Principal
Angiome

Leucémie lymphoblastique aiguë - une maladie de la moelle osseuse

Le matériel est publié à titre informatif uniquement et ne constitue pas une prescription de traitement! Nous vous recommandons de consulter un hématologue de votre hôpital!

Co-auteurs: Natalya Markovets, hématologue

La leucémie ou le cancer du sang fait référence à des maladies de la moelle osseuse. Les leucémies lymphocytaires ou lymphoblastiques proviennent de cellules lymphoblastiques présentant certaines caractéristiques génétiques et immunophénotypiques, ainsi que d'autres précurseurs - leucocytes myéloblastiques ou myéloïdes.

Contenu:

Leucémie lymphoblastique - qu'est-ce que c'est? Il s'agit de la pathologie la plus courante qui affecte la moelle osseuse rouge, les ganglions lymphatiques, la rate, le thymus et d'autres organes. Elle affecte le système hématopoïétique dans 75 à 80% de toutes ses maladies oncologiques. Le plus souvent, les garçons âgés de 2 à 5 à 14 ans sont malades. Les filles et les adultes tombent moins souvent malades.

L'essence de la maladie

Les médecins appellent leucémie lymphoblastique aiguë leucémie ou cancer du sang, car la création de cellules sanguines est perturbée dans la moelle osseuse: des cellules sanguines immatures anormales précèdent les globules blancs et sont produites en excès. Vient ensuite la multiplication et l'accumulation de ces cellules blastiques dans le cerveau des os, qui interfèrent avec la synthèse des cellules sanguines sans pathologie. Ils deviennent la cause de symptômes spécifiques avec une surabondance et une accumulation dans le système nerveux central, la rate, le foie et les ganglions lymphatiques.

Important. Les lymphomes et les leucémies appartiennent au groupe des maladies oncologiques du système hématopoïétique, caractérisées par une reproduction irrépressible, un remplacement et des lésions des cellules sanguines de la moelle osseuse, du système lymphatique par des cellules malignes. Ils sont transformés à partir d'un certain type de cellules hématopoïétiques.

La leucémie lymphoblastique est dite «aiguë» en raison du développement rapide du cancer contrairement à la leucémie chronique.

Dans un état normal, le cerveau produit du sang à partir de cellules harmonieuses: en croissance, en maturation et en renouvellement. Avec le développement de l'oncologie, des leucocytes sont produits - des globules blancs immatures. Ils arrêtent leur maturation et n'exécutent pas leurs fonctions: ils se divisent de manière incontrôlable et déplacent les cellules saines de la moelle osseuse rouge.

Important. Avec une pénurie catastrophique de leucocytes, d'érythrocytes et de plaquettes dans le sang, l'anémie (anémie) commence. Les infections et les saignements fréquents compliquent la santé..

Schéma de leucémie aiguë

Important. La leucémie aiguë a tendance à devenir chronique. Mais il ne s'attarde pas à son lieu d'origine. À partir de la moelle osseuse, les cellules se propagent par la circulation sanguine, la lymphe et pénètrent dans les tissus d'autres organes, perturbant leur travail.

Les raisons

Au cours du développement d'une leucémie rapide à partir de lymphoblastes, des modifications se produisent dans la structure chromosomique du gène: aberrations chromosomiques spécifiques et non spécifiques.

Avec des changements spécifiques: inversions, délétions, translocations, amplifications de régions chromosomiques contenant des oncogènes, gènes de récepteurs cellulaires et facteurs de croissance, ADN avec une séquence mise à jour et des cellules avec des propriétés mises à jour - des clones spécifiques sont formés.

Le clone altéré et formé contribue à la progression de la tumeur et à l'apparition d'aberrations chromosomiques de second ordre. Les leucémies de différentes variantes peuvent avoir des aberrations similaires. Par exemple, dans la leucémie chronique ou aiguë, le chromosome Philadelphie se manifeste souvent.

Les médecins recherchent toujours les causes de la maladie et mènent des recherches. Ils pensent qu'indirectement, les coupables de la leucémie lymphoïde aiguë sont:

  • maladies infectieuses;
  • rayonnement pendant le diagnostic par rayons X, la radiothérapie, les rayonnements ionisants;
  • mutagènes chimiques sous l'influence du benzène et des dépresseurs immunologiques cytologiques: mustargen, sarcolysine, leukaran, cyclophosphamide, imuran;
  • mutagène biologique (virus) qui affecte le corps d'une femme enceinte.

Trisomie sur le 21e chromosome d'un patient atteint du syndrome de Down

Important. La leucémie aiguë en développement est associée à des chromosomes avec la présence d'anomalies congénitales. Il existe un risque élevé de maladie chez les enfants présentant un facteur d'hérédité et des troubles génétiques: syndrome de Down, neurofibromatose du premier type ou déficit immunitaire primaire.

Signes caractéristiques

Les symptômes chez une personne malade se manifestent de différentes manières. Ceci est facilité par des troubles sévères, une hématopoïèse, un excès de blastes anormaux et un manque de cellules sanguines normales intactes..

Les principaux signes caractéristiques de la leucémie sont l'anémie et l'intoxication lors de la désintégration d'une tumeur oncologique:

  • diminution ou manque d'appétit, ce qui entraîne une perte de poids spectaculaire;
  • l'apparition d'un rythme cardiaque accéléré - tachycardie;
  • la présence de faiblesse et de peau pâle.

En cas de manque de plaquettes, de petites hémorragies apparaissent sur la peau sous la forme d'ecchymoses et d'ecchymoses. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les muqueuses des gencives et de la cavité nasale sont couvertes d'hémorragies.

Des ecchymoses sur la peau

Les cellules blastiques s'accumulent, ce qui agrandit les ganglions lymphatiques de l'aine, des aisselles et du cou. Dans l'hépatosplénomégalie, un syndrome pathologique secondaire de leucémie rapide, une hypertrophie du foie et de la rate peut être détectée.

La maladie entraîne parfois des fractures osseuses ou des douleurs dans le système ostéo-articulaire. Si des leucocytes matures sains ne sont pas synthétisés dans la quantité requise, le patient est exposé à des infections fréquentes accompagnées d'une forte fièvre. Il peut apparaître en raison d'une intoxication due à la désintégration de la tumeur.

Important! Souvent, une amygdalite purulente prolongée, qui ne répond pas au traitement antibiotique, devient un symptôme de leucémie aiguë.

La maladie cancéreuse est souvent indiquée par des modifications des fonctions d'autres organes:

La maladie affecte souvent le système nerveux central, elle se manifeste donc par une neuroleucémie.

Diagnostique

De tels symptômes associés à des maladies non spécifiques de la leucémie nécessitent un diagnostic de laboratoire minutieux:

  • des tests sanguins pour vérifier le niveau de toutes les cellules sanguines;
  • ponction de la moelle osseuse pour détecter les cellules blastiques;
  • liquide céphalo-rachidien pour examiner l'état du système nerveux central.

Nous vous recommandons d'étudier un article sur un sujet similaire Qu'est-ce que la leucémie myéloïde aiguë dans le cadre de ce matériel.

