Principal
Tératome

Dermoïde du globe oculaire et de l'orbite (kyste dermoïde)

Un kyste dermoïde est une tumeur bénigne qui se forme au cours de l'embryogenèse. Les kystes peuvent inclure des parties de tissu ou un organe qui ne sont pas typiques pour une localisation donnée: un kyste avec des cheveux dans le cerveau, un kyste avec du tissu musculaire dans la région du coccyx (donc appelé tératomes - d'un autre grec "teratos" - un monstre, "-oma" - une tumeur ). Dans certains cas, cela peut être une conséquence d'une blessure.

Pathomorphologie des kystes dermoïdes

Selon la classification, de tels kystes sont vrais, leurs parois sont tapissées d'épithélium squameux multicouche contenant des phanères cutanées (les cheveux, les ongles, les glandes sébacées ou sudoripares peuvent être à l'intérieur des kystes). Dans certains cas, lors de l'examen d'un kyste enlevé lors d'une opération, des dents, des ongles et même du cartilage se trouvent à l'intérieur.

Macroscopiquement, un kyste est une formation dense de forme ronde avec une cavité à l'intérieur. Cette cavité peut être remplie de masses blanches, de cristaux de cholestérol ou de liquide séreux. L'un des signes diagnostiques les plus évidents est la détection des poils à l'intérieur du kyste..

Fréquence d'apparition des kystes dermoïdes

L'incidence de cette maladie dépend de la localisation du dermoïde:

  • parmi toutes les tumeurs cérébrales primaires - 0,2 - 1,8%;
  • parmi les formations kystiques des ovaires - 15-20% (après le début de la ménopause, il diminue à 6%);
  • dans la structure générale des tumeurs bénignes et des formations ressemblant à des tumeurs chez les enfants - 3,4%;
  • dans la structure générale des formations kystiques de l'orbite (orbite) - jusqu'à 9%;
  • dans la structure des maladies conjonctivales bénignes - 22%.

Ce sont les localisations les plus probables. Il n'y a pas de données statistiques sur la distribution de la fréquence d'apparition des dermoïdes par localisation dans la structure de toutes les formations kystiques du corps..

Raisons de l'éducation

Les raisons de la formation, quelle que soit la localisation, sont en violation de l'embryogenèse. Par exemple, lorsque le tube neural est fermé, une cavité peut se former dans l'embryon, remplie d'éléments ectodermiques (épithélium kératinisant plat multicouche, cheveux, ongles), à partir de laquelle le derme se développe ensuite.

Dans le cas de la formation d'un tératome ovarien, la cause n'est pas tout à fait claire. Après exposition à un facteur défavorable, une partie de l'ectoderme migre dans le tissu du futur ovaire et y reste.

Une partie du futur épithélium peut rester n'importe où: sur le visage, sur le cou, dans la moelle épinière ou le cerveau, dans les ovaires. Dépend de la durée pendant laquelle le facteur provoquant a affecté la femme.

Groupes à risque

Les enfants de mères qui ont consommé de l'alcool, fumé ou d'autres produits chimiques (y compris certains médicaments) pendant la grossesse sont à risque de kystes congénitaux.

Si des kystes sont détectés, vous devez rechercher d'autres malformations. ils sont souvent combinés.

Facteurs provoquants

La perturbation de l'embryogenèse peut être provoquée par:

  • chimique (la dépendance susmentionnée de la mère, l'impact des facteurs nocifs dans un certain nombre d'industries);
  • biologique (virus ou infection bactérienne);
  • physique (rayonnement ionisant, exposition prolongée à des températures extrêmement élevées ou basses).

De plus, une prédisposition génétique n'est pas exclue..

Localisations et symptômes possibles des kystes dermoïdes

Kyste ovarien dermoïde

Comme mentionné ci-dessus, on le trouve plus souvent chez les filles et les femmes en âge de procréer. Les symptômes ne sont pas spécifiques: douleurs constantes de traction dans le bas de l'abdomen, envie fréquente d'uriner ou de déféquer, dyspareunie (douleur pendant les rapports sexuels). Un kyste dermoïde sur l'ovaire peut être asymptomatique et le gynécologue le trouve par accident, examinant une femme pour une raison complètement différente.

Les symptômes ci-dessus obligent une femme à consulter un médecin qui examine et prescrit un certain nombre d'études. La liste comprend également l'échographie des organes pelviens avec échographie Doppler (une méthode d'examen du flux sanguin dans les vaisseaux à l'aide d'ultrasons). La méthode est informative en ce qui concerne le diagnostic différentiel entre les néoplasmes bénins et malins..

Kyste dermoïde de l'arc sourcilier

Une autre localisation préférée de l'ectoderme en migration est le visage. Le diagnostic n'est pas difficile pour un spécialiste - la localisation visible et les signes d'un néoplasme bénin vous permettront de tirer la bonne conclusion. Trouvé dans l'enfance. La lésion est un défaut esthétique et peut être enlevée après consultation d'un chirurgien pédiatrique.

Il est également nécessaire de suivre les changements dans l'éducation. Si la peau au-dessus de celle-ci change, devient enflammée, si la température au-dessus du néoplasme change ou si l'enfant présente des signes d'intoxication (fièvre, faiblesse, somnolence, les jeunes enfants peuvent refuser de manger, etc.), vous devez consulter d'urgence un médecin pour obtenir de l'aide pour exclure l'inflammation ou malignité du processus.

Kyste dermoïde de l'orbite

Cela inclut également le kyste dermoïde de l'œil chez un enfant. Grandir extrêmement lentement.

Le plus souvent, le kyste ne provoque pas de déplacement latéral du globe oculaire ni d'exophtalmie. Dans ce cas, il peut n'y avoir aucune plainte - l'éducation n'est pas visible à l'oeil. Parfois, les patients se plaignent d'un gonflement de la paupière dans la zone du kyste. Le médecin peut palper une formation dense, indolore, immobile. Il est possible de détecter une fistule cutanée, à partir de laquelle un contenu blanchâtre sera libéré.

Si le kyste déplace le globe oculaire, le principal symptôme peut être une douleur ou une déficience visuelle due à la compression du nerf optique. Le traitement est seulement opératoire.

Kyste dermoïde de la conjonctive

Les principaux symptômes peuvent être des yeux larmoyants, une sensation de «sable dans les yeux» ou un corps étranger. Le kyste brille à travers la conjonctive sous la forme d'une formation arrondie de couleur jaune pâle. Plus souvent, les parents trouvent une éducation et se tournent vers un ophtalmologiste à ce sujet.

À mesure que le kyste se développe, sans l'aide d'un médecin et la nomination d'un traitement, les fonctions visuelles peuvent être altérées.

Le kyste dermoïde post-traumatique peut résulter d'une lésion de la conjonctive.

Kyste dermoïde sur la paupière

Et encore une fois, cette localisation est plus typique pour les enfants, mais cela n'exclut pas son apparition chez un adulte. Sur la paupière, les kystes sont le plus souvent situés dans la zone du coin interne de l'œil et des surfaces internes des paupières supérieures et inférieures.

Le kyste est inactif et fixe, il peut se développer avec l'os sous-jacent. Traitement chirurgical.

Kyste dermoïde sur le visage

Localisation disponible pour inspection. De tels kystes peuvent survenir aux points susmentionnés, également sur le cuir chevelu, sur l'oreillette, dans la bouche, dans la cavité nasale. Toutes ces localisations sont disponibles pour examen; pour examen et clarification de la nature de la formation, vous devez contacter un spécialiste. Un kyste sur le visage d'un enfant nécessite de contacter un pédiatre pour connaître l'origine du néoplasme.

Kyste dermoïde du coccyx

Souvent de petite taille, il n'y a pas de passage fistuleux externe (il n'y a pas de communication entre la cavité kystique et la surface cutanée). Les contours d'un tel kyste sont clairs, la capsule est dense. Il y a une différence entre les sexes ici: les hommes ont de tels kystes plus souvent que les femmes. Le kyste peut ne pas être détecté pendant une longue période, des soupçons surviennent lorsqu'il devient enflammé. Les symptômes dans ce cas sont des douleurs en position assise, l'apparition d'une masse dans la région du coccyx, de la fièvre, de la faiblesse, de la somnolence, qui, à leur tour, nécessitent une référence à un spécialiste.

