Principal
La prévention

Schéma thérapeutique du polype fibro-glandulaire de l'endomètre

Les polypes utérins sont des formations endométriales bénignes dans l'utérus interne.

Ils surviennent pour diverses raisons chez les femmes de tout âge..

En plus du traitement médicamenteux pour les polypes utérins, des remèdes populaires peuvent également être utilisés.

Ce que c'est?

Un polype fibreux glandulaire de l'endomètre est une formation bénigne sur la muqueuse utérine. Il se forme à la suite de la croissance de la couche interne de l'utérus et apparaît le plus souvent chez les femmes en âge de procréer ou en ménopause.

En apparence, le polype fibreux glandulaire a l'apparence d'une formation rose ou bordeaux située dans l'utérus. Il se compose d'un corps et d'une jambe avec des vaisseaux sanguins. Le polype peut avoir des formes variées: rond, champignon, sur une tige fine, sur une base large.

La taille et le nombre de ces formations peuvent être très différents. Dans les polypes, des processus inflammatoires, des troubles circulatoires, ainsi qu'une nécrose ou une nécrose peuvent survenir. Si le polype fibreux glandulaire de l'endomètre devient adénomateux, il peut en fait être considéré comme un signe de cancer. La même chose peut être dite s'il y a des cellules atypiques dans le néoplasme. Mais la malignité de telles formations ne se produit que dans 2% des cas..

Causes d'occurrence

Plusieurs facteurs conduisent à l'apparition de polypes:

  • manque d'hormone progestérone et d'œstrogène en excès, ce qui conduit à une croissance accélérée de l'endomètre;
  • l'obésité, l'hypertension, le diabète sucré, à la suite desquels la circulation sanguine dans les capillaires est perturbée, une privation d'oxygène et une division cellulaire accrue commencent;
  • l'avortement, qui est une procédure médicale traumatique;
  • utilisation d'un dispositif intra-utérin;
  • diminution de l'immunité;
  • maladies inflammatoires de l'utérus et des ovaires;
  • stress constant;
  • blocage et prolifération des vaisseaux sanguins dans l'utérus;
  • prolifération de l'endomètre, souvent associée à des maladies du système endocrinien;
  • poids corporel élevé, ce qui entraîne des troubles métaboliques, un excès d'œstrogènes et la formation de polypes;
  • transmission de la maladie de mère en fille;
  • faible activité physique, entraînant une stagnation du sang dans les organes pelviens et une division accrue des cellules endométriales;
  • prendre certains médicaments pour traiter le cancer;
  • caillots placentaires, qui ne sont pas sortis après l'accouchement, se transforment plus tard dans le tissu conjonctif du polype.

Symptômes et diagnostic

L'absence presque complète de symptômes est caractéristique du stade initial de la maladie. Les petits polypes ne peuvent être détectés que lors d'un examen échographique. Les signes suivants d'un polype endométrial peuvent apparaître progressivement:

  • taches après les rapports sexuels et douleur pendant les rapports sexuels;
  • menstruations abondantes et irrégularités menstruelles, en particulier chez les jeunes femmes;
  • leucorrhée;
  • écoulement étalé après l'effort et le stress;
  • infertilité;
  • spotting spotting sans menstruation;
  • une perte de sang abondante s'accompagne du développement d'une anémie, d'une pâleur de la peau, d'une faiblesse et de vertiges;
  • crampes dans le bas de l'abdomen;
  • naissance prématurée et fausse couche.

Les polypes endométrioïdes sont généralement trouvés lors d'un examen pelvien de routine à l'aide de miroirs. En outre, dans le diagnostic des polypes, une échographie des organes pelviens est nécessaire..

Les médecins constatent un épaississement de la couche endométriale, une prolifération de la membrane muqueuse, une expansion de la cavité utérine. Mais les polypes à structure glandulaire ne sont pas toujours visibles à l'échographie, car ils ressemblent à l'endomètre dans leur apparence. Il est également difficile de distinguer les polypes et les fibromes lors de cet examen..

L'hystéroscopie de l'utérus permet de clarifier le diagnostic et augmente la fiabilité du diagnostic jusqu'à 97%. Cette technique vous permet de voir toute la cavité utérine et les formations qui y sont présentes. Avec l'hystéroscopie, une anesthésie générale est nécessaire, car l'utérus est examiné avec un hystéroscope, et après cela, la formation est supprimée.

Le polype retiré est transféré au laboratoire pour des recherches complémentaires. La localisation du polype est cautérisée par électrocoagulation ou laser, ce qui réduit le risque de récidive de la maladie.

En outre, la métrographie-radiographie est souvent utilisée, au cours de laquelle une substance spéciale est injectée dans la cavité utérine. Tous les joints disponibles peuvent être vus à l'aide de rayons X.

Comment traiter correctement?

Médicaments de pharmacie

S'il n'est pas possible d'éliminer les polypes à l'aide d'une intervention chirurgicale, leur traitement médicamenteux est prescrit. En conséquence, l'éducation peut diminuer en taille ou disparaître complètement. Un tel traitement est justifié, en particulier, à un jeune âge. Le médecin sélectionne tous les médicaments individuellement.

Avant 35 ans, les contraceptifs oraux sont généralement recommandés, par exemple Regulon ou Yarina. Ils doivent être bu selon un certain schéma pendant une longue période. Après 35 ans, les femmes se voient prescrire des gestagènes: Dyufaston, Norkolut et autres. Lorsque des polypes se forment à la suite du processus inflammatoire, des médicaments antibactériens sont prescrits: Monomycin, Gentamicin et autres.

Pendant la période climatérique, les médecins recommandent de prendre Dipherelin, Zoladex, qui protègent l'utérus des effets négatifs des œstrogènes. En thérapie symptomatique, des analgésiques sont utilisés, en particulier le diclofénac et le paracétamol, mais pendant une courte période, car ils conduisent au développement de maladies gastro-intestinales. En cas de règles abondantes, les femmes se voient prescrire des solutions antiseptiques pour le lavage: Septadine, Collargol pour le lavage.

Remèdes populaires

Avant de commencer le traitement avec des remèdes populaires, vous devez effectuer un examen histologique du néoplasme. Avec les polypes adénomateux, des méthodes alternatives ne peuvent pas être utilisées. Tout néoplasme peut facilement se transformer en oncologie, même chez les jeunes femmes, ce qui nécessitera un retrait urgent.

Après la chirurgie, vous pouvez, sur recommandation d'un médecin, utiliser divers remèdes populaires pour soutenir l'immunité et l'équilibre hormonal. Mais les préparations à base de plantes peuvent avoir divers effets secondaires et contre-indications, qui doivent également être pris en compte. Au début du traitement, vous devez passer des tests de taux hormonaux et boire des herbes selon les schémas d'un phytothérapeute.

  • l'ail en gaze sous forme de compresse est injecté profondément dans le vagin la nuit. Cette procédure doit être effectuée pendant au moins un mois;
  • les jaunes froids et les graines de citrouille fraîches sont mélangés à de l'huile végétale et chauffés au bain-marie. Prenez le remède le matin à jeun jusqu'à guérison complète.
  • la propolis est un agent biologiquement actif qui peut être prescrit même aux femmes enceintes. Les tampons médicaux sont fabriqués à partir de propolis, qui sont insérés dans le vagin la nuit..

Herbes medicinales:

  • la teinture de moustache dorée sur la vodka est prise avant les repas;
  • doucher avec chélidoine, mais strictement sur la recommandation d'un médecin;
  • la teinture d'alcool de la plante sacrée vitex est prise avant les repas;
  • infusion d'ortie, d'églantier, d'airelles se prennent plusieurs fois par jour.

Opérations

Le traitement le plus courant des polypes est la résection chirurgicale et le curetage de la muqueuse utérine..

Pour réduire le risque de complications, le site d'élimination du polype est traité avec de l'azote liquide.

Pendant plusieurs jours, une femme peut avoir des douleurs spasmodiques et des taches sanglantes. Un traitement hormonal est prescrit pour restaurer le cycle menstruel et prévenir la récidive de la maladie..

