Principal
Angiome

Raisons du développement de la fibrose rénale et possibilité de son traitement

Raisons du développement de la fibrose rénale et possibilité de son traitement

Induration des sinus des deux reins

Essayer de guérir les REINS pendant des années?
Chef de l'Institut de néphrologie: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de guérir vos reins simplement en prenant chaque jour.

Pour le traitement des reins, nos lecteurs ont utilisé avec succès Renon Duo. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention. En savoir plus ici...

Le diagnostic d '«induration des sinus rénaux (le rein (anatomie) est un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains)» semble alarmant, mais en fait ce n'est pas une phrase, et avec un traitement approprié, le pronostic est assez favorable. Les bosses rénales sont plus souvent diagnostiquées à l'échographie, dont les résultats indiquent une densité tissulaire accrue. En urologie, cette affection n'est pas considérée comme une maladie indépendante, mais uniquement à la suite de maladies concomitantes affectant les reins. La pathologie peut être diagnostiquée à la fois chez la femme et chez l'homme et l'enfant, qu'elle soit congénitale ou acquise. Il est possible de se débarrasser du compactage dans le parenchyme d'un organe en éliminant la cause profonde. Pour ce faire, vous devez passer par un certain nombre d'études, découvrir ce que c'est - un sceau du sinus rénal, quelle est la clinique de la pathologie et que faire lors du diagnostic.

Comment se développe la maladie

Dans le corps humain, les reins (rein (anatomie) - un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains) jouent un rôle important. Ils sont chargés de filtrer le sang, l'urine et ont la capacité d'éliminer les toxines et autres substances nocives du corps. Ils sont basés sur le système calice-pelvien (PCS), qui est responsable de l'accumulation et de la sortie de l'urine dans les canaux excréteurs. Les principales portes pour l'écoulement de l'urine sont les sinus du rein, qui contiennent des vaisseaux artériels, veineux et lymphatiques. Lorsque la densification du tissu rénal se développe dans le système calice-pelvien et la structure parenchymateuse, des troubles se produisent dans le tissu conjonctif et un processus inflammatoire se développe. L'anomalie apparaît dans le PCS rénal et un ou deux organes peuvent être affectés. Près des sinus (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et ont exprimé la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles sur des angles aigus avec hypoténuse (ou,) il existe de nombreuses autres structures, l'inflammation peut également les affecter.

La consolidation des reins est un signe de pathologie rénale qui nécessite un traitement approprié, tandis que le traitement doit viser à éliminer la maladie sous-jacente qui a provoqué l'apparition de la déviation. Si une échographie a déterminé un sceau dans les reins, la cause peut être une inflammation ou une violation des processus métaboliques dans le corps..

Les raisons

Comme le montre la pratique, les lésions des structures du système pelvien-pelvis dans 85% des cas sont associées à une réaction inflammatoire survenant dans le système urinaire, ce qui signifie que la maladie doit être traitée avec des médicaments antibactériens..

Les sceaux des sinus des deux reins (rein (anatomie) - un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains) sont un signe certain de troubles du fonctionnement du système urinaire. L'épidémiologie de la pathologie repose sur des causes congénitales et acquises d'épaississement des sinus..

La première catégorie comprend les anomalies de la période intra-utérine:

  • hérédité;
  • infections internes de la mère;
  • mauvaise écologie;
  • fumer ou boire par une femme enceinte;
  • médicaments à long terme.

Les raisons acquises incluent les pathologies qui se sont manifestées au cours de la vie. Avec une anomalie acquise, deux organes appariés sont touchés. Les maladies et conditions suivantes peuvent provoquer cette condition:

  • calculs rénaux;
  • violation de la structure des parois du bassin;
  • l'athérosclérose vasculaire;
  • kystes dans les reins;
  • pyélonéphrite.

Le mécanisme de déclenchement est également d'autres maladies du système urinaire, qui peuvent provoquer une inflammation ou exercer une pression sur le parenchyme des organes (un organe est une collection distincte de différents types de cellules et de tissus qui remplit une fonction spécifique au sein d'un organisme vivant).

Signes cliniques

Le diagnostic repose sur un examen échographique, qui détermine la présence d'un durcissement des sinus. En plus des résultats des mesures de diagnostic, la raison pour laquelle vous avez contacté un médecin peut être:

  • douleur dans le bas du dos;
  • envie fréquente d'uriner;
  • un mélange de sang dans l'urine;
  • ballonnements;
  • violation des selles;
  • frissons;
  • mal de crâne;
  • nausées, jusqu'à vomissements.

L'apparition de tels symptômes peut indiquer d'autres maladies du système urinaire.Par conséquent, lorsqu'ils apparaissent, vous devez contacter un urologue ou un néphrologue. Compactage du sinus des deux reins - ce que c'est, le médecin traitant le dira en détail. Il prescrira également un certain nombre d'examens pour déterminer la cause principale de l'anomalie et prescrira un traitement adéquat..

Diagnostique

S'il y a un soupçon de compactage des sinus rénaux (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et ont exprimé la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles sur les angles aigus pendant l'hypoténuse (ou,) (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et exprimées la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles à des angles aigus avec hypoténuse (ou,) ou des antécédents de pathologies rénales (déviation douloureuse de l'état normal ou du processus de développement), le médecin prescrira un certain nombre d'études de laboratoire et instrumentales, notamment:

  • Ultrason;
  • CT scan;
  • analyse de sang, d'urine;
  • urographie intraveineuse.

Les résultats du diagnostic aideront à identifier les anomalies du fonctionnement des reins, à déterminer la pathologie (écart douloureux par rapport à l'état normal ou au processus de développement) des structures du système pelvien. Sur la base des résultats de l'examen, le médecin établit un diagnostic final, prescrit un traitement.

Méthodes de traitement

Il est nécessaire de traiter la compaction dans le sinus (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et ont exprimé la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles sur des angles aigus avec hypoténuse (ou,) des deux reins) de manière complexe, en utilisant une thérapie symptomatique et systémique pour cela. La tactique dépend de la principale maladies (il s'agit d'une condition du corps, exprimée par une perturbation de son fonctionnement normal, de son espérance de vie et de sa capacité à maintenir son homéostasie), qui a provoqué le développement de phoques dans les tissus rénaux.

Médicaments prescrits:

  • les antibiotiques;
  • antispasmodiques;
  • uroseptiques;
  • diurétiques.

La prise de ces médicaments éliminera l'inflammation, la douleur et normalisera le fonctionnement des organes. La thérapie complexe comprend également l'observance du régime alimentaire, l'arrêt du tabac et l'alcool. L'opération est réalisée en présence de calculs rénaux, de cancers ou de formations kystiques. La durée du traitement dépend de la maladie sous-jacente, cela peut prendre de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Une bonne nutrition et un mode de vie sain, l'accès rapide à un médecin et l'élimination de l'automédication aideront à réduire le risque de développer des phoques dans les sinus.

Sinus rénal

La structure anatomique du rein détermine certaines des caractéristiques associées à l'emplacement du bassin, des cupules, des pyramides, des dépressions et des dépressions. L'une de ces dépressions est le sinus rénal, dans lequel une partie du bassin rénal s'ouvre, les vaisseaux et les uretères le traversent.

Sinus rénal et sa fonction

Toutes les pathologies du sinus rénal sont dangereuses en ce qu'elles empêchent l'écoulement de l'urine, perturbant ainsi la fonction principale de l'organe.

Les pathologies dans les sinus du rein (le rein (anatomie) est un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains) sont subdivisées en congénitales ou acquises. En règle générale, les troubles congénitaux sont difficiles à diagnostiquer en raison de l'absence de symptômes évidents et des caractéristiques du corps de l'enfant. La pathologie congénitale se forme même au stade de la formation de l'embryon, au moment de la pose des feuilles d'ovule pour la formation des organes internes. La pathologie congénitale des sinus rénaux est un domaine de l'urologie mal étudié, les raisons pour lesquelles les pathologies du développement intra-utérin surviennent sont relatives:

  • prédisposition héréditaire;
  • maladies virales et autres de la mère pendant la grossesse;
  • conditions environnementales défavorables au moment de la naissance du fœtus;
  • manger des aliments contenant des substances dangereuses (conservateurs, colorants);
  • l'utilisation de médicaments qui affectent la formation du fœtus.

