Principal
Tératome

Caractéristiques de la «chimie» pour le cancer du sein: notre analyse complète

La chimiothérapie rouge dans le traitement du cancer du sein n'est utilisée que dans des cas exceptionnels, car les médicaments utilisés sont hautement toxiques. Elle a reçu ce nom en raison de la couleur des médicaments, qui sont utilisés comme traitement principal, ainsi qu'en association avec une intervention chirurgicale..

Qu'est-ce que la chimie rouge

Pour la chimiothérapie, différents types de médicaments sont utilisés, qui sont classiquement divisés par couleur. Selon l'action, c'est le rouge qui est considéré comme le plus puissant. En fonction des caractéristiques du développement de la maladie et des caractéristiques individuelles du corps du patient, la chimiothérapie peut être utilisée comme principale méthode de lutte, ou elle peut être réalisée en combinaison avec une intervention chirurgicale..

Trois médicaments principaux appartiennent à la chimie rouge:

  • Doxorubicine - appartient au groupe d'antibiotiques anthraciline, qui sont rarement prescrits en association avec d'autres médicaments en raison de leur forte toxicité.
  • L'épirubicine est un médicament antibactérien cytoxique appartenant au groupe des anthracyclines. Combiner avec une extrême prudence avec d'autres médicaments, car les composants actifs et auxiliaires du médicament entrent dans des réactions chimiques actives.
  • Idarubicine - appartient au groupe des antibiotiques anthraciline. Le médecin traitant prescrit selon un programme individuel des médicaments à action myélotoxique, ce qui entraîne une augmentation de son effet toxique.

L'inclusion de la chimiothérapie dans un cours thérapeutique implique la sélection d'un programme individuel d'apport et de dosage. Il est calculé de manière à ce que le médicament ait un effet destructeur sur les cellules pathologiques cancéreuses, mais n'entraîne pas de conséquences graves d'empoisonnement (intoxication) du corps. Pour cela, toutes les caractéristiques d'un néoplasme malin (structure, métastase, taille et stade de développement), le poids du patient, l'âge et la présence de pathologies concomitantes sont pris en compte..

Indications et contre-indications pour

Le médicament est administré par voie intraveineuse selon le schéma d'administration sélectionné. Il peut être utilisé comme traitement ou comme complément, par exemple, peu de temps avant la chirurgie. La chimiothérapie rouge pour le cancer du sein est assez difficile à tolérer, par conséquent, le cours thérapeutique prévoit une pause obligatoire, dans laquelle les ressources du corps doivent récupérer après une intoxication.

Les principales indications de ce type de chimiothérapie sont:

  • Prévention du développement des rechutes et du cancer secondaire, lorsque les métastases affectent d'autres organes et systèmes internes.
  • N'a pas atteint le stade de la rémission lors de l'utilisation d'autres types de chimiothérapie.
  • Planification d'une intervention chirurgicale, lorsque la taille du néoplasme malin ne le permet pas.

Avant de prescrire une chimie rouge pour le développement de l'oncologie dans les glandes mammaires, il est nécessaire d'effectuer des diagnostics à l'aide d'ultrasons, de tests sanguins, y compris des marqueurs tumoraux et des hormones.

Il existe également des contre-indications à la conduite:

  • Métastases étendues qui affectent le cerveau et le foie.
  • Épuisement et perte de poids importante.
  • Dysfonctionnement et modifications structurelles du foie. Ceci est indiqué par une augmentation de la bilirubine, un jaunissement de la sclérotique et de la peau..
  • Empoisonnement (intoxication) du corps, qui s'accompagne d'un tableau clinique typique.

La faisabilité de la chimiothérapie rouge doit être déterminée par le médecin traitant.

Effets secondaires et complications possibles

En règle générale, la chimiothérapie s'accompagne du développement d'un grand nombre d'effets secondaires. Cela est dû au fait que les médicaments chimiques toxiques, bien qu'ils visent à détruire les cellules cancéreuses, affectent négativement l'état des cellules saines du patient. Cela contribue à l'apparition de complications désagréables..

Tout le monde tolère les cours de chimie de différentes manières - certains ne se sentent pas bien et d'autres ne ressentent aucun changement. L'avantage de la combinaison de médicaments est qu'ils éliminent les néoplasmes sans leur donner une chance de guérison et le développement de rechutes.

