Principal
Tératome

Que sont les métastases?

En raison de la désintégration, de la propagation et de l'activation des cellules néoplasiques malignes, des métastases cancéreuses apparaissent. De tels foyers compliquent le traitement de la source principale du processus tumoral et sont extrêmement dangereux pour la santé. Dans le corps, ils se propagent par les vaisseaux sanguins et les ganglions lymphatiques. L'emplacement de la tumeur primaire détermine l'emplacement des métastases. Les signes de métastases dépendent du type de cancer. Les patients sont traités par un oncologue. Le traitement des métastases comprend les médicaments et la chirurgie.

Métastases: une caractéristique développementale

La métastase est le processus d'apparition de foyers secondaires de la maladie qui affectent les tissus des organes adjacents..

Avec le développement du cancer, en plus de la tumeur primaire, des sources secondaires d'oncologie se forment. Les foyers de la maladie ne sont pas un cas isolé, leur nombre dans le corps augmente progressivement avec le développement du processus oncologique, de multiples métastases se produisent. Aux premiers stades du cancer, les néoplasmes touchent les organes voisins (infection régionale). Dans les dernières étapes, la propagation des cellules tumorales peut être détectée dans les tissus périphériques (distants). La taille de la lésion varie de 2 mm à 20 cm La structure des métastases est similaire à la tumeur maternelle. Les cellules cancéreuses affectent souvent les ganglions lymphatiques, le foie et les poumons. Pas si souvent - reins, os, système nerveux. Leur propagation complique la guérison des patients. Souvent, les métastases sont détectées plus tôt que la tumeur elle-même. Ceci est courant pour ces types de cancer:

Types de foyers

La séparation et la propagation des cellules malignes se produisent de 4 manières. En oncologie, les voies de métastases suivantes sont distinguées:

  • hématogène;
  • lymphogène;
  • implantation;
  • mixte.

Les voies de pénétration hématogènes dans les tissus des organes sont caractéristiques de différents types de sarcomes. Les cellules malignes pénètrent dans les vaisseaux et se déplacent plus loin avec le sang. Les cellules cancéreuses se propagent de manière lymphogène. Au cours du développement de l'oncologie, la lymphe perd sa capacité de barrière naturelle contre les bactéries et les virus nocifs. Sous l'influence du cancer, les cellules de la lymphe changent et ne peuvent pas résister aux métastases qui se propagent dans tout le corps. La voie d'implantation est possible lorsque les tissus des organes affectés entrent en contact avec des tissus sains. Ainsi, l'oncologie de la cavité abdominale peut affecter le foie.

Le tableau présente les principaux types ou variantes de métastases:

MétastasesEmplacement de localisation principal
KrukenbergPropagation dans les ovaires
VirchowskiIls se développent avec l'oncologie de l'estomac et apparaissent près du cou
SchnitzlerCancer avec métastases près du rectum
SolitaireGrands amas dans les poumons et le cerveau
OstéoblastiqueApparaissent dans le tissu osseux et provoquent l'apparition d'ostéoblastes
OstéolytiqueAffecte les os et active l'apparition des ostéoclastes
Retour à la table des matières

Étapes de la pathologie

Les métastases cancéreuses apparaissent à différents stades. Par exemple, les cellules hématogènes indiquent le 4ème degré de développement oncologique. Fondamentalement, les cellules anormales commencent à se propager au cours des stades 3-4 de la maladie. Une personne peut vivre longtemps sans connaître le diagnostic. Parfois, ce n'est qu'en identifiant les sources secondaires de la maladie qu'ils trouvent la source principale. C'est le développement de foyers secondaires qui détermine les stades du cancer, et non l'inverse. L'heure approximative d'apparition des métastases ne peut être déterminée. Il existe des foyers dormants qui peuvent se développer rapidement.

Raisons de développement

La principale raison de la métastase est considérée comme un réseau développé de vaisseaux et de capillaires à proximité des sources d'oncologie. Un tel système offre des opportunités favorables pour le développement et la nutrition des métastases de la tumeur principale. Les médecins notent que les lésions secondaires apparaissent plus rapidement chez les personnes plus jeunes. Cela est dû à un métabolisme rapide. De plus, la tumeur elle-même est souvent située dans un endroit qui favorise la prolifération de cellules anormales. Et il a également été noté que les métastases dans les cancers de type infiltrant apparaissent et se développent plus rapidement que dans les autres types.

Comment se forment?

Le processus de séparation et de propagation des cellules malignes se déroule en 4 étapes:

  1. Formation de cellules métastatiques.
  2. Département d'oncologie primaire.
  3. Propagé.
  4. Attachement et développement de la tumeur.
Le taux de prolifération des cellules atypiques dépend de l'état du système immunitaire du patient et de son âge.

Les cellules nocives atteignent d'autres organes par la lymphe, le sang et le contact direct des tissus d'un organe avec un autre. Lorsqu'elles pénètrent dans d'autres tissus par les fluides corporels, les cellules métastatiques commencent à se diviser et à se développer. Distinguer le type de métastase actif et retardé. Le taux de dommage dépend de l'immunité et de l'âge du patient, de l'apport sanguin à l'organe affecté et du niveau de malignité du processus.

Localisation

Différents types d'oncologie forment des foyers secondaires sur différents organes. Les voies hématogènes propagent les cellules cancéreuses sur de longues distances dans tout le corps. S'ils se déplacent dans la lymphe, ils peuvent d'abord toucher un organe, puis continuer à se propager. En fonction du foyer principal du cancer, il est possible d'établir le lieu d'accumulation des métastases. Le tableau montre la dépendance de la tumeur primaire et des lésions secondaires:

OncologieFoyers secondaires
Cancer du sein, de la prostate, de la thyroïde et du reinPoumons, os, foie
Cancer de l'estomac, des ovaires, du foie, du côlon, de l'utérus, du pancréasFoie, abdomen, poumons
Cancer rectalFoie, poumons, glandes surrénales
MélanomePeau, muscles
Retour à la table des matières

Signes de maladie

Les symptômes des métastases dépendent de l'emplacement des lésions.

Les excroissances osseuses ne font pas mal, mais les os deviennent cassants et se cassent à la suite de blessures mineures. Le cancer du poumon se caractérise par des douleurs thoraciques accompagnées de toux et d'essoufflement. Les foyers secondaires de cancer du foie sont caractérisés par des nausées, une perte de poids sévère et une diminution de l'appétit. Avec le développement de néoplasmes dans le cerveau, des vertiges et des migraines se produisent. Les métastases du cancer de la peau sont visibles et peuvent être vues ou ressenties à la surface du corps. Ils ressemblent à des morceaux. Signes de cancer de l'utérus - crampes sévères, douleurs abdominales basses, écoulement sanglant.

Méthodes de diagnostic

Vous pouvez identifier MTS ou métastases à l'échographie. Avec son aide, le degré de développement et la malignité de l'oncologie sont déterminés. La croissance, la décomposition de la source du cancer est observée sur la tomodensitométrie (CT). Ils montrent également souvent des cellules cancéreuses à l'aide de la tomographie par émission de positons (TEP), de l'imagerie par résonance magnétique (IRM), des rayons X simples et des radioisotopes diagnostiques..