Avec l'aide de l'élimination au laser des polypes, il ne reste aucune cicatrice ni cicatrice sur l'utérus. De plus, les femmes conservent pleinement leur fonction reproductrice. Pour cette procédure, l'hospitalisation n'est pas non plus nécessaire, donc après quelques heures, vous pouvez rentrer chez vous.

Le traitement au laser se caractérise par l'absence de saignement, une réparation rapide des tissus et une étanchéité vasculaire instantanée. 6 mois après l'intervention, une femme peut planifier une grossesse.

Que faire n'est pas recommandé?

Une fois le polype cervical retiré, il est important de respecter les recommandations suivantes:

  • exclure le travail physique lourd;
  • abandonner les sports actifs;
  • ne pas avoir de relations sexuelles pendant environ un mois;
  • ne pas se doucher;
  • vous ne pouvez pas prendre de bain chaud ou aller au bain;
  • il est interdit de prendre de l'acide acétylsalicylique, car il augmente les saignements;

Mesures préventives

  • Mener une vie active;
  • examens préventifs constants;
  • un partenaire sexuel;
  • traitement de toute infection du système génito-urinaire à temps;
  • refus de l'avortement et du curetage pour éviter un traumatisme des muqueuses de l'utérus.

En conséquence, le risque de prolifération endométriale diminuera et la nécessité d'une intervention chirurgicale disparaîtra..

Avis des patients

  • J'ai été traité avec de la chélidoine, du calendula et du millepertuis, que j'ai pris dans des proportions égales. J'en ai fait une infusion et les ai ensuite utilisées pour la douche. Bon pour les polypes utérins.
  • Les chirurgiens ont enlevé un gros polype dans l'utérus, et l'anesthésie a été choisie en tenant compte des caractéristiques de mon corps.
  • Le médecin m'a prescrit de boire du Lindinet pendant une année entière afin de restaurer les niveaux hormonaux. Alors je suis en traitement, je ne vais pas encore enlever les polypes.

Le polype fibreux glandulaire de l'endomètre est bénin, mais il est recommandé par de nombreux gynécologues de le retirer, car il s'agit d'une affection précancéreuse. Par conséquent, pour tout traitement des polypes, vous devez subir un examen médical obligatoire et consulter un gynécologue.

Qu'est-ce qu'un polype fibreux glandulaire de l'endomètre

Le polype fibreux glandulaire de l'endomètre est une formation bénigne, qui est une prolifération de la muqueuse utérine. Comme son nom l'indique, la maladie est localisée à la surface de l'endomètre. Maintenant que nous savons ce que c'est, essayons de traiter le groupe à risque. Les filles qui sont en période de procréation et les patientes qui sont déjà ménopausées peuvent souffrir de ce problème. Essayons de comprendre les causes d'une maladie telle que le polype fibreux glandulaire de l'endomètre.

Quelle est cette maladie

Visuellement, avec des diagnostics instrumentaux, un tel polype ressemble à une substance rose avec une structure lisse. Le corps et les autres parties sont clairement visibles. Les caractéristiques géométriques et les quantités peuvent varier. Les néoplasmes sont localisés dans le col de l'utérus. Dans les cas avancés, les polypes peuvent se développer au point où ils commencent à bloquer le canal cervical. De temps en temps, des troubles du système circulatoire peuvent être détectés dans les polypes. Le développement de la pathologie ne se fait pas sentir immédiatement et il n'est possible de l'identifier que grâce à un diagnostic professionnel.

Type fonctionnel

De telles formations apparaissent à partir de la couche fonctionnelle, d'où proviennent leurs noms. La principale raison de leur apparition est l'effet de deux hormones: la progestérone et les œstrogènes, qui ont déjà été discutées ci-dessus. Un excès d'un et une carence de la deuxième hormone créent un terrain fertile pour la formation de la pathologie. En fin de compte, nous obtenons le problème en question.

Type basal

Le polype fibreux glandulaire de cette variété est basé sur une jambe amincie. Sa particularité est la présence de vaisseaux sanguins. La cavité de ces formations est remplie d'un tissu de liaison ou d'un stroma. De plus, une étude détaillée de ces organismes a révélé une structure musculaire primitive. Les glandes sont situées de manière extrêmement inégale. Les polypes fibreux glandulaires de type basal se distinguent par une structure mature et la présence de différentes variantes morphologiques. Il a été constaté que les glandes des polypes sont généralement disposées au hasard et sont caractérisées par une structure ondulatoire. Les cellules de revêtement de l'épithélium sont de nature proliférative ou sécrétoire, et le tissu de liaison a une structure cellulaire. La jambe d'un polype fibreux glandulaire, qui appartient au type fonctionnel, est souvent caractérisée par la présence d'un vaisseau.

Le développement de polypes se produit souvent dans le contexte d'une muqueuse et d'un endomètre stables, alors que ce dernier peut être dans n'importe quel état morphologique et fonctionnel. Cela se produit chez les patients en âge de procréer. Si la situation décrite s'est produite pendant la ménopause. alors c'est une option rétrograde. La prolifération n'est pas un problème moins courant. S'ils se font sentir, le polype de l'endomètre sera accompagné du rejet et de la mort de 66% de l'endomètre.

Cependant, immédiatement après le début de la menstruation, la réparation cellulaire active commence. Au cinquième jour du cycle, la structure morte sera restaurée à 100%. Ce processus est possible en raison de la division cellulaire de la boule basale de l'endomètre..

Causes d'occurrence

Les raisons de l'apparition de formations fibreuses glandulaires peuvent être différentes. Une telle pathologie peut se développer à la suite des troubles suivants:

  • perturbation des fonctions hormonales des ovaires. La cause des violations est une carence en progestérone associée à un excès d'œstrogènes;
  • les conséquences de l'avortement;
  • obésité;
  • Diabète;
  • dispositif intra-utérin;
  • immunité affaiblie.

Mesures diagnostiques

Il peut être assez difficile d'identifier les polypes de l'endomètre, mais la médecine moderne résout ce problème. Les principales méthodes de diagnostic aujourd'hui sont:

  • Ultrason. Les avantages de cette méthode sont dans son innocuité, son indolence, mais épisodique dans le contexte de cette maladie, son caractère informatif. Ce type de diagnostic vous permet d'identifier en temps opportun les changements dans la structure de l'endomètre et de commencer un traitement approprié;
  • hystéroscopie. Contrairement à l'échographie, cette méthode est complètement informative. Souvent, le diagnostic dans le cadre de cette méthode est combiné à l'ablation du polype, si la situation actuelle ne contredit pas la chirurgie immédiate. Si le médecin soupçonne la possibilité de tumeurs malignes, un échantillon de tissu cervical est prélevé pour une biopsie;
  • métrographie. Il s'agit d'une technique supplémentaire, grâce à laquelle vous pouvez voir le néoplasme sous l'influence des rayons X..

Quels signes indiquent un polype?

Pour la présence d'une telle pathologie. comment un polype fibreux glandulaire peut indiquer les symptômes suivants:

  • pas de décharge abondante entre les cycles;
  • menstruations plus abondantes par rapport aux cycles précédents;
  • sensations douloureuses pendant l'intimité, ainsi qu'après sa fin.

Thérapies

De nombreuses années d'expérience pratique indiquent que le traitement de cette pathologie peut être efficace. Comme indiqué ci-dessus, la gitroscopie est l'un des moyens d'éliminer ces formations. Après l'opération, la patiente est admise à l'hôpital, on lui prescrit un traitement médicamenteux. Il est généralement possible de déterminer s'il existe un risque de rechute après 30 à 60 jours. L'efficacité de l'intervention est déterminée par échographie après la période spécifiée.

Il convient de noter que la pharmacothérapie est traditionnellement de nature hormonale..

Traitement après retrait

Le traitement suivant la chirurgie comprend non seulement des médicaments hormonaux, mais également certaines vitamines. Ainsi, le traitement postopératoire comprend:

  • pour éviter l'apparition d'un hématomètre, le patient se voit prescrire No-Shpu. Habituellement, la fréquence d'admission est de 3 fois par jour. Ce médicament aide à se débarrasser des spasmes cervicaux et à normaliser sa circulation sanguine;
  • une attention considérable est accordée aux méthodes antibactériennes. L'utilisation d'antibiotiques est une mesure préventive efficace dans la lutte contre les lésions infectieuses à répétition;
  • L'œstrogène est un contraceptif hormonal gestagène oral. Ils ne sont prescrits qu'aux jeunes femmes de moins de 35 ans;
  • médicaments de type gestagène. Leur utilisation est due à la nécessité d'optimiser l'équilibre hormonal.

