Principal
Tératome

Causes, symptômes et traitement de la névrose du pharynx - comment éliminer une boule nerveuse dans la gorge?

L'affirmation que tous les problèmes de santé sont causés par un dysfonctionnement du système nerveux est logique. Le système nerveux gère tous les processus du corps. Si une personne est souvent nerveuse, elle est poursuivie par un stress constant, le résultat peut être une maladie grave..

Les gens se plaignent souvent d'une boule constante dans la gorge, il leur est difficile d'avaler et parfois même de respirer. Ils se tournent vers des médecins spécialisés, mais ils ne peuvent pas établir de diagnostic. Peu associent une boule dans la gorge à des perturbations du fonctionnement du système nerveux, et cela peut être le premier symptôme d'une névrose du pharynx.

Pharyngonévrose - concept et caractéristiques

La névrose laryngée est comprise comme la pathologie du canal en forme d'entonnoir reliant la bouche à l'œsophage. La pathologie s'exprime par la perte de sensibilité de la membrane muqueuse de ce canal, dont la longueur est comprise entre 10 et 12 centimètres.

La cause du trouble est un fort stress psycho-émotionnel, un stress, une expérience constante. Presque tout le monde a ressenti un mal de gorge, des chatouilles, une toux qui a commencé sans raison apparente avant une réunion ou un spectacle important.

En fait, il s'agissait de la première symptomatologie de la névrose pharyngée, qui a progressivement disparu. La personne s'est calmée et son état est revenu à la normale.

La névrose de la gorge est due à un dysfonctionnement du système nerveux. Étant donné qu'un grand nombre de terminaisons nerveuses sont concentrées dans les muqueuses du larynx, toute violation peut se manifester par un certain nombre de symptômes. Avec une forte surcharge nerveuse, la réaction se produit presque immédiatement.

Cette maladie touche le plus souvent les personnes d'âge moyen et âgées. Pour vous débarrasser d'une telle maladie, vous devez absolument contacter un neurologue ou un psychiatre..

Quoi d'autre peut causer

La névrose pharyngée est toujours un symptôme concomitant d'une autre maladie. Des symptômes similaires à l'apparition d'un coma nerveux dans la gorge peuvent indiquer:

  • maladies de la gorge causées par des infections;
  • processus inflammatoires se produisant dans la gorge ou le larynx;
  • infection du système nerveux central ou complications après certaines maladies;
  • paralysie;
  • dommages causés par les cellules cancéreuses du cerveau ou de ses membranes;
  • ostéochondrose de la colonne vertébrale, en particulier de la colonne cervicale;
  • travailler dans des conditions difficiles, des substances dangereuses, de la poussière, des produits chimiques;
  • peur et stress sévères;
  • mauvaises habitudes;
  • complications après avoir pris des médicaments.

Formes de névrose pharyngée avec description des symptômes

Les experts distinguent quatre formes principales de pharyngonévrose, chacune ayant ses propres symptômes:

  • anesthésie;
  • hypesthésie;
  • hyperesthésie;
  • paresthésie.

Plus en détail sur les symptômes de chaque forme de névrose du pharynx:

  1. L'anesthésie de la gorge se caractérise par une diminution de la sensibilité du larynx ou par son absence totale. Le patient a du mal à avaler. Habituellement, des symptômes similaires se produisent avec les hystériques. Cela peut également indiquer un blocage du signal envoyé par les cellules cérébrales vers le larynx. Cela indique souvent une croissance maligne du cerveau, une infection, une paralysie ou une sclérose en plaques..
  2. Hypesthésie. Cette forme présente des symptômes similaires de manifestation avec anesthésie, à la seule différence qu'elle se manifeste plus légèrement. Le patient peut avaler, bien que la muqueuse pharyngée reste insensible. L'hypesthésie peut survenir dans le contexte de maladies virales antérieures ou de grippe. Il faudra un certain temps pour que la sensibilité se rétablisse. Si les symptômes ne disparaissent pas, mais s'aggravent, il est nécessaire de consulter un médecin sans faute. La négligence du traitement dans certains cas peut entraîner la mort, donc avec une perte de sensibilité dans la gorge, une personne risque de s'étouffer avec de la nourriture ou de l'eau.
  3. Hyperesthésie. Cette forme de pharyngonévrose, au contraire, se caractérise par une sensibilité accrue. Le patient se plaint de difficultés à s'alimenter. Les symptômes de cette forme sont des maux de gorge persistants, des picotements et des démangeaisons. L'hyperesthésie peut être une conséquence d'une amygdalite, d'une amygdalite ou d'une pharyngite. Les symptômes sont plus prononcés si la personne a l'habitude de fumer. De plus, une forte surexcitation émotionnelle entraîne des difficultés respiratoires. Tous les symptômes disparaissent lorsque l'état émotionnel revient à la normale.
  4. Paresthésie. Les symptômes de cette forme sont pratiquement les mêmes que ceux de l'hyperesthésie. L'image est complétée par les signes suivants: démangeaisons sévères; sensation d'engourdissement; sensations d'une boule nerveuse dans la gorge. Les patients se plaignent également de maux de tête persistants, dont l'intensité augmente avec la prise de nourriture ou la déglutition. La paresthésie est caractéristique des personnes caractérisées comme instables émotionnellement, avec une irritabilité accrue. Les femmes ménopausées se plaignent souvent d'une boule dans la gorge..

Établissement du diagnostic

Chaque personne doit prêter attention à ces symptômes si elle éprouve un mal de gorge ou des difficultés à avaler. C'est peut-être la première manifestation d'une maladie grave..

Dans tous les cas, il ne sera pas superflu de demander conseil à un spécialiste..

Il effectuera les diagnostics nécessaires, à savoir:

  1. Prescrivez une radiographie du cou. Avec cette étude, vous pouvez déterminer la cause de la violation. La pratique médicale montre que la névrose du pharynx provoque des problèmes de colonne vertébrale ou une irritation.
  2. Effectue une tomographie de la colonne vertébrale sur toute sa longueur.

Approche de la thérapie

Après l'examen et le diagnostic de la névrose pharyngée, le médecin prescrit le traitement nécessaire, qui est sélectionné uniquement en fonction de la gravité des symptômes et du tableau clinique..

Le patient peut se voir prescrire:

  • blocus basé sur la novocaïne;
  • procédures d'électrophorèse;
  • séances de psychothérapie utilisant des techniques spécialement développées;
  • prendre des médicaments;
  • prendre des minéraux et des vitamines essentiels.

La base d'un traitement réussi de la névrose de la gorge est l'identification de la maladie qui l'a provoquée. Si la cause est une tumeur maligne, son élimination et un cours de chimiothérapie sont utilisés.

Le massage, les exercices de physiothérapie et la physiothérapie aideront à soulager l'état du patient et à restaurer la sensibilité du larynx en cas de violation du fonctionnement du système musculo-squelettique.