Dans une étude cytochimique, la nature des cellules blastiques est clarifiée. Avec cytogénétique - ils étudient la structure des chromosomes des cellules leucémiques, avec immunophénotypage - ils étudient les molécules de protéines à leur surface.

Le diagnostic vise à distinguer la leucémie lymphoblastique aiguë (LAL) de la leucémie myéloïde aiguë et à déterminer un type spécifique de LAL pour développer un traitement et déterminer le pronostic après le traitement..

De plus, les ganglions lymphatiques et les organes importants pour la vie sont examinés: par échographie et tomodensitométrie.

Traitement

La thérapie ALL est divisée en trois étapes:

    Induction de la rémission par chimiothérapie intensive multicomposants. Dans ce cas, des médicaments cytostatiques sont utilisés pour détruire les cellules leucémiques. L'utilisation de Vincristine, d'hormones-glucocorticostéroïdes, d'asparaginase, d'anthracyclines (Daunorubicine) peut être efficace.

Important. Lors d'un diagnostic de leucémie lymphoblastique aiguë, le taux de survie peut être dans les 5 ans - 95% chez les enfants et 75 à 90% chez les adultes avec un traitement à un stade précoce.

Remarque. Au cours des deux premières étapes, les médicaments de chimiothérapie sont administrés par voie intraveineuse à l'hôpital ou en ambulatoire.

Nous recommandons également de prêter attention à l'article: "Leucémie lymphoblastique aiguë chez l'enfant".

Certains patients subissent une irradiation crânienne de la tête, une ré-induction (répétition des cycles de polychimiothérapie), un traitement anti-rechute avec greffe de moelle osseuse. Un parent ou une autre personne devient un donneur. La chimiothérapie et la greffe de cellules souches sont effectuées.

Un donneur peut également être nécessaire pour une perfusion sanguine - reconstitution du sang malade avec des plaquettes pour exclure les saignements et des érythrocytes - pour se débarrasser de l'anémie. Les leucocytes donneurs (granulocytes) sont nécessaires pour les infections sévères, ainsi que dans le cas de nausées, vomissements et calvitie sévères.

Les agents chimiothérapeutiques peuvent provoquer des allergies et un choc anaphylactique, accompagnés d'œdème, d'essoufflement et de démangeaisons sévères. Ensuite, des analogues des produits chimiques utilisés sont utilisés. Par exemple, Asparaginase est remplacé par Oncospar ou Erwinase.

Lors du traitement de la LAL, il est nécessaire de prendre en compte la résistance corporelle réduite.Par conséquent, un traitement parallèle est prescrit avec des agents efficaces contre les bactéries et les champignons en cas de complications et comme prophylaxie contre la candidose et l'aspergillose.

Si un traitement adéquat des derniers stades est effectué pour le diagnostic de la leucémie lymphoblastique aiguë, chez l'adulte, le pronostic pendant 5 ans peut être de 45 à 80%.

Si la rémission est obtenue depuis 5 ans ou plus, vous devez respecter un certain régime alimentaire et des exigences d'hygiène strictes, éviter les infections et les blessures en limitant le contact avec le monde extérieur, les traumatismes de la membrane muqueuse dans la cavité buccale lors du brossage des dents.

Les chances de guérison de la leucémie aiguë lymphoblastique sanguine

La leucémie lymphoblastique aiguë est un type de leucémie qui résulte de dommages à l'ADN acquis sur les cellules en développement dans la moelle osseuse. Dans 80% des cas de toutes les leucémies chez l'enfant, c'est le type de leucémie aiguë qui apparaît.

Cette maladie provient des précurseurs de la lignée des lymphocytes B et T ou T. Ce groupe comprend également les lymphomes à haut degré de malignité.

Causes de la leucémie lymphoblastique aiguë

Il est souvent très difficile de déterminer les causes de ce type de leucémie..

Facteurs qui augmentent la probabilité de cette maladie:

  • de fortes doses de rayonnement, comme en témoignent les données obtenues sur l'exemple des survivants de l'explosion de la bombe atomique au Japon;
  • exposition à des produits chimiques tels que le benzène, les métaux lourds ou le gaz moutarde;
  • mutations génétiques;
  • mécanismes autosomiques, p.ex. hormonaux ou endocriniens, immunologiques.

La leucémie lymphoblastique aiguë résulte de la transformation tumorale des cellules souches hématopoïétiques et de l'expansion des «organites cellulaires» malignes qui déplacent les cellules normales de la moelle osseuse, entraînant un dysfonctionnement progressif de la moelle osseuse.

Le pronostic du traitement de la maladie s'aggrave avant l'âge de 2 ans et plus de 10 ans. Chez l'adulte, la leucémie lymphoblastique aiguë apparaît principalement avant l'âge de 30 ans.

En fonction du nombre d'explosions dans le sang périphérique, du degré d'expansion et d'infiltration du foie et de la rate, le soi-disant indice de risque. Sur la base de cet indice, 3 groupes de patients sont distingués: un groupe à faible risque, un groupe à risque moyen et un groupe à haut risque..

Symptômes de la leucémie lymphoblastique aiguë

Les symptômes sont similaires à ceux de la leucémie myéloïde aiguë, à la différence que la leucémie lymphoblastique aiguë est plus susceptible de provoquer une hypertrophie des ganglions lymphatiques, du foie et de la rate. Les symptômes peuvent être très variés et non spécifiques.

Souffle dans le sang périphérique.

Les symptômes les plus courants de la leucémie lymphoblastique aiguë comprennent:

  • chaleur;
  • sueurs nocturnes;
  • affaiblissement général du corps;
  • diathèse hémorragique;
  • pâleur de la peau;
  • saignements cutanés et muqueux;
  • fatigue facile;
  • maux d'estomac;
  • diminution de l'appétit;
  • changements de caractère;
  • douleurs osseuses et articulaires;
  • sensibilité aux infections bactériennes et à levures, telles que le muguet sur la muqueuse buccale.

Une complication de la maladie peut être des modifications du système nerveux central, une méningite leucémique. Les symptômes associés à d'autres lésions organiques comprennent une hypertrophie du foie et, en cas d'infiltration sensorielle, une diminution de l'acuité visuelle ou des otites. En cas de lésion pulmonaire, un essoufflement peut apparaître, voire une insuffisance respiratoire.

Lorsque le système cardiovasculaire est saisi, des arythmies cardiaques et des symptômes d'insuffisance cardiaque peuvent survenir. L'hématurie peut indiquer une occupation des voies urinaires.

Des tests sanguins et médullaires confirmant la présence de blastes dans le sang périphérique permettent le diagnostic de leucémie lymphoblastique aiguë.

De plus, ce type de leucémie est caractérisé par une thrombocytopénie (diminution du nombre de plaquettes dans le sang), une anémie (une diminution de la quantité d'hémoglobine), une diminution du nombre de granulocytes, une vitesse de sédimentation érythrocytaire accélérée, une augmentation du taux d'acide urique et une augmentation de l'activité LDH..

Chez tous les enfants, au début de la maladie, le liquide céphalo-rachidien est examiné. De plus, des études de caryotype sont menées pour détecter d'éventuelles anomalies chromosomiques ainsi que des études d'immunophénotype.

