Principal
Angiome

Marqueurs tumoraux. Quelle analyse peut révéler l'oncologie à un stade précoce?

Le cancer est la maladie la plus silencieuse et la plus silencieuse. L'oncologie aux premiers stades ne fait pas mal, ne dérange pas et ne se manifeste pratiquement d'aucune manière. Mais ce sont précisément les 1er et 2ème stades du cancer qui, dans la plupart des cas, peuvent être traités avec succès. Mais comment diagnostiquer la maladie en l'absence de symptômes? Existe-t-il des tests qui détectent une tumeur maligne au stade initial??

Parmi les études les plus accessibles et les plus précises figure un test sanguin pour les marqueurs tumoraux. Les marqueurs tumoraux sont des substances protéiques spéciales qui sont sécrétées par les cellules tumorales pendant leur activité vitale ou leur désintégration. En conséquence, avec l'oncologie, la concentration de ces substances dans le sang augmente considérablement, ce que montre l'analyse. Aujourd'hui, il existe plus de 200 marqueurs tumoraux qui aident à identifier les tumeurs cancéreuses. Cependant, dans des conditions de laboratoire, environ 20 marqueurs tumoraux sont principalement utilisés, car ce sont eux qui ont une spécificité élevée et, par conséquent, une valeur diagnostique..

Qui a besoin de tests pour les marqueurs tumoraux?


Quels types de marqueurs tumoraux existe-t-il? Il existe plusieurs critères selon lesquels ils sont divisés. Par exemple, les marqueurs tumoraux principaux et secondaires sont distingués. Si les premiers se distinguent par une sensibilité et une spécificité élevées, les seconds sont attribués comme une étude supplémentaire aux premiers. Ceci est nécessaire pour obtenir un résultat précis. Les marqueurs tumoraux sont également divisés par origine: oncofœtal, enzymes, hormones, récepteurs. Il existe également un groupe de substances qui aident à déterminer l'emplacement de la tumeur..


Dans quels cas un patient reçoit-il une analyse des marqueurs tumoraux? La plupart des marqueurs tumoraux ne sont pas utilisés dans le cadre d'une étude de dépistage annuelle. Il faut comprendre que les marqueurs tumoraux sont détectés lorsque la tumeur progresse et que les cellules commencent à sécréter des substances spéciales en grande quantité. Cela se produit environ 6 à 9 mois avant l'apparition des métastases. Par conséquent, des marqueurs tumoraux sont généralement prescrits en cas de besoin:

  1. Surveillance de l'efficacité du traitement oncologique. Cela aide le médecin à comprendre si la thérapie est efficace pour le patient..
  2. Surveillance de l'état du corps d'un patient atteint de cancer et suivi en temps opportun des rechutes. Par exemple, la tumeur a été traitée, mais le risque de récidive demeure. En faisant un don de sang pour les marqueurs tumoraux, vous pouvez détecter en temps opportun la repousse des cellules tumorales.
  3. Décider du traitement (chimiothérapie, radiothérapie ou hormonothérapie).
  4. Détection précoce de l'oncologie.


Il existe un certain nombre de tests qui peuvent être effectués chaque année pour détecter une tumeur précoce. Ainsi, par exemple, pour les hommes, c'est le PSA, qui détectera le cancer de la prostate à un stade précoce (il est recommandé de le prendre après 40 ans). Le CA 125 est pertinent pour les hommes (détecte le cancer des testicules) et les femmes (cancer de l'ovaire). Les tests de dépistage comprennent une analyse de l'hCG et de l'alpha-foetoprotéine. Le reste des marqueurs tumoraux ne sont pas classés comme des marqueurs de dépistage. Il est recommandé que tous les tests soient effectués selon les directives d'un médecin.

Pouvez-vous faire confiance aux marqueurs tumoraux?


Les indicateurs élevés indiquent-ils toujours la présence d'un processus tumoral? La cause des écarts par rapport à la norme ne réside pas toujours dans les cellules malignes, surtout si les indicateurs ont été dépassés une fois. L'indicateur des marqueurs tumoraux est influencé par les processus inflammatoires chroniques, les changements hormonaux dans le corps, ainsi que les tumeurs bénignes (cependant, les indicateurs seront légèrement augmentés). C'est pour cette raison que l'analyse des marqueurs tumoraux est plus souvent utilisée pour contrôler le traitement des patients cancéreux, et non pour la détection primaire du cancer..
Quelle est la précision de l'analyse des marqueurs tumoraux? Pouvez-vous lui faire confiance? Les marqueurs tumoraux peuvent être fiables, mais il convient de rappeler que cette analyse, comme toute autre, n'est pas précise à 100% et est utilisée en conjonction avec d'autres méthodes de diagnostic pour poser un diagnostic. Le résultat ne peut être interprété que par votre médecin..
Que faire si le résultat du test est anormal? Dans ce cas, après un certain temps, le médecin prescrira une analyse répétée pour confirmer ou infirmer le premier résultat. S'il est confirmé, vous devrez peut-être vous rendre dans un dispensaire d'oncologie pour un rendez-vous, ainsi que subir des examens complémentaires (échographie, IRM, etc.). En d'autres termes, les marqueurs tumoraux ne manqueront pas le début du processus semblable à une tumeur, mais peuvent donner un résultat surestimé dans le contexte d'autres maladies dans le corps..

Quels marqueurs tumoraux sont utilisés pour la prévention?


Malgré le fait que les marqueurs tumoraux sont généralement plus souvent utilisés pour contrôler le cancer, plusieurs tests sont recommandés pour une prévention précoce..
Le PSA est un marqueur tumoral du cancer de la prostate. Il est conseillé aux hommes de passer ce test chaque année après 40 ans. Pourquoi cet organe particulier suscite-t-il l'attention des médecins? Parce que le cancer de la prostate occupe la première place parmi les oncopathologies masculines avec une issue fatale. Chaque mois, environ 90 000 hommes reçoivent un diagnostic de cancer de la prostate dans le monde. Malheureusement, le plus souvent, la maladie est détectée au moment où le traitement est impuissant. C'est pourquoi il est important de le détecter tôt. Pour ce faire, vous devez subir annuellement un examen préventif par un urologue et passer l'analyse PSA.

«Chaque année, le nombre de cas de cancer de la prostate augmente», commente Alexander Kobzarev, chef du service d'urologie de l'hôpital municipal n ° 4 de Sotchi. - Il y a des cancers, comme le cancer de l'estomac, qui se stabilisent. Et il y a ceux qui progressent. Le cancer de la prostate est l'un de ces derniers. L'apparition des premiers symptômes commence à un stade avancé de la maladie, lorsque le traitement cardinal est impossible. Dans les premiers stades, le cancer de la prostate est traité par chirurgie ou radiothérapie. Si les indicateurs sont surestimés, une biopsie de la prostate est prescrite pour clarifier le diagnostic.

