Principal
Tératome

La cirrhose du foie est traitée ou non: qu'est-ce que c'est, symptômes et traitement de la cirrhose

La cirrhose est une maladie chronique dans laquelle les cellules hépatiques meurent, suivie de la formation de tissu cicatriciel. La pathologie entraîne des conséquences irréversibles, incurables, dans la plupart des cas, entraîne la mort du patient. Il n'y a aucun médicament capable de restaurer l'organe affecté. Par conséquent, il est nécessaire de savoir si la cirrhose du foie est traitée..

Que vais-je découvrir? Le contenu de l'article.

Qu'est-ce que la cirrhose du foie?

Les cellules fonctionnelles de la glande sont unies dans le compartiment parenchymateux. Il est responsable du nettoyage du sang des toxines, de la sécrétion de pigments biliaires, d'enzymes, d'hormones et de la production d'autres substances. La cirrhose est une maladie inflammatoire dégénérative accompagnée d'une nécrose du tissu hépatique. À la place des cellules mortes, le tissu fibreux se développe. Il ne permet pas au foie de restaurer les zones perdues, c'est pourquoi l'échec se développe progressivement.

La pathologie est traitée dans les premiers stades. Les formes tardives ne répondent pas bien aux effets thérapeutiques. Il est extrêmement difficile de les traiter. La difficulté est en grande partie due au fait que la maladie est diagnostiquée à un stade ultérieur. Les phases initiales sont asymptomatiques.

  • Nausées, vomissements de bile
  • Jaunissement de la peau
  • Étourdissements matinaux
  • Petit appétit
  • Changements de poids corporel
  • Malaise général
  • Muscle, douleurs articulaires
  • Flatulence
  • Diarrhée, constipation
  • Hépatomégalie, splénomégalie
  • Température élevée

Les symptômes énumérés surviennent pendant la période de décompensation. C'est la phase dans laquelle l'organe ne peut plus faire face au stress. L'échec fonctionnel se développe progressivement avec des complications ultérieures. S'il n'est pas traité, le patient meurt dans les 2-3 ans.

Causes de la cirrhose

La pathologie a une étiologie multifactorielle. Le corps est constamment exposé à un stress négatif, à des effets nocifs.

Les principales causes de la maladie:

  • Antécédents de lésions virales (hépatite B, C)
  • Empoisonnement chronique
  • Alcoolisme
  • Obésité
  • Mauvaise nutrition
  • Situation écologique défavorable
  • Boire de l'eau non traitée
  • Invasion parasitaire
  • Pathologies concomitantes (stagnation de la bile, hépatose, cholélithiase)

Une cause courante de dommages aux organes est l'utilisation de médicaments inappropriés pour traiter d'autres maladies. En raison de la violation des instructions, le corps est exposé à un empoisonnement, ce qui provoque des processus inflammatoires.

Que la cirrhose du foie soit traitée ou non?

Une fois le diagnostic posé, le patient doit être traité. Si elle n'est pas traitée, la maladie entraînera inévitablement la mort. La durée de vie du patient dépend directement de l'opportunité et de la qualité des mesures thérapeutiques..

Il n'y a pas de méthodes pour guérir la pathologie. Il n'y a pas de médicaments, d'opérations chirurgicales avec lesquelles vous pouvez restaurer les zones mortes de la glande. Par conséquent, une thérapie est prescrite afin d'améliorer les fonctions des cellules actives. En outre, le traitement vise à arrêter le développement de la pathologie, à prévenir les complications.

La question de savoir si la cirrhose est traitée ou non est pertinente pour tous ceux qui sont confrontés à cette maladie. Malgré un mauvais pronostic, la thérapie peut améliorer la durée et la qualité de vie des patients. Dans certains cas, il est possible de prolonger la vie de plus de 20 ans..

Méthodes de traitement de la cirrhose du foie

Le traitement des lésions cirrhotiques est un processus à multiples facettes. Nommé individuellement par le médecin traitant, en fonction des caractéristiques du tableau clinique, de l'âge et de l'état du patient.

  • Arrêt du processus fibreux
  • Soulagement des symptômes sévères
  • Normalisation des fonctions des organes
  • Restauration des signes vitaux normaux
  • Prévenir les complications potentiellement mortelles

Les stades tardifs de la pathologie hépatique sont traités en permanence. En ambulatoire, il permet le traitement des formes précoces de la maladie. On montre aux patients le repos au lit. Une activité physique accrue est exclue. Des tests sanguins, urinaires et fécaux sont régulièrement nécessaires.

Thérapie médicamenteuse

L'utilisation de médicaments est destinée au renforcement général, à la restauration des fonctions de la glande et à l'élimination des manifestations d'insuffisance. Les médicaments sont prescrits individuellement, en tenant compte de la gravité de la pathologie, des caractéristiques cliniques et d'autres facteurs.

Types de médicaments utilisés dans le traitement:

  • Hépatoprotecteurs (Heptral, Essentiale, Ursohol, Karsil)
  • Laxatif (Prelaxan, Duphalac)
  • Diurétiques (Veroshpiron, Klopamid)
  • Antibiotiques (Ampicilline, Kanamycine)
  • Antihypertenseurs (propranolol, aténolol)
  • Cholérétique (Allocholus, Flamin, Holosas)
  • Complexes de vitamines

Les soins d'urgence en cas d'empoisonnement avec lésions cérébrales sont des solutions utilisées. Ils sont administrés par voie intraveineuse, éliminent les toxines du corps, empêchant leurs effets sur le système nerveux.

Régime

Les maladies du foie sont traitées avec succès grâce à une alimentation diététique. La cirrhose ne fait pas exception. En ajustant le régime alimentaire, la charge sur l'organe affecté, le tube digestif, est réduite. Le corps est enrichi en nutriments essentiels.

Les patients reçoivent un régime thérapeutique n ° 5. Cette façon de manger exclut l'utilisation d'aliments gras. Les aliments enrichis en graisses sont retirés du régime: viande, poisson, conserves, saucisses, confiserie. Les aliments frits et fumés sont strictement interdits.

Le patient doit manger quotidiennement 5 à 8 fois, en petites portions. Les intervalles entre les repas doivent être les mêmes. La base du régime est la bouillie, le poisson maigre, la viande, les fruits de mer, les légumes et les fruits. Il est permis de consommer des produits laitiers faibles en gras. La teneur quotidienne moyenne en calories est d'environ 2 500 calories. Il est important d'observer le régime de consommation - à partir de 2 litres d'eau par jour.

Remèdes populaires

La cirrhose est traitée avec une variété de méthodes non conventionnelles. Ils sont utilisés à des fins auxiliaires simultanément avec des médicaments. Vous ne pouvez pas utiliser vous-même des recettes folkloriques. Une consultation préalable avec un médecin est requise.

  • Repas de chardon-Marie. Les graines de la plante sont passées dans un moulin à café. Il s'agit d'une poudre aux propriétés cicatrisantes. Prendre 1 cuillère avant les repas avec de l'eau.
  • Soie de maïs. 1 cuillère à soupe de plante broyée est versée avec 250 ml d'eau bouillante. Le liquide est insisté pendant au moins 2 heures jusqu'à ce qu'il refroidisse. Le médicament résultant est bu trois fois par jour, 50 ml..
  • L'avoine. 2 tasses de haricots sont brassées dans un thermos (1 l). Le remède est insisté pendant 12 heures. Prendre plusieurs fois par jour, 150 ml.
  • Collection de guérison. Mélangez 20 g de racines d'herbe de blé, d'églantier. 1 cuillère à soupe du mélange est versée avec un verre d'eau bouillante, bouillie pendant 20 minutes. Ensuite, le récipient avec le bouillon est retiré du feu, insistant jusqu'à ce qu'il soit complètement refroidi. Prendre 1 cuillère deux fois par jour.

Greffe du foie

La transplantation d'organes de donneurs est un traitement efficace. Cependant, l'opération peut ne pas toujours être effectuée. Il existe de nombreuses contre-indications en raison desquelles une intervention chirurgicale dans le contexte de la cirrhose peut entraîner des complications mortelles. De plus, le traitement de transplantation est coûteux et pratiquement indisponible en raison des longues files d'attente pour les glandes donneuses..

L'opération est difficile. La durée de la procédure est en moyenne de 8 heures. Après l'introduction de l'organe donneur, le rejet est possible. Dans ce cas, une deuxième greffe est nécessaire, qu'un patient dans un état grave ne peut attendre..

Avec des opérations réussies, le pronostic est favorable. Le rétablissement complet ne se produit pas, cependant, après le remplacement de la glande par une survie saine, le taux de survie augmente considérablement. Dans les meilleurs cas, le patient vit au moins vingt ans jusqu'à la vieillesse..

La cirrhose du foie est-elle traitée par une hépatite?

