Principal
Angiome

Conséquences d'un kyste dans la tête d'un nouveau-né

Kystes chez un nouveau-né

Un kyste chez un nouveau-né est une tumeur bénigne assez courante qui survient chez près de la moitié des nouveau-nés. C'est un tissu cérébral mort rempli de liquide. Souvent, une tumeur est diagnostiquée au stade embryonnaire et, au moment de la naissance, elle peut se dissoudre d'elle-même. En règle générale, les conséquences d'un kyste dans la tête d'un nouveau-né ne laissent pas de marques après la naissance et n'affectent en aucun cas le développement..

Un kyste cérébral est une tumeur bénigne et ne peut pas nuire directement à la santé d'un enfant.

Cependant, avoir une grosse tumeur peut affecter la santé mentale et physique normale d'un enfant. Si le médecin a diagnostiqué un kyste dans la tête d'un nouveau-né, vous devez immédiatement commencer à le traiter.

Raisons de l'éducation

La période la plus responsable et la plus vulnérable du développement de l'embryon est la ponte des organes internes. Tout au long du développement du fœtus, des néoplasmes peuvent apparaître, mais souvent avant le moment de la naissance, ils passent tous d'eux-mêmes. Si un nouveau-né a reçu un diagnostic de kyste dans la tête, cela peut indiquer divers troubles du fonctionnement du système nerveux.

Facteurs pouvant affecter la formation de kystes:

  • maladies de nature infectieuse et vénérienne, subies pendant la grossesse d'une femme. Les agents responsables de ces maladies pénètrent dans le placenta et affectent les cellules cérébrales du fœtus, ce qui entraîne la formation d'un kyste, accompagné d'une inflammation;
  • blessures subies à la naissance et après l'accouchement. Si un enfant subit une blessure à la tête en passant par le canal utérin, il peut développer un kyste;
  • anomalies congénitales, en raison desquelles le cerveau reçoit une quantité insuffisante de nutriments et d'oxygène. Par la suite, les cellules mortes du cerveau commencent à accumuler du liquide, ce qui entraîne un kyste;
  • maladies inflammatoires graves, qui comprennent la méningite, l'encéphalite, etc..

Tous les facteurs ci-dessus contribuent à la mort des cellules cérébrales et à la formation d'un sac cellulaire vide, qui au fil du temps se remplit de liquide céphalo-rachidien. Dans la plupart des cas, cela peut provoquer des troubles neurologiques qui affectent négativement la croissance et le développement de l'enfant..

Classification des kystes

En fonction de l'emplacement, du moment d'apparition et des propriétés des kystes cérébraux chez les nouveau-nés, ils sont divisés en trois types:

  1. Kyste arachnoïdien. Ce type de kyste est situé entre la surface du cerveau et la membrane arachnoïdienne. La taille de la tumeur peut atteindre plusieurs centimètres de diamètre. La cause de ce néoplasme peut être une inflammation sévère ou un traumatisme obtenu mécaniquement.La principale caractéristique d'un kyste arachnoïdien est son développement rapide, qui entraîne assez souvent diverses complications liées à la compression des tissus cérébraux. Comme le montrent les statistiques, ce type de tumeur survient principalement chez les garçons..
  2. Kyste sous-mélénémal. Ce type de tumeur est assez dangereux et en l'absence de traitement approprié, il peut entraîner de graves complications. Un kyste se produit lorsqu'il y a une mauvaise circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau, à la suite de quoi le cerveau reçoit une quantité insuffisante d'oxygène. Les conséquences d'une telle privation d'oxygène sont la mort des cellules du cortex cérébral, à partir desquelles un nouveau kyste est alors formé. Les enfants atteints d'un kyste sous-mélénémal doivent être examinés tous les trois mois, et l'IRM est le meilleur test pour ce type de tumeur. Si un kyste chez un nouveau-né continue de croître rapidement et que de plus en plus de liquide s'y accumule, cela peut nuire aux tissus cérébraux adjacents, en modifiant leur emplacement et leur structure..
  3. Kyste du plexus choroïde. Ce type de kyste peut être diagnostiqué au stade de développement à l'intérieur de l'utérus. Dans la pratique médicale, la présence de tels kystes est considérée comme normale et surviennent presque toujours pendant la grossesse. Ce type de tumeur est considéré comme le plus sûr et se résout généralement tout seul.Si le kyste du plexus choroïde reste chez l'enfant après l'accouchement, cela peut indiquer que la mère a eu une maladie infectieuse grave pendant la grossesse ou qu'elle a eu une naissance difficile..

Symptômes

Un gros kyste chez un nouveau-né peut provoquer des troubles pathologiques dans les organes du nouveau-né. Un kyste dans la tête d'un nouveau-né peut augmenter en raison des facteurs suivants:

  • avec une augmentation de la pression du fluide sur les parois du kyste;
  • avec des processus inflammatoires dans le corps de l'enfant;
  • blessures à la tête de toute nature - commotion cérébrale, contusion, etc..

Même si un enfant a une tumeur kystique, elle peut ne pas se manifester de quelque manière que ce soit jusqu'à l'adolescence. Même ainsi, l'enfant a besoin d'une surveillance médicale régulière..

La période la plus dangereuse dans le développement d'un kyste est l'adolescence, car c'est pendant cette période que même le kyste le plus discret et le plus inoffensif peut commencer à se développer rapidement jusqu'à une taille énorme..

Si un enfant a un gros kyste, il peut alors appuyer sur le tissu cérébral, entraînant les conséquences négatives suivantes:

  • maux de tête persistants, accompagnés de nausées et de vomissements;
  • affaiblissement de l'audition, détérioration de la vision, de l'odorat;
  • manque de sommeil sain;
  • mauvaise coordination dans l'espace;
  • hypertension intracrânienne et artérielle;
  • convulsions, perte de conscience;
  • crises d'épilepsie;
  • engourdissement des mains et des pieds.

La plupart des symptômes dépendent de l'emplacement du kyste. Si la tumeur est plus proche de l'arrière de la tête, elle se caractérise par une mauvaise vision, une vision double, l'apparition d'un regard «flou».

La formation cystiforme dans la région cérébelleuse affecte négativement la coordination spatiale de l'enfant. Si la tumeur se trouve dans la région de l'hypophyse, le système endocrinien est perturbé. Avec les types de kystes les plus graves, l'enfant peut prendre du retard dans son développement, à la fois mentalement et physiquement..

Diagnostique

Chez les enfants de moins de 1 an, le kyste est diagnostiqué par neurosonographie. Le premier groupe à risque qui doit être examiné pour la présence d'un kyste est les enfants prématurés et affaiblis qui ont eu un kyste cérébral pendant la gestation. En plus d'eux, les enfants qui ont été réanimés lors de l'accouchement doivent être examinés. Les enfants de plus d'un an subissent une IRM et une tomodensitométrie.

