Principal
La prévention

Hémangiome de la peau

Beaucoup de gens s'intéressent à ce qu'est un hémangiome. Il s'agit d'une tumeur vasculaire causée par le développement anormal des vaisseaux sanguins dans l'embryon. Par conséquent, le plus souvent, il est congénital, apparaît chez les nouveau-nés ou dans les premières années de la vie d'un enfant. Le degré de danger de l'éducation dépend de son emplacement. 1 à 3 nouveau-nés sur 100 naissent avec cette tumeur, et pour 1 garçon malade, 4 filles en sont atteintes.

Ce que c'est?

Une tumeur bénigne, constituée de tissus de vaisseaux sanguins, qui, en raison d'un développement défectueux, se développent rapidement, sont localisées de manière chaotique et n'exécutent pas leurs fonctions principales. Lorsque la maladie commence, elle peut ressembler à de multiples petits points rouges sur la peau ou à un gros gonflement laid qui se développe sur différentes parties du corps, se développe rapidement ou est complètement inactif.

  • croissance infiltrante (en particulier chez les enfants);
  • augmentation du diamètre;
  • redimensionnement lorsque vous appuyez sur;
  • pénétration dans les couches profondes des tissus;
  • ne devient pas cancéreux;
  • ne métastase pas;
  • parfois auto-régresse;
  • se reproduit après le retrait.
Retour à la table des matières

Raisons de l'éducation

Il est scientifiquement prouvé que les mutations géniques ne sont pas la cause de lésions vasculaires..

Malgré le fait que les causes des tumeurs ne sont pas bien comprises, il existe certaines hypothèses à ce sujet:

  • développement inapproprié des tissus vasculaires de l'embryon;
  • excès de tissu vasculaire (localisation multiple en un seul endroit).

Le développement de la pathologie est vraisemblablement influencé par:

  • maternité tardive;
  • abus de drogue;
  • infections bactériennes ou virales pendant la grossesse;
  • anomalies pendant la gestation;
  • grossesse multiple;
  • pathologies endocriniennes chez la maman;
  • naissance prématurée;
  • infections virales chez les jeunes enfants;
  • fond hormonal de l'enfant;
  • hypoxie locale des tissus embryonnaires;
  • hérédité;
  • mauvaise écologie;
  • un excès de rayonnement ultraviolet;
  • exposition aux ultrasons;
  • maladies des organes internes qui provoquent des pathologies vasculaires.
Retour à la table des matières

Types et symptômes

Formes d'hémangiomes, basées sur le tableau clinique, la localisation et la structure histologique:

  • simple (capillaire, juvénile, fraise, superficiel) - se produit à la surface de la peau à partir des capillaires;
  • caverneux (caverneux) - une tumeur nodulaire sous-cutanée délimitée par un septum, des caillots sanguins peuvent y apparaître;
  • cellulaire - un néoplasme invasif constitué de cellules angioblastiques;
  • combiné - présente des symptômes de tumeurs délicates et capillaires, un hémangiome sur la peau et un hémangiome sous la peau peuvent survenir simultanément;
  • racémique - se compose d'épais vaisseaux artériels ou veineux incurvés, est extrêmement rare, semble laid;
  • mixte - combiné avec d'autres tumeurs (lymphomes, kératomes).

Les néoplasmes apparaissent à partir d'un élément, rarement de plusieurs. Ils sont principalement localisés:

Les hémangiomes se manifestent par des excroissances écarlates sur les téguments ou les muqueuses, parfois avec des inclusions de vaisseaux sanguins.

  • sur le cou, la tête - zone de croissance des cheveux, le front, le nez, les paupières, les joues;
  • sur le corps (poitrine, dos);
  • sur les membres (sur le bras, la jambe, le genou, le bas de la jambe, la zone du talon);
  • sur les organes génitaux (accompagnés d'une évolution sévère - ulcération, infection, saignement);
  • sur les organes internes;
  • sur les os (dans le front, le fémur, l'hémangiome osseux, l'hémangiome du membre inférieur).

Types d'hémangiomes en raison de leur localisation:

  • hémangiome de la peau (hémangiome sur la jambe, la tête, le visage, la main et toutes les parties du corps);
  • hémangiome interne (organes parenchymateux);
  • hémangiome du système musculo-squelettique - lourd de déformation du squelette;
  • hémangiome vertébral (dans la colonne cervicale ou dans le bas du dos);
  • hémangiome des os (hémangiome du crâne ou du bassin, hémangiome sur l'omoplate);
  • hémangiome intramusculaire (formé dans l'articulation de la hanche, le tendon, le muscle, touchant la peau et les tissus en dessous).
Retour à la table des matières

Symptômes

Signes d'un hémangiome simple
  • plat, lisse, bosselé (rarement);
  • a des bords clairs;
  • la couleur de l'hémangiome est rouge, violet bleuâtre ou rose;
  • est situé au même niveau que la peau ou s'élève légèrement au-dessus;
  • structure souple;
  • les petits vaisseaux dilatés (hémangiome étoilé) peuvent diverger du centre;
  • devient pâle lorsqu'il est pressé;
  • saigne en cas de blessure;
  • pousse dans les tissus inférieurs (parfois);
  • régresse dans 5 à 6% des cas.
Symptômes de l'hémangiome caverneux
  • noueux;
  • multilobularité;
  • cavernes de différentes tailles avec du sang à l'intérieur;
  • couleur bleuâtre;
  • structure élastique;
  • formation de thrombus dans les cavités due à la coagulation du sang;
  • gonfle en toussant.
Signes de l'apparition d'un hémangiome cellulaire
  • survient chez un nouveau-né dans les premiers jours;
  • Couleur rouge;
  • structure souple;
  • formé sur les muqueuses et la peau;
  • pousse en périphérie.
L'hémangiome sur les organes internes peut provoquer des saignements, des fluctuations de température, des vomissements, des douleurs, une faiblesse. Retour à la table des matières

Symptômes de néoplasmes basés sur la localisation

Les manifestations de l'hémangiome interne dépendent de l'emplacement de la tumeur et de sa taille:

  • douleur sur le site de localisation;
  • dysfonctionnement de l'organe affecté (plus la tumeur est grosse, plus le problème est grave);
  • hypoxie des cellules organiques;
  • saignement;
  • Vomir du sang;
  • hématurie;
  • hémorragie interne;
  • coloration noire des fèces;
  • colique dans les reins;
  • lourdeur dans l'hypochondre droit, jaunisse (avec compression des voies biliaires);
  • hypertension incontrôlée;
  • augmentation de la température corporelle;
  • malaise général.

Symptômes de l'hémangiome spinal:

  • douleur intense non seulement sur le site de placement, mais également dans d'autres régions dorsales;
  • limitation de l'activité motrice (avec de gros néoplasmes);
  • ulcères aux pieds;
  • miction involontaire;
  • anémie;
  • faiblesse générale;
  • engourdissement des membres;
  • paresthésie.