Le processus cirrhotique se développe depuis longtemps. Les patients diagnostiqués avec une hépatite doivent être contrôlés régulièrement. Grâce à cela, il est possible d'identifier en temps opportun les changements pathologiques dans l'organe, d'empêcher le passage au stade décompensé..

Le traitement de l'hépatite cirrhose dépend de plusieurs facteurs:

  • Étape du processus
  • Variété et génotype du virus
  • Forme (aiguë, chronique)
  • Caractéristiques d'âge
  • Maladies accompagnantes
  • La nature de la thérapie
  • Mauvaises habitudes du patient

Un traitement réussi est possible si la maladie est détectée à un stade précoce. À l'avenir, la probabilité d'une thérapie efficace diminue.

Complications et pronostic

Le pronostic général des lésions cirrhotiques est mauvais. Cela s'explique par le fait que la maladie est diagnostiquée à des stades ultérieurs, lorsque le dysfonctionnement des glandes se développe. La durée de vie moyenne d'un patient est de 5 ans. Sous réserve des recommandations d'un spécialiste, prise rationnelle de médicaments, la durée augmente.

Au stade terminal, la mort ne peut être évitée. La mort survient dans une période de 1 semaine à 6 mois. La raison en est le développement de complications conduisant à une défaillance d'organe.

  • Hémorragie interne
  • Formation de tumeurs cancéreuses
  • Ascite
  • Péritonite
  • Encéphalopathie, coma
  • Hypertension de la veine porte
  • Insuffisance rénale concomitante

Est-il possible de guérir complètement la cirrhose du foie?

Une récupération complète est impossible. Même un diagnostic et une thérapie rapides ne permettent pas de restaurer les zones touchées qui ont déjà subi une fibrose. Le traitement vous permet de ralentir le développement de la pathologie ou de l'arrêter complètement. Dans de tels cas, le risque de complications mortelles est minime. L'adhésion ultérieure à la prévention permet au patient de mener une vie bien remplie pendant de nombreuses années.

Après avoir considéré ce qu'est la cirrhose du foie et comment elle est traitée, nous pouvons conclure qu'il s'agit d'une maladie extrêmement grave. L'effet positif de la thérapie est noté dans les étapes initiales. La forme tardive de la lésion ne se prête pratiquement pas au traitement. Cela indique l'importance du respect de la prévention, du maintien d'un mode de vie sain..

Traitement de la cirrhose du foie avec des remèdes populaires: les herbes et les recettes les plus efficaces

Stades de la cirrhose hépatique: initiale, sous-compensation, décompensation et terminale

Causes, pathogenèse, classification, symptômes et traitement de l'ABD

Qu'est-ce qui cause une hypertrophie du foie chez un adulte: causes, symptômes, traitement et prévention

Greffe de foie pour cirrhose: indications, contre-indications, période postopératoire

Traitement de la cirrhose du foie avec des remèdes populaires: les recettes les plus efficaces

Il est possible de se débarrasser complètement de la maladie uniquement après la transplantation d'un organe de donneur, mais cette mesure n'est pas toujours efficace. Cela est dû au fait que la chirurgie est associée à de nombreux risques..

C'est pourquoi les médecins proposent souvent à leurs patients une solution alternative: ils sélectionnent les médicaments les plus adaptés et un régime strict. Vous devez prendre des médicaments et bien manger pour le reste de votre vie. Dans ce cas, les remèdes populaires pour la cirrhose du foie aident également à soulager considérablement la maladie. Dans cet article, vous pouvez en savoir plus sur eux..

En raison du fait qu'il est impossible de se débarrasser complètement de la cirrhose, vous devez essayer de ralentir l'apparition de processus nocifs - la destruction des structures hépatiques.

Si vous prenez les médicaments prescrits, évitez de manger des aliments nocifs et utilisez des techniques non conventionnelles éprouvées, vous pouvez obtenir de meilleurs résultats. Le foie conservera la santé pendant longtemps, les processus négatifs qui s'y dérouleront s'arrêteront.

Il est conseillé non seulement de savoir comment déterminer la cirrhose du foie à la maison, afin de demander une aide médicale à temps. Il est nécessaire d'avoir des informations sur les méthodes de traitement reconnues par la médecine et les personnes.


Chez les hommes et les femmes, avec l'utilisation régulière à domicile de décoctions et de produits médicinaux, la condition s'améliore considérablement..

Avant de commencer à appliquer des recettes spécifiques, vous devez subir un examen clinique complet dans un établissement médical, ainsi que contacter un hépatologue. Le médecin doit poser un diagnostic précis basé sur des études spécialisées, identifier la cause de la cirrhose. Il est nécessaire de savoir à quel stade se trouve la maladie, s'il existe des pathologies concomitantes.

Après avoir recueilli un tableau clinique complet, le médecin donne des recommandations précises pour la prise de médicaments et de nourriture. Cela vaut également la peine de discuter de techniques supplémentaires avec lui, y compris des recettes folkloriques..

Recettes de médecine traditionnelle efficaces

Il existe de nombreuses recettes qui peuvent aider à protéger les cellules hépatiques de la destruction. Pour améliorer l'état du patient, il convient d'utiliser:

  • Racine de chicorée. Le jus de racine peut être bu plusieurs fois par jour 10 minutes avant les repas pour 1 c. Il est également recommandé de prendre une teinture complètement simple à préparer. Pour cuisiner, vous devrez préparer 2 cuillères à soupe. l. racine et versez-les avec 1 litre d'eau bouillante. Nous infusons le liquide pendant environ 3 heures, filtrons et prenons 150 ml avant chaque repas..
  • Jus de carotte fraîchement pressé (vous pouvez y ajouter d'autres légumes). Les carottes sont riches en vitamines et minéraux, ce qui permet aux hépatocytes de récupérer rapidement et de fournir la protection nécessaire. Il est recommandé de boire le jus 2 fois par jour pendant 2 mois. En plus du renouvellement cellulaire, les carottes aident à soulager la constipation.
  • L'avoine, qui a un effet anti-inflammatoire, élimine les substances nocives du corps et aide à réguler le processus métabolique. L'avoine est utilisée sous forme de bouillie, de teinture ou de bouillon. De plus, le jus des feuilles de la plante et de ses tiges peut être utilisé pour la thérapie. Le plus souvent, 300 g de céréales non raffinées sont cuits à la vapeur avec 2,5 litres d'eau bouillante. Après 60 minutes, le récipient contenant la teinture est envoyé au four pendant 2,5 à 3 heures. Le liquide résultant est refroidi et filtré. Une boisson de guérison épaisse est prise plusieurs fois par jour, 30 minutes avant les repas, 200 ml chacune. Il est très efficace de traiter la cirrhose du foie avec cette méthode..
  • Ail et citron. Pour la cuisson, vous devrez combiner 2 têtes d'ail, 100 ml d'huile d'olive, 2 citrons et 500 ml de miel liquide. Broyez le tout dans un mélangeur et laissez reposer environ 3-4 heures. La composition est conservée au réfrigérateur! Il est recommandé de manger 1 cuillère à soupe. l. 30 minutes avant chaque repas. L'ail en combinaison avec du citron aide à augmenter l'immunité pendant la période d'étiologie virale de la cirrhose.
  • Blé. Les fibres (200 g) entourant la coquille d'épi sont bouillies avec de l'eau bouillante (400 ml). La boisson est consommée à la place du thé tous les jours pendant 7 mois. Le maïs contient une grande quantité de vitamines, d'acides aminés, d'antioxydants et d'oligo-éléments. L'effet nettoyant des oreilles vous permet d'éliminer les toxines accumulées du corps et de protéger les cellules hépatiques de la destruction.
  • Potentille dressée (galanga). Pour la préparation, vous aurez besoin de 25 g de racine de plante, versez 450 ml de vodka. La teinture, dissoute dans l'eau, se prend 30 à 35 gouttes plusieurs fois par jour 10 minutes avant un repas.


L'avoine et le bœuf aideront à faire face à la cirrhose

Important! Il convient de rappeler que tous les remèdes populaires contre la cirrhose du foie ne sont efficaces que lorsqu'ils sont traités à un stade précoce de la maladie.

Il peut également être traité avec une capsule, un hépatoprotecteur qui élimine les accumulations toxiques du corps. L'herbe est activement utilisée par les guérisseurs pour la préparation de décoctions et d'infusions. Ainsi, 20 g de bœuf sont versés dans 1 litre d'eau bouillante et infusés pendant 12 heures. Après avoir filtré le liquide, nous le buvons un peu pendant la journée..

Chardon-Marie. Il est préférable de le consommer sous forme de poudre. Une demi cuillère à café boire avec 100 ml d'eau. Le traitement dure au moins 4 mois. Le chardon-Marie contient un pourcentage élevé d'antioxydants. La plante protège activement les cellules hépatiques de la destruction.

