Principal
Angiome

Comment manger et quoi ne pas manger dans le cancer du sein

Le traitement du cancer du sein doit être complet: pilules, chimiothérapie, radiothérapie et, si nécessaire, chirurgie. Les principes d'une alimentation saine et nutritive ne peuvent être ignorés - ils aident à renforcer l'immunité et permettent à une femme de se remettre de procédures exténuantes telles que la chimiothérapie ou l'ablation chirurgicale d'une tumeur. Le régime alimentaire pour le cancer du sein est une méthode de traitement complète qui est utilisée avec des médicaments.

Pourquoi le régime est important

Une mauvaise nutrition contribue à des dysfonctionnements dans le corps - les systèmes digestif et endocrinien. Ceci, à son tour, peut conduire au cancer en présence d'autres facteurs de risque. Une bonne nutrition, au contraire, permet de prévenir les maladies graves et peut également faciliter leur évolution..

Il a été prouvé que les femmes en surpoids récupèrent plus longtemps après la chirurgie. Le pronostic de la maladie est plus négatif. En effet, dans une tumeur hormono-dépendante, la production d'œstrogènes est difficile à arrêter s'il y a une grande quantité de tissu adipeux. La graisse est le composant à partir duquel les hormones sexuelles sont synthétisées: plus il y en a, plus les œstrogènes pénètrent dans la circulation sanguine des organes qui en ont des récepteurs.

Selon les statistiques médicales, 70% des femmes diagnostiquées avec un cancer du sein sont en surpoids. 75% des tumeurs malignes sont œstrogénodépendantes, par conséquent, la nutrition dans le cancer du sein doit viser principalement à perdre du poids, puis à maintenir le corps et l'immunité.

Dans le menu quotidien d'une personne en bonne santé, certaines substances manquent souvent - les acides aminés, à partir desquels le corps synthétise des protéines. Par exemple, pour former la chaîne protéique correcte, une personne doit recevoir 8 acides aminés dans une certaine quantité:

Les aliments contiennent ces acides aminés dans des proportions différentes - l'un peut être moins, l'autre plus. Par exemple, les céréales de riz: elles contiennent de la méthionine en excès, mais il y a une carence en lysine. Dans les légumes, au contraire, il y a moins de méthionine, plus de lysine, il est donc recommandé de combiner le riz avec des légumes pour obtenir un ensemble complet d'acides aminés.

Le profil d'acides aminés parfait se trouve dans les graines d'Inca, que la NASA utilise pour nourrir les astronautes..

Il est important de prêter attention aux protéines, car elles sont les principaux éléments constitutifs des cellules et de tous les tissus du corps. Parfois, les médecins conseillent aux patients cancéreux d'utiliser la nutrition sportive, car elle contient toutes les substances nécessaires au corps pour construire ses propres protéines..

Plus le coefficient d'assimilation des acides aminés est élevé, plus la valeur biologique des produits est élevée. La viande, les œufs et les produits laitiers ont un coefficient élevé - supérieur à 100, car leur composition ne contient pas d'acides aminés déficients. Certains aliments végétaux peuvent rivaliser en valeur biologique avec la viande, alors que ces aliments sont digérés beaucoup plus facilement et n'alourdissent pas les reins. Il suffit de rappeler l'histoire des familles royales d'Europe, presque toutes mortes d'insuffisance rénale et de goutte. En plus de la viande, les tsars russes utilisaient également beaucoup d'aliments végétaux: par exemple, du porridge, ils souffraient donc rarement de la «maladie des rois».

Principes de nutrition en oncologie

Lors du traitement d'un cancer ou en rémission, les recommandations nutritionnelles suivantes sont recommandées:

  • Contrôlez votre apport calorique. Plus le poids du patient est élevé, moins il a besoin de calories quotidiennement..
  • Les protéines et les aliments gras dans l'alimentation ne doivent pas dépasser 40% au total. Le reste du volume doit être consommé sous forme de légumes, fruits et céréales.
  • Prenez de la nourriture en petites portions pour ne pas surcharger le système digestif.
  • Préparez la nourriture juste avant la consommation et prenez-la 5 à 6 fois par jour.
  • Établissez un régime de l'eau. Cela aidera à éliminer plus rapidement les résidus chimiques de la chimiothérapie. Buvez au moins 2 litres d'eau fraîche et non gazeuse par jour.
  • Ne consommez pas d'aliments raffinés, fumés et de longue conservation du magasin.

Pour les tumeurs hormono-dépendantes, les graines de lin, les abricots et les herbes contenant des phytoestrogènes - origan, camomille, réglisse, houblon, luzerne, trèfle sont supprimés de l'alimentation.

S'il n'y a pas de nature hormonale confirmée du cancer, les produits laitiers sont autorisés, mais leur quantité ne doit pas être excessive, car du mucus se forme dans les intestins lors de la consommation de lait. Il interfère avec le fonctionnement du système immunitaire..

Nutrition par stade de cancer

La première étape consiste à choisir les bons produits contre le cancer du sein. L'objectif principal est de normaliser le tube digestif, en particulier les intestins. Ici, des aliments riches en fibres - des céréales, des légumes crus aideront. Une bonne fonction intestinale renforce le système immunitaire grâce à l'élimination rapide des toxines. Dans le même temps, l'activité des cellules cancéreuses et leur prolifération sont supprimées naturellement.

La nutrition pour le cancer du sein de stade 2 vise à préparer le corps à la radiothérapie ou à la chimiothérapie. Des cocktails de vitamines, des décoctions d'ortie et d'églantier seront utiles ici. Il est important de nettoyer le foie, qui doit éliminer les toxines du corps après un traitement par chimiothérapie.

À 3-4 stades, à nouveau la fibre, qui absorbe les substances toxiques de la tumeur en décomposition et des restes de médicaments.

Aliments autorisés et sains

  • viande maigre;
  • le poisson, en particulier le saumon et autres fruits de mer;
  • légumes et fruits, en particulier le chou de toutes variétés, jus de fruits fraîchement pressés;
  • des céréales;
  • verdure;
  • huile végétale;
  • des œufs;
  • des noisettes;
  • les produits laitiers.

Si le patient suit un traitement par chimiothérapie, alors qu'il éprouve des nausées, des vomissements, de l'aversion pour la nourriture, il est recommandé d'ajouter des aliments acides et salés au régime - citrons, cornichons, baies acides.