Une liste des complications les plus courantes qui se développent pendant le traitement avec des médicaments toxiques:

  • nausées et vomissements constants (se développe dans tous les 2 cas);
  • calvitie;

Il y a des cas où le corps d'une femme n'est pas en mesure d'absorber les médicaments utilisés. Dans ce cas, les médecins doivent envisager des traitements alternatifs, tels que.

Caractéristiques de puissance

Il est important de porter une attention particulière à la nutrition pendant le traitement. Il doit être de haute qualité et enrichi en vitamines, minéraux, macro et micro-éléments. Vous devriez également lire les recommandations générales:

  • Exclure complètement la consommation de boissons alcoolisées. Avoir de mauvaises habitudes ne fait qu'aggraver l'état actuel des choses.
  • Il est important de maintenir un équilibre entre les glucides, les graisses et les protéines. Vous ne pouvez pas vous concentrer sur un composant.
  • Les repas doivent être fractionnés: en petites portions environ 6 fois par jour. Cela permettra aux organes endommagés du système digestif d'absorber mieux et plus rapidement les aliments, ainsi que de résoudre le problème des nausées et des vomissements..

Un traitement efficace du cancer du sein avec une chimiothérapie rouge est plus que possible. Cependant, les effets secondaires sont néfastes pour la santé. Pour éviter le développement d'une terrible maladie, des experts du monde entier vous recommandent de subir des contrôles préventifs chaque année..

Chimie du cancer du sein

La chimiothérapie glucocorticostéroïde pour le cancer du sein est l'un des principaux moyens d'influencer le néoplasme avec la radiothérapie et la chirurgie. Ces médicaments affectent spécifiquement les tissus pathologiques, les empêchant de se diviser et de se développer, ce qui se manifeste par une diminution de la néoplasie en volume et en arrêtant l'agressivité du processus.

Si nécessaire?

La chimiothérapie du cancer du sein est nécessaire aux fins suivantes:

  • réduction de la taille de la tumeur avant et après la chirurgie;
  • monothérapie pour le cancer de stade 1;
  • prévenir la propagation des métastases;
  • prévention des rechutes;
  • améliorer l'état du patient;
  • soins palliatifs.

Dans la revue "Modern Oncology" 2017, les résultats d'une étude ont été publiés, indiquant que la tumeur est plus sensible à la chimie lorsqu'elle est administrée immédiatement aux stades 1 et 2 du développement..

Quels médicaments et comment fonctionnent-ils?

Les schémas de chimiothérapie pour le cancer du sein chez les femmes comprennent les suivants:

Groupe pharmacologiqueReprésentantsCaractéristique
Cytostatiques alkylants"Cyclophosphamide"Pénètre le noyau de la cellule cancéreuse
«Thiodipine»Attachez un groupe alkyle au matériel génétique
«Ifosfamide»L'interaction avec ces agents conduit à l'impossibilité d'une division supplémentaire des tissus atypiques
Anthracyclines«Adriamycine»Sont des médicaments antibiotiques
«Doxorubicine»Délaminer les brins d'ADN des cellules cancéreuses
«Zorubicine»
ÉpirubicineTrès actif à tous les stades de développement
Antimétabolites"Gemzar"Traiter les cytostatiques
«Azathioprine»Déclenchez l'apoptose des cellules malignes
«Mercaptopurine»Activer la nécrose tissulaire, qui se manifeste cliniquement par une diminution de la taille de la formation
«Cytarabin»
TaxanesPaclitaxelBloquer la tubuline, une protéine tumorale spécifique
DocétaxelDésactive la mitose dans les cellules cancéreuses, empêchant leur prolifération
«Cabazitaxel»
Retour à la table des matières

Réaliser

Formation

La chimiothérapie du cancer du sein nécessite de nombreuses recherches pour sélectionner le schéma thérapeutique idéal pour chaque patiente individuellement. Le choix des moyens et du nombre de cures dépend du stade de développement du processus tumoral, des effets hormonaux sur le cancer, de la sensibilité des tissus atypiques aux substances utilisées. La préparation à la chimiothérapie comprend également la détermination des paramètres hématologiques et de la coagulation et la prise de médicaments pour augmenter l'immunité afin de faciliter la tolérance et la survie de la thérapie..

Comment est le traitement?

