Principal
Ostéome

Hémangiome

Un hémangiome est une tumeur causée par des cellules anormales dans les vaisseaux sanguins. La nature de la maladie est bénigne. Un néoplasme peut se développer dans n'importe quel organe doté d'un vaste réseau de capillaires et de vaisseaux sanguins. Les hémangiomes sont caractérisés par une croissance active. Après une intervention chirurgicale pour enlever, une rechute de la pathologie est souvent diagnostiquée. Le néoplasme n'a pas de formes claires, la couleur se trouve du rouge au cyanosé. Des médecins de différentes spécialités sont impliqués dans le traitement de la maladie - chirurgien, oncologue, thérapeute et dermatologue.

Caractéristiques de la pathologie

L'hémangiome fait référence à la pathologie des vaisseaux sanguins. L'éducation peut se produire dans n'importe quelle partie du corps. La tumeur prend différentes formes et tailles - d'une petite tache à une grande formation. La pathologie peut affecter les tissus des organes internes - ceci est considéré comme une espèce extrêmement dangereuse. Le site de localisation de l'hémangiome est un site ou un organe qui alimente un réseau ramifié de vaisseaux sanguins. Dans la pratique médicale, les hémangiomes sont plus souvent diagnostiqués dans les tissus du rein, du foie, de la colonne vertébrale et de la peau. Le développement de néoplasmes sur la couche supérieure du derme et dans les structures sous-cutanées est possible.

L'hémangiome est une tumeur bénigne formée en raison de la prolifération active de cellules endommagées dans un vaisseau sanguin. La croissance rapide de capillaires atypiques entraîne la formation d'un nœud et une violation de l'apport sanguin au site. Le nœud ne peut pas se transformer en une forme maligne, mais lors de la croissance rapide des cellules atypiques, les tissus et organes voisins sont détruits, provoquant des perturbations dans le fonctionnement des parties blessées du corps. Les dommages à une partie vitale du corps entraînent une invalidité ou la mort d'une personne.

La maladie est dangereuse avec des saignements possibles et la formation d'ulcères dans la zone touchée. L'hémangiome peut disparaître tout seul à un moment donné, sans laisser de traces. Par conséquent, les médecins préfèrent souvent ne pas traiter la tumeur, mais observer le processus de croissance. L'emplacement dans la zone des organes internes ou à côté des organes vitaux nécessite un traitement urgent de la pathologie - cela empêchera le développement de symptômes dangereux. La méthode thérapeutique dépend de l'emplacement, du degré de lésion corporelle et de l'âge du patient.

Code CIM-10 pour la maladie D18.0 «Hémangiome de toute localisation». Un néoplasme survient chez les enfants et les adultes. Chez les femmes, une pathologie dans les tissus du col de l'utérus est souvent trouvée. Localisation possible de nodules sur la lèvre, la joue, le devant du crâne, dans la région de la poitrine. La zone du nombril est touchée, trouvée sur la main, l'épaule, dans la région des membres inférieurs, etc..

Hémangiome chez les enfants

La pathologie est diagnostiquée principalement chez les nouveau-nés au cours de la première année de vie. Les filles souffrent plus souvent de la maladie que les garçons. Les bébés prématurés et les bébés souffrant d'insuffisance pondérale sont à risque. La maladie est considérée comme congénitale en raison du développement intra-utérin. Un néoplasme apparaît chez un bébé dans la période 1-4 mois après la naissance.

Au stade initial de la formation, le nœud ressemble à une égratignure ou à une petite ecchymose, qui pousse constamment et devient une teinte rougeâtre ou bleuâtre. Le néoplasme se développe jusqu'à 10 mois de la vie de l'enfant, puis la croissance s'arrête. Un lent processus de réduction du volume de la tumeur est enregistré jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement, la période dure jusqu'à 10 ans.

Chez un enfant, les hémangiomes sont formés de petites tailles. Les grandes formations sont rares. Le site de localisation est souvent la zone du cuir chevelu et du cou. Les fesses, le périnée, les muqueuses et les organes internes sont sujets à la maladie dans des cas isolés. S'il y a plus de 5 nodules, cela indique la présence d'un hémangiome d'organe interne.

Dans l'enfance, des nodules superficiels, mixtes et profonds se forment sur la peau. L'hémangiome superficiel ressemble extérieurement à de multiples amas de bulles de couleur vive saturée. Une tumeur profonde dépasse légèrement au-dessus de la surface du derme avec une consistance molle - la couleur peut être bleue ou rouge. Les nodules disparaissent souvent complètement de la surface de la peau à l'âge de 10 ans. Un signe de diminution sera un changement de couleur du nodule et de densité.

Chez les enfants, la maladie est généralement observée avant le moment de l'involution. Un traitement urgent est nécessaire lorsqu'il est situé dans la zone d'un organe vital avec perturbation de la zone endommagée et des tissus voisins. Après avoir disparu, il ne reste souvent aucune trace. Dans certains cas, il peut y avoir une cicatrice ou une pigmentation d'une zone cutanée ictérique.

Les raisons du développement de la pathologie

Les médecins ne connaissent pas la cause exacte de la maladie. La pathologie est considérée comme congénitale en raison du fait qu'elle est souvent diagnostiquée chez les nouveau-nés dans les premiers mois de la naissance. Les raisons de la croissance des hémangiomes sont associées à l'impact de facteurs défavorables de nature externe et interne sur une femme pendant la période de procréation..

Ces facteurs peuvent être:

  • Une maladie infectieuse subie par une femme au cours du premier trimestre de la grossesse;
  • L'effet des médicaments sur le développement fœtal;
  • Traumatisme mécanique de la partie du corps sur laquelle la pathologie a été détectée;
  • Interaction avec des substances chimiques et cancérigènes;
  • Prédisposition héréditaire;
  • Vivre dans une zone écologiquement défavorable.

L'un des facteurs énumérés peut provoquer la maladie, il vaut donc la peine de subir régulièrement des examens à la clinique. Cela permettra d'identifier la maladie à un stade précoce, ce qui permettra de démarrer le traitement à temps..

Variétés de la maladie

La maladie est classée selon plusieurs critères. En fonction de l'emplacement, les types de pathologie suivants sont distingués:

  • Une tumeur cutanée se forme sur les couches supérieures du derme. Cette espèce est considérée comme sûre car n'accepte généralement pas de gros volumes et est enclin à l'auto-involution. Un traitement est nécessaire lors de la formation dans la zone de la paupière, de l'oreillette, du visage et du périnée.
  • Néoplasmes des organes parenchymateux - foie, glandes surrénales avec reins, pancréas, etc. Dans la pratique médicale, ils sont considérés comme le type le plus dangereux - un traitement urgent est nécessaire pour les éliminer. Il existe un risque élevé d'hémorragie interne et de lésions pathologiques des organes.
  • Formations du système musculo-squelettique - la zone de l'articulation, de la colonne vertébrale et d'autres zones. Ces pathologies ne nécessitent pas d'élimination urgente. Avec une petite tumeur, les médecins préfèrent observer le processus pathologique en cours de croissance. La présence d'une déformation squelettique liée à la maladie nécessite un traitement immédiat.