Le mécanisme de développement et les stades de la fibrose rénale

Le mécanisme de prolifération des tissus fibreux dans l'espace rétropéritonéal n'est pas totalement élucidé et des questions demeurent. Il a été constaté que la fibrose rénale est initialement unilatérale, mais à mesure qu'elle progresse, le deuxième organe est impliqué dans le processus..

La fibrose bilatérale survient dans pas plus de 30% des cas.

Il existe une classification qui divise la maladie en deux formes:

  1. La forme primaire est la fibrose idiopathique, dont la cause ne peut être déterminée. Souvent, la cause de la forme primaire de la maladie est un dysfonctionnement du système immunitaire, ce qui n'est pas toujours possible à identifier.
  2. Forme secondaire - se développe dans le contexte de maladies chroniques des organes internes, accompagnées de processus inflammatoires. Il se caractérise par une prolifération significative du tissu conjonctif et par l'implication d'autres organes internes dans le processus - le pancréas, les uretères, les intestins.

La fibrose est une réaction corporelle normale visant à limiter le foyer de l'inflammation et à empêcher sa propagation..

Une petite zone de fibrose ne perturbe pas le fonctionnement des reins, mais si le processus n'est pas arrêté, de grandes zones de tissu sain subiront une sclérose.

Les tissus conjonctifs envahis pressent les reins, entraînant une modification de leur volume et de leur structure interne. À mesure que la maladie progresse, la taille du bassin rénal augmente et la lumière de l'uretère se rétrécit..

Les fibres fibreuses entourent la veine cave, les plexus nerveux, recouvrent parfois les organes voisins.

Étapes de la fibrose rénale:

  1. Premièrement: le développement du processus inflammatoire dans les organes et tissus de l'espace rétropéritonéal.
  2. Deuxièmement: les tissus au centre de l'inflammation sont remplacés par du tissu conjonctif.
  3. Troisièmement: le tissu adipeux de l'espace périrénal est remplacé par des tissus fibreux.

La durée de chaque étape est individuelle et dépend de la gravité du processus inflammatoire, de la présence de maladies concomitantes et de l'influence d'autres facteurs négatifs. Certains patients ne savent pas depuis des années que leurs reins sont atteints de fibrose..

Prévision et prévention

En raison du fait que les causes de la fibrose rénale ne sont pas entièrement comprises, il n'y a pas de prévention de cette maladie. Dans une certaine mesure, on peut se protéger du développement de la pathologie à l'aide d'un traitement rapide et d'une protection contre les maladies infectieuses et d'une augmentation de la défense immunitaire. Les médecins recommandent à chacun de mener une vie saine, d'éviter les dépendances nocives et d'assumer la responsabilité de sa santé..

Un pronostic précis du développement de la fibrose rénale ne peut être établi que par le médecin traitant, conformément aux caractéristiques individuelles du corps du patient. Beaucoup dépend de la présence de pathologies concomitantes, de l'âge, etc., les méthodes de traitement conservatrices ne peuvent obtenir qu'une amélioration temporaire de la condition. Pour oublier la maladie à jamais, une opération est nécessaire.

Cependant, personne ne peut complètement exclure le développement d'une rechute. Si l'urine n'est pas excrétée correctement, le patient développera une intoxication du corps, une augmentation de la pression et une insuffisance rénale. Le manque de mesures d'urgence en temps opportun conduit souvent à la septicémie et à la mort. La même fin attend les patients atteints d'insuffisance rénale. Un diagnostic rapide et un diagnostic précis sont extrêmement importants et vous permettent d'obtenir l'effet souhaité dans près de 60% des cas.

La fibrose du rein est une pathologie organique qui se développe à la suite de maladies infectieuses et inflammatoires.

Le sujet des dommages peut être les reins eux-mêmes, ainsi que les organes du système génito-urinaire situés à proximité immédiate. Le terme médical est la fibrose rétropéritonéale ou rétropéritonéale, une inflammation chronique non spécifique des tissus péritonéaux avec progression vers les reins. La maladie est considérée comme grave et rare: bien que les premières mentions remontent à 1948, une connaissance approfondie du problème n'a commencé qu'en 1965 et les experts ont commencé à étudier le sujet assez récemment..

Notre lecteur régulier s'est débarrassé des problèmes rénaux avec une méthode efficace. Elle l'a testé sur elle-même - le résultat est à 100% - un soulagement complet de la douleur et des problèmes de miction. C'est un remède naturel à base de plantes. Nous avons vérifié la méthode et avons décidé de vous la recommander. Le résultat est rapide. MÉTHODE EFFICACE.

Causes de la maladie

Les raisons du développement de la fibrose rénale ne sont pas toujours possibles à établir.

Mais il existe trois théories principales pour expliquer les changements à l'origine de la fibrose:

  1. Dans le contexte d'une inflammation et d'un gonflement prolongés, les tissus sont saturés de fibrine, deviennent rigides et immobiles. La cause la plus fréquente est une inflammation prolongée du rein.
  2. En raison d'un dysfonctionnement du système immunitaire, le corps commence à produire des anticorps contre ses propres cellules. Les cellules endommagées meurent et sont remplacées par du tissu conjonctif. La fibrose rénale est souvent accompagnée d'autres pathologies auto-immunes.
  3. Des changements structurels dans le tissu rétropéritonéal se produisent en raison d'un défaut dans les gènes responsables de la formation correcte du tissu conjonctif.

Ce sont les principales causes des changements fibrotiques..

Il existe également des facteurs qui contribuent au développement de la maladie:

  1. Traumatisme abdominal.
  2. Utilisation à long terme d'anti-migraineux.
  3. Empoisonnement avec des médicaments, des produits chimiques.
  4. Infections des voies génito-urinaires.
  5. Néoplasmes bénins et malins des reins.
  6. Rayonnement ionisant et chimiothérapie.
  7. Troubles hormonaux, maladies thyroïdiennes.
  8. Maladies gastro-intestinales chroniques.
  9. Tuberculose vertébrale.

Il n'est possible d'établir la cause de la fibrose rénale que chez la moitié des patients, ce qui permet de démarrer le traitement correct visant à éliminer le facteur provoquant.

S'il n'est pas possible d'identifier la cause de la maladie, la fibrose est reconnue comme idiopathique..

Maladies qui perturbent la structure normale du tissu rénal

Chacun d'eux doit être examiné en détail..

Kyste parenchymateux

La maladie peut être congénitale ou acquise. Avec lui, une cavité apparaît dans le tissu principal du rein, remplie d'exsudats séreux ou hémorragiques. Le kyste est formé au singulier ou au pluriel. Le mécanisme de sa formation est d'une grande importance pour la détermination du diagnostic..

Si la cavité est apparue en raison d'une blessure ou d'un écoulement altéré de liquide, ce type de formation est considéré comme bénin et est éliminé sans problème par laporoscopie. Au moment de l'examen, le kyste peut être défini comme une seule cavité ronde ou ovale avec un contour clair, à l'intérieur de laquelle il y a du liquide.

Le chevauchement des lumières dans les tubules avec des polypes ou des changements sous la forme de croissances de tissus conjonctifs provoque l'apparition de formations kystiques multiloculaires, qui se présentent sous la forme de cavités à plusieurs chambres avec des contours prononcés.

Pyélonéphrite

Processus inflammatoire dans les reins, qui peut être accompagné de lésions des principaux tissus et du bassin. Dans la plupart des cas, les deux organes sont affectés par la forme aiguë ou chronique de la maladie..

Glomérulonéphrite

La glomérulonéphrite survient généralement en raison de maladies infectieuses antérieures - amygdalite, otite moyenne, pneumonie et scarlatine.

La restructuration de l'immunité du corps, causée par la microflore nocive, forcera les tissus rénaux à être perçus comme étrangers et les exposera aux attaques des composants protecteurs.

Symptômes

Pendant longtemps, la fibrose rénale peut se dérouler sans signes caractéristiques. Les premières manifestations sont exprimées par de rares douleurs de traction dans la région lombaire, qui passent rapidement.

Peu à peu, les sensations douloureuses deviennent plus fortes, se propagent au bas de l'abdomen, à l'aine, au haut de la cuisse.

Mais la plupart des patients n'associent pas l'inconfort à la fibrose, donc la maladie progresse et des symptômes supplémentaires de la maladie se rejoignent..

