Principal
Angiome

Quand et à qui la pruche aide-t-elle

La pruche est une plante vénéneuse qui pousse presque partout. Il a beaucoup d'autres noms: gorigolov, persil de chien, tronc creux, toxique, oméga.

En médecine traditionnelle, la teinture de pruche est utilisée depuis longtemps pour traiter les tumeurs malignes. Et maintenant, malgré la disponibilité d'agents antinéoplasiques modernes, de nombreux patients cancéreux ont recours à cet agent. En raison de sa forte toxicité, l'utilisation de la teinture de pruche en médecine officielle est interdite. Les "guérisseurs" donnent un faux espoir de guérison aux personnes qui ont perdu espoir, en parlant des propriétés miraculeuses de la teinture de pruche, tout en gardant le silence sur le nombre de morts par cette méthode.

Comment se produit l'intoxication par la pruche?

La toxicité de la pruche est associée à la teneur élevée en alcaloïde konyine, qui est un poison à action neurotoxique..

La koniine est rapidement absorbée du tractus gastro-intestinal dans la circulation sanguine, se propage dans tout le corps et provoque la paralysie des terminaisons nerveuses motrices et sensorielles, ainsi que des lésions du système nerveux central, qui se manifestent d'abord par son excitation excessive, puis par une oppression aiguë..

En réponse à l'action du poison, le système immunitaire est également activé - une partie de l'effet anticancéreux de la pruche est principalement associée à la réponse immunitaire. De plus, les tissus des tumeurs malignes ont un métabolisme accru, de sorte qu'ils accumulent le poison en eux-mêmes plus rapidement et à une concentration plus élevée que les tissus sains. Le mécanisme d'action des agents chimiothérapeutiques officiels est basé sur cela, ainsi que du venin de pruche.

L'élimination de la douleur lors de la prise de la pruche est associée à la capacité de la konyine à bloquer la transmission d'une impulsion nerveuse - c'est-à-dire que la cause de la douleur n'est pas éliminée, mais seulement la capacité de la percevoir.

Une "stimulation" systématique du système immunitaire avec la teinture de pruche conduit rapidement à son épuisement, ce qui affaiblit les défenses de l'organisme. Cela devient la raison de l'activation de la croissance du cancer et de l'exacerbation d'autres maladies..

La teinture de pruche est très toxique. Chez un patient affaibli, même quelques gouttes peuvent entraîner la mort. Il a un effet toxique prononcé non seulement sur le système nerveux, mais également sur le foie, les reins et le système cardiovasculaire..

Symptômes

L'intoxication à la pruche est caractérisée par:

  • la nausée;
  • vomissement;
  • douleurs abdominales, souvent de nature spastique;
  • la diarrhée;
  • hypersalivation;
  • démangeaisons de la muqueuse buccale;
  • paresthésie;
  • mal de crâne;
  • vertiges;
  • pupilles dilatées;
  • déficience auditive et visuelle;
  • pâleur de la peau;
  • arythmie tachycardique;
  • dyspnée expiratoire;
  • contractions musculaires.

En cas d'empoisonnement mineur, les symptômes de lésions des organes du système digestif apparaissent. Ils surviennent généralement dans les 1 à 2 heures suivant la prise de la teinture de pruche. Chez les personnes présentant une hypersensibilité au poison, les symptômes apparaissent beaucoup plus tôt, après 15-30 minutes.

Pour une intoxication sévère, le tableau clinique de la paralysie ascendante est caractéristique. Premièrement, les patients développent une faiblesse dans les membres inférieurs, se transformant progressivement en paralysie. Ensuite, les groupes musculaires supérieurs, y compris les muscles respiratoires, sont entraînés dans le processus pathologique. Le patient perd la capacité d'avaler. La tachycardie est remplacée par la bradycardie. La respiration devient superficielle. Dans le contexte d'une augmentation de l'insuffisance cardiovasculaire et respiratoire, la mort peut survenir.

Premiers soins en cas d'intoxication par la pruche

Si des signes d'intoxication par la pruche apparaissent, vous devez immédiatement commencer à prodiguer les premiers soins..

Pour éviter une nouvelle absorption du poison de l'estomac, il doit être lavé. Le patient reçoit environ un demi-litre d'eau à boire avec l'ajout d'huile d'olive ou de tournesol, puis il provoque des vomissements, irritant la zone située près de la racine de la langue. Cette procédure est catégoriquement contre-indiquée chez les jeunes enfants et les personnes inconscientes.!

Après cela, le patient doit prendre du charbon actif à raison de 3 à 4 comprimés pour 10 kg de poids corporel. Au lieu du charbon actif, vous pouvez utiliser Filtrum STI, Smecta, Polysorb.

