Principal
Cirrhose

Causes et traitement de l'hémangiome chez les nouveau-nés

L'hémangiome chez les nouveau-nés est un néoplasme bénin. Il se forme à l'aide de tissus vasculaires qui apparaissent chez les jeunes enfants. Les anomalies du développement embryonnaire du système vasculaire sont la cause la plus fréquente du développement de l'hémangiome. La tumeur a une teinte bleue ou violette. Il s'élève au-dessus de la peau et peut être complètement plat. Parfois, des saignements surviennent.

Classification commune

Les néoplasmes hémangiotiques sont classés selon différents critères. Tous diffèrent par le mécanisme de développement et les manifestations cliniques. Les types suivants peuvent être distingués:

  • Hémangiome capillaire chez les nouveau-nés (simple). Il comprend un grand nombre de vaisseaux capillaires qui apparaissent sur la peau. Ce type de néoplasme est diagnostiqué chez 93% des patients..
  • Caverneux. Il se manifeste sous la peau, possède plusieurs cavités qui se remplissent progressivement de sang..
  • Combiné. En apparence, le néoplasme ressemble à une tumeur. Il combine les signes d'hémangiomes simples et caverneux. La maladie peut se manifester sur la peau et sous l'épithélium.
  • Mixte. Le néoplasme diffère des autres par son type, sa structure multi-tissulaire. L'hémangiome commence à se développer à la suite de lésions des tissus conjonctifs, nerveux, vasculaires et lymphatiques.

Souvent, l'hémangiome chez les nourrissons est diagnostiqué immédiatement après la naissance. Une telle tumeur est considérée comme congénitale. La tâche principale du médecin est d'établir un diagnostic précis, de prescrire le traitement approprié pour un nouveau-né..

Causes courantes

Des néoplasmes hémangiotiques peuvent survenir chez les bébés pour diverses raisons. Il est important d'établir le facteur qui conduit au développement de la pathologie afin d'empêcher son développement à l'avenir. Il y a plusieurs raisons principales:

  • une femme donne naissance à un enfant à l'âge adulte;
  • pendant la gestation, des pathologies graves se développent;
  • la naissance de jumeaux ou de triplés;
  • naissance prématurée;
  • mauvaise situation environnementale, air pollué;
  • exacerbation des pathologies endocriniennes pendant la grossesse;
  • au premier trimestre, la mère a été diagnostiquée avec des infections, des pathologies virales.

Si une femme, en portant un enfant, abuse de médicaments interdits ou dangereux, le bébé peut naître avec une pathologie déjà congénitale. Il est important de suivre toutes les recommandations du gynécologue et de ne pas s'auto-traiter afin de prévenir le développement d'un hémangiome.

Manifestations cliniques

En apparence, un hémangiome peut être confondu avec une taupe ordinaire. De telles tumeurs peuvent apparaître immédiatement après la naissance d'un bébé ou dans les premiers mois..

Des formations apparaissent souvent dans les zones suivantes du corps:

  • cuir chevelu (souvent à l'arrière de la tête ou du cou);
  • visage, yeux, paupières, front, lèvres, joues;
  • bras, bas du dos, abdomen ou haut du dos, jambe;
  • membrane muqueuse des lèvres, de la langue, des organes génitaux, de l'anus.

L'hémangiome est une maladie dangereuse dans laquelle les tissus osseux, crâniens et vertébraux peuvent être affectés. Dans certaines situations, la pathologie affecte les surfaces intraorganiques, le foie et d'autres organes. Le traitement de l'hémangiome chez les nouveau-nés doit être pris en charge par un médecin qui étudie les antécédents, les manifestations et l'évolution de la maladie du patient. La bosse se produit souvent sur les jambes, le visage et la tête.

Stades de développement et caractéristiques de la maladie

L'hémangiome peut se développer chez les bébés d'âges différents. Il y a les étapes suivantes:

  • Prolifératif. La maladie commence à progresser activement. La période maximale de développement de la pathologie est de 6 mois. Pendant ce temps, la tumeur se développe au maximum, atteint ses paramètres finaux..
  • Involutionnaire. Cette étape est caractérisée par un développement inversé. Il cesse de croître activement à l'âge de 10 ans. Parfois, des cicatrices, des cicatrices peuvent rester sur les zones touchées.

Un hémangiome chez un nouveau-né peut s'élever au-dessus de la peau, être au même niveau. Taille moyenne 0,1-15 cm Lors de la palpation, le néoplasme est plutôt chaud.

Les hémangiomes diffèrent des autres tumeurs pathologiques non seulement par leur structure, mais aussi par leurs caractéristiques externes:

  • Simple ou plat. Ce n'est que dans de rares cas que de légères bosses peuvent survenir. La tache a un contour clair, a une teinte bleue ou violette. Si vous appuyez légèrement sur la tumeur capillaire, la tache rouge commence à s'estomper. Une caractéristique importante est un retour rapide de la teinte d'origine lorsque la pression s'arrête.
  • L'hémangiome de type caverneux chez les nourrissons diffère des autres variétés par une teinte bleu vif. Lorsqu'un impact est exercé sur les tissus environnants ou que l'enfant pleure beaucoup, le néoplasme acquiert une teinte plus intense, augmente en taille.
  • Hémangiome combiné. Il a une combinaison de signes de néoplasmes simples et caverneux.
  • Type mixte. La tumeur se manifeste en fonction du type de tissu qui y prédomine.