Traitement de la leucémie lymphoblastique aiguë

Le traitement doit commencer dès que le diagnostic est posé. Cela conduit à une rémission, c'est-à-dire un état dans lequel il n'y aura pas de souffle dans le sang et la moelle osseuse..

Les enfants sont traités dans des centres d'hématologie spécialisés. Avant de commencer le traitement, une transfusion sanguine est effectuée. Des antibiotiques peuvent également être prescrits. Pour obtenir une rémission complète, une chimiothérapie (vincristine, anthracycline, prednisolone, L-asparaginase) est nécessaire avec une polychimiothérapie et parfois une radiothérapie.

La prochaine étape consiste à consolider la rémission, qui vise à éliminer la maladie. Le traitement dure plusieurs semaines et consiste également en l'utilisation de cytostatiques. De plus, le traitement utilise des remèdes pour le système nerveux central..

Une fois la consolidation terminée, il est nécessaire de surveiller périodiquement la santé du patient, d'examiner la moelle osseuse et les taux de cellules sanguines. Actuellement, le traitement est très efficace et 70% des patients obtiennent une rémission, et chez les enfants, le succès du traitement est observé même dans 98% des cas..

Si la moelle osseuse commence à fonctionner correctement, que le patient se sent mieux et que le nombre de cellules cancéreuses diminue, le patient est préparé pour une greffe de moelle osseuse..

Une greffe de moelle osseuse implique la transplantation de cellules souches de moelle osseuse dans le sang du receveur. Un donneur de moelle osseuse ou de cellules souches dérivées du sang périphérique peut être un jumeau, des frères et sœurs génétiquement identiques, avec une compatibilité tissulaire appropriée.

Il est également possible de transplanter les propres cellules souches du patient obtenues à partir du sang du cordon ombilical à la naissance, du sang périphérique ou de la moelle osseuse. Les cellules souches donnent naissance à toutes les lignées de cellules sanguines: leucocytes, érythrocytes et plaquettes.

Pronostic de la leucémie lymphoblastique aiguë

Malheureusement, un certain pourcentage de patients subit une rechute de la maladie et l'apparition de cellules blastiques dans la moelle osseuse, le système nerveux central et les testicules. Une rechute peut survenir peu de temps après le traitement ou après une longue période. En cas de récidive dans le système nerveux central, un traitement intensif intrathécal agressif et une radiothérapie sont utilisés.

Ces dernières années, le pronostic de la leucémie lymphoblastique s'est considérablement amélioré. Le pourcentage de personnes qui obtiennent une rémission est supérieur à 70%, et avec une chimiothérapie intensive - plus de 90%. Mauvais pronostic chez les personnes âgées et dépend du sous-type de leucémie lymphoblastique aiguë. Mauvais pronostic avec chromosome Philadelphie et âge de plus de 35 ans.

Diagnostic et traitement de la leucémie lymphoblastique

La leucémie lymphoblastique est une maladie grave mais totalement guérissable si le traitement est effectué sous la stricte surveillance d'un médecin. Afin de demander de l'aide à temps, il est nécessaire de reconnaître le danger à un stade précoce. Aujourd'hui, nous essaierons de vous parler en détail des conditions préalables et de l'évolution de la maladie..

informations générales

L'essence de la leucémie lymphocytaire est un néoplasme malin affectant le système hématopoïétique. Ce que c'est? Au cours du processus de la maladie, les globules blancs - les leucocytes - sont affectés. Le rythme de leur croissance et de leur renouvellement change et, avec le temps, d'autres cellules du corps cessent de mûrir. Le résultat est que les leucocytes se divisent simplement de manière incontrôlable sans remplir leurs fonctions..

La leucémie lymphoblastique chez les enfants est la forme la plus courante de leucémie, et il en va de même pour les adolescents. Mais la leucémie lymphoblastique chez l'adulte est également assez fréquente, nous parlerons des causes possibles ci-dessous..

De plus, il existe une variété de cette maladie telle que la leucémie prolymphocytaire, auquel cas les cellules sont plus grosses et moins différenciées. À son tour, cette maladie est divisée en leucémie à cellules T et à cellules B..

Le code ICD 10 pour la leucémie lymphoblastique est C91. Le sous-groupe comprend plusieurs types de maladies.

Donnée statistique

Un tiers de tous les enfants et adolescents atteints de cancer souffrent de leucémie lymphoblastique, qui apparaît généralement à l'âge de 3 ou 4 ans.

¾ tous les enfants atteints de formes aiguës de leucémie sont de ce type.

Le sexe masculin souffre plus souvent de cette maladie ensemble que la femelle.

Chez les adultes, les personnes de plus de 50 ans tombent le plus souvent malades..

Les raisons

La cause principale de la leucémie lymphocytaire est l'échange accidentel de régions entre une paire de chromosomes, ou la perte d'une des régions chromosomiques, ou, au contraire, la copie d'une ou plusieurs régions. De tels troubles génétiques surviennent avant même la naissance d'une personne, mais ils peuvent ne pas se manifester de quelque manière que ce soit jusqu'à ce qu'ils soient provoqués par un facteur externe..

Facteurs en raison desquels la leucémie lymphoïde peut survenir:

  • irradiation (vivant dans une zone à haut niveau de rayonnement, radiothérapie dans le traitement d'autres types d'oncologie);
  • il existe une théorie selon laquelle certaines maladies infectieuses (syndrome infectieux) peuvent être des agents responsables, mais cela n'a pas encore été prouvé;
  • le contact de la mère avec des substances toxiques pendant la grossesse est également lourd de leucémie lymphoblastique chez le fœtus.

Les mêmes raisons peuvent provoquer une leucémie prolymphocytaire. C'est pourquoi une bonne écologie est si importante, surtout pour les femmes enceintes. La leucémie lymphoblastique aura alors moins de raisons de se développer.

On sait qu'après le largage des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, le nombre de personnes atteintes de leucémie lymphoblastique a fortement augmenté dans ces endroits. Il est également prouvé que les personnes qui ont déjà été traitées pour des tumeurs par radiothérapie reçoivent souvent par la suite des tumeurs malignes dans le sang..

Parmi les produits chimiques, le plus dangereux à cet égard est le benzène, qui est activement utilisé dans l'industrie. Il affecte impitoyablement le corps, le pénétrant par les voies respiratoires et même à travers la peau, après quoi il s'installe dans les tissus nerveux et adipeux. Le benzène endommage l'ADN des cellules sanguines et ses produits affectent négativement le foie.

Diagnostique

Le diagnostic de leucémie lymphocytaire est basé sur le myélogramme, les tests et les symptômes. Dans le sang périphérique, dans ce cas, on observe une leucocytose, une anémie, une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes et une thrombopénie. Le principal indicateur est que les lymphoblastes représentent plus de 15% du nombre total de leucocytes.

Très rare, mais il existe des cas de leucémie à cellules T provenant de grands lymphocytes granulaires. Le diagnostic dans ce cas est difficile, car il y a peu de cellules leucémiques dans le sang; il est nécessaire de les compter soigneusement au microscope..

