Principal
Tératome

Symptômes et traitement de la lymphostase des membres inférieurs

La lymphostase est une maladie du système lymphatique, caractérisée par une rétention d'eau dans les membres inférieurs. Au cours du processus pathologique, il y a gonflement, épaississement de la peau, développement de plaies qui se transforment en lésions ulcéreuses. Les causes de la maladie sont assez diverses, un examen complet est effectué avec l'identification de la source principale et, alors seulement, il est possible de prescrire un traitement adéquat.

Raisons de l'apparition

Comme indiqué précédemment, les causes du développement de la maladie sont diverses et il n'est pas toujours possible de les identifier en temps opportun. Selon les experts, les facteurs provoquants sont des troubles du système cardiovasculaire, du système urinaire (en particulier des reins), des varices et une teneur en protéines extrêmement faible. Dans des cas plus rares, la lymphostase des membres inférieurs se développe dans le contexte d'une infection bactérienne ou de défauts du système lymphatique.

Si la pathologie est associée à une anomalie congénitale du système lymphatique, les premiers signes se développent dans l'enfance et s'aggravent périodiquement. Il existe également un type secondaire de lymphostase des jambes, conséquence d'une blessure à la jambe, d'une inflammation ou de pathologies des vaisseaux lymphatiques.

L'insuffisance veineuse associée à un mode de vie inactif et à des changements hormonaux pendant la grossesse sont également des facteurs de provocation. La conséquence de cette situation est la stagnation du sang dans les veines des membres inférieurs due à une fonction valvulaire altérée. La lymphostase des jambes peut être un signe paranéoplasique, c'est-à-dire accompagner certains types de maladies malignes.

Symptômes, stades et localisation de la maladie

Actuellement, dans la pratique de la phlébologie, il est d'usage de distinguer trois stades de lymphostase:

  • Première. Caractérisé par un lymphœdème (œdème réversible).
  • Seconde. Fibredema (œdème irréversible).
  • Troisième. Éléphantiasis ou éléphantiasis (hypertrophie persistante des membres inférieurs).

La première étape du processus pathologique est caractérisée par une localisation dans la région de la cheville et des orteils. Il y a un œdème, mais pas prononcé, mais facilement palpable. Il n'y a pas de douleur à la palpation. Il est à noter que pendant la saison froide, avec peu de repos, le lymphœdème peut pratiquement disparaître..

Les symptômes de la deuxième étape sont plus prononcés, le gonflement se propage dans toute la jambe et ne disparaît pas après un long repos. La nature de l'œdème change, il devient dense, la palpation laisse des traces des effets des doigts. D'autres signes de pathologie se rejoignent également: douleur dans la jambe, sensation de lourdeur, crampes la nuit. Le membre commence progressivement à se déformer, un gonflement sévère entraîne l'incapacité de plier / plier le genou. Après un certain temps, la peau change - elle acquiert une teinte bleuâtre.

Le tableau clinique du troisième stade est caractérisé par la prolifération du tissu conjonctif dans la peau. Dans le même temps, la croissance atteint des dimensions telles que le membre du patient commence à ressembler à la jambe d'un éléphant. À ce stade, des lésions ulcéreuses à long terme apparaissent assez souvent sur la peau..

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic consiste en un examen en face à face par un phlébologue ou un chirurgien vasculaire, puis un certain nombre d'études sont assignées pour confirmer le diagnostic et prescrire un traitement efficace.

Tout d'abord, le patient subit une échographie Doppler des vaisseaux des membres inférieurs. L'événement est une procédure de diagnostic non invasive qui vous permet de déterminer le degré de congestion lymphatique et l'état des vaisseaux sanguins. Pour détecter un foyer de lymphostase, une échographie du bassin, un scanner ou une IRM est prescrite.

De plus, un test sanguin biochimique est prescrit, qui identifiera l'inflammation et évaluera le travail des organes internes. L'étude fournit également des informations sur la nature du métabolisme. Avec le développement des ulcères de jambe, un semis bactériologique du contenu de la plaie est effectué pour déterminer le type de microflore pathogène.

Il convient de garder à l'esprit qu'un tel gonflement peut agir comme un symptôme de maladies du système cardiovasculaire et des reins, par conséquent, le diagnostic de ces organes est obligatoire. Souvent, la cause du développement de la lymphostase des membres inférieurs est une insuffisance veineuse chronique, il peut être nécessaire de consulter un spécialiste spécialisé - un angiologue. Lorsqu'un patient est examiné par un angiologue, le médecin utilise généralement une échographie des veines pour évaluer l'état du système veineux profond et le flux sanguin local..

Dans certains cas, le médecin peut recommander une étude pour déterminer le niveau de D-dimère - un produit de dégradation de la fibrine. Les D-dimères sont des fragments de protéines qui se forment lorsque les caillots sanguins se dissolvent. Une augmentation de la formation de thrombus signifie une concentration élevée de cette enzyme dans le sang, ce qui indique la présence d'une insuffisance veineuse, une thrombose veineuse profonde. Cependant, ce type de diagnostic est rarement prescrit, car il est considéré comme informatif concernant l'exclusion de la thrombose et des veines et inefficace par rapport aux autres types d'insuffisance veineuse..

Comment diagnostique-t-on la lymphostase des jambes?

Comment se déroule le traitement?

Le traitement de la lymphostase des membres inférieurs est effectué dans le service hospitalier de chirurgie vasculaire ou sous la surveillance d'un phlébologue en ambulatoire, en l'absence de symptômes sévères.

Traitement médical

La tâche principale de l'effet thérapeutique est de restaurer au maximum l'écoulement du liquide lymphatique dans les tissus du membre malade. À cette fin, un spécialiste se voit prescrire un médicament phlébotonique. Dans la pratique vasculaire, ils ont souvent recours à des médicaments appelés Vasotek et Diosmin. Ils sont utilisés pour l'insuffisance veineuse et la perturbation du système lymphatique. De plus, les médicaments peuvent être utilisés pendant la grossesse, car ils sont assez bien tolérés..

Si le premier stade de la maladie est diagnostiqué, ils ont recours aux médicaments suivants: Paroven, Troxerutin ou Troxevasin. Leur action vise à augmenter le tonus vasculaire et à normaliser l'écoulement lymphatique.

En plus du traitement principal, il est possible de prescrire des remèdes homéopathiques et à base de plantes. Dans la première version, un tel médicament est Lymphomyazot - améliore le drainage lymphatique, dans la seconde - Glycoside, à base de marronnier d'Inde.

Également prescrit des médicaments qui ont des effets anti-inflammatoires et anti-œdèmes, le plus souvent c'est Wobenzym.

