destruction est noté, il est conseillé d'utiliser des médicaments hormonaux (hydrocortisone) en intra-articulaire en particulier pour ralentir les processus destructeurs. Une telle thérapie est indiquée jusqu'à 2 fois par an, elle réduit la gravité des symptômes.
  • En cas d'altération de la circulation sanguine, cela signifie que normaliser le flux sanguin, réduire les signes de gonflement de l'articulation de la cheville (Trental, Diosmin, Heparin, Actovegin) aide. Les médicaments du groupe des venotoniques sont également utilisés.

Attention! Les anti-inflammatoires sont prescrits avec des hépatoprotecteurs pour minimiser leur effet sur les tissus hépatiques.

Traitement de physiothérapie

Si la jambe est enflée dans la région de la cheville, des traitements de physiothérapie sont utilisés en complément du traitement principal. S'il n'y a pas de contre-indications, le médecin traitant choisit les options optimales pour le patient parmi les techniques de physiothérapie, en tenant compte de la présence de pathologies concomitantes, de la gravité des symptômes. Des procédures de physiothérapie sélectionnées avec compétence augmentent qualitativement l'efficacité du traitement principal.

Aide parfaitement à lutter contre le gonflement des articulations en cas d'entorses, ecchymoses:

  • technique d'électrophorèse;
  • effectuer des procédures d'hydromassage;
  • UHF et magnétothérapie;
  • acupuncture;
  • l'utilisation de boue thérapeutique.

Les médecins utilisent également les derniers développements dans le traitement des pathologies articulaires, telles que le kinesio taping de l'articulation de la cheville.

Les méthodes de physiothérapie visent à soulager la douleur, à réduire le processus inflammatoire dans l'articulation, à éliminer le gonflement des tissus.

Remèdes populaires

Dans un certain nombre de situations où le gonflement et la douleur aux chevilles sont inquiets et qu'il est difficile de consulter un traumatologue, vous devez savoir comment éliminer indépendamment le gonflement de l'articulation de la cheville, en utilisant les recommandations de recettes folkloriques. Les décoctions d'herbes, compresses, bains aux herbes aident à lutter contre les poches.

  • Pour éliminer l'excès de liquide, réguler l'équilibre électrolytique, boire une infusion de plusieurs herbes. La collection contient: chélidoine, achillée millefeuille, prêle, adonis. Les herbes sont mélangées dans des proportions égales, pour l'infusion, elles prennent 2 cuillères à soupe. l. collecte, versez un litre d'eau bouillante, insistez pendant environ une heure. Prendre 200 ml deux fois par jour une demi-heure avant les repas.
  • L'infusion de lin améliore la circulation sanguine, stimule la fonction rénale. Graines à raison de 3 c. l. versez 0,5 litre d'eau bouillante, enveloppez-le, laissez reposer 3 heures. Après filtration de la perfusion, elle est prise dans 100-150 ml toutes les 2 heures..
  • L'application d'une compresse avec de la glace pendant 20 minutes peut réduire considérablement le gonflement. Compresses utilisant des feuilles de chou écrasées, des tubercules de pommes de terre hachés aident.

Vous pouvez faire face à l'œdème en enveloppant votre pied et votre cheville avec un chiffon imbibé d'une décoction réfrigérée à base de camomille, de calendula et de sauge pendant 15 minutes.

  • En prenant une teinture de bourgeons de bouleau par voie orale, vous pouvez accélérer le métabolisme, en éliminant les toxines et l'excès de liquide. Préparez-le à l'avance, car les bourgeons de bouleau (2 c. L.) doivent être infusés dans 100 ml d'alcool dans un endroit sombre et frais pendant trois semaines. Réception de teinture - 1 c. tous les jours avant les repas (20 minutes à l'avance).
  • Pour les phytobathes, on utilise des décoctions de millepertuis, de tilleul, de tussilage, d'aiguilles de pin, de genévrier. Le bouillon saturé est dilué en deux avec de l'eau tiède et les jambes enflées y sont conservées pendant 20 à 30 minutes.

Régime alimentaire pour l'œdème

Vous devez surveiller la qualité de votre alimentation pour minimiser les risques d'œdème..

Pour ce faire, vous devez limiter ou exclure complètement:

  • viandes fumées, aliments frits et marinés;
  • tous les types de produits semi-finis et de conserves;
  • pâtisserie, sucrée;
  • noix et chips salées;
  • épices chaudes, ketchups et sauces riches en matières grasses;
  • café et thé forts;
  • alcool, soda.

Pour stimuler les processus d'élimination de l'excès de liquide, empêchant sa stagnation dans les tissus, vous devez diversifier votre menu quotidien:

  • concombres, citrouilles, carottes, aubergines;
  • algue;
  • yaourts faibles en gras, kéfir, ayran;
  • pastèque, melon, pommes;
  • herbes, en particulier persil, aneth;
  • thés additionnés de canneberges, mélisse, églantier.

La prévention

Les mesures préventives pour prévenir l'œdème de la cheville reposent sur les principes du maintien d'un mode de vie actif, du respect des règles d'une alimentation saine et de la prévention du surpoids. Il est nécessaire d'optimiser le niveau d'activité physique, de porter des chaussures confortables qui ne pressent pas le pied, si nécessaire, d'utiliser des produits à effet de compression.

  • Les sports actifs ne doivent pas surcharger les membres inférieurs, il est donc préférable de privilégier la natation, l'aquagym. Ils répartissent bien la charge, tonifient tous les muscles du corps et la pression de l'eau a un effet bénéfique sur les vaisseaux, les empêchant de se dilater. Il vaut mieux refuser les sports traumatisants comme le ski alpin ou les exercices avec une charge de force prononcée, notamment sur les jambes..
  • Il est conseillé de choisir une paire de chaussures confortable pour un usage quotidien, avec une hauteur de talon ne dépassant pas 4 cm Un talon trop haut oblige les muscles des mollets à se resserrer, le flux sanguin y ralentit, ce qui contribue au développement de l'œdème.
  • N'utilisez pas l'ascenseur, montez et descendez les escaliers, sauf lorsque vous transportez des sacs lourds.
  • Faites un léger échauffement quotidien des pieds et des chevilles.
  • Réservez du temps tous les 3-4 jours pour un massage à domicile des pieds et du bas des jambes. Seulement 15 minutes de frottement avec une serviette dure ou des paumes donnent un très bon effet.
  • Essayez de ne pas dépasser l'apport hydrique quotidien (1,5 litre), ne buvez pas avant de vous coucher.

La cheville ne sera pas gênée par la douleur et le gonflement si vous prenez soin de vos pieds, et si vous avez des problèmes réguliers, contactez un spécialiste.