Manifestation d'hémangiome cutané:

  • forme irrégulière;
  • léger renflement au-dessus de la peau;
  • couleur bleuâtre;
  • étoilé;
  • croissance rapide;
  • grande surface d'hébergement (parfois);
  • défaut esthétique.
Le danger est posé par les hémangiomes sur les organes internes et de grande taille, car ils sont capables de serrer les organes adjacents et de se blesser. Retour à la table des matières

Pourquoi les hémangiomes sont-ils dangereux??

La structure de l'hémangiome lui-même n'est pas dangereuse, mais elle atteint parfois une taille énorme, exerçant une pression sur divers organes, ce qui signifie qu'une tumeur naissante n'est pas capable de nuire gravement à la santé, et si d'énormes hémangiomes se forment, ils peuvent entraîner une invalidité ou la mort. Les lieux de localisation les plus dangereux:

  • organes internes (compression des organes voisins, dysfonctionnement, hémorragie interne);
  • organes génitaux (saignements, thrombophlébite);
  • paupières (vision trouble, cécité);
  • cavité buccale (difficulté à avaler et à respirer);
  • os, muscles (limitation des mouvements, ostéoporose);
  • oreillette (il peut endommager le tympan, qui est lourd de surdité);
  • nasopharynx (difficulté à respirer);
  • ouverture anale (saignement, thrombophlébite);
  • lèvres (apparition de plaies);
  • gros vaisseau (interfère avec la circulation sanguine);
  • infection;
  • perte de sang (interne particulièrement dangereuse);
  • trouble de saignement.
Retour à la table des matières

Caractéristiques chez un enfant

Cette tumeur chez un enfant survient dans 50% de tous les néoplasmes des tissus mous, est le néoplasme vasculaire d'étiologie bénigne le plus courant, chez les garçons, il survient 5 à 7 fois moins souvent que chez les filles.

Risques d'anomalie chez un bébé:

  • femelle;
  • prématurité;
  • faible poids de naissance.

Manifestation et développement à différents âges:

  • de 1 à 4 mois - à peine perceptible, ressemble à une égratignure ou à une ecchymose, apparaît rarement comme une tache rouge;
  • de 1 à 10 mois - croissance intensive (dure de six mois à 10 mois);
  • de 2 à 10 ans - ne grandit pas, une période d'involution commence.

Les hémangiomes simples peuvent assez souvent disparaître spontanément:

  • jusqu'à un an;
  • de 1 à 5 ans;
  • de 7 à 10 ans;
  • fin de la puberté.
Le diagnostic de l'hémangiome dépend de sa localisation et peut inclure une anamnèse, une palpation, une dermatoscopie ou un examen instrumental. Retour à la table des matières

Procédures de diagnostic et analyses

Les hémangiomes congénitaux qui apparaissent à la surface n'ont pas besoin d'être diagnostiqués en plus - ils sont perceptibles, les hémangiomes internes peuvent être reconnus par rayons X ou échographie. Il est important de déterminer le diagnostic exact et de distinguer un type d'éducation d'un autre, ce qui signifie qu'il est nécessaire d'utiliser différentes méthodes de diagnostic:

  • collection d'anamnèse;
  • inspection visuelle;
  • palpation;
  • méthodes de recherche en laboratoire (analyse de la bilirubine);
  • dermatoscopie;
  • diagnostic instrumental (échographie, tomodensitométrie, magnétothérapie, radiographie);
  • techniques invasives (ponction, angiographie).
Retour à la table des matières

Traitement et recommandations

Si les néoplasmes ne sont pas apparus dans la région anogénitale et ne se développent pas de manière intensive, ils ne peuvent qu'être observés. Il est nécessaire de traiter la maladie lorsque les tumeurs se développent rapidement, ne régressent pas et s'accompagnent de complications. Les tumeurs des zones sensibles (néoplasme de la glande mammaire, articulation de la hanche, ongle, genou, pied, hémangiome de l'orteil, hémangiome du talon, de la peau) nécessitent une attention et une délicatesse particulières. Les options de traitement sont sélectionnées en fonction de l'emplacement de la tumeur et de ses caractéristiques:

Le traitement de l'hémangiome est prescrit par le médecin, en fonction de la localisation, de la pathogenèse, des caractéristiques individuelles du patient.

  • traitement médical;
  • thérapie de compression;
  • thérapie hormonale;
  • exposition aux radiations;
  • diathermoélectrocoagulation;
  • traitement au laser;
  • cryodestruction;
  • Thérapie aux rayons X;
  • sclérose;
  • Occlusion endovasculaire aux rayons X;
  • excision chirurgicale.
Retour à la table des matières

Élimination du néoplasme

Après le retrait, un traitement médicamenteux est prescrit: des antibiotiques à large spectre d'action et des antiseptiques locaux.

CryodestructionLa méthode la plus courante pour éliminer les hémangiomes cutanés.
ÉlectrocoagulationÉlectrocution.
ChirurgicalUne méthode inefficace et traumatique, car après elle la tumeur récidive souvent (50-60%), se développant plus intensément, cette méthode est principalement utilisée pour le traitement des tumeurs dans les organes internes et nécessite une guérison à long terme.
Pour éliminer l'hémangiome, des hormones et des bloqueurs adrénergiques peuvent être prescrits. Retour à la table des matières

Médicaments

Le traitement a lieu à l'aide de médicaments oraux, qui ont de nombreux effets secondaires:

  • les hormones corticostéroïdes ("Diprospan", "Prednisolone");
  • médicaments cytostatiques (vincristine, cyclophosphamide);
  • les bêta-bloquants («Timadern», «Propranolol», «Inderal», «Obzidan», «Propranobene», «Niolol»);
  • médicaments du groupe AINS («Ketonal», «Ksefokam», «Ibuprofen»).

Pour une thérapie locale, appliquez:

Recettes de médecine traditionnelle

Les remèdes populaires sont utilisés à usage externe, sur la base de divers ingrédients naturels, des onguents sont préparés avec lesquels ils lubrifient le site de la lésion, pour cela ils utilisent:

Pour le traitement de l'hémangiome, vous pouvez utiliser des préparations maison: jus, teintures, décoctions.