Menu cancer du sein pour une semaine

Repas le premier jour:

  • le matin - flocons d'avoine dans l'eau, décoction d'herbes ou infusion d'églantier;
  • après 3 heures - un sandwich léger avec de la pâte de caillé et du concombre, un bouillon de baies;
  • pour le déjeuner - bortsch ou soupe sur de l'eau sans viande avec du pain noir, salade;
  • des noisettes;
  • soufflé ou cocotte aux légumes;
  • yogourt au lait fermenté ou kéfir.
  • fromage cottage faible en gras avec baies sans sucre, thé vert;
  • fruits crus;
  • poisson bouilli, soupe de légumes dans l'eau;
  • jus de fruits fraîchement pressé, pain au fromage à pâte dure naturelle;
  • vinaigrette de légumes avec du pain, du thé;
  • kéfir ou yogourt.
  • bouillie de riz, thé;
  • des fruits;
  • soupe aux pois, salade avec une tranche de filet de poulet bouilli;
  • légumes ou fruits avec des baies;
  • salade de légumes avec bouillie de sarrasin, compote;
  • kéfir ou fromage cottage.
  • salade de fruits frais sans sucre;
  • biscuits biscuits au jus fraîchement pressé;
  • purée de légumes avec un morceau de viande de dinde ou de lapin bouillie, thé;
  • mélange de fruits;
  • ragoût de poisson avec salade d'algues;
  • kéfir ou lait cuit fermenté.
  • casserole de pommes et de caillé;
  • une salade de plusieurs types de baies avec du yogourt;
  • soupe de riz aux légumes, salade;
  • fruits pour une collation;
  • courgettes ou aubergines cuites au four avec du fromage râpé, compote;
  • jus frais.
  • escalopes ou boulettes de viande cuites à la vapeur, compote;
  • des noisettes;
  • bouillie de potiron avec riz et lait écrémé, thé vert;
  • salade de fruit;
  • casserole de légumes aux tomates, pain noir;
  • yaourt.
  • gruau de blé sur l'eau, compote;
  • salade de légumes;
  • soupe de poisson, steak de saumon;
  • des noisettes;
  • un morceau de dinde cuite aux courgettes, compote;
  • boisson au lait fermenté.

Le menu hebdomadaire doit inclure tous les types d'aliments sains, cuits à la vapeur, bouillis ou crus.

Les produits et les plats qu'ils contiennent peuvent être interchangés, remplacés par des plus légers ou plus riches en calories. Il est nécessaire de surveiller la composition des acides aminés afin que le corps puisse synthétiser des protéines pour lui-même, qui sont particulièrement importantes pendant la période de récupération après radiothérapie et chimiothérapie.

Ce que tu ne peux pas manger

Il est nécessaire de limiter les plats suivants:

  • bouillons;
  • sel, épices;
  • poissons de lac huileux;
  • confiserie;
  • café, cacao, chocolat, thé noir fort.

Supprimer complètement du menu:

  • gâteaux sablés, pâtisseries avec crèmes à base de margarine;
  • acheté des ketchups, mayonnaises et sauces en sacs;
  • jus emballés;
  • boissons gazeuses sucrées;
  • produits laitiers gras - crème sure, crème;
  • viandes grasses, ainsi que leurs produits semi-finis;
  • boulettes achetées;
  • nourriture frit;
  • poisson fumé, même poisson de mer.

Au cours de la chimiothérapie, de nombreux patients éprouvent une aversion pour la nourriture, ne voulant prendre aucun aliment, ne nécessitant que de l'eau. Il s'agit d'une réaction normale du corps à des substances hautement toxiques. Dans le même temps, les médecins ne recommandent pas d'abandonner complètement la nourriture, car l'immunité diminue rapidement, une femme perd beaucoup de force et de poids - jusqu'à 10 kg par cure.

Si l'état de santé est très mauvais après la chimiothérapie, vous pouvez faire une pause de 6 heures, mais vous devez ensuite vous forcer à manger un peu pour que le corps reçoive les calories nécessaires pour récupérer d'une charge toxique..

Les proches d'une femme doivent être préparés au fait que le menu d'un patient cancéreux subissant une chimiothérapie sera assez cher, après la chimiothérapie, il sera encore plus cher.

Nutrition pour le cancer du sein

Le cancer du sein est une maladie insidieuse qui peut être agressive sans présenter de symptômes à un stade précoce. Augmente le risque de cancer du sein, de surpoids, de diabète, de maladies endocriniennes, de cholestérol élevé. La prévention du cancer du sein joue un rôle important dans le maintien de la santé et de la vie d'une femme. Les outils de diagnostic modernes des maladies malignes peuvent détecter le cancer du sein à un stade précoce de son développement. À l'hôpital Yusupov, le service d'oncologie est équipé d'équipements de diagnostic modernes; le service utilise des méthodes innovantes de traitement du cancer du sein. Un régime spécial pour le cancer du sein aidera à ralentir le développement de la maladie, à faciliter son évolution.

Régime alimentaire pour le cancer du sein

Une tumeur du sein est souvent hormonodépendante et répond par une croissance active à une sécrétion accrue d'hormones sexuelles féminines. Les médecins recommandent d'utiliser des aliments qui réduisent les niveaux d'œstrogènes. Plusieurs aliments peuvent aider contre le cancer du sein:

  • Citrouille, carottes. Contient une grande quantité de vitamine A, rétinol, carotène, qui ont des propriétés antioxydantes.
  • Cresson, brocoli, choux de Bruxelles, chou-fleur, chou. Le chou et autres légumes crucifères contiennent des indoles, qui ont des propriétés anticancéreuses. Ils neutralisent les produits métaboliques cancérigènes des hormones œstrogènes. Les métabolites (produits du métabolisme des œstrogènes) provoquent le développement d'un cancer du sein hormono-dépendant. Les indoles sont capables de bloquer les cycles de développement des cellules tumorales.
  • Tomates. Les tomates contiennent un antioxydant - le lycopène, ont des propriétés anti-tumorales.
  • Oignon et ail. Les antioxydants les plus puissants aident à nettoyer le foie des toxines, à stimuler la digestion, à éliminer les substances cancérigènes du corps, à les lier et à déprimer les microbes et les bactéries. Contient de l'allicine, qui donne à l'ail et aux oignons une odeur et un goût particuliers, abaisse le cholestérol, l'hypertension artérielle, a des effets cytotoxiques et anticancéreux.
  • Soja, produits à base de soja. Les aliments à base de soja et le soja ont des effets anticancéreux, en particulier dans les cancers hormono-dépendants. Le soja contient des isoflavonoïdes, un analogue végétal de l'oestrogène. Auparavant, on supposait que le soja pouvait provoquer le développement d'un cancer du sein, des études plus récentes ont montré que la consommation de produits à base de soja réduit le risque de cancer du sein.
  • Abricots, abricots secs, baies, agrumes. Ils ont une activité antioxydante élevée, ralentissent la croissance des cellules cancéreuses, affectent les processus oxydatifs.
  • Des noisettes. Les amandes contiennent une substance semblable au cyanure qui est nocive pour les cellules cancéreuses..
  • Graines végétales (lin, sésame). Contient des phytoestrogènes qui aident à réduire la production d'œstrogènes dans le corps.
  • Œufs, poisson. Teneur élevée en acides gras oméga-3, qui ont des propriétés anticancéreuses.