Fumer, manger des aliments trop chauds ou trop froids, l'alcool peut encore aggraver la situation. Tout cela irrite la surface du pharynx, augmentant ainsi la période de récupération..

ethnoscience

La médecine traditionnelle est bien recommandée dans le traitement de la névrose. Ils aident à atténuer tous les symptômes de la maladie, à éliminer une boule nerveuse dans la gorge et en même temps sans contre-indications.

Il est utilisé avec succès pour soulager l'écorce de saule. Une décoction en est préparée. Pour lui, prenez une cuillère à café d'écorce et versez 200 ml d'eau bouillie chaude. Ce mélange est porté à ébullition et cuit à feu doux pendant 10 à 15 minutes. Le bouillon est refroidi et pris une cuillère à soupe à la fois.

La menthe poivrée est connue depuis longtemps pour ses propriétés sédatives et sa capacité à faire face aux troubles nerveux, y compris la névrose du pharynx..

Les feuilles de menthe peuvent être ajoutées au thé ou transformées en décoction. Pour le préparer, vous avez besoin d'une cuillère à soupe de matières premières sèches. Il est versé avec de l'eau bouillante et porté à ébullition à feu doux. Le bouillon est refroidi et filtré. Pour se débarrasser des symptômes, il suffit de consommer 100 ml de bouillon deux fois par jour..

Mesures préventives

Pour éviter les complications neurologiques, il est nécessaire de minimiser l'impact des facteurs négatifs. Pour ce faire, ils recommandent:

  • bon repos et sommeil - vous devez dormir au moins 8 heures par jour dans un endroit bien ventilé;
  • faites attention à une bonne nutrition, essayez d'inclure autant de légumes et de fruits que possible dans l'alimentation;
  • les promenades au grand air aident à soulager la tension nerveuse;
  • essayez d'éviter les chocs nerveux et le stress;
  • abandonner les mauvaises habitudes pour toujours.

Les symptômes causés par le stress disparaissent sans laisser de trace si vous accordez au corps quelques jours de repos. Le système nerveux doit rebondir et récupérer. Pour ce faire, vous pouvez faire du yoga et de la méditation. La broderie d'images et le dessin sont également d'excellents nerfs.

Si les douleurs dans le larynx et les maux de gorge sont la conséquence de maladies virales, les médecins recommandent de suivre un régime spécial pendant plusieurs jours.

Cela ne signifie pas que vous devez abandonner complètement la nourriture. Il est nécessaire de privilégier les plats et les produits qui n'irritent pas les parois du larynx et ne l'irritent pas. La nourriture doit être douce et facile à mâcher.

Si vous consultez un médecin pour obtenir de l'aide en temps opportun, suivez strictement ses recommandations, abandonnez les mauvaises habitudes, évitez le stress et faites attention à votre état émotionnel, le résultat du traitement sera favorable..

Boule dans la gorge avec névrose et toux psychogène: causes et traitement

La sensation de boule dans la gorge a le plus souvent une cause psychogène. Ce phénomène est typique des jeunes femmes émotionnelles avec un état psychologique instable et des enfants d'âge scolaire. La névrose pharyngée peut être accompagnée d'une toux névrotique. Ces types de troubles respiratoires sont le résultat d'une tentative subconsciente de résoudre une situation stressante ou d'attirer l'attention des autres. La névrose du pharynx dure de quelques minutes à plusieurs jours et apparaît avant un examen, une prise de parole en public ou lors d'une situation stressante. Les anomalies neurologiques étant à la base de ce phénomène, le traitement vise principalement à éliminer l'anxiété et à restaurer la fonction respiratoire et musculaire normale du pharynx..

La sensation d'une boule dans la gorge est associée à une tension musculaire dans le larynx, le pharynx et la langue, qui sont impliquées dans le processus de déglutition. Dans ce cas, de nombreux nerfs sont impliqués - les centres trijumeau, vague, glossopharyngien dans la tige de la moelle épinière. Leur fonctionnement est délibérément régulé pendant la première étape de la formation d'un morceau de nourriture pendant la mastication et involontairement pendant la deuxième phase lorsque la nourriture pénètre dans l'œsophage..

Pour faire un mouvement de déglutition, vous avez besoin d'un morceau de nourriture ou de salive. S'ils sont absents, après 3-4 tentatives d'avaler, des difficultés surviennent. C'est un phénomène physiologique normal. Lorsqu'une personne se concentre sur la deuxième phase involontaire de la déglutition et essaie à nouveau d'avaler, les muscles se contractent et une fausse sensation de «boule dans la gorge» apparaît.

Dans une situation stressante, en pleurant, le corps a besoin d'une quantité accrue d'oxygène. Dans le même temps, la glotte ouverte empêche l'épiglotte de fermer la trachée et d'avaler de la salive ou des larmes. En raison de cette dissonance, il y a des problèmes de déglutition et de respiration, il y a une sensation de corps étranger qui interfère avec ces deux processus..

Une boule dans la gorge peut être le symptôme de plusieurs conditions médicales:

  • Brûlures d'estomac résultant d'une œsophagite par reflux. Le milieu acide jeté de l'estomac dans l'œsophage irrite les récepteurs nerveux de la gorge. Cette cause est la plus fréquente parmi toutes les maladies avec un symptôme similaire..
  • Lésions du SNC: syphilis, paralysie des nerfs crâniens situés dans la moelle allongée, tumeur.
  • Pharyngite.
  • Amygdalite.
  • Maladies de la glande thyroïde.
  • Ostéochondrose cervicale.

La sensation de coma dans la gorge avec névrose doit être différenciée de ces maladies, d'abord subir une consultation et un examen avec un endocrinologue, un oto-rhino-laryngologiste et un gastro-entérologue.

Une "boule hystérique" dans la gorge est l'un des symptômes d'une excitabilité nerveuse accrue dans l'hystérie, la neurasthénie et d'autres anomalies neurologiques. Globus hystericus (ou «faisceau de nerfs») est observé chez les jeunes femmes 3 fois plus souvent que chez les hommes, et est associé à une sensibilité accrue des névroses, à une altération des fonctions motrices de l'œsophage. Les sensations subjectives suivantes qu'une personne ressent dans cet état sont notées:

  • sensation de lourdeur dans la gorge;
  • sécheresse avec excitation;
  • fausse sensation d'un film recouvrant le larynx;
  • chatouilles, maux de gorge;
  • tentatives d'expectoration et de toux;
  • picotements, démangeaisons;
  • engourdissement;
  • dans de rares cas, des vomissements sont dus à une gêne.