Collection à base de plantes. Pour la cuisson, vous devrez combiner 10 g de prêle, millepertuis, achillée millefeuille, églantier, tanaisie, renouée d'oiseau, immortelle de sable. La collection est dotée d'un effet anti-inflammatoire et cholérétique. Nous brassons un mélange sec de 2 litres d'eau bouillante et buvons après avoir filtré au lieu de thé pendant la journée. Il est conseillé d'utiliser le mélange d'herbes après un repas. Le cours de thérapie est de 2 mois.

Propolis


Pour restaurer les cellules hépatiques, exposées depuis longtemps aux effets néfastes de l'alcool, un extrait aqueux de propolis est utilisé. Dans le contexte de l'utilisation de cet agent, le taux d'hémoglobine dans le sang est normalisé et l'état de la membrane érythrocytaire s'améliore. La propolis a également un effet bénéfique sur l'état mental du patient. La réception de propolis commence par de petites doses - 1 goutte pour 50 ml d'eau. La dose quotidienne est augmentée de 1 goutte. Progressivement, la portion est portée à 40 gouttes. Il est recommandé de prendre le médicament le matin 30 minutes avant un repas..

Décoctions, jus et teintures

Voici les recettes les plus efficaces pour protéger les cellules hépatiques de la destruction.

Jus de betterave au chou

Pour préparer du jus qui aide à guérir la cirrhose, vous aurez besoin de:

  • 150 ml de jus de chou;
  • 150 ml de jus de betterave.

Il est recommandé de boire des boissons soigneusement mélangées 20 minutes avant les repas plusieurs fois par jour. La durée du traitement est de 21 jours.

Bouillon de galanga

Pour préparer la potion, vous devez acheter:

  • 10 g de racine de galanga;
  • 40 g d'herbe de galanga;
  • 2 l d'eau.

Nous mettons tous les composants dans un récipient en émail et remplissons d'eau. Faire bouillir, couvert d'un couvercle pendant environ 40 minutes. Nous insistons sur le bouillon pendant 24 heures. Après la période de temps spécifiée, nous filtrons le liquide et prenons 2 cuillères à soupe plusieurs fois par jour. l. Si vous le souhaitez, vous pouvez manger un peu de miel. Kalgan aidera à guérir non seulement la cirrhose, mais aussi l'ascite à la maison.

Teinture de raifort

  • 7 racines et feuilles de plantes;
  • 550 ml de vodka.

Versez du raifort purement lavé avec de la vodka. Nous insistons sur le médicament pendant 6-7 jours. Après une période de temps spécifiée, nous enlevons les feuilles et la racine et buvons 1 cuillère à soupe de liquide. l. avant les repas 1 fois par jour. Il est recommandé d'utiliser la teinture pendant au moins 30 jours.


Kalgan aidera à guérir non seulement la cirrhose, mais aussi l'ascite à la maison

Bouillon d'agrimoine

Pour cuisiner, vous devez préparer:

  • 600 ml d'eau bouillante;
  • 4 cuillères à soupe l. herbes d'aiglefin;
  • 2 cuillères à soupe. l. mon chéri.

Mélanger les ingrédients et laisser mijoter à feu doux pendant 5 à 6 minutes. Versez le liquide dans un thermos et laissez reposer 12 heures. Après le temps spécifié, versez l'infusion dans une étamine. Nous buvons 1 verre par jour après le réveil le matin et avant le coucher. En choisissant une décoction d'agonie pour la thérapie, il convient de garder à l'esprit qu'elle doit être prise en parallèle avec une décoction de rose sauvage, qui est préparée tout simplement.

Plusieurs Art. l. les baies doivent être écrasées. Versez les 300 ml d'eau bouillante et laissez cuire 5 minutes à feu doux. Nous filtrons le médicament après refroidissement et buvons 150 ml 3-4 fois par jour. La durée du traitement est de 2 mois.

Collection à base de tanaisie et de chicorée

Afin de préparer la collection, vous devez préparer:

  • 10 g de tanaisie;
  • 10 g de fenouil;
  • 10 g de chicorée;
  • 10 g de potentille d'oie;
  • 8 g d'aneth;
  • 8 g de houblon;
  • 8 g d'immortelle.

Mélangez soigneusement tous les composants et versez 2 litres d'eau bouillante. Nous insistons pendant environ 90 minutes, après quoi nous filtrons. Il est recommandé de boire 200 ml de teinture 3 fois par jour pendant au moins 60 jours.

Décoction de calendula

Nous prenons 3 cuillères à soupe. l. inflorescences de calendula, versez 300 ml d'eau bouillante. Nous insistons de 25 à 35 minutes. Nous filtrons et placons le liquide dans un récipient sombre. Nous buvons une décoction de 4 cuillères à soupe. l. avant chaque repas.

Commentaires

© 2020-2020, Dmitry Bunata. Tous les droits sont réservés.

-Catégories

  • À partir de sacs cellophane (7)
  • Programme pédagogique informatique (5)
  • Mariage (4)
  • Artisanat (3)
  • Mosaïque (3)
  • Crazy Wull (2)
  • livres audio (2)
  • voyage (1)
  • Point de croix (1)
  • Poncho (0)
  • Bijoux (0)
  • Perles (13)
  • Bouteilles (3)
  • Feutrage (1)
  • broderie ruban (8)
  • tricot (149)
  • Chapeaux, châles, écharpes (66)
  • Tapis de voiture (19)
  • Tricot pour femmes luxueuses (12)
  • Échantillons de patrons, techniques de tricot (10)
  • tricot pour enfants (8)
  • Mitaines (5)
  • Chaussettes, bottines (5)
  • Serviettes (1)
  • produits du terroir (4)
  • découpage (2)
  • régimes (23)
  • Produits de beauté pour la maison (0)
  • Jouets (2)
  • Idées de résidence d'été (5)
  • Produits en papier (0)
  • Langues étrangères (5)
  • Dentelle irlandaise (5)
  • Bouquets de bonbons (30)
  • Belles maisons (4)
  • Beauté et santé (43)
  • Cuisine (443)
  • Boulangerie (57)
  • Apéritifs froids (30)
  • Cuisiner avec du poisson (24)
  • cuisine créative (23)
  • Cuisson de la viande (16)
  • Boissons (1)
  • salades (58)
  • Bonbons (36)
  • gâteaux (53)
  • Préparations maison (50)
  • classes de maître (29)
  • Artisanat en nylon (40)
  • Sagesse (3)
  • musique (7)
  • dessins animés (1)
  • Fabrication de savon (1)
  • médecine populaire (7)
  • Découpage volumétrique (2)
  • Rénovation de meubles anciens (7)
  • poêles, cheminées (3)
  • tissage à partir de journaux (81)
  • Tissage divers (1)
  • nous travaillons la fourrure (3)
  • réparation et construction (40)
  • jardin, potager (82)
  • Conseils pour le journal (2)
  • Pâte salée (16)
  • poésie (3)
  • décorer la maison (3)
  • Films (30)
  • ingéniosité du maître (16)
  • Porcelaine froide (8)
  • Fleurs en tissu (0)
  • Couture (100)
  • Oreillers (38)
  • Produits en chenille (8)
  • Couvre-lits (4)
  • Rideaux (4)
  • Sacs (19)

Shilajit de la cirrhose du foie

Les méthodes de médecine traditionnelle n'excluent pas le traitement du foie avec une momie. Shilajit fait face efficacement à la cirrhose et aide à guérir la plupart des maladies du foie. Le produit doit être pris avec des herbes. Pour préparer le médicament, vous devez préparer 0,7 g de momie, 350 ml d'eau bouillante.

Dissoudre la momie dans de l'eau bouillante, bien mélanger le liquide et prendre 15 ml à la fois plusieurs fois par jour. La durée du traitement est de 30 jours. Après cela, le patient doit prendre une décoction, pour la préparation de laquelle il faut mélanger:

Que pouvez-vous manger avec la cirrhose du foie?

  • 25 g de chicorée;
  • 25 g de millepertuis;
  • 25 g de prêle;
  • 25 g achillée millefeuille.

Les composants mélangés sont versés dans 250 ml d'eau bouillante, placés dans un bain-marie et bouillis pendant au moins 25 minutes. Après refroidissement, filtrez le bouillon. Nous prenons 15 ml de la boisson 20 minutes avant chaque repas pendant 14 jours. Après cela, nous nous tournons vers la réception de l'infusion de momie. Verser 0,8 g du produit avec 300 ml d'eau et bien mélanger jusqu'à dissolution complète. La durée du traitement est de 25 jours.

Ensuite, nous préparons un bouillon différent:

  • achillée millefeuille - 25 g;
  • chélidoine - 45 g;
  • prêle des champs - 25 g;
  • adonis - 25 g.