Gonflement des chevilles

La structure anatomique et la position de l'articulation de la cheville la rendent vulnérable, car c'est elle qui représente l'essentiel de la charge corporelle. De plus, sa mobilité peut servir de prétexte à diverses entorses, luxations, blessures et maladies plus graves. C'est pourquoi les patients présentant divers diagnostics sont souvent traités avec des problèmes d'articulation de la cheville..

Dans certains cas, la raison du traitement peut être une douleur, une sensation de craquement des os, un engourdissement et une diminution de la mobilité du pied. Dans d'autres, une rougeur des tissus, une augmentation de la température cutanée locale dans la région de la cheville et un gonflement de la cheville peuvent être notés.

Gonflement des chevilles

Pourquoi l'articulation de la cheville gonfle-t-elle et qu'est-ce qui peut causer ce phénomène? En règle générale, le diagnostic d'une cheville enflée n'est pas difficile, car un examen externe attrape immédiatement le gonflement des tissus mous adjacents, leur rougeur, l'épaississement du pied et les pulsations lors de la palpation au moment de l'examen. Cependant, divers facteurs peuvent provoquer un gonflement des articulations de la cheville. Leur recherche est la principale difficulté du diagnostic..

Inflammation de tous les tissus mous de l'articulation et de l'épithélium

Cependant, les outils de diagnostic modernes, par exemple, les rayons X, l'imagerie par résonance magnétique, la tomodensitométrie sont des sources fiables pour découvrir la véritable cause de la tumeur et du gonflement de la cheville. Après tout, il est important de comprendre qu'une tumeur de la cheville, en tant que telle, n'est qu'une expression symptomatique externe, et non la cause elle-même.

Aujourd'hui, les médecins identifient toute une gamme de causes pouvant provoquer une inflammation, un gonflement et un gonflement de l'articulation du pied. Causes du gonflement de la cheville:

  • Expérimenter des conséquences traumatiques. Ceux-ci incluent les coups, les ecchymoses, les blessures, les fractures et les fissures, les entorses, les luxations, qui peuvent entraîner une production inappropriée de liquide synovial et, par conséquent, un gonflement du pied.
  • La présence d'une autre maladie ayant provoqué l'apparition de la tumeur: diabète sucré, troubles endocriniens, synovite, goutte, arthrite et arthrose. Dans ce cas, la tumeur n'est que l'un des nombreux symptômes dont le traitement nécessite l'élimination de la cause elle-même..

La tumeur de la cheville s'accompagne d'une inflammation de tous les tissus mous de l'articulation et de l'épithélium.

Inflammation de la cheville, dont les symptômes sont les suivants:

  • Gonflement sévère des tissus mous, qui, dans les cas particulièrement difficiles, s'étend à la cheville. Peut entraîner une diminution de l'activité physique;
  • Sensations douloureuses qui s'intensifient au moment des mouvements de flexion et d'extension;
  • Augmentation de la température locale dans la zone commune;
  • Sensation de pulsation;
  • Rougeur des tissus mous.

Inflammation de la cheville

Inflammation articulaire causée par l'arthrite ou l'arthrose

La cause la plus fréquente de gonflement et de gonflement de l'articulation de la cheville est l'inflammation. Cependant, l'inflammation articulaire peut être provoquée par un certain nombre de maladies du système musculo-squelettique. Ainsi, par exemple, avec la goutte de la cheville, l'inflammation est causée par un excès d'acide urique, le dépôt de sels. Dans ce cas, l'inflammation de l'articulation de la cheville s'accompagne de douleurs sévères, aiguës et lancinantes qui paralysent complètement la victime, provoquent de la fièvre, de la fièvre.

Dans le cas où l'inflammation de l'articulation est causée par une arthrite ou une arthrose, la tumeur peut ne pas apparaître immédiatement. Le gonflement peut disparaître après un certain repos, l'élévation de température peut n'affecter qu'une zone spécifique de la cheville, mais à mesure que l'arthrite ou l'arthrose progresse, l'enflure et l'inflammation peuvent augmenter. Dans ces cas, il est important de diagnostiquer complètement la cause de l'inflammation, tandis qu'une IRM, un scanner ou une radiographie est prescrite. La photo aux rayons X de l'inflammation de la cheville peut déterminer l'étymologie du problème.

En outre, une inflammation et un gonflement de la cheville peuvent être déclenchés par une synovite. Dans ce cas, le gonflement est le plus prononcé, car il y a une violation de la libération de liquide synovial lubrifiant dans le sac articulaire. Une décharge incorrecte provoque un gonflement sévère, accompagné d'une forte augmentation de la température, des pulsations et des douleurs, s'intensifiant le soir.

Gonflement des chevilles

En cas de gonflement, appliquez une compresse rafraîchissante

L'articulation de la cheville gonfle, que faire est une question urgente, pour tous les patients qui ont un chat avec une maladie similaire. Cependant, il est impossible d'y répondre sans recueillir une anamnèse complète, car sans établir la véritable cause, il est impossible de trouver un traitement adéquat. Il existe un certain nombre de recommandations qui peuvent conduire à une amélioration de la situation à domicile, mais ce ne sont pas des thérapies. Le patient doit:

  • Refusez de porter des chaussures serrées et inconfortables, des chaussures hautes et des talons hauts;
  • Observez le mode de relaxation maximum, réduisez le niveau de stress sur la jambe;
  • Appliquez une compresse de refroidissement;
  • Prenez des médicaments à effet analgésique.

Ce ne sont que des mesures qui aideront temporairement à réduire la douleur et l'enflure, mais le gonflement de la cheville ne nécessite un traitement qu'une fois le diagnostic posé..

Si le gonflement est déclenché par un traumatisme, les traitements les plus pertinents sont: l'immobilisation du pied, les attelles, les bandages serrés, le plâtre..

Il est recommandé au patient de rester au lit, puis, dans le cadre de la période de rééducation, il est nécessaire d'effectuer une série d'exercices spéciaux de thérapie par l'exercice.

Comment traiter l'inflammation de l'articulation de la cheville, si sa genèse est causée par un certain nombre d'autres maladies du système musculo-squelettique (arthrose, arthrite, goutte, synovite, etc.)? Dans ce cas, l'effet thérapeutique sera de nature longue, systémique et complexe, tandis que le patient devra ajuster son mode de vie personnel, changer de régime et adhérer à des régimes protéinés et vitaminés. Le gonflement de la cheville dans ce cas est traité:

  • Opératoire-chirurgical, si la cause de l'inflammation, de l'enflure et de l'enflure est une déformation irréversible de la structure anatomique de l'articulation due à l'arthrite ou à l'arthrose. Dans ce cas, le pompage du liquide synovial du sac articulaire peut être prescrit.
  • Médicament. Les médicaments comprennent la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils ont un puissant effet analgésique, réduisent l'inflammation de l'os et des tissus mous de l'articulation. Ce sont: nemid, nimesil, ketanov, ketalorac ou analgin.
  • Si la cheville est enflée, le traitement peut inclure une pommade. Ces fonds aident à réduire la température locale, à réduire l'œdème, à normaliser le flux sanguin, à soulager les rougeurs tissulaires..
  • Les procédures de physiothérapie sont l'une des méthodes les plus efficaces pour influencer des maladies graves telles que l'arthrose, l'arthrite, la goutte, qui conduisent à des états de rémission à long terme. Les patients se voient prescrire une hirudothérapie (traitement avec des sangsues), une thérapie magnétique, une électrophorèse.