La croissance active de l'hémangiome dans l'enfance peut se développer non seulement en largeur, mais également en profondeur. Cette pathologie s'accompagne d'une forte pression des tissus mous, d'une perturbation du fonctionnement des organes voisins. Le gonflement sous-cutané est clairement visible sur le corps. De tels néoplasmes chez les enfants peuvent être traumatisés. Si un enfant touche accidentellement une tumeur, elle peut saigner..

Avec de tels dommages, une infection se joint parfois. Il affecte souvent les organes internes. Il est important de ne pas manquer l'apparition de signes caractéristiques afin de déterminer en temps opportun la pathologie et de commencer le traitement. L'hémangiome de type simple subit souvent une régression spontanée. Les tumeurs peuvent disparaître d'elles-mêmes à différents âges. Le processus de régression est caractérisé par une augmentation progressive des zones pâles. Ils apparaissent dans la partie centrale de la tumeur, se propagent à la périphérie.

Mesures diagnostiques

Une tumeur hémangiotique ne présente pas de danger grave pour l'enfant. Mais sa principale caractéristique est une activité destructrice progressive. Lorsqu'une tumeur commence à pénétrer profondément dans les tissus mous, elle peut endommager les organes vitaux. Le néoplasme interfère avec leur fonctionnement normal. Dans ce cas, le patient a besoin d'un diagnostic urgent et complet. Les tumeurs pouvant entraîner de graves complications doivent être éliminées de toute urgence.

Pour confirmer le diagnostic, le médecin vous prescrira un diagnostic complet. Il comprend la recherche en laboratoire, les techniques matérielles. Les plus informatifs peuvent être distingués:

  • Examen dermatologique. Le spécialiste effectue une microscopie à épiluminescence superficielle de la peau. Il s'agit de la méthode de recherche la plus informative pour effectuer une analyse précise de la surface du derme et visualiser les structures morphologiques intradermiques. Les dermatoscopes sont électroniques et manuels. Pour un diagnostic précis, une mesure électronique du site est utilisée, une détermination visuelle de la nature des bords du naevus. Le résultat est un tracé de couleurs à trois zones. Ils démontrent le niveau de danger pour la santé du patient.
  • Diagnostic par ultrasons. Les médecins étudient l'épaisseur et la structure de chaque couche de la peau, déterminent la profondeur du néoplasme, la structure de l'écho. Cette technique de recherche vous permet de surveiller en temps opportun l'efficacité du traitement prescrit. La procédure est totalement indolore. Pour une surveillance dynamique du patient, il peut être prescrit plusieurs fois.
  • Examen angiographique. Pour effectuer un tel diagnostic, l'enfant doit être hospitalisé pendant plusieurs jours. Un cathéter intraveineux est inséré pour administrer des analgésiques et un sédatif. La tâche principale est d'accéder au néoplasme et d'effectuer une ponction. De plus, une analyse de l'état des vaisseaux sanguins est effectuée.
  • CT scan. Il s'agit d'une méthode de diagnostic radiologique par rayons X. Il y a un dosage de rayonnement pendant la procédure. Cette méthode d'examen est prescrite uniquement selon les directives d'un médecin..
  • Imagerie par résonance magnétique. Il s'agit d'une méthode de recherche moderne qui utilise la résonance magnétique nucléaire. Lors de l'examen, le médecin mesure la réponse électromagnétique des atomes d'hydrogène. L'IRM montre le signal provenant des tissus mous.

Avant l'examen, vous devez obtenir les recommandations appropriées du médecin, qui concernent la préparation correcte du patient. Avec l'enfant, les parents doivent être présents pour faciliter le transfert des types de laboratoire et de recherche instrumentale.

Méthodes de traitement

Lors du choix d'une tactique efficace pour traiter les formations hémangiotiques, le médecin détermine les caractéristiques de développement, la profondeur de la croissance tumorale profondément dans les tissus mous. Ils peuvent être situés à la surface de la peau sans se développer. De tels néoplasmes ne menacent pas la santé de l'enfant, le médecin ne prend donc aucune mesure, surveille son état.

Lorsqu'une tumeur met la vie en danger, progresse rapidement et augmente de taille, elle est alors retirée de toute urgence. Les indications de la chirurgie sont une tendance aux saignements, aux traumatismes, à l'emplacement de la formation sur la paupière supérieure ou inférieure. Les manipulations chirurgicales aident à se débarrasser rapidement de la tumeur. Il existe plusieurs indications principales pour la procédure:

  • l'emplacement de la formation sur la tête, le visage, dans la région génitale;
  • localisation intraoculaire, lésion de la muqueuse buccale;
  • complications;
  • croissance tumorale progressive.

Si un enfant a au moins une indication, il est opéré. Les manipulations chirurgicales ne s'appliquent pas aux nouveau-nés ou aux enfants qui ne se sentent pas bien.

L'ablation de la tumeur est réalisée de différentes manières:

  • une intervention chirurgicale est indiquée pour les grandes lésions d'une partie du corps;
  • la thérapie au laser est la technique la plus efficace;
  • cryothérapie (les médecins congèlent l'hémangiome vasculaire avec de l'azote liquide);
  • sclérosant (une solution spéciale est versée dans le néoplasme, ce qui provoque un blocage des vaisseaux sanguins, prive la tumeur de nutrition);
  • moxibustion (élimination de la formation par action électrique).