La victime doit être couchée et bien recouverte d'une couverture. Les fenêtres doivent être ouvertes pour fournir de l'air frais et faciliter la respiration.

Assurez-vous de boire autant de liquide riche en tanin que possible (décoction d'écorce de chêne, café, thé fort).

Lorsque des soins médicaux sont nécessaires?

L'intoxication par la pruche, quelle que soit sa gravité, est à la base d'une attention médicale urgente.

Les victimes sont traitées dans les services de toxicologie. Le traitement de l'intoxication par la pruche est symptomatique, car il n'y a pas d'antidote à la coniine.

On prescrit aux victimes de l'acide chlorhydrique à 5% par voie orale et un laxatif salin est administré. Pour accélérer l'élimination du poison, la diurèse forcée est montrée. Avec une augmentation de l'insuffisance respiratoire, des analeptiques respiratoires sont utilisés et, s'ils sont inefficaces, la question du transfert du patient en ventilation artificielle est résolue. Le développement d'une crise nécessite un traitement anticonvulsivant (Sibazon, sulfate de magnésium).

Les antiarythmiques tels que le procaïnamide sont administrés par voie intraveineuse pour restaurer la fréquence cardiaque.

Conséquences possibles

L'intoxication à la pruche de degré léger avec un traitement rapide se termine généralement en toute sécurité.

L'intoxication par la pruche est très dangereuse pour les femmes enceintes. En eux, il peut provoquer le développement de pathologies fœtales et provoquer une fausse couche spontanée..

Chez les enfants, l'intoxication par la pruche est particulièrement difficile, ce qui est associé à une sensibilité accrue du corps de l'enfant aux substances toxiques.

Une complication de l'intoxication par la pruche peut être la pneumonie, l'hépatite toxique et la néphrite..

L'intoxication sévère de la pruche, même avec un traitement rapide, se termine souvent par la mort dans un contexte de paralysie ascendante, d'insuffisance respiratoire et cardiovasculaire.

La prévention

Pour éviter l'empoisonnement de la pruche, des travaux sanitaires et éducatifs doivent être menés avec la population, en particulier parmi les personnes souffrant de maladies oncologiques et leurs proches. Actuellement, les médecins disposent d'un énorme arsenal de médicaments de chimiothérapie modernes qui sont beaucoup plus efficaces et sûrs à utiliser que la pruche..

Il est également nécessaire d'expliquer systématiquement aux enfants les règles de comportement dans la nature. Ils doivent être conscients qu'il est inacceptable de consommer des produits à base de plantes à l'insu des adultes. En dehors de la ville, les enfants ne doivent pas être laissés sans l’attention de leurs parents..

Formation: diplômé de l'Institut médical d'État de Tachkent, spécialisé en médecine générale en 1991. A suivi des cours de recyclage à plusieurs reprises.

Expérience de travail: anesthésiste-réanimateur de la maternité de la ville, réanimateur du service d'hémodialyse.

Les informations sont généralisées et fournies à titre informatif uniquement. Au premier signe de maladie, consultez votre médecin. L'automédication est dangereuse pour la santé!

Hemlock: propriétés médicinales et utilisation, avis

Les critiques, les propriétés médicinales et les contre-indications de la pruche méritent l'attention de tout partisan de la phytothérapie. C'est une herbe qui ressemble au persil. La plante a gagné sa distribution en médecine alternative en raison du contenu d'une masse de substances utiles.

Composition chimique de la pruche

La pruche est une plante bisannuelle appartenant à la famille des parapluies. Sur le territoire de la Russie, il est représenté en Sibérie occidentale et dans le Caucase. La pruche est considérée comme une mauvaise herbe. Il pousse dans les décharges, le long des routes, dans les potagers et sur les pentes des ravins. La tige de la plante peut atteindre 180 cm de hauteur. Il a des feuilles lancéolées et allongées..

La composition chimique de l'herbe comprend les substances suivantes:

  • kaempferol;
  • les alcaloïdes;
  • acide caféique;
  • quercitine;
  • conhydrine;
  • vitamine C;
  • acides organiques;
  • tanins;
  • huiles fixes;
  • flavonoïdes;
  • les acylglycérols;
  • bêta-carotène;
  • méthylconiine;
  • conicéine.

Dans certaines circonstances, les propriétés médicinales de l'herbe se transforment en effets toxiques. Cela est dû à la teneur en coniène. Lorsqu'il est ingéré en grande quantité, il paralyse les terminaisons nerveuses.