Les schémas thérapeutiques acceptés et éprouvés sont distingués. Le cancer du sein est sensible à certains composés médicamenteux. En fonction de la couleur des solutions:

  • Chimiothérapie rouge pour le cancer du sein. Implique la nomination de ces fonds:
    • La doxorubicine;
    • Épirubicine;
    • «Idarubicine».
  • Jaune. Peu toléré par les patients. En vigueur:
    • Cyclophosphamide;
    • «Fluorouracile»;
    • "Méthotrexate".
  • Blanc. Elle est réalisée après élimination du néoplasme. Médicaments appliqués:
    • Taxol;
    • "Taxotel".
  • Bleu. Il est rarement utilisé. Nommé:
    • «Mitomycine»;
    • «Mitoxantrone».

Les types de chimiothérapie du cancer du sein en oncologie ont la forme d'abréviations:

  • CAF - «Cyclophosphamide», «Adriamycine» et «5-fluorouracile».
  • CEF - «Cyclophosphamide», «Épirubicine», «Fluorouracile».

La chimie rouge dans le cancer du sein est caractérisée par le plus grand nombre de réactions indésirables et de complications.

L'administration des médicaments dure 1 à 2 mois, avec des intervalles de 3 à 4 semaines. Le nombre de cours de chimiothérapie est déterminé séparément pour un patient spécifique. Après l'opération, le traitement de chimiothérapie ne commence pas immédiatement, mais après la période de récupération, afin de ne pas surcharger les systèmes immunitaire et cardiovasculaire. Le plus souvent, les médicaments sont injectés par voie intraveineuse, mais il existe également des comprimés. L'avantage de ce dernier est que la thérapie ne se déroule pas dans un hôpital.

Limites

La chimiothérapie n'est pas prescrite dans de tels cas:

  • maladies décompensées du système hépatobiliaire;
  • fièvre;
  • troubles infectieux aigus;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • période de grossesse;
  • âge avancé;
  • les troubles mentaux;
  • diminution des taux de plaquettes;
  • cachexie;
  • maladies auto-immunes;
  • intolérance à l'un des composants des médicaments;
  • pathologie cardiaque.
Retour à la table des matières

Effets

Les conséquences de la chimiothérapie dans le cancer du sein sont dues au fait que ces médicaments très agressifs affectent non seulement les cellules anormales, mais aussi les cellules saines. Les troubles courants comprennent des maux de tête, des étourdissements, une faiblesse, un malaise, une perte d'appétit, une température corporelle subfébrile, des troubles du sommeil, une perte de cheveux.

Autres effets secondaires:

  • désordres digestifs:
    • la nausée;
    • brûlures d'estomac;
    • vomissements répétés;
    • la diarrhée;
    • cachexie;
    • pas l'assimilation de la nourriture;
  • dermatite;
  • processus infectieux aigus;
  • une diminution du nombre d'érythrocytes, de plaquettes et de leucocytes dans le sang;
  • déficience de mémoire;
  • dépression;
  • diminution de la libido;
  • pâleur de la peau;
  • immunité altérée.
Dans la plupart des cas, après la première administration de chimiothérapie, les patients ressentent une détérioration de leur bien-être et des vomissements..

L'état après la chimiothérapie pour le cancer du sein est très émacié, par conséquent, la chimiothérapie est administrée en cours, et pas immédiatement. Pendant les pauses, le corps doit récupérer afin d'être prêt pour la prochaine dose de traitement. Souvent, après la première administration de médicaments chimiothérapeutiques, l'état de santé s'aggrave fortement, des vomissements répétés sont observés, une perte de conscience est possible, ce qui nécessite une assistance immédiate.

Récupération

Caractéristiques de puissance

L'alimentation est essentielle dans la rééducation d'un patient après une chimiothérapie. Malgré le manque d'appétit, les vomissements et autres réactions indésirables du tube digestif, le patient doit bien manger. La teneur en calories des aliments doit être optimale pour l'âge et le poids. Il est nécessaire de manger du poisson, des viandes maigres, des produits laitiers, des légumes et des fruits frais, des céréales, des herbes et des jus de fruits frais.

Le rétablissement de la chimiothérapie implique l'observance de la consommation d'alcool. Le liquide aide à éliminer les éléments toxiques du corps, active les reins, accélère le métabolisme et améliore le métabolisme. Le volume d'eau doit être d'au moins 2 litres par jour en portions égales. Il est recommandé de boire un verre d'eau une demi-heure avant un repas pour préparer le tube digestif au processus digestif..

Afin de retrouver le bien-être et de normaliser le sommeil, vous devez faire des promenades quotidiennes dans le parc ou en forêt..