Comment traiter l'inflammation de la cheville à la maison? Cette question est également pertinente, car le patient doit contribuer à la guérison. Compte tenu de cela, les victimes se voient prescrire des exercices de gymnastique dont l'action vise à soulager les tensions musculaires dans l'articulation, à renforcer les tendons, les muscles et les ligaments et à augmenter la mobilité du pied. De tels exercices peuvent non seulement éliminer le symptôme: gonflement, inflammation et gonflement, mais également éliminer la cause qui les a provoqués.

Pourquoi les jambes gonflent près des articulations des pieds

Informations utiles sur le sujet: "de ce que les jambes gonflent près des articulations des pieds" avec une description complète, des commentaires d'experts et des liens utiles.

Si une tumeur est diagnostiquée dans l'articulation du pied, quel est son traitement

Avec une tumeur de l'articulation du pied, le traitement est prescrit par un médecin. Cela dépend de la raison qui l'a provoqué. L'articulation de la cheville est très vulnérable en raison de la structure anatomique du corps et de son emplacement. Les jambes, à savoir les articulations des jambes, supportent la charge de tout le corps. En raison de mouvements constants, les articulations sont sujettes à diverses blessures: entorses, luxations, fractures et autres maladies graves. Les patients qui consultent un médecin avec des douleurs dans les articulations des jambes peuvent entendre différents diagnostics.

La raison d'aller chez le médecin peut être non seulement un gonflement, mais aussi des crises de douleur, une sensation de craquement dans les os, un engourdissement et une diminution de la mobilité des articulations. Des signes tels qu'une rougeur, une élévation de température dans la partie de la jambe où la blessure est survenue, l'apparition d'une tumeur peut également apparaître.

Gonflement de l'articulation du pied

Le gonflement de la cheville est une accumulation de liquide dans les tissus du pied. Il est très facile de déterminer sa présence, car la rougeur de la peau et l'œdème sont bien ressentis à la palpation et à l'examen visuel. La jambe s'élargit, en appuyant sur l'endroit du gonflement, une pulsation se fait sentir sous les doigts, la jambe est chaude et le toucher provoque une douleur. Mais il est très difficile de déterminer ce qui a causé l'œdème et quels tissus et os sont touchés. C'est la principale difficulté du diagnostic. Il est réalisé à l'aide de ces recherches:

  • Radiographie;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Tomodensitométrie.

Ce sont les méthodes de diagnostic les plus informatives qui permettent de déterminer à la fois le site de la blessure qui a conduit à l'œdème et sa cause. Cela aide à trouver la bonne thérapie pour le traitement..

Causes du gonflement de la cheville

Il existe de nombreuses raisons qui entraînent un gonflement des articulations. Ils peuvent être divisés en deux groupes: les blessures et les manifestations de maladies chroniques. À la suite d'un trouble traumatique, un œdème se produit avec des coups dans les jambes, des ecchymoses et des entorses. Cela peut apparaître à la suite d'une fracture du pied, de la formation d'une fissure ou d'autres dommages. De telles blessures provoquent un mouvement inapproprié du liquide synovial dans les tissus mous de la jambe et son accumulation sur le site de la blessure, ce qui provoque une tumeur..

La deuxième raison de l'apparition d'un gonflement de l'articulation de la jambe est les maladies existantes des organes internes. Le plus souvent, il s'agit de maladies du système endocrinien (diabète sucré, troubles de la glande thyroïde), ainsi que de maladies du système musculo-squelettique:

Un tel gonflement de la cheville est l'un des symptômes des problèmes de santé existants et, avant de commencer le traitement de la tumeur, vous devez d'abord éliminer la cause qui l'a provoquée.

Quelle que soit la cause de l'œdème, il existe des manifestations qui sont toujours présentes. Ce sont des processus inflammatoires dans les tissus mous de la jambe elle-même et de la peau..

Le liquide qui s'accumule dans les tissus et forme un gonflement ne permet pas aux articulations de bouger comme la nature l'a prévu. Une personne ne peut pas plier et redresser complètement le pied, le déplacer d'un côté à l'autre, etc. Ainsi, l'œdème réduit l'activité motrice. Dans ce cas, une douleur très intense survient, qui s'intensifie lorsque vous essayez de vous tenir debout sur une jambe et de lui transférer du poids corporel ou simplement de faire un mouvement. Une sensation de chaleur sur le site de la tumeur s'ajoute à la douleur, vous pouvez voir comment les veines pulsent.

Causes des processus inflammatoires dans l'articulation de la jambe

L'inflammation se produit également à la suite de maladies du squelette humain. Diverses maladies entraînent une perturbation du travail de l'un ou l'autre organe interne, ce qui entraîne une accumulation de liquide dans l'articulation de la jambe. Ainsi, avec la goutte des articulations de la cheville, l'inflammation commence en raison d'une excrétion incorrecte d'acide urique du corps. Obéissant à la force de gravité, il s'installe dans le pied et s'accumule en grande quantité, provoquant le dépôt de sels. Dans ce cas, en plus des manifestations externes, des douleurs très sévères se produisent, qui peuvent être qualifiées de vives et de coups de couteau. Ils sont si forts qu'une personne ne peut pas seulement marcher, mais aussi bouger une jambe malade. Ces inflammations provoquent une augmentation de la température corporelle à des niveaux critiques et une fièvre sévère..

Et si la cause du processus inflammatoire est la perte de calcium par les os (arthrite, arthrose), le gonflement se produit progressivement. Il est insignifiant, n'interfère pas beaucoup avec le mouvement et disparaît après s'être reposé et donner aux jambes une position inclinée. Aux premiers stades de la maladie, le gonflement peut être très faible et n'affecter qu'une petite partie du pied. Mais à mesure que la maladie progresse, l'inflammation commence à se propager à tout le pied et le gonflement augmente. Avec une telle tumeur de l'articulation du pied, le traitement commence par l'élimination des maladies du système musculo-squelettique et après tous les examens nécessaires.

Avec la sonivite, la production de liquide synovial dans la capsule articulaire est perturbée. Si cela ne suffit pas, l'articulation frotte contre les parois du sac, provoquant une inflammation, des douleurs, des battements violents et une forte fièvre. Le temps passe, et l'écoulement de liquide diminue, il s'accumule dans le sac articulaire et se forme un œdème, qui a tendance à s'intensifier en fin de journée et à s'atténuer un peu le matin.