Si nécessaire, le médecin prescrit des diurétiques, mais ils doivent être utilisés avec une extrême prudence. Les diurétiques ne sont pas toujours efficaces contre la lymphostase.

Si une inflammation d'étiologie bactérienne a été établie, des antibiotiques pour injection sont utilisés - Clavulanate d'amoxicilline, ampicilline.

Le traitement de la lymphostase des membres inférieurs est toujours complexe, sinon la thérapie peut être inefficace. Il est important que le patient comprenne que l'automédication est fortement déconseillée afin d'éviter les complications..

Traitement avec des remèdes populaires

Il convient de noter tout de suite que les recettes de médecine traditionnelle n'ont pas l'efficacité d'un traitement médicamenteux, elles peuvent donc être utilisées en complément du traitement principal. Les méthodes folkloriques les plus connues pour la lymphostase des membres inférieurs sont les suivantes:

  1. Compresse à base d'oignon cuit. Le légume est cuit avec la balle, puis broyé en bouillie et mélangé avec une petite quantité de goudron de bouleau. Utiliser la nuit pendant 8 à 12 semaines.
  2. Bouillon d'ail. Un verre d'ail pelé est écrasé, puis 400 ml de miel naturel liquide sont ajoutés et laissés dans un endroit sombre pendant 7 jours. Prendre une cuillère à soupe par jour 3 fois par jour.
  3. Une décoction de plantes médicinales. Dans des proportions égales, il est nécessaire de prendre les feuilles et les inflorescences de pissenlit, de plantain, de carottes sauvages, de renouée. Les plantes sont versées avec de l'eau bouillante à raison de 500 ml pour cinq cuillères à café de plantes. Insister pendant au moins 8 heures et prendre 50 ml 4 fois par jour.
Oignons et ail dans le traitement de la lymphostase des jambes

Procédures de physiothérapie dans le traitement de la lymphostase des membres inférieurs

La physiothérapie est considérée comme un complément efficace au traitement principal, elle accélère le processus de restauration du fonctionnement normal du système lymphatique, réduit la gravité du processus inflammatoire et le gonflement.

Les procédures les plus couramment utilisées sont:

  • Hydromassage. On le retrouve également sous le nom de massage sous-marin. Effectué avec un débit d'eau d'une certaine intensité.
  • Magnétothérapie. L'effet est basé sur un champ magnétique statique. Contient diverses techniques.
  • Thérapie au laser. Lors de la manipulation, un appareil spécial est utilisé - un laser, dont le travail est basé sur le rayonnement de la gamme optique.
Massage pour la lymphostase des membres inférieurs

Régime alimentaire et régime pour la lymphostase des jambes

Le régime alimentaire occupe une place importante dans la vie des patients atteints de lymphostase, car les personnes ayant un poids corporel accru sont plus sensibles à la maladie. En position assise, il est conseillé que les membres inférieurs soient à un niveau élevé, ce qui maintiendra le flux sanguin local. Une forme efficace de prévention est l'utilisation de bas de contention.

En ce qui concerne la nutrition diététique, il est conseillé aux patients de minimiser leur consommation de sel, ce qui provoque une accumulation de liquide.

Le régime alimentaire d'un patient atteint de lymphostase contient les recommandations suivantes: consommer au maximum 100 grammes de protéines par jour, quel que soit son type; 15-20 grammes de graisse animale; 15 ml d'huile de tournesol par jour.

L'utilisation d'hydrates de carbone est réduite au minimum - produits de boulangerie à base de farine de blé, bonbons, semoule. Tout cela est recommandé pour être remplacé par des produits à haute teneur en fibres - pain de son, flocons d'avoine.

Il est recommandé d'augmenter la consommation de fruits et légumes frais, ainsi que de jus de fruits.

La prévention

Il est nécessaire de recourir à des mesures préventives pour tous les patients sujets au développement d'une lymphostase des membres inférieurs. Pour les personnes en surpoids, il est important de recourir à la perte de poids. Il est également nécessaire de traiter avec soin les dommages même mineurs à la peau, de surveiller l'état du cœur, des reins et de traiter en temps opportun lors du diagnostic de violations de ces organes..

Traitement de la lymphostase des membres inférieurs

La lymphostase des membres inférieurs est une maladie vasculaire dans laquelle un œdème tissulaire est observé. La pathologie est assez rare, a la capacité d'affecter une ou les deux jambes à la fois. La particularité de la maladie est qu'elle entraîne des conséquences irréversibles dans les membres. Comment identifier et traiter une anomalie?

Les raisons

Il existe de nombreuses causes de lymphostase. La maladie elle-même est divisée en primaire et secondaire. En fonction de cela, les facteurs de provocation sont également divisés en deux groupes. La pathologie primaire résulte des phénomènes suivants:

  • Diamètre étroit des vaisseaux lymphatiques.
  • Peu de canaux qui drainent le liquide lymphatique.
  • Défauts vasculaires.
  • L'apparition de constrictions amniotiques, qui provoque des cicatrices.
  • Hérédité du système lymphatique relativement sous-développé.
  • Néoplasmes dans les vaisseaux sanguins de nature congénitale.

Le lymphœdème secondaire se développe sous l'influence négative d'autres processus pathologiques dans le corps. Les maladies suivantes peuvent provoquer un œdème lymphatique des jambes:

  1. Lésion du tractus lymphatique due à des lésions des membres - fractures, luxations et autres blessures.
  2. Cicatrices à la surface des vaisseaux sanguins.
  3. Exposition du corps aux radiations.
  4. Insuffisance cardiovasculaire et veineuse.
  5. Tumeurs du système lymphatique, bénignes ou oncologiques.
  6. Excès de poids corporel.
  7. Maladie du rein.
  8. Développement d'une inflammation de la peau des membres inférieurs.
  9. Maladies parasitaires.

Une lymphostase secondaire des jambes peut également se développer à la suite du transfert d'une intervention chirurgicale sur les organes thoraciques, ainsi que d'une chirurgie pour enlever les ganglions lymphatiques. L'œdème lymphatique survient souvent en raison d'un long séjour sans mouvement.

Classification de la pathologie

La lymphostase du pied et du bas de la jambe est de deux formes:

  1. Primaire (congénitale).
  2. Secondaire acquis tout au long de la vie (généralement associé à d'autres conditions médicales).

Le type le plus courant d'œdème lymphatique secondaire.

Image clinique

Les symptômes de la lymphostase peuvent être différents selon le stade de la maladie..

Premier degré

Le stade initial de développement de la pathologie est appelé forme légère, car caractérisé par la réversibilité. Un gonflement des jambes avec lymphostase de ce stade se produit dans la région des chevilles, des doigts et également à l'arrière du pied. Les patients notent qu'un gonflement apparaît le soir après l'exercice.

