Principal
Angiome

Métastases - durée de vie, pronostic du traitement et symptômes

Le mot «métastases» est familier à beaucoup, c'est à cause d'eux que le cancer est si difficile à traiter et progresse rapidement au stade 3-4. L'essence de la métastase est que les cellules cancéreuses, apparues et multipliées, commencent à se déplacer dans le corps, affectant d'autres organes - ganglions lymphatiques, foie, poumons, intestins, cerveau, etc. La détection et le traitement précoces aideront à améliorer le pronostic et à prolonger la vie du patient, il est donc important de connaître les premiers symptômes de la pathologie.

Que sont les métastases

Dans le corps humain, des structures cellulaires anormales sont constamment produites, de nature potentiellement maligne. La reconnaissance opportune de ces cellules par des agents du système immunitaire garantit leur destruction complète. Mais dans certaines situations, la fonction immunitaire est désactivée et les cellules ennemies sont prises par le corps pour les leurs, ce qui conduit à leur reproduction rapide et incontrôlée. Dans de tels cas, dire que le patient a un cancer métastatique.

À mesure qu'ils se développent, les éléments cancéreux du foyer d'origine commencent à migrer à travers le corps, se déplaçant avec le sang ou la lymphe. En s'installant dans les tissus et les os, ils donnent lieu à des lésions secondaires appelées métastases.

Selon le stade de la maladie, les métastases sont régionales et distantes. Dans la première situation, des cellules anormales s'installent dans les tissus voisins, dans la seconde, elles pénètrent dans des zones éloignées. Par exemple, dans le cancer du poumon de grade 4, les métastases recouvrent le cerveau, les intestins, le foie et les os. Ils vivent généralement avec ce diagnostic pendant au plus quelques mois.

Souvent, après le retrait de l'objectif principal et une guérison diagnostiquée, après un certain temps, des métastases sont toujours trouvées et le combat doit être recommencé.

Quel est le danger

Une mortalité élevée et un mauvais pronostic dans le cancer sont largement associés à la formation de métastases dans d'autres parties du corps. Dans ce cas, le foyer principal est le plus souvent éliminé avec succès et protégé de la rechute, mais il est presque toujours impossible de supprimer toutes les complications secondaires. Compte tenu du type de traitement dont un patient a besoin même avec une oncologie - chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie complexe - il devient clair qu'il est presque impossible de réaliser plusieurs complexes d'une telle thérapie.

Le principal danger des métastases est:

  • En violation de la fonctionnalité d'un certain nombre de systèmes vitaux et secondaires du corps humain
  • Le fait que leur apparition signale l'impossibilité du système immunitaire à lui seul de lutter contre la maladie.
  • Dans une forte détérioration de l'état du patient, car les symptômes augmentent et s'aggravent rapidement.

Régional

L'émergence de néoplasmes régionaux survient dès le stade 2 du cancer. Les signes en seront une inflammation des ganglions lymphatiques les plus proches du foyer, par exemple cervical, inguinal, aisselle.

Éloigné

Une lésion initiale plus étendue conduit à une transition accélérée du cancer vers un grade sévère 3, 4 avec un grand nombre de métastases. Le paramètre moyen auquel la tumeur commence à se déplacer dans le corps peut être considéré comme un chiffre de 30 mm de diamètre. Avec de telles tailles, les structures cancéreuses se propagent abondamment dans tout le corps, s'installant dans les tissus des organes rencontrés sur leur chemin. Le pronostic de récupération est très mauvais.

Les symptômes de métastases à distance dépendent directement de la localisation des foyers secondaires, dont des exemples sont donnés ci-dessus..

Raisons du développement de métastases

Le phénomène de métastase se produit en raison de la prolifération de l'éducation oncologique, due à la stimulation de la formation de réseaux de vaisseaux et de capillaires autour d'elle. En conséquence, le néoplasme malin reçoit toutes les ressources nécessaires pour une croissance et une propagation rapides. Plusieurs voies de mouvement se détachent:

  • Par flux sanguin, avec flux sanguin veineux, vasculaire et capillaire.
  • Par lymphe. Les ganglions lymphatiques sont une barrière protectrice pour le développement de métastases, dans une certaine mesure des agents anormaux meurent en passant par le ganglion lymphatique. Cependant, avec une quantité importante d'entre eux, le système de protection ne peut pas faire face.
  • Par implantation.

Les métastases lymphogènes se terminent le plus souvent par un cancer de l'utérus, de l'estomac, de la gorge et des intestins, à la suite duquel un sarcome et un mélanome se développent. Avec l'aide du transfert hématogène, la formation de métastases au stade avancé des tumeurs dans la cavité abdominale devient possible.

Stade d'apparition des métastases

Tout patient oncologique subit des métastases s'il ne reçoit pas le traitement nécessaire en temps opportun. Le moment peut varier considérablement et est déterminé par l'évolution individuelle de la pathologie. Dans un cas, des métastases apparaissent après quelques mois, dans l'autre après plusieurs années. Les symptômes sont souvent très vagues..

La formation de métastases est l'un des signes du passage de la pathologie à un stade plus sévère, parfois appelé degré. Habituellement, une atteinte des ganglions lymphatiques signifie la deuxième étape. Dans une telle situation, le patient a besoin d'un traitement urgent, car le développement oncologique s'accélère et les cellules malignes commencent à se déplacer dans tout le corps..

Avec la propagation hématogène dans le sang, la maladie devient rapidement de grade 4. En général, la formation de métastases à distance se produit à 3-4 stades du cancer.

La réponse à la question «combien de temps vivent-ils» à 3-4 étapes dépend de nombreux facteurs, que nous examinerons ci-dessous.

Caractéristiques des métastases de différents cancers

Selon le type de cancer, il est plus ou moins sujet aux métastases. Ils sont souvent formés avec des dommages aux poumons, au foie, lorsque la pathologie atteint le ganglion lymphatique. Une formation rare de foyers métastatiques est observée lorsque la maladie est localisée dans le muscle cardiaque, le squelette musculaire, la rate.

Au fil des années d'étude et de suivi du développement des symptômes du cancer chez de nombreuses personnes, les modèles suivants ont été identifiés à la place de la formation de foyers secondaires:

  1. Avec le développement du mélanome, il donne des métastases dans les poumons, le foie, les structures musculaires, la peau.
  2. L'oncologie pulmonaire d'un côté passe à l'autre, métastasant également au foie et aux glandes surrénales.
  3. Chez la femme, l'oncologie des ovaires et de l'utérus migre vers l'estomac, les intestins et d'autres organes abdominaux.
  4. Avec le cancer du sein chez la femme, de la prostate chez l'homme et du rein chez les deux sexes, il existe une forte probabilité de rechute dans les os et les poumons.