Dans certains cas, il devient nécessaire d'utiliser des contraceptifs à long terme. La durée du traitement hormonal peut aller de 90 à 180 jours.

Ce qui est dangereux?

Tout d'abord, le polype est dangereux car il peut se transformer en une tumeur maligne. La probabilité de ce phénomène n'est pas si grande. seulement 1,5%, mais il ne vaut pas la peine de vérifier comment la situation va évoluer. De plus, dans la grande majorité des cas, le polype fibreux glandulaire de l'endomètre empêche la fécondation, en termes simples - réduit considérablement la probabilité de grossesse.

Développement pendant la ménopause

Les changements hormonaux dans le corps d'une femme pendant la période postménopausique, au début, peuvent provoquer l'apparition et le développement d'une pathologie. En règle générale, ils sont localisés à la surface des muqueuses et pas nécessairement à l'intérieur de l'utérus. D'un point de vue pratique, tout organe creux convient au développement de polypes. Cependant, dans le cadre de la postménopause, les polypes sont le plus souvent localisés précisément à la surface de l'endomètre. Après le retrait, les méthodes médicamenteuses sont sélectionnées individuellement, en tenant compte du fond hormonal actuel observé chez le patient.

Grossesse

Contrairement à la croyance populaire, les polypes fibreux de l'utérus n'interfèrent pas toujours avec la grossesse, et même s'ils sont présents, la fécondation est tout à fait possible. Cependant, un polype laissé sans surveillance par des spécialistes est tout à fait capable de conduire à l'infertilité après un certain temps. C'est l'une des raisons pour lesquelles les médecins recommandent d'éliminer toutes les formations à la surface de l'utérus immédiatement après la détection. Il vaut également la peine de lutter contre cette pathologie car ses applications pratiques empêchent la consolidation complète de l'embryon..

Le blocage du canal cervical par des polypes peut également provoquer une infertilité..

Commentaires

Sur la base des commentaires des patients, il est prudent de dire que la procédure de retrait, ainsi que la rééducation ultérieure, ne causent pas de gêne grave aux patients. Les filles et les femmes affirment que la chirurgie elle-même est indolore, car elle est réalisée sous anesthésie. De plus, si aucune complication n'est identifiée, le patient rentrera chez lui le soir du jour même de l'opération..

J'ai reçu un diagnostic de polype fibreux glandulaire de l'endomètre il y a environ un an. Après avoir consulté un médecin, j'ai opté pour une endoscopie. Dans le cadre de cette procédure, j'ai non seulement été diagnostiqué, mais aussi enlevé le polype rapidement et sans douleur, cela ne me dérange plus.

Svetlana, 38 ans:

J'ai appris la présence d'une pathologie après plusieurs tentatives infructueuses de tomber enceinte. Le médecin a conseillé de ne pas retarder l'ablation des lésions et très vite je m'en suis débarrassé. La période de récupération a pris un certain temps, mais les objectifs ont été pleinement atteints.

Nadezhda, 32 ans:

Ayant demandé l'aide d'un médecin pour des douleurs dans le bas-ventre, j'ai subi un diagnostic et j'ai appris que j'avais des polypes. J'étais très inquiet quand j'ai découvert qu'ils devraient être retirés, mais la procédure elle-même et la récupération après cela ne m'ont pas causé d'inconfort important.

Quel est le danger d'un polype fibreux glandulaire de l'endomètre et comment traiter une maladie?

Ce type de pathologie polypique de nature proliférative, comme le néoplasme bénin glandulaire-fibreux de l'endomètre utérin, est rare. Les néoplasmes fibreux glandulaires comme lieu de localisation dans le corps de la femme, en règle générale, choisissez les coins de l'utérus ou de son bas. Leur apparence est associée à une fibrose de la couche intra-utérine.

La maladie est dangereuse en ce que ces excroissances provoquent souvent une violation de l'apport sanguin à l'utérus, le développement d'un processus inflammatoire dans les organes génitaux féminins. La situation s'accompagne d'un syndrome douloureux prononcé et l'ignorance d'une femme des signes de pathologie signifie qu'elle recevra un diagnostic d'infertilité.

Par conséquent, il est nécessaire de comprendre en détail les caractéristiques de cette maladie afin de connaître les raisons qui provoquent la croissance fibreuse glandulaire dans les couches épithéliales, les signes cliniques du problème et les moyens de le résoudre..

Caractéristiques générales de la pathologie

Le polype fibreux glandulaire de l'endomètre est une formation semblable à une tumeur qui se forme sur la membrane muqueuse de l'utérus et se compose de cellules glandulaires et de tissu conjonctif. La maladie n'est pas dangereuse, mais en l'absence de traitement et en ignorant les symptômes, elle entraîne des conséquences. Cela peut survenir à tout âge, mais le plus souvent les femmes sont confrontées à des pathologies pendant la ménopause.

Les excroissances sont petites (mais peuvent devenir très grandes). C'est une substance rose lisse. Il a un stroma et un corps. Il est situé sur une tige fine ou sur une base large. Le deuxième type est plus sujet à la malignité. Il y a de nombreux vaisseaux sanguins dans la tige qui l'alimentent pour la croissance. Les polypes à structure fibreuse glandulaire sont simples et multiples.

Causes d'occurrence

La principale raison de la formation de formations dans les organes du système reproducteur féminin est le déséquilibre des hormones. La probabilité de polypes, y compris ceux avec une structure fibreuse et glandulaire mixte, augmente avec une concentration excessive d'œstrogène et une carence en progestérone. Pour cette raison, des changements focaux se produisent dans la membrane muqueuse.

La maladie peut être causée par:

  • Infections chroniques et inflammations des appendices et de l'utérus. Ils s'accompagnent d'une circulation sanguine altérée dans l'endomètre, ce qui crée un environnement favorable à la croissance tumorale..
  • Prédisposition génétique. Une femme dont les proches (grand-mère, mère) ont souffert de pathologie sont à risque.
  • Être en surpoids, obèse.
  • Prise d'hormones à long terme, à l'aide d'un dispositif intra-utérin.
  • Interruption artificielle de grossesse.
  • Lésion des muqueuses.
  • Maladies de la glande thyroïde.

La polypose peut également être provoquée par l'hypertension, le diabète, une diminution de l'immunité, un stress fréquent, des troubles métaboliques.

Classification

La cavité utérine est tapissée de deux types de tissus qui, selon l'histologie, correspondent aux types de polypes: fonctionnels et basaux. Le premier est considéré comme hormono-dépendant, changeant cycliquement. Le second ne dépend pas des hormones. Ceci est la base pendant vos règles. Sur cette base, les polypes fibreux glandulaires sont basaux et fonctionnels..

Type fonctionnel

L'apparition d'une accumulation est provoquée par l'action des hormones. En raison du manque de progestérone et d'un excès d'œstrogènes, un sol fertile est créé pour la formation d'un polype. La tumeur se développe directement à partir de l'endomètre.

Lorsque la fécondation ne se produit pas pendant l'ovulation active, les cellules de la couche fonctionnelle de l'endomètre sont libérées avec le sang menstruel. En cas de décollement insuffisant, les restes de l'endomètre forment la base d'une future tumeur. De cette manière, un polype se forme progressivement. À chaque cycle, l'accumulation change avec la couche fonctionnelle.

Les formations fibreuses glandulaires de ce type n'atteignent pas de grandes tailles, mais elles se propagent rapidement et sont souvent localisées en groupes. La pathologie est très rarement accompagnée de manifestations. Les tumeurs fibroïdes de type fonctionnel sont souvent retrouvées lors de l'échographie.

Type basal

Les excroissances des cellules de la couche basale sont situées sur une tige mince. Une caractéristique d'un polype est la présence de vaisseaux sanguins. Se compose de tissu glandulaire et de fibres musculaires. Les tumeurs fibreuses de ce type se distinguent par une structure mature, une variété de variantes morphologiques. Localisé de manière inégale, chaotique.