Les kystes coccygiens sont le plus souvent malins (malins), ils nécessitent donc un examen histologique minutieux après le retrait.

Kyste dermoïde pararectal

Un kyste dermoïde pararectal sans inflammation ne peut être détecté que par un examen rectal digital. Le médecin palpe une formation indolore immobile densément élastique et prescrit un examen supplémentaire pour clarifier sa nature. Avec l'inflammation, des symptômes d'intoxication apparaissent (maux de tête, somnolence, faiblesse, fièvre), douleur.

Kyste dermoïde sur le cou

Sur le cou, les kystes peuvent être localisés superficiellement ou profondément. Les kystes profonds sont situés entre la colonne vertébrale du menton et l'os hyoïde. Ils apparaissent comme une saillie sphérique indolore dans la région du menton, dans la membrane muqueuse du plancher de la bouche. Sur le cou, ils sont situés entre l'abdomen postérieur du muscle digastrique et le bord antérieur du muscle sternocléidomastoïdien. Les kystes parotidiens peuvent être invisibles.

Kyste dermoïde du cerveau

Les tératomes dans le cerveau peuvent être trouvés n'importe où dans le cerveau. Plus souvent chez les enfants, ils se trouvent dans la région des parties postérieures du troisième ventricule et dans la région de la glande pinéale. Il est extrêmement rare dans la fosse crânienne postérieure.

Les kystes cérébraux peuvent se développer rapidement, déplacer les structures de matière grise et blanche, provoquant l'apparition progressive de symptômes neurologiques.

Tératome ovarien et grossesse

Avec une petite taille de tératome, sa présence n'affecte pas la grossesse. Une femme peut porter et donner naissance à un enfant en bonne santé. Avec une grosse tumeur, des complications peuvent survenir et provoquer une fausse couche. Pour éviter cela, il faut parfois recourir à la chirurgie.

Kyste dermoïde chez un enfant

Puisqu'il s'agit d'une pathologie congénitale, les parents sont les premiers à détecter un néoplasme chez un enfant. Bien qu'il puisse se manifester à tout âge, tout dépend de l'emplacement, du taux de croissance et de la présence ou de l'absence de complications..

Diagnostique

Quel médecin contacter?

L'apparition de plaintes pertinentes vous oblige à contacter un thérapeute ou un pédiatre, qui vous orientera vers des spécialistes restreints: chirurgien, chirurgien pédiatrique, chirurgien maxillo-facial, ophtalmologiste, gynécologue, oncologue, neurologue.

Le spécialiste qui traitera le cas déterminera la portée de l'intervention et les tests diagnostiques nécessaires.

Ultrason

Une méthode informative utilisée dans la pratique gynécologique, chirurgicale, oncologique et thérapeutique, vous permet de détecter la formation, d'évaluer la taille, la présence de liquide à l'intérieur, la nature de la capsule. Sous la navigation par ultrasons, les spécialistes peuvent percer la formation et en prélever du matériel fluide et cellulaire.

CT, IRM

Une méthode moderne, mais non disponible dans toutes les cliniques, qui permet de confirmer et de clarifier la localisation de l'éducation, sa relation avec certains organes et structures. Le caractère peut être supposé: bénin ou malin, et une vérification histologique est requise.

Analyse des marqueurs tumoraux

Ils vous permettront de suspecter un processus malin. Les kystes dermoïdes dans certains cas peuvent dégénérer en cancer.

Avec les kystes ovariens, une analyse est effectuée pour:

  • CA 125 et HE 4 (les plus significatifs);
  • CA 19-9, CEA, M-CSF (d'importance secondaire).

Examen histologique

"Gold standard" dans le diagnostic différentiel des tumeurs malignes et bénignes. Lors de l'étude de la structure des kystes et de leur contenu, on trouve des dérivés de l'ectoderme - cheveux, glandes sébacées et sudoripares.

La gaine est construite à partir de tissu conjonctif fibreux qui comprend des glandes sébacées et des follicules pileux. De l'intérieur, il est tapissé d'épithélium squameux stratifié.

Traitement des kystes dermoïdes

Chirurgie

Un kyste simple ne nécessite aucune intervention. En cas de dysfonctionnement des organes en contact avec le kyste, l'apparition de complications (rupture du kyste, saignement, inflammation, malignité), un traitement chirurgical est indiqué, qui peut être réalisé en deux versions: laparoscopique ou en libre accès.

Laparotomie ou laparoscopie? Conditions de choix des tactiques

Choix des tactiques de traitement chirurgical

Le choix des tactiques pour l'opération dépend de:

  • la taille du kyste;
  • localisation;
  • la présence ou l'absence de complications et leur nature.

L'opération peut durer de plusieurs minutes, par exemple, dans le traitement d'un kyste coccygien, à plusieurs heures dans le cas de kystes cérébraux. Elle est réalisée sous anesthésie locale ou générale - tout dépend de l'accès requis et de la durée de l'opération.

Période postopératoire

Dépend du volume de l'opération, de son caractère invasif, de l'âge et de l'état initial du patient. Le médecin traitant donne des recommandations supplémentaires sur la prise en charge des patients après avoir reçu une réponse histologique..

Thérapie médicamenteuse

Il est impossible de guérir un kyste de manière conservatrice. Le traitement médicamenteux est effectué dans la période postopératoire. Le médecin prescrit une anesthésie adéquate, une antibiothérapie (si indiquée), utilise des médicaments désensibilisants et des agents hémostatiques.

Complications possibles des kystes dermoïdes

Rupture de kyste

Symptômes (par exemple, un kyste de l'ovaire droit ou gauche):

  • douleurs de nature locale ou diffuse dans le bas de l'abdomen à droite ou à gauche;
  • provoqué par un effort physique ou une blessure mécanique;
  • ne pas rayonner (ne pas "tirer" dans la jambe, le côté, le dos);
  • s'intensifie progressivement, se "répand" sur tout l'estomac.

La rupture du kyste dermoïde s'accompagne souvent du développement d'une péritonite (note: inflammation du péritoine).

Kystes de suppuration (inflammation)

Symptômes:

  • augmentation de la température à 39 degrés et plus;
  • faiblesse, somnolence, perte d'appétit;
  • douleur dans l'abdomen, dont la localisation n'est pas spécifiée;
  • tachycardie.

Torsion des jambes du tératome

Symptômes:

  • douleur paroxystique intense irradiant vers les organes voisins et le long des troncs nerveux;
  • une augmentation de la température corporelle jusqu'à 38 - 39 degrés;
  • faiblesse générale, nausées et vomissements.

Soins d'urgence et tactiques de traitement des complications

Tout kyste compliqué nécessite un traitement chirurgical. En outre, avec la suppuration des kystes, il est nécessaire d'utiliser des antibiotiques et des anti-inflammatoires afin d'éviter des complications encore plus redoutables (septicémie, péritonite purulente). Toute condition nécessite une intervention chirurgicale. L'ampleur de l'intervention sera déterminée sur place par un spécialiste en fonction de la gravité du patient.

Par exemple, en cas de complications de kystes ovariens, le médecin peut se limiter à l'ablation du kyste ovarien dermoïde (cystectomie) ou à l'ablation de l'ovaire et des appendices (si seulement cela peut sauver la vie d'une femme).

Pronostic des kystes dermoïdes

Le pronostic avec détection rapide, bonne qualité du processus, diagnostic complet et opération, si nécessaire, est favorable.

Conclusion

Les kystes dermoïdes sont des néoplasmes bénins qui peuvent être localisés dans n'importe quel organe du corps humain. Ils surviennent à la suite d'une dysembryogenèse causée par une exposition à des facteurs défavorables. Plus souvent trouvé chez les enfants, mais peut apparaître chez une personne de tout âge et sexe. L'intérieur du kyste peut contenir des cheveux, des ongles, des glandes sudoripares et sébacées - d'où son autre nom - tératome "tumeur monstrueuse".