Au-dessus du site de la lésion, la peau devient pâle. Il peut être facilement rassemblé en un pli par palpation. La zone d'œdème ne cause pas de douleur, elle est assez douce. Après le repos ou le sommeil, ces signes disparaissent d'eux-mêmes..

Second degré

À ce stade du développement du processus pathologique des jambes, des conséquences irréversibles se produisent. La deuxième étape dure assez longtemps, se caractérise par la prolifération du tissu conjonctif. Le gonflement des extrémités avec lymphostase couvre progressivement une zone croissante.

L'endroit des poches est dense. La peau recouvrant la zone touchée est sujette à des tensions et à un épaississement. Il n'est plus possible de le rassembler en pli. L'œdème est observé en permanence, ne dépend pas de l'état de repos ou de mouvement. Avec eux, les patients s'inquiètent de la sensation de lourdeur dans les jambes et des sensations douloureuses.

Au deuxième stade, les membres affectés commencent à se déformer et leurs dimensions augmentent considérablement. Les patients notent qu'en position debout prolongée en position debout, ils ont des crampes dans les mollets et les pieds.

Peu à peu, la peau devient bleuâtre et des excroissances en forme de verrue apparaissent dessus. En cas de contact régulier avec les vêtements, la housse est endommagée, des plaies et des plaies se forment, à partir desquelles le liquide lymphatique est libéré.

Troisième degré

Cette étape est la plus difficile. Avec son développement, le tissu conjonctif se développe fortement dans la zone de manifestation de l'œdème. La peau devient dense, rugueuse, a une teinte bleutée. Le membre malade devient plus gros, ce qui est impossible à ne pas remarquer à l'œil nu.

Des formations kystiques, une fibrose apparaissent dans les tissus musculaires. Extérieurement, la jambe ressemble à un éléphant. Ses fonctions sont altérées jusqu'à la perte complète de la capacité de se déplacer. Au dernier stade, des pathologies telles que l'arthrose, l'eczéma, les ulcères trophiques et les processus inflammatoires de la peau rejoignent la lymphostase chronique..

Avec un degré sévère de maladie lymphatique, le patient devient très faible, se fatigue rapidement et souffre de maux de tête. Il prend du poids, la concentration de l'attention est perturbée.

Mesures diagnostiques

Avant de traiter la lymphostase des membres inférieurs, le patient doit être soigneusement examiné. Tout d'abord, le médecin procède à un examen externe, au cours duquel vous pouvez remarquer des changements pathologiques dans les jambes. Mais pour évaluer l'état du système lymphatique, déterminer la cause du développement de l'œdème et identifier les maladies concomitantes, effectuer un examen complet.

La lymphographie

Examen aux rayons X des vaisseaux lymphatiques, réalisé à l'aide d'un colorant et d'un agent de contraste. Cette méthode permet d'établir le nombre de vaisseaux, leur forme, le degré de perméabilité et de perméabilité.

En pathologie primaire, le diagnostic montre un développement insuffisant des organes lymphatiques, avec une lymphostase secondaire des membres inférieurs - un changement de forme des vaisseaux, une violation de leur perméabilité.

Lymphoscintigraphie

Fait référence aux diagnostics radio-isotopiques, car une substance isotopique est introduite lors de l'examen. Cette méthode vous permet d'évaluer l'état du système lymphatique, la nature de l'écoulement lymphatique des membres inférieurs, pour déterminer le niveau de perméabilité vasculaire.

Doppler

Il s'agit d'une échographie de routine, mais utilisant uniquement le Doppler. Avec son aide, un œdème est détecté, l'état du système lymphatique, le mouvement de la lymphe est vérifié.

Méthodes supplémentaires

En plus des mesures de diagnostic ci-dessus, il est recommandé aux patients de subir:

  1. Échographie des organes pelviens pour détecter l'inflammation, les néoplasmes qui provoquent une violation de l'écoulement du liquide lymphatique.
  2. Test sanguin pour les paramètres cliniques et biochimiques pour évaluer l'état du corps, identifier les processus inflammatoires.
  3. Test urinaire général pour vérifier la fonction rénale.
  4. Électrocardiogramme et diagnostic échographique du cœur pour évaluer son activité.

Sur la base des résultats de l'examen, le médecin traitant établit le diagnostic final et sélectionne le traitement approprié.

Méthodes de traitement

Le traitement de la lymphostase à domicile est effectué à l'aide d'un grand nombre de méthodes différentes..

Il est strictement interdit de prescrire vous-même des tactiques de traitement afin d'éviter les complications.

Les objectifs et les difficultés de la thérapie

La lutte contre l'œdème lymphatique a deux tâches principales: la première est de normaliser l'écoulement lymphatique, la seconde est de restaurer la fonctionnalité des jambes.

Le traitement de la lymphostase est très complexe. Plus la maladie est détectée tardivement, plus il est difficile de s'en débarrasser. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, même lorsque vous utilisez toutes sortes de méthodes médicales, les complications ne sont pas toujours évitées..

Prendre des médicaments

Les médecins prescrivent un grand nombre de médicaments pour le traitement de la lymphostase des membres inférieurs. Ceux-ci inclus:

  1. Phlébotropes. Aide à normaliser la circulation sanguine, améliore le flux lymphatique, augmente le tonus veineux.
  2. Benzopyrones. Capable de réduire l'enflure, fluidifier le sang.
  3. Angioprotecteurs. Permet de restaurer le tonus des vaisseaux lymphatiques et sanguins, de réduire le degré de perméabilité des parois vasculaires, d'éviter l'apparition de poches.
  4. Diurétiques Les comprimés sont conçus pour éliminer l'excès de liquide du corps.
  5. Agents antiplaquettaires. Leur action vise à fluidifier le sang.
  6. Agents antibactériens et anti-inflammatoires. Prescrit pour la détection des ulcères trophiques, de l'érysipèle, de l'eczéma.

En outre, les médecins recommandent de prendre des complexes vitaminiques. Les vitamines E, C, P, PP aident à renforcer les parois des vaisseaux sanguins, à réduire leur perméabilité, à améliorer le mouvement lymphatique.

Intervention opératoire

L'opération est prescrite si le traitement médicamenteux n'aide pas, des complications de la pathologie sont observées, il y a une augmentation rapide du gonflement des jambes.

La médecine propose plusieurs méthodes de chirurgie pour la lymphostase. Mais le plus souvent, les médecins donnent la préférence à une opération dans laquelle des anastomoses lympho-veineuses sont appliquées. Avant d'effectuer la coloration des vaisseaux sanguins, car c'est la seule façon de les voir.

