Principal
Tératome

Hémangiome du foie

L'hémangiome du foie est une tumeur bénigne constituée de tissu vasculaire. La maladie affecte un lobe ou tout l'organe..

L'hémangiome est petit, il se manifeste donc souvent par un tableau clinique effacé. La maladie est généralement découverte par hasard, lors du diagnostic des organes voisins.

Examinons plus en détail ce qu'est cette pathologie et comment y faire face.

Description de la maladie

Un hémangiome se forme dans le parenchyme hépatique. Habituellement, la tumeur ne dégénère pas en un malin.

La maladie est assez courante, survient dans 5 à 6% de la population. Le plus souvent, les femmes sont malades. L'hémangiome est la deuxième tumeur hépatique la plus courante. Les hémangiomes congénitaux disparaissent au cours des 3-4 premiers mois de la vie.

On pense que le développement de l'hémangiome est facilité par:

  • prédisposition génétique;
  • mauvais développement du foie lors de la pose de tous les organes et systèmes;
  • utilisation à long terme de médicaments hormonaux (œstrogènes);
  • grossesse;
  • déséquilibre hormonal;
  • immunodéficience;
  • stress.

Il existe plusieurs types d'hémangiomes hépatiques:

  • hémangioendothéliome bénin - formé à partir de l'endothélium du tissu vasculaire;
  • capillaire - se compose de plusieurs petites formations à travers lesquelles passent les capillaires;
  • caverneux - formé de grandes cavités qui fusionnent souvent;
  • aciniforme - a l'apparence d'une boule formée de vaisseaux artériels contournés et dilatés;
  • veineux - se compose de varices dilatées.

L'éducation peut être de différentes tailles: du petit (jusqu'à 5 mm) au géant (5 cm ou plus). Plus le diamètre est grand, plus la probabilité de saignement soudain est élevée.

Image clinique

Dans la plupart des cas, l'hémangiome du foie ne dépasse pas 5 cm Cette formation n'augmente pas la taille du foie, car le tableau clinique de la maladie est pratiquement absent.

Si la tumeur atteint une taille de 15 cm ou plus, des symptômes bénins apparaissent:

  • une augmentation de la taille des organes;
  • manifestations dyspeptiques (nausées, vomissements rarement);
  • douleur à droite sous les côtes - douleur, tiraillement, couture;
  • troubles des selles - diarrhée, constipation.

Un tel tableau clinique est associé à une violation de l'écoulement de la bile par les vaisseaux biliaires.

En outre, les symptômes de l'hémangiome peuvent être causés par la compression des vaisseaux sanguins et des organes internes, situés dans le quartier..

Un mouvement brusque, un coup ou toute autre blessure, un travail physique intense peut provoquer une rupture de l'hémangiome.

Comment détecter l'hémangiome?

Habituellement, une tumeur vasculaire est découverte par hasard lors de l'examen des organes voisins.

Hémangiome du foie à l'échographie

Lors de l'examen échographique du système hépatobiliaire, un motif hépatique hétérogène peut être détecté..

Dans le lobe gauche ou droit du foie, il y a une ou plusieurs petites formations avec un contour clair et une structure cellulaire. C'est l'hémangiome.

Vous pouvez également trouver une tumeur lors d'une IRM de la cavité abdominale, d'une scintigraphie hépatique, d'une radiographie pulmonaire (la photo implique toujours un morceau de tissu hépatique).

Les analyses de laboratoire ne sont pas informatives. Les paramètres de la biochimie sanguine restent normaux s'il n'y a pas d'atteinte hépatique concomitante (hépatite chronique ou virale, hépatose graisseuse, etc.).

La ponction hépatique n'est pas effectuée, car risque élevé de saignement.

Le diagnostic différentiel de l'hémangiome hépatique est effectué avec tous les types de formations malignes et bénignes et de kystes échinococciques.

Comment guérir une maladie?

Les tactiques de traitement dépendent des résultats de l'examen. Le critère principal est la taille de l'hémangiome. Si la formation est inférieure à 5 cm, il n'est pas nécessaire de la traiter. Si le diamètre de la formation est plus grand, cela signifie qu'il y a une forte probabilité de saignement, par conséquent, très probablement, le médecin vous prescrira une opération.

Avant de choisir une méthode chirurgicale de traitement, le médecin évalue d'autres signes:

  • uniformité de la structure;
  • amincissement de la paroi vasculaire dans l'hémangiome;
  • proximité de l'éducation à la capsule hépatique;
  • compression des vaisseaux et des voies biliaires par la tumeur;
  • état général du patient.

Dans tous les cas, l'opération n'est pas lancée lorsqu'une tumeur est détectée pour la première fois. Pour commencer, ils attendent 2 à 3 mois et répètent l'échographie. Si l'hémangiome hépatique se développe rapidement, le patient sera opéré. Mais dans le cas où sa taille ne change pas, ou elle régresse (diminue), il est fort probable qu'elle se passe de traitement chirurgical..

Si l'hémangiome n'est pas retiré, cela signifie que le patient est placé dans un dispensaire et plusieurs fois par an il est examiné (échographie du foie et prises de sang).

Types de traitement chirurgical

Il existe plusieurs façons d'éliminer un hémangiome:

  • élimination uniquement de la tumeur elle-même;
  • ablation du lobe hépatique;
  • ablation de la moitié du foie;
  • sclérothérapie d'une tumeur - remplissage des vaisseaux avec une substance spéciale qui colle leurs parois.

Le montant de la chirurgie dépend de la taille et du nombre d'hémangiomes.

Dans certains cas, le médecin prescrit un traitement hormonal avant l'opération. Ils réduisent la taille de la tumeur et réduisent la quantité de chirurgie.

La difficulté de retirer un hémangiome est le risque de lésions vasculaires et le développement de saignements massifs.

Prévoir

Le pronostic d'un petit hémangiome hépatique est le plus souvent favorable. La tumeur ne devient jamais maligne.

Si la tumeur a atteint une taille gigantesque, le patient doit décider d'une opération. Après un traitement chirurgical, l'hémangiome ne se reproduit presque jamais.

Hémangiome

L'hémangiome du foie chez l'enfant et l'adulte est une tumeur bénigne qui peut «se développer» à partir de n'importe quel lien vasculaire à l'intérieur du foie (artères, veines, capillaires). Il survient dans n'importe quel groupe d'âge de la population et occupe le deuxième rang parmi les néoplasmes hépatiques.

La maladie est plus sensible chez les femmes, ce qui est associé à l'effet des œstrogènes sur le système vasculaire (améliorer les processus métaboliques, «nourrissant» ainsi la tumeur). Dans l'enfance, lorsque le fond hormonal est faible, l'hémangiome peut disparaître de lui-même (80% des cas).

Signes d'hémangiome hépatique

La tumeur est détectée par hasard lors de l'examen des organes abdominaux (échographie, scanner). Il s'agit d'une prolifération locale d'une zone vasculaire ne dépassant pas 5 cm, on la trouve le plus souvent dans le lobe droit du foie sous la forme d'une formation unique. Dans la plupart des cas, ne dérange pas le patient.

Pourquoi une tumeur vasculaire est-elle dangereuse??

Le foie a un apport sanguin abondant, le débit sanguin par minute est de 1,5 litre. La section modifiée du navire peut ne pas résister à une telle charge de rupture.

Facteurs contribuant à la rupture de l'hémangiome:

  • Augmentation de la pression artérielle systémique (hypertension).
  • Augmentation de la pression dans le système de la veine porte (cirrhose du foie).