Premiers signes et symptômes

Avec le développement du cancer au stade de la croissance métastatique, la variété du tableau clinique est très large. Parmi les conséquences évidentes, il existe des troubles dysfonctionnels profonds des organes du tronc, des membres, de la peau, des os..

  • Les métastases hépatiques entraînent un prurit et des symptômes d'insuffisance hépatique - teinte jaune.
  • Les métastases cérébrales entraînent une augmentation des signes d'encéphalopathie avec maux de tête et étourdissements.
  • Une tumeur dans les poumons est terrible avec de graves dommages à la fonction respiratoire et la mort ultérieure.
  • Dans le cancer des os sévère, le patient ressent une douleur intense dans tout le corps.

Considérons plus en détail les symptômes, en fonction de la localisation des métastases

Revêtement de la peau

Des complications sur la peau apparaissent avec l'oncologie du poumon, des glandes surrénales et des ovaires chez la femme. La procédure de leur formation est lymphatique ou hématogène. Le lieu caractéristique d'apparition des métastases chez un homme est la région de la poitrine, de la tête, dans le cas des femmes, des signes apparaissent dans la région de l'abdomen et de la poitrine.

Photo 1. Métastases superficielles

Les symptômes d'une métastase cutanée ressemblent à ceux du cancer de la peau et du mélanome.

  • De nouveaux naevus (grains de beauté) apparaissent, qui grossissent rapidement, ont des bords et une couleur inégaux
  • La couleur de la surface de la peau change
  • Les néoplasmes sont douloureux
  • La personne est dans un état de malaise, elle est somnolente et faible, sa capacité de travail est faible, il y a des signes de forte perte de poids.

Travers de porc

Les symptômes d'un néoplasme des côtes sont une douleur intense et une mobilité réduite. À un stade ultérieur, les métastases dans les côtes sont capables de croître si profondément qu'elles les transforment en fracture même avec une faible pression. Pour détecter la pathologie, un examen scintigraphique des os du squelette sera nécessaire.

Le cancer de la glande thyroïde, des organes du sternum, de la prostate, du larynx se distingue par des tumeurs secondaires dans les côtes.

Un cœur

Les métastases dans le muscle cardiaque se forment après des maladies telles que le mésothéliome pleural, le carcinome, le mélanome, le carcinome épidermoïde de l'œsophage, les tumeurs rénales et thyroïdiennes. Les principaux signes sont:

  1. Obstruction myocardique veineuse
  2. Présence d'épanchement péricardique
  3. Fonctionnalité cardiaque affaiblie
  4. Rythme cardiaque irrégulier

Ventre

Lorsque les cellules cancéreuses sont introduites dans l'abdomen, elles se déposent sur les organes situés dans cette partie du corps et sur les parois internes de l'abdomen. Pendant la période d'accumulation, les symptômes sont absents ou gravement flous.

Après l'établissement d'une masse critique, une ascite apparaît, ce qui entraîne une augmentation de l'abdomen du patient. La décomposition des métastases conduit à des signes d'empoisonnement toxique.

Glande mammaire

Les principaux symptômes des métastases dans la glande mammaire sont l'apparition de bosses dans le sein. Le cancer du sein affecte non seulement les femmes, dans de rares cas, les hommes y sont également sensibles et leur maladie est plus agressive. La pénétration des cellules cancéreuses malignes se produit avec le sang ou la lymphe, généralement à partir des organes affectés à proximité - poumons, foie.

Les phoques sont facilement diagnostiqués même à un stade précoce par auto-palpation devant un miroir. Parmi les manifestations caractéristiques de métastases, de douleur et d'inconfort sur le lieu d'apparition des signes.

Intestins

Les métastases dans les intestins entraînent des ballonnements, une augmentation des flatulences, des traces de sang dans les selles, des problèmes de selles (on observe à la fois de la diarrhée et de la constipation). Si la muqueuse intestinale est endommagée, une intoxication avec les produits de son contenu est déclenchée, ce qui entraîne des symptômes de troubles dyspeptiques.

Un rein

Avec les métastases dans les reins, la fonction de la formation et de la production d'urine en souffre. Un symptôme courant est la présence de sang dans les urines. De plus, il y a une douleur dans la colonne lombaire, une augmentation de la température, une augmentation de la pression artérielle au-dessus de la normale.

Rate

L'apparition de métastases dans les tissus de la rate est un phénomène rare. Principalement en raison de la sécrétion de substances qui affectent négativement les cellules anormales. Mais si le processus de métastase se produit, le patient souffre de thrombopénie (une forte diminution du nombre de plaquettes), de fièvre, de gravité et d'une augmentation du volume de la rate. Les symptômes s'intensifient sans traitement, entraînant une émaciation sévère..

Estomac

Les métastases pénètrent rarement dans l'estomac, les tumeurs primaires caractéristiques, lorsque cela se produit, sont le cancer de l'utérus, du sein chez la femme et du système respiratoire. Avec une maladie, une personne ressent des changements de goût dans des plats familiers, une aggravation de l'appétit, des maux d'estomac.

Les ovaires

Le degré précoce de développement de métastases dans les ovaires chez les femmes ne se manifeste en aucune façon. Parmi les premiers symptômes figurent une faiblesse générale et des troubles de l'appétit, une sensation de chaleur dans le corps (hyperthermie), comme lors des bouffées de chaleur avec la ménopause. De plus, les signes sont complétés par des douleurs tirantes dans le bas de l'abdomen.

Plèvre

La plèvre est appelée la surface interne des poumons, qui sont l'un des composants qui assurent une respiration normale. Il est logique qu'une violation de la couche pleurale se transforme en douleur thoracique, toux, problèmes de respiration normale. Dans les premiers stades, les métastases dans la plèvre peuvent être perçues comme une pleurésie, en raison de laquelle le patient ne reçoit pas de traitement adéquat.

Glandes surrénales

Des métastases dans les glandes surrénales sont observées dans différents types de tumeurs cancéreuses. Ils apparaissent souvent après la division de cellules atypiques dans les poumons, les reins et les glandes mammaires. La pathologie est caractérisée par une insuffisance surrénalienne et une mort nécrotique des tissus organiques, ce qui aggrave encore le pronostic.

Utérus

Le cancer de l'utérus se développe à 3-4 degrés de la maladie. Dans un premier temps, le transfert s'effectue à travers la lymphe, au 4ème stade, le système circulatoire est également connecté. Les signes de la maladie sont la présence d'écoulements sanglants pendant les périodes où ils ne devraient pas l'être, une douleur aiguë dans la cavité abdominale inférieure, des douleurs lombaires. Une activité physique accrue entraîne des symptômes plus prononcés.

Vessie

Si la vessie est endommagée, il y a des signes de cystite, la miction est fréquente, douloureuse.

Pancréas

Les métastases dans le pancréas menacent de perturber la production des hormones nécessaires, dont une augmentation ou une diminution de la sécrétion se reflète dans divers processus de la vie humaine. Parmi les conséquences de ce processus, la maigreur soudaine, le refus de manger, l'envie de nausées, les maux d'estomac, la diarrhée.