Une ponction de la moelle osseuse est nécessairement effectuée, et selon ses résultats, un myélogramme est formé, en d'autres termes, le calcul du rapport proportionnel de ses composants. Lors de l'analyse de la moelle osseuse rouge, 30% des différentes cellules blastiques sont détectées, ce qui permet de savoir quel type de leucémie lymphoblastique chez l'homme.

La leucémie prolymphocytaire à cellules B est diagnostiquée en fonction du nombre de prolymphocytes (en règle générale, en cas de maladie, il y en a plus de 90%). La splénomégalie, la leucocytose et l'absence presque complète de lymphadénopathie sont également caractéristiques..

La leucémie lymphoblastique et le lymphome sont des tumeurs malignes des tissus hématopoïétiques. La différence entre la leucémie et le lymphome est la façon dont ils se déroulent - le premier est systémique et le second est une maladie régionale.

Symptômes

Si nous parlons de leucémie lymphocytaire aiguë, les symptômes peuvent être les suivants:

  • faiblesse générale et malaise grave;
  • perte d'appétit;
  • nausées Vomissements;
  • mal de crâne;
  • douleur abdominale;
  • pâleur, anémie;
  • fièvre déraisonnable.

Leucémie lymphoblastique, dont les symptômes sont énumérés ci-dessus, extérieurement très similaire à l'intoxication. De plus, les ganglions lymphatiques et les testicules chez les hommes peuvent grossir. L'irritabilité est notée. Une neuroleucémie peut survenir.

Si elle n'est pas traitée, la leucémie lymphocytaire peut évoluer en leucémie chronique. Dans les dernières étapes, les symptômes de la leucémie lymphoïde sont les suivants:

  • faiblesse, transpiration, manque d'appétit;
  • une augmentation de la taille du foie et de la rate;
  • dyspnée;
  • une forte diminution du poids corporel;
  • anémie sévère.

La leucémie polymphocytaire débute généralement par une douleur abdominale sévère associée à une hypertrophie des organes abdominaux et des ganglions lymphatiques. Un peu moins souvent, le premier symptôme est une éruption cutanée sur la peau et les muqueuses. Mais les lésions des poumons et du système nerveux ne sont presque jamais observées..

Malheureusement, les symptômes de la leucémie lymphoblastique sont parfois retardés, ce qui rend le processus de guérison difficile. Par conséquent, il est recommandé de subir des examens préventifs de temps en temps..

Traitement

Les méthodes de traitement varient. L'essentiel est qu'ils soient modernes et efficaces. En règle générale, dans les cliniques, le patient se voit prescrire des agents cytostatiques qui ralentissent la multiplication des cellules avec des changements pathologiques. Si nécessaire, avec la leucémie lymphocytaire, des séances supplémentaires de chimiothérapie et de radiothérapie sont effectuées.

Le traitement de la leucémie lymphocytaire repose sur la réduction maximale possible du nombre de lymphoblastes. Seule leur destruction complète pourra ramener la moelle osseuse à un travail normal à part entière. La durée du traitement dépend du degré de développement de la maladie..

La chimiothérapie est souvent associée à une thérapie supplémentaire pour réduire les symptômes toxiques, éliminer les effets secondaires de la chimiothérapie et aider le corps à combattre l'infection. Dans les cas particulièrement graves, des substituts sanguins sont transfusés.

Enfin, dans les cas graves (par exemple, lorsque l'immunité est réduite en raison de la leucémie à cellules T de gros lymphocytes granulaires ou lorsque le patient a un chromosome problématique de type Philadelphie), une greffe de moelle osseuse est prescrite. Il est très important d'empêcher la pénétration de l'infection. Il convient également de noter que le traitement chez les enfants est plus rapide et plus facile que chez les adultes..

Chacun des protocoles de traitement comprend la prophase, l'induction, la thérapie intensive et de soutien et la consolidation. En parallèle, des prédictions sont faites - quelles sont les chances de vie du patient après le traitement. Il existe un indicateur comme un terme de 5 ans. Autrement dit, si dans les 5 ans après la fin du traitement, le patient ne s'aggrave pas, il est complètement guéri.

Méthodes traditionnelles

Parallèlement à la médecine classique, il existe des méthodes de traitement avec des remèdes populaires. N'oubliez pas: vous ne devez en aucun cas refuser une intervention médicale. Les méthodes traditionnelles peuvent aider à guérir, mais elles ne sont pas en mesure de la mettre pleinement en œuvre..

La plus populaire parmi les recettes de "leucémie":

  1. Infusion de myrtilles. Les feuilles de ce buisson sont connues depuis longtemps pour être efficaces contre les tumeurs. Vous devez boire cinq verres d'infusion par jour pendant 3-4 mois. Cette méthode ne sera utile que dans les tout premiers stades de la maladie..
  2. Jus d'aloès. Comme vous le savez, cette plante renforce l'immunité et tonifie généralement tout le corps, chasse la faiblesse. Le jus peut être mélangé avec du miel, du vin sec et de la racine de calamus. Prenez une cuillerée chaque jour, peu de temps avant les repas.
  3. Graines de lin. Une décoction d'entre eux est destinée à éliminer les toxines et les éléments chimiques accumulés à la suite de la thérapie..
  4. Miel et vinaigre de cidre de pomme. Un mélange de ces produits, dilué dans l'eau, aide à réduire les leucocytes dans le sang..

Avant d'expérimenter, nous vous recommandons fortement de consulter votre oncologue afin qu'il donne son feu vert pour l'utilisation de certains moyens non conventionnels.

Nutrition

Avec la leucémie, il est très important de suivre le bon régime alimentaire. En règle générale, il comprend une augmentation de l'apport calorique quotidien et une grande quantité de protéines animales pour prévenir l'anémie..

Il est conseillé de manger de manière fractionnée, c'est-à-dire de manger cinq ou six fois par jour en petites portions, afin que la nourriture soit mieux absorbée, sans surcharge des organes abdominaux.

Les produits ne peuvent pas être frits - seulement bouillir, cuire au four ou mijoter. Les aliments frits sont sursaturés de carcinogènes qui provoquent des changements dans la structure cellulaire. Vous ne devez pas non plus manger d'aliments trop chauds ou froids, sa température doit être d'au moins 15 C et pas plus de 60 C.

Les aliments crus ne doivent être consommés qu'après un lavage complet. Le corps est affaibli, la moindre bactérie peut provoquer une grave détérioration.

Mode de vie

L'épuisement physique et la perte d'énergie peuvent se développer à la suite de l'anémie et comme effet secondaire de la chimiothérapie. Cette condition limite considérablement la gamme d'activité du patient, par exemple, ne donne pas la possibilité de faire du sport.

Cependant, une activité physique modérée, de l'air frais et un sommeil suffisant vous aideront grandement à vous rétablir. Consultez votre médecin à ce sujet et il vous donnera les recommandations nécessaires.