  • jus de chélidoine, momie, noix vertes;
  • teintures d'agaric de mouche, de pissenlit, d'avoine, de kombucha, d'absinthe amère;
  • collection d'herbes de l'achillée millefeuille, du tussilage, du calendula, du millepertuis.
Retour à la table des matières

Complications et conséquences

L'hémangiome peut provoquer:

  • dysfonctionnement des organes;
  • dysfonctionnement des intestins et des organes pelviens;
  • thrombophlébite;
  • ulcération;
  • hypoxie cellulaire;
  • phlébite;
  • thrombocytopénie;
  • nécrose;
  • l'ostéoporose;
  • glaucome;
  • toux;
  • saignement (interne, externe);
  • l'accession de l'infection;
  • enrouement;
  • lésion de la moelle épinière;
  • surdité;
  • cécité;
  • cyanose;
  • anémie;
  • atrophie des muscles des jambes;
  • mort.
Il est impossible de prévenir l'hémangiome avec des mesures spécifiques, il est important de planifier une grossesse et de suivre les recommandations du médecin. Retour à la table des matières

Prévention et pronostic

Les mesures de prévention des hémangiomes se résument au fait qu'une femme doit planifier soigneusement une grossesse, surveiller sa santé pendant qu'elle porte un enfant et, dans la mesure du possible, éviter les facteurs qui provoquent le développement de la maladie. Les parents doivent être très attentifs au bébé, effectuer des examens réguliers afin de détecter en temps opportun la pathologie. Compte tenu de la qualité bénigne de ces néoplasmes, ils ont un pronostic favorable. Les hémangiomes vasculaires simples sont souvent inactifs, n'apportent pas d'inconfort et régressent. Avec un traitement opportun et correct, vous pouvez guérir la maladie et restaurer le fonctionnement de tous les organes et systèmes qui ont été perturbés en raison de la croissance tumorale..

Hémangiome de la peau, du corps, du foie, de la colonne vertébrale, des reins chez les nouveau-nés, les enfants et les adultes - causes, symptômes, complications, méthodes de diagnostic et de traitement, photo

Le site fournit des informations de base à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

L'hémangiome est une tumeur vasculaire bénigne qui se développe à la suite d'une anomalie congénitale des vaisseaux sanguins. L'hémangiome peut se former dans tout organe ou tissu doté d'un large réseau ramifié de vaisseaux sanguins, par exemple dans la peau, le foie, les reins, la colonne vertébrale, etc..

Cette tumeur présente un certain nombre de caractéristiques qui la distinguent des autres types de néoplasmes bénins. Premièrement, les hémangiomes ne deviennent presque jamais malins, c'est-à-dire qu'ils ne dégénèrent pas en cancer. Deuxièmement, ces tumeurs peuvent rapidement grossir et réapparaître après une ablation chirurgicale. La croissance des hémangiomes peut provoquer une atrophie des tissus environnants, des dommages aux organes avec leur dysfonctionnement, ainsi que des saignements mortels. Par conséquent, malgré l'évolution apparemment favorable des hémangiomes, cette tumeur n'est pas simple et constitue donc un problème très urgent pour la pratique clinique des médecins de plusieurs spécialités à la fois - chirurgiens, oncologues, dermatologues et thérapeutes..

L'hémangiome, localisé sur la peau, a l'apparence d'une tache rouge, violette ou cyanotique de forme irrégulière et de tailles différentes. En appuyant sur la tumeur, il peut diminuer de taille, cependant, après l'arrêt de la pression, il restaure complètement ses volumes précédents en quelques secondes..

Hémangiome - caractéristiques générales de la tumeur

Diverses maladies et anomalies des vaisseaux sanguins sont répandues, très diverses et peuvent donc être à la fois des lésions de petite taille et de volume sous forme de taches sur la peau, et de grandes formations localisées dans n'importe quelle partie du corps humain, y compris dans les organes internes qui ne le sont pas. sont simplement dangereux, mais représentent une condition potentiellement mortelle.

Les hémangiomes peuvent être localisés dans n'importe quel tissu ou organe doté d'un réseau bien développé de vaisseaux sanguins. Le plus souvent, ces tumeurs se forment dans des organes vers lesquels le flux sanguin est plus important que d'autres tissus et structures d'organes, tels que le foie, les reins, la colonne vertébrale et la peau. En pratique, les hémangiomes les plus courants sont localisés dans la peau ou les tissus sous-cutanés..

L'hémangiome est la tumeur bénigne la plus courante formée par les vaisseaux sanguins. Cette tumeur se développe en raison de la croissance effrénée de vaisseaux sanguins défectueux, qui sont localisés au hasard, n'effectuent pas la fonction d'entrée et de sortie du sang des tissus et des organes, mais forment un néoplasme.

Les hémangiomes ne deviennent presque jamais malins, c'est-à-dire qu'ils ne se transforment pas en cancer. Cependant, avec une croissance explosive prolongée ou rapide, l'hémangiome est capable de détruire les tissus et les organes environnants, ce qui peut finalement provoquer de graves complications, pouvant aller jusqu'à la mort ou l'invalidité et la perte de fonction si la tumeur endommage les structures vitales. De plus, les hémangiomes présentent un danger potentiel différent: il s'agit de la probabilité de saignement et d'ulcération à sa surface..

Une caractéristique de tout hémangiome est sa capacité à régression spontanée, c'est-à-dire que la tumeur peut se transmettre d'elle-même sans laisser de traces. C'est à cause de cette caractéristique que les hémangiomes ne sont pas toujours traités, attendant sa régression parfois pendant plusieurs années. Cependant, une telle tactique attentiste n'est possible que dans les cas où la tumeur n'est pas blessée, ne saigne pas, n'augmente pas de taille très rapidement et n'est pas non plus située dans la zone des organes vitaux, par exemple le foie, les reins, les yeux, les oreilles, le visage, les organes génitaux., fesses, entrejambe, etc. Dans les situations où l'hémangiome se développe rapidement, est blessé ou se trouve à proximité d'organes vitaux dont il peut perturber le fonctionnement, une décision est prise pour commencer son traitement. Le choix de la tactique de traitement est effectué par le médecin en fonction de la localisation de la tumeur, du taux de progression, de l'état général de la personne et d'un certain nombre d'autres facteurs..

Hémangiome chez les enfants et les nouveau-nés - caractéristiques générales

Ces tumeurs sont détectées chez environ 10% des nouveau-nés et chez les filles 4 fois plus souvent que chez les garçons. De plus, les hémangiomes sont plus fréquents chez les prématurés que chez les bébés nés à terme, le risque de tumeur étant inversement proportionnel au poids corporel du nourrisson. Autrement dit, plus le poids corporel du nouveau-né est élevé, plus le risque d'hémangiome est faible..

Le plus souvent, les hémangiomes sont congénitaux ou apparaissent chez un nourrisson peu de temps après la naissance (dans les 1 à 4 mois). Dans les premières semaines après la naissance, l'hémangiome peut être subtil, ressemblant à une égratignure ou une ecchymose. Moins fréquemment, la tumeur a l'apparence d'une cavité rouge vif ou de la soi-disant «tache de vin de Porto» (une zone de peau rouge foncé). Cependant, après une courte période de temps, l'hémangiome peut commencer à grossir très rapidement, à la suite de quoi il deviendra perceptible. Habituellement, la période de croissance active de l'hémangiome tombe sur 1 à 10 mois de la vie du nourrisson, se poursuivant en général pendant 6 à 10 mois, après quoi la tumeur cesse de croître et entre dans la phase d'involution. Autrement dit, sa taille commence à diminuer progressivement. Cette période d'involution spontanée lente dure de 2 à 10 ans..