Nutrition pour le cancer du sein après une chirurgie

Un certain ensemble de produits alimentaires permet d'accélérer le processus de rééducation après la chirurgie. Vous devriez consulter votre diététiste pour obtenir des conseils diététiques après une chirurgie du cancer du sein. Un certain rapport de protéines, de graisses et de produits végétaux aidera à la récupération du corps après une chimiothérapie ou une chirurgie. Lors de l'élaboration d'un menu pour le cancer du sein, le médecin tiendra compte du poids, de l'état de santé, de l'âge de la patiente et des préférences gustatives. "Le café peut-il être utilisé pour le cancer du sein, ainsi que du thé et d'autres boissons?" - demandez au patient. Des études récentes ont montré que la consommation dosée de café naturel réduit le risque de développer des tumeurs du sein hormono-dépendantes. Les phytoestrogènes polyphénols se trouvent dans le café, qui ont des propriétés antioxydantes, empêchent le développement de l'athérosclérose, des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques et aident à réduire le cholestérol. Le thé vert est bénéfique, qui possède également des propriétés antioxydantes..

Que ne pas manger pour le cancer du sein

Pour le cancer du sein, il est recommandé de limiter la viande, les produits carnés, les graisses animales, les produits fumés, les cornichons, les aliments riches en sucre. Des études ont montré que les métastases tumorales prennent racine avec la consommation constante d'aliments contenant de l'huile de palme et une grande quantité d'autres graisses, cancérogènes, colorants.

Nutrition pour le cancer du sein de stade 2

Le régime alimentaire pour le cancer du sein de stade 1, 2 ou 3 doit contenir des oligo-éléments, des vitamines et d'autres substances qui aident le corps à faire face à la maladie. Le régime alimentaire du patient comprend des fruits et des légumes - ils devraient être jusqu'à cinq portions par jour, y compris des légumes ou des fruits en purée et des jus de fruits fraîchement pressés. Les fruits et légumes frais sont préférés. L'alimentation quotidienne du patient est réduite en calories de 1/3, la consommation de glucides, de viande et de graisses animales est limitée. Le menu ne doit pas contenir de produits contenant des colorants, des additifs artificiels. Lors d'une exacerbation de la maladie, il n'est pas recommandé d'utiliser des boissons contenant de la caféine, de l'alcool.

Manger un régime vous aide à perdre du poids. Une femme en surpoids a un risque élevé d'augmentation de la production d'œstrogènes. Les œstrogènes s'accumulent dans le tissu adipeux et plus il y a de graisse corporelle, plus le taux d'œstrogènes est élevé et plus le risque de développer un cancer du sein hormono-dépendant est élevé. À l'hôpital Yusupov, une diététiste choisit un menu pour les patients atteints de maladies oncologiques. Dans le service d'oncologie de l'hôpital, les patientes pourront subir un examen complet, un traitement du cancer du sein, recevoir des recommandations supplémentaires d'un nutritionniste, spécialiste en gymnastique thérapeutique.

Comment bien manger pour le cancer du sein

Une nutrition spéciale pour le cancer du sein est nécessaire à la fois pendant la chimiothérapie et pendant la rémission. Une maladie grave entraîne une modification du besoin de certains aliments, de l'appétit général, du poids corporel. La tâche du patient est d'organiser un régime qui compense au maximum les effets secondaires de la thérapie..

De nombreuses études ont montré que l'adhésion à un certain régime, en plus d'un effet de soutien, a un effet préventif sur le corps de la femme. Le régime alimentaire pour le cancer du sein réduit le risque de récidive de pathologie, d'apparition parallèle d'autres troubles: hypotension ou hypertension, surpoids, etc..

Recommandations et contre-indications

Le corps affaibli doit recevoir un approvisionnement complet de tous les éléments de base: protéines, graisses et glucides. Il est important de fournir une nutrition adéquate avec des vitamines et des minéraux essentiels. Pour former le régime, les patients utilisent la règle standard d'une alimentation saine: jusqu'à 20% pour les protéines et les graisses, le reste est occupé par des glucides complexes et des composants nutritionnels présents dans les légumes et les fruits.

Il est inacceptable de suivre un régime strict pour réduire le poids. Le régime alimentaire du patient doit être équilibré. Afin de conserver les composants utiles dans les aliments, il est nécessaire de les manger crus ou de les cuire à la vapeur, de les griller ou au four. Pour une meilleure assimilation des nutriments, des repas fractionnés sont présentés 5 à 6 fois par jour.

Il est nécessaire d'exclure du menu du patient les aliments frits contenant des composants nocifs formés lors du traitement des ingrédients avec de l'huile bouillante. Vous devez limiter l'utilisation de bonbons, en les remplaçant par une petite quantité de miel, de guimauves et de fruits secs.

Il est recommandé d'inclure activement des plats de légumes enrichis en éléments utiles nécessaires à la régénération des tissus dans l'alimentation..

La nutrition contre le cancer du sein doit répondre aux critères suivants:

  • réduire la teneur en calories des plats avec une augmentation du poids corporel;
  • privilégiez les aliments simples et faciles à digérer - viande, céréales, légumes;
  • remplacer la graisse animale par de l'huile végétale;
  • exclusion des boissons alcoolisées;
  • une augmentation de la quantité d'aliments non transformés;
  • élimination du sucre, des conservateurs, de la viande rouge.

Éléments essentiels de l'alimentation

Le régime alimentaire doit être équilibré et doit inclure des aliments riches en vitamines:

  • La nutrition en oncologie du sein nécessite l'inclusion obligatoire d'aliments enrichis en vitamine C - un élément réparateur nécessaire. Une quantité suffisante de ce composant empêche la formation de radicaux libres qui détruisent les cellules saines. En plus des agrumes, on le trouve en quantité suffisante dans les cynorrhodons, les poivrons, le chou-fleur, le brocoli, le cassis, etc..
  • Les aliments contenant de la vitamine D ont un effet déprimant sur les cellules endommagées. Les riches sources de cet élément sont: les variétés de poissons des mers du Nord, le foie, la crème sure, le beurre, etc. Le médecin détermine la quantité optimale de vitamine D nécessaire pour maintenir la santé du patient.
  • Les aliments à haute teneur en vitamine E, qui réduit le risque de développer une tumeur maligne pendant la rémission, ont un effet préventif. Une consommation excessive de légumineuses, d'huiles végétales et de noix enrichies avec ce composant peut provoquer une augmentation de la pression artérielle. Dans ce cas, l'aide d'un spécialiste est nécessaire, qui, sur la base des données d'examen du patient, définit la quantité optimale de ce composant..

Parlant des bienfaits des graisses pour le corps dans le cancer du sein, il s'agit d'aliments enrichis d'ingrédients naturels: acide linoléique, huile de poisson. Ils aident à augmenter la résistance du corps aux facteurs externes, l'élimination rapide des toxines.

L'oméga-6 se trouve en grande quantité dans les aliments tels que le tournesol, le maïs, l'huile de germe de blé, les noix, le sésame, etc..

Une quantité excessive d'hormone œstrogène dans le corps provoque une croissance tumorale. Le journal nutritionnel d'une patiente atteinte d'un cancer du sein doit inclure des aliments riches en fibres: laitue, chou-fleur, asperges, légumineuses, riz. Mais vous ne devriez pas utiliser de féculents à base de farine de première qualité au menu. Il vaut mieux le remplacer par des produits à base de grains entiers. Il est nécessaire d'enrichir progressivement le régime alimentaire afin de ne pas provoquer l'apparition de symptômes désagréables tels que douleur et ballonnements..