Après cela, les vaisseaux lymphatiques sont excisés, leurs extrémités centrales sont coagulées et les extrémités périphériques sont anastomosées avec des veines. Grâce à cette technique, il est possible d'obtenir l'élimination des poches, la stabilisation du mouvement du liquide lymphatique.

Nourriture saine

Le régime alimentaire avec lymphostase des membres inférieurs est l'une des principales méthodes de lutte contre la pathologie. Cela est dû au fait que la plupart des patients sont en surpoids. La règle principale lors de l'élaboration d'un menu médical est de limiter la consommation de sel et d'eau. Il est également important de ne pas se laisser emporter par les produits à base de farine, les sucreries, les aliments riches en protéines..

Les médecins conseillent aux patients d'inclure dans leur alimentation plus de produits laitiers, de viande, de poisson, de légumineuses, de céréales, de graisses végétales, de légumes et de fruits.

Traitement de compression

Ce type de thérapie consiste à presser les tissus des membres inférieurs. Cela se fait à l'aide d'un bandage élastique spécial, qui est appliqué sur la jambe douloureuse le matin, lorsque la personne n'est pas encore sortie du lit. Le bandage se fait des doigts aux cuisses. Retirez le bandage avant de vous coucher.

Physiothérapie

Dans la lutte contre la lymphostase, des procédures physiothérapeutiques doivent être prescrites pour améliorer l'effet de la prise de médicaments, normaliser le mouvement de la lymphe, éliminer l'œdème.

Des méthodes de physiothérapie telles que l'électrostimulation de la contraction des vaisseaux lymphatiques, la thérapie au laser, la magnétothérapie, la thérapie par amplipulse sont utilisées..

Massage

Les procédures de massage pour la lymphostase dans la région des jambes aident à restaurer le flux lymphatique, à prévenir la stagnation du liquide biologique dans les vaisseaux et à normaliser la circulation sanguine. De plus, le massage a un effet relaxant, ce qui est important pour soulager la fatigue en fin de journée..

Le massage de drainage lymphatique pour la lymphostase des membres inférieurs est effectué par un spécialiste ou par le patient lui-même.

Contre-indications au massage:

  1. Ulcères trophiques.
  2. Thrombose.
  3. Oncologie.
  4. Pathologies sévères des organes internes.

Pendant les 5 premières minutes, il est nécessaire de caresser avec la paume dans le sens du mouvement de la lymphe, c'est-à-dire à partir des pieds. Après cela, frotter, presser est fait. À la fin du massage, des tapotements sont effectués. Vous devez masser vos jambes pendant 15 minutes.

Hirudothérapie

Le traitement par les sangsues de la lymphostase des membres inférieurs est une méthode de traitement efficace qui aide à soulager rapidement l'enflure. Mais tous les patients ne sont pas autorisés à utiliser ce type de mesures d'amélioration de la santé. Contre-indications à la procédure:

  • Pression artérielle faible.
  • Porter un bébé.
  • Menstruation chez les femmes.
  • Anomalies des vaisseaux sanguins et du sang.
  • Prendre certains médicaments.
  • Faible taux d'hémoglobine dans le sang.

Lors du traitement des sangsues, une substance est sécrétée qui contient des composants qui ont un effet curatif.

La physiothérapie est également une méthode efficace pour traiter la lymphostase des jambes. Avec son aide, il est possible de normaliser le mouvement du liquide lymphatique, de renforcer les membres inférieurs et d'améliorer la circulation sanguine..

Pour le traitement de la pathologie, les exercices suivants sont effectués:

  1. Prenez une position couchée, placez vos mains derrière votre tête. Soulevez vos jambes, pliez l'articulation du genou et faites des mouvements circulaires en imitant le cyclisme.
  2. Asseyez-vous sur le sol, redressez les membres inférieurs et faites des mouvements de flexion avec les doigts.
  3. Asseyez-vous sur une chaise, redressez votre jambe et faites pivoter votre pied.
  4. Tenez-vous droit, soulevez un membre et faites des mouvements de rotation avec lui.

La gymnastique est requise deux fois par jour. Durée de la thérapie par l'exercice - 15 minutes.

Méthodes traditionnelles

Une bonne méthode auxiliaire dans le traitement conservateur de l'œdème lymphatique est l'utilisation de recettes de médecine alternative qui améliorent l'état du patient avant d'aller chez le médecin..

Le choix d'un remède spécifique doit être effectué en collaboration avec le médecin traitant.

Enveloppement d'argile et bain de pieds

Dans le traitement de la lymphostase avec des remèdes populaires, l'argile blanche est largement utilisée. Pour préparer la masse médicinale, le produit est versé avec de l'eau dans un rapport 1: 2. Après cela, l'excès de liquide est éliminé.

Ensuite, la jambe affectée est traitée avec de l'huile végétale et le gruau résultant est étalé dessus, en le répartissant uniformément. Ensuite, le membre est bandé, la compresse est laissée pendant 4 à 5 heures. Il est important de mouiller régulièrement le pansement pour éviter que l'argile ne se dessèche. Pendant l'emballage, le membre doit être maintenu dans un état élevé.

En outre, avec la lymphostase, il est nécessaire de faire des bains de pieds. Pour ce faire, il est recommandé de préparer l'infusion suivante: versez 6 cuillères à soupe de plantain avec 2 litres d'eau, faites cuire pendant 5 minutes, puis filtrez et utilisez comme indiqué. Il faut 10 minutes pour garder les pieds dans le bouillon.

Décoctions, infusions, onguents

Afin de se débarrasser de la lymphostase, des remèdes populaires sont également utilisés pour l'apport interne. Un médicament efficace est une infusion ail-miel: 250 g d'ail haché doivent être mélangés avec 350 g de miel, infusés pendant 7 jours. Prenez une cuillère à soupe trois fois par jour une heure avant les repas. Cours - un mois.

La décoction médicinale suivante est largement utilisée: faites un mélange de fleurs d'immortelle et de feuilles de pissenlit dans un rapport de 2: 1, versez 500 ml d'eau bouillante, laissez infuser pendant 6 heures. Prendre 4 fois par jour, 100 ml à jeun pendant un mois.

Une pommade à base d'oignons cuits au four et de goudron de bouleau aide à faire face au gonflement des pieds. Pour le préparer, vous devez faire un mélange de quantités égales des ingrédients spécifiés. Appliquer le produit obtenu sur les zones touchées.

Complications et pronostic

Si le traitement de la lymphorrhée n'est pas commencé rapidement, le patient sera confronté aux conséquences suivantes:

  • Formation de contracture articulaire.
  • Développement de l'arthrose déformante.
  • Formation d'ulcères trophiques.
  • Pénétration de l'infection.
  • Érysipèle, qui peut entraîner une septicémie et la mort.