En eux-mêmes, les kystes dermoïdes ne disparaissent pas et ne sont pas traités avec des remèdes populaires ou des médicaments. La croissance rapide d'un tératome de toute localisation nécessite un examen plus approfondi et une vérification histologique du diagnostic afin d'exclure la malignité du processus. L'accession de complications (rupture, torsion de la jambe, saignement, inflammation) nécessite une intervention chirurgicale urgente.

Nous avons fait beaucoup d'efforts pour que vous puissiez lire cet article, et nous attendons avec impatience vos commentaires sous la forme d'une note. L'auteur sera heureux de voir que vous vous êtes intéressé à ce matériel. remercier!

Un kyste chez les nourrissons est un signe de cancer?

Divers nodules cutanés ou sous-cutanés peuvent être trouvés chez un bébé. Ce sont des kystes, dont la plupart sont bénins et disparaissent d'eux-mêmes. Mais certaines formations deviennent un danger pour l'enfant et doivent être différenciées le plus tôt possible..

Un kyste est une capsule fermée ou une formation en forme de sac remplie de contenu liquide, semi-solide ou gazeux. Un kyste chez les nourrissons se produit dans les tissus et peut affecter n'importe quelle partie du corps. La taille des kystes varie de microscopique à grande.

Kyste chez un nourrisson: causes

Un kyste chez un nourrisson peut être causé par:

  • conditions génétiques;
  • divers types d'infections;
  • dysfonctionnement des organes de l'embryon en développement;
  • défauts dans les cellules;
  • conditions inflammatoires chroniques.

Types de kystes d'enfants

Les kystes bénins sont causés par des voies respiratoires obstruées et d'autres sécrétions naturelles du corps. Cependant, certains kystes chez les enfants sont des tumeurs ou se forment dans des tumeurs. Ils deviennent un danger potentiel et indiquent un cancer chez les enfants..

Il existe trois kystes les plus dangereux:

  1. Kyste dermoïde ou épidermoïde.
  2. Kyste de la fente Gill.
  3. Keratokista.

Kyste dermoïde et épidermique chez les nourrissons

Ce sont des types, principalement des formations bénignes, qui diffèrent par leur localisation:

  1. Un kyste dermoïde chez un nourrisson est une lésion congénitale de la couche inférieure de la peau, qui est généralement répartie le long de la ligne de fusion embryonnaire des processus faciaux ou dans l'axe neural.
  2. Un kyste épidermique chez les nourrissons se forme dans la couche supérieure de la peau et est généralement composé de tissu épidermique et de débris.

Il est détecté chez les nouveau-nés ou les jeunes enfants. Il est principalement localisé près du visage et du cuir chevelu (près de la fontanelle, région latérale supérieure du front, paupière latérale), ainsi que de la région du menton, bien que des dommages puissent survenir n'importe où sur le cuir chevelu, le visage, l'axe de la colonne vertébrale ou les os.

Les kystes dermoïdes et épidermoïdes, qui dégénèrent en cancer, peuvent pénétrer la peau ou profondément dans l'os.

Ces kystes se développent pendant la grossesse. Ils se forment lorsque des cellules cutanées ou des éléments tels que les follicules pileux, les glandes sudoripares ou les glandes sébacées envahissent la peau.

Les kystes dermoïdes et épidermoïdes sont presque toujours présents à la naissance, mais peuvent passer inaperçus jusqu'à ce que la blessure se produise.

Les panneaux varient selon l'emplacement:

  1. Les kystes du cuir chevelu sont généralement indolores, mobiles et augmentent lentement en taille. La peau autour du kyste est de couleur normale. Les complications comprennent l'infection et l'inflammation.
  2. Le kyste osseux d'un nourrisson est légèrement plus dur et moins mobile. Un kyste dans la cavité crânienne peut envahir le cerveau.

La plupart des lésions et cancers du cuir chevelu chez les enfants peuvent être diagnostiqués par un examen physique, parfois par imagerie.

Les blessures associées au crâne nécessitent généralement l'utilisation de rayons X, moins souvent de tomodensitométrie ou d'IRM, pour s'assurer qu'il n'y a pas de pénétration dans le cerveau.

En raison du potentiel de pénétration du crâne, une ablation chirurgicale est recommandée. L'opération est simple. La plupart des enfants peuvent rentrer à la maison le lendemain et reprendre leurs activités quotidiennes, y compris le bain (après 2-3 jours).

Kyste de la fente branchiale chez les nourrissons

L'anomalie de la fente branchiale se forme chez les enfants à partir des tissus à l'intérieur du cou. Les kystes sont généralement situés près du bord antérieur du muscle sternocléidomastoïdien, qui est le muscle du cou qui s'étend près de l'os mastoïde (mâchoire) le long de la clavicule et du sternum.

Ces types de troubles et l'oncologie pédiatrique sont souvent liés les uns aux autres, car ils forment des formations malignes. Cependant, ces maladies répondent bien au traitement et ont un pronostic favorable..

L'anomalie de la fente branchiale se développe au cours du développement embryonnaire, lorsque les structures et les tissus qui forment le cou et la gorge ne se développent pas correctement. Ils forment des poches contenant des cellules étrangères. Le kyste de la fente branchiale est tapissé de peau et de cellules lymphatiques contenant du liquide qui en est sécrété.

Les violations de la fente branchiale ne sont pas très visibles et chaque enfant les vit différemment. Mais les symptômes courants comprennent:

  • un petit joint principalement sur un côté du cou au bord antérieur du muscle sternocléidomastoïdien;
  • une petite ouverture dans la peau à travers laquelle du mucus ou un autre liquide s'écoule près du bord antérieur du muscle sternocléidomastoïdien.

Un kyste de la fente branchiale chez un nourrisson est diagnostiqué par un examen physique. Cependant, les cancers sont détectés à l'aide des procédures suivantes:

  • la tomodensitométrie utilise une combinaison de rayons X et de technologie informatique pour produire une image horizontale ou axiale;
  • biopsie - une procédure de prélèvement d'échantillons de tissus pour examen au microscope.

Il est déterminé en fonction du niveau d'écart et de la découverte de ces caractéristiques:

  • l'âge de l'enfant, l'état de santé général et les antécédents médicaux;
  • le degré des violations;
  • attentes de la thérapie.

Le traitement peut inclure une intervention chirurgicale pour enlever la masse, ainsi que l'utilisation combinée d'antibiotiques.

Keratokista

Ce kyste chez les nourrissons est rare, principalement bénin, mais il peut développer une forme agressive de tumeur kystique, qui affecte souvent la mâchoire inférieure..

Principalement asymptomatique, mais parfois il y a un gonflement de la mâchoire.

Le diagnostic final est fait sur la base d'une analyse histologique réalisée au microscope.

  • excision chirurgicale large ou locale;
  • élimination du kyste avec sa capsule;
  • curetage (grattage des tissus);
  • ostectomie périphérique (ablation d'une partie du tissu osseux) après curetage et / ou énucléation.

Kyste dermoïde chez les enfants. Kyste chez un nourrisson: causes. Kyste dermoïde derrière l'oreille

Un kyste est une formation clairement limitée, dans laquelle se trouve un certain contenu biologique, généralement liquide. Un kyste chez un enfant, comme chez un adulte, peut être de différentes tailles et de différentes localisations. Les excroissances kystiques sont congénitales et acquises. Trouver un kyste chez un enfant devient souvent une source de préoccupation pour les parents. Considérez les raisons de l'apparition de ces formations et comment les traiter.

Les raisons du développement de kystes

Il existe de nombreuses raisons à la formation de kystes chez un enfant. Certains d'entre eux sont associés à une perturbation de la circulation normale du liquide interstitiel et au blocage du canal glandulaire. Ces cavités sont appelées kystes de rétention; ils sont généralement localisés dans les glandes mammaires, salivaires, sébacées, ainsi que dans le pancréas et les glandes thyroïdiennes.