La plupart des hémangiomes sont petits, d'un maximum de quelques centimètres de diamètre. Les tumeurs plus étendues sont rares. Le plus souvent chez les enfants et les nouveau-nés, les hémangiomes sont localisés sur le cuir chevelu et le cou, et beaucoup moins souvent sur les fesses, le périnée, les muqueuses ou sur les organes internes. S'il y a 6 hémangiomes ou plus sur la peau de l'enfant, il est fort probable qu'il a également des hémangiomes des organes internes.

L'hémangiome de la peau peut être superficiel, profond ou mixte. Un gonflement superficiel ressemble à une collection de cloques, de nodules et de taches rouge vif sur la peau, un gonflement profond comme un morceau de viande en saillie et doux au toucher, coloré en rouge-bleu.

Les hémangiomes qui apparaissent spontanément, sans aucun traitement, disparaissent en un an chez 10% des enfants. Environ la moitié de tous les hémangiomes s'involutionnent spontanément et disparaissent complètement à l'âge de 5 ans, 70% à 7 ans et 90% à 9 ans. Les signes de l'apparition de l'involution de l'hémangiome sont un changement de couleur du rouge vif au rouge foncé ou au gris, ainsi qu'un ramollissement et un épaississement de la formation. Le gonflement devient plus froid au toucher.

Étant donné que presque tous les hémangiomes disparaissent entre 9 et 10 ans, si la tumeur n'interfère pas avec le fonctionnement d'organes et de systèmes importants, ne s'ulcère ni ne saigne, elle n'est traitée que lorsque l'enfant atteint 10 ans, mais simplement observée. Cependant, si un hémangiome perturbe le fonctionnement des organes et des systèmes (par exemple, il ferme l'œil, est localisé dans la région parotidienne, altère l'audition, etc.), les médecins commencent alors le traitement chez un enfant de tout âge afin de prévenir les complications graves associées à des lésions irréversibles de la structure des organes par une tumeur.

Après l'involution de l'hémangiome, une peau normale complètement saine peut rester sur le site de sa localisation, qui ne diffère de celle d'aucune autre zone. Cependant, dans certains cas, sur le site d'un hémangiome évolué, des cicatrices, des zones d'atrophie, ainsi qu'un amincissement de la peau et sa couleur jaunâtre peuvent se former. Malheureusement, les mêmes changements cosmétiques dans la peau dans la zone de l'hémangiome peuvent se former après son traitement avec diverses techniques chirurgicales (cautérisation au laser, azote liquide, élimination au scalpel, courant électrique, etc.).

Photo d'hémangiome chez les adultes, les enfants et les nouveau-nés

Hémangiomes de différentes tailles et structures, localisés sur la peau.

Hémangiome du foie (photo du foie en coupe, tache sombre à gauche - hémangiome).

Les raisons de l'hémangiome

Actuellement, les raisons exactes du développement des hémangiomes n'ont pas été identifiées, les médecins et les scientifiques n'ont que des théories qui expliquent l'un ou l'autre aspect de l'émergence et de la formation d'une tumeur. Pas identifié de mutations spécifiques dans le génome humain qui pourraient entraîner le développement d'hémangiomes.

Cependant, la raison la plus probable de la formation d'hémangiomes est des infections virales respiratoires aiguës transmises par une femme au cours du premier trimestre de la grossesse (jusqu'à la 12e semaine de gestation incluse). Le fait est que c'est au cours de cette période de grossesse qu'un système de vaisseaux sanguins se forme et se pose dans le fœtus, et les particules virales et leurs toxines peuvent modifier les propriétés de la paroi vasculaire. En raison de cet effet des virus chez un nouveau-né ou un enfant relativement adulte, des hémangiomes peuvent se former sur la peau ou dans les organes internes.

Classification des hémangiomes

Hémangiome capillaire

Hémangiome caverneux

Hémangiome combiné

L'hémangiome combiné se compose de deux parties - capillaire et caverneuse, et est donc situé simultanément dans la peau et dans le tissu sous-cutané. Autrement dit, la partie capillaire de l'hémangiome combiné est située sur la peau et la partie caverneuse est dans le tissu sous-cutané..

Ce type d'hémangiomes est toujours localisé non pas dans l'épaisseur des tissus d'un organe, mais sur son bord, à proximité immédiate de sa frontière. En raison de cette caractéristique de localisation, des hémangiomes combinés peuvent être trouvés sur la peau, dans les os et à la surface des organes internes. Cet hémangiome est le plus fréquent chez les adultes..

L'apparence, les propriétés et la réponse au traitement dépendent du composant (capillaire ou caverneux) de l'hémangiome combiné prédominant.

Hémangiome racémeux

Hémangiome mixte

La taille de la tumeur vasculaire

Symptômes

Hémangiome de la peau

L'hémangiome de la peau peut être localisé sur n'importe quelle partie de la peau - sur la tête, sur les membres, sur le tronc, sur les fesses, sur les organes génitaux externes, etc. Quel que soit l'emplacement exact, tous les hémangiomes cutanés se manifestent par les mêmes symptômes cliniques..

Dans la zone de la peau où l'hémangiome est localisé, le gonflement est toujours clairement visible et il peut y avoir une couleur inhabituelle dans divers tons de rouge (rouge-rose, bordeaux, cerise, rouge-framboise, rouge-bleu, etc.). Plus il y a d'artères dans l'hémangiome, plus il est rouge vif. En conséquence, plus il y a de veines, plus il est rouge foncé, par exemple cerise, bordeaux, etc. Si l'hémangiome est dans le tissu sous-cutané, la couleur de la peau au-dessus peut être normale. Avec un effort physique ou avec une augmentation du flux sanguin vers la zone où se trouve l'hémangiome, la tumeur acquiert une couleur plus vive que d'habitude pendant un certain temps. Ceci est particulièrement visible avec les hémangiomes sur le visage des enfants, qui deviennent littéralement instantanément très brillants sur fond de pleurs.

Plus la tumeur pénètre dans la peau, plus elle est susceptible de développer des troubles associés à une nutrition tissulaire insuffisante, tels que des ulcères, une hypertrichose (croissance excessive des cheveux), une hyperhidrose (transpiration), des fissures, etc. Toutes ces violations de l'intégrité de la peau sont des complications de l'hémangiome et peuvent entraîner des saignements fréquents et sévères..

Les symptômes cliniques les plus caractéristiques de tout hémangiome cutané sont la douleur et le gonflement dans la zone de sa localisation. Lorsqu'il est pressé avec un doigt sur la zone colorée enflée de la peau, il tombe. Cependant, après l'arrêt de la pression, l'hémangiome reprend rapidement sa forme habituelle. Au toucher, le gonflement peut avoir une consistance élastique serrée ou élastique douce. Si la consistance de la tumeur est dense, il s'agit d'un signe favorable, car cela signifie que l'hémangiome n'est pas susceptible de se développer à l'avenir. Si la consistance de l'hémangiome est souple et élastique, cela signifie que la tumeur est sujette à une croissance active dans un proche avenir..