La radiothérapie aux rayons X peut être effectuée sur la base des indications d'un médecin. L'hémangiome est sensible aux radiations, il commence donc à diminuer progressivement de taille. Les matériaux retirés doivent être envoyés pour examen histologique.

Après la chirurgie, le patient nécessite une période de rééducation. Les médecins prescrivent des médicaments qui ont des effets antibiotiques. La plaie est traitée tous les jours avec des agents antiseptiques.

Médicaments et médecine traditionnelle

Si l'hémangiome provoque de graves complications, des médicaments sont prescrits au patient. Le plus efficace est l'hormonothérapie, l'utilisation de propranolol. Ces médicaments contribuent à la résorption rapide de la tumeur..

Le bloqueur Propranolol aide à réduire la pression accrue dans les vaisseaux du néoplasme. En conséquence, la nourriture s'arrête, les cellules et les tissus mous commencent à mourir progressivement. Le schéma thérapeutique présenté est le plus efficace. L'un des principaux avantages est de prévenir la re-formation des hémangiomes.

Certains médecins prescrivent des gouttes anti-glaucome aux patients pour réduire les symptômes. Il est inacceptable d'utiliser la médecine traditionnelle pour les enfants présentant une progression de l'hémangiome. Les infusions de jus de noix verte, de pissenlit ou de chélidoine ne peuvent être utilisées qu'après consultation d'un médecin.

Le développement de tumeurs hémangiotiques est diagnostiqué chez un enfant sur dix. Dans certains d'entre eux, l'éducation commence à diminuer d'elle-même. Ce processus peut prendre plusieurs années. Si l'hémangiome augmente rapidement en taille, vous avez besoin d'aide et de consultation avec un médecin. Il y a une forte probabilité de développer des complications. Seul un médecin peut prescrire un diagnostic, confirmer la présence d'une pathologie et choisir une thérapie efficace. Il déterminera la cause exacte de l'hémangiome chez le nouveau-né afin d'éliminer rapidement ce facteur.

Hémangiome chez les nouveau-nés

L'hémangiome chez les nouveau-nés est une tumeur vasculaire bénigne qui est l'un des néoplasmes bénins les plus courants chez les enfants..

L'hémangiome est détecté chez 1 à 10% des nouveau-nés, les filles sont plus sensibles à la maladie. Dans environ 80% des cas, la tumeur est localisée sur la peau, dans 60% des cas des hémangiomes sont enregistrés chez les nouveau-nés sur la tête et le cou. La croissance la plus intense d'un néoplasme se produit au cours des six premiers mois de la vie. Ensuite, la croissance du néoplasme ralentit généralement, dans 6-7% des cas, la tumeur se développe (involution).

Causes de l'hémangiome chez les nouveau-nés et facteurs de risque

Les causes de l'hémangiome chez les nouveau-nés ne sont pas entièrement comprises. Il a été constaté que la survenue de la maladie est facilitée par des anomalies dans le développement des vaisseaux sanguins pendant la période prénatale. Le développement d'un hémangiome, très probablement, se produit dans le contexte de dommages aux angioblastes (cellules à partir desquelles les vaisseaux sanguins de l'embryon sont ensuite formés) à 7-10 semaines de grossesse.

Les facteurs de risque pendant la grossesse comprennent:

  • prendre des médicaments tératogènes;
  • les maladies infectieuses, en particulier virales;
  • exacerbation ou développement de troubles endocriniens;
  • conflit rhésus;
  • grossesse multiple;
  • plus de 35 ans;
  • situation écologique défavorable.

L'évolution pathologique de la grossesse et de la prématurité est également importante - les hémangiomes sont plus souvent retrouvés chez les enfants nés prématurément.

Formes de la maladie

En fonction des signes morphologiques, on distingue les types d'hémangiomes suivants:

  • simple ou capillaire;
  • caverneux ou caverneux;
  • combiné (combinant des signes de simple et caverneux);
  • mixte (en plus des tumeurs vasculaires, d'autres éléments sont présents).

Les hémangiomes chez les nouveau-nés peuvent être uniques ou multiples, et de taille - petite, grande ou étendue.

Selon le taux de développement des hémangiomes, il existe:

  • à croissance lente;
  • à croissance rapide;
  • sans croissance.

Stades de la maladie

Dans le tableau clinique des hémangiomes, on distingue un stade de croissance tumorale active, un stade d'arrêt de la croissance et, dans certains cas, un stade de développement inverse.

L'hémangiome est détecté chez 1 à 10% des nouveau-nés, les filles sont plus sensibles à la maladie. Dans environ 80% des cas, la tumeur est localisée sur la peau, dans 60% des cas des hémangiomes sont enregistrés chez les nouveau-nés sur la tête et le cou.

Symptômes

L'hémangiome chez les nouveau-nés se trouve généralement dans les premiers jours, moins souvent une semaine de vie. Habituellement, les néoplasmes sont localisés sur le cuir chevelu, le visage (sur le nez, les joues, les paupières), les muqueuses de la cavité buccale, les organes génitaux, le haut du corps, les membres supérieurs et inférieurs. Moins fréquemment, les hémangiomes se forment dans les organes internes et les os..