Un kyste de ramolation peut apparaître à la suite de lésions des tissus organiques lors d'une inflammation ou d'une autre pathologie. De tels kystes apparaissent n'importe où.

Le déplacement de l'épithélium dans la cavité abdominale, les articulations ou la colonne vertébrale après un traumatisme entraîne l'apparition de kystes traumatiques.

Les enfants ont souvent des kystes congénitaux, qui sont généralement causés par des pathologies pendant la grossesse, ainsi que des maladies chroniques d'une femme.

Kyste dermoïde chez un enfant

Un kyste dermoïde, ou dermoïde, est une formation qui a une forme arrondie et des parois de tissu conjonctif. L'intérieur de la cavité kystique est rugueux et l'extérieur est lisse. Les parois internes du dermoïde ont une structure similaire à celle de la peau et se composent d'épithélium stratifié et de cuticule, ont des glandes sébacées et sudoripares, des inclusions de graisse et de cheveux.

Le plus souvent, un kyste dermoïde chez un enfant est situé sur le bord supérieur ou interne de l'orbite, dans la zone des tempes, sur le cuir chevelu et le bas du cou. Parfois, le dermoïde est localisé dans le sternum ou au fond de la bouche.

Un tel kyste chez un enfant se forme au cours du développement intra-utérin, mais il n'est pas toujours perceptible immédiatement après la naissance. Sa taille peut atteindre la taille d'un gros pois et même d'une noix. Le dermoïde est à une ou deux chambres.

Les symptômes de pathologie sont souvent absents. Les symptômes augmentent généralement à mesure que le kyste grossit. De plus, des signes d'un kyste dermoïde apparaissent lorsqu'il est enflammé, suppuré ou pressé les tissus adjacents.

Ce type de kyste est caractérisé par les manifestations suivantes:

  • Forme arrondie, manque d'adhérence à la peau;
  • Élasticité et fermeté au toucher, indolence à la palpation;
  • Immuabilité de la peau sur la formation, absence d'ulcération et d'éruptions cutanées.

Un kyste dermoïde chez un enfant, situé sur la paupière, peut altérer la clarté de la vision. Le dermoïde sur le coccyx provoque souvent des troubles de la miction et de la défécation. Une formation dermoïde sur l'ovaire chez une fille provoque de graves douleurs abdominales. Si le kyste est localisé dans l'espace rectal postérieur, il comprime le rectum, ce qui rend la défécation difficile et les selles sont libérées sous la forme d'un ruban. En cas d'infection, la formation peut s'ouvrir vers l'extérieur ou dans la lumière de l'intestin, contribuant à l'apparition de fistules.

La principale méthode de diagnostic des kystes chez un enfant est la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique. Le traitement dermoïde est uniquement chirurgical. En fonction de l'emplacement, de la taille du kyste et de certains autres facteurs, l'élimination de la formation peut être réalisée par une petite ponction (laparoscopie) ou par une intervention chirurgicale. L'opération chez les enfants de moins de sept ans est réalisée sous anesthésie générale, pour les enfants plus âgés, une anesthésie locale est utilisée.

Kyste cérébral chez un enfant

Les kystes cérébraux sont comme une petite boule remplie d'eau. Parfois, ils représentent une zone limitée des méninges, dont les parois se sont collées après un processus inflammatoire..

Souvent, un kyste cérébral congénital chez un enfant se forme à la suite d'une inflammation dont le bébé a souffert dans l'utérus. Le traumatisme à la naissance est une autre cause fréquente de cette formation kystique chez les enfants..

Il existe de nombreuses classifications des kystes cérébraux. Selon l'un d'eux, les kystes sont arachnoïdiens et cérébraux. Le kyste arachnoïdien est localisé à la surface du cerveau; la raison la plus courante de sa formation est le processus inflammatoire reporté.

Le kyste cérébral d'un enfant se forme dans l'épaisseur du cerveau, il est donc également appelé kyste intracérébral. Une telle cavité kystique est le plus souvent formée après une blessure à la naissance. Les kystes cérébraux sont, en fait, une collection de liquide sur le site d'une zone cérébrale perdue. Ainsi, le fluide remplace le volume perdu de la moelle.

Les symptômes indiquant la présence d'un kyste intracérébral chez un enfant dépendent de son emplacement, de son type, de sa taille et de nombreux autres facteurs. Les signes les plus courants de la maladie sont des maux de tête, une sensation de pression ou de plénitude dans la tête, une déficience auditive et visuelle, un bruit dans l'oreille, un déséquilibre.

Le diagnostic d'un kyste cérébral chez un enfant est effectué par IRM ou CT. Le traitement de cette pathologie est uniquement chirurgical: radical ou palliatif. La chirurgie radicale consiste en une craniotomie suivie de l'ablation du kyste. Les techniques palliatives comprennent la chirurgie de pontage (le contenu du kyste est retiré à l'aide d'un système de pontage) et l'endoscopie (le kyste est enlevé avec un endoscope).

Souvent, le kyste d'un enfant se résout tout seul. Cela est particulièrement vrai pour les formations congénitales: elles disparaissent au cours de la première année de vie. Dans certains cas, un kyste peut exister chez une personne toute sa vie, sans se montrer. S'il devient nécessaire de retirer la cavité kystique, il est important de le faire en temps opportun et avec un chirurgien expérimenté..

Texte: Galina Goncharuk

4.69 4.7 sur 5 (26 votes)

Kyste dermoïde chez un enfant

Un kyste dermoïde chez un enfant, ainsi que chez un adulte, est une formation de tumeur organoïde de nature bénigne. Les dermoïdes, ou comme on les appelle aussi, les tératomes matures sont diagnostiqués chez 10 à 11% des enfants atteints de néoplasmes des tissus mous.

Un kyste est une capsule dense de tissu conjonctif remplie d'éléments embryonnaires - des parties de l'endoderme, de l'exoderme et du mésoderme. Le kyste dermoïde peut contenir des particules de sueur, des glandes sébacées, des taches osseuses et capillaires, des squames cutanées.

Les chirurgiens ont identifié le schéma statistique suivant, qui est caractéristique du contenu du kyste dermoïde chez les enfants:

Ectoderm - 100% dermoïdes.

Éléments mésodermiques - 90% des kystes.

Endoderme - 70% dermoïdes.

Les formations dermoïdes chez les enfants sont localisées là où les cavités embryonnaires, les fentes dites "branchiales", doivent être connectées:

Tête (yeux, arête du nez, bouche, plis nasogéniens, oreilles, arrière de la tête, cou),

Cerveau (rare).

Un kyste dermoïde chez un enfant, en règle générale, se développe rarement à une grande taille, car il est détecté au cours de la première année de vie. La tumeur est considérée comme bénigne, l'inflammation ou la suppuration est rare.

Causes d'un kyste dermoïde chez un enfant

L'étiologie de la formation des tumeurs dermoïdes n'a pas encore été clarifiée. Parmi les médecins spécialistes qui étudient la nature des kystes dermoïdes responsables chez un enfant, il existe également d'autres versions, il en existe aujourd'hui plus de 15..

1. La théorie la plus populaire des «blastomères déplacés», selon laquelle les cellules germinales, s'étant séparées, conservent leur immobilité et ne se divisent qu'au début d'un moment défavorable, provoquant un facteur. En raison du fait que les blastomères déplacés n'ont aucun lien avec le corps, ils commencent à s'encapsuler et à former un pseudokyste dense. En effet, les dermoïdes ne sont pas des kystes dans la compréhension classique de cette formation, car leur contenu ressemble plus à une tumeur - il n'y a pas de liquide dans la cavité. Le dermoïde contient des parties des trois couches embryonnaires, plus tôt les blastomères sont séparés, plus il y a de variantes d'éléments dans le contenu du kyste. Ainsi, on pense que les raisons de la formation d'une tumeur dermoïde sont associées à un développement intra-utérin altéré au stade le plus précoce - l'embryogenèse. Différenciation altérée des cellules embryonnaires, séparation des éléments de trois couches embryonnaires en zones atypiques pour elles - c'est l'une des raisons les plus évidentes et étudiées de l'apparition de dermoïdes.