La douleur au début du développement de l'hémangiome est légère, survient périodiquement et dérange un adulte ou un enfant pendant de courtes périodes. Pendant la phase de croissance de la tumeur, lorsqu'elle envahit les tissus musculaires et les nerfs, la douleur peut être assez intense et constante. Pendant la période où la tumeur ne se développe pas, la douleur peut également être présente en permanence, en raison de la compression tissulaire. Dans ce cas, la douleur est associée à un dysfonctionnement des muscles et au développement de contractures en eux. De plus, au niveau de la peau autour de la tumeur, des zones de paresthésie sont possibles (perturbations de la sensibilité telles que sensation de fluage, etc.).

Les hémangiomes localisés dans la peau pendant la période de croissance augmentent légèrement en surface. Une augmentation de la taille d'une tumeur se produit généralement en raison de sa croissance dans les tissus profonds. Si l'hémangiome augmente rapidement de taille, il peut envahir les muscles et même les os, perturbant considérablement le fonctionnement normal du système musculo-squelettique. Affectant les os, l'hémangiome provoque une ostéoporose sévère.

Si l'hémangiome de la peau est localisé à proximité immédiate des yeux, des oreilles, de la trachée ou des bronches, puis en serrant les tissus de ces organes, il peut provoquer des troubles de la vision, de l'ouïe, de la respiration et de la déglutition.

Hémangiome du corps

L'hémangiome du corps se manifeste par les mêmes symptômes cliniques qu'une tumeur localisée sur la peau. Autrement dit, l'hémangiome du corps se caractérise par un gonflement, une douleur et une couleur de peau dans diverses nuances de rouge dans la zone de sa localisation..

Les tumeurs situées sur le corps sont dangereuses en ce qu'elles peuvent être localisées dans des endroits soumis à des mouvements et des compressions constants (par exemple, aisselles, épaules, etc.), ce qui complique les hémangiomes par des saignements, des ulcérations et des fissures. La croissance rapide des tumeurs dans le corps peut conduire au fait qu'elles se développent dans les côtes ou les muscles abdominaux, perturbant le fonctionnement de ces structures dans le corps. Et cela, à son tour, affectera négativement la fonction de respiration, la bonne marche, le fonctionnement normal des organes abdominaux, etc..

Hémangiome du visage, de la tête et de la lèvre

Hémangiome du foie

Hémangiome rachidien

Hémangiome du rein

Complications des hémangiomes

Les complications des hémangiomes sont des saignements, une ulcération de leur surface, la formation de fissures et d'ulcères trophiques sur la peau à proximité immédiate de la tumeur. De plus, lorsqu'un hémangiome est localisé à proximité de tout organe important, ses complications incluent des dysfonctionnements de ces structures anatomiques, résultant d'une compression tissulaire. Ainsi, lorsque l'hémangiome est localisé sur le visage ou le cou, il peut serrer la trachée et provoquer des difficultés respiratoires. Habituellement, lorsqu'un hémangiome de la trachée est comprimé, l'enfant développe une toux douloureuse, une cyanose et un enrouement..

Avec la localisation de l'hémangiome dans l'œil ou l'oreille, une perturbation du travail de ces organes est possible, jusqu'à une perte complète et irréversible de la vision et de l'audition. En raison du risque élevé de perte de vision et d'audition, les hémangiomes situés dans la zone des yeux ou des oreilles commencent à guérir sans attendre qu'ils disparaissent d'eux-mêmes.

Lorsque l'hémangiome est localisé dans la région sacrée, la moelle épinière peut être endommagée, ce qui entraîne de nombreux dysfonctionnements des organes pelviens et des intestins. Les symptômes de l'hémangiome de la moelle épinière sont les suivants:

  • Atrophie des muscles des jambes;
  • Incontinence fécale et urinaire;
  • Ulcères sur la plante des pieds;
  • Parésie des muscles des jambes.

Les hémangiomes, localisés dans les organes internes, peuvent être compliqués par des saignements sévères, qui épuisent une personne, provoquent une anémie, une perte de force, etc..

Diagnostique

Hémangiome - traitement chez les enfants et les adultes

Principes généraux de traitement

Les principes de la thérapie tumorale ne dépendent pas de l'âge d'une personne, mais sont déterminés uniquement par ses propriétés et sa localisation. Par conséquent, le traitement des hémangiomes chez les enfants et les adultes est effectué exactement de la même manière, en utilisant les mêmes méthodes..

Premièrement, en raison de la forte probabilité de disparition spontanée des hémangiomes en quelques années, les tumeurs qui ne présentent pas un risque élevé de complications ne sont généralement pas traitées, mais simplement suivies de leur évolution. Les hémangiomes ne sont traités que dans les cas où la tumeur peut provoquer des complications sévères (par exemple, localisées sur la paupière ou dans l'orbite de l'œil, dans l'oreillette, sur la peau des organes génitaux, etc.) ou sa présence perturbe le fonctionnement normal d'un organe ou d'un tissu... Les indications de traitement sont la localisation des hémangiomes dans les zones suivantes de la peau:

  • Hémangiomes localisés autour des yeux;
  • Hémangiomes qui altèrent la vision normale;
  • Hémangiomes localisés près des voies respiratoires (par exemple, sur le cou, sur la membrane muqueuse de l'oropharynx, etc.);
  • Hémangiomes localisés dans les voies respiratoires;
  • Hémangiomes sur le visage, s'il existe un risque de défauts cosmétiques sur la peau à l'avenir;
  • Hémangiomes localisés dans les oreilles ou dans les glandes salivaires parotides;
  • Hémangiomes à surface ulcérée.

Si l'hémangiome a été simplement observé et qu'à un moment donné, la tumeur a commencé à se compliquer, dans ce cas, les tactiques passives sont remplacées par des tactiques actives et le traitement de la maladie est commencé. En d'autres termes, le traitement de l'hémangiome peut être débuté à tout moment s'il existe un risque élevé de complications..

Ainsi, le traitement de l'hémangiome consiste à réduire sa taille ou à éliminer complètement la tumeur, ce qui est réalisé à l'aide de méthodes chirurgicales ou thérapeutiques, telles que:
1. méthodes chirurgicales d'élimination de la tumeur:

  • Cryodestruction (cautérisation de la tumeur avec de l'azote liquide);
  • Irradiation laser;
  • Sclérothérapie (injection de solutions dans la tumeur qui provoquent la mort des vaisseaux qui la forment);
  • Thérapie aux rayons X de près (irradiation tumorale);
  • Électrocoagulation (élimination de l'hémangiome avec des électrodes);
  • Ablation de la tumeur lors d'une chirurgie conventionnelle avec un scalpel.
2. méthodes thérapeutiques pour le traitement de l'hémangiome:
  • Prendre des médicaments contenant du propranolol comme substance active (Anaprilin, Inderal, Obzidan, Propranobene, Propranolol) ou du timolol (Okumol, Arutimol, Timadern, Timol, Niolol, etc.);
  • Prendre des médicaments du groupe des hormones corticostéroïdes (Prednisolone, Diprospan, etc.);
  • Prise de médicaments du groupe cytostatique (vincristine, cyclophosphamide);
  • Thérapie de compression (application de bandages compressifs sur la tumeur).

