Principal
Tératome

Mélanome de la peau, comment vivre avec la maladie et comment y faire face

Mélanome de la peau, comment vivre avec la maladie et comment y faire face

Mélanome de la peau, causes, symptômes et signes de la maladie

Mélanome de la peau

Il y a peut-être trente ans, des questions se sont posées parmi les gens - le mélanome, qu'est-ce que c'est? Mais à Moscou et dans d'autres villes, les travailleurs médicaux appellent cette maladie pas rare. Ce néoplasme favorise la croissance d'un demi-millimètre à cinq et se propage dans tout le corps.En outre, des métastases se forment dans des organes tels que les poumons, le foie, les glandes surrénales et le cerveau, mais la peau n'a pas besoin d'être exclue. Et il n'est pas difficile de comprendre et de donner la définition correcte, le mélanome cutané est une tumeur maligne qui se forme sur la peau, et le plus souvent cela se produit en raison de l'hypothermie des mélanocytes. Selon les médecins, une telle maladie est classée comme dangereuse et complexe..

Le plus souvent, une telle tumeur apparaît chez les personnes qui passent beaucoup de temps au soleil ou qui sont considérées comme des visiteurs fréquents du solarium. Cela est dû au fait que le corps reçoit une quantité excessive de rayonnement ultraviolet. Ce néoplasme peut apparaître à l'improviste, mais il est également possible que la tache de naissance dégénère en mélanome malin..

Causes du mélanome

- Violations des processus hormonaux dans le corps,

Il y a aussi un certain montant, qui dépend de facteurs externes et internes. Le plus souvent, les personnes de 3 ans et plus sont exposées à une telle maladie, mais cela ne signifie pas que les jeunes sont exclus et assurés contre cette maladie..

Le mélanome peut apparaître n'importe où, mais les professionnels de la santé appellent le lieu de survenue par sexe. Chez les hommes, ce sont: le cou, le torse et la tête. Et pour les femmes, il peut s'agir de jambes, à savoir leur partie inférieure. Si la personne a la peau foncée, les néoplasmes se manifestent dans les zones claires de la peau. Avec tout cela, beaucoup de gens se posent une question tout à fait justifiée, à quoi ressemble le mélanome??

Les signes distinctifs peuvent être trouvés dans toute littérature scientifique ou demandez à votre médecin. Extérieurement, il s'agit d'une tache pigmentée ou non pigmentée, légèrement surélevée au-dessus de la peau, alors que la forme est très diverse, la taille est généralement de 5 à 6 millimètres de diamètre. Mais au départ, il s'agit d'une tache lisse, qui forme une rugosité au fil du temps, et lorsqu'elle est endommagée, le sang est libéré. De plus, ces taches sont entourées d'un cercle noir autour du bord, et la couleur globale d'un tel néoplasme va du brun au bleuâtre.

Les gens sont intéressés par une telle apparence avec un papillome envahi, parfois des manifestations supplémentaires peuvent apparaître à proximité. Mais avec tout cela, il est nécessaire d'avoir des informations sur les principaux signes afin de reconnaître en temps opportun le danger et de commencer le traitement de cette maladie. Puisque, en posant la question de savoir à quelle vitesse le mélanome se développe, la réponse est sans équivoque - accélérée, donc, sans une attitude attentive, cela ne fonctionnera pas.

Symptômes et signes de mélanome

Donc, maintenant, il devient clair à quoi ressemble le mélanome cutané. Et il est nécessaire de comprendre l'essentiel, ce sont les premiers signes d'un néoplasme malin et quels symptômes devraient alerter chaque personne? Si nous nous tournons vers les statistiques, il deviendra clair que la maladie est grave, puisque des milliers de cas de la maladie sont détectés dans le monde chaque année et la moitié d'entre eux sont mortels, même sous traitement. Dans une telle situation, vous devrez connaître les signes du mélanome. Et au cours de la dernière période de temps, de nombreux patients avec un tel diagnostic ont été enregistrés. De plus, dans une seconde des patients, un mélanome cutané se forme sur les sites des grains de beauté. Et le plus souvent, cela se produit à partir d'une exposition aux ultraviolets.La taupe est formée d'une accumulation de mélanocytes et ce sont des néoplasmes bénins. Grâce à ce composant, la couleur se produit, les composants externes d'une personne et même certains organes internes. Mais il y a aussi une dégénérescence des mélanocytes en cellules malignes..