Le volume principal de sang entre dans le foie (70-75%) par la veine porte, le reste par les artères hépatiques.

  • Augmentation de la pression intra-abdominale (avec un effort physique intense, avec toux, avec constipation).
  • Traumatisme contondant à l'abdomen.

Plus la tumeur est grosse, plus le risque de rupture et de saignement intra-abdominal est élevé. Décès possible dans 75% des cas.

L'hémangiome peut devenir thrombosé, ce qui peut entraîner:

  • sclérothérapie;
  • inflammation;
  • suppuration de la tumeur (abcès hépatique).

Classification des hémangiomes hépatiques

  • Par la structure de la tumeur:

Il existe deux formes les plus courantes:

a) Capillaire - est un enchevêtrement de capillaires hépatiques situé de manière chaotique, entre les boucles desquelles se forment des espaces à mailles fines. Au microscope, ces zones ont la structure habituelle du capillaire du tissu hépatique, seule la trajectoire du vaisseau est modifiée. À l'échographie, il est déterminé sous la forme d'une formation de forme arrondie. Ce type d'hémangiome peut être multiple. Dépasse rarement 3 cm.

b) Caverneux - un néoplasme du foie, dont les cellules sont plus grosses. Il a une consistance pâteuse, les ultrasons montrent la formation de contours inégaux, au centre de ces hémangiomes, un kyste rempli de contenu liquide se forme souvent. Le risque de dégénérescence cancéreuse et de rupture de ces tumeurs est plus élevé.

c) Lymphangiomes - se développent à partir des vaisseaux lymphatiques.

b) Il y a des manifestations cliniques, mais pas de complications.

c) Forme compliquée.

d) Évolution atypique de la maladie, dans le contexte d'une pathologie concomitante.

Causes de l'hémangiome hépatique

  • C'est une pathologie congénitale selon de nombreux scientifiques. Associé à une altération du développement embryonnaire du lit vasculaire.
  • Théorie hormonale.

L'augmentation des niveaux d'oestrogène provoque le développement de tumeurs.

  • Impact mécanique - blessure.

Symptômes de l'hémangiome hépatique

Les manifestations cliniques dépendent:

  • la taille de la tumeur;
  • localisation;
  • stades de développement;
  • le degré de destruction du tissu hépatique;
  • complications d'adhésion.

Dans 70% des cas, la maladie survient sous une forme latente (asymptomatique). À mesure que la tumeur grossit, elle peut exercer une pression sur les organes adjacents, provoquant un certain nombre de symptômes:

  • sensation de lourdeur, d'inconfort et de douleur dans l'hypochondre droit;
  • nausée et vomissements;
  • hypertrophie du foie;
  • flatulence;
  • trouble de l'appétit, des selles et du sommeil;
  • décoloration de la peau - jaunissement (observé lorsque les voies biliaires sont comprimées);
  • une augmentation de la température avec un processus inflammatoire dans le foie.

Lorsqu'un hémangiome se rompt, les signes de saignement intra-abdominal apparaissent:

  • douleur aiguë dans l'abdomen;
  • diminution de la pression artérielle, pouls rapide;
  • pâleur de la peau;
  • la faiblesse.

L'apparition de tels symptômes nécessite l'hospitalisation urgente d'une personne dans un hôpital chirurgical.

Diagnostic de l'hémangiome hépatique

Le diagnostic est confirmé par des études instrumentales:

L'enquête montre des formations arrondies avec un contenu hétérogène.

Vous permet de détecter même les petits hémangiomes. Elle est souvent réalisée en utilisant des vaisseaux hépatiques contrastés. Détermine très bien la structure de la tumeur, sa localisation exacte.

Les isotopes sont injectés par voie intraveineuse et une image bidimensionnelle du foie est obtenue en déterminant le rayonnement qu'ils émettent.

  • Angiographie des vaisseaux du tronc coeliaque (cœliacographie)

L'agent de contraste est injecté par l'artère fémorale, il atteint l'aorte, puis pénètre dans le tronc coeliaque et le long de ses branches commence à remplir les artères principales des organes, y compris le foie.

Grâce à cette méthode, il est possible de savoir s'il s'agit d'une tumeur vasculaire ou parenchymateuse, maligne ou bénigne (en plus, des produits pharmaceutiques agissant sur les vaisseaux sont introduits).

Traitement de l'hémangiome hépatique

Les formations tumorales de moins de 5 cm avec une évolution asymptomatique ne nécessitent pas de traitement. Mais tous les 3 mois, une échographie des organes abdominaux est effectuée pour suivre la dynamique de la croissance de l'hémangiome.

Il existe trois types de traitement de l'hémangiome hépatique:

ET) Un traitement conservateur (régime, médicaments, phytothérapie).

B) Méthodes parasurgiques

C) Méthodes chirurgicales

Régime alimentaire pour l'hémangiome hépatique

Un système nutritionnel spécifique n'a pas été développé, par conséquent, les principes d'un régime sont utilisés pour les maladies du foie et des voies biliaires.

  1. Repas fractionnés 5 à 6 fois par jour en petites portions
  2. Élimine l'alcool, les boissons gazeuses, le café
  3. Limitez la consommation d'aliments gras fumés.
  4. Minimisez le sel et les épices chaudes
  5. Boire plus d'eau (30 ml / kg de poids corporel)
  6. Mangez plus de fibres sous forme de légumes et de fruits
  7. Privilégiez les produits laitiers faibles en gras
  8. Parmi les produits animaux, il est préférable de choisir du poisson maigre, de la viande de volaille blanche, du foie de poulet.

Traitement médical

C'est une étape préparatoire aux traitements parasurgiques et chirurgicaux. Des hormones sont utilisées, la dose et la durée d'utilisation sont calculées individuellement par le médecin. Pour cette raison, la taille de la tumeur diminue et cesse de croître..

Phytothérapie

  • Décoction de graines d'avoine

Versez les graines avec 1 litre d'eau bouillante et laissez reposer 10 heures. Faire bouillir pendant 30 minutes, filtrer, ajouter 1 litre d'eau bouillante. La durée du traitement est de 45 jours. Un demi-verre 3 fois par jour 15 minutes avant les repas.

Il est recommandé de boire tous les jours.

Vendu dans une pharmacie. Prenez 12 gouttes, 3 fois par jour. La durée du traitement est de 2 mois. 3 cours sont requis par an.

Mangez 50 g par jour 30 minutes avant les repas.

Méthodes parasurgiques

1) Effet laser sur la tumeur.

L'introduction de particules ferromagnétiques, un champ électromagnétique local est créé dans le foyer de la tumeur, il se réchauffe et sa désintégration et la guérison ultérieure se produisent.

Méthodes chirurgicales

1) Résection d'un segment ou d'un lobe du foie avec lésion tumorale.

2) Réduction du flux sanguin de la tumeur en introduisant une embolie artificielle ou un médicament sclérosant dans le vaisseau adducteur.

13 symptômes typiques et atypiques de l'hémangiome hépatique, ainsi que 6 méthodes de traitement chirurgical de la tumeur

L'hémangiome du foie est une pathologie courante chez les adultes, mais peu de gens le savent. À quel point est-ce dangereux, quels signes indiquent la présence d'un trouble, le plus important est de savoir comment guérir la maladie pour qu'elle ne revienne pas? Le foie est un organe vital. C'est une glande car elle sécrète des produits chimiques utilisés par d'autres parties du corps..