Durée de vie

De nombreux patients, après avoir identifié la présence de métastases, veulent savoir: combien il reste à vivre. Le pronostic et l'espérance de vie dépendent du type de cancer. Si la maladie est détectée à un stade précoce, les chances de guérison sont beaucoup plus élevées. Si un cancer est détecté dans l'abdomen, le risque de décès est de 5%. Le cancer des surrénales est caractérisé par un nombre élevé de foyers secondaires. Lorsque les métastases hépatiques ont commencé, les médecins donnent environ 1 à 1,5 ans de vie. Si des métastases dans le cancer médiastinal ont été détectées à temps, les prédictions des médecins sont positives. Dans les derniers stades, se débarrasser de ce type d'oncologie est plus difficile..

Traitement de la maladie

L'intervention chirurgicale est utilisée pour éliminer les métastases. Lorsque les métastases se propagent dans tout le corps, pendant l'opération, la tumeur primaire est d'abord retirée, puis les foyers filles sont excisés. Le médecin enlève les ganglions lymphatiques à travers lesquels la connexion entre la tumeur et les métastases est passée. Souvent, les tissus des organes sains sont également prélevés, car ils peuvent contenir des cellules malignes. Le retrait du tissu intact de l'organe affecté aidera à arrêter le développement ultérieur de la maladie. Après une telle opération, les patients vivent sans rechute..

Les métastases peuvent être traitées par ablation par radiofréquence. Il s'agit d'une méthode d'exposition thermique à une tumeur. Les électrodes détruisent les foyers de la maladie et les tissus sains se développent ensemble et forment des cicatrices. Pour arrêter la croissance des tumeurs et des métastases, des médicaments sont utilisés. La chimiothérapie, l'immunothérapie et l'hormonothérapie aident à guérir et à combattre le problème. La pratique montre que l'oncologie est également traitée avec des remèdes populaires. Prenez une décoction de calendula, racine d'épine-vinette, pivoine ou bardane.

L'apparition de métastases à différents stades de développement du cancer

Les maladies oncologiques sont désormais assez courantes et entraînent dans de nombreux cas la mort de patients. De telles pathologies sont particulièrement dangereuses dans le processus métastatique. À quel stade du cancer apparaissent les métastases et comment y faire face?

Le concept de métastase

Les métastases cancéreuses sont des cellules malignes qui se détachent de la tumeur primaire et, avec le sang ou la lymphe, se dispersent dans tout le corps, pénétrant dans d'autres organes et y formant des foyers secondaires. Les métastases peuvent affecter n'importe quel organe d'une personne, en particulier celui qui est bien approvisionné en sang.

Le processus métastatique est de deux types:

  1. Régional, lorsqu'une lésion oncologique survient dans un organe voisin par la croissance d'une formation primaire dans son tissu.
  2. Distant, dans lequel les cellules cancéreuses forment des foyers dans des organes situés à distance de la tumeur primaire. Les structures atypiques y arrivent avec du sang et de la lymphe.

Les métastases peuvent ne pas se manifester au début, alors que les foyers ne sont pas trop grands. Mais au fil du temps, le tableau clinique du néoplasme primaire est complété par des signes de métastases.

Stades du cancer

La métastase est un processus inévitable dans les pathologies malignes. Si le patient n'est pas engagé dans le traitement des stades 1-2 de l'oncologie, il apparaîtra certainement au stade 3-4 du développement. Il est impossible de dire l'heure exacte d'apparition des foyers secondaires, car dans chaque cas, il est individuel.

Dans certains types de pathologies malignes, la propagation des cellules métastatiques se produit déjà plusieurs mois après la formation de la tumeur primaire, et dans d'autres types, après quelques années. Par conséquent, pour le pronostic, un examen est nécessaire pour déterminer le degré d'agressivité de la maladie..

Tout d'abord, des métastases se forment dans le système lymphatique - au deuxième stade de l'oncologie. Ses vaisseaux contiennent un fluide conçu pour protéger contre la propagation des cellules cancéreuses. Mais avec leur abondance, le système lymphatique ne peut pas faire face et les cellules pénètrent dans le sang. Avec le développement de métastases hématogènes, ils parlent de la transition de la maladie au stade 3-4 du cancer.

Symptômes

Le tableau clinique avec l'apparition de métastases dépend entièrement de l'endroit exact où les foyers secondaires se sont formés. Si le système reproducteur chez la femme est affecté, il y a des écoulements sanguins du vagin, des douleurs dans le bas de l'abdomen. Avec la formation de métastases dans les organes digestifs, des selles perturbées, un syndrome douloureux, des nausées, une diminution de l'appétit, des impuretés sanguines lors de la vidange intestinale.

En plus d'eux, les patients sont également tourmentés par des symptômes généraux caractéristiques de toute localisation de foyers secondaires. Il s'agit d'une faiblesse dans tout le corps, d'une fatigabilité rapide, d'une diminution des performances, d'une perte de poids dramatique, de vertiges, d'une augmentation de la température corporelle.

Identification et traitement

Le diagnostic du cancer malin avec métastases consiste en la mise en œuvre d'un ensemble de mesures visant à une étude complète du corps. La liste des méthodes est sélectionnée par le médecin traitant, en fonction des plaintes du patient, car chaque organe est examiné de manière distincte.

Le complexe diagnostique peut inclure des mesures telles que la tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique, l'échographie, la radiographie, le sang, l'urine et bien plus encore..

Le traitement des métastases est également sélectionné sur une base individuelle. Dans la plupart des cas, les métastases indiquent qu'il existe une tumeur inopérable dans le corps. Cela aggrave considérablement le pronostic de la vie..

Dans ce cas, l'élimination des métastases ne donnera aucun résultat, une chimiothérapie est donc prescrite. Il est souvent complété par une radiothérapie. Ensemble, ces techniques aident à supprimer la multiplication et la croissance des cellules malignes, ce qui permet au patient de vivre plus longtemps..

Afin d'éviter le développement du processus métastatique, il est nécessaire d'identifier la tumeur oncologique primaire le plus tôt possible et de s'en débarrasser. Pour cela, les médecins recommandent de ne pas négliger les examens préventifs effectués par différents spécialistes..

Traitement et pronostic du cancer du sein métastatique

Raisons des métastases

Les métastases du cancer du sein (BC) apparaissent à des stades avancés. Ils surviennent lorsque le néoplasme atteint une taille assez grande et envoie des cellules filles dans la circulation sanguine. Ce dernier s'est d'abord répandu dans le système lymphatique. Après un certain temps, ils pénètrent dans différents organes, où ils germent, dégénérant en nouveaux carcinomes, dont la composition cellulaire correspondra à la tumeur maternelle..

Le pronostic de l'ensemencement métastatique de plusieurs organes s'aggrave en raison de la défaillance croissante de plusieurs organes. Dans le même temps, la décompensation du tractus gastro-intestinal, des systèmes respiratoire, excréteur et cardiovasculaire se développe..

Tumeur primaire dans les métastases cutanées

Les caractéristiques des métastases et de la sédimentation des cellules tumorales sur la peau dépendent de plusieurs facteurs:

  • sexe d'une personne;
  • âge;
  • localisation du foyer oncologique principal.