Si un enfant a une infection ou si la circulation sanguine est altérée, à la suite de laquelle un kyste s'est formé, d'autres types de recherche seront nécessaires:

  • Échographie Doppler des vaisseaux sanguins;
  • cardiographie;
  • mesure de la pression sanguine et intracrânienne;
  • divers tests sanguins.

Traitement

Le traitement dépend entièrement du type de kyste de l'enfant. Le traitement n'est pas nécessaire si un kyste du plexus choroïde est trouvé chez un enfant, car jusqu'à 1 an, le kyste devrait se résorber tout seul. Dans ce cas, il est nécessaire de se débarrasser de l'infection et du processus inflammatoire à temps, ce qui pourrait entraîner la formation d'un kyste..

Si les formations kystiques sont trop grandes et en croissance constante, vous devez recourir à la chirurgie. Il existe trois types de traitement pour ces kystes:

Radical. Dans ce cas, l'enfant subit une craniotomie et le kyste avec tout l'excès est retiré. Les opérations de ce type sont extrêmement dangereuses et ne sont utilisées qu'en dernier recours..
Palliatif. Cette méthode implique une chirurgie de pontage. Cette méthode de traitement est moins traumatisante, mais elle a aussi ses inconvénients. Avec un pontage, il y a un risque d'infection par le pontage dans le crâne. En outre, cette méthode ne supprime pas le kyste lui-même et n'aspire que le liquide accumulé..
Endoscopie. Cette procédure de traitement est beaucoup plus sûre et a de bonnes critiques, mais nécessite des compétences élevées et une grande expérience de la part du médecin. L'essence de la procédure est de faire des perforations dans le crâne et d'éliminer la formation de kystes.

Les conséquences d'un kyste

Un kyste est une tumeur bénigne, mais même ses conséquences dans la tête d'un nouveau-né peuvent être très graves.

Les petites formations kystiques disparaissent généralement d'elles-mêmes, mais à tout moment, elles peuvent commencer à se développer rapidement. L'essentiel est de ne jamais les perdre de vue et de subir régulièrement des examens préventifs..

Le manque de soins médicaux en temps opportun peut entraîner des pathologies irréversibles:

  • perte d'audition et de vision;
  • mauvais fonctionnement de la partie du cerveau responsable de la coordination;
  • AVC hémorragique;
  • hydrocéphalie;
  • hémorragies dans le cerveau et, par conséquent, mort.

Commentaires

Des études scientifiques ont montré qu'avec une surveillance médicale appropriée, les enfants atteints de kystes cérébraux peuvent vivre et se développer normalement. Cette conclusion reposait sur de nombreuses réponses de parents et de médecins. Le plus important dans une telle situation est d'être extrêmement prudent et de subir des examens médicaux réguliers pour éviter les complications associées à un kyste cérébral..

Kyste chez un enfant: principaux types, localisation, causes et symptômes

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers de telles études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Dans le corps humain, dans n'importe laquelle de ses parties, de nombreux types de kystes (cavités fermées-capsules) peuvent se produire, qui ont des contenus différents. Dans leur taille, les kystes vont de microscopiques, dont une personne peut même ne pas soupçonner l'existence, à très impressionnants, capables de perturber le fonctionnement normal des organes internes. Dans la plupart des cas, un kyste chez un enfant ne diffère pas beaucoup des kystes des adultes et peut être congénital ou acquis, ainsi que simple (solitaire) ou multiple.

Causes des kystes chez les enfants

Les kystes, y compris les kystes chez les enfants, se forment de différentes manières. Si la cavité pathologique est apparue en raison du blocage du conduit d'une glande ou d'une violation de la circulation du liquide interstitiel, il s'agit d'un kyste de rétention. Il se produit dans les glandes telles que les glandes sébacées, salivaires, mammaires, ainsi que la thyroïde et le pancréas. Il existe un kyste similaire dans les organes internes individuels..

Lorsqu'un kyste chez un enfant se forme à la suite d'une lésion d'une partie des tissus lors d'une inflammation ou d'une autre pathologie d'un organe interne, nous parlons alors d'un kyste de ramolation (et il peut apparaître n'importe où).

Si, par exemple, les œufs du ténia Echinococcus granulosus sont entrés dans le corps de l'enfant, ce parasite pénétrera dans le parenchyme hépatique et commencera à se transformer en larve, en le protégeant avec une capsule chitineuse. Et déjà autour de cette capsule apparaît un soi-disant kyste parasite. Mais la cause d'un kyste traumatique chez un enfant est le déplacement de l'épithélium dans les articulations, la colonne vertébrale et la cavité abdominale.

Enfin, dans tous les organes - en raison de défauts de développement intra-utérin - des kystes dysontogénétiques congénitaux peuvent se former. Et dans de nombreux cas, les causes des kystes chez les enfants sont congénitales..

Parmi les principales causes de kystes congénitaux chez les enfants, les experts appellent les problèmes pendant la grossesse, ainsi que les maladies chroniques de la femme enceinte..

Kyste dermoïde chez un enfant

Les kystes sous forme de capsules denses arrondies de différentes tailles, remplies d'éléments de cellules des trois couches germinales de l'embryon, sont congénitales et sont appelées kystes dermoïdes (dermoïdes).

Un kyste dermoïde chez un enfant peut être situé près des coins des yeux, puis nous parlons d'un kyste sur l'œil de l'enfant. Un dermoïde peut se former dans la région de l'encoche jugulaire du crâne, dans la région derrière l'oreille - un kyste derrière l'oreille d'un enfant. Il est à noter que la localisation est également typique des dermoïdes à l'arrière de la tête, dans la région du nez et de la bouche, dans le pharynx, sur le cou, dans la région des clavicules et dans l'espace de la partie médiane de la cavité thoracique. Autrement dit, ce sont exactement les endroits où les arcades branchiales et les fentes branchiales sont situées dans l'embryon humain, qui disparaissent à la dixième semaine de l'âge gestationnel obstétrical..

Un kyste dermoïde chez les enfants peut être trouvé dans le sacrum, dans les testicules chez les garçons et dans les ovaires chez les filles - où la queue et l'allantoïde embryonnaire de l'organe respiratoire se trouvaient à la période embryonnaire. Souvent, ces formations kystiques se retrouvent chez le fœtus lors de l'échographie d'une femme enceinte ou chez les nouveau-nés en période néonatale.

Le kyste dermoïde se développe lentement et est rarement volumineux. Les petits dermoïdes internes ne se manifestent en aucune façon. Cependant, un kyste situé dans l'espace rétropéritonéal peut atteindre une taille significative et commencer à appuyer sur les organes adjacents. Dans ce cas, il y a une tension dans l'abdomen du bébé, accompagnée d'une aggravation de son état et de pleurs. Par conséquent, il est recommandé de supprimer immédiatement un tel dermoïde. Cependant, tout kyste dermoïde chez les enfants est traité presque exclusivement par chirurgie..