Le pronostic du traitement rapide de l'œdème lymphatique est favorable. Si le patient refuse le traitement, les complications seront très graves..

Prévention de la maladie

Pour éviter le développement d'une lymphostase des jambes, il est recommandé de respecter les règles suivantes:

  1. Portez des chaussures confortables et non écrasantes.
  2. Faites du sport, ne surchargez pas le corps.
  3. Maintenir l'hygiène des membres.
  4. Refuser des mauvaises habitudes.
  5. Mange correctement.
  6. Traiter en temps opportun les pathologies pouvant provoquer le développement d'un œdème.

La lymphostase est une maladie de la jambe qui peut provoquer des effets irréversibles dans les membres inférieurs. Par conséquent, en cas de manifestations fréquentes d'œdème dans cette partie du corps, vous devez consulter un médecin dès que possible et, si nécessaire, commencer le traitement..

Qu'est-ce que la lymphostase des membres inférieurs et comment la traiter

De nombreuses personnes souffrent d'un gonflement des jambes. Ce phénomène se produit souvent le soir. Un œdème systématique des jambes indique le développement d'un processus pathologique. Le gonflement sans cesse croissant des veines des jambes indique le développement de varices, de thrombophlébite. Les poches peuvent être un signe du développement d'une lymphostase des membres inférieurs. Un dixième de la population mondiale est touché par la maladie.

Concept de lymphostase

La lymphostase est une maladie dans laquelle la circulation lymphatique est altérée. La maladie affecte le système lymphatique humain. Si le fonctionnement du système est perturbé, le retour du liquide vers le système circulatoire des tissus corporels est perturbé.

La maladie affecte plus souvent les membres inférieurs et est plus souvent détectée chez les femmes.

Système lymphatique

Le système lymphatique du corps humain fait partie du système circulatoire et interagit activement avec le système cardiovasculaire. Les vaisseaux servent d'autoroute pour le mouvement de la lymphe. La lymphe elle-même est un produit de la purification du plasma sanguin. Le fluide est d'abord dirigé vers l'espace intercellulaire, puis redirigé vers les capillaires avec les protéines.

Les capillaires le transportent vers les ganglions lymphatiques, où le sang subit un nettoyage final et est réparti dans tout le corps, à partir des parties supérieures du cou.

Le système lymphatique remplit les fonctions:

  • le transport des graisses de l'intestin grêle vers le système sanguin,
  • formation d'anticorps,
  • transport de fluide de l'espace interstitiel afin d'éviter les poches,
  • participation à la formation de leucocytes qui jouent un rôle protecteur dans l'organisme,
  • nettoyant le liquide tissulaire qui est entré dans les ganglions lymphatiques des micro-organismes, des substances toxiques,
  • retour du liquide tissulaire purifié dû aux protéines dans la circulation sanguine du corps.

Important! La perturbation du système lymphatique à la suite d'un blocage des vaisseaux sanguins ou de leur prolifération entraîne une mauvaise évacuation du liquide tissulaire. Cela contribue à l'apparition d'œdèmes, précurseurs de la lymphostase..

Lymphostase des membres inférieurs

Appuyer sur la partie enflée du corps laisse une dent

Qu'est-ce que la lymphostase des membres inférieurs et comment la traiter? Il s'agit d'un type de pathologie dans lequel un œdème des jambes se produit et se développe. Dans certains cas, la pathologie s'étend aux deux membres. La maladie est de nature chronique.

Elle se caractérise par une faible sortie de liquide du système lymphatique et sa stagnation dans l'espace interstitiel. La progression de la maladie entraîne un fort épaississement des jambes et le développement de ce qu'on appelle l'éléphantiasis (éléphantisme).

Vous pouvez lire sur le traitement de l'œdème des jambes avec varices dans notre article.

Classification de la lymphostase

La maladie a deux formes de cours: primaire et secondaire. Les deux formes diffèrent l'une de l'autre dans les causes d'occurrence et de développement.

Forme primaire

La lymphostase primaire se développe dans le contexte de la pathologie congénitale. La maladie se développe chez les jeunes enfants et plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de son apparition:

  • insuffisance valvulaire cardiaque.
  • syndromes génétiques,
  • sous-développement des tissus ou des organes,
  • blocage des vaisseaux sanguins.

Les complications de la maladie augmentent chez une personne à mesure qu'elle grandit. La lymphostase primaire affecte souvent une jambe, mais peut également couvrir les deux jambes à la fois.

Forme secondaire

La forme secondaire de la maladie n'est pas congénitale. Son apparence est associée à des dommages au système lymphatique initialement fonctionnant normalement. La maladie n'affecte souvent qu'un seul membre.

La localisation de la maladie est notée à deux endroits:

  • dans le bas de la jambe,
  • à la place du pied.

La lymphostase secondaire peut se développer dans le contexte des conséquences d'un traumatisme ou à la suite du processus inflammatoire.

Causes de la lymphostase

En raison de leur nature différente, les deux formes de lymphostase ont des causes différentes.

Forme primaire de la maladie

  • constrictions de type amniotique, résultant de l'apparition de cicatrices sur les vaisseaux,
  • facteur héréditaire,
  • peu de voies dans le système lymphatique qui drainent la lymphe,
  • la présence de tumeurs dans le système lymphatique chez un enfant dès la naissance,
  • mauvaise structure des vaisseaux lymphatiques en raison d'une duplication ou d'une infection,
  • petit diamètre congénital des vaisseaux lymphatiques.

Forme secondaire

  • surpoids,
  • pathologie rénale,
  • néoplasmes du système lymphatique (bénins ou malins),
  • insuffisance cardiovasculaire,
  • ablation des ganglions lymphatiques,
  • inflammation de la peau des membres inférieurs,
  • thrombophlébite retardée et développement d'une insuffisance veineuse chronique,
  • les conséquences d'une opération mal réalisée sur la poitrine,
  • faibles niveaux de protéines dans le corps,
  • congestion des membres due à leur longue immobilité,
  • brûlures aux membres,
  • irradiation corporelle,
  • fractures et luxations des membres.

Déterminer quoi et comment traiter la lymphostase des membres inférieurs, permet l'étude des symptômes de la maladie.

Symptômes de la lymphostase

L'évolution de la lymphostase est caractérisée par trois étapes principales, différant par différentes manifestations.

Première phase

Le premier stade de la maladie est caractérisé par des processus réversibles dans les tissus des jambes. À ce stade, la maladie est appelée lymphœdème. Un gonflement des jambes chez une personne apparaît le soir ou après une charge importante sur les jambes. Un gonflement se produit à la base des doigts ou à la cheville.

