Principal
La prévention

Kyste ovarien fonctionnel: symptômes et traitement

Le kyste ovarien fonctionnel est une maladie assez courante. Dans la pratique gynécologique moderne, une telle maladie n'est pas considérée comme une rareté. De plus, certaines femmes ignorent souvent même l'existence d'un tel problème..

Et bien que le plus souvent un tel néoplasme soit assez inoffensif, dans certaines conditions, il peut constituer une menace pour la santé du patient. C'est pourquoi aujourd'hui, beaucoup sont intéressés par des informations supplémentaires sur les causes, les symptômes et les méthodes de traitement de cette maladie. Alors, à quel point un kyste ovarien peut-il être dangereux? Est-il possible de diagnostiquer la maladie vous-même?

Qu'est-ce qu'un kyste fonctionnel?

Un kyste ovarien fonctionnel est une formation bénigne qui se forme après la maturation de l'ovule. Dans la plupart des cas, cette structure a une forme arrondie avec des parois lisses. De plus, il peut être situé à la fois en surface et à l'intérieur de l'organe..

La taille d'un kyste ovarien fonctionnel peut varier. Dans la plupart des cas, son diamètre ne dépasse pas quelques millimètres. Néanmoins, souvent lors de l'examen, des néoplasmes volumineux sont détectés - parfois leur diamètre peut atteindre 15 à 20 centimètres, ce qui, bien sûr, entraîne des conséquences dangereuses..

Il est à noter qu'un petit kyste dans l'ovaire constitue rarement une menace pour la santé et la vie d'une femme. Assez souvent, les néoplasmes se résolvent et disparaissent d'eux-mêmes après 2 à 4 cycles menstruels complets. Le danger est un gros kyste, car il y a toujours un risque de rupture. De plus, un grand néoplasme comprime les tissus voisins, provoquant une gêne et divers troubles..

Les principales causes de la formation de kystes

Pourquoi se forme un kyste ovarien fonctionnel? Les causes et les mécanismes d'une telle pathologie ne sont toujours pas entièrement compris. D'autre part, les chercheurs et les médecins ont pu identifier plusieurs facteurs pouvant contribuer au développement d'un tel néoplasme..

Bien sûr, l'une des principales raisons est le déséquilibre hormonal, à savoir une augmentation de la quantité d'œstrogènes dans le corps. En conséquence, l'hyperestrogénie conduit au développement d'un cycle anovulatoire, ce qui contribue à l'apparition d'un kyste.

Naturellement, il existe de nombreux facteurs de risque, dont chacun affecte d'une manière ou d'une autre le niveau des hormones sexuelles et affecte l'état du système immunitaire. En particulier, un kyste ovarien fonctionnel survient souvent après un avortement récent. En outre, les raisons incluent la prise incontrôlée de médicaments hormonaux (y compris les médicaments de contraception d'urgence). Certaines maladies de la glande thyroïde affectent également le travail du système reproducteur..

D'autre part, les causes de la formation de kystes peuvent être plus courantes. Par exemple, il a été prouvé que le risque d'apparition de tels néoplasmes augmente en présence d'infections aiguës et chroniques dans les organes pelviens, y compris les maladies sexuellement transmissibles. Par conséquent, l'un des facteurs de risque est le changement fréquent de partenaires sexuels..

Le mode de vie du patient affecte également le travail du système endocrinien. En particulier, une activité physique intense, une tension mentale, un manque constant de sommeil, un stress fréquent ne peuvent tout simplement pas affecter le travail de tout le corps féminin..

À propos, on trouve parfois un kyste fonctionnel même chez les nouveau-nés. Un phénomène similaire est associé à l'effet des hormones maternelles sur le corps du bébé pendant la grossesse ou l'allaitement..

Selon les statistiques, les femmes en âge de procréer sont les plus sensibles à cette maladie. Cependant, les patientes en ménopause précoce ne sont pas à l'abri de la formation de kystes..

Où est le kyste le plus courant??

Selon les statistiques, un kyste fonctionnel de l'ovaire gauche est beaucoup plus fréquent en pratique gynécologique. Un phénomène similaire est associé à certaines caractéristiques physiologiques du système reproducteur féminin. Le fait est que la maturation de l'œuf et la rupture du follicule se produisent souvent dans l'épididyme gauche. De plus, les anses intestinales sont situées à côté de l'ovaire, d'où l'infection peut facilement traverser les parois minces jusqu'aux tissus des organes reproducteurs..

Un kyste fonctionnel de l'ovaire droit est diagnostiqué moins souvent. De plus, sa formation peut également être associée à la transition d'une infection intestinale. De plus, c'est de ce côté que se situe l'appendice - diverses maladies de l'appendice utérin droit (y compris les kystes) sont souvent associées à l'appendicite..

Kyste et ses principales variétés

À ce jour, il existe deux principaux types de kystes dans les ovaires:

  • Un kyste folliculaire se forme si le follicule ne se rompt pas après la maturation de l'œuf. Ainsi, la cellule reste à l'intérieur, tandis que la cavité folliculaire commence à accumuler du liquide..
  • Un kyste ovarien fonctionnel (corps jaune) commence à se former après que l'ovule a mûri et a quitté le follicule. Un néoplasme kystique est localisé sur le site du corps jaune, qui, pour une raison ou une autre, n'a pas régressé.

Kyste ovarien fonctionnel: symptômes de la maladie

Dans la plupart des cas, ces néoplasmes ne provoquent aucun symptôme visible - ils sont diagnostiqués lors d'un examen échographique de routine tout à fait par accident. Les signes d'un kyste ovarien fonctionnel apparaissent si cette structure atteint une grande taille. Dans ce cas, l'inconfort est principalement associé à la compression des tissus ou des organes..

Alors, quel tableau clinique est accompagné d'un kyste ovarien fonctionnel? Les symptômes dans ce cas sont les suivants:

  • Au début, en règle générale, il y a des douleurs dans le bas de l'abdomen. Il convient de noter que la douleur est généralement localisée du côté de l'ovaire affecté. L'inconfort peut être d'intensité variable - certaines femmes souffrent de douleur constante, tandis que d'autres ne la remarquent qu'occasionnellement.
  • À mesure que le kyste se développe, une sensation de pression et de lourdeur augmente dans le bas de l'abdomen et l'aine.
  • Quels autres symptômes sont accompagnés d'un kyste ovarien fonctionnel? Un retard de la menstruation dans ce cas est également possible. De plus, leur caractère change. Par exemple, certaines femmes ont des règles douloureuses et abondantes. D'autres patients ne notent que des pertes vaginales inhabituellement rares et étalées.
  • À propos, des taches peuvent apparaître au milieu du cycle menstruel - c'est un autre signe alarmant..