Symptômes de kyste chez les enfants

Les symptômes d'un kyste chez les enfants sont dus à son type et à sa localisation, il n'y a donc pas de liste unifiée des signes de la présence de kystes. Par exemple, des signes externes de formation kystique pathologique lorsqu'ils sont cutanés ou sous-cutanés peuvent être détectés à l'œil nu. Alors que les kystes internes dans les reins, le foie, le pancréas ou les poumons peuvent ne présenter aucun symptôme et passer inaperçus jusqu'à ce que les médecins les identifient avec une échographie, une IRM ou une tomodensitométrie (TDM).

Néanmoins, il existe suffisamment de pathologies lorsque les symptômes d'un kyste chez les enfants se manifestent clairement. Par exemple, un kyste sur le mamelon d'un bébé - sous la forme d'un «bouton» blanc - n'est rien de plus qu'un kyste sous-cutané (athérome). Ces formations sont petites et indolores, mais certaines d'entre elles peuvent se développer et si elles n'éclatent pas spontanément, elles peuvent s'enflammer avec des rougeurs, des gonflements et des douleurs..

Le ganglion - un kyste sur la jambe d'un enfant, qui se forme dans les tissus des articulations de la cheville et du genou adjacents aux tendons - peut rapidement atteindre des tailles impressionnantes et devenir très douloureux, surtout en mouvement. Un autre type de kyste sur la jambe est le kyste de Becker chez les enfants, qui survient en raison de blessures à l'articulation du genou, de lésions des ménisques ou du cartilage, ainsi que du développement de maladies telles que l'arthrose ou la polyarthrite rhumatoïde. Le kyste de Becker (Baker) apparaît dans la région poplitée et est en forme d'œuf; lorsque l'articulation du genou est pliée, elle dépasse fortement, lorsqu'elle est pliée, elle «se cache» sous le genou. Ce kyste interfère avec la flexion normale de la jambe, provoquant douleur et gonflement..

Un kyste du cerveau se manifeste sous la forme de symptômes tels que maux de tête, léthargie, troubles du sommeil et coordination des mouvements, nausées, vomissements, crises d'épilepsie.

Et en outre, les causes et les symptômes d'un kyste chez un enfant seront considérés, en fonction du lieu de leur formation..

Kyste cérébral chez un enfant

Un kyste cérébral chez le nouveau-né survient le plus souvent en raison de troubles congénitaux du développement du système nerveux central, ainsi que de blessures (y compris la naissance), de maladies inflammatoires (méningite, encéphalite) ou d'hémorragies cérébrales. Le kyste cérébral d'un enfant est de trois types: kyste arachnoïdien, kyste sous-épendymaire et kyste du plexus choroïde.

Kyste arachnoïdien chez les enfants

Le kyste arachnoïdien chez les enfants est localisé dans l'une des trois membranes du cerveau - l'arachnoïde (arachnoidea encephali), qui est étroitement attachée aux circonvolutions. L'apparition ici de formations kystiques remplies de liquide séreux, les experts associent à une anomalie du développement intra-utérin des membranes du cerveau. Il s'agit d'un kyste arachnoïdien primaire ou congénital chez les enfants. Kyste arachnoïdien secondaire (acquis) - une conséquence de diverses maladies ou blessures des couches externes du cerveau.

Les kystes de ce type chez les enfants augmentent rapidement en taille et commencent à exercer une pression mécanique sur les tissus, altérant leur apport sanguin et entraînant de graves conséquences..

Kyste sous-épendymaire chez les enfants

En raison de la pathologie de la circulation cérébrale près des cavités remplies de liquide céphalo-rachidien (ventricules du cerveau), un kyste sous-épendymaire peut se former chez un nouveau-né. Si ce kyste commence à se développer, la conséquence est une ischémie cérébrale - avec un apport insuffisant en oxygène (hypoxie) ou avec son arrêt complet (anoxie). Les deux conduisent à la mort des cellules tissulaires (nécrose) du cerveau dans la zone touchée. Il n'y a pas de médicaments pour le traitement de cette pathologie..

Kyste du plexus choroïde chez un enfant

À la suite de l'exposition du fœtus au virus de l'herpès, un kyste du plexus choroïde peut apparaître chez un enfant. Selon les neurologues périnatals, si un tel kyste est détecté pendant la période de gestation, la cavité pathologique disparaît avec le temps. Mais avec la formation d'un kyste du plexus vasculaire, un enfant déjà né a une grande menace de problèmes graves.

Un kyste situé à l'arrière de la tête endommage le centre visuel du cerveau, tandis qu'un kyste situé dans le cervelet entraîne des étourdissements et une altération de la coordination des mouvements (ataxie). Les symptômes d'un kyste près de l'hypophyse sont des convulsions systématiques, une paralysie partielle des bras et des jambes, une déficience auditive et une diminution de la production d'hormones qui régulent la croissance et le développement sexuel des enfants.

Kyste rétrocérébelleux chez un enfant

Conséquence négative d'une violation du processus de circulation sanguine dans les tissus du cerveau, leur blessure ou inflammation peut être un kyste rétrocérébelleux chez un enfant. Cette accumulation pathologique de fluides se forme dans l'épaisseur de la matière grise du cerveau - là où ses cellules sont mortes. La maladie peut être asymptomatique et se manifester sous la forme d'un mal de tête et d'une sensation de satiété dans la tête, de troubles de l'audition et de la vision, de nausées et de vomissements, de convulsions et de perte de conscience.

Kyste rénal chez les enfants

Parmi les maladies urologiques infantiles, la présence d'un kyste dans le rein n'est en aucun cas rare. Le plus souvent, il s'agit d'un simple kyste rénal chez l'enfant (solitaire, séreux, cortical), qui apparaît dans la couche externe de l'organe. Il existe plusieurs théories sur l'origine de ce type de kyste chez les enfants, et presque tous conviennent que la pathogenèse de cette maladie est associée à des troubles intra-utérins de la formation de tubules et de canaux urinaires du rein de l'embryon et du fœtus.

Chez l'enfant, un kyste rénal n'apparaît pas dans plus de la moitié des cas. Et si la taille de la cavité augmente considérablement, l'enfant peut se plaindre d'une douleur sourde dans l'hypochondre ou dans la région lombaire, en particulier après des jeux de plein air ou des activités sportives prolongés.

Cependant, un kyste rénal chez les enfants peut ne pas être un, mais plusieurs. Dans ce cas, le diagnostic est fait de polykystose rénale, qui est congénitale et, de plus, héréditaire. Dans cette maladie, les kystes prennent la place du parenchyme sain des deux reins, ce qui entraîne son atrophie et le chevauchement des tubules rénaux et de l'uretère. Selon les statistiques médicales, les filles sont plus souvent atteintes de polykystose rénale que les garçons.

Plaintes typiques des enfants atteints de kystes rénaux multiples: douleur dans le bas du dos, sensation de fatigue et de faiblesse, soif et accès de nausées. À l'avenir, se développe le stade décompensé de l'insuffisance rénale, dans lequel l'hémodialyse est utilisée et il est souvent nécessaire de procéder à une transplantation d'organe..