Symptômes, méthodes de traitement et pronostic de la leucémie lymphoblastique

La leucémie lymphoblastique aiguë est diagnostiquée le plus souvent parmi toutes les maladies du sang malignes chez les enfants. Ce sont des changements génétiques dans les cellules sanguines - les lymphocytes. Les lymphocytes sont un type distinct de globules blancs, des cellules responsables de l'immunité. Le plus souvent, ils tombent malades avant l'âge de 16 ans. La maladie survient plus chez les garçons que chez les filles. Le risque principal se situe entre 1 et 6 ans. ALL - une abréviation pour le nom complet - affecte les ganglions lymphatiques, la rate et d'autres glandes. Le système nerveux central est le plus souvent affecté lors des rechutes.

Qu'est-ce que la leucémie lymphoblastique

Pour comprendre l'essence de la leucémie lymphoblastique, vous devez vous familiariser avec le système hématopoïétique humain. Toutes les personnes ont 2 types de lymphocytes: NK et petits (B et T sont leurs sous-espèces), la plupart d'entre eux sont synthétisés par le tissu myéloïde de la moelle osseuse, il est également appelé rouge, en raison de sa couleur, et certains sont produits dans les ganglions lymphatiques situés dans tout le corps. Comme les autres cellules sanguines, les lymphocytes ont une cellule progénitrice commune - la cellule souche hématopoïétique, à partir de laquelle toutes les cellules sanguines sont synthétisées. Au cours de son développement (différenciation), la cellule souche devient d'abord une cellule précurseur de la lymphopoïèse (processus de développement des lymphocytes), puis elle dégénère en lymphoblaste, puis en prolymphocyte. Au final, certains des 3 types de lymphocytes en sont différenciés: NK ou petit (B, T).

Ou la cellule souche peut aller dans l'autre sens et devenir l'une des autres cellules sanguines: un érythrocyte, une plaquette ou un autre leucocyte, mais il ne s'agit pas de ça.

Le rôle principal des lymphocytes dans le corps est la formation de l'immunité. Ils produisent des anticorps, régulent l'activité d'autres cellules et assurent le contact avec un antigène (corps étranger). Ils sont divisés en 2 groupes: grands NK et petits (B et T):

  • NK - contrôlent la qualité des cellules, elles sont capables de détruire les cellules étrangères et nocives, y compris les cellules cancéreuses;
  • B - ils reconnaissent les antigènes (cellules étrangères) dans le corps et produisent des anticorps contre eux - des molécules de protéines qui détruisent des antigènes spécifiques;
  • T - régulent l'immunité, les T-heller stimulent la synthèse des anticorps par les lymphocytes B et les T-suppresseurs - l'arrêtent lorsque le besoin de stimuler l'immunité disparaît.

Lorsqu'une personne reçoit un diagnostic de leucémie lymphoblastique aiguë, cela signifie qu'à un certain stade de développement, certains lymphocytes ont cessé de se développer de la manière habituelle et ont commencé à se diviser et à s'accumuler de manière incontrôlable dans la moelle osseuse et d'autres tissus, bloquant la croissance des cellules normales. Le stade de maturité cellulaire joue un rôle important dans le diagnostic de type ALL, mais plus à ce sujet ci-dessous..

Dans le corps d'un adulte en bonne santé, les lymphocytes représentent de 25 à 40% de toutes les cellules sanguines.

Types de TOUT

Selon la classification FAB, cette maladie a été divisée en 3 groupes: LI, L2, L3, selon le stade de maturité de la cellule altérée. Les plus immatures sont L1, ils n'ont que des signes morphologiques, puis jusqu'au prolymphocyte formé - L3, à ces stades, ils se distinguent en outre par des dommages aux cellules B ou T. Il existe également des types mixtes à différents stades.

De plus, la leucémie lymphoblastique aiguë est divisée en fonction de la présence de certains marqueurs dans les cellules:

  • t DNT - désoxynucléotidyltransférase terminale;
  • CALLA - antigène total ALL;
  • clg - Ig cytoplasmique;
  • slg - membrane Ig;
  • TA - antigène du thymus;
  • E - récepteur pour les érythrocytes de mouton.
Types de TOUTMarqueurs
t DNTCALLAclgslgTAE
O - cellulaire+
Cellule pré-B précoce+----
Pré-cellule B+++---
Cellule B---+--
Pré-cellule T++/---+
Cellule T+---++

Le type de marqueur désigne ici les antigènes (molécules nocives) qui sont synthétisés par une cellule malade. Certains d'entre eux sont répertoriés ici.

La classification de la leucémie lymphoblastique aiguë chez les enfants et les adultes est la même. Le pronostic chez les enfants est meilleur, car ils sont capables de tolérer des types de thérapie plus agressifs, mais cela dépend beaucoup de la rapidité avec laquelle la maladie a été détectée, c'est-à-dire de la profondeur à laquelle les cellules malades ont réussi à pénétrer dans d'autres organes.

Causes et risques de développement

Aujourd'hui, il est généralement admis par les médecins que ALL provoque la formation d'un «clone cancéreux» - une accumulation de cellules malignes altérées qui sont capables de se diviser, d'accumuler et de rejeter de manière incontrôlable des substances nocives dans la circulation sanguine, comme décrit ci-dessus. Le clone lui-même est formé à la suite d'un développement anormal des chromosomes. Ce sont des anomalies telles que:

  • inversion - inversion d'une partie du chromosome;
  • translocation - échange de parties de 2 chromosomes;
  • amplification - recréation de copies de parties de chromosomes;
  • suppression - perte d'une partie d'un chromosome.

La leucémie lymphoblastique aiguë primaire est plus fréquente chez les enfants et les adolescents, le plus souvent âgés de 1 à 6 ans. Dans le temps, cela coïncide avec la production maximale de lymphocytes (3 à 3,5 ans) Et chez l'adulte, l'âge critique est après 60 ans, c'est dans la plupart des cas une conséquence de l'évolution chronique de la maladie ou des conséquences du traitement d'une autre oncologie. La deuxième poussée d'incidence survient vers l'âge de 16 ans, c'est le moment de la dernière étape du développement du thymus. Bien que la cause du développement soit un clone du cancer (il est prouvé qu'il commence à se développer in utero), TOUS nécessite des facteurs externes qui provoquent la maladie.

Important! Certains chercheurs pensent qu'une fréquentation préscolaire inadéquate peut stimuler TOUS. Étant donné que la maladie a besoin de facteurs de provocation, les enfants, en raison d'une interaction insuffisante avec l'environnement, ne développent pas d'immunité contre les virus qui peuvent provoquer TOUS:

  1. L'exposition aux rayonnements radioactifs provoque des maladies. Ce fait est reconnu par les médecins. Le risque de se développer chez les personnes exposées aux rayons, par exemple à des fins médicales, est de 1 sur 100. Des preuves supplémentaires ont été fournies par des statistiques sur le développement de la pathologie chez les personnes qui vivaient à proximité des sites d'explosion au Japon et de l'accident de Tchernobyl..
  2. Il existe une opinion sur le lien entre la leucémie et les virus inexplorés. Les données ont été obtenues pour un groupe de patients vivant en Asie. L'heure d'apparition de la maladie et le lieu de résidence des patients ont été pris en compte. Mais dans ces cas, la présence d'une prédisposition est nécessaire.
  3. Il existe également une opinion sur la réponse anormale du système immunitaire au virus. Son essence est que la leucémie provoque une immunité. Chez d'autres personnes, le système immunitaire vainc tout simplement le virus, mais s'il y a une prédisposition (changements génétiques), c'est l'immunité qui provoque la leucémie.
  4. L'interaction de la mère avec des substances cancérigènes, par exemple le benzène pendant la période de développement intra-utérin du fœtus. Les cancérogènes sont des substances qui provoquent l'apparition de maladies malignes. Ceux-ci incluent les virus oncogènes, les radiations, les effets des produits chimiques.
  5. Prédisposition génétique - les chances de développer une leucémie augmentent en présence d'anomalies génétiques chez les personnes présentant certaines déviations (syndrome de Down, syndrome de Klinefelter, neurofibromatose), ainsi que dans l'évolution chronique de la maladie.