Chez les personnes irritables, ainsi que chez les femmes pendant la ménopause, à la suite de troubles nerveux, les sensations changent de l'une à l'autre dans différentes parties du pharynx. Avec la pharyngoscopie, ces personnes ne présentent aucune anomalie. Une personne en état de névrose commence à concentrer son attention sur des sentiments désagréables dans sa gorge et soupçonne qu'elle a des maladies graves, qui en fait n'existent pas. La névrose pharyngée est souvent associée en neurologie à une dystonie végétative-vasculaire, qui se caractérise par un grand nombre de symptômes divers. La sensation d'un corps étranger peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours et la tension musculaire peut être si forte que la gorge peut faire mal.

Les facteurs de risque d'apparition d'un coma dans la gorge avec névrose sont les suivants:

  • type de personnalité démonstrative;
  • situations stressantes associées à la perte d'un sentiment de stabilité et de sécurité;
  • dépression;
  • ambivalence (dualité des expériences - joie et peur, colère et culpabilité et autres);
  • émotions puissantes.

Caractéristiques d'un coma nerveux dans la gorge

L'inconfort à la déglutition, la suffocation légère et la transpiration peuvent ne pas être liés à des problèmes de gorge. Soumis à un stress périodique et à une tension nerveuse, le corps épuise ses capacités d'adaptation au niveau physiologique. Une boule dans la gorge, une perte temporaire de la voix et d'autres dysfonctionnements de la colonne cervicale peuvent résulter de la réponse neurologique du corps aux facteurs de stress.

Une boule dans la gorge peut survenir pendant les moments de tension nerveuse

Les troubles névrotiques de la gorge sont un problème courant. Vous devez apprendre à reconnaître ces signes en temps opportun - les signaux de votre propre corps pour obtenir de l'aide afin de vous débarrasser des signes désagréables de la maladie au stade initial.

Les principales causes d'une boule dans la gorge due aux nerfs

Une boule dans la gorge apparaît généralement chez les personnes souffrant de maladies infectieuses d'étiologie virale et bactérienne (angor, laryngite, pharyngite, etc.). Les symptômes désagréables sont temporaires et disparaissent progressivement même sans traitement approprié. Mais un état similaire peut être enregistré pendant le stress, en raison d'une surcharge nerveuse. Émotions fortes causées chez une personne par la nouvelle d'une maladie soudaine ou du décès d'un proche, la perte d'un emploi, des problèmes inattendus dans le plan de vie sociale, tous ces facteurs peuvent être des catalyseurs d'un état aussi désagréable qu'une boule dans la gorge. Ajoutez à ce surmenage constant au travail, des accès de dépression et d'insomnie banale. Les causes de la névrose peuvent également être associées à des pathologies aggravées qui «épuisent» physiquement et psychologiquement une personne (ulcère, gastrite, maladies oncologiques).

L'action de l'une des raisons est caractérisée par un état psycho-émotionnel extrême, qui s'accompagne de poussées hormonales (libération d'adrénaline, de cortisol, d'aldostérone, etc.). En raison d'une augmentation de leur taux dans le sang, les organes et systèmes internes commencent à fonctionner plus activement. Et souvent, le corps ne peut pas faire face à une telle charge, des pannes se produisent donc. Le résultat d'un tel échec peut être une boule dans la gorge due aux nerfs..

Symptômes d'un coma dans la gorge

Les symptômes de la névrose du pharynx sont spécifiques. Ils sont complètement liés à l'état psychologique du patient. Parfois, les gens ne ressentent qu'une boule nerveuse, tandis que d'autres signes sont absents. Mais souvent, les difficultés à avaler, à respirer et à communiquer ont un impact négatif sur l'état émotionnel et mental d'une personne. Il refuse la nourriture habituelle, optant pour des aliments mous ou liquides, change d'attitude face aux habitudes, etc. Tout cela peut entraîner une dépression nerveuse et une aggravation de la situation..

Le plus souvent, avec une névrose du pharynx, les symptômes suivants apparaissent:

  1. Gorge sèche, ainsi qu'une transpiration qui provoque une toux. La toux peut être intermittente, légère ou sévère.
  2. Manque d'appétit et refus total de manger. Cela met une personne dans un état de tension nerveuse. L'humeur disparaît, l'apathie et le manque d'intérêt pour la vie normale surviennent. Le plus souvent, ces symptômes apparaissent avant des événements importants de la vie d'une personne (examens, entretiens d'embauche, etc.).
  3. Problèmes de voix. Un enrouement peut apparaître, le timbre change. Si la raison de cette condition pathologique est une maladie passée, ce symptôme passe rapidement. Chez les personnes atteintes de troubles névrotiques, cette condition peut durer jusqu'à 1 mois..

Les symptômes accompagnant un coma dans la gorge peuvent être complètement différents. Souvent, les patients trouvent du mucus à la racine de la langue ou de petits phoques. Un engourdissement partiel des lèvres et de la langue peut également apparaître. Cela vaut la peine de tomber malade avec un rhume infectieux et de ressentir à nouveau ces symptômes désagréables, car une personne commence immédiatement à s'inquiéter de la déviation de son propre état par rapport à la norme. L'anxiété ne provoque que l'apparition de nouveaux signes de nature névrotique..

Le manque d'appétit est un symptôme courant de la névrose pharyngée

Types de troubles de la sensibilité de la gorge

Quelle que soit la cause exacte de la névrose, l'apparition de certains signes, leur effet sur le corps et le bien-être de la personne elle-même dépendent du type de sensibilité à laquelle l'épicentre de la douleur a subi. Les types de sensibilité suivants peuvent survenir sur une base nerveuse:

  1. Anesthésie - caractérisée par une perte complète de sensibilité. Il y a une sensation que la gorge est serrée, quelque chose l'étouffe, il est difficile d'avaler et de parler.
  2. L'hypesthésie est une perte partielle de sensation. Il se caractérise par une sensation désagréable de boule dans la gorge. Aucun problème de déglutition.
  3. Hyperesthésie - se manifeste sous la forme d'une boule dans la gorge, sensation de brûlure et inconfort lors de la déglutition.
  4. Hyperalgésie - caractérisée par une douleur constante irradiant vers la région des glandes thyroïdiennes. Les sensations désagréables sont pires lors de la déglutition.
  5. Paresthésie - caractérisée par une douleur récurrente. Il est difficile pour le patient de décrire ses sentiments, par conséquent, anxiété, nervosité, etc..

Si l'inconfort s'affaiblit ou disparaît complètement au cours d'un repas, nous pouvons conclure qu'il y a un spasme de la partie supérieure de l'œsophage, une violation de sa fonction motrice.

Et si la gorge fait mal en parlant, la voix disparaît ou la personne a du mal à respirer, le spasme s'étend aux muscles du larynx.

La paresthésie se manifeste par un mal de gorge

Diagnostic de l'état pathologique

Pour tout symptôme douloureux se manifestant dans la gorge, les gens se tournent le plus souvent vers un thérapeute ou un oto-rhino-laryngologiste. Sur la base des résultats de la collecte des antécédents et de l'examen initial, le médecin peut établir les principales causes de l'état pathologique, les analyser et prescrire des études supplémentaires. Après les avoir passés, le spécialiste sélectionne le traitement efficace approprié.

