Principal
Cirrhose

Cancer de stade 4

Le degré de développement d'une tumeur cancéreuse détermine la taille et l'expansion du processus. Le cancer de stade 4 est la dernière étape de l'oncologie, caractérisée par une croissance incontrôlée des cellules tumorales et l'apparition de foyers secondaires de cancer dans les tissus sains, les os et les organes internes. La présence de métastases joue un rôle fatal dans l'échec d'un traitement ultérieur.

Raisons de l'étape terminale

Le taux de croissance des cellules cancéreuses est influencé par de nombreux facteurs causaux, dans chaque cas, il s'agit d'un processus individuel.

La question de savoir quelle est l’impulsion pour le développement de tumeurs malignes n’est pas complètement élucidée. Tous les facteurs causaux sont combinés en groupes:

  • Physique:
    • nicotine;
    • ultra-violet;
    • Rayonnement X;
    • radiation.
  • Chimique:
    • carcinogènes;
    • thérapie médicamenteuse individuelle.
  • Biologique:
    • prédisposition génétique;
    • diminution de l'immunité;
    • incapacité à réparer l'ADN.
Un mode de vie sédentaire et de mauvaises habitudes contribuent au lancement de processus oncologiques dans le corps.

Il existe les principales raisons qui provoquent la formation d'une tumeur chez l'homme:

  • nourriture de mauvaise qualité;
  • mauvaises habitudes;
  • les infections;
  • âge;
  • mode de vie sédentaire.
Retour à la table des matières

Types de tumeurs

L'éducation maligne est divisée en types suivants:

  • Par type de cellule:
    • gliome;
    • carcinome épithélial;
    • leucémie de la moelle osseuse;
    • lymphome;
    • sarcome;
    • tératome embryonnaire;
    • choriocarcinome.
  • Au lieu de concentration:
    • cerveau;
    • larynx;
    • thyroïde;
    • poumons;
    • cuir;
    • des os;
    • du sang;
    • glande mammaire;
    • côlon;
    • estomac ou pancréas;
    • la prostate ou les testicules;
    • utérus.
Retour à la table des matières

Phases de développement

Les informations sur le stade de développement du processus cancéreux permettent de planifier, de comprendre l'efficacité du traitement et également de faire un pronostic de guérison. En se développant, le cancer passe par les étapes suivantes:

  1. L'origine des mauvaises cellules.
  2. Formation d'une tumeur conditionnellement bénigne.
  3. Transformation en malin, avec des signes mineurs.
  4. Une formation dangereuse à l'état précancéreux.
  5. Tumeur en développement rapide.
Retour à la table des matières

Caractéristiques de la manifestation: symptômes

Le stade terminal du cancer s'accompagne de symptômes sévères. Les cellules cancéreuses en oncologie de stade 4 se sont déjà propagées aux tissus et organes sains voisins. En fonction du lieu de concentration du procédé et de son type, les signes suivants apparaissent:

  • Général:
    • douleur sévère;
    • manque d'appétit;
    • la nausée;
    • perte de poids;
    • augmentation de la séparation de la sueur;
    • chaleur.
  • Local:
    • sceau caractéristique;
    • processus inflammatoire;
    • saignement;
    • décoloration de la peau (pâleur, cyanose).
  • Avec métastases:
    • toux (éventuellement sanglante);
    • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
    • maux de tête;
    • un foie hypertrophié;
    • trouble cardiaque.
Retour à la table des matières

Comment est diagnostiqué?

Le cancer du 4ème degré a des symptômes assez vifs. Mais pour déterminer l'emplacement exact de la tumeur et la présence de foyers secondaires, il est recommandé de subir un examen. Les méthodes suivantes fournissent un maximum d'informations:

  • palpation et examen physique;
  • radiographie;
  • biopsie du tissu du site examiné;
  • IRM;
  • Ultrason;
  • CT;
  • laparoscopie;
  • test sanguin pour les marqueurs tumoraux.

Pour certains types de tumeurs, ils recourent à des méthodes étroitement ciblées, telles que:

  • coloscopie;
  • trachéoscopie;
  • gastroscopie;
  • endoscopie.

L'utilisation de méthodes de laboratoire pour le cancer du quatrième stade aide à établir la sensibilité des cellules cancéreuses aux médicaments qu'elles envisagent de traiter la tumeur..

Quel traitement convient?

Le dernier stade du cancer est difficile à traiter. Il est impossible de procéder à une opération chirurgicale, car le cancer de grade 4 s'accompagne de métastases vers des tissus et des organes sains. La seule façon de traiter cette situation est de recourir aux soins palliatifs. Il ne sera pas possible de guérir complètement la maladie, mais la thérapie aide à améliorer la vie d'un patient cancéreux en réduisant les manifestations du cancer.