Mais les raisons exactes de l'apparition de la leucémie sont inconnues. Selon les statistiques, parmi les leucémies de tous types, les causes de leur apparition dans 60 à 70% des cas restent inconnues..

Premiers symptômes

Le développement de la leucémie lymphoblastique primaire chez les enfants est rapide. Des symptômes explicites apparaissent après environ 2 à 3 mois. Mais sur une enquête détaillée, les parents rappellent avoir observé des symptômes généraux chez les enfants: fatigue, anémie, ecchymoses et ecchymoses sans trop de pression, manque d'appétit. Une attention particulière doit être portée à l'anémie (manque de globules rouges), elle se manifeste par une pâleur et une fatigue générale de l'enfant.

Il convient également de prêter attention à l'état général de la peau, à l'apparition d'hématomes et d'ecchymoses. Cela est dû au fait que la leucémie lymphoblastique pénètre d'abord dans la circulation sanguine à partir du tissu myéloïde, de sorte que les symptômes visibles ne sont pas particulièrement prononcés.

Souvent, les patients se plaignent de maux de tête, de douleurs abdominales et articulaires.

Une élévation inattendue de la température à 39,5 ° C peut être un signe de leucémie, elle est augmentée par les pyrogènes produits par les cellules leucémiques..

La période de pointe

Cette période commence 3 mois après le début de la maladie. Les lymphocytes altérés pénètrent dans d'autres organes, ils commencent ensuite à gonfler, émettent des substances nocives, bloquent la croissance et le développement des cellules normales, n'exécutent pas les fonctions d'immunité, etc..

  1. Cela se traduit par une augmentation des ganglions lymphatiques dans différentes parties du corps. Parfois, des conglomérats se forment - des grappes. Ils sont fermes au toucher et, s'il n'y a pas de complications, indolores..
  2. Agrandissement et gonflement d'autres organes internes, le plus souvent le foie et la rate. Elle est causée par la prolifération de tissus lymphoïdes là-bas.
  3. Les symptômes progressifs de l'anémie et de la thrombocytopénie sont causés par un manque de plaquettes et d'érythrocytes sains dans le sang. Cela se traduit par des troubles de la coagulation sanguine avec un nombre insuffisant de plaquettes, une pâleur, une fatigue avec manifestation d'anémie, un manque d'appétit.
  4. Douleurs osseuses et articulaires causées par des lésions du tissu myéloïde ailleurs dans les os.
  5. Élévation de température spontanée. Cela peut être causé par la maladie elle-même ou par une infection que le corps est incapable de combattre..
  6. Infection des blessures et des égratignures. Chez les personnes malades, les lésions cutanées guérissent mal, car les composants sanguins et l'immunité en sont directement responsables. Toute infection (bactérienne, fongique, virale) est à craindre.

La neuroleucémie est la pénétration des lymphocytes affectés dans les membranes de la moelle épinière et du cerveau. Ceci est une conséquence de la métastase des blastes leucémiques dans le système nerveux central. Plus fréquent avec les rechutes.

La manifestation des symptômes dépend des sites de localisation des lymphocytes malades, du degré de maturité, du type de leucémie, de la tolérance et de l'état général du patient. Il est essentiel de voir les principales manifestations de la leucémie lymphoblastique aiguë, en particulier chez les enfants. Cela augmentera considérablement les chances d'un rétablissement complet..

Diagnostique

Un test sanguin et une ponction de la moelle osseuse sont effectués pour diagnostiquer la LAL. Un changement du ratio de cellules est le premier signal à faire attention à un spécialiste. Lors de l'analyse du sang, ils recherchent la présence de blastes (environ 15% d'entre eux) et de lymphocytes matures - le reste. Lorsque d'autres formes transitoires de différenciation sont absentes dans cette condition, on parle d'échec leucémique. En outre, la LAL se caractérise par une diminution du nombre, voire une disparition complète des cellules d'autres germes..

L'étude du myélogramme sanguin est la toute première analyse, non seulement lorsqu'il est nécessaire de confirmer ou de réfuter le diagnostic, mais aussi lors de la détermination du type de LAL.

Des études complémentaires des organes internes sont également menées afin d'identifier les infiltrats et le degré de dommage. La ponction lombaire est effectuée lorsqu'il est nécessaire d'exclure la neuroleucémie.

Traitement et pronostic

Tous les traitements chez les enfants et les adultes durent environ 2,5 ans. Les patients sont traités selon des protocoles spéciaux utilisés dans le monde entier. La thérapie consiste en l'administration de médicaments qui bloquent l'apparition et le développement des cellules et de médicaments qui tuent les leucocytes, en particulier les lymphocytes.

Au premier stade, cela s'appelle l'induction, des médicaments cytostatiques sont utilisés. La période d'administration dure environ six mois. Les antimétabolites (médicaments qui inhibent le métabolisme) sont conçus pour arrêter la génération de lymphocytes malades. Le but est de tuer toutes les cellules leucémiques du corps. Il est considéré comme atteint si les lymphocytes altérés restent uniquement dans la moelle osseuse. Des doses d'antibiotiques anthracyclines sont également administrées.

Après cela, le patient se voit attribuer une consolidation, qu'il peut subir à domicile s'il n'y a pas de complications. Son objectif est de tuer tous les globules blancs malades dans le corps et de redémarrer la formation normale du sang. En outre, des médicaments de renforcement généraux sont prescrits. Les médicaments sont prescrits en fonction du type de leucémie et de ses manifestations..

Simultanément au traitement de consolidation, une ré-induction est prescrite - une thérapie dont le but est de prévenir les rechutes, qui aggravent considérablement le pronostic, en particulier chez les adultes. Un traitement de soutien est également utilisé s'il est indiqué..

Important! Les règles d'hygiène personnelle doivent être soigneusement suivies. Le changement quotidien du linge et la désinfection des mains sont essentiels pour les personnes ayant une déficience immunitaire. Cela réduit considérablement le risque de récidive..

Si une rechute se produit encore, une greffe de moelle osseuse est presque toujours prescrite..

Le pronostic de survie chez les enfants atteints de leucémie lymphoblastique aiguë est optimiste, environ 90%. Une personne est considérée comme complètement rétablie si elle n'a pas rechuté dans les 5 ans suivant la fin du traitement. Chez les adultes, le pronostic est pire - 40 à 50%. Mais leur leucémie est souvent provoquée par des facteurs externes, des radiations, par exemple.