Au premier stade, la maladie est traitée avec succès avec des méthodes conservatrices. Les médicaments pour le traitement de la lymphostase des membres inférieurs font rapidement face à la maladie.

Cela comprend: Venastat, Venoruton, Ginkon Fort, Detralex, Troxerutin, Eskuzan. Les diurétiques et les anticoagulants aident bien.

Avec une forme douce, le tissu conjonctif ne se développe pas et les poches n'ont pas de fortes sensations de douleur et disparaissent le matin après un repos normal du corps.

La deuxième

Dans la deuxième étape, les poches deviennent déjà un phénomène permanent. Il se caractérise par les manifestations suivantes:

Test: que savez-vous du sang humain?

  • développement d'un fibredème (œdème persistant des jambes),
  • prolifération progressive des tissus,
  • soulever l'œdème jusqu'à la cheville et le resserrer,
  • déformation du membre et augmentation de son épaisseur,
  • l'apparition de crampes dans les mollets et les articulations du pied,
  • teint bleu dans les zones d'œdème.

Caractéristiques! Au deuxième stade de la maladie, l'apparition de saillies sur les jambes sous forme de verrues n'est pas rare. Chez une personne avec un degré moyen de lymphostase, la taille de la jambe inférieure dans la circonférence augmente considérablement. Il peut dépasser le diamètre d'une jambe en bonne santé de 45 cm ou plus.

Troisième

Dans la phase finale de la maladie, la douleur s'intensifie plusieurs fois. Cette étape est appelée éléphantiasis ou éléphantisme..

La lymphostase provoque un gonflement sévère de la jambe, son diamètre augmente plusieurs fois, acquiert une teinte bleue et le tissu conjonctif se développe encore plus.

La peau dans les endroits enflés finit par grossir et s'épaissir. Pour les tissus mous des jambes, les changements fibrokystiques sont caractéristiques. La jambe humaine perd progressivement ses fonctions.

La maladie au troisième stade devient souvent un signe avant-coureur de complications supplémentaires sous la forme de:

  • eczéma,
  • arthrose,
  • ulcères trophiques,
  • érésipèle.

Les symptômes privés sont complétés par des manifestations générales sous la forme de:

  • maux de tête,
  • faiblesses,
  • douleur articulaire,
  • fleur blanche sur la langue,
  • fatigue.

Dans les deuxième et dernière étapes, le traitement médicamenteux de la lymphostase des membres inférieurs n'a aucun effet: une opération chirurgicale est nécessaire.

Attention! En l'absence de traitement, il existe une forte probabilité de décès en raison du développement d'une intoxication sanguine.

Diagnostic de la lymphostase

Tous les patients ne savent pas quel médecin traite la lymphostase des membres inférieurs. Un lymphologue est impliqué dans le traitement de cette maladie. En l'absence d'un tel spécialiste dans un établissement médical, un phlébologue ou un angiosurgeon est impliqué dans le traitement. Après avoir examiné le patient, le médecin prescrit diverses méthodes de diagnostic:

  • dopplerographie vasculaire,
  • lymphoscintigraphie,
  • lymphographie,
  • Analyse de l'urine,
  • Ultrason,
  • test sanguin (général et biochimie),
  • ECG du cœur.

Avec l'échographie Doppler des vaisseaux des jambes, les vaisseaux sont examinés par échographie. La méthode vous permet d'identifier l'œdème dans les veines et les ganglions lymphatiques.

Au cours de la lymphoscintigraphie, une substance est injectée sous la peau du patient, qui pénètre dans le flux lymphatique et, à travers une gamma caméra, prend les photos nécessaires de l'état du système lymphatique.

La lymphographie est un cas particulier de radiographie. Il détermine le nombre de vaisseaux, la forme et la perméabilité de leurs parois. Le procédé consiste à introduire un colorant entre le premier et le deuxième orteil et à former une incision entre les os de la partie médiane du pied. Des vaisseaux de couleur bleue apparaissent dans l'incision.

Une échographie révèle la présence de tumeurs et d'inflammation dans le système lymphatique et une possible violation du flux lymphatique. La livraison d'un test d'urine vous permet d'identifier un patient atteint de pathologie rénale. Un test sanguin fournit des informations sur les niveaux de protéines et l'inflammation. À l'aide d'un ECG, il est possible d'établir une relation entre le développement de la maladie et les pathologies cardiaques.

Traitement

Avec la lymphostase des membres inférieurs, le traitement dépend du stade et de la forme de son évolution.

Nous vous rappelons: un traitement conservateur ne donne un résultat qu'au premier stade de la maladie. À des stades ultérieurs, il s'avère inefficace..

Le patient doit suivre un certain nombre de recommandations:

  • ne pas soulever de poids, éviter le stress,
  • s'asseoir correctement, en évitant de se jeter les jambes les unes sur les autres, ce qui perturbe le flux lymphatique,
  • utiliser des huiles, de la crème pour les pieds après la douche,
  • refuser de visiter les bains, les saunas,
  • éviter une longue exposition au soleil,
  • ne pas porter de vêtements et de sous-vêtements moulants,
  • ne pas marcher pieds nus pour éviter l'apparition d'ulcères difficiles à cicatriser,
  • appliquer une poudre spéciale pour les pieds lorsqu'ils transpirent,
  • couper les ongles régulièrement,
  • ne portez pas de chaussures à talons et lacets qui compriment les vaisseaux sanguins et interfèrent avec le drainage lymphatique,
  • traitez toujours les morsures et les blessures aux jambes avec des solutions antiseptiques.

Nutrition

Les ajustements nutritionnels affectent la lymphostase des membres inférieurs. Peut-il être guéri avec une nutrition adéquate? Ceci est possible sous des conditions strictes:

  • rejet presque complet du sel et des aliments épicés,
  • apport de 1,5 à 2 litres d'eau par jour,
  • refus des boissons gazeuses,
  • réduire la consommation de café par du thé et les remplacer par des tisanes, des compotes avec une petite quantité de sucre,
  • remplacer les pâtisseries et les sucreries par du pain au son,
  • introduction au régime de l'orge, de la bouillie de millet sur l'eau et le lait,
  • réduire la consommation de viande et la remplacer par des aliments végétaux,
  • privilégier les salades à l'huile végétale,
  • éviter les aliments frits et les remplacer par des aliments bouillis ou cuits à la vapeur,
  • utilisation active de produits laitiers fermentés, légumineuses, sarrasin, fruits de mer, noix, abats.