Le traitement du cancer de stade 4 implique l'utilisation de ces méthodes:

  • Irradiation. Le cancer de stade 4 avec métastases répond bien au traitement. Les cellules cancéreuses sont détruites, la formation diminue en taille, mais les cellules saines meurent également.
  • Chimiothérapie. Divers médicaments peuvent réduire le gonflement, mais plusieurs traitements seront nécessaires.
  • Immunothérapie. Aide à augmenter les défenses du corps pour lutter contre la croissance des cellules malignes.
Retour à la table des matières

Technologies les plus récentes

En médecine moderne, le dernier stade des maladies oncologiques est traité à l'aide de nouvelles méthodes:

  • Chimioembolisation. Le médicament détruit les mauvaises cellules, limitant l'apport de sang à la tumeur.
  • Thérapie neutronique. Les radiations vous permettent de pénétrer profondément dans la tumeur et de la débarrasser des substances toxiques.
Retour à la table des matières

Anesthésie

La douleur est le symptôme le plus frappant de la dernière étape, elle est causée par le processus inflammatoire dans la formation maligne et son effet sur le tissu nerveux. Vous ne pouvez aider le patient qu'avec l'aide d'analgésiques. Ils sont attribués individuellement et dans l'ordre suivant:

  • Anti-inflammatoires (AINS) - soulagent les douleurs mineures.
  • Analgésiques (Ketorol). Soulager la douleur d'intensité moyenne.
  • Narcotique ("Morphine", "Fentanyl"). Capable de faire face à une douleur intense et débilitante.
Retour à la table des matières

Caractéristiques d'entretien

Malgré le fait que le patient soit à l'hôpital ou à la maison, il doit disposer des conditions nécessaires pour améliorer son état, parmi lesquelles:

  • mobilier confortable;
  • mise en œuvre des recommandations de traitement;
  • remplir le journal quotidiennement (poids et température);
  • régime spécial;
  • gymnastique préventive chez un patient au lit;
  • assurer la concentration requise d'analgésique.
Retour à la table des matières

Quelle est la prévision?

Il est difficile de vaincre un cancer de stade 4, cette forme de maladie conduit inévitablement au fait que des personnes meurent. Parfois, la mort ne vient pas d'une tumeur. L'intoxication, la diminution des fonctions des organes internes affectés par les métastases jouent un rôle important. Un certain nombre de facteurs influent sur le temps qu'il vous reste à vivre:

L'espérance de vie du patient dépend de la gravité et de l'agressivité du cancer, ainsi que de l'état général du système immunitaire..

  • localisation tumorale et métastases;
  • l'âge du patient;
  • état d'immunité;
  • maladies concomitantes;
  • état général et psychologique.
Retour à la table des matières

Durée de vie

Combien de temps une personne atteinte du dernier stade du cancer peut vivre, même un médecin ne peut pas le déterminer. En moyenne, 10 à 15% des patients atteints de cancer vivent environ 5 ans. Pour la plupart, la mort survient beaucoup plus tôt. De plus, l'espérance de vie avec la maladie est plus élevée jusqu'à 30 ans. Plus la personne est âgée, plus le taux de survie est faible.

Les derniers jours

Il est important de comprendre que des changements irréversibles se produisent dans le corps, le résultat peut être n'importe lequel. Les proches doivent savoir quels symptômes caractéristiques apparaissent avant la mort:

  • Prédagonie:
    • hallucinations;
    • peau pâle;
    • basse pression.
  • L'agonie est un signe de mort imminente:
    • respiration sifflante forte;
    • respiration intermittente.
  • Mort clinique et fixe.

Ces derniers jours, un patient cancéreux peut s'évanouir sous l'influence d'analgésiques. Malgré le coma, il entend, il est donc important que la famille soit à l'écoute psychologique et le soutienne avec une conversation et des souvenirs positifs. Et si la douleur ne peut plus être contrôlée, vous devez être patient et être présent, faire preuve de prudence..

Espérance de vie dans le cancer de stade 4 avec métastases

Le cancer en lui-même est une maladie plutôt désagréable avec un risque pour la vie, et s'il s'agit d'un cancer de stade 4 avec métastases, alors vous voulez déjà rattraper le reste de votre vie. Aujourd'hui, nous allons simplement examiner ce sujet difficile des patients cancéreux au stade 4, alors que le processus de métastase a déjà pris de l'ampleur. Nous comprendrons ce que c'est que de vivre avec un cancer de stade 4 avec métastases et combien de temps ces patients vivent. Aller!