  • Le CA 125 est un marqueur tumoral qui concerne aussi bien les hommes (détecte le cancer des testicules) que les femmes (cancer des ovaires). Cependant, elle peut également augmenter avec d'autres types de tumeurs: pancréas, sein, estomac, rectum, poumons, foie, etc. Des maladies telles que l'endométriose, les changements d'acide ovarien, l'hépatite, la cirrhose du foie, la pancréatite chronique peuvent provoquer une augmentation du marqueur tumoral CA 125 De plus, les règles ou la grossesse peuvent également augmenter légèrement le niveau du marqueur tumoral CA 125. Il est recommandé de prendre le marqueur tumoral après 45 ans, en particulier en cas de mauvaise hérédité (si des parents proches avaient un cancer).
  • HCG (gonadotrophine chorionique humaine) - ce marqueur tumoral est utilisé pour détecter le cancer du testicule chez l'homme et le cancer de l'ovaire chez la femme. Cependant, une augmentation du taux d'hCG peut également être observée dans d'autres néoplasmes malins: cancer de l'estomac, de l'utérus, des intestins, du foie, ainsi que pendant la grossesse et pendant les modifications de la ménopause chez les femmes atteintes de fibromes utérins. Normalement, l'hCG est présente dans le corps de chaque personne, mais à un niveau de base.
  • Alpha-foetoprotéine (AFP) - à l'aide de ce marqueur tumoral, le cancer du foie et les néoplasmes des cellules germinales sont détectés. Chez la femme enceinte, ce test est effectué pour détecter les troubles du développement fœtal. Le niveau d'AFP peut également augmenter avec l'hépatite, la cirrhose du foie et l'insuffisance rénale chronique. Il convient de rappeler que l'AFP est normalement présente dans le sang de chaque personne, mais à un niveau basique.

Marqueurs tumoraux pour femmes et hommes


Il existe des marqueurs tumoraux attribués aux femmes et aux hommes. Les marqueurs tumoraux féminins incluent: CA125 (pour détecter le cancer de l'ovaire), CA-15-3 et MCA (pour détecter le cancer du sein), SCC (pour détecter le cancer du col de l'utérus), HE4 (pour détecter le cancer de l'ovaire et de l'endomètre).
Les marqueurs tumoraux masculins comprennent le PSA (détecte le cancer de la prostate), ainsi que l'hCG et l'AFP (indicateurs d'augmentation du cancer des testicules, ainsi qu'en présence d'un processus tumoral dans le foie).


Il est important de se rappeler qu'il n'y a pas de marqueur tumoral qui indiquerait avec précision à 100% la localisation de l'oncologie dans un organe particulier. En d'autres termes, un excès d'indicateurs peut indiquer la présence d'un processus malin dans plusieurs organes. Par exemple, un patient a des niveaux élevés de CA-125, qui sont couramment utilisés pour détecter le cancer de l'ovaire. Cependant, des écarts par rapport à la norme se produisent également dans le cancer du sein ou des bronches. Ainsi, l'analyse permet au médecin de restreindre le champ de recherche de l'organe affecté et de ne pas rechercher de cellules malignes dans tout le corps..

Marqueurs tumorauxLocalisation de la tumeur
CA 15-3, CA 72-4, LASA-P, CYFRA 21-1, CF 125, AFPOrganes du tractus gastro-intestinal
ThyroglobulineThyroïde
AFP, CA 15-3, Ca 19-9, Ca242, Ca72-4Foie
CYFRA 21-1, NSE, CEA / CEAPoumons
CA 242, CA 19-9, CA 72-4, CA 50Pancréas
Tu M2-PK, SCCBourgeon
UBC, NMP22, TPSVessie
β2-microglobulineGanglions lymphatiques
PSA, AFP, Ca 15-3, CYFRA 21-1Cerveau
TA-90, S-10Cuir
PIÈGE 5bOS
CYFRA 21-1, SCCGorge
DEA-s, REA, CHA 72-4, CA 242Glandes surrénales

Comment se préparer à un test sanguin pour les marqueurs tumoraux?

La préparation au don de sang pour les marqueurs tumoraux est standard: refus de boissons alcoolisées 3 jours avant d'aller au laboratoire, restriction de l'alimentation en aliments gras. Ne fumez pas et ne prenez pas de médicaments avant de donner du sang. Le sang pour les marqueurs tumoraux est donné à partir d'une veine le matin à jeun. Il vaut mieux éviter l'activité physique avant de passer des tests..

Le moment de la disponibilité des résultats dépend de chaque laboratoire spécifique. La durée moyenne est de 1 à 2 jours.

Dans IDC "ELISA", vous pouvez effectuer une analyse des marqueurs tumoraux CYFRA 21-1, AFP, CEA, PSA. CA 125, CA 15-3, CA 19-9, CA 72-4.

La chose la plus importante à retenir lors de tests pour les marqueurs tumoraux est de ne pas essayer de vous diagnostiquer vous-même. Confiez le décodage du résultat au médecin. L'augmentation des valeurs dans les analyses n'est pas encore un diagnostic ou une oncologie, mais une raison pour un examen détaillé du corps. Un certain nombre d'études et d'analyses sont nécessaires pour établir un diagnostic, par exemple, IRM, échographie, rayons X, etc. Une augmentation des indicateurs peut également provoquer des tumeurs bénignes et diverses maladies et conditions physiologiques..

Test sanguin pour les marqueurs tumoraux

Un test sanguin pour les marqueurs tumoraux est prescrit si une tumeur est suspectée. Il est recommandé à ceux qui risquent de développer des tumeurs malignes de se soumettre à l'étude chaque année. Le groupe à risque comprend les personnes ayant une prédisposition génétique au cancer, aux maladies chroniques, aux pathologies précancéreuses, ainsi que vivant dans des régions écologiquement défavorables ou travaillant dans des industries dangereuses. En présence d'une maladie oncologique, l'analyse est réalisée à des fins de surveillance..

Les marqueurs tumoraux sont des produits du métabolisme de la formation des tumeurs, ainsi que des substances produites par les tissus normaux du corps en réponse à l'invasion des cellules cancéreuses. Dans le corps des personnes en bonne santé, certains marqueurs tumoraux sont présents en petites quantités; une augmentation de leur concentration dans le sang et l'urine des patients indique le développement d'un cancer avec une probabilité élevée. Dans certains cas, les marqueurs tumoraux augmentent dans certaines maladies non cancéreuses..

Avant de donner du sang, vous ne devez pas fumer pendant la journée, le stress émotionnel et physique doit être éliminé dans les 30 minutes.

Pour prescrire une analyse et interpréter les résultats de l'étude, vous devez contacter un spécialiste qualifié qui vous expliquera de quoi parle le test sanguin pour les marqueurs tumoraux et ce que le test sanguin montre, comment le matériel est prélevé et comment l'analyse est effectuée, ainsi que comment s'y préparer..

Donner du sang pour l'analyse des marqueurs tumoraux

Le prélèvement sanguin pour analyse est effectué le matin à jeun, après le dernier repas doit durer 8 à 12 heures. La possibilité de faire un test sanguin pour les marqueurs tumoraux à d'autres moments de la journée doit être clarifiée dans un laboratoire spécifique et avec le médecin qui a ordonné l'étude. Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine.

Pour un test sanguin pour les marqueurs tumoraux, une préparation préliminaire est nécessaire. Quelques jours avant le prélèvement sanguin, les aliments gras, frits et épicés, les boissons alcoolisées doivent être exclues du régime. Avant de donner du sang, vous ne devez pas fumer pendant la journée; le stress émotionnel et physique doit être éliminé dans les 30 minutes. En cas de prise de médicaments, vous devez consulter votre médecin et savoir s'il est nécessaire de les annuler. Il est également conseillé de convenir avec le médecin des jours où il est préférable de passer le test pour obtenir le résultat de recherche le plus fiable (par exemple, chez la femme, les résultats de certains tests dépendent de la phase du cycle menstruel).

Le test de l'antigène prostatique spécifique (PSA) est possible au plus tôt 1 à 2 semaines après l'examen rectal numérique ou le massage de la prostate, l'échographie transrectale et d'autres méthodes de diagnostic matériel. Combien de temps vous devez attendre après chaque manipulation spécifique doit être vérifié avec votre médecin. De plus, deux jours avant l'étude, il est nécessaire d'exclure les contacts sexuels et les activités physiques graves..

Une légère augmentation du marqueur tumoral CA-125 peut être observée au cours du premier trimestre de la grossesse en l'absence de toute pathologie.