Des douleurs aiguës et coupantes apparaissent lorsque les deux uretères sont comprimés par le tissu conjonctif envahi. Les symptômes suivants apparaissent en même temps:

  1. Miction douloureuse.
  2. Fausse envie d'uriner.
  3. Diminution du volume d'urine quotidien.
  4. Blocage des uretères.
  5. Infections des voies urinaires.
  6. Changements dans la composition biochimique de l'urine.

En raison d'une violation de l'écoulement de l'urine, les produits métaboliques toxiques ne sont pas excrétés du corps. En conséquence, une intoxication sévère se développe, accompagnée des symptômes suivants:

  1. Manque d'appétit.
  2. Augmentation de la température corporelle.
  3. Frissons.
  4. Faiblesse sévère.
  5. Se sentir nauséeux.

La fibrose rénale progressive entraîne un rétrécissement de la lumière du côlon et une obstruction intestinale. Cela conduit à une douleur accrue et à des symptômes d'intoxication plus prononcés..

Lorsque la veine cave inférieure est comprimée, une hypertension artérielle se développe, ce qui, à mesure que la maladie progresse, entraîne des symptômes neurologiques: maux de tête, étourdissements, troubles du sommeil.

Symptômes supplémentaires de la maladie:

  1. Gonflement des extrémités.
  2. Odeur d'ammoniaque de la bouche.
  3. Apathie.
  4. Peau sèche et démangeaisons.
  5. Perturbation du cycle menstruel.
  6. Aménorrhée.
  7. Diminution de l'activité du sperme.
  8. Impuissance.

Dans le contexte d'une compression du rein et d'une obstruction des voies urinaires, une fibrolipomatose des sinus rénaux (lipofibrose, pédonculite) peut se développer - une lésion inflammatoire-sclérotique de la fibre et des vaisseaux du sinus rénal.

La maladie s'accompagne d'une altération de l'écoulement rénal, d'une stagnation urinaire et d'une compression des vaisseaux rénaux. La fibrolipomatose entraîne une aggravation des symptômes de la maladie sous-jacente, des infections, l'apparition de sang dans les urines.

Complications possibles

La fibrose rénale en l'absence de traitement entraîne diverses complications. Le plus courant est le développement d'une insuffisance rénale chronique..

Il s'agit d'une maladie évolutive entraînant la mort des tissus rénaux et la perturbation de tous les organes et systèmes..

  1. Phlébévrysme.
  2. Ulcères trophiques.
  3. Dysfonctionnements du système cardiovasculaire.
  4. Dépression respiratoire.
  5. Œdème pulmonaire.
  6. Empoisonner le corps avec des toxines.

Si une obstruction complète des vaisseaux alimentant les reins et les organes abdominaux se développe, cela peut être fatal.

Qu'est-ce que le lipome rénal

Le nœud tumoral est situé dans la capsule, qui se compose de tissus mous et d'éléments cellulaires de graisse. Aux stades avancés, il peut atteindre 20-25 centimètres.

En apparence, la tumeur est similaire à un nœud; sa structure comprend des cellules graisseuses spéciales - les adipocytes. La formation commence par les cellules épithéliales, c'est grâce à leur prolifération que le lipome augmente en taille. Il est difficile de prévoir le développement d'un néoplasme, dans certaines situations sa croissance est très lente et le patient vit avec elle jusqu'à la fin de sa vie.

Il est plus souvent diagnostiqué sur le rein gauche. Si la taille ne dépasse pas 4,5 cm, le lipome est considéré comme petit. Les lésions bilatérales sont très rares. Si lors de l'examen plusieurs formations sont trouvées à la fois, le diagnostic est fait de lipomatose.

La maladie nécessite une thérapie obligatoire, car en son absence, de graves problèmes peuvent survenir, qui deviennent parfois la cause du décès..

Une tumeur maligne devient rare; des facteurs tels que les lésions rénales, le stress régulier, les radiations et autres peuvent y contribuer..

Selon l'histologie, les types de lipomes suivants sont distingués:

  1. Diffuse - la tumeur n'a pas de membrane, est rare.
  2. Noueux - le wen est situé dans le nœud, qui se compose de lobules de différentes tailles.
Sur ce sujet

Quels sont les symptômes de l'adénome de la prostate

  • Victoria Navrotskaya
  • 27 mai 2020.

Il existe également une classification selon la présence de certains tissus:

  • Hibernome - une structure de graisse brune, diagnostiquée chez les enfants de moins d'un mois.
  • Tumeur classique - se compose de tissu adipeux.
  • Fibrolipome - tissu fibreux et conjonctif.
  • Myélolipome - tissu épidermique et un composant de la moelle osseuse.
  • Myolipome - muscle et tissu adipeux.
  • Angiolipome - tissu adipeux avec de petits vaisseaux.
  • Myxolipome - tissu adipeux et muqueux.

La plus courante est la tumeur classique. Ils diffèrent par leur densité, leur structure et leur taux de croissance. Les angiolipomes se développent le plus rapidement, car ils reçoivent une quantité suffisante d'oxygène. Les fibrolipomes les plus denses, cela est dû à la formation d'adhérences.

Le tableau clinique et le traitement sont similaires. Si elle n'est pas traitée, la performance de l'orgue se détériore.

Diagnostique

En cas de suspicion que les reins sont affectés par la fibrose, il est nécessaire de contacter un néphrologue qui prescrira un examen, y compris les mesures diagnostiques suivantes:

  1. Analyse générale et biochimique de l'urine.
  2. Test sanguin général et biochimique.
  3. Échographie des reins et des organes abdominaux.
  4. Examen scintigraphique.
  5. IRM et tomodensitométrie des reins et des uretères.

Plus la maladie est diagnostiquée tôt, plus la probabilité de prévenir la progression rapide de la fibrose et de prévenir le développement de complications est élevée.

Mise en place de mesures de diagnostic

Dans 30% des cas de maladie chez les patients, le médecin peut ressentir une bosse comme une tumeur dans la région pelvienne ou dans l'abdomen.

Les tests sanguins de laboratoire indiquent la présence d'une anémie, une concentration modérée de leucocytes et une sédimentation érythrocytaire accélérée. Dans ce cas, la protéine se trouve dans l'urine. Avec une évolution prolongée de la maladie, la concentration de corps xanthoprotéines, d'acide urique et de créatinine augmente.

L'examen aux rayons X avec le développement d'une fibrose dans le rein montrera des anomalies formées dans les uretères - les uretères peuvent prendre une forme tortueuse, rétrécir ou se dilater, changer d'emplacement par rapport à la colonne vertébrale. Avec la fibrose, le rein affecté se dilate.

Pour identifier la norme de fonctionnement rénal, une angiographie rénale ou leur examen des radionucléides est utilisé.

Traitement

La fibrose rénale nécessite un traitement soigneusement adapté. S'il était possible d'établir la cause de la maladie, toutes les mesures thérapeutiques visent son élimination. Si aucune cause n'est identifiée, mais un traitement médicamenteux standard est prescrit.

L'utilisation d'un traitement conservateur n'est possible que dans les premiers stades de la fibrose, lorsqu'il n'y a toujours pas d'altération grave de la fonction rénale, il n'y a pas de compression des uretères et des organes internes.

Les groupes de médicaments suivants sont inclus dans le schéma thérapeutique:

  1. Agents hormonaux à base de prednisolone et de cortisol pour prévenir la progression de la maladie.
  2. Pour soulager le processus inflammatoire et réduire la douleur - anti-inflammatoires à base de diclofénac et de célécoxib.
  3. Avec le développement du processus infectieux, des antibiotiques d'un large spectre d'action sont prescrits.
  4. Si des maladies auto-immunes sont présentes, des médicaments à base de pénicillamine sont prescrits, ce qui réduit la synthèse du collagène et supprime les fonctions des lymphocytes.
  5. Les inhibiteurs de l'ECA sont prescrits lorsque la pression artérielle augmente.
  6. Pour la résorption des tissus fibreux, des injections de hyaluronidase et d'extrait d'aloès sont prescrites.
  7. De plus, le régime de traitement comprend des complexes de vitamines et de minéraux.