La pathologie se produit souvent dans le contexte d'une membrane muqueuse stable chez les femmes en bonne santé. Souvent diagnostiqué ménopause.

Diffère dans les cellules épithéliales dysfonctionnelles, manque de dépendance hormonale à la menstruation. Il existe des polypes:

  • Indifférent. Caractérisé par une augmentation du nombre de cellules neutres.
  • Prolifératif. Ils sont accompagnés d'une hyperplasie de l'endomètre. Souvent enflammé.
  • Hyperplastique. Caractérisé par la prolifération des cellules internes, la formation d'un "socle" du stroma basal.

Types de base

La classification moderne de la prolifération de l'endomètre permet aux cliniciens de déterminer non seulement des critères pronostiques pour la santé future d'une femme, mais également des tactiques de traitement. Après les principales procédures de diagnostic et la clarification de la classification, le seul traitement correct est généralement prescrit..

Polype glandulaire de l'endomètre basal

La croissance glandulaire de l'endomètre se produit avec une croissance anormale des cellules dans la membrane muqueuse de la couche basale de l'endomètre. Au fur et à mesure que le foyer de polypose se développe, il pénètre dans le muscle et les structures fibreuses fibreuses. Peu à peu, le néoplasme forme une base, un corps et une jambe..

Par le type de formation et le processus de croissance, les croissances fonctionnelles et basales sont similaires les unes aux autres..

Une différence importante est:

  • dysfonctionnement des cellules épithéliales de la couche basale,
  • absence de dépendance hormonale sur le cycle menstruel de la femme.

Parmi les néoplasmes basaux glandulaires, on distingue les groupes suivants:

  • Indifférent - croissance de cellules basales neutres;
  • Hyperplasique - la croissance des cellules internes, la formation d'une sorte de «sous-sol» du stroma basal;
  • Proliférative - prolifération cellulaire avec risque d'inflammation ultérieure.

Quel que soit le type de prolifération pathologique des cellules de la muqueuse endométriale, on montre aux femmes l'élimination de la croissance dans des tissus sains (avec une base large) ou la cautérisation de la jambe.

Option hyperplastique

Dans la croissance basale glandulaire des cellules, la base est peu visible, ce qui s'exprime par une forte transformation des tissus muqueux. Ces excroissances ressemblent en apparence à des inflorescences de chou-fleur, une structure à deux étages avec des enchevêtrements de vaisseaux densément entrelacés. À la base, il y a des signes clairement tracés de modifications hyperplasiques de l'endomètre..

Variante proliférative

Avec des règles stables chez la femme, l'apparition de croissances basales de type prolifératif est due à l'absence de dépendance hormonale. Dans le contexte d'une hyperplasie et d'une base stable, le polype est constamment transformé, en croissance, ce qui contribue au développement ultérieur de l'inflammation. La fonctionnalité du polype hyperplasique est déterminée histologiquement.

Si, dans l'étude, le tissu correspond à la période cyclique sécrétoire ou proliférative, cela signifie la réaction du foyer aux modifications de la fonctionnalité des ovaires.

Croissance glandulaire fonctionnelle

Si la couche basale de l'endomètre est non fonctionnelle et indépendante des poussées hormonales, alors la fonction subit un renouvellement constant en l'absence d'un ovule fécondé attaché.

En cas d'échec de la fécondation avec ovulation active, les cellules de la couche fonctionnelle sortent avec des saignements menstruels. Avec un détachement insuffisant de la couche fonctionnelle, les fragments restants forment des cellules de soutien pour une croissance future. Ainsi, un type fonctionnel de polype endométrial apparaît progressivement. Au fur et à mesure que le cycle menstruel progresse, la tumeur change avec la couche fonctionnelle.

Ces foyers polypes sont rarement de taille impressionnante, ont tendance à se propager et à se localiser en groupes. Dans de rares cas, le développement de symptômes caractéristiques se produit. Les polypes glandulaires fonctionnels sont identifiés par un examen pelvien traditionnel.

L'endomètre est constitué de deux couches: la base (germe) et externe (fonctionnelle). La couche fonctionnelle est rejetée de la couche basale en l'absence de fécondation (pendant la menstruation).

Si le processus de rejet ne s'est pas produit complètement, des néoplasmes se forment sur la couche fonctionnelle restante en fonction des cellules glandulaires et de soutien existantes (cellules stromales). Il s'agit d'un type fonctionnel de tumeur glandulaire de l'endomètre. Une tumeur bénigne subit les mêmes changements que toute la muqueuse de l'utérus.

Option sécrétoire

Un autre type de croissance fonctionnelle est le type de développement sécrétoire, lorsque l'exsudat séreux s'accumule dans les canaux glandulaires du foyer polypeux.

Ces cavités ressemblent à des composants kystiques, s'étirent progressivement et finissent par former un kyste. Le polype est caractérisé par une sécrétion constante de mucus de la cavité des canaux glandulaires.

Les tailles et l'évolution clinique de ces polypes sont identiques, il n'y a pas de différence fondamentale. Peu à peu, la base des polypes fonctionnels est recouverte de tissu fibro-cicatriciel.

Polype fibreux glandulaire de l'endomètre de type basal

Ce type de croissance est localisé à la surface de l'endomètre et est principalement bénin. Le corps du polype se concentre sur une tige mince. Une caractéristique distinctive des polypes fibreux glandulaires est le remplissage abondant du corps et du stroma avec une composante vasculaire. Au microscope, le remplissage structurel du polype contient du tissu glandulaire et des fibres musculaires.

Les tumeurs fibreuses glandulaires de l'utérus se distinguent par une structure mature et formée, ainsi que par une variété de variantes morphologiques. L'emplacement des excroissances de l'endomètre est généralement chaotique, désordonné. Les cellules de l'épithélium de revêtement à la base du polype sont de nature sécrétoire ou inflammatoire. La jambe du polype a un large vaisseau.

Variante rétrogressive du foyer glandulaire-fibreux de l'endomètre

Cette variante d'un foyer de polypose est caractéristique des femmes en période climatérique. Le polype a une taille impressionnante de 2 à 3,5 cm.Avec l'âge et à mesure que le néoplasme se développe, les symptômes augmentent, les risques de malignité de la croissance augmentent.

Il est recommandé d'éliminer ces types de croissance avec le curetage obligatoire de l'utérus, et avec une tumeur maligne et toute la cavité de l'organe, compte tenu de l'âge de la femme.

Les nombreuses variations des néoplasmes de polypose ne sont pas associées à des risques de malignité. Le danger potentiel réside bien plus dans l'influence de facteurs négatifs que dans la croissance d'un foyer pathologique.

Symptômes

Les manifestations d'un polype glandulaire fibreux de l'endomètre ne se produisent pas toujours. L'évolution de la maladie est souvent latente. Ce n'est qu'avec une augmentation de la taille, une compression ou une blessure à l'accumulation que des signes peuvent apparaître. L'intensité des symptômes dépend du diamètre et de l'emplacement de la tumeur. La pathologie est accompagnée de:

  • trouble du cycle menstruel;
  • saignements abondants pendant la menstruation;
  • sensations douloureuses pendant l'intimité;
  • inconfort dans le bas de l'abdomen;
  • interruption précoce de grossesse;
  • sécrétions muqueuses.

La survenue d'une douleur intense qui irradie vers les jambes, le dos, peut indiquer la transformation du polype en cancer. La malignité des cellules avec la croissance dans les muqueuses signale que la formation est métastasée.

Complications possibles

Si des signes alarmants de maladie apparaissent, vous devez vous rendre à l'hôpital, subir un examen et une thérapie. Même le moindre retard dans le traitement (en particulier avec une évolution clinique prononcée), le refus d'opérer ou de prendre des médicaments est lourd de:

  • Dégénérescence d'une croissance fibreuse bénigne en cancer. Avec l'atypie de l'endomètre, la santé du patient est en danger.
  • Détérioration de la qualité de la vie intime. Avec une éducation accrue, une femme est confrontée à la douleur pendant et après les rapports sexuels. Perte d'intérêt pour le sexe (la fille essaie d'éviter l'inconfort).
  • Incapacité de concevoir un bébé. En raison de la forte augmentation, les polypes fibreux glandulaires chevauchent le col de l'utérus. Dans le contexte de modifications de l'endomètre, l'œuf ne pourra pas se fixer à la muqueuse.
  • Défaut de porter un fœtus. Le tissu déformé par une tumeur fibreuse n'est pas capable de retenir un bébé en pleine croissance. La pathologie s'accompagne de saignements, ce qui conduit au détachement de la place de l'enfant.
  • Irrégularités menstruelles. En raison d'un déséquilibre hormonal, la menstruation échoue. Ils deviennent irréguliers, accompagnés de douleurs intenses. Saignement abondant avec croissance fibreuse.
  • Anémie. En raison de la perte de sang, une femme est confrontée à un malaise, une diminution des propriétés protectrices du corps.