Les tumeurs des cellules embryonnaires ne sont pas courantes et sont détectées soit avant l'âge de 2-3 ans, soit à la puberté, lorsque de violents changements hormonaux se produisent dans le corps de l'enfant.

2. Il existe également une théorie sur un facteur génétique, héréditaire, d'ailleurs, sur la lignée maternelle. Selon cette version, la parthénogenèse pathologique (auto-activation) est à l'origine de la formation de tumeurs dermoïdes. Cette théorie est également appelée la théorie du «zygote». Pour un zygote - (une nouvelle cellule souche), un ensemble de chromosomes diploïdes et le même nombre de chromatides (23 chacun) du père et de la mère sont nécessaires. De plus, les gènes maternels et paternels doivent subir une empreinte génomique, c'est-à-dire que certains d'entre eux doivent laisser leur «marque». Lorsque cette étape est sautée et que le processus est perturbé, les chromosomes de la mère prédominent, et dans un sens pathologique. De manière laboratoire, à l'aide d'innovations moléculaires, un facteur «maternel» dans la formation de tumeurs dermoïdes a été identifié, qui, selon les statistiques, sont le plus souvent diagnostiqués chez les filles.

Les causes d'un kyste dermoïde chez un enfant, ainsi que des dermoïdes chez l'adulte, continuent d'être étudiées, les difficultés à combiner les versions et à déterminer une base étiologique sont associées à un facteur positif - les dermoïdes sont assez rares.

Kyste dermoïde chez un nouveau-né

Les dermoïdes chez les nouveau-nés sont la conséquence d'une embryogenèse altérée, lorsque les trois couches germinales séparent leurs cellules en une zone atypique inhabituelle pour eux (fusion de cavités embryonnaires «sacrées»).

Un kyste dermoïde chez un nouveau-né (tératome néonatal, cysta dermoidea) est détecté dans 22 à 24,5% de tous les cas de tumeurs diagnostiquées et est le plus souvent localisé dans le pourcentage suivant:

Tératome sacrococcygien - 37-38%

Filles nouveau-nées, ovaires - 30-31%

Zone médiastinale - 4-5%

Localisation rétropéritonéale - 9-10%

Autres domaines - 3-4%

La plupart des dermoïdes se forment chez les filles, 4 fois plus souvent que chez les garçons.

Étant donné qu'un kyste dermoïde chez un nouveau-né se forme le plus souvent dans la région du sacrum, entre l'anus et le coccyx, un hémangiome traumatique peut se développer sur le site du néoplasme lors de l'accouchement. En outre, l'une des complications est que le dermoïde coccygien est principalement détecté chez les filles, tandis que la tumeur peut remplir la zone pelvienne, mais sans dommage ni perturbation du tissu osseux. Il convient de noter que 90% de ces tératomes sont déterminés même in utero, lorsqu'une femme enceinte subit une échographie entre 22-1 et 34-1 semaines. Une échographie ou une IRM montre un utérus trop élargi et une masse homogène est visible dans la région du sacrum. Pour les gros kystes fœtaux, l'obstétrique est indiquée par césarienne pour écarter d'éventuelles complications telles que la rupture du kyste.

Caractéristiques d'un kyste dermoïde chez un nouveau-né, en fonction de l'emplacement:

1. Le dermoïde des testicules chez les garçons nouveau-nés est presque 100% bénin, contrairement aux tératomes ovariens matures chez les filles. Il convient également de noter qu'une telle formation est très rare et est très probablement associée à un facteur héréditaire. Le kyste contient des composants sébacés, graisseux et épidermiques, cartilagineux, des éléments osseux en pratique chirurgicale jusqu'à présent. Un kyste dermoïde est détecté presque dès la première semaine après la naissance, moins souvent il est détecté à l'âge d'un an et demi. Habituellement, le dermoïde se développe et croît très lentement, il est observé et opéré le plus tôt possible, lorsqu'il atteint l'âge de 2-3 ans. Une chirurgie de préservation des organes est effectuée, le résultat et le pronostic sont sûrs à 100%.

2. Les formations dermoïdes de l'espace rétropéritonéal sont également déterminées à l'âge d'un an. Le plus souvent, de tels tératomes se forment chez les filles, la tumeur peut être assez grande - jusqu'à 4 à 5 centimètres, elle serre les organes voisins, l'enfant réagit en conséquence - pleure constamment, son estomac est tendu. Le dermoïde est bien défini par palpation, puis par échographie. L'opération n'est indiquée que dans le cas de grosses tumeurs, les petits kystes sont soumis à observation.

3. Le tératome dermoïde de la cavité buccale ou de la gorge (polype) est une formation bénigne qui peut être observée immédiatement dès la première semaine de naissance. Un tel dermoïde est localisé dans le dôme supérieur du pharynx, il se compose d'une capsule au contenu varié (particules rudimentaires, éléments de tissus embryonnaires). Le kyste peut être situé dans la région de la mâchoire, dans la zone de l'épignatus - le pharynx. Les petits dermoïdes de la bouche sont opérés lorsque l'enfant atteint l'âge de trois ans; les gros kystes peuvent être enlevés plus tôt, car le risque de complications est beaucoup plus élevé que les risques associés à la chirurgie.

4. Les dermoïdes du cerveau chez les nouveau-nés sont très rares, en règle générale, ils sont diagnostiqués à un âge plus avancé. Cela est dû au fait que les kystes dermoïdes se développent généralement lentement et que leur développement est asymptomatique. Une indication pour l'examen de la formation kystique peut être des pathologies congénitales du nouveau-né, des troubles endocriniens et d'autres anomalies identifiées pendant la période prénatale..

5. Le kyste ovarien dermoïde chez les filles est également diagnostiqué à un âge plus avancé. Chez les nouveau-nés, une maladie similaire survient sans manifestations cliniques. Les signes possibles incluent une hypertrophie abdominale anormale et des pleurs du bébé. Dans de tels cas, l'enfant est examiné pour des maladies du système digestif et des organes pelviens..

6. Le dermoïde sacrococcygien est déterminé au stade prénatal et est clairement visible immédiatement après la naissance. Les symptômes cliniques dépendent directement de l'emplacement du kyste - externe ou interne. Le kyste externe est généralement plus gros et peut même interférer avec le processus de naissance. La tumeur, située au milieu entre les fesses, est le plus souvent fusionnée au coccyx, avec un kyste externe-interne, une pression apparaît sur le rectum et la défécation est perturbée, la miction - incontinence urinaire et fécale. Le dermoïde coccygien est traité uniquement chirurgicalement et le plus tôt possible en raison du risque assez élevé d'inflammation, de suppuration et de malignité (évoluant vers une tumeur maligne). S'il n'y a pas de contre-indications strictes, l'opération est réalisée à partir de 2 mois.

Il convient de noter qu'un kyste dermoïde chez un nouveau-né est un phénomène très rare, car les tumeurs bénignes du sacrum ne se trouvent que dans un rapport de 1 à 26-27 000 naissances. Les formations dermoïdes sont considérées comme des tumeurs bénignes et ont un pronostic plutôt favorable avec leur élimination rapide.

Les kystes sont fréquents chez les enfants. Il peut avoir différents emplacements, tailles et contenus. Il existe de nombreux types de kystes, les kystes dermoïdes étant le plus souvent observés chez les enfants. Souvent, les médecins sont confrontés à un kyste cérébral chez un enfant, une maladie qui effraie beaucoup les parents. Considérez pourquoi un kyste se produit dans la tête d'un enfant, à quel point il est dangereux et quelles méthodes de traitement existent.

Kyste cérébral

Le kyste cérébral chez les enfants est diagnostiqué de plus en plus souvent. Les experts disent qu'à notre époque, environ 40% des nouveau-nés naissent avec cette pathologie. C'est une formation creuse remplie de liquide. Un tel kyste remplace la partie perdue du cerveau. Il est intéressant de noter que souvent une personne vit toute sa vie sans connaître cette pathologie. Dans beaucoup, un néoplasme est découvert accidentellement lors d'une imagerie par résonance magnétique ou calculée. Dans le même temps, dans certains cas, en l'absence de traitement rapide, le kyste devient la cause du développement d'une maladie grave, voire de la mort..