Médicaments et médicaments

Comment guérir la lymphostase des membres inférieurs avec des médicaments? Pour ce faire, il est nécessaire de prendre des fonds qui normalisent le flux lymphatique et augmentent l'élasticité des vaisseaux sanguins. Ces médicaments comprennent:

  • agents enzymatiques (Phlogenzyme),
  • diurétiques prescrits sous surveillance médicale constante,
  • Solcoseryl, qui favorise la formation de collagène dans les parois vasculaires,
  • vitamine E,
  • antibiotiques à action large,
  • vitamine C,
  • produits contenant des composants de marron d'Inde,
  • Coumarine, qui réduit l'enflure et fluidifie le sang,
  • Troxevasin avec Detralex, augmentant le tonus des veines,
  • Lymphomyazot comme remède homéopathique qui améliore le flux lymphatique,
  • Trental, qui favorise la fluidification du sang,
  • médicaments antihistaminiques,
  • Licopide et acide succinique, stimulant l'immunité.

Les examens du traitement de la lymphostase des membres inférieurs en indiquent la nécessité en temps opportun et au stade initial de la maladie.

Compression signifie

Des moyens de compression sont utilisés pour traiter la lymphostase:

  • Bandage élastique,
  • compression pneumatique.

Dans le premier cas, un bandage élastique est enroulé autour de la jambe de bas en haut, en commençant par un seul orteil et en terminant par la cuisse. Avant de se coucher, celui qui soigne la lymphostase des membres inférieurs en retire une compresse.

Pendant la compression pneumatique, la jambe du patient est placée dans une botte spéciale, où une pression est appliquée. Il y a une compression constante de la jambe en forçant de l'air dans la chaussure.

Méthodes traditionnelles de traitement

Dans le cadre de la médecine alternative, le traitement de la lymphostase des membres inférieurs est utilisé selon la méthode du Dr Kapustin. Lors du traitement avec cette méthode, le patient reçoit des injections, qui comprennent le contenu d'un œuf de poule et d'une solution saline. Le traitement dure un mois et comprend 4 injections.

Les experts ne conseillent pas d'effectuer ce traitement par vous-même. Vous devez d'abord consulter un médecin.

Pour le traitement de la lymphostase, divers remèdes de compression populaires sont utilisés, notamment:

  • compresse de chou (des feuilles de chou légèrement froissées sont appliquées sur la jambe douloureuse pendant 7 heures ou pendant une journée avec remplacement périodique des vieilles feuilles par des feuilles fraîches),
  • compresse de miel à base de lait royal (les bandages sont trempés dans du lait et enroulés autour de la jambe, puis recouverts d'un mouchoir chaud, la compresse est laissée pendant la nuit),
  • compresse de goudron et d'oignon cuit.

Conclusion

Pour le traitement correct de la lymphostase des jambes, un diagnostic rapide est nécessaire. Différentes formes de la maladie nécessitent des traitements différents. Le traitement médicamenteux est inefficace si le patient présente une lymphostase secondaire tardive des membres inférieurs. Le traitement dans de tels cas implique une intervention chirurgicale. En cas de maladie, le patient a besoin d'un traitement de soutien tout au long de sa vie et du respect d'un régime alimentaire spécial avec des ajustements de son mode de vie.

Lymphostase des membres: causes et traitement

Aujourd'hui, une pathologie telle que la lymphostase se produit dans de nombreuses maladies et inquiète encore plus de patients en tant que maladie indépendante. Les personnes atteintes de ce problème ne doivent pas être négligentes à ce sujet et prendre en charge un traitement rapide, car une lymphostase non traitée peut entraîner un très grand nombre de complications.

Définition

La stase lymphatique, ou simplement la stase, est une maladie qui survient en raison de certaines causes et facteurs de risque, ce qui conduit par la suite à une insuffisance des vaisseaux lymphatiques et à leur capacité normale à drainer le liquide lymphatique. Une telle maladie lymphatique se produit en raison d'une incohérence dans la formation du liquide lymphatique et de son utilisation. Habituellement, le drainage de la lymphe se produit à travers des capillaires spéciaux et de gros vaisseaux vers les lieux de leur accumulation principale - le canal lymphatique thoracique et d'autres grands bassins lymphatiques.

Qu'est-ce qui cause une telle maladie?

La lymphostase peut être attribuée à des pathologies multifactorielles, c'est-à-dire à celles qui peuvent survenir pour de nombreuses raisons différentes. Bien sûr, l'une des causes les plus courantes et les plus évidentes est directement les maladies du système lymphatique. Ceux-ci comprennent les processus tumoraux dans les vaisseaux lymphatiques (bénins et malins), le blocage du tractus lymphatique dû à un traumatisme (dommages mécaniques, chirurgie, brûlures), les processus inflammatoires et les maladies. En outre, pour un certain nombre de raisons, il convient d'attribuer une lymphadénite et une lymphangite fréquentes, qui se produisent dans certaines parties du corps, provoquent la stagnation du liquide lymphatique dans les vaisseaux d'une autre partie du corps..

Les autres facteurs de risque comprennent:

  • insuffisance cardiaque;
  • maladie du rein;
  • diminution de la quantité de protéines dans le sang;
  • maladies congestives du système veineux: varices, thrombophlébite et autres;
  • maladies tumorales: cancer du sein, cancer de la prostate, lymphome;
  • invasions infectieuses et parasitaires;
  • pathologies congénitales.

Souvent, la pathologie commence après une chirurgie ou une radiothérapie, pendant le traitement du cancer, lorsqu'il est nécessaire de retirer les ganglions lymphatiques.

Quelles variétés sont distinguées?

Tout d'abord, vous devez être capable de diviser la lymphostase en raison de son apparition. Il n'y en a que deux:

  1. Lymphostase primaire. Il se développe dès la naissance, ou après un certain temps, en raison de pathologies congénitales du système lymphatique. Par exemple, sous-développement des voies de drainage lymphatique, blocage des gros et petits vaisseaux, sous-développement et dysfonctionnement du système valvulaire. Souvent, le processus primaire affecte les deux membres, parfois un.
  2. Lymphostase secondaire des membres inférieurs et supérieurs. Il survient dans des vaisseaux sanguins normaux, sans anomalies congénitales, mais après avoir subi une maladie ou une blessure. Habituellement, il a lieu d'être sur un seul membre.

Une autre classification divise la lymphostase en étapes:

  • œdème soudain réversible. Il se caractérise par l'apparition d'un gros gonflement, de consistance molle, qui peut être pressé avec les doigts. Habituellement, la première étape indique la progression du processus. Pousse généralement le soir et disparaît le matin;
  • œdème soudain de nature irréversible. Cette étape indique que le patient n'a pas effectué de traitement et a commencé la maladie. À ce stade, un durcissement important de la peau apparaît, dû au remplacement des tissus normaux par du tissu conjonctif. La peau sera dure, inélastique et trop sensible au toucher;
  • œdème de nature irréversible. Cette étape devrait inclure les processus fibrotiques et kystiques dans les tissus. Le membre endommagé est visiblement agrandi et ses contours changent, prenant une apparence semblable à celle d'un membre d'éléphant. Au stade de l'œdème irréversible, la fonction de la partie affectée du corps est perdue, la mobilité est perdue, l'arthrose se développe.