Normes des indicateurs de test sanguin pour les marqueurs tumoraux

Le tableau présente les normes des marqueurs tumoraux les plus fréquemment déterminés. Dans différents laboratoires, en fonction de la méthode d'essai et des unités de mesure adoptées, les valeurs normales et peuvent différer.

Normes des indicateurs de test sanguin pour les marqueurs tumoraux

Hommes et femmes non enceintes - jusqu'à 2,64 UI / ml

femmes enceintes - 23,8 à 62,9 UI / ml (selon la durée de la grossesse)

Antigène cancer-embryonnaire (CEA)

Hommes - jusqu'à 3,3 ng / ml non-fumeurs, jusqu'à 6,3 ng / ml fumeurs

femmes - jusqu'à 2,5 ng / ml de non-fumeurs, jusqu'à 4,8 ng / ml de fumeurs

Marqueur tumoral ovarien CA-125

Marqueur de tumeur mammaire CA 15-3

Marqueur tumoral pancréatique CA 19-9

Antigène spécifique de la prostate commun

Sous-unité bêta totale de gonadotrophine chorionique humaine (hCG)

Hommes - jusqu'à 2,5 U / l

Femmes - jusqu'à 5 U / l

Que dit le test sanguin pour les marqueurs tumoraux et que montre-t-il?

Alpha fetoprotéine

L'alpha-foetoprotéine (AFP, AFP) est une protéine sérique embryonnaire produite au cours du développement de l'embryon et du fœtus. L'alpha-foetoprotéine est structurellement similaire à l'albumine sérique chez l'adulte. Sa fonction est d'empêcher le rejet du fœtus par le corps de la mère. Chez les enfants, le taux d'AFP dans le sang est élevé à la naissance, puis diminue progressivement et atteint des valeurs normales chez l'adulte à l'âge de deux ans. Des niveaux élevés de protéines alpha chez les adultes indiquent une pathologie.

L'alpha-foetoprotéine est l'un des principaux indicateurs d'anomalies chromosomiques et de pathologies fœtales au cours du développement intra-utérin. Sa détermination chez la femme enceinte est souvent prescrite en conjonction avec une échographie, la détermination du taux de gonadotrophine chorionique humaine et d'estriol libre, ce qui permet d'évaluer les risques de développer des pathologies chez le fœtus en association.

Chez les femmes et les hommes non enceintes, l'apparition d'hCG dans le sang indique un néoplasme qui produit l'hormone.

Une augmentation du taux d'alpha-foetoprotéine chez une femme enceinte peut indiquer une grossesse multiple, une nécrose du foie du fœtus dans le contexte d'une infection virale, des anomalies ouvertes dans le développement du tube neural, une hernie ombilicale, un syndrome de Meckel-Gruber.

Chez les hommes et les femmes non enceintes, les indications pour prescrire une analyse de l'alpha-foetoprotéine sont généralement la détection des métastases, l'évaluation de l'efficacité du traitement des néoplasmes malins et la détermination du risque de développer une oncopathologie (chez les personnes atteintes d'hépatite virale chronique, de cirrhose hépatique, etc.).

Une augmentation de la concentration d'alpha-foetoprotéine chez les hommes et les femmes non enceintes se produit avec un carcinome hépatocellulaire, des métastases hépatiques de tumeurs d'autres localisations, des néoplasmes des testicules, des poumons, de l'estomac, du pancréas et du gros intestin. L'AFP augmente légèrement dans l'hépatite chronique, la cirrhose, les lésions hépatiques alcooliques.

Une diminution du taux d'alpha-foetoprotéine après un traitement ou l'élimination d'un néoplasme signifie une amélioration de l'état du patient. Une diminution de l'AFP dans le sang d'une femme enceinte peut indiquer la présence d'anomalies chromosomiques chez le fœtus (syndrome d'Edwards ou de Down), un âge gestationnel mal défini (surestimé), une dérive kystique, un avortement spontané, une mort fœtale.

Antigène embryonnaire cancéreux

L'antigène cancéreux embryonnaire (CEA, CEA, antigène carcinoembryonnaire) est une glycoprotéine embryonnaire produite dans les tissus du tube digestif de l'embryon et du fœtus. Sa fonction est de stimuler la prolifération cellulaire. Après la naissance d'un enfant, la synthèse de l'antigène cancéreux embryonnaire est supprimée; il est présent en petite quantité dans le sang d'un adulte. Une augmentation du CEA se produit lors du développement d'une tumeur dans le corps et reflète la progression du processus pathologique.

Une augmentation physiologique du niveau d'antigène spécifique de la prostate se produit avec la constipation, après un rapport sexuel, un examen rectal digital de la prostate.

Un test sanguin pour l'antigène cancéreux embryonnaire est indiqué dans le diagnostic du carcinome médullaire, du cancer du pancréas, de l'estomac, du côlon et du rectum, dans l'évaluation du traitement du cancer, et est également utilisé pour la détection précoce des tumeurs malignes lors du dépistage des groupes à risque.

Une augmentation de la concentration de CEA n'indique pas nécessairement un cancer, elle survient avec la polypose intestinale, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, l'hépatite, la cirrhose, l'hémangiome hépatique, la pancréatite, la fibrose kystique, la pneumonie, l'emphysème pulmonaire, la tuberculose, l'insuffisance rénale. Avec ces pathologies, le niveau de marqueur tumoral ne dépasse généralement pas 10 ng / ml.

De plus, la concentration de CEA augmente dans le cancer du poumon, du sein, du pancréas, des ovaires, de la prostate, du foie, de la thyroïde, du carcinome colorectal, des métastases hépatiques ou osseuses.

Une augmentation du niveau d'antigène embryonnaire cancéreux après une diminution de sa concentration peut indiquer des rechutes et des métastases tumorales. La concentration de l'antigène cancéreux embryonnaire dans le sang est influencée par le tabagisme et la consommation d'alcool.

Marqueur tumoral ovarien CA-125

Le CA-125 est une glycoprotéine utilisée comme marqueur des formes épithéliales non mucineuses des tumeurs malignes ovariennes et de leurs métastases. En cas d'insuffisance cardiaque, le taux de CA-125 est corrélé à la concentration d'hormone natriurétique, qui peut servir de critère supplémentaire pour déterminer la gravité de l'état du patient.

Un test sanguin pour le marqueur tumoral CA-125 est prescrit au cours du diagnostic du cancer de l'ovaire et de sa récidive, de l'adénocarcinome pancréatique, ainsi que pour évaluer la qualité du traitement et le pronostic.

Une augmentation du taux de CA 19-9 se produit dans le cancer du pancréas, de la vésicule biliaire, du foie, de l'estomac, du sein, des ovaires, de l'utérus, ainsi que dans le cancer colorectal.

Le niveau de CA-125 augmente dans les néoplasmes malins des ovaires (chez environ 80% des patients, mais au stade initial - seulement 50%), de l'utérus, des trompes de Fallope, du sein, du rectum, de l'estomac, du pancréas, du foie, des poumons. Une augmentation du CA-125 peut également survenir avec une inflammation du bassin ou de la cavité abdominale, des maladies auto-immunes, une hépatite virale, une cirrhose du foie, des kystes ovariens, pendant la menstruation. Une légère augmentation du marqueur tumoral peut être observée au cours du premier trimestre de la grossesse en l'absence de toute pathologie.

Marqueur de tumeur mammaire CA 15-3

CA 15-3 est une glycoprotéine produite par les cellules mammaires. Aux stades précoces des tumeurs du sein, le marqueur tumoral dépasse les valeurs normales dans environ 10% des cas; en présence de métastases, une augmentation du taux de CA 15-3 est notée chez 70% des patientes. Une augmentation de sa concentration peut dépasser l'apparition des symptômes cliniques de 6 à 9 mois. Pour le diagnostic du cancer du sein au stade initial, le marqueur tumoral 15-3 n'est pas suffisamment sensible, cependant, avec un cancer déjà détecté, il permet de suivre l'évolution de la maladie et d'évaluer l'efficacité du traitement. La valeur diagnostique du marqueur tumoral CA 15-3 augmente lorsqu'il est déterminé en association avec un antigène cancéreux embryonnaire.