En fonction de la cause de la formation, on distingue les types suivants de kystes cérébraux:

  • Kystes du plexus choroïde. Ces formations font référence aux variantes de la norme, si elles se forment pendant la période de développement intra-utérin de l'enfant. Dans ce cas, ils ne présentent pas de danger pour la santé du bébé et disparaissent d'eux-mêmes. C'est bien pire si les kystes du plexus choroïde sont apparus après sa naissance, ce qui est associé aux maladies de la mère pendant la grossesse. Le plus souvent, leur développement est provoqué par le virus de l'herpès..
  • Kyste arachnoïdien. C'est une formation qui se produit entre les couches des membranes arachnoïdiennes (arachnoïdes) du cerveau et qui est remplie de liquide céphalo-rachidien. Dans la plupart des cas, ce type de kyste est diagnostiqué chez les garçons. Un kyste arachnoïdien congénital chez un enfant se forme à la suite de troubles de la croissance intra-utérine. Un kyste acquis peut apparaître après avoir souffert de maladies infectieuses et inflammatoires.
  • Kyste sous-épendymaire. La raison de la formation de ce kyste est appelée circulation sanguine insuffisante dans le cerveau. Pour cette raison, une carence en oxygène se développe dans les tissus cérébraux, et ils meurent, et une cavité kystique se forme à leur place. Il s'agit d'une pathologie assez grave qui nécessite une surveillance constante par un médecin..

Symptômes

Les petites formations ne se montrent généralement d'aucune façon. Un kyste hypertrophié situé dans le cerveau entraîne principalement une augmentation de la pression intracrânienne.

Chez les enfants de la première année de vie, la croissance d'un kyste s'accompagne de manifestations telles qu'une anxiété constante, une léthargie, des régurgitations fréquentes, une altération de la coordination des mouvements, des convulsions. En fonction de l'emplacement de la lésion, une augmentation de sa taille peut entraîner des paralysies et des convulsions. En conséquence, il y a une violation du développement physique et mental du bébé..

Chez les enfants plus âgés, une augmentation du kyste dans la partie occipitale provoque un dysfonctionnement du nerf optique. Les symptômes de cette condition sont une double vision, des éclairs de lumière, du brouillard ou des taches dans le champ de vision. Lorsqu'il est pressé par un kyste du cervelet, l'enfant développe des étourdissements, des acouphènes, une démarche tremblante, souvent des nausées matinales et des vomissements.

Diagnostique

Le diagnostic d'un kyste chez un enfant de la première année de vie, dont la fontanelle n'est pas encore fermée, peut être réalisé par échographie. Pour les enfants plus âgés, l'imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur est utilisée.

Traitement

Le traitement des kystes est nécessaire s'ils se développent. Si ces formations n'augmentent pas en taille, ne provoquent pas de symptômes douloureux, les experts recommandent uniquement leur observation constante par un médecin.

Le traitement de cette maladie peut être conservateur ou radical. Le traitement médicamenteux implique l'utilisation de médicaments qui peuvent éliminer les causes de la formation de kystes. Ces médicaments comprennent des médicaments qui dissolvent les adhérences, rétablissent l'apport sanguin. Dans le cas d'une cause infectieuse de formation de kystes, des médicaments antiviraux, antibactériens et immunomodulateurs sont prescrits à l'enfant.

La thérapie radicale est une intervention chirurgicale qui peut être réalisée avec endoscopie, pontage kystique et craniotomie.

Kyste dermoïde

Un kyste dermoïde est une formation bénigne qui contient des particules du derme, de l'épiderme, des glandes sébacées, des follicules pileux et des cheveux. Sa taille peut être différente - de la taille d'un pois à une noix. Chez l'adulte et l'enfant, un kyste dermoïde peut être situé dans la région temporale, la partie inférieure du cou, le cuir chevelu, sur le bord intérieur ou extérieur de l'orbite, le plancher de la bouche et dans la région du sacrum. Parfois, il est diagnostiqué dans les ovaires chez les filles et les testicules chez les garçons..

Le kyste dermoïde est congénital. Il se forme en raison d'une fusion incorrecte de différents tissus pendant la période de développement intra-utérin du fœtus..

Symptômes

En règle générale, les kystes dermoïdes sont asymptomatiques. Ce n'est que lorsqu'ils atteignent une grande taille qu'ils deviennent visibles. Les complications les plus courantes de ces formations sont la suppuration. Et seulement dans 8% des cas, ces kystes passent de bénins à malins.

4.38 sur 5 (8 Votes)

Les kystes dermoïdes orbitaux et périorbitaires sont fréquents dans l'enfance, causant 3 à 9% des masses orbitales. Ils représentent une anomalie du développement - chorique, se développant à partir des restes de l'ectoderme, avec le développement de l'orbite, détachée le long de la ligne de suture ou entourée de mésenchyme. Les kystes sont tapissés d'épithélium squameux stratifié kératinisant: les follicules pileux et les glandes sébacées se révèlent dans sa paroi. La rupture ou le drainage du kyste provoque des granulomes chroniques non spécifiques.

Les dermoïdes peuvent être superficiels ou profonds. Une variante du kyste dermoïde sont les dermoïdes conjonctivaux, qui se développent en arrière du septum de l'orbite. Le plus souvent, les enfants développent des dermoïdes superficiels.

a) Dermoides superficiels de l'œil et de l'orbite chez les enfants. Ils se manifestent souvent dans la petite enfance sous forme de néoplasme arrondi, généralement dans la marge temporale supérieure de l'orbite. Un quart d'entre eux se développe dans la partie médiale de l'orbite; ils peuvent être tapissés d'épithélium squameux stratifié. Les néoplasmes ne provoquent pas de douleur, sont indolores à la palpation, denses, ne fluctuent pas, souvent immobiles, fixés à l'os sous-jacent. Parce qu'ils sont généralement situés en dehors de l'orbite, le globe oculaire ne bouge pas..

Derrière le bord postérieur du néoplasme, le bord de l'orbite peut être palpé. Parfois, il est constaté de manière inattendue qu'un kyste dermoïde apparemment superficiel s'étend dans la fosse temporale, les régions postérieures de l'orbite ou même l'espace intracrânien. De tels dermoïdes "de type haltère" peuvent présenter des symptômes typiques de dermoides superficiels, mais ils sont en forme de sablier et s'étendent dans la fosse temporale, 1,5 à 34% de ces cas sont accompagnés d'un œdème de la région temporale. Très rarement, il existe une exophtalmie provoquée par des mouvements de mastication avec ou sans déficience visuelle (osclopsie de mastication), qui survient à la suite de la compression du muscle temporal lors de la mastication de kystes communiquant entre eux. La cellulite de l'orbite dans le contexte du passage fistuleux du dermoïde orbitaire a été décrite. Des kystes séparés de la fosse orbitale et temporale qui s'accompagnent les uns des autres sont également décrits..

Avec les études de rayonnement, les kystes dermoïdes ont une apparence caractéristique: avec la tomodensitométrie - la méthode la plus informative pour visualiser les changements osseux - une masse arrondie clairement délimitée est révélée, accompagnée d'un amincissement et d'une érosion douce de l'os sous-jacent. Souvent, la TDM et l'IRM révèlent le contenu d'une densité hétérogène. Chez 71% des 70 patients, le contenu de la densité de graisse a été détecté, sa présence à l'intérieur du kyste est considérée comme un signe diagnostique.

L'examen préopératoire visant à exclure les kystes profondément pénétrants est d'une grande importance. Si le kyste est petit, mobile et facilement palpable sur toute sa longueur, un examen radiologique peut ne pas être nécessaire; pour les gros kystes aux bords profonds indistincts, la meilleure méthode de diagnostic est la tomodensitométrie ou l'IRM avec une épaisseur de tranches de 2 mm à travers le néoplasme, de préférence en projection coronale.