Trois types de mélanine:

Comment et combien ce pigment est produit dépend directement de la race de la personne. Et tout le monde doit savoir que certains facteurs peuvent affecter la production de ce composant du corps. Mais c'est la mélanine qui compte pour tout le corps humain dans son ensemble..

Le mélanome de la peau est un néoplasme malin «audacieux» qui peut affecter non seulement la peau, mais également d'autres organes. Le processus d'endommagement du corps peut être différent, il arrive également qu'une personne apprenne déjà cette maladie avec une croissance métastatique vers d'autres organes.

Cela signifie qu'il est nécessaire d'avoir autant d'informations que possible sur cette maladie afin de ne pas l'omettre. Pour rendre les symptômes du mélanome plus compréhensibles, vous devez connaître certains concepts, par exemple, un naevus pigmenté est un néoplasme bénin sur le corps humain, qui se présente sous forme de pigmentation.

Les symptômes du mélanome sont les suivants:

1. La formation pigmentée entre dans la phase de croissance à partir de ces démangeaisons et brûlures à cet endroit. S'il y a une dégénérescence d'une tache pigmentaire ou d'un grain de beauté en une tumeur maligne, la perte de cheveux se produit, c'est un signe intégral de mélanome.

3. Dans le processus, lorsque la cellule passe au stade malin, pendant cette période, les processus du mélanocyte partent, ce qui signifie que la couleur devient plus sombre en raison de l'accumulation de pigment. Mais la réaction inverse peut également se produire. Les changements de couleur sont observés de manière inégale, c'est-à-dire que d'un côté, ils sont plus clairs de l'autre - plus foncés.

4. Les tailles commencent à passer de 0,5 à 6,0, c'est-à-dire qu'elles augmentent.

5. C'est au cours de ce processus que se produisent des saignements ou une libération de liquide, des fissures et des ulcères en raison de la destruction de cellules saines. Dans ce processus, les cellules cancéreuses pénètrent facilement dans une peau saine et infectent.

6. Des néoplasmes similaires apparaissent à proximité et c'est ce qu'on appelle des métastases.

7. Vous pouvez observer le compactage de la taupe ou de ses bords.

8. Si vous faites attention, un motif de peau naturel est toujours imprimé sur une taupe, si une tumeur commence à se développer, elle devient alors invisible et c'est aussi un «appel» à l'alarme.

9. Le système immunitaire combat toujours les cellules cancéreuses, et cela se manifestera par une rougeur autour du site du foyer.

Ces signes et symptômes sont considérés comme les plus courants et les plus évidents pour tout le monde, à condition de faire attention à leur santé. Si de tels changements apparaissent sur la peau, il est impératif de consulter un spécialiste afin de ne pas perdre de temps pour le traitement.

Stades du mélanome

Si nous nous tournons vers la médecine, il devient alors clair qu'il existe des stades de mélanome. Ainsi, il est plus facile de comprendre la complexité de la maladie pour chaque patient individuellement. En Russie, il est d'usage de classer cette maladie en quatre stades (premier, deuxième, troisième et quatrième), chacun avec ses propres caractéristiques, à savoir la gravité clinique et morphologique. Et aussi les données sur une période de cinq ans sur le taux de survie de la population. À l'étranger en médecine, vous pouvez également trouver une distribution en cinq étapes. De plus, ils pratiquent une version plus courte de la distribution du mélanome, le stade initial est appelé zéro..