Le traitement conservateur de la fibrose comprend des mesures supplémentaires:

  1. Boire suffisamment de liquides pour nettoyer les reins et éliminer l'excès de sel. Mais si un œdème se produit, buvez de l'eau avec prudence - vous devez d'abord consulter un médecin pour qu'il vous prescrive des médicaments stimulant la diurèse.
  2. Aliments diététiques - exclusion du régime de la malbouffe salée, épicée, grasse et autre. Il est recommandé de s'en tenir au régime numéro 5.
  3. Éliminez complètement les boissons alcoolisées et arrêtez de fumer pour soutenir le travail des vaisseaux sanguins.

Lorsque des changements structurels se produisent dans les reins, le fonctionnement des uretères est altéré ou d'autres complications apparaissent, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'opération est réalisée selon plusieurs méthodes, en fonction de la gravité de la maladie:

  1. Urétérolyse - l'élimination du tissu sclérosé qui comprime les uretères est effectuée. S'il y a un rétrécissement significatif de l'uretère, une résection de la zone affectée est effectuée, suivie de l'installation d'un stent.
  2. La néphrostomie est nécessaire pour restaurer l'écoulement de l'urine. L'opération est réalisée sous anesthésie locale et échographie. Pendant l'opération, un drainage, ou néphrostomie est installé, à travers lequel l'urine s'écoule dans la poche d'urine.
  3. Néphrectomie partielle - pendant l'opération, une partie du rein affecté est retirée. Une condition préalable est que des tissus sains doivent être présents dans l'organe. La résection partielle réduit la charge sur le deuxième organe.
  4. Néphrectomie complète - l'ablation d'un rein est effectuée à condition que l'autre organe soit complètement sain et pleinement fonctionnel.
  5. L'autotransplantation rénale est un type de chirurgie rare utilisé dans les cas les plus graves. L'opération implique le transfert d'un rein malade vers la région iliaque avec réimplantation simultanée des vaisseaux et des uretères.

Types de pathologie

Le lipome du rein gauche ou droit est divisé en plusieurs variétés, en fonction des structures qu'il contient. Les types de tumeurs suivants sont distingués:

  • Un hibernome avec de la graisse brune. La pathologie est le plus souvent détectée chez les nourrissons.
  • Lipome classique composé entièrement de cellules graisseuses.
  • Myélolipome, qui a non seulement du tissu adipeux, mais également une substance de la moelle osseuse.
  • Fibrolipome, qui comprend la graisse et les cellules conjonctives.
  • Myxolipome avec éléments muqueux et gras.
  • Myolipome associant graisse et muscle.
  • Angiolipome, dans lequel les cellules graisseuses se connectent aux tissus des vaisseaux sanguins.

Dans la plupart des cas, les gens sont confrontés au type classique de lipome. Toutes les variétés présentent des symptômes similaires et sont traitées de la même manière..

Prévoir

Étant donné que la fibrolipomatose et d'autres modifications diffuses des tissus rénaux ne constituent pas un diagnostic clinique indépendant, mais indiquent uniquement la présence de problèmes de santé de l'organe apparié, il n'est pas nécessaire de parler d'un schéma thérapeutique unique. Si des modifications diffuses sont détectées au cours de l'étude, un ensemble de mesures diagnostiques supplémentaires est effectué afin d'identifier la maladie sous-jacente qui a conduit à des troubles de la structure rénale.

Si une néphrite due à l'hypertension est diagnostiquée, des antihypertenseurs et des médicaments pour le cœur sont prescrits. En cas de diagnostic de glomérulonéphrite diffuse, un traitement anti-inflammatoire et immunosuppresseur est prescrit. Avec la pyélonéphrite, des agents antimicrobiens et des AINS sont prescrits. Si l'écoulement de l'urine est perturbé et qu'une hydropisie du rein s'est formée, à la suite de laquelle une compression des sinus s'est produite, la restauration du détournement de l'urine du bassin est montrée, ce qui se produit principalement par chirurgie.

Il convient de garder à l'esprit que les violations envisagées de la structure des tissus rénaux ne constituent pas un diagnostic clinique.Par conséquent, l'approche du traitement dans ce cas ne peut pas être standard. De plus, l'automédication est inacceptable, dont la base peut être les conseils et recommandations incompétents d'une personne.

Thérapie de lipome

Dans la plupart des cas, il est possible de guérir le lipome du rein uniquement par chirurgie, au cours de laquelle le néoplasme est retiré. L'opération élimine complètement la tumeur sans affecter les tissus environnants. Des méthodes peu invasives peuvent également être utilisées, par exemple, l'élimination au laser.

En outre, il est autorisé de procéder à un traitement avec des remèdes populaires pour les lipomes rénaux, mais uniquement avec le consentement du médecin. Pour la thérapie symptomatique, des médicaments sont utilisés. Le plus souvent, il est nécessaire de prendre des médicaments qui normalisent la pression artérielle, car les patients présentent des écarts de pression artérielle.

Si la croissance est très petite, le médecin peut prescrire une approche attentiste. Dans ce cas, il est conseillé aux patients de suivre les règles de nutrition pour les lipomes, d'abandonner les mauvaises habitudes et de faire du sport. Il est possible que cela aide la tumeur à se dissoudre, mais c'est rare. Le pronostic du lipome rénal est favorable. Le traitement n'est presque jamais fatal. Tout cela est dû au fait que l'éducation a une forme bénigne, n'est pas capable de métastases et a une tendance minimale à la transformation maligne..

Fibrolipomatose des sinus rénaux qu'est-ce que c'est

Induration des sinus des deux reins

Essayer de guérir les REINS pendant des années?

Chef de l'Institut de néphrologie: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de guérir vos reins simplement en prenant chaque jour.

Pour le traitement des reins, nos lecteurs ont utilisé avec succès Renon Duo. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Le diagnostic d '«induration des sinus rénaux (le rein (anatomie) est un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains)» semble alarmant, mais en fait ce n'est pas une phrase, et avec un traitement approprié, le pronostic est assez favorable. Les bosses rénales sont plus souvent diagnostiquées à l'échographie, dont les résultats indiquent une densité tissulaire accrue. En urologie, cette affection n'est pas considérée comme une maladie indépendante, mais uniquement à la suite de maladies concomitantes affectant les reins. La pathologie peut être diagnostiquée à la fois chez la femme et chez l'homme et l'enfant, qu'elle soit congénitale ou acquise. Il est possible de se débarrasser du compactage dans le parenchyme d'un organe en éliminant la cause profonde. Pour ce faire, vous devez passer par un certain nombre d'études, découvrir ce que c'est - un sceau du sinus rénal, quelle est la clinique de la pathologie et que faire lors du diagnostic.

Comment se développe la maladie

Dans le corps humain, les reins (rein (anatomie) - un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains) jouent un rôle important. Ils sont chargés de filtrer le sang, l'urine et ont la capacité d'éliminer les toxines et autres substances nocives du corps. Ils sont basés sur le système calice-pelvien (PCS), qui est responsable de l'accumulation et de la sortie de l'urine dans les canaux excréteurs. Les principales portes pour l'écoulement de l'urine sont les sinus du rein, qui contiennent des vaisseaux artériels, veineux et lymphatiques. Lorsque la densification du tissu rénal se développe dans le système calice-pelvien et la structure parenchymateuse, des troubles se produisent dans le tissu conjonctif et un processus inflammatoire se développe. L'anomalie apparaît dans le PCS rénal et un ou deux organes peuvent être affectés. Près des sinus (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et ont exprimé la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles sur des angles aigus avec hypoténuse (ou,) il existe de nombreuses autres structures, l'inflammation peut également les affecter.

La consolidation des reins est un signe de pathologie rénale qui nécessite un traitement approprié, tandis que le traitement doit viser à éliminer la maladie sous-jacente qui a provoqué l'apparition de la déviation. Si une échographie a déterminé un sceau dans les reins, la cause peut être une inflammation ou une violation des processus métaboliques dans le corps..

Les raisons

Comme le montre la pratique, les lésions des structures du système pelvien-pelvis dans 85% des cas sont associées à une réaction inflammatoire survenant dans le système urinaire, ce qui signifie que la maladie doit être traitée avec des médicaments antibactériens..

Les sceaux des sinus des deux reins (rein (anatomie) - un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains) sont un signe certain de troubles du fonctionnement du système urinaire. L'épidémiologie de la pathologie repose sur des causes congénitales et acquises d'épaississement des sinus..

La première catégorie comprend les anomalies de la période intra-utérine:

  • hérédité;
  • infections internes de la mère;
  • mauvaise écologie;
  • fumer ou boire par une femme enceinte;
  • médicaments à long terme.

