Principal
Cirrhose

Types de tumeurs bénignes du sein féminin et leurs caractéristiques

Lors du sondage du sein, une femme trouve parfois une ou plusieurs bosses dans le sein. Elle s'inquiète de leur nature et de leur évolution. Tout d'abord, vous devez faire une mammographie et si des doutes persistent, un examen sera nécessaire avec des méthodes plus précises. Dans la plupart des cas, la masse se révèle être une tumeur bénigne de la glande mammaire féminine, c'est-à-dire que les lésions tissulaires ne se propagent pas à d'autres organes. Une telle tumeur est traitée avec succès. Le plus souvent, il est rapidement excisé, tandis que la glande mammaire n'est pas retirée.

Tumeurs bénignes du sein et leurs types

La glande mammaire est constituée de lobes avec des canaux lactifères (tissu glandulaire), des muscles les séparant (tissu conjonctif) et de la couche graisseuse entourant la glande. La plupart du tissu adipeux est situé à la base du sein, ce qui détermine la forme du sein féminin.

Les tumeurs bénignes sont des excroissances anormales de divers tissus du sein. Ces phoques, contrairement aux tumeurs malignes, ne se développent pas avec la peau. Il existe les types suivants de tumeurs mammaires bénignes:

Il faut le souligner: ces tumeurs peuvent être traitées ou enlevées tout en préservant le sein. Un auto-examen régulier aidera à les détecter en temps opportun.

Vidéo: Variétés de tumeurs bénignes du sein

Raisons de l'apparition de tumeurs bénignes du sein

La principale raison de l'apparition de pathologies dans la glande mammaire chez la femme est des anomalies hormonales dans le corps. Le rapport des hormones sexuelles produites par les ovaires, la glande pituitaire et les glandes surrénales change constamment tout au long de la vie. Au cours de la maturation, le développement de la glande mammaire est déterminé par le niveau d'estragon ovarien. Pendant la période de reproduction, le contenu de cette hormone est maximal. Après 40 ans, le niveau d'estragon diminue. Dans le rapport des hormones, la prolactine, l'hormone hypophysaire, commence à prévaloir. Dans ce cas, le vieillissement du corps féminin se produit, l'extinction de la fonction reproductrice. Ces changements sont naturels. Si les écarts dans le rapport des hormones dépassent considérablement la norme, des maladies surviennent.

Les facteurs provoquant l'apparition de tumeurs bénignes du sein sont:

  • prédisposition héréditaire;
  • maladies du système endocrinien;
  • maladies du système reproducteur;
  • blessure au sein;
  • exposition aux radiations;
  • dommages toxiques au corps par des poisons industriels.

Les femmes qui n'ont pas eu de grossesse en âge de procréer, qui ont subi plusieurs avortements et qui n'ont pas allaité sont à risque. L'âge compte. Ainsi, la mastopathie et le lipome sont plus fréquents chez les femmes âgées de 30 à 50 ans, tandis qu'un kyste - de plus de 35 ans, fibroadénome - à l'âge de 20 à 35 ans. Le papillome intra-canalaire peut tomber malade à tout âge.

De plus, les facteurs contribuant à l'apparition de tumeurs bénignes du sein chez la femme sont l'obésité, l'abus d'alcool, la présence d'autres mauvaises habitudes (tabagisme, consommation de drogue), la visite d'un solarium ou l'exposition au soleil, une dépression prolongée..

Caractéristiques des néoplasmes bénins dans les glandes mammaires

Un symptôme commun à toutes les tumeurs est l'apparition de bosses dans la poitrine. Différents tissus mammaires sont impliqués dans leur formation..

Mastopathie

Il s'agit d'une maladie dans laquelle les phoques apparaissent en raison de la croissance de tissus fibreux (conjonctifs) et glandulaires. Les tissus envahis sont hétérogènes, ils ont des vides (kystes) de différentes tailles, qui sont remplis de mucus. En fonction du tissu qui se développe le plus, des pathologies de différents types apparaissent: mastopathie glandulaire, mastopathie fibrokystique ou mixte. Les bosses peuvent être uniques (mastopathie nodulaire) ou multiples (mastopathie diffuse).

Avec cette maladie, les symptômes caractéristiques suivants apparaissent:

  • grossissement de la glande mammaire;
  • douleur thoracique, passant dans l'épaule et l'omoplate, qui ne disparaît pas après la menstruation;
  • la formation dans la poitrine de nœuds informes denses de la taille d'un pois ou même d'une noix;
  • gonflement des ganglions lymphatiques de l'aisselle;
  • l'apparition d'un écoulement clair ou sanglant des mamelons.

Kyste du sein

C'est une cavité aux parois minces. Il se forme dans le tissu conjonctif du sein. La cavité est remplie de liquide. Il est ressenti comme un joint élastique rond ou ovale avec un contour clair. Une formation de tumeur peut ne pas se manifester pendant des années. La femme ne remarque pas du tout de petits kystes. Dans certains cas, ils sont découverts par hasard lors de l'examen pour une autre raison. La suppuration du contenu de la cavité est possible. Dans ce cas, la température augmente, il y a une douleur tirante dans la glande mammaire..

Fibroadénome

Apparaît généralement sous la forme de joints élastiques sous la forme d'une boule lisse. Trouvé dans la poitrine extérieure supérieure. Elle se produit en raison de la prolifération de tissu conjonctif dans la lumière entre les canaux galactophores (fibroadénome intracanaliculaire) ou autour des canaux (péricanaliculaire). Le type le plus dangereux de fibroadénome est une tumeur foliaire..

Le fibroadénome a généralement des tailles de 1 à 7 cm. Une tumeur en forme de feuille peut atteindre 20 cm. Dans le corps de la tumeur, il y a des vides kystiques en forme de fente remplis de mucus gélatineux. Le danger est que, contrairement à d'autres types de fibroadénomes, il peut dégénérer en une tumeur maligne. Il n'existe aucun remède pour les tumeurs foliaires. S'il est trouvé, il est immédiatement supprimé.

Le fibroadénome apparaît généralement sous la forme d'un seul sceau, moins souvent - sous la forme d'un «cluster». Formation possible de tumeurs dans une glande mammaire, ainsi que dans les deux.

Une telle tumeur peut ne pas vous déranger pendant longtemps. On le trouve lors d'un examen de routine, si une femme cherche un médecin pour des irrégularités menstruelles, une infertilité. De tels symptômes indiquent des troubles hormonaux dans le corps. Un changement brusque du poids corporel, une détérioration de la vision est également une raison de consulter un mammologue.