Restrictions requises

Une bonne nutrition dans le cancer est impossible sans organiser l'équilibre des graisses saturées, polyinsaturées et monoinsaturées. La première catégorie a un effet stimulant sur la croissance du nombre de cellules affectées. Surcharge du régime, les éléments saturés contribuent au développement d'une tumeur maligne dans la glande mammaire.

Il est nécessaire d'exclure du menu du patient les aliments à forte teneur en ce composant: viandes grasses, saindoux, aliments frits, etc. Vous devez limiter l'utilisation de beurre, de types gras de fromage à pâte dure et de crème sure.

Une consommation excessive de graisses polyinsaturées entraîne une augmentation du nombre de processus oxydatifs, qui est à l'origine de la déformation des tissus, d'une diminution des fonctions protectrices et de la croissance de tumeurs malignes. Sources d'éléments polyinsaturés - maïs, beurre d'arachide, hareng, maquereau, etc..

Pour équilibrer les effets oxydatifs de ces aliments, le régime doit être dominé par des aliments riches en vitamine C.

Les sources de graisses monoinsaturées sont l'huile d'olive, les avocats, les olives, les graines de sésame, la volaille, etc. Elles sont facilement absorbées par l'organisme, contribuent à sa saturation en nutriments et n'entraînent pas de prise de poids. Manger des aliments enrichis en composants mono-insaturés vous permet d'abaisser le taux de cholestérol sanguin, ce qui a un effet positif sur le travail du système cardiovasculaire. Pour conserver ses propriétés bénéfiques, il faut éviter de le frire et limiter tout traitement thermique..

Le sucre a un effet oncologique élevé sur le corps du patient. Il est nécessaire de limiter considérablement l'offre de plats avec son contenu. Il est important d'abandonner complètement le sucre granulé, les confitures, la mélasse. Il est faux de penser que vous pouvez remplacer ces ingrédients par du miel ou des fruits secs. Les ingrédients naturels ne contiennent pas moins de sucre. Il est nécessaire de les utiliser avec prudence dans l'alimentation du patient..

Le régime alimentaire pour le cancer du sein consiste à limiter la consommation d'aliments riches en fer. Son utilisation pendant la chimiothérapie et après la chirurgie est inacceptable. Cet élément a un effet stimulant sur la croissance des tumeurs, et par conséquent, il peut être utilisé en quantités limitées nécessaires pour prévenir l'anémie..

Le fer en grandes quantités se trouve dans le foie, les épinards, le sarrasin, l'orge, etc..

Nutrition postopératoire

Après la chirurgie, il est nécessaire d'utiliser activement des aliments enrichis en protéines et en graisses végétales dans la préparation du régime. Pendant cette période, le respect d'un régime pauvre en sel avec l'ajout de plats enrichis en fibres est important: amandes, pois verts, haricots, raisins secs, carottes, brocoli, etc..

Une consommation modérée de soja contribue à réduire le risque de cancer du sein. Mais dans ce cas, il est nécessaire d'exclure la prise de tout médicament contenant cet élément..

Pour nourrir le corps avec des micro-éléments utiles, le menu du patient comprend des grains de blé germés et des plats à base de farine de grains entiers. Ils améliorent le fonctionnement du tube digestif, préviennent le risque de récidive du cancer..

En période postopératoire, il est nécessaire d'inclure dans l'alimentation du patient des aliments saturés d'acides gras oméga-3. Manger du poisson de la mer du Nord aide à prévenir les problèmes cardiaques.

Pour maintenir le corps en période postopératoire, vous devez manger des légumes enrichis en caroténoïdes - des pigments orange naturels. Carottes, citrouilles, tomates, poivrons - tous ces produits doivent être présents dans le menu du patient.

Régime pendant la chimiothérapie

L'exposition à des produits chimiques affecte négativement le fonctionnement des organes du tractus gastro-intestinal. Une thérapie anticancéreuse efficace nécessite le fonctionnement rythmique le plus efficace de tous les systèmes corporels.

Pour normaliser le système digestif pendant la chimiothérapie, un régime standard est utilisé, composé des composants suivants:

  • produits protéiques;
  • légumes et fruits;
  • produits laitiers;
  • épicerie et céréales.

Pendant la chimiothérapie, il est démontré que les patients consomment des aliments protéinés deux fois par jour. Les sources de ce composant sont les produits suivants: noix, légumineuses, divers types de viande, poisson. En plus des protéines, ils saturent le corps en vitamine B.

Une alimentation saine contre le cancer nécessite l'inclusion de fruits et de légumes dans l'alimentation. Quelle que soit la façon dont les aliments sont traités (bouillis, cuits à la vapeur ou crus), il est recommandé de les utiliser au moins 4 fois par jour.

Pendant la période de chimiothérapie, la prise des légumes et fruits suivants est indiquée: chou, tous types de légumes verts, betteraves, mais en quantité limitée afin de ne pas provoquer une augmentation de la pression artérielle, poivron, etc..

Le patient doit prendre de grandes quantités de produits laitiers: à la fois du lait simple et des produits à base de celui-ci - kéfir, lait fermenté cuit au four, fromage cottage, fromage, beurre, etc. Ce sont les sources les plus riches en calcium et en protéines - éléments de construction nécessaires pour restaurer la santé détruite cellules.

La source d'énergie et de force est le pain et les céréales - des glucides complexes qui empêchent la prise de poids. Il est nécessaire d'inclure dans l'alimentation du patient diverses céréales (à l'exception des céréales), des nouilles naturelles, des biscuits diététiques jusqu'à 4 fois par jour.

La chimiothérapie déshydrate le corps, ce qui peut causer des dommages aux reins en raison des effets nocifs des médicaments qui n'ont pas été retirés du corps à temps. Pendant cette période, vous devez consommer au moins 1,5 litre de liquide.

Pour éviter la déshydratation, le patient doit boire de grandes quantités d'eau propre, de jus naturels sans sucre, de tisane ou de tisane.

Le respect du régime alimentaire du cancer du sein vise à augmenter les défenses d'un corps affaibli. L'utilisation de certains aliments ne peut pas influer positivement sur l'évolution de la maladie, mais joue un rôle important pour assurer le bien-être normal du patient pendant une période difficile.

Vidéo

Vous trouverez quelques recommandations supplémentaires sur la préparation d'un régime "anti-cancer" dans notre vidéo.

Quel régime doit être suivi pour le cancer du sein

Le rôle d'une bonne nutrition dans le cancer du sein ne peut être surestimé. En adhérant aux directives diététiques recommandées par les médecins, vous pouvez aider le corps à faire face à une maladie grave, à restaurer son fonctionnement normal et à éviter les rechutes..