Immédiatement pour soutenir ces patients, je voudrais dire que la médecine ne fonctionne que sur des statistiques. Par conséquent, son faible pourcentage à ce stade ne dit toujours rien de concret pour un patient individuel. Il y a des cas où un patient cancéreux qui avait déjà été renvoyé chez lui pour «mourir» a été guéri du jour au lendemain et a vécu une vie longue et heureuse. Et il y en avait aussi de courte durée, mais la cause du décès n'avait rien à voir avec le cancer. Pourquoi est-ce - la chose principale dans toute situation difficile de continuer à se battre et à croire en un résultat favorable.

Ne tourmentons pas le lecteur et exposons immédiatement les chiffres de travail actuels pour le cancer et la survie. Rappelons que le pronostic de survie est ici mesuré en survie à cinq ans - le pourcentage de patients qui ont survécu au seuil de 5 ans après avoir été diagnostiqués avec cette maladie. Voici des statistiques pour certaines espèces spécifiques:

Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur chaque type de maladie grâce à la recherche sur notre site Web ou simplement poser une question dans les commentaires ci-dessous.

informations générales

Chaque cas est unique, comme la maladie elle-même. Ci-dessus, nous avons déjà complètement dévoilé le principal problème du sujet, mais ici nous allons juste une fois de plus plonger un peu plus dans les principaux problèmes et caractéristiques associés à la maladie..

Jusqu'à présent, la science ne connaît pas les causes exactes de la maladie. Il existe de nombreuses théories sur ce point, mais ce qui reste inébranlable, c'est que les médecins identifient les principaux facteurs de risque qui affectent l'apparition de la maladie. En voici quelques uns:

  • Hérédité - si vous avez eu des personnes atteintes de pathologies oncologiques dans votre famille, vous appartenez automatiquement à un groupe à risque.
  • Tabagisme et alcool - les mauvaises habitudes suivent toujours les maladies, et encore plus le cancer.
  • L'environnement externe est simplement le rayonnement de fond et l'écologie de l'environnement, l'environnement sur le lieu de travail (par exemple, l'exposition aux produits chimiques nocifs et aux rayonnements), ainsi que l'influence fréquente des rayons ultraviolets (baigneurs et salons de bronzage).

Ces 3 principaux facteurs apparaissent dans toutes les maladies oncologiques, ce qui signifie qu'ils affectent probablement la mutation des cellules en cellules malignes. Je les contrôle, vous pouvez organiser une prévention compétente. Mais notre article ne parle pas de ça..

Étapes

Avant de passer à notre 4 étape, décrivons d'abord brièvement chaque étape séparément. Au total, il y a 4 stades de cancer, où 4 stades est le dernier degré.

  • Stade 1 - la tumeur est localisée uniquement sur l'organe. Elle est encore de petite taille, n'a pas eu le temps d'agir sur les tissus voisins et n'a pas changé les ganglions lymphatiques. Le traitement ici dans presque 100% des cas se déroule favorablement et vous permet de vous débarrasser de la maladie.
  • Stade 2 - la tumeur se développe, mais elle ne met pas encore la vie en danger. Les premières métastases locales sont possibles.
  • Stade 3 - contrairement au stade 2, ce type de tumeur affecte le système lymphatique et les organes et tissus proches du foyer de la lésion.
  • Le stade 4 est le stade le plus avancé avec un nombre abondant de métastases à distance. Habituellement, le traitement à ce stade n'a déjà aucun sens, et les médecins ne conduisent qu'un traitement palliatif visant à soulager globalement l'état du patient.

Et il semble qu'il n'y ait rien de plus facile que de commencer le traitement immédiatement au stade 1. Mais en règle générale, la maladie se déroule très secrètement, car ce n'est pas par hasard qu'elle se caractérise par un «arrêt» temporaire du système immunitaire pour combattre les cellules affectées, et les premiers symptômes apparaissent beaucoup plus tard. Rappelons que dans un état normal, notre immunité combat activement tout changement dans le corps et que le processus d'apparition d'un néoplasme malin est précisément associé à la rupture d'un vide dans notre défense..

La maladie est particulièrement difficile pour les jeunes. Même sans cela, un départ prématuré est effrayant, de sorte qu'un métabolisme rapide contribue également à la propagation de la maladie. Très souvent, c'est pour eux que la maladie ne se termine pas par une issue favorable. Mais n'abandonnez pas! Aucun médecin ne vous dira combien il reste à vivre, car même les cas les plus difficiles aboutissent parfois à une guérison miraculeuse. Nous, en tant que personnes dans le domaine des mathématiques, avons personnellement rencontré de telles manifestations. Alors battez-vous et allez jusqu'au bout!

Traitement

Au stade 4, les méthodes classiques de traitement radicales sont rarement utilisées - chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie. Habituellement, les actions sont de nature palliative pour réduire la douleur du patient.