Lipome mammaire

Tumeur bénigne du sein qui se forme à partir du tissu adipeux. Les causes de l'apparition sont le blocage des glandes sébacées, une violation du métabolisme des graisses et des protéines dans le corps associée à des maladies du foie, une production insuffisante de bile. Les grossesses fréquentes conduisent également à des lipomes. La graisse se produit sur le site d'étirement du tissu mammaire, qui est associé à l'alimentation.

Le lipome se forme sous la forme de nœuds séparés ou sous la forme d'une zone pâteuse floue dans la glande mammaire. Il existe les types de maladies suivants:

  1. Myolipome - tissu adipeux mélangé à du mucus.
  2. Myélolipome - se compose de tissu adipeux et conjonctif avec une prédominance de ce dernier.
  3. Lipofibrome - le tissu adipeux prédomine dans le mélange de tissu adipeux et conjonctif.
  4. Angiolipome - tissu adipeux avec un réseau envahi de vaisseaux sanguins.
  5. Fibrolipome - le tissu conjonctif remplace complètement le tissu adipeux.

Les phoques peuvent augmenter progressivement, ce qui entraîne une nécrose des tissus environnants et une dégénérescence en cancer. Par conséquent, le lipome est le plus souvent enlevé chirurgicalement..

Papillome intra-canalaire

Avec cette maladie, de petites excroissances uniques ou multiples apparaissent dans les espaces entre les canaux de la glande mammaire. Souvent, ils sont un symptôme concomitant de la maladie fibrokystique du sein. La maladie est d'origine virale. Le papillomavirus humain infecte d'abord le mamelon. Par conséquent, le traitement nécessite parfois la participation d'un dermatologue et d'un mammologue. Les troubles hormonaux dans le corps et l'hérédité jouent un rôle important.

Les symptômes typiques sont la douleur lors de la compression de la glande mammaire, la décharge d'une teinte jaune, brune et verdâtre du mamelon. La principale méthode de traitement est l'ablation chirurgicale de la zone touchée du sein.

Diagnostic et traitement des tumeurs bénignes du sein

Les principales méthodes de diagnostic des tumeurs bénignes du sein sont les tests sanguins de laboratoire, l'échographie, la mammographie aux rayons X, l'imagerie par résonance magnétique et calculée, la biopsie..

Le traitement des petites formations peut être effectué avec un médicament (hormonothérapie, traitement des maladies concomitantes). Des diurétiques et des anti-inflammatoires sont utilisés. Les grands phoques et formations qui ont tendance à se développer sont enlevés chirurgicalement pour empêcher la dégénérescence en une forme maligne.

Variétés, symptômes et traitement des tumeurs bénignes du sein

Contrôler son bien-être est l'une des tâches les plus importantes pour une femme. Un mode de vie sain, le désir d'éviter le stress, un auto-examen régulier et des visites chez le médecin pour des examens diagnostiques lui permettront de vivre pleinement pendant de nombreuses années. Lorsque les femmes atteignent 35-40 ans, elles doivent porter une attention particulière à la santé de leurs glandes mammaires - à ce moment, le risque de néoplasmes augmente. Une tumeur bénigne du sein peut survenir, dont certaines formes ont tendance à dégénérer en tumeurs cancéreuses.

Que sont les néoplasmes bénins du sein chez la femme?

Le plus souvent, les phoques trouvés par une femme dans les tissus du buste lors de l'auto-examen ne sont pas un cancer du sein, ils sont de nature bénigne et appartiennent à divers types de mastopathie. Ça peut être:

  • Fibroadénome. Une seule de ses variétés - en forme de feuille - nécessite une attention particulière, car elle peut renaître sous une forme cancéreuse - le sarcome. Il se développe très rapidement, son traitement est donc effectué uniquement par chirurgie, et non seulement la tumeur elle-même est excisée, mais également les tissus qui l'entourent. La rechute, dont la probabilité varie de 8 à 25%, selon les espèces, peut se manifester dans une période allant de quelques mois à quatre ans.
  • Papillome intra-canalaire. Il est formé à partir des cellules des canaux mammaires de la glande. Cette tumeur de la glande mammaire chez la femme ne menace pas la vie, mais elle peut provoquer de nombreuses sensations douloureuses, car les parois fragiles de la formation contiennent un liquide sanglant, qui est libéré dans les tissus environnants même avec un léger effet sur la glande. Si le papillome n'est pas enlevé, une zone de nécrose et d'hémorragie se forme autour de lui.
  • La galactocèle est un kyste graisseux dont la cavité est remplie de lait caillé, de masse de type fromage ou savonneuse. Il se forme à la suite du blocage des canaux galactophores par du tissu cicatriciel résultant d'un traumatisme de la glande, d'une anomalie de son développement ou d'une inflammation. Le kyste est capable de se dissoudre par lui-même si le conduit est rétabli. Si le liquide reste à l'intérieur de la tumeur dans la glande mammaire pendant une longue période, il servira de milieu pour le développement de bactéries pathogènes - streptocoques ou staphylocoques, ce qui entraînera un abcès et une mammite.
  • Lipome (wen). Ce type de tumeur n'est pas dangereux, mais il peut causer de la douleur s'il se développe fortement et commence à serrer les tissus environnants. De plus, les gros lipomes ne sont pas esthétiques..
  • Modifications fibrokystiques - prolifération du tissu mammaire, accompagnée de l'apparition de caillots denses (kystes). Affecte non seulement la glande elle-même, mais également les tissus conjonctifs, les zones des canaux et les alvéoles. Aux premiers stades, le traitement de cette variété est très simple, ne nécessite pas d'intervention chirurgicale, mais lorsque la forme est négligée, les nodules individuels se développent ensemble, provoquant des douleurs et des écoulements des mamelons.

À un stade précoce de développement, les formations bénignes et malignes peuvent pratiquement ne pas apparaître et les signes de leur présence sont similaires à ceux d'autres maladies. Les plus petits d'entre eux peuvent être détectés par une «femme» médecin - mammologue, à l'aide de dispositifs médicaux modernes. Une femme peut ressentir des nodules plus gros lors de l'auto-examen. Dans tous les cas, chaque «découverte» nécessitera un examen approfondi, car plus le type de tumeur est déterminé tôt, plus il y a de chances d'enlever complètement et rapidement la tumeur..

Types de cancer du sein

Dans 20% des cas, l'induration observée dans le buste d'une femme est un néoplasme malin du sein. Un tel cancer du sein, en plus des formes communes à tous les organes (inflammatoire, colloïdal, métaplasique, Paget, etc.), a deux variétés histologiques spécifiques.