Des formations fibreuses glandulaires, qui procèdent selon le type fonctionnel, peuvent se développer. Les excroissances multiples sont plus difficiles à traiter.

Manifestations cliniques des polypes fibreux

  • Plus souvent: asymptomatique.
  • Écoulement pathologique des organes génitaux de nature différente.
  • Saignement de contact - polypes sanguins après un rapport sexuel, port de poids, surcharge physique, examen gynécologique.
  • Pendant les années de procréation et la préménopause: règles abondantes.
  • Après la ménopause: écoulement sanglant de l'utérus. Moins fréquemment, saignements utérins.
  • Parfois: crampes, douleurs dans le bas-ventre, douleur ou inconfort pendant les rapports sexuels.

Il n'y a pas de symptômes spécifiques brillants dans les polypes fibreux. Par conséquent, le plus souvent, ils deviennent une découverte accidentelle à l'échographie.

Retour à la table des matières

Diagnostique

Lorsque les symptômes d'un polype fibreux apparaissent, vous devez consulter un médecin. La pathologie, si vous retardez son traitement, entraîne des complications désagréables. Pour prescrire le bon traitement, il est nécessaire de différencier la polypose des autres maladies. Lors du diagnostic, le médecin, en plus de recueillir les plaintes et l'anamnèse, et même un examen sur une chaise, prescrit ce qui suit:

  • Ultrason. Une méthode sûre qui vous permet de détecter à temps toute modification de la coque (épaississement, expansion). De plus, vous pouvez examiner l'état des trompes de Fallope et des ovaires.
  • Hystérosonographie. Une méthode d'examen échographique plus précise, qui consiste à introduire une solution saline dans l'utérus.
  • Colposcopie. L'imagerie détecte toute anomalie de l'endomètre.
  • Métrographie. Vous pouvez voir la croissance sous l'influence des rayons X.
  • Hystéroscopie. Méthode la plus informative. La procédure est souvent effectuée en conjonction avec le grattage. Lors de l'examen du polype, une biopsie est effectuée.
  • Recherche en laboratoire - frottis pour la flore, culture bactériologique du canal cervical, tests d'infections génitales.
  • Test sanguin pour déterminer la concentration d'hormones.

Questions et réponses

Question: FIBROSE DU STRÔME DE L'ENDOMÉTRIE - qu'est-ce que c'est? S.K., Stavropol. Réponse: La fibrose du stroma de l'endomètre est le remplacement de la membrane muqueuse fonctionnelle de la cavité utérine par du tissu conjonctif (cicatriciel).

L'ENDOMÉTRITE CHRONIQUE (inflammation de la membrane muqueuse de la cavité utérine) s'accompagne d'un certain nombre de changements structurels: fibrose focale du stroma - cicatrisation du stroma, rétrécissement sclérotique des parois des vaisseaux spiralés de l'endomètre, apparition d'infiltrats lymphoïdes inflammatoires et de plasmocytes.

Les changements structurels ci-dessus constituent un complexe complet de symptômes histologiques de l'endométrite chronique et indiquent le rôle important d'une teneur insuffisante en oxygène dans les artères utérines dans le développement de l'endométrite chronique et de la fibrose du stroma endométrial..

La fibrose du stroma endométrial, la sclérose (rétrécissement) des parois des vaisseaux sanguins et la formation de sclérose périvasculaire («épaississement» des tissus) autour des artères spirales et dans les parties basales (germe) de l'endomètre sont considérées comme la forme la plus sévère d'endométrite chronique en termes de traitement.

La clinique thermale de la santé des femmes de Piatigorsk traite avec succès les formes difficiles d'endométrite chronique.

Le traitement de l'endométrite chronique, le traitement de l'inflammation utérine, les gynécologues de Stavropol, Pyatigorsk, Lermontov, Mineralnye Vody, Novoaleksandrovsk, Novopavlovsk, Mikhailovsk, Svetlograd, Nevinnomyssk, Kislovodsk, Zheleznovodsk, Essentuki et d'autres villes du territoire de Stavavropol.

Question: Est-il possible de traiter l'endométrite chronique et la mastopathie en même temps dans votre célèbre clinique d'endométrite? J'ai une inflammation utérine et une mastopathie depuis plus de 5 ans. A.E., Tula Réponse: Pour le traitement de l'endométrite chronique et le traitement de la mastopathie, les gynécologues de Tula, Aleksin, Belyov, Venev, Donskoy, Efremov, Novomoskovsk, Plavsk, Yasnogorsk, Yaroslavl, Rybinsk, Myshkin, Pereslavl-Zalessky, Tutaev, Uglich, Rostov, Konstantinovsky, Lesnaya Polyana, Petrovsky, Prechisty, Semibratovo, Nekrasovsky, Burmakino, Borisoglebsky, Bolshoy Selo, Danilov, Breitovo et autres villes et villages des régions de Yaroslavl et Tula.

Question: Comment est la PLANIFICATION du sexe de l'enfant? Quels tests sont nécessaires? Comment se déroule le service? M.V., Stavropol Réponse: La planification du sexe du fœtus est effectuée par la méthode d'analyse mathématique basée sur les informations que vous avez reçues sur les grossesses précédentes, les dates de naissance des enfants, les caractéristiques de la fonction menstruelle, etc. L'examen préliminaire n'est pas nécessaire. La planification du sexe du fœtus est réalisée avec une assistance personnelle de la femme.

Question: JE NE PEUX PAS ÊTRE ENCEINTE 3 ans après le curetage en raison d'une grossesse manquée. La laparoscopie diagnostique a été réalisée il y a un mois. Diagnostic: endométrite (conclusion histologique: infiltration lymphoïde focale du stroma, endométriose). PUIS-JE GUÉRIR CES MALADIES EN VOUS (ce sera deux programmes de traitement - l'endométrite et l'endométriose)?

Est-ce que 12 jours suffiront pour mon traitement (y compris les week-ends / jours fériés)? QUELS TESTS dois-je faire pour votre traitement? Je viens à vous dans 1,5 mois. Merci pour l'aide. Ksenia, Petrozavodsk. Réponse: Nous développerons un programme de traitement individuel visant tous les facteurs (causes) de l'infertilité en mettant l'accent sur l'endométrite et l'endométriose.

Le programme de traitement intensif durera 12 jours. Le coût maximum du traitement (hors hébergement et examen) est de 47 450 roubles. La liste d'examen préliminaire nécessaire comprend: semis sur milieu IST pour ureaplasma, mycoplasme, examen des frottis par PCR pour chlamydia, mycoplasme, ureaplasma, Trichomonas, examen d'un frottis pour la flore et les changements oncocytologiques, échographie de la thyroïde et des glandes mammaires.

Vous pouvez effectuer cet examen avec nous le premier jour de votre arrivée ou sur le lieu de résidence et venir nous voir avec les résultats.

Le traitement de l'endométrite chronique, le traitement de l'inflammation utérine nous est référé par les gynécologues de Petrozavodsk, Mourmansk, Monchegorsk, Apatit, Kirovsk, Severomorsk, Kandalaksha, Petrozavodsk, Kola, Zapolyarny, Kovdor, Olenegorsk, Polyarnye Zorekelyorskely, Borsko Kondopogi, Medvezhyegorsk, Segezha, Kostomuksha et autres villes et villages de Carélie et de la région de Mourmansk.

Question: Est-il possible de traiter l'inflammation de l'utérus et le prolapsus de l'utérus en même temps dans votre clinique? M.K., Grozny. Réponse: Le traitement de l'inflammation de l'utérus en combinaison avec un prolapsus de l'utérus est possible dans notre Clinique Spa de la Santé Féminine.