L'excision des kystes dermoïdes superficiels est relativement simple. Nous préférons effectuer cette opération à l'âge de cinq ans pour éviter une rupture accidentelle ou des épisodes d'inflammation dus à une fuite spontanée de contenu. L'incision peut être faite directement au-dessus, au-dessus, en dessous ou à travers le sourcil. Après une incision dans un pli cutané ou un retrait endoscopique, des cicatrices postopératoires moins visibles subsistent. Bien qu'il soit souhaitable d'enlever un kyste intact, la rupture peropératoire n'est pas catastrophique si le kyste entier et son contenu sont soigneusement retirés.

La décompression du kyste peut être effectuée pour isoler l'os sous-jacent. Une paroi de kyste incomplètement enlevée ou des restes de son contenu peuvent provoquer une réaction inflammatoire chronique avec la formation d'un tractus fistuleux et des sécrétions persistantes. La rupture d'un kyste avec des signes prononcés d'inflammation n'a été observée que chez quatre des 17 patients avec rupture d'un kyste: une réaction lipogranulomateuse non spécifique a été plus souvent observée.

Un accès neurochirurgical peut être nécessaire pour une excision complète et sûre des dermoïdes «haltères» s'étendant dans la cavité crânienne..

b) Dermoides profonds de l'œil et de l'orbite chez les enfants. Ils se manifestent à l'adolescence et à l'âge adulte, augmentant progressivement en taille et provoquant le déplacement du contenu de l'orbite; ils apparaissent de la même manière chez les nourrissons. Habituellement, seule la marge antérieure lisse et arrondie de la lésion peut être palpée, bien qu'elle puisse s'étendre jusqu'au sommet de l'orbite. Le néoplasme peut ne pas être palpable du tout. Les symptômes les plus courants sont l'exophtalmie et / ou le déplacement du globe oculaire, mais il peut également y avoir des troubles de la mobilité oculaire, des troubles visuels et de la douleur. Les kystes dermoïdes peuvent se développer dans l'épaisseur du muscle droit externe ou s'y fixer.

Les données de tomodensitométrie pour les dermoïdes profonds sont les mêmes que pour les dermoïdes superficiels, à l'exception des défauts fréquents de la paroi orbitaire de forme irrégulière, ainsi que de la sclérose, du pétoncle irrégulier et de la dentelure de l'os sous-jacent. Dans les parois des gros kystes dermoïdes, des calcifications de forme irrégulière de type "coquille d'oeuf" peuvent se former.

Le traitement des dermoïdes profonds peut être difficile car une excision complète de la lésion est nécessaire pour éviter les complications. L'examen clinique et radiologique préopératoire est d'une grande importance dans le choix de la bonne approche chirurgicale; les options d'accès comprennent une orbitotomie antérieure et latérale combinée ou une marginotomie focale. Bien que l'on pensait auparavant qu'il serait préférable de retarder la chirurgie jusqu'à ce que la croissance osseuse s'arrête, ce retard peut ne pas contribuer au bon développement des os du visage..

c) Dermoïde de la conjonctive. La moitié des dermoïdes conjonctivaux se manifestent généralement chez les adolescents et les adultes, sont localisés dans la partie médiale et sont associés au méat lacrymal. Ils ne sont pas fixés aux os de l'orbite, ils sont tapissés d'un épithélium conjonctival typique contenant des cellules caliciformes et des structures accessoires; le contenu du kyste est muqueux ou mixte. Traitement - excision complète.

(A) Kyste des sourcils dermoïde superficiel typique chez un garçon de 18 mois.
L'examen n'a pas révélé la croissance du néoplasme dans l'orbite, bien que pendant l'opération un petit processus ait été trouvé pénétrant dans l'os (B).
Il était isolé et cautérisé. Le kyste est complètement enlevé.
(A) Au cours de plusieurs années, ce garçon de 10 ans avait une masse de la paupière supérieure gauche progressivement élargie..
(B) L'IRM pondérée en T1 montre qu'elle est localisée dans la région antérieure et que son contenu correspond en densité au tissu adipeux orbitaire.
(B) coupe coronale montre que le néoplasme forme une impression sur le globe oculaire. Il a été complètement excisé et s'est avéré être un kyste dermoïde..
L'opération de retrait du dermoïde "haltère".
L'os dans la zone de «constriction» a été réséqué.
(A) Dermoïde de l'orbite.
(B) L'IRM révèle un néoplasme rétrobulbaire dans la partie latérale de l'orbite gauche.

Une maladie telle qu'un kyste est un trouble pathologique du corps, avec la formation de cavités avec une paroi. Le développement de la tumeur se produit dans différents organes et pour différentes raisons.

L'un des types de croissance kystique est un kyste dermoïde. Cette tumeur bénigne est formée de couches germinales contenant des particules de peau, de dents, de follicules pileux, d'ongles, de glandes sébacées et de cellules pigmentaires.

Le tératome a le plus souvent des dimensions de 5 à 7 cm, mais il y a souvent des cas où il peut atteindre plus de 15 cm de diamètre.

À quoi ressemble un kyste dermoïde, la photo s'affiche assez clairement.

Le plus souvent, il a une forme arrondie et une jambe avec laquelle il est attaché à l'organe. Avec la croissance du tératome, il s'allonge.

Les raisons du développement de kystes

Il existe de nombreuses raisons à la formation de kystes chez un enfant. Certains d'entre eux sont associés à une perturbation de la circulation normale du liquide interstitiel et au blocage du canal glandulaire.

Ces cavités sont appelées kystes de rétention; ils sont généralement localisés dans les glandes mammaires, salivaires, sébacées, ainsi que dans le pancréas et les glandes thyroïdiennes.

Un kyste chez un nourrisson peut être causé par:

  • conditions génétiques;
  • divers types d'infections;
  • dysfonctionnement des organes de l'embryon en développement;
  • défauts dans les cellules;
  • conditions inflammatoires chroniques.

Le plus souvent, un kyste dermoïde est une pathologie congénitale. Il provoque son développement, une violation des processus d'embryogenèse.

En conséquence, chez l'homme, les tissus cutanés ne se développent pas correctement ensemble. Dans de rares cas, une telle maladie peut provoquer une perturbation hormonale..

S'il est présent, un kyste trichodermique peut également se développer. Il s'accompagne d'un blocage du canal excréteur de la glande avec du sébum, ce qui conduit à l'apparition et à la croissance de néoplasmes.

Quels sont les types de tumeurs chez un nouveau-né?

Parmi le grand nombre de formations kystiques dans les tissus du cerveau humain, seules certaines d'entre elles sont capables d'affecter les tissus du cortex cérébral du nouveau-né.

Sur la base des résultats d'études et de nombreuses années d'étude du problème des petits kystes dans la tête d'un nouveau-né, les médecins distinguent aujourd'hui plusieurs types principaux de tumeurs qui apparaissent en raison de blessures à la naissance ou d'infections virales dans le cerveau d'un nourrisson..

Kyste arachnoïdien

Selon les médecins, un kyste arachnoïdien chez un nourrisson dans la tête est le plus fréquent. Une telle formation kystique peut apparaître à la fois pendant le développement embryonnaire et après l'accouchement en raison de dommages mécaniques aux tissus du cortex..

Qu'est-ce qu'un kyste dans la tête d'un nouveau-né? La tumeur est caractérisée par le fait qu'elle ne se résout pas d'elle-même et peut provoquer le développement de perturbations dans le travail de diverses parties du cerveau de l'enfant.

La cause de l'apparition d'un tel kyste peut être à la fois des affections inflammatoires ou bactériennes et des lésions des tissus de la membrane arachnoïdienne lors de l'accouchement. Quand un kyste dans la tête des nouveau-nés disparaît-il? Ils peuvent commencer à traiter une telle tumeur dès les premiers jours après la naissance d'un enfant..