Carcinome

Il provient de cellules épithéliales mutées tapissant les canaux lactifères ou constituant les lobes de la glande. Il est non invasif et invasif. Les phoques d'une variété non invasive sont localisés dans leur zone d'origine, sans affecter les tissus environnants, et sont donc parfaitement traités (sous réserve d'une détection rapide et de mesures qualifiées). Le carcinome invasif ou infiltrant n'est plus un phénomène isolé, mais une maladie agressive qui subjugue rapidement de plus en plus de cellules du sein et des tissus associés. Le traitement d'une telle oncologie est un processus long et laborieux..

Le type infiltrant peut être divisé en deux sous-types de carcinome canalaire:

  • Pré-invasif. La maladie ne peut toujours être détectée que dans les canaux de la glande, mais est déjà prête à commencer à se propager, se transformant en une forme infiltrante.
  • Infiltrant. Cancer du sein qui a déjà touché les canaux galactophores et atteint le tissu adipeux péri-pectoral. Les cellules tumorales pénètrent dans les vaisseaux lymphatiques et sanguins et sont transportées avec un flux de liquide vers le reste du corps.

Sarcome

Ce cancer du sein n'affecte pas le tissu lui-même des lobes du sein ou de l'épithélium, il se compose de cellules du tissu conjonctif dégénérées (stroma) - généralement des ponts fibreux entre les segments de la glande. Elle se caractérise par une tumeur maligne accrue, un taux de développement rapide et un taux de rechute très élevé - parfois des symptômes de retour du sarcome sont observés pendant plusieurs mois après le traitement. Le type de sarcome du sein dépend du type de cellules stromales à partir desquelles il a été formé. En plus des fibrosarcomes, il existe des liposarcomes (cellules graisseuses altérées), des rhabdomyosarcomes (cellules mutées de muscles striés) et un certain nombre d'autres.

Symptômes et prévention des tumeurs mammaires

Dans la plupart des cas, les signes d'apparition d'une tumeur du sein de tous types aux stades précoces ne se manifestent pratiquement pas et il est possible de détecter un élément indésirable uniquement lors d'un examen diagnostique par un mammologue. Mais certains symptômes suggèrent la possibilité d'un néoplasme dans le sein féminin. Cela pourrait être:

  • Sensations inhabituelles ou douloureuses pendant les périodes prémenstruelle et menstruelle;
  • Gonflement déraisonnable des glandes mammaires;
  • Ganglions lymphatiques enflés dans la zone du buste;
  • Déformation des contours de la poitrine, violation significative de la symétrie;
  • Changer la forme et l'emplacement du mamelon (rétraction, déplacement);
  • Changement de l'apparence de la peau de la poitrine (changement de couleur, de structure, d'apparition d'ulcères et de croûtes);
  • Écoulement du mamelon sanglant ou décoloré;
  • Détection de caillots et de phoques dans les tissus du buste par palpation.

Des symptômes solitaires peuvent indiquer d'autres troubles du corps, y compris des troubles hormonaux, mais la liste contient de nombreux signes - une raison de consulter immédiatement un spécialiste et de commencer le traitement. Les premières maladies du sein de nature maligne ou bénigne sont détectées, plus elles peuvent être guéries facilement et rapidement..

Il est impossible de s'assurer complètement contre l'apparition de tumeurs dans la glande mammaire, mais il vaut toujours la peine d'essayer de réduire le risque. Les règles de prévention sont simples:

  1. Utiliser la contraception hormonale uniquement sur recommandation d'un médecin du profil approprié et sous sa supervision;
  2. Entrainez-vous à allaiter vos enfants;
  3. Surveillez le poids corporel et la concentration de sucre dans les aliments, mangez bien.

Mieux encore, des visites préventives annuelles chez un mammologue aideront à maintenir la santé des seins, surtout lorsque vous atteignez 35 ans. Et des auto-examens réguliers permettront à une femme de détecter des symptômes alarmants en temps opportun et de venir chez le médecin à temps pour obtenir de l'aide..

Méthodes de diagnostic et de traitement des néoplasmes bénins des glandes mammaires

Un équipement médical moderne, utilisé par les mammologues, permet de détecter une tumeur de petite taille, qui ne peut pas être ressentie par palpation. Pour diagnostiquer la présence d'un caillot et déterminer sa malignité, les spécialistes ont à leur disposition des méthodes telles que:

  • Mammographie;
  • Imagerie RMN;
  • Ductographie, qui est réalisée en utilisant un produit de contraste injecté dans les conduits du sein;
  • Tomographie par émission de positrons;
  • Échographie des glandes mammaires;
  • Biopsie (ponction, aspiration, stéréotaxie).

Dans la plupart des cas, les tumeurs bénignes sont enlevées chirurgicalement et la complexité de l'opération ne dépend que de la taille de la formation elle-même. Si le caillot détecté est très petit, le traitement n'est pas effectué, ne prescrivant au patient que des examens réguliers fréquents pour surveiller la tumeur.

Les opérations pour supprimer un néoplasme bénin peuvent être de trois types:

  • Décorticage (énucléation) - seule la tumeur est retirée et les tissus environnants ne sont pas affectés;
  • Résection sectorielle - lorsque, avec les cellules dégénérées, la capsule et une petite partie des tissus adjacents sont découpées;
  • Mastectomie simple - si la tumeur mesure plus de 8 cm, vous devez vous débarrasser complètement du sein avec lui.

En médecine populaire, il existe des recettes qui peuvent guérir une petite formation bénigne à l'aide d'herbes médicinales. Pour cela, des compresses, des cataplasmes et des applications à froid de chou, de millepertuis, de chélidoine, de tussilage, de bardane (racines et feuilles), d'absinthe, de mélilot, de calendula, de gentiane sont utilisés. Les infusions et les décoctions sont faites à partir de ces plantes, qui sont mélangées avec du miel, des jus de légumes et prises en interne.

Ne paniquez pas et ne soyez pas nerveux si un phoque est trouvé dans la glande mammaire. Dans la grande majorité des cas, les tumeurs sont éliminées avec succès, surtout si elles sont détectées à un stade précoce de développement - même s'il s'agit d'un cancer du sein. Un examen opportun, des méthodes modernes de traitement et de rééducation permettront à une femme de retrouver santé et beauté..

Tumeurs du sein

Les tumeurs du sein chez les femmes sont bénignes ou malignes. La mastopathie bénigne comprend diffuse et nodulaire (localisée). Les néoplasmes nodulaires sont dangereux avec possibilité de malignité.

Tous les types de cancer du sein sont classés comme néoplasmes malins. Le cancer du sein de grade I est guérissable avec une probabilité de 90 à 95% et une chirurgie mammaire conservatrice est pratiquée. Cependant, à un stade précoce, elle est presque asymptomatique, par conséquent, la maladie est souvent diagnostiquée dans les derniers stades, lorsque le pronostic pour la vie du patient est défavorable.