Comment traiter le gonflement des articulations des jambes

Afin de choisir le bon traitement pour une tumeur de l'articulation de la jambe, vous devez consulter un médecin.

Après avoir examiné les antécédents médicaux, effectué tous les examens et examens nécessaires, le médecin peut établir la cause de la formation d'un œdème et traiter correctement. Si le gonflement apparaît soudainement, certaines mesures de soutien peuvent être prises avant de contacter un médecin. Ils ne sont pas curatifs, mais peuvent soulager l'état du patient..

Tout d'abord, le patient doit passer à des chaussures confortables. Il doit être spacieux, sans hauts et talons, ne pas exercer de pression sur la jambe, créant une gêne au moindre mouvement. Il est conseillé de minimiser au maximum toutes les charges sur le pied, d'essayer de le détendre et de lui procurer du calme..

Pour réduire l'enflure et soulager la douleur, vous devez appliquer une compresse froide sur le point sensible et prendre un médicament anesthésique (analgésique, antispasmodique).

Tous ces éléments aideront à soulager la douleur et à réduire l'enflure, mais seulement pendant une courte période. Il ne sera possible de se débarrasser complètement du problème qu'après un traitement médical, qui sera effectué après le diagnostic correct..

Si la cause en est la blessure, alors les méthodes d'immobilisation de la jambe sont choisies comme mesures thérapeutiques: application d'une attelle, plâtre, fixation avec un bandage serré, etc. Dans ce cas, le repos et l'alitement doivent être observés. Dès que les conséquences de la blessure seront éliminées, le patient se verra prescrire un cours d'exercices physiques thérapeutiques visant à développer l'articulation et à redonner au pied la capacité d'effectuer divers types de mouvements..

Si l'inflammation et le gonflement de l'articulation sont causés par des maladies du tissu osseux, il faudra beaucoup de temps pour lutter contre la maladie. Le traitement vise à combattre la maladie elle-même. Il ne prendra pas seulement des médicaments, mais suivra également un régime strict, comprenant des vitamines et une grande quantité de produits protéinés..

Le traitement chirurgical, les onguents et crèmes médicamenteux, les produits pharmaceutiques et la physiothérapie peuvent être utilisés comme mesures thérapeutiques..

Les opérations sont effectuées si les articulations des jambes sont déformées à la suite d'un gonflement et d'une inflammation. Les médecins pourront restaurer la structure anatomique naturelle du pied jusqu'aux jambes et pomper le liquide accumulé. Parmi les médicaments pharmaceutiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont le plus souvent prescrits, qui ont un effet analgésique et empêchent les processus inflammatoires dans les tissus mous et les articulations..

À l'aide de pommades et de crèmes, il est possible de réduire la taille de la tumeur, de réduire la température dans la zone d'inflammation, de rétablir l'apport sanguin correct aux tissus et d'éliminer les rougeurs. En présence de maladies du système musculo-squelettique, la physiothérapie est une composante indispensable du complexe de mesures thérapeutiques. Il aide à restaurer la mobilité articulaire et à obtenir une rémission stable, à condition que les maladies elles-mêmes soient correctement traitées. Cela peut être un traitement avec des sangsues, une thérapie magnétique, une électrophorèse avec divers médicaments..

Le patient reçoit des exercices de physiothérapie, qui soulagent l'augmentation du tonus musculaire, renforcent les ligaments et les tendons et aident à augmenter la mobilité du pied.

Premiers secours en cas de gonflement et de douleur intense aux jambes

Les poches chez une personne sont dues au fait que, pour une raison quelconque, le corps cesse de faire face à l'élimination de l'excès de liquide, c'est pourquoi il commence à s'accumuler dans l'espace intercellulaire des tissus mous. Contribue au développement de maladies œdémateuses des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Un déséquilibre hydrique dans le corps peut être observé comme une complication de certaines maladies du cœur, du foie, des reins et de la glande thyroïde. Les adultes souffrent souvent d'œdèmes apparaissant sur les jambes. Dans certains cas, les membres non seulement gonflent, mais font aussi beaucoup mal, et ce phénomène peut avoir plusieurs raisons.

Les varices sont la principale raison pour laquelle les jambes d'une personne gonflent et font mal. La maladie se développe en raison d'une augmentation de la pression à l'intérieur des veines et de leur expansion, à cause de laquelle les vaisseaux perdent leur élasticité et font moins face à leurs fonctions. En outre, la cause des varices est souvent un dysfonctionnement des valves veineuses, qui assurent un flux sanguin normal dans les veines..

Les facteurs contribuant au développement des varices comprennent:

  • travail debout;
  • hérédité;
  • grossesse;
  • âge avancé;
  • surpoids, etc..

Les symptômes de varices, qui conduisent au fait que les jambes sont très douloureuses et enflées, se développent progressivement. Un signe de la maladie au stade initial de son développement est le gonflement des jambes, qui apparaît le soir, ainsi qu'une sensation de lourdeur et de distension dans les membres après un travail debout, assis ou un effort physique intense. Au fur et à mesure que la maladie progresse, une personne commence à remarquer des douleurs dans les mollets, de la fièvre dans les membres et des crampes la nuit. Des veines d'araignée visibles apparaissent sur la peau des jambes, qui augmentent avec le temps et deviennent plus prononcées. La peau des jambes commence à se pigmenter et devient sèche au toucher.

En ce qui concerne l'œdème avec varices, les jambes gonflent de manière asymétrique, principalement au niveau des veines touchées.

Le principal danger des varices est qu'en l'absence de traitement adéquat, cette maladie entraîne une thrombophlébite, dans laquelle se forment des caillots sanguins (thrombus). Ces derniers peuvent pénétrer dans les organes vitaux (poumons et cœur) avec le flux sanguin et conduire à l'arrêt de leur plein fonctionnement, ce qui entraîne la mort.

Les jambes gonflent et font mal chez l'homme et présentent une lymphostase - une condition dont l'essence est une violation de l'écoulement de la lymphe des membres inférieurs en raison d'une altération de la perméabilité des vaisseaux lymphatiques. Les causes de la pathologie sont les suivantes:

  • anomalies congénitales du système lymphatique;
  • blessures aux jambes et brûlures;
  • obésité;
  • varices sévères;
  • hypodynamie, caractéristique des patients alités;
  • insuffisance cardiaque;
  • insuffisance rénale;
  • tumeurs qui compriment les vaisseaux lymphatiques des jambes.

Au fur et à mesure que la lymphostase des jambes se développe, la personne présente des symptômes croissants de la maladie. Dans la zone de l'articulation de la cheville, un œdème se forme sur la jambe, mais au stade initial du développement de la lymphostase, il est indolore. Les jambes gonflent le soir, mais après le repos, le gonflement disparaît. Si le traitement de la lymphostase n'a pas été commencé, l'œdème se propage à la jambe inférieure et devient dense. De plus, les membres affectés du patient font mal et augmentent la circonférence. La congestion lymphatique fait ressentir de la douleur à une personne lorsqu'elle marche et plie (plie) le genou.