Cette classification appartient à la partie théorique de l'étude de la maladie. La caractérisation de l'état de santé général et de l'état du patient lors de l'utilisation d'une telle division est difficile. Par conséquent, dans la pratique, les médecins utilisent la classification en fonction de la structure morphologique de la maladie. Les types suivants sont distingués:

  • La forme capillaire ou simple affecte les couches supérieures de la peau avec la zone de jonction des os du squelette à l'endroit où s'accumulent les capillaires atypiques. Il existe deux types de tumeurs: artérielles et veineuses. L'apparence est représentée par une tache plate de couleur rouge; en cours de croissance, la nuance devient plus sombre et plus saturée. Avec une croissance active, il commence à faire saillie au-dessus du derme, acquérant une structure grumeleuse. Le néoplasme sur les os pariétaux et frontaux de la tête disparaît après 1 à 3 ans sans laisser de traces. Le danger d'être situé sur la paupière est le développement d'un glaucome avec possibilité de perte de vision.
  • Une tumeur caverneuse est située dans les tissus des reins, du foie et du cerveau. Le tissu sous-cutané du tissu participe à la formation.Par conséquent, sur la couche supérieure du derme, il ressemble à un nœud convexe de teinte bleuâtre. Une tumeur est constituée de nombreux vaisseaux sanguins remplis de sang. Les cavités formées sont interconnectées par des anastomoses - des ponts des vaisseaux. En cours de croissance, le nœud ne pénètre pas au-delà de la couche sous-cutanée. Il existe des formations uniques et multiples de différentes formes et tailles. L'espèce est subdivisée en formes limitées et diffuses. Un hémangiome limité se développe dans la zone touchée sans se propager aux tissus et organes adjacents. Les néoplasmes diffus occupent de vastes zones et ne montrent pas de limites claires et de volumes avec des formes.
  • La vue combinée est représentée par des formes capillaires et caverneuses. Dans le même temps, la surface et le tissu tissulaire interne sont affectés, sans pénétration dans les couches profondes. Diagnostiqué principalement chez les patients adultes.
  • L'hémangiome racémique est considéré comme une espèce rare. Affecte le cuir chevelu et les membres. Un néoplasme est un entrelacement de vaisseaux sanguins dilatés avec la présence de fistules remplies de sang. Souvent appelé un type de pathologie caverneuse.
  • La forme mixte est une tumeur vasculaire constituée de tissu lymphoïde et conjonctif. Cela comprend les angioneuromes, les lymphomes et d'autres formations. Les symptômes de la maladie apparaissent en fonction du type de tissu impliqué dans la formation de la tumeur. Certaines espèces sont capables de dégénérer en cancer, un examen urgent et un traitement sont donc nécessaires. Souvent, les médecins attribuent cette forme à un type distinct de pathologie en raison de la structure et de la manifestation complexes.

Le nœud peut prendre différentes formes et formes. Les tailles varient de quelques millimètres à des dizaines de centimètres de volume.

Signes de la maladie

Les symptômes de la maladie dépendent du type et de l'emplacement du nœud. En outre, l'âge du patient, la taille et le degré de dommages aux organes affectent les symptômes. Aux stades initiaux, la tumeur se développe de manière asymptomatique, il n'y a qu'une induration suspecte, une tache sur la peau ou dans la zone de l'organe affecté.

Hémangiome de la peau

Le néoplasme se produit sur différentes zones cutanées du corps - sur la tête, le bras, la jambe, l'abdomen, dans le périnée, sur les fesses, etc. Les symptômes de la maladie apparaissent les mêmes quel que soit leur emplacement. Un gonflement apparaît sur le site de la lésion, qui diffère par la couleur du teint habituel de la peau. Le ton de la formation est déterminé par le vaisseau sanguin régnant dans la structure. Un nombre élevé d'artères donne une couleur rouge riche, la prédominance des couleurs des veines dans les tons plus foncés. La localisation dans la couche de tissu sous-cutané peut ne pas montrer de coloration externe, mais se développer avec un teint naturel de la peau. La coloration du nodule se produit lors de l'afflux de sang vers la zone malade. Ce symptôme est prononcé chez les enfants lorsqu'ils sont couchés sur le visage en pleurant..

  • formations ulcéreuses dans la zone malade;
  • augmentation de la transpiration;
  • fissures dans la zone de formation de la tumeur;
  • écoulement sanglant de la cavité néoplasique;
  • douleur dans la zone touchée;
  • une formation élastique avec des densités différentes est ressentie - une consistance dense parle d'un pronostic favorable de développement, un compactage doux est une croissance dangereusement rapide;
  • diminution de la sensibilité sur le site de développement du nœud.

Des symptômes plus graves sont présents avec des lésions profondes des tissus des organes ou de grands volumes. La croissance dans les couches profondes de l'os s'accompagne du développement de l'ostéoporose. La localisation dans la zone des yeux ou de l'oreillette, dans la zone du poumon peut causer des problèmes avec les fonctions visuelles, la respiration et la déglutition.

Hémangiome du corps

Les symptômes sont en partie similaires à un gonflement de la peau. Un néoplasme se produit dans les endroits de blessure mécanique permanente pendant le mouvement - sur le doigt ou la paume, la pente de l'os sphénoïde ou de l'ischion, dans la région du talon, de la jambe ou de la cuisse, dans l'aisselle, etc..

Les symptômes suivants sont notés:

  • Gonflement au site de la lésion;
  • Sensations douloureuses sur le site du nodule;
  • Lors de traumatismes fréquents, des saignements du néoplasme sont observés;
  • Fissures et ulcération de la zone touchée;
  • Troubles respiratoires;
  • Inconfort lors du déplacement à la place de la localisation du nœud;
  • Problèmes dans l'activité des organes abdominaux.

Une pénétration profonde dans les tissus entraîne de graves complications dans le fonctionnement des organes affectés. Traitement urgent requis.

Gonflement de la tête, du visage et des lèvres

Hémangiome des lèvres supérieures et inférieures, à l'arrière de la tête, sur l'os frontal, la joue, dans la région du nez et de la langue, etc. diagnostiqué assez souvent, en particulier chez les enfants. Fait référence à des types de pathologie dangereux en raison de sa proximité avec les organes vitaux.

Il se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • symptôme de douleur dans la zone de localisation du nœud;
  • gonflement sévère sur le site de formation d'un sceau suspect;
  • couleur rouge de la tumeur;
  • déformation du visage avec une augmentation significative du volume de l'hémangiome.

Les médecins traitent ces maladies avec un soin et une attention particuliers afin de ne pas manquer la dangereuse prolifération des cellules. La compression des tissus entraîne une perturbation de l'activité de l'organe, qui s'accompagne de symptômes désagréables. Un enfant de moins de 10 ans est à risque - tous les processus pathologiques se déroulent rapidement. Par conséquent, un traitement urgent est nécessaire.

Pathologie du foie et de la rate

L'hémangiome dans les tissus du foie et de la rate au stade initial se développe secrètement - il n'y a pas de signes caractéristiques de malaise. Il est possible de détecter la maladie à un stade précoce par hasard lors d'un examen d'un autre organe. Habituellement, un adulte souffre de ce type de pathologie.

Il se caractérise par des symptômes visibles:

  • douleur à gauche ou à droite de la paroi abdominale;
  • fatigue sévère dans le contexte d'un effort physique minimal;
  • la température corporelle monte à 39 degrés;
  • la formation de gaz se produit constamment dans l'intestin grêle;
  • épisodes de diarrhée;
  • signes de pancréatite.

Un hémangiome géant dans les tissus hépatiques entraîne une compression du flux sanguin et des complications ultérieures dans le fonctionnement de l'organe. Par conséquent, les médecins effectuent une opération urgente pour enlever la tumeur..