Quelle est l'utilisation de la pruche

Dans la plupart des cas, la pruche présente des propriétés médicinales anticonvulsivantes et analgésiques. Il est capable de tonifier le corps et de stimuler l'activité du système immunitaire. À des fins médicinales, la partie broyée de la plante est principalement utilisée. Les propriétés bénéfiques les plus importantes de l'herbe comprennent:

  • effet antiseptique;
  • accélération des processus régénératifs;
  • effet antitumoral;
  • action antispasmodique;
  • élimination de la toux;
  • restauration du métabolisme;
  • abaisser la tension artérielle;
  • élimination de l'excès de liquide du corps;
  • effet cicatrisant;
  • augmenter les défenses de l'organisme.

Parfois, des herbes médicinales sont utilisées pour restaurer les niveaux hormonaux. Pour les hommes, il est souvent prescrit pour le traitement de la prostatite et de l'infertilité. Dans la tuberculose, les substances médicinales qui la composent contribuent à la décharge des expectorations et ont un effet antispasmodique. Une propriété unique de la plante est d'aider à résorber les polypes et les formations kystiques..

Dommages à la pruche

L'herbe peut avoir des effets à la fois bénéfiques et nocifs. Tout dépend du dosage. En petites quantités, les substances qui le composent ont un effet thérapeutique. Le dépassement de la dose peut entraîner une intoxication et un décès supplémentaire. Par conséquent, il est extrêmement important d'utiliser l'herbe en quantités strictement limitées. Les signes d'intoxication médicamenteuse comprennent:

  • violation du réflexe de déglutition;
  • augmentation de la salivation;
  • vomissements et nausées;
  • convulsions;
  • excitation accrue:
  • paralysie des terminaisons nerveuses.

Une intoxication végétale peut également se produire par inhalation de son odeur. Cela se produit lors de la collecte des matières premières. Pour éviter que cela ne se produise, il est recommandé de faire des pauses et d'essayer de ne pas inhaler le parfum. Les propriétés toxiques de la plante en cours de thérapie thérapeutique sont réduites à l'aide d'une décoction d'origan.

Indications pour l'utilisation de la pruche

Les méthodes de traitement de la pruche sont utilisées en présence de problèmes graves. Il est fortement déconseillé d'utiliser de l'herbe sans raison. En médecine alternative, la teinture d'alcool et la décoction à base de plantes sont largement utilisées. Leurs propriétés sont efficaces contre les maladies suivantes:

  • thrombophlébite;
  • formations ulcéreuses;
  • phlébévrysme;
  • rhumatisme;
  • tuberculose;
  • maladies du système génito-urinaire;
  • arthrose;
  • hypotension;
  • maladies articulaires;
  • pathologie du système nerveux;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • trouble des selles.

Contre-indications à la pruche

Avant de pratiquer la phytothérapie, il est important de considérer les contre-indications. Cela fournira une protection contre les effets secondaires. Les propriétés de l'herbe ne se manifestent pas de la meilleure façon dans les cas suivants:

  • anémie;
  • être dans un état épuisé;
  • chutes fréquentes de la pression artérielle;
  • l'intolérance individuelle;
  • insuffisance cardiaque;
  • maladie du rein;
  • dysfonctionnement hépatique.

Façons d'utiliser la pruche

Les dérivés à base de plantes peuvent être pris par voie orale et appliqués localement sur la peau. Et en fait, et dans un autre cas, ce sera efficace. La forme posologique la plus courante est la teinture d'alcool. L'huile, les décoctions et les infusions sont également demandées. La teinture d'alcool est prise par voie orale ou utilisée pour le frottement et les compresses. L'huile est imprégnée de tampons destinés à une administration vaginale ou rectale.

La teinture d'alcool est préparée pendant 2 à 4 semaines. Les feuilles et les tiges avec des inflorescences sont utilisées comme matières premières. Ils sont versés dans un bocal en verre et versés avec de la vodka. Elle est secouée chaque jour. Il n'est pas recommandé d'ouvrir le couvercle. Avant utilisation, le remède doit être filtré.

Pour la préparation de l'infusion 1 cuillère à soupe. l. les matières premières séchées sont versées dans 1 cuillère à soupe. eau chaude. Le processus de cuisson prend 2-3 heures. Il est conseillé de filtrer la perfusion avant de prendre.

L'utilisation de la pruche en médecine traditionnelle

En médecine non traditionnelle, la pruche est utilisée même pour des maladies assez graves. Pour chaque cas, un schéma thérapeutique spécifique est fourni. Il est important d'observer la posologie et la fréquence de prise du médicament. Habituellement, ils utilisent de la teinture de pruche à l'intérieur. Pour les hémorroïdes et la goutte, le remède est utilisé par voie transdermique.

Le traitement de la pruche selon la «méthode du tsar» aide à lutter contre le cancer. La phytothérapie est pratiquée en complément du traitement principal. Il s'agit d'activer les défenses de l'organisme en introduisant une petite dose de poison. Cela est particulièrement vrai après la chimiothérapie. Dans la lutte contre l'oncologie, une teinture d'alcool est utilisée. Le principe principal est d'augmenter la posologie d'une goutte par jour. Lorsqu'il atteint 40 gouttes, il est nécessaire de réduire le dosage de la même manière. La réception est effectuée une heure avant les repas.