Quelle est la fonction du foie?

Le foie a plusieurs fonctions. Il produit de nombreux produits chimiques dont le corps a besoin pour fonctionner correctement. Il décompose et détoxifie les substances, et agit également comme un bloc de stockage.

Les hépatocytes (cellules hépatiques) sont responsables de la fabrication de nombreuses protéines (synthèse des protéines) dans le corps nécessaires à diverses fonctions. Le foie est également responsable de la production de cholestérol et de triglycérides. Les glucides sont également produits dans cette glande et l'organe est responsable de la conversion du glucose en glycogène, qui est stocké dans le foie et les cellules musculaires. Il produit également de la bile, qui aide à la digestion..

Cet organe stocke les vitamines et les produits chimiques dont le corps a besoin comme éléments de base:

  • vitamine B12,
  • acide folique,
  • fer nécessaire à la production de globules rouges,
  • vitamine A pour la vision,
  • vitamine D pour l'absorption du calcium;
  • vitamine K pour aider le sang à coaguler correctement.

De nombreuses maladies peuvent affecter le foie directement ou à la suite d'un trouble qui commence dans un autre organe.

Qu'est-ce que l'hémangiome hépatique?

L'hémangiome est un réseau complexe de vaisseaux sanguins dans ou sur le foie. Cette tumeur est bénigne et ne provoque généralement pas de symptômes. En fait, la plupart des gens ne sont pas conscients de la présence de cette pathologie. On le trouve souvent à l'examen pour une condition non associée. Même si l'anomalie est confirmée, aucun traitement n'est généralement nécessaire.

Avec une tumeur plus grosse, des symptômes tels que des nausées et des douleurs abdominales sont plus courants. Les femmes enceintes et les femmes prenant des œstrogènes sont plus susceptibles de développer un grand hémangiome. Cela est dû au fait que les œstrogènes favorisent la croissance de ce type de tumeur dans le foie..

L'hémangiome hépatique n'entraîne généralement pas de complications chez les adultes, mais il est plus dangereux lorsqu'il se développe chez les nourrissons. Habituellement, il est diagnostiqué chez un enfant jusqu'à six mois. Dans la petite enfance, cette maladie survient rarement. Bien que la tumeur ne soit pas maligne, elle est associée à des taux plus élevés d'insuffisance cardiaque.

Hémangiome du foie, causes de

L'étiologie de l'apparition de l'hémangiome n'est toujours pas claire, mais certains facteurs augmentent la probabilité de son apparition:

  • femelle;
  • l'utilisation de certains médicaments pendant la période de grossesse - stéroïdes œstrogéniques, gonadotrophine chorionique, clomifène;
  • grossesse;
  • anomalies congénitales, lorsque l'hémangiome hépatique fait partie d'autres syndromes.

La véritable étiologie de la formation de l'hémangiome et de sa croissance n'a pas été identifiée, et le gène responsable de cela n'a pas été trouvé, cependant, il existe des preuves d'une famille d'origine italienne, dans laquelle 3 femmes sur 3 générations consécutives avaient des hémangiomes hépatiques importants avec des symptômes.

Selon sa structure, l'hémangiome est:

Le plus souvent, un hémangiome caverneux du foie se développe, contenant de nombreuses grandes cavités vasculaires remplies de sang. Un tel néoplasme est généralement solitaire, atteint des valeurs gigantesques et provoque des symptômes d'insuffisance hépatique et sanguine..

L'hémangiome capillaire du foie est très rare. Il se compose de capillaires, se développe lentement et peut atteindre une grande taille. Certains experts estiment que cette forme est une anomalie dans le développement des vaisseaux sanguins..

Manifestations cliniques

Les hémangiomes sont un problème diagnostique car ils peuvent être confondus avec des tumeurs hépatiques malignes hypervasculaires et peuvent coexister avec (et parfois imiter) d'autres lésions hépatiques bénignes et malignes, y compris l'hyperplasie nodulaire, l'adénome hépatique, les kystes hépatiques, l'hémangioendothéliome (tumeur maligne), hépatique angiosarcome, métastases hépatiques et carcinome hépatocellulaire primitif.

Les hémangiomes hépatiques sont généralement petits et asymptomatiques. Ils sont le plus souvent retrouvés lorsque le foie est visualisé pour une autre raison ou lorsque le foie est visualisé lors d'une laparotomie. Des lésions larges et multiples peuvent provoquer des symptômes nécessitant une intervention chirurgicale. Il a été noté que des symptômes sont observés chez 40% des patients présentant des hémangiomes de 4 cm de diamètre et chez 90% des patients présentant des hémangiomes de 10 cm de diamètre.

Troubles gastro-intestinaux non spécifiques pouvant imiter d'autres maladies:

  • diminution de l'appétit
  • la nausée;
  • une sensation d'estomac plein, même si vous avez mangé une petite portion de nourriture;
  • vomissement;
  • ballonnements après avoir mangé;
  • autres sensations d'inconfort abdominal.

Les hémangiomes hépatiques sont rarement ressentis lorsqu'un médecin palpe ou examine l'abdomen. Selon la taille et l'emplacement de la tumeur, les symptômes les plus graves comprennent:

Les autres manifestations atypiques sont les suivantes:

  • insuffisance cardiaque due à un shunt artério-veineux massif (connexion anormale entre une artère et une veine);
  • jaunisse par compression des voies biliaires;
  • hémorragie gastro-intestinale due à l'hémobilie (hémorragie biliaire dans les voies biliaires intra et extrahépatiques).

Complications

Les hémangiomes n'ont pas tendance à se transformer en tumeurs malignes, mais ils peuvent avoir des conséquences dangereuses pour le patient..

  1. En raison de la rupture de l'hémangiome, des saignements abondants se produisent. La cause peut être des blessures, des ecchymoses, etc..
  2. Le syndrome de Kazabach-Merrit est une complication sévère entraînant la mort chez 30% des patients. La condition est caractérisée par une thrombocytopénie et une taille gigantesque d'hémangiome avec stagnation du sang à l'intérieur, conduisant à une coagulation sanguine altérée.
  3. Thrombus tumoral, qui s'accompagne de processus septiques et de kératinisation des tissus;
  4. Insuffisance hépatique due à la formation de néoplasmes multiples ou à la prolifération d'un hémangiome.

Diagnostique

Souvent, un hémangiome hépatique est détecté accidentellement lors de l'examen d'un autre trouble. Lors de l'échographie, une formation arrondie dans le parenchyme avec des contours clairs est trouvée, son contenu est hétérogène. L'IRM et la tomodensitométrie fourniront les mêmes informations, mais plus spécifiques.

La cœliacographie (examen radiographique des artères) et la scintigraphie hépatique statique peuvent confirmer que la tumeur est un hémangiome.

Les prélèvements biochimiques hépatiques en l'absence d'un autre trouble concomitant (cirrhose, hépatite) restent normaux. Aucun changement dans les analyses cliniques.

L'hémangiome doit être différencié des autres lésions bénignes et malignes du foie.

Les tumeurs bénignes comprennent:

  • kystes;
  • adénomes;
  • régénérer les nœuds;
  • hyperplasie focale;
  • abcès.

Les tumeurs hépatiques malignes comprennent le carcinome hépatocellulaire, l'angiosarcome et les métastases hépatiques.