Le pronostic de la leucémie lymphoblastique B est meilleur et survient plus souvent, dans 70 à 80% des cas.

Mais la conclusion finale ne peut être tirée que par un médecin après avoir étudié le degré de maturité du lymphocyte, les caractéristiques morphologiques et sa propagation à d'autres zones..

Leucémie lymphoblastique aiguë chez l'adulte

La leucémie aiguë lymphoblastique (lymphocytaire) (LAL) affecte les globules blancs ou les leucocytes (en savoir plus sur le cancer du sang). Habituellement, ce processus se déroule assez rapidement et se propage aux ganglions lymphatiques, au foie, à la rate, au système nerveux central (cerveau et moelle épinière), aux testicules (chez l'homme).

Si vous avez reçu un diagnostic de leucémie, nous pouvons vous aider. Notre société, le centre "Tlv.Hospital", fournit des services pour l'organisation du traitement en Israël - la sélection de médecins et d'une clinique spécialisée, le développement d'un programme de diagnostic et de traitement individuel, la planification préliminaire et l'organisation des soins médicaux, la résolution de divers problèmes liés au séjour dans le pays (les billets d'avion sont commandés, l'hébergement est réservé, le patient est transféré, les documents sont traduits, etc.). Pour nous contacter, remplissez le formulaire de demande ou appelez.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques du traitement en Israël, prêtez attention aux articles:

"Traitement en Israël sans intermédiaires", "Cliniques privées et publiques en Israël - opportunités pour les touristes étrangers".

À propos de la maladie

Le terme «aigu» signifie une progression assez rapide. Si elle n'est pas traitée, après quelques mois, le développement de la maladie est susceptible d'être mortel. Lymphocytaire indique que la maladie affecte les cellules lymphoïdes immatures. Certains types de LAL répondent bien au traitement, de nombreux patients peuvent être complètement guéris.

Les globules blancs aident le corps à combattre les infections. Ce sont les principaux composants du système immunitaire et du tissu lymphoïde. Ce dernier est présent dans les ganglions lymphatiques, le thymus, la rate, les amygdales, les végétations adénoïdes, la moelle osseuse, dans les systèmes digestif et respiratoire. Les lymphocytes se développent à partir de lymphoblastes. Il existe deux principaux types de globules blancs: les cellules B et les cellules T.

Selon l'American Cancer Society, en 2014, 6020 nouveaux cas de LAL ont été détectés aux États-Unis (3140 chez les hommes et 2880 chez les femmes), le taux de mortalité était de 1440 (810 hommes et 630 femmes).

Le risque de développer une LAL est le plus élevé chez les enfants de moins de 5 ans. Il diminue lentement à 20 ans et commence à augmenter après 50 ans. Un tiers des cas concerne la population adulte.

Le risque moyen de tomber malade est de 1 sur 750, légèrement plus élevé chez les hommes que chez les femmes et les Blancs par rapport aux Afro-Américains..

Le plus souvent, la maladie touche les enfants, mais le plus grand nombre de décès survient dans la population adulte (4 sur 5).

Causes de la leucémie lymphoblastique aiguë

Les facteurs de risque sont ce qui affecte la probabilité de tomber malade. Certains d'entre eux peuvent être influencés, d'autres non. Indique plusieurs facteurs de risque connus de leucémie lymphoïde aiguë.

  1. Effets des niveaux élevés de rayonnement. Le traitement du cancer par radiothérapie augmente également le risque de leucémie, en particulier si la radiothérapie est utilisée en association avec une chimiothérapie.
  2. Les effets de certains produits chimiques, tels que le benzène et certains médicaments de chimiothérapie.
  3. Certaines infections virales: virus de la leucémie humaine à cellules T (HTLV-1) ou virus d'Epstein-Barr (EBV).
  4. Facteur héréditaire. La leucémie lymphoblastique aiguë n'est pas une maladie héréditaire. Mais il existe des syndromes d'origine génétique qui augmentent le risque de maladie: trisomie 21, Klinefelter, Bloom, Louis-Bar (ataxie-télangiectasie) et anémie de Fanconi.
  5. Ethnicité: La leucémie lymphoïde aiguë est plus fréquente chez les Blancs que chez les Afro-Américains.
  6. Sexe: la maladie est légèrement plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.
  7. Avoir un jumeau augmente votre risque au cours de la première année de vie.
  8. Facteurs de risque vagues, non prouvés ou controversés: exposition aux champs électromagnétiques (par exemple, vivre à proximité de lignes électriques ou utiliser des téléphones portables); exposition sur le lieu de travail aux produits chimiques (diesel, essence, pesticides); fumeur; effet de teinture capillaire.

Les causes de la leucémie lymphoblastique aiguë sont actuellement inconnues. De nombreux types de cancer peuvent être réduits en modifiant le mode de vie pour éviter certains facteurs de risque. Mais il n'existe aucun moyen connu de prévenir la plupart des cas de leucémie. La majorité des patients ne présentent pas les facteurs de risque ci-dessus.

Symptômes de la leucémie lymphoblastique aiguë

La leucémie lymphocytaire aiguë peut provoquer de nombreux symptômes différents. Les symptômes courants comprennent: perte d'appétit et de poids, sueurs nocturnes, fièvre, fatigue.

Symptômes causés par un manque de cellules sanguines normales

Ces signes comprennent des étourdissements, un essoufflement, de la fièvre, des saignements (saignement des gencives, saignements de nez fréquents), un gonflement de l'abdomen, de la fatigue et des infections récurrentes. Ce manque de cellules est détecté par des tests sanguins..

Gonflement de l'abdomen

Des cellules anormales peuvent s'accumuler dans la rate et le foie, augmentant leur taille. Cela peut se manifester par un gonflement ou une plénitude. Lors de l'examen, le médecin détectera définitivement ce symptôme de leucémie lymphoblastique aiguë. L'un des spécialistes renommés dans le domaine de l'oncohématologie Tavor Sigal.

Ganglions lymphatiques élargis

Si la maladie s'est propagée aux ganglions lymphatiques proches de la surface du corps (cou, aine ou aisselles), des bosses sous la peau peuvent être visibles. Ils sont visualisés dans la poitrine ou l'abdomen, généralement avec CT ou IRM.

Douleur dans les os et les articulations

Parfois, des cellules anormales s'accumulent à l'intérieur des articulations ou des os, ou près de la surface du tissu osseux, provoquant de la douleur.

Foyers secondaires dans d'autres organes

Si la leucémie lymphoblastique aiguë affecte la moelle épinière et le cerveau, des convulsions, un engourdissement facial, des maux de tête, une vision trouble, des vomissements et des problèmes de coordination peuvent survenir..

Si la maladie se propage à la cavité thoracique, une accumulation de liquide et des problèmes respiratoires peuvent survenir.

Dans de rares cas, la leucémie lymphocytaire aiguë affecte la peau, les yeux, les reins et d'autres organes.