Traitement du kyste de la pruche

Les propriétés médicinales de la plante permettent de l'utiliser pour éliminer les formations kystiques sur les reins. La teinture est utilisée comme traitement supplémentaire. Il produit un léger effet diurétique. Dans le même temps, les substances de l'herbe contribuent à la résorption des néoplasmes et éliminent les toxines. Au total, le cours de traitement dure 2-3 mois. Le dosage est sélectionné individuellement.

Traitement de la pruche des fibromes

La pruche pour les femmes est souvent prescrite afin d'éliminer les maladies du système reproducteur. Il fait un excellent travail avec les fibromes. Mais pour obtenir le résultat souhaité, vous devez utiliser simultanément le traitement traditionnel.

Le néoplasme a une nature bénigne d'origine et se produit sous l'influence d'hormones. Pour l'éliminer, la teinture de pruche est prise par voie orale. 10 gouttes du médicament sont diluées avec 2 cuillères à soupe. l. l'eau. Après une semaine, la dose unique est augmentée à 15 gouttes. La durée du traitement est de 2 semaines..

Traitement de la mastopathie fibrokystique avec la pruche

La mastopathie fibrokystique s'accompagne de l'apparition de néoplasmes dans les glandes mammaires. Dans une combinaison de circonstances défavorable, ils sont capables de se transformer en tumeur cancéreuse. Par conséquent, il est impératif de résoudre le problème à un stade précoce..

La teinture de pruche aide à réduire la douleur, mais les médicaments jouent un rôle fondamental dans l'efficacité du traitement. La teinture se prend en 5 gouttes pendant 3 semaines.

Traitement de l'intestin par la pruche du virus de l'herpès

La teinture à base de plantes a des propriétés antivirales, ce qui la rend efficace contre l'herpès dans les intestins. Il peut concurrencer les drogues. Mais les médecins recommandent d'utiliser les deux méthodes en même temps. La teinture se boit 2 fois par jour, 4 gouttes, après les avoir dissoutes dans 50 ml d'eau. La réception est effectuée avant les repas.

Règles de collecte et de stockage de la pruche

Une riche odeur de "souris" pendant la floraison témoigne de la possibilité de récolter la plante. Il devient plus intense de la fin juin au début juillet. Lors du processus de collecte des matières premières, il est conseillé d'utiliser des ciseaux. Les experts recommandent d'alcooliser la plante immédiatement après la coupe. Les graines de pruche sont récoltées plus tard - d'août à septembre. Il est impératif d'utiliser des gants en caoutchouc. Après avoir collecté les matières premières, les mains sont soigneusement lavées avec un nettoyant.

L'herbe doit être séchée dans un endroit sombre avec une bonne ventilation. À ces fins, vous pouvez utiliser le grenier. En l'absence d'air frais dans la pièce, des substances toxiques émanant de la pruche peuvent s'accumuler. Ils peuvent provoquer de la confusion et des maux de tête..

Conservez l'herbe séchée dans un récipient hermétiquement fermé. Un bocal en verre est une excellente option. Il est important de ne pas placer de nourriture à proximité immédiate. La zone de stockage des matières premières doit être hors de portée des enfants. Il est conseillé de conserver la teinture alcoolisée au réfrigérateur. La durée de conservation des matières premières récoltées est de 2 ans. Après le temps spécifié, les propriétés médicinales de l'herbe sont neutralisées.

Conclusion

Les critiques, les propriétés médicinales et les contre-indications de la pruche indiquent qu'il faut être prudent lors de son utilisation. La nature de l'effet sur le corps dépend directement de la posologie. Par conséquent, il est extrêmement important de l'observer..

Herbe de pruche: propriétés médicinales et contre-indications

En analysant les propriétés médicinales et les contre-indications de la pruche, on peut comprendre qu'avec le dosage correct et en tenant compte des restrictions d'utilisation, les préparations de cette plante ont un bon effet cicatrisant même en cas de maladies graves..

Description et composition

La pruche maculée (Conium maculatum), peu exigeante pour le sol, a une vaste zone de croissance - Asie, Afrique du Nord, Europe. Appartient à la famille des parapluies (Apiaceae). Cette herbe de deux ans porte un certain nombre d'autres noms - puzzle, persil sauvage, angélique. Vous pouvez également trouver des noms tels que whistle, stinker.

La tige de la pruche est mouchetée (tachetée) est haute avec de nombreuses taches. Il a une racine en forme de fuseau avec une teinte blanchâtre. Les feuilles sont alternes et ressemblent à du persil. Les petites fleurs blanches sont collectées dans une inflorescence - un parapluie qui, après la maturation des graines, ressemble à l'aneth ou à l'anis. La période de floraison est de juin à juillet. La maturation des graines a lieu à la fin de l'été.