Dans tous les cas, si vous présentez ces symptômes, vous devriez consulter un médecin. Plus tôt le problème est détecté, plus il sera facile de le résoudre..

Quelles complications sont possibles?

Comme déjà mentionné, un petit kyste n'est pas une menace pour la santé d'une femme. Mais si le diamètre du néoplasme atteint 5 à 7 centimètres, cela devient dangereux. Quels sont exactement les risques? Il existe plusieurs complications majeures de la cystose.

En particulier, la torsion du kyste est le résultat courant d'une forte augmentation. Cette condition est généralement accompagnée de douleurs vives qui s'intensifient pendant la marche, la course, le saut, les rapports sexuels et toute autre activité physique. Mais si la patiente est allongée sur le côté (sur celui où se trouve l'ovaire affecté), l'état s'améliore légèrement.

En revanche, la probabilité de rupture du kyste ne doit pas être exclue. Une telle maladie est extrêmement dangereuse, car les dommages aux parois du kyste entraînent la libération de son contenu. Les conséquences de la rupture comprennent une péritonite à évolution rapide. Un patient dans cette condition doit être immédiatement conduit au service de chirurgie. Sans soins médicaux qualifiés, la probabilité de décès est élevée..

Quels sont les symptômes d'un kyste rompu? Tout d'abord, il y a une douleur de «poignard» aiguë, presque insupportable dans le bas de l'abdomen, et du côté de l'ovaire affecté, son intensité est plus grande. L'abdomen du patient est généralement très tendu. Dans certains cas, on observe l'apparition de pertes vaginales inhabituelles.

De plus, les symptômes comprennent une augmentation de la température corporelle, qui ne peut être éliminée avec les antipyrétiques conventionnels. La femme se plaint de faiblesse et de léthargie. Des nausées et des vomissements peuvent survenir. La peau du patient pâlit, le pouls s'affaiblit et la pression artérielle baisse fortement. Dans les cas graves, divers troubles de la conscience sont observés.

Une autre manifestation non moins dangereuse de la pathologie est le saignement. Dans certains cas, il est petit - les femmes ne font même pas attention aux taches faibles. D'autre part, la cystose peut provoquer des saignements vraiment massifs et potentiellement mortels. En plus d'un écoulement abondant, les symptômes comprennent la faiblesse, la somnolence, la pâleur de la peau, un pouls faible, de la confusion.

Il existe une autre complication extrêmement désagréable: la nécrose des tissus ovariens. Une telle pathologie est extrêmement dangereuse, car elle s'accompagne de la mort progressive des cellules, de leur décomposition et de l'excrétion de leurs produits métaboliques dans le sang. Pour la nécrose, le tableau clinique d'une intoxication sévère est caractéristique - fièvre persistante, courbatures et douleurs dans le corps, faiblesse, étourdissements, confusion, etc. Dans de tels cas, une intervention chirurgicale est simplement nécessaire, car la probabilité de septicémie et de décès est élevée.

Que faire si la nécrose est causée par un kyste fonctionnel de l'ovaire gauche? Le traitement dans ce cas est effectué selon le schéma général. Tout d'abord, vous aurez besoin d'une opération abdominale, au cours de laquelle le médecin enlèvera les zones tissulaires touchées (parfois l'ovaire entier est excisé). La période de rééducation comprend la prise de médicaments antibactériens.

Méthodes de diagnostic de base

Seul le gynécologue traitant peut poser un diagnostic final. Le médecin peut remarquer un gros kyste même lors d'un examen gynécologique de routine standard. Des kystes plus petits peuvent être vus sur l'échographie pelvienne. Une procédure similaire permet d'établir le nombre de néoplasmes, leur taille et leur emplacement exact..

Dans certains cas, des tests supplémentaires sont nécessaires. Après tout, il est loin d'être toujours possible de déterminer si les structures détectées sont vraiment bénignes. Par conséquent, dans les cas controversés, une biopsie est effectuée - lors d'une laparoscopie, le médecin extrait des échantillons de tissus, qui sont ensuite envoyés pour des recherches en laboratoire.

Kyste ovarien fonctionnel: traitement conservateur

Ce n'est qu'après un diagnostic approfondi que le gynécologue traitant pourra choisir le moyen le plus adapté. De quelle thérapie un kyste ovarien fonctionnel a-t-il besoin? Le traitement dans ce cas dépend directement de la taille du néoplasme, du taux de croissance, ainsi que de la présence de certaines complications.

Par exemple, de petits néoplasmes simples peuvent ne pas nécessiter du tout de thérapie spécifique. Le médecin recommande fortement que ces patients subissent des examens réguliers pendant un certain temps - cela permettra de remarquer des changements dans le temps.

Dans d'autres cas, des médicaments hormonaux sont utilisés pour le traitement, en particulier des contraceptifs modernes. Le programme et le calendrier d'admission sont déterminés par le médecin traitant. Ces fonds bloquent l'activité de l'hormone folliculo-stimulante, ce qui suspend temporairement le processus de maturation des œufs. Ainsi, l'ovaire affecté a le temps de régénérer ses propres structures. De plus, la prise de pilules contraceptives est une prophylaxie, car elle empêche la formation de nouveaux kystes. À propos, aujourd'hui, le médicament hormonal "Duphaston" est considéré comme un remède plutôt efficace, qui aide à aligner le fond hormonal et à réduire la taille du kyste.

En présence d'un processus inflammatoire, des médicaments antibactériens et immunomodulateurs peuvent en outre être inclus au cours du traitement. Et, bien sûr, il est conseillé aux patients de suivre des mesures préventives, en particulier de veiller à une bonne nutrition, à un sommeil et à un repos sains, à éviter les situations stressantes, etc..

Ablation chirurgicale du kyste

Malheureusement, la thérapie conservatrice ne donne pas l'effet escompté dans tous les cas. Heureusement, la chirurgie offre plusieurs procédures à la fois pour se débarrasser du néoplasme..

Si un petit kyste est présent, une ponction peut être faite. À l'aide d'une longue aiguille, le médecin extrait le contenu liquide du néoplasme par la ponction de la paroi abdominale. Le liquide est ensuite envoyé au laboratoire pour recherche. Les parois du kyste collent ensemble. À propos, une telle procédure comporte toujours un certain risque, de sorte que les médecins ne recourent à cette méthode que s'ils sont sûrs d'un résultat positif. En revanche, la récidive de la maladie avec un tel traitement est assez élevée..

L'élimination des gros kystes est réalisée par laparoscopie. Cette technique présente plusieurs avantages. En particulier, pour l'excision du néoplasme, il n'est pas nécessaire d'ouvrir la cavité abdominale - deux petites incisions suffiront.