Les raisons acquises incluent les pathologies qui se sont manifestées au cours de la vie. Avec une anomalie acquise, deux organes appariés sont touchés. Les maladies et conditions suivantes peuvent provoquer cette condition:

  • calculs rénaux;
  • violation de la structure des parois du bassin;
  • l'athérosclérose vasculaire;
  • kystes dans les reins;
  • pyélonéphrite.

Le mécanisme de déclenchement est également d'autres maladies du système urinaire, qui peuvent provoquer une inflammation ou exercer une pression sur le parenchyme des organes (un organe est une collection distincte de différents types de cellules et de tissus qui remplit une fonction spécifique au sein d'un organisme vivant).

Signes cliniques

Le diagnostic repose sur un examen échographique, qui détermine la présence d'un durcissement des sinus. En plus des résultats des mesures de diagnostic, la raison pour laquelle vous avez contacté un médecin peut être:

  • douleur dans le bas du dos;
  • envie fréquente d'uriner;
  • un mélange de sang dans l'urine;
  • ballonnements;
  • violation des selles;
  • frissons;
  • mal de crâne;
  • nausées, jusqu'à vomissements.

L'apparition de tels symptômes peut indiquer d'autres maladies du système urinaire.Par conséquent, lorsqu'ils apparaissent, vous devez contacter un urologue ou un néphrologue. Compactage du sinus des deux reins - ce que c'est, le médecin traitant le dira en détail. Il prescrira également un certain nombre d'examens pour déterminer la cause principale de l'anomalie et prescrira un traitement adéquat..

Diagnostique

S'il y a un soupçon de compactage des sinus rénaux (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et ont exprimé la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles sur les angles aigus pendant l'hypoténuse (ou,) (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et exprimées la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles à des angles aigus avec hypoténuse (ou,) ou des antécédents de pathologies rénales (déviation douloureuse de l'état normal ou du processus de développement), le médecin prescrira un certain nombre d'études de laboratoire et instrumentales, notamment:

  • Ultrason;
  • CT scan;
  • analyse de sang, d'urine;
  • urographie intraveineuse.

Les résultats du diagnostic aideront à identifier les anomalies du fonctionnement des reins, à déterminer la pathologie (écart douloureux par rapport à l'état normal ou au processus de développement) des structures du système pelvien. Sur la base des résultats de l'examen, le médecin établit un diagnostic final, prescrit un traitement.

Méthodes de traitement

Il est nécessaire de traiter la compaction dans le sinus (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et ont exprimé la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles sur des angles aigus avec hypoténuse (ou,) des deux reins) de manière complexe, en utilisant une thérapie symptomatique et systémique pour cela. La tactique dépend de la principale maladies (il s'agit d'une condition du corps, exprimée par une perturbation de son fonctionnement normal, de son espérance de vie et de sa capacité à maintenir son homéostasie), qui a provoqué le développement de phoques dans les tissus rénaux.

Médicaments prescrits:

  • les antibiotiques;
  • antispasmodiques;
  • uroseptiques;
  • diurétiques.

La prise de ces médicaments éliminera l'inflammation, la douleur et normalisera le fonctionnement des organes. La thérapie complexe comprend également l'observance du régime alimentaire, l'arrêt du tabac et l'alcool. L'opération est réalisée en présence de calculs rénaux, de cancers ou de formations kystiques. La durée du traitement dépend de la maladie sous-jacente, cela peut prendre de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Une bonne nutrition et un mode de vie sain, l'accès rapide à un médecin et l'élimination de l'automédication aideront à réduire le risque de développer des phoques dans les sinus.

Sinus rénal

La structure anatomique du rein détermine certaines des caractéristiques associées à l'emplacement du bassin, des cupules, des pyramides, des dépressions et des dépressions. L'une de ces dépressions est le sinus rénal, dans lequel une partie du bassin rénal s'ouvre, les vaisseaux et les uretères le traversent.

Sinus rénal et sa fonction

Toutes les pathologies du sinus rénal sont dangereuses en ce qu'elles empêchent l'écoulement de l'urine, perturbant ainsi la fonction principale de l'organe.

Les pathologies dans les sinus du rein (le rein (anatomie) est un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains) sont subdivisées en congénitales ou acquises. En règle générale, les troubles congénitaux sont difficiles à diagnostiquer en raison de l'absence de symptômes évidents et des caractéristiques du corps de l'enfant. La pathologie congénitale se forme même au stade de la formation de l'embryon, au moment de la pose des feuilles d'ovule pour la formation des organes internes. La pathologie congénitale des sinus rénaux est un domaine de l'urologie mal étudié, les raisons pour lesquelles les pathologies du développement intra-utérin surviennent sont relatives:

  • prédisposition héréditaire;
  • maladies virales et autres de la mère pendant la grossesse;
  • conditions environnementales défavorables au moment de la naissance du fœtus;
  • manger des aliments contenant des substances dangereuses (conservateurs, colorants);
  • l'utilisation de médicaments qui affectent la formation du fœtus.

L'émergence de pathologies acquises dans la région du sinus rénal est tout un complexe de troubles, car les composants structurels du sinus sont divers. Ce sont des vaisseaux pour l'entrée et la sortie du sang, le bassin avec la partie initiale de l'uretère, dont la fonction principale est d'excréter l'urine. Dans chacun de ces composants, des troubles peuvent survenir et, en règle générale, dans les deux reins. De tels changements diffus impliquent non seulement les sinus dans le processus, mais affectent également le système calice-pelvien et le parenchyme de l'organe..

Avec des changements diffus dans le sinus du rein, son compactage est observé et, nous pouvons parler des pathologies acquises suivantes:

  • accumulation de calculs dans le bassin;
  • la formation de divers kystes dans la région des sinus;
  • épaississement des parois du bassin rénal;
  • la formation de plaques dans les vaisseaux alimentant le rein;
  • divers types de néoplasmes.

Une telle variété de pathologies implique également une variété de symptômes. C'est pourquoi, en présence de violations de la structure du sinus (les fonctions sont des fonctions élémentaires qui sont historiquement apparues lors de l'examen des triangles rectangles et ont exprimé la dépendance des longueurs des côtés de ces triangles à des angles aigus dans l'hypoténuse (ou,), il est impossible de diagnostiquer immédiatement la pathologie correspondante. La symptomatologie sera typique des maladies. du système génito-urinaire est une violation de la miction, des douleurs dans les reins et le bas du dos, une augmentation de la température corporelle.Parfois, les modifications diffuses du sinus rénal sont asymptomatiques.

Examen des reins (rein (anatomie) - un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains)

Pour un diagnostic complet, vous devez subir une série d'examens.

Pour l'examen, à l'heure actuelle, l'urographie intraveineuse, l'échographie, la tomodensitométrie et la recherche sur les radio-isotopes sont utilisées. Mais le plus accessible et le plus rapide est l'échographie - cette méthode est toujours utilisée au stade initial de l'examen..

Sur la base des résultats d'une échographie et de l'avis d'un médecin, il sera clair quelle pathologie est présente.

Tout d'abord, l'écran montrera la taille et l'emplacement des reins, s'il y a des anomalies (doublage d'organes), s'il y a des déformations.

Le principal indicateur des ultrasons est l'échogénicité - c'est la capacité des tissus à réfléchir une onde sonore. La densité du tissu est déterminée sur l'écran du moniteur par le degré de légèreté des zones des structures d'écho. La détection des calculs est basée sur cela. Les calculs qui peuvent être détectés à l'aide d'ultrasons seront affichés sur le moniteur sous la forme de zones avec une échogénicité accrue. La structure de ces pierres est dense, elles sont donc faciles à détecter, à calculer leur taille et leur emplacement dans le sinus du rein..

Kyste des sinus rénaux

Lors du diagnostic d'un kyste rénal, qui s'est formé dans le sinus rénal et s'appelle un kyste sinusal, sur l'écran du moniteur, il est possible de ne détecter que les contours clairs du kyste. Cela est dû au fait que les tissus qui forment la capsule du kyste lui-même ont des propriétés d'échogénicité accrue et que le contenu du kyste n'est pas déterminé, car il est le plus souvent liquide et les liquides ne sont pas capables de réfléchir une onde sonore.