Le traitement de l'endométrite chronique et du prolapsus de l'utérus nous est référé par les gynécologues de Grozny, Argun, Gudermes, Urus-Martan, Shali, Achkhoy-Martan, Bamut, Orekhovo, Dolinsky, Gikalovsky, Komsomolsky, Krasnotepnovsky, Pervomogyradoyradoyradoyrado. Chkalovo, Krasnaya Gorka, Yuzhny, Bratsky, Kalaus, Znamensky, Levoberezhny, Obilny, Savelyevskaya, Guli, Lyazhga, Olgeti, Dzhugurta, Shatoi, Shelkovskaya et autres colonies de la République tchétchène.

Photo 3D d'une mastopathie glandulaire sévère. Notez la clarté et les détails incroyables de la photo

Question: Est-il possible d'avoir des rapports sexuels avec l'utilisation d'un préservatif pendant le traitement thermal de l'endométrite? I.Zh., Makhachkala Réponse: Pendant le traitement en sanatorium de l'endométrite, il y a une provocation et une sortie du «dépôt» de la flore bactérienne et virale (infection). Si un préservatif se brise, un homme peut être infecté. Il est conseillé de ne pas entrer dans des relations intimes via l'appareil reproducteur naturel. LES FORMES D'AMOUR SURROGÉES ne sont pas interdites.

Les gynécologues de Makhachkala, Derbent, Dagestan Lights, Buinaksk, Kizlyar, Izberbash, Karaty, Khasavyurt, Kizilyurt, Yuzhno-Sukhumsk, Kaspiysk, Leninkent, Semender, Novy Khusheta Dub, Bavtugai, Novytérrite nous font référence au traitement de l'utérite chronique, Komsomolsky, Tserkhimakhov, Lutkun, Khamamaturt, Botlikh, Upper Kazanishche, Karamakhs, Gergebil, Maali, Mehelta, Kuli et autres colonies de la République du Daghestan.

Nous considérons une femme / fille dans son ensemble et nous ne traitons pas une maladie, mais une souffrance (patiente)! Nous proposons une combinaison de programmes de traitement gynécologique et thérapeutique. Et en fait, nous ajustons toujours le programme de traitement de villégiature de l'endométrite, en tenant compte des maladies concomitantes du tractus gastro-intestinal, des systèmes cardiovasculaire, neuroendocrinien et respiratoire..

Gynécologues d'Astana, Atyrau, Aktau, Almaty, Ust-Kamenogorsk, Shymkent, Karaganda, Aktobe, Taraz, Pavlodar, Semey, Kostanay, Uralsk, Petropavlovsk, Temirtau, Keshetau, Taldykorgan, Rudny, Ekibastuz et autres colonies du Kazakhstan.

Traitement de l'endométrite à Pyatigorsk sur rendez-vous par téléphone multicanal (pour les appels à l'étranger).

Méthodes de traitement

La thérapie de la pathologie est conservatrice et radicale. Souvent, le polype fibreux glandulaire est traité de manière complexe, d'abord la croissance est supprimée, puis des médicaments sont prescrits pour restaurer le corps et guérir les tissus, ainsi que pour prévenir les rechutes..

Médicament

Si le polype est petit et ne provoque pas de douleur ou d'autres symptômes, la chirurgie n'est pas nécessaire. En cas de déséquilibre hormonal, des stéroïdes sont prescrits.

Il y a des cas où l'excision du polype est contre-indiquée. L'un d'eux est l'enfance. Une pathologie peut même survenir chez une fille de 10 ans pour qui la chirurgie n'est pas souhaitable.

Pour les femmes de moins de 35 ans, l'utilisation de contraceptifs oraux est indiquée. Le schéma et la durée du cours sont déterminés par le médecin.

Tableau - Traitement médicamenteux des polypes fibreux

Photo d'un prolapsus complet de l'utérus et du vagin chez une femme de 54 ans
DroguesEffet / propriétés
Gestagens:
  • Janine,
  • Regulon,
  • Yarina,
  • Norkolut,
  • Duphaston
Stabiliser les niveaux hormonaux, arrêter la croissance tumorale. Souvent, sous l'influence de gestagènes, les formations se dissolvent
Antibiotiques:
  • Tsifran,
  • Sumamed
Détruire la microflore pathogène
Anti-douleurs:
  • Paracétamol,
  • Ibuprofène,
  • Diclofénac
Élimine l'inconfort

Lorsqu'aucune dynamique positive n'est observée après un traitement médicamenteux, une opération est prescrite.

Chirurgical

Si les polypes fibreux sont volumineux, multiples et accompagnés de symptômes sévères, ils sont enlevés. Les méthodes les plus inoffensives et efficaces d'excision de la croissance:

  • Hystéroscopie. Façon peu traumatique. L'opération est réalisée sous anesthésie légère le troisième jour après la menstruation. La durée de l'intervention est en moyenne de 30 minutes. Il consiste à introduire un hystéroscope à travers le col dilaté (pour examiner la cavité, déterminer la taille et le nombre de formations). Ensuite, la tumeur est coupée avec une boucle chirurgicale ou une pince et les restes sont grattés.
  • Laparoscopie. Cette méthode est préférée lorsque le risque de cancer est élevé. Il consiste à retirer le polype avec l'utérus. La procédure est réalisée sous anesthésie générale. Au cours de l'opération, plusieurs incisions sont pratiquées dans l'abdomen à travers lesquelles un dispositif avec une caméra est inséré. Après examen de l'organe, il est excisé.
  • Traitement au laser. L'élimination des polypes fibreux glandulaires avec un faisceau laser est une méthode non traumatique. Après l'opération, il ne reste aucune cicatrice et la fonction reproductrice est toujours préservée.

Pour une guérison rapide des tissus et la restauration du corps après l'intervention, l'utilisation d'antispasmodiques (Papaverine, No-shpy), d'antibiotiques (Ceftriaxone, Sumamed), de gestagènes (Marvelon, Trikvilar), de vitamines est prescrite.

Après l'excision du polype, vous ne pouvez pas prendre de bain, visiter les bains publics, le sauna, avoir une vie sexuelle, nager dans des réservoirs.

Élimination du polype endométrial fibreux

La meilleure méthode pour éliminer les polypes fibreux du corps utérin est l'hystérorésectoscopie ou l'hystéroscopie chirurgicale

L'hystéroscopie thérapeutique est réalisée à l'aide d'un hystérorésectoscope - un hystéroscope opératoire. Il se compose de deux parties: un système optique et un système fonctionnel, équipé d'un tube avec un canal instrumental. À travers ce canal, des pinces, des ciseaux, des électrodes en boucle et d'autres instruments sont insérés dans la cavité utérine.

Conditions obligatoires pour la polypectomie:

  • Toutes les manipulations intra-utérines pour éliminer le polype sont effectuées sous contrôle visuel de l'hystéroscopie.
  • Après l'excision et le retrait du tissu polype, la destruction sélective (excision, ablation) du polype endométrial basal adjacent au pédicule est effectuée jusqu'à la couche musculaire de l'utérus.
  • Après l'ablation directe du polype et l'ablation sélective de l'endomètre, une hystéroscopie de contrôle avec curetage diagnostique séparé de la muqueuse utérine est obligatoire.

L'élimination du polype est généralement réalisée à l'aide de techniques mécaniques et électrochirurgicales.

Les polypes simples sont excisés avec des ciseaux ou des électrodes bipolaires et retirés de la cavité utérine avec une pince.

La technique d'élimination des grands polypes fibreux pariétaux est similaire à la myomectomie hystéro-électroscopique. Cette manipulation chirurgicale est assez compliquée, elle se fait donc exclusivement dans un hôpital, de préférence dans une grande salle d'opération..

Habituellement, toute la procédure d'élimination d'un polype fibreux ne dure pas plus de 15 à 30 minutes. L'opération est réalisée sous anesthésie intraveineuse générale à court terme. La polypectomie est bien tolérée par les patients et se déroule sans complications.

Caractéristiques de la période postopératoire

Après l'ablation hystéroscopique du polype fibreux, le patient peut quitter la clinique le soir du jour de l'opération ou le lendemain matin. Aucune mission spéciale.