Ce qui concerne la première étape - la tumeur ne se propage pas, sa taille peut atteindre un millimètre et demi. À ce niveau, c'est-à-dire le mélanome de stade 1, le pronostic n'est pas si grave et le traitement aide dans près de 90% des cas. La prochaine étape est la propagation de la tumeur dans tout le derme, mais pas plus profondément que la taille ne peut atteindre trois, quatre, cinq millimètres. Le pronostic du mélanome de stade 2 est proche de la première manifestation, c'est pour cette raison qu'ils sont combinés en un seul.

L'étape suivante est diagnostiquée si les manifestations suivantes sont observées: si le néoplasme malin franchit un seuil de quatre millimètres de taille; la tumeur se développe et pénètre plus profondément que le derme; des manifestations supplémentaires peuvent être observées autour du foyer principal. Il s'avère que les ganglions lymphatiques sont déjà touchés, mais il n'y a pas de métastase.

C'est le mélanome de stade 3 qui a un pronostic plus limité, c'est-à-dire que le pourcentage de survie est significativement réduit.

Donc, mélanome cutané de stade 4, ici tout va beaucoup plus loin. Ici, la tumeur se propage dans tout le corps, ce qui signifie que des métastases apparaissent dans les organes internes. On pense que de nombreux experts dans ce domaine de la médecine disent qu'il est difficile de traiter un tel niveau de la maladie et qu'il est parfois impossible d'obtenir un effet. C'est pourquoi le mélanome de stade 4 a une courte durée de vie..

Il est facile de comprendre qu'un diagnostic précoce est important dans toute maladie. Avec cette maladie, le mélanome de grade 2 peut être traité dans presque tous les cas, une fois que le seuil est réduit de moitié. Si une personne sait comment cela commence à émerger, et en particulier ceux qui sont à risque, elle doit faire attention aux grains de beauté. Ce n'est pas pour rien qu'il y a une déclaration selon laquelle ce sont eux qui ne peuvent en aucun cas être blessés, mais si cela se produit, alors après cela, il devrait y avoir une surveillance constante d'elle. Quels stades de mélanome ont maintenant tout est clair.

Comment diagnostique-t-on le mélanome??

Tout le monde, même sans formation médicale, peut dire que l'essentiel dans toute maladie est de savoir comment reconnaître le mélanome? Y a-t-il des signes ou manifestations spéciaux? Par exemple, la température augmente-t-elle avec le mélanome? Cela peut être appelé une caractéristique distinctive qui conduira au fait que quelque chose ne va pas dans le corps, c'est-à-dire avec une violation. Le mélanome fait-il mal? Le médecin interrogera le patient sur toutes ces manifestations s'il soupçonne un néoplasme malin. En outre, une visite chez le médecin détermine ce qui suit:

1. Examen d'une personne, cela peut parfois être fait non pas par un oncologue, mais par un dermatologue.

2. Le mélanome est également diagnostiqué par examen pour cela, le spécialiste peut utiliser des appareils supplémentaires pour examiner s'il y a des dommages ou si l'empreinte cutanée a disparu.

Mélanome

Aperçu

Le mélanome est un type de cancer rare et grave qui affecte d'abord la peau et peut ensuite se propager à d'autres organes.

Le mélanome est relativement rare, mais les cas augmentent progressivement. L'incidence moyenne dans notre pays est de 4,1 cas pour 100 000 habitants. C'est l'un des types de cancer les plus courants chez les personnes âgées de 15 à 34 ans, avec plus d'un tiers des cas de mélanome survenant chez des personnes de moins de 55 ans.

Le signe le plus caractéristique du mélanome est l'apparition d'un nouveau grain de beauté ou un changement dans l'apparence d'un ancien. Un grain de beauté peut apparaître sur n'importe quelle partie du corps, mais le plus souvent, il se produit sur le dos, les jambes, les bras ou le visage. Dans la plupart des cas, le mélanome est irrégulier et de couleur inégale. Il peut être plus gros que les grains de beauté normaux, des démangeaisons ou des saignements.

Le mélanome est causé par un développement anormal des cellules cutanées. L'exposition aux rayons UV provenant de sources naturelles et artificielles serait en partie responsable. Si vous remarquez un changement dans l'apparence des grains de beauté, consultez un dermatologue. Si vous soupçonnez un mélanome, il vous référera à un oncologue - un spécialiste des néoplasmes malins.