Impact sur l'espérance de vie

Voyons maintenant ce qui affecte exactement l'espérance de vie. Après tout, l'étape 4 n'est pas toujours la même.

  1. L'indicateur le plus important est la localisation de la tumeur. Ci-dessus, vous avez déjà vu une liste de types spécifiques d'oncologie et leur taux de survie à cinq ans. Mais non seulement la localisation est importante, mais aussi la forme du cours - donc avec le cancer du pancréas, beaucoup en dépend..
  2. Traitement. Le traitement effectué peut dépendre non seulement de l'oncologue traitant (bien qu'ils ne soient pas omnipotents dans la lutte contre une telle maladie, vous ne devez pas les juger), mais également de la fourniture de la clinique avec l'équipement et les médicaments nécessaires, et surtout - la digestibilité personnelle du traitement par le corps. Après tout, le même traitement affecte tout le monde de manière complètement différente..
  3. Attitude interne. Vous pensiez que cela n'avait pas d'importance et était déjà prêt à mourir? Il n'en sortira rien jusqu'à ce que votre heure vienne, vous devez vous battre et avancer dans cette guerre difficile. L'effet Placebo éprouvé peut également aider ici, il est donc très important de placer le patient sur la bonne longueur d'onde et de le motiver jusqu'au dernier souffle. Avec un tel esprit combatif, toutes les maladies sont faciles à surmonter..
  4. Santé générale, maladie et immunité du corps. C'est aussi un facteur important, car le cancer prend tellement d'énergie que vous devrez extraire toutes les ressources disponibles du corps. Et il n'y a rien à dire sur l'immunité - c'est lui qui doit aider le corps à éliminer les mauvaises cellules et à guérir complètement. Si tout était mauvais au départ, les chances de succès ne sont pas non plus élevées..
  5. Métastases - Le cancer de stade 4 se distingue par une large lésion avec métastases. Et ceci, considérez, le même cancer, qui obéit à nouveau aux critères sous-jacents. Et là encore, cela devient important là où ils sont localisés, car le succès de la guérison générale du corps en dépend directement. Il y a donc une durée de vie approximative pour les organes affectés par des métastases: cerveau - 2 semaines, foie - 6 mois, poumons - 3 ans. Mais rappelez-vous, ce sont tous des nombres moyens, et ils peuvent dévier à la fois vers le bas et vers le haut.

Le cancer de stade 4 peut-il guérir??

En bref, la probabilité de guérison est très faible, mais elle est toujours guérie. Les gens qui ont vaincu le cancer ont simplement atteint leur objectif pour eux-mêmes, leurs proches et ont pu gagner cette guerre. N'abandonnez pas et vous! L'espérance de vie est déjà courte chez les gens, et avec cette maladie, le calendrier commence à se resserrer. Alors dépêche-toi avant que rien ne soit perdu.

Le quatrième stade avec métastases est une maladie très difficile non seulement pour le patient, mais aussi pour ses proches et ses médecins. Il est très important de préparer initialement un environnement de guérison favorable pour maximiser la probabilité de guérison. Et rappelez-vous - des miracles se produisent, même dans les derniers stades du cancer le plus difficile..

Combien de personnes vivent avec un cancer de stade 4?

La question de savoir combien de temps ils vivent avec un cancer de stade 4 avec métastases, ou plus précisément: "Maman (tante, grand-mère...) a eu le stade IV, combien lui en reste-t-il?", Interrogent régulièrement les proches des patients aux oncologues. N'ayant pas entendu de réponse sans ambiguïté, les interrogateurs commencent généralement à se plaindre des médecins.

Pourquoi n'y a-t-il pas et ne peut-il pas y avoir de réponse claire à la question de la durée de vie des patients atteints d'un cancer de stade IV? Qu'est-ce qui détermine l'espérance de vie d'un patient atteint de ce stade très avancé de cancer? Nous avons posé cette question à un médecin de la plus haute catégorie, chef du département scientifique des méthodes innovantes d'oncologie thérapeutique et de rééducation du N.N. N.N. Petrova, docteur en sciences médicales Semiglazova Tatiana Yurievna.

Les cellules cancéreuses sont les propres cellules d'une personne sur la croissance et la reproduction dont le corps a perdu le contrôle.

L'évolution du cancer a 4 stades - 4 stades, dont chacun est généralement désigné par des chiffres romains de I à IV. La détection d'une tumeur à un stade où des métastases vers des ganglions lymphatiques et / ou des tissus et organes distants sont déjà apparus, détermine automatiquement le stade du processus en tant que quatrième.

Qu'est-ce qui affecte l'espérance de vie d'un patient atteint d'un cancer de stade 4?