Les signes d'un kyste formé dans le sinus du rein ne sont pas toujours clairs pour le patient, généralement ces kystes sont asymptomatiques. Le plus souvent, ils sont uniques ou multiples, affectent à la fois le rein droit et gauche.

Le mécanisme de formation des kystes est le suivant: en raison de l'influence de facteurs défavorables, le canal excréteur de l'un des neurones (unité fonctionnelle du rein) se ferme, le fluide cesse de couler et les canaux se dilatent progressivement avec le liquide s'accumulant dans le canal bloqué.

La croissance d'une telle formation est lente, car la transpiration du contenu est lente. Les tissus qui les entourent sont compactés, créant une coquille dense autour du liquide accumulé. Si, à côté d'une telle formation, un ou plusieurs neurones sont obstrués, plusieurs kystes du sinus rénal apparaissent.

Le plus souvent, un tel processus se produit en raison d'une inflammation dans un organe (un organe est un ensemble séparé de divers types de cellules et de tissus qui remplissent une certaine fonction au sein d'un organisme vivant) ou dans son parenchyme, en raison de diverses blessures, d'une violation du système (de nombreux éléments en relation et connexions entre elles, ce qui forme une certaine intégrité, unité) de la circulation capillaire peut également provoquer la formation d'un kyste.

Néoplasmes

Parfois, les kystes peuvent dépasser les néoplasmes malins. Malheureusement, cette pathologie se déroule de manière asymptomatique pendant une longue période et seulement lorsque la tumeur, atteignant de grandes tailles, comprime les vaisseaux entrant dans le rein par le sinus, des symptômes apparaissent.

Cependant, tous les symptômes seront typiques des maladies du système génito-urinaire (de nombreux éléments en relation et en connexion les uns avec les autres, qui forment une certaine intégrité, unité) et soulignent certains d'entre eux caractéristiques, il n'est pas toujours possible pour une tumeur, seulement l'apparition d'une intoxication croissante, une diminution la quantité d'urine excrétée et une douleur insupportable peuvent amener le médecin à suspecter la formation d'une tumeur.

Un trait caractéristique de l'étude des reins par échographie, avec suspicion d'une formation maligne, sera des modifications hétérogènes diffuses du parenchyme de l'organe. Cette caractéristique s'explique par le fait que la formation ressemblant à une tumeur n'aura pas un contour clair, germant progressivement, elle capte de plus en plus de nouvelles zones du parenchyme, se déplaçant parfois vers les organes voisins (un organe est une collection distincte de divers types de cellules et de tissus qui remplissent une certaine fonction au sein d'un organisme vivant) et les navires. Par conséquent, lorsque vous voyez des changements hétérogènes dans un organe sur l'écran du moniteur, vous devriez penser à l'oncologie.

Le rein est un organe apparié, par conséquent, à des fins de comparaison et pour exclure la pathologie d'un autre organe, ils sont toujours examinés des deux côtés. En cas de suspicion de cancer du rein, un certain nombre d'autres examens sont prescrits (urographie intraveineuse, IRM, TDM, radioisotope) et ce n'est qu'alors qu'un diagnostic final est posé.

Tumeurs bénignes des sinus rénaux

Il existe également des tumeurs bénignes des sinus rénaux. Les types de lipomes qui surviennent dans l'épaisseur du tissu adipeux remplissant le sinus du rein sont divers (angiomyolipome, lymphangiome, fibrome, etc.)

En règle générale, un lipome est formé à partir de tissu adipeux, qui est situé dans le sinus et sert de sorte de réceptacle et de fixation pour les vaisseaux et les uretères qui passent. A tendance à se développer rapidement, mais n'a pas la capacité de se développer dans les tissus et organes adjacents.

La taille du lipome augmente rapidement, comprimant les vaisseaux sanguins et l'uretère, obstruant ainsi l'écoulement de l'urine. Jusqu'à ce moment, la présence d'une tumeur dans le sinus est asymptomatique..

Des tumeurs telles que l'angiomyolipome envahissent les capillaires et produisent une hématurie importante. Pousse à une petite taille. Même la petite taille de cette tumeur peut provoquer une hématurie macroscopique..

Les lymphangiomes sont des tumeurs non isolées, il en existe parfois plusieurs, de tailles différentes, se développant dans les vaisseaux lymphatiques et contenant une grande quantité de lymphe. Le plus souvent, ils se forment précisément dans le sinus rénal..

Pour le traitement des reins, nos lecteurs ont utilisé avec succès Renon Duo. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Malheureusement, à notre époque, les maladies du système génito-urinaire ne sont pas rares et il n'est pas toujours facile de poser un diagnostic correct, beaucoup d'entre elles sont difficiles à diagnostiquer. Seul un examen complet et multidimensionnel à l'aide de la technologie médicale moderne aidera à établir une pathologie (un écart douloureux par rapport à un état normal ou à un processus de développement) dans le corps..

Les processus inflammatoires dans les tissus de la cavité abdominale conduisent au remplacement des fibres saines par du tissu conjonctif. Lorsqu'il y a une prolifération de tissu conjonctif près des reins, une fibrose est diagnostiquée, entraînant des dysfonctionnements d'organes.

Comment la fibrose rénale se développe et ce qu'elle est, cela est devenu connu il n'y a pas si longtemps, et la maladie est toujours à l'étude.

La maladie a été identifiée pour la première fois il y a moins de 100 ans et a été nommée maladie d'Ormond, ou fibrose rétropéritonéale.

Le mécanisme de développement et les stades de la fibrose rénale

Le mécanisme de prolifération des tissus fibreux dans l'espace rétropéritonéal n'est pas totalement élucidé et des questions demeurent. Il a été constaté que la fibrose rénale est initialement unilatérale, mais à mesure qu'elle progresse, le deuxième organe est impliqué dans le processus..

La fibrose bilatérale survient dans pas plus de 30% des cas.

Il existe une classification qui divise la maladie en deux formes:

  1. La forme primaire est la fibrose idiopathique, dont la cause ne peut être déterminée. Souvent, la cause de la forme primaire de la maladie est un dysfonctionnement du système immunitaire, ce qui n'est pas toujours possible à identifier.
  2. Forme secondaire - se développe dans le contexte de maladies chroniques des organes internes, accompagnées de processus inflammatoires. Il se caractérise par une prolifération significative du tissu conjonctif et par l'implication d'autres organes internes dans le processus - le pancréas, les uretères, les intestins.

La fibrose est une réaction corporelle normale visant à limiter le foyer de l'inflammation et à empêcher sa propagation..

Une petite zone de fibrose ne perturbe pas le fonctionnement des reins, mais si le processus n'est pas arrêté, de grandes zones de tissu sain subiront une sclérose.

Les tissus conjonctifs envahis pressent les reins, entraînant une modification de leur volume et de leur structure interne. À mesure que la maladie progresse, la taille du bassin rénal augmente et la lumière de l'uretère se rétrécit..

Les fibres fibreuses entourent la veine cave, les plexus nerveux, recouvrent parfois les organes voisins.

Étapes de la fibrose rénale:

  1. Premièrement: le développement du processus inflammatoire dans les organes et tissus de l'espace rétropéritonéal.
  2. Deuxièmement: les tissus au centre de l'inflammation sont remplacés par du tissu conjonctif.
  3. Troisièmement: le tissu adipeux de l'espace périrénal est remplacé par des tissus fibreux.

La durée de chaque étape est individuelle et dépend de la gravité du processus inflammatoire, de la présence de maladies concomitantes et de l'influence d'autres facteurs négatifs. Certains patients ne savent pas depuis des années que leurs reins sont atteints de fibrose..

Causes de la maladie

Les raisons du développement de la fibrose rénale ne sont pas toujours possibles à établir.

Mais il existe trois théories principales pour expliquer les changements à l'origine de la fibrose:

  1. Dans le contexte d'une inflammation et d'un gonflement prolongés, les tissus sont saturés de fibrine, deviennent rigides et immobiles. La cause la plus fréquente est une inflammation prolongée du rein.
  2. En raison d'un dysfonctionnement du système immunitaire, le corps commence à produire des anticorps contre ses propres cellules. Les cellules endommagées meurent et sont remplacées par du tissu conjonctif. La fibrose rénale est souvent accompagnée d'autres pathologies auto-immunes.
  3. Des changements structurels dans le tissu rétropéritonéal se produisent en raison d'un défaut dans les gènes responsables de la formation correcte du tissu conjonctif.