Contenu

Un régime bien conçu poursuit plusieurs objectifs à la fois. Tout d'abord, il s'agit d'une amélioration de l'état général du corps, épuisé par une tumeur, une chimiothérapie et une radiothérapie. En conséquence, l'activité physique et les performances sont restaurées..

Grâce à un menu équilibré, le système immunitaire est activé, ce qui inhibe la croissance des «mauvaises» cellules. Le risque de réapparition de la maladie est réduit. Ceci est également facilité par l'absence de carcinogènes dans l'alimentation..

Pendant la maladie, les femmes prennent souvent du poids, les processus métaboliques et les niveaux hormonaux sont perturbés. Le respect d'un régime permet de ramener tous les indicateurs à la normale, ce qui contribue à une récupération plus rapide.

Les produits chimiques et la radiothérapie utilisés pour traiter le cancer sont très stressants pour le corps. Les bons aliments favorisent non seulement l'élimination rapide des poisons et des radionucléides, mais aident également à prévenir les conséquences de leur utilisation, en maintenant les autres organes en bonne santé..

Principes de régime

Pour que le corps absorbe autant que possible les nutriments, vous devez manger de manière fractionnée: souvent, mais petit à petit. L'intervalle optimal entre les repas est de 3 heures. Les portions doivent être petites, pas plus de 200 à 250 grammes.

Le régime doit être dominé par les fruits, les céréales et les légumes. Leur part doit être d'au moins 60%. Les glucides simples, en particulier le sucre, doivent être complètement éliminés et la proportion de graisses et de protéines doit être réduite à 30-40%.

Certains oncologues de premier plan pensent que le sucre stimule la croissance des cellules cancéreuses.

Sur ce sujet

Ponction mammaire

  • Natalia Gennadievna Butsyk
  • 29 novembre 2019.

Les fruits et les légumes sont mieux consommés frais, car le traitement thermique les prive de la plupart de leurs fibres alimentaires, minéraux et vitamines. La préférence devrait être donnée aux fruits aux couleurs jaune vif, rouge ou orange, car ils sont riches en antioxydants.

Toute graisse végétale est plus saine que les animaux. L'huile d'olive, de lin et de pépins de raisin est particulièrement précieuse.

Une attention suffisante doit être accordée à l'apport hydrique. Vous devez boire au moins 1,5 litre d'eau propre par jour, vous pouvez également utiliser du thé vert et de l'eau minérale plate (le médecin vous expliquera laquelle vous pouvez boire).

Il est recommandé de consommer quotidiennement des aliments contenant du calcium et de la vitamine D pour maintenir une densité osseuse saine.

La suralimentation, la nourriture lourde et l'alcool sont de mauvaises habitudes qui contribuent à la croissance de la tumeur et augmentent le stress sur le foie.

La nutrition doit être complète pendant la chimiothérapie. La malnutrition épuise un corps déjà stressé.

Produits populaires

La liste des produits acceptables est suffisamment large. Tous ces noms aident à maintenir le corps en bonne forme, à lutter contre le surpoids et la croissance des cellules cancéreuses.

Faible en gras, facilement digestible. Le veau, le bœuf, le poulet, le lapin et la dinde sont autorisés. La viande doit être consommée tous les jours, car elle seule contient tous les acides aminés essentiels nécessaires à une personne.

La préférence est donnée aux matières grasses marines, faibles à modérées. C'est elle qui contient les acides gras et l'iode nécessaires. Les plus utiles sont les variétés rouges, telles que le saumon rose, le saumon, le saumon kéta, le saumon et la truite..

Céréales et grains entiers

Vous pouvez en manger, il n'y a aucune restriction ici. Il est recommandé d'alterner différents types de céréales, sans se limiter à une ou deux.

Légumineuses

Les haricots (haricots communs et verts), les lentilles et les pois sont utilisés en toute sécurité. Avant d'introduire le soja dans l'alimentation, vous devez consulter votre médecin, car il est contre-indiqué dans certains types de cancer.

Fruit de mer

Calamars, crevettes, crabes, moules contiennent beaucoup de protéines, ce qui est si nécessaire à la formation de cellules immunitaires. Et les algues font généralement partie des produits les plus efficaces contre le cancer..

Baies et fruits

Tous les types sont autorisés à l'état frais, congelé et séché. Vous pouvez également utiliser des jus de fruits frais, des jus de fruits frais.

Des légumes

Selon des recherches scientifiques, de nombreux types de légumes aident à se débarrasser des cellules cancéreuses et à empêcher leur croissance. Le chou (choux de Bruxelles, chou, brocoli), les betteraves, la citrouille, les carottes, les aubergines et les patates douces (ignames) sont particulièrement précieux..

Les tomates et les poivrons sont riches en antioxydants, ils devraient donc également être inclus dans le menu. Les légumes tels que les concombres, les courgettes, le céleri et la courge nettoient parfaitement le corps, éliminant toutes les toxines.

Des noisettes

Les plus utiles sont les noix, elles contiennent les acides gras nécessaires au fonctionnement normal de l'organisme. D'autres types peuvent être utilisés, à l'exception des arachides.

De nombreuses noix, baies et fruits contiennent des allergènes actifs, ils sont donc éliminés pendant la chimiothérapie. Il est impératif de discuter du régime avec votre médecin..

Produits laitiers

L'utilisation faible en gras et faible en gras est recommandée, ils sont riches en calcium, en protéines et en fibres. Il n'est pas conseillé d'acheter des produits laitiers fermentés contenant des lacto- et bifidobactéries actives, car les probiotiques sont préjudiciables à un système immunitaire affaibli.

Uniquement grossièrement moulu à partir de farines foncées (seigle, son et flocons d'avoine).

Oignons et poireaux

Ils doivent être dans l'alimentation, car ils contiennent de nombreux éléments vitaux..

Breuvages

Tisanes vertes et fines herbes, gelée, eau minérale plate, compotes, décoction d'églantier. Le matin, vous pouvez prendre une tasse de café moulu naturel. Les oncologues n'ont pas de consensus à son sujet. Certains jugent la boisson nocive, d'autres prouvent son efficacité dans la lutte contre le cancer.

Par étapes

Le cancer du sein de stade 1 nécessite une purification du sang. Les carottes, les pommes et les betteraves peuvent aider. De plus, il est recommandé de manger plus souvent des avocats, des flocons d'avoine et du sarrasin, de l'huile d'olive et des herbes. Ces aliments abaissent le taux de cholestérol.

À l'étape 2, le menu doit inclure autant de légumes et de fruits que possible ayant un effet anticancéreux. Ce sont les aubergines, les tomates, la citrouille et ses graines, les poivrons, les agrumes, les kiwis, les raisins.

Le chou (n'importe quel), le poisson moyennement gras, l'ail, les légumes jaunes et verts brillants aideront à bloquer la propagation des métastases à 3 étapes.

Sur ce sujet

Ovariectomie pour le cancer du sein

  • Natalia Gennadievna Butsyk
  • 29 novembre 2019.