Possédant de nombreuses qualités médicinales connues depuis l'Antiquité, la pruche nécessite une manipulation soigneuse, car elle est un représentant hautement toxique de la flore. Il contient les substances suivantes.

  • Huile grasse avec glycérides de deux acides dans la formule développée - pétrosélidique et pétrosélinique;
  • Alcaloïdes qui déterminent les qualités toxiques de la pruche. La propriété toxique la plus forte est la viande de cheval. Sont également présentés la pseudoconhydrine, la méthylconiine, la coniceine, la conhydrine. La plus grande quantité d'alcaloïdes se trouve dans les fruits et les graines (environ 2%). On les trouve dans les feuilles (≈ 0,1%) et les fleurs (environ 0,24%).
  • Acide caféique.
  • Quercétine trouvée dans les fleurs. Possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.
  • Huile essentielle.
  • Kaempferol, qui fait partie des fleurs. Il a un effet fortifiant sur les vaisseaux sanguins et favorise l'élimination des toxines.

La pruche est récoltée pendant la saison de floraison. Lors de la collecte, assurez-vous de porter des gants en caoutchouc pour vous protéger de l'empoisonnement. Utilisé pour le séchage et une utilisation ultérieure dans la préparation de compositions médicinales toute la partie aérienne.

Ce qui guérit la pruche?

De nombreuses propriétés médicinales de la pruche sont basées sur sa capacité à fournir des effets anti-inflammatoires, analgésiques, renforçant l'immunité et anticonvulsivants..

Dans les premiers stades, la pruche est utilisée pour le cancer, en raison de son activité antitumorale. Les préparations créées à partir de sa partie aérienne ont gagné en popularité en raison de toute une gamme de qualités curatives utiles:

  • permettent aux plaies de guérir plus rapidement, car elles ont des propriétés antiseptiques;
  • sont des diurétiques efficaces;
  • soulager la nervosité, agir de manière apaisante;
  • avoir un effet antispasmodique rapide.

Parmi les propriétés médicinales de la pruche, il faut également noter sa capacité à faire baisser la tension artérielle..

Quelles maladies cela aide-t-il?

Le traitement de la pruche utilisé en médecine traditionnelle vous permet d'obtenir des résultats positifs dans les conditions pathologiques suivantes:

  • le développement de tumeurs bénignes - myome, épithéliome, kyste, adénome, endométriose, fibrome, mastopathie, etc.
  • épilepsie;
  • l'apparition de polypes dans le tractus gastro-intestinal, la vessie;
  • syphilis;
  • dysfonctionnement du cycle menstruel;
  • constipation;
  • déficience auditive;
  • hypertension artérielle;
  • pathologies vasculaires - varices, thrombophlébite;
  • migraine;
  • tuberculose.

L'utilisation de la pruche est particulièrement prononcée dans les situations où elle est nécessaire pour réduire la douleur et éliminer les processus inflammatoires dans l'ostéochondrose, la goutte, l'arthrite, l'arthrose. Les préparations basées sur celui-ci peuvent traiter efficacement de nombreuses lésions cutanées.

L'utilisation de la pruche est particulièrement célèbre avec le développement du cancer. Cela est dû à l'effet des substances contenues dans la plante directement sur la tumeur à croissance rapide. Les cellules cancéreuses sont détruites, l'immunité est renforcée, ce qui empêche simultanément l'apparition de pathologies concomitantes.

Recettes folkloriques

Malgré les propriétés bénéfiques de la pruche, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Tout médicament utilisant de telles matières premières doit faire partie du complexe thérapeutique général prescrit par le médecin. Sans l'autorisation d'un spécialiste, il existe un risque de conséquences négatives graves.

Teinture d'alcool

Une teinture alcoolique de pruche est préparée à partir de parties aériennes fraîches sèches ou autocueillies de la plante. Dans une bouteille en verre, les matières premières sont placées sans compactage presque jusqu'au sommet, puis la vodka est versée. Il devrait couvrir complètement toute l'herbe. Le récipient est conservé sous le bouchon pendant environ un mois dans un endroit non éclairé, puis filtré. Le récipient contenant la teinture prête à l'emploi doit être étiqueté et conservé dans un endroit frais hors de la portée des enfants..

Huile de pruche

Pour obtenir l'huile cicatrisante, les fleurs et les graines de la pruche sont placées dans un bocal en verre afin qu'il reste un espace vide sur le dessus, ce qui représente un tiers du volume total. De l'huile végétale est versée jusque dans le cou. Les graines de lin ou d'olive sont préférées. Mettez un sac en plastique sur le dessus et fixez-le sur le cou avec un élastique. Après 2 semaines d'exposition dans l'obscurité, filtrer l'huile.