Traitement de l'hémangiome hépatique

Habituellement, l'hémangiome hépatique est petit et asymptomatique au moment du diagnostic, et il est probable qu'il le restera. Dans une étude, une augmentation de la taille d'une masse vasculaire a été notée chez seulement 1 des 47 individus examinés 1 à 6 ans après le diagnostic initial. De plus, aucune transformation maligne n'a été signalée. Pour ces raisons, dans la plupart des cas, l'hémangiome peut ne pas être traité..

En règle générale, les patients subissent des échographies 6 et 12 mois après le diagnostic initial. À condition qu'aucun changement de la taille de l'hémangiome ne se soit produit, l'imagerie de suivi à long terme n'est pas nécessaire..

Cependant, il existe un certain nombre d'exceptions importantes. Bien entendu, les patients présentant une nouvelle apparition de douleurs abdominales méritent une évaluation de suivi. Cela s'applique également aux femmes qui suivent un traitement aux œstrogènes ou qui tombent enceintes. Enfin, les patients présentant des hémangiomes volumineux (c'est-à-dire> 10 cm) doivent être surveillés régulièrement en raison du risque accru de complications potentielles.

Jusqu'à récemment, il n'y avait pas de données sur le traitement médical conduisant à une diminution de la taille des hémangiomes hépatiques. Les rapports de cas de 2008 ont démontré une diminution de la taille de la tumeur chez un patient traité pour un cancer du côlon. Les agents antinéoplasiques Bevacizumab, un anticorps monoclonal (cellules synthétisées en laboratoire utilisées en oncologie) ont été utilisés.

Un autre agent anticancéreux, le sorafénib, a été utilisé dans le traitement d'un homme de 76 ans atteint d'un hémangiome caverneux géant de plus de 20 cm de diamètre. Le volume de formation vasculaire après 78 jours de traitement est passé de 1492 ml à 665 ml.

Chirurgie

Un traitement chirurgical peut être approprié dans les cas de tumeurs à croissance rapide. L'opération peut également être justifiée dans les cas où l'hémangiome hépatique ne peut être différencié d'une tumeur maligne par un examen visuel.

Traditionnellement, la résection (ablation d'une partie d'un organe) et l'énucléation (ablation d'une tumeur sans endommager les structures adjacentes) sont les méthodes de choix..

Les traitements mini-invasifs de l'hémangiome comprennent:

  • embolisation artérielle (blocage des vaisseaux sanguins par injection d'embolie);
  • ablation par radiofréquence (destruction des cellules tumorales par ondes radio haute fréquence);
  • radiothérapie.

Les indications classiques de la chirurgie ou du traitement mini-invasif sont le soulagement des symptômes dus à l'hémangiome ou le traitement d'un hémangiome rompu spontanément. Ce dernier événement est potentiellement mortel. Cependant, la résection d'un hémangiome rompu est associée à une mortalité élevée.

La principale priorité pour un patient avec un hémangiome rompu est la stabilisation hémodynamique (circulation sanguine à travers les vaisseaux). Certains experts ont recommandé la ligature (ligature) de l'artère hépatique comme prochaine étape. D'autres sont l'embolisation. Une fois le patient stabilisé, une résection de l'hémangiome peut être réalisée.

Régime alimentaire et activité

Les patients atteints d'hémangiome hépatique n'ont pas besoin de suivre un régime spécial et il n'y a aucune restriction sur l'activité physique.

Conclusion

Bien qu'il n'y ait pas de moyen clair de prévenir la croissance des hémangiomes hépatiques, les experts recommandent de modifier le mode de vie, par exemple, une activité physique quotidienne modérée, éviter l'alcool et les produits du tabac, l'adhésion à un régime alimentaire approprié..

Nous avons fait beaucoup d'efforts pour que vous puissiez lire cet article, et nous attendons avec impatience vos commentaires sous la forme d'une note. L'auteur sera heureux de voir que vous vous êtes intéressé à ce matériel. remercier!

Hémangiome du foie - qu'est-ce que c'est? Traitement et symptômes

L'hémangiome hépatique est un néoplasme bénin qui est un enchevêtrement de vaisseaux sanguins.

Malgré le fait que la maladie soit congénitale, elle se manifeste le plus souvent à un âge avancé. L'hémangiome peut être unique ou multiple, peut atteindre 20 cm de diamètre.

Un néoplasme de 2 à 3 cm de taille ne constitue pas une menace pour la santé et la vie du patient, s'il commence à se développer rapidement, un traitement est nécessaire.

Classification

Il existe 3 types de cette tumeur dans le foie:

  • Caverneux. Ils se composent de plusieurs grandes cavités vasculaires remplies de sang. Au fil du temps, la taille des tumeurs augmente jusqu'à 20 cm et peut occuper tout le lobe droit du foie. La pathologie nécessite un traitement obligatoire. La cause la plus fréquente de ce type d'hémangiome hépatique est la pathologie du développement des organes. La tumeur est accompagnée de symptômes bénins.
  • Hémangiomes capillaires dans le foie. La pathologie est courante dans 20% de la population. Ce sont des tumeurs dont la taille ne dépasse pas 3 cm, elles se développent rarement, donc elles ne se manifestent en aucune façon. La croissance n'est diagnostiquée que chez 15% des patients. Les hémangiomes capillaires du foie sont constitués de petites cavités vasculaires remplies de sang veineux ou artériel. La tumeur peut se nourrir d'un seul vaisseau. Il est difficile de le détecter lors de l'examen. Le plus souvent, l'apparition d'un néoplasme est causée par la grossesse ou la prise de médicaments extragéniques.
  • Atypique. Ce type est rare, se produit plus souvent en l'absence de traitement. La tumeur a une structure non standard, recouverte de tissu kératinique.

Afin de détecter la croissance de l'hémangiome dans le temps, il est nécessaire de subir une échographie une fois par an..

La croissance active des néoplasmes capillaires est facilitée par la prise de médicaments hormonaux et de contraceptifs.

Facteurs provoquant une augmentation des néoplasmes caverneux:

  • maladies du système cardiovasculaire;
  • empoisonnement;
  • violation des niveaux hormonaux;
  • ecchymoses et blessures du foie;
  • activité physique excessive;
  • l'abus d'alcool;
  • prendre des médicaments.

Qu'est-ce que l'hémangiome hépatique et les causes de son apparition

À proprement parler, un hémangiome est un ensemble de vaisseaux sanguins, qui sont des tubes endothermiques aplatis séparés par des septa fibreux. Habituellement, il n'y a qu'un seul hémangiome sur le foie; les cas où il y en a plusieurs sont assez rares.

La taille des hémangiomes peut varier de petites formations hépatiques de 2 mm à des géantes de plus de 20 cm. Lors d'un examen superficiel, la surface de l'hémangiome hépatique peut être plate ou bosselée en raison de lésions sous-capsulaires (hématomes). L'un des principaux signes de l'hémangiome est la couleur; elle a un bleu rougeâtre et se distingue clairement sur le fond du tissu hépatique environnant. Les grosses tumeurs peuvent être pédonculées. Le lobe droit du foie est plus sensible à la formation d'hémangiomes que le gauche.

Les hémangiomes du foie peuvent être caverneux (plusieurs grandes cavités avec des parois internes de tissu fibreux) et, dans des cas beaucoup plus rares, capillaires (de nombreuses petites cavités, chacune contenant un vaisseau). Ces derniers sont très difficiles à diagnostiquer - ils sont si petits qu'ils ne sont pas visibles lors de l'examen.