Au stade 4, le régime alimentaire peut être élargi en mangeant non seulement des aliments sains. À ce stade, le corps est gravement épuisé par la maladie, il vaut donc la peine d'écouter ses exigences.

Après un traitement chirurgical du cancer, vous devez passer au mode le plus doux afin de ne pas surcharger le tube digestif. Pour la première fois, il est recommandé de supprimer les noix et les légumineuses du menu.

Après avoir terminé le traitement, vous ne devez pas changer les principes d'une bonne nutrition, revenant à la consommation chaotique de nourriture.

Aliments interdits

Un régime alimentaire contre le cancer du sein exclut de la consommation un certain nombre d'aliments, car ils peuvent causer des dommages irréparables à l'organisme. Ceux-ci inclus:

  • bouillons de viande saturés;
  • graisses réfractaires, beurre, margarine, pâte à tartiner;
  • viandes grasses (agneau, porc);
  • toutes les marinades, viandes fumées, aliments frits et en conserve;
  • légumes marinés et salés;
  • plats épicés et contenant du vinaigre;
  • épices autres que le curcuma;
  • champignons sous toutes formes;
  • produits riches en farine, bonbons;
  • tout alcool;
  • fromages épicés, fondus et salés;
  • sauces piquantes grasses, mayonnaise;
  • Thé noir;
  • jus d'emballages, boissons gazeuses sucrées;
  • produits laitiers à haute teneur en matières grasses et marqués «bio».

Le régime doit être composé avec soin et réflexion. Il est nécessaire de prendre en compte la teneur en calories des plats et leurs bénéfices éventuels pour le corps. Par exemple, vous ne pouvez pas manger de glace. Bien qu'il appartienne aux produits laitiers, il a une teneur élevée en matières grasses, contient du sucre et des conservateurs, ainsi que toutes sortes d'additifs et d'arômes nocifs.

Exemple de menu pendant 3 jours

  • Petit déjeuner. Bouillie de sarrasin sur l'eau, café.
  • Le déjeuner. Yaourt maigre et banane.
  • Le déjeuner. Soupe de poulet et légumes, salade de betteraves à l'ail, thé vert.
  • Goûter de l'après-midi. Sandwich au pain Borodino avec fromage, compote de fruits secs.
  • Dîner. Casserole de courgettes et carottes.
  • Avant l'heure de se coucher. Un verre de kéfir.

L'importance d'une bonne nutrition pour le cancer du sein

Le cancer du sein est actuellement considéré comme un cancer courant. De nombreuses femmes sont confrontées à ce problème et il arrive souvent que la maladie progresse sans aucun symptôme. Lorsque le diagnostic est découvert - la maladie est déjà à 3-4 stades et la lutte contre le cancer devient plus difficile, une opération est nécessaire.

Les scientifiques pensent que l'apparition du cancer dépend à 80% d'une mauvaise alimentation. Une nutrition utile pour le cancer du sein, ainsi qu'après l'ablation de la tumeur, peut considérablement soulager l'état de la patiente et accélérer le processus de guérison. Lors de la prescription d'un régime, les médecins recommandent de n'utiliser que des produits de haute qualité contenant beaucoup de vitamines et d'oligo-éléments, et se concentrent sur les produits qui ne doivent pas être abusés catégoriquement..

Choix d'aliments sains

Le corps du patient doit recevoir les nutriments nécessaires - protéines, graisses, glucides:

  • protéines - 10-20% du régime;
  • graisse - pas plus de 20%;
  • glucides complexes - 60 à 80% des calories.

Le reste des calories que le corps humain reçoit de diverses céréales, légumes et fruits (produits végétaux). Pour que les propriétés bénéfiques soient bien acceptées par l'organisme, il est nécessaire de manger au moins 6 fois par jour dans de petites proportions. La cuisson à la vapeur des aliments est recommandée en même temps, des substances utiles et un grand nombre de vitamines sont préservées. Les légumes et les fruits contiennent non seulement de nombreux oligo-éléments et vitamines, mais également des composants qui luttent contre les cellules cancéreuses, par exemple le sélénium. Il est strictement interdit de manger des aliments frits contenant beaucoup de graisses et de toxines..

Le régime alimentaire pour le cancer du sein, afin d'aider le corps à vaincre complètement la maladie, est conçu exclusivement pour être utilisé dans cette maladie. En aucun cas, vous ne devez utiliser un régime pour perdre du poids et jeûner, car la plupart des patients atteints d'oncologie perdent souvent du poids de toute façon. Ce problème ne dépend pas seulement de la nourriture, le corps réagit de cette manière aux effets d'un néoplasme malin.

Il vaut la peine de dire qu'il n'y a pas d'aliments spéciaux contre le cancer, dans la plupart des légumes, fruits, fruits de mer, etc. auxquels nous sommes habitués. il n'y a que des éléments qui protègent le corps et contribuent à un meilleur bien-être du patient pendant la maladie.

Produits qui doivent être inclus dans le menu en cas de maladie:

  • légumes (betteraves, brocoli, chou-fleur et chou blanc, poivrons, carottes, céleri);
  • fruits et céréales;
  • jus naturels (contiennent des antioxydants);
  • plats de fruits de mer et de poisson (ils contiennent des acides gras oméga-3);
  • son (réduire le degré d'oestrogène, réduisant ainsi le développement de la tumeur);
  • produits laitiers faibles en gras;
  • légumes verts (persil, aneth, salade);
  • algue;
  • baies (rouges et noires);
  • melons (citrouille, pastèque);
  • céréales et grains de blé germés;
  • huiles végétales (citrouille, olive, lin);
  • plats de viande maigre;
  • fromages faibles en gras;
  • thé vert (ralentit le développement des tissus malins);
  • des noisettes.

Les légumes (chou, brocoli, courgettes, etc.) sont principalement inclus dans le menu en cas de maladie.

Ils aident à lutter contre les néoplasmes émergents, car ils contiennent un puissant antioxydant (vitamine C), et inactivent également les excès d'œstrogènes. Il est recommandé de consommer les légumes crus ou après avoir été cuits à la vapeur. Il existe de nombreuses recettes pour ces plats de légumes qui peuvent aider à diversifier votre alimentation contre le cancer du sein et inclure différents types de légumes dans votre alimentation..

Caractéristiques de la nutrition dans la période postopératoire

Le processus de récupération après une intervention chirurgicale pour un cancer du sein prend beaucoup de temps, il dépend principalement du niveau de dommages à la zone des organes internes. Un régime spécial pour le cancer du sein joue un rôle important, car souvent la nourriture après les opérations du cancer, ainsi que les procédures de chimiothérapie et de radiothérapie, provoquent des épisodes de nausée et la patiente refuse tout simplement de manger.

Cependant, ce sont les produits qui doivent reconstituer l'organisme en nutriments nécessaires à la récupération (sélénium, fer, vitamine C, etc.), et également prévenir l'apparition d'hypovitaminose. Il est souhaitable que le menu du patient soit équilibré, y compris les aliments protéinés, les légumes et les fruits et les produits laitiers fermentés. Le jeûne n'est en aucun cas autorisé.