La lymphostase des membres inférieurs est caractérisée par l'éléphantiasis - une augmentation rapide de la circonférence des membres due à la stagnation de la lymphe et à la prolifération du tissu conjonctif. En outre, des complications dangereuses de la maladie telles que l'érysipèle, les ulcères trophiques et la septicémie se rejoignent..

Il est à noter que les personnes en bonne santé ont également des douleurs et un gonflement des jambes de temps en temps. La raison en est le port de chaussures étroites (surtout avec des talons), une activité physique excessive, une position assise prolongée, etc..

Que faire?

Tout d'abord, une personne doit consulter un médecin, surtout si le gonflement et la douleur dans les jambes sont prononcés. L'examen et le traitement des patients présentant une circulation sanguine et lymphatique altérée dans les membres inférieurs sont effectués par un phlébologue. Pour diagnostiquer un patient se plaignant de gonflement et de douleur aux jambes, les études suivantes sont prescrites:

  • Échographie Doppler des veines des membres inférieurs;
  • lymphangiographie;
  • lymphoscintigraphie.

Que faire avec les varices:

  1. Pour éliminer les symptômes des varices, vous devez vous débarrasser de l'excès de poids, le cas échéant. Chaque kilogramme d'excès de poids met une charge accrue sur les vaisseaux des jambes, ce qui contribue à la progression des varices.
  2. Avec les varices, il faut ne pas permettre un long séjour dans la même position.
  3. Pour soulager l'enflure, la douleur et la fatigue le soir, vous devez vous allonger les jambes surélevées pendant au moins 15 minutes.
  4. Avec les varices, il est utile de porter des sous-vêtements de compression ou des bandages élastiques sur les jambes.

De l'œdème et de la douleur des jambes, le médecin prescrit au patient des pommades veinotoniques, qui ont un effet tonique et décongestionnant sur les membres. Shungit, Lioton 1000 et Troxevasin sont des exemples de ces médicaments. Pour l'administration orale, des médicaments tels que Flebodia 600, baume Doppelgerz, Cardiomagnet et Detralex sont prescrits.

Le traitement de la lymphostase aide à restaurer le flux lymphatique et à normaliser le fonctionnement du système lymphatique. On montre au patient un régime qui enrichit le régime en protéines, en graisses végétales et en vitamines, mais en même temps limite la consommation de sel, de viandes fumées, de graisses animales et de sucre.

Avec la lymphostase, il est utile de faire des exercices spéciaux pour éliminer la congestion lymphatique. Un ensemble d'exercices est prescrit par un médecin. L'hydromassage, le massage par drainage lymphatique, le laser et la magnétothérapie peuvent également accélérer le rétablissement d'une personne chez qui on a diagnostiqué une lymphostase. Pour normaliser l'écoulement de la lymphe, des phlébotoniques sont prescrits: Detralex, Troxevasin, Venoruton, Paroven. Certains médicaments et enzymes homéopathiques peuvent également être prescrits.

La prévention

Pour toujours ressentir de la légèreté dans vos jambes et éviter qu'elles ne gonflent, il suffit de suivre quelques règles simples. Tout d'abord, une personne doit soigneusement réfléchir au choix des chaussures, surtout si elle est obligée de rester debout longtemps pendant la journée. Le sport, la marche dans les airs et la natation aideront à prévenir le développement de douleurs et de gonflement des jambes. Ces charges ont un effet bénéfique sur l'élasticité des vaisseaux sanguins, empêchant l'étirement de leurs parois. Une alimentation saine et le respect du régime de boisson empêcheront la violation de l'équilibre eau-sel dans le corps et un ensemble de kilos en trop. Le respect des mesures préventives vous permettra de maintenir la beauté et la santé de vos pieds pendant de nombreuses années!

Gonflement des articulations des jambes - causes et traitement efficace

Le gonflement des articulations des jambes est un problème très courant, en particulier chez les femmes. Un symptôme similaire indique souvent le développement de toutes sortes de maladies articulaires.Par conséquent, le traitement ne peut être prescrit qu'après avoir établi la cause exacte de la maladie. Tout gonflement dans la zone de l'articulation nécessite une attention très particulière. En plus d'être peu attrayante et gênante lors du port de chaussures, une articulation enflée peut causer de la douleur et des problèmes lors du déplacement..

Pourquoi les articulations des jambes gonflent - les causes les plus courantes

Une articulation enflée est toujours un réveil à prendre en compte. Un œdème peut apparaître dans la zone des articulations des mains et des jambes, à tout âge, bien que les personnes âgées soient beaucoup plus susceptibles de souffrir de la maladie. Dans ce cas, une personne ressent une gêne lors de la marche et une raideur des mouvements dans la zone de l'articulation touchée..

Les causes de l'œdème peuvent être grossièrement divisées en deux groupes:

  • blessure mécanique;
  • maladies internes.

Très souvent, les articulations deviennent enflées à la suite d'une blessure: fracture, luxation ou ecchymose. Dans ce cas, après la guérison, l'œdème disparaît rapidement, la fonction de l'articulation est restaurée..

Si des poches dans la zone articulaire se produisent dans le contexte de la maladie, le degré et la dynamique de sa gravité dépendent du développement de la pathologie sous-jacente. Par conséquent, il est nécessaire d'examiner plus en détail pourquoi les jambes gonflent et font mal..

L'inflammation des articulations, appelée arthrite, survient à la suite de maladies infectieuses antérieures (tuberculose), de troubles métaboliques (goutte), de traumatismes ou à la suite de maladies auto-immunes.

L'arthrite est l'une des causes du gonflement du genou

Les formes de développement de l'arthrite peuvent être les suivantes:

Vidéo (cliquez pour lire).

La maladie peut toucher une ou plusieurs articulations (polyarthrite).

L'arthrite aiguë est caractérisée par une douleur et un gonflement intenses dans la zone des articulations touchées, une rougeur de la peau et une augmentation de la température corporelle au-dessus de l'articulation. Ce processus inflammatoire peut rapidement détruire le cartilage et entraîner une limitation sévère des mouvements de l'articulation. L'arthrite aiguë affecte généralement le genou et la cheville.

Au cours de l'évolution chronique de la maladie, la douleur et l'enflure ne sont pas si prononcées. Ils surviennent périodiquement sous l'influence de facteurs défavorables (hypothermie, développement ou exacerbation d'une pathologie concomitante, charge excessive sur l'articulation touchée).

La forme rhumatoïde de la maladie est la plus difficile. Il affecte généralement les petites articulations des bras et des jambes, qui gonflent et font constamment mal.

La cause de la bursite peut être un traumatisme, un stress mécanique répété, des réactions allergiques ou des maladies infectieuses.