Thérapie concomitante

Après un traitement par chimiothérapie, une thrombocytopénie et une leucopénie sont souvent observées.Par conséquent, des médicaments activant la moelle osseuse rouge ou une transfusion de remplacement de composants sanguins sont nécessairement prescrits. En raison d'une diminution de l'immunité, le corps est incapable de résister aux agents infectieux, ce qui se manifeste par l'ajout d'une flore pathologique et le développement d'une inflammation aiguë. Pour éviter que cela ne se produise, des agents antibactériens à large spectre sont prescrits. Pour augmenter la résistance aux facteurs négatifs de l'environnement externe et interne, il est recommandé de prendre des complexes vitaminiques et des agents immunostimulants.

Chimiothérapie et cancer du sein: ce qu'il faut pour guérir?

Bonjour chers lecteurs. Si vous avez trouvé cette page et cherchez quelle chimiothérapie est donnée pour le cancer du sein, alors il y a des problèmes quelque part à proximité. Mais rappelez-vous que partager le problème, c'est le diviser en deux. La moitié du fardeau n'est toujours pas entière. Dites-moi, que pouvons-nous faire à distance? Pour moins vous informer. Après tout, le pire dans les diagnostics graves est l'ignorance: l'ignorance en général et les méthodes de traitement en particulier.

Les questions les plus populaires et quelques tristes statistiques

Quelle est la fréquence du cancer du sein (CB)? Assez fréquemment (avec une tendance à la croissance et à l'augmentation de la mortalité dans notre pays) que son traitement vaut la peine d'en parler! Le cancer du sein est en premier lieu à la fois dans le premier point (environ 38% des patientes cancéreuses sont des femmes atteintes d'un cancer du sein) et dans le second - 13,2% des femmes meurent. Les statistiques sont tristes.

Quelles méthodes utilisons-nous pour lutter contre le cancer du sein? Nos méthodes concernent principalement les traitements combinés. Mais en général, ils sont les suivants:

  • chirurgie;
  • technique de rayonnement;
  • traitement médical;
  • une combinaison de 2 méthodes;
  • thérapie complexe.

Et aujourd'hui, nous parlons de l'un d'entre eux, une méthode de traitement médicamenteux. Alors, x imothérapie - qu'est-ce que c'est et pourquoi est-il nécessaire?

Il s'agit d'une méthode de traitement avec des médicaments spéciaux. Il est nécessaire pour tuer les cellules cancéreuses et en même temps essayer de maintenir l'efficacité des cellules non cancéreuses. Utilisé dans la lutte pour la vie des patients cancéreux comme méthode primaire ou auxiliaire.

C'est un traitement difficile pour le patient, mais souvent nécessaire. Ça augmente:

  • prévision favorable;
  • affecte la taille de la tumeur (y compris les métastases);
  • vous permet de contrôler la croissance de la tumeur et sa propagation;
  • réduit la taille du néoplasme et aide à soulager la maladie (la tumeur comprime moins les tissus environnants, ce qui améliore le bien-être);
  • et parfois la chimiothérapie donne une chance à un rétablissement complet.

Les médicaments spécifiques, la durée du traitement, le schéma est choisi par l'oncologue, guidé par l'état du patient et les contre-indications à l'utilisation de certains médicaments et au déroulement du processus (le stade de la maladie, la tendance du néoplasme à rejeter des métastases).

Un tel traitement affecte-t-il le bien-être d'une personne? Oui, et, malheureusement, négativement. Les effets secondaires les plus courants de ce traitement sont:

  • anémie (anémie);
  • diminution de la libido;
  • gonflement;
  • névroses;
  • perturbation des intestins;
  • nausées, diminution de l'appétit;
  • bruit dans les oreilles;
  • fatigue et faiblesse;
  • alopécie (perte de cheveux).

Subjectivement, vous ressentirez des palpitations et de la faiblesse, un essoufflement et des étourdissements, des acouphènes (ce sont des signes d'anémie). L'appétit diminuera en raison d'une intoxication médicamenteuse et la nourriture est difficile à déplacer dans les intestins (constipation) ou, au contraire, le patient s'inquiète de l'augmentation de la production de gaz et de la diarrhée.

Et vous devez porter des couvre-chefs pour masquer la perte de cheveux. Bien que dans les cliniques modernes, il existe des bouchons spéciaux qui réduisent l'alopécie. Cependant, principalement à l'étranger.