Par conséquent, le diagnostic précoce et la prévention des néoplasmes sont d'une grande importance - auto-examen régulier du sein et examen annuel par un mammologue ou un gynécologue, indépendamment de la présence de plaintes.

Raisons du développement de néoplasmes mammaires

Selon des sources médicales, à l'âge de procréation, de 30 à 50% des femmes présentent des signes de mastopathie et pendant la période postménopausique environ 25%.

Le cancer du sein occupe le premier rang des cancers chez les femmes et le deuxième après le cancer du poumon chez les deux sexes. Le risque de contracter ce cancer augmente considérablement à l'approche de la ménopause..

Fait! Les hommes ont également un cancer du sein. Selon les statistiques, il y a 1 homme pour 99 femmes malades..

La flambée des maladies du sein est une sorte de paiement pour la civilisation. Le corps d'une femme est conçu pour accoucher et se nourrir pendant toute la période de reproduction. Cela signifie que la glande mammaire «fonctionnera» et que le nombre de règles sera bien moindre.

Chaque menstruation - de fortes fluctuations des niveaux hormonaux, ce qui signifie une augmentation des niveaux d'œstrogènes. Sous leur action, la glande mammaire grossit, le diamètre des canaux augmente, les tissus retiennent plus de liquide. Lorsque les niveaux d'oestrogène chutent, tout le monde revient à la normale. Peu à peu, la glande mammaire elle-même devient plus grossière et plus dense, le tissu fibreux se développe, les petits canaux lactifères se transforment en kystes. C'est ainsi que se développe la mastopathie. Et avec le temps, elle peut renaître dans le cancer..

Les symptômes d'une tumeur mammaire, leur traitement et leur pronostic dépendent du type de néoplasme, du stade du processus et de la forme de son évolution.

Groupes à risque

Il est impossible de prédire si une femme tombera malade avec l'un ou l'autre type de tumeur, mais certains facteurs augmentent cette probabilité:

  • Hérédité. Cela est particulièrement vrai pour le cancer..
  • Première menstruation précoce ou ménopause tardive.
  • Absence de grossesse, d'accouchement et d'allaitement normal.
  • Première naissance après 35 ans.
  • Maladies endocriniennes et gynécologiques.
  • Obésité.
  • Stress.
  • Avortement.
  • Maladies du foie et des voies biliaires.
  • Âge après 40 ans.
  • Fumeur.
  • Utilisation à long terme ou non contrôlée de certains contraceptifs hormonaux.

L'élimination de ces facteurs, ainsi qu'une prévention plus approfondie, réduisent la probabilité de maladie.

Diagnostique

Le médecin effectue un examen visuel du sein et le palpe. Si un néoplasme est détecté, une mammographie ou une échographie est prescrite. Le choix de la technique dépend des indications et de l'âge de la femme. Pour les patients de moins de 40 ans, l'échographie est plus informative. Pour un âge plus avancé - radiographie, qui est associée à la densité de la structure du tissu glandulaire. Fiabilité de la mammographie - environ 90%, échographie - 70-80%.

Référence! Mammographie - radiographie du sein. Il permet de détecter une tumeur d'un diamètre de 2 mm, ce qui est impossible à la palpation (même professionnelle). Par conséquent, il est si important de le réaliser de manière prophylactique..

Les méthodes de rayons X et d'échographie peuvent confirmer ou infirmer la présence d'un néoplasme, indiquer sa taille et sa localisation.

Important! Le diagnostic de "cancer du sein", son type et son stade, ne peut être établi que par les résultats de l'analyse histologique d'un échantillon de tumeur.

Le matériel peut être prélevé par ponction (ponction dans la glande) ou par élimination rapide de la zone pathologique.

Selon les indications, une analyse cytologique de l'écoulement du mamelon peut être effectuée.

Référence! Analyse cytologique - étude de la structure d'une cellule au microscope. Histologique - examen microscopique de la structure tissulaire.

Si la présence d'un processus malin a été confirmée, des examens radiographiques et échographiques supplémentaires sont prescrits.

Pour clarifier la forme et la profondeur de la propagation de la tumeur, un scanner et une IRM du sein peuvent être prescrits. La radiographie thoracique et l'échographie abdominale sont utilisées pour détecter les métastases.

À quelle fréquence un diagnostic préventif est-il nécessaire?

Chaque femme devrait subir des examens préventifs une fois par an avec un gynécologue ou un mammologue. Il est particulièrement important de le faire après 40 ans, lorsque le risque de développer un cancer du sein augmente fortement..

Entre 40 et 50 ans, les mammographies doivent être effectuées tous les deux ans. Après 50 ans, et aussi, si vous êtes à risque - une fois par an. Les femmes de moins de 40 ans doivent subir une échographie mammaire tous les deux ans.

Tumeurs bénignes du sein

Tous les types de mastopathie, y compris les kystes, le papillome intraductal, le fibroadénome, sont appelés changements bénins de la glande mammaire..

Mastopathie - changements structurels fibrokystiques dans le tissu mammaire. Avec cette maladie, une prolifération inadéquate du tissu conjonctif se produit, l'apparition de phoques, de kystes dans la structure de la glande. C'est une maladie hormono-dépendante.

Les mastopathies sont divisées en diffuses et nodulaires (localisées). Les changements diffus n'ont pas de frontière clairement définie. C'est la forme la plus courante de mastopathie et représente plus de la moitié de toutes les maladies bénignes. La forme diffuse est considérée comme un état limite entre la norme et la pathologie chez les jeunes femmes, mais est considérée comme une maladie chez les patients après 40 ans.

La mastopathie nodulaire est caractérisée par l'emplacement local de la zone modifiée et ses limites claires. Ce sont elles qui peuvent être considérées comme des tumeurs mammaires et qui ont une plus grande tendance à la transformation maligne par rapport aux.

Les mastopathies locales sont divisées en types suivants:

  • Nodal.
  • Kyste.
  • Papillome intra-canalaire.
  • Fibroadénome.
  • Douleur et tension des glandes mammaires. Dépend généralement du cycle mensuel. La douleur peut être transmise au bras, à l'aisselle, à l'omoplate.
  • Œdème mammaire, sensation de ballonnement.
  • Décharge du mamelon.
  • État dépressif.

Mastopathie nodulaire

C'est un joint plat et granuleux qui ne disparaît pas entre les périodes menstruelles. Peut-être sa légère augmentation avant la menstruation.

Formations kystiques

Un kyste mammaire est une formation creuse et mobile dans les tissus ou les canaux, remplie de contenu liquide.