L'œdème dans cette maladie est causé par l'accumulation de liquide synovial et se manifeste par une douleur intense, une rougeur des tissus au-dessus de l'articulation. La peau dans la zone de pathologie devient chaude au toucher.

Les fractures, les luxations, les entorses et les ecchymoses sont des causes courantes de gonflement des articulations des jambes. Par exemple, un gonflement se produit rapidement même avec une légère luxation du pied ou une entorse dans la région de la cheville.

Avec les fractures, un œdème étendu se développe avec la capture de tissus voisins. En diminuant progressivement, il persiste pendant un certain temps après la fusion des os. En cas de fractures, en plus d'un gonflement sévère, le patient s'inquiète de la douleur intense, de la formation d'un hématome et d'une limitation significative de la mobilité.

Souvent, la cause de l'œdème est une insuffisance veineuse, qui se développe avec une thrombose veineuse des membres inférieurs. En cas d'insuffisance vasculaire, les jambes gonflent généralement le soir, sur fond de fatigue. Le processus s'accompagne de lourdeur et de douleurs dans les jambes, d'une décoloration de la peau. Les veines deviennent prononcées.

Que faire si les articulations des jambes sont enflées - méthodes de traitement

Comment traiter correctement l'œdème? La lutte contre les poches commence par un diagnostic précis. Après un examen complet, le spécialiste prescrit un traitement adéquat, en fonction des caractéristiques individuelles du patient.

En médecine moderne, une approche intégrée de la thérapie est largement utilisée, qui comprend les méthodes suivantes:

  1. Médicaments.
  2. Procédures de physiothérapie.
  3. Physiothérapie.

Avant de consulter un médecin, le gonflement peut être réduit avec des compresses froides, des bains de pieds et des pommades à effet rafraîchissant. Cependant, vous ne pouvez pas pratiquer l'automédication pendant une longue période..

Thérapie médicamenteuse

Puisqu'il existe de nombreuses maladies qui provoquent un gonflement des jambes, le traitement ne doit pas se limiter à l'utilisation de médicaments d'un groupe. Dans la lutte contre les poches, il est recommandé d'utiliser les fonds suivants:

  1. Diurétiques - Diacarbe, Furosémide, Indap, Déshydratine, Priréthanide, Retapres, Indapamed, Fonurite.
  2. Médicaments antiexudatifs - escinate de L-lysine.
  3. Médicaments homéopathiques - Lymphomyazot, Ovarium compositum, Solidago Compositum C, Traumeel C.
  4. Anti-inflammatoires non stéroïdiens - Meloxicam, Ortofen, Diclofenac.
  5. Antihistaminiques - Loratadin, Cetrin, Fenistil, Erius.
  6. Gels rafraîchissants et décongestionnants - Troxevasin, Lyoton, pommade à l'héparine.

Certaines affections articulaires suggèrent la nomination de médicaments antibactériens, glucocorticostéroïdes et anticancéreux.

En médecine traditionnelle, on pense que la thérapie à l'iode aide à lutter contre la goutte. Pour préparer le médicament, l'iode et l'aspirine sont mélangés. La solution préparée est appliquée sur les zones touchées.

Physiothérapie

Les traitements de physiothérapie ont un très bon effet sur les jambes enflées. Améliorant la microcirculation, activant le métabolisme dans les tissus affectés et normalisant le tonus vasculaire, les procédures éliminent rapidement l'œdème et éliminent les symptômes inflammatoires concomitants.

Les procédures physiothérapeutiques suivantes sont particulièrement efficaces pour traiter le gonflement des jambes:

Pour obtenir le meilleur effet, la gymnastique de rattrapage, l'influence manuelle et le régime alimentaire sont ajoutés aux méthodes conservatrices..

Massage et thérapie par l'exercice

Des séries d'exercices de thérapie par l'exercice spécialement sélectionnées jouent un rôle essentiel dans le traitement des blessures et des maladies articulaires. L'exercice améliore la circulation sanguine et le métabolisme dans les articulations des jambes et les tissus voisins. Ils doivent être effectués régulièrement, en augmentant progressivement la charge..

Le massage des membres inférieurs n'est pas moins efficace. La procédure accélère la circulation sanguine, améliore la circulation lymphatique, élimine l'enflure et la douleur dans les jambes.

Comment garder vos jambes en bonne santé - Prévention des œdèmes

Pour réduire l'enflure et soulager les symptômes associés (douleur et lourdeur dans les jambes), suivez ces instructions simples:

  1. Évitez de porter des vêtements avec des bandes élastiques serrées (chaussettes, mi-bas). Au lieu de cela, vous devriez choisir des bas élastiques qui sont produits non seulement pour les femmes, mais aussi pour les hommes..
  2. Gardez vos jambes surélevées plusieurs fois au cours de la journée. Cela vous permet de rétablir une circulation sanguine normale dans les membres s'ils sont enflés et enflés.
  3. Retirez les aliments salés de l'alimentation. Le sel retient l'eau dans le corps et favorise l'œdème tissulaire.

Si les articulations des jambes sont enflées, se reposer avec les jambes surélevées aidera

Ces règles simples aideront à réduire l'enflure et à soulager l'état du patient. Cependant, vous ne devriez pas essayer de vaincre la maladie uniquement avec leur aide. Lorsque les premiers signes de gonflement des articulations apparaissent, consultez un spécialiste.

Le gonflement des articulations des jambes n'est pas une maladie indépendante, mais seulement l'un des symptômes de la maladie développée. Par conséquent, plus tôt la cause profonde de la maladie est établie et le traitement approprié est prescrit, plus la guérison sera rapide..

Quelles peuvent être les causes du gonflement de la jambe sous le genou?

Quelles sont les causes du gonflement de la jambe sous le genou? Cette question sera répondue par le médecin traitant. Les extrémités gonflent du genou au pied pour diverses raisons, généralement les gens vont chez le médecin lorsque la jambe gauche ou droite commence à faire mal.

Le tableau clinique peut être observé dans les tranches d'âge suivantes:

  • Les gens d'âge moyen;
  • vieux hommes;
  • les jeunes.

Mais le plus caractéristique est l'apparition d'un gonflement de la cheville après 50 ans. L'œdème est généralement compris comme une accumulation de liquide dans les tissus mous, qui peut être déclenchée par divers facteurs. Mais la plupart des gens ne recherchent pas les raisons, mais essaient d'éliminer seuls le gonflement des pieds ou des chevilles..

Cela ne doit pas être fait, car le syndrome des jambes enflées peut indiquer la présence de pathologies graves dans le corps. Par conséquent, les gens devraient se rendre à l'hôpital afin que le médecin traitant prescrive un examen complet. Cela aide à établir pourquoi un membre particulier gonfle, fait mal et cause de l'inconfort..