Les métastases cutanées chez les femmes se développent souvent dans le contexte des conditions suivantes:

  • le cancer du sein, ou cancer du sein, est une cause fréquente de lésions cutanées chez le beau sexe, alors que l'âge n'a pas vraiment d'importance - 50%;
  • cancer du petit et du gros intestin - 35%;
  • cancer de l'ovaire - 10%;
  • mélanome - 5%.

Des métastases cutanées chez l'homme peuvent survenir dans les cas suivants:

  • cancer du poumon - 35%;
  • cancer de l'estomac et du côlon - 25%;
  • cancer de la cavité buccale et du larynx - 15%;
  • cancer du rein - 10%;
  • lymphome - 10%;
  • mélanome - 5%.

Selon les statistiques, les métastases cutanées sont plus fréquentes chez les personnes d'âge moyen et âgées. Les experts sont convaincus que cela est dû aux hautes fonctions protectrices de l'épiderme chez les jeunes. C'est pour cette raison que de nombreuses cellules malignes meurent, atteignant les couches supérieures de l'épithélium..

Symptômes de la pathologie

Le carcinome ne peut pas se manifester pendant une longue période. Le patient devient faible, faible, l'appétit disparaît, l'aversion pour la viande apparaît. Très souvent, la pathologie s'accompagne de l'apparition de taches rougeâtres, de «zeste de citron» et d'autres formations similaires sur la peau sur la zone touchée.


Avec une croissance tumorale active, des métastases se produisent, souvent initialement dans les ganglions lymphatiques axillaires.

Le cancer du sein se propage principalement aux ganglions lymphatiques. Lorsque les cellules du carcinome atteignent le ganglion lymphatique régional, leur taille commence à augmenter, mais cela ne s'accompagne pas de sensations douloureuses. Les métastases cutanées ne font pas non plus mal. Il est souvent difficile de les distinguer des grains de beauté ordinaires. Moins fréquemment, une tumeur maligne métastase au cerveau ou aux reins. La raison en est leur apport sanguin spécial. Encore plus rarement, des morceaux de carcinome mammaire peuvent être trouvés dans le foie ou la glande surrénale..

Localisation osseuse

Les métastases osseuses dans le cancer du sein sont assez fréquentes. Les cellules de carcinome voyagent à travers les vaisseaux sanguins et lymphatiques jusqu'aux vertèbres. À ce stade, la fonction de soutien de la colonne vertébrale commence à s'affaiblir. Le calcium est éliminé des os et des fractures pathologiques se produisent. Ils sont appelés tels en raison du fait que les traumatismes mécaniques externes agissent rarement comme leurs causes. Il suffit que le patient prenne simplement une position inconfortable ou se tourne brusquement. Des métastases se produisent également dans le crâne, les os tubulaires des membres supérieurs et inférieurs.

Lésions cutanées

Les métastases cutanées du cancer du sein sont souvent confondues avec les taches de naissance. Ils peuvent apparaître progressivement et geler en croissance. Mais ces structures diffèrent des grains de beauté par leur couleur et leur forme. Les foyers métastatiques ont des bords minés, une jante inégale. Un halo inflammatoire apparaît souvent autour d'eux. La localisation cutanée des carcinomes filles est caractéristique de la surface antérieure du corps humain..

Semis pulmonaire


La propagation des foyers secondaires dans les poumons se produit en raison de la proximité.
Les métastases pulmonaires après un cancer du sein sont également fréquentes en raison de la proximité anatomique de ces organes. Le carcinome pulmonaire est mortel dans près de 95% des cas. Par conséquent, les médecins ont le plus peur des complications des néoplasmes mammaires avec malignité pulmonaire. Ils essaient de l'empêcher par radiothérapie et chimiothérapie..

Comment ça se développe

La tumeur cancéreuse est caractérisée par un développement primaire (le développement se produit à partir du tissu mammaire) et secondaire (des métastases sont observées, qui sont apportées à partir d'organes voisins). L'apparition de métastases est caractéristique du dernier stade de la maladie, elle met la vie en danger.

Les cellules cancéreuses se propagent de deux manières:

  • Voie lymphatique - les cellules malignes se propagent à travers les vaisseaux lymphatiques, affectant un ganglion lymphatique distant.
  • Voie hématogène - se propage dans la circulation sanguine. Tout d'abord, les organes internes sont touchés, puis le cancer métastase vers les os et le cerveau.

Les excroissances cancéreuses ont une structure distinctive. Les tumeurs sont caractérisées par la friabilité, qui permet aux cellules de se séparer du nœud et d'entrer dans la substance biologique, qui les transporte à travers les vaisseaux. Ils se propagent dans tout le corps, s'accumulant dans les tissus osseux et les organes. La formation de métastases se produit.

Les facteurs suivants affectent les métastases:

  • processus immunitaires et biochimiques;
  • la présence d'infections virales;
  • situations stressantes prolongées, surmenage;
  • l'avitaminose;
  • athérosclérose des vaisseaux sanguins.

Symptômes du développement d'un cancer:

  • perte de poids;
  • manque d'envie de manger;
  • sensation de faiblesse, de fatigue;
  • détérioration de la qualité du sommeil, maux de tête;
  • température élevée.

Ces manifestations sont considérées comme de petits signes de métastases. Lorsque les organes et les os sont endommagés, des symptômes spécifiques apparaissent.

Diagnostic de la maladie

Le cancer du sein métastatique peut être diagnostiqué à l'aide des techniques d'examen physique, de laboratoire et instrumentales suivantes:

  • Examen général du patient. Faites attention à la nature de la peau, à la présence de nouvelles éruptions cutanées. On demande au patient s'il a récemment eu des grains de beauté.
  • Palpation. Cette méthode est très informative, car elle permet d'identifier les phoques, les nodules, de sonder les néoplasmes des organes internes.
  • Percussion et auscultation de la poitrine. À l'aide de ces techniques physiques, le médecin détermine le degré de décompensation des systèmes respiratoire et cardiovasculaire..

Techniques de laboratoire et instrumentales


Pour déterminer l'état du corps, il est nécessaire de procéder à un test sanguin général et biochimique.

  • Analyse générale du sang et de l'urine. Utilisé pour évaluer l'état général du corps.
  • Chimie sanguine. Faites attention à la quantité de protéines totales, bilirubine, urée, créatinine, glucose, électrolytes, transaminases hépatiques et autres indicateurs.
  • Coagulogramme. Il s'agit d'une méthode de laboratoire obligatoire qui est utilisée avant la chirurgie..
  • Mammographie. Ce terme désigne une technique de radiographie pour examiner le sein.
  • Électrocardiographie.
  • Rayons X de lumière. Il est effectué pour détecter les foyers pulmonaires.
  • Biopsie à l'aiguille fine avec examen cytologique plus poussé.
  • Échographie des organes abdominaux.
  • Tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique.

Autres projections

Sans métastases, l'évolution de la maladie a lieu au début du développement du nœud. Pour augmenter l'espérance de vie et sa qualité, les indicateurs suivants sont importants:

  • les métastases n'affectent pas les poumons, le foie, le cerveau;
  • les métastases se produisent dans trois organes;
  • la formation métastatique a des cellules avec des récepteurs hormonaux;
  • la tumeur répond aux hormones et à la chimiothérapie;
  • tous les traitements n'ont pas été utilisés.