Surtout, après la chimiothérapie, le système circulatoire est affecté et le nombre de leucocytes dans le sang diminue. Il peut contribuer à des maladies fongiques, bactériennes et infectieuses. Par conséquent, il est nécessaire d'augmenter les leucocytes en mangeant des plats à base de légumes cuits à la vapeur, de poisson, de bouillons de poulet (des bouillons de bœuf peuvent être utilisés), en particulier, des betteraves, des moules et des carottes doivent être ajoutées au régime..

Bien entendu, il est possible d'élever le taux de leucocytes dans le sang de manière médicamenteuse, en prenant divers médicaments (Leucogen, Granocyte, Imunofan, etc.). Cependant, il est beaucoup plus efficace d'utiliser des médicaments et un régime alimentaire en même temps..

Après une intervention chirurgicale pour éliminer la tumeur, il est recommandé non seulement un régime alimentaire approprié, mais également une boisson abondante, qui éliminera les toxines, les résidus de médicaments et les produits métaboliques du corps du patient..

Ainsi, le thé vert est assez efficace dans la lutte contre le cancer. Le thé contient des polyphénols (antioxydants) qui inhibent la prolifération des cellules cancéreuses. Par conséquent, le thé vert doit être inclus dans le menu du jour..

Un régime alimentaire bien choisi pour le cancer du sein peut augmenter la résistance de l'organisme et contribuer à la lutte contre les néoplasmes.

Les aliments à ne pas manger

La nutrition pour le cancer du sein avant et après la chirurgie implique l'exclusion complète de ces aliments:

  • café;
  • Coca-Cola (et autres boissons gazeuses sucrées)
  • thé fort;
  • gâteaux et bonbons divers;
  • de l'alcool;
  • saindoux, viande grasse;
  • margarine et lait gras;
  • légumes marinés;
  • plats épicés et fumés;
  • conservation, qui contient du vinaigre;
  • fromage fondu;
  • champignons;
  • plats salés.

Le sucre et les aliments sucrés peuvent favoriser la récidive du cancer.

Si vous consommez des glucides simples, en particulier du sucre, en grande quantité, une personne récupère, prend du poids, ce qui crée des conditions favorables au développement d'un cancer.

L'alcool est strictement interdit pour le cancer du sein, même si vous en utilisez plusieurs fois par semaine et en petites quantités, vous pouvez provoquer le développement d'un néoplasme.

Les médecins sont catégoriquement opposés au retour du patient à ses mauvaises habitudes après l'opération, cela vaut non seulement pour l'alcool, mais aussi pour l'abus d'aliments sucrés ou gras. Ceci est nécessaire pour éviter que le patient ne revienne à la table d'opération..

Jeûner pour le cancer

Il y a des cas où la science médicale est impuissante et une personne est obligée d'être seule avec sa maladie (il s'agit généralement d'un stade avancé du cancer). Et pour récupérer, le patient recourt à des méthodes non traditionnelles, en particulier au jeûne. Cette méthode, comme toute autre, a ses avantages et ses inconvénients, les partisans qui approuvent le jeûne thérapeutique et les opposants.

Le jeûne pour le cancer réduit la probabilité de propagation des métastases, ce qui donne une chance de survivre. Il existe une théorie selon laquelle le jeûne renforce les tissus entourant la tumeur. Le corps, ne recevant pas de nutriments, commence à détruire le néoplasme et se guérit ainsi.

Le jeûne thérapeutique est également utilisé en médecine traditionnelle, exerçant souvent un fort effet positif sur le corps, bien qu'il ait un certain nombre d'effets secondaires. Cependant, le jeûne, utilisé contre le cancer, n'est pas bien accueilli par la médecine officielle, au contraire, une alimentation complète et régulière pour le cancer du sein est postulée comme obligatoire.

On pense que toute forme de jeûne réduit considérablement l'apport de nutriments dans le corps et réduit donc la probabilité de récupération..

Pour résumer, il faut dire qu'en cas de maladies oncologiques et, surtout, après chirurgie, la nutrition doit être surveillée par le patient sans faute. En suivant un régime pour le cancer du sein, il est possible d'améliorer la condition physique et la santé psychologique, ainsi que d'augmenter l'immunité..

Principes nutritionnels pour le cancer du sein, aliments sains

Un néoplasme oncologique affecte directement les glandes mammaires et en même temps le ganglion lymphatique voisin. La cause de la tumeur peut également résider dans une mauvaise nutrition. Vous pouvez suspendre la propagation active de la maladie en consultant le menu. Un régime conçu par des professionnels contribuera à améliorer la santé globale d'une femme atteinte d'un cancer du sein. L'alimentation doit certainement contenir des produits sains pour le corps, des fruits et légumes frais. Il est très important d'avoir une idée de ce qu'il est exactement interdit de manger en présence d'une maladie aussi grave que le cancer du sein. Sinon, il existe un risque élevé de compliquer l'évolution de la tumeur et d'accélérer sa propagation..

Règles d'organisation d'un régime pour le cancer

Le cancer du sein est un néoplasme hormono-dépendant dans la glande elle-même de nature maligne, et le ganglion lymphatique peut être affecté. Au départ, la tumeur est petite, puis elle se développe progressivement. Le cancer nécessite une révision du régime alimentaire. Les traitements des tumeurs tels que la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie ont un effet profond sur tout le corps. Pour éviter cela, vous devez suivre certaines règles lors de l'organisation des repas. Il faut manger toutes les deux à trois heures en petites portions. En aucun cas, vous ne devez trop manger. Le régime alimentaire quotidien doit être basé sur les recommandations du médecin.

Il est important d'arrêter de manger des aliments riches en calories en présence d'une tumeur. Les aliments doivent être nutritifs, mais pas gras. Pour éliminer les toxines et autres substances nocives du corps, vous devez boire beaucoup de liquides. Vous devez boire au moins deux litres d'eau minérale ordinaire ou non gazeuse par jour.

Pendant le traitement de la tumeur, le patient devra surveiller son propre poids, mais il n'est pas nécessaire de souffrir de malnutrition. Sinon, le corps s'affaiblira, la sensation de fatigue augmentera. Les produits ne doivent être que ceux qui ne nuisent pas au corps du patient. Une alimentation modérée favorise:

  • prévention des processus récurrents
  • augmenter les opportunités réelles pour un résultat favorable
  • soulagement de l'état général
  • diminution des manifestations actives des symptômes de la maladie

Il est très important de bien manger, de suivre un régime et d'éliminer les aliments nocifs de l'alimentation. Si vous incluez des vitamines et des oligo-éléments bénéfiques importants dans votre alimentation, vous pouvez soulager l'état du patient et empêcher la propagation active de la tumeur. Assurez-vous de manger des aliments végétaux, des viandes diététiques et des fruits de mer tous les jours. Un régime alimentaire cru est également bénéfique. La nutrition en présence d'une tumeur maligne dans la glande mammaire mérite une attention particulière, il ne faut pas négliger les règles de son organisation, sélectionner soigneusement les produits.