Il est important d'identifier correctement les raisons. Les jambes deviennent enflées en raison du fait qu'il y a une violation du flux sanguin dans les membres. Les causes du gonflement de la jambe sous l'articulation du genou peuvent être les suivantes:

  1. 1. Les capillaires deviennent plus perméables.
  2. 2. La relation entre le liquide et les protéines dans le sang est rompue.
  3. 3. La pression hydrostatique augmente dans les vaisseaux, à la suite de laquelle le plasma commence à pénétrer dans les tissus et l'espace interstitiel, où il s'accumule progressivement, formant un œdème.
  4. 4. La réponse du corps à la prise de médicaments hormonaux et antihypertenseurs. Les antidépresseurs peuvent également provoquer une tumeur.
  5. 5. Allergie.
  6. 6. Jeûne.
  7. 7. Problèmes de fonctionnement de la glande thyroïde.
  8. 8. Pénétration des infections dans le corps.
  9. 9. Dysfonctionnement de la circulation lymphatique, entraînant le développement d'une lymphostase (violation de l'écoulement de la lymphe des capillaires et des vaisseaux sanguins).
  10. 10. Dommages mécaniques aux membres.
  11. 11. Arthrite et arthrose affectant un type particulier d'articulations.
  12. 12. Insuffisance cardiaque et autres maladies associées au cœur.
  13. 13. Maladies des veines.
  14. 14. Pathologie rénale.

Le gonflement des jambes sous les genoux est provoqué par tout un ensemble de raisons qui deviennent la base du développement de l'œdème. Cette condition doit être traitée le plus tôt possible..

Les symptômes suivants deviennent des manifestations de maladies:

  1. 1. Dans la zone de la cheville et du bas de la jambe, un pâté apparaît (au point de pression, une traînée en forme de fosse se forme). Des impressions similaires peuvent rester sous la forme de marques de gomme de chaussette.
  2. 2. Il y a un gonflement local, il se manifeste sur une ou les deux jambes dans la région de la cheville ou de la cheville.
  3. 3. Gonflement des pieds, d'une ou des deux jambes, qui monte jusqu'au genou, puis va plus haut. Si vous appuyez sur la peau n'importe où, une grande dépression apparaît, qui ne se stabilise pas pendant longtemps.
  4. 4. Il existe un trouble trophique de la peau, qui est précisément associé à l'apparition d'un œdème. En raison des poches, la peau est étirée, elle n'apparaît pas de fissures, se transformant en plaies, dermatite, érosion, ulcères de nature trophique.

Les signes sont mal exprimés ou sont intenses. Les symptômes peuvent être stables, ce qui signifie la nature physiologique de l'œdème, ou une progression - preuve de pathologie.
La compilation d'un tableau clinique dépend de certains signes, sur la base desquels le diagnostic et le traitement ultérieur sont effectués.

Comment se déroule l'examen et le traitement? Les jambes enflées font souvent mal. L'utilisation de médicaments ne vous permet d'éliminer la douleur que pendant un certain temps, de sorte que les gens sont obligés d'aller à l'hôpital pour obtenir de l'aide. Le diagnostic se fait par étapes:

  1. 1. Examen clinique.
  2. 2. Livraison des tests de laboratoire.
  3. 3. Réussir un examen supplémentaire.

C'est la dernière technique qui vous permet de déterminer avec précision la cause de cette affection des jambes, d'ajuster l'étude plus approfondie de l'œdème ou de prescrire un traitement médicamenteux..
Les tests cliniques comprennent des tests sanguins et urinaires généraux, des tests sanguins biochimiques et des tests d'allergie.
Des diagnostics plus détaillés comprennent la radiographie des articulations et des os, l'angiographie, l'électrocardiographie, l'examen échographique des vaisseaux sanguins, des reins, du cœur.

En fonction des résultats obtenus, une méthode est choisie pour lutter contre l'œdème des extrémités. La thérapie doit viser à prévenir le développement de la pathologie primaire ou à approfondir la pathologie existante. Par conséquent, le traitement comprend les activités suivantes:

  1. 1. Prendre des médicaments.
  2. 2. Adoption des procédures de physiothérapie.
  3. 3. Massage.
  4. 4. Gymnastique thérapeutique.
  5. 5. Fonctionnement.

Le régime est important. L'apport alimentaire quotidien est construit:

  • limiter l'utilisation du sel de table ou son exclusion complète;
  • refus des plats épicés, gras et fumés;
  • sur la consommation d'aliments riches en protéines.

Il est important de réduire le stress physique sur les jambes, d'immobiliser les jambes si nécessaire. Dans certains cas, une ponction du genou ou de la cheville est prescrite pour éliminer le liquide des tissus.

Tout traitement, en particulier les médicaments, ne peut être prescrit que par un médecin. C'est le cours de médicaments correctement sélectionné qui devient la base du traitement. Si, lors du diagnostic, des fonds peuvent être prescrits pour éliminer la manifestation des symptômes, la thérapie est complexe. Il est basé sur la prise de médicaments étiotropes qui visent à éliminer la cause de la maladie. Ces médicaments peuvent inclure:

  1. 1. Diurétiques.
  2. 2. Antiallergique (Suprastin, Tavegil).
  3. 3. Anti-inflammatoire (Diclofénac).
  4. 4. Préparations qui éliminent les poches et améliorent la circulation lymphatique.

Si l'œdème est déclenché par une infection, des antibiotiques sont prescrits pour combattre les microbes et les bactéries, pour éliminer les foyers d'inflammation. En cas de diagnostic de glomérulonéphrite chronique, des cytostatiques et des corticostéroïdes sont prescrits. Pour d'autres maladies, des médicaments hormonaux, des anticoagulants, des agents antiplaquettaires sont prescrits pour affecter les symptômes et les causes à des niveaux hormonaux et autres, pénétrant profondément dans les tissus.

La physiothérapie est idéale pour traiter:

  1. 1. Dommages mécaniques.
  2. 2. Pathologies des articulations.
  3. 3. Lymphœdème.
  4. 4. Insuffisance veineuse, qui est passée au stade chronique.

Les méthodes physiothérapeutiques visent à stimuler le cours des processus biochimiques dans les tissus, à augmenter le tonus vasculaire et à normaliser leur perméabilité, en améliorant la circulation sanguine. À cette fin, les médecins prescrivent l'électrophorèse et la phonophorèse avec des médicaments, la magnétothérapie, le traitement au laser, la boue, la paraffine, le traitement UHF.

Mais de telles procédures sont catégoriquement contre-indiquées pour ceux qui souffrent de maladies cardiaques, de pathologies infectieuses et de tumeurs..
Dans de tels cas, des massages et des exercices thérapeutiques sont prescrits, conçus pour éliminer les pathologies et les maladies du système musculo-squelettique. L'exercice aide à restaurer la mobilité articulaire, l'amplitude des mouvements et à faire de la prévention. Il est important que les patients ne manquent pas les cours, car la gymnastique est une excellente chance de se débarrasser de la douleur.
Le massage est efficace pour les pathologies veineuses et les troubles de la circulation lymphatique, osseuse et musculaire associés à un œdème tissulaire.