Les petits kystes de moins de 1 cm de diamètre sont généralement indolores. Ils peuvent être détectés par un médecin lors d'un examen de routine ou par la femme elle-même lors de l'auto-examen.

L'apparition de douleur ou d'inconfort indique une évolution compliquée de la maladie - le développement d'un processus inflammatoire ou purulent-inflammatoire, une rupture ou une tumeur maligne du kyste.

Papillome intra-canalaire

Elle est également appelée maladie de Minz ou mamelon qui saigne. Il survient à la suite de l'expansion kystique du canal laiteux et de la croissance de l'épithélium à l'intérieur. Placé dans un grand conduit sous le mamelon ou l'aréole. À la palpation, il est parfois défini comme une formation élastique molle sphérique ou un cordon allongé.

Une manifestation caractéristique est un écoulement de la zone du mamelon.

La douleur peut également survenir, en particulier avec une pression sur la poitrine.

Cette pathologie a un haut niveau d'oncogénicité et est considérée comme un précancer..

Fibroadénome

Il s'agit d'un néoplasme élastique et arrondi du tissu glandulaire et fibreux, qui a une structure plus dense par rapport au reste des tissus. La formation n'est pas enfermée dans une capsule, elle est mobile et indolore même sous pression. Habituellement situé dans le quart externe supérieur de la poitrine. Diamètre de quelques millimètres à cinq centimètres.

Traitement des tumeurs bénignes

La mastopathie diffuse est traitée de manière conservatrice - principalement avec des médicaments hormonaux, et la mastopathie focale est enlevée chirurgicalement. Seuls les petits kystes sont soumis à un traitement hormonal, mais s'il est inefficace, ils sont également supprimés. En cas de croissance rapide, les néoplasmes sont éliminés de toute urgence.

Dans la très grande majorité des cas, des opérations de préservation d'organes sont effectuées. L'hormonothérapie peut être appliquée comme auxiliaire - pour niveler le fond hormonal et soulager l'état du patient.

Cancer mammaire

Dans les premiers stades, le processus oncologique ne se manifeste en aucune façon.

Dans les stades ultérieurs, les manifestations suivantes sont possibles:

  • changement de la forme du sein, de son contour, l'apparition d'une asymétrie;
  • desquamation de la peau, taches comme le psoriasis, démangeaisons, brûlures;
  • l'apparition de zones à peau rougeâtre, bleuâtre ou jaunâtre;
  • l'apparition de zones ridées, denses et à petites cellules de type "peau de citron";
  • bosses ou dépressions dans la glande mammaire;
  • rétraction du mamelon;
  • plaies et écorchures dans la zone du mamelon;
  • écoulement du mamelon, non associé à la grossesse et à l'allaitement;
  • bosse ou gonflement dans la région axillaire ou supraclaviculaire;
  • douleur thoracique.

À un stade précoce, une petite tumeur maligne peut être détectée par palpation, échographie ou mammographie. Par conséquent, les oncologues-mammologues ne se lassent pas de convaincre les femmes de l'importance de l'auto-examen régulier des seins et des examens médicaux préventifs..

Traitement du cancer du sein

Une tumeur maligne de n'importe quel stade nécessite une ablation chirurgicale immédiate. L'utilisation de la radiothérapie, de la thérapie chimique, hormonale ou ciblée est obligatoire, mais le choix de la technique dépendra de la nature de la tumeur et du type de chirurgie choisie - radicale ou préservant les organes.

La nature radicale de l'intervention chirurgicale est dictée par le stade du processus, le type de tumeur et l'âge du patient..

Aux stades I - II, en règle générale, une opération de préservation des organes est effectuée. Seule la zone affectée est supprimée. Dans ce cas, la radiothérapie est forcément prescrite..

Sur III - une mastectomie radicale est réalisée avec l'ablation des ganglions lymphatiques voisins.

IV est considérée comme inopérable. La chimiothérapie, la thérapie antihormonale et ciblée est utilisée. Les opérations sont effectuées pour un soulagement rapide des symptômes de l'état du patient.

Comment faire un auto-examen des seins

Les femmes qui pratiquent l'auto-examen des seins lorsqu'un cancer est détecté ont un taux de survie 70% plus élevé que celles qui ne le font pas. Cela est dû à la détection précoce de la tumeur..

Cela devrait être fait tous les mois dans la période de 5 à 12 jours à compter du début du cycle. Si la femme est ménopausée, choisissez un jour calendaire spécifique. Il est souhaitable que ce soit le même numéro.

Effectuez une inspection visuelle devant le miroir. Examinez la forme du sein, l'apparence de la peau. Les seins gauche et droit de certaines femmes sont asymétriques. Cependant, si l'asymétrie a augmenté ou est soudainement apparue, c'est un signe alarmant..

Examinez la glande mammaire avec les bras levés - dans cette position, la poitrine est étirée et grumeleuse, des zones enfoncées à sa surface, ainsi qu'une «peau de citron» peut apparaître.

Appuyez sur le mamelon - il devrait normalement rester sec.

Ceci est suivi par l'étape de palpation des glandes. Le but de la palpation est d'identifier les zones durcies ou trop ramollies, ainsi que les zones douloureuses.

Il est nécessaire de sentir la glande mammaire avec les coussinets des doigts. Nous examinons la poitrine droite avec la main gauche et celle de gauche avec la droite. Vous pouvez vous déplacer en spirale - du mamelon à la base ou vice versa. Lors de l'examen en position debout, il faut mettre la main droite derrière la tête lors de l'examen du sein droit, et vice versa lors de l'examen du sein gauche.

Il existe également une méthode segmentaire, lorsque la glande est divisée en sections, et chacune est soigneusement sondée de haut en bas. Il est plus pratique pour eux de l'utiliser lors de l'examen en position couchée..

Important! Un auto-examen constant du sein peut entraîner une anxiété accrue chez la femme et la peur de développer un cancer du sein. Par conséquent, il est important de savoir qu'un plus grand nombre de changements détectés dans la glande indiquent la présence d'une mastopathie. Ce qui, bien sûr, nécessite également une visite chez un médecin.

Tumeur bénigne du sein: types, symptômes et traitement

Les néoplasmes bénins du sein sont diagnostiqués assez souvent. Leur développement est dû à la division d'un certain type de cellules, au cours de laquelle le corps ne peut pas contrôler ce processus. La principale différence entre les néoplasmes bénins et malins est une croissance lente et l'absence de métastases. Pour le traitement des tumeurs bénignes, une méthode opérationnelle ou conservatrice est choisie..