Kyste de la rate chez un enfant

Chez l'enfant, un kyste de la rate est une pathologie congénitale à 70%, dans d'autres cas, il est associé soit à une inflammation, soit à une infection. L'évolution de cette maladie est principalement asymptomatique et les symptômes commencent à apparaître lorsque la formation kystique atteint une certaine taille et devient enflammée..

Ensuite, l'enfant commence à se plaindre de douleurs paroxystiques dans l'hypochondre gauche et d'étourdissements périodiques. Un gros kyste dans la rate chez un enfant provoque de la fièvre, des nausées et des vomissements; la douleur commence à irradier vers l'épaule et la région scapulaire; des picotements sont ressentis dans la poitrine, un essoufflement et une légère toux sont dérangeants.

Il faut garder à l'esprit qu'un kyste de la rate dans l'enfance peut être causé par des parasites, en particulier l'échinocoque du ténia (voir ci-dessus pour plus de détails).

Kyste de la voie biliaire commune chez les enfants

Le canal cholédoque est le canal cholédoque qui draine la bile de la vésicule biliaire dans le duodénum. Le kyste des voies biliaires communes chez les enfants est également

pathologie congénitale ou acquise avec une étiologie inexpliquée.

Ce kyste est localisé à la surface du foie (dans la partie inférieure), rempli d'un liquide biliaire et peut atteindre une taille importante. En présence d'un kyste de la voie biliaire commune, l'enfant se plaint d'épisodes de douleur sourde dans l'abdomen et sous les côtes à droite, sa peau et sa sclérotique peuvent jaunir (comme dans l'hépatite). Et le médecin sonde l'éducation dans l'hypocondre droit. Les symptômes d'un kyste des voies biliaires communes chez les enfants de moins d'un an peuvent inclure une hypertrophie du foie et des selles décolorées..

Les complications de ce type de kyste sont une inflammation des voies biliaires (cholangite), une inflammation du pancréas (pancréatite), une rupture du kyste et une tumeur maligne des voies biliaires (cholangiocarcinome).

Kyste d'Ouraque chez les enfants

L'ouraque est le conduit qui relie la vessie du fœtus dans l'utérus au cordon ombilical, à travers lequel l'écoulement du bébé à naître pénètre dans le liquide amniotique. Avec un développement intra-utérin normal, ce canal se développe (au deuxième trimestre de la grossesse), avec une pathologie, il ne prolifère pas. C'est pour cette raison qu'un kyste de l'ouraque se forme chez les enfants, qui peut atteindre la taille d'un poing.

Cette pathologie peut ne pas se faire sentir pendant très longtemps, car le kyste se développe lentement et ne dérange pas l'enfant. Mais si une infection y est arrivée, l'inflammation est inévitable, dont la manifestation se manifeste par des symptômes tels que fièvre, douleur dans le bas-ventre. Et avec une forte suppuration, l'état de santé s'aggrave fortement, la douleur se propage dans toute la cavité abdominale et la peau de la région du nombril devient rouge.

Dans le même temps, il existe une menace réelle de percée du kyste dans la cavité abdominale et le développement d'une inflammation du péritoine potentiellement mortelle (péritonite).

Kystes pulmonaires chez les enfants

Les kystes pulmonaires congénitaux chez les enfants apparaissent avec un développement intra-utérin inapproprié des tissus organiques (dysplasie). Les kystes acquis peuvent résulter d'une pneumonie fréquente (pneumonie).

Dans les deux cas, les lésions kystiques dans les poumons - simples ou multiples - peuvent être remplies d'air ou de liquide et sont le plus souvent situées sur les bords des poumons. Leur présence ne peut être détectée qu'à l'aide de rayons X chez les enfants qui souffrent de pneumonie fréquente avec la même localisation du foyer d'inflammation.

En règle générale, non compliqué par une inflammation, un seul kyste des poumons chez les enfants ne présente aucun symptôme visible, et seule la grande taille de la cavité se manifeste par une douleur dans la région de la poitrine, de la toux et un essoufflement. Parfois, l'enfant se plaint qu'il lui est difficile de manger..

Une détérioration et un essoufflement sévère sont observés avec un kyste pulmonaire rompu; avec une inflammation dans la zone du kyste, la température augmente et lorsque la perméabilité de la bronche est perturbée, une toux avec des expectorations apparaît (souvent mélangée à du sang).

Kyste thyroïdien chez les enfants

L'étiologie du kyste thyroïdien chez l'enfant est associée à une carence en composés iodés dans l'organisme de l'enfant, à une thyroïdite auto-immune ou chronique (inflammation de la glande thyroïde), ainsi qu'à des troubles hormonaux à l'adolescence.

Avec une taille insignifiante de la cavité kystique, il n'y a pratiquement aucun symptôme, mais, comme le notent les endocrinologues, dans l'enfance, lorsque le corps grandit et se développe, tous les processus pathologiques s'accélèrent, les parents doivent donc surveiller de près la santé des enfants.

Si votre enfant n'a pas de rhume, mais se plaint de maux de gorge et de mal de gorge, tousse fréquemment, respire fortement et perd parfois la voix, cela peut être causé par un kyste thyroïdien. De plus, les signes de cette maladie sont des douleurs constantes au cou, des maux de tête fréquents, une perte de force, une faiblesse et des accès de nausées. Et avec un processus inflammatoire dans un kyste, la température d'un enfant augmente fortement.

Il est impossible de retarder une visite chez le médecin, car un kyste thyroïdien chez l'enfant dans près de 25% des cas conduit à une tumeur maligne.

Kyste sur le cou d'un enfant

Un kyste sur le cou de l'enfant peut apparaître sur le côté (kyste latéral du cou) ou le long de la ligne médiane du cou (kyste médian du cou).

La localisation du kyste latéral est le tiers supérieur du cou, dans la zone de la veine jugulaire interne. Visuellement, il est visible (si vous inclinez la tête du côté opposé à l'emplacement du kyste) comme un «haricot» sous la peau. Le kyste est élastique au toucher, ne provoque pas de douleur et se déplace librement à la palpation. Les parois internes de la capsule sont tapissées d'épithélium squameux stratifié, et le liquide trouble qu'il contient est constitué de leucocytes éosinophiles et de cellules épithéliales. Une étude cytologique dans chaque cas clarifie la composition du contenu et permet de déterminer si ce kyste appartient à des dermoïdes (voir rubrique «Kyste dermoïde chez l'enfant» voir ci-dessus).

Si un kyste latéral sur le cou d'un enfant est affecté par des agents pathogènes et devient enflammé, une douleur et un gonflement des tissus apparaissent, ce qui est souvent confondu avec une inflammation du ganglion lymphatique (lymphadénite).

Le kyste médian du cou d'un enfant (ou kyste thyréoglosse) ressemble à une boule dense atteignant 2 cm de diamètre et se forme à l'avant du cou, dans la gorge (sous et au-dessus de la langue), ainsi que dans la racine de la langue - dans les plis lingual-supraglottiques médians ou latéraux. Dans de tels cas, les parents disent souvent qu'il s'agit d'un kyste sous la langue chez un enfant ou d'un kyste dans la gorge d'un enfant..