Hémangiome rachidien

Le néoplasme se développe dans la cavité d'une vertèbre individuelle ou capture simultanément un certain nombre de structures. Les symptômes dépendent de l'emplacement de la pathologie. Habituellement, les patients se plaignent de la présence de tels signes désagréables:

  • Douleur constamment présente dans le dos, qui n'est pas soulagée par l'utilisation de médicaments et de pommades à effet analgésique;
  • Inconfort lors du déplacement et de l'inclinaison;
  • Processus inflammatoires dans les tissus de la colonne vertébrale touchée.

La présence d'une pathologie est souvent confondue avec une hernie du lien intervertébral ou avec une ostéochondrose. La manifestation de la maladie en termes de symptômes est similaire à ces maladies. Par conséquent, pour clarifier le diagnostic, le patient doit subir un examen du corps à l'aide des derniers équipements. Le traitement est choisi en fonction du degré de dommage et du bien-être du patient. La présence de complications graves nécessite une ablation urgente de la tumeur. La maladie, se déroulant sur fond de léger malaise ou sans symptômes, est observée en dynamique.

Hémangiome du rein

Une tumeur du rein est rare et appartient à des pathologies congénitales. Il est détecté à un stade ultérieur de développement. Il est souvent diagnostiqué chez les enfants. De plus en plus de taille, le nœud appuie sur les cellules et les tissus sains, provoquant un dysfonctionnement des organes.

La maladie s'accompagne des symptômes suivants:

  • indicateurs d'hypertension artérielle;
  • sensations douloureuses dans la région lombaire, passant en douceur dans la région de l'aine;
  • la température corporelle est constamment maintenue à 39-40 degrés;
  • la colique est présente dans l'organe;
  • les sécrétions urinaires contiennent du sang;
  • fatigue constante sans raison apparente.

La cause de l'apparition des symptômes est une augmentation rapide du volume du néoplasme, ce qui perturbe le fonctionnement de l'organe et des tissus voisins. Fondamentalement, la maladie se développe sans la présence de signes caractéristiques.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic préliminaire est fait par un examen externe du patient et la collecte d'un historique verbal des symptômes actuels de la maladie. Pour plus de précision, le patient se voit attribuer des procédures supplémentaires:

  • du sang est donné pour une analyse générale afin d'identifier les écarts dans la structure des principaux éléments;
  • l'examen échographique montre l'emplacement, la forme et le volume du nœud;
  • la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique fournissent des informations détaillées sur la composition structurelle de la tumeur.

À la tomodensitométrie et à l'IRM, les néoplasmes des organes internes et les lésions des os squelettiques sont étudiés. L'examen établit les volumes exacts et le degré de pénétration dans la profondeur du nœud et aidera également à déterminer la condition physique du patient. Sur la base des résultats diagnostiques obtenus, une décision est prise sur le déroulement du traitement - un traitement urgent est nécessaire ou un contrôle de la croissance tumorale suffit.

Traitement de pathologie

Les actions pour traiter ou surveiller la pathologie ne dépendent pas de l'âge du patient. Le choix de la méthode est basé sur la structure et le processus pathologique de la maladie. Une caractéristique distinctive de la maladie est l'auto-régression. Par conséquent, l'hémangiome n'est souvent pas traité, mais une attitude attentiste. Le patient est soumis à un examen régulier par un dermatologue avec un thérapeute et des procédures de diagnostic si nécessaire.

Si, lors de l'observation de la croissance de l'hémangiome, une augmentation rapide des volumes est notée, un traitement urgent est prescrit. Les indications pour le traitement de la pathologie sont:

  • la tumeur est dangereusement proche de l'œil;
  • il existe un lien entre une vision réduite et la présence d'un hémangiome;
  • emplacement à côté du système respiratoire;
  • la pathologie faciale s'accompagne d'une déformation visible;
  • la zone touchée est dans l'oreille et les glandes salivaires;
  • la surface de la formation a commencé à s'ulcérer.

Il existe plusieurs moyens de guérir la maladie:

  • excision chirurgicale par cryodestruction, laser, sclérothérapie, radiothérapie à foyer rapproché, électrocautérisation et scalpel;
  • thérapie médicamenteuse.

Lors du choix d'une méthode de traitement, le médecin prend en compte de nombreux facteurs - taille, emplacement, profondeur de germination de la pathologie. En outre, la décision est influencée par l'âge et la condition physique du patient..

Thérapie chirurgicale

La chirurgie est considérée comme le moyen le plus efficace de traiter l'hémangiome. Il existe plusieurs façons d'éliminer une tumeur:

  • L'excision avec un scalpel chirurgical est réalisée sous anesthésie générale. Dans le processus, le nœud entier est retiré avec la capture de zones de tissus sains jusqu'à 20 mm. La chirurgie abdominale est assez traumatisante pour le patient et présente un taux de récidive élevé. Depuis 20 ans, il n'est utilisé que pour les pathologies des organes internes.
  • La destruction par laser est utilisée pour traiter la forme capillaire. Il est impossible de traiter l'hémangiome caverneux et combiné avec un laser - cela entraîne un traumatisme profond des parties malades du corps et la formation de cicatrices. Autorisé à être réalisé au stade de croissance active.
  • L'électrocoagulation est l'effet du courant à haute fréquence sur le tissu affecté, qui détruit la tumeur. Après un certain temps, une peau saine apparaît sur le site de l'excision. Il est utilisé pour tous les types de pathologie. La suppression de la forme caverneuse laisse une cicatrice profonde.
  • La cryodestruction est le processus de destruction d'un nœud par l'action de l'azote liquide. Les médecins sont souvent utilisés pour traiter la pathologie capillaire. Vous pouvez supprimer complètement les cellules atypiques en 1 à 3 cours. La restauration de la peau a lieu dans un court laps de temps. D'autres formes de la maladie laissent de vilaines cicatrices, les médecins préfèrent donc d'autres méthodes..
  • La sclérothérapie consiste à injecter une solution spéciale dans la cavité de l'hémangiome, ce qui entraîne la mort d'agents pathogènes atypiques. En cours de destruction, la zone malade est transformée en un cordon de connexion. Le petit sceau disparaît complètement. Les gros nœuds rétrécissent souvent et cessent de croître. Un mélange d'alcool stérile et de novocaïne agit comme une solution qui soulage la douleur. La méthode convient à chaque type de maladie.
  • La radiothérapie à foyer rapproché consiste à exposer la tumeur à des rayons gamma radioactifs. La méthode est considérée comme efficace et sûre. Il est utilisé pour toutes les formes de la maladie.

Le médecin choisit la méthode d'excision individuellement pour chaque patient. Il prend en compte tous les paramètres de la maladie et la condition physique du patient avec le calcul des complications possibles.