Souvent, après une lutte médicamenteuse avec certains signes de la maladie, la plupart d'entre eux continuent de déranger la personne. C'est un signe direct que des problèmes surviennent en raison de l'état mental du patient..

Et par conséquent, une consultation supplémentaire peut être requise non seulement par un psychologue ou un psychiatre, mais également par un neurologue, ainsi qu'un endocrinologue..

Le diagnostic d'un état pathologique tel qu'une boule dans la gorge peut être associé aux études suivantes:

  • tests sanguins et urinaires généraux;
  • chimie sanguine;
  • analyse des hormones thyroïdiennes;
  • IRM, radiographie du larynx;
  • Échographie Doppler des vaisseaux du cou;
  • gastroscopie.

Une étude diagnostique supplémentaire d'un coma dans la gorge de nature nerveuse est une procédure qui vous permet d'exclure l'état pathologique du reflux gastro-œsophagien.

Le diagnostic différentiel est basé sur la localisation du coma lui-même, les sentiments décrits du patient et la présence ou l'absence de symptômes concomitants.

Traitement pour une boule dans la gorge

Une bosse nerveuse résultant d'un stress ou d'une tension nerveuse doit être traitée selon un programme développé individuellement dans chaque cas par le médecin traitant. Le but ultime du traitement est de ramener l'état psycho-émotionnel du patient à la normale. Vous pouvez vous débarrasser des symptômes désagréables avec l'aide d'un psychologue qualifié qui, en utilisant les méthodes de thérapie de groupe ou individuelle, ramènera une personne à une vie harmonieuse, stabilisera son état émotionnel et son activité vitale.

Le traitement d'un coma dans la gorge avec névroses et troubles mentaux graves se produit à l'aide de médicaments. Le médecin peut prescrire:

  1. Antidépresseurs ("Coaxil", ", etc.) - ils rétablissent la régulation des hormones, éliminant le principal facteur de l'apparition d'un coma dans la gorge.
  2. Tranquillisants ("Afobazol", "Adaptol", etc.) - normalisent les réactions émotionnelles.
  3. Antipsychotiques («Halopéridol», «Truskal», etc.) - sédatifs.

Mais il existe des méthodes pour obtenir un résultat de traitement positif sans pilules. Ils peuvent être différents: de l'art-thérapie, des jeux divertissants à la présence de conversations amicales constantes avec un interlocuteur confortable. Même l'hypnose peut être nécessaire pour soulager un stress intense. Les psychologues conseillent également à leurs patients de ne pas provoquer de situations stressantes, d'être ouverts à tout ce qui est nouveau et intéressant, de faire de longues promenades au grand air et d'avoir un agenda positif pour chaque jour. Tout cela contribue à l'amélioration de l'état psycho-émotionnel et permet de se passer de médicaments..

Conclusion

Une boule nerveuse dans la colonne cervicale se produit à la fois en raison de maladies infectieuses de la gorge et en raison du stress et des troubles nerveux. Les symptômes qui apparaissent apportent un grand inconfort à la vie quotidienne d'une personne. Il peut avoir des difficultés à respirer et à manger. De plus, avec des troubles neurologiques, une boule dans la gorge ne disparaît pas longtemps, jusqu'à 1-2 mois. Dans ce cas, la consultation de spécialistes, d'un oto-rhino-laryngologiste et d'un neurologue est nécessaire..

Le traitement d'un coma dans la gorge est directement lié à la restauration de l'état psycho-émotionnel normal du patient.

"Boule dans la gorge": symptômes et traitement de la névrose du pharynx ou de la pharyngonévrose

Une boule dans la gorge avec névrose est le premier signal que le système nerveux fonctionne mal. Les patients qui ont des problèmes de déglutition et des maux de gorge demandent l'aide de nombreux spécialistes (thérapeute, laryngologiste), mais peu d'entre eux associent ces symptômes à la psychosomatique. Par «névrose du pharynx» ou «pharyngonévrose», on entend une pathologie qui capte le canal en forme d'entonnoir. C'est le lien anatomique entre la bouche et l'œsophage.

Les principaux symptômes de la maladie:

- Mal de gorge et pharynx;

- Bouillonnant dans le cou;

Ils ont tendance à disparaître rapidement, la personne se calme progressivement et la sensation d'inconfort devient nulle.

Les médecins distinguent plusieurs formes:

Anesthésie. Symptômes - la sensibilité dans la région de la gorge diminue ou disparaît complètement, une personne a du mal à avaler de la salive ou de la nourriture, il y a une tension dans la région du sternum, de la clavicule et du larynx. La réponse neurologique correspond à la réponse qui se produit dans les hystériques. Le patient a du mal à avaler, il y a un manque d'air, il essaie d'inhaler plus d'oxygène en ouvrant grand la bouche.

Hypesthésie. Les symptômes de l'hypesthésie sont similaires à ceux de l'anesthésie, mais les premiers sont moins prononcés. La sensibilité de la membrane muqueuse de la gorge et du pharynx est réduite, il y a une gêne lors de la déglutition. Si les symptômes persistent pendant une longue période, cela peut entraîner l'asphyxie des aliments ou de l'eau ingérés..

Hyperesthésie. Un symptôme neurologique de cette nature s'accompagne de spasmes, d'une sensibilité élevée. Avec ce type de névrose, une personne se plaint de démangeaisons, de brûlures dans la gorge et le pharynx, la prise de nourriture provoque des difficultés. Des symptômes de névrose du nasopharynx sont également présents, le patient a non seulement du mal à parler, mais aussi à respirer. L'hyperesthésie survient généralement immédiatement après le stress.

Hyperalgésie. Cette forme présente les symptômes suivants: douleur régulière dans la gorge, le pharynx, la glande thyroïde, augmente les symptômes de manger, de boire.

Paresthésie. Les symptômes de cette forme diffèrent d'un patient à l'autre. Ils incluent le tableau clinique de l'hyperesthésie (démangeaisons, maux de gorge). Les patients ressentent de gros objets étrangers dans la gorge, se plaignent même parfois de l'absence d'œsophage. Pendant les repas, la douleur dans la gorge augmente et un mal de tête les rejoint. Les symptômes sont diagnostiqués chez les personnes atteintes de troubles nerveux ou chez celles ayant une psyché labile. Une névrose laryngée du type de paresthésie a été enregistrée chez des patientes ménopausées.