Le pronostic de la vie des patients atteints d'une tumeur maligne de stade IV est déterminé par le taux de propagation de la tumeur aux tissus environnants et aux organes distants..

La période de doublement de la tumeur peut durer de 30 jours à plusieurs années et décennies. Il existe des tumeurs qu'une personne peut ne jamais connaître de leur existence dans son corps. Ils se caractérisent par une croissance très lente et ne se manifestent pas cliniquement pendant longtemps. Ce sont les tumeurs dites latentes, indolentes ou «bonnes».

Exemple pratique. En 1997, sous la direction du professeur Mikhail Lazarevich Gershanovich, nous avons traité un patient atteint d'un lymphome non hodgkinien de stade IV. Le mari du patient nous a demandé combien de temps sa jeune femme devait vivre? Après polychimiothérapie et radiothérapie pour les foyers restants, la patiente vient me voir en pleine santé depuis 20 ans, et son fils est entré avec succès à l'Université.

Il existe des «tumeurs maléfiques» qui se caractérisent par un potentiel agressif de métastases. Avec la taille apparemment petite du foyer principal, il y a une diffusion rapide du processus - l'apparition et la croissance rapides de métastases à distance dans divers organes, le plus souvent dans le foie, les poumons, les os, le cerveau... Cependant, dans la plupart des cas, avec l'aide d'un traitement anticancéreux moderne et rapide, tous il est possible de prendre le contrôle des symptômes de la maladie et de ralentir, voire d'arrêter, la «course» de la maladie.

Dans certains cas, les maladies concomitantes (forme sévère de diabète sucré, insuffisance cardiaque chronique décompensée, insuffisance respiratoire ou rénale, maladies cérébrovasculaires et thromboemboliques, infections chroniques, etc.), qui ne permettent pas un traitement complet, aggravent fortement le pronostic de vie du patient..

Paradoxes d'âge

On a l'impression qu'il est plus difficile pour les personnes âgées de faire face à une maladie appelée cancer. En effet, un grand nombre de maladies concomitantes limite l'utilisation de certains types de traitement, en raison du risque de développer diverses complications. En revanche, chez les personnes âgées, les processus métaboliques sont ralentis et l'évolution de la maladie elle-même n'est pas active, lente. Il est important de se rappeler qu'aujourd'hui, l'âge âgé et sénile n'est pas en soi une contre-indication à la nomination d'un traitement médicamenteux anticancéreux. L'âge biologique du patient est plus important et non celui indiqué dans le passeport.

Chez les jeunes patients, au contraire, le nombre de maladies concomitantes est plusieurs fois moins élevé et il se peut qu'il n'y en ait pas du tout de maladie grave. Mais les processus métaboliques actifs peuvent en partie contribuer à l'évolution agressive de la tumeur. Alors l'âge devient à la fois allié et ennemi.

La durée de l'anamnèse (histoire) de la maladie est d'une grande importance, ainsi que les réserves de traitement anticancéreux..

Tout dépend d'un certain nombre de facteurs importants, dont le principal est le passeport tumoral, qui est déterminé par les résultats des analyses histologiques et immunohistochimiques. + conclusion génétique moléculaire.

Le traitement antinéoplasique du cancer de stade IV aujourd'hui peut inclure:

  • tous types de traitements anticancéreux médicamenteux (chimiothérapie, hormonothérapie, ciblée, immunothérapie, immunoconjugués);
  • thérapie d'accompagnement (agents ostéomodifiants, par exemple bisphosphonates ou dénosumab, prévention médicamenteuse des complications les plus courantes de la chimiothérapie: nausées et vomissements, neutropénie et anémie, etc.);
  • radiothérapie, principalement pour le soulagement de la douleur;
  • traitement chirurgical cytoréducteur (visant à réduire le volume des masses tumorales);
  • méthodes physiques locales - thérapie photodynamique, cryodestruction, etc.
  • thérapie symptomatique (visant à corriger divers symptômes de la maladie) - soulagement de la douleur, sédation, correction d'une carence nutritionnelle, etc..

Par conséquent, les tumeurs sont classées en 3 groupes principaux:

  • Très sensible à la chimiothérapie, qui peut être guérie avec son aide (tumeurs germinales, dérive kystique, lymphome de Hodgkin, etc.).
  • Tumeurs qui répondent à la chimiothérapie mais ne sont pas complètement guéries (lymphomes non hodgkiniens, cancer du sein, cancer du poumon à petites cellules, cancer de l'ovaire, etc.).
  • Tumeurs qui ne répondent pas bien à la chimiothérapie, comme le cancer de l'estomac, le cancer du foie, le cancer du pancréas, le mélanome, etc...