Gorge

Les complications du deuil surviennent après un cancer de la bouche, des poumons et de l'estomac. Ils entraînent des plaies et des ulcères du larynx, un gonflement de la bouche et de la gorge, des problèmes de respiration, de déglutition, d'extraction sonore.

Diagnostique

Un traitement correct et rapide des métastases est impossible sans un diagnostic précis, qui comprend:

  • Tomodensitométrie (CT)
  • Examens échographiques
  • IRM
  • radiographie
  • Procédure d'enquête sur les radio-isotopes
  • Prenant une crevaison
  • Tests en laboratoire

À l'aide d'un ensemble d'examens diagnostiques prescrits par un médecin, le niveau de métastase, la localisation des foyers secondaires, la présence d'une croissance plus profonde, les phénomènes purulents de fond, le taux de croissance, etc..

L'échographie est l'une des méthodes les plus abordables pour détecter le cancer primaire et secondaire. Il est utilisé comme méthode de recherche principale, sur la base des résultats desquels une décision est prise de mener des procédures plus approfondies et plus coûteuses..

Traitement

L'existence de métastases complique grandement le processus de traitement, car plusieurs tumeurs doivent être traitées à la fois, et il existe un risque d'apparition de nouvelles. Dans une telle thérapie, les techniques suivantes sont utilisées:

  1. Excision opératoire. Une méthode très efficace, mais seulement avant l'apparition des métastases. Si le processus de reproduction du cancer n'existait pas, la pathologie ne serait pas si terrible. Avec un petit nombre de foyers secondaires, ils sont supprimés à l'aide d'opérations chirurgicales, capturant les zones voisines, car ils peuvent également être sujets aux métastases. Avant cela, l'excision des ganglions lymphatiques et d'autres tissus affectés par des pathologies est montrée.
  2. La méthode d'ablation par radiofréquence implique la destruction de cellules anormales en utilisant la température élevée créée par un équipement spécial en raison du courant électrique.
  3. Les préparatifs. Une large gamme de médicaments est utilisée, le traitement est effectué par chimiothérapie, stimulation immunitaire et administration d'hormones. La tâche est d'arrêter la croissance d'un néoplasme malin.

L'oncologue est engagé dans le traitement de la maladie, la thérapie est un complexe des mesures ci-dessus.

Combien vivent avec des métastases - pronostic

La présence de métastases est toujours un facteur aggravant, ce qui réduit considérablement le chiffre de la durée de vie d'une personne. Voici un pronostic pour différents types de cancer:

  1. Les métastases dans le péritoine donnent un taux de mortalité de 5%. Avec une détection rapide et la mise en œuvre d'un complexe de chimiothérapie et de rééducation nécessaires, il donne une bonne probabilité de guérison.
  2. Pour les glandes surrénales, le pronostic n'est pas si favorable, car elles sont associées à un processus pathologique plus étendu.
  3. Intestins. Pour le traitement, nous utilisons une combinaison de chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie. Après l'ensemble du complexe, environ 50% des patients sont guéris et continuent de vivre.
  4. Foie. Sans traitement, les métastases hépatiques tuent une personne pendant 3 à 5 mois. Si vous effectuez les procédures médicales nécessaires, le pronostic s'améliore jusqu'à un an et demi. Par la suite, ce chiffre peut ajouter une autre année.
  5. Poumons. Le taux de survie moyen pour une tumeur supplémentaire est de 35 à 45%.

Au stade 4 (terminal) et métastases à distance étendues, les patients vivent rarement plus de quelques semaines.

Par: éditeur du site, date 22 janvier 2018

Que sont les métastases?

En raison de la désintégration, de la propagation et de l'activation des cellules néoplasiques malignes, des métastases cancéreuses apparaissent. De tels foyers compliquent le traitement de la source principale du processus tumoral et sont extrêmement dangereux pour la santé. Dans le corps, ils se propagent par les vaisseaux sanguins et les ganglions lymphatiques. L'emplacement de la tumeur primaire détermine l'emplacement des métastases. Les signes de métastases dépendent du type de cancer. Les patients sont traités par un oncologue. Le traitement des métastases comprend les médicaments et la chirurgie.

Métastases: une caractéristique développementale

La métastase est le processus d'apparition de foyers secondaires de la maladie qui affectent les tissus des organes adjacents..

Avec le développement du cancer, en plus de la tumeur primaire, des sources secondaires d'oncologie se forment. Les foyers de la maladie ne sont pas un cas isolé, leur nombre dans le corps augmente progressivement avec le développement du processus oncologique, de multiples métastases se produisent. Aux premiers stades du cancer, les néoplasmes touchent les organes voisins (infection régionale). Dans les dernières étapes, la propagation des cellules tumorales peut être détectée dans les tissus périphériques (distants). La taille de la lésion varie de 2 mm à 20 cm La structure des métastases est similaire à la tumeur maternelle. Les cellules cancéreuses affectent souvent les ganglions lymphatiques, le foie et les poumons. Pas si souvent - reins, os, système nerveux. Leur propagation complique la guérison des patients. Souvent, les métastases sont détectées plus tôt que la tumeur elle-même. Ceci est courant pour ces types de cancer:

Types de foyers

La séparation et la propagation des cellules malignes se produisent de 4 manières. En oncologie, les voies de métastases suivantes sont distinguées:

  • hématogène;
  • lymphogène;
  • implantation;
  • mixte.

Les voies de pénétration hématogènes dans les tissus des organes sont caractéristiques de différents types de sarcomes. Les cellules malignes pénètrent dans les vaisseaux et se déplacent plus loin avec le sang. Les cellules cancéreuses se propagent de manière lymphogène. Au cours du développement de l'oncologie, la lymphe perd sa capacité de barrière naturelle contre les bactéries et les virus nocifs. Sous l'influence du cancer, les cellules de la lymphe changent et ne peuvent pas résister aux métastases qui se propagent dans tout le corps. La voie d'implantation est possible lorsque les tissus des organes affectés entrent en contact avec des tissus sains. Ainsi, l'oncologie de la cavité abdominale peut affecter le foie.

Le tableau présente les principaux types ou variantes de métastases:

MétastasesEmplacement de localisation principal
KrukenbergPropagation dans les ovaires
VirchowskiIls se développent avec l'oncologie de l'estomac et apparaissent près du cou
SchnitzlerCancer avec métastases près du rectum
SolitaireGrands amas dans les poumons et le cerveau
OstéoblastiqueApparaissent dans le tissu osseux et provoquent l'apparition d'ostéoblastes
OstéolytiqueAffecte les os et active l'apparition des ostéoclastes
Retour à la table des matières

Étapes de la pathologie

Les métastases cancéreuses apparaissent à différents stades. Par exemple, les cellules hématogènes indiquent le 4ème degré de développement oncologique. Fondamentalement, les cellules anormales commencent à se propager au cours des stades 3-4 de la maladie. Une personne peut vivre longtemps sans connaître le diagnostic. Parfois, ce n'est qu'en identifiant les sources secondaires de la maladie qu'ils trouvent la source principale. C'est le développement de foyers secondaires qui détermine les stades du cancer, et non l'inverse. L'heure approximative d'apparition des métastases ne peut être déterminée. Il existe des foyers dormants qui peuvent se développer rapidement.