Oncomarker CA 15-3 permet un diagnostic différentiel des néoplasmes malins du sein et de la mastopathie bénigne.

La concentration de l'oncomarqueur CA 15-3 augmente dans les néoplasmes malins du sein, du rectum, du foie, de l'estomac, du pancréas, des ovaires et de l'utérus, ainsi que dans la cirrhose, l'hépatite virale, les maladies rhumatismales et auto-immunes, les pathologies des poumons et des reins. De plus, une légère augmentation des taux de CA 15-3 se produit pendant la grossesse.

Une augmentation du taux d'alpha-foetoprotéine chez une femme enceinte peut indiquer une grossesse multiple, une nécrose du foie du fœtus dans le contexte d'une infection virale, des anomalies ouvertes dans le développement du tube neural, une hernie ombilicale, un syndrome de Meckel-Gruber.

Marqueur tumoral pancréatique CA 19-9

CA 19-9 est une sialoglycoprotéine qui est produite dans le tractus gastro-intestinal, les glandes salivaires, les bronches, les poumons, la prostate, mais est principalement utilisée pour le diagnostic du cancer du pancréas.

Un test sanguin pour le marqueur tumoral CA 19-9 est généralement prescrit lorsqu'un processus malin dans le pancréas est suspecté, afin d'évaluer l'efficacité de son traitement et de déterminer le risque de récidive. Parfois, CA 19-9 est utilisé lorsque des tumeurs malignes d'une autre localisation sont suspectées.

Une augmentation du taux de CA 19-9 se produit dans le cancer du pancréas, de la vésicule biliaire, du foie, de l'estomac, du sein, des ovaires, de l'utérus, ainsi que dans le cancer colorectal. Une légère augmentation du marqueur tumoral peut indiquer une cholécystite, une hépatite, une cholélithiase, une cirrhose du foie, des maladies auto-immunes et, en outre, survient chez environ 0,5% des personnes cliniquement saines.

L'antigène prostatique spécifique

L'antigène spécifique de la prostate (PSA, PSA) est une protéine produite par les cellules prostatiques qui sert de marqueur pour le cancer de la prostate. Le PSA total est la somme des fractions libres et liées aux protéines.

Les indications pour l'analyse de l'antigène prostatique spécifique sont la surveillance de l'évolution du cancer de la prostate, la détection des métastases et la surveillance du traitement, l'évaluation de l'état des patients atteints d'hypertrophie bénigne de la prostate afin de détecter une éventuelle malignité précoce, un examen prophylactique des hommes à risque (de plus de 50 ans, avec une prédisposition génétique etc.).

La teneur en antigène prostatique spécifique dans le sang augmente avec le cancer de la prostate (chez environ 80% des patients), l'adénome de la prostate, les processus infectieux et inflammatoires, la crise cardiaque ou l'ischémie prostatique, un traumatisme ou une chirurgie de la prostate, une insuffisance rénale aiguë, une rétention urinaire aiguë.

Le test de l'antigène prostatique spécifique (PSA) est possible au plus tôt 1 à 2 semaines après l'examen rectal numérique ou le massage de la prostate, l'échographie transrectale et d'autres méthodes de diagnostic matériel.

L'augmentation physiologique du niveau d'antigène spécifique de la prostate se produit avec la constipation, après les rapports sexuels, l'examen rectal digital de la prostate, car cela endommage souvent les capillaires de la prostate.

Avec un taux élevé de PSA total dans le sang, le niveau de la fraction libre doit être déterminé pour différencier les processus bénins et malins..

Gonadotrophine chorionique humaine

La gonadotrophine chorionique humaine (hCG) est une hormone qui commence à être produite par le tissu chorionique le 6-8ème jour après la fécondation de l'ovule et est l'un des indicateurs les plus importants de la présence et du déroulement normal de la grossesse. L'hormone se compose de sous-unités alpha (communes pour les hormones lutéinisantes, folliculo-stimulantes et thyréostimulantes) et bêta (spécifiques de l'hCG). La détermination du niveau de la sous-unité bêta vous permet de diagnostiquer une grossesse dès une semaine après la conception.

Chez les femmes et les hommes non enceintes, l'apparition d'hCG dans le sang indique un néoplasme qui produit l'hormone. Il peut s'agir de tumeurs des poumons, des reins, des testicules, des organes du tractus gastro-intestinal. Une augmentation de la concentration de gonadotrophine chorionique est notée avec dérive kystique, carcinome chorionique.

Qu'est-ce qu'un marqueur tumoral, pourquoi donner du sang pour les marqueurs tumoraux, quels types existent et comment se préparer correctement à l'accouchement

Vous pouvez vérifier la présence de processus bénins et malins dans le corps à l'aide d'un test sanguin. Il montre la présence de marqueurs tumoraux. Ils ont une sensibilité différente, car les médecins prescrivent plusieurs types de tests à la fois pour une plus grande fiabilité des résultats..

Qu'est-ce que cette "analyse des marqueurs tumoraux"? Comment abandonne-t-il et pourquoi est-il nécessaire? Ces questions et d'autres seront traitées dans cet article..

Marqueurs tumoraux: définition et composition

Un marqueur tumoral ou un marqueur biologique est un produit chimique libéré par des cellules malignes ou des cellules de tumeurs bénignes. Ces déchets sont produits non seulement par des cellules pathologiques, mais aussi par des cellules saines, mais dans une moindre mesure..

Les marqueurs tumoraux trouvés en grand nombre montrent qu'un processus cancéreux se développe dans le corps. Dans ce cas, les marqueurs tumoraux forment à la fois des cellules cancérigènes et des tissus autour de la tumeur..

Les marqueurs tumoraux sont représentés par divers éléments protéiques ou d'autres substances:

  • Les antigènes,
  • Protéines plasmatiques,
  • Enzymes apparues au cours des processus métaboliques,
  • Produits formés après la dégradation de la tumeur.

Pour détecter les marqueurs tumoraux, du sang est prélevé pour analyse, dans de rares cas - urine, liquide céphalo-rachidien, particules tumorales.

Quel est le but de passer des tests pour les marqueurs tumoraux?

Si les indicateurs quantitatifs des marqueurs tumoraux sont augmentés, la probabilité de développer un cancer est élevée..

L'interprétation des résultats des tests permet aux cliniciens de:

  • Distinguer une tumeur maligne d'une tumeur bénigne,
  • Confirmer ou nier le développement du cancer,
  • Déterminer les métastases,
  • Évaluer l'efficacité du traitement choisi en comparant le nombre de marqueurs tumoraux avant et après le traitement,
  • Révéler l'efficacité du traitement après son achèvement et prédire la survenue de rechutes.

Cette analyse permet d'établir et donc d'empêcher la croissance tumorale à son stade initial («zéro») six mois plus tôt que d'autres types de recherche peuvent le faire. C'est grâce à l'analyse des marqueurs tumoraux que le cancer peut être suspecté, lorsque l'échographie, la radiographie n'est pas encore capable d'identifier les cellules cancérigènes.

Avantages et inconvénients de la méthode

L'analyse des marqueurs tumoraux présente plusieurs avantages:

  • Facilité de conduite,
  • Révèle le processus semblable à une tumeur et ses rechutes dans les premiers stades.

Cependant, ce n'est que sur la base d'une telle analyse qu'il est impossible de poser un diagnostic avec précision, car il n'est pas toujours très spécifique et n'a pas une sensibilité prononcée..