Ainsi, chez les patients atteints de mélanome de stade IV, la dacarbazine était considérée jusqu'à récemment comme le médicament le plus sensible. Maintenant, des données ont été reçues selon lesquelles des médicaments oncoimmunologiques - inhibiteurs du point de Chek - des anticorps anti-CTLA-4, PDL1, PD1 (3 médicaments ont déjà été enregistrés en Fédération de Russie: l'ipilimumab, le pembrolizumab et le nivolumab) réentraînent le système immunitaire de l'organisme à lutter tumeur maligne, empêchant les cellules tumorales «d'échapper» à la surveillance immunitaire. Selon des essais cliniques et un programme d'accès élargi qui ont eu lieu dans notre Institut, l'effet antitumoral de ces médicaments persiste même des années après la fin du traitement. Il est important de se rappeler que la réponse du corps aux médicaments de ce groupe est particulière. Par conséquent, pour tous les médicaments appartenant à la nouvelle classe d'inhibiteurs du point de réponse immunitaire, le traitement doit être instauré sous la supervision d'oncologues expérimentés et qualifiés.!

Laboratoire d'oncologie moléculaire

Parmi les patients atteints d'un cancer de stade 4, il est nécessaire de mettre en évidence les patients palliatifs.

Les patients palliatifs sont ces patients cancéreux qui ont épuisé toutes les options de traitement, leur corps ne peut plus lutter contre la maladie. La condition physique de ces patients est causée dans certains cas par une défaillance d'organes multiples. Les possibilités épuisées de traitement anticancéreux ne permettent pas de poursuivre le traitement. À partir de l'image du test sanguin clinique, vous pouvez voir que l'hématopoïèse est fortement supprimée (par exemple, faible taux d'hémoglobine, plaquettes, leucocytes). Dans l'analyse biochimique du sang, au contraire, peut "sortir de l'échelle", par exemple, les indicateurs de la créatinine, de la bilirubine et / ou des transaminases, etc..

Le stade où le patient palliatif éprouve une faiblesse sévère, ne sort pas du lit et ne bouge pas de manière autonome, ne mange pas, il a une confusion de conscience - est appelé thermique. Tous les types de traitement possibles ont déjà été essayés et ont cessé de fonctionner, seule une aide symptomatique est possible (par exemple, soulagement de la douleur). La cause du décès des patients cancéreux est souvent une défaillance d'organes multiples. Une tumeur inhibe les fonctions d'organes et de systèmes importants du corps, la masse tumorale se développe et devient incompatible avec la vie. Néanmoins, les patients atteints d'un cancer de stade 4 qui reçoivent des soins palliatifs compétents, désormais entièrement dispensés par du personnel qualifié et spécialement formé de HOSPES, peuvent vivre suffisamment longtemps et avec une bonne qualité de vie. Chaque patient a toujours la possibilité d'attendre de nouveaux traitements auxquels le cancer sera sensible. La science avance à pas de géant!

Nous ne devons pas non plus oublier les composantes psychologiques, sociales et spirituelles. Les psychologues médicaux aident souvent les patients atteints de cancer à trouver leurs «ancres spirituelles».

Ce qui donne une aide psychologique à un patient atteint de cancer?

  • L'état émotionnel des patients et des proches s'améliore;
  • les angoisses, les peurs, les difficultés dans les relations familiales sont surmontées;
  • la motivation à suivre un traitement est renforcée;
  • la qualité de vie des patients et de leurs familles est améliorée;
  • des compétences de communication efficace avec le personnel médical, les collègues, les amis et les personnes proches sont acquises.

Il est important de se rappeler que la phase IV du processus malin est aujourd'hui un processus bien contrôlé qui, avec l'aide d'un traitement anticancéreux, se traduit avec succès en un processus chronique et lent. Ceci, à son tour, permet aux patients d'être à la hauteur d'un traitement nouveau et plus efficace. Vingt ans d'expérience en tant que chimiothérapeute au N.N. N.N. Petrov à la question: "Combien de temps vivent les patients atteints d'un cancer de stade 4?" vous permet de répondre: «Long», mais soumis à un traitement rapide et moderne.

Publication de l'auteur:
Tatiana Yurievna Semiglazova
médecin de la catégorie la plus élevée
Docteur en sciences médicales
Chef du Département Scientifique des Méthodes Innovantes d'Oncologie Thérapeutique et de Rééducation du N.N. N.N. Petrova

Patients cancéreux de stade 4

Une personne atteinte de cancer a besoin de soins et d'attention particuliers de la part de sa famille et de ses amis. Il est très difficile pour une personne atteinte d'oncologie de mener une vie normale. Le plus dur est dans le plan psycho-émotionnel. En particulier, les patients atteints d'un cancer de stade 4 ont besoin d'un soutien continu..