La «chimie» est-elle toxique pour le corps humain? Sûr. Mais les cellules cancéreuses meurent plus rapidement, car elles se divisent plus rapidement et leur structure se brise plus rapidement. Les avantages de la «chimie» moderne comprennent:

  • moins de toxicité pour les cellules saines;
  • action ciblée de la toxine (ciblant les cellules tumorales);
  • temporalité des conséquences.

Qu'est-ce qui est important dans le traitement du cancer du sein? Le plus important est votre désir de vaincre la maladie. Dans ce cas, il convient de dire que je vois le but - je ne vois aucun obstacle! Et vous devrez également comprendre que ce sera difficile à la fois pendant et après le traitement. Et qu'une rechute est également possible, même si le traitement a été sélectionné le plus correctement possible. Et ce n'est pas une raison pour croiser les bras.

Et dans le traitement du cancer du sein, comme tout autre, c'est important: régime alimentaire (pas de bonbons, alcool, faible en gras jusqu'à 35%, beaucoup de légumes et de fruits, alimentation parcimonieuse et fractionnée, les vitamines A et C, D et E sont très importantes). Il est également important d'éviter l'exposition directe au soleil (les bains de soleil sont contre-indiqués). Un examen régulier par le médecin traitant est obligatoire si le traitement a réussi.

Le cancer du sein hormono-dépendant est-il traité par «chimie»? Oui et non. Si la tumeur est très sensible aux hormones, un traitement hormonal est préférable. Mais si le risque de prolifération (division) des cellules tumorales est élevé (à partir de 20% ou plus), et le risque de récidive tumorale après analyse génétique est élevé, une «chimie» est effectuée.

Qu'est-ce que le traitement du cancer du sein? Un régime, un régime de traitement est autrement appelé un protocole. Dans chaque centre mondial, il existe un canal de traitement pour les patients cancéreux développé par des oncologues. Le traitement peut être effectué selon les protocoles européens. Mais si le patient a sous la main un protocole d'un autre pays, cela peut être pris en compte par le médecin traitant ou un consultant indépendant peut être impliqué pour résoudre le problème de la standardisation du schéma..

De combien de cours de chimie avez-vous besoin? Cela dépend du stade de la maladie au début du processus pathologique, 1 ou 2 cours suffisent. Mais la récupération est nécessaire même après un seul traitement. Ce sont des promenades, une nutrition harmonieuse et fractionnée, une alimentation correcte et la croyance en la réussite de la procédure.!

Tout le monde peut-il faire de la chimie? Ne pas. Il n'est pas pratiqué chez les patients présentant des métastases dans le foie et les tissus cérébraux, avec une déplétion et des valeurs élevées de bilirubine dans le sang..

Qu'est-ce que la thérapie à l'huile? C'est la chimioembolisation. Un médicament toxique est injecté dans le vaisseau qui «alimente» la tumeur, puis une embolie (thrombotique, agent de colmatage) est créée dans le vaisseau, généralement un matériau synthétique. Utilisé pour traiter le cancer du foie. Il existe une expérience d'embolisation réussie et de cancer du sein. Mais jusqu'à présent, cette méthode n'est pas répandue..

Thérapie médicamenteuse

Les classifications de cette méthode sont décentes. Nous avons parlé de l'un d'entre eux au début de l'article - selon le principe de la primauté.

Chimiothérapie primaire et supplémentaire

Si la tumeur ne peut pas être retirée pour une raison quelconque, le patient est inopérable (la tumeur a atteint une taille telle et métastasée si largement que l'opération devient dénuée de sens ou pour une autre raison, le médecin ne peut pas éliminer les cellules cancéreuses) la «chimie» devient la principale méthode de traitement. Cela empêchera le patient de récupérer, mais avec un cancer métastatique, cela ralentit le processus, parfois de manière significative. Et cela permet à une personne d'être avec ses proches plus longtemps. Cette thérapie s'appelle palliative..

Comme méthode supplémentaire, la «chimie» complète (pardonnez la tautologie) la chirurgie. Et il est réalisé:

  1. Ou avant l'opération, et ensuite il sera appelé non-adjuvant. Une telle procédure est nécessaire pour le cancer du sein, en tant que préparation à l'intervention du chirurgien opérant. Pour réduire considérablement la croissance du néoplasme et réduire la nécessité d'une intervention chirurgicale.
  2. Ou après l'intervention d'un chirurgien et ce sera une méthode adjuvante. Cette option est bonne car parfois une seule cellule cancéreuse (qui donnera les racines d'une nouvelle tumeur) ne peut pas être vue, et les préparations chimiques introduites après l'opération ne la laisseront pas passer. Et cela signifie que le risque de rechute diminuera..