Souvent, la cavité pathologique est située directement dans la zone de l'anneau pharyngé lymphoïde, où se trouvent les amygdales palatine, tubaire, pharyngée et linguale. Dans ce cas, un kyste sur l'amygdale de l'enfant est diagnostiqué. Habituellement, un tel kyste ne provoque pas de douleur, mais il se fait sentir lors de la déglutition. Et lorsqu'il est localisé à la racine même de la langue, il peut interférer avec la parole et la déglutition. Il est également souvent confondu avec une lymphadénite ou un abcès pharyngé..

Kyste dans l'aine chez les enfants

Le kyste trichodermique ou l'athérome de la peau fait référence à un type de kystes épithéliaux de la peau, parmi lesquels le plus courant est le kyste de rétention de la glande sébacée.

Un kyste dans l'aine chez les enfants ou un kyste inguinal chez les enfants est précisément un athérome - une cavité avec des particules kératinisées de cellules épithéliales de la glande sébacée, formées au site d'un pore bloqué. Un kyste atteignant 2 cm de taille est situé dans la peau de la région de l'aine et peut provoquer un rougissement de la peau et un gonflement douloureux. Le plus souvent, un tel kyste se brise spontanément, mais en cas d'inflammation, son excision chirurgicale est recommandée..

Kyste du cordon spermatique chez les enfants

Dans l'aine du garçon, un autre problème peut survenir - un kyste du cordon spermatique. Les manifestations cliniques de cette pathologie - gonflement et augmentation de la taille du scrotum à la fin de la journée - sont similaires à la fois à la hernie inguinale et à l'hydropisie des membranes testiculaires. En fait, il s'agit du soi-disant kyste communicant du cordon spermatique. Ce kyste est une conséquence du fait que dans le processus de développement intra-utérin du fœtus, la protrusion aveugle du péritoine (processus vaginal) à travers le canal inguinal dans le scrotum, qui est envahi au moment de la naissance, reste ouverte. En conséquence, une cavité se forme, c'est-à-dire un kyste du cordon spermatique (funicocèle), dans lequel il y a un afflux et une sortie constants de liquide de la cavité abdominale. Cela perturbe le processus physiologique du développement testiculaire et menace à l'avenir l'infertilité masculine partielle..

En outre, la cause de cette pathologie chez les garçons peut être une inflammation ou une stase veineuse pendant la puberté. De plus, le kyste du cordon spermatique chez les enfants, en raison de sa grande taille, peut se transformer en une hernie inguinale et inguinale-scrotale, dans laquelle il y a une atteinte aux organes situés dans cette zone.

Si le kyste est petit et ne cause pas d'inconfort, il n'est pas touché. Si un kyste se développe, il est enlevé chirurgicalement - à l'âge de 1,5 à 2 ans.

Kyste testiculaire chez un enfant

Le diagnostic d'un kyste testiculaire chez un enfant est posé lorsqu'une formation dense et arrondie est trouvée dans le scrotum, qui peut atteindre la taille du testicule lui-même. Cependant, cette maladie s'accompagne de sensations douloureuses assez rarement et, en règle générale, chez les nourrissons, elle disparaît sans aucun traitement..

Néanmoins, les urologues recommandent de surveiller l'évolution de la maladie, car le kyste testiculaire peut augmenter avec le temps, ce qui entraîne non seulement une gêne dans le scrotum, mais également des douleurs..

Un kyste de l'épididyme (spermatocèle) est le résultat d'un blocage partiel du canal déférent. Et les causes de cette pathologie peuvent être congénitales ou acquises après une inflammation ou une blessure. Les symptômes d'un kyste épididyme peuvent apparaître chez les garçons âgés de 6 à 14 ans.

Il n'y a pas de traitement conservateur pour cette maladie, et une intervention chirurgicale sous forme d'excision du kyste n'est indiquée qu'avec une taille significative du kyste et sa pression sur d'autres tissus.

Un kyste du prépuce chez un enfant, comme l'ont noté les andrologues pédiatriques, est très rarement diagnostiqué, bien que d'autres pathologies du prépuce (prépuce) chez les garçons de moins de 7 ans soient assez courantes.

Kyste mammaire chez un enfant

Lorsqu'il s'agit d'un kyste mammaire chez un enfant, il convient de noter que les nouveau-nés - quel que soit leur sexe - ont exactement les mêmes glandes mammaires..

Le processus de formation de la glande mammaire commence même dans l'embryon, mais si le fœtus est de sexe masculin, il se termine en toute sécurité et les filles jusqu'à 10-11 ans sont suspendues.

Ainsi, des cavités remplies de liquide peuvent apparaître dans les glandes mammaires des nouveau-nés. Les médecins voient la cause de cette pathologie dans les troubles hormonaux survenus au cours du développement intra-utérin..

La formation d'un kyste mammaire chez un adolescent, lorsque le processus de puberté commence chez les filles, n'est pas associée aux hormones par de nombreux gynécologues, mais expliquée par les spécificités de la formation du tissu mammaire.

Kyste ovarien chez un enfant

Les kystes ovariens se trouvent même chez les filles nouveau-nées et sont des cavités dermoïdes avec une capsule dense et un contenu liquide.

De plus, dans la moitié des cas cliniques, un kyste ovarien chez un enfant est diagnostiqué pendant la période prénatale - avec une échographie d'une femme enceinte. En règle générale, les antécédents obstétricaux de la majorité des femmes enceintes sont chargés d'infections respiratoires aiguës, d'œdème, de néphropathie, d'hypoxie fœtale intra-utérine, d'infections urogénitales et de menace d'interruption de grossesse..

Le kyste ovarien chez un enfant, selon les experts, est potentiellement malin, et avec les ovaires polykystiques, de multiples adhérences sont observées qui affectent les intestins et les appendices utérins.

Si, après une échographie, il s'avère que la taille d'un kyste ovarien chez le nourrisson dépasse 4 cm, il est recommandé de retirer ces kystes afin d'éviter tout risque supplémentaire de complications sous forme de nécrose ou de rupture soudaine du tissu ovarien (apoplexie) avec saignement dans la cavité abdominale.

Kystes dans la cavité buccale et le nasopharynx chez les enfants

Les kystes de cette localisation peuvent affecter les dents, les gencives, la mâchoire, la région sublinguale et les glandes salivaires. Donc, si un enfant a un kyste dans la bouche, la première étape consiste à clarifier son emplacement et à découvrir l'étiologie.