Pommade à la pruche

Une pommade est préparée à partir de l'herbe sèche de pruche en plusieurs étapes. Tout d'abord, la matière première (2 cuillères à soupe) est infusée dans de l'huile d'olive (100 ml) et conservée au frais pendant 2 semaines. Filtrer soigneusement en utilisant plusieurs couches (7 - 9) de gaze. Pour la deuxième partie de la pommade, prenez séparément l'huile végétale (100 ml) et faites chauffer à feu doux jusqu'à ce qu'elle devienne chaude.

À ce stade, de petits morceaux d'une bougie en cire sont progressivement ajoutés en remuant. Cette action est poursuivie jusqu'à ce que l'huile acquière une couleur blanche uniforme. Après refroidissement à température ambiante, verser le blanc d'huile avec la pruche, remuer et réfrigérer.

Infusion d'eau

L'herbe de pruche (cuillère à café) remplie d'eau bouillante (250 ml) est placée dans un thermos pendant 6 heures. La perfusion tendue peut rester 5 jours au réfrigérateur.

Traitement de certaines maladies

Lorsque vous commencez le traitement d'une maladie, vous devez suivre les recommandations et effectuer d'abord des tests de contrôle sur une petite zone de la peau pour exclure la possibilité d'allergies..

Compresses et applications pour les maladies des articulations et de la peau

Les feuilles de pruche sont placées dans une serviette en gaze. Rouler la gaze en rouleau, verser de l'eau bouillante dessus. Après un certain temps, après avoir attendu une température tolérable pour la peau, ils sont placés sur la zone touchée et fixés. Il est conseillé de changer la compresse toutes les 6 heures par jour. Ce traitement se poursuit en moyenne pendant 2 mois..

Le coton est humidifié le soir avec une infusion aqueuse de pruche et réparti sur l'endroit à traiter. Couvrir de cellophane et d'une écharpe chaude. Retirez la compresse le matin. En plus de l'infusion, l'huile de pruche montre un bon effet, avec lequel une gaze ou un coton est imprégné.

Une infusion ou une pommade de pruche est utilisée pour les applications. Ils sont particulièrement efficaces dans le traitement des plaies mal cicatrisées, des ampoules. Appliquez un chiffon stérile imbibé de ces médicaments tous les jours pendant 2 heures.

Traitement des hémorroïdes

Pour soulager la douleur et éliminer progressivement l'inflammation, appliquez du coton imbibé d'hémorroïdes sur les hémorroïdes pendant 3 minutes. Si vous craignez un saignement, des tampons contenant de l'huile de pruche sont insérés dans l'anus la nuit. Vous pouvez les faire tremper avec une infusion aqueuse de cette plante..

Ingestion

Il est important de savoir comment prendre la pruche dans le traitement de l'hypertension, de l'athérosclérose ou de la thrombophlébite. Utilisez la teinture en diluant 2 gouttes dans l'eau (cuillère à soupe). Boire trois fois par jour à jeun. La durée du cours est de 3 mois.

Restauration du cycle menstruel

Si la raison de l'échec du cycle menstruel n'est pas la ménopause ou le début de la grossesse, ils boivent de la teinture trois fois par jour pendant un mois. Pour cela, l'agent (2 gouttes) est dilué dans de l'eau (une cuillère à soupe).

Soulager la douleur

Pour obtenir un effet anesthésique, buvez 2 gouttes de teinture, dissoutes dans une cuillère à soupe d'eau, 5 fois par jour avant les repas. Afin de soulager les crises de douleur sévères, 10 gouttes de teinture sont diluées dans 50 ml d'eau purifiée.

Traitement du cancer

La plus célèbre est la technique Tishchenko, qui prescrit comment boire de la pruche avec une dépendance progressive. Prenez la teinture une heure avant les repas, le matin à jeun. Le schéma est simple et ne nécessite aucun effort pour mémoriser.

Pratiquant le traitement du cancer par la pruche, le premier jour, ils ne consomment qu'une goutte du remède, dissous dans de l'eau (100 ml). Augmentez la dose de la teinture d'une goutte par jour jusqu'à ce que la marque des 40 gouttes soit atteinte. Ceci est suivi d'une réduction de dose quotidienne selon le même principe de 40 à 1.

Prenant de la pruche pour l'oncologie, la quantité d'eau est augmentée puis réduite. Dans le même temps, 250 ml sont nécessaires pour 14 gouttes de teinture. eau, avec 26 gouttes (valeur maximale) - 300 ml. Pour une cure complète, 2 à 3 traitements sont nécessaires.