Considérons plus en détail toutes les méthodes thérapeutiques et chirurgicales de traitement des hémangiomes.

Ablation de l'hémangiome (opération)

Élimination par laser (destruction laser)

Cautérisation (électrocoagulation)

Élimination de l'hémangiome avec de l'azote liquide (cryodestruction)

Actuellement, c'est la méthode la plus couramment utilisée pour éliminer les hémangiomes cutanés capillaires. La cryodestruction peut être utilisée à tout moment, quelle que soit la phase de l'hémangiome. Autrement dit, la combustion avec de l'azote liquide peut également être effectuée pendant la période de croissance active de la tumeur..

L'essence de la cryodestruction est l'effet de l'azote liquide sur la zone de l'hémangiome, qui détruit la structure tumorale. L'élimination complète de la tumeur se produit en 1 à 3 séances, après quoi, à l'endroit où se trouvait l'hémangiome, le processus de guérison commence, au cours duquel la peau est complètement restaurée.

Cependant, la cryodestruction ne peut être utilisée que pour traiter les hémangiomes capillaires superficiels. Si les hémangiomes caverneux ou combinés sont traités avec de l'azote liquide, cela peut entraîner la formation de cicatrices laides sur la peau en raison d'une destruction trop profonde des tissus, qui, par conséquent, ne peuvent pas être restaurées..

Sclérothérapie

Thérapie aux rayons X de près

Méthodes thérapeutiques pour le traitement de l'hémangiome

La thérapie par compression est la plus sûre et la plus efficace pour être utilisée pour tout type d'hémangiome, y compris compliqué, si elle est située dans une zone où un bandage compressif peut être appliqué. Le traitement consiste à appliquer des bandages compressifs sur l'hémangiome, qui sont laissés pendant un certain temps. Après 1 à 2 mois, l'hémangiome diminue considérablement ou disparaît complètement.

Les corticostéroïdes pour le traitement des hémangiomes sont pris à une dose individuelle calculée dans le rapport de 2 à 3 mg pour 1 kg de poids corporel par jour. Cependant, la prise d'hormones corticostéroïdes (Prednisolone, Diprospan) est efficace dans un nombre limité de cas (de 30 à 70%). De plus, l'hormonothérapie provoque un certain nombre d'effets secondaires graves (retard de croissance, diminution de l'immunité, augmentation de la pression artérielle, etc.), de sorte que cette méthode n'est généralement pas utilisée seule. En règle générale, la prise d'hormones est associée à l'élimination des hémangiomes par toute méthode chirurgicale..

La vincristine pour le traitement des hémangiomes est prise une fois par semaine à une dose individuelle calculée à 0,5 mg pour 1 kg de poids corporel chez les enfants pesant plus de 20 kg et à 0,025 mg pour 1 kg chez les bébés pesant moins de 20 kg. Le cyclophosphamide est pris à une dose de 10 mg par 1 kg de poids corporel par jour pendant 10 jours. Actuellement, la vincristine et le cyclophosphamide sont rarement utilisés pour traiter les hémangiomes, car ils provoquent un grand nombre d'effets secondaires graves, y compris au niveau du système nerveux..

La méthode thérapeutique la plus efficace et la plus sûre pour le traitement des hémangiomes est l'utilisation de préparations de propranolol ou de timolol à des doses individuelles. Cette méthode n'est pas enregistrée en Russie et dans les pays de la CEI, par conséquent, elle n'est pratiquement pas utilisée dans l'espace post-soviétique. Cependant, en Europe et aux États-Unis, des préparations de propranolol et de timolol ont été introduites dans les médicaments pour le traitement des hémangiomes par décret spécial des ministères compétents. Cette décision a été prise sur la base des résultats positifs du traitement expérimental des enfants atteints d'hémangiomes avec du propranolol et du timolol. Actuellement, parmi toutes les méthodes de traitement des hémangiomes (à la fois chirurgicales et thérapeutiques), c'est l'utilisation du propranolol ou du timolol qui est la meilleure en termes de rapport innocuité / efficacité..

Le propranolol est administré à l'enfant 2 fois par jour à une dose individuelle calculée à 0,5 mg pour 1 kg de poids corporel. À la fin de la première semaine de prise de propranolol, vous devez déterminer la glycémie et la tension artérielle de l'enfant, et faire un ECG. Si les tests ne sont pas normaux, vous devrez arrêter de prendre le médicament et utiliser une autre méthode de traitement de l'hémangiome. Si tous les résultats du test sont normaux, la posologie est augmentée à 1 mg pour 1 kg et l'enfant reçoit du propranolol dans une nouvelle dose, 2 fois par jour pendant une semaine. Ensuite, ils donnent à nouveau du sang pour le glucose, mesurent la pression et font un électrocardiogramme. Si les tests sont normaux, la posologie est augmentée à 2 mg pour 1 kg de poids corporel et continuez à donner à l'enfant 2 fois par jour pendant 4 semaines. À ce stade, le cours de la thérapie est considéré comme terminé. Cependant, si nécessaire, il peut être répété à intervalles d'un mois jusqu'à ce que l'hémangiome disparaisse complètement..

Les préparations contenant du timolol (collyre ou gel) lubrifient la surface de l'hémangiome 2 fois par jour pendant plusieurs mois.

Actuellement, le traitement de choix pour l'hémangiome, à la fois chez les enfants et les adultes, est l'utilisation de propranolol ou de timolol, car il est très efficace et sûr. Toutes les autres méthodes peuvent également être appliquées si nécessaire..

Si, lors de l'observation de l'hémangiome, des ulcères ou des fissures apparaissent à sa surface, vous pouvez le lubrifier avec du gel de métronidazole, des pommades contenant des glucocorticoïdes (par exemple, Dexaméthasone, Lokoid, etc.) ou appliquer un bandage hydrocolloïde (DuoDerm Extra Thin).

Hémangiome chez les enfants: description, causes, complications, diagnostic, méthodes de traitement, réponses aux questions populaires - vidéo

Hémangiome du foie et de la colonne vertébrale - traitement

Hémangiome du foie: description, complications, méthodes de diagnostic et de traitement - vidéo

Hémangiome de la colonne vertébrale (vertèbre): causes, symptômes, diagnostic, méthodes de traitement - vidéo

Commentaires

Les examens des hémangiomes sont différents. Dans certaines revues, les gens indiquent que la tumeur a été éliminée avec succès avec de l'azote liquide, dans d'autres, ils disent qu'ils n'ont pas traité l'hémangiome, mais ne voient que régulièrement un médecin, en attendant qu'il disparaisse d'elle-même. La troisième partie des examens concerne l'élimination des hémangiomes, qui s'est avérée infructueuse, car peu de temps après le traitement, la tumeur est réapparue et a commencé à se développer très rapidement. Dans une telle situation, plusieurs opérations ont dû être subies, à la suite desquelles des cicatrices sont restées sur la peau..