Le traitement principal du mélanome est la chirurgie, bien que cela dépende de la situation spécifique. Si le mélanome est diagnostiqué et traité tôt, l'opération réussit. Si le mélanome atteint un stade avancé, le traitement consistera à ralentir la propagation du cancer et à soulager les symptômes. Cela implique généralement des médicaments, tels que la chimiothérapie.

Si vous avez déjà été traité pour un cancer de la peau, vous devez subir des examens réguliers pour éviter la récidive de la tumeur - sa re-formation. Vous apprendrez également à examiner votre peau et vos ganglions lymphatiques pour détecter le mélanome le plus tôt possible s'il repousse.

Symptômes du mélanome

On pense que plus de 50% de tous les mélanomes sont formés à partir de grains de beauté préexistants (naevus). Par conséquent, il est important de connaître les principaux signes d'une «taupe dangereuse». Périodiquement, vous devez examiner les naevus existants, les taches de naissance, les taches de rousseur, ainsi que d'autres zones de la peau afin de remarquer tout changement dans le temps.

En règle générale, les taupes communes ont une forme ronde ou ovale, des bords lisses et nets, ne dépassent pas 6 mm de diamètre et ne changent pratiquement pas d'aspect. Les signes suivants sont considérés comme suspects pour le développement d'un mélanome:

  • une augmentation de la taille de la formation de pigment sur plusieurs semaines ou mois;
  • changement de la forme d'une taupe, apparition de rayons sur ses bords, limites inégales et floues;
  • formation de petites "taupes" filles à côté de la tache pigmentaire;
  • décoloration, apparition d'un bord rouge ou rose autour de la taupe;
  • saignement de la surface de la taupe, apparition d'ulcérations ou de croûtes;
  • démangeaisons ou douleur dans la zone de la lésion pigmentée.

Les mélanomes peuvent apparaître sur n'importe quelle partie du corps, mais le plus souvent, ils surviennent sur le dos, les jambes, les bras et le visage. Parfois, un mélanome peut apparaître sous l'ongle. Les yeux sont considérés comme une localisation rare. Ses signes peuvent être l'apparition d'une tache sombre ou une détérioration de la vision, mais le plus souvent l'oculiste diagnostique un mélanome de l'œil lors du prochain examen.

Causes du mélanome

Les causes exactes du cancer de la peau ne sont pas entièrement comprises. Cependant, on pense que dans la plupart des cas, le mélanome résulte de dommages à l'ADN des cellules de la peau sous l'influence des rayons ultraviolets. La principale source de rayonnement ultraviolet est le soleil.

La lumière du soleil contient trois types de lumière UV:

  • ultraviolet A (UVA);
  • ultraviolet B (UVB);
  • ultraviolet C (UVC).

Les UVC sont piégés par l'atmosphère terrestre, mais les UVA et les UVB pénètrent dans l'atmosphère et peuvent endommager la peau, augmentant ainsi le risque de cancer de la peau. Les UVB sont considérés comme la principale cause de cancer de la peau. Les sources de lumière artificielle telles que les lampes à ultraviolets et les lits de bronzage augmentent également le risque de cancer de la peau. Les coups de soleil répétés du soleil et de la lumière artificielle augmentent le risque de mélanome chez les personnes de tous âges.

On pense que le risque de développer un mélanome est accru chez les personnes ayant un grand nombre de grains de beauté sur le corps, ainsi qu'en présence de taches de vieillesse larges et inhabituelles. Même un grain de beauté atypique ou très gros augmente le risque de mélanome de 60%. Par conséquent, il est important de surveiller si l'apparence des grains de beauté change et d'éviter une exposition prolongée au soleil..

Les résultats de la recherche suggèrent que si deux parents proches ou plus ont un cancer de la peau (pas nécessairement un mélanome), le risque de développer un mélanome augmente.