Le pronostic de l'espérance de vie dans le cancer du sein métastatique dépend de la localisation des métastases. Les dommages au cerveau, au foie et aux poumons offrent une chance de vivre jusqu'à cinq ans. L'opportunité d'augmenter cette période fournira un cours d'hormones, de chimiothérapie et d'endurance individuelle du corps de la femme..

Un diagnostic précoce aide à arrêter la maladie après un cancer. Le taux de survie dépend du stade de développement de la maladie, dans le quatrième, il ne dépasse pas 22%. Mais même à ce stade, il est possible d'améliorer l'état du patient et de convertir le processus malin en une forme chronique..

Drogues

Il existe deux catégories principales de médicaments chimiothérapeutiques:

  1. Avec un effet cytostatique (inhiber les processus de division cellulaire et de prolifération clonale, provoquer l'apoptose des cellules qui ont perdu la capacité de se reproduire).
  2. Avec un effet cytotoxique (perturber le fonctionnement des organites cellulaires et provoquer la mort cellulaire, favoriser le développement de la nécrose tumorale).

Les médicaments oncologiques pour la chimiothérapie peuvent affecter les molécules de protéines qui se lient aux acides nucléiques ou sont responsables de la formation des cellules. Certains d'entre eux perturbent ou ralentissent les processus de réplication des gènes, d'autres contribuent à la formation de radicaux libres toxiques ou ont un effet antimétabolique.

Chaque médicament a un principe d'action spécifique, qui est la base de la classification clinique des médicaments pour la chimiothérapie. Pour le cancer du sein, des schémas thérapeutiques spécifiques peuvent être prescrits, y compris une combinaison personnalisée de différents médicaments.

Les médicaments de chimiothérapie n'ont pas d'effet sélectif, ils affectent négativement l'activité vitale de toutes les cellules du corps. Cependant, les cytostatiques antinéoplasiques n'ont un effet maximal que sur les cellules en division active. Alors, est-il possible de guérir complètement le cancer du sein de stade 2? Plus à ce sujet plus tard.

Activités thérapeutiques

Des méthodes modernes de traitement sont utilisées pour traiter le cancer du sein métastatique. Les foyers malins métastatiques donnent souvent une bonne réponse au traitement, bien que le traitement au dernier stade de l'oncologie soit palliatif, visant à prolonger la vie du patient. Avant le traitement, les médecins prescrivent un nouveau diagnostic de la maladie pour déterminer le stade de son développement. Lors du choix d'un traitement, il est nécessaire d'identifier la sensibilité de la tumeur aux œstrogènes et à la progestérone. S'il n'est pas possible de connaître le statut hormonal du néoplasme, la localisation des métastases et l'âge du patient sont pris en compte pour choisir entre hormonale et chimiothérapie. Selon les statistiques, 20% des patients après une chirurgie associée à une radiothérapie et une chimiothérapie ont des rechutes régionales, c'est-à-dire des métastases aux ganglions lymphatiques les plus proches. Dans 9% des cas, le développement de métastases à distance est observé.

Une intervention chirurgicale est réalisée lorsque des métastases vertébrales sont observées, qui provoquent le développement d'une compression de la moelle épinière, ainsi que dans les métastases pulmonaires et en présence de fractures spontanées. La radiothérapie est utilisée pour réduire la manifestation des symptômes de la pathologie dans ses métastases aux os, aux organes du système nerveux central, aux bronches et aux poumons. En outre, ce traitement est effectué après une intervention chirurgicale sur la colonne vertébrale ou la tête..

La thérapie systémique est utilisée pour atténuer l'évolution de la maladie avec métastases tumorales osseuses. Dans ce cas, des bisphosphonates sont prescrits. Si une femme est ménopausée, un traitement hormonal est prescrit. Dans ce cas, l'ablation des ovaires est également réalisée par radiothérapie. En outre, cette méthode de traitement est utilisée lorsque les os et les tissus mous sont impliqués dans le processus pathologique. L'hormonothérapie est également réalisée avec des métastases du néoplasme dans les organes internes, les ganglions lymphatiques et les organes du système nerveux central. Mais dans ce cas, cette méthode de traitement ne devrait pas être la seule. L'hormonothérapie doit être effectuée pendant six mois, si elle est terminée à l'avance, des médicaments cytotoxiques sont prescrits..

Aux derniers stades de la pathologie, les médecins prescrivent souvent une radiochirurgie, dans laquelle un couteau à gemme est utilisé, ce qui contribue à la destruction des nœuds métastatiques. Aujourd'hui cette méthode est très souvent utilisée, elle permet d'obtenir une plus grande précision de l'effet et d'exclure le développement de brûlures de tissus sains.

Le cancer est souvent traité par immunothérapie. Les médicaments utilisés créent une immunité anticancéreuse dans le corps du patient. Les résultats du traitement du cancer du sein métastatique ont été grandement améliorés grâce à cette technique thérapeutique..

Remarque! Le cancer métastatique est une maladie dans laquelle tout traitement est palliatif, visant à prolonger et à améliorer la qualité de vie du patient.

La différence entre une tumeur métastatique d'un primaire

Selon la structure histologique, les métastases cutanées ressemblent à une tumeur primaire, mais elles ont un effet légèrement différent sur le corps. Le fait même du développement d'un cancer métastatique est considéré comme une conséquence de la progression du cancer et du manque de ressources du système immunitaire. Cela signifie qu'elle ne peut plus résister à l'oncologie et que la personne sera confrontée au pronostic le plus négatif..

Les métastases, contrairement à la tumeur primaire, sont dangereuses en raison de la croissance et de la propagation rapides, de la perturbation des organes vitaux, de graves problèmes de santé et de la mort. À propos, la mort d'une personne avec un diagnostic oncologique survient précisément au stade de la métastase, lorsque toute tentative de traitement n'apporte pratiquement pas le résultat attendu..

Méthodes traditionnelles de traitement avec un plaisir ordinaire

Avec la thérapie médicale classique, il est recommandé d'utiliser des remèdes populaires qui n'ont pas fait l'objet de recherches scientifiques, mais, comme les personnes qui ont essayé leur pouvoir miraculeux sur elles-mêmes, par exemple, sont assez efficaces pour traiter une tumeur maligne. Certains peuvent nier les propriétés curatives des méthodes traditionnelles, mais quel patient ne veut pas se remettre complètement d'une maladie aussi terrible que le cancer?

C'est un tel remède que le champignon médicinal Veselka ordinaire est. Chez les gens ordinaires, il porte le nom de «honteux», car il ressemble à un organe génital masculin. Afin d'arrêter la croissance de la tumeur, il est nécessaire d'insister sur le champignon médicinal sur l'alcool et d'utiliser la teinture plusieurs fois par jour..

Stades du cancer. Que sont les métastases cancéreuses?

Tout le monde a entendu parler de cette maladie et du fait qu'elle est mortelle, mais tout le monde ne sait pas exactement comment le cancer tue et ce que c'est. Le corps produit constamment de nouvelles cellules pour remplacer les anciennes ou pour faire pousser quelque chose de nouveau dans le corps, par exemple un fœtus pendant la grossesse. Malheureusement, il arrive que ce processus échoue. Mais la nature des échecs est différente, les néoplasmes dans le corps ne sont pas toujours un cancer.