Dans les cas les plus graves, une laparotomie est nécessaire - une opération abdominale à part entière. Les indications d'une telle procédure sont la présence de néoplasmes volumineux, des soupçons de dégénérescence maligne des tissus, ainsi que la rupture du kyste, une inflammation sévère, accompagnée d'une suppuration. Seul ce type d'intervention chirurgicale donne au médecin un aperçu complet et vous permet de résoudre les principaux problèmes (par exemple, pour nettoyer les tissus des masses purulentes).

Un kyste fonctionnel est-il dangereux pendant la grossesse?

Bien sûr, aujourd'hui, de nombreuses femmes enceintes s'intéressent à la question de savoir si un kyste ovarien fonctionnel et une grossesse sont combinés. En effet, dans de nombreux cas, la présence d'une formation kystique est détectée lors de la première échographie d'une femme enceinte.

Il convient de noter tout de suite que la présence d'un tel néoplasme n'est pas un obstacle au déroulement normal de la grossesse. Un petit kyste ovarien fonctionnel ne nécessite pas de traitement spécifique. De plus, souvent, sous l'influence d'un fond hormonal altéré, un tel néoplasme se résout par lui-même à la fin du deuxième ou du troisième trimestre..

Le danger est un gros kyste, car le risque de rupture n'est pas exclu. C'est pourquoi une femme enceinte avec un diagnostic similaire doit être enregistrée auprès d'un médecin et ne pas manquer les examens prévus. Si nécessaire, le gynécologue sélectionnera certainement le traitement le plus efficace mais le plus doux.

Kyste ovarien - causes, symptômes et traitement

Dernière mise à jour: 30.04.2019

Le contenu de l'article

Un kyste rompu est un risque pour la vie d'une femme.
Le kyste ovarien (Cysta ovarii) est un concept collectif et comprend un certain nombre de processus, de maladies ou de conséquences de certains changements dans le corps associés à l'inflammation, à l'âge, à l'exposition à des facteurs externes ou internes, à la prise d'un certain nombre de médicaments. D'un point de vue médical, les kystes ovariens sont des formations qui se produisent en raison d'une rétention d'eau ou d'une autre sécrétion dans l'une des cavités. Physiquement, un kyste peut être imaginé sous la forme d'une cavité ou d'une bulle qui a une capsule et est remplie de certains contenus (fluide, sang, graisse, etc.). D'où le nom de la maladie: «kystis» en grec signifie «bulle».

Distinguer les kystes des cystomes

Un kyste n'est pas une véritable tumeur ovarienne. Il peut être formé directement à partir de la structure de l'ovaire ou «l'accompagner» (paraovarien, endométrioïde). Il se produit à la fois sur un et sur les deux ovaires. La membrane (capsule) du kyste est constituée de tissu conjonctif, elle ne se développe donc pas, mais ne s'étire que par l'accumulation du contenu. Par conséquent, les kystes peuvent se rompre, se tordre.

Un cystome est une véritable tumeur de l'ovaire, il peut rapidement se développer de manière autonome, se développer dans d'autres tissus et également se transformer en une tumeur maligne.

Au moment de la naissance, l'ovaire est complètement formé et contient une réserve de follicules (Folliculus) dans la couche corticale, qui est consommée tout au long de la vie de la femme, et dans la couche médullaire - tissu conjonctif, vaisseaux sanguins et terminaisons nerveuses, ce qui assure le fonctionnement de l'organe.

Kyste folliculaire - schéma court

Avec le fonctionnement normal des ovaires, le processus de folliculogenèse se produit en continu, de la naissance à la période postménopausique. Certains follicules subissent un développement inverse - atrésie, et les autres subissent un cycle de croissance complet, une ovulation et une transformation en un «corps jaune». Dans l'atrésie, un rôle important appartient à un processus tel que l'apoptose - mort cellulaire programmée, à la suite de laquelle il y a une résorption complète de la cellule sous l'influence des propres facteurs du corps. Si ce processus est perturbé, le mécanisme de formation de néoplasmes est lancé.

L'émergence d'un kyste de l'ovaire droit ou gauche est le plus souvent due à des troubles hormonaux dans le corps féminin, cependant, jusqu'à la fin, le mécanisme de l'apparition des kystes n'a pas encore été établi.

Types de kystes ovariens

Les kystes ovariens sont divisés en plusieurs types, selon leur origine et la nature du contenu. Il faut garder à l'esprit que les kystes appartenant à la catégorie fonctionnelle (kystes folliculaires et du corps jaune), dans la grande majorité des cas, disparaissent d'eux-mêmes, sans nécessiter d'intervention dans l'organisme. Après l'apparition de tels kystes, ils se dissolvent simplement dans les 2-3 mois et ne posent aucun problème..

Quelles sont les causes des kystes ovariens?

Considérez les kystes courants:

Kystes ovariens fonctionnels

Le kyste du corps jaune de l'ovaire est un type de formation fonctionnelle. Il se forme sur le site de la libération de l'ovule du follicule après l'ovulation. Normalement, la taille du «corps jaune» est de 17 à 25 mm, tout ce qui dépasse cette taille est appelé formation kystique ou «kyste du corps jaune». Ils peuvent atteindre un diamètre d'environ 5 à 6 cm. Avec un effort physique, des rapports sexuels intenses, une hémorragie dans le kyste ou une rupture de sa capsule peuvent survenir, ce qui nécessitera une intervention chirurgicale d'urgence, car cela entraînera des saignements intra-abdominaux et un risque pour la vie de la femme. Dans une telle situation, il y a une douleur vive, des nausées, des vomissements, une perte de conscience.

Kyste folliculaire

Ce kyste appartient à la catégorie des formations fonctionnelles. Ce type de kyste ovarien apparaît le plus souvent à un jeune âge en raison de la non-ovulation, de la poursuite de la croissance du follicule et de l'accumulation de liquide dans sa cavité. Normalement, le follicule dominant mesure de 17 à 23 mm et ovule entre 11 et 14 jours du cycle. S'il existe plus longtemps, n'ovule pas et sa taille dépasse celles indiquées, il s'agit alors d'un kyste folliculaire (Cysta ovarii follicularis), dont le diamètre peut atteindre 8-10-12 cm.

Kyste paraovarien

Ce type de kyste "accompagne" l'ovaire, peut être situé entre les ligaments. Il se caractérise par la présence d'une capsule (sa taille est généralement de 2 à 10 cm), à l'intérieur contenant un liquide transparent, qui contient une petite quantité de protéines. Le développement du kyste est représenté par une évolution asymptomatique, les douleurs de traction dans le bas de l'abdomen sont moins fréquentes. Le kyste se développe lentement, grâce auquel son apparence ne peut être diagnostiquée que par échographie ou lors d'un examen gynécologique.