La liste des symptômes supplémentaires de la névrose du larynx, du pharynx dépend de l'état psychologique de la personne et peut inclure:

1) Sécheresse de la membrane muqueuse de la gorge, la salive commence à être sécrétée dans un plus petit volume;

2) Une toux sèche paroxystique, qui oblige le patient à recourir à des médicaments contre la toux, des médicaments pour une courte période soulagent ou ne soulagent pas du tout l'état du patient;

3) Sentiment de coma. La «présence» d'une boule dans la gorge ou la gorge oblige la personne à refuser la nourriture;

4) Enrouement de la voix. Ses modifications provoquent des maladies respiratoires. Cependant, le symptôme disparaît en quelques jours, tandis que chez les patients atteints de névrose de la gorge, il ne disparaît pas, mais persiste pendant un mois;

5) Perte totale de la voix. Le symptôme survient après une crise hystérique;

6) Gonflement apparent du cou. Les patients sentent souvent le cou, recherchant diverses «bosses» et épaississements sur celui-ci.

Le traitement doit nécessairement être complet et basé sur les symptômes cliniques de la névrose. Au cours de la thérapie, une personne rend visite à un psychothérapeute, un spécialiste découvre pourquoi le patient «aime» être nerveux, ce qui lui cause du stress. Avec l'aide du médecin, il est possible d'éliminer les blocages psychologiques par étapes. Il enseigne au patient:

1) Détendez-vous même dans des situations stressantes, ne succombez pas aux attaques de panique;

2) Concentrez-vous sur les choses positives, supprimant le négatif à l'arrière-plan;

3) Pour garder les nerfs sous contrôle, la capacité de s'installer face aux moments importants.

Les procédures physiothérapeutiques aideront à normaliser la condition humaine avec névrose pharyngée:

- Électrophorèse avec vitamines;

- Gymnastique thérapeutique (y compris la respiration);

- Douche curative (Charcot, contraste).

- Massage de la zone du cou et du col.

En tant que prophylaxie de la «névrose de la gorge, du pharynx», utilisez quotidiennement les méthodes suivantes:

- Faites attention à l'activité physique. Le jogging dans les parcs ou l'exercice dans la salle de gym, ainsi que l'aérobic, la danse, la natation conviennent. Le sport renforce le corps, crée une attitude positive et favorise également la production d'endorphines.

- Reposez-vous beaucoup. De courtes pauses entre le travail aident à restaurer les pensées, à se débarrasser du stress, à se détendre.

- Mange bien. Le menu doit être saturé d'aliments riches en fibres, vitamines, protéines.

- Suivez les règles d'un sommeil sain. Ils signifient se coucher au plus tard à 22h00, dormir au moins et pas plus de 8 heures, faire de courtes promenades au grand air avant le coucher.

Important! Refus d'alcool et de cigarettes - les mauvaises habitudes non seulement nuisent à la santé, entraînant des névroses, mais contribuent également à l'ajout de maladies chroniques.

Si vous constatez que l'agressivité ou l'anxiété ne peuvent être contrôlées, vous devez vous tourner vers les techniques orientales: yoga, méditation. Ils vous apprendront à gérer correctement les émotions, pas à votre détriment..

La névrose est un phénomène qui peut arriver à n'importe qui. Par conséquent, vous devez écouter plus attentivement vos sentiments. En cas d'écarts et de symptômes suspects, une consultation avec des spécialistes est requise.

S'inscrire

rendez-vous avec un neurologue, tél. 8 (343) 364-0210 ou
via WhatsApp / Viber / Télégramme +79222030450

Restez à jour, abonnez-vous à nos chaînes: Vkontakte / Facebook / Instagram / YouTube

Boule nerveuse dans la gorge - causes, traitement, comment enlever (médicaments pour les nerfs)

Un stress récurrent, un stress physique et psycho-émotionnel excessif, des situations stressantes et des informations négatives entourent une personne moderne, l'empêchant de se détendre et de provoquer des troubles neurologiques. L'une de ces réactions aux stimuli externes est la sensation d'un coma nerveux dans la gorge..

À l'aide d'une boule dans la gorge, ainsi que d'une perte temporaire totale ou partielle de la voix, le corps signale les processus négatifs qui se produisent à l'intérieur et la nécessité de prendre des mesures pour restaurer la santé psychologique. Dans les conditions de vie actuelles, tout le monde n'est pas capable de faire face à des surcharges névrotiques colossales, à la suite desquelles une névrose se développe. Les maladies névrotiques du larynx sont un problème assez courant dans la société moderne.

Causes de l'apparition d'une boule dans la gorge avec névrose

Le plus souvent, la névrose du larynx, et par conséquent, une boule dans la gorge, apparaît en raison de:

  • Soudainement un stress intense et une explosion émotionnelle provoqués par des nouvelles désagréables - la mort d'un être cher, la perte de travail, un message concernant un diagnostic sérieux;
  • Charges excessives pendant une longue période - forte concurrence dans l'entreprise, travail avec dévouement total, période de rapport;
  • Le besoin d'une communication constante avec différentes personnes en raison de la profession choisie (enseignant, médecin, vendeur, travailleur social);
  • Dépression prolongée, humeur décadente;
  • Exacerbation de maladies chroniques qui épuisent et épuisent une personne (gastrite, ulcère gastro-duodénal, formation de tumeurs);
  • Troubles de la personnalité, se manifestant à la suite de processus pathologiques se développant dans le système nerveux central;
  • Agressivité réprimée en soi, sans sortir.

Variétés de troubles de la sensibilité de la gorge

Il existe plusieurs types de troubles dans lesquels un mal de gorge est affecté:

  1. L'anesthésie est une absence totale de réponse aux stimuli. Il peut se manifester par une crise d'épilepsie hystérique, caractérisée par des défaillances de la fonction de déglutition, un manque d'air, des difficultés respiratoires. Le patient commence à avaler convulsivement, ouvre grand la bouche et essaie de respirer.
  2. L'hypesthésie est une perte partielle de sensation. Il n'y a pas de problèmes avec la fonction de déglutition, mais la sensation d'une boule dans la gorge et certains soucis d'inconfort.
  3. Hypersthésie - une boule dans la gorge, une sensation de brûlure sur la membrane muqueuse, une sensation d'inconfort qui se produit au moment de la déglutition.
  4. Hyperalgésie - sensations douloureuses persistantes dans le pharynx, dans la région de la glande thyroïde, aggravées en mangeant et en buvant.
  5. La paresthésie est la sensation inconstante du patient. Le patient ne peut pas décrire exactement ce qu'il ressent, il lui est difficile de trouver des mots, la nervosité et l'anxiété apparaissent.

Image clinique

Les signes de cette maladie ne sont pas spécifiques et dépendent totalement de la santé mentale du patient..