Ce sont les principales causes des changements fibrotiques..

Il existe également des facteurs qui contribuent au développement de la maladie:

  1. Traumatisme abdominal.
  2. Utilisation à long terme d'anti-migraineux.
  3. Empoisonnement avec des médicaments, des produits chimiques.
  4. Infections des voies génito-urinaires.
  5. Néoplasmes bénins et malins des reins.
  6. Rayonnement ionisant et chimiothérapie.
  7. Troubles hormonaux, maladies thyroïdiennes.
  8. Maladies gastro-intestinales chroniques.
  9. Tuberculose vertébrale.

Il n'est possible d'établir la cause de la fibrose rénale que chez la moitié des patients, ce qui permet de démarrer le traitement correct visant à éliminer le facteur provoquant.

S'il n'est pas possible d'identifier la cause de la maladie, la fibrose est reconnue comme idiopathique..

Symptômes

Pendant longtemps, la fibrose rénale peut se dérouler sans signes caractéristiques. Les premières manifestations sont exprimées par de rares douleurs de traction dans la région lombaire, qui passent rapidement.

Peu à peu, les sensations douloureuses deviennent plus fortes, se propagent au bas de l'abdomen, à l'aine, au haut de la cuisse.

Mais la plupart des patients n'associent pas l'inconfort à la fibrose, donc la maladie progresse et des symptômes supplémentaires de la maladie se rejoignent..

Des douleurs aiguës et coupantes apparaissent lorsque les deux uretères sont comprimés par le tissu conjonctif envahi. Les symptômes suivants apparaissent en même temps:

  1. Miction douloureuse.
  2. Fausse envie d'uriner.
  3. Diminution du volume d'urine quotidien.
  4. Blocage des uretères.
  5. Infections des voies urinaires.
  6. Changements dans la composition biochimique de l'urine.

En raison d'une violation de l'écoulement de l'urine, les produits métaboliques toxiques ne sont pas excrétés du corps. En conséquence, une intoxication sévère se développe, accompagnée des symptômes suivants:

  1. Manque d'appétit.
  2. Augmentation de la température corporelle.
  3. Frissons.
  4. Faiblesse sévère.
  5. Se sentir nauséeux.

La fibrose rénale progressive entraîne un rétrécissement de la lumière du côlon et une obstruction intestinale. Cela conduit à une douleur accrue et à des symptômes d'intoxication plus prononcés..

Lorsque la veine cave inférieure est comprimée, une hypertension artérielle se développe, ce qui, à mesure que la maladie progresse, entraîne des symptômes neurologiques: maux de tête, étourdissements, troubles du sommeil.

Symptômes supplémentaires de la maladie:

  1. Gonflement des extrémités.
  2. Odeur d'ammoniaque de la bouche.
  3. Apathie.
  4. Peau sèche et démangeaisons.
  5. Perturbation du cycle menstruel.
  6. Aménorrhée.
  7. Diminution de l'activité du sperme.
  8. Impuissance.

Dans le contexte d'une compression du rein et d'une obstruction des voies urinaires, une fibrolipomatose des sinus rénaux (lipofibrose, pédonculite) peut se développer - une lésion inflammatoire-sclérotique de la fibre et des vaisseaux du sinus rénal.

La maladie s'accompagne d'une altération de l'écoulement rénal, d'une stagnation urinaire et d'une compression des vaisseaux rénaux. La fibrolipomatose entraîne une aggravation des symptômes de la maladie sous-jacente, des infections, l'apparition de sang dans les urines.

Complications possibles

La fibrose rénale en l'absence de traitement entraîne diverses complications. Le plus courant est le développement d'une insuffisance rénale chronique..

Il s'agit d'une maladie évolutive entraînant la mort des tissus rénaux et la perturbation de tous les organes et systèmes..

  1. Phlébévrysme.
  2. Ulcères trophiques.
  3. Dysfonctionnements du système cardiovasculaire.
  4. Dépression respiratoire.
  5. Œdème pulmonaire.
  6. Empoisonner le corps avec des toxines.

Si une obstruction complète des vaisseaux alimentant les reins et les organes abdominaux se développe, cela peut être fatal.

Diagnostique

En cas de suspicion que les reins sont affectés par la fibrose, il est nécessaire de contacter un néphrologue qui prescrira un examen, y compris les mesures diagnostiques suivantes:

  1. Analyse générale et biochimique de l'urine.
  2. Test sanguin général et biochimique.
  3. Échographie des reins et des organes abdominaux.
  4. Examen scintigraphique.
  5. IRM et tomodensitométrie des reins et des uretères.

Plus la maladie est diagnostiquée tôt, plus la probabilité de prévenir la progression rapide de la fibrose et de prévenir le développement de complications est élevée.

Traitement

La fibrose rénale nécessite un traitement soigneusement adapté. S'il était possible d'établir la cause de la maladie, toutes les mesures thérapeutiques visent son élimination. Si aucune cause n'est identifiée, mais un traitement médicamenteux standard est prescrit.

L'utilisation d'un traitement conservateur n'est possible que dans les premiers stades de la fibrose, lorsqu'il n'y a toujours pas d'altération grave de la fonction rénale, il n'y a pas de compression des uretères et des organes internes.

Les groupes de médicaments suivants sont inclus dans le schéma thérapeutique:

  1. Agents hormonaux à base de prednisolone et de cortisol pour prévenir la progression de la maladie.
  2. Pour soulager le processus inflammatoire et réduire la douleur - anti-inflammatoires à base de diclofénac et de célécoxib.
  3. Avec le développement du processus infectieux, des antibiotiques d'un large spectre d'action sont prescrits.
  4. Si des maladies auto-immunes sont présentes, des médicaments à base de pénicillamine sont prescrits, ce qui réduit la synthèse du collagène et supprime les fonctions des lymphocytes.
  5. Les inhibiteurs de l'ECA sont prescrits lorsque la pression artérielle augmente.
  6. Pour la résorption des tissus fibreux, des injections de hyaluronidase et d'extrait d'aloès sont prescrites.
  7. De plus, le régime de traitement comprend des complexes de vitamines et de minéraux.

Le traitement conservateur de la fibrose comprend des mesures supplémentaires:

  1. Boire suffisamment de liquides pour nettoyer les reins et éliminer l'excès de sel. Mais si un œdème se produit, buvez de l'eau avec prudence - vous devez d'abord consulter un médecin pour qu'il vous prescrive des médicaments stimulant la diurèse.
  2. Aliments diététiques - exclusion du régime de la malbouffe salée, épicée, grasse et autre. Il est recommandé de s'en tenir au régime numéro 5.
  3. Éliminez complètement les boissons alcoolisées et arrêtez de fumer pour soutenir le travail des vaisseaux sanguins.

Lorsque des changements structurels se produisent dans les reins, le fonctionnement des uretères est altéré ou d'autres complications apparaissent, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'opération est réalisée selon plusieurs méthodes, en fonction de la gravité de la maladie:

  1. Urétérolyse - l'élimination du tissu sclérosé qui comprime les uretères est effectuée. S'il y a un rétrécissement significatif de l'uretère, une résection de la zone affectée est effectuée, suivie de l'installation d'un stent.
  2. La néphrostomie est nécessaire pour restaurer l'écoulement de l'urine. L'opération est réalisée sous anesthésie locale et échographie. Pendant l'opération, un drainage, ou néphrostomie est installé, à travers lequel l'urine s'écoule dans la poche d'urine.
  3. Néphrectomie partielle - pendant l'opération, une partie du rein affecté est retirée. Une condition préalable est que des tissus sains doivent être présents dans l'organe. La résection partielle réduit la charge sur le deuxième organe.
  4. Néphrectomie complète - l'ablation d'un rein est effectuée à condition que l'autre organe soit complètement sain et pleinement fonctionnel.
  5. L'autotransplantation rénale est un type de chirurgie rare utilisé dans les cas les plus graves. L'opération implique le transfert d'un rein malade vers la région iliaque avec réimplantation simultanée des vaisseaux et des uretères.

Après toute intervention chirurgicale, le patient reçoit une longue cure de corticostéroïdes pour empêcher une nouvelle prolifération de tissu fibreux. La période de récupération après la chirurgie nécessite le respect d'un régime alimentaire et d'un mode de vie sain, sinon la maladie progressera rapidement.