Kyste endométrioïde

Un kyste qui est une conséquence directe de l'endométriose dans les ovaires. Ce sont des «cellules endométriales perdues» qui obéissent aux lois générales de régulation du cycle menstruel. Pendant la menstruation, les cellules sont détruites et s'accumulent dans le foyer, délimité par la capsule. Avec le temps, le sang s'épaissit, se réduit et peut ressembler au chocolat. Parmi les symptômes de ces kystes, on appelle généralement douleur douloureuse dans le bas-ventre à la veille des menstruations, dyspareunie - douleur dans les relations intimes et peur de la douleur. Ces kystes sont bénins, mais ils peuvent se transformer en malins dans des conditions défavorables (cancer de l'endométrioïde). Dans ce cas, le traitement est souvent effectué rapidement. Il est important de le faire en temps opportun, car en cas de négligence de la maladie, des adhérences peuvent apparaître dans le petit bassin, l'infertilité.

Kyste dermoïde

Un tel kyste ovarien devient rarement malin. Il représente les rudiments des tissus adventifs, qui sont entourés d'une capsule épaisse. Cette capsule peut contenir du tissu adipeux, des rudiments de dents, des os, des cheveux. Le kyste dermoïde se développe très lentement, mais lorsqu'il atteint une grande taille, le kyste peut exercer une pression sur les organes voisins, perturbant leur fonctionnement normal, provoquer une atrophie et le remplacement du tissu ovarien fonctionnel.

Cytadénome (cystome)

Leur deuxième nom est de vrais kystes. Les cytadénomes sont une ou une série de chambres. Selon le contenu de ces chambres, les vrais kystes sont divisés en séreux et mucineux. Le diagnostic d'une telle formation est souvent une indication directe d'un traitement chirurgical..

Les causes des kystes ovariens

Quelles sont les causes d'un kyste ovarien?

Comme mentionné ci-dessus, les causes des kystes ovariens ne sont pas entièrement comprises. Les scientifiques notent un effet significatif du déséquilibre de l'apoptose et de l'équilibre des hormones sexuelles dans le corps d'une femme. Également dans l'anamnèse des patients chez qui on a diagnostiqué des kystes ovariens, des maladies inflammatoires des organes génitaux féminins, des maladies endocriniennes sont souvent notées. Parmi les facteurs supplémentaires qui provoquent l'apparition de kystes, on note:

  • tabagisme et abus d'alcool;
  • un surpoids ou, au contraire, un poids excessivement faible;
  • changement climatique;
  • conditions dépressives et stress, surmenage;
  • début précoce de l'activité sexuelle;
  • activité physique sérieuse.

Symptômes et signes du kyste ovarien

Si un kyste ovarien est suspecté.

La situation la plus courante est l'évolution asymptomatique du processus d'apparition et de résorption du kyste ovarien. En règle générale, ces néoplasmes sont détectés lors d'une échographie ou d'examens préventifs réguliers. Cependant, parfois, la présence d'un kyste se fait sentir par un certain nombre de symptômes:

  • douleurs douloureuses et tiraillantes localisées dans le bas de l'abdomen;
  • augmentation de la douleur pendant les rapports sexuels;
  • une sensation de lourdeur dans le bas de l'abdomen;
  • saignements utérins dysfonctionnels;
  • pression lors de la vidange de l'intestin ou de la vessie;
  • nausées ou vomissements, en particulier pendant l'exercice;
  • violation du cycle menstruel avant aménorrhée (aménorrhée).

En plus des signes ci-dessus, il existe un certain nombre de symptômes du développement de kystes, dans lesquels une visite chez un médecin doit être urgente:

  • un joint clair dans la cavité abdominale, qui peut être ressenti avec vos mains;
  • température élevée (supérieure à 38 ° C) tout en maintenant la douleur dans le bas de l'abdomen;
  • saignement utérin acyclique;
  • faiblesse, étourdissements, perte de poids, soif intense avec miction abondante.

Les symptômes ci-dessus peuvent être le signe d'un kyste ovarien rompu. Cela peut être une menace réelle pour la vie..

Kyste ovarien: vidéo

Docteur Herman Gandelman sur les causes des kystes ovariens. Source - JIt Zdorovo

Diagnostic du kyste ovarien - quels tests et études sont effectués?

Le médecin peut faire l'hypothèse de l'apparition d'un kyste ovarien même avec un examen manuel de routine. Cependant, une échographie est toujours prescrite pour poser un diagnostic précis d'un kyste. L'échographie des ovaires vous permet de déterminer avec précision la localisation et la taille du kyste, de faire des hypothèses sur son type et la nécessité d'une intervention chirurgicale ou l'utilisation d'un traitement conservateur. Habituellement, à l'échographie, un kyste ovarien se présente sous la forme d'une formation anéchogène - une tache sombre.

Comme mesures supplémentaires pour le diagnostic des kystes ovariens, la médecine moderne utilise:

  • laparoscopie;
  • tomodensitométrie des ovaires;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • des tests pour le niveau d'hormones sexuelles;
  • des analyses pour identifier le marqueur tumoral CA-125, qui reflète l'activité du processus, HE-4-cancer préclinique;
  • ponction de la poche de Douglas, utilisée en cas de suspicion de rupture de kyste et d'hémorragie interne.

Traitement du kyste ovarien

Étant donné que de nombreux kystes ovariens passent d'eux-mêmes, pour leur traitement, il suffit généralement de normaliser le fond hormonal du patient. Pour éliminer les kystes, le médecin traitant, sur la base d'analyses et d'échographies, prescrit certains médicaments hormonaux ou contraceptifs, anti-inflammatoires, antibactériens, physiothérapie, médicaments enzymatiques, qui conduisent à la résorption des kystes au cours de plusieurs cycles menstruels. Si la résorption du kyste ovarien n'est pas observée, une opération est prescrite.

Même le néoplasme le plus inoffensif nécessite une surveillance et une thérapie constantes pour éviter les complications..

En cas d'urgence, le médecin traitant décide du type d'opération: laparotomie (ouverte) ou laporoscopie (endoscopique), car la révision des organes et l'arrêt le plus précoce possible du saignement sont nécessaires.

La chirurgie programmée est le plus souvent réalisée en l'absence d'autres contre-indications par accès laparoscopique. L'avantage d'une telle opération est moins de traumatisme de la paroi abdominale antérieure, un effet cosmétique et une courte période de récupération après la chirurgie..

Pour que l'opération d'élimination du kyste de l'ovaire soit aussi réussie que possible, vous devez vous y préparer correctement. Pour ce faire, il est nécessaire de passer des tests sanguins et urinaires préliminaires, des tests sanguins biochimiques, des tests pour l'absence de sida, la syphilis (syphilis), l'hépatite B (hépatite B) et C (hépatite C), le coagulogramme, l'ECG et l'échographie des organes pelviens et de la cavité abdominale, la fibrogastroduodénoscopie, coloscopie. La préparation intestinale est effectuée immédiatement avant l'opération.