Qu'est-ce que l'oncologie

Le cancer est une tumeur maligne. Contrairement aux cellules bénignes, les cellules malignes se développent de manière incontrôlable et même si la tumeur est coupée, elles sont susceptibles de recommencer à croître. Cela est dû à une mutation génique de cellules saines. Selon l'une des théories, des cellules malignes apparaissent constamment dans le corps humain, mais normalement elles sont tuées par l'immunité humaine.

Le terme même de la maladie a été donné par le père de la médecine Hippocrate, la tumeur lui a semblé semblable à cet animal amphibien. L'un des types de cancer les plus dangereux est le carcinome, et est traduit du grec - crabe, cancer.

Les tumeurs malignes se développent beaucoup plus rapidement que les tumeurs bénignes. Mais le pire à leur sujet est qu'ils donnent des métastases aux ganglions lymphatiques, aux os et à d'autres organes, en commençant par les voisins et en terminant par le plus éloigné..

Causes du cancer

Les raisons exactes de l'apparition de cette maladie n'ont pas encore été identifiées, mais les facteurs de risque ont été identifiés assez précisément. Conditionnellement, deux natures d'apparition des tumeurs peuvent être définies: hormonale et physiologique. Les provocateurs physiologiques de la croissance des cellules cancéreuses sont les suivants:

  • longues plaies cicatrisantes et inflammations, ulcères;
  • traumatisme aux taches de naissance;
  • exposition prolongée au soleil sans protection;
  • exposition aux rayonnements;
  • aliments contenant des produits cancérigènes;
  • fumeur.

Les facteurs suivants sont appelés provocateurs hormonaux des tumeurs malignes:

  • Avortement;
  • grossesse tardive;
  • perturbation de l'une des glandes;
  • ménopause;
  • absence d'accouchement et d'allaitement à l'âge fertile;
  • âge avancé.

Ces processus sont unis par le fait qu'ils sont tous associés à une libération forte ou accrue d'hormones, ce qui peut provoquer des perturbations dans la croissance des cellules normales..

Les scientifiques ont découvert un gène responsable de la croissance des tumeurs malignes, et nous pouvons donc affirmer sans risque que le cancer est une maladie héréditaire.

Stades du cancer

Plus tôt la maladie est détectée et le traitement commencé, plus il y a de chances de salut. Pour savoir ce que sont les métastases dans le cancer, il faut avoir une idée de la gradation des stades de l'oncologie. Ils sont déterminés en fonction de la taille de la tumeur, ainsi que de l'absence ou de la présence de métastases et de leur degré de propagation..

Ces indicateurs sont mesurés selon la classification internationale TNM. Selon lui, la taille est mesurée dans la tumeur et a 4 degrés, la présence ou l'absence de métastases elles-mêmes dans les métastases. Il y a trois degrés de germination et ils sont mesurés en nœud. Ils sont indiqués sous forme abrégée selon la première lettre du nom. En fait, le degré de germination est le degré de cancer. Autrement dit, le code T2, M1, 3N, selon cette classification, signifiera que la tumeur a atteint la taille 2, il y a des métastases, le degré de cancer est de 3.

Sur la base de ce qui précède, il existe 4 stades de cancer:

  1. La tumeur ne mesure pas plus de 2 cm, elle n'est pas détectée à la palpation, les ganglions lymphatiques et les organes voisins ne sont pas affectés. Pas de douleur ni d'inconfort.
  2. La tumeur mesure de 2 à 5 cm, les ganglions lymphatiques peuvent déjà être touchés, selon l'emplacement, la tumeur peut déjà être ressentie. Inconfort et symptômes légers possibles.
  3. Les cellules cancéreuses envahissent l'espace: les ganglions lymphatiques et les organes voisins sont touchés.
  4. Les métastases sont possibles dans n'importe quel organe, la taille de la tumeur peut être de n'importe quelle taille, le patient ressent une douleur sauvage, à tout moment il peut mourir.

La rapidité avec laquelle une étape se transforme en une autre, individuellement, cela peut se produire, à la fois dans plusieurs mois et dans plusieurs années..

Métastases

Qu'est-ce que les métastases cancéreuses, une question qui intéresse ceux qui ont reçu ce terrible diagnostic. Les métastases sont des foyers secondaires qui surviennent à 2 stades dans les organes voisins et les ganglions lymphatiques voisins. Aux stades 3 et 4, ils peuvent se propager à n'importe quel organe et ganglion lymphatique. Il se propage comme ceci: les cellules se détachent du cancer et commencent à migrer dans la circulation sanguine à travers les artères et les veines avec le sang et à travers les ganglions lymphatiques à l'aide de la lymphe. Il existe donc deux voies de migration: lymphagène et hématogène.

Il existe une troisième voie - il s'agit d'une croissance invasive dans les organes voisins, elle s'appelle l'implantation. La probabilité d'attachement des cellules cancéreuses en migration dépend de l'état de l'immunité de la personne. À un stade précoce du cancer, les métastases ne se produisent plus souvent que dans les organes voisins, car le corps n'est pas encore épuisé par la lutte et est capable d'arrêter le développement. Mais avec le temps, il le fait de pire en pire, le cancer prend tout son sens. Et dans les dernières étapes, lorsque le corps est épuisé par la lutte contre la maladie et que sa résistance est presque nulle, les cellules cancéreuses s'enracinent facilement à n'importe quelle distance du foyer principal..

Pour lutter contre les métastases, il faut tout d'abord retirer la tumeur maternelle et toutes les métastases, puis procéder à une chimiothérapie et à une radiothérapie. Toutes les métastases ne peuvent pas être supprimées. Et le degré de cancer est un facteur décisif pour décider de l'opportunité de la chirurgie.

Diagnostic des métastases

Certains symptômes suggèrent la présence de métastases dans un organe particulier. Ils sont différents pour chaque emplacement. Si des symptômes spécifiques sont détectés ou en cas de suspicion, des études supplémentaires sont prescrites, dont le but est de détecter les métastases.

La présence de métastases est diagnostiquée le plus souvent à l'aide d'ultrasons et de rayons X. Mais dans certains cas, si un organe sain recouvre une tumeur, la détection est difficile. Par exemple, il est difficile de trouver une tumeur dans les canaux lactifères..

Les tests sanguins et lymphatiques ne sont déjà pas indicatifs, car une personne est déjà atteinte d'un cancer et, naturellement, des marqueurs tumoraux seront trouvés et le niveau d'éosinophiles et de leucocytes sera augmenté. Mais l'analyse d'urine peut révéler la localisation de la tumeur. Lorsqu'il est pressé par des tumeurs dans les organes voisins ou des métastases dans le foie, le niveau de bilirubine augmente, ce qui est perceptible à l'extérieur par le jaunissement du blanc des yeux et de la peau, ainsi que par l'analyse d'urine. Ou hypercalcémie avec métastases pulmonaires.