On pense que certains facteurs augmentent votre risque de développer tous les types de cancer de la peau:

  • peau pâle qui ne bronze pas bien;
  • cheveux roux ou blonds;
  • yeux bleus;
  • âge avancé;
  • un grand nombre de taches de rousseur;
  • une cicatrice de brûlure ou des lésions cutanées dues à la radiothérapie;
  • une condition médicale qui affecte votre système immunitaire, comme le VIH.
  • médicaments qui suppriment le système immunitaire (immunosuppresseurs) - généralement utilisés après une transplantation d'organe
  • exposition à certains produits chimiques tels que la créosote et l'arsenic
  • cancer de la peau passé.

Diagnostic du mélanome

Surveillez vos grains de beauté et consultez votre médecin si vous remarquez un changement dans leur apparence. Pour la maîtrise de soi, vous pouvez tenir un journal des grains de beauté - notez leur emplacement, leur nombre et photographiez-les. Une telle "carte taupe" aidera au diagnostic.

Vous pouvez suspecter un mélanome vous-même, ainsi qu'un médecin de toute spécialité lors de votre examen. Cependant, le mélanome est une maladie rare et de nombreux médecins dans les spécialités non essentielles ne le rencontrent qu'une fois tous les quelques années. Par conséquent, si vous suspectez un mélanome, le médecin vous dirigera vers un spécialiste - oncologue.

Le moyen le plus simple de confirmer ou de nier un diagnostic de mélanome est la dermatoscopie ou l'épiluminescence. Il s'agit d'un examen à fort grossissement d'une lésion pigmentée suspecte. Le médecin peut utiliser une loupe ordinaire, mais le plus souvent un appareil spécial est utilisé - un dermatoscope (microscope épiluminescent). Cet appareil rend la couche supérieure de la peau transparente, ce qui vous permet d'étudier en détail la structure de la tumeur.

En plus de la dermatoscopie, d'autres méthodes non chirurgicales de recherche sur les tumeurs peuvent être utilisées: à l'aide d'ultrasons, de diagnostics par radio-isotopes, etc. Cette méthode est appelée cytologique. Si, à la suite de toutes les méthodes de recherche possibles, il n'est pas possible de déterminer sans ambiguïté si la formation sur la peau est un mélanome, il est possible de procéder à une biopsie - en prenant un site de la tumeur et en l'examinant au microscope (méthode histologique).

L'attitude à l'égard de la biopsie du mélanome est ambiguë tant chez les spécialistes russes que chez les médecins étrangers. Parce que même un traumatisme minime à une tumeur peut entraîner sa croissance rapide et se propager dans tout le corps. Cependant, dans les cas controversés, l'utilisation de la biopsie excisionnelle est autorisée. Dans ce cas, le chirurgien oncologue excise complètement la formation suspecte, en s'écartant dans toutes les directions de 2 à 10 mm. Pendant que les points de suture sont mis sur la plaie, l'histologue examine de toute urgence le tissu prélevé au microscope. Cela se produit généralement directement dans la salle d'opération et prend 10 à 15 minutes. Si, à la suite d'une histologie urgente, le diagnostic de mélanome est confirmé, le chirurgien procède immédiatement à une deuxième opération dont le volume dépendra du diagnostic histologique - le stade du mélanome.

Dans la plupart des cas, une biopsie excisionnelle est réalisée sous anesthésie générale (anesthésie). Cela est dû au risque de prolifération (érosion) des cellules tumorales avec une solution anesthésique, qui est injectée dans les tissus autour de la tumeur lors de l'anesthésie locale. De plus, l'anesthésie permet une opération plus étendue si le diagnostic oncologique est confirmé..

Des tests supplémentaires tels que la tomodensitométrie (TDM), la tomographie par émission de positons (TEP), l'imagerie par résonance magnétique (IRM), des analyses de sang, etc. seront effectués pour vérifier si le cancer s'est propagé à d'autres organes, os ou circulation sanguine..