La quatrième partie des revues concerne le traitement de l'hémangiome avec des médicaments à base de propranolol. Dans ces revues, les gens indiquent que le médicament est efficace, que la tumeur disparaît assez rapidement et ne réapparaît pas pendant une longue période. Cependant, les gens sont confrontés à un problème lors de l'achat de médicaments à base de propranolol, car ils ne sont pas enregistrés comme médicaments pour le traitement de l'hémangiome et aucun médecin n'a donc formellement le droit de rédiger une ordonnance pour un enfant. Dans ce cas, vous devez recourir à diverses astuces..

Auteur: Nasedkina A.K. Spécialiste en recherche biomédicale.

Qu'est-ce que l'hémangiome - à quoi ressemble-t-il et comment le traiter

Chaque pédiatre sait ce qu'est un hémangiome, car les néoplasmes se trouvent généralement chez les enfants à un âge précoce. L'enfant est déjà né avec ces formations. Les néoplasmes se développent à partir des tissus du système vasculaire, et s'ils sont localisés sur la peau, le défaut peut être vu à l'œil nu.

La tumeur elle-même est une prolifération vasculaire bénigne et ne provoque aucun trouble, mais si une formation de type tumoral apparaît dans la zone des organes vitaux (foie, reins, cerveau), elle peut entraîner la perte de leur fonctionnalité.

Qu'est-ce que l'hémangiome

Dans la pratique médicale, l'hémangiome est une tumeur bénigne de différentes tailles dont le développement est causé par des anomalies des vaisseaux sanguins qui se produisent dans l'utérus. Une simple tumeur vasculaire peut survenir sur n'importe quelle partie du corps, dans les organes et les tissus mous, où il existe un réseau d'approvisionnement en sang: sur la peau du dos, du visage, de la lèvre et de la tête. Cela peut également inclure: la couche supérieure de la peau, le foie, les reins, la tête. Habituellement, de telles formations sont détectées chez les bébés, mais l'hémangiome se produit également chez les adultes..

La maladie a des propriétés caractéristiques qui la distinguent des autres formes de tumeurs bénignes. De tels néoplasmes ne dégénèrent jamais en cancer, ce fait est la principale caractéristique de la pathologie. Mais encore, le néoplasme est capable de croître rapidement et d'augmenter en taille, ce qui provoque l'apparition d'une atrophie des tissus mous les plus proches, des dommages aux organes et parfois la mort par hémorragie interne ou externe. Malgré la qualité bénigne de la pathologie, elle peut constituer une menace sérieuse.

Décrivant à quoi ressemble un néoplasme, on peut dire qu'il ressemble à une tache rouge, violette ou cyanotique avec des formes asymétriques. En raison d'influences externes, telles que la pression, la tumeur est capable de rétrécir et de s'alléger, mais après l'arrêt de la pression, elle récupère rapidement.

Les raisons

Jusqu'à aujourd'hui, les causes exactes des hémangiomes sont encore inconnues, mais les scientifiques suggèrent que cela peut survenir à la suite d'une violation du développement du système vasculaire, même lorsque l'enfant est dans l'utérus. Il existe également une autre opinion selon laquelle les hémangiomes apparaissent en raison de troubles hormonaux, ce qui explique la raison de la manifestation déjà chez un adulte. Mais ces causes d'hémangiomes chez l'adulte n'ont pas encore été prouvées..

Les perturbations hormonales sont considérées comme la cause la plus plausible d'hémangiome, mais des tumeurs peuvent également apparaître dans le cas de l'utilisation de certains médicaments ou d'infections virales pendant la grossesse, comme les ARVI ou la FLU..

Classification

La médecine moderne distingue divers types d'hémangiomes, dont les différences sont de nature et de propriétés. Il ressemble à un hémangiome plat ou dépassant de la peau. La classification principale est celle des variétés basée sur la localisation:

  • Cutané - ce type est localisé dans les couches supérieures de la peau. L'hémangiome sous-cutané est considéré comme le plus sûr, mais si cette tumeur est localisée sur le visage, dans les oreilles ou dans d'autres tissus, ses dommages peuvent entraîner des complications. Il est impératif d'enlever la tumeur par chirurgie. Le danger de telles formations ressemblant à des tumeurs (hémangiomes cutanés) s'explique par des lésions tissulaires irréversibles, qui affectent les performances des organes voisins. Par exemple, un gonflement près des yeux ou des oreilles peut altérer leur fonction..
  • Tumeurs vasculaires des organes parenchymateux - ces néoplasmes peuvent se former dans les reins, le foie, le cerveau et d'autres organes importants. Si un tel néoplasme est diagnostiqué, il doit être enlevé de toute urgence, car à l'avenir, il existe un risque de complications telles que des saignements ou des lésions des tissus de l'organe sur lequel il s'est formé.
  • Néoplasmes du système musculo-squelettique - tumeurs survenant dans les muscles, les articulations, les os pelviens, la colonne vertébrale. Ils ne constituent généralement pas une menace sérieuse et, par conséquent, le retrait n'est pas toujours effectué. Le traitement de ce néoplasme doit être instauré s'il a un effet négatif sur le développement du squelette du bébé..
  • Capillaire (hémangiome arachnoïdien) - ces formations ressemblant à des tumeurs sont les plus courantes, localisées sur la peau, elles sont formées à partir du système capillaire. Ces tumeurs apparaissent plus souvent dans les zones de croissance osseuse active et à la surface de la peau, formant à l'extérieur une tache rouge inégale.
  • Caverneux (hémangiome infantile) - apparaît dans le tissu sous-cutané, tandis que les vaisseaux sanguins sont le sol. Plus souvent, un hémangiome interne est observé dans les zones des organes vitaux et des tissus avec un apport sanguin abondant (cerveau, foie, utérus, reins).
  • Combinés - ces néoplasmes consistent à la fois en tissu capillaire et caverneux. Il s'agit d'un hémangiome de toute localisation, car l'emplacement des néoplasmes se situe aux frontières des organes, ils sont donc détectés dans les tissus et les organes avec une augmentation de l'apport sanguin..
  • Racémose - ce néoplasme est assez rare, tandis que la localisation de la tumeur, généralement le cuir chevelu des membres ou de la tête.
  • Mixte - ces tumeurs sont moins fréquentes, l'apparition de tumeurs mixtes est plus souvent associée à l'apparition d'autres néoplasmes de type tumoral, par exemple avec un kératome ou un lymphome.

Les hémangiomes infantiles, dont il existe de nombreux types différents, ne nécessitent pas toujours un traitement chirurgical. Tous les hémangiomes sont des néoplasmes bénins, mais certaines formes, même s'il ne s'agit pas d'une tumeur maligne, peuvent affecter négativement les organes vitaux, et dans ce cas, un traitement doit être effectué..