De plus, d'autres signes sont utilisés..

Par le type de médicaments utilisés

Les médecins répartissent ce traitement en fonction du type de médicaments utilisés. Il existe 5 groupes principaux:

  1. Substances affectant le facteur de croissance des tissus tumoraux (inhibiteur de l'enzyme de croissance).
  2. Médicaments qui détruisent la structure de l'ADN des cellules atypiques et les empêchent de se diviser (par exemple, le 5-fluorouracile).
  3. Alcaloïdes des phytopréparations (herbes), inhibant les cellules tumorales (pruche, chélidoine et autres), perturbant le cycle respiratoire de la cellule ou interférant autrement avec sa vie normale et sa division.
  4. Médicaments affectant le métabolisme des cellules tumorales, réduisant sa croissance (antimétabolitiques).
  5. Antibiotiques spécifiques visant à perturber la reproduction des acides nucléiques et ainsi à tuer les cellules cancéreuses. Par exemple, Adriamycin. Ce remède est souvent associé au cyclophosphamide..

Il existe également d'autres groupes de fonds. En général, tous les médicaments peuvent être divisés en 2 groupes:

  • l'un est réuni sous le nom général de «cytostatiques, c'est-à-dire de substances qui affectent la viabilité des cellules tumorales, en ralentissant leur croissance, leur reproduction;
  • l'autre - ils sont combinés sous le nom général de «médicaments cytotoxiques», ils tuent les cellules cancéreuses.

Dans quels cas ces médicaments ou ces médicaments sont-ils prescrits, l'oncologue décide, voyant le tableau d'ensemble.

Les patients préfèrent une division légèrement différente, elle est associée à la couleur du médicament..

Chimie "colorée"

Qu'est-ce que la chimiothérapie "colorée", pourquoi est-elle ainsi nommée et laquelle de la "chimiothérapie colorée est la plus terrible"?

Par couleur, on distingue 4 groupes de chimiothérapie:

  1. Chimie "rouge" (des médicaments, il s'agit le plus souvent de doxorubicine).
  2. Chimiothérapie «jaune» (dans la cohorte des médicaments anticancéreux, le méthotrexate ou le cyclophosphamide occupent la première place ici, le fluorouracile est également utilisé).
  3. Chimie "bleue" utilisant la mitoxantrone ou la mitomycine.
  4. Thérapie «blanche». Dans ce cas, Taxotel ou Taxol agissent comme des médicaments actifs..

La manière dont le traitement est toléré dépend du stade de la maladie, de l'endurance du corps et des moyens utilisés. Le dernier groupe de médicaments est considéré comme le plus léger..

La chimie «rouge» la plus agressive et la plus efficace!

"Chimie" ciblée ou ciblée

Aujourd'hui, cette méthode est considérée comme prometteuse, comme vous pouvez le voir d'après son nom, la méthode fonctionne clairement "sur la tumeur". C'est-à-dire qu'en utilisant certains médicaments, les médecins au niveau génétique ou au niveau de la molécule affectent la tumeur.

La méthode est limitée par le fait que le médicament doit être administré à un certain stade du développement de la tumeur afin d'obtenir l'effet maximal. Si cette technique est envisagée dans un cas particulier, le patient devra subir une étude immunohistochimique..

"Chimie" métronomique

La «chimie» métronomique est une méthode relativement nouvelle de traitement des patientes cancéreuses, y compris celles atteintes d'un cancer du sein. Cela se résume à l'introduction de médicaments cytostatiques en micro doses, pendant une longue période et avec une période clairement calculée.

Cette méthode ne vise pas à détruire les cellules tumorales, comme d'habitude, à détruire le microenvironnement autour du néoplasme (vaisseaux, stroma), qui soutiennent et nourrissent la tumeur. On pense que la tolérabilité de cette méthode de traitement est plus élevée..

La combinaison du médicament relativement nouveau Avastin et de la thérapie métronomique donne des résultats impressionnants. La durée du cours est déterminée par le médecin. De plus, dans ce cas, il peut être ajusté en fonction des résultats du traitement..