Raisons de développement

La principale raison de la métastase est considérée comme un réseau développé de vaisseaux et de capillaires à proximité des sources d'oncologie. Un tel système offre des opportunités favorables pour le développement et la nutrition des métastases de la tumeur principale. Les médecins notent que les lésions secondaires apparaissent plus rapidement chez les personnes plus jeunes. Cela est dû à un métabolisme rapide. De plus, la tumeur elle-même est souvent située dans un endroit qui favorise la prolifération de cellules anormales. Et il a également été noté que les métastases dans les cancers de type infiltrant apparaissent et se développent plus rapidement que dans les autres types.

Comment se forment?

Le processus de séparation et de propagation des cellules malignes se déroule en 4 étapes:

  1. Formation de cellules métastatiques.
  2. Département d'oncologie primaire.
  3. Propagé.
  4. Attachement et développement de la tumeur.
Le taux de prolifération des cellules atypiques dépend de l'état du système immunitaire du patient et de son âge.

Les cellules nocives atteignent d'autres organes par la lymphe, le sang et le contact direct des tissus d'un organe avec un autre. Lorsqu'elles pénètrent dans d'autres tissus par les fluides corporels, les cellules métastatiques commencent à se diviser et à se développer. Distinguer le type de métastase actif et retardé. Le taux de dommage dépend de l'immunité et de l'âge du patient, de l'apport sanguin à l'organe affecté et du niveau de malignité du processus.

Localisation

Différents types d'oncologie forment des foyers secondaires sur différents organes. Les voies hématogènes propagent les cellules cancéreuses sur de longues distances dans tout le corps. S'ils se déplacent dans la lymphe, ils peuvent d'abord toucher un organe, puis continuer à se propager. En fonction du foyer principal du cancer, il est possible d'établir le lieu d'accumulation des métastases. Le tableau montre la dépendance de la tumeur primaire et des lésions secondaires:

OncologieFoyers secondaires
Cancer du sein, de la prostate, de la thyroïde et du reinPoumons, os, foie
Cancer de l'estomac, des ovaires, du foie, du côlon, de l'utérus, du pancréasFoie, abdomen, poumons
Cancer rectalFoie, poumons, glandes surrénales
MélanomePeau, muscles
Retour à la table des matières

Signes de maladie

Les symptômes des métastases dépendent de l'emplacement des lésions.

Les excroissances osseuses ne font pas mal, mais les os deviennent cassants et se cassent à la suite de blessures mineures. Le cancer du poumon se caractérise par des douleurs thoraciques accompagnées de toux et d'essoufflement. Les foyers secondaires de cancer du foie sont caractérisés par des nausées, une perte de poids sévère et une diminution de l'appétit. Avec le développement de néoplasmes dans le cerveau, des vertiges et des migraines se produisent. Les métastases du cancer de la peau sont visibles et peuvent être vues ou ressenties à la surface du corps. Ils ressemblent à des morceaux. Signes de cancer de l'utérus - crampes sévères, douleurs abdominales basses, écoulement sanglant.

Méthodes de diagnostic

Vous pouvez identifier MTS ou métastases à l'échographie. Avec son aide, le degré de développement et la malignité de l'oncologie sont déterminés. La croissance, la décomposition de la source du cancer est observée sur la tomodensitométrie (CT). Ils montrent également souvent des cellules cancéreuses à l'aide de la tomographie par émission de positons (TEP), de l'imagerie par résonance magnétique (IRM), des rayons X simples et des radioisotopes diagnostiques..

Durée de vie

De nombreux patients, après avoir identifié la présence de métastases, veulent savoir: combien il reste à vivre. Le pronostic et l'espérance de vie dépendent du type de cancer. Si la maladie est détectée à un stade précoce, les chances de guérison sont beaucoup plus élevées. Si un cancer est détecté dans l'abdomen, le risque de décès est de 5%. Le cancer des surrénales est caractérisé par un nombre élevé de foyers secondaires. Lorsque les métastases hépatiques ont commencé, les médecins donnent environ 1 à 1,5 ans de vie. Si des métastases dans le cancer médiastinal ont été détectées à temps, les prédictions des médecins sont positives. Dans les derniers stades, se débarrasser de ce type d'oncologie est plus difficile..

Traitement de la maladie

L'intervention chirurgicale est utilisée pour éliminer les métastases. Lorsque les métastases se propagent dans tout le corps, pendant l'opération, la tumeur primaire est d'abord retirée, puis les foyers filles sont excisés. Le médecin enlève les ganglions lymphatiques à travers lesquels la connexion entre la tumeur et les métastases est passée. Souvent, les tissus des organes sains sont également prélevés, car ils peuvent contenir des cellules malignes. Le retrait du tissu intact de l'organe affecté aidera à arrêter le développement ultérieur de la maladie. Après une telle opération, les patients vivent sans rechute..

Les métastases peuvent être traitées par ablation par radiofréquence. Il s'agit d'une méthode d'exposition thermique à une tumeur. Les électrodes détruisent les foyers de la maladie et les tissus sains se développent ensemble et forment des cicatrices. Pour arrêter la croissance des tumeurs et des métastases, des médicaments sont utilisés. La chimiothérapie, l'immunothérapie et l'hormonothérapie aident à guérir et à combattre le problème. La pratique montre que l'oncologie est également traitée avec des remèdes populaires. Prenez une décoction de calendula, racine d'épine-vinette, pivoine ou bardane.

Métastases: comment sont-elles dangereuses et comment elles affectent le cours de la pathologie cancéreuse?

Chaque jour, des milliers de structures cellulaires anormales apparaissent dans le corps humain, qui peuvent plus tard acquérir un statut malin. Grâce à l'immunité, ces cellules sont détruites en temps opportun..

Mais si la défense immunitaire permet à ces cellules de passer pour certaines raisons, elles se multiplient sans entrave, formant une tumeur de nature cancéreuse..

Que sont les métastases cancéreuses?

Les cellules malignes des foyers de localisation primaire par le biais du flux sanguin et lymphatique se propagent à d'autres structures organiques, formant des foyers métastatiques, qui sont en fait des localisations secondaires du cancer.

Lorsque le cancer se propage aux tissus adjacents, on parle de métastase régionale. Si, cependant, des structures cellulaires malignes avec un flux sanguin ou du liquide lymphatique ont pénétré dans les tissus périphériques, une métastase à distance se produit.