  1. Il y a une sensation de sécheresse dans la gorge, gênant régulièrement avec des épisodes de toux sèche ou une toux constante. Des démangeaisons ou des brûlures, ainsi que la sensation de quelque chose à l'extérieur, chatouillant la gorge, peuvent provoquer un réflexe de toux. Les attaques peuvent être suffisamment fortes, ce qui harcèle le patient et oblige, dans un contexte de déséquilibre psycho-émotionnel, à utiliser de nombreux médicaments différents.
  2. Une boule dans la gorge due aux nerfs inquiète plus de 50% des patients atteints de troubles de type névrose. Sa présence affecte négativement la qualité de l'appétit, vous obligeant à refuser la nourriture. La conséquence de cette condition est des conditions dépressives, un manque d'humeur, qui aggrave encore la situation. Le plus souvent, cet état se manifeste à la veille d'événements importants, de discours publics, d'examens..
  3. L'enrouement de la voix ou sa perte complète accompagne souvent la névrose du pharynx. La voix change, l'enrouement apparaît, le timbre change, jusqu'au fausset. Tous ces symptômes sont inattendus et peuvent être déclenchés par un rhume. Chez les personnes atteintes de troubles neurasthéniques, les modifications du timbre de la voix peuvent persister jusqu'à un mois. Ensuite, de telles conditions nécessitent la consultation d'un spécialiste en psychothérapie..

Les signes de névrose de la gorge se manifestent parfois de manière assez inhabituelle: les patients commencent à se plaindre de suffocation, le cou s'épaissit, il existe différentes tailles d'éducation, les patients ressentent un besoin constant de sentir leur propre cou, d'examiner le pharynx avec une lampe de poche.

Ces patients peuvent demander l'aide de médecins de diverses spécialités, essayant de comprendre les causes de leur état, mais très peu se tournent vers un psychiatre, considérant honteux que la maladie soit apparue à partir de nerfs.

Diagnostic d'état

L'examen initial d'un patient présentant des plaintes similaires est effectué par un oto-rhino-laryngologiste. Cependant, si, après avoir exclu les conditions pathologiques concomitantes, les symptômes persistent, cela signifie que le problème est quelque part dans la tête.

Pour clarifier le diagnostic, vous devez passer par les étapes suivantes de l'examen:

  • Analyse clinique générale de l'urine et du sang;
  • Biochimie du sang;
  • Recherche des hormones thyroïdiennes;
  • Radiographie du larynx;
  • Échographie de la glande thyroïde et des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • TDM et IRM du larynx;
  • Échographie Doppler du cerveau et des vaisseaux sanguins situés dans le cou;
  • Examen duodénal de l'estomac.

Traitement d'une boule dans la gorge sur une base nerveuse

Les méthodes thérapeutiques sont sélectionnées purement individuellement, car un symptôme désagréable ne peut être éliminé qu'en mettant de l'ordre dans l'état psychologique du patient.

Pour cela, le thérapeute attribue des conversations thématiques, une participation à une thérapie de groupe, des jeux psychologiques.

Si ces méthodes n'ont pas l'effet escompté, l'hypnose peut être utilisée pour débarrasser le patient des conséquences d'un traumatisme psychologique..

De plus, le traitement avec des bains d'eau minérale contenant divers éléments est considéré comme efficace:

Les sources chaudes et les douches curatives aident à réduire l'irritation, à restaurer les fonctions gastro-intestinales et à réduire l'inflammation. Ces méthodes sont hautement sédatives..

Avec des névroses, des états dépressifs prolongés et des crises hystériques, un traitement médicamenteux est nécessaire.

Les groupes de médicaments suivants sont généralement utilisés:

  1. Antidépresseurs - aident à restaurer les processus métaboliques de la sérotonine et de la noradrénaline, responsables d'une attitude positive et d'un sentiment de bonheur, ils aident à se débarrasser de la sensation de boule dans la gorge. Le plus souvent, ils sont prescrits: Coaxil, Fluoxetine, Acefen.
  2. Tranquillisants - soulagent l'anxiété en réduisant les réponses émotionnelles du corps. Le médecin peut prescrire: Afobazol ou Adaptol. Le premier aide à éliminer les symptômes de la névrose et du syndrome du côlon irritable, et le second aide à soulager l'irritabilité, à améliorer la mémoire et la réflexion.
  3. Antipsychotiques - ont un effet calmant, réduisent l'agitation et les attaques hystériques. Le plus souvent utilisé: Halopéridol, Truskal.

Remèdes populaires pour un coma nerveux dans le larynx

Pour éliminer une boule dans la gorge et d'autres symptômes caractéristiques de la névrose de la gorge, les infusions d'herbes apaisantes, ainsi que leurs décoctions, sont largement utilisées.

Parmi les plantes les plus communes qui ont un effet sédatif et aident à réduire l'anxiété, il faut citer: la mélisse, l'agripaume, l'aralia de Mandchourie, l'Eleutherococcus.

Recettes pour des remèdes efficaces:

  • Collection d'herbes: agripaume, origan, mélisse, adonis - prenez une cuillère à soupe de chaque type, versez de l'eau bouillante et insistez dans un endroit sombre et frais pendant plusieurs heures. Ensuite, l'infusion est filtrée à travers plusieurs couches de gaze. Le médicament doit être pris une demi-heure avant les repas trois fois par jour..
  • 50 g d'aralia séchée versez 250 g d'eau bouillante, mettez dans un endroit frais et sombre pendant une demi-heure, puis filtrez et prenez 2 cuillères à soupe trois fois par jour pendant un demi-mois.
  • Achetez de la teinture d'éleuthérocoque à la pharmacie et prenez-la selon les instructions. Le même effet peut être obtenu avec la teinture de ginseng..

Mesures préventives de la névrose du pharynx

Pour la prévention des maladies neurologiques, vous devez:

  • Faites de l'exercice régulièrement: natation, jogging, danse ou gymnastique;
  • Établissez un régime de sommeil sain;
  • Reposez-vous suffisamment;
  • Ajoutez au régime plus d'aliments enrichis en fibres, oligo-éléments, vitamines et autres substances utiles;
  • Détendez-vous: faites du yoga et de la méditation.

Par conséquent, il est très important de ne pas se replier sur soi pendant cette période, mais de rechercher l'aide qualifiée de spécialistes..

Une gorge peut-elle faire mal à cause des nerfs?

Une boule dans la gorge avec névrose est le premier signal que le système nerveux fonctionne mal. Les patients qui ont des problèmes de déglutition et des maux de gorge demandent l'aide de nombreux spécialistes (thérapeute, laryngologiste), mais peu d'entre eux associent ces symptômes à la psychosomatique. Nous verrons si une gorge peut être douloureuse à cause des nerfs en réalité, et comment se débarrasser d'un coma nerveux si cela vous dérange.

Une boule dans la gorge avec névrose: une métaphore ou un vrai problème?

Une expression telle que «boule dans la gorge» est souvent utilisée au sens figuré. Cela dénote une forte excitation chez une personne qui est sur le point de se produire devant un large public. Cependant, la sensation de tiraillement dans la gorge n'est pas toujours une simple métaphore. Les personnes qui se trouvent souvent dans des situations stressantes connaissent les spasmes du larynx, du cou.