Traitement médical

Le traitement médical de la pathologie est considéré comme une méthode sûre et efficace. Il existe 3 méthodes de traitement:

  • La thérapie de compression consiste à appliquer un bandage de compression serré sur la zone touchée du corps. Des difficultés surviennent lors de l'utilisation de la méthode lorsque le nœud est situé dans un endroit difficile à atteindre pour le bandage. Le cours dure 1 à 2 mois. Au cours du processus d'application des pansements, la tumeur diminue d'abord de taille puis disparaît.
  • Le traitement de l'hémangiome avec des corticostéroïdes est appliqué individuellement. Le cours est calculé avec la posologie exacte et l'heure d'administration. L'utilisation de Prednisolone et Diprospan a un certain nombre d'effets secondaires - une diminution des fonctions de protection naturelles du corps, une augmentation de la pression artérielle, des problèmes de croissance chez les enfants, etc. En moyenne, la dose est calculée dans la proportion de 2-3 mg par kilogramme de poids corporel. En raison du nombre accru d'effets secondaires, les médicaments sont prescrits en conjonction avec d'autres méthodes chirurgicales. La vincristine est prise le matin ou le soir avec une dose calculée individuellement pendant 10 jours maximum. Un effet secondaire grave est l'effet sur le fonctionnement du système nerveux central..
  • L'utilisation de propranolol ou de timolol est considérée comme un traitement sûr pour la pathologie. La méthode est activement utilisée en Europe et aux États-Unis. En Russie et dans les pays de la CEI, les médicaments ne sont pas utilisés. Des études médicales ont montré l'efficacité du traitement de l'hémangiome avec ces médicaments. Le propranolol est pris 2 fois par jour - le médecin calcule la dose séparément dans le rapport de 0,5 mg par kg de poids corporel. Le cours dure 7 jours. Ensuite, la glycémie, la pression artérielle et la fréquence cardiaque sont examinées à l'aide d'une procédure d'électrocardiogramme. La présence de déviations indésirables nécessite un arrêt urgent du médicament. En présence de paramètres de test normaux, la posologie est augmentée à 1 mg et est également prise dans les 7 jours. Ensuite, la procédure de diagnostic est répétée. Avec une norme dans les résultats des tests, le taux quotidien augmente à 2 mg. Le cours d'admission dure 1 mois. Après cela, le traitement est considéré comme terminé. La thérapie est répétée dans un mois si nécessaire. Des gouttes oculaires ou un gel à base de Timolol sont utilisés 2 fois par jour pendant 1 à 3 mois. La thérapie est réalisée sous stricte surveillance médicale.

Le médecin décide de la méthode de traitement en fonction des indications médicales. Il prend en compte les risques de complications lors du traitement et les paramètres physiques du patient..

Conséquences de la maladie

Les conséquences du développement de la maladie varient. Tout dépend de la rapidité du traitement et de son efficacité. Le degré de dommage aux organes affecte la récupération.

Complications possibles de l'hémangiome:

  • germination de tissu atypique dans les organes les plus proches;
  • destruction grave du tissu musculaire et osseux, de la colonne vertébrale;
  • paralysie due à la compression de la moelle épinière;
  • mort de sections individuelles d'organes internes - foie, rate, etc.
  • ulcération de la surface du nœud avec infection secondaire;
  • transformation en une forme maligne de pathologie;
  • le développement d'une anémie chronique avec thrombocytopénie;
  • déformation du visage si elle n'est pas traitée ou cicatrice profonde.

Il est possible de prévenir l'apparition de conséquences graves avec une visite rapide à la clinique chez le médecin.

Le pronostic de la maladie est influencé par le lieu de localisation, le taux de croissance du nœud et le moment du début du traitement, ainsi que par la méthode de traitement. Un diagnostic rapide garantit un résultat positif de la maladie avec des conséquences minimes.

Angiome

Qu'est-ce que l'angiome?

L'angiome est une tumeur bénigne qui se développe dans les vaisseaux sanguins (artères, capillaires ou veines) ou les vaisseaux sanguins lymphatiques.

En fait, ce sont des malformations des vaisseaux sanguins qui augmentent en raison d'un défaut de développement de certaines cellules au cours du processus de maturation..

De quelles cellules parlons-nous:

  • cellules qui tapissent l'intérieur des vaisseaux sanguins (endothélium);
  • cellules qui tapissent la partie externe des vaisseaux sanguins (épithélium);
  • cellules présentes dans les tissus proches des vaisseaux eux-mêmes.

La pathologie peut survenir à la naissance (angiome congénital) ou plus tard (angiome acquis).

La peau est la plus sensible à l'angiome et apparaît donc clairement à la surface de la peau.

Autres emplacements possibles pour les organes internes:

L'angiome est une tumeur bénigne, et lorsqu'il est retiré, les causes sont généralement esthétiques..

Classification

Les angiomes sont un groupe très diversifié de lésions bénignes qui diffèrent par leur apparence et leur origine, mais sont difficiles à classer.

En fonction de l'apparence, les types d'angiomes suivants sont distingués:

  • Angiome plat:
    • une tache de couleur variant du rose pâle au rouge foncé (voir photo ci-dessus),
    • généralement petit, de quelques millimètres à plusieurs centimètres,
    • généralement visible sur le visage, le cou, les bras ou les jambes,
    • présente à la naissance, elle ne disparaît pas à l'âge adulte, elle a plutôt tendance à croître parallèlement au développement de l'enfant et peut devenir de plus en plus sombre au fil des années,
    • si le visage est atteint, cela peut être dû à des malformations vasculaires des méninges et / ou des yeux (dans environ 10% des cas).
  • Angiome tubéreux:
    • la tache est en relief, rouge foncé, légèrement coulant dans le bleu,
    • peut affecter la peau et les muqueuses,
    • affecte souvent la tête,
    • présent à la naissance, mais a tendance à disparaître dans les premières années de la vie, vers l'âge de 5 à 7 ans.
  • Angiome caverneux:
    • un renflement de couleur chair (s'il est recouvert de peau) ou rouge bleuâtre,
    • généralement vu sur la tête ou le cou, mais peut également affecter les organes internes (foie, yeux),
    • présent dès la naissance et a tendance à disparaître plus lentement que l'angiome tubéreux, mais presque jamais complètement,
    • a généralement une image favorable, mais parfois il peut s'ouvrir et saigner.
  • Angiome rubis (angiome de la cerise):
    • taches rouge vif,
    • petit, quelques millimètres et nombreux,
    • plus fréquent sur la poitrine, l'abdomen, les bras et les jambes,
    • souvent chez les adultes de plus de 40 ans et chez les personnes âgées,
    • c'est un problème purement esthétique.
  • Angiome étoilé (naevus d'araignée):
    • est une petite expansion de l'artériole, à partir de laquelle les branches plus petites et plus alambiquées du sang se ramifient (appelées télangiectasies),
    • a une couleur rouge, mais si vous appuyez au centre, il peut s'estomper,
    • typique pour les enfants et les jeunes,
    • souvent visible sur le visage et le haut du corps,
    • peut disparaître spontanément et présente généralement un problème purement esthétique,
    • peuvent être nombreux chez les personnes atteintes d'une maladie du foie (cirrhose) ou pendant la grossesse.

Par origine, les tumeurs sont divisées en:

  • Hémangiome, s'il provient de vaisseaux sanguins;
  • Lymphangiome, s'il provient des vaisseaux lymphatiques;
  • Télangiectasie, si elle survient à partir d'artérioles et capillaires sous-cutanés;
  • Glomangiome, s'il provient de cellules musculaires lisses (souvent visible sous les ongles des doigts et des orteils, il est douloureux et doit donc être enlevé chirurgicalement).

Les raisons

À ce jour, dans la plupart des cas, les causes du développement de l'angiome restent inconnues..

Les facteurs de risque possibles comprennent:

  • l'hérédité ou la présence d'un ou plusieurs parents au premier degré atteints d'angiomes prédisposent au risque de développer un type d'angiome;
  • changements hormonaux, cela peut expliquer l'apparition possible d'angiome pendant la grossesse ou après l'utilisation de pilules contraceptives;
  • une maladie du foie telle que la cirrhose ou une maladie alcoolique du foie;
  • fumeur;
  • surexposition au soleil et / ou aux lampes de bronzage.