L'hémangiome chez les nouveau-nés est un néoplasme plat ou grumeleux ou caverneux qui s'élève au-dessus de la surface de la peau, avec une couleur allant du rose pâle au bordeaux avec une nuance cyanotique, allant de 1 mm à 10 cm de diamètre, et parfois même plus. Les hémangiomes superficiels sont caractérisés par une asymétrie de température: gonflement vasculaire au toucher d'une température plus élevée que les tissus environnants.

Hémangiomes capillaires

L'hémangiome capillaire chez les nouveau-nés dépasse légèrement au-dessus de la surface de la peau et ne s'étend généralement pas aux couches profondes de la peau. La taille ne dépasse généralement pas 1 cm de diamètre.

L'hémangiome capillaire de l'œil se forme sous la forme d'une croissance limitée de couleur rouge vif. La tumeur s'élève au-dessus de la surface de la peau, augmente de taille lorsque l'enfant pleure ou hurle et devient pâle lorsqu'elle est pressée. L'hémangiome capillaire de l'œil se produit généralement dans la paupière supérieure, peut se propager dans l'orbite. En cas de régression du néoplasme, une tache d'hypopigmentation ou une cicatrice reste à sa place.

Hémangiomes caverneux

L'hémangiome caverneux chez les nouveau-nés a une structure molle. Le plus souvent, il est localisé sur la peau, mais il peut également se former dans des organes à apport sanguin abondant (cerveau, poumons, foie, rate, reins, glandes surrénales). En règle générale, avec la localisation interne, l'hémangiome caverneux est asymptomatique, étant détecté soit par accident lors de l'examen pour une autre raison, soit avec le développement d'un saignement, qui est généralement causé par un traumatisme. L'hémangiome interne peut mettre la vie en danger.

L'hémangiome caverneux de l'œil a l'apparence d'une tache rose clairement délimitée qui ne s'estompe pas lorsqu'elle est pressée. Avec la progression du processus pathologique, le néoplasme acquiert une couleur pourpre ou rouge foncé. Cette forme d'hémangiome n'est généralement pas sujette à une régression spontanée. La peau sous la tumeur peut devenir rugueuse, lâche, nodulaire, enflammée ou saigner.

Hémangiomes combinés

Les hémangiomes combinés présentent des signes de parties capillaires et caverneuses, cutanées et sous-cutanées. Les manifestations cliniques dépendent de la prédominance du composant capillaire ou caverneux.

Dans environ 7% des cas, les hémangiomes du nouveau-né progressent au cours de la première année de vie, puis subissent une régression, qui peut cependant être prolongée - parfois jusqu'à la puberté.

Hémangiomes mixtes

La forme mixte de l'hémangiome est caractérisée par une structure complexe et comprend des éléments de tissus vasculaires et autres (lymphoïdes, conjonctifs, nerveux). L'apparence et la consistance de ces néoplasmes dépendent de leurs composants constitutifs..

La régression spontanée de l'hémangiome commence par l'apparition de zones de couleur pâle au centre du néoplasme, qui se propagent progressivement à la périphérie de la tumeur. La tumeur régresse sur plusieurs années.

Diagnostique

Pour les hémangiomes chez les nouveau-nés, l'examen est effectué par un pédiatre, un dermatologue et un chirurgien. En fonction de la localisation du néoplasme, il peut être nécessaire de consulter un ophtalmologiste, un oto-rhino-laryngologiste, un urologue, un gynécologue, etc..

Pour déterminer le type d'hémangiome et développer des tactiques de traitement, les résultats du diagnostic physique et des études supplémentaires sont utilisés.

Pour déterminer la profondeur de la propagation du néoplasme et les caractéristiques de sa structure, un examen échographique de la tumeur cutanée est effectué avec mesure de la vitesse du flux sanguin dans le parenchyme du néoplasme et dans les vaisseaux sanguins périphériques..

L'angiographie peut être utilisée pour étudier les caractéristiques de l'apport sanguin d'une tumeur vasculaire. Afin de déterminer l'implication des structures environnantes dans le processus pathologique, il peut être nécessaire de réaliser une radiographie (thorax, os du crâne, etc.) ou une imagerie par résonance magnétique.

La détection du syndrome de Kazabach-Meritt est effectuée en déterminant le nombre de plaquettes et en effectuant un coagulogramme.

Le diagnostic différentiel de l'hémangiome est effectué avec un angiome glomique, un carcinome épidermoïde, un granulome pyogène, des kystes, des naevus et d'autres malformations des vaisseaux sanguins.

Les hémangiomes sont plus souvent retrouvés chez les enfants nés prématurément.

Traitement de l'hémangiome chez les nouveau-nés

Les hémangiomes capillaires disparaissent parfois spontanément.Par conséquent, avec une évolution standard simple de la maladie, des tactiques d'attente sont généralement choisies.

Les hémangiomes chez les nouveau-nés sur la tête, la bouche, le cou, la région anogénitale, ainsi que les néoplasmes présentant une croissance agressive, doivent être traités le plus tôt possible, littéralement au cours des premières semaines de vie. Un traitement précoce est également indiqué dans le développement de saignements, d'infections ou de nécroses.

La cryothérapie est utilisée pour les hémangiomes d'une taille allant jusqu'à 2 à 2,5 cm, situés non sur le visage, ainsi qu'à une faible vitesse de circulation sanguine. La cryodestruction est la meilleure méthode pour éliminer les hémangiomes situés sur le dos.