Ainsi, le nombre de marqueurs tumoraux peut être augmenté non pas en raison du cancer, mais en raison de divers processus dans le corps:

  • Maladies infectieuses,
  • Maladies chroniques,
  • Formations kystiques.

Variétés de marqueurs tumoraux

Quels sont les marqueurs tumoraux?

Il existe une classification selon laquelle ils sont divisés en:

  • Les principaux. Les marqueurs tumoraux de ce type ont une spécificité et une sensibilité élevées..
  • Secondaire. Les substances sont étudiées simultanément avec le principal marqueur tumoral. Ils ont une faible sensibilité et spécificité. Cependant, en conjonction avec le marqueur tumoral principal, ils rendent le diagnostic plus précis. Également utilisé pour détecter les rechutes.

Par origine, les marqueurs tumoraux sont:

  • Récepteur,
  • Hormonale,
  • Oncofœtal (déterminé dans les structures tissulaires de l'embryon),
  • Enzyme (il existe des substances avec une fonction biologique identifiée et non définie).

Il existe des marqueurs tumoraux, grâce auxquels les médecins peuvent établir la localisation exacte du processus tumoral..

Emplacements de localisationMarqueurs du cancer
UtérusCA 19-9, CA 125
Les ovairesCA125, CA 19-9
Glande mammaireCA15-3, CEA
PeauS 100
IntestinsCA 19-9, CA 125
PancréasCA 19-9, CA 72-4
FoieAFP
TesticulesBHCG, AFP
ProstatePSA
VessieTPA, Cyfra 21-1

En savoir plus sur certains marqueurs tumoraux

  • Marqueurs GIT. Pour les problèmes chroniques du tractus gastro-intestinal ou l'hérédité défavorable, il est recommandé aux patients de subir un test CA15-3. Les personnes âgées de 50 ans ou plus devraient participer à cette étude. Aidera à clarifier le diagnostic:
  • Marqueurs tumoraux gastro-intestinaux généraux - CA 15-3 et LASA-P,
  • Pour le rectum CYFRA 21-1,
  • Pour côlon sigmoïde CA 125,
  • Pour le sigmoïde et le rectum - AFP.
  • Marqueurs thyroïdiens. Lorsque des tumeurs d'organes sont détectées:
  • Thyroglobuline. La substance indique un processus oncologique ou une rechute.
  • Calcitonine. Sa quantité détermine le degré et la prévalence du cancer médullaire..
  • Marqueurs hépatiques. Le cancer du foie est détecté par l'AFP (son taux augmente 3 mois avant l'apparition des premiers symptômes). Confirmer le diagnostic avec CA 15-3, Ca72-4, Ca 19-9, Ca 242.
  • Marqueurs pulmonaires. La maladie est révélée en raison de:
  • On soupçonne un cancer du poumon non à petites cellules. Ce marqueur est présent dans les cellules nerveuses. Ses indicateurs augmentent avec le neuroblastome ou la leucémie..
  • Cyfra-21-1 (identifie les cellules épithéliales cancérigènes).
  • CEA / CEA.
  • Marqueurs du pancréas. Indicateurs existants:
  • CA 242 + CA 19-9. La quantité du premier augmente avec la pancréatite, le kyste d'organe, l'oncologie. Le deuxième marqueur est utilisé comme supplément et peut également être distingué par des bronzes.
  • CA 72-4 - produit par les cellules épithéliales.
  • CA 50 - le marqueur le plus sensible, est une sialoglycoprotéine.
  • Marqueurs rénaux:
  • Tu M2-PK - détermine le taux de propagation du processus tumoral. Peut indiquer un cancer du sein et gastro-intestinal.
  • Le SCC est une glycoprotéine formée dans l'épithélium squameux. Modifie la structure des cellules saines.
  • Marqueurs du cerveau. Il n'y a pas de marqueurs tumoraux spécifiques pour cet organe. L'ensemble des indicateurs de l'AFP, CYFRA-21.1, PSA, Ca 15-3 donne une idée des tumeurs cérébrales. Ca 15-3 est également caractéristique du cancer du sein.
  • Marqueurs de peau. Dans le mélanome, une teneur accrue en TA-90 et S-10 est déterminée. Leur présence dans le sang parle de métastases. S100 - protéine indicatrice d'un mélanome malin.
  • Marqueurs surrénaliens. Une concentration accrue de DEA dans le sang évoque le cancer. L'analyse est complétée par CEA, CA 242, CHA 72-4. Les rechutes sont diagnostiquées avec Tu M2-PK.

Marqueurs tumoraux féminins et masculins

Les patients sont caractérisés par les marqueurs pathologiques suivants:

  • CA-125 - excrété dans le cancer de l'ovaire. Les femmes en bonne santé ont ce marqueur, mais en petites quantités..
  • Le CA-15-3 est caractéristique du cancer du sein, plus précisément du carcinome. Présent non seulement dans la tumeur elle-même, mais également dans les tissus qui l'entourent.
  • SCC - parle pour le développement du cancer du col de l'utérus.
  • HE4 - déterminé dans le cancer de l'ovaire et de l'endomètre.
  • MCA - indique une tumeur mammaire bénigne ou maligne. Utilisé pour surveiller le traitement.

Chez les hommes, une augmentation des indicateurs suivants indique un processus cancéreux:

  • HCG, AFP - pour le cancer des testicules. Les trouver peut aider à identifier les métastases hépatiques..
  • PSA - antigène sans prostate.

Selon la concentration des substances ci-dessus, les médecins peuvent donner une conclusion sur le passage d'une tumeur bénigne à une tumeur maligne.

Règles pour effectuer l'analyse des marqueurs tumoraux

Comment donner correctement du sang pour les marqueurs tumoraux?

Pour que les résultats de l'étude soient vrais, les médecins recommandent de suivre les recommandations générales:

  • Tout phénomène inflammatoire dans le corps ou les menstruations affectent la mauvaise interprétation des tests: les indicateurs de marqueurs tumoraux seront augmentés, annulant ainsi l'étude elle-même. Dans ce cas, le prélèvement de matériel doit être effectué une semaine après l'arrêt de l'inflammation (menstruation).
  • Il est nécessaire d'arrêter de boire des boissons alcoolisées un jour avant le test.
  • Il est préférable de passer le test à jeun et le matin..
  • Il est préférable de donner du sang, qui est prélevé en plusieurs étapes, dans un seul laboratoire. Cela permettra aux médecins d'interpréter plus facilement les résultats..

Le principal matériau de recherche est le sang prélevé sur un patient dans une veine.

Combien d'analyses sont effectuées pour les marqueurs tumoraux

La recherche ne prend pas plus de 2 jours.

À quelle fréquence cette procédure de diagnostic doit-elle être effectuée? L'analyse des marqueurs tumoraux est effectuée à l'insistance d'un médecin sur une base individuelle. Les patients atteints d'un cancer radicalement traité doivent faire une analyse tous les 4 mois.

Les indicateurs de marqueurs tumoraux chez les patients sains ne doivent pas dépasser les chiffres suivants:

Nom du marqueur tumoralDonnées normales
CEA3 ng / m
CA 19-937 unités / ml
CA 15-328 unités / ml
SCC2,5 ng / ml
CYFRA 21-13,3 ng / ml
PSA2,5 ng / ml chez les hommes de moins de 40 ans
4 ng / ml chez les hommes de plus de 40 ans
AFP15 ng / ml
Ca 72-44 unités / ml
CA 12534 unités / ml
NSE12,5 ng / ml
HCG5 UI / ml

Indications pour l'analyse des marqueurs tumoraux

Quelle est l'analyse des marqueurs tumoraux??