Les causes de l'hémangiome hépatique restent un mystère pour les médecins, bien que l'on suppose que les contraceptifs hormonaux et les stéroïdes peuvent accélérer sa croissance (on ne sait cependant pas si ces médicaments sont capables de favoriser sa formation). On ignore également s'il existe une prédisposition héréditaire à l'apparition d'un hémangiome hépatique; il existe des preuves, bien que rares, que plusieurs femmes de différentes générations dans la même famille avaient des hémangiomes. Certains scientifiques pensent que l'hémangiome hépatique est un hamartome congénital bénin (anomalie du développement tissulaire). Les hémangiomes peuvent à la fois être pondus dans l'enfance et survenir sous l'influence de facteurs inconnus jusqu'à présent..

Les hémangiomes cutanés sont beaucoup plus souvent hépatiques; cependant, il n'est pas clair s'ils affectent de quelque manière que ce soit l'existence de leurs «sœurs» dans le foie.

Symptômes

Habituellement, l'hémangiome hépatique ne présente pas de symptômes clairs, il ne se fait pas sentir pendant des années et est détecté par hasard lors d'une échographie ou d'une laparoscopie pour d'autres raisons. Les petits hémangiomes peuvent ne pas être détectés au cours de la vie du patient.

Si la tumeur atteint 4 centimètres ou plus, environ la moitié des patients peuvent développer des plaintes. Ils doivent être interprétés très soigneusement et ce n'est qu'après un examen complet que l'on peut déterminer si la tumeur est vraiment à l'origine des symptômes ou si la cause est dans d'autres maladies du système digestif. Chez un tiers des patients après une chirurgie pour enlever l'hémangiome, les plaintes persistent, ce qui plaide en faveur de la formation initiale asymptomatique de la tumeur..

Les signes les plus courants d'une tumeur sont:

  1. Douleur;
  2. Une sensation de lourdeur dans l'hypocondre droit;
  3. Nausées, sensation de plénitude dans l'estomac, vomissements;
  4. Jaunisse.

Habituellement, les symptômes les plus caractéristiques sont une douleur et une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit associées à une augmentation de la taille du foie. La douleur peut être intermittente, généralement douloureuse, non intense. En cas de rupture des vaisseaux sanguins d'hémangiome ou de thrombose, la douleur devient aiguë et le patient nécessite des soins médicaux d'urgence.

Si l'hémangiome est volumineux et comprime les organes abdominaux adjacents, il existe des signes de dysfonctionnement de l'estomac ou des intestins (nausées, vomissements, douleurs abdominales). La jaunisse est possible avec des dommages aux voies biliaires ou une violation de l'évacuation de la bile de la vésicule biliaire. Avec la compression de gros troncs vasculaires, une insuffisance cardiaque se développe, un œdème des membres inférieurs avec compression de la veine cave inférieure.

Une longue évolution asymptomatique d'un hémangiome peut se terminer par une rupture et une hémorragie, puis les premiers signes d'une tumeur seront des douleurs abdominales aiguës et des phénomènes de choc (une forte diminution de la pression, une altération de la conscience et de la fonction des organes vitaux). La perte de sang massive et l'irritation du péritoine avec la circulation sanguine mettent en danger la vie du patient et nécessitent une attention médicale immédiate.

Dans de rares cas, avec une croissance tumorale diffuse, une insuffisance hépatique peut se développer et des ganglions géants, dans lesquels une quantité importante de sang s'accumule, peuvent provoquer des troubles de la coagulation sanguine, associés à une thrombocytopénie et un syndrome de coagulation intravasculaire disséminé avec thrombose et saignement caractéristiques (syndrome de Kazabach-Merritt).

Développement chez les enfants et les femmes enceintes

Il n'est pas facile de trouver une telle tumeur chez les bébés. Habituellement, immédiatement après la naissance de l'enfant, on lui attribue une échographie, qui ne doit pas être abandonnée. C'est au cours de cet examen qu'une formation similaire peut être observée. Si nous parlons de signes externes, les médecins notent la présence de plexus vasculaires, cela peut indiquer les mêmes excroissances dans le foie.

Signes qui surviennent avec la croissance intensive d'une tumeur chez un enfant:

  • jaunissement de la peau;
  • hémorragie à l'intérieur du corps et saignement;
  • insuffisance hépatique ou rénale;
  • mauvaise santé du patient, pleurs, troubles du sommeil;
  • problèmes digestifs.

Dans une telle situation, la maladie peut menacer la vie de l'enfant, il est donc urgent de commencer un diagnostic et un traitement approfondis. Lorsque l'éducation prend de l'ampleur, il ne sera pas possible de sauver la vie d'un enfant sans chirurgie. Vous ne devez pas refuser une intervention chirurgicale, car les complications qui surviennent sont extrêmement dangereuses.

Complications chez les enfants:

  1. Rupture d'organe.
  2. Hémorragie interne massive.
  3. État septique.
  4. Insuffisance cardiaque.
  5. L'hémangiome change ses propriétés comme une tumeur maligne.
  6. Thrombose artérielle et modifications des tissus nécrotiques.
  7. Issue fatale.

Lorsqu'une formation similaire dans le foie est détectée chez un nourrisson, les parents doivent constamment surveiller sa taille, effectuer une échographie en temps opportun et consulter un médecin. Si l'hémangiome commence à se développer, une intervention chirurgicale sera suggérée.

Pour une femme enceinte, ce diagnostic peut également être un problème sérieux. Même si la tumeur ne s'est pas manifestée plus tôt, pendant la période de mise bas de l'enfant, sa croissance peut commencer, ce qui est provoqué par un changement du fond hormonal. Dans une situation similaire, la femme enceinte développe un grand nombre de symptômes désagréables, indiquant que la femme a besoin d'une aide urgente..

Signes chez les femmes enceintes:

  • épisodes de vomissements et de nausées;
  • ballonnements, formation de gaz intense;
  • perte d'appétit;
  • l'apparition de brûlures d'estomac;
  • hypertrophie du foie;
  • selles bouleversées;
  • faiblesse, fatigue sévère;
  • la couleur des selles devient plus foncée;
  • l'urine devient rouge;
  • le niveau d'hémoglobine diminue;
  • la sclérotique oculaire devient jaune.

Les méthodes de traitement utilisées dans de tels cas ne conviennent pas à une femme enceinte, elle se voit donc prescrire un régime strict et d'autres recommandations concernant le mode de vie.

Pendant cette période, les médecins surveillent de près la croissance de la tumeur. Si l'hémangiome augmente, une décision est prise sur la méthode de traitement la plus appropriée pour ces patients. Les complications de cette tumeur qui surviennent pendant la période de procréation peuvent être graves, de la rupture de l'éducation à la péritonite, la septicémie, l'insuffisance cardiaque.

Diagnostique

Comment trouve-t-on une tumeur dans le foie? Accidentellement, si le processus se déroule sans symptômes, ou à l'aide de diverses méthodes instrumentales, si une personne a commencé à se plaindre. Donc, très probablement, le chemin du patient sera comme ceci:

  1. Tout d'abord, il sera envoyé dans un laboratoire, où il subira un test sanguin général, déterminera l'activité des enzymes hépatiques (ALT, AST), le niveau de bilirubine et d'autres indicateurs qui intéresseront le médecin;
  2. La prochaine étape sera un voyage à l'échographie (échographie) des organes abdominaux, où le médecin, ayant trouvé des signes d'hémangiome hépatique, recommandera de clarifier le diagnostic en procédant à un examen complémentaire (TDM, IRM);
  3. La tomodensitométrie (tomodensitométrie), qui présente un certain nombre d'avantages par rapport à l'échographie, et / ou l'IRM (imagerie par résonance magnétique), qui présente une sensibilité et une spécificité élevées, complètent généralement la recherche diagnostique;
  4. L'angiographie est rarement nécessaire, sauf que la tomodensitométrie et l'IRM ne peuvent pas donner une réponse claire à une question passionnante..