Le remède le plus populaire est l'avoine

Pour nettoyer le foie atteint de cirrhose, l'avoine peut être utilisée sous forme de bouillie ou de gelée. Mais il n'y a pas de recettes moins intéressantes..

  • Nous prenons des tiges vertes, des feuilles et même des racines pour faire le jus. Nous traitons avec un mélangeur ou un hachoir à viande, pressons avec de la gaze et buvons 125 g deux fois par jour avant les repas importants
  • Pour faire de la gelée, nous avons besoin de grains d'avoine non pelés. Ils ont besoin de 30 à 40 g. Versez 250 ml d'eau et faites bouillir jusqu'à ce qu'elle épaississe
  • Choleretic peut être fabriqué à partir d'eau bouillie (10 parties) et de grains d'avoine non raffinés (1 partie). Nous insistons tout cela pendant une journée et buvons à jeun le matin
  • Broyez les grains d'avoine et piquez 15 g de vos méthodes avec un hépatologue ou un gastro-entérologue. versez 1000 ml de cette farine. eau (bouillie uniquement). Nous insistons dans un thermos pendant une demi-journée. Nous buvons un demi-litre par jour.

Si aucune des recettes ci-dessus ne vous convient, regardez la vidéo - vous trouverez certainement quelque chose pour vous-même.

Il n'est pas réaliste de guérir la cirrhose avec des remèdes populaires. Mais d'un autre côté, ils soulagent la douleur et améliorent l'état général de cet organe important. N'oubliez pas de vérifier auprès de votre gastro-entérologue ou hépatologue votre traitement..

Jus de Norman Walker

Un scientifique américain qui vit depuis plus de 100 ans a créé plusieurs recettes de jus sains qui favorisent la longévité et soulagent la plupart des maux du foie..

  • Recette numéro 1. Nous passons dans le presse-agrumes 5 carottes, 3 concombres et 2 petites betteraves.
  • Recette numéro 2. Broyer les carottes (3 pièces) et 1 épinard avec un presse-agrumes.
  • Recette numéro 3. Ajoutez quelques cuillères à soupe au jus de carotte fraîchement pressé. l. radis noir, très utile dans le traitement de la cirrhose du foie et de l'hépatite toxique.

Safran des Indes

L'herbe monocotylédone aide à faire face à l'inflammation de la région du foie. La curcumine, contenue dans le curcuma, vous permet de soulager rapidement l'inflammation et d'arrêter le processus de destruction des tissus organiques. De plus, grâce à la curcumine, le processus de sortie de la bile est accéléré, le développement de phénomènes stagnants dans la région du foie et de la vésicule biliaire est exclu et l'insuffisance hépatique est traitée..

Pour améliorer l'état du foie, 1 cuillère à soupe. l. diluer la poudre de curcuma dans 200 ml d'eau tiède. Prendre 100 ml après le réveil le matin et avant le coucher. En option, ajoutez du miel à la boisson..

Symptômes

Le plus souvent, les signes de cette pathologie ne se produisent qu'avec des dommages importants au tissu hépatique. La maladie se manifeste:

  • faiblesse accrue;
  • diminution de la capacité de travail;
  • perte d'appétit;
  • l'apparition de nausées, de vomissements;
  • diminution du poids corporel, épuisement du corps;
  • sensations douloureuses dans l'abdomen;
  • température corporelle élevée;
  • jaunissement de la peau, des muqueuses, de la sclérotique.

Au cours du processus destructeur, une anémie se développe, des ecchymoses et des hématomes apparaissent même après des blessures mineures, la glycémie diminue, du liquide libre (ascite) s'accumule dans la cavité abdominale, des saignements internes se produisent, une encéphalopathie hépatique se développe, un coma et la mort surviennent.

Jus de pissenlit

Le pissenlit est un excellent remède pour aider à éliminer les toxines accumulées dans la région du foie et à augmenter le taux de régénération. Après avoir pressé le jus des pissenlits, il est recommandé de le boire dans plusieurs cuillères à soupe. l. à jeun pendant 2 mois. Le pourcentage élevé de magnésium et de potassium dans la plante est un avantage incontestable..


La curcumine contenue dans le curcuma peut rapidement soulager l'inflammation et arrêter le processus de destruction des tissus organiques

Techniques alternatives

Les remèdes suivants aident également à traiter la cirrhose du foie à la maison:

  • Une gaze imbibée de paraffine est appliquée sur la région du foie sous forme de compresse. La procédure est effectuée pendant 10 jours consécutifs, sa durée est de 15 minutes.
  • Les huiles essentielles de géranium, lavande, mandarine, rose, thym, sauge, etc. sont utilisées pour stimuler la fonction immunitaire de l'organisme. Elles sont ajoutées au bain (25-30 gouttes chacune) ou utilisées pour l'aromathérapie à domicile.
  • Un quart de tasse d'huile d'olive est combiné avec la même quantité de jus de pamplemousse. La composition résultante se boit avant le coucher (au plus tôt 2 heures après le dîner), il est au préalable recommandé d'effectuer un lavement nettoyant.
  • L'argile aide à traiter la cirrhose. 1 cuillère à café d'argile blanche est mélangée avec un verre de bouillon d'églantier. Schéma posologique: 2 cuillères à soupe du produit deux fois par jour avant les repas pendant 2 semaines.
  • Il est recommandé de prendre les mélanges médicinaux suivants tout au long du mois: jus de carotte + jus de betterave + jus de concombre (10: 3: 3); jus de carotte + jus d'épinards (5: 2).
  • Les bains chauds (température de l'eau - 38-40 degrés C) aident à améliorer le bien-être. La durée optimale de la procédure est de 5 minutes.

Avant de commencer un traitement à domicile pour la cirrhose du foie, vous devez absolument consulter votre médecin.

Schéma de traitement du guérisseur Lyudmila Kim

La thérapie est calculée sur 3 mois. Au cours du premier mois, le patient boit une infusion de chélidoine. Versez les 30 g d'herbe hachée pris avec 300 ml d'eau bouillante. Nous insistons pendant environ 4 heures, filtrons et buvons 2 cuillères à soupe. l. 25 minutes avant les repas pendant 30 jours. Pour les 30 prochains jours, il est recommandé de prendre une décoction de racines d'élécampane.

Pour la cuisson, vous devrez broyer 30 g de rhizomes et verser 1 litre d'eau bouillante. Le médicament est pris dans 250 ml immédiatement après le réveil. Après la décoction de racines d'élécampane, il est nécessaire de boire de la teinture de chélidoine et une infusion de racine de pissenlit pendant 30 jours. Nous prenons les deux infusions 100 ml à la fois..

En utilisant la médecine traditionnelle, vous pouvez améliorer l'état du foie, arrêter le processus pathologique de la croissance du tissu cicatriciel et renforcer le système immunitaire. Cependant, il est extrêmement important lors de l'automédication avec des herbes, de ne pas oublier les méthodes de traitement traditionnel et d'assister aux consultations du médecin traitant..

Comment et comment la cirrhose est traitée parmi les personnes

Avant de commencer le traitement de la cirrhose du foie avec des méthodes traditionnelles, vous devez vous rappeler qu'elles ne résoudront pas radicalement le problème de la destruction de cet organe. Mais les herbes (et pas seulement) peuvent augmenter l'immunité du patient, soulager la douleur et simplement donner au foie les substances dont il a besoin, améliorant ainsi l'état général de l'organe. Les méthodes suivantes sont les plus populaires dans le traitement de la cirrhose:

  1. Phytothérapie (la chicorée et les plantes amères sont les plus populaires).
  2. Jus (légume le plus populaire).
  3. Chardon-Marie (un traitement très populaire pour le foie et la vésicule biliaire).
  4. Safran des Indes.
  5. Élécampane et pissenlit.
  6. Ail, oignon.
  7. L'avoine.

Cirrhose du foie

informations générales

La cirrhose hépatique est une maladie hépatique très grave dans laquelle l'organe est remplacé de manière irréversible par le tissu parenchymateux du foie avec du tissu conjonctif fibreux ou stroma.

Aujourd'hui, la cirrhose du foie est une affection courante dans le monde: chez les patients en âge de travailler, elle est considérée comme l'une des six principales causes de décès. Cette maladie affecte souvent les hommes. Si nous comparons l'incidence de la cirrhose chez les femmes, le rapport de la maladie chez les hommes et les femmes est de un à trois. Le plus souvent, la cirrhose touche les personnes qui ont déjà quarante ans..

Que se passe-t-il avec la cirrhose du foie?

Le foie, qui est affecté par la cirrhose, diminue ou augmente en taille, en rugosité, des tubercules apparaissent dessus, il devient très dense. Avec la cirrhose, une nécrose des tissus hépatiques se produit. Les processus qui se produisent dans cette maladie sont diffus: l'organe dans son ensemble y est impliqué. Souvent, la poursuite du développement de la cirrhose est un cancer du foie.

Les ganglions dits cirrhotiques apparaissent dans le foie. Ce sont des nœuds régénératifs du tissu restauré sur le site de la mort des cellules hépatiques. Ces cellules sont entourées de tissu conjonctif fibreux. Cependant, bien que les cellules soient restaurées, leur apport sanguin n'est pas normal. En conséquence, ils ne peuvent pas remplir leurs fonctions. Au départ, la fibrose peut être réversible. Par conséquent, à la moindre exacerbation du processus, il est nécessaire de commencer immédiatement un traitement qui aide à réduire la fibrose.

La cirrhose est classée en fonction de la structure des nœuds qui surviennent. Si la forme petit nodulaire de la maladie se développe, le diamètre de la plupart des nœuds du foie ne dépasse pas 3 mm. Une forme similaire de la maladie se manifeste souvent dans la cirrhose alcoolique, ainsi que dans la cirrhose, qui se produit en raison d'une violation de l'écoulement de la bile et du sang veineux. Avec cette forme de cirrhose, le foie est de taille normale ou hypertrophié.

Si un patient développe une forme de cirrhose à gros nodules, la taille des ganglions atteint parfois même plusieurs centimètres. Cette forme de cirrhose du foie se manifeste dans le contexte d'une hépatite virale chronique, ainsi qu'en raison de certains troubles génétiques. Dans ce cas, la taille du foie diminue le plus souvent..

Les manifestations de la cirrhose hépatique dépendent de la diminution de la fonction hépatique, ainsi que de la gravité des troubles intrahépatiques. Très souvent, la cirrhose du foie est diagnostiquée lorsque le patient présente des manifestations cliniques étendues. Souvent, la maladie est déjà détectée au dernier stade..

Causes de la cirrhose du foie

Le plus souvent, le développement d'une cirrhose survient à la suite d'une intoxication alcoolique prolongée et se développe également dans le contexte de l'hépatite virale B, C et D.Dans de plus rares cas, la cirrhose du foie se développe chez les personnes souffrant de maladies des voies biliaires, avec insuffisance cardiaque congestive, ainsi que chez les patients qui ont subi diverses intoxications de nature chimique et médicinale. Parfois, des signes de cirrhose hépatique apparaissent chez les personnes souffrant de troubles métaboliques héréditaires. De plus, un certain nombre de patients développent une cirrhose biliaire primitive du foie dont l'étiologie reste floue..

La cirrhose est l'une des complications les plus dangereuses de nombreuses affections hépatiques. Dans une maladie qui conduit finalement à la cirrhose, les cellules hépatiques sont détruites dans une certaine mesure. En conséquence, des néoplasmes cicatriciels apparaissent sur le foie et l'activité de l'organe ne peut plus se développer normalement. Parfois, le développement de la cirrhose du foie est provoqué par un empoisonnement avec des substances toxiques, des graisses, des drogues, de l'alcool.

Ainsi, les conditions suivantes sont les principales raisons du développement de la cirrhose du foie:
- Cirrhose alcoolique. Cette cause de la maladie se produit dans le contexte de l'abus d'alcool. Dans ce cas, le point important est la quantité et la fréquence de consommation..
- Cirrhose cryptogénique. La cause de cette forme de cette maladie n'a pas été établie à ce jour. Cette forme de cirrhose est considérée comme l'indication principale de la transplantation hépatique. Après tout, la progression de la maladie se produit exceptionnellement rapidement.
- Cirrhose, qui provoque une hépatite virale chronique. Les personnes atteintes d'hépatite virale doivent constamment suivre un traitement de soutien, sinon la cirrhose est inévitable.
- Cirrhose héréditaire. Dans ce cas, l'accumulation de toxines se produit et la destruction ultérieure du foie..
- Cirrhose biliaire primitive. Plus fréquent chez les femmes. Dans ce cas, un blocage des voies biliaires dans le foie se produit, ce qui conduit à sa destruction.
- Cholangite sclérosante primitive. Il est rare chez les personnes atteintes de colite ulcéreuse. Une infection des voies biliaires se produit, le tissu est endommagé, une cirrhose se développe.
- Hépatite auto-immune. Se produit en raison de la forte activité immunitaire du corps.
- Naissance d'enfants sans voies biliaires.
- Dommages au foie par des médicaments.

La cirrhose est une maladie très grave qui entraîne souvent la mort d'une personne. Après tout, le travail du foie dans le corps humain est extrêmement important: cet organe assure l'élimination des toxines, ainsi que des déchets humains. La fonction du foie est également la synthèse de nombreuses substances indispensables au plein fonctionnement de l'organisme. De plus, le développement de la cirrhose du foie perturbe l'interaction des voies biliaires et du foie, ce qui entraîne de graves troubles du processus digestif..

Symptômes de la cirrhose du foie

Les symptômes de la cirrhose du foie pendant une longue période peuvent ne pas apparaître du tout. La maladie est parfois asymptomatique pendant plusieurs années. Il arrive que les signes de cirrhose du foie soient minimes et même atypiques. Très souvent, une personne qui développe une cirrhose du foie ne présente qu'un syndrome asthénique. Dans ce cas, le patient s'inquiète de la sensation de somnolence et de fatigue, sa capacité à travailler diminue activement. Cependant, peu de personnes peuvent soupçonner le développement d'une maladie grave, attribuant ces symptômes au surmenage habituel. Parfois, avec le développement de la cirrhose du foie, une personne remarque également une diminution de la mémoire, elle perd son ancienne intelligence.

Cependant, avec une attitude prudente envers votre propre santé, vous pouvez remarquer d'autres signes de cirrhose du foie. Certains d'entre eux sont typiques d'autres maladies de cet organe. Un léger jaunissement apparaît sur la peau et dans les yeux d'une personne. Ce jaunissement est dû à une bilirubine trop élevée dans le sang..

Des démangeaisons cutanées, une rougeur des paumes sont possibles. La peau peut devenir trop sèche, la calvitie et des problèmes de puissance chez les hommes peuvent survenir. Dans le même temps, les femmes peuvent remarquer des irrégularités menstruelles, une sensation de lourdeur dans l'abdomen, des éructations récurrentes, des nausées.

Aux derniers stades de la maladie, les symptômes de la cirrhose du foie deviennent plus prononcés. Les hommes ont parfois des seins hypertrophiés et une perte de cheveux sur la poitrine et les membres. Le liquide s'accumule dans la cavité abdominale d'une personne, ce qui entraîne une augmentation de l'abdomen. Dans le même temps, les jambes du patient peuvent perdre du poids, des ecchymoses apparaissent sur la peau sans raison, des veines apparaissent sur l'abdomen et les jambes.

Les signes de cirrhose hépatique assombrissent également et opacifient l'urine du patient, tandis que les selles deviennent plus claires.

Parfois, les patients notent l'apparition d'hémorroïdes hémorragiques, ce qui n'était pas typique pour eux auparavant. Il y a aussi un flux constant de sang des gencives. Au début, ils ne saignent que pendant le processus de brossage des dents, plus tard, le sang peut couler sans raison et les plaies sur les gencives ne guérissent pas pendant longtemps. La raison des phénomènes décrits est la réduction de la coagulation sanguine.

Si le patient soupçonne le développement d'une cirrhose du foie, les symptômes décrits ci-dessus doivent immédiatement alerter la personne et devenir un prétexte pour une visite immédiate chez le médecin..

Diagnostic de la cirrhose du foie

La méthode la plus précise pour diagnostiquer la cirrhose du foie aujourd'hui est une biopsie du foie. Il est également important d'interroger le patient, car le médecin doit savoir combien d'alcool le patient boit, s'il a une hépatite virale. Le spécialiste palpe le foie pour déterminer s'il est hypertrophié.

De plus, le médecin évalue nécessairement les symptômes qui apparaissent chez le patient..

Parfois, une endoscopie est effectuée pour corriger les varices œsophagiennes.

De plus, si une cirrhose hépatique est suspectée, une tomodensitométrie, une échographie, une imagerie par résonance magnétique sont prescrites dans certains cas. Un test sanguin est également prescrit..

Traitement de la cirrhose du foie

Le traitement de la cirrhose du foie doit principalement se concentrer sur l'élimination des dommages supplémentaires au tissu hépatique. Il est également important de prévenir ou de traiter les complications de la maladie, de prendre des mesures préventives pour prévenir le cancer du foie. Dans certains des cas décrits ci-dessus, une transplantation hépatique est nécessaire. Une greffe doit être effectuée si le traitement de la cirrhose hépatique ne fonctionne pas. Cependant, il convient de noter que cette méthode présente de nombreuses contre-indications..

Pour parvenir à la normalisation du métabolisme des cellules hépatiques, des complexes vitaminiques sont utilisés, ainsi que des préparations de riboxine et d'essentiale. Si le patient a une cirrhose auto-immune du foie, un traitement glucocorticoïde lui est prescrit.

Si une personne développe des saignements ou d'autres symptômes graves de la maladie, elle doit être hospitalisée d'urgence.

En général, l'efficacité du traitement de la cirrhose du foie dépend principalement de la façon dont une personne suit un régime de repos, un régime approprié pour la cirrhose. Il est très important d'arrêter complètement de boire de l'alcool. Une condition préalable au traitement de la cirrhose est une observation constante par le médecin traitant. En général, le traitement de cette maladie doit viser à arrêter la progression de la maladie..

Les premiers signes et symptômes de la cirrhose du foie, les raisons, comment traiter?

Qu'est-ce que la cirrhose du foie?

La cirrhose du foie est une lésion étendue d'un organe, dans laquelle se produit la mort des tissus et leur remplacement progressif par des fibres fibreuses. À la suite du remplacement, des nœuds de différentes tailles se forment, ce qui change radicalement la structure du foie. Le résultat est une diminution progressive de la fonctionnalité de l'organe jusqu'à une perte complète de performance. Cela conduit à une détérioration de la qualité de vie du patient et à sa mort ultérieure..

C'est le foie qui nettoie le corps des substances nocives, synthétise les graisses, les glucides, les protéines, participe à la digestion, produit des albumines, etc. Par conséquent, la défaite des lobules hépatiques, constitués d'hépatocytes, et leur dégénérescence est une maladie terrible pour le corps des hommes et des femmes..

Cette maladie est répandue dans le monde entier. Selon les dernières données, jusqu'à 300 000 personnes meurent de cette pathologie chaque année, et l'augmentation de la mortalité ne cesse de croître. Malgré tous les progrès de la médecine, au cours des 10 dernières années, la fréquence des décès par cirrhose a augmenté d'un chiffre impressionnant - 12%. De plus, le même pourcentage de personnes ayant une dépendance chronique à l'alcool a des antécédents de la maladie, mais elle est asymptomatique..

Plus souvent, la pathologie est diagnostiquée chez l'homme que chez la femme. Il n'y a pas de limite d'âge stricte, mais la maladie touche principalement les personnes âgées de 40 ans et plus.

Combien de temps pouvez-vous vivre avec une cirrhose du foie?

La maladie a un pronostic différent. Avec un traitement adéquat, qui a été commencé en temps opportun, il est possible d'arrêter la progression du processus pathologique. La présence de maladies concomitantes, de complications, de mode de vie humain, de stade de cirrhose joue également un rôle.

Avec les capacités fonctionnelles restantes des hépatocytes, si une personne révise son mode de vie et adhère à un schéma thérapeutique prescrit par un médecin, le taux de survie pendant sept ans ou plus est de 50% du nombre total de patients. Un tel pronostic favorable est conseillé pour la forme compensée de la maladie.

Dans la forme sous-compensée, l'espérance de vie moyenne est d'environ 5 ans. Cela est dû au fait que les hépatocytes sont progressivement épuisés et que leur nombre devient insuffisant pour le fonctionnement normal de l'organe..

Parmi les patients au stade de la décompensation, pas plus de 40% des personnes vivent trois ans. Cela est dû au développement de complications graves souvent incompatibles avec la vie..

De plus, il existe des systèmes spécialement développés pour calculer le pronostic de survie dans la cirrhose selon certains critères. Parmi ceux-ci figurent le système prédictif de Child-Pugh, le modèle de risque proportionnel de Cox et d'autres. Tous reposent sur certains indicateurs de l'état de santé d'une personne cirrhotique (étiologie de la maladie, efficacité du traitement, présence de jaunisse, troubles neurologiques, ascite, hypertrophie des veines de l'œsophage, etc.) et permettent de faire un pronostic plus ou moins correct dans chaque cas..

Les premiers signes de cirrhose du foie

Il n'est pas toujours possible de suspecter la présence de la maladie par des signes précoces, car dans 20% des cas, elle se déroule de manière latente et ne se manifeste en aucune façon. De plus, chez 20% des patients, la pathologie n'est retrouvée qu'après la mort. Néanmoins, dans les 60% restants, la maladie se manifeste toujours.

Par conséquent, parmi les premiers symptômes indiquant une cirrhose, on peut noter les suivants:

Douleurs récurrentes avec localisation dans l'hypochondre droit. Ils ont tendance à se développer après un effort physique intense ou après avoir mangé des aliments gras et frits, des boissons alcoolisées;

Une sensation d'amertume et de sécheresse apparaît dans la bouche, surtout souvent le matin;

Une personne peut être dérangée par des troubles récurrents des selles, une augmentation des flatulences;

Le patient perd du poids, devient irritable, se fatigue plus vite;

Certaines formes de la maladie, par exemple la cirrhose postnécrotique, se manifestent sous la forme d'une jaunisse déjà aux premiers stades de développement.

Dans certains cas, la maladie se manifeste de manière aiguë et il n'y a aucun signe précoce.

Autres symptômes de la cirrhose du foie

Les principaux symptômes de la maladie augmentent à mesure qu'elle progresse:

La douleur dans le côté droit augmente en raison de l'expansion de la capsule hépatique et peut avoir le caractère de colique. Avec une dyskinésie hypokinétique concomitante, ils se développent, deviennent douloureux, accompagnés d'une sensation de lourdeur;

Le patient éprouve des accès de nausée, souvent accompagnés de vomissements. Les vomissements peuvent contenir des impuretés sanguines, ce qui indique un saignement des veines de l'estomac et de l'œsophage;

En raison de l'accumulation d'un excès d'acides biliaires dans le sang, le patient développe des démangeaisons cutanées;

Il y a une perte de poids corporel, jusqu'à l'épuisement;

Acquisition d'une teinte ictérique par la peau, son peeling. Une jaunisse sévère est un signe du stade final de la maladie. Tout d'abord, la sclérotique des yeux, les muqueuses de la cavité buccale, les paumes et la plante des pieds sont colorées, puis tout le corps. Cela est dû à l'incapacité des hépatocytes à métaboliser la bilirubine;

L'apparition de xanthélasme - taches à composante lipidique, localisées principalement dans les paupières supérieures;

Les doigts s'épaississent aux extrémités, prennent la forme de pilons, la peau autour des trous des ongles devient rouge;

Les articulations deviennent enflées et douloureuses;

Les veines de l'abdomen sont dilatées;

Sur la partie supérieure du corps, les médecins trouvent des varicosités. Un trait caractéristique de la cirrhose est que les télangiectasies ne se forment jamais sous la zone ombilicale. Au stade aigu de la maladie, les astérisques deviennent plus gros, ils semblent très visibles;

Le bord du nez et les coins des yeux sont couverts d'angiomes;

Rougeur des paumes, moins souvent des pieds;

La langue gonfle, prend une couleur vive;

Chez les hommes, les glandes mammaires commencent à se développer et les fonctions des organes génitaux s'atrophient. Les caractères sexuels secondaires diminuent: les poils tombent sur le pubis, dans les aisselles;

L'ascite est l'une des complications tardives de la cirrhose, caractérisée par l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale;

Le visage prend une teinte malsaine, les pommettes sont clairement proéminentes, les glandes salivaires gonflent en même temps, les capillaires du visage se dilatent, lui donnant une couleur rouge;

Les membres perdent du poids, l'estomac, au contraire, fait saillie vers l'avant;

Les saignements de nez sont courants;

Des troubles évidents de l'activité nerveuse apparaissent: le patient souffre d'insomnie et de détérioration de la fonction de la mémoire. On observe un tremblement des membres, une indifférence à ce qui se passe autour.

Causes de la cirrhose du foie

Parmi les principales raisons menant au développement de la maladie figurent:

Hépatite virale qui, selon diverses estimations, conduit à la formation d'une pathologie hépatique dans 10 à 24% des cas. La maladie se termine par des variétés d'hépatite telles que B, C, D et une hépatite G récemment découverte;

Prendre de fortes doses d'alcool pendant 10 ans ou plus. Il n'y a pas de dépendance à un type de boisson spécifique, le facteur fondamental est la présence d'alcool éthylique et son apport régulier dans l'organisme;

Troubles du système immunitaire. De nombreuses maladies auto-immunes conduisent au développement de la cirrhose;

Diverses maladies des voies biliaires, y compris l'obstruction extrahépatique, la cholélithiase et la cholangite sclérosante primitive;

Congestion veineuse du foie ou syndrome de Budd-Chiari;

Maladies héréditaires, en particulier, troubles métaboliques déterminés génétiquement (anomalies d'accumulation de glycogène, maladie de Wilson-Konovalov, déficit en a1-antitrypsine et galactose-1-phosphate-uridyltransférase);

Empoisonnement avec des produits chimiques qui ont un effet toxique sur le corps. Parmi ces substances, les poisons industriels, les sels de métaux lourds, les aflatoxines et les poisons de champignons sont particulièrement nocifs pour le foie;

Utilisation à long terme de médicaments, y compris l'iprazide, les stéroïdes anabolisants, l'isoniazide, les androgènes, la méthyldopa, l'inderal, le méthotrexate et quelques autres;

La maladie rare de Randu-Osler peut également provoquer une cirrhose.

En outre, il convient de mentionner séparément la cirrhose cryptogénique, dont les causes restent floues. Il survient dans la gamme de 12 à 40% des cas. Les facteurs provoquant la formation de tissu cicatriciel peuvent être la malnutrition systématique, les maladies infectieuses, la syphilis (c'est la cause de la cirrhose chez les nouveau-nés). L'effet combiné de facteurs étiologiques, par exemple une combinaison d'hépatite et d'alcoolisme, augmente considérablement le risque de développer la maladie.

Étapes de la cirrhose du foie

La maladie passe par plusieurs stades de développement, dont chacun présente certains symptômes cliniques. Non seulement l'état de la personne, mais également la thérapie requise par elle dépendra de la progression de la pathologie..

Cirrhose du foie de stade 1

À ce stade de développement, la maladie ne se manifeste pratiquement en aucune façon. S'il est détecté à ce moment, il est encore tout à fait possible de compenser l'insuffisance des hépatocytes à l'aide de médicaments. Par conséquent, les médecins appellent le stade initial de la maladie compensatoire.

Malgré le fait que le patient n'observe aucun signe clinique, les modifications de l'organe ont déjà commencé. Si vous ne commencez pas le traitement en temps opportun, la cirrhose progressera rapidement et, après un court laps de temps, le foie ne sera plus en mesure de faire pleinement face à ses fonctions. En ce qui concerne les paramètres de laboratoire, le taux de bilirubine dans le sang augmente et l'indice prothrombotique peut tomber à 60. Mais en même temps, la personne se sent en parfaite santé. Il ne peut qu'occasionnellement être gêné par la douleur dans l'hypochondre droit.

C'est précisément parce que la cirrhose peut être suspectée par des indicateurs de laboratoire qu'un examen préventif régulier par un médecin est si nécessaire.

Cirrhose du foie de stade 2

La prochaine étape est appelée sous-compensée. Sur la base du nom, on peut comprendre qu'il y a une diminution plus prononcée de la fonctionnalité de l'organe, qui est due à une augmentation du nombre d'hépatocytes morts.

À ce stade, une personne est capable de remarquer que quelque chose se passe avec son corps. Il commence à souffrir de faiblesse, d'apathie, de diminution des performances, de nausées, de perte de poids et d'autres symptômes précoces de la maladie. Les hommes présentent déjà les premiers signes de gynécomastie à ce stade..

Quant aux paramètres de laboratoire, le taux d'albumine commence à baisser et l'indice prothrombotique peut atteindre 40. Cependant, si le traitement est démarré à temps, il est encore possible de transférer cette étape au stade de compensation. Autrement dit, avec une bonne administration des médicaments, l'organe malade pourra fonctionner sans complications pour la santé humaine..

Cirrhose du foie de stade 3

Le danger est le 3ème stade de la maladie, car il y a très peu d'hépatocytes fonctionnels. Cela provoque la progression de l'insuffisance hépatique et une augmentation des symptômes de la maladie. La peau devient jaunie, la douleur dans l'abdomen est de plus en plus troublante pour la personne. C'est souvent à ce stade que se développe l'ascite, qui ne peut plus passer d'elle-même..

Le niveau d'albumine et l'indice prothrombotique tombent à des valeurs critiques.

Le traitement à ce stade est déjà inefficace, bien qu'il y ait encore une chance que les médicaments aident à faire face à la maladie. Le patient doit être à l'hôpital sous la surveillance de médecins, car cette étape est caractérisée par un trouble métabolique prononcé.

Le danger est représenté par les complications de la maladie, qui peuvent bien devenir la cause du décès. Parmi les plus redoutables figurent le coma hépatique, le cancer du foie, les hémorragies internes, la péritonite et la pneumonie. Cette étape est appelée terminal.

Cirrhose du foie de stade 4

Le stade final de la maladie est caractérisé par le fait que les tissus de l'organe sont tellement endommagés qu'ils ne sont plus en mesure de faire face aux tâches qui leur sont assignées. La douleur est très intense, le patient se voit prescrire un apport constant d'analgésiques puissants.

Il est impossible d'arrêter la progression de la maladie à ce stade. Le pronostic est généralement mauvais et sans transplantation hépatique, le patient meurt de complications graves.

Classification de Child-Pugh de la cirrhose du foie

Il est possible d'évaluer la gravité de l'évolution de la maladie selon la classification proposée par les Drs Child et Pugh. Il repose sur l'attribution d'un certain nombre de points pour chaque symptôme de la maladie. Les experts ont réparti le pronostic de survie en trois classes: A, B et C. Chaque classe a son propre pourcentage, qui dépend du nombre de points marqués.

1 point est attribué pour chacun des paramètres si le patient a:

L'ascite n'est pas observée;

La bilirubine est inférieure à 34 μmol par litre;

L'encéphalopathie hépatique est absente;

Indice prothrombotique supérieur à 60, ou temps de prothrombine compris entre 1 et 4, ou INR inférieur à 1,7.

2 points pour chacun des paramètres sont définis si:

L'ascite est traitable;

La bilirubine ne dépasse pas 50 μmol par litre;

Albumine pas moins de 2,8;

Il existe une encéphalopathie hépatique légère et contrôlable;

PTI pas moins de 40, ou PTV de 4 à 6, ou INR ne dépasse pas 2,2.

3 points sont attribués pour chacun des paramètres:

Ascite mal contrôlée

Bilirubine plus de 50;

Albumine inférieure à 2,8;

Encéphalopathie hépatique de grade 3 ou 4 et difficile à contrôler;

PTI inférieur à 40, ou PTV supérieur à 6, ou INR supérieur à 2,2.

Groupe Child Pugh

50 μmol / L (> 3 mg / dL)

Notation

Notation et totaux:

Si le patient gagne de 5 à 6 points, alors le taux de survie à un an est de 100% et le taux de survie à deux ans est de 85%.

Lorsqu'un patient gagne de 7 à 9 points, il est classé en classe B: le taux de survie à un an est de 81% et le taux de survie à deux ans est de 57%.

Le grade C équivaut à une fourchette de 10 à 15 points et le pronostic s'aggrave considérablement. Le taux de survie à un an est de 45% et le taux de survie à deux ans est de 35%.

Il faut comprendre que ce système d'évaluation est indicatif, et qu'il n'est pas en mesure de prendre en compte d'autres paramètres de la maladie, comme par exemple les varices de l'estomac et de l'œsophage..

Conséquences et complications de la cirrhose hépatique

La maladie est dangereuse pour une personne par le développement de complications graves, qui deviennent le plus souvent la cause du décès:

Le développement de l'ascite, c'est-à-dire l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale;

L'apparition de la péritonite, c'est-à-dire l'inflammation du péritoine;

Varices traversant l'œsophage ou l'estomac et, par conséquent, développement de saignements internes. Parmi les symptômes qui caractérisent l'apparition d'un tel saignement, il y a l'apparition de vomissements avec des impuretés sanguines, une coloration des selles en noir, une baisse de la pression artérielle et une augmentation prononcée de la fréquence cardiaque;

Perte ou confusion de conscience;

Développement d'une tumeur maligne (carcinome), difficile à traiter et évoluant rapidement;

Syndrome hépatorénal, caractérisé par une insuffisance rénale;

Une baisse des taux d'oxygène dans le sang ou un syndrome hépato-pulmonaire;

Gastropathie hépatique - troubles de l'estomac;

Colopathie hépatique - dysfonctionnement intestinal;

Diagnostic de la cirrhose du foie

Le médecin ne peut pas poser un diagnostic aussi sérieux sans procéder à un examen complet du patient. Tout d'abord, le patient devra faire un don de sang pour une analyse biochimique. Si les résultats alertent le médecin, il enverra le patient pour un diagnostic plus approfondi..

La réalisation d'un coagulogramme montrera s'il existe des troubles du système de coagulation sanguine. Une numération formule sanguine complète révélera le taux d'hémoglobine, qui est généralement faible chez les patients atteints de cirrhose. L'anémie est souvent diagnostiquée. De plus, le nombre de leucocytes et de plaquettes est nettement réduit..

Pour exclure ou confirmer la nature virale de la maladie, le patient doit être testé pour détecter les hépatites - A, B, C, D et G.La découverte de la présence de saignements latents dans le tractus gastro-intestinal aidera à l'analyse des matières fécales pour le sang occulte.

L'insuffisance rénale est mesurée par les niveaux d'électrolyte et de créatine. En cas de suspicion de cancer du foie, le patient devra faire un don de sang pour l'alpha-foetoprotéine.

En outre, il est nécessaire de procéder à une échographie de tous les organes abdominaux et des vaisseaux portes. Il est important de déterminer la présence d'ascite et une rate hypertrophiée.

Avec l'aide de l'oesophagogastroduodénoscopie, le médecin établira une conclusion sur les varices existantes de l'œsophage et de l'estomac.

Une biopsie hépatique aidera à clarifier le diagnostic et à déterminer le stade de développement de la maladie. Si nécessaire, le médecin envoie le patient pour une scintigraphie hépatique ou un scanner.

Paramètres biochimiques du sang dans la cirrhose du foie

En règle générale, un médecin expérimenté est capable de suspecter une maladie sur la base d'une seule analyse - la biochimie du sang. Les indicateurs de la cirrhose changent selon un certain schéma: il y a une augmentation du taux de bilirubine, des transaminases hépatiques (pas plus de 40 UI), de la phosphatase alcaline (ne doit pas être supérieure à 140 UI), des globulines, du temps de prothrombine, de l'haptoglobine, des enzymes hépatiques spécifiques. Dans ce contexte, on observe une baisse d'albumine (moins de 40 g par litre), de prothrombine, d'urée (moins de 2,5 μmol), de cholestérol (moins de 2 μmol).

L'augmentation du taux de bilirubine dans la cirrhose est particulièrement indicative, car cette substance est un produit de la dégradation des érythrocytes et de l'hémoglobine et doit être traitée par le foie. Lorsque la fonctionnalité de l'organe est altérée, la bilirubine commence à circuler en excès dans le sang. Cela conduit à une coloration des matières fécales de couleur jaune-vert, ainsi qu'à un jaunissement de la peau, des muqueuses et du blanc des yeux. Par conséquent, la bilirubine totale ne doit normalement pas dépasser 20,5 μmol par litre, libre - 17,1 et liée - 4,3. À mesure que la maladie progresse, ces chiffres peuvent augmenter plusieurs fois..

La cirrhose du foie peut-elle être guérie??

La plupart des patients, ayant entendu un diagnostic terrible d'un médecin, posent assez raisonnablement la question: est-il possible de se débarrasser complètement de la maladie? La médecine moderne n'a pas de telles opportunités. La seule option pour un traitement radical est de transplanter l'organe du donneur. Cependant, la transplantation hépatique ne convient pas à tous les patients et coûte en même temps beaucoup d'argent..

Néanmoins, ne désespérez pas, car si la maladie a été détectée à un stade précoce, il est tout à fait possible d'arrêter sa progression, grâce à un traitement adéquat. Dans le cas où une cirrhose est détectée à des stades ultérieurs, les médecins peuvent être en mesure de ralentir quelque peu la progression de la maladie et de retarder l'apparition des complications..

Les scientifiques tentent toujours de développer un médicament capable de guérir la cirrhose. Mais jusqu'à présent, la médecine officielle n'a annoncé aucun remède pouvant guérir complètement une personne. Cependant, il est tout à fait possible de transférer la cirrhose dans la catégorie des maladies chroniques contrôlées..

Comment traiter la cirrhose du foie?

Quant au traitement, il est sélectionné strictement individuellement dans chaque cas. Cependant, certains critères s'appliquent au traitement de la maladie. Ainsi, le stade compensé de la cirrhose doit éliminer la cause principale qui a conduit au développement de la pathologie. Le patient se voit prescrire des médicaments pour le traitement de l'hépatite, des tentatives sont faites pour le soulager de sa dépendance à l'alcool, etc. En outre, il est nécessaire de réduire le risque de complications pouvant aggraver l'évolution de la maladie.

Le patient doit adhérer à un régime avec une teneur optimale en protéines et en glucides. Il est important d'exclure tout type d'alcool, de produits nocifs. Tous les médicaments sont utilisés uniquement comme prescrit par un médecin, leur consommation doit être due à une nécessité vitale.

En règle générale, le patient n'est pas recommandé de procédures physiothérapeutiques, d'activité physique, de traitement thermique. Aucune médecine traditionnelle ne peut être utilisée sans consultation préalable du médecin traitant..

Si un patient demande de l'aide au stade de la décompensation, il est traité dans un hôpital, ce qui est dû au risque élevé de complications. Le principal objectif poursuivi par tout médecin pendant cette période est d'arrêter la progression de la maladie. Pour cela, des médicaments sont utilisés, qui sont sélectionnés selon un schéma individuel et dépendent de la forme de cirrhose..

La prescription d'hépatoprotecteurs, de préparations d'acide ursodésoxycholique, de nitrates et de b-bloquants est possible.

Greffe de foie pour cirrhose

Le seul traitement radical est la transplantation de l'organe endommagé. L'opération est effectuée si le propre foie n'est pas en mesure de faire face aux fonctions qui lui sont assignées et que la thérapie conservatrice s'avère impuissante.

Le donneur d'organe est prélevé sur une personne décédée qui, de son vivant, n'a pas rédigé de renonciation à ce prélèvement, bien que les lois des différents pays soient différentes. Étant donné que l'opération est assez complexe et nécessite par la suite l'administration à vie de médicaments supprimant l'immunité, elle n'est pas réalisée aux premiers stades de la cirrhose.

Parmi les indications de transplantation figurent les suivantes:

Hémorragie interne, non susceptible de correction médicamenteuse;

Ascite ne répondant pas au traitement;

La chute de l'albumine sous la barre des 30 g;

Une augmentation du temps de prothrombine au-dessus de 17 s.

Ces indicateurs constituent une menace directe non seulement pour la santé, mais également pour la vie du patient, ils nécessitent donc une transplantation d'organe. Cependant, la liste des contre-indications n'est pas plus courte, y compris la présence d'un processus infectieux, des pathologies graves du cœur et des poumons, d'éventuelles tumeurs malignes avec métastases, des lésions cérébrales, un âge supérieur à 60 ans ou moins de 2 ans, l'obésité, etc..

L'opération elle-même dure au moins 8 heures, elle consiste à retirer l'organe endommagé et à en transplanter un sain. Il est possible que seule une partie du foie soit transplantée à partir du donneur. Quant au pronostic après transplantation, il est assez favorable, bien que certains risques subsistent, par exemple, le rejet hépatique, la thrombose de l'artère hépatique et autres. Le taux de survie pour les cinq prochaines années est de 75%, ce qui est un bon indicateur, compte tenu de la gravité de la maladie, avec environ 40% des personnes vivant avec un organe étranger depuis plus de 20 ans.

Est-ce qu'ils donnent une incapacité dans la cirrhose du foie?

L'enregistrement de l'invalidité avec cette maladie est possible. Le groupe qui sera attribué à une personne dépend de la gravité de l'évolution de la cirrhose et de son stade. En règle générale, lors du diagnostic du premier stade de la maladie, le patient se voit attribuer le troisième groupe d'incapacité. Si la cirrhose a atteint le stade de la décompensation, la personne se verra attribuer le 2e groupe d'incapacité. Lorsque la maladie est à son stade terminal, le premier groupe est attribué à la personne.

Pour recevoir l'aide de l'État, le patient devra passer par une commission spéciale, à laquelle il sera référé par le médecin traitant..

Prévention de la cirrhose du foie

La cirrhose est une maladie qui peut être complètement évitée si vous adhérez à certaines mesures préventives, notamment:

Traitement de l'hépatite avec l'aide d'un hépatologue qualifié et respect du schéma thérapeutique prescrit;

Restriction de l'auto-administration des médicaments, évitement du travail dans les industries dangereuses;

Prendre des complexes de vitamines et de minéraux;

Respect d'un régime, refus des aliments gras, frits et épicés, des conserves et des produits semi-finis;

Cesser les mauvaises habitudes, en particulier l'abus d'alcool;

Mesures préventives visant à prévenir l’hépatite;

Examen endoscopique annuel du tractus gastro-intestinal;

Respect de l'hygiène personnelle et de l'utilisation de produits de soins personnels;

Vaccination contre l'hépatite virale B.

L'auteur de l'article: Kuzmina Vera Valerievna | Endocrinologue, nutritionniste

Éducation: Diplôme de l'Université de médecine d'État russe portant le nom NI Pirogov avec un diplôme en médecine générale (2004). Résidence à l'Université d'État de médecine et de dentisterie de Moscou, diplôme en endocrinologie (2006).