Pourquoi le cancer de stade 4 est dangereux?

Aux premiers stades de développement, les maladies oncologiques peuvent être traitées avec succès, l'essentiel est de subir des examens des organes et des systèmes corporels aussi souvent que possible. 4 degré d'oncologie est considéré comme le dernier et le plus difficile.

Dans la plupart des cas, le cancer qui se développe dans le corps humain est asymptomatique et les patients, en règle générale, n'apprennent leur oncologie que lorsqu'elle atteint le stade final. Il n'est pas possible de guérir ce degré de maladie, car les cellules cancéreuses se sont propagées dans tout le corps et ont affecté les organes vitaux..

Le patient est voué à la mort, mais cela ne veut pas dire qu'il lui reste très peu à vivre. Avec des soins et un traitement appropriés, la vie d'une telle personne peut être prolongée jusqu'à 5 ans. Le taux de survie des patients cancéreux dépend de l'organe qui a subi une oncologie. Ainsi, le cancer du poumon donne une chance de prolonger la vie de 5 ans seulement dans 10% des cas, lors du diagnostic d'une tumeur à l'estomac - taux de survie de 15 à 20%. Le plus petit nombre - 5% chez les patients atteints d'un cancer du pancréas ou d'un cancer du foie.

Bien-être général d'un patient atteint d'un cancer avancé

Selon l'endroit où se trouve la tumeur et les organes qu'elle affecte, le bien-être d'un patient atteint d'un cancer de grade 4 peut être le suivant:

  • Avec l'oncologie du cerveau, le patient souffre de maux de tête réguliers, parfois très sévères. Dans la plupart des cas, la douleur s'accompagne d'une perte partielle ou totale de la vision et de l'audition. Souvent, une personne souffrant de ce type d'oncologie a une violation de la coordination des mouvements.
  • Avec le cancer des voies respiratoires, il est difficile pour une personne de respirer, peut-être une hémoptysie, la voix devient rauque et une toux apparaît.
  • Les processus oncologiques dans le tissu osseux s'accompagnent d'une douleur intense dans les articulations. Une personne a besoin de prendre régulièrement des analgésiques.
  • Le cancer du système génito-urinaire apporte au patient une douleur lors de la miction, peut-être même un manque complet d'urine, un jaunissement de la peau, une odeur piquante d'acétone dans l'urine.
  • Les patients atteints d'un cancer de la peau souffrent d'écoulement purulent taché de sang des plaies, d'un gonflement de la zone touchée de la peau.
  • L'oncologie des organes génitaux se manifeste par une douleur dans le bas de l'abdomen, un écoulement purulent et putride du tractus génital.

Tous les patients atteints d'un cancer de stade 4 présentent des symptômes communs:

  • faiblesse et somnolence constantes;
  • manque d'appétit partiel ou complet;
  • perte de poids;
  • augmentation de la température corporelle;
  • fièvre;
  • hypertrophie et durcissement des ganglions lymphatiques;
  • douleur sur le site de la tumeur;
  • anémie;
  • problèmes cardiaques.

État psycho-émotionnel et peurs

Ayant appris qu'un cancer a été détecté, une personne devient le plus souvent déprimée. C'est particulièrement difficile pour ceux dont le stade du cancer n'est plus soumis à aucun traitement. Le patient se referme sur lui-même, ne veut communiquer avec personne, comprend l'impuissance totale face à la maladie, commence à penser chaque jour à la mort imminente.

Une telle personne est facile à comprendre. Il avait des projets pour sa vie future, jusqu'à ce que la maladie détruit tous ses rêves. La peur d'une mort imminente ne laisse pas les patients atteints de cancer, c'est pourquoi l'aide et le soutien de parents et d'amis sont très importants pour ces personnes..

De bons psychologues peuvent également aider le patient émotionnellement. Une personne doit être convaincue qu'il ne faut pas penser à une mort possible tous les jours, épuisant ainsi nerveusement un corps déjà affaibli. Une personne qui souffre d'oncologie doit essayer de se convaincre, de croire en une victoire sur le cancer, en s'instillant chaque jour en elle-même qu'elle sera guérie et continuera à vivre. Les oncologues notent un résultat positif dans le traitement de ces patients, et vice versa, ceux qui ont croisé les mains dans le désespoir sont morts plus rapidement.

Les personnes proches ne doivent pas traiter un patient en oncologie avec pitié, vous devez essayer de le distraire des pensées sombres. Vous ne devez pas non plus vous adonner aux souvenirs des moments heureux de votre vie. Il vaut mieux répéter constamment au patient qu'il a beaucoup de choses devant lui et sans sa participation, il est impossible de les terminer..

Directives générales pour la prise en charge des patients atteints d'un cancer de stade 4

Une personne atteinte d'un cancer du dernier degré est considérée comme gravement malade. Cependant, ce groupe de patients est divisé en 2 catégories:

  1. Un patient qui est dans un état satisfaisant (capable de mener sa vie de façon autonome, capacité de travail conservée).
  2. État sévère du patient (douleur persistante, intoxication sévère du corps, nécessitant des soins constants pour la personne).

La première catégorie de patients n'a pas besoin de soins constants, le médecin prescrit le traitement nécessaire à la personne, le respect du régime et du régime recommandés.

La deuxième catégorie de personnes a besoin de soins quotidiens de qualité. Elle est réalisée dans un hôpital ou à domicile. Il est préférable que les soins d'une personne gravement malade soient assurés par une infirmière professionnelle.

La personne malade doit être lavée quotidiennement sous une douche, si cela n'est pas possible, ou des lingettes régulières avec une serviette imbibée d'eau tiède. Chaque jour, ils se brossent les dents et se peignent les cheveux, et après chaque repas, ils se rincent la bouche avec des décoctions d'herbes médicinales. Le linge de lit est changé régulièrement, si nécessaire, le matelas du patient est séché le plus souvent possible. Chaque jour, une personne doit être changée en sous-vêtements propres..

Il est important de surveiller l'état nutritionnel du patient atteint de cancer. Les aliments doivent être nutritifs, mais en même temps pas lourds à mâcher et à digérer. La vidange intestinale est étroitement surveillée. Si les selles ne disparaissent pas d'elles-mêmes, des lavements ou des laxatifs sont utilisés. Pour éviter qu'une personne malade ne forme des escarres, elle doit être retournée plus souvent et les zones de peau sujettes aux escarres doivent être régulièrement traitées avec de l'eau chaude savonneuse, puis lubrifiées avec de l'eau de Cologne ou une faible solution de vinaigre. Lorsque des foyers de nécrose apparaissent, les zones cutanées touchées sont essuyées avec une solution concentrée de permanganate de potassium.

Le patient doit prendre régulièrement des médicaments et en présence de douleur constante, il est conseillé d'administrer des analgésiques.

Quelle devrait être la nourriture?

Le régime alimentaire d'un patient atteint de cancer doit être équilibré et facilement digestible..

  • légumes cuits à la vapeur, cuits à l'étouffée ou cuits au four - chou (tous types), betteraves, carottes, pommes de terre;
  • verdure;
  • noix non pelées;
  • légumineuses avec modération;
  • un poisson;
  • des œufs;
  • du miel naturel;
  • jus de fruits fraîchement pressés de légumes et d'herbes. Le jus de céréales germées est très utile;
  • tomates mûres;
  • fruits et baies frais;
  • huile d'olive;
  • champignons (pleurotes, shiitake).

Ce que vous ne pouvez pas manger:

  • Viande;
  • produits laitiers;
  • sucre;
  • plats épicés, frits et fumés;
  • café;
  • de l'alcool;
  • nourriture en boîte;
  • pimenter.

L'opportunité et les méthodes de traitement de ces patients

Les méthodes de traitement pour les patients cancéreux en phase terminale comprennent: la radiothérapie, la chimie, l'immunité et la radiothérapie.

La radiothérapie et la radiothérapie sont les méthodes les plus efficaces de traitement de l'oncologie de stade 4. Le principe de cette méthode repose sur la destruction des cellules cancéreuses et la réduction de la taille de la tumeur. Des effets positifs ont été observés dans le traitement du cancer des os. L'inconvénient de ce traitement est que la thérapie tue à la fois les cellules cancéreuses et les cellules saines.

L'immunothérapie est une méthode visant à augmenter la résistance du corps aux cellules cancéreuses. La thérapie fonctionne sans effets secondaires et maintient l'intégrité des tissus.

La chimiothérapie est la méthode la plus efficace pour prolonger la vie d'un patient atteint d'un cancer de stade 4. Avec l'aide de médicaments et de procédures de traitement spécialement sélectionnés, le risque de récidive de la maladie est réduit et la croissance du cancer est ralentie.

Pronostic de survie

Dans la plupart des cas de cancer de stade 4, le pronostic est considéré comme défavorable et les patients vivent rarement jusqu'à 5 ans. La survie dépend de l'endroit où la tumeur s'est formée et de l'endroit où elle s'est métastasée.

La tâche des parents et amis est de fournir des soins et un traitement appropriés à une personne atteinte d'oncologie. Il est important de se rappeler que c'est grâce à un soutien quotidien que les patients atteints d'un cancer de stade 4 auront une puissante incitation à vaincre cette terrible maladie.!