Qu'est-ce que cette "névrose du pharynx"? Par «névrose du pharynx» ou «pharyngonévrose», on entend une pathologie qui capte le canal en forme d'entonnoir. C'est le lien anatomique entre la bouche et l'œsophage. La névrose se caractérise par une diminution ou une absence totale de sensibilité dans tout le canal (longueur allant de 10 à 12 cm).

Causes d'occurrence

Les personnes confrontées à une névrose de la gorge et du pharynx subissent un stress psycho-émotionnel constant, plus souvent que les autres, elles sont exposées à la dépression.

Chacun d'eux, avant une conversation ou un rapport d'affaires important, observe les symptômes suivants:

  • Mal de gorge et pharynx;
  • Bouillonnant dans le cou;
  • Toux déraisonnable.

Ces symptômes sont les premiers à indiquer une névrose de la gorge et du pharynx. Ils ont tendance à disparaître rapidement: une personne se calme progressivement et la sensation d'inconfort s'estompe.

Les symptômes d'une névrose du pharynx se produisent dans le contexte de perturbations du travail du système nerveux. La membrane muqueuse de la gorge est recouverte de tissus, où de nombreuses terminaisons nerveuses sont localisées. Par conséquent, toute modification pathologique du NS (système nerveux) entraîne l'ajout des symptômes indiqués précédemment. En cas de stress sévère, les neurones et les axones répondent immédiatement, répondant aux stimuli avec des symptômes nerveux.

Les névroses (pharyngonévroses et laryngonévroses) sont caractéristiques des patients d'âge moyen et âgés. Il est possible de guérir la névrose de la gorge et du pharynx en contactant un neurologue expérimenté ou un psychothérapeute.

Facteurs affectant l'apparition de névrose du pharynx et de la gorge

En plus du stress émotionnel et de la dépression, une boule hystérique dans la gorge peut être le symptôme d'autres pathologies.

Les causes des picotements dans la colonne cervicale comprennent:

  1. Inflammation chronique de la gorge et du pharynx (pharyngite, ARVI, laryngite, amygdalite) de nature virale ou bactérienne;
  2. Infection et intoxication du système nerveux central (méningite);
  3. Paralysie;
  4. Tumeurs malignes du cerveau, ses membranes;
  5. Ostéochondrose (en particulier des vertèbres cervicales);
  6. Complications survenues après une prise incontrôlée de médicaments;
  7. Travailler dans des entreprises dangereuses (transformation des métaux, dans l'industrie pharmaceutique);
  8. Mauvaises habitudes (consommation fréquente de boissons fortes, tabagisme, consommation de drogues).

Si une névrose de la gorge, le pharynx est apparu en raison de troubles de certains organes, ses symptômes diminueront progressivement à mesure que ces troubles seront éliminés.

Les principaux symptômes

Les symptômes névrotiques de la névrose du pharynx et de la gorge ont leurs propres caractéristiques, en fonction de la forme de troubles de la sensibilité dans ces organes.

Les médecins distinguent plusieurs formes:

Les symptômes lui sont inhérents: la sensibilité au niveau de la gorge diminue ou disparaît complètement. La personne a de la difficulté à avaler de la salive ou de la nourriture. Une tension est présente dans la région du sternum, de la clavicule et du larynx. La réponse neurologique correspond à la réponse qui se produit dans les hystériques. Le patient a du mal à avaler, il manque d'air: il essaie de respirer plus d'oxygène en ouvrant grand la bouche. Le manque de sensibilité se produit dans le contexte de la sclérose en plaques, du cancer du cerveau, de la syphilis.

Les symptômes de l'hypesthésie sont similaires à ceux de l'anesthésie, mais les premiers sont moins prononcés. La sensibilité de la membrane muqueuse de la gorge et du pharynx est réduite, mais elle est là. Le patient ressent toujours une gêne en avalant. Si les symptômes persistent pendant une longue période, cela peut entraîner une asphyxie de la nourriture ou de l'eau ingérée. L'hypesthésie est typique des maladies d'origine virale (grippe).

Un symptôme neurologique de cette nature s'accompagne de spasmes, d'une sensibilité élevée. Une personne atteinte de ce type de névrose se plaint de démangeaisons, de brûlures dans la gorge et le pharynx. La prise alimentaire du patient est difficile. Les symptômes du nerf nasopharyngé sont également présents: le patient a non seulement du mal à parler, mais aussi à respirer. L'hyperesthésie survient généralement immédiatement après le stress. Les cas de son apparition sont rares. En outre, des symptômes sont observés après des pathologies ORL transférées (amygdalite, amygdalite).

Cette forme est caractérisée par les symptômes suivants: mal de gorge régulier, pharynx, glande thyroïde. Augmente les symptômes en mangeant, en buvant.

Les symptômes de cette forme varient d'un patient à l'autre. Ils incluent le tableau clinique de l'hyperesthésie (démangeaisons, maux de gorge). Les patients ressentent de gros objets étrangers dans la gorge. Parfois, ils se plaignent de ne pas ressentir la présence d'un œsophage. Pendant les repas, la douleur dans la gorge augmente et un mal de tête les rejoint. Les symptômes sont diagnostiqués chez les personnes atteintes de troubles nerveux ou chez celles ayant une psyché labile. Une névrose laryngée du type de paresthésie a été enregistrée chez des patientes ménopausées.

Quels autres symptômes sont accompagnés d'une névrose de la gorge?

La liste des symptômes supplémentaires de la névrose du larynx, du pharynx dépend de l'état psychologique de la personne. Il comprend:

  1. Sécheresse de la membrane muqueuse de la gorge. La salive commence à couler dans un plus petit volume;
  2. Toux sèche paroxystique. Il oblige le patient à recourir à des médicaments contre la toux, qui soulagent pendant une courte période ou ne soulagent pas du tout son état;
  3. Sentiment de coma. La «présence» d'une boule dans la gorge ou la gorge oblige la personne à refuser la nourriture;
  4. Enrouement de la voix. Ses modifications provoquent des maladies respiratoires. Cependant, ce symptôme disparaît en quelques jours, tandis que chez les patients atteints de névrose de la gorge, il ne disparaît pas, mais persiste pendant un mois;
  5. Perte totale de voix. Le symptôme survient après une crise hystérique;
  6. Gonflement apparent du cou. Les patients sentent souvent le cou, recherchant diverses «bosses» et épaississements sur celui-ci.

Diagnostic de la névrose de la gorge

Le problème de la gorge et de la névrose pharyngée est traité par 2 spécialistes: un neurologue et un psychiatre. Une consultation supplémentaire peut être requise d'un endocrinologue, d'un médecin ORL, d'un thérapeute.