La détection visuelle des tumeurs est possible grâce aux études suivantes:

  • Rayons X (irrigoscopie, duodénographie de relaxation, angiographie);
  • ultrasonique;
  • tomographie par émission de positrons;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • les techniques des radionucléides telles que le balayage des radio-isotopes;
  • tomodensitométrie et autres.

Visuellement, vous pouvez voir à la fois la tumeur elle-même et les conséquences qu'elle provoque: compression, déformation, violation de l'intégrité des organes.

Il existe également des méthodes pour examiner les organes, les tumeurs et les tissus au niveau du contact. Ces méthodes de recherche sont les suivantes:

  • pancréatocholangioscopie orale (insertion d'une sonde dans le duodénum);
  • fibrogastroduodénoscopie (introduction d'une sonde dans l'estomac);
  • bronchoscopie;
  • examen cytologique des sécrétions;
  • biopsie par laparoscopie (élimination d'un fragment de la tumeur pour la recherche);
  • cholangiographie transhépatique percutanée (ponction hépatique).

À l'aide de telles études, il est possible de déterminer la nature des tissus et d'identifier une tumeur qui n'est pas détectée par le diagnostic visuel.

Métastases du cancer de l'estomac

La croissance tumorale se produit sur la membrane muqueuse des parois de l'estomac. Autrefois, en termes de fréquence, le cancer de l'estomac était même en avance sur le cancer du poumon. La raison du taux de mortalité élevé de cette espèce est son diagnostic tardif. Souvent, une tumeur est trouvée lorsque les métastases ont déjà commencé. Avec le cancer de l'estomac, la probabilité est très élevée et est en moyenne d'environ 85%. Cela est dû au fait que les parois de l'estomac sont assez minces et que de nombreux organes sont situés à côté. Les organes les plus invasifs sont:

  • foie;
  • œsophage;
  • pancréas;
  • vésicule biliaire;
  • rate;
  • foie;
  • intestins.

Chez environ 50% des patients, un cancer du foie avec métastases est également retrouvé. Le pronostic de la guérison est plutôt décevant. Pendant leur croissance active, les cellules cancéreuses pincent le tissu hépatique, ce qui provoque son inflammation - par conséquent, une nécrose et une rupture avec des saignements ultérieurs dans la cavité abdominale. Les symptômes qui métastases dans le cancer de l'estomac dans le foie sont les suivants:

  • perte de poids soudaine, tandis que l'estomac, au contraire, peut augmenter;
  • nausée et vomissements;
  • desquamation, démangeaisons sur la peau;
  • teinte ictérique de la peau et des muqueuses.

Métastases du cancer du poumon

Les poumons sont le site le plus fréquent du cancer. Environ 70% de tous les cas de tumeurs malignes s'y trouvent. Les personnes âgées sont à risque, en particulier celles qui ont fumé ou travaillé dans des industries dangereuses, où elles ont inhalé des vapeurs nocives.

Que sont les métastases du cancer du poumon et comment se manifestent-elles? Les métastases dans le cancer du poumon se produisent très rapidement, les voies de propagation sont hématogènes et lymphatiques. Par implantation, les tumeurs pénètrent principalement dans les endroits suivants:

  • deuxième poumon;
  • colonne vertébrale, plus souvent la région lombaire;
  • foie;
  • cerveau;
  • d'autres os;
  • moelle épinière.

Le cancer du poumon avec métastases ne peut être traité que dans les deux premiers stades. Mais beaucoup le trouvent déjà à 3 étapes. Les raisons résident dans le manque de diagnostic rapide et d'écarter les symptômes d'un rhume ou de la toux d'un fumeur, malgré le fait qu'il soit assez simple de diagnostiquer les métastases aux endroits voisins à l'aide de rayons X.

Le pire, c'est que certaines personnes n'arrêtent pas de fumer, même si elles ont un cancer du poumon de grade 4 avec métastases. Combien vivent avec un tel diagnostic? Généralement pas plus d'un an, mais il y a des chanceux qui vivent depuis 5 ans, ce qui est plutôt une exception. Mais si vous continuez à fumer, vous ne devriez pas l'espérer.

Métastases dans le cancer de la thyroïde

De plus en plus, le cancer de la thyroïde a commencé à survenir chez des personnes de tous âges. Les métastases avec elle sont le plus souvent localisées dans les organes suivants:

Dans ce type, les cellules cancéreuses se déplacent principalement par la voie lymphagène, le long des ganglions lymphatiques péri-trachéaux et prélaryngés.

Pour lutter contre les métastases de la glande thyroïde, les méthodes suivantes sont utilisées:

La vie sans glande thyroïde est pleine de difficultés:

  • l'hormonothérapie à vie (L-thyroxine);
  • gain de poids difficile à combattre;
  • perte de force, apathie;
  • baisse de l'acuité visuelle;
  • problèmes de sommeil;
  • difficulté à concevoir;
  • diminution de l'attention et de la concentration.

Mais malgré cela, il est possible de vivre sans, et si cela aide à sauver ou à prolonger la vie, alors l'organe est retiré de manière fragmentaire et même complète..

Métastases du cancer du pancréas

Un type d'oncologie assez rare, seulement dans 4 cas sur 100 la tumeur est localisée dans le pancréas, mais ce nombre croît inexorablement. Ce type de cancer affecte les personnes ayant de mauvaises habitudes alimentaires et des modes de vie malsains. Les hommes plus âgés sont à risque, les femmes souffrent de cette maladie un peu moins souvent.

Les tumeurs à cet endroit ne se manifestent pas pendant très longtemps et le diagnostic est souvent posé lorsque les organes voisins sont comprimés et qu'ils contiennent des métastases. Et cela se produit avec une taille plutôt petite par rapport à d'autres endroits, une tumeur de 2 cm peut déjà causer de graves dommages.

Ce type de cancer se voit dans une métastase assez précoce, ils sont détectés dans plus de 60% des cas. Le cancer du pancréas avec métastases au foie ou aux ganglions lymphatiques pancréatoduodénaux est un résultat assez courant. En plus de ces organes, par implantation, les métastases pénètrent dans les organes suivants:

  • estomac;
  • cavité abdominale (ascite cancéreuse, carcinomatose péritonéale);
  • duodénum.

Mais comme le pancréas a un excellent apport sanguin et est adjacent au système lymphatique parapancréatique, les métastases dans ce type de cancer peuvent atteindre n'importe quel point par les voies lymphogènes et hématogènes..

Les reins, les poumons et la moelle osseuse sont affectés par.

Les cellules cancéreuses se propagent par voie lymphogène en 4 étapes:

  1. Ganglions pancréatoduodénaux.
  2. Ganglions rétropyloriques, hépatoduodénaux.
  3. Ganglions mésentériques et coeliaques supérieurs.
  4. Ganglions para-aortiques.

Ce type de cancer est assez agressif en termes de métastases, elles se propagent par des lacunes interstitielles ou interstitielles.

Les symptômes d'une tumeur dans le pancréas lui-même sont les suivants:

  • décoloration des selles;
  • teinte jaune de la peau et du blanc des yeux;
  • démangeaison;
  • ballonnements de l'abdomen;
  • manque d'appétit et nausées;
  • hypertrophie de la vésicule biliaire, palpable.