Biopsie des ganglions sentinelles

Le mélanome métastase rapidement, c'est-à-dire qu'il forme des tumeurs filles qui se propagent avec le flux sanguin, la lymphe et le contact avec d'autres tissus et organes. Cependant, on pense que les toutes premières métastases sont retardées par le ganglion lymphatique le plus proche. Un tel ganglion lymphatique est appelé sentinelle ou sentinelle, il peut y en avoir plusieurs, en fonction de l'emplacement anatomique de la tumeur. À l'aide d'une biopsie du ganglion sentinelle, les toutes premières métastases peuvent être détectées, lorsqu'aucun changement notable dans la structure et la structure du ganglion lymphatique n'a encore été trouvé.

Une solution de pigment bleu et d'un produit chimique faiblement radioactif est injectée dans la peau près du mélanome enlevé. La solution de contraste suit les mêmes canaux lymphatiques à travers lesquels les cellules cancéreuses pourraient se propager. Le premier ganglion lymphatique atteint par la solution est la sentinelle. Le chirurgien peut trouver et retirer ce ganglion lymphatique sans toucher le reste. Ensuite, le nœud est examiné au microscope..

Si des cellules cancéreuses se trouvent dans un ganglion lymphatique, il existe un risque de métastases tumorales dans d'autres ganglions lymphatiques. Si aucune cellule maligne n'est trouvée, la probabilité de métastases est considérée comme minime. Ainsi, une biopsie du ganglion sentinelle vous permet de clarifier le pronostic d'une tumeur et de prendre une décision sur la nécessité de retirer les ganglions lymphatiques restants situés à proximité du mélanome - dissection des ganglions lymphatiques.

Stades du mélanome

Pour décrire la profondeur de pénétration du mélanome dans la peau (épaisseur de la tumeur) et s'il s'est propagé à d'autres organes, on distingue plusieurs stades de mélanome. Les tactiques de traitement dépendront du stade atteint par la maladie.

  • Stade 0 - mélanome uniquement à la surface de la peau.
  • Stade 1A - mélanome épaisseur inférieure à 1 mm.
  • Stade 1B - l'épaisseur du mélanome est de 1 à 2 mm, ou inférieure à 1 mm, mais la surface de la peau est endommagée (des ulcères se sont formés) ou ses cellules se divisent plus rapidement que d'habitude (activité mitotique).
  • Stade 2A - mélanome épaisseur 2-4 mm, ou 1-2 mm, mais des ulcères se sont formés à la surface de la peau.
  • Stade 2B - l'épaisseur du mélanome est supérieure à 4 mm ou 2 à 4 mm et des ulcères se sont formés à la surface de la peau.
  • Stade 2C - le mélanome mesure plus de 4 mm d'épaisseur et des ulcères se sont formés à la surface de la peau.
  • Stade 3A - le mélanome a envahi 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins, mais ils ne sont pas hypertrophiés, il n'y a pas d'ulcères sur le mélanome et il ne s'est pas propagé davantage.
  • Stade 3B - des ulcères se sont formés sur le mélanome, il a pénétré dans les 1 à 3 ganglions lymphatiques les plus proches, mais ils ne sont pas élargis; ou il n'y a pas d'ulcères sur le mélanome, il a pénétré dans 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins et ils ne sont pas hypertrophiés; ou le mélanome s'est propagé à une petite zone de la peau ou des canaux lymphatiques, mais pas aux ganglions lymphatiques voisins.
  • Stade 3C - des ulcères se sont formés sur le mélanome, il a pénétré dans les 1 à 3 ganglions lymphatiques les plus proches, ils ne sont pas élargis; ou le mélanome s'est propagé à au moins 4 ganglions lymphatiques voisins.
  • Stade 4 - les cellules de mélanome se sont propagées à d'autres organes, tels que les poumons, le cerveau ou d'autres zones de la peau.

Traitement du mélanome

Le traitement du mélanome aux stades initiaux (0 et 1) consiste en l'ablation chirurgicale de la formation de pigment et d'une petite zone de peau saine autour d'elle. La quantité d'indentation de la tumeur dépend de la partie du corps et de l'épaisseur du mélanome, en moyenