Principal
La prévention

11 révélations de la vie d'une personne la veille de sa mort d'un cancer

Holly Butcher, une résidente australienne de 27 ans, est décédée le 4 janvier 2018. La jeune fille a brûlé littéralement en un an du sarcome d'Ewing, une forme assez rare de cancer qui affecte dans la plupart des cas les jeunes.

La veille de sa mort, la jeune fille a publié une lettre d'adieu sur Facebook, dans laquelle elle a partagé ses pensées avec les gens, a parlé de ce qui est vraiment important dans la vie et de ce qui lui fait le plus mal de dire au revoir..

Vérité de la vie

Son message est devenu viral, résonnant auprès de milliers de personnes à travers le monde. Nous partageons avec vous la sagesse de cette jeune fille. Par souci d'exhaustivité de la perception, nous racontons à la première personne.

Il est assez étrange de comprendre et d'accepter le fait à 26 ans que vous êtes mortel. À 26 ans. La mort est une de ces choses auxquelles nous ne voulons pas penser. Les jours passent, et nous pensons qu'il en sera toujours ainsi. Mais un jour, il se passe quelque chose pour lequel vous n'êtes pas du tout prêt. Absolument pas prêt.

À propos de la vieillesse souhaitée

J'ai toujours su qu'un jour je vieillirais définitivement. Qu'un jour des centimètres supplémentaires apparaîtront sur ma taille, ma peau sera molle et mes cheveux seront gris. Tous ces changements se produiront en raison de ma préoccupation pour mon mari bien-aimé et nos enfants. J'ai imaginé comment naissent mes bébés, comment je leur chante des berceuses, je ne dors pas assez, je me fatigue. Maintenant je me rends compte que je le voulais tellement et que je le veux encore que seule la simple pensée d'une famille que je n'aurai jamais me fait autant de mal..

C'est la vie. Elle est précieuse, fragile et imprévisible. Chaque jour vécu n'est pas un don, mais un cadeau précieux.

Maintenant, je n'ai que 27 ans et je ne veux pas du tout mourir, car j'aime tellement la vie. Je suis incroyablement heureux et prêt à remercier sans fin mes proches pour ce bonheur. Mais, malheureusement, maintenant rien ne dépend de moi.

Révélations sur la vie

Est-ce effrayant de mourir

J'ai décidé d'écrire ce message pas du tout parce que j'ai peur. Tant que nous vivons, nous ne comprenons pas ce qu'est la mort et à quelle vitesse elle approche. J'aime ça. Sauf pour les situations où une personne, pour une raison quelconque, veut en parler, mais prétend qu'il n'y a pas de mort, que cela n'arrivera pas à chacun de nous.

C'est une sorte de tabou dans la société, un sujet qui n'est pas discuté. C'est aussi dur pour moi, très dur et incompréhensible.

Des problèmes qui ne veulent vraiment rien dire

J'aimerais vraiment que les gens arrêtent de s'inquiéter autant des problèmes. Dans le contexte du départ pour un autre monde, tout problème, situation stressante semble extrêmement insignifiant. Faites-moi confiance. Chacun de nous, moi très bientôt et vous, probablement dans quelques décennies, n'aura qu'un seul sort. Nous quitterons tous la face de la terre.

Au cours des derniers mois, j'ai eu beaucoup de temps pour y réfléchir. Dans la plupart des cas, de telles pensées me venaient la nuit, donc je pouvais bien les analyser dans un silence complet. Et c'est ce à quoi je suis venu.

Chaque fois que vous êtes sur le point de devenir nerveux à propos des conneries, de vous plaindre de votre vie sans valeur, pensez aux personnes qui ont de vrais problèmes. Des problèmes qui ne peuvent être surmontés. Des problèmes qui ne peuvent être évités. Des problèmes qui barrent absolument tout. Souviens-toi de moi. Et dites merci la vie que vos problèmes sont absurdes. Tout problème, sauf la mort, peut être résolu. N'oublie pas ça.

Bien sûr, les difficultés de la vie sont parfois terriblement ennuyeuses. Au moins, essayez de ne pas déverser votre négativité sur l'autre personne. C'est un grand bonheur que vous soyez en vie. Vous pouvez sortir et respirer de l'air frais à tout moment. Vos yeux peuvent voir à quel point les arbres sont verts et à quel point le ciel est bleu. Vous pouvez le faire, mais je ne pourrai pas le faire très bientôt. Vous êtes un gars très chanceux qui a vraiment de la chance.

Règles de vie

À propos de combien dans la vie nous ne valorisons pas

Peut-être qu'aujourd'hui vous n'avez pas suffisamment dormi parce que vos enfants vous réveillaient constamment ou étaient coincés dans la circulation. Ou peut-être que deux faux ongles se sont cassés à la fois. Ou le coiffeur a fait l'erreur et vous a coupé un peu plus court que vous ne le souhaitiez. Ou ton ventre est trop mou, il n'y a pas du tout de poitrine, et une peau d'orange recouvre tes hanches et tes fesses.

Dieu, arrête d'y penser! Je vous assure que vous l'oublierez complètement lorsque votre tour viendra. C'est complètement absurde si vous considérez la vie dans son ensemble..

Je regarde mon corps, je vois comment il fond sous mes yeux, mais je ne peux rien faire. Tout ce que je veux maintenant, c'est un autre Noël ou un autre anniversaire, mais pas des formes parfaites. Ou juste un jour avec un être cher et notre chien.

J'ai souvent entendu quelqu'un se plaindre d'exercices trop durs que l'entraîneur lui faisait dans le gymnase, ou d'un travail trop dur. Merci à Dieu de pouvoir les faire du tout. L'entraînement ou le travail semble incroyablement banal et ennuyeux tant que votre corps vous permet de le faire..

À propos d'un mode de vie sain qui n'est pas du tout ce que tout le monde pense

J'ai essayé très dur de mener le mode de vie le plus sain. Cela pourrait probablement être appelé ma passion. Mais ça n'a pas d'importance maintenant. Aimez votre corps au travail et appréciez votre santé, même si votre taille corporelle est loin d'être idéale. Appréciez votre corps, prenez-en soin - simplement parce qu'il est si merveilleux et ne vous laisse pas tomber. Chouchoutez-le avec des aliments sains et de la mobilité. Mais ne faites pas d'un mode de vie sain un culte.

Une bonne santé ne concerne pas seulement le corps physique. Il est également directement lié au bonheur émotionnel, spirituel et mental..

Ce n'est qu'alors que vous réaliserez à quel point il est vraiment sans importance d'avoir un corps aussi idéal, que les médias et les réseaux sociaux nous imposent sans cesse. Dites adieu à tout compte en ligne qui vous fait douter de votre propre beauté. Peu importe si ce compte appartient à quelqu'un d'autre ou à un ami. Ne faites aucun compromis lorsque vous vous battez pour votre bonheur.

Soyez reconnaissant envers le destin pour ces jours où rien ne fait mal. Soyez reconnaissant même lorsque vous ne vous sentez pas bien en raison d'un mal de dos, d'un rhume ou, par exemple, d'une jambe tordue. Bien sûr, c'est désagréable, mais rien ne menace votre vie et cela passera rapidement..

Les gens, arrêtez de vous plaindre et commencez à vous soutenir les uns les autres.!

La valeur de la vie

L'importance du soutien

Donnez, donnez, donnez, donnez. C'est la vérité la plus importante: vous serez beaucoup plus heureux si vous aidez. C'est dommage que je ne l'ai pas fait si souvent..

Dès le moment où j'ai appris ma maladie, j'ai rencontré un grand nombre de personnes très gentilles, sympathiques et généreuses. Ils m'ont dit beaucoup de mots gentils. J'ai reçu et continue de recevoir du soutien d'amis, de membres de ma famille et d'étrangers. C'est bien plus que ce que je peux leur donner en retour. Ça restera avec moi pour toujours, je leur serai reconnaissant jusqu'à la toute fin.

Sur la prédominance de l'amour sur les choses

Vous savez, une situation assez étrange: avoir de l'argent, mais commencer à le dépenser en fin de vie, à la veille de la mort. En ce moment, je ne veux même pas aller au magasin pour une nouvelle robe, même si j'aimais beaucoup faire du shopping. Les robes ont perdu leur sens pour moi. Au bord de la mort, vous comprenez clairement que dépenser de l'argent pour de nouvelles choses est un exercice absolument inutile..

Au lieu de maquillage, de nouveaux vêtements ou d'un autre bijou, offrez un cadeau à votre ami. Quelque chose qui lui apportera de la joie. Invitez des amis chez vous pour le déjeuner, cuisinez-leur vous-même quelque chose.

Achetez-leur une jolie plante d'intérieur, une belle bougie parfumée ou un cours de massage. Peu importe ce que vous achetez exactement. Il est seulement important que ce cadeau parle de votre amour..

Les valeurs de la vie

L'importance du temps

Comprenez que le temps des autres est précieux. Même si vous êtes en retard tout le temps, il est temps d'arrêter de le faire. Préparez-vous à partir à l'avance. Sachez que quelqu'un est prêt à vous donner une demi-heure ou une heure de sa vie. Ne faites pas attendre une personne en regardant un smartphone. Cette attitude vous fera gagner le respect..

À propos de l'inutilité des cadeaux

Cette année, les membres de ma famille ont décidé de ne pas décorer l'arbre pour Noël ni de s'offrir des cadeaux. Cela m'a énormément bouleversé et j'ai failli gâcher les vacances de tout le monde. Cependant, en fait, tout s'est très bien passé et inhabituel, car personne n'avait à sauter dans les magasins bondés. Les membres de ma famille passaient du temps à signer des cartes les uns pour les autres..

C'est probablement correct. Imaginez si ma famille m'offrait un cadeau, mais je ne pourrais pas l'utiliser et il resterait avec eux. Et les cartes postales signifient bien plus pour moi qu'un cadeau précipité. La morale de cette histoire est la suivante: pour qu'une fête ait un sens, elle n'a pas besoin d'être dépensée en cadeaux..

À propos de ce qui est important de dépenser de l'énergie et de l'argent

Si vous avez l'intention de dépenser de l'argent, ne le dépensez que pour des expériences. Ou du moins, n'abandonnez pas vos impressions, car tout l'argent a été dépensé pour des absurdités matérielles inutiles.

Profitez d'une journée pour aller à la plage, allez là où vous avez rêvé depuis longtemps. Enterrez vos doigts dans le sable, nagez dans l'eau de mer, sentez l'eau salée sur votre visage.

Sachez que vous faites partie de la nature. Plongez dans le moment présent, profitez-en, mais ne prenez pas une bonne photo avec l'appareil photo de votre smartphone. C'est très insensé de vivre sa vie à travers un objectif d'appareil photo, c'est insensé de perdre du temps à essayer de trouver la photo parfaite. Profitez simplement de l'ici et maintenant. Se. N'attrapez pas les cadres pour les montrer à quelqu'un plus tard.

Et maintenant, j'ai une question rhétorique. Le temps que vous consacrez chaque jour à la coiffure et au maquillage en vaut-il vraiment la peine? Cela je n'ai jamais compris, pas seulement maintenant.

Sortez du lit tôt, profitez du lever du soleil et du chant des oiseaux.

Écouter de la musique plus souvent, car c'est une vraie médecine, surtout ancienne.

Faites des câlins avec vos animaux de compagnie, mon chien me manquera incroyablement.

Parlez à des amis, mais pas au téléphone. Découvrez comment ils vont vraiment.

Si vous voulez voyager, si vous ne le souhaitez pas, ne le faites pas. Travailler pour vivre, mais tu n'as pas besoin de vivre pour travailler.

Faites exclusivement les choses qui vous rendent heureux et votre cœur bat plus vite..

Voulez-vous quelque chose de sucré? Mangez, ne vous en faites pas. Dites un «non» ferme aux choses que vous ne voulez pas.

Arrêtez de vous inquiéter de ce que quelqu'un d'autre pense de votre vie et de vous. Oui, un autre a ses propres idées sur comment et comment cela devrait être. Mais vous pouvez bien vivre une vie plutôt ordinaire, mais la plus heureuse. Et vous aurez absolument raison dans ce.

Dites des mots d'amour à vos proches aussi souvent que possible. Aimez-les de tout votre coeur.

Si vous ne vous sentez pas satisfait de quelque chose, faites de votre mieux pour le changer. Personne ne sait jamais combien de temps lui est alloué. C'est un péché de perdre un temps si précieux dans la souffrance. Oui, je suis d'accord, ils en parlent beaucoup et souvent, mais c'est effectivement le cas!

À propos de ce que chacun de nous peut faire pour rendre le monde un peu meilleur

En conclusion, je voudrais vous demander de faire une bonne action pour toute l'humanité: devenir donneur de sang. En faisant cela, vous sauverez non seulement la vie de quelqu'un, mais vous vous sentirez beaucoup mieux. Chaque fois que vous donnez du sang, vous pouvez sauver jusqu'à trois vies! C'est une énorme contribution à l'humanité, qui est à la disposition de chacun de nous..

Le don de sang m'a donné l'occasion de vivre une autre année (et j'ai eu d'innombrables transfusions). Pour cette année, je serai toujours reconnaissant, car je l'ai passé ici, sur Terre, avec ma famille, mes amis et un chien. Ce fut l'année la plus merveilleuse et la plus incroyable de ma vie. Remercier. À plus tard.

Cancer du poumon de stade 4 et symptômes avant la mort

Le cancer du poumon est un cancer qui touche le plus souvent les fumeurs. Souvent, aux premiers stades, le cancer se développe de manière asymptomatique et la personne ne soupçonne même pas qu'elle est déjà malade. Lorsque le malaise devient permanent, la personne se rend chez le médecin, mais il est trop tard. Peu de gens savent comment les personnes malades meurent d'un cancer du poumon. C'est une véritable tragédie non seulement pour le mourant lui-même, mais aussi pour sa famille et ses amis..

La maladie ne se développe pas en fonction du sexe, les hommes et les femmes peuvent tomber malades de la même manière.

  • Saignement
  • Complications après chimiothérapie
  • Asphyxie

Les principaux symptômes du stade terminal

Le cancer en phase terminale est le dernier (quatrième) stade irréparable de la maladie, lorsque les cellules tumorales se développent de manière incontrôlable et se propagent dans tout le corps. La mort par cancer du poumon à ce stade est inévitable.

En médecine moderne, il n'existe pas de traitement efficace pour les tumeurs pulmonaires malignes. Si, aux premiers stades, il y a encore une chance de guérison, alors aux stades 3 et 4, la maladie progresse si rapidement qu'il n'est plus possible de l'arrêter.

Les méthodes de traitement existantes ne sont capables de prolonger la vie du patient et de soulager la souffrance que pendant une courte période. Le cancer du poumon de grade 4 est caractérisé par certains symptômes qui apparaissent avant la mort:

  1. Somnolence et fatigue, même avec peu d'effort physique. Cela est dû à un ralentissement du métabolisme dans un contexte de déshydratation. Le patient dort souvent pendant longtemps. Ne le dérange pas.
  2. Diminution de l'appétit. Cela est dû au fait que le corps a de moins en moins besoin d'énergie. Il devient difficile pour lui de digérer les aliments lourds, tels que la viande, alors le patient refuse de les manger, exigeant une simple bouillie. Avant la mort, une personne est si faible qu'elle ne peut pas physiquement avaler de la nourriture. Dans ce cas, le patient doit souvent recevoir de l'eau à boire et des lèvres sèches hydratées. Vous ne pouvez pas forcer le gavage.
  3. La faiblesse. Découle d'un manque de force. Le patient mange peu et, par conséquent, reçoit peu d'énergie. Il est incapable de faire les choses de base - lever la tête, tourner de son côté. Les proches devraient être là et lui apporter du réconfort..
  4. Apathie. Livré avec l'extinction de la vitalité. Le patient cesse de s'intéresser aux événements qui l'entourent, se replie sur lui-même et s'isole - c'est naturel pour un mourant. Essaye juste d'être là, parle aux malades, tiens ta main.

Désorientation et hallucinations. Ils surviennent en raison d'une perturbation du fonctionnement des organes et du cerveau en particulier (manque d'oxygène). Le patient peut avoir des pertes de mémoire, la parole peut devenir incohérente et dénuée de sens.

Il faut être patient, s'adresser à lui calmement et doucement, à chaque fois en l'appelant par son nom.

  • Taches veineuses. Apparaissent dans le contexte d'une circulation sanguine altérée. Le sang remplit les vaisseaux de manière inégale. Des taches bordeaux ou bleuâtres contrastant avec une peau pâle commencent à apparaître sur les pieds. Ils apparaissent généralement dans les derniers jours ou heures de la mort..
  • Essoufflement et essoufflement. Ils accompagnent le mourant jusqu'au bout. Parfois, la respiration devient rauque et bruyante - le patient doit alors lever la tête et mettre un autre oreiller ou s'asseoir en position semi-assise. La respiration est difficile en raison d'une augmentation de la taille de la tumeur et de l'accumulation d'exsudat dans les poumons.
  • Violation de la miction. Cela semble dû à une mauvaise fonction rénale. Le patient boit peu, l'urine devient saturée d'une teinte brune ou rougeâtre. Une insuffisance rénale se produit, des toxines pénètrent dans la circulation sanguine, le patient tombe dans le coma, après quoi il meurt.
  • Gonflement des membres inférieurs. Cela se produit à la suite d'une insuffisance rénale. Au lieu d'être excrétés à l'extérieur, les fluides biologiques s'accumulent dans le corps, notamment dans les jambes. Cela parle d'une mort imminente.
  • Un changement brusque de la température corporelle. Les mains et les pieds deviennent froids. Cela est dû à une circulation sanguine altérée. Dans les derniers instants de la vie, le sang coule de la périphérie vers les organes vitaux. Les ongles deviennent bleuâtres. Le patient doit être recouvert d'une couverture chaude..
  • Douleur intense. Ils surviennent lorsque des organes sont endommagés par une tumeur (métastases). Ils sont si forts que seuls les stupéfiants aident..
  • Les symptômes sont différents pour chaque patient. Cela dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la gravité de la maladie (localisation des foyers). L'état d'une personne en phase terminale s'aggrave de jour en jour.

    Comment meurent les patients atteints d'un cancer en phase terminale?

    Il est impossible de déterminer la durée de vie d'une personne atteinte d'un cancer de stade 4. On ne peut spéculer que sur des signes spécifiques. Le processus de mort dans le cancer du poumon est similaire à celui de mourir d'autres maladies..

    La personne est déjà consciente qu'elle est en train de mourir et est prête à l'accepter. Dans les derniers jours de leur vie, les patients cancéreux sont principalement constamment immergés dans le sommeil, mais certains, au contraire, peuvent développer une psychose et durer longtemps..

    La mort se produit progressivement et par étapes:

    1. Predagonia. Des troubles graves du système nerveux central sont observés, l'activité émotionnelle et physique est déprimée, la pression artérielle baisse fortement, la peau pâlit. Le patient peut être dans cet état pendant une longue période si des soins particuliers sont fournis..
    2. Agonie. Elle se caractérise par un arrêt de la circulation sanguine et de la respiration dans le contexte d'un déséquilibre des fonctions vitales, lorsque les tissus sont inégalement saturés en oxygène. C'est à cause de cela que la mort survient. Cette étape dure environ 2-3 heures.
    3. Mort clinique. Une personne est considérée comme morte, car toutes les fonctions du corps s'arrêtent, à l'exception des processus métaboliques dans les cellules. Dans d'autres cas, le patient peut être réanimé pendant 5 à 7 minutes, mais avec un cancer de stade 4, ce stade est irréversible et la mort clinique se transforme toujours en biologique..
    4. Mort biologique. La dernière étape, caractérisée par l'achèvement complet de l'activité vitale de tout l'organisme (tissus et cerveau).

    Le processus de la mort est individuel et se déroule différemment pour chaque patient. En ce moment, les conditions d'un départ tranquille de la vie doivent être créées pour le mourant. Il est important de se rappeler que dans les derniers moments de la vie, les proches doivent être proches et offrir à une personne en phase terminale des conditions confortables.

    Causes de décès chez les patients atteints d'un cancer du poumon de grade 4

    Dans le cancer du poumon, les métastases se développent rapidement, pénétrant les os, les organes adjacents et le cerveau.

    Lorsqu'une tumeur affecte le tissu pulmonaire et que les cellules tumorales se multiplient activement, soit la destruction complète de ce tissu se produit, soit l'oxygène est bloqué - ce qui dans les deux cas réduit la vitalité du corps et conduit à la mort. Les causes de décès dans le cancer du poumon peuvent être:

    • saignement,
    • conséquences de la chimiothérapie,
    • asphyxie (suffocation).

    Saignement

    Le saignement dans 30 à 60% des cas est la cause du décès des patients cancéreux. Tout commence par l'apparition de sang dans les expectorations, dont la quantité augmente avec le temps. Cela est dû à une augmentation de la tumeur et à l'apparition d'ulcères sur la muqueuse bronchique. Un abcès ou une pneumonie peuvent se développer. Les vaisseaux des bronches sont endommagés avec des saignements abondants, ce qui entraîne la mort.

    Les saignements pulmonaires sont considérés comme les plus dangereux:

    • Asphyxie (poumons remplis de sang) - les actions de réanimation sont inefficaces, la mort peut survenir dans les 5 minutes,
    • Ondulation continue - le sang coule dans les poumons.

    Les complications causées par le cancer du poumon (pénétration de métastases dans d'autres organes) peuvent provoquer des saignements dans les intestins, pouvant entraîner la mort du patient.

    Complications après chimiothérapie

    Cette méthode de traitement est utilisée pour détruire et arrêter la croissance des cellules tumorales dans les premiers stades de la maladie et comme mesure supplémentaire (préparation du patient pour un traitement chirurgical).

    Une tumeur cancéreuse avec des métastases abaisse considérablement le système immunitaire. Les médicaments chimiothérapeutiques détruisent les cellules cancéreuses, mais réduisent considérablement les fonctions protectrices d'un corps affaibli.

    Par conséquent, immédiatement après le traitement, le patient peut ressentir un soulagement pendant un certain temps, mais il y a ensuite une forte détérioration de l'état, une panne et une progression de la maladie avec une issue fatale..

    Asphyxie

    Le liquide des infiltrats cancéreux s'accumule progressivement dans les poumons et provoque une suffocation. Le patient commence à s'étouffer et meurt. La médecine ne connaît pas encore les méthodes pour soulager l'état d'un tel patient. L'angoisse à laquelle les patients atteints d'un cancer du poumon de stade 4 sont condamnés est difficile à décrire, mais malheureusement, ils la vivent tous..

    Analgésique

    Les analgésiques, qui sont nombreux, sauvent la souffrance des patients cancéreux, mais seul un médecin peut choisir celui qui convient le mieux à un patient particulier. Les douleurs sont d'intensités différentes, la tâche du médecin est donc de déterminer la posologie individuelle.

    La thérapie anesthésique implique l'utilisation de médicaments de suivi:

    • opiacés puissants à haute teneur en substances narcotiques (morphine, fentanyl, oxycodone, méthadone, diamorphine, buprénorphine, hydromorphone),
    • opiacés faibles à faible teneur en stupéfiants (tramadol, codéine),
    • médicaments auxiliaires:
    • Dexaméthasone, prednisolone - pour soulager l'enflure,
    • Topiramate, Gabalenin - contre les crises,
    • Diclofénac, ibuprofène, aspirine - anti-inflammatoires non stéroïdiens,
    • anesthésiques locaux et antidépresseurs.

    Pour la douleur aiguë, vous pouvez prendre des analgésiques en vente libre disponibles en vente libre. Ce sont généralement des médicaments oraux peu coûteux. Si la douleur persiste, votre médecin peut vous prescrire des comprimés ou des injections de tramadol (sur ordonnance). Le patient doit tenir un journal de la prise du médicament à temps, décrire la douleur. Sur la base de ces données, le médecin ajustera la fréquence et la dose des médicaments par jour..

    Important! Le calendrier de prise d'analgésiques «avant» la douleur doit être strictement respecté. Le traitement sera inefficace si les médicaments ne sont pas pris régulièrement.

    Lorsque les médicaments qu'ils utilisent cessent de fonctionner, l'oncologue prescrira des médicaments narcotiques puissants tels que la morphine ou l'oxycodone.

    Ils fonctionnent bien avec les antidépresseurs. Pour les patients présentant une fonction de déglutition altérée ou des nausées sévères, les formes posologiques telles que les suppositoires rectaux, les gouttes sous la langue (une dose correspond à 2 à 3 gouttes), les patchs (collés tous les 2-3 jours), les injections et les compte-gouttes conviennent.

    De nombreux patients atteints de cancer ont peur de développer une dépendance aux analgésiques, mais c'est extrêmement rare. Si l'état s'améliore pendant le traitement, vous pouvez réduire progressivement la dose du médicament. Les analgésiques provoquent de la somnolence, si le patient n'est pas satisfait de cela, le médecin peut réduire la posologie à la limite tolérable de la douleur.

    Nutrition et soins aux patients

    Plus la maladie progresse, plus le patient commence à dépendre de l'aide des autres. Lui-même ne peut pas bouger, aller aux toilettes, nager et finalement même se retourner dans son lit.

    Pour le déplacement des patients dans les hospices, il y a des marcheurs et des fauteuils roulants, il est recommandé aux patients désespérément malades de communiquer avec un psychologue qui les préparera mentalement à la mort à venir.

    Si le patient commence à vider rarement les intestins (une pause de plus de trois jours) et que les selles deviennent dures, des lavements ou des laxatifs sont prescrits. Des violations se produisent également dans le système urinaire. Un cathéter à demeure est souvent nécessaire. Avec l'extinction de la vitalité, l'appétit du patient s'estompe également. Les portions deviennent plus petites à chaque repas et eau. Lorsque les problèmes de déglutition commencent, les êtres chers ne peuvent qu'hydrater leur bouche et leurs lèvres..

    Les derniers jours de la vie d'une personne atteinte d'un cancer de stade 4 devraient se dérouler dans une atmosphère calme de famille et d'amis. Vous pouvez lui parler, lui lire des livres ou activer une musique apaisante. Mais parfois, il arrive que le patient ne veuille plus vivre et pense au suicide, malgré tous les efforts et les soins des proches.

    Dans la société moderne, il y a un débat sur l'euthanasie (traduit du grec - «bonne mort») - est la procédure un moyen humain d'interrompre la vie des personnes en phase terminale et pourquoi, à la demande du patient, le médecin ne peut pas arrêter sa souffrance en introduisant une dose mortelle du médicament.

    Le seul endroit où l'euthanasie est légalisée est dans l'État de l'Oregon. L'éthique médicale a subi un certain nombre de changements au cours des derniers siècles. Si auparavant on croyait que seuls les malades devraient être traités, maintenant beaucoup d'attention est accordée aux mourants.

    Les statistiques de mortalité des patients cancéreux sont décevantes. Tout est compliqué par le fait qu'aux stades précoces le cancer peut ne se manifester d'aucune façon, et en l'absence de traitement spécifique au cours de la première année, environ 90% des patients meurent..

    Il est possible de détecter les cellules cancéreuses dans les poumons uniquement en passant un test d'expectoration, mais souvent une toux nocturne débilitante (l'un des signes du cancer du poumon) est simplement attribuée au rhume. Par conséquent, tout le monde devrait subir un examen médical préventif en temps opportun et régulièrement..

    Comment ma mère est décédée (sur la mort des patients atteints de cancer en Russie): suite

    Cependant, il y avait deux ou trois médecins expérimentés dans l'ambulance, qui n'ont rien rempli, n'ont pas examiné le patient - mais ont immédiatement fait une injection, et pas toujours du tramadol ou du kétorol, mais à ma demande - et de la morphine. Mais c'est une rare exception..

    Les gens normaux sont partout - il n'y en a que très peu et ils ne font pas le temps.

    Très vite, j'ai découvert que L.F. Lai était non seulement lâche après avoir lu ma déclaration inquiétante, mais aussi en colère. Elle a fait tout ce qu'elle pouvait pour nous: elle a refusé de me donner la carte de ma mère quand je voulais inviter un médecin privé, mais n'a donné que des photocopies - mais pas la carte entière, mais quelques pages.

    Maman a surtout souffert non pas de douleur, ni même de nausée, mais d'impuissance, et surtout du fait que tout le monde l'a quittée. Elle sentait qu'elle avait déjà été radiée, considérée non pas comme une personne vivante, mais comme un cadavre - et cela la tourmentait surtout..

    Moi aussi, j'étais dans un état terrible, dans lequel je n'avais jamais été de ma vie. Pendant tout ce temps - 4 mois - j'ai à peine dormi. Je m'allongeai par terre dans la chambre de ma mère, près de son lit, car elle ne pouvait pas m'appeler d'une autre pièce quand elle en avait besoin. Ma mère et moi avons vécu ensemble, nous n'avons pas de parents ici. Personne ne nous a offert d’aide. Qu'il y a des services sociaux qui pourraient fournir une infirmière à ma mère, j'ai appris après la mort de ma mère.

    Une fois, un autre médecin de la polyclinique - son nom de famille, je pense, Vavilin - est venu juste au moment où ma mère avait besoin «d'aller aux toilettes». Je ne pouvais pas le laisser entrer dans l'appartement. Expliqué à travers la porte quel était le problème. Il est parti et 10 minutes plus tard, avant que nous ayons fini, il est venu avec deux policiers. Je leur ai ouvert la porte par inadvertance, l'un des jeunes "policiers" m'a repoussé de force, et le "docteur" Vavilin est entré dans l'appartement et a joué à l'hôpital. En entrant dans la chambre de ma mère, je lui ai dit à haute voix: "Tu es un salaud, un salaud!" Il ne dit rien. Ce Vavilin est un grand jeune homme avec une très forte carrure. Puis il a dit qu'il viendrait demain à la même heure et qu'il est parti. Mais n'est jamais revenu.

    Une fois, il y a eu un cas où je n'ai pas permis au médecin de garde de la polyclinique - une femme âgée - de «jouer à l'hôpital». Et puis ma mère a manqué de tramadol, elle avait besoin d'une ordonnance. J'ai proposé d'écrire une ordonnance sans examen, elle a refusé. Je ne lui ai pas permis de partir pendant cinq minutes, j'ai appelé ses supérieurs. La recette ne nous a été remise que le soir.

    Le lendemain, une infirmière qui est venue faire une injection à ma mère est venue avec un gardien. C'étaient les deux autres infirmières. Ils se tenaient au garde-à-vous dans le couloir, les yeux exorbités. Mais l'un d'eux eut honte et sortit par l'entrée, suivi du second. Alors ils ont continué à venir - tous les trois pour faire une injection à un patient - mais ils étaient déjà gênés d'entrer dans l'appartement. Puis ils ont arrêté d'entrer dans l'entrée - ils se sont tenus sur le porche.

    Ils ont reçu des instructions de leurs supérieurs - ils doivent être suivis. Les esclaves sont des esclaves: si le propriétaire leur dit de sauter sur une jambe et de chanter, ils sauteront et chanteront.

    J'ai demandé à l'administration de la ville - en rapport avec le refus effectif de l'assistance médicale à ma mère - je suis allé au tribunal, au bureau du procureur. Ici, AL Rutgayzer, le médecin-chef de la polyclinique n ° 2, avait déjà peur, il a même été convoqué à une réunion au bureau du maire, et il a dit là-bas que je les empêchais de fournir une assistance médicale à ma mère. Un fonctionnaire du bureau du maire m'a appelé et m'a dit dans son œil bleu: "Mais tout n'est pas comme vous l'écrivez: il s'avère que vous-même vous mêlez d'aider votre mère!"

    Bien sûr, j'étais terriblement nerveux, mais comment pourrais-je interférer avec la fourniture de soins médicaux à ma personne la plus proche? Mais ils avaient juste à salir Rutgeiser.

    À propos, lui aussi n'est pas un démon de l'enfer. Un fonctionnaire carriériste russe ordinaire. Mais il avait tellement peur pour sa carrière que, avec effroi, il a écrit une déclaration au bureau du procureur selon laquelle j'intervenais dans les soins médicaux de ma mère! Ils m'ont appelé du bureau du procureur et m'en ont parlé. Une employée du parquet m'a parlé d'une voix complètement perplexe: apparemment, elle n'avait jamais rencontré une telle chose auparavant. Elle m'a invité à venir au bureau du procureur - pour donner une explication. Je viens de raccrocher.

    Une fois, j'ai déjà écrit que tous les esclaves sont nés guerriers et conquérants. Mes tentatives pour protéger ma mère, pour obtenir des soins médicaux plus ou moins normaux pour elle, tous ces soi-disant. Les «médecins» l'ont perçu comme une agression - et ont commencé à me combattre de manière décisive, et en même temps avec ma mère. Et, bien sûr, nous avons remporté une brillante victoire.

    Un mois avant sa mort, ma mère a catégoriquement refusé d'aller à l'hôpital. Elle a dit: "Ils sont fatigués de toi et ils veulent juste se débarrasser de moi." Elle ne croyait plus personne.

    Et j'ai abandonné l'hôpital. Maintenant, je pense que c'était une grosse erreur. La seule façon de soigner ceux qui meurent du cancer est dans un hôpital. Mais personne ne nous a expliqué à quel point les dernières semaines peuvent être terribles. Et ils étaient terribles. Maman ne pouvait même pas parler. Et, à part Irina Anatolyevna, personne n'avait besoin de nous.

    Maman est décédée le 20 août vers 19h00. J'étais à côté d'elle quand elle a arrêté de respirer.

    Je n'ai presque rien dit ici sur elle en tant que personne. Je ne donnerai qu'un détail: fin juillet, son amie et notre voisine, Lydia Evgenievna Vasilyeva, ont eu 74 ans. Maman ne pouvait même plus se coucher elle-même et pouvait à peine parler. Mais elle s'est souvenue de l'anniversaire de Lydia Evgenievna et m'a dit de l'appeler, de la féliciter et de m'excuser qu'elle-même ne pouvait pas le faire. Elle ne s'est plainte de rien. Ce n'est que dans les derniers jours qu'elle a souvent commencé à pleurer amèrement, comme un bébé, parce qu'elle ne pouvait plus rien me dire et ne pouvait plus bouger: une terrible maladie la rendait impuissante, comme un nouveau-né, et elle était une personne très fière, et c'était pour elle atrocement dur.

    En Russie, les patients cancéreux sont traités de la même manière qu'en Afghanistan: ils sont simplement laissés pour mort sans aide efficace. Les seules exceptions sont Moscou et Saint-Pétersbourg, où il y a des hospices. Ils ne sont nulle part ailleurs. L'euthanasie est interdite en Russie. J'ai pensé - en juillet - que j'avais juste besoin de couper les veines de ma mère, car il n'y avait pas d'autre moyen de la soulager de son tourment. Mais je ne pouvais pas le faire.

    Essayez de vous débarrasser des illusions: en Russie, si vous avez une oncologie, vous n'avez aucune chance. Non seulement pour la guérison - mais aussi pour le fait que vous serez autorisé à mourir plus ou moins humainement. Avant de mourir, un patient oncologique, s'il vit en Russie, est voué à une torture longue, généralement de plusieurs mois. Bien que la médecine moderne soit tout à fait capable de soulager efficacement l'état de ces patients, cela ne se fait pas en Russie. Et c'est la politique de l'État, de soi-disant séparé. "Médecins" indépendants.

    Alors - faites des tests opportuns pour les marqueurs tumoraux - si vous avez plus de 50 ans, au moins tous les 5 ans - quelle que soit votre condition physique: le cancer dans les premiers stades ne se manifeste d'aucune manière - et l'analyse le révélera.

    Rappelez-vous: en Russie, il existe des catégories de personnes qui sont officiellement ou semi-officiellement rayées des vivants et privées de tous les droits de l'homme. Ce sont, par exemple, des otages. Lors de l'assaut du «Nord-Ost», 130 otages ont été tués: personne n'a répondu. Vous êtes otage - blâmez-vous. Ils vous tueront pour vous libérer, car la tâche de l’État est de vaincre les terroristes - et pas du tout de vous sauver..

    La même chose s'applique aux patients atteints de cancer. A eu la négligence de tomber malade - mourir sans aide, c'est sa faute. C'est la Russie. Il ne devrait y avoir aucune illusion.

    J'ai postulé partout où je pouvais: même pendant la vie de ma mère et après sa mort. Reçu des dizaines de réponses, y compris de l'administration présidentielle. Tous ont confirmé que les médecins de la polyclinique numéro 2 avaient agi ABSOLUMENT CORRECTEMENT.

    Le sauvetage des noyés est le travail des noyés eux-mêmes. Il n'y a presque pas de «médecins» dans notre pays, il y a des esclaves qui suivent les instructions. Pour nous sauver et sauver nos proches - si c'est encore possible - nous devons nous-mêmes.

    Comment les patients atteints de cancer meurent

    Grâce à des observations à long terme, on estime qu'au cours de la dernière décennie, 15% des patients atteints de cancer ont augmenté dans le pays. L'Organisation mondiale de la santé publie des données indiquant qu'au moins 300 000 patients meurent en un an et progressivement ce chiffre ne fait qu'augmenter. Malgré l'amélioration de la qualité des mesures de diagnostic et la fréquence de leur mise en œuvre, ainsi que la fourniture de tous les soins médicaux nécessaires aux patients atteints de cancer, les taux de mortalité restent extrêmement élevés. Dans cet article, nous vous expliquerons comment un patient atteint de cancer meurt, quels symptômes accompagnent ses derniers jours..

    Causes courantes de décès par cancer

    L'une des principales raisons pour lesquelles les patients cancéreux meurent est le diagnostic tardif de la maladie. Il existe une opinion unanime des médecins selon laquelle le développement du cancer peut être arrêté à un stade précoce. Les scientifiques ont découvert et prouvé qu'il faut plusieurs années pour qu'une tumeur atteigne la taille et le stade où elle commence à métastaser. Par conséquent, les patients n'ont souvent aucune idée de la présence d'un processus pathologique dans leur corps. Un patient atteint de cancer sur trois est diagnostiqué avec la maladie aux stades les plus sévères..

    Lorsqu'une tumeur cancéreuse est déjà «en couleur» et donne de nombreuses métastases, détruisant des organes, provoquant des saignements et une dégradation des tissus, le processus pathologique devient irréversible. Les médecins ne peuvent ralentir l'évolution d'une maladie mortelle qu'en fournissant un traitement symptomatique et en procurant au patient un confort psychologique. Après tout, de nombreux patients savent combien il est douloureux de mourir d'un cancer et de tomber dans une dépression sévère..

    Important! Il est important de savoir comment les patients atteints de cancer meurent, non seulement pour les spécialistes, mais aussi pour les proches du patient. Après tout, la famille est la principale personne entourée du patient qui peut l'aider à faire face à une condition difficile..

    Une autre raison pour laquelle les patients cancéreux meurent est la défaillance d'un organe due à la croissance de cellules cancéreuses en eux. Ce processus prend beaucoup de temps et les nouveaux formés rejoignent les symptômes déjà existants. Peu à peu, les patients perdent du poids, refusent de manger. Cela est dû à une augmentation de la surface de germination des anciennes tumeurs et au développement rapide de nouvelles. Une telle dynamique entraîne une diminution des réserves de nutriments et une diminution de l'immunité, ce qui entraîne une détérioration de l'état général et un manque de force dans la lutte contre le cancer..

    Les patients et leurs proches doivent être informés que le processus de décomposition tumorale est toujours douloureux et combien il est douloureux de mourir d'un cancer..

    Symptômes du patient avant la mort

    Il existe un tableau symptomatique général qui décrit la mort d'un patient atteint de cancer.

    • Fatigue. Les patients sont très souvent tourmentés par une faiblesse sévère et une somnolence constante. Chaque jour, ils communiquent moins avec leurs proches, dorment beaucoup, refusent toute activité physique. Cela est dû à un ralentissement de la circulation sanguine et à l'extinction des processus vitaux..
    • Refus de manger. À la fin de leur vie, les patients atteints de cancer souffrent de malnutrition sévère, car ils refusent de manger. Cela se produit chez presque tout le monde en raison d'une diminution de l'appétit, car le corps n'a tout simplement pas besoin de calories, car une personne ne pratique aucune activité physique. Le refus de manger est également associé à l'état dépressif du martyr.
    • L'oppression du centre respiratoire provoque une sensation de manque d'air et l'apparition d'une respiration sifflante, accompagnée d'une respiration lourde.
    • Développement de changements physiologiques. Il y a une diminution de la quantité de sang dans la périphérie et une augmentation du flux vers les organes vitaux (poumons, cœur, cerveau, foie). C'est pourquoi, à la veille de la mort, les bras et les jambes du patient deviennent bleus et acquièrent souvent une teinte légèrement violette..
    • Changement de conscience. Cela conduit à une désorientation du lieu, du temps et même de soi. Les patients ne peuvent souvent pas dire qui ils sont et ne reconnaissent pas leurs proches. En règle générale, plus la mort est proche, plus l'état mental est inhibé. Il y a des sentiments de mort imminente. En plus de la désorientation, les patients se replient souvent sur eux-mêmes, ne veulent pas parler et se rendent à un contact.

    L'état psychologique du patient avant la mort

    Au cours de la lutte contre la maladie, l'état psychologique non seulement du patient, mais aussi de ses proches change. Les relations entre les membres de la famille deviennent souvent tendues et affectent le comportement et la communication. À propos de la mort d'un patient atteint de cancer et des tactiques à développer, les médecins essaient d'en informer les proches à l'avance afin que la famille soit prête pour les changements qui se produiront bientôt..

    Les changements dans la personnalité d'un patient cancéreux dépendent de l'âge, du caractère et du tempérament. Avant de mourir, une personne essaie de se souvenir de sa vie et de la repenser. Peu à peu, le patient entre de plus en plus dans ses propres pensées et expériences, perdant tout intérêt pour tout ce qui se passe autour de lui. Les patients s'isolent, car ils essaient d'accepter leur destin et comprennent que la fin est inévitable et que personne ne peut les aider.

    Connaissant la réponse à la question de savoir si cela fait mal de mourir d'un cancer, les gens craignent de graves souffrances physiques, ainsi que le fait que cela compliquera sérieusement la vie de leurs proches. La tâche la plus importante des proches dans ce cas est de fournir un soutien et de ne pas prétendre à quel point il est difficile pour eux de soigner un patient atteint de cancer..

    Comment meurent les patients atteints de différents cancers

    Les symptômes et le taux de développement des tumeurs dépendent de l'emplacement du processus et du stade. Le tableau fournit des informations sur le taux de mortalité des différents types d'oncologie:

    Oncologue: les gens commencent à avoir peur de vivre parce qu'ils ont peur de mourir d'un cancer

    IKBFU I. Kant a reçu la visite de scientifiques médicaux du Vanderbilt University Medical Center, Nashville, TN, USA. Sergey Novitsky est professeur agrégé, expert dans le domaine de l'immunologie du cancer, en particulier des glandes mammaires et pancréatiques. Tatiana Novitskaya est chercheuse à plein temps au Département de pathologie, microbiologie, immunologie et programme de biologie du cancer, développant de nouvelles technologies pour la recherche de biomarqueurs. Dans une interview pour le site Web de l'université, des scientifiques ont partagé leur opinion et leur expérience professionnelles.

    À propos de la panique

    Sergei Novitsky (SN): «Maintenant, tout le monde dit qu'il y a plus d'oncologie. Mais ce n’est pas le cas. Le diagnostic s'est amélioré de manière indescriptible, en conséquence, l'espérance de vie avec ce diagnostic a augmenté. La responsabilité de chacun est de prendre soin de sa santé, de sa prévention. Et déjà en cas de maladie, la responsabilité est partagée avec le médecin traitant ».

    Tatyana Novitskaya (TN): «On pense que le cancer du poumon ne survient que chez les fumeurs. Mais il existe un type de cancer du poumon qui survient chez ceux qui n'ont jamais fumé de leur vie. Cela souligne que le nombre de types et de sous-types de cancer est colossal. Le travail de traitement d'un patient est compliqué par le fait qu'une personne a souvent des maladies concomitantes. De plus, il est nécessaire de se souvenir de la psychosomatique. Dans le stress chronique, par exemple, l'hormone cortisol reste élevée pendant une longue période, ce qui peut contribuer à une immunité réduite et à l'apparition de maladies chroniques ».

    À propos de ce qu'est le cancer

    SN: «À l'Université de médecine d'État de Sibérie à Tomsk, nous avons suivi un cours d'immunologie et le professeur nous a dit que nous finissons tous par mourir d'un cancer, car les cellules ne contrôlent plus leur croissance. Je suis d'accord dans une certaine mesure avec cela, mais notre tâche est de retarder le plus longtemps possible l'apparition du cancer ou de le guérir s'il survient à un âge jeune ou mature. ".

    TN: «Le développement du cancer aujourd'hui peut être considéré comme la fin naturelle de la vie humaine. Cela est dû au fait que nous avons appris à contrôler la plupart des maladies. En revanche, les travaux sur l'étude de cette maladie sont loin d'être achevés, car ses types sont très divers. Les causes, l'évolution et l'issue sont déterminées, entre autres, par l'état du corps dans lequel la maladie se développe. Les gens ne savent pas comment bien manger, s'il est acceptable d'aller à la plage - et ils commencent à avoir peur de vivre, car ils ont peur de mourir du cancer ».

    Les types de cancer les plus dangereux aujourd'hui

    SN: «Le cancer le plus difficile à traiter aujourd'hui est le pancréas. Cela prend très peu de temps entre l'apparition des symptômes et la mort, et il est extrêmement difficile de faire quelque chose. Un exemple frappant peut être cité avec l'homme d'affaires américain Steve Jobs, qui, malgré sa fortune de plusieurs millions de dollars et la possibilité de se faire soigner dans les meilleures cliniques, est malheureusement décédé. Le cancer de la peau est également une tumeur très agressive. Il métastase tôt, ne répond pas bien au traitement et récidive souvent. Le danger est que le cancer ne peut être guéri que tôt. Par conséquent, il est nécessaire d'observer votre peau avec l'aide d'un médecin ».

    TN: «Pour le traitement du cancer de la peau, un diagnostic précoce est avant tout important. Aux États-Unis, beaucoup de temps est consacré à cette question, en informant constamment la population de la nécessité de diagnostics et du respect des mesures de protection. L'enfant est envoyé à l'école avec un écran solaire dans un sac à dos pour éviter les rayons UV dangereux. Et les Kaliningraders n'utilisent probablement de la crème que lorsqu'ils vont à la mer. C'est une approche complètement erronée de votre santé ».

    Sur le «super médicament» universel pour le cancer

    SN: «Aujourd'hui, les sociétés pharmaceutiques consacrent énormément de ressources à la recherche de médicaments efficaces. Partout dans le monde, les scientifiques recherchent des méthodes efficaces de lutte contre le cancer. Ils ont constaté que l'immunité du patient peut être «réglée» pour combattre la maladie. Oui, cela aide, mais pas pour tous les patients, pour des raisons inconnues pour le moment. Pas à pas, la science avance à la recherche d'un «super médicament». Je crois que nous le trouverons. Mais ce ne sera pas seulement un médicament anticancéreux. Ce sera une approche intégrée du problème ».

    Le médecin a donné des conférences sur la santé à l'IKBFU. Kant

    En cas d'apparition de signes avant-coureurs, il est recommandé de consulter d'urgence un médecin

    "> a nommé sept principaux symptômes de cette maladie.

    Comment les gens meurent du cancer: tout sur les patients cancéreux avant la mort


    Grâce à des observations à long terme, on estime qu'au cours de la dernière décennie, 15% des patients atteints de cancer ont augmenté dans le pays. L'Organisation mondiale de la santé publie des données indiquant qu'au moins 300 000 patients meurent en un an et progressivement ce chiffre ne fait qu'augmenter. Malgré l'amélioration de la qualité des mesures de diagnostic et la fréquence de leur mise en œuvre, ainsi que la fourniture de tous les soins médicaux nécessaires aux patients atteints de cancer, les taux de mortalité restent extrêmement élevés. Dans cet article, nous vous expliquerons comment un patient atteint de cancer meurt, quels symptômes accompagnent ses derniers jours..

    Pourquoi mourir d'un cancer?

    Le cancer se produit en plusieurs étapes et chaque étape est caractérisée par des symptômes plus graves et des dommages corporels causés par la tumeur. En fait, tout le monde ne meurt pas du cancer, et tout dépend du stade auquel la tumeur se trouve. Et ici, tout est clair - plus elle a été trouvée et diagnostiquée tôt, plus il y a de chances de guérison..

    Mais il y a beaucoup plus de facteurs, et même un cancer au stade 1 ou même 2 ne donne pas toujours 100% de chances de guérison. Depuis le cancer a de nombreuses propriétés. Par exemple, il existe un concept tel que l'agressivité des tissus malins - alors que plus cet indicateur est élevé, plus la tumeur elle-même se développe rapidement et plus les stades du cancer commencent rapidement..

    Le taux de mortalité augmente à chaque stade de développement du cancer. Le plus grand pourcentage est à 4 étapes - mais pourquoi? À ce stade, la tumeur cancéreuse est déjà de taille énorme et affecte les tissus, les ganglions lymphatiques et les organes les plus proches, et les métastases se propagent aux coins éloignés du corps: en conséquence, presque tous les tissus du corps sont affectés.

    Dans ce cas, la tumeur se développe plus vite et plus agressive. La seule chose que les médecins peuvent faire est de ralentir le taux de croissance et de réduire la souffrance du patient lui-même. Habituellement, la chimiothérapie et la radiothérapie sont utilisées, puis les cellules cancéreuses deviennent moins agressives.

    La mort avec n'importe quel type de cancer ne survient pas toujours rapidement et il arrive que le patient souffre pendant longtemps, c'est pourquoi il est nécessaire de réduire au maximum la souffrance du patient. La médecine ne peut pas encore combattre le cancer avancé du dernier degré, donc plus le diagnostic est posé tôt, mieux c'est.

    Que sont les métastases hépatiques??

    Les principaux types de métastases sont:

    • éloignement - emplacement dans une autre zone, loin du foyer principal de l'organe affecté.
    • hématogénicité - transfert de matériel modifié par la pathologie par le volume sanguin total.
    • implantation - transfert accidentel de l'infection des cellules malignes aux cellules saines.
    • lymphogénicité - transfert de matériel altéré par flux lymphatique.
    • orthographicity - une source résultant du transfert de matériel altéré vers la lymphe.
    • rétrograde - réaction inverse du flux sanguin ou lymphatique.

    Causes de la maladie

    Malheureusement, les scientifiques sont toujours aux prises avec cette question et ne peuvent pas trouver de réponse exacte. La seule chose que l'on puisse dire est une combinaison de facteurs qui augmentent le risque de cancer:

    • Alcool et tabagisme.
    • Mal bouffe.
    • Obésité.
    • Mauvaise écologie.
    • Travailler avec des produits chimiques.
    • Médicament inapproprié.

    Pour tenter d'éviter le cancer, vous devez tout d'abord surveiller votre santé et vous soumettre régulièrement à un examen médical et faire un test sanguin général et biochimique..

    Comment soulager l'état d'un patient atteint de cancer?

    La période de mort pour un patient atteint de cancer est la plus difficile, il est donc si important de tout mettre en œuvre pour améliorer son état. Pour cela, il est nécessaire:

    • fournir des aliments. Tout d'abord, vous devez donner de la nourriture liquide ou pâteuse à partir d'une cuillère, puis une alimentation par sonde est effectuée;
    • arroser et humidifier régulièrement les lèvres, ce qui facilitera la respiration et réduira la déshydratation;
    • surveiller l'hygiène du patient cancéreux;
    • tourner dans son lit, masser le dos et les fesses, ce qui est nécessaire pour prévenir les escarres. Il est également recommandé d'utiliser de l'alcool de camphre pour la rougeur des zones et du Desitin - lorsque des ulcères apparaissent sur la peau;
    • soulevez la tête du lit, ce qui facilitera la respiration d'une personne;
    • parlez avec le patient, ne discutez pas avec lui lorsque le délire et les hallucinations apparaissent;
    • réduire la gravité de la douleur avec des médicaments narcotiques ou des méthodes alternatives d'analgésie (soulagement de la douleur épidurale);
    • l'introduction de médicaments sédatifs - avec convulsions, agressivité et agitation psychomotrice;
    • faire des exercices de respiration, ce qui empêchera le développement de la pneumonie congestive.

    Sans traitement, l'espérance de vie d'un patient atteint d'un carcinome hépatique ne dépasse pas un an et demi.

    En fonction de la composition cellulaire de la tumeur, de la prévalence et du stade du processus oncologique, auquel le traitement a été commencé, le patient peut vivre 2 ans ou plus. L'essentiel est de demander de l'aide à temps et de combattre la maladie sans abandonner..

    Symptômes avant la mort

    C'est pourquoi les tactiques de traitement appropriées, choisies au dernier stade de la maladie, aideront à réduire la douleur et la maladie du patient, ainsi qu'à prolonger considérablement la vie. Bien sûr, chaque oncologie a ses propres signes et symptômes, mais il y a aussi des signes généraux qui commencent immédiatement au quatrième stade, lorsque presque tout le corps est affecté par des tumeurs malignes. Comment les patients atteints de cancer se sentent avant de mourir?

    1. Fatigue constante. Cela est dû au fait que la tumeur elle-même consomme une énorme quantité d'énergie et de nutriments pour sa croissance, et plus elle est grosse, pire c'est. Ajoutez ici des métastases à d'autres organes et vous comprendrez à quel point c'est difficile pour les patients à la dernière étape. La condition s'aggrave généralement après la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. À la toute fin, les patients cancéreux dormiront beaucoup. Le plus important est de ne pas les déranger et de leur donner du repos. Par la suite, un sommeil profond peut se transformer en coma..
    2. Diminution de l'appétit. Le patient ne mange pas, car une intoxication générale se produit lorsque la tumeur produit une grande quantité de déchets dans le sang.
    3. Toux et essoufflement. Souvent, les métastases de tout cancer d'organe endommagent les poumons, ce qui provoque un gonflement du haut du corps et une toux. Après un certain temps, il devient difficile pour le patient de respirer - cela signifie que le cancer s'est fermement installé dans le poumon.
    4. Désorientation. À ce moment, il peut y avoir une perte de mémoire, une personne cesse de reconnaître ses amis et ses proches. Cela se produit en raison de troubles métaboliques avec les tissus cérébraux. De plus, il y a une forte intoxication. Des hallucinations peuvent survenir.
    5. Membres bleus. Lorsque la force du patient devient faible et que le corps essaie de rester à flot avec le dernier de ses forces, le sang commence principalement à couler vers les organes vitaux: cœur, reins, foie, cerveau, etc. À ce stade, les membres deviennent froids et prennent une teinte bleuâtre et pâle. C'est l'un des signes avant-coureurs de la mort les plus importants..
    6. Taches sur le corps. Avant la mort, des taches apparaissent sur les jambes et les bras associées à une mauvaise circulation. Ce moment accompagne l'approche de la mort. Après la mort, les taches deviennent cyanosées.
    7. Faiblesse des muscles. Ensuite, le patient ne peut pas bouger et marcher normalement, certains peuvent encore se déplacer légèrement mais lentement vers les toilettes. Mais la plupart d'entre eux mentent et partent seuls.
    8. État de coma. Cela peut survenir soudainement, alors le patient aura besoin d'une infirmière qui l'aidera, se lavera et fera tout ce que le patient ne peut pas faire dans cet état.

    Processus de mort et principales étapes

    1. Predagonia. Trouble du système nerveux central. Le patient lui-même ne ressent aucune émotion. La peau des jambes et des bras devient bleue et le visage devient terreux. La pression chute fortement.
    2. Agonie. En raison du fait que la tumeur s'est déjà répandue partout, la famine en oxygène s'installe, le rythme cardiaque ralentit. Après un certain temps, la respiration s'arrête et le processus de circulation sanguine ralentit considérablement.
    3. Mort clinique. Toutes les fonctions sont suspendues, à la fois le cœur et la respiration.
    4. Mort biologique. Le principal signe de mort biologique est la mort cérébrale.

    Bien sûr, certaines maladies oncologiques peuvent avoir des signes caractéristiques, mais nous vous avons parlé exactement du tableau général de la mort par cancer.

    Traitement

    À ce jour, il n'existe aucune méthode ni panacée pour le cancer du foie de stade 4. Cependant, les méthodes les plus modernes sont capables de ralentir le développement de la tumeur et de soulager considérablement l'état du patient. Parmi les technologies de thérapie avancées, on trouve les suivantes:

    • Chimiothérapie - à l'aide des médicaments «Nexavar» et «Sorafenib», des substances chimiquement actives sont introduites dans le corps du patient, ce qui a un effet néfaste sur les cellules des néoplasmes.
      Important! L'utilisation de médicaments pour traiter d'autres types de cancer pour lutter contre le cancer du foie n'a aucun effet..
    • La radiothérapie - est réalisée à l'aide de rayons X, qui réduisent l'intensité de la douleur ressentie par le patient, réduisent la taille de la tumeur, ce qui augmente l'espérance de vie.
    • Embolisation vasculaire - une diminution de l'accès au sang aide à arrêter la croissance des cellules cancéreuses. Ceci est réalisé en bloquant les vaisseaux du foie avec des substances spéciales. Il est utilisé pour les néoplasmes dont le diamètre de la tumeur peut atteindre 5 cm.
    • Ambilation - est l'introduction d'alcool éthylique dans la zone d'une tumeur cancéreuse. Cette substance détruit le néoplasme, à condition que sa taille atteigne 3 cm.

    Pour que l'efficacité du traitement soit vraiment élevée, le patient doit suivre une thérapie combinant plusieurs méthodes..

    Remèdes populaires

    À ce jour, de nombreuses recettes de médecine alternative se sont avérées efficaces. Les plus populaires sont:

    • Infusion de chaga. Le chaga de bouleau haché d'une quantité de 100 g est versé avec de l'eau bouillie froide. Il est infusé pendant 2 jours et soigneusement filtré. Le traitement dure un mois avec un verre de médicament trois fois par jour 30 minutes avant les repas.
    • Chélidoine. La racine de la plante est écrasée, le jus en est filtré. Un pot d'un litre est rempli de la préparation préparée en deux, 0,5 litre de vodka est versé. Stocké pendant 20 jours dans un endroit frais et sombre pour acquérir les propriétés pharmacologiques souhaitées. La durée du traitement est de 2 semaines, il faut 4 courses par jour pour prendre 1 cuillère à café une demi-heure avant un repas. teintures.
    • Teinture de pruche. Versez les pousses de pruche collectées dans un bocal d'un litre, en le remplissant d'environ un tiers. Versez 0,5 litre de vodka sur les plantes, mélangez. Après quelques minutes, remplissez complètement le pot de vodka et mettez le mélange dans un endroit sombre et frais pendant 2 semaines. Le cours du traitement consiste à prendre de 1 à 40 gouttes de teinture par jour.
      Le régime de traitement est une augmentation quotidienne de 1 goutte jusqu'à 40 et dans les 40 jours suivants - une diminution de 1 goutte. Ainsi, la durée du traitement est de 79 jours. Après le cours, une pause de 2 semaines est prise. De nombreux patients laissent des commentaires positifs sur les effets curatifs de seulement 3-5 cours (pour les premiers stades de l'oncopathologie).
    • Bouillon d'avoine. Préparé à partir de 2 litres d'eau froide et 1,5 tasse d'avoine. Le mélange est bouilli pendant un tiers d'heure et réglé jusqu'à un jour dans un endroit frais et sombre. Il s'agit du débit quotidien du bouillon, conçu pour 3 doses. Il doit être consommé une heure avant les repas. Préparez une boisson fraîche tous les jours.
    • Propolis. Pendant une période de 2 à 3 mois, 5 g de produit frais doivent être pris trois fois par jour. Pour augmenter l'efficacité du médicament, vous devez refuser de manger une heure avant d'utiliser la propolis. Il est utilisé en cas de petites néoplasmes.

    Le traitement principal du cancer du foie de stade 4 ne peut être remplacé par des moyens non traditionnels. Mais l'utilisation de la sagesse populaire comme prévention de la rechute ou des méthodes supplémentaires de thérapie de base fera un excellent travail pour soulager l'état des patients..

    L'opération n'est possible que si une ou deux métastases sont retrouvées dans le foie et qu'elles sont situées loin des vaisseaux. Ensuite, vous pouvez subir une résection hépatique et une chimiothérapie. Dans le reste, seul l'effet de la chimiothérapie ou de la radiothérapie est possible. Les médicaments de chimiothérapie sont souvent administrés par voie topique pour éviter une toxicité générale.

    Le médicament est injecté par un cathéter dans la veine porte et amené à la métastase par les vaisseaux sanguins. Sous l'action de la substance, une nécrose tumorale se produit et elle est détruite. La radiothérapie est également effectuée.

    Se débarrasser de l'oncologie hépatique au dernier stade de la maladie est impossible. Dans le même temps, les principaux efforts des médecins visent à réduire les sensations douloureuses et à soulager l'état du patient. Cependant, il existe plusieurs méthodes de thérapie efficaces qui peuvent maximiser la vie du patient..

    La procédure implique une cautérisation sélective intravasculaire et l'introduction de particules d'embolisation avec un isotope radioactif.

    Il est effectué pour arrêter le flux sanguin dans la tumeur. La procédure comprend également la délivrance d'un médicament de chimiothérapie pour un impact local sur le cancer. La chimioembolisation n'a pas d'effets secondaires. Les complications après la chirurgie sont généralement absentes.

    Ablation des lésions cancéreuses par radiofréquences

    Il existe plusieurs indications pour la procédure, la principale étant la présence de tumeurs visualisées par échographie et scanner. Dans ce cas, il est nécessaire d'avoir un accès sûr aux néoplasmes. La taille des ganglions (pas plus de 4 centimètres de diamètre), le nombre de foyers cancéreux (jusqu'à 5), l'absence de manifestations extra-hépatiques sont également pris en compte..

    La procédure est réalisée en insérant une sonde dans la tumeur et en utilisant un courant alternatif. En raison de l'apparition de vibrations ioniques et de la production de chaleur, les cellules cancéreuses sont détruites. Les contre-indications à l'opération sont la présence d'une tumeur dans la zone de l'anse de l'intestin, de l'estomac, de la vésicule biliaire, une cirrhose du foie de grade C.

    Remèdes populaires

    Des traitements alternatifs peuvent être utilisés en combinaison avec la médecine traditionnelle. Mais vous ne devez pas les considérer comme une méthode indépendante pour vous débarrasser de la maladie! Ce type de thérapie n'est effectué qu'après l'autorisation du médecin.!

    Le traitement à base de plantes est très populaire. Il peut améliorer le bien-être du patient et arrêter la propagation des métastases. Pour lutter contre le cancer, la chélidoine, les amandes amères et les plantes de la famille du pavot sont généralement utilisées. Ils contiennent une grande quantité d'alcaloïdes. Le principe de l'effet de ces substances sur le corps est similaire à la chimiothérapie. De plus, la chélidoine possède des propriétés immunomodulatrices et améliore les fonctions protectrices de l'organisme..

    Une méthode populaire tout aussi connue pour traiter la maladie consiste à manger du bicarbonate de soude ordinaire. Dans ce cas, vous devez commencer avec 1/5 de cuillère à café, en portant progressivement la dose du produit à 1/2 cuillère. On pense que le bicarbonate de sodium neutralise l'environnement acide dans le corps qui favorise le développement de tumeurs cancéreuses. Il n'y a aucune preuve scientifique de cette méthode de thérapie, mais beaucoup sont convaincus de son efficacité..

    Les cellules cancéreuses ont tendance à passer des organes déjà affectés aux organes sains via le système lymphatique ou circulatoire. De ce fait, dans le foie, principal organe de désintoxication avec un système circulatoire intensif, des métastases peuvent apparaître dans le cancer du sein, de l'estomac, du poumon, de l'œsophage ou du côlon. Mais le cancer du foie lui-même, bien sûr, provoque également des néoplasmes malins à proximité immédiate de la tumeur initiale..

    Comment les métastases sont détectées

    Parfois, même de grandes métastases hépatiques, dont le pronostic est très défavorable, peuvent ne pas perturber considérablement le fonctionnement de l'organe pendant un certain temps et peuvent ne pas se manifester, par exemple, avec la jaunisse. Dans ces cas, la bile pénètre dans les canaux sains, d'où elle est excrétée. Mais un médecin attentif constatera que le taux de bilirubine dans le sang a doublé..

    Symptômes qui manifestent des métastases hépatiques, pronostic du traitement

    La destruction des tissus par les cellules cancéreuses prend beaucoup de temps, ce qui explique l'absence de symptômes prononcés. De plus, le foie a des propriétés régénératrices élevées. Mais avec le temps, les changements se font encore sentir. Ils se manifestent:

    • perte de poids rapide pour les patients;
    • son état fébrile;
    • une augmentation de la taille de l'organe affecté;
    • jaunisse;
    • la peau qui gratte;
    • dysfonctionnement intestinal;
    • douleur thoracique;
    • anorexique.

    Les métastases hépatiques peuvent être enlevées chirurgicalement ou par ablation par radiofréquence - cela facilitera et améliorera grandement la vie du patient. Certes, cette méthode n'est utilisée que pour les métastases petites ou simples. La réalisation de résections hépatiques économiques dans ces cas peut réduire considérablement le risque de complications. Les meilleurs résultats sont obtenus par des patients présentant une métastase isolée dans cet organe avec un cancer du côlon.

    Mais l'utilisation de la chimiothérapie, en particulier avec de multiples métastases, ne parvient malheureusement pas à guérir le patient, elle n'arrête que la croissance des néoplasmes pendant un certain temps. La radiothérapie réduit la douleur. Mais la méthode de l'hyperthermie a récemment commencé à être introduite dans la pratique clinique..

    Métastases hépatiques. Prévision d'espérance de vie

    Malheureusement, même avec le résultat le plus positif de la chirurgie et des diverses thérapies, la pratique médicale montre que le stade de la maladie, dans lequel il y a de multiples métastases dans le foie, raccourcit la vie du patient jusqu'à un an. Le délai est souvent réduit à six mois. Cela se produit parce que le patient n'a tout simplement pas le volume de l'organe nécessaire à la vie..

    Symptômes du cancer du cerveau avant la mort

    Le cancer du tissu cérébral est difficile à diagnostiquer à ses débuts. Il n'a même pas ses propres marqueurs tumoraux permettant de déterminer la maladie elle-même. Avant la mort, le patient ressent une douleur intense à un certain endroit de la tête, il peut voir des hallucinations, une perte de mémoire se produit, il peut ne pas reconnaître ses parents et amis.

    L'humeur constante passe du calme à l'irritable. La parole est altérée et le patient peut porter n'importe quel délire. Le patient peut perdre la vue ou l'ouïe. En fin de compte, il y a une violation de la fonction motrice.

    Prévoir combien de temps il reste à vivre à ce degré

    Il n'est pas toujours facile de prédire l'espérance de vie d'un patient atteint d'un cancer du foie de stade 4. De nombreux facteurs affectent l'espérance de vie:

    • âge - chez les personnes âgées, la coagulation sanguine, les fonctions immunitaires du corps et la régénération cellulaire et d'autres caractéristiques sont beaucoup plus faibles que chez les jeunes patients;
    • une histoire d'autres maladies - de nombreuses maladies accélèrent l'évolution du cancer, aggravant l'état général du patient;
    • le type et la nature des mesures de traitement - sans utiliser aucun moyen ni aucune méthode de traitement, les patients ne vivent pas plus de 1 à 1,5 ans;
    • mode de vie - introduction d'un régime alimentaire, rejet des mauvaises habitudes et de l'alcool et d'autres facteurs augmentent l'espérance de vie du patient.

    En général, un traitement actif peut prolonger la vie d'un patient atteint d'un cancer du foie de stade 4 jusqu'à 5 ans..

    Cancer du poumon de dernier stade

    Le carcinome pulmonaire se développe initialement sans aucun symptôme. Récemment, l'oncologie est devenue la plus courante de toutes. Le problème est précisément la détection et le diagnostic tardifs du cancer, à cause desquels la tumeur est détectée à 3 ou même 4 stades, lorsqu'il n'est plus possible de guérir la maladie..

    Tous les symptômes avant la mort d'un cancer du poumon de grade 4 sont directement liés à la respiration et aux bronches. Habituellement, le patient a des difficultés à respirer, il a constamment du mal à respirer, il tousse abondamment avec des sécrétions abondantes. À la toute fin, une crise d'épilepsie peut commencer, ce qui entraînera la mort. Le cancer du poumon au stade terminal est très désagréable et douloureux pour le patient.

    Diagnostique

    Si vous avez déjà reçu un diagnostic de cancer, vous devez effectuer une échographie (échographie) du foie tous les 3 mois. Sur recommandation d'un médecin, c'est possible tous les mois. Cela est nécessaire pour identifier les métastases organiques dans les premiers stades et commencer le traitement.

    Le diagnostic opportun de la maladie augmente le pourcentage d'espérance de vie. En outre, pour déterminer les indicateurs de la bilirubine, il est prescrit:

    • biochimie du sang - ALT et AST.
    • immunohistochimie - pour établir le premier foyer de lésion.
    • TDM ou IRM - montrer le tableau complet de la maladie - localisation de toutes les métastases - cette étude est nécessaire pendant l'opération.
    • angiographie - identification du réseau vasculaire des foyers.
    • biopsie - détermination des formations néoplasiques.

    Cancer du foie

    Lorsque le foie est endommagé par une tumeur, il se développe très rapidement et endommage les tissus internes de l'organe. Le résultat est la jaunisse. Le patient ressent une douleur intense, la température augmente, le patient a des nausées et vomit, des troubles urinaires (l'urine peut être sanglante).

    Avant la mort, les médecins essaient de prendre des médicaments pour réduire la souffrance du patient lui-même. La mort par cancer du foie est très grave et douloureuse avec beaucoup d'hémorragies internes.

    Caractéristiques du flux et de la classification

    Dans 90% des cas, le cancer du foie survient dans le contexte d'une cirrhose. Les facteurs prédisposants comprennent l'alcoolisme, l'inflammation prolongée (hépatite infectieuse, auto-immune, toxique) et la stéatose.

    Il n'est pas toujours possible de surmonter l'oncologie, mais il est tout à fait possible de prolonger la vie du patient et d'améliorer sa qualité. Pour ce faire, vous devez diagnostiquer avec précision et commencer le traitement..

    Les schémas thérapeutiques correspondent au stade du processus malin. La classification TNM est souvent utilisée, qui comprend les caractéristiques de la tumeur principale, l'implication des ganglions lymphatiques régionaux et la présence de métastases à distance. Habituellement, les signes cliniques de la maladie apparaissent au deuxième stade, mais le patient les ignore souvent..

    Au fur et à mesure que le cancer progresse et que la tumeur se développe, l'état général du patient s'aggrave, ce qui le pousse à consulter le médecin.

    Les métastases hépatiques aux ganglions lymphatiques, au diaphragme, aux structures osseuses, aux intestins, aux poumons et au cerveau avec le développement de symptômes typiques de la défaite de ces organes.

    Cancer de l'intestin

    Une des maladies oncologiques les plus désagréables et les plus graves, ce qui est très difficile à 4 stades, surtout si un peu plus tôt une opération a été réalisée pour enlever une partie de l'intestin. Le patient ressent de fortes douleurs abdominales, des maux de tête, des nausées et des vomissements. Cela est dû à une intoxication sévère de la tumeur et à un retard des selles.

    Le patient ne peut pas aller aux toilettes normalement. Car au dernier stade, il y a également des dommages à la vessie et au foie, ainsi qu'aux reins. Le patient meurt très rapidement d'une intoxication par des toxines internes..

    Régime

    Pour maintenir la dynamique positive de la maladie, vous devez suivre le régime et le régime quotidiens. Mangez en petites portions, mais souvent. Retirez les aliments épicés et frits de l'alimentation, ne buvez pas d'alcool. Buvez plus de jus de fruits fraîchement pressés, mais avec prudence. Puisque si vous avez un cancer de l'estomac ou du pancréas, les jus fraîchement pressés sont contre-indiqués. Dans ce cas, il est préférable de boire des boissons aux fruits. Il est préférable d'exclure la viande et le poisson de la nourriture. Et remplacez-le par de la nourriture pour bébé en boîte, qui a subi un traitement thermique. Dans ce cas, l'empoisonnement de ce produit ne fonctionnera pas..

    Une bonne nutrition est la clé de la santé, rappelez-vous ceci!

    Les derniers jours

    Habituellement, si le patient le souhaite, les proches peuvent le ramener à la maison, pendant qu'il lui est prescrit et lui donne des médicaments puissants et des analgésiques, qui aident à réduire la douleur..

    À ce moment, vous devez comprendre que le patient a très peu de temps et vous devez essayer de réduire sa souffrance. À la toute fin, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître: vomissements de sang, obstruction intestinale, douleur intense dans l'abdomen et la poitrine, crachats de sang et essoufflement.

    À la toute fin, lorsque presque tous les organes sont touchés par des métastases cancéreuses, il vaut mieux laisser le patient seul et le laisser dormir. Le plus important est qu'en ce moment, il y a des parents, des proches, des proches à côté des malades, qui, par leur présence, réduiront la douleur et la souffrance.

    Les principaux signes de métastases hépatiques

    En une minute, environ un litre et demi de sang traverse le système de la veine porte à partir du tractus gastro-intestinal. En présence de cellules métastatiques, après avoir pénétré dans le parenchyme hépatique, elles "s'enracinent", se multiplient, ce qui forme des symptômes cliniques:

    • Douleur sous les côtes à droite;
    • Ombre ictérique de la sclérotique, peau;
    • Dilatation linéaire des vaisseaux de l'abdomen (rayures rouges);
    • Symptôme «tête de méduse» - un motif de maillage en surbrillance des artères sur la paroi abdominale antérieure;
    • Hépatosplénomégalie - hypertrophie du foie, rate;
    • Accumulation de liquide dans l'abdomen - ascite.

    Les phénomènes décrits apparaissent séparément dans une certaine séquence, mais sans régression inverse. Certains scientifiques attribuent un rôle important dans les processus de métastase à la structure anatomique du système circulatoire hépatique. Au départ, le sang circule dans les grosses artères, puis un rétrécissement progressif se produit dans les sinusoïdes. Ces structures anatomiques sont une sorte de filtre dans lequel se mêle sang artériel et veineux. Théoriquement, un retard à cet endroit des cellules atypiques est possible.

    Le traitement le plus efficace de l'hépatose du foie gras

    En plus des manifestations hépatiques spécifiques, les cancers forment une clinique non spécifique. Les signes de malignité sont une faiblesse constante, de la fatigue, une concentration réduite, une performance réduite.

    Veines d'araignée, couleur verdâtre de la peau, accélération du rythme cardiaque, jaunissement de la peau, fièvre, hypertrophie des vaisseaux superficiels de l'abdomen, hémorragies des varices, gonflement des glandes mammaires - manifestations secondaires de croissance maligne.

    Vidéo

    Combien de personnes vivent avec un cancer de stade 4.

    Des millions de cellules cancéreuses apparaissent chaque jour dans le corps humain. Ce processus est constant et continu. Le corps humain utilise des mécanismes de défense biochimiques. Les objets dans lesquels des violations sont trouvées meurent. Malheureusement, le biomécanisme de la défense se perd parfois. Aide à la protection de la santé et de l'immunité, détruisant régulièrement les cellules affectées. La maladie survient lorsque toutes sortes de luttes ne sont pas menées correctement.

    Sous l'influence de facteurs provoquants, la structure des composants du tissu hépatique change et un carcinome se forme. Le foyer du cancer se développe et affecte les organes voisins, des métastases se produisent. Le signe pronostique dans les derniers stades des tumeurs malignes est extrêmement défavorable.

    Le cancer du foie de stade 4 se développe rapidement, du premier degré de lésion à la détection des métastases. Le développement d'un cancer peut survenir en six mois. Le degré extrême de dommage ne se prête pas à un traitement efficace. Les médecins prescrivent une thérapie de survie aux patients. La partie principale du traitement est la réduction des symptômes..