Parfois, selon les indications, le chirurgien traitant peut prescrire des antibiotiques, des anti-inflammatoires ou des analgésiques au patient. Mais le plus souvent - ce n'est pas nécessaire.

Dans les 2 à 4 semaines suivant le retrait du polype, un écoulement sanglant ou sanglant non intense de l'utérus est observé. Dans les premiers jours suivant la chirurgie, de petits morceaux de tissu muqueux peuvent sortir des organes génitaux. Le patient n'a pas besoin d'avoir peur de tels phénomènes. C'est la norme.

Le réexamen est prévu 2 semaines après l'opération. La vie sexuelle est autorisée après une visite planifiée chez le gynécologue, c.-à-d. 2 semaines après le retrait du polype.

Retour à la table des matières

Caractéristiques de la pathologie avec la ménopause

Les changements des niveaux hormonaux pendant la ménopause peuvent provoquer l'apparition d'un polype fibreux dans l'utérus. Traitez les petites excroissances avec des hormones et avec une forte croissance avec des méthodes chirurgicales.

Avec la ménopause, il n'est pas facile d'identifier la pathologie. L'une des manifestations est des perturbations du cycle menstruel, qui, en principe, sont normales lorsque la ménopause survient..

La prévention

Après s'être débarrassé des polypes, des rechutes peuvent souvent survenir. Vous pouvez réduire le risque de leur apparition en suivant quelques règles simples:

  • Toutes les infections existantes du tractus génital doivent être traitées à temps;
  • Subir des examens préventifs réguliers;
  • Vivre une vie active;
  • Obtenez un partenaire sexuel permanent;
  • Évitez les dommages mécaniques à la muqueuse utérine.

Le pronostic pour le traitement des polypes est généralement favorable, seulement 1,5% des néoplasmes cessent d'être malins.

Tout sur le polype fibreux glandulaire de l'endomètre

Lorsqu'une femme, ayant consulté un médecin, découvre qu'un polype s'est formé à l'intérieur de son système reproducteur, elle ne sait souvent pas comment réagir à de telles nouvelles. Qu'est-ce qu'un polype fibreux glandulaire de l'endomètre et comment y faire face, tout le monde ne le sait pas.

Cette pathologie nécessite un traitement, car l'ignorance de ses signes et l'absence de traitement conduisent dans certains cas à des saignements abondants, à l'infertilité et au cancer..

Symptômes

Ces excroissances peuvent se produire à la fois individuellement et en groupes. Les polypes de l'endomètre forment des cellules glandulaires et conjonctives; il se produit à la surface de la muqueuse utérine. La pathologie affecte à la fois les jeunes filles en âge de procréer et les femmes ménopausées..

Les symptômes ne sont pas immédiatement visibles, mais à mesure que le polype fibreux glandulaire se développe, certaines manifestations commencent à l'accompagner:

  • saignement pas pendant la menstruation;
  • douleur dans le bas de l'abdomen, le plus souvent pendant les rapports sexuels;
  • sang saillant après la copulation;
  • violation de la menstruation (aller très abondamment).

En soi, la croissance de l'endomètre ne constitue pas une menace pour la santé, mais elle est capable de se transformer en pathologie cancéreuse à tout moment. Cette probabilité est faible, mais elle existe. Et pour l'exclure, un traitement est nécessaire.

Raisons de l'éducation

Les médecins ne sont pas unanimes sur les causes de la pathologie de la nature glandulaire-fibreuse. Mais la plupart d'entre eux conviennent que pour la formation d'un polype dans l'utérus, une combinaison de deux ou plusieurs facteurs provoquant la maladie est nécessaire:

  1. Inflammation chronique et infection affectant l'endomètre et les appendices. Cela conduit souvent à une circulation sanguine altérée dans l'endomètre et crée un environnement favorable à la croissance des néoplasmes..
  2. Hérédité. Si la mère ou la grand-mère souffre de cette maladie, la femme est à risque.
  3. Déséquilibre hormonal. Lorsque le travail des ovaires est perturbé, ils synthétisent plus d'œstrogènes et il y a un manque de progestérone dans le corps, ce qui conduit à des pathologies de l'endomètre.
  4. Maladies des organes de sécrétion interne.
  5. en surpoids.
  6. Diabète.
  7. Maladie métabolique.
  8. Utilisation à long terme de médicaments hormonaux.
  9. Interruption artificielle de grossesse et autres lésions de l'endomètre.
  10. Dispositif intra-utérin comme contraceptif.
  11. Stress fréquent.
  12. Immunité affaiblie.
  13. Fausses couches.

De plus, si après l'accouchement, les particules de placenta restent dans l'utérus de la femme, elles peuvent ensuite former un polype endométrial.

Souvent, l'apparition de tels néoplasmes après une utilisation prolongée est causée par le tamoxifène, un médicament dont l'action vise à lutter contre les tumeurs cancéreuses des glandes mammaires..

Développement pendant la ménopause

Lorsque la ménopause survient, un changement hormonal grave se produit dans le corps de la femme, ce qui peut provoquer l'apparition et la croissance de néoplasmes glandulaires. Ils peuvent apparaître sur les muqueuses de tout organe creux. Mais à la ménopause, les polypes attaquent précisément l'endomètre tapissant l'utérus.

Après avoir enlevé l'accumulation, le médecin prescrit un traitement médicamenteux, basé sur les caractéristiques individuelles du corps de la femme. Dans cette situation, il est nécessaire de prendre en compte la structure du polype et les hormones qui prévalent dans le corps. Ceci est nécessaire pour une récupération rapide, ainsi que pour éviter l'apparition de nouvelles lésions bénignes..

Pendant la grossesse

Si l'enfant a été planifié à l'avance, alors même avant la conception, il est nécessaire de rechercher la présence de pathologies des organes reproducteurs et de suivre un traitement. Mais il arrive souvent que la grossesse soit venue de façon inattendue ou que le polype soit apparu après la fécondation de l'ovule sous l'influence de changements hormonaux.

Dans ce cas, le gynécologue doit observer la dynamique. Si le polype n'augmente pas pendant la grossesse, ne dérange pas la femme enceinte et le bébé, alors ce n'est pas dangereux. Il peut être retiré après la livraison.

Des mesures doivent être prises lorsque des symptômes alarmants apparaissent:

  1. La croissance augmente activement en taille et provoque une inflammation de l'endomètre.
  2. Des saignements vaginaux apparaissent.
  3. La pathologie se développe dans le canal cervical.

Lorsque de tels symptômes dangereux apparaissent, les mesures suivantes sont prises:

  • ablation chirurgicale (en dernier recours);
  • l'utilisation de médicaments hormonaux (par exemple, Duphaston avec un polype);
  • prendre des antibiotiques en cas d'inflammation.

Les médecins essaient si possible d'éviter une intervention chirurgicale pendant la grossesse. Ils recommandent à une femme:

  • minimiser l'activité physique;
  • abandonner le sexe jusqu'à la fin de la grossesse;
  • plus souvent que d'habitude pour faire une échographie afin d'observer le néoplasme en dynamique.

Mais il y a des situations où il n'est pas possible d'éviter l'opération. Une femme devra opérer si:

  • la taille de la croissance de l'endomètre est supérieure à 1 cm;
  • le néoplasme se développe activement - plus de 0,2 cm par mois;
  • il y a une menace d'infection de l'enfant;
  • on soupçonne que la pathologie est maligne;
  • il y a des excroissances polypes;
  • des saignements sévères sont observés, menaçant le cours de la grossesse.

Les opérations sont effectuées pendant la période la plus sûre pour la menace de porter un bébé - de la 16e à la 28e semaine de grossesse. Cependant, en cas d'urgence, l'intervention est réalisée à n'importe quelle période de gestation..

Types de base

L'endomètre, c'est-à-dire le sol à partir duquel le polype pousse, se compose de deux couches principales - fonctionnelle et basale.

La couche fonctionnelle sous l'influence des hormones est rejetée tous les mois avec le sang menstruel. En raison des cellules de la couche basale, il se développe et se renouvelle tous les mois. Au site de formation, les polypes fibreux glandulaires sont de type fonctionnel ou basal. Pour déterminer la violation de la structure de laquelle des couches s'est produite, cela n'est possible qu'en effectuant une histologie après curetage du néoplasme.