Le volume de l'opération est déterminé par le type, l'emplacement et le diamètre de la formation. Peut être réduit à l'exfoliation du kyste, à la résection (excision) d'une partie de l'ovaire ou à l'ablation de l'ovaire entier.

En plus de la laparoscopie, il est possible de prescrire une opération abdominale pour enlever le kyste ovarien avec ouverture de la cavité abdominale. Habituellement, une méthode aussi radicale n'est utilisée qu'en cas de suspicion de la nature maligne du kyste ovarien, lorsque la taille de la formation est plus grande que la moyenne, les ruptures et les torsions.

Étant donné que le développement de kystes ovariens s'accompagne souvent de divers troubles hormonaux, l'huile d'onagre peut être utilisée pour normaliser les niveaux hormonaux afin de réduire les effets négatifs. L'outil a été développé par des spécialistes d'une entreprise pharmaceutique et dispose de l'ensemble nécessaire de documents et de certificats de qualité.

Traitement alternatif - comment traiter un kyste ovarien avec des herbes?

Beaucoup de femmes qui découvrent qu'elles ont un kyste se posent une question logique: comment traiter un kyste ovarien sans chirurgie et est-ce possible? Oui, en effet, dans certains cas, vous pouvez vous passer de chirurgie. Cependant, en aucun cas, vous ne devez décider vous-même si vous avez besoin d'une opération ou vous pouvez vous limiter à d'autres méthodes. Cette décision ne peut être prise que par votre médecin..

Bien que la pharmacothérapie traditionnelle soit la plus efficace aujourd'hui, la médecine traditionnelle fait également partie des méthodes efficaces de traitement des kystes ovariens. Nous parlons de phytothérapie - le traitement des kystes avec des herbes. Cependant, les préparations à base de plantes agissent sur le kyste beaucoup plus lentement que les préparations pharmaceutiques.Par conséquent, le traitement d'une maladie telle qu'un kyste ovarien prend plus de temps. Habituellement, les premiers changements positifs dans l'état du kyste se produisent après quelques mois..

Le kyste ovarien n'est pas une raison de désespérer

Si vous remarquez des symptômes de kyste, prenez rendez-vous avec votre médecin. Habituellement, un kyste peut être facilement traité: l'essentiel est de ne pas retarder le début du traitement et de suivre les instructions du médecin.

Sources:

  1. CARACTÉRISTIQUES DE LA CYSTYTHÉRAPIE DE L'ENDOMÉTRIOÏDE OVARIEN. Sidorova I.S., Unanyan A.L. // Obstétrique, gynécologie et reproduction. - 2011. - N ° 1. - S. 29-31.
  2. QUESTIONS DE GESTION DES PATIENTS AVEC DES ÉDUCATIONS OVARIALES. Khairutdinova M.R., Egamberdieva L.D. // Médecine pratique. - 2015. - N ° 4 (89). - S. 191-196.

Expression clinique de la leptine et de l'interleukine-6 ​​dans l'endométriose ovarienne. Davydov A.I., Strizhakov M.A., Orlov O.N. // Questions d'obstétrique, de gynécologie et de périnatologie. - 2004. - t. 4, n ° 2, pp. 40-46.

Encore une fois sur la terminologie des formations endométriosiques ovariennes. Savelyeva G.M., Solomatina A.A., Mikhaleva L.M., Pashkova A.V., Vorobieva N.N. // Obstétrique et gynécologie. - Numéro 6. - 2005 - P. 33.

Clinique, diagnostic et traitement de l'endométriose (manuel). Peresada O.A. // Minsk. - 2001.- S. 274.

Kyste ovarien droit

Le kyste de l'ovaire droit est une formation bénigne, creuse, semblable à une tumeur, remplie de contenu liquide. Les cavités kystiques peuvent survenir dans un (gauche ou droit) ou deux ovaires en même temps.

La détection et le traitement adéquat de la pathologie aux premiers stades de développement permettent souvent de se passer de la chirurgie. En l'absence de traitement, avec la progression de la croissance de la formation kystique, des complications peuvent se développer, y compris celles qui menacent la vie..

Types de kystes ovariens

La formation kystique sur l'ovaire droit peut être congénitale et acquise, non compliquée et compliquée. Les kystes peuvent être uniques ou multiples. Par la présence de chambres d'enseignement, ils sont divisés en chambre unique et multi-chambre.

Les types suivants se distinguent par leur origine:

Ceux-ci incluent folliculaire et lutéal. Formé à partir de structures naturelles. Selon les statistiques, un kyste folliculaire est observé dans environ 85% des cas de toutes les formations ovariennes kystiques..

Formé lorsque l'endomètre se développe en tissu ovarien.

Formé à partir de l'épididyme.

Il existe un autre type de néoplasme qui, présentant des signes externes de kyste, appartient toujours aux tumeurs - les tumeurs kystiques. Ce type est représenté par des formations kystiques dermoïdes, des cystadénomes mucineux et séreux.

Les raisons

Le plus souvent, la pathologie est enregistrée chez les femmes en âge de procréer, avec le début de la ménopause, la probabilité de développer une formation kystique diminue.

La pathologie peut se développer avec un début de menstruation trop précoce ou tardif chez les filles, des troubles endocriniens, des antécédents d'avortements, de mauvaises habitudes et une mauvaise alimentation. Les processus inflammatoires dans l'utérus et les trompes de Fallope, les avortements répétés, le surpoids ou l'insuffisance pondérale peuvent être des facteurs provoquant le développement de la formation kystique..

Les facteurs de risque comprennent:

  • maladies sexuellement transmissibles;
  • opérations sur les organes du tractus génito-urinaire;
  • dommages mécaniques aux organes génitaux;
  • utilisation incontrôlée de médicaments (en particulier de médicaments hormonaux);
  • activité physique excessive;
  • stress fréquent.

Différents types de kystes:

Il se développe si l'ovulation n'a pas eu lieu et que le follicule continue de croître. Habituellement, la taille d'une telle formation ne dépasse pas 8 cm.Le kyste utéal (formation kystique du corps jaune) se forme lorsque le liquide s'accumule dans le corps jaune et peut atteindre 7 cm de diamètre.

Il se développe à la suite de saignements réguliers au foyer de l'endométriose, ce qui provoque la formation d'une cavité dans l'ovaire, qui est remplie de sang. Avec le temps, le sang s'épaissit et s'assombrit.

Il se forme dans le contexte de processus inflammatoires dans les organes pelviens et ne disparaît généralement pas de lui-même. Cette formation peut se développer près de l'ovaire ou de la trompe de Fallope. Les interventions chirurgicales sur la cavité abdominale, la surchauffe avec des bains chauds fréquents contribuent à l'apparition de kystes paraovariens.

Les symptômes d'un kyste de l'ovaire droit

Dans de nombreux cas, la pathologie ne se manifeste d'aucune manière, apparaissant accidentellement lors de l'examen pour une autre raison, par exemple lors du diagnostic des causes d'irrégularités menstruelles ou de l'incapacité de devenir enceinte.

  1. Douleur dans le bas de l'abdomen - généralement au début des règles, aggravée par l'effort physique.
  2. Irrégularités menstruelles - saignements entre les règles, absence prolongée de menstruation.
  3. Douleur pendant les rapports sexuels.

Lorsque le néoplasme atteint une taille significative, les éléments suivants sont ajoutés:

  1. Nausées et vomissements - peuvent survenir après un effort physique, des rapports sexuels.
  2. Hypertrophie abdominale asymétrique.
  3. Sensation de lourdeur dans l'estomac.
  4. Constipation, trouble de la miction.
  5. Varices.

Complications possibles

Les conséquences de ne pas avoir de traitement adéquat peuvent être graves. La présence de formations à plusieurs chambres est dangereuse car elles peuvent atteindre de grandes tailles, exercer une pression sur les structures anatomiques adjacentes, perturber leurs fonctions et constituer une menace pour la santé et la vie du patient.

L'une des complications les plus fréquentes et les plus dangereuses est la torsion de la jambe, qui entraîne une perturbation du trophisme, une nécrose du néoplasme et la survenue d'une péritonite.

Le risque de rupture de la formation kystique augmente avec un traumatisme de la cavité abdominale, une forte augmentation de la taille de la formation, des rapports sexuels intenses, une surcharge physique. Lorsqu'une rupture se produit, le contenu du kyste est éjecté et parfois une hémorragie dans la cavité abdominale se produit. En présence d'un processus infectieux et inflammatoire, la rupture de la formation kystique est lourde de développement d'une septicémie.

Signes de développement de complications dangereuses (soins médicaux urgents requis):

  • une augmentation soudaine de la température corporelle (jusqu'à 39 ° C);
  • douleur aiguë dans l'abdomen;
  • tension des muscles abdominaux;
  • asymétrie de l'abdomen;
  • écoulement vaginal atypique;
  • abaisser la tension artérielle;
  • tachycardie;
  • vertiges;
  • faiblesse croissante;
  • clignotant vole devant les yeux;
  • cyanose de la peau;
  • sueur froide.

Avec de grandes formations kystiques et le développement de complications, la douleur dans le bas-ventre à droite peut ressembler à une clinique d'appendicite aiguë.

Diagnostique

La principale méthode de diagnostic de cette maladie est l'échographie des organes pelviens et de la cavité abdominale. Les échos différentiels d'un kyste ovarien comprennent un contour clair de la formation, une forme arrondie uniforme, la connexion du néoplasme avec les tissus de l'organe. Une échogénicité accrue dans la paroi postérieure peut indiquer une formation à plusieurs chambres. Les néoplasmes situés derrière l'utérus ou la vessie sont généralement mal visualisés à l'échographie.

Pour poser un diagnostic, ils réalisent également:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • tests de laboratoire pour les hormones, les marqueurs tumoraux, les infections sexuellement transmissibles;
  • test de grossesse.

Dans le cas où le diagnostic est difficile ou s'il est nécessaire de clarifier le diagnostic, ils ont recours à la laparoscopie.

Pour la détection rapide de la pathologie et la prévention du développement de conséquences indésirables, il est recommandé de subir un examen préventif par un gynécologue une fois tous les 6 mois.

Traitement du kyste ovarien droit

Le choix de la méthode de traitement dépend de la cause du développement du processus pathologique, de la nature, de la taille et de l'emplacement de la formation, de la présence de complications.

Lorsqu'aucun traitement n'est nécessaire

Avec des formations kystiques de petite taille, qui ne se manifestent en aucun cas, ils choisissent souvent des tactiques d'attente pour plusieurs cycles menstruels. Les formations folliculaires disparaissent généralement d'elles-mêmes en quelques mois.

Recommandations générales

Une condition pour un traitement efficace, ainsi qu'une mesure de prévention des rechutes, sont des mesures de modification du mode de vie:

  • une bonne alimentation équilibrée;
  • normalisation du poids corporel;
  • normalisation du régime de travail et de repos;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • effectuer des exercices de thérapie par l'exercice.

Thérapie médicamenteuse

Il est prescrit exclusivement par le médecin traitant, l'automédication est inacceptable. Selon les indications, des médicaments antibactériens, anti-inflammatoires, des agents hormonaux peuvent être prescrits.

Chirurgie

L'ablation chirurgicale est nécessaire dans les cas où le risque de complications est élevé (présence d'une jambe, croissance rapide, tendance à la malignité, etc.).

Si possible, une opération économe est effectuée - cystectomie, tout en préservant l'ovaire. Dans certains cas, cela est impossible, puis l'opération est étendue à une ovariectomie, c'est-à-dire à l'ablation complète de l'ovaire.

Dans la plupart des cas, ils ont recours à la laparoscopie - un type d'intervention mini-invasive qui vous permet d'éliminer efficacement le kyste, en blessant de manière minimale les tissus environnants. Certains patients nécessitent une chirurgie abdominale.

Si une cavité kystique est trouvée pendant la grossesse, dans certains cas, son retrait est nécessaire, y compris cela peut être fait lors de l'accouchement par césarienne. Chez certains patients, l'élimination de la formation est reportée et effectuée après l'accouchement..

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Éducation: 2004-2007 "First Kiev Medical College" spécialité "Laboratoire de diagnostic".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Le médicament contre la toux "Terpinkod" est l'un des meilleurs vendeurs, pas du tout à cause de ses propriétés médicinales.

Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

L'estomac humain résiste bien aux objets étrangers et sans intervention médicale. On sait que le suc gastrique peut dissoudre même les pièces de monnaie..

Selon les recherches, les femmes qui boivent plusieurs verres de bière ou de vin par semaine courent un risque accru de développer un cancer du sein..

Même si le cœur d'une personne ne bat pas, il peut encore vivre pendant une longue période de temps, ce qui nous a été démontré par le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté pendant 4 heures après que le pêcheur s'est perdu et s'est endormi dans la neige.

La température corporelle la plus élevée a été enregistrée à Willie Jones (USA), qui a été admis à l'hôpital avec une température de 46,5 ° C.