Pour les hémangiomes situés dans des endroits anatomiquement significatifs (membrane muqueuse de la cavité buccale, paupière, région de l'oreille, etc.), une méthode de sclérose peut être utilisée, au cours de laquelle un sclérosant est introduit dans le néoplasme - une substance qui provoque le remplacement du tissu tumoral par du tissu conjonctif. Cette méthode est généralement utilisée pour traiter les hémangiomes caverneux..

L'électrocoagulation est utilisée pour éliminer les néoplasmes ne dépassant pas 5 mm de diamètre, ainsi que pour éliminer les restes de tumeur après un traitement avec d'autres méthodes.

La radiothérapie n'est pas utilisée pour traiter les hémangiomes chez les nouveau-nés. Son utilisation n'est autorisée que chez les enfants de plus de 6 mois pour le traitement des néoplasmes localisés sur les organes internes, ainsi que des hémangiomes caverneux sous-cutanés.

La résection chirurgicale de l'hémangiome chez les nouveau-nés n'est pas réalisée, et rarement chez les enfants plus âgés. Si nécessaire, ils y recourent au plus tôt lorsque l'enfant atteint 3 mois. Les indications de la chirurgie sont la progression rapide de la tumeur et sa grande taille..

Avec une localisation profonde du néoplasme, une localisation inaccessible de la tumeur, une grande zone de la lésion, plusieurs méthodes sont combinées.

Complications et conséquences possibles

Les hémangiomes chez les nouveau-nés peuvent provoquer des saignements, ce qui est particulièrement dangereux en cas de trouble de la coagulation. Une autre complication est l'ulcération du néoplasme, qui survient lorsque la tumeur est localisée dans la région génitale et dans d'autres zones facilement traumatisées..

La croissance d'une tumeur vasculaire plus profonde peut entraîner une compression des structures anatomiques et une perturbation du fonctionnement des organes voisins.

Prévoir

Dans environ 7% des cas, les hémangiomes chez les nouveau-nés progressent au cours de la première année de vie, puis subissent un développement inverse, qui peut cependant se prolonger - parfois jusqu'à la puberté. Dans d'autres cas, le pronostic est également favorable, en particulier avec un traitement adéquat en temps opportun..

La prévention

La prévention de l'hémangiome chez les nouveau-nés est effectuée pendant la grossesse. Pour cela, il est recommandé:

  • enregistrement précoce d'une femme enceinte, passage en temps opportun de tous les examens nécessaires, c'est-à-dire surveillance de l'état de santé;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • éviter un effort physique excessif;
  • éviter tout contact avec des patients infectieux, ainsi que de grands rassemblements de personnes lors d'épidémies saisonnières d'infections virales.

En cas d'hémangiome chez un nouveau-né, les parents doivent consulter le plus tôt possible des spécialistes pour l'initiation rapide du traitement, ce qui fournira un bon effet cosmétique.

Vidéo YouTube liée à l'article:

Éducation: 2004-2007 "First Kiev Medical College" spécialité "Laboratoire de diagnostic".

Les informations sont généralisées et fournies à titre informatif uniquement. Au premier signe de maladie, consultez votre médecin. L'automédication est dangereuse pour la santé!

Nous utilisons 72 muscles pour prononcer même les mots les plus courts et les plus simples..

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

Même si le cœur d'une personne ne bat pas, il peut encore vivre pendant une longue période de temps, ce qui nous a été démontré par le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté pendant 4 heures après que le pêcheur s'est perdu et s'est endormi dans la neige.

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas en manger plus de deux tranches par jour..

On pensait autrefois que le bâillement enrichit le corps en oxygène. Cependant, cette opinion a été réfutée. Les scientifiques ont prouvé qu'en bâillant, une personne refroidit le cerveau et améliore ses performances.

Selon les statistiques, le lundi, le risque de blessure au dos augmente de 25% et le risque de crise cardiaque de 33%. Faites attention.

Il existe des syndromes médicaux très curieux, comme la déglutition compulsive d'objets. 2500 objets étrangers ont été retrouvés dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie.

Le médicament bien connu "Viagra" a été développé à l'origine pour le traitement de l'hypertension artérielle.

De nombreux médicaments étaient initialement commercialisés en tant que médicaments. L'héroïne, par exemple, était à l'origine commercialisée comme médicament contre la toux pour les enfants. Et la cocaïne était recommandée par les médecins comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance..

Selon une étude de l'OMS, une conversation quotidienne d'une demi-heure sur un téléphone portable augmente de 40% la probabilité de développer une tumeur au cerveau.

Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont mené une série d'études, au cours desquelles ils sont arrivés à la conclusion que le végétarisme peut être nocif pour le cerveau humain, car il entraîne une diminution de sa masse. Par conséquent, les scientifiques recommandent de ne pas exclure complètement le poisson et la viande de votre alimentation..

Le poids du cerveau humain représente environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par le manque d'oxygène..

Avec une visite régulière au solarium, le risque de cancer de la peau augmente de 60%.

Un travail qu'une personne n'aime pas est beaucoup plus nocif pour sa psyché que pas de travail du tout.

Nos reins sont capables de nettoyer trois litres de sang en une minute.

Les hémorroïdes internes sont une pathologie proctologique, qui se caractérise par une augmentation des veines du plexus rectal, la libération de sang par l'anus.

Hémangiome chez un nouveau-né: d'où vient-il et comment le traiter

Notre expert est un dermatologue de la plus haute catégorie, City Clinical Hospital No.31 Ivetta Budanova.

Le terme «hémangiome» vient du grec haima - «sang» et angeon - «vaisseau». Ce mot désigne une tumeur vasculaire bénigne. Il ressemble à une tache rouge vif ou légèrement bleuâtre, c'est pourquoi ce néoplasme est parfois confondu avec des «taches de vin», bien qu'il s'agisse d'une pathologie complètement différente. Ce défaut, en règle générale, est congénital ou apparaît chez le bébé au cours du premier mois de vie. Les raisons de l'apparition de la «marque rouge» ne sont pas tout à fait claires, mais on pense que le rhume, que la femme enceinte a eu au cours des deux premiers mois de la grossesse, lorsque le système vasculaire de l'enfant est posé, peut conduire à cela.

Pas juste un grain

Vous ne devriez pas avoir peur de la dégénérescence de l'hémangiome en cancer - de tels cas sont rares. Mais il serait aussi frivole d'attendre que tout «se résout». Par conséquent, il est nécessaire de montrer dès que possible l'enfant atteint d'un tel néoplasme au médecin. En effet, en plus d'un défaut esthétique, une tumeur vasculaire menace de choses très désagréables..

Dans certains cas, les hémangiomes disparaissent d'eux-mêmes, disparaissant entre 5 et 10 ans, mais malheureusement, cela se produit rarement, dans environ 7% des cas. De plus, en général, seuls les néoplasmes les plus inoffensifs situés sur les parties du corps couvertes par les vêtements s'auto-éliminent. Les hémangiomes sur le visage, la tête et le cou se développent le plus souvent avec l'enfant, et surtout de manière intensive - jusqu'à six mois. On a remarqué que la croissance la plus active des tumeurs vasculaires est observée chez les enfants nés prématurément..

Le plus souvent, les hémangiomes apparaissent dans la région de la tête. Fondamentalement - sur les paupières, le front, le nez, les joues (à l'extérieur et à l'intérieur), ainsi que sur la membrane muqueuse des yeux. Deuxièmement, ces néoplasmes affectent la région génitale, où le risque d'infection est particulièrement élevé. Si l'hémangiome est situé dans un endroit où il est facilement endommagé, par exemple par un frottement constant contre les vêtements, il peut entraîner le développement d'ulcères infectés.

Un autre danger potentiel est l'endommagement des tissus voisins. Ainsi, si l'hémangiome croissant est dans les yeux, les oreilles, le nez ou la bouche, l'enfant peut développer une déficience visuelle, une déficience auditive et des difficultés respiratoires..

Mais le cas le plus difficile est celui des hémangiomes des organes internes. En règle générale, ils sont détectés par hasard. Une indication directe de la chirurgie est un hémangiome du foie ou des gros vaisseaux, s'il existe un risque de perturbation du flux sanguin dû à une tumeur. Le taux de mortalité après rupture d'un hémangiome hépatique, qui peut survenir, par exemple, à la suite d'un coup avec un objet contondant, est de 60 à 80%.

Les hémangiomes des grosses veines et artères sont très dangereux - ils sont assez rares, mais lorsqu'ils se développent, ils peuvent bloquer la lumière du vaisseau, interrompant la circulation sanguine, ce qui peut mettre la vie en danger.

Position d'attente

Dans au moins 80% des cas, des hémangiomes simples surviennent, provenant des plus petits vaisseaux sanguins - capillaires. Ils ressemblent à un gros grain de beauté dépassant au-dessus de la peau, seulement pas brun, mais rouge ou bleu-bordeaux. Lorsqu'il est pressé, l'hémangiome devient pâle et, une fois redressé, il redevient rouge.

Beaucoup moins souvent, des hémangiomes caverneux se forment, constitués de cavités sous la peau remplies de sang. Les hémangiomes combinés sont un mélange de tumeurs vasculaires simples et caverneuses.

Contrairement aux hémangiomes simples, les néoplasmes caverneux et combinés ne disparaissent pratiquement pas spontanément. Si l'hémangiome d'un bébé ne se développe pas, cela vaut la peine de le surveiller pendant un certain temps, car une intervention prématurée ne peut que nuire. Mais si elle a commencé à grandir ou si des complications sont survenues - ulcération avec infection, troubles du fonctionnement de l'organe, etc. - alors il est impossible d'hésiter avec le traitement. De plus, ne retardez pas le retrait du néoplasme, qui gâche l'apparence de l'enfant et peut entraîner un traumatisme psychologique..

Choisir une méthode

Aujourd'hui, il existe plusieurs types de traitement pour ces tumeurs, le médecin sélectionne une méthode spécifique individuellement pour chaque patient. Le choix de la méthode de traitement dépend de l'âge de l'enfant, de la nature de la tumeur, de sa taille et de sa localisation, du taux de croissance, de la nature des complications, des troubles esthétiques et fonctionnels provoqués par la croissance de la tumeur. Parfois, pour obtenir des résultats optimaux, différentes techniques doivent être combinées entre elles. Mais il convient de savoir qu'après un traitement avec n'importe quelle méthode, une rechute est possible..