Les patients atteints de fibrose rénale doivent être enregistrés auprès d'un néphrologue à vie et être examinés au moins deux fois par an. Si un traitement chirurgical a été effectué, un examen rénal est effectué tous les mois.

Une échographie régulière des reins et de l'abdomen peut détecter une récidive de la maladie à un stade précoce.

Prévoir

Après avoir entendu le diagnostic pour la première fois, les patients ont peur et commencent à penser à quel point la maladie est dangereuse et si la fibrose rénale est fatale.

Si la maladie est diagnostiquée à un stade précoce et que les recommandations du médecin sont suivies, la fibrose peut entrer en rémission et cesser de progresser.

Mais si la maladie n'est pas traitée et que les facteurs provoquants ne sont pas éliminés, le pronostic est extrêmement défavorable..

Lorsque la fibrose se propage, d'autres organes internes sont affectés et la perméabilité vasculaire est complètement altérée, le risque de décès augmente plusieurs fois.

Or, pour de nombreuses pathologies rénales, les méthodes instrumentales de confirmation du diagnostic, telles que l'échographie et la tomographie, sont les plus fiables. Ils permettent d'évaluer visuellement la morphologie des organes excréteurs et la structure de leurs tissus fonctionnels. Souvent, les médecins qui donnent des conclusions sur la base des recherches menées font des diagnostics spécifiques qui ne correspondent pas à la terminologie clinique. Une des conclusions les plus courantes après avoir réussi des examens instrumentaux est «les changements tissulaires diffus», qui comprend plusieurs concepts, y compris la fibrolipomatose rénale. Que signifie la conclusion d'un tel médecin et à quel point un changement diffus de la structure rénale est dangereux, lisez l'article.

Qu'est-ce qui peut provoquer des modifications tissulaires

Le concept de lympho-lipomatose est collectif et signifie que non pas dans une zone spécifique, mais en général dans le tissu rénal, certaines métamorphoses se sont produites, qui ont affecté le tissu conjonctif et adipeux. Du point de vue d'un clinicien-néphrologue, ce terme n'est pas un diagnostic, mais seulement une confirmation que certains processus se déroulent dans les reins, dont la présence peut confirmer ou infirmer le verdict médical initial.

Les processus diffus ne sont pas un changement définitif dans la structure du tissu rénal. Ce concept s'applique à de nombreuses conditions tissulaires détectées à l'échographie. La nature des modifications tissulaires peut être exprimée par les conditions suivantes:

  • augmentation de la taille de l'organe excréteur;
  • épaississement de la couche fonctionnelle dans le contexte d'un bassin non élargi;
  • détérioration uniforme de la structure des sinus rénaux ou des pyramides;
  • compactage tissulaire accompagné d'une diminution du volume des organes.

En fonction de la perception visuelle des changements sur l'écran au cours de l'étude, ils sont clairs et peu nets, faibles, forts ou modérément prononcés. Par exemple, des modifications diffuses des sinus ou du parenchyme dans son ensemble, exprimées par une hypertrophie du rein avec son épaississement, peuvent être une conséquence d'une néphrolithiase progressive (DCI) ou de certaines pathologies rénales vasculaires.

Les reins diffusés deviendront une raison de soupçonner que le patient souffre d'un certain nombre de maladies, telles que:

  • maladie de lithiase urinaire;
  • hydronéphrose (hydropisie rénale);
  • violation du processus de réabsorption de certains sels;
  • violation du trophisme des tissus des organes en raison d'une circulation sanguine insuffisante;
  • dépôt dans le parenchyme de complexes immuns et protéiques pathologiques;
  • thrombose ou varices de la veine rénale.

Comme vous pouvez le voir, des changements diffus peuvent être détectés dans de nombreuses pathologies. Afin de poser correctement un diagnostic précis, une conclusion sur les organes excréteurs modifiés de manière diffuse ne suffit pas. Cependant, le fait de la présence de changements dans la structure du tissu rénal aide parfois à identifier la maladie dans le contexte de l'absence de symptômes et à commencer son traitement aux stades initiaux..

Important! De nombreuses pathologies rénales, y compris les plus graves, se déroulent initialement de manière latente, c'est-à-dire sans symptômes prononcés. Ce n'est que grâce aux méthodes de diagnostic modernes qu'il est souvent possible de les identifier à temps et de les empêcher de se développer davantage..

Modifications diffuses du tissu fonctionnel

Le parenchyme diffusement altéré des organes excréteurs est souvent retrouvé chez les enfants au cours des trois premières années de vie. Cependant, cela ne devrait pas être alarmant, car pendant cette période, la formation finale des tissus rénaux se produit et cette condition dans l'écrasante majorité des cas est transitoire. Chez les adultes, de tels changements dans la structure des tissus fonctionnels peuvent survenir sans la présence de pathologies rénales prononcées. La fibrolipomatose peut être provoquée par:

  • excès de nutrition (obésité);
  • changements liés à l'âge;
  • diabète sucré et autres maladies dans lesquelles les processus métaboliques sont perturbés;
  • le tabagisme à long terme et l'abus d'alcool (intoxication chronique);
  • troubles intestinaux.

Des modifications diffuses survenant dans le parenchyme rénal, au fil du temps, peuvent entraîner de telles manifestations externes, indiquant un dysfonctionnement léger ou modéré des organes excréteurs:

  • augmentation des nombres de pression artérielle;
  • gonflement du tissu sous-cutané;
  • tiraillements dans la région des reins (bas du dos);
  • l'apparition d'érythrocytes et de leucocytes dans l'urine.

L'examen échographique révèle, en plus des signes de fibrolipomatose, une augmentation de la taille des organes, de leur épaississement et de leur asymétrie.

Fibrolipomatose des sinus rénaux

Les modifications de la structure des sinus des reins situés à l'entrée des organes excréteurs vasculaires (pédicule vasculaire) sont le résultat de plusieurs pathologies rénales. Les phoques dans cette formation anatomique se produisent avec de telles maladies et conditions:

  • durcissement athéroscléreux des vaisseaux entrants et intrarénaux;
  • formation de calculs dans le bassin de l'organe apparié;
  • modifications du tissu intervasculaire des sinus dues à une inflammation ou à des anomalies du développement;
  • sinus polykystique;
  • une augmentation de la densité du bassin avec une pyélite lente prolongée et une pyélonéphrite;
  • pression sur le tissu sinusal par la paroi étirée du bassin avec hydronéphrose.

Souvent, la fibrolipomatose dans les sinus provoque une inflammation du pédicule vasculaire de l'organe (pédonculite), qui se produit avec une pression accrue dans les vaisseaux rénaux, leurs phoques sclérotiques. Il y a des changements diffus dans les tissus des sinus rénaux avec œdème cutané, hypertension artérielle et lombalgie modérée du rein affecté. La douleur avec des lésions diffuses des sinus des organes excréteurs ressemble à celle de la radiculite.

Traitement

Étant donné que la fibrolipomatose et d'autres modifications diffuses des tissus rénaux ne constituent pas un diagnostic clinique indépendant, mais indiquent uniquement la présence de problèmes de santé de l'organe apparié, il n'est pas nécessaire de parler d'un schéma thérapeutique unique. Si des modifications diffuses sont détectées au cours de l'étude, un ensemble de mesures diagnostiques supplémentaires est effectué afin d'identifier la maladie sous-jacente qui a conduit à des troubles de la structure rénale.

Si une néphrite due à l'hypertension est diagnostiquée, des antihypertenseurs et des médicaments pour le cœur sont prescrits. En cas de diagnostic de glomérulonéphrite diffuse, un traitement anti-inflammatoire et immunosuppresseur est prescrit. Avec la pyélonéphrite, des agents antimicrobiens et des AINS sont prescrits. Si l'écoulement de l'urine est perturbé et qu'une hydropisie du rein s'est formée, à la suite de laquelle une compression des sinus s'est produite, la restauration du détournement de l'urine du bassin est montrée, ce qui se produit principalement par chirurgie.

Il convient de garder à l'esprit que les violations envisagées de la structure des tissus rénaux ne constituent pas un diagnostic clinique.Par conséquent, l'approche du traitement dans ce cas ne peut pas être standard. De plus, l'automédication est inacceptable, dont la base peut être les conseils et recommandations incompétents d'une personne.

Article Précédent

Cause de la gorge