Il vaut la peine de dire qu'un kyste de ce type, s'il n'est pas exposé à l'influence étrangère de bactéries ou à une inflammation chronique, diminue rapidement de taille et disparaît.

Tumeur cérébrale

Un kyste cérébral dans la tête d'un nouveau-né est extrêmement rare. Quant aux raisons, dans le cas d'une maladie à kyste de la tête d'un nouveau-né, les raisons de son développement sont associées à un traumatisme du tissu cérébral.

La tumeur apparaît en raison de graves violations intracrâniennes de l'intégrité des tissus de la matière grise du cerveau.

En règle générale, ces tumeurs chez les nouveau-nés entraînent le développement de nombreuses pathologies et anomalies du développement. Ils peuvent également provoquer une paralysie ou une insuffisance cardiaque congénitale..

En fonction de son emplacement, un kyste de ce type provoque souvent une déficience visuelle ou auditive chez un nourrisson, des dysfonctionnements de l'appareil musculo-squelettique ou de la parole, ce qui entraîne la nécessité d'un traitement et d'une récupération à long terme..

Kyste collodial

Le kyste collodial dans la tête d'un nouveau-né apparaît aux premiers stades de développement de l'utérus en raison de pathologies de développement génétiquement déterminées ou de la présence de maladies chroniques congénitales dans le corps d'une femme.

Les conséquences des kystes collodiaux dans la tête d'un nouveau-né peuvent également être exprimées par les problèmes les plus dangereux..

Tumeur dermoïde

Les tumeurs cérébrales néonatales dermoïdes sont rares mais dangereuses. Les causes d'un kyste dans la tête d'un nouveau-né de ce type sont principalement associées à la fermeture et aux déformations des cellules souches, qui sont conçues pour former le visage de l'enfant, dans le corps cérébral.

Les conséquences d'un kyste dans la tête chez les nouveau-nés sont également dangereuses. En raison des particularités de croissance et de formation, une telle tumeur est considérée comme extrêmement pathogène et toxique..

En règle générale, un enfant atteint d'un kyste dermoïde ne vit pas jusqu'au terme du travail ou naît avec des lésions incompatibles du tissu cérébral.

Ophol pinéale

Un kyste dans la tête d'un nouveau-né de ce type apparaît dans le cerveau de l'enfant en raison d'un dysfonctionnement de la glande pinéale. Les formes primaires de kystes de la région pénienne du cerveau ne sont ni dangereuses ni pathogènes pour la vie et le tissu cérébral.

Le traitement d'un kyste chez un nouveau-né dans la tête n'est pas non plus assez compliqué. Au cours des premiers mois après l'accouchement, les enfants atteints de telles tumeurs se rétablissent rapidement et reviennent à la normale..

Dans de rares cas, un kyste pinéal dans la tête d'un nouveau-né ne peut pas être diagnostiqué même dans les premiers stades de croissance. À l'avenir, un kyste pinéal peut provoquer l'apparition d'inflammations, de maux de tête ou de troubles du sommeil.

Afin d'éviter une évolution négative du scénario, un kyste dans la tête d'un nouveau-né doit être régulièrement surveillé par tomodensitométrie ou IRM.

Inscrivez-vous pour un rendez-vous:

Les kystes bénins sont causés par des voies respiratoires obstruées et d'autres sécrétions naturelles du corps. Cependant, certains kystes chez les enfants sont des tumeurs ou se forment dans des tumeurs. Ils deviennent un danger potentiel et indiquent un cancer chez les enfants..

Il existe trois kystes les plus dangereux:

  1. Kyste dermoïde ou épidermoïde.
  2. Kyste de la fente Gill.
  3. Keratokista.

Symptômes

En règle générale, un petit dermoïde ne se manifeste pas cliniquement, cela est dû à son développement et à sa localisation lents. Fondamentalement, les symptômes d'un kyste dermoïde commencent à être perceptibles lorsque la formation augmente de plus de 5 à 10 centimètres, suppure, enflamme ou provoque une pression sur les organes voisins, moins souvent elle se manifeste comme un défaut esthétique. Le plus souvent, les symptômes d'un kyste dermoïde sont visibles si le néoplasme est localisé sur le cuir chevelu, il est difficile à manquer, en particulier chez les enfants. Dans d'autres cas, le dermoïde est diagnostiqué par examen accidentel ou planifié ou par exacerbation, suppuration, torsion des kystes.

Kyste ovarien dermoïde. Diagnostique

Comme déjà mentionné, la détection de la présence d'une tumeur se produit lors d'un examen manuel par un gynécologue. Mais, malgré le diagnostic, il ne suffit pas que le médecin établisse le type de kyste uniquement par un examen. Par conséquent, le patient est envoyé pour subir une série d'examens..

Les kystes dermoïdes superficiels sont diagnostiqués à l'examen. Parfois, une tomodensitométrie est nécessaire pour déterminer l'étendue de leur infiltration..

Cela est particulièrement vrai du kyste dermoïde situé dans la zone du visage: de telles tumeurs ont la capacité de se développer dans les couches profondes des tissus mous ou des sinus nasaux.

Dans le cadre de la confirmation du diagnostic, une biopsie du néoplasme est réalisée.

Il est très important de diagnostiquer un kyste dermoïde en temps opportun. Pour cela, différentes techniques peuvent être appliquées..

Tout dépend de l'endroit où une telle tumeur s'est formée. S'il est situé dans le médiastin, il est nécessaire de subir une tomographie et une pneumomédiastinographie.

Lorsqu'il y a un soupçon que le dermoïde est localisé dans la cavité abdominale, le médecin l'envoie pour une échographie. Si la tumeur est sur la tête, une radiographie est effectuée.

Sur la photo, les dermoïdes ressemblent à des dépressions et des défauts dans les os du crâne et sont caractérisés par des contours lisses. Au cours du diagnostic, les éléments suivants peuvent également être utilisés:.

  • échotomographie;
  • cartographie Doppler couleur;
  • CT scan;
  • laparoscopie.

Si, lors du diagnostic, un kyste dermoïde est détecté chez un patient, un traitement est prescrit. Aujourd'hui, la méthode la plus efficace est l'intervention chirurgicale. Il est prescrit aux enfants à partir de 5 ans et plus, ainsi qu'aux adultes qui n'ont aucune contre-indication aux opérations sous anesthésie..

Analyse des marqueurs tumoraux

Il est également nécessaire de passer une analyse de la présence de marqueurs tumoraux dans le sang. Le patient subit la procédure standard de don de sang à partir d'une veine. Sur la base des résultats de l'analyse, la présence de cellules cancéreuses dans le sang et leur spécificité sont déterminées.

Traitement avec des remèdes populaires

Le traitement d'un kyste dermoïde en Israël consiste en son ablation chirurgicale: la capsule du kyste est ouverte, le contenu est évacué. L'opération est planifiée et après son achèvement, le patient ne nécessite généralement pas d'hospitalisation.

Dans de telles situations, l'ablation d'un kyste dermoïde en Israël est effectuée à l'aide du matériel médical le plus moderne et avec la participation de médecins ayant suivi une formation professionnelle spéciale:.

Conséquences de l'opération

Si un kyste est détecté et enlevé à un stade précoce, les conséquences de la chirurgie sont insignifiantes et après quelques semaines, la femme commence à mener une vie normale. Cependant, il existe des cas, principalement si le néoplasme a commencé, lorsque les conséquences de la maladie sont très graves:

- il est possible de développer une rechute avec retrait partiel ou incomplet du «sac»;

La prévention

Un kyste dermoïde est une maladie congénitale causée par une altération du développement fœtal au cours de la période embryonnaire. Au cours de la dernière année, le pourcentage de patients atteints de kystes dermoïdes a doublé.

Peut-être que l'influence de l'environnement joue un grand rôle dans ce mode de vie, ou dans le mauvais mode de vie d'une femme enceinte, dont le fœtus souffre par la suite de cette maladie.

Il est très difficile de déterminer la présence d'une inflammation avant l'apparition de la maladie. C'est pourquoi il n'y a pas de prophylaxie pour empêcher le développement de kystes..