Cependant, pour certains types d'angiomes, les scientifiques ont été mieux en mesure de déterminer l'origine, par exemple:

  • Angiomatose bacillaire:
    • typique des patients séropositifs, elle est causée par des bactéries du genre Bartonella, transmises par des chats ou des poux;
    • il présente des taches larges ou surélevées (papules, nodules) de couleur rouge foncé, de taille variable, généralement nombreuses et peuvent s'ulcérer et saigner;
    • dommages possibles aux organes internes (foie, rate, ganglions lymphatiques, os, poumons, intestins et, moins souvent, cerveau);
    • ne régressent pas spontanément, un traitement antibiotique est nécessaire.
  • Maladie d'Osler-Weber-Randu (une maladie génétique rare caractérisée par des malformations des vaisseaux sanguins héréditaires autosomiques dominants); rencontrer:
    • angiomes ponctués ou en étoile, rouge-violet foncé (télangiectasies);
    • trouvé sur le visage, les lèvres, la langue, le nez, le bout des doigts, les oreilles;
    • fragile, souvent saignante, qui nécessite des soins médicaux;
    • lésions possibles des organes internes (poumons, intestins, foie, rate, cerveau, voies urinaires).

Symptômes et complications

Les angiomes sont généralement simplement des imperfections cutanées qui ne provoquent aucun symptôme ou complication.

Une légère sensation d'inconfort peut être constatée lorsque l'angiome est particulièrement important et / ou localisé dans certaines zones du corps plus sujettes aux frottements, telles que:

  • langue;
  • lèvres;
  • paupières (dans ce cas, il peut également y avoir une déficience visuelle);
  • anus;
  • organes génitaux.

Parfois, un angiome cutané peut saigner en raison d'une blessure accidentelle.

Souvent, les enfants et les nourrissons souffrent d'angiome: il est évident que c'est une idée tout à fait raisonnable de contacter un dermatologue pour un diagnostic précis, mais dans le cas de l'angiome, le caractère bénin de la lésion est confirmé et elle peut disparaître spontanément après quelques années ou pendant la puberté, sans l'intervention d'un médecin. spécialisé en thérapie spécifique.

Même les angiomes qui ne régressent pas dans le temps peuvent ne nécessiter aucune intervention médicale, surtout s'ils sont petits ou situés dans des zones peu visibles, par exemple, pour ne pas causer de problèmes psychologiques particuliers. Les angiomes en fait, en règle générale, ne provoquent aucun trouble et ne se développent pas en formes malignes et, par conséquent, pathologiques.

Si un angiome se développe dans un organe interne, il est possible que des symptômes provenant des organes affectés puissent apparaître, mais ce sont généralement des manifestations bénignes qui sont également facilement contrôlées par des soins médicaux adéquats..

Parmi les angiomes, une attention particulière doit être portée au cerveau; dans ces cas apparaissent:

Parfois, un angiome cérébral peut se rompre, provoquant:

Des conséquences neurologiques graves ne peuvent survenir que si le site dans lequel la déformation est détectée affecte une zone critique du cerveau (c'est-à-dire qu'il affecte des fonctions importantes responsables des activités quotidiennes normales), et la rupture d'un angiome dans une zone non critique du cerveau, d'autre part, ne cause aucun dommage neurologique permanent.

Diagnostique

Le diagnostic est simple et basé sur une surveillance médicale étroite de la tumeur.

Cependant, dans les angiomes impliquant des organes internes, le diagnostic est généralement accidentel: les angiomes sont découverts par hasard (car ils sont généralement asymptomatiques), à la suite de l'examen médical d'autres maladies, à travers les méthodes de recherche suivantes:

  • procédure échographique;
  • tomodensitométrie (CT);
  • imagerie par résonance magnétique (IRM).

Traitement

Dans le cas de l'angiome, ce qui pousse le patient à consulter un médecin est généralement un problème purement esthétique..

Souvent situés sur le visage ou dans des zones non couvertes et visibles du corps, les angiomes provoquent inévitablement une anxiété sociale sévère chez les personnes qui se sentent souvent défigurées. Il peut être utile de consulter un psychologue ainsi qu'un médecin spécialiste (dermatologue ou chirurgien) qui déterminera le traitement à faire en cas de signes..

A noter cependant que le traitement et l'élimination des angiomes n'excluent jamais la possibilité de nouveaux angiomes, notamment en présence d'une prédisposition familiale..

Thérapie au laser

D'excellents résultats peuvent être obtenus avec la dernière génération de traitements au laser. Ce sont des traitements hautement sélectifs qui traitent les angiomes sans endommager la peau saine environnante..

Le choix du laser utilisé est fait par le médecin en fonction du type d'angiome à traiter..

  • Laser à colorant: Il s'agit d'un laser sélectif pour la couleur rouge, il ne peut donc être utilisé que sur les défauts cutanés de cette couleur. Par conséquent, il est utilisé pour les angiomes plats, en forme d'étoile ou rubis..
  • Laser Nd: YAG: utilisé pour traiter les capillaires (télangiectasies) du visage et / ou des jambes, rouges et bleus.
  • c'est un traitement sûr, les angiomes se décoloreront progressivement sans l'apparition de taches et de cicatrices;
  • ne provoque généralement pas de douleur, un inconfort mineur peut être ressenti en raison de l'effet de la chaleur du faisceau laser sur la peau;
  • dure plusieurs minutes et ne nécessite pas d'hospitalisation;
  • peut inclure une session ou, plus souvent, 2-3 sessions avec un intervalle de temps.

Il est recommandé d'éviter l'exposition au soleil et / ou aux salons de bronzage même pendant plusieurs semaines avant de commencer le traitement,
après la séance il faut:

  • Appliquer une pommade antibiotique et / ou anti-inflammatoire sur la peau traitée, qui peut apparaître légèrement rougie;
  • utilisez plus de 50 écrans solaires;
  • évitez les médicaments qui rendent votre peau sensible au soleil.

Cryothérapie

Cryothérapie - traitement par le froid; procédure de physiothérapie. On utilise généralement de l'azote liquide, une substance gazeuse qui peut atteindre 196 degrés sous zéro! L'azote liquide peut être appliqué sur la peau où l'angiome est présent à l'aide d'une bombe aérosol ou de sondes spéciales. Une fois la procédure terminée, les zones touchées peuvent apparaître:

Un traitement médicamenteux local avec des pommades est utile, contribuant à la disparition de ces effets secondaires en peu de temps..

Dans ce cas également, il est bon d'utiliser un écran solaire 50+.

Cette méthode n'est pas recommandée pour les enfants de moins de 6 ans ou si le patient souffre de la maladie de Raynaud, d'hypersensibilité au froid ou d'artériopathie..

Autres options de thérapie

Rappelons enfin l'existence de techniques plus complexes, indiquées uniquement dans des cas particuliers:

  • Radiothérapie: avec des plaques contenant des substances radioactives (appelées isotopes) placées directement en contact avec la zone à traiter. Habituellement utilisé pour l'angiome des os ou des yeux.
  • Embolisation (ou sclérotisation): Cela se fait dans la salle d'opération en insérant un cathéter dans une artère et en libérant du matériel qui peut provoquer une obstruction temporaire. Grâce à cette technique, le flux sanguin dans la zone de l'angiome est réduit, qui est ensuite retiré par le chirurgien, avec moins de risque de saignement. Couramment utilisé pour les angiomes associés à la circulation systémique.
  • Chirurgie plastique: chirurgie spécialisée utile pour les angiomes à long terme, saignant facilement et sans possibilité de disparition spontanée.