Induction "chimie"

Il s'agit de l'introduction de produits chimiques pour les tumeurs de grande taille (inopérables), afin de les réduire à une taille utilisable.

Traitement doux

Cette méthode est applicable si le patient est très âgé ou affaibli par un traitement antérieur, le patient reçoit un diagnostic de grade IV. le cancer ou la formule sanguine est gravement altéré. L'inconvénient de ce traitement est qu'il n'est pas capable de tuer toutes les cellules cancéreuses. Cela signifie qu'il existe une forte probabilité de rechute. Et il est effectué pour améliorer la qualité de vie du patient et la prolonger..

Vous entendrez probablement parler d'autres traitements contre le cancer (thérapie au platine ou à chaud, chimiothérapie à haute dose, mais ils ne sont pas utilisés pour le cancer du sein).

Méthodes de conduite de la «chimie»

À ce jour, 2 méthodes de thérapie ont été développées:

  • polychimie (dans ce cas, plusieurs médicaments sont administrés au corps du patient simultanément ou en alternance);
  • monochimie (dans cette méthode, un médicament est administré au patient)

La première méthode, avec le bon choix de médicaments, est la plus efficace. Mais tous les médicaments ne sont pas compatibles et tous les médicaments ne peuvent pas être utilisés pour le cancer du sein..

Comment se déroule la procédure? Le plus souvent, l'agent est perfusé par voie intraveineuse, moins souvent directement dans la tumeur elle-même. Certaines injections sont administrées par voie intramusculaire ou sous-cutanée, et il existe également des comprimés de chimiothérapie (le médecin prescrit des pilules spéciales). On pense que lorsque le cancer du sein est traité avec des produits chimiques, dans la plupart des cas, une femme peut continuer sa vie normale. Mais à chaque injection ou pilule, le bien-être de la femme s'aggravera..

L'introduction de préparations chimiques a ses propres caractéristiques associées à l'état du patient et aux caractéristiques du processus pathologique. Par exemple, une administration parfois lente du médicament est nécessaire sur plusieurs jours..

De bons résultats sont obtenus par traitement avec une procédure toutes les 2 semaines. Mais pour le patient, c'est une épreuve. Et tous les organismes ne peuvent pas y résister.

Schémas de traitement pour PMX avec des produits chimiques

Il existe 4 combinaisons standard de substances utilisées dans le cancer du sein (c'est ce qu'on appelle un schéma thérapeutique):

  • Adriamycine en association avec Taxotere;
  • Cyclophosphamide en association avec le méthotrexate plus le fluorouracile;
  • Fluorouracile en association avec le médicament Adriablastin plus Cyclophosphamide (cette combinaison a 2 variantes utilisant les mêmes produits chimiques, mais à des dosages différents, et les médicaments sont utilisés avec des fréquences différentes);
  • Adriamycine en association avec le cyclophosphane.

Si vous en croyez les statistiques, lorsque le cancer est détecté aux stades précoces 1-2 (sans métastases), en testant la sensibilité de la tumeur à des médicaments spécifiques et en suivant le nombre complet de traitements, jusqu'à 80% des femmes sont guéries de la maladie. Comme vous pouvez le voir, le fait de guérir a au moins 3 "mais".

Le cancer du sein est sujet aux rechutes, les médecins préfèrent donc mettre fin à l'administration du médicament, même si le patient est très malade et que les complications sont prononcées!

Et si le traitement ne fonctionne pas?

Est-il possible que la chimiothérapie n'aide pas? Oui, la radiothérapie et la résection n'aident pas toujours. Si la tumeur est très agressive et que le cours thérapeutique ne suffit pas. Et si le traitement ne fonctionnait pas? Voir un docteur. Une deuxième chimiothérapie sera probablement prescrite.

Existe-t-il une alternative à la rechute? Certains médecins disent oui. Mais prenez votre temps pour vous réjouir. Les technologies innovantes dans le traitement du cancer du sein sont aujourd'hui la thérapie TIL ou le traitement à base de cellules NK. Ce traitement peut remplacer une chimiothérapie dangereuse et aider à prolonger la vie des patients atteints d'un cancer de grade IV. maladie. Mais jusqu'à présent, ces innovations ne sont pas devenues généralement disponibles. Et ces déclarations sont la prérogative de l'American Association of Oncologists..

Ceci conclut l'examen du sujet, et nous espérons vous voir, vous et vos amis, sur les pages de notre site.