Symptômes

Le plus souvent, la pathologie est détectée presque immédiatement après la naissance d'un enfant, parfois cela peut arriver après quelques mois. La période la plus active de croissance tumorale est les premiers mois après la naissance, après quoi elle ralentit la croissance, s'arrêtant pratiquement.

Chez les bébés, les néoplasmes peuvent être localisés dans diverses parties du corps:

  • cuir chevelu;
  • visage;
  • cavité buccale;
  • organes génitaux;
  • torse;
  • les membres;
  • os et organes internes.

Extérieurement, la tumeur vasculaire d'un enfant peut ressembler à une tache ou une bosse sur la peau, du rouge violet au rose clair. Les options de taille de tumeur sont très différentes, de quelques millimètres à quinze centimètres ou plus de diamètre, qui occupent une zone anatomique importante. Le premier signe d'hémangiome est l'asymétrie de température, lorsque la tache elle-même est plus chaude que les tissus mous environnants.

Étant donné que les hémangiomes se développent non seulement en largeur, mais également dans la profondeur des tissus, cela peut provoquer des symptômes caractéristiques en raison de la perturbation du travail des organes voisins. Au stade initial de développement, la tumeur peut être caractérisée par une douleur périodique mineure, mais lorsque la pathologie commence à se développer dans le muscle ou le tissu nerveux, le syndrome douloureux devient beaucoup plus fort. L'hémangiome de l'araignée, la tumeur la plus courante chez les enfants, peut facilement être traumatisé, ce qui à l'avenir peut provoquer des saignements.

Les hémangiomes simples chez les enfants sont sujets à une auto-régression, qui commence par la formation de zones pâles au centre de la tumeur. Progressivement, ces zones se propagent du centre vers les bords du néoplasme. Le processus de disparition indépendante des hémangiomes chez les enfants peut se poursuivre pendant plusieurs années..

Diagnostique

Pour diagnostiquer une tumeur hémangiome chez les bébés, un examen par un pédiatre, un chirurgien et un dermatologue pédiatrique est nécessaire. En outre, en fonction de l'emplacement de la tumeur, le bébé peut se voir prescrire un examen par un ophtalmologiste, un oto-rhino-laryngologiste, un urologue, un gynécologue et d'autres spécialistes..

Pendant l'examen, le médecin procède à l'auscultation et à la palpation et détermine également la taille de la zone du néoplasme. En cas de croissance tumorale active et de troubles de la coagulation sanguine chez un enfant, afin de diagnostiquer le syndrome de Kazabach-Merritt, il est nécessaire de mener des études d'hémostase (numération plaquettaire, coagulogramme).

Pour évaluer la profondeur de la croissance de l'hémangiome, sa structure et ses caractéristiques anatomiques et topographiques, il est nécessaire de réaliser un examen échographique (échographie), ainsi que de mesurer la vitesse du flux sanguin dans la tumeur et les vaisseaux périphériques à l'aide de l'échographie Doppler. S'il est nécessaire de déterminer la lésion des tissus mous et osseux environnants, le patient peut être radiographié d'une zone spécifique (crâne, poitrine).

Pourquoi l'hémangiome est-il dangereux?

De nombreux parents ne soupçonnent même pas que l'hémangiome chez les enfants peut être dangereux. L'émergence de néoplasmes vasculaires peut entraîner de graves complications et des conséquences:

  • saignement difficile à arrêter;
  • ulcères trophiques;
  • expressions;
  • infection;
  • thrombocytopénie;
  • perte de fonctionnalité d'organe.

De nombreux patients souhaitent savoir si un hémangiome peut se transformer en une tumeur maligne, mais ces cas sont très rares, ils peuvent donc être qualifiés d'exceptions. Il s'agit généralement de tumeurs bénignes qui régressent le plus souvent d'elles-mêmes entre sept et neuf ans.

Comment traiter l'hémangiome

Si un hémangiome est détecté dans les premières semaines ou mois après la naissance, le traitement de cette tumeur peut être précoce si:

  • il est situé dans la région de la bouche, du cou ou de la tête;
  • a tendance à se développer de manière agressive;
  • diagnostiqué avec une forme caverneuse d'une tumeur ou un néoplasme qui n'est pas enclin à l'auto-régression;
  • saignement, nécrose ou infection est présent.

Le traitement de l'hémangiome peut ne pas être nécessaire s'il n'y a pas de menace pour la santé de l'enfant et le risque d'un défaut esthétique, ainsi qu'en cas de régression spontanée du néoplasme vasculaire.

En choisissant une méthode qui peut guérir l'hémangiome, les médecins s'appuient sur d'autres résultats oncologiques, cosmétiques et fonctionnels. Lors du diagnostic de tumeurs superficielles, les patients peuvent se voir attribuer:

  • électrocoagulation des hémangeomes;
  • cryodéduction des hémangiomes;
  • sclérose des hémangiomes;
  • retrait au laser.

Les hémangiomes caverneux et combinés sont souvent traités par une méthode sclérosante. Si la tumeur est située profondément, une opération pour éliminer les hémangiomes est nécessaire. L'embolisation du vaisseau principal qui alimente la tumeur peut également être appliquée. En cas de localisation anatomique complexe, par exemple, si un hémangiome s'est formé dans la région orbitaire, l'opération peut être remplacée par une radiothérapie.

Parfois, les gens s'intéressent à la façon d'éliminer un hémangiome à la maison, mais cela peut être dangereux pour le patient. Il faut comprendre que l'auto-traitement avec des remèdes populaires à la maison ne peut qu'aggraver la situation. Il vaut la peine d'utiliser des traitements supplémentaires uniquement avec l'approbation du médecin traitant. La cryothérapie est souvent utilisée lors du traitement des hémangiomes, mais il convient de noter que le traitement peut être effectué de manière conservatrice à l'aide de médicaments, par exemple Anaprilin ou Obsidan.

Complications

Si une pathologie survient, des complications graves peuvent se développer, notamment:

  • destruction des organes voisins;
  • dommages aux os, aux muscles et à la colonne vertébrale;
  • lésion de la moelle épinière par compression;
  • dans certains cas, malignité.

Les tumeurs vasculaires surviennent généralement dans les six premiers mois suivant la naissance d'un enfant.Par conséquent, afin d'éviter de telles complications, vous devez surveiller attentivement l'enfant pendant cette période et, si une tumeur apparaît, subir un examen complet dans une polyclinique. En cas d'hémorragie interne, le traitement doit être effectué d'urgence.

Prévoir

Le pronostic possible pour un patient dépend d'un certain nombre de facteurs spécifiques:

  • la zone de sa localisation;
  • dynamique de progression;
  • termes de diagnostic et de traitement;
  • rationalité des méthodes sélectionnées de traitement de l'hémangiome.

Dans la plupart des cas, les hémangiomes sont des néoplasmes bénins et souvent auto-régressifs. Mais pour protéger l'enfant des conséquences graves, il est impératif de subir un diagnostic et une thérapie en temps opportun..