Glande de thymus élargie

Un sous-type de la maladie peut affecter le thymus. L'organe hypertrophié exerce une pression sur la trachée, provoquant une toux ou des problèmes respiratoires. La veine cave supérieure est située près du thymus. Lorsqu'il est comprimé par le thymus, un œdème du visage, du cou, des bras et du haut de la poitrine peut se développer - syndrome de la veine cave supérieure. De plus, il peut provoquer des maux de tête, des vertiges, des changements de conscience, s'il y a un effet sur le cerveau. Ce syndrome met la vie en danger et nécessite une attention médicale immédiate..

Pronostic de la leucémie lymphoblastique aiguë

Un certain nombre d'études liées au traitement de la leucémie ont visé à découvrir pourquoi certaines personnes sont plus capables de se débarrasser de cette maladie que d'autres. Des différences ont été trouvées, appelées facteurs pronostiques. Ils aident les médecins à décider de la portée du traitement pour un type spécifique de leucémie..

  1. Âge: les jeunes patients ont un meilleur pronostic.
  2. Numération leucocytaire initiale: un faible niveau au diagnostic offre un meilleur pronostic.
  3. Sous-type de leucémie lymphocytaire aiguë: la leucémie à cellules T a un meilleur pronostic que les cellules B.
  4. Mutations génétiques. Les translocations entre 4 et 11 et entre 9 et 22 (sauf en cas de thérapie ciblée) donnent un pronostic pire que l'absence de chromosome 7 ou la présence d'un chromosome supplémentaire 8.
  5. Réponse au traitement de chimiothérapie: les patients qui obtiennent une rémission complète dans les semaines quatre à cinq après le début du traitement ont un meilleur pronostic.

En plus de ce qui précède, l'état de la maladie après le traitement affecte également la façon dont la maladie a répondu au traitement..

  1. La rémission est une condition dans laquelle il n'y a aucun symptôme de la maladie. La quantité de cellules lymphoblastiques dans la moelle osseuse est inférieure à 5%, le taux de leucocytes est dans les limites normales. La rémission moléculaire est confirmée par des diagnostics de laboratoire - PCR.
  2. Une maladie résiduelle minimale indique une condition dans laquelle les tests de laboratoire standard ne détectent pas les cellules leucémiques, mais la cytométrie ou la PCR peuvent les détecter. Les patients avec ce statut ont un risque de récidive et un pronostic plus sombre..
  3. Une maladie active indique des signes de leucémie ou la probabilité de rechute après le traitement.

En Israël, des essais cliniques actifs de nouvelles méthodes de traitement de la leucémie sont en cours. Les patients ont la possibilité d'y participer.

Leucémie lymphoblastique

La leucémie lymphoblastique est une maladie maligne du sang et de la moelle osseuse. Elle se caractérise par l'accumulation de lymphocytes tumoraux dans les ganglions lymphatiques, la moelle osseuse et le sang périphérique. Un autre nom est la leucémie lymphocytaire. Cette maladie commence son développement dans la moelle osseuse, sorte d '«usine» de cellules sanguines.

Alors que le processus d'hématopoïèse se déroule normalement, l '«usine» produit des cellules à part entière. Et en cas d'échec, la libération d'un grand nombre de globules blancs immatures - les leucocytes commence. Chez le patient, les cellules nécessaires à la vie normale restent immatures, ne se développent pas et ne sont pas capables de protéger le corps humain des infections.

Leucémie lymphoblastique aiguë chez l'adulte

Relativement récemment, elle a été considérée comme une maladie «infantile» en raison de sa sensibilité principalement aux jeunes patients âgés de deux à quatre ans. Actuellement observé chez les adultes.

Les causes exactes de la maladie sont encore inconnues des scientifiques.

Mais il existe certains facteurs de risque, notamment:

  • âge;
  • sexe (chez les hommes, la maladie est plus fréquente que chez les femmes);
  • appartenant à la race blanche (les noirs sont moins sensibles à cette maladie);
  • traitement antérieur des maladies oncologiques et des radiations;
  • présence de troubles génétiques (syndrome de Down).

Symptômes

Les premiers symptômes de la leucémie lymphocytaire sont caractérisés par des signes qui peuvent être similaires à la grippe, à toute autre maladie infectieuse ou à une maladie hématologique. Vous devriez consulter votre médecin si l'un des symptômes suivants apparaît fréquemment:

  • fatigabilité rapide, faiblesse et somnolence pendant la journée;
  • perversion du goût (envie de produits que vous n'aimiez pas auparavant), manque d'appétit;
  • perte de poids brutale et apparemment déraisonnable;
  • dyspnée;
  • pâleur non naturelle;
  • haute température;
  • douleurs articulaires, douleurs abdominales;
  • hématomes multiples apparaissant spontanément, saignements fréquents;
  • une sensation de plénitude dans la zone sous les côtes;
  • ganglions lymphatiques enflés dans le cou, les aisselles, l'abdomen ou l'aine.

La leucémie lymphoblastique chronique est caractérisée par une absence à long terme de signes d'un changement qualitatif dans le comportement des cellules tumorales pendant le traitement. La forme chronique de cette maladie est l'un des cancers hématologiques les plus courants. C'est également le type de cancer du sang le plus courant chez les Caucasiens. Une manifestation clinique rare de cette maladie peut être une hyperréactivité humaine en réponse aux piqûres d'insectes..

Leucémie lymphoblastique aiguë à cellules T

La leucémie lymphoïde chronique, présentée par les lymphocytes T, survient dans environ 5% des cas.

Il s'agit d'une tumeur des lymphocytes CD4 causée par le virus T-lymphotrope humain de type 1 (HTLV-I). La maladie se manifeste par une hypertrophie généralisée (s'étendant dans tout le corps) des ganglions lymphatiques et des lésions cutanées. En raison de l'immunodéficience, l'incidence des infections secondaires est très élevée.

Les hommes tombent malades plus souvent que les femmes. Diverses combinaisons d'agents antinéoplasiques sont utilisées pour le traitement..

Traitement

Aujourd'hui, il existe plusieurs façons de traiter la leucémie aiguë:

  • chimiothérapie - thérapie avec des agents chimiothérapeutiques puissants. Les médicaments peuvent être pris par voie orale (sous forme de comprimés, de gélules) ou le patient reçoit des injections intraveineuses ou intramusculaires;
  • radiothérapie - une méthode de traitement du cancer dans laquelle le médecin utilise des rayons X ou d'autres types de rayonnement;
  • la greffe de cellules souches, qui est utilisée pour remplacer les cellules hématopoïétiques pathologiques par des.

Toutes ces méthodes sont appliquées avec succès au centre médical international ON CLINIC, où au fil des années de travail des médecins hautement qualifiés ont sauvé des milliers de vies de patients atteints de leucémie lymphoblastique.

Prévoir

Sans traitement, la leucémie lymphocytaire peut entraîner la mort du patient en quelques mois voire semaines. Avec un traitement rapide, environ 40 à 50% des patients adultes parviennent à obtenir une rémission stable, c'est-à-dire l'absence de récidive du cancer pendant cinq ans ou plus, après quoi la personne peut être considérée comme en bonne santé.

L'administrateur vous contactera pour confirmer l'entrée. IMC "ON CLINIC" garantit la confidentialité totale de votre appel.