En outre, le soi-disant lymphœdème est isolé, dans lequel l'œdème se propage directement aux tissus mous du membre affecté, dans la plupart des cas au membre inférieur. Se manifeste souvent chez les patientes.

Manifestations cliniques

Les plaintes les plus souvent présentées par les patients atteints de lymphostase doivent être considérées en fonction des stades.

En présence du premier stade, les patients se plaindront de l'apparition d'un œdème sur les membres, en fonction de la localisation du processus. Un gonflement se produira le soir, après une activité physique importante ou un travail de longue date. L'œdème disparaît, généralement le matin ou après un repos d'effort. À ce stade, les processus de remplacement par le tissu conjonctif ne seront pas caractéristiques.Par conséquent, lors de la prise de contact avec un spécialiste, il aidera et expliquera de manière accessible comment traiter la lymphostase de la main et la lymphostase des jambes.

Dans le cas où le patient ne traite pas le problème, le processus passe à la deuxième étape. Dans ce cas, l'œdème ne disparaîtra plus, le stade de germination du tissu fibreux commencera, la peau deviendra dure et perdra de son élasticité. Lors de l'étirement, des douleurs apparaîtront et à la palpation, il y aura des empreintes digitales qui ne disparaîtront pas pendant longtemps. Souvent, au cours de la deuxième étape, des convulsions et une fatigue excessive se produisent..

Dans la dernière étape, des changements fibrokystiques irréversibles se développent, le soi-disant «éléphantiasis» apparaît. Des lésions supplémentaires des extrémités apparaissent: ulcères trophiques, arthrose, lésions eczémateuses. Dans le membre affecté, la capacité de fonctionner correctement disparaît. Un degré sévère peut se terminer par une issue mortelle pour le patient, car, en raison d'une lymphostase massive, une septicémie généralisée se développe.

Comment détecter le problème à temps?

Si vous soupçonnez une lymphostase des membres supérieurs ou une lymphostase des jambes, vous devez immédiatement contacter un spécialiste de profil étroit, par exemple des phlébologues ou des lymphologues. Avant de dire au patient comment traiter la lymphostase des membres inférieurs, le médecin prescrira un examen échographique des organes abdominaux et pelviens; ayant une lymphostase des membres supérieurs, le patient sera référé pour une radiographie pulmonaire.

Des méthodes de diagnostic plus spécifiques, telles que la lymphographie aux rayons X, la lymphoscintigraphie avec l'utilisation du nucléide Tc-99m, la résonance magnétique, la tomodensitométrie, sont capables de localiser le lieu de stagnation du liquide lymphatique, la localisation possible d'un canal bloqué, montrer des zones avec des vaisseaux alambiqués, affectées par des valves.

Traitement

Plus tôt, il a été dit que dans la question "comment traiter la lymphostase des membres inférieurs?" et «comment traiter la lymphostase des mains», personne ne donnera de meilleurs conseils qu'un chirurgien vasculaire, un phlébologue professionnel ou un lymphologue. La lymphostase est traitée par le principe de l'amélioration du drainage lymphatique, l'utilisation de médicaments pour augmenter le tonus des vaisseaux lymphatiques et veineux, des changements alimentaires et de mode de vie.

Pour assurer un meilleur drainage, les patients se voient prescrire des méthodes telles que le massage par drainage lymphatique, des méthodes physiothérapeutiques: hydromassage, thérapie au laser, magnétothérapie; méthode de compression pneumatique.

Les recommandations diététiques incluent une réduction significative de la teneur en sel dans l'alimentation quotidienne, ainsi qu'une alimentation accrue en produits protéiques, animaux et végétaux. Il est important de s'engager dans des exercices thérapeutiques spécialement conçus. La technique scandinave de marche et de natation a des critiques positives.

Il est impossible de guérir la lymphostase sans l'utilisation de médicaments, en particulier aux stades avancés. Les médecins recommandent un traitement avec des phlébotoniques, qui augmentent le tonus des vaisseaux veineux et sont capables de supprimer une stase significative dans les vaisseaux lymphatiques. Parallèlement à cela, des angioprotecteurs, des préparations enzymatiques et des stimulants du système immunitaire sont utilisés. La thérapie locale avec des onguents spéciaux est parfaitement utilisée pour les ulcères trophiques. Dans le cas d'une infection fongique, des agents antifongiques doivent être prescrits, avec application topique sous forme de pommades, ou pour administration orale.

L'utilisation d'une pédicure médicale, avec l'utilisation de substances spéciales, est obligatoire, pour empêcher le développement de processus inflammatoires des voies lymphatiques du pied. Cette approche fournira des soins importants aux tissus et à la peau des membres inférieurs..

Sur le plan chirurgical, la lymphostase n'est traitée que s'il existe des indications claires à ce sujet. Ceux-ci comprennent: une maladie grave, une progression rapide du processus, une fibrose significativement prononcée ou un processus kystique massif, un effet infructueux du traitement conservateur. Si de telles manifestations ne sont pas observées, aucune opération n'est nécessaire. L'intervention chirurgicale implique la création de voies de contournement (anastomoses) le long desquelles la lymphe va s'écouler. Également, liposuccion et dermatofasciolipectomie (élimination de la peau pathologiquement altérée avec le tissu sous-cutané).

Avec le développement du lymphodème, les médecins ont recours à une greffe complète du complexe lymphoïde. Dans le cas d'un gonflement massif qui s'est propagé aux tissus mous ("éléphantiasis"), les experts ont recours à une opération appelée tunneling. L'opération consiste en la formation de canaux dans les zones où se trouvent les navires affectés. Ainsi, à travers ces canaux, une sortie libre de fluide lymphatique stagnant est réalisée..

Les contre-indications comprennent: des malformations congénitales du système lymphatique, qui sont difficiles à créer des anastomoses artificielles; lymphœdème, dans le contexte d'un long processus tumoral, survenue de complications infectieuses concomitantes.

Mesures préventives

Tout d'abord, les patients qui ont refusé la thérapie pour un tel problème courent eux-mêmes un grand risque de laisser ce processus passer à des stades plus avancés. La principale mesure préventive est l'inscription auprès d'un médecin, que ce soit un chirurgien vasculaire ou un phlébologue.

L'hygiène personnelle de la peau des jambes, des pieds, des mains et de tout le corps est également importante. Une thérapie complexe en temps opportun de toutes les maladies concomitantes des organes internes est nécessaire.