La cryothérapie - exposition au froid - est idéale pour traiter les hémangiomes simples d'une petite zone, quel que soit leur emplacement. 70% des tumeurs vasculaires sont désormais traitées avec cette méthode. Le fluide frigorigène le plus couramment utilisé est l'azote liquide (température –196 ° C). Cette substance est utilisée pour des applications courtes (15 à 20 secondes). Aucune anesthésie ni anesthésie n'est nécessaire. Après la séance, il vous suffit de traiter le site de la plaie avec un vert brillant. L'efficacité du traitement atteint 96%. Dans ce cas, la guérison se produit sans cicatrice. Le nombre de séances dépend de la taille de l'hémangiome. Une tumeur de 10 cm2 peut être exterminée à la fois.

Pour éliminer les hémangiomes caverneux profonds ou mixtes, la cryodestruction est associée à une irradiation par micro-ondes. La technique de cryodestruction par micro-ondes est assez simple, la procédure est réalisée en ambulatoire et ne nécessite pas non plus d'anesthésie. La zone de l'hémangiome est d'abord irradiée avec un champ micro-ondes, puis subit une cryodestruction immédiate.

Le traitement chirurgical est indiqué pour les tumeurs vasculaires profondément localisées, lorsque tout l'hémangiome peut être enlevé ou lorsque le problème des cosmétiques n'est pas particulièrement aigu (par exemple, lorsque la tumeur est située dans des endroits cachés par des vêtements). L'inconvénient de la chirurgie est la possibilité de cicatrices visibles après la chirurgie.

Les petits hémangiomes ponctués sont enlevés par électrocautérisation. Avec des néoplasmes étendus et profonds, cette méthode n'est pas utilisée..

Récemment, la technique laser a été largement utilisée. Pour un traitement complet des hémangiomes avec un laser, un cours de plusieurs procédures avec un intervalle de 3 à 6 semaines sera nécessaire.

La radiothérapie est utilisée dans le traitement des grands hémangiomes plats, des tumeurs vasculaires de l'œil ou des méninges, où d'autres méthodes de traitement ne peuvent pas être utilisées. L'irradiation est réalisée en séances à intervalles de 2 à 4 semaines à 2 à 6 mois.

Pour éliminer la tumeur sur le visage, le cou, près des oreilles, une technique d'angiographie et d'embolisation a été développée - c'est-à-dire la vasoconstriction et le blocage du flux sanguin vers la tumeur.

Avec les hémangiomes d'une grande surface, l'hormonothérapie aide. Les corticostéroïdes sont prescrits en association: sous forme de comprimés et sous forme d'injections directement dans l'hémangiome. Tant qu'un tel traitement est en cours, les enfants ne doivent pas être vaccinés avec des vaccins vivants. Cette méthode arrête parfaitement la croissance d'une tumeur vasculaire, mais ne peut garantir un bon résultat cosmétique, donc le traitement hormonal est le plus souvent auxiliaire..

La sclérose est indiquée pour les petites tumeurs vasculaires profondément localisées, le plus souvent - caverneuses et combinées, surtout si elles sont concentrées sur le visage. La méthode consiste en l'introduction dans la tumeur de substances qui provoquent sa mort sans cicatrisation ni déformation de la peau. À cette fin, des médicaments sclérosants spéciaux sont utilisés. Les inconvénients de la sclérothérapie sont la douleur et la durée du traitement. Parfois, le cours doit effectuer 10-15 injections avec un intervalle de 14 jours à 1 mois.

Hémangiome chez les nouveau-nés

Toute jeune maman commencera à paniquer si elle découvre un renflement ou une tache d'origine inconnue sur le corps de son bébé. Même si le bébé a soudainement un hémangiome. Toutes les peurs ou soupçons peuvent être dissipés en visitant un thérapeute local. Voyons quel type d'animal un tel hémangiome est et à quel point il est peu fiable pour un enfant.

Causes de l'hémangiome

Chaque année, la naissance d'enfants atteints d'une telle pathologie ne fait qu'augmenter. Selon les indications de la recherche, un bébé sur dix naît avec une sorte de léger renflement..

Pour quelle raison des néoplasmes peuvent-ils se former chez les jeunes enfants? Les médecins n'ont pas encore de réponse définitive à cette question. La plupart des experts pensent que la cause profonde est cachée du fait que la future mère a souffert d'une maladie virale infectieuse pendant la grossesse, ce qui a été à l'origine de leur formation chez son fœtus intra-utérin..

En outre, avec des néoplasmes, des bébés prématurés et ceux qui sont nés à temps, mais avec un poids insuffisant peuvent naître. Chez les filles, cette affection pathologique est détectée plusieurs fois plus souvent que chez les garçons..

Tenez compte des facteurs qui contribuent à la formation de tumeurs sanglantes chez les jeunes enfants.

  • La future maman a pris des drogues fortes,
  • Au cours des trimestres I et II, une femme enceinte a souffert de maladies virales,
  • Pendant la grossesse, une femme a subi une exacerbation des maladies du système endocrinien,
  • Écologie défavorable, où la future maman a passé sa grossesse,
  • La naissance d'un bébé plus tôt que prévu en raison de maladies de sa mère,
  • Mauvaise prédisposition du placenta et autres pathologies chez une femme enceinte,
  • En attente de jumeaux / triplés,
  • Catégorie d'âge Je suis une femme en travail, par exemple, elle a plus de 40 ans.

À l'adolescence, l'hémangiome apparaît généralement en raison d'une perturbation du système endocrinien, lorsque le fond hormonal change fortement.