Si le patient lui-même remarque que les symptômes le dépassent lorsqu'il est nerveux, la nature de la maladie réside dans l'humeur psychologique. Avant qu'un spécialiste en neurologie ne prenne en charge un patient, ce dernier doit s'assurer que les perturbations corporelles proviennent des nerfs et non des pathologies d'organes..

Pour ce faire, il dirige la personne vers:

  • Analyse de matériel biologique (sang et urine). Le prélèvement est effectué pour confirmer ou exclure les processus inflammatoires dans le corps. En outre, à l'aide d'un test sanguin, vous pouvez diagnostiquer la syphilis;
  • Diagnostic des hormones thyroïdiennes;
  • Examen échographique de la glande thyroïde, des ganglions cervicaux;
  • Échographie Doppler des vaisseaux sanguins du cerveau, du cou;
  • Radiographie du système respiratoire (larynx, poumons), cerveau. La méthode est utilisée pour détecter les tumeurs;
  • Imagerie par résonance magnétique du pharynx et de la gorge, du cerveau. L'étude est réalisée en cas de suspicion de sclérose en plaques;
  • Tomodensitométrie de la gorge, du pharynx.
retour au contenu ↑

Névrose de la gorge et du pharynx: options pour résoudre le problème

Comment et comment traiter la névrose pharyngée? Le traitement doit être complet et basé sur les symptômes cliniques de la névrose. Au cours de la thérapie, une personne rend visite à un psychothérapeute. Le spécialiste découvre pourquoi le patient «aime» être nerveux, ce qui lui cause du stress. Avec l'aide d'un médecin, il est possible d'éliminer les blocages psychologiques par étapes. Il enseigne au patient:

  1. Détendez-vous même dans des situations stressantes, ne succombez pas aux attaques de panique;
  2. Concentrez-vous sur les choses positives, supprimant le négatif à l'arrière-plan;
  3. Gardez vos nerfs sous contrôle, la capacité de vous préparer pour les moments importants.
retour au contenu ↑

Quels médicaments boire?

Les médecins pour les symptômes de névrose se voient prescrire des médicaments des groupes de médicaments suivants:

Groupe de médicamentsBut et effetReprésentants
Les antidépresseursNormaliser la production de sérotonine, de noradrénaline.Coaxil, Anafranil, Tsitalopram.
Agonistes des récepteurs des benzodiazépinesNeurodrugs à action forte, addictif.Clonazépam, Mesapam.
TranquillisantsÉlimine les névroses, l'anxiété, réduit la gravité des réactions émotionnelles.Afobazol, Grandaksin, Mebikar.
AntipsychotiquesApaise NS, élimine les symptômes d'excitation.«Aminazine», «Éperazine», «Halopéridol».

Les procédures physiothérapeutiques aideront à normaliser la condition humaine avec névrose pharyngée:

  1. Électrophorèse avec vitamines;
  2. Gymnastique thérapeutique (y compris la respiration);
  3. Séances d'hypnose;
  4. Douche curative (Charcot, contraste). Il réduit l'irritabilité et a un effet calmant sur une personne, élimine la fatigue;
  5. Massage de la zone du cou et du col.

Le repos dans les sanatoriums aide à restaurer la santé psychologique et à arrêter le stress. L'air frais, les beaux paysages, l'absence d'agitation de la ville - tout cela a un effet bénéfique sur la NS, la renforce et empêche le développement de la névrose.

Ce que la médecine traditionnelle recommande?

Avec l'aide de remèdes populaires, vous pouvez réduire les symptômes de la névrose: anxiété, atténuer les effets du stress. Un certain nombre d'herbes médicinales (agripaume, aubépine, mélisse, ginseng, origan) peuvent non seulement éliminer l'inconfort mental, mais aussi la douleur dans la névralgie.

Exemples de recettes utilisées pour la névrose du pharynx, de la gorge:

  • Infusion d'absinthe, origan, rose sauvage, mélisse et bouleau. Chaque ingrédient est pris à raison de 10 g. Le mélange est versé avec de l'eau bouillante. Le produit est infusé pendant 4 heures. Règles d'admission: le liquide est bu une demi-heure avant les repas 4 fois par jour.
  • Teinture à base de millepertuis, d'aubépine et d'origan. Les composants (chacun 3 cuillères à soupe. L) sont immergés dans de l'eau bouillante (3 verres). Le liquide est infusé pendant 3 heures. La teinture est consommée 20 à 30 minutes avant le repas principal trois fois par jour. Durée d'admission: jusqu'à 2 semaines.
  • Décoction d'aralia mandchoue. Les feuilles des plantes (3 c. L) sont remplies d'eau bouillante (1 verre). Le bouillon est laissé une heure dans un endroit sombre. L'agent est utilisé pendant 2 semaines dans ce mode: 2 cuillères à soupe. l trois fois par jour. Il n'est pas recommandé d'utiliser la boisson avant d'aller au lit car elle stimule l'activité du cerveau.

Il est possible de lisser les symptômes de la névrose et de les éliminer à l'aide de la menthe. Le thé en est fait, les décoctions sont faites. La plante a un effet sédatif et est souvent prescrite pour les névroses de diverses natures..

Est-il possible d'éviter la névrose du pharynx et de la gorge?

Afin de prévenir la névrose du pharynx et de la gorge, il est recommandé de respecter 3 règles «saines»: nutrition, activité physique, pensées positives.

Le problème appelé «névrose de la gorge, du pharynx» vous contournera et rien ne fera de mal si chaque jour:

  • Faites attention à l'activité physique. Le jogging dans les parcs ou l'exercice dans la salle de gym, ainsi que l'aérobic, la danse, la natation conviennent. Le sport durcit le corps, forme une attitude positive et favorise également la production d'endorphines.
  • Reposez-vous beaucoup. Les humains ne sont pas des robots, mais ils ont besoin d'une «réinitialisation». De courtes pauses entre le travail aident à restaurer les pensées, à se débarrasser du stress, à se détendre.
  • Mange correctement. Le menu doit être saturé d'aliments riches en fibres et en vitamines, protéines.
  • Suivez les règles d'un sommeil sain. Ils signifient se coucher au plus tard à 22h00, dormir au moins et pas plus de 8 heures, faire de courtes promenades au grand air avant le coucher.

Important! Éviter l'alcool et les cigarettes est également une étape importante vers des nerfs sains et forts. Après tout, les mauvaises habitudes nuisent non seulement à la santé, entraînant des névroses, mais contribuent également à l'ajout de maladies chroniques.

Si vous constatez que l'agressivité ou l'anxiété ne peuvent être contrôlées, vous devez vous tourner vers les techniques orientales: yoga, méditation. Ils vous apprendront à gérer correctement les émotions, à ne pas vous faire de mal..

La névrose est un phénomène qui peut arriver à n'importe qui. Par conséquent, vous devez écouter plus attentivement vos sentiments. En cas d'écarts et de symptômes suspects, une consultation avec des spécialistes est requise.