Métastases du cancer du foie

Le plus souvent, le cancer du foie est métastatique, c'est-à-dire que la tumeur elle-même est une métastase. Si un cancer du foie avec métastases est diagnostiqué, il est difficile de prédire le développement de la maladie. Cela est dû à la particularité de l'approvisionnement en sang. Le foie est enrichi en sang par le système de la veine porte, qui avant cela traverse tous les organes du péritoine. En conséquence, les cellules cancéreuses peuvent provenir de l'une d'entre elles par la voie hématogène et se déposer dans le foie. C'est pourquoi l'embolisation de la veine porte est l'une des méthodes de prévention du cancer métastatique du foie. La forme nodulaire des tumeurs prédomine.

Le foyer principal de survenue dans le foie est extrêmement rarement localisé dans cet organe. Il s'agit d'un très petit pourcentage de tous les cas de morbidité. Ceci est principalement une conséquence de la destruction du foie par l'alcool ou l'hépatite.

La défaite des métastases se produit en 3 étapes:

  1. Une seule lésion, pas plus d'un quart du volume total du foie est affecté.
  2. Un peu plus du quart du volume est affecté, il peut y avoir plus d'une lésion.
  3. Plus de la moitié du foie est touché, les lésions sont multiples.

Si un cancer du foie avec métastases est diagnostiqué, le pronostic est plutôt décevant, car la maladie est asymptomatique depuis assez longtemps. Lorsque des symptômes apparaissent, le stade est souvent incurable ou non associé à une maladie hépatique. Les symptômes sont les suivants:

  • desquamation, sécheresse de la peau;
  • saignements de nez;
  • haute température;
  • douleur dans le côté droit;
  • jaunissement des muqueuses et de la peau, de léger à sévère.

La fréquence des décès est également due aux méthodes de traitement du cancer. Dans ce type de cancer, ils peuvent provoquer une insuffisance hépatique, entraînant la mort immédiate. Pas plus de 10% des patients diagnostiqués avec un cancer du foie de grade 4 vivront au moins 5 ans.

Que sont les métastases dans le cancer de la prostate

La prostate a un deuxième nom - la prostate. Il s'agit d'un organe que l'on ne trouve que chez l'homme et qui est responsable de la fonction sexuelle, à savoir de la protection et de la nutrition du sperme. Mais les violations dans son travail affecteront la santé en général, ainsi que l'état psycho-émotionnel d'une personne. Les hommes de plus de 50 ans sont à risque. Les principaux symptômes du cancer de la prostate sont des douleurs lors de la miction et du sang dans les urines. En outre, l'une des jambes devient engourdie, en fonction de la zone de la glande touchée par la tumeur.

Dans le cancer de la prostate, les métastases ne sont généralement pas antérieures au stade 3. Pour le 1er et le 2ème, les prévisions de reprise sont plutôt optimistes.

Les cellules cancéreuses de la prostate migrent par voie hématogène. Le tissu osseux est souvent la cible de métastases dans le cancer de la prostate. Ils sont principalement localisés dans les groupes osseux suivants:

Si ce type de cancer a déjà des métastases, le pronostic de guérison ne dépasse pas 10%. Mais les guérisons sont prises dans tous les cas, au moins pour prolonger la vie et soulager la souffrance..

Métastases osseuses

Les os sont souvent attaqués par des métastases le long de la voie hématogène, car de nombreux vaisseaux et capillaires les traversent. Le plus souvent, ce sont les groupes suivants d'os et leurs articulations:

Les métastases osseuses dans le cancer passent souvent inaperçues pendant longtemps en raison de l'absence de douleur. Les os peuvent légèrement faire mal, et peu de gens y prêtent attention, attribuant à la fatigue et à une posture inconfortable.

Les métastases osseuses se produisent dans les derniers stades, rarement au stade initial. Et le plus souvent, ils se trouvent dans le cancer de la prostate et du sein. Ils sont divisés en ostéolytiques, qui évacue les minéraux des os, et en ostéoblastiques, qui provoquent l'accumulation de minéraux..

Dans le premier cas, la vitamine D est prescrite et dans le second, elle est contre-indiquée..

La présence d'un néoplasme se manifeste par une douleur, qui est causée par la compression des terminaisons nerveuses et le processus inflammatoire. Les os atteints de cancer deviennent fragiles et le risque de fractures augmente considérablement. Retirer les néoplasmes des os, en particulier de la colonne vertébrale, n'est pas une tâche facile, ce n'est pas toujours possible, et un chirurgien pour une telle opération a besoin d'une classe supplémentaire. Les méthodes suivantes sont utilisées pour le traitement:

  • chimiothérapie;
  • radiothérapie;
  • traitement radio-isotopique;
  • embolisation de l'artère rachidienne;
  • ablation par radiofréquence;
  • injections péridurales;
  • ablation des tumeurs par chirurgie, au moins partiellement, si cela réduit la souffrance du patient.

Les meilleures cliniques spécialisées dans le traitement de ces maladies sont situées en Israël. Ils prennent même en charge le traitement du cancer de stade 4 avec métastases. Après tout, cela prolongera la vie du patient au moins pendant une courte période. Après tout, qu'est-ce que les métastases cancéreuses? C'est la principale cause de décès par maladie. Après tout, la tumeur elle-même pourrait être coupée et vivre, mais l'élimination permanente des métastases est impossible et tout ne peut pas être coupé.

Métastases: toute la vérité, ou y a-t-il une chance de survivre?

L'une des étapes du développement de toute maladie oncologique est le processus de propagation des tumeurs cancéreuses à d'autres parties du corps. La plupart des types de cancer contribuent à l'apparition de foyers anormaux dans les ganglions lymphatiques, la colonne vertébrale et les organes internes. La médecine moderne ne peut pas expliquer pourquoi les métastases cancéreuses apparaissent. Parfois, ils apparaissent immédiatement après l'apparition du néoplasme malin primaire, dans d'autres cas, ils se retrouvent deux ans après le diagnostic. Il arrive également que des métastases se forment plusieurs années après la chirurgie et l'ablation de la tumeur primaire.

Métastases cancéreuses. Ce que c'est?

Les métastases sont des cancers secondaires qui se forment après la formation d'un néoplasme malin primaire. Les cellules qui se détachent de la tumeur, et cela se produit toujours, pénètrent d'abord dans un vaisseau sanguin ou lymphatique, sont transportées avec le flux sanguin ou lymphatique et s'installent dans un nouvel endroit. Ces cellules anormales sécrètent des substances qui favorisent leur croissance et l'apparition de réseaux capillaires autour d'elles. Cela conduit à l'émergence de la possibilité de recevoir tous les nutriments nécessaires au développement à partir de tissus sains. La durée pendant laquelle ce processus se déroule dépend du type de cancer et de l'état de l'immunité humaine. La fréquence de développement ne dépend pas du type de traitement, biopsie, élimination d'une partie du néoplasme.

Remarque! Les métastases cancéreuses sont très dangereuses, car le plus souvent elles se forment à un moment où les réserves du corps sont épuisées, par conséquent, le patient a souvent une issue fatale.