Une étude est prescrite dans les situations cliniques suivantes:

  • Lorsque dans l'histoire du patient il y a une prédisposition au cancer d'une certaine localisation. Par exemple, lorsque des femmes de la famille ont reçu un diagnostic de cancer du sein.
  • Pour confirmer un processus malin dans le corps, comme mesure diagnostique supplémentaire.
  • Surveiller l'efficacité du traitement administré au patient cancéreux.
  • Quand il faut réfuter les cas de tumeurs récurrentes.
  • S'il est nécessaire d'enregistrer la présence ou de prédire le développement de métastases.

Où se faire tester pour les marqueurs tumoraux et combien cela coûte-t-il?

Une analyse des marqueurs tumoraux dans les cliniques privées ou les institutions médicales municipales est en cours. L'analyse est effectuée selon les instructions du médecin traitant. Les résultats de l'examen peuvent différer s'ils sont à chaque fois pris dans des cliniques différentes. Par conséquent, les experts recommandent de ne choisir qu'une clinique. Le résultat du test n'est pas affecté par le fait que le don soit gratuit ou payant.

Le coût des tests pour les marqueurs tumoraux est en moyenne de 300 roubles (130 hryvnia) et plus. L'analyse peut être effectuée gratuitement à la clinique publique conformément à la politique.

Le prix de la recherche dépend de:

  • Équipement utilisé,
  • Qualité des réactifs (nationaux, étrangers),
  • Cellules à étudier,
  • Options de prélèvement sanguin (visite locale ou à domicile).

Une étude bien menée pour la détection des marqueurs tumoraux aide à identifier le cancer à un stade précoce. De plus, de telles analyses permettent aux spécialistes d'évaluer l'efficacité du traitement pour une oncopathologie déjà diagnostiquée. Cependant, les tests de marqueurs tumoraux ne donnent pas une image complète de l'oncologie: pour confirmer le diagnostic et la poursuite du traitement, il est nécessaire de subir un examen complet.

Marqueurs tumoraux

L'article parle de la procédure de diagnostic de l'oncologie, de ses types, ainsi que de la manière dont les indicateurs obtenus sont déchiffrés et comment se préparer correctement au test.

Les marqueurs tumoraux sont une analyse visant à identifier une protéine spécifique dans le corps humain en prélevant du sang veineux. L'avantage de cette méthode: elle permet de détecter les cellules cancéreuses et la pathologie à un stade précoce de développement. Cela augmente considérablement les chances de guérison. Les types d'examen diffèrent.

Les marqueurs tumoraux pour les femmes diagnostiquent les glandes mammaires, les ovaires et les organes reproducteurs féminins, car ils sont sensibles à l'action des antigènes. Beaucoup de sexe fort souffrent d'un cancer de la prostate. L'analyse PSA vous permet de détecter le cancer à un stade précoce de son apparition et de surmonter la maladie. D'autres types de marqueurs tumoraux ne s'appliquent pas aux organes génitaux, mais diagnostiquent la concentration d'antigènes dans l'estomac, les intestins et le pancréas.

Ce que vous devez savoir avant la procédure

Avant de procéder à l'analyse, vous devez être au courant des recommandations des médecins et des contre-indications. Les étapes suivantes doivent être évitées pour que les résultats des tests soient exacts. La préparation de l'analyse est la suivante:

  • Il n'est pas recommandé de donner du sang pendant la période du cycle menstruel chez la femme ou des processus inflammatoires. Les changements affectant les hormones peuvent fausser les résultats obtenus.
  • Les boissons alcoolisées ne doivent pas être consommées trois jours avant le prélèvement sanguin. L'éthanol pénètre rapidement dans la circulation sanguine, modifiant sa composition. Cela violera la précision de l'étude des résultats, donnant un indicateur d'antigène accru..
  • L'examen doit être effectué le matin. À ce stade, le niveau de concentration d'antigènes est élevé, de sorte que l'efficacité du test augmente.
  • Il est recommandé de donner du sang à jeun, lorsqu'il n'y a pas de processus dans le corps associé à la digestion des aliments. Le sang ne contient pas d'impuretés ni de substances supplémentaires, étant normal. Plusieurs verres d'eau sont autorisés le matin. Cela étouffera la sensation de faim, il y aura une sensation de plénitude dans l'estomac..
  • Deux à trois jours avant la procédure, vous devez revoir attentivement votre alimentation. Des quantités excessives de protéines fausseront les résultats. Il est également important de minimiser la consommation d'aliments gras et fumés, assaisonnés avec beaucoup d'épices..
  • Vous devez arrêter de fumer et de boire de l'alcool. Cela affectera la précision des indicateurs..
  • Une activité physique épuisante est fortement déconseillée pendant la période d'examen. Il est préférable d'exclure la visite de complexes sportifs, de clubs de fitness, de sports au moment de l'analyse. Cela aura un effet bénéfique sur l'exactitude de l'étude..
  • La prise de médicaments déforme les résultats du test. Par conséquent, il est recommandé d'arrêter de prendre des médicaments trois jours avant le prélèvement sanguin. Si le refus de prendre un médicament est impossible, vous devez en informer votre médecin..
  • Si la procédure est effectuée pour un enfant, il est conseillé de boire de l'eau pendant une demi-heure pour reconstituer le volume de liquide dans le corps..

Les résultats de l'analyse sont préparés jusqu'à dix jours, selon la clinique et la complexité de la maladie. Si une deuxième intervention est nécessaire, le médecin traitant en informera le patient. Un marqueur tumoral est effectué tous les mois pour exclure les rechutes après le traitement, ainsi que pour étudier l'efficacité et l'efficience du traitement choisi.

Cinq ans après le cours du traitement, l'examen est effectué une fois par an. Un don de sang pour le pigment protéique doit être effectué régulièrement en cas de métastases. Lors de la détermination des taux élevés, les médecins réanalysent. Le diagnostic n'est pas établi après un seul prélèvement sanguin. Avec les signaux de pathologie, un examen complet est effectué afin d'identifier la vraie cause.

Ce qui est réalisé pendant l'examen

Des antigènes protéiques sont présents dans le sang. Ils se retrouvent avec modération dans tout corps sain. Mais avec la formation d'une tumeur bénigne ou maligne, les indicateurs dépassent la norme admissible. La quantité de protéines spécifiques augmente également avec l'apparition de pathologies des reins, du foie, de l'estomac ou du système génito-urinaire. Un tableau d'indicateurs spécialement développé, donné ci-dessous dans l'article, vous permet de déterminer la nature de la maladie dans le cancer.

Si des indicateurs négatifs sont identifiés, des examens supplémentaires sont prescrits. Ainsi, la forme maligne de formation et la pathologie des organes internes sont diagnostiquées à un stade précoce, qui, grâce à un traitement rapide, sont éliminées. Avec les stades avancés de la maladie, lorsqu'une guérison est impossible, une rémission complète et une élimination des symptômes de la douleur sont obtenues.

Marqueurs tumoraux masculins

Les hommes sont sensibles à la formation d'une tumeur maligne dans la prostate. Dans les premiers stades, l'oncologie ne se manifeste pas et un dysfonctionnement des organes génito-urinaires est associé à d'autres maladies. Un marqueur tumoral appelé PSA est une protéine spécifique de la prostate. En examinant ces cellules, un type oncologique ou bénin de formation de prostatite est révélé. Pour les hommes qui ont atteint l'âge de quarante ans, il est recommandé de faire un test d'antigène chaque année. Une personne atteinte d'oncologie doit être régulièrement testée pour un cancer afin de surveiller la propagation des métastases dans le corps..