Le kyste d'un enfant sur la lèvre, sur la membrane muqueuse interne des joues, sur le palais sont les endroits les plus courants pour l'apparition de mucocèle - un kyste muqueux de rétention. En outre, un kyste dans le nez d'un enfant fait le plus souvent référence à ce type de cavités pathologiques et est localisé dans les sinus paranasaux. À la suite d'une violation de la circulation du liquide interstitiel avec des blessures ou une inflammation des sinus frontaux, un kyste se forme sur le front de l'enfant. Son premier signe est l'étirement du sinus frontal et l'abaissement de son fond dans l'orbite, à la suite de quoi une saillie caractéristique se forme. Et les kystes de la mâchoire chez les enfants se produisent avec des processus similaires dans les sinus maxillaires.

Chez un enfant, un kyste dans la bouche varie d'un millimètre à plusieurs centimètres de diamètre; il est, en règle générale, légèrement transparent avec une teinte bleue; à la palpation due à la paroi élastique, des fluctuations (fluctuation du contenu liquide) peuvent être observées. L'évolution de la maladie est longue, un gonflement périodique des tissus voisins est possible.

Kyste de la glande salivaire chez un enfant

Les formations pathologiques affectent principalement les petites glandes salivaires des enfants, mais peuvent apparaître dans la zone de glandes salivaires telles que les glandes sublinguales, sous-maxillaires et parotides.

Comme le montre la pratique clinique, un kyste de la glande salivaire chez un enfant (en particulier les petites glandes salivaires) se forme sur la membrane muqueuse des lèvres et des joues - à la frontière du palais dur et mou. Un tel kyste est rempli de salive épaissie, a une coque mince, qui est facile à mordre lors de la mastication. Cependant, cela ne signifie pas se débarrasser du problème, car le kyste a tendance à rechuter..

Un kyste de la glande salivaire chez un enfant ne lui cause pas de douleur, n'interfère pas avec le processus de salivation. Son traitement est effectué par excision - avec une partie de la membrane muqueuse.

Les kystes des glandes salivaires sous-maxillaires et parotides de l'enfance sont diagnostiqués dans de rares cas et uniquement à des tailles importantes, ce qui contribue à la déformation des tissus mous. Une visite chez un médecin et une échographie est nécessaire pour différencier le kyste de la glande salivaire avec des néoplasmes des glandes salivaires d'étiologie différente, principalement oncologique.

Très souvent chez un enfant, un kyste dans la bouche se produit dans les glandes salivaires sublinguales. Un kyste sous la langue d'un enfant (ranula) est le résultat de sa blessure en train de manger. Avec cette pathologie, l'enfant se plaint souvent d'inconfort lorsqu'il mange..

Kyste dentaire chez un enfant

Parmi les raisons de l'apparition d'un kyste dentaire chez un enfant, les dentistes appellent des blessures de la région maxillo-faciale, un traitement dentaire de mauvaise qualité et la présence de foyers d'infection avec caries, pulpite et parodontite. De plus, à partir des dents de lait, le kyste peut se propager aux rudiments des dents du permanent.

Un kyste dentaire chez un enfant se forme sous la forme d'une vessie basale ou d'un granulome. Au fil du temps, un kyste de la mâchoire peut se développer à cet endroit. Le danger des kystes dentaires est qu'au début de la maladie, il n'y a pas de symptômes, puis il y a une inflammation purulente instantanée avec une douleur intense.

Le kyste peut percer, puis des masses purulentes pénètrent dans le tissu osseux, ce qui conduit à la formation d'une fistule sur les gencives, au développement d'une inflammation aiguë du périoste du processus alvéolaire (périostite odontogène), à ​​la destruction du tissu osseux et à long terme - à une nécrose purulente de l'os et de la moelle osseuse (ostéomyélite ).

Un kyste sur la gencive chez un enfant

Une cavité au contenu purulent - sous la forme d'un sceau de petite taille - peut apparaître sur la gencive en raison d'une dent malade ou de sa blessure. La gencive gonfle et, si elle n'est pas traitée, le kyste sur la gencive de l'enfant se développe, affectant les racines des dents, détruisant l'os et provoquant une inflammation des ganglions lymphatiques. Ce dernier se traduit par une détérioration du bien-être de l'enfant avec une augmentation de la température.

Kystes de la mâchoire chez les enfants

Les kystes de la mâchoire chez les enfants sont radiculaires (pathogenèse inflammatoire) et folliculaires (d'origine non inflammatoire). Les kystes radiculaires se forment sur la mâchoire inférieure en raison de la parodontite des quatrième et cinquième dents de la rangée de lait (molaires temporaires) et sont diagnostiqués beaucoup plus souvent que les kystes folliculaires de la mâchoire.

Les kystes folliculaires chez les enfants (ou les kystes d'éruption) apparaissent à la suite d'une anomalie dans la formation des tissus du germe dentaire - lors du changement de dents de lait chez un enfant, à partir de 4-5 ans. Ce type de kyste odontogène se produit sur la mâchoire inférieure, principalement à la place des petites molaires (prémolaires).

Lors de l'examen aux rayons X dans la cavité du kyste folliculaire chez les enfants, une dent vivante pratiquement formée est clairement visible, dont les racines peuvent être à l'extérieur du kyste. Dans ce cas, le kyste empêche l'éruption normale d'une dent permanente et peut devenir enflammé..

Il ne faut pas oublier que les causes des kystes de la mâchoire chez les enfants sont une inflammation parodontale chronique, par conséquent les dents de lait doivent être traitées.

Kyste osseux chez un enfant

Le kyste osseux le plus fréquemment diagnostiqué chez un enfant est un simple kyste unique, que les orthopédistes définissent comme une lésion dégénérative du tissu osseux. Ce type de formation kystique apparaît sur les membres, c'est-à-dire sur les os longs (fémur, humérus, bas de jambe et avant-bras). Ainsi, un kyste sur la jambe d'un enfant est plus fréquent chez les garçons lors de la croissance des principaux os du squelette (à l'âge de 8-15 ans) et est détecté lors d'un traumatisme, par exemple avec une fracture.

La principale raison de l'apparition d'un kyste dans l'os est une violation de la circulation veineuse à l'intérieur du tissu osseux (dans la partie métaphysaire de l'os) et une augmentation de l'activité des enzymes lysosomales. La pression intra-osseuse augmente, ce qui entraîne des modifications structurelles du sang au niveau biologique moléculaire et la libération d'enzymes lysosomales. Ils agissent à leur tour sur le tissu osseux, provoquant son érosion..

En règle générale, un simple kyste osseux ne montre aucun signe: la douleur ou l'enflure est très rare. Il est caractéristique que chez les enfants de plus de 15 ans, un kyste dans l'os se forme dans les os plats (mâchoire, sternum, bassin, crâne).

Diagnostic des kystes chez les enfants

Dans la plupart des cas, le diagnostic des kystes chez les enfants est effectué sur la base des résultats d'un test sanguin, d'une échographie, d'une imagerie par résonance magnétique et par ordinateur. Ce n'est qu'à l'aide de données de recherche IRM et CT qu'il est possible d'obtenir une image complète de cette pathologie: pour déterminer l'emplacement exact, la taille et la forme du kyste, ainsi que pour voir le degré de son impact négatif sur l'organe..