À quoi ressemblent les métastases cancéreuses

Les métastases sont des cellules cancéreuses qui se détachent de la tumeur primaire. Ils peuvent avoir un aspect différent en fonction de leur emplacement:

  1. Poumons. Dans cet organe, les métastases ont une forme ronde régulière, une structure dense et une délicate teinte rose. Une caractéristique de ces tumeurs cancéreuses est un modèle pulmonaire clair qui conserve sa forme naturelle. Entrant dans le corps par les ganglions lymphatiques dans les poumons, ils capturent toute la surface de l'organe en peu de temps. Les tumeurs cancéreuses peuvent varier en taille de un à six centimètres.
  2. Foie. Ici, les métastases peuvent avoir une structure simple ou complexe. Dans le premier cas, les foyers ont des contours réguliers. Parfois, les métastases ont un bord sombre. Avec une structure complexe, la formation sera dense à l'intérieur avec une texture inhomogène.
  3. Les ganglions lymphatiques. Dans ce cas, les tumeurs ressemblent à de multiples gros phoques nodulaires grumeleux qui peuvent être vus à l'œil nu, car ils dépassent de la surface de la peau..

Remarque! Les poumons, le foie et les ganglions lymphatiques sont les organes les plus courants où les métastases se propagent dans divers cancers..

Remarque! La peau peut libérer un liquide saignant qui a une odeur désagréable.

Moyens de propager les métastases

En oncologie, il est d'usage de distinguer plusieurs modes de distribution:

  1. Hématogène - les cellules cancéreuses se propagent dans les vaisseaux sanguins, affectant les organes et tissus internes. Des métastases hématogènes se développent dans les sarcomes, les hypernéphromes et d'autres maladies.
  2. Lymphogène - Les cellules cancéreuses se propagent à travers les vaisseaux lymphatiques. Cela se produit en présence d'un grand nombre de cellules anormales. Des métastases lymphogènes se forment dans le cancer du cou, de l'estomac, du côlon, du larynx, de l'utérus et des ovaires.
  3. Implantation - des cellules anormales se propagent le long de la membrane séreuse. Germant dans les parois des organes, ils pénètrent dans le péritoine ou la poitrine.

Remarque! La croissance des métastases est beaucoup plus rapide que la croissance de la tumeur primaire.

Les raisons

Les raisons de la propagation sont des complications du cancer aux derniers stades de son développement. Ils apparaissent lorsqu'un grand nombre de cellules pathologiques se forment dans la tumeur..

Le développement peut être arrêté par la bonne immunité d'une personne malade et par une résistance élevée des tissus. L'emplacement dépend de la localisation du cancer et la fréquence de propagation dépend de la structure et de la croissance du néoplasme, de l'âge du patient.

Remarque! Les métastases sont plus dangereuses que les néoplasmes malins primaires.

En réponse à la question de savoir à quel stade les métastases apparaissent, il convient de noter qu'elles apparaissent le plus souvent aux troisième et quatrième stades du développement du cancer. Parfois, ils peuvent apparaître dans les premiers stades, mais dans ce cas, ils seront microscopiques et situés dans les ganglions lymphatiques.

Remarque! Tout examen par un oncologue commence par une étude de l'état des ganglions lymphatiques, car c'est là que commence le plus souvent le processus de métastase.

Un grand nombre de cellules anormales qui se forment lors de métastases sont éliminées par le système immunitaire humain. Certains d'entre eux sont retenus dans les capillaires et deviennent envahis par les tissus, de sorte que le système immunitaire ne les gère pas correctement.

Étapes de la métastase

La tumeur cancéreuse primitive contribue à l'apparition de métastases aux derniers stades de son développement. Ce processus est étape par étape et assez actif. Tout d'abord, la cellule cancéreuse se détache de la tumeur, puis se déplace vers la paroi des vaisseaux, pénètre dans leur lumière et, avec l'écoulement du sang ou de la lymphe, se déplace plus loin vers les organes voisins, s'y fixant également à la paroi du vaisseau. Ensuite, il pénètre dans les tissus et commence à se développer activement, formant un nœud. Le processus de métastase se produit dans différentes zones anatomiques de différentes manières.

Symptômes et signes d'apparition

Les symptômes dépendent de l'organe affecté par les métastases. L'oncologie du péritoine contribue à l'apparition d'ascite, d'os et de colonne vertébrale - douleur dans tout le corps, fractures fréquentes. Si des métastases apparaissent dans le cerveau, cela entraîne des maux de tête, une altération de la conscience et le développement de convulsions. Les tumeurs secondaires des poumons présentent des signes et des symptômes tels que crachats de sang, difficulté à respirer. Si les néoplasmes se sont propagés au foie, l'organe du patient grossit et une jaunisse se développe. Dans les ganglions lymphatiques situés dans le cou, les métastases apparaissent sous la forme d'un enrouement, des changements de voix.

Diagnostique

Les cancers avec métastases nécessitent un traitement immédiat. Mais d'abord, une étude de toutes les parties du corps est effectuée, déterminant l'emplacement des métastases. Pour cela, les ganglions lymphatiques, le foie et les poumons sont diagnostiqués, qui agissent comme les organes principaux, où les tumeurs secondaires sont le plus souvent observées. Ensuite, le médecin suit la localisation possible des métastases, qui dépendent du type de cancer.

En présence de carcinome (cancer) donnant des métastases, des rayons X et des ultrasons, ainsi que des diagnostics radio-isotopiques, CT et IRM, la TEP est utilisée pour les détecter. Si des métastases se sont propagées à d'autres organes, le médecin détermine à quel stade du cancer correspond ce.

Remarque! Il a été théoriquement établi que chez les personnes ayant reçu un traitement efficace au premier stade du cancer, les cellules anormales ne pénétraient pas dans le sang ou la lymphe, de sorte qu'aucune métastase ne se produisait.

Traitement des tumeurs secondaires

Si une métastase s'est produite, le médecin traitant détermine si elle peut être guérie. L'efficacité du traitement dépend du volume des zones touchées, de la précision du diagnostic, car dans ce cas, il n'est pas toujours possible de détecter toutes les tumeurs secondaires. Dans ce cas, une intervention chirurgicale ne donnera pas de résultat positif. Si des métastases ont affecté toute la zone de l'organe, son élimination complète est possible. Par exemple, une intervention chirurgicale peut être effectuée pour réséquer le côlon ou la vessie. Ceci est fait dans le cas où l'organe affecté ne remplit pas ses fonctions et il n'y a aucun moyen d'éliminer les métastases d'une autre manière. La radiothérapie est souvent utilisée.

Remarque! Le traitement de la pathologie chez les patients gravement malades dans certains centres est effectué à l'aide de techniques modernes, par exemple la méthode cyberknife (radiochirurgie), qui aide à détruire les tumeurs cancéreuses sans endommager les tissus sains.

Le meilleur taux de survie des patients cancéreux est observé lors de l'utilisation de thérapies combinées. Dans ce cas, la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées, ce qui aide à prévenir la croissance et la propagation des métastases. Souvent, les médecins utilisent une thérapie systémique pour soulager les symptômes de la maladie et prolonger la vie du patient..

Prévoir

Traditionnellement, le pronostic de survie dépend de la localisation des tumeurs secondaires, de leur volume et de leur taille, ainsi que du type de tumeur primaire, de l'âge et de l'état du patient..