Marqueurs tumoraux féminins

Le corps du sexe faible est plus sujet aux maladies que le mâle. Divers tests visant à examiner les organes internes peuvent détecter les néoplasmes à un stade précoce et parvenir à une guérison. L'étude d'une protéine spécifique de l'ovaire, ainsi que de la glande mammaire, des reins et de l'estomac, révèle des pathologies du corps et des perturbations dans le fonctionnement des processus vitaux. Les médecins recommandent fortement aux femmes de subir régulièrement des examens gynécologiques, ainsi que de passer chaque année un test sanguin préventif pour les marqueurs tumoraux.

Quels types d'oncologie sont déterminés

Un type d'examen distinct est destiné à un organe spécifique, examinant son travail et ses fonctions. Vous trouverez ci-dessous un tableau expliquant la relation entre les marqueurs tumoraux et les organes internes, les processus corporels.

Organe examinéType de marqueur tumoral utiliséConditions d'examen
Tissu pulmonaireFaire un don de sang pour l'analyse NSE. Une tumeur de type CEA / CEA est trouvée. Si une protéine spécifique est diagnostiquée en quantité excessive, une analyse non à petites cellules de l'oncologie pulmonaire est utilisée. Le marqueur ProGRP contrôle la pénétration du cancer bronchique dans les poumons.Une radiographie des poumons est effectuée, un diagnostic informatique complet des bronches et des voies respiratoires est effectué.
Glande endocrineLa calcitonine est un marqueur tumoral qui détecte l'oncologie médullaire. Détermine la taille et la nature de la tumeur.

Thyroglobuline - une analyse générale d'un antigène spécifique qui détecte les dysfonctionnements de la glande thyroïde aux premiers stades de développement.

Les hormones thyroïdiennes, la densité sont examinées, l'absence de goitre et de phoques est vérifiée.
Système circulatoireLe test NSE diagnostique le contenu d'une protéine spécifique dans les composants sanguins - érythrocytes, plaquettes et plasma. Marker Beta - 2 Microglobulin, ELISA, se trouve dans le sang en cas de cancer. La pathologie des organes hématopoïétiques aux premiers stades est révélée.Le prélèvement sanguin est effectué le matin, à jeun.
Système génito-urinaireLe test UBC montre le foyer de la malignité. En cas d'indicateurs négatifs, le NMP22 est retesté pour établir un diagnostic.

Le marqueur tumoral TPS détecte également les pathologies de la vessie et ROMA détecte les troubles ovariens.

Il est recommandé de faire le test TPS en conjonction avec d'autres tests, car les indicateurs peuvent indiquer une lésion dans d'autres organes internes.
Estomac et intestinsPour l'examen du tractus gastro-intestinal, ils conviennent globalement. AFP, CA 72-4, LASA-P, CA 125 sont utilisés à partir du rectum ou du côlon sigmoïde. Pour déterminer les anomalies dans la cavité abdominale, un test de sérotonine est effectué. Un marqueur tumoral moderne, appelé Tu M2-PK, révèle des processus oncologiques de nature métabolique, avec lymphome gastrique et endométriose.Les marqueurs sont utilisés sous différentes formes en raison de leurs différentes fonctions: une tumeur est détectée, la malignité et la taille sont déterminées. Les hommes de 50 ans et plus sont plus à risque. Les indicateurs sont également augmentés pendant la grossesse et la menstruation.
PancréasLes marqueurs CA 242 et CA 19-9 déterminent la pathologie. Si les indicateurs dépassent la normale, alors CA 72-4 est en plus exécuté. Le test CA 50 est très sensible et s'applique uniquement au pancréas.La séquence des analyses est maintenue pour obtenir des résultats précis.
FoieLes analyses CA 15-3, CA 242, CA 19-9, AVP sont utilisées.Même des tests consécutifs ne révéleront pas la cause. Des méthodes d'examen supplémentaires, des diagnostics informatiques sont effectués.
Un reinLe marqueur TU M2 PK est utilisé, qui ne s'accumule pas dans le corps, mais produit du sang immédiatement. De plus, un test SCC est effectué pour un diagnostic correct..L'analyse d'une protéine spécifique ne montre pas un tableau clinique complet. Il est important de subir un examen complémentaire complet.
NasopharynxAppliquer les tests CYFRA 21-1 ainsi que les tests SCC simultanément.Après avoir reçu des indicateurs d'examen positifs, des examens diagnostiques supplémentaires sont prescrits.
MoelleTRAP 5B est une enzyme productrice d'ostéoclastes utile dans le diagnostic du liquide osseux. La ferritine est une protéine soluble présente dans la moelle osseuse. Une forme d'oncologie négligée entraîne une déformation des os et du tissu osseux.La pénétration des antigènes dans le tissu osseux est influencée par de nombreux facteurs. Par conséquent, le médecin traitant examine attentivement les résultats lors de l'établissement d'un diagnostic..
Les ganglions lymphatiquesMicroglobuline - un test pour déterminer la formation maligne du système lymphatique, sa taille.Les protéines ont des propriétés cumulatives qui permettent de diagnostiquer le cancer au stade initial, empêchant un effet destructeur sur les ganglions lymphatiques.
CerveauUn marqueur tumoral spécial pour le diagnostic du cerveau n'a pas été développé. Des tests complets sont utilisés pour identifier des protéines spécifiques: CA 15-3, AFP, PSA et autres.Le diagnostic du cerveau doit être abordé de manière scrupuleuse et professionnelle. Le test est répété deux fois pour déterminer le cours et les progrès de l'oncologie.
Glandes surrénalesLe marqueur DEA-S est utilisé. Si le résultat est positif, alors CHA 72-4, CEA ou CA 242 est ajouté.Une analyse générale de l'urine et du sang est utilisée pour l'examen des hormones, le fond hormonal est augmenté ou diminué.
Peau, peauLe marqueur S100 détecte l'antigène cancérigène dans les cellules de la peau, les composants sanguins et la moelle épinière.Le sang est prélevé pour des recherches en laboratoire, un examen approfondi des tissus cutanés, l'identification des anomalies physiques, des réactions allergiques.

L'identification des pathologies et l'interprétation des résultats sont toujours effectuées par un médecin professionnel. La précision de l'examen et de la sélection de l'analyse requise pour les marqueurs tumoraux pour le corps et les organes internes est importante. Ne vous fiez pas à un test effectué une seule fois. Avec un marqueur tumoral répété et un examen complet, les chances d'un diagnostic précis augmentent.

Déterminer le taux de marqueur autorisé

Chaque type de test détecte un standard acceptable, un écart à partir duquel le développement de la pathologie est signalé. Ces indicateurs sont utilisés par les médecins de laboratoire qui étudient les prélèvements sanguins pour une protéine spécifique. Voici les types de marqueurs tumoraux, leur interprétation et la norme de la teneur en substance autorisée dans un corps sain:

  • Le PSA est un antigène qui révèle le développement de l'oncologie ou des pathologies de la prostate chez l'homme. Il est réalisé pour les représentants du sexe fort qui ont atteint l'âge de 40 ans. La concentration de la substance dans le corps féminin est très faible. Un excès de substances signifie une formation maligne ou bénigne des organes de la prostate. Les conséquences de blessures et de blessures aux organes génitaux masculins peuvent également être diagnostiquées. La norme de cette protéine spécifique dans le corps d'une personne en bonne santé est de 4 ng / ml.
  • La calcitonine est une hormone produite par la glande endocrine. La glande thyroïde sécrète également une protéine appelée thyroglobuline. Ces deux substances sont des marqueurs tumoraux qui déterminent les formations malignes du système endocrinien. Avec les nœuds et les phoques bénins, une protéine spécifique n'est pas diagnostiquée, ayant un caractère faux positif.
  • Protéine alpha AFP - le niveau de cet antigène se trouve dans le corps d'une femme enceinte. Dans le sang d'un nouveau-né, les indicateurs de cette substance sont également surestimés. Si une femme n'a pas d'enfant, l'identification d'une protéine spécifique de ce type indique une pathologie hépatique ou une oncologie de cet organe interne. La norme admissible d'une substance dans un corps humain sain est de 0 à 10 UI. Un indicateur supérieur à 400 E signale le développement d'un néoplasme malin.
  • AFP, hCG - une augmentation de la norme admissible des protéines de ce type indique une oncologie ovarienne, un type embryonnaire de cancer. La substance gonadotrophine chorionique (hCG) a une concentration élevée lors du port d'un enfant, une cirrhose du foie ou une inflammation du tractus gastro-intestinal. De plus, après avoir fumé de la marijuana et d'autres drogues, le niveau de protéines augmente. Contenu autorisé dans le corps d'une personne en bonne santé - 2,5 U / ml.
  • CA 15-3 est un marqueur applicable en particulier aux femmes. Un excès de la norme de substance indique des formations malignes de la glande mammaire. En outre, la concentration de protéines se produit avec un kyste. L'avantage du test est que la cellule cancéreuse est diagnostiquée, détectée au stade de sa création, à un stade précoce et se prête à un traitement thérapeutique. Mais la concentration de l'antigène dans certains cas peut indiquer une cirrhose du foie, une tuberculose, une hépatite ou un lupus. La norme du contenu du composant antigène dans le corps est de 31 U / ml.
  • CA 19-9 est un marqueur tumoral qui détecte l'oncologie du rectum et du côlon, du pancréas, ainsi que les troubles de la vésicule biliaire. Avec la pancréatite ou les processus inflammatoires du tractus gastro-intestinal, le niveau de protéines spécifiques augmente, dépassant la norme admissible de la substance - 37 U / ml.
  • CA 125 - fait référence aux marqueurs tumoraux féminins qui diagnostiquent des néoplasmes malins ou bénins des glandes mammaires, de l'utérus, du col de l'utérus, des ovaires, des tissus pulmonaires, du foie ou du rectum, avec un kyste endométrioïde. Il convient de rappeler que cette protéine spécifique est concentrée pendant la grossesse, ainsi que les changements hormonaux pendant la ménopause et la ménopause. La norme de la teneur en antigène admissible dans un corps sain chez un adulte est de 0 à 35 U / ml.
  • CEA, PEA - un test pour détecter les tumeurs malignes et les pathologies dans la vessie, les glandes mammaires, le pancréas, le tractus gastro-intestinal. A révélé des dommages à l'endomètre de l'utérus, des ovaires et de la glande endocrine. La concentration de la substance est influencée par de tels facteurs: tabagisme actif ou passif, inflammation des intestins, formations ulcéreuses dans l'estomac, pancréatite, maladies pulmonaires et hépatiques. La norme pour un non-fumeur en bonne santé est de 2,5 ng / ml. Pour les fumeurs, la norme est plus élevée - jusqu'à 5 ng / ml. Le niveau de concentration à partir de 100 ng / ml indique une oncologie dans 90% des cas.

Le médecin procédant à l'examen prend en compte les caractéristiques du corps du patient, les maladies existantes, l'âge et le sexe, en déterminant le diagnostic et en décodant les indicateurs. Lors de l'établissement de la définition d'une maladie, ne vous fiez pas à un seul test sanguin. Après l'étude du marqueur tumoral, des diagnostics supplémentaires sont prescrits afin d'établir le bon diagnostic.

Types courants d'oncologie et marqueurs tumoraux

Le tableau ci-dessous vous aidera à naviguer dans le sens de l'analyse, des caractéristiques et de la classification des tests pour une protéine spécifique..

chambreClassification de l'oncologieMarqueur applicableTest supplémentaireDépistage, diagnostic précoceLe but de l'enquêteRecherche supplémentaire
1VessieNMP22, BTACA 125, CA 19-9, CEAImpossibleTraitement d'observation, prévention des rechutes.Biopsie, analyse d'urine générale, examen cystoscopique.
2SeinCEA, CA 15 -1, BRCA1 et BRCA2,CA 27, CA 29, M20, M22Non réaliséSurveillance de l'efficacité du traitement.Tomographie, examen mammologiste, biopsie.
3RectumCA 19-9, CEA, b-hcgNon utiliséImpossiblePrévention des rechutes, observation de l'efficacité du traitement, pronostic de la maladie.Analyse des selles, examen sigmoïdoscopique, coloscopie, urine pour analyse générale.
4FoieAFPNon réaliséPossibleDiagnostiquer l'oncologie, prescrire un traitement, surveiller le résultat.Échographie abdominale, tomographie.
cinqPoumonsCEA, NCETRANon pratiquéPrévention des rechutes, suivi de l'évolution de la maladie.Rayons X, tomographie.
6Les ovairesCA 125Index LASA - P, AFP, ROMADépistage cellulaire à haut risqueSuivi de la maladie, hors rechute, prescription d'un traitement thérapeutique.Échographie, biopsie.
7MélanomeTA - 90, SU 100Non utiliséImpossibleÉlimination de la propagation des métastases.Biopsie.
8PancréasCA 19-9PAP, PSMANon réaliséSurveillance de l'évolution de la maladie, à l'exclusion des rechutes après le traitement.Échographie abdominale.

Un type de marqueur tumoral a été développé pour chaque type distinct d'oncologie et de pathologie. Il vous permet d'identifier la maladie et d'empêcher la propagation des formations malignes dans le corps par la méthode de diagnostic rapide.

À quel point pouvez-vous faire confiance aux tests

Les marqueurs tumoraux ne montrent pas une fiabilité à 100% du diagnostic ou la présence d'une tumeur maligne. Les fluctuations des indicateurs peuvent être causées par le développement de pathologies, une perturbation du tractus gastro-intestinal, une insuffisance rénale. Par conséquent, en plus des tests d'antigènes, il est nécessaire de faire un examen de tout le corps, en utilisant des procédures complexes, cela augmentera l'efficacité de l'étude..

Pour déchiffrer les résultats obtenus, des qualifications et un contenu d'information dans le domaine de la médecine sont nécessaires. L'autodiagnostic, en étudiant les codes, les normes et les indicateurs de l'enquête, vous pouvez tirer de fausses conclusions. Vous pouvez faire confiance au diagnostic posé par le médecin traitant après un ensemble de procédures et d'examens.

Types préventifs de marqueurs tumoraux

Les experts recommandent des contrôles réguliers. Cette procédure est nécessaire pour identifier en temps opportun les maladies qui peuvent constituer une menace pour la vie et ralentir la vie d'une personne. Avec un kyste bénin ou malin qui n'est pas détecté à temps, les processus dans le corps sont perturbés. Une maladie négligée conduit à un mauvais pronostic.

L'oncologie des troisième et quatrième stades ne se prête pas au traitement. Dans ce cas, il est possible d'obtenir une rémission stable et d'éliminer les symptômes douloureux. Une maladie diagnostiquée à temps est traitable, ce qui facilite le travail et permet d'économiser de l'argent. Une fois le cancer guéri, il est nécessaire de subir des contrôles réguliers pour éviter la rechute et le retour du cancer. Les métastases répandues ne peuvent pas être traitées, mais ce processus peut être évité.

Les hommes qui ont atteint l'âge de quarante ans et plus devraient subir un dépistage annuel du marqueur tumoral PSA afin d'exclure le cancer de la prostate, qui est difficile à traiter. En outre, les femmes d'âge moyen doivent subir une procédure oncologique afin d'exclure les formations malignes des glandes mammaires et d'autres organes internes. Un examen complet, un diagnostic informatique du corps, des méthodes supplémentaires d'examen du corps auront un effet bénéfique sur la santé et la longévité.