Raisons de la propagation

En général, les métastases sont causées par certains facteurs de croissance oncologique, qui stimulent la formation de réseaux capillaires et vasculaires autour de la formation tumorale..

En conséquence, un environnement favorable est créé pour les structures malignes, ce qui leur fournit la nutrition nécessaire. Selon ce scénario, les métastases se produisent dans tout le corps..

En général, la propagation des cellules malignes peut se produire le long de diverses voies:

  • Avec la circulation sanguine - les cellules malignes se propagent de manière hématogène dans les veines, les structures capillaires et les vaisseaux dans tout le corps;
  • Avec un flux lymphatique. Les ganglions lymphatiques agissent comme une barrière protectrice pour les structures malignes et ils sont partiellement détruits. Mais lorsqu'il y a trop de cellules altérées, les macrophages ne peuvent pas y faire face;
  • Par implantation ou par membrane de tissu séreux.

Les métastases d'origine lymphogène sont les plus courantes pour le cancer du col et de l'estomac utérins, du larynx et du côlon, les sarcomes et les mélanomes.

Les voies hématogènes des métastases sont généralement observées aux stades avancés des chorionépithéliomes et des sarcomes, des tumeurs à petite échelle et de l'abdomen, des hypernéphromes, etc..

À quel stade apparaissent-ils et à quelle vitesse ils se propagent?

Si un patient oncologique ne reçoit pas le traitement nécessaire, des métastases se développeront au fil du temps dans tout processus de cancer, mais l'heure d'apparition n'est pas toujours sans ambiguïté.

Dans certaines oncopathologies, les métastases surviennent quelques mois après la formation du foyer tumoral primaire, tandis que dans d'autres, elles ne sont détectées qu'après plusieurs années. Par conséquent, même vraisemblablement, il est impossible d'établir le moment de la métastase..

Compte tenu des métastases dans le système lymphatique, on peut dire que les métastases sont un signe de la transition du cancer vers le deuxième stade de développement..

Si une propagation hématogène de cellules malignes est apparue, il s'agit du passage de l'oncopathologie au stade 4. En moyenne, les métastases se forment à 3-4 stades du cancer. C'est, en fait, l'apparition de processus métastatiques détermine le stade du cancer.

Vidéo sur la façon dont les métastases cancéreuses se produisent:

Comment différents types de cancer métastasent?

Habituellement, les métastases sont détectées dans les structures pulmonaires, le foie et les ganglions lymphatiques. Beaucoup moins souvent, des foyers métastatiques se trouvent dans le cœur et les muscles du squelette, de la rate et du pancréas.

Les experts ont identifié une certaine régularité des métastases cancéreuses de localisation variée:

  • Le mélanome métastase généralement aux poumons, au foie, aux muscles ou à la peau;
  • Cancer pulmonaire - des tissus pulmonaires, hépatiques et surrénaliens sains;
  • Une tumeur maligne dans les ovaires et l'utérus, l'estomac et les intestins, le pancréas métastase généralement aux poumons, au foie et à la cavité abdominale;
  • L'oncologie lait-glandulaire, rénale et prostatique se propage principalement aux tissus osseux, hépatiques et pulmonaires.

Que dangereux?

L'issue fatale dans les oncopathologies survient souvent précisément en raison de métastases actives, plutôt qu'en raison de la présence d'une tumeur primitive. Par conséquent, les métastases sont très dangereuses..

  1. Ils perturbent l'activité des systèmes et organes vitaux;
  2. Si des métastases sont apparues, le corps ne peut plus résister indépendamment à l'oncologie;
  3. La métastase affecte négativement le déroulement du processus oncologique et l'état du patient, l'aggravant.

Variétés

La métastase a de nombreuses variantes et variétés qui diffèrent considérablement les unes des autres..

Virchowski

La métastase de Virchow est localisée dans la région supraclaviculaire du cou et se produit dans le contexte d'un cancer gastrique. Un emplacement similaire du foyer de cancer secondaire est dû à la direction du flux lymphatique de la cavité abdominale.

Les structures cellulaires malignes montent le long des voies lymphatiques vers le ganglion lymphatique cervical, elles ne peuvent pas aller plus loin, elles commencent donc à se transformer en une tumeur secondaire. Les métastases de Virchow peuvent résulter d'un cancer du foie, du pancréas et d'autres structures abdominales.

Krukenberg

Ces métastases sont également caractérisées par une origine lymphogène et sont localisées dans les ovaires. La part de ces tumeurs secondaires est d'environ 35 à 40% du nombre total de métastases ovariennes..

Des métastases de Krukenberg sont observées dans les lésions malignes gastriques, lactico-glandulaires, intestinales ou des voies biliaires, le cancer urinaire ou cervical.

Schnitzler

Les métastases de Schnitzler sont appelées la propagation d'un processus malin dans le tissu de la localisation péri-rectale et des ganglions lymphatiques pararectaux.

Ces formations métastatiques sont palpables lors de l'examen digital rectal et sont des phoques indolores.

Se produit le plus souvent dans le contexte d'un cancer de l'estomac.

Ostéoblastique

Les tumeurs métastatiques qui se forment dans le tissu osseux et favorisent l'activité ostéoblastique sont appelées tumeurs ostéoblastiques. Dans le contexte d'une activité ostéoblastique accrue, il se produit une augmentation du dépôt de calcium dans les tissus osseux, ce qui contribue à leur croissance rapide..

Ces foyers métastatiques apparaissent dans le contexte du cancer du lait, de la thyroïde ou de la prostate, des sarcomes et des lymphomes. Les prévisions sont pour la plupart défavorables.

Solitaire

Les métastases de type solitaire sont des formations uniques à gros nodules localisées dans les tissus pulmonaires, cérébraux et autres.

Ostéolytique

Les formations secondaires ostéolytiques sont également localisées dans les structures osseuses, mais leur effet sur les os est quelque peu différent. Ils détruisent le tissu osseux et activent les ostéoclastes, ce qui entraîne des modifications osseuses destructrices.

Symptômes et signes

Le tableau clinique de la métastase dépend de sa localisation et du type de tumeur primaire. Les métastases entraînent généralement de graves modifications dysfonctionnelles des structures corporelles.

  • Avec des métastases hépatiques, les patients présentent des démangeaisons cutanées, une jaunisse et une insuffisance hépatique;
  • Les processus cérébraux métastatiques conduisent à une encéphalopathie rapide;
  • Les métastases pulmonaires provoquent une inflammation bronchopulmonaire, des troubles respiratoires, etc.
  • Les métastases osseuses sont très sensibles dans tout le corps.

Sur la peau

Les métastases cutanées se produisent principalement dans le contexte de lésions malignes des ovaires, des poumons et des reins. Les processus métastatiques sur la peau sont d'origine lymphatique ou hématogène. Chez l'homme, ces métastases sont localisées sur l'abdomen et le cou, la poitrine et la tête, et chez la femme, sur la poitrine et l'abdomen.