Si un hémangiome est suspecté, une biopsie hépatique n'est généralement pas réalisée: il n'y a pas de besoin urgent, de plus, la mise en œuvre d'une telle procédure peut entraîner une complication potentiellement mortelle - saignement massif.

Comment traiter?

Le traitement de l'hémangiome hépatique n'est pas nécessaire si le néoplasme est petit. Lorsqu'elle se développe, des symptômes graves peuvent survenir, nécessitant une ablation chirurgicale de la tumeur pour éliminer.

Les indications pour l'opération sont les critères suivants:

  • hémangiome du lobe droit du foie, ainsi que sa localisation superficielle;
  • la tumeur commence à exercer une pression sur les organes internes et continue de croître;
  • la tumeur peut infecter les principales veines du foie.

Lorsque les hémangiomes hépatiques sont localisés sur les deux lobes de l'organe, mais la chirurgie est interdite.

Médicaments efficaces

L'essence d'une telle thérapie est la prise de médicaments hormonaux. La posologie et la durée sont déterminées individuellement par le médecin traitant.

Les méthodes non chirurgicales suivantes peuvent être utilisées pour traiter les hémangiomes hépatiques:

  • Rayonnement micro-ondes;
  • radiothérapie;
  • exposition à un faisceau laser;
  • application d'azote liquide.

Régime alimentaire pour l'hémangiome hépatique

Avec ce type de maladie, un régime strict n'est pas nécessaire, mais de nombreux médecins recommandent de manger conformément au «Tableau numéro 5».

Il est nécessaire de se débarrasser des «aliments lourds» dans son alimentation quotidienne, de manger des aliments moins gras, frits, fumés, en conserve et salés. De plus, vous devez renoncer à la crème glacée, aux boissons gazeuses et au café fort. Les plats épicés sont totalement exclus. Mangez régulièrement des fruits et légumes frais. Les betteraves, les carottes, les fraises et les agrumes sont particulièrement bénéfiques pour la santé du foie..

Les produits laitiers, le poisson, le foie des animaux sont également nécessaires, riches en vitamine B12, qui joue un rôle important dans le fonctionnement normal du foie..

Méthodes traditionnelles

En combinaison avec le traitement principal de l'hémangiome dans le foie, il est permis d'utiliser des remèdes populaires efficaces. Parfois, avec leur aide, vous pouvez éviter le traitement chirurgical des hémangiomes hépatiques. Les mesures thérapeutiques avec des remèdes populaires impliquent l'utilisation de telles recettes:

  1. Boisson à l'avoine. Vous devez prendre 250 g de graines d'avoine et les placer dans un récipient. Ajouter un litre d'eau, porter à ébullition et attendre 12 heures. Ensuite, vous devez filtrer et prendre 100 ml 3 fois par jour. Une telle thérapie de l'hémangiome dans le foie avec des remèdes populaires dure 1,5 mois.
  2. Collection à base de plantes. Le traitement de l'hémangiome sur le foie avec les remèdes populaires présentés consiste à prendre 15 g de feuilles de racine noire, de tanaisie et de fleurs d'achillée millefeuille. Ajoutez-y 30 g d'herbe, sac pour chat, millepertuis, chélidoine, cerises, plantain. Mettez toutes les herbes dans un récipient et ajoutez 45 g de feuilles de mère et de belle-mère. Prenez 3 petites cuillères de la collection et ajoutez-y 500 litres d'eau. Porter à ébullition, filtrer, filtrer le bouillon en 4 parties et consommer 4 fois par jour. La thérapie de l'hémangiome dans le foie avec les remèdes populaires présentés dure 21 jours.
  3. Thé au citron vert. Prenez une infusion de la boisson tous les jours pendant 60 jours. Le traitement de l'hémangiome sur le foie avec de tels remèdes populaires doit être effectué tous les 60 mois.
  4. Pommes de terre dans le traitement des hémangiomes hépatiques. Il est nécessaire d'enlever la peau de deux ou trois pommes de terre, puis de consommer au cours de la journée 3 fois sous forme de 20 g. Progressivement, il est nécessaire d'augmenter la quantité de pommes de terre consommée à 150 g. Un tel traitement de l'hémangiome du foie avec des remèdes populaires doit être effectué 30 minutes avant les repas.
  5. Sagebrush. La teinture à base de cette plante a un effet positif sur le corps avec un hémangiome dans le foie. Ce produit est vendu prêt à l'emploi. La réception est de 12 gouttes 3 fois par jour. Le cours thérapeutique dure généralement 2 mois. Pour éliminer efficacement les manifestations de l'hémangiome dans le foie, ces cours doivent passer par 3.

Opération

Une opération pour enlever un hémangiome est dangereuse en raison de la probabilité de saignement, car une intervention dans la boule vasculaire est nécessaire. Faites-le dans les cas:

  • grandes tailles - plus de 5 cm;
  • serrer les organes adjacents;
  • la nécessité d'un traitement hormonal;
  • taux de croissance élevé;
  • grossesse planifiée;
  • sentiments d'inconfort;
  • risque de rupture en cas de blessure.

Il est plus facile d'éliminer un néoplasme situé sur la surface externe du foie. Cet orgue a une particularité: il est entièrement restauré, même après qu'une grande partie a été découpée. Les variantes suivantes du comportement de fonctionnement sont possibles:

  • les vaisseaux sont enlevés, tandis que les tissus de l'organe peuvent être préservés;
  • le lobe du foie avec des formations veineuses affectées est excisé;
  • avec une forme caverneuse, une incision est faite, les vaisseaux situés à l'intérieur sont enlevés.

Comment traiter l'hémangiome hépatique qui ne peut être éliminé?

Il y a des cas dans lesquels il est techniquement difficile d'enlever la tumeur, il y a des doutes sur le degré de risque, il y a des maladies concomitantes chez les personnes âgées. Dans de tels cas, une radiothérapie est prescrite..

Si une chirurgie radicale n'est pas possible, il est recommandé:

  • sclérothérapie - l'introduction d'un médicament qui provoque la prolifération de tissu fibreux;
  • embolisation de l'artère alimentant la tumeur - réalisée en introduisant un cathéter avec une préparation spéciale d'une consistance de gel de méthacrylate de polyhydroxyle, la technique perturbe la croissance, conduit à une diminution de l'éducation.

Il existe une méthode pour créer un champ électromagnétique à haute fréquence dans la zone de l'hémangiome, dans lequel la température augmente, ce qui entraîne la mort et la division des tissus tumoraux. Dans tous les cas, vous devez aborder attentivement le régime. Il est nécessaire de prévenir le stress sur le foie et de perturber son fonctionnement..