Prévoir

Avec un traitement de haute qualité et opportun, le pronostic de l'angiome est favorable. La présence de grandes formations de localisation difficile à atteindre (organes internes, gros vaisseaux sanguins) aggrave le pronostic.

Prévention et recommandations

Il n'y a pas de prophylaxie contre les angiomes congénitaux. Vous pouvez éviter leur apparition à l'adolescence et à l'âge adulte en limitant le temps passé en plein soleil. Les bains de soleil sont autorisés uniquement le matin et le soir. Fortement recommandé - Utilisation d'écrans solaires de qualité avec protection SPF 50.

Hémangiome de la vertèbre: causes, symptômes, diagnostic, traitement et chirurgie

Immédiatement, vous devez faire une petite remarque: "hémangiome spinal" est une expression incorrecte, il est correct de dire "hémangiome vertébral", tout comme il est faux de dire "hernie spinale", vous devez dire - hernie intervertébrale. Par conséquent, si vous rencontrez un médecin avec un vocabulaire professionnel similaire, il est préférable de rechercher un autre spécialiste..

Diagnostic par IRM.

Définition

Tout hémangiome, y compris une vertèbre, est une tumeur vasculaire. Le nom de cette tumeur peut être déchiffré comme hème (sang) + angio (vaisseau) + «-oma», c'est-à-dire une tumeur provenant de vaisseaux sanguins. Le seul endroit où l'hémangiome ne peut pas se rencontrer est l'endroit où il n'y a pas de vaisseaux: milieu optiquement transparent de l'œil et des surfaces articulaires, où se trouve du tissu cartilagineux. Quelles cellules sont à l'origine de la tumeur? Ceci est l'endothélium, la paroi interne des vaisseaux.

Les patients atteints d'hémangiome ne doivent pas craindre que cette tumeur devienne maligne. L'hémangiome est l'un des rares néoplasmes qui ne soit jamais malin, c'est-à-dire qu'il ne se transforme pas en malin.

Un hémangiome de cette localisation est toujours situé dans les profondeurs de la substance osseuse spongieuse du corps vertébral, saturée de vaisseaux sanguins. C'est un emplacement avantageux, car la boule vasculaire est protégée de tous côtés par de l'os. Les hémangiomes, qui sont situés dans le parenchyme des organes internes, par exemple à l'intérieur du foie, ne sont pas protégés des influences externes et, en cas de blessure, ils peuvent être une source de saignements massifs.

Depuis la fin des années quatre-vingt du XXe siècle, et jusqu'à nos jours, le nombre d'hémangiomes identifiés des organes internes, y compris les vertèbres, a considérablement augmenté, en raison de l'introduction massive de nouveaux types de diagnostic d'imagerie - imagerie par résonance magnétique et calculée. Presque toujours, il s'agit d'une découverte accidentelle lorsque la recherche est menée pour une raison complètement différente..

Raisons de l'apparition d'hémangiomes et statistiques

La médecine moderne ne peut nommer une seule cause exacte de l'apparition des hémangiomes, y compris avec la localisation vertébrale. Le plus souvent, il s'agit d'une apparence congénitale de tumeurs associée à une prédisposition génétique. Dans ce cas, l'hémangiome est toujours posé même au stade du développement intra-utérin, ou immédiatement après la naissance..

Parfois, chez les nouveau-nés, plus de trois localisations différentes d'hémangiomes sur la peau peuvent être comptées. Dans ce cas, il existe une forte probabilité d'apparition de tumeurs dans les organes internes, y compris les vertèbres. Cette condition multiple est appelée hémangiomatose..

Il a été suggéré que des hémangiomes acquis peuvent survenir, mais comment on ne sait pas exactement. Peut-être avec une exposition prolongée aux rayons ultraviolets du soleil, mais jusqu'à présent, aucune preuve convaincante n'a été présentée. Par conséquent, si vous décelez accidentellement un hémangiome lors d'un scanner ou d'une IRM, vous ne pouvez pas dire quand il s'est formé. Elle pourrait apparaître dans les derniers mois du développement intra-utérin, ou il y a un an.

Chez les hommes comme chez les femmes, ces formations se retrouvent avec la même fréquence, chez une personne sur dix. Si nous supposons que chacun de nous a 24 vertèbres, sans compter le sacrum et le coccyx, alors la probabilité qu'une vertèbre au cours de la vie soit affectée par un hémangiome sera de 1/240. Puisque les causes sont inconnues, les méthodes de prévention sont également inconnues, tout comme il est possible, encore inexploré et non ouvert des facteurs de risque.

Quel est le danger des hémangiomes?

L'hémangiome peut se développer ou être stable. L'hémangiome stable de petite taille ne présente aucun danger. Avant l'introduction de l'imagerie par rayons X et par résonance magnétique dans la pratique clinique, des hémangiomes ont également été détectés lors de l'examen aux rayons X, une tache brillante sur le fond du corps vertébral, comme une raréfaction du tissu osseux. Il n'y avait pas de signes spécifiques d'hémangiomes, et donc un diagnostic intravital était rarement posé, uniquement dans le cas d'une tumeur en croissance entraînant des fractures des corps vertébraux. Le diagnostic a été posé lors de l'opération, après biopsie du matériel peropératoire et examen histologique..

Étant donné que l'hémangiome n'est pas capable de malignité, il comporte alors le danger exclusif de destruction mécanique des tissus vertébraux et de l'apparition de trois complications dans ce cas:

  • fracture par compression du corps vertébral (la plus courante);
  • compression du canal central avec le développement d'une myélopathie par compression et le développement des symptômes neurologiques correspondants, en fonction du niveau (moins souvent);
  • compression du canal avec lésion par des fragments osseux de la dure-mère et / ou lésion pénétrante de la moelle épinière (très rarement).

Heureusement, l'hémangiome du corps vertébral ne donne jamais de saignements abondants, car, contrairement au tissu parenchymateux du foie, des reins ou de la rate, l'os nécessite un petit volume de sang. Une complication telle qu'un saignement n'est pas enregistrée dans l'hémangiome vertébral. Mais si la fracture s'est déjà produite, mais que l'opération n'a pas suivi, l'hémangiome peut saigner dans un volume fermé, endommagé par des fragments vertébraux.

Tailles dangereuses

Il existe des tailles de tumeur critiques qui augmentent considérablement le risque de complications ci-dessus. Mais la taille abstraite seule ne suffit pas. Par conséquent, si vous ou vos proches avez un hémangiome de 1 cm, cela ne suffit pas pour déterminer le pronostic. Dans le cas où un homme grand et massif a cet hémangiome dans la quatrième ou cinquième vertèbre lombaire, il n'y a rien de terrible. Et si une tumeur de même taille est trouvée chez une jeune fille dans la troisième vertèbre cervicale, alors c'est extrêmement dangereux, et dans ce cas, il est nécessaire d'être traité sans attendre les complications.

Grand hémangiome avec compression du canal rachidien.

La situation est aggravée par le fait qu'avec une hypothétique fracture de la 4e vertèbre lombaire, aucune moelle épinière à ce niveau n'existe plus et, dans les cas extrêmes, le syndrome de la queue de cheval est possible, avec le développement de douleurs lancinantes dans les jambes, un engourdissement périnéal, le développement d'une dysfonction érectile et des troubles urinaires. Dans le cas d'une fracture de la troisième vertèbre cervicale et d'une myélopathie progressive ou d'une lésion de la moelle épinière, on parle de quadriplégie, c'est-à-dire de paralysie complète des bras et des jambes, d'un handicap profond et des mêmes troubles urinaires. C'est ce que signifie «1 cm» pour le pronostic sans préciser le niveau exact d'hémangiome.