Les principales raisons du développement

Les principales raisons pour lesquelles des néoplasmes bénins peuvent apparaître dans le sein ne sont pas clairement définies. Mais il existe des facteurs favorables sous l'influence desquels le risque d'apparition d'une pathologie augmente. Cela comprend les causes et les types de tumeurs bénignes suivants:

  • maladies chroniques des organes du système reproducteur;
  • 50 à 60 ans;
  • blessures à la poitrine, y compris des ecchymoses;
  • porter des sous-vêtements inconfortables;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • déséquilibre des hormones dans le corps;
  • manque de rapports sexuels constants;
  • habitudes malsaines;
  • Diabète;
  • dépression, stress fréquent;
  • l'action du rayonnement, du rayonnement ultraviolet lors d'un coup de soleil;
  • obésité;
  • disposition héréditaire;
  • Avortement;
  • caractéristiques du travail.

Attention: plusieurs études ont montré que le risque de néoplasmes de la glande mammaire chez la femme est beaucoup plus élevé chez les filles nullipares..

Les principaux types de tumeurs

Types de formations dans la glande mammaire, qui sont des tumeurs bénignes, et leur classification. Les principaux types de tumeurs sont les suivants:

  • fibroadénome;
  • mastopathie mammaire;
  • lipome;
  • papillome intraductal;
  • kyste.

Le traitement des néoplasmes bénins du sein peut être conservateur ou chirurgical, et il est choisi sur une base personnelle, en tenant compte de l'examen de la femme.

Les premiers symptômes de la mastopathie

La définition médicale de la «mastopathie» comprend des dizaines de types de néoplasmes. Beaucoup d'entre eux diffèrent par des symptômes similaires et apparaissent le plus souvent chez les femmes en âge de procréer à la suite de maladies endocriniennes..

Compte tenu des statistiques, cette maladie se développe chez environ 7 filles de plus de 30 ans. Certains types de pathologie sont dangereux car ils se transforment en formations malignes. Le plus grand risque de tumeur maligne est observé lors de types de mastopathie fibrokystiques, représentant plus de 70% des cas.

La classification de la maladie comprend les types de néoplasmes suivants, en tenant compte des lésions pathologiques avec une lésion prédominante d'un certain composant:

  • néoplasmes fibreux kystiques - l'un des types de mastopathie diffuse, qui se traduit par l'apparition de fibroadénomes, de papillomes intraductaux, le développement de kystes dans l'utérus;
  • mastopathie diffuse - de nombreux épaississements se forment dans la glande mammaire;
  • mastopathie nodulaire - exprimée par la formation d'un joint nodulaire dans les tissus mammaires.

L'apparition de la maladie est influencée par l'état qualitatif des hormones. L'un des facteurs prédisposants est l'allaitement maternel et les changements hormonaux qui l'accompagnent. Dans le même temps, les principales raisons de l'apparition de la maladie comprennent un excès de prolactine dans la composition sanguine, l'hypophyse de la glande thyroïde, ainsi qu'une perturbation de l'hypothalamus.

Les principaux symptômes de la mastopathie en vrac aux stades initiaux sont presque absents. La majorité des filles ne peuvent même pas impliquer qu'elles ont une maladie, car beaucoup ont des douleurs dans la glande mammaire avant le début des règles. Dans les derniers stades du développement de la pathologie, des épaississements se font sentir dans la poitrine et un écoulement de la poitrine peut également être noté. Le schéma thérapeutique de la maladie est choisi sur une base personnelle, en tenant compte du stade et de la forme de la pathologie.

Développement du fibroadénome chez la femme

Une tumeur telle que le fibroadénome est généralement diagnostiquée chez les jeunes filles de moins de 35 ans. Ces néoplasmes se caractérisent par un développement assez lent. Lors de la palpation, la tumeur a une structure ronde, ainsi qu'un aspect mobile. Les principales raisons de l'apparition sont les blessures à la poitrine et le déséquilibre des hormones..

Ces néoplasmes peuvent être en forme de feuilles et communs. Les premiers se caractérisent par un risque accru de transformation en excroissances malignes, par conséquent, une intervention chirurgicale doit être débutée dès que possible après la définition de la maladie..

Kystes mammaires

Ce type de maladie, comme d'autres tumeurs bénignes, apparaît à la suite d'une perturbation endocrinienne dans le corps d'une femme. Et leur développement est également influencé par les changements évolutifs liés à l'âge dans la formation du tissu glandulaire, ainsi que par les processus d'inflammation de la glande mammaire transférés avant.

L'apparition des kystes commence lors du remplacement des cellules glandulaires par des cellules graisseuses. Ce processus est le plus souvent noté pendant la ménopause, lorsque la glandulaire se transforme presque complètement en tissu adipeux, qui a des septa fibreux.

Le tissu adipeux du sein est appelé adipocytes. Outre leur objectif direct, ils sont impliqués dans la production d'hormones, dont la principale est l'estradiol. La partie principale est formée par les ovaires pendant l'ovulation, et à la ménopause, cette hormone ne suffit tout simplement pas et elle commence à faire défaut, ce qui entraîne une détérioration de l'immunité. De plus, la synthèse des œstrogènes se poursuit dans les tissus adipeux, dont une quantité excessive conduit à l'apparition d'une tumeur au sein. C'est pour cette raison que les médecins notent un risque élevé d'oncologie chez les filles obèses..

En raison d'un déséquilibre dans la libération normale de sécrétion des canaux thoraciques, une stagnation apparaît dans les alvéoles. Au cours de leur augmentation, des cavités avec un contenu liquide se forment - c'est ce qu'on appelle un kyste, qui peut être à la fois nombreux et unique.

La maladie peut être déterminée par les symptômes cliniques suivants:

  • changement de la taille et de la forme du sein;
  • inconfort et douleur dans la région des glandes mammaires, en particulier avant la menstruation;
  • déformation du mamelon;
  • changement de teint.

Les kystes ordinaires ne nécessitent généralement pas de chirurgie. D'une manière ou d'une autre, seul le médecin choisit le traitement après un diagnostic approfondi de la femme en fonction des résultats des examens effectués..

L'apparition de papillomes intraductaux

Cette pathologie fait référence à la mastopathie nodulaire, elle peut apparaître chez une femme à tout âge en raison d'un déséquilibre hormonal.

Les principaux signes inhérents à ce type de néoplasmes bénins sont les suivants:

  • liquide vert ou transparent s'écoulant lors de la pression sur le mamelon, parfois avec des impuretés sanguines;
  • inconfort et douleur dans la poitrine.

Pour déterminer les papillomes intraductaux, vous devez faire une radiographie du sein avec contraste. Le traitement de la maladie implique uniquement une intervention chirurgicale..