Complications

Sans traitement, la pathologie peut entraîner de graves complications. Le risque est le plus élevé avec plusieurs processus. Les patients développent:

  • rupture du foie avec hémorragie interne;
  • saignement intestinal des voies biliaires (hémobilie);
  • hépatite;
  • cirrhose du foie avec insuffisance hépatique;
  • jaunisse;
  • ascite prononcée;
  • tordre la jambe du nœud;
  • nécrose et formation d'abcès de la tumeur;
  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • déplacement des organes internes pressés;
  • thrombose des veines de la cavité abdominale;
  • Syndrome de Kazabach Merritt - un trouble du système de coagulation avec une baisse des taux de plaquettes, une thrombose intravasculaire;
  • transformation maligne et métastase.

Prévoir

Avec un petit hémangiome, le pronostic est favorable: en règle générale, un néoplasme jusqu'à 4-5 cm de taille ne provoque pas de détérioration grave du bien-être et ne limite pas les capacités physiques du patient. Après l'ablation des grands hémangiomes, la possibilité de rechute n'est pas exclue. La dégénérescence maligne des hémangiomes est extrêmement rare. L'un des signes de malignité peut être la croissance rapide d'un néoplasme..

La prévention

Dans ce cas, les mesures préventives comprennent:

  • maintenir un mode de vie sain;
  • il n'est pas recommandé d'utiliser vous-même des médicaments contenant des hormones - des œstrogènes sans ordonnance d'un médecin;
  • prévenir les lésions hépatiques;
  • observation systématique par un médecin spécialiste si vous suspectez ou avez une prédisposition au développement d'hémangiomes.

Si vous suspectez une maladie du foie, vous devez consulter rapidement un médecin. Le médecin procédera à l'examen nécessaire, prescrira des tests et des examens sur la base desquels il pourra diagnostiquer, prescrire un traitement adéquat et esquisser un autre plan de surveillance de l'état de santé.

Hémangiome du foie qu'est-ce que c'est et quelles sont les causes

L'hémangiome est un néoplasme vasculaire qui peut se former dans tous les tissus du corps humain, y compris le tissu parenchymateux du foie. Souvent, la tumeur est petite et asymptomatique, cependant, lorsqu'elle est exposée à certains facteurs défavorables, la formation commence à se développer rapidement. Dans ce cas, le risque de développer des complications dangereuses pour la santé et même la vie du patient est élevé..

Caractéristiques de la pathologie

L'hémangiome du foie est un néoplasme à évolution bénigne. La tumeur se forme dans le parenchyme hépatique. Le corps de l'éducation est constitué de petits vaisseaux sanguins étroitement liés les uns aux autres. L'hémangiome, dans la plupart des cas, se caractérise par une croissance lente ou modérée, n'a pas tendance à être maligne (dégénérescence en cancer malin). Mais, malgré cela, le patient a besoin d'un traitement compétent pour éviter la croissance de l'éducation et le développement de complications..

Il existe différents types d'hémangiomes hépatiques. Il:

  1. Forme caverneuse. Le corps de l'hémangiome est constitué du tissu vasculaire des capillaires, à partir duquel des cavités spéciales sont formées. Le sang s'accumule dans ces cavités. La tumeur est capable de croître assez rapidement, atteignant plus de 20 cm de diamètre et affectant de grandes zones du foie. Les symptômes de la maladie ne sont pas très prononcés, mais, malgré cela, la pathologie de cette forme nécessite un traitement obligatoire, car le risque de rupture de l'hémangiome est très élevé, surtout s'il existe une tendance à la croissance dynamique du néoplasme;
  2. L'hémangiome capillaire est considéré comme plus fréquent. Le néoplasme se distingue par des cavités plus petites, qui sont également formées à partir des tissus des vaisseaux sanguins. La tumeur est petite, se développe lentement, la pathologie se déroule sans l'une ou l'autre manifestation, c'est-à-dire qu'elle est asymptomatique. L'augmentation rapide de la taille de la tumeur est extrêmement rare, dans environ 10 à 15% des cas;
  3. La forme atypique est assez rare, le plus souvent, en l'absence de traitement rapide des hémangiomes d'autres variétés. Une caractéristique distinctive des néoplasmes atypiques est leur structure. Si les hémangiomes ordinaires sont recouverts d'une membrane molle, l'hémangiome atypique est recouvert d'une capsule dure constituée de particules de tissu kératinisé de l'organe affecté.

Signes caractéristiques

Malgré le fait que l'hémangiome hépatique est une pathologie congénitale, les premiers symptômes indiquant la présence d'une tumeur peuvent déjà apparaître à l'âge adulte ou même dans la vieillesse. Cela est dû au fait que la tumeur, dans la plupart des cas, se développe assez lentement et, à une taille insignifiante, ne se manifeste en aucune façon. Les signes suivants peuvent indiquer la présence d'un hémangiome:

  1. Inconfort, sensation de lourdeur et de plénitude du côté droit;
  2. Symptômes de dommages toxiques au corps, en particulier faiblesse, accès de nausée, accompagnés de vomissements;
  3. Douleurs douloureuses paroxystiques dans l'hypochondre droit;
  4. Des éructations et un goût amer dans la bouche (ce symptôme se manifeste après le réveil ou un repas copieux);
  5. Une augmentation de la taille de l'organe affecté (dans certains cas, le foie est tellement élargi qu'il peut être ressenti à la palpation);
  6. Lourdeur dans l'estomac;
  7. Jaunissement de la peau et du blanc des yeux;
  8. Troubles du processus digestif, accompagnés de changements dans les selles, douleurs abdominales.

Symptômes

Souvent, l'hémangiome hépatique ne se manifeste d'aucune manière, mais si la tumeur commence à se développer, des manifestations cliniques caractéristiques du processus pathologique apparaissent.

Symptômes initiauxLe patient ressent un léger inconfort, une douleur modérée, localisée dans l'hypochondre droit. Après avoir mangé de la nourriture (surtout en cas de suralimentation), il peut y avoir une lourdeur dans l'abdomen, une faiblesse, de rares épisodes de nausée.
Symptômes de croissance rapide de l'hémangiomeAvec une augmentation de la taille de la tumeur, le foie est perturbé, ce qui entraîne le développement de symptômes tels que:
  1. Une augmentation de la taille de l'organe affecté;
  2. Jaunissement (la peau et le blanc des yeux acquièrent une couleur jaunâtre caractéristique);
  3. Détérioration du bien-être général;
  4. Changements dans la consistance des selles et des selles (les selles deviennent décolorées et plus minces);
  5. Douleur douloureuse dans le côté droit. Le syndrome douloureux a un caractère prononcé et prolongé.
Symptômes du développement de complicationsUn hémangiome à croissance rapide peut entraîner des complications très dangereuses. Dans ce cas, le patient développe un tableau clinique prononcé, qui comprend des signes tels que:

  1. Violation du processus de coagulation sanguine;
  2. Saignement interne abondant résultant d'une violation de l'intégrité du néoplasme;
  3. Insuffisance hépatique, se manifestant sous la forme d'une intoxication sévère du corps, une détérioration significative de l'état du patient;
  4. Thrombose tumorale, accompagnée de la mort des hépatocytes (cellules hépatiques fonctionnelles), du développement de la suppuration, de l'intoxication septique du sang.