De nombreux médicaments étaient initialement commercialisés en tant que médicaments. L'héroïne, par exemple, était à l'origine commercialisée comme médicament contre la toux pour les enfants. Et la cocaïne était recommandée par les médecins comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance..

Une personne éduquée est moins sensible aux maladies du cerveau. L'activité intellectuelle contribue à la formation de tissu supplémentaire qui compense le malade.

Les gauchers ont une espérance de vie plus courte que les droitiers.

Les personnes qui ont l'habitude de prendre un petit-déjeuner régulier sont beaucoup moins susceptibles d'être obèses..

La plupart des femmes peuvent tirer plus de plaisir de la contemplation de leur beau corps dans le miroir que du sexe. Alors, les femmes, luttez pour l'harmonie.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun d'eux perd 6,4 calories par minute, mais ils échangent près de 300 types de bactéries différents..

Dans un effort pour faire sortir le patient, les médecins vont souvent trop loin. Ainsi, par exemple, un certain Charles Jensen dans la période de 1954 à 1994. survécu à plus de 900 chirurgies pour éliminer les néoplasmes.

Un travail qu'une personne n'aime pas est beaucoup plus nocif pour sa psyché que pas de travail du tout.

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au 19e siècle, arracher les mauvaises dents faisait partie des tâches d'un coiffeur ordinaire..

Chaque femme atteint tôt ou tard l'âge où les changements cardinaux commencent dans son corps. Il s'agit de la ménopause. Climax est naturel.

Symptômes et caractéristiques du traitement d'un kyste ovarien fonctionnel

Un kyste ovarien fonctionnel est une formation bénigne, qui est une capsule contenant un exsudat à l'intérieur. Une telle pathologie se développe dans le follicule pendant l'ovulation. En raison de la teneur en liquide, la taille des ovaires augmente considérablement. Les femmes en âge de procréer et les adolescents sont sensibles à l'apparition de capsules kystiques. La maladie disparaît généralement d'elle-même et ne donne pratiquement pas de symptômes graves. Les néoplasmes fonctionnels comprennent les kystes lutéaux et folliculaires. Ces pseudotumeurs sont capables d'auto-absorption et de régression..

Les formations kystiques fonctionnelles peuvent atteindre des tailles allant jusqu'à 5 à 7 centimètres.

Mécanisme de formation

Les kystes fonctionnels sont de fausses tumeurs, car ils surviennent au cours de processus physiologiques naturels. Pour comprendre le mécanisme de formation de telles formations kystiques chez les filles et les femmes, il est nécessaire de connaître les phases du cycle menstruel..

Dans la première phase (folliculaire) du cycle menstruel, qui dure deux semaines, l'ovule mûrit dans le follicule ovarien. Le follicule est une capsule d'un diamètre de 18 à 25 mm. La vésicule de Graaf consiste en un liquide folliculaire, un monticule ovarien, une couche granulaire attachée à l'intérieur, contenant des cellules de la granulosa. L'ovule rejoint ensuite le tubercule oeuf.

Avec la maturation et l'accumulation de liquide dans le follicule, la membrane se rompt et l'ovule est libéré de l'ovaire et pénètre dans la trompe de Fallope, dans laquelle il est capturé par les villosités de la trompe de Fallope et à travers laquelle il se déplace dans la cavité utérine. Ce processus s'appelle l'ovulation. La (deuxième) phase ovulatoire dure un jour, après quoi la phase lutéale commence.

Dans la troisième phase du cycle menstruel, le corps jaune est formé, formé sur le site du follicule éclatant. Cette phase dure 14 jours. Dans la phase lutéale, à la place du tubercule portant des œufs, les cellules de la granulosa développent le corps lutéal, qui est une glande qui synthétise la progestérone et les œstrogènes.

Grâce à cette phase, la maturation d'un nouvel œuf est empêchée. En outre, des processus se produisent dans l'endomètre qui contribuent à la consolidation d'un ovule fécondé et à la préservation de la grossesse. Si la grossesse ne se produit pas, une partie de l'endomètre s'écaille et la menstruation commence. Le corps jaune, qui produit des hormones, régresse à ce stade vers le corps blanc. Ce cycle se répète tout au long de la vie - de la puberté à la ménopause..

Dans le processus de régulation du cycle menstruel, des parties du cerveau telles que l'hypophyse et l'hypothalamus jouent un rôle important. L'hypothalamus produit l'hormone GnRH (ou gonadoréline, hormone de libération des gonadotrophines), sous l'influence de laquelle les lobes antérieurs de la glande pituitaire sécrètent des substances gonadotropes - hormones folliculo-stimulantes (FSH) et lutéinisantes (LH).

Le niveau d'hormones dans le sang sécrété par l'hypophyse est contrôlé par les ovaires grâce à la synthèse d'inhibine.

Si l'ovulation est perturbée, le follicule ne s'est pas rompu et une accumulation supplémentaire de liquide se poursuit, puis un kyste se produit, que les médecins appellent folliculaire. En l'absence de régression du corps jaune, il continue d'augmenter. Ainsi, un kyste du corps jaune se forme, caractérisé par des hémorragies dans la cavité de la capsule. De plus, un kyste fonctionnel peut survenir à la fois dans l'ovaire droit et dans l'ovaire gauche..

Raisons de l'apparition

Les médecins n'ont pas encore pu établir la véritable cause de l'apparition de cette pathologie. Mais selon les experts, la principale raison de l'apparition d'un kyste ovarien fonctionnel chez la femme est un déséquilibre de la quantité d'hormones produites par les glandes endocrines. Souvent, la maladie est détectée dans le contexte d'une teneur accrue en œstrogènes dans le sang du patient, et un tel dysfonctionnement du système endocrinien peut entraîner un manque d'ovulation. En outre, les facteurs suivants peuvent être les causes d'un trouble ovarien dysfonctionnel

  1. Changement fréquent de partenaires sexuels.
  2. Ablation du fœtus par avortement.
  3. Conditions de travail nuisibles.
  4. Manque de sommeil, courtes périodes de repos.
  5. Abstinence prolongée des rapports sexuels.
  6. Prendre des contraceptifs oraux et des hormones.
  7. Stress sévère et fréquent.
  8. Thérapie associée à la prise de médicaments pour stimuler l'ovulation (dans le traitement de l'infertilité).
  9. Adénome thyroïdien.
  10. Augmentation de l'activité physique et surmenage.
  11. Processus inflammatoires dans les organes pelviens.
  12. Maladies infectieuses de nature vénérienne.
  13. Congestion dans le petit bassin.

Les kystes ovariens fonctionnels peuvent se développer non seulement chez les femmes d'âge mûr, mais également chez les nouveau-nés. Cette maladie survient en raison de taux élevés d'œstrogènes dans le sang de la mère pendant la grossesse ou de crises hormonales chez un nouveau-né.