Lipome du sein chez la femme

Cette maladie est le plus souvent observée chez les femmes de plus de 40 ans. Ce néoplasme commence son développement à partir du tissu adipeux. À la palpation, il est indolore et doux. La taille de la tumeur est différente, chez certaines femmes, les lipomes peuvent atteindre 1,5 cm de diamètre.

Les lipomes ne disparaissent pas d'eux-mêmes, car les néoplasmes de grand diamètre qui provoquent une gêne nécessitent une intervention chirurgicale. Il faut également dire qu'il existe un risque de dégénérescence en néoplasme malin..

Symptômes cliniques généraux

Souvent, les tumeurs bénignes pendant une longue période ne se manifestent en aucun cas, leur diagnostic est donc détecté au hasard. La plupart des femmes, tout en sentant leurs seins par elles-mêmes, déterminent des épaississements caractéristiques, très rarement des douleurs apparaissent. En outre, une certaine décharge de la poitrine lors de la compression est probable. Cette décharge est brune, verte ou de couleur claire, ou sanglante ou semblable à du colostrum..

Les grosses tumeurs peuvent modifier la forme du sein, créant une symétrie. Étant donné que les tumeurs créent une pression sur les racines nerveuses et les tissus voisins, il y a une sensation de constriction, d'inconfort, de lourdeur.

Important: le plus souvent, les néoplasmes bénins chez les jeunes filles se développent lentement, seulement dans 15% des cas, il y a une augmentation du volume de la tumeur.

Lors des tout premiers symptômes de néoplasmes, il est fortement conseillé de consulter un médecin pour examen afin d'exclure une étiologie maligne de la maladie.

Options de diagnostic de la tumeur

Le diagnostic des tumeurs bénignes de la poitrine comprend un certain ensemble d'examens. Ils comprennent:

  • Mammographie.
  • Examen et palpation du sein.
  • Test sanguin hormonal. Le diagnostic lors de cet examen a la valeur de détecter la quantité d'estardiol, d'hormones thyroïdiennes et hypophysaires et de prolactine dans le sang de la femme. De plus, un examen est effectué pour les marqueurs tumoraux CA15-3..
  • Examen aux rayons X avec contraste.
  • Ponction de la tumeur avec une étude plus approfondie du matériel en laboratoire. Le processus est effectué sous anesthésie locale. Sur la base des résultats de cet examen, il est possible de déterminer avec précision la cause du néoplasme, ce qui est très important pour le développement d'un schéma thérapeutique pour la maladie..
  • Examen échographique.

Parfois, des examens supplémentaires sont prescrits, par exemple une échographie de la glande thyroïde, un scanner du cerveau, etc..

Méthodes de traitement des néoplasmes

Si le néoplasme qui est apparu ne montre pas de signes d'augmentation rapide, ne cause pas d'inconfort à la fille, il est fort probable que le traitement avec des méthodes conservatrices consiste en une surveillance médicale périodique du processus de développement. En règle générale, il n'y a pas d'exigences pour la mise en œuvre d'un traitement médicamenteux, mais le médecin peut conseiller l'utilisation de médicaments à base de plantes qui ont un effet positif sur la production d'hormones. Mais des suppléments d'iode et de vitamine E peuvent également être nécessaires..

Un point important lors du traitement d'une tumeur bénigne du sein est considéré comme une révision du mode de vie. Il est conseillé à toutes les femmes de prendre toutes les mesures nécessaires pour rétablir un poids corporel normal. Une alimentation correcte et saine permettra de normaliser les processus métaboliques et le travail de tous les systèmes et organes. Il est très important de guérir toutes les maladies de la région génitale.

L'intervention chirurgicale radicale est utilisée dans les cas où les tumeurs augmentent de taille, leur principal signe pathologique est exprimé, ainsi que pour les symptômes de malignité.

Pour éliminer les néoplasmes du sein, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • énucléation du néoplasme, au cours de laquelle la tumeur est séparée des autres tissus et excisée sans toucher la glande;
  • résection mammaire sectorielle, ce qui implique l'excision de son site pathologique simultanément avec la tumeur.

Au cours de l'opération, un examen histologique du tissu tumoral est certainement réalisé afin de prévenir une étiologie d'origine maligne. Après l'opération, une suture cosmétique est réalisée, qui ne sera plus visible à l'avenir..

Important: l'intervention chirurgicale pour les néoplasmes bénins se caractérise par une excellente efficacité, mais elle ne montre pas une garantie à 100% qu'il n'y aura pas de récidive à l'avenir en présence de certains facteurs à haut risque.

Méthodes de mesures préventives

La prévention des tumeurs du sein consiste principalement à restaurer l'équilibre hormonal. Pourquoi les filles doivent surveiller leur santé et corriger leur corps avec les médicaments nécessaires, qui ne doivent être prescrits que par un médecin. Le plus souvent, les signes de déséquilibre hormonal peuvent être éliminés à l'aide de contraceptifs..

Les mesures préventives naturelles pour les tumeurs du sein arrondies comprennent l'accouchement et la grossesse. Et vous devez également empêcher l'interruption artificielle de grossesse, en utilisant la méthode de contraception nécessaire. Un examen annuel de prévention est nécessaire pour toutes les filles ayant une prédisposition héréditaire aux néoplasmes tumoraux.

Tout sur les tumeurs bénignes du sein

Officiellement, les tumeurs bénignes du sein sont appelées dysplasie. Ils sont caractérisés par la croissance des tissus (conjonctifs, épithéliaux) du sein. Chez certains patients, ils sont accompagnés de phoques, nodules, kystes.

Contenu

La division cellulaire hors du contrôle du corps est lente. Il faudra plusieurs années à une femme pour commencer à ressentir de nouveaux tissus. Les tumeurs bénignes ne sont pas classées comme cancéreuses, car il n'y a pas de métastase dans les zones adjacentes.

Statistiques

Dans la liste générale des divers néoplasmes, la dysplasie des glandes mammaires représente 16%.

Les signes d'une tumeur bénigne se retrouvent chez 30 à 40% des patients en âge de procréer. En présence de pathologies génitales, ce chiffre est plus élevé. L'origine dyshormonale de la tumeur affecte le plus souvent les femmes après 40 ans.

Classification

La dysplasie est un terme général qui comprend plusieurs types d'affections ressemblant à des tumeurs. Certains sont observés chez les jeunes femmes, d'autres apparaissent à l'âge adulte.

Mastopathie

Elle survient pendant la période de reproduction et est davantage associée à des anomalies hormonales (excès de prolactine). Elle a également un impact sur l'endocrinologie (problèmes avec la glande thyroïde, l'hypophyse, l'hypothalamus).

Sur ce sujet

Le fibroadénome peut-il faire mal?

  • Natalia Gennadievna Butsyk
  • 5 décembre 2019.