Contre-indications et effets secondaires

Au début du traitement, vous devez prendre en compte les contre-indications de la pruche, afin de ne pas nuire gravement à votre corps:

  • hypertension artérielle;
  • corps affaibli et émacié;
  • crises d'épilepsie;
  • insuffisance rénale;
  • maladie du foie.

Vous ne pouvez pas utiliser la pruche toxique pour les femmes enceintes et allaitantes. S'il y a eu une opération pour enlever une tumeur maligne, il est nécessaire de commencer des mesures de traitement axées sur la prise de teinture après 2 semaines. Vous ne pouvez pas continuer à fumer ou à consommer de l'alcool en même temps que la pruche, car ils augmentent l'effet du poison du cheval.

Si la dose est dépassée, les effets secondaires indésirables de la pruche causés par l'empoisonnement apparaissent. Si la quantité a été légèrement augmentée, la pression augmente, la fréquence cardiaque augmente. Des étourdissements, des nausées, des troubles de la parole apparaissent. En cas de surdosage important, l'intoxication à la pruche se traduit par l'apparition de l'excitation, puis un arrêt respiratoire s'ensuit. Lisez ce qu'il faut faire en cas d'empoisonnement ici.

Il convient de noter que les examens du traitement de la pruche sont ambigus. Il existe de nombreuses réponses positives confirmant l'efficacité des médicaments basés sur celui-ci dans le traitement de maladies même avancées et complexes, y compris les variétés oncologiques.

Cependant, de nombreuses personnes ne reconnaissent pas l'utilisation de médicaments toxiques obtenus à partir de la pruche, estimant que leurs méfaits dépassent les avantages possibles. La médecine officielle ne les reconnaît pas non plus comme médicaments..

Pruche - propriétés médicinales et contre-indications

Hemlock - le nom latin de Conium Maculatum vient du grec ancien "top". Manger le fruit provoque une altération de la coordination, des vertiges. Les noms communs sont également très éloquents: puzzle, mutnik, gorigolova.

Appartient à la famille Umbrella. Biennal. Une jeune plante se confond facilement avec le persil..

Une pruche adulte est difficile à distinguer pour un profane de l'angélique, du panais de vache, du rêve et du cerfeuil.

L'habitat est vaste: Europe, Asie. Préfère les endroits ensoleillés et humides. Fait référence aux mauvaises herbes.

Propriétés utiles de la pruche

Les plus connus sont 2 types:

  1. pruche tachetée
  2. Pruche des marais (jalon toxique).

Connaissance des médicaments et des poisons

les propriétés sont préservées depuis l'Antiquité.

Dans la Grèce antique, sous le nom de "tsikuta" ou "venin du pendu" signifiait pruche.

Selon la légende, c'est avec cette plante que Socrate a été empoisonné. Dans la Rome antique, il était également utilisé comme poison et comme médicament..

Connaissait les propriétés de cette plante à deux faces Paracelse, Ibn Sina et Hippocrate. La pruche est mentionnée par les médecins comme un agent anticancéreux depuis le 17e siècle..

À la fin du 19e siècle en Amérique, il était utilisé pour soulager la douleur. En Russie, la première mention remonte au 11ème siècle, nous parlons du traitement des maladies vénériennes et cancéreuses.

De la racine à la couronne, la plante est chargée d'alcaloïdes, qui sont de puissants poisons..

Certains ralentissent la division cellulaire, d'autres paralysent les terminaisons nerveuses. Des substances bénéfiques sont également présentes (flavonoïdes, acides organiques, vitamines). Mais ce sont les poisons qui déterminent les principales propriétés curatives de la pruche..

Application en médecine traditionnelle

En médecine traditionnelle, il n'est actuellement pratiquement pas utilisé.

Les homéopathes et les guérisseurs traditionnels continuent d'appliquer les propriétés bénéfiques de cette plante..

Ils sont traités avec les maladies suivantes:

  • tumeurs malignes et bénignes;
  • érysipèle et lupus érythémateux;
  • goutte;
  • arthrose;
  • tuberculose;
  • migraine;
  • épilepsie;
  • les hémorroïdes;
  • thrombophlébite.

Application en médecine traditionnelle

Comment «reconnaître» la pruche lors de l'autocueillette

Frottez la feuille et reniflez. Une odeur désagréable de "souris" est un signe de pruche.

Assurez-vous de bien vous laver les mains après le contact avec la plante!

Sous quelle forme posologique prendre la pruche

Les alcaloïdes sont détruits par la chaleur et la lumière. Par conséquent, des teintures d'alcool, des extraits d'huile sont utilisés.

Comment faire vous-même la teinture de pruche

La teinture à partir de matières premières fraîches est plus efficace, car les alcaloïdes sont détruits une fois séchés.