Le risque d'hémangiome augmente également proportionnellement à son taux de croissance. Par conséquent, lorsqu'une tumeur de taille non critique est détectée, une seule chose est requise: réexamen après un an, en l'absence de plaintes, puis après un an, puis, éventuellement après 3 ans, puis après 5 ans. Et si la tumeur est vraiment stable, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Un autre critère important de danger est la localisation dans le corps vertébral. Si l'hémangiome est petit et qu'il est situé approximativement au centre et qu'il est entouré de tous côtés par des poutres osseuses ininterrompues, qui constituent un seul réseau, il y a de fortes chances que la vertèbre reste forte pendant longtemps, même si elle se développe uniformément vers l'extérieur. Mais si l'hémangiome est proche du bord vertébral, si seul un mince bord osseux le sépare de l'espace externe, le risque de fracture par compression est beaucoup plus élevé.

Hémangiome de la colonne cervicale avec compression du canal rachidien

Enfin, vous devez toujours garder à l'esprit l'état du tissu osseux. Si nous parlons d'un hémangiome vertébral chez un jeune homme, il n'y a pas lieu de s'inquiéter de la densité osseuse. Mais si un hémangiome est trouvé chez une femme âgée, dans la période suivant la ménopause, elle aura déjà un risque élevé d'ostéoporose, mais dans tous les cas, la fragilité de l'os spongieux sera beaucoup plus élevée. Par conséquent, même un petit hémangiome chez un patient présentant un risque élevé d'ostéoporose sera plus dangereux du point de vue pronostique qu'une tumeur légèrement plus grosse chez une personne en bonne santé..

Il en découle que le principal facteur qui effraie les patients (à savoir la taille de l'hémangiome, pris isolément) ne joue pas un rôle décisif dans la détermination du degré de risque. Mais si vous vous concentrez toujours sur cet indicateur, dans le cas où la tumeur commencerait à occuper un volume égal à 55 à 60% du corps vertébral, et en même temps une tendance à sa croissance, il est nécessaire de penser à un traitement chirurgical.

Le médecin doit expliquer au patient que la croissance lente de l'hémangiome ne signifie pas du tout une croissance maligne, et plus encore, n'a rien à voir avec des métastases. Si cela n'est pas fait, le patient peut être effrayé, déprimé et, comme vous le savez, la dépression chronique et l'anxiété sont l'un des facteurs de risque de maux de dos chroniques. Un hémangiome, caché à l'intérieur d'une vertèbre, ne fait jamais mal jusqu'à ce que la destruction osseuse se produise. Mais si le patient est stressé, il peut constamment se plaindre de faux maux de dos, ce qui aggravera considérablement la qualité de vie..

Symptômes cliniques

Les hémangiomes vertébraux ont exactement le même tableau clinique que les hernies de Schmorl, ou plutôt aucune. Bien qu'ils aient beaucoup en commun: ils détruisent le tissu osseux des vertèbres, ces deux formations sont sujettes à un élargissement, mais ces deux processus sont tout de même complètement asymptomatiques. Même si nous prenons la colonne cervicale la plus délicate, il n'y a toujours aucun signe, jusqu'à ce que l'une des complications ci-dessus se produise, l'hémangiome ne montre pas.

Et ce n'est que dans les cas les plus rares, lorsque la tumeur a atteint une taille significative, que le soi-disant effondrement de la vertèbre peut se produire, dans lequel une fracture par compression se produit réellement, mais aucun fragment séparé ne se forme, le parallélisme du disque intervertébral supérieur et inférieur reste, et la fracture elle-même est un martelé sur tout le périmètre du corps vertébral. En d'autres termes, la vertèbre s'affaisse, pour ainsi dire, sa hauteur diminue. Dans ce cas, naturellement, il y a une violation du cours naturel des racines nerveuses dans les trous correspondants et des symptômes radiculaires aigus apparaissent.

À propos des symptômes radiculaires

Dans ce cas, nous parlons de l'apparition de douleurs vives et fulgurantes, rappelant un choc électrique. Ils sont provoqués par tout mouvement, tremblement de la colonne vertébrale, c'est-à-dire toux, rire, éternuer, forcer dans les toilettes. Une telle douleur survient avec les personnes âgées bien connues lumbago dans le bas du dos ou lumbago.

Avec l'existence à long terme de symptômes radiculaires, un syndrome myofascial-tonique secondaire est associé. Les muscles profonds du dos près de la vertèbre touchée réagissent à l'inflammation environnante, à une fracture perforée, avec un spasme chronique constant. En raison du spasme, le muscle est privé de la capacité de drainer en temps opportun l'acide lactique, c'est-à-dire les déchets. Elle est privée de la nutrition des capillaires artériels, qui sont également spasmodiques. Cette situation forme un cercle vicieux, et elle peut être brisée soit par l'élimination d'une vertèbre défectueuse, soit, s'il est impossible, pour une raison quelconque, de procéder à une chirurgie reconstructive - la nomination de myorelaxants centraux et le port d'un corset à mobilité réduite dans le dos, mais ce n'est pas la meilleure façon de s'en sortir. des provisions.

À quelle fréquence la douleur radiculaire survient-elle dans les hémangiomes? Très rarement, à partir du nombre de tous les hémangiomes diagnostiqués des vertèbres dans toutes les parties du disque, un effondrement avec le développement de symptômes radiculaires se produit dans 0,1% des cas. Par conséquent, les protubérances et les hernies des disques intervertébraux peuvent être considérées comme les principaux "fournisseurs" de symptômes radiculaires..

Diagnostique

Dans le diagnostic des hémangiomes, l'imagerie par résonance magnétique et par ordinateur règne en maître. Même le terme «diagnostic d'hémangiomes vertébraux» est absurde, car ils ne font pas mal, et ne se manifestent en aucune façon, et il est donc inutile de les rechercher. Cela ne peut être fait que lors d'une étude scientifique sur l'incidence des tumeurs vasculaires vertébrales..

Par conséquent, presque 100% de tous les hémangiomes sont trouvés par hasard. Ils commencent à être surveillés, et avec une approche raisonnable, en voyant une tumeur vasculaire en croissance, dès qu'ils atteignent une certaine taille, et en tenant compte des facteurs de risque et des dangers décrits ci-dessus, un traitement radical est effectué qui fait oublier l'hémangiome au patient. Dans certains cas, un hémangiome est initialement suspecté lors d'un examen radiographique de la colonne vertébrale, mais pour confirmer avec précision le diagnostic, le patient est toujours envoyé pour une tomographie. Il n'y a pas d'autres méthodes de diagnostic, tout comme les tests de laboratoire pour l'hémangiome ne sont pas effectués.

Traitement des patients atteints d'hémangiome vertébral

Puisque les hémangiomes stables et en croissance sont cachés de manière fiable, comme à l'intérieur d'une coquille, à l'intérieur d'une vertèbre, absolument toutes les méthodes conservatrices sont complètement inefficaces, inutiles et si elles vous sont proposées, alors ce n'est rien d'autre qu'une fraude.

La fraude comprend les tentatives de «guérir» l'hémangiome chez ces patients à l'aide de massages, d'acupuncture, de séances d'ostéopathie, de thérapie manuelle, de sangsues, de brûlure avec des cigares d'absinthe, de stimulation électrique, de séances d'électrophorèse et d'autres techniques si appréciées de notre peuple. Une fois l'argent dépensé, le patient passe une deuxième IRM. L'hémangiome n'est allé nulle part! Il vient chez le médecin en colère, et le médecin dit au patient avec un sourire charmant que «… vous aviez un hémangiome croissant, et nous, finalement, en utilisant des techniques uniques, avons arrêté sa croissance et obtenu une stabilisation. Maintenant, rien ne vous menace, et vous pouvez oublier l'opération "..... Les commentaires, comme on dit, sont inutiles.