Une opération est prescrite lorsqu'il est nécessaire d'éliminer la thrombose ou en cas de thromboembolie, que les méthodes conventionnelles ne peuvent pas faire face..

La jambe est enflée dans la zone du pied et ça fait mal: que faire et comment traiter

En cas de gonflement des pieds, les causes peuvent être différentes - d'une piqûre d'insecte à diverses maladies liées aux organes internes. Le gonflement des pieds rend non seulement difficile le chaussage, les jambes semblent être des bûches, mais vous fait également penser à votre santé. Si la condition se répète trop souvent, vous devez vous méfier, car le gonflement des membres est le symptôme d'une maladie grave. Comment ne pas manquer une pathologie grave et que faire si le pied est enflé?

Causes de gonflement des jambes dans la région des pieds

Avant de prescrire un traitement, le médecin essaiera de savoir pourquoi les pieds gonflent. Il y a plusieurs raisons à l'œdème:

  • traumatisme (fracture, luxation, subluxation, contusion, entorse);
  • apport hydrique excessif la veille;
  • pathologie cardiaque;
  • maladie du rein;
  • maladies du système endocrinien;
  • Troubles métaboliques;
  • en surpoids;
  • charge supplémentaire sur le pied lors de la pratique du sport;
  • assis les jambes croisées;
  • chaussures inconfortables (petites, étroites ou sur la mauvaise plateforme);
  • grossesse;
  • dysfonctionnement hormonal;
  • séjour prolongé sur vos pieds;
  • assis prolongé sur des chaises basses;
  • allergie;
  • syndrome prémenstruel;
  • l'abus d'alcool;
  • surchauffe dans la chaleur;
  • varices, thrombophlébite;
  • maladie du foie;
  • la conséquence des maladies infectieuses;
  • surmenage.

Quelles maladies les œdèmes indiquent-ils?

Pour comprendre la différence entre un œdème d'étiologie différente, nous suggérons le tableau suivant..

Comment traiter les pieds enflés

Selon le diagnostic, l'œdème est traité à domicile ou à l'hôpital. Le gonflement n'est qu'un symptôme de l'une des maladies. Si la cause est traitable, le gonflement disparaîtra bientôt. Mais chacun des diagnostics nécessite des méthodes spéciales - soit une thérapie conservatrice, soit une intervention chirurgicale. Ce qui est habituellement prescrit pour les maladies les plus courantes qui provoquent un gonflement des extrémités.

  • Arthrite et goutte - thérapie par l'exercice, physiothérapie, régime alimentaire, réduction du stress, anti-inflammatoires.
  • Maladies veineuses (varices, thrombophlébite) - renforcement des parois des vaisseaux sanguins, port de sous-vêtements de compression, médicaments à usage interne et externe, massage. L'opération est effectuée si nécessaire.
  • Œdème résultant d'une maladie rénale - diurétiques, régime alimentaire, antibiotiques, solutions salines.
  • Lymphostase - bandes, compression pneumatique matérielle, massage de drainage lymphatique, prescription de plusieurs médicaments.
  • Grossesse - limiter l'apport en sel, contrôler l'apport hydrique, chaussures confortables et autres moyens en fonction de la cause.

Dans chaque cas, une thérapie individuelle est sélectionnée, l'automédication est inacceptable.

Gymnastique et méthodes de médecine traditionnelle

Il existe un certain nombre de méthodes de médecine traditionnelle et traditionnelle pour atténuer les sensations désagréables de l'œdème, ainsi que des exercices spéciaux. Ils sont destinés aux personnes dont les pieds ont tendance à gonfler..

Gymnastique pour soulager l'œdème des membres.

  • Pendant plusieurs minutes, placez alternativement le talon sur le sol, tout en soulevant l'orteil et vice versa.
  • Allongez-vous sur un canapé (lit), les jambes surélevées verticalement sur un mur ou un oreiller haut. Après l'effort, il est recommandé de maintenir les membres dans cette position pendant 5 à 10 minutes.
  • Marchez sur la pointe des pieds pendant 2-3 minutes.
  • Serrez et desserrez vos doigts 5 à 6 fois. L'exercice améliore la circulation sanguine.
  • Ramassez de petits objets sur le sol avec vos doigts.
  • Augmenter la circulation sanguine dans les membres inférieurs et la rotation des pieds gauche-droite.
  • En appuyant sur l'orteil droit avec votre talon gauche, essayez de le soulever aussi haut que possible. La même chose avec l'autre jambe.
  • Sauter sur les orteils.
  • Flexion des doigts de haut en bas.
  • Plateaux de décoction de camomille.
  • Frotter les pieds avec un mélange de jus de citron, d'huile d'olive et de sel de cuisine (de mer).
  • Masque pour les pieds au lait et au son de blé.
  • Un mélange de térébenthine et d'huile de ricin (1: 2) est également appliqué sur la zone des pieds. La térébenthine (1 cuillère à café) est également mélangée avec du vinaigre de cidre de pomme (cuillère à soupe) et du jaune.
  • Boire une décoction de lin, une infusion de menthe, de carotte fraîche, de concombre et de citron, des diurétiques - sève de bouleau et infusion de feuilles, pastèques, bouillon de persil.
  • Avec la goutte, les articulations sont frottées avec une solution d'iode.
  • Les glaçons d'infusions de sauge, d'eucalyptus et de menthe soulagent le gonflement.
  • Pour les varices, les feuilles de sureau sont appliquées, après les avoir préalablement aspergées d'eau bouillante.

Ces méthodes sont appliquées en tant que complément dans le complexe général du traitement et aident uniquement à une évolution sans complication de la maladie..

Mesures préventives

Vidéo supprimée.
Vidéo (cliquez pour lire).

Si les jambes gonflent périodiquement chez une personne en bonne santé sans les diagnostics énumérés, des conseils simples viendront à la rescousse.

  • Bougez plus. Il améliore la circulation sanguine et un meilleur drainage des membres.
  • Achetez des chaussures confortables. Il est préférable de le faire l'après-midi, lorsque la jambe est stressée. Les chaussures ne doivent pas être étroites, avec des talons inconfortables.
  • Avec un mode de vie sédentaire, il est impératif de faire des exercices spéciaux pour aider à éliminer la stase veineuse.
  • Massez vos chevilles vers le haut.
  • Le soir, faites des bains au sel de mer.
  • Après un effort physique ou un séjour prolongé sur vos pieds, tenez les membres en position verticale.
  • Éliminer le sel du menu ou minimiser son utilisation.
  • N'abusez pas d'alcool.
  • Avec des varices, portez des sous-vêtements de compression.