Symptômes de l'hémangiome

Après la naissance, un petit enfant peut développer une petite tache rougeâtre légèrement enflée et ressemblant à une petite bosse. La tache a une croissance pathologique. Pendant trois mois, le renflement peut grossir.

Un signe caractéristique de cette maladie est que lorsque vous appuyez sur le tubercule, il pâlit et lorsque vous relâchez le doigt, il devient rouge. Cela s'explique par la sortie de sang de la zone touchée. La tache elle-même est généralement indolore et ressemble à une tache de naissance. Si votre bébé pleure ou tousse, la rougeur ne fait qu'empirer avec l'augmentation du flux sanguin.

Très souvent, la zone touchée, où se trouve l'hémangiome, est légèrement chaude. Dans 80% des cas, l'éducation ne se transforme pas en oncologie, mais régresse de manière indépendante en toute sécurité pendant plusieurs années. Ce résultat concerne la petite taille des hémangiomes.

Types d'hémangiome

NomLa description
Type caverneux externeLa croissance du néoplasme se produit en raison des vaisseaux dilatés. Les taches se remplissent de sang. L'emplacement est généralement peu profond. Guéri avec une thérapie nutritionnelle.
Caverneux interneCe type d'éducation est fortement alimenté par le sang. L'emplacement est plus souvent sur les organes internes: reins, cerveau, glandes surrénales. L'endroit le plus dangereux est le cerveau et le foie. L'apparition et le développement d'un renflement se passent sans symptômes particuliers, ce qui est dangereux. Dans plus de 80% des cas, le bébé est en danger de mort en raison de la rupture de la capsule. Le sang pénètre à l'intérieur. L'hémangiome cérébral peut également entraîner la mort.
CombinéIl peut s'agir à la fois d'un hémangiome caverneux et capillaire, ce qui entraîne un danger particulier, car une telle formation peut considérablement s'approfondir. Il peut y avoir à la fois des hémorragies et une rupture des capsules sanguines.
MixteCe type d'hémangiome a une structure complexe, composée de nombreux tissus: lymphe, terminaisons nerveuses, tissu conjonctif. Peut disparaître d'elle-même dans quelques années.
CapillaireLe néoplasme le plus simple, constitué de vaisseaux sanguins de la peau. Ne pénètre pas profondément et est de petite taille.

Diagnostic de la maladie

Après un examen visuel et des recherches, le bébé est diagnostiqué sur la base des conclusions de trois spécialistes: un pédiatre de district, un dermatologue et un chirurgien. Si le néoplasme est peu profond, un dermatologue s'en occupera, s'il pénètre profondément, puis un chirurgien. En outre, un examen supplémentaire peut être exigé d'autres spécialistes de profil étroit, par exemple, d'un ophtalmologiste ou d'un neurochirurgien..

Pour comprendre l'origine des bosses rougeâtres disgracieuses, vous devez mener des recherches telles que:

  • Résultats des examens de tous les spécialistes ci-dessus,
  • Faire une échographie du néoplasme,
  • Un dermatologue utilisant un appareil spécial doit examiner la tache de l'extérieur,
  • L'enfant doit prendre une radiographie du renflement en utilisant des substances colorantes,
  • Si l'hémangiome est situé dans le cerveau, la colonne vertébrale, il est nécessaire de faire une tomodensitométrie.
  • Passer un test sanguin, où les indicateurs les plus importants sont les plaquettes, la coagulation sanguine.

Traitement de l'hémangiome chez les nouveau-nés

Les hémangiomes de grande taille ou ceux qui se développent instantanément, ennuyés par leur inesthétique, font l'objet d'une thérapie thérapeutique. Surtout s'ils sont situés sur le cou, le visage, les organes génitaux du bébé.

  • Il est nécessaire de traiter les renflements sanglants en cas d'observation de saignement de leur part.
  • S'il y a des dommages à la peau sur la zone touchée,
  • Lorsque des ulcères surviennent.

Les petits néoplasmes ne sont généralement pas traités, car ils passent d'eux-mêmes vers l'âge de 5 à 6 ans.

Les techniques thérapeutiques requises pour le traitement des hémangiomes sont la thérapie médicamenteuse et chirurgicale..

Complications possibles

  1. Le danger le plus important est la survenue de complications sous la forme d'hémangiomes chez les nouveau-nés. En particulier, ces néoplasmes sont dangereux si le bébé a une mauvaise coagulation sanguine..
  2. Le prochain facteur de préoccupation désagréable important est l'apparition d'une ulcération sur la zone touchée de la peau..
  3. Si le néoplasme se développe vers l'intérieur, une compression des organes internes voisins peut être observée.

Prévention de la maladie

Toutes les actions préventives doivent être menées à un moment où une femme porte encore son bébé. Pour ce faire, il est recommandé de respecter les principes de base suivants:

  • Une femme est obligée de s'inscrire pour une grossesse gynécologique à un stade précoce,
  • Il est nécessaire de subir tous les examens prescrits par le gynécologue en temps voulu,
  • Surveillez constamment votre santé,
  • Ne pas boire ni fumer,
  • Évitez les activités physiques excessives,
  • Essayez de ne pas être dans des endroits où les personnes infectées par des maladies virales peuvent être.

Si une tache convexe rougeâtre a été remarquée chez un nouveau-né, il est nécessaire de consulter des spécialistes le plus tôt possible, de connaître la raison de son apparition et de suivre un traitement médical en temps opportun.