Symptômes

Le premier signe d'un kyste est un cycle menstruel irrégulier avec une douleur prononcée dans le bas de l'abdomen. En outre, les patients peuvent présenter les symptômes suivants d'un kyste ovarien fonctionnel:

  1. Douleur aiguë lors d'une pression sur le bas de l'abdomen, dans l'aine ou au moment des rapports sexuels.
  2. Envie fréquente d'uriner.
  3. Sensations de pression et d'éclatement à l'intérieur du bassin.
  4. Gain de poids.
  5. Augmentation de la température corporelle à des valeurs subfébriles.
  6. Irrégularités menstruelles.
  7. Écoulement sanglant ou aqueux.
  8. Nausées Vomissements.
  9. Tension musculaire de la paroi abdominale antérieure.
  10. Cardiopalmus.
  11. Violation de l'acte de défécation.

Avec une éducation de petite taille, les symptômes peuvent être complètement absents..

Rupture fonctionnelle du kyste et autres complications

Avec un grand néoplasme, des complications telles que la rupture d'un kyste ovarien fonctionnel avec hémorragie dans la cavité abdominale et une torsion de la jambe ovarienne peuvent survenir. La capsule peut éclater sous l'influence de facteurs externes et internes. Les facteurs externes comprennent:

  • relations sexuelles brutales;
  • charges de puissance excessives lors de la pratique du sport;
  • traumatisme à la cavité abdominale.

Les facteurs internes conduisant à la rupture d'un néoplasme kystique, les gynécologues comprennent:

  1. Déséquilibre hormonal.
  2. Torsion du pédicule du kyste.
  3. Processus inflammatoires actifs dans les organes pelviens.

Les symptômes d'un kyste ovarien fonctionnel rompu peuvent être les suivants:

  • douleur insupportable sur le site de la tumeur;
  • blanchiment de la peau;
  • sueur froide;
  • l'envie d'uriner et de déféquer. Ces signes sont observés avec une irritation des terminaisons nerveuses situées dans la cavité abdominale, le contenu liquide de la capsule kystique;
  • une forte diminution de la pression artérielle;
  • la faiblesse;
  • le développement d'un choc hémorragique;
  • évanouissement.

Le traitement d'un kyste ovarien fonctionnel avec rupture et torsion de la jambe ne peut être que chirurgical.

Le pédoncule ovarien se compose de la trompe de Fallope, d'un grand nombre de vaisseaux sanguins et de terminaisons nerveuses. Lorsque les jambes sont tordues, les vaisseaux sanguins alimentant l'organe sont pincés. Cela conduit à un manque d'approvisionnement en sang de l'organe, qui à son tour peut provoquer une nécrose tissulaire. Lorsque le pédicule ovarien est étiré, le patient ressent une douleur prolongée.

Kyste fonctionnel et grossesse

Un kyste ovarien fonctionnel pendant la grossesse est assez rare. Il est impossible de diagnostiquer sa présence par vous-même, cela se produit donc à la réception d'un gynécologue. Le premier signe indiquant la présence d'un kyste fonctionnel peut être une augmentation de la taille de l'ovaire gauche ou droit, que le gynécologue déterminera par palpation. Pour confirmer le diagnostic, le médecin prescrira une échographie (échographie) des ovaires, dans laquelle il est possible de reconnaître même de petites néoplasmes. Sur l'échogramme, une tumeur anéchogène (basse densité) et hyperéchogène (haute densité) peut être visualisée. Lorsque l'image est floue, une méthode d'examen transvaginal est effectuée, ce qui permet de déterminer le plus précisément possible la présence et la taille de la formation.

La rupture fonctionnelle du kyste peut entraîner un avortement.

Si une cavité kystique est découverte pendant la grossesse, il est nécessaire de consulter un gynécologue et d'effectuer une surveillance dynamique de l'état du néoplasme. Si la tumeur augmente rapidement, les spécialistes prescrivent un traitement visant à la résorption de la formation.

Méthodes de traitement et d'élimination d'un kyste fonctionnel

Pour prescrire un traitement efficace, le médecin doit prendre en compte le degré des troubles hormonaux et les manifestations des signes de la maladie chez le patient, l'âge, déterminer la présence ou l'absence de pathologies concomitantes, la tolérance individuelle de l'un ou l'autre groupe de médicaments.

Si une fille ou une femme a de petits phoques asymptomatiques, il n'est pas nécessaire de suivre un traitement médicamenteux, car ces structures bénignes peuvent se dissoudre d'elles-mêmes. Dans ce cas, vous devriez consulter un gynécologue une fois par mois et subir une échographie planifiée, ce qui vous permettra d'identifier en temps opportun la croissance du nœud et un changement de sa structure.

Pour le traitement d'une tumeur fonctionnelle qui perturbe le patient avec des manifestations douloureuses, les médecins prescrivent des préparations vitaminées, de la physiothérapie (électrophorèse, magnétothérapie), des agents hormonaux (contraceptifs vaginaux et oraux - Mersilon, Marvelon), des médicaments anti-inflammatoires. Les médicaments hormonaux, qui comprennent le désogestrel, le rigevidon, contribuent à la régression des pseudotumeurs. Il est également conseillé de prendre des médicaments de substitution hormonaux visant au bon développement du follicule. Dans les cas critiques, une opération est effectuée pour enlever un kyste ovarien fonctionnel. En savoir plus sur le traitement des kystes ovariens sans chirurgie dans notre travail séparé.

Le traitement d'un kyste fonctionnel avec des remèdes populaires doit être convenu avec un médecin. Cela est dû au fait que certaines herbes contiennent des substances qui peuvent provoquer la croissance active d'un néoplasme, la torsion de la jambe et la rupture du kyste de l'ovaire.

L'élimination du kyste est réalisée à l'aide de plusieurs techniques:

  1. Laparoscopie du kyste. Avec cette intervention, l'accès à la zone touchée du corps se fait par plusieurs petits trous.
  2. Résection d'une partie de l'ovaire ou de tout l'organe. Cette opération est réalisée sous anesthésie générale. C'est la méthode la plus traumatisante, qui est prescrite pour les grandes formations ou les conséquences graves..

Avec une maladie telle qu'un kyste ovarien fonctionnel, les sports actifs ne sont pas recommandés. Les patients doivent normaliser le sommeil et l'éveil, surveiller la nutrition (le médecin traitant prescrira un régime alimentaire individuel), se débarrasser des mauvaises habitudes afin de normaliser les niveaux hormonaux. Les nodules kystiques fonctionnels peuvent entraîner des complications graves telles que la rupture de la capsule, l'hémorragie et la torsion du pédicule. C'est pourquoi, dès les premiers signes de maladie, il est nécessaire de consulter un spécialiste..