La composition des ingrédients actifs dans différentes parties de la plante diffère considérablement, il est donc préférable de préparer la teinture par étapes.

  • Commencez par collecter les inflorescences. Remplissez le pot 1/5, ajoutez la vodka 2/3. Insister dans le noir.
  • Ensuite, récupérez 1/5 d'une boîte de graines non mûres, ajoutez-les à un pot avec des inflorescences, remplissez de vodka. Insistez deux semaines de plus.

Comment prendre correctement la pruche

  • Seulement dilué.
  • Dosé en gouttes.
  • Le volume d'eau augmente avec une augmentation de la dose médicinale de pruche.
  • L'ingestion est réalisée à jeun..
  • Premier repas - au plus tôt une heure plus tard.
  • Les aliments ne doivent pas contenir d'aliments acides, de lait, de thé.

Recettes pour usage interne de la pruche

Dosage: teinture - en gouttes, eau - une cuillère à soupe.

  1. Anesthésie. 2 gouttes avant chaque repas.
  2. Pression réduite. 4 fois par jour 2 gouttes avant les repas pendant 3 mois.
  3. Dysménorrhée. En un mois, 2 gouttes 3 fois par jour.
  4. Constipation. 3 gouttes matin et soir pendant 2-3 semaines.

Utilisation externe de la pruche

Pour le traitement de l'érysipèle, du lupus, de la thrombophlébite, des rhumatismes articulaires, de la goutte.

Préparation des onguents de pruche:

  1. 25 g d'herbe versez 250 ml d'huile végétale. Faire tremper dans un endroit sombre pendant 3 semaines.
  2. Si des graines vertes sont utilisées, le rapport est de 1/3 du volume de graines, 2/3 d'huile.
  3. L'infusion d'huile de haute concentration est diluée comme suit: 2 gouttes par cuillère à soupe d'huile pure.
  4. 2 cuillères à soupe de pruche hachée sèche versez 100 g d'huile d'olive. Insistez dans le noir pendant 2 semaines. Souche. Mélanger avec de l'huile de cire chaude (ajouter de la cire pure à un morceau d'huile d'olive chauffée dans un bain jusqu'à ce qu'une couleur blanche apparaisse).
  5. Cataplasmes: mettez l'herbe dans un sac en tissu, trempez-la dans de l'eau bouillante, laissez-la égoutter, pressez un peu et appliquez sur les zones touchées plusieurs fois par jour.
  6. Pour les douleurs dans les articulations et la colonne vertébrale, vous pouvez appliquer les feuilles pruche la nuit.
  7. Une pincée d'herbe sèche ou de graines de pruche peut être ajoutée pour améliorer les propriétés immunitaires du corps. lors de la préparation du thé, et la tige - dans un balai de bouleau pour un bain.

Pour une guérison plus efficace, l'utilisation externe est soutenue en prenant de la teinture de pruche à l'intérieur.

Traitement de la pruche des maladies oncologiques

La technique la plus connue est Tishchenko.

Il a 4 schémas différents pour différentes catégories de patients. L'idée principale de la technique est une augmentation progressive de la dose de poisons de pruche. Puis une diminution progressive de la quantité de médicament.

Cette technique est répétée trois fois (principe de trois diapositives). Six mois plus tard, répétez la réception à trois reprises.

Le mécanisme d'action de la pruche est le suivant: les cellules saines s'adaptent progressivement aux poisons, tandis que les cellules malades absorbent le poison plus activement et meurent.

Des techniques similaires ont été développées par Danikov et Nikiforov.

La technique de Nikiforov

1er jour2ème jour3e jour4ème jour5ème jour6ème jour
Nombre de gouttes
8,00cinq678neufDix
14.00cinq678neufDix
20.00cinq678neufDix
7ème jour8ème jour9ème jour10ème jour11ème jour
Nombre de gouttes
8,00neuf876cinq
14.00neuf876cinq
20.00neuf876cinq

Le cours peut être répété ou aller à d'autres poisons à base de plantes.

Contre-indications de la pruche

  • Grossesse, allaitement.
  • Pression artérielle faible.
  • Émaciation, faible poids.
  • Allergie aux composants.

Signes d'intoxication par la pruche

Faiblesse et engourdissement des membres, vertiges, sensation de brûlure dans la bouche, sécheresse des muqueuses de la cavité buccale, nausées, vomissements.

Que faire?

  • Arrêtez de prendre de la pruche.
  • Rincer l'estomac à grande eau, provoquant des vomissements.
  • Prenez au moins 10 comprimés de charbon actif. Ou polysorb. Ou une solution faible de permanganate de potassium dans le lait.

Il est important de se rappeler: la pruche est une plante médicinale, mais toxique! Pour que le traitement de la pruche soit bénéfique et non nocif, une consultation avec un médecin est nécessaire!