Étapes de développement du processus pathologique

En fonction des manifestations disponibles (ou en leur absence), les étapes suivantes du développement de l'hémangiome sont distinguées:

ÉtapeCaractéristique
Stade asymptomatiqueIl n'y a pas de manifestations du processus pathologique, le patient ne sait même pas la présence d'un problème. À ce stade, la taille de l'hémangiome ne dépasse pas 3 cm La tumeur, dans la plupart des cas, est découverte par hasard, lors de divers examens prévus. Le patient a une seule tumeur affectant 1 lobe du foie.
Étape simpleLa tumeur est caractérisée par une croissance lente. Au fil du temps, le patient développe des symptômes de gravité modérée. Il s'agit d'un inconfort du côté droit, de légers troubles du processus digestif, d'une légère faiblesse. 2 lobes de l'organe sont touchés.
Étape compliquéeSi l'hémangiome atteint une taille importante (plus de 5 à 10 cm), le tableau clinique devient plus clair et plus développé. Il existe des signes de dysfonctionnement hépatique, tels que jaunissement, indigestion persistante, épisodes de nausées et de vomissements et des selles dérangées. Les tumeurs se trouvent dans trois lobes.
Stade atypiqueLa structure de la tumeur est transformée, elle se recouvre d'une coquille dure et continue de croître. Dans ce cas, il y a une diminution significative de la fonctionnalité du foie, ainsi qu'une compression des tissus des organes internes voisins, ce qui perturbe également leur travail..

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de l'hémangiome est une entreprise assez difficile, car cette maladie ne présente pas de symptômes spécifiques. De plus, la tumeur est très difficile à distinguer d'autres lésions hépatiques telles que kystes, adénomes, cancers malins. Par conséquent, un concept tel que le diagnostic différentiel est d'une grande importance. Pour poser un diagnostic, le patient doit subir un examen complet, qui comprend des procédures telles que:

  1. Échographie et Doppler couleur. Ces méthodes permettent d'établir la présence d'un hémangiome, de déterminer sa localisation et sa taille;
  2. CT utilisant un agent de contraste;
  3. L'IRM permet de détecter la présence d'hémangiome dans 90% des cas. Cependant, si nous parlons de formations mineures (moins de 2-3 cm de diamètre), ces tumeurs peuvent être facilement confondues avec des angiosarcomes malins ou des métastases de tumeurs cancéreuses au foie. Pour écarter une erreur, le patient devra subir une deuxième procédure d'IRM après quelques mois. Les tumeurs malignes se développent rapidement, tandis que les hémangiomes, dans la plupart des cas, se caractérisent par une croissance lente;
  4. SPECT est une méthode d'examen moderne qui vous permet d'obtenir des images en trois dimensions, dans lesquelles même les petits hémangiomes seront clairement visibles. Cette méthode de diagnostic est fondamentalement nouvelle et n'est pas encore disponible dans toutes les institutions médicales;
  5. Artériographie. Cette méthode de recherche détermine le déplacement de l'emplacement de l'artère hépatique, et, en fonction des données obtenues, permet de conclure sur la présence d'un hémangiome, sa taille, sa structure;
  6. Une biopsie est rarement pratiquée. Cette étude n'est recommandée qu'après tomodensitométrie et IRM (si les données obtenues au cours de ces procédures niaient la possibilité de développer des tumeurs malignes). Dans d'autres cas, la biopsie n'est pas recommandée, car si un patient développe un angiosarcome, le risque de lésions tumorales lors de la collecte de matériel pour la recherche augmente considérablement et la probabilité de saignement abondant est extrêmement élevée..

Thérapies

En fonction de la taille de la tumeur et de la possibilité de développer des complications dangereuses, une méthode de traitement conservatrice ou radicale est choisie. Jusqu'à récemment, la pharmacothérapie n'était pas utilisée, le seul moyen d'éliminer l'hémangiome était la chirurgie.

Chirurgie

L'ablation radicale de l'hémangiome est nécessaire dans les cas où:

  1. La tumeur a des dimensions importantes (plus de 5 cm);
  2. Il y a une tendance à une croissance rapide (le néoplasme augmente de plus de moitié au cours de l'année);
  3. Le corps de la tumeur comprime les vaisseaux sanguins, le tissu hépatique et les organes voisins;
  4. Une lésion infectieuse du tissu néoplasique s'est produite;
  5. Une thrombose de la tumeur et la mort de tissus hépatiques sains se développent;
  6. Il existe une menace de rupture de l'hémangiome;
  7. Il y a des soupçons de dégénérescence néoplasique.

Les contre-indications à la chirurgie radicale sont:

  1. Dommages aux gros vaisseaux sanguins lorsque la tumeur se développe dans leurs parois;
  2. Pathologies hépatiques graves telles que la cirrhose;
  3. Formations multiples affectant 3-4 lobes du foie.

Il existe des types d'opérations chirurgicales pour éliminer les hémangiomes tels que:

  1. L'énucléation est l'exfoliation des tissus pathologiques. Cette méthode est considérée comme la moins invasive, car elle vous permet de préserver des zones saines à proximité de l'organe;
  2. Résection - ablation d'une tumeur avec du tissu hépatique sain situé à proximité immédiate;
  3. Embolisation - injection d'alcool polyvinylique dans la zone tumorale. Cette méthode vous permet d'arrêter la croissance de la tumeur et de réduire sa taille. Pour les néoplasmes volumineux, l'embolisation est utilisée comme procédure préparatoire avant la chirurgie;
  4. Destruction par radiofréquence - exposition à des rayons d'une certaine fréquence, qui ont un effet néfaste sur le corps de la tumeur, ce qui conduit à sa réduction et, dans certains cas, à sa disparition complète. L'exposition se fait à travers la peau, mais pour obtenir un résultat plus efficace, il est recommandé d'utiliser un émetteur miniature, qui est introduit dans la lésion par une petite ponction (méthode laparoscopie).

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments pour éliminer les hémangiomes hépatiques ont commencé à être utilisés relativement récemment (auparavant, ils utilisaient exclusivement une méthode chirurgicale pour éliminer les hémangiomes). Des moyens éprouvés tels que:

NomLa descriptionRègles d'admissionPrix
Sorafenib
Un médicament antinéoplasique produit sous la forme de comprimés jaunâtres, recouverts d'une pellicule dense. L'agent affecte négativement les cellules des néoplasmes pathologiques, contribue à leur destruction et à leur mort. En conséquence, la taille de la tumeur diminue et les petits hémangiomes disparaissent complètement..La dose quotidienne est de 800 mg. Les comprimés sont pris 1 fois pour 4 pcs., 2 fois pour 2 pcs., Ou dans les intervalles entre les repas pour 1 pc. Le calendrier d'admission est déterminé individuellement par le médecin. Le cours du traitement peut varier..Environ 64000 roubles.Filachromine

Le médicament sous forme de gélules a un effet antitumoral visant à arrêter la croissance rapide des néoplasmes.Le dosage est déterminé individuellement. Habituellement, 400 ou 600 mg par jour sont prescrits, dans ce cas, le médicament doit être pris une fois par jour. Si nécessaire, la posologie est augmentée à 800 mg, puis cette quantité est divisée en 2 doses. Durée du cours - aussi longtemps que nécessaire.Environ 9000 roubles.

Facteurs de formation et de croissance des hémangiomes

Une variété de causes indésirables peuvent entraîner un problème, telles que:

  1. Sexe (chez les femmes, les hémangiomes sont plus fréquents);
  2. Catégorie d'âge (les tumeurs apparaissent à l'âge adulte);
  3. Pèse l'hérédité;
  4. Grossesse;
  5. Troubles hormonaux, en particulier, un changement brusque du niveau de l'hormone sexuelle féminine - œstrogène;
  6. Lésion traumatique du foie.