Cette forme est classée en plusieurs sous-espèces supplémentaires:

  • nodulaire - un seul sceau est ressenti dans la poitrine;
  • diffus - la présence de plusieurs formations est caractéristique;
  • fibrokystique - un type de diffus, complété par des signes de mastopathie nodulaire.

La pathologie commence asymptomatique. À l'avenir, la douleur thoracique est similaire à celle ressentie par une femme pendant ses règles. Les phoques se font sentir lorsqu'ils atteignent une certaine taille.

Fibroadénome

Elle est caractéristique des femmes de moins de 35 ans, à la suite de lésions tissulaires ou de déviations de l'équilibre hormonal. L'adénome est mobile et a une forme arrondie. Il existe 2 options - commune et feuillue. Le second est dangereux en raison de la capacité de renaître.

Kystes

Le plus souvent, les tumeurs de ce type affectent l'organisme mature dans le contexte de changements évolutifs. Les processus inflammatoires dans la poitrine, précédemment subis par une femme (mammite), peuvent également être à blâmer..

Ils surviennent sur le site de remplacement du tissu glandulaire par du tissu adipeux. Sont une cavité contenant du liquide.

Papillome intra-canalaire

Il s'agit d'un type de mastopathie nodulaire, qui se manifeste dans le contexte de déviations hormonales chez les femmes de tous âges. Les petites tumeurs ne sont pas palpables. Vu près du mamelon, on trouve des "pois" compactés de plus de 1 cm.

Reconnaître les papillomes (simples, appariés) lorsqu'ils sont pressés - par des sensations douloureuses dans les glandes, une gêne, un liquide libéré. Il peut être transparent, avec une teinte verdâtre ou des impuretés sanguines.

Lipome

Il se forme dans les tissus adipeux sous l'influence d'une restructuration complète du fond pendant la ménopause. La tumeur est indolore, douce au toucher. Atteindre de grandes tailles, ce n'est pas pratique. Le lipome ne peut pas se dissoudre seul - une intervention chirurgicale est nécessaire.

Classification clinique

En pratique, les spécialistes utilisent un classificateur histologique des tumeurs bénignes. Dans celui-ci, la dysplasie est définie comme une maladie fibreuse kystique ou une mastopathie (nodulaire, diffuse).

Classification par histologie

NomLa description
Formation épithélialeComprend les papillomes intraductaux, les adénomes tubulaires, la lactation, le mamelon.
Tumeurs mixtesIls poussent dans les tissus conjonctifs et épithéliaux. Comprend la tumeur foliaire et le fibroadénome.
NéoplasieLes néoplasmes affectent l'épiderme, la peau et les tissus mous des glandes. Ce groupe comprend un lipome.
Non classésDiagnostiqué comme une structure de nature indéfinie avec un processus bénin détecté.
TumeurIls sont indivisibles. Développer sur fond d'anomalies, d'inflammation, d'étirement des tissus.

La classification des principaux groupes est établie en tenant compte de la structure cellulaire des formations et de leur croissance. Vous permet de diagnostiquer plus précisément après la collecte de tissus pour la recherche.

Les raisons

De nombreux facteurs influencent le développement de la dysplasie. Le principal est une combinaison de causes externes (chimiques, mécaniques, radiologiques) et internes (génétiques et hormonales). Les stimulants de la formation de nouveaux tissus dans chaque cas sont différents, mais les experts identifient également les causes courantes de dysplasie.

Troubles hormonaux

Une tumeur bénigne du sein est la conséquence d'une modification importante des taux hormonaux. L'équilibre de la progestérone et des œstrogènes est perdu, dont la responsabilité est de réguler la croissance des tissus du sein.

Une augmentation du niveau de prolactine, responsable de la production de lait, peut également être à blâmer. Les pathologies ovariennes (annexite, kystes) conduisent à la formation de tumeurs. L'effet est exercé par une violation de la synthèse des hormones au niveau de l'hypothalamus, de la glande pituitaire.

Maladies endocriniennes

Les problèmes avec les glandes surrénales, la thyroïde et le pancréas affectent les processus métaboliques. La régulation hormonale se perd, ce qui affecte négativement la synthèse des enzymes sexuelles. La microcirculation locale est perturbée, l'immunité diminue.

La génétique

La dysplasie est héréditaire. La prédisposition aux néoplasmes est transmise par la lignée féminine. C'est déjà une raison pour être examiné annuellement par un mammologue..

Le développement tumoral est stimulé par des dysfonctionnements dans la régulation de la régulation de type immunitaire, hormonal ou par la division des cellules glandulaires mammaires.

Caractère mécanique

Un traumatisme thoracique (plaies, ecchymoses) est un autre facteur qui affecte l'apparence d'une tumeur. Un soutien-gorge surdimensionné peut provoquer la formation de nodules, ainsi que l'inconfort causé par son "armature".

Autres facteurs

Le groupe à risque comprend les femmes qui ont accouché pour la première fois après 30 ans. L'équilibre hormonal est perdu chez les mères qui ont arrêté de nourrir le bébé après un mois, ainsi qu'en cas d'allaitement prolongé pendant plus d'un an.

Les facteurs provoquant un néoplasme au sein comprennent la puberté précoce, la ménopause tardive, l'utilisation prolongée de contraceptifs hormonaux (ou le non-respect du schéma), le changement fréquent de partenaire (ou l'abstinence).

La pathologie n'est pas seulement associée à l'âge. La dysplasie se développe chez les femmes qui ont subi des maladies gynécologiques, ont des avortements, l'infertilité, l'obésité et le diabète. Le stress, les problèmes familiaux, les conditions dépressives deviennent la cause de la pathologie..

Symptômes

Les symptômes aident à diagnostiquer les formations dans les glandes mammaires. Pour diagnostiquer la dysplasie, il existe suffisamment de signes généraux:

  • sensations douloureuses dans le sternum chez les femmes menstruées;
  • inconfort et gonflement des glandes;
  • écoulement des mamelons;
  • derme et aréoles hyperémiques;
  • les moindres bosses dans le sternum;
  • inflammation des ganglions lymphatiques sous les aisselles.

Tous les symptômes ne sont pas présents en même temps. Parfois, la maladie se manifeste dans les phases ultérieures. Un examen indépendant des glandes mammaires permet d'identifier le stade précoce.

Dans le sein, des formations de consistance volumétrique, élastique ou dense sont ressenties. Ils ont une nature différente de mobilité. Certains sont douloureux, d'autres non. Les tailles des formations fluctuent en fonction de la phase du cycle.

Les tumeurs de volume important peuvent être facilement identifiées visuellement - il y a une déformation des contours du sein. Parfois, la peau de la zone touchée devient plus fine et sèche.