Polype glandulaire de l'endomètre basal

L'excroissance repose sur une tige fine et est équipée d'un grand nombre de vaisseaux. À l'intérieur, il se compose de tissu conjonctif, appelé stroma. Dans ce type de formation, les rudiments de fibres musculaires sont présents et les glandes sont réparties de manière chaotique..

Le tissu de la véritable excroissance glandulaire située dans la cavité utérine ne répond pas aux hormones. Par conséquent, la présence d'un polype n'a rien à voir avec les poussées hormonales ou la cyclicité..

Parmi les polypes basaux glandulaires, on trouve:

  1. Indifférent. Constitué de cellules neutres de la couche basale.
  2. Hyperplastique. Principalement composé de tissu conjonctif.
  3. Prolifératif. Sont très susceptibles de se transformer en inflammation.

Croissance glandulaire fonctionnelle

Le polype fibreux glandulaire de l'endomètre de type fonctionnel est le résultat d'une prolifération pathologique des glandes de la couche fonctionnelle de la muqueuse utérine.

Ces néoplasmes répondent aux effets des hormones sexuelles et sont appelés polypes glandulaires de type I. Le développement de cette pathologie est souvent associé à une hyperplasie. Les polypes de ce type, constitués de tissu glandulaire, sont plus susceptibles de dégénérer en une tumeur cancéreuse..

Ces pathologies sont souvent accompagnées de symptômes tels que:

  • menstruations intenses;
  • saignement au milieu du cycle;
  • douleur dans le bas de l'abdomen;
  • écoulement de mucus jaune ou vert du vagin.

Ces manifestations de la maladie ne doivent pas être ignorées. Après tout, plus vite vous saisissez la maladie, plus il est facile de s'en débarrasser..

Type basal

Les polypes fibreux glandulaires qui se sont développés à partir de la couche basale de l'endomètre ont une composition kystique glandulaire ou glandulaire. Certains d'entre eux sont capables de renaître en oncologie..

De telles excroissances peuvent apparaître en raison des restes de placenta à l'intérieur de l'organe reproducteur féminin après l'accouchement ou l'avortement. Dans des circonstances similaires, un type de croissance placentaire se forme..

Les lésions sont enlevées avec la tige. Les petits polypes sont éliminés avec une électrode en forme d'aiguille. Et ceux qui mesurent plus de 1 cm sont retirés à l'aide d'un appareil en forme de boucle. Le biomatériau est envoyé pour histologie afin d'exclure le cancer.

Après élimination des néoplasmes, afin d'éviter les complications, le médecin prescrit un traitement médicamenteux. Il peut inclure des antibiotiques, des antiviraux, des anti-inflammatoires et des antifongiques. Tous les traitements sont sélectionnés individuellement et dépendent des facteurs d'accompagnement trouvés dans le système reproducteur de la femme.

Variante rétrogressive du foyer glandulaire-fibreux de l'endomètre

Ce type de néoplasme apparaît sur la muqueuse de l'utérus, généralement pendant la ménopause. Habituellement, il atteint une grande taille (environ 3 cm). Plus la femme est âgée, plus les symptômes de la maladie sont inquiets..

Le plus souvent, ces excroissances sont éliminées par grattage avec une histologie supplémentaire. Cela est dû au fait que les cellules du tissu pathologique commencent à acquérir les propriétés d'une tumeur maligne..

Danger de polype

Si vous ne vous en débarrassez pas à temps, diverses conséquences graves sont possibles:

  1. Violation du cycle menstruel. À la suite de troubles hormonaux associés à la formation d'un polype, la menstruation échoue. Les règles deviennent douloureuses, irrégulières et il y a beaucoup de pertes de sang. En plus des symptômes désagréables, la femme commence à souffrir d'anémie. Et cela, à son tour, conduit à une détérioration du bien-être et à une diminution de l'immunité..
  2. Infertilité. Si les polypes bloquent le canal cervical, la fille ne pourra pas tomber enceinte. Ils interfèrent également souvent avec la fixation complète d'un œuf fécondé aux parois de l'utérus. Une femme est capable de concevoir si un néoplasme est apparu récemment, mais avec le développement de la pathologie, les chances de devenir infertile augmentent. Des polypes ont été trouvés chez 25% des femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfants.
  3. Les fausses couches. L'endomètre déformé par des néoplasmes dans certains cas n'est pas capable de retenir le fœtus en croissance. Dans ce cas, la pathologie provoque des saignements, ce qui conduit à un décollement placentaire, ce qui a un effet extrêmement négatif sur le développement du bébé..
  4. Grossesse gelée.
  5. Détérioration de la qualité de la vie sexuelle. Avec un polype envahi, une femme ressent souvent de la douleur pendant et après l'intimité. En conséquence, elle perd tout intérêt pour le sexe et cherche une excuse pour éviter les sensations douloureuses..
  6. Dégénérescence en tumeur maligne. Dans ce cas, il y a une menace pour la vie de la femme elle-même..

Les excroissances glandulaires fonctionnelles ont tendance à se développer et plusieurs autres peuvent se former à côté d'un. Par conséquent, n'attendez pas que davantage de polypes apparaissent, vous devez essayer de vous en débarrasser..

Diagnostique

Pour détecter un épaississement de l'endomètre, il existe plusieurs moyens:

  1. Ultrason. Cette technique est inoffensive et indolore, elle permet d'identifier à temps les éventuelles modifications des glandes de la membrane muqueuse. De plus, vous pouvez en apprendre davantage sur l'état des trompes de Fallope et des ovaires.
  2. Hystérosonographie. Il s'agit d'une méthode par ultrasons plus précise dans laquelle une solution saline est injectée dans l'utérus..
  3. Hystéroscopie. Cette procédure est plus informative que les diagnostics par ultrasons. Il est généralement effectué avec un grattage. En même temps, ils peuvent également faire une biopsie en même temps, en cas de suspicion de cancer du col de l'utérus.
  4. Colposcopie et cervicoscopie. À l'aide d'un appareil optique ou vidéo - un colposcope ou un hystéroscope avec une caméra vidéo - vous pouvez trouver n'importe quelle pathologie à la surface de l'endomètre.
  5. Métrographie. Les changements sont détectés à l'aide des rayons X. En utilisant un équipement moderne, la procédure est pratiquement inoffensive.
  6. Examen dans le fauteuil gynécologique. Si les néoplasmes sont proches du col de l'utérus, un gynécologue peut les remarquer lors d'un examen de routine. À la palpation, un épaississement focal du cou est également ressenti.
  7. Recherche en laboratoire. Ceux-ci comprennent: un frottis pour la flore, la culture bactérienne du canal cervical, des tests pour les IST. Étant donné que les maladies peuvent provoquer l'apparition de polypes, de tels tests doivent être effectués.

Traitement

La chirurgie est le moyen le plus efficace et le plus efficace de traiter une maladie. Les polypes sont souvent éliminés par hystéroscopie. Il consiste à éliminer la pathologie et à la prendre pour analyse en même temps. Cela est nécessaire pour exclure la présence de cellules cancéreuses. Avec cette technique, le néoplasme est gratté avec une curette pointue et l'endroit où il se trouvait est cautérisé avec de l'azote ou du courant. Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale. Puis, en une semaine, une femme obtient un secret sanglant de son vagin..

Pour éviter l'infection, une cure d'antibiotiques est prescrite. Après l'opération, un traitement hormonal est utilisé. En outre, afin d'éviter l'accumulation de sang dans l'utérus, des antispasmodiques sont prescrits, à l'aide desquels la circulation sanguine dans le petit bassin est normalisée et les spasmes cervicaux postopératoires passent..

Parallèlement à cela, une femme se voit prescrire un complexe de multivitamines. Ils aident à augmenter l'immunité du corps et la résistance aux facteurs externes, ce qui est très important après la chirurgie..

Pour tomber malade moins, vous devez mener une vie saine, passer plus souvent votre temps libre dans la nature, ne pas être nerveux et, bien sûr, n'oubliez pas de passer un examen de routine chez un gynécologue au moins une fois par an.

Article Précédent

Bosse sous le bras