Pour établir la présence d'un kyste cérébral chez les nouveau-nés et les enfants de la première année de vie, échographie tomographie cérébrale - neurosonographie, ainsi qu'une étude du flux sanguin vasculaire cérébral.

Avec la détection intra-utérine des kystes rénaux chez les enfants, l'échographie est effectuée littéralement dans les premières minutes de la vie d'un nouveau-né - pour clarifier le diagnostic. Dans le cas de la maladie polykystique des reins, une tomodensitométrie avec un agent de contraste est réalisée. Et la méthode d'imagerie par résonance magnétique aide à identifier le degré de prévalence du processus kystique dans les reins..

Dans le processus de diagnostic d'un kyste thyroïdien chez l'enfant, après examen et palpation de la glande, le médecin demandera certainement si l'enfant a un effet de rayons X sur la tête et le cou et les nageoires la direction de l'échographie.

Aujourd'hui, la méthode clé pour détecter les kystes de la rate, des poumons, du cordon spermatique, des ovaires, etc. est l'échographie, la tomodensitométrie, l'IRM, et une autre est l'analyse du sang et de l'urine. En dentisterie, l'examen radiographique de la cavité buccale est utilisé avec le même succès.

Traitement des kystes chez les enfants

Le traitement d'un kyste dépendra de divers facteurs, y compris le type de kyste, son emplacement, sa taille, ainsi que le degré d'inconfort causé et le dysfonctionnement des organes et systèmes corporels concernés..

Le moyen le plus simple de traiter un kyste est sur la lèvre ou sur la membrane muqueuse de la bouche (mucocèle). Les dentistes disent que pour les kystes petits ou nouvellement apparus de ce type, une méthode de traitement assez efficace consiste à se rincer quotidiennement la bouche avec une solution de sel de table (une cuillère à soupe de sel par verre d'eau) - 4 à 6 fois par jour pendant 10 à 14 jours.

Malheureusement, les gros kystes, ainsi que les kystes accompagnés de symptômes de troubles fonctionnels de certains organes, doivent être enlevés chirurgicalement. Dans certains cas, le traitement d'un kyste chez les enfants est effectué par aspiration, lorsque son contenu est retiré de la cavité du kyste par une aiguille ou un cathéter.

Une méthode endoscopique économe est largement utilisée, dans laquelle le liquide d'un kyste chez les enfants est éliminé à l'aide d'un endoscope par des ponctions.

Le traitement d'un kyste dentaire chez l'enfant est également réalisé par des méthodes chirurgicales: par cystotomie (ablation de la paroi antérieure du kyste) ou par cystectomie (chirurgie avec dissection des gencives et ablation complète du kyste et de sa coquille). Certes, une méthode thérapeutique moins fiable est également utilisée, dans laquelle la dent malade est ouverte, le canna dentaire est nettoyé et un médicament antiseptique y est injecté - pour dissoudre la formation kystique et libérer son contenu à travers le canal dentaire. Après cela, la cavité est remplie d'une composition spéciale qui aide à restaurer les tissus endommagés.

Pour se débarrasser d'un kyste dans un os chez les enfants, au cours des dernières décennies, une méthode peu invasive a été utilisée, comme une ponction du kyste et la commande dans sa cavité de divers médicaments, y compris des médicaments sclérosants. Le traitement conservateur d'un kyste dans l'os d'un enfant (un cours de ponctions médicales avec radiographie de contrôle) est effectué par un orthopédiste ou un chirurgien pédiatrique.

Mais la thérapie des kystes de Baker chez les enfants (kystes du genou) ne dédaigne pas les remèdes populaires sous forme de compresses de teinture d'alcool de bardane et de chélidoine.

Prévention des kystes chez les enfants

Selon les experts des National Institutes of Health de Grande-Bretagne (National Institutes of Health, NIH), il n'y a aucun moyen d'empêcher la formation de la plupart des kystes. À ce jour, les véritables causes de l'apparition des formations kystiques ne sont pas entièrement comprises et les scientifiques n'ont même pas assumé le rôle de facteurs génétiques dans le développement de kystes simples de nombreux organes humains.

Certes, comme l'a rapporté le British Journal of Pharmacology cet automne, des chercheurs de trois grandes universités britanniques ont découvert conjointement que la naringénine flavanoïde (Naringénine) contenue dans le pamplemousse peut bloquer avec succès le développement de kystes rénaux, y compris leur maladie polykystique - une maladie autosomique dominante sévère..

Kyste dans la tête d'un nouveau-né

Un kyste dans la tête d'un nouveau-né est une maladie plutôt rare qui est souvent diagnostiquée même pendant la grossesse. La principale question qui inquiète les parents est de savoir quelles sont les conséquences de cette maladie. Le danger dépend du type d'éducation. Certains kystes se résolvent d'eux-mêmes et ne nuisent pas au bébé. D'autres sont capables d'augmenter la pression intracrânienne, entraînant un retard du développement physique et mental. Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un médecin et de déterminer la nécessité d'un traitement de la pathologie. Parfois, l'observation suffit, moins souvent une intervention chirurgicale et un traitement médicamenteux supplémentaire sont prescrits.

Pourquoi se forme une formation kystique?

Un kyste est un néoplasme bénin, qui est une cavité avec un contenu liquide à l'intérieur. Il se forme souvent chez un enfant alors qu'il est encore dans l'utérus en raison de l'accumulation de liquide dans les endroits où les cellules mortes du cerveau s'accumulent..

Aucune cause unique n'a été établie qui conduirait au développement de la pathologie. Un certain nombre de facteurs peuvent influencer la formation d'un néoplasme à la fois:

  1. Anomalies génétiques. Ceci est influencé par une mauvaise écologie, l'utilisation d'aliments génétiquement modifiés.
  2. Processus inflammatoire - herpès génital, toxoplasmose.
  3. Traumatisme reporté. Par exemple, blessure à la tête pendant l'accouchement, grossesse difficile.
  4. Processus auto-immuns, lorsque le corps perçoit ses propres tissus comme étrangers et les attaque.

Types de formations kystiques

Des cavités kystiques peuvent se former dans la matière blanche ou grise du cerveau, dans l'épaisseur des méninges. Il existe trois types principaux: les kystes des plexus arachnoïdiens, sous-épendymaires et vasculaires.

Les kystes arachnoïdes contiennent de l'alcool à l'intérieur. Ils sont situés entre la membrane arachnoïdienne (arachnoïde) et la surface du cerveau. Ces formations ne se dissolvent pas d'elles-mêmes et sont dangereuses en raison de possibles violations de la dynamique du LCR.

La formation est localisée sous l'épendyme des ventricules. L'épendyme est la fine couche qui tapisse les parois des ventricules du cerveau. Les cellules Ependyma contiennent des cils qui aident à faire circuler le liquide céphalo-rachidien. La formation d'un kyste sous l'épendyme des ventricules peut entraîner une hypertension dans le LCR.