Quels aliments ne peuvent pas être mangés

Une tumeur maligne de la glande mammaire peut se développer activement si les normes nutritionnelles sont violées. Certains aliments devront être complètement éliminés. Si le médecin a diagnostiqué un cancer du sein, vous devrez supprimer du menu:

  • les aliments gras
  • réduisez également la consommation d'huiles et de graisses, ne mangez pas de bouillons riches, car les graisses s'accumulent dans le corps et compliquent l'évolution de la maladie
  • viandes fumées, conservation, aliments frits
  • produits contenant des colorants et des arômes
  • nourriture épicée et épicée
  • lait riche en matières grasses
  • nourriture en conserve, à la fois maison et industrielle
  • plats contenant du vinaigre
  • pain au beurre frais et petits pains cuits au four avec de la farine blanche
  • champignons, bouillis et frits
  • bonbons au chocolat
  • café
  • vin et autres boissons alcoolisées

Les oncologues interdisent catégoriquement de manger des produits semi-finis et de boire de l'alcool avec une tumeur cancéreuse dans la glande mammaire. Le produit contre-indiqué doit être exclu, vous devez éviter de visiter les fast-foods. Vous devez réduire au minimum la consommation d'aliments sucrés et féculents. Il n'est pas recommandé de boire des boissons emballées, les jus de fruits frais seront plus utiles.

Les experts recommandent fortement d'abandonner les mauvaises habitudes: fumer, en aucun cas vous ne devez boire d'alcool. Les patients doivent savoir quels aliments peuvent avoir un effet négatif, provoquer des complications et les supprimer du menu ou réduire leur consommation. L'expérience de ceux qui ont fait face au cancer du sein fournira un aperçu du bon plan de nutrition. Il est très important pour chaque patiente de suivre un régime pour le cancer du sein, cela aide à prévenir les complications, de plus, c'est une excellente prévention.

Régime pendant le traitement

Des procédures complexes et l'utilisation de médicaments puissants dans le traitement des tumeurs du cancer du sein provoquent une gêne et une gêne chez la patiente. Le résultat de la radiothérapie est une détérioration de l'appétit, les plats ordinaires ont un goût différent et des nausées apparaissent. La recette du traitement est simple: c'est une bonne nutrition, en cas de cancer du sein, cela donnera une occasion supplémentaire de faire face à la maladie.

Après la chimiothérapie, les produits destinés au patient sont sélectionnés de manière à réduire la charge sur les reins et le foie. C'est sur ces organes internes que s'exerce la charge maximale, car leur fonction est d'éliminer les substances cancérigènes du corps. Le régime quotidien approximatif doit comprendre:

  • graisse animale - 60 grammes
  • graisse végétale - 30 grammes
  • protéines - 80 grammes

De la viande, le veau ou le bœuf seront les plus sûrs. Beaucoup de protéines sont présentes dans le soja; en plus, il élimine bien les radionucléides de l'organisme. Le soja a la capacité d'arrêter la propagation active des cellules cancéreuses. Les protéines sont présentes dans:

Il vaut mieux ne pas utiliser de sucre, mais plutôt manger du miel s'il n'y a pas de réaction allergique. L'amidon et les fibres doivent être présents dans l'alimentation à raison de 350 grammes par jour. La bouillie à base de sarrasin et d'avoine est utile. Vous pouvez manger de la bouillie de semoule, mais pas très souvent. Il est préférable de remplacer le pain blanc par des produits de boulangerie avec du son. Mangez au moins une tomate par jour.

Les légumes et les fruits de couleur rouge et jaune comprennent des bioflavonoïdes, leur fonction est de restaurer la membrane cellulaire. Ceci est très important si le cancer est présent dans le corps. Par conséquent, l'utilisation de tels produits est nécessaire pour se remettre de la chimiothérapie. L'huile de poisson contribue à la restauration de la membrane cellulaire.

Un régime en présence d'une tumeur cancéreuse dans la glande mammaire aidera le corps du patient à récupérer après des soins intensifs. Le médecin traitant donnera des recommandations appropriées pour l'organisation des repas. Si une opération a été effectuée et que le cancer du sein a été retiré, un nutritionniste vous dira quels aliments sont nocifs et provoqueront des complications, et lesquels sont utiles en présence d'une tumeur cancéreuse dans les glandes mammaires..

Produits utiles pour le cancer du sein

En présence d'une tumeur oncologique dans la glande mammaire, une purification du sang est nécessaire. Certains produits alimentaires sont d'une grande aide à cet égard. À cet égard, il est utile de manger des betteraves et des carottes, d'en faire des boissons et d'ajouter du jus de pomme pressé.

Pour réduire le cholestérol sanguin, vous pouvez entrer dans le menu:

  • Avocat
  • des haricots
  • verdure
  • produits d'origine marine
  • huiles d'olive et de lin

Les patientes atteintes du deuxième stade du cancer du sein doivent certainement manger des légumes: tomates, citrouilles, poivrons, aubergines; fruits: pamplemousse, oranges, kiwi. Il est très bénéfique pour les patients cancéreux de boire du thé vert..

Liste des aliments pour lutter contre le cancer du sein:

  • toutes les variétés de chou, en outre, ils contiennent de la vitamine C, qui renforce le système immunitaire
  • poisson gras
  • boissons lactées fermentées faibles en gras
  • algues brunes
  • les amandes tuent les cellules cancéreuses
  • l'ail et les oignons nettoient le corps des éléments cancérigènes
  • les légumes jaunes et verts ont un effet curatif

Les maladies infectieuses aggravent le développement de tumeurs cancéreuses, les patients doivent donc renforcer leur immunité.

La vitamine C vous aide à rester en bonne santé. Cet élément est contenu dans:

Les agrumes doivent être consommés avec une extrême prudence, car des ulcères et des plaies peuvent se former dans la bouche pendant le traitement et l'acide contenu dans les citrons et les oranges les irritera. Il est très important de boire des jus naturels et fraîchement préparés à partir de carottes, tomates, oranges, citrouilles, pommes. Assurez-vous de boire du jus de pamplemousse régulièrement.

L'ostéoporose est souvent associée au cancer du sein. Le développement de la tumeur est facilité par la procédure de chimiothérapie. Afin de protéger et de renforcer le corps, vous devez prendre de la vitamine D. Elle est présente dans les aliments suivants: œufs, fromage, poisson et huile de poisson.

Il est très important de suivre un régime alimentaire, d'organiser une bonne nutrition en cas de cancer du sein, c'est une condition importante pour la guérison, cela facilite l'état de la patiente, et arrête la progression des métastases. Entre autres choses, le régime aide à se remettre des procédures thérapeutiques. Une alimentation bien organisée régule les hormones et normalise la biosynthèse des enzymes, empêchant ainsi la croissance des cellules cancéreuses. Il est important d'abandonner les mauvaises habitudes, de ne pas fumer et de ne pas boire d'alcool. Si toutes les normes sont respectées, la condition s'améliorera considérablement, l'efficacité du traitement augmentera.