Signes de métastases cutanées:

  1. L'apparition de formations similaires aux taupes;
  2. Changement de couleur de la peau sur le site des métastases;
  3. Augmentation rapide de la formation de la peau;
  4. Asthénie;
  5. Épuisement;
  6. Somnolence et faiblesse;
  7. Manque de performance;
  8. Sensations douloureuses dans la région de la tumeur;
  9. Perte de poids et hyperthermie.

La photo montre à quoi ressemble un cancer de stade 4 avec des métastases sur la peau

Si une métastase s'est formée sur le cuir chevelu, elle ressemble généralement à une formation kystique sébacée.

Dans les côtes

Les premiers signes de métastases costales sont des sensations douloureuses intenses conduisant à une mobilité limitée. À des stades ultérieurs, des foyers tumoraux secondaires peuvent entraîner des fractures des côtes, qui se produisent même avec des charges mineures.

Les tumeurs cancéreuses de la thyroïde, du sein, de la prostate et du col de l'utérus, du foie et des poumons, de l'œsophage, etc. se métastasent le plus souvent dans les côtes. Pour les détecter, il est nécessaire de procéder à un examen scintigraphique du squelette.

Un cœur

Les tumeurs cardiaques secondaires résultent généralement d'un mésothéliome pleural, d'un carcinome, d'un mélanome ou d'un carcinome épidermoïde de l'œsophage, d'un cancer du rein et de la thyroïde ou d'une leucémie.

Les signes de métastases cardiaques sont:

  • Épanchement péricardique;
  • Obstruction des veines du myocarde;
  • Suppression de l'activité cardiaque;
  • Arythmie, insuffisance myocardique.

Péritoine

Les cellules cancéreuses peuvent envahir n'importe quelle partie du corps, en particulier la cavité abdominale. Des structures malignes se déposent à la surface des organes internes et des parois du péritoine. Ils s'accumulent pendant assez longtemps, formant progressivement une tumeur secondaire..

Pour le cancer du sein

Les foyers métastatiques dans la glande mammaire se manifestent par l'apparition de bosses dans le sein, qui sont facilement palpables à la palpation.

Les cellules malignes pénètrent dans la glande mammaire avec la circulation sanguine ou par voie lymphogène. Le patient ressent une douleur thoracique intense et d'autres inconforts.

Métastases à distance

Plus les paramètres de l'enseignement primaire sont grands, plus les processus métastatiques commenceront tôt. Habituellement, la véritable menace de métastase survient lorsque la tumeur dépasse 3 cm de diamètre.

Avec la circulation sanguine, les cellules malignes se propagent aux tissus et organes distants, ce qui indique les derniers stades du processus tumoral.

  • Si des métastases se sont produites dans le système squelettique, les patients ressentent des douleurs osseuses, ce qui peut sérieusement réduire la qualité de vie..
  • Si le cancer du sein s'est métastasé dans les poumons, la patiente s'inquiète de l'essoufflement, de la toux et des douleurs thoraciques.
  • Avec métastases du système nerveux, vertiges et maux de tête, convulsions et hallucinations, déficiences auditives et visuelles, troubles de la coordination, etc..

Régional

Déjà aux premiers stades de l'oncologie, des métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux peuvent survenir dans la glande mammaire. Ce sont généralement des ganglions lymphatiques axillaires..

Mais si la tumeur primaire s'est formée plus près du centre de la poitrine, les ganglions lymphatiques sternaux subissent des métastases.

À l'avenir, le processus du cancer se propage à des ganglions lymphatiques plus éloignés.

Dans les intestins

Les métastases intestinales s'accompagnent de diarrhées ou de constipation fréquentes, de sang dans les selles, de douleurs abdominales et de ballonnements.

De plus, les déchets de formation oncologique provoquent une intoxication générale du corps, qui se manifeste par des troubles dyspeptiques.

Un rein

Le principal signe de métastase dans les reins et les structures surrénales est l'hématurie, qui se caractérise par la présence de sang dans l'urine du patient..

Des signes supplémentaires de métastases dans les reins sont des douleurs dans la région lombaire, une fièvre et une faiblesse constantes, une pression artérielle élevée et une anémie progressive..

Rate

Les métastases dans la rate sont extrêmement rares, car l'organe lui-même est capable de produire des substances qui détruisent les cellules malignes.

Parmi les signes évidents de métastase, on distingue la fièvre, la thrombopénie, une augmentation de la taille de l'organe, la gravité et la douleur. Avec la croissance d'une tumeur secondaire, l'état s'aggrave et le corps est épuisé.

Plèvre

La plèvre tapisse la paroi thoracique et les poumons de l'intérieur. Il produit un lubrifiant spécial qui facilite le travail pulmonaire pendant la respiration. La métastase des tissus pleuraux s'accompagne de toux, de fièvre légère et de douleurs dans le sternum.

Estomac

Les métastases dans l'estomac sont assez rares, les tumeurs se propageant ici à partir de l'utérus, de l'œsophage, du sein ou du poumon. Les métastases sont accompagnées d'hyperthermie et de manque d'appétit, d'anémie et de changements de goût, de douleurs à l'estomac, etc..

Ovaire

Aux stades initiaux, les métastases ovariennes ne se manifestent en aucune façon. Certaines patientes cancéreuses observent un manque d'appétit et une faiblesse générale, des irrégularités menstruelles et une hyperthermie. Lorsque la métastase augmente, des sensations douloureuses et une sensation d'éclatement apparaissent dans le bas de l'abdomen.

Glandes surrénales

De nombreuses tumeurs métastasent aux glandes surrénales, par exemple à partir des poumons, des reins, des glandes mammaires, etc..

Cette propagation de la tumeur provoque une insuffisance surrénalienne..

Les grandes formations secondaires sont presque toujours accompagnées de processus nécrotiques.

Avec oncologie de l'utérus

Les métastases dans le cancer de l'utérus commencent au stade 3 du processus oncologique. La propagation des cellules malignes se produit par la voie lymphogène et la propagation hématogène est possible au dernier stade du cancer.

Les patients se plaignent d'écoulement sanglant entre les règles, de douleurs lombaires et de crampes dans le bas de l'abdomen, en particulier pendant l'effort.

Vessie

La propagation métastatique des cellules malignes dans les structures urinaires se produit par voie lymphogène, principalement à partir du bassin ou des uretères.

Au début, les symptômes semblent les plus caractéristiques de la cystite, perturbés par des envies fréquentes, des lombalgies, des mictions douloureuses.

Avec le développement de métastases, l'état s'aggrave, il y a une hyperthermie constante, du sang dans les urines, etc..

Pancréas

Les métastases pancréatiques sont caractérisées par des manifestations telles qu'une perte de poids soudaine et un manque d'appétit, des nausées, un syndrome émétique, des douleurs épigastriques et des diarrhées fréquentes.