Kyste du plexus choroïde

Le type de pathologie le plus favorable. Il se forme souvent pendant la grossesse et passe sans conséquences. S'il survient après la naissance d'un enfant, il est associé dans 90% des cas à l'herpès ou à une autre infection virale. Dans ce cas, le pronostic dépend de la rapidité du traitement..

Comment se manifeste la maladie

Dans la plupart des cas, la maladie est asymptomatique et est détectée lors de l'échographie (échographie). Moins souvent, des symptômes cliniques se produisent, qui dépendent du type de néoplasme, de son emplacement et de sa taille.

L'examen peut révéler une déformation osseuse de la voûte crânienne, une tension de la fontanelle.

Augmentation de la pression intracrânienne

L'hypertension dans le LCR peut se manifester par divers symptômes:

Vomissements non liés à la prise de nourriture;

Parfois, il existe divers symptômes focaux:

Le tableau clinique est souvent dominé par les symptômes cérébraux associés à l'hypertension du liquide céphalo-rachidien. Les symptômes focaux se produisent moins fréquemment, par exemple, lorsqu'une formation kystique se rompt. À un âge plus avancé, l'enfant peut éprouver un retard de développement physique ou mental.

Méthodes de diagnostic

Pour poser un diagnostic, les manifestations cliniques ne suffisent pas, un examen supplémentaire est nécessaire. Dans la plupart des cas, des formations kystiques sont détectées chez le fœtus même pendant la grossesse. La principale méthode de diagnostic de la maladie chez les nouveau-nés est un examen échographique du cerveau (neurosonographie). Une échographie est un test sûr qui ne nuira pas au bébé. De plus, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) est prescrite.

Échographie cérébrale

Méthode de diagnostic de dépistage. Avec l'aide de l'échographie, vous pouvez trouver:

· Forme et limites;

Communication avec les ventricules du cerveau.

Pour ces raisons, on peut soupçonner la présence d'une cavité kystique et suggérer son apparition. Cependant, il n'est pas toujours possible de poser un diagnostic définitif..

Avec l'aide de l'IRM, le diagnostic est clarifié. Il s'agit d'une méthode de diagnostic plus informative et spécifique qui vous permet enfin de déterminer le type de formation, sa localisation et sa taille..

Conséquences et complications possibles

Le pronostic dépend de plusieurs facteurs - le type d'éducation, la taille et l'emplacement. Les petites formations kystiques se résolvent souvent d'elles-mêmes sans provoquer de changements pathologiques.

Les kystes arachnoïdiens et sous-épineux doivent être surveillés car ils ont tendance à se développer et ne se résolvent pas d'eux-mêmes.

Le pronostic dépend principalement de la taille de la formation kystique. Lorsque la taille est grande, il y a souvent une augmentation de la pression intracrânienne, ce qui peut conduire à une hydrocéphalie. Dans ce cas, le pronostic est relativement défavorable - il peut y avoir un retard dans le développement mental et physique, des convulsions fréquentes, des symptômes moins fréquents se développent.

Des complications peuvent se développer, les plus courantes sont:

  • infection;
  • rupture du kyste;
  • dommages aux structures neurovasculaires;
  • hémorragie.

Méthodes de traitement

Toutes les formations cérébrales ne sont pas soumises à un traitement actif. Certains se résolvent d'eux-mêmes et ne nécessitent qu'une observation. Pour le traitement actif, des méthodes conservatrices ou chirurgicales sont utilisées..

Un traitement conservateur

Il est impossible de se débarrasser de la formation kystique à l'aide de médicaments ou de remèdes populaires. Mais parfois, une thérapie conservatrice est encore utilisée. Il est indiqué dans les cas où la survenue d'une pathologie est associée à un processus inflammatoire. L'infection virale étant la cause la plus fréquente, des médicaments antiviraux peuvent être prescrits. Par exemple, Acyclovir pour l'herpès.

Intervention chirurgicale

La principale méthode de traitement de cette pathologie est la chirurgie..

Quelles sont les indications de la chirurgie:

  • syndrome hypertensif;
  • l'apparition de symptômes focaux;
  • une augmentation progressive de la taille du néoplasme;
  • développement d'autres complications.

Le traitement est effectué par les méthodes suivantes:

  1. Opérations de shunt liquide. Permet le drainage du kyste dans l'espace sous-dural ou la cavité abdominale.
  2. Drainage avec aspiration à l'aiguille.
  3. Excision de l'éducation à l'aide de techniques endoscopiques.
  4. Craniotomie avec excision de la formation kystique.

Lors de la détermination des tactiques de traitement chirurgical, la forme, la taille et la localisation de la formation sont prises en compte. Il est contre-indiqué d'effectuer l'opération avec un processus inflammatoire actif, décompensation des fonctions vitales de l'enfant.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Formation: Université médicale d'État de Rostov, spécialité "Médecine générale".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

Tomber d'un âne est plus susceptible de vous casser le cou que de tomber d'un cheval. N'essayez pas de réfuter cette affirmation..

Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont mené une série d'études, au cours desquelles ils sont arrivés à la conclusion que le végétarisme peut être nocif pour le cerveau humain, car il entraîne une diminution de sa masse. Par conséquent, les scientifiques recommandent de ne pas exclure complètement le poisson et la viande de votre alimentation..

Nous utilisons 72 muscles pour prononcer même les mots les plus courts et les plus simples..

L'antidépresseur Clomipramine induit un orgasme chez 5% des patients.

Un travail qu'une personne n'aime pas est beaucoup plus nocif pour sa psyché que pas de travail du tout.

Même si le cœur d'une personne ne bat pas, il peut encore vivre pendant une longue période de temps, ce qui nous a été démontré par le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté pendant 4 heures après que le pêcheur s'est perdu et s'est endormi dans la neige.

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au 19e siècle, arracher les mauvaises dents faisait partie des tâches d'un coiffeur ordinaire..

Lorsque nous éternuons, notre corps cesse complètement de fonctionner. Même le cœur s'arrête.

Le médicament bien connu "Viagra" a été développé à l'origine pour le traitement de l'hypertension artérielle.

Dans un effort pour faire sortir le patient, les médecins vont souvent trop loin. Ainsi, par exemple, un certain Charles Jensen dans la période de 1954 à 1994. survécu à plus de 900 chirurgies pour éliminer les néoplasmes.

Si votre foie cessait de fonctionner, la mort surviendrait dans les 24 heures.

Selon les recherches, les femmes qui boivent plusieurs verres de bière ou de vin par semaine courent un risque accru de développer un cancer du sein..

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et sont parvenus à la conclusion que le jus de pastèque empêche le développement de l'athérosclérose vasculaire. Un groupe de souris a bu de l'eau ordinaire et l'autre du jus de pastèque. En conséquence, les vaisseaux du second groupe étaient exempts de plaques de cholestérol..

Les gauchers ont une espérance de vie plus courte que les droitiers.

Avec l'âge, tous les organes du corps humain subissent une involution (développement inverse). L'organe de la vision ne fait pas exception. Les yeux ne sont pas affectés.