Il faut se rappeler que la formation cachée à l'intérieur de la vertèbre ne peut ni être éliminée ni arrêter sa croissance sans pénétrer dans la vertèbre elle-même. Heureusement, l'hémangiome peut être traité par une méthode chirurgicale simple, indolore et peu invasive, sans aucune incision..

Vertébroplastie par ponction percutanée

La vertébroplastie par ponction est une méthode de retrait moderne et très pratique. Le but est d'éliminer la cavité à l'intérieur de la vertèbre en la remplissant de ciment spécial qui, lorsqu'il est légèrement chauffé, se dilate, détruit complètement le faisceau vasculaire et remplit complètement tout l'espace à l'intérieur de la vertèbre.

Représentation schématique de la procédure.

Vous n'avez pas besoin de faire de coupes pour cela. Il suffit de déterminer avec précision la projection de la vertèbre souhaitée sur la peau. Sous contrôle radiographique, afin d'éviter les erreurs, une aiguille est insérée dans la vertèbre sous anesthésie locale. Une fois que l'aiguille est tombée dans la cavité interne remplie d'une tumeur vasculaire, un biopolymère spécial est introduit à l'intérieur, qui est chauffé à une température relativement élevée, environ 60 ° C. Cette température est bien suffisante pour détruire complètement les cellules tumorales, et la capacité du polymère à se dilater légèrement lors du durcissement permet de combler tous les vides avec une garantie. Ainsi, la vertèbre redevient un monolithe unique..

Dans ce cas, une substance cimentaire constituée de:

  • le ciment réel;
  • matériau radio-opaque (pour que vous puissiez voir le processus de remplissage directement sous contrôle radiographique "en temps réel");
  • un additif antibactérien en termes de densité et de caractéristiques mécaniques est approximativement similaire au tissu osseux de sorte que la vertèbre continue à remplir sa fonction comme auparavant.

Dans une approximation approximative, cette chirurgie ressemble au remplissage d'une dent malade. Pas d'incisions, pas de sang, pas de long séjour à l'hôpital. Le lendemain, le patient peut déjà quitter l'hôpital seul, et l'anesthésie locale permet une vertébroplastie par ponction percutanée chez les patients présentant une pathologie concomitante, y compris dans la vieillesse..

Contre-indications à la chirurgie

Profitant de l'analphabétisme de la population, de nombreuses cliniques privées se réchauffent bien la main sur l'affaire inverse - l'imposition d'un traitement chirurgical injustifié. Donc, s'ils ont trouvé un hémangiome vertébral sur une IRM chez une personne crédule et suggestible, alors ils peuvent gagner beaucoup d'argent. Des arguments tels que «danger potentiel», «risque de croissance rapide et incontrôlée» et «fracture vertébrale littéralement dans quelques semaines ou, dans des cas extrêmes, des mois» sont utilisés. En général, une vertébroplastie urgente est proposée et la conversation se termine par les mots: "Vous avez beaucoup de chance d'être venu chez nous et que nous ayons fait une IRM à temps." Des «experts» particulièrement arrogants peuvent même faire allusion à la possibilité de malignité et de «se transformer en cancer». Comme on s'en souvient, c'est impossible: les hémangiomes de toute localisation ne se transforment pas en "cancer".

C'est une situation très avantageuse. La vertébroplastie est une opération avec un risque minime pour le patient, assez simple, mais vous pouvez prendre beaucoup d'argent pour cela. Ainsi, pour l'introduction de ciment osseux dans une vertèbre, vous pouvez facilement prendre 20000 roubles, et même plus. Les patients doivent savoir que cela n'a pas du tout besoin d'être fait et que cela ne vaut pas non plus la peine de suivre l'exemple de ces médecins..

La contre-indication à la réalisation de cette petite intervention chirurgicale sera juste: la petite taille de l'hémangiome et sa stabilité. Par conséquent, si vous êtes assuré de la nécessité d'une vertébroplastie urgente, alors dans tous les cas, il est nécessaire de faire une deuxième tomographie au moins 6 mois après la détection de la tumeur pour s'assurer de la croissance vraiment réelle de la tumeur et du danger potentiel..

Un peu d'histoire

Il faut dire que la vertébroplastie est une manière extrêmement réussie et belle d'éliminer une tumeur et de créer un seul bloc osseux. Auparavant, avant l'introduction de cette technique, la sclérothérapie était utilisée. Dans ce cas, une substance sclérosante, par exemple de l'alcool éthylique, a été prélevée dans l'hémangiome. Mais la cavité est restée: bien que l'hémangiome lui-même soit mort, l'alcool a réduit la résistance du tissu osseux et, par conséquent, une fracture pathologique s'est souvent produite. Dans certains cas, la tumeur n'est pas complètement morte et une rechute s'est produite.

En plus de la sclérothérapie, une embolisation tumorale a également été utilisée, c'est-à-dire une tentative d'éliminer le flux sanguin à travers les vaisseaux. C'était techniquement plus difficile, et une seule ponction ne suffisait pas ici, il fallait l'habileté d'un chirurgien vasculaire, ce qui n'est pas du tout nécessaire dans la vertébroplastie moderne. Mais comme la tumeur elle-même est restée, la mort des vaisseaux embolisés n'a pas joué un grand rôle. Les vaisseaux sont morts, mais de nouveaux faisceaux vasculaires étaient constamment posés, car la pression sur le site artériel restait.

Prévoir

Comme vous l'avez peut-être deviné, dans la très grande majorité des cas, un petit hémangiome stable n'affecte ni la qualité de vie ni sa durée. Avant l'utilisation généralisée de la tomographie, des dizaines, voire des centaines de générations vivaient parfaitement avec des hémangiomes, avec une calcification de la glande pinéale dans le cerveau, et avec d'autres découvertes accidentelles qui provoquent aujourd'hui stress et panique. Il n'est pas toujours nécessaire de prendre des mesures d'urgence lorsque des formations inconnues se trouvent dans votre corps..

Peut-être, si un hémangiome vertébral "muet" est trouvé, on ne peut que conseiller de garder votre poids proche de l'idéal, pour exclure le levage lourd, l'haltérophilie et le contact, types d'arts martiaux difficiles. Les femmes peuvent être invitées à effectuer régulièrement une densitométrie après la ménopause, car en présence d'ostéoporose, une fracture pathologique peut survenir bien avant que l'hémangiome n'atteigne la force ultime théorique de l'ordre de 50 à 60% du volume de la vertèbre.

Et dans le cas où une fracture par compression se produirait déjà, vous devrez alors opérer de manière approfondie. Oui, certaines fractures par compression des vertèbres ne nécessitent pas de traitement chirurgical, elles se développent toutes seules. Mais gardez à l'esprit que dans ce cas une tumeur vasculaire se trouvera entre les fragments osseux et que l'hémangiome sera un facteur de "non-consolidation", cela créera une interposition de tissus entre les fragments et, couché librement, non plus fermé par la vertèbre, créera un risque supplémentaire de saignement.

Par conséquent, la base de l'approche correcte du traitement des hémangiomes sera l'observation dynamique, en tenant compte de facteurs de risque supplémentaires.