Parfois, des métastases dans le pancréas provoquent un jaunissement de la peau et une douleur à la ceinture dans l'abdomen.

Gorge

Les formations métastatiques dans la gorge apparaissent généralement à partir de tumeurs de la bouche, des organes respiratoires et digestifs. Le plus souvent, une telle localisation de métastases provoque les symptômes suivants:

  • Plaies et plaies dans la gorge;
  • Gonflement des tissus buccaux;
  • Problèmes de parole, de respiration, de déglutition;
  • Gonflement des ganglions lymphatiques, etc..

Comment déterminer dans le corps?

La détection des métastases nécessite un diagnostic approfondi, notamment:

De telles procédures permettent de déterminer le degré de métastase, la taille des tumeurs secondaires, la germination dans d'autres tissus et la présence de processus purulents ou de décomposition, la nature de la croissance, etc..

Sont-ils visibles à l'échographie?

Le diagnostic par ultrasons est l'une des principales méthodes de détection de la propagation métastatique des processus malins..

Une telle étude est considérée comme assez informative et est largement utilisée dans la pratique diagnostique moderne..

Comment guérir?

Le traitement de l'oncopathologie avec métastases est déterminé par l'emplacement, la taille et le nombre de foyers secondaires. Plusieurs techniques différentes sont utilisées: ablation chirurgicale, radiothérapie et pharmacothérapie..

Traitement opératoire

Dans un premier temps, les médecins essaient d'éliminer la formation primaire, qui à l'avenir pourrait agir comme une source de métastases.

Ensuite, passez directement à l'élimination des foyers métastatiques eux-mêmes. Pour ce faire, retirez les ganglions lymphatiques et les tissus adjacents.

Lors de l'élimination des formations secondaires, le chirurgien coupe une partie des tissus sains, qui peuvent également contenir des micrométastases.

Ablation par radiofréquence

L'ablation par radiofréquence est aujourd'hui utilisée avec succès dans le traitement de la propagation métastatique des processus tumoraux..

Cette méthode implique la destruction de la tumeur au moyen de températures élevées, qui sont créées par des électrodes spéciales. Les courants électromagnétiques chauffent le tissu malin et le détruisent. Ensuite, les cellules mortes rétrécissent et une cicatrice se forme à leur place..

Médicaments

Le traitement médicamenteux des tumeurs métastatiques implique l'utilisation de méthodes telles que la chimiothérapie, l'immunothérapie, la thérapie ciblée et hormonale.

La chimiothérapie avec des médicaments anticancéreux arrête la croissance et la propagation des métastases. Souvent, cette technique est associée à une ablation par rayonnement ou par radiofréquence..

Combien vivent avec des métastases: pronostic

Habituellement, la présence de métastases dans les ganglions lymphatiques et d'autres structures organiques indique un mauvais pronostic d'oncopathologie.

  • Le pronostic des métastases dans la cavité abdominale. Le résultat mortel avec une telle métastase aujourd'hui est de 5%. La détection en temps opportun des métastases abdominales et une chimiothérapie obligatoire avec une rééducation appropriée augmentent considérablement les chances du patient d'un résultat favorable du traitement oncologique.
  • Dans les glandes surrénales. Les métastases surrénales sont généralement associées à des lésions d'autres organes, de sorte que le pronostic dépend de la situation clinique spécifique.
  • Médiastin. Une telle métastase avec détection précoce peut se terminer positivement, cependant, avec une détection tardive, le pronostic est mauvais.
  • Les intestins. Avec une visite opportune chez l'oncologue, il y a une tendance à une issue positive de la maladie. La guérison par une intervention chirurgicale opportune associée à une radiothérapie et une chimiothérapie survient en moyenne chez la moitié des patients. Dans les derniers stades, les prévisions sont décevantes.
  • Foie. Sans traitement des lésions hépatiques métastatiques, le taux de survie est de 4 mois. Après avoir reçu l'aide nécessaire, la vie du patient est prolongée d'un an et demi, une chimiothérapie supplémentaire peut donner au patient cancéreux environ un an de plus.
  • Poumons. Les facteurs indésirables de la métastase pulmonaire sont son apparition plus tôt que 12 mois après le retrait du foyer oncologique principal, ainsi qu'une augmentation rapide des tumeurs métastatiques. Le taux de survie pendant 5 ans avec une seule métastase et après un traitement adéquat est d'environ 40%.

Si un patient a un stade terminal (quatrième) d'oncologie et a des métastases, l'espérance de vie est calculée en plusieurs semaines, et parfois en jours, selon le type de tumeur.

Métastases: toute la vérité, ou y a-t-il une chance de survivre?

L'une des étapes du développement de toute maladie oncologique est le processus de propagation des tumeurs cancéreuses à d'autres parties du corps. La plupart des types de cancer contribuent à l'apparition de foyers anormaux dans les ganglions lymphatiques, la colonne vertébrale et les organes internes. La médecine moderne ne peut pas expliquer pourquoi les métastases cancéreuses apparaissent. Parfois, ils apparaissent immédiatement après l'apparition du néoplasme malin primaire, dans d'autres cas, ils se retrouvent deux ans après le diagnostic. Il arrive également que des métastases se forment plusieurs années après la chirurgie et l'ablation de la tumeur primaire.

Métastases cancéreuses. Ce que c'est?

Les métastases sont des cancers secondaires qui se forment après la formation d'un néoplasme malin primaire. Les cellules qui se détachent de la tumeur, et cela se produit toujours, pénètrent d'abord dans un vaisseau sanguin ou lymphatique, sont transportées avec le flux sanguin ou lymphatique et s'installent dans un nouvel endroit. Ces cellules anormales sécrètent des substances qui favorisent leur croissance et l'apparition de réseaux capillaires autour d'elles. Cela conduit à l'émergence de la possibilité de recevoir tous les nutriments nécessaires au développement à partir de tissus sains. La durée pendant laquelle ce processus se déroule dépend du type de cancer et de l'état de l'immunité humaine. La fréquence de développement ne dépend pas du type de traitement, biopsie, élimination d'une partie du néoplasme.

Remarque! Les métastases cancéreuses sont très dangereuses, car le plus souvent elles se forment à un moment où les réserves du corps sont épuisées, par conséquent, le patient a souvent une issue fatale.

À quoi ressemblent les métastases cancéreuses

Les métastases sont des cellules cancéreuses qui se détachent de la tumeur primaire. Ils peuvent avoir un aspect différent en fonction de leur emplacement:

  1. Poumons. Dans cet organe, les métastases ont une forme ronde régulière, une structure dense et une délicate teinte rose. Une caractéristique de ces tumeurs cancéreuses est un modèle pulmonaire clair qui conserve sa forme naturelle. Entrant dans le corps par les ganglions lymphatiques dans les poumons, ils capturent toute la surface de l'organe en peu de temps. Les tumeurs cancéreuses peuvent varier en taille de un à six centimètres.
  2. Foie. Ici, les métastases peuvent avoir une structure simple ou complexe. Dans le premier cas, les foyers ont des contours réguliers. Parfois, les métastases ont un bord sombre. Avec une structure complexe, la formation sera dense à l'intérieur avec une texture inhomogène.
  3. Les ganglions lymphatiques. Dans ce cas, les tumeurs ressemblent à de multiples gros phoques nodulaires grumeleux qui peuvent être vus à l'œil nu, car ils dépassent de la surface de la peau..

Remarque! Les poumons, le foie et les ganglions lymphatiques sont les organes les plus courants où les métastases se propagent dans divers cancers..

Remarque! La peau peut libérer un liquide saignant qui a une odeur désagréable.

Moyens de propager les métastases

En oncologie, il est d'usage de distinguer plusieurs modes de distribution:

  1. Hématogène - les cellules cancéreuses se propagent dans les vaisseaux sanguins, affectant les organes et tissus internes. Des métastases hématogènes se développent dans les sarcomes, les hypernéphromes et d'autres maladies.
  2. Lymphogène - Les cellules cancéreuses se propagent à travers les vaisseaux lymphatiques. Cela se produit en présence d'un grand nombre de cellules anormales. Des métastases lymphogènes se forment dans le cancer du cou, de l'estomac, du côlon, du larynx, de l'utérus et des ovaires.
  3. Implantation - des cellules anormales se propagent le long de la membrane séreuse. Germant dans les parois des organes, ils pénètrent dans le péritoine ou la poitrine.

Remarque! La croissance des métastases est beaucoup plus rapide que la croissance de la tumeur primaire.

Les raisons

Les raisons de la propagation sont des complications du cancer aux derniers stades de son développement. Ils apparaissent lorsqu'un grand nombre de cellules pathologiques se forment dans la tumeur..

Le développement peut être arrêté par la bonne immunité d'une personne malade et par une résistance élevée des tissus. L'emplacement dépend de la localisation du cancer et la fréquence de propagation dépend de la structure et de la croissance du néoplasme, de l'âge du patient.

Remarque! Les métastases sont plus dangereuses que les néoplasmes malins primaires.

En réponse à la question de savoir à quel stade les métastases apparaissent, il convient de noter qu'elles apparaissent le plus souvent aux troisième et quatrième stades du développement du cancer. Parfois, ils peuvent apparaître dans les premiers stades, mais dans ce cas, ils seront microscopiques et situés dans les ganglions lymphatiques.

Remarque! Tout examen par un oncologue commence par une étude de l'état des ganglions lymphatiques, car c'est là que commence le plus souvent le processus de métastase.

Un grand nombre de cellules anormales qui se forment lors de métastases sont éliminées par le système immunitaire humain. Certains d'entre eux sont retenus dans les capillaires et deviennent envahis par les tissus, de sorte que le système immunitaire ne les gère pas correctement.

Étapes de la métastase

La tumeur cancéreuse primitive contribue à l'apparition de métastases aux derniers stades de son développement. Ce processus est étape par étape et assez actif. Tout d'abord, la cellule cancéreuse se détache de la tumeur, puis se déplace vers la paroi des vaisseaux, pénètre dans leur lumière et, avec l'écoulement du sang ou de la lymphe, se déplace plus loin vers les organes voisins, s'y fixant également à la paroi du vaisseau. Ensuite, il pénètre dans les tissus et commence à se développer activement, formant un nœud. Le processus de métastase se produit dans différentes zones anatomiques de différentes manières.

Symptômes et signes d'apparition

Les symptômes dépendent de l'organe affecté par les métastases. L'oncologie du péritoine contribue à l'apparition d'ascite, d'os et de colonne vertébrale - douleur dans tout le corps, fractures fréquentes. Si des métastases apparaissent dans le cerveau, cela entraîne des maux de tête, une altération de la conscience et le développement de convulsions. Les tumeurs secondaires des poumons présentent des signes et des symptômes tels que crachats de sang, difficulté à respirer. Si les néoplasmes se sont propagés au foie, l'organe du patient grossit et une jaunisse se développe. Dans les ganglions lymphatiques situés dans le cou, les métastases apparaissent sous la forme d'un enrouement, des changements de voix.

Diagnostique

Les cancers avec métastases nécessitent un traitement immédiat. Mais d'abord, une étude de toutes les parties du corps est effectuée, déterminant l'emplacement des métastases. Pour cela, les ganglions lymphatiques, le foie et les poumons sont diagnostiqués, qui agissent comme les organes principaux, où les tumeurs secondaires sont le plus souvent observées. Ensuite, le médecin suit la localisation possible des métastases, qui dépendent du type de cancer.

En présence de carcinome (cancer) donnant des métastases, des rayons X et des ultrasons, ainsi que des diagnostics radio-isotopiques, CT et IRM, la TEP est utilisée pour les détecter. Si des métastases se sont propagées à d'autres organes, le médecin détermine à quel stade du cancer correspond ce.

Remarque! Il a été théoriquement établi que chez les personnes ayant reçu un traitement efficace au premier stade du cancer, les cellules anormales ne pénétraient pas dans le sang ou la lymphe, de sorte qu'aucune métastase ne se produisait.

Traitement des tumeurs secondaires

Si une métastase s'est produite, le médecin traitant détermine si elle peut être guérie. L'efficacité du traitement dépend du volume des zones touchées, de la précision du diagnostic, car dans ce cas, il n'est pas toujours possible de détecter toutes les tumeurs secondaires. Dans ce cas, une intervention chirurgicale ne donnera pas de résultat positif. Si des métastases ont affecté toute la zone de l'organe, son élimination complète est possible. Par exemple, une intervention chirurgicale peut être effectuée pour réséquer le côlon ou la vessie. Ceci est fait dans le cas où l'organe affecté ne remplit pas ses fonctions et il n'y a aucun moyen d'éliminer les métastases d'une autre manière. La radiothérapie est souvent utilisée.

Remarque! Le traitement de la pathologie chez les patients gravement malades dans certains centres est effectué à l'aide de techniques modernes, par exemple la méthode cyberknife (radiochirurgie), qui aide à détruire les tumeurs cancéreuses sans endommager les tissus sains.

Le meilleur taux de survie des patients cancéreux est observé lors de l'utilisation de thérapies combinées. Dans ce cas, la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées, ce qui aide à prévenir la croissance et la propagation des métastases. Souvent, les médecins utilisent une thérapie systémique pour soulager les symptômes de la maladie et prolonger la vie du patient..

Prévoir

Traditionnellement, le pronostic de survie dépend de la localisation des tumeurs secondaires, de leur volume et de leur taille, ainsi que du type de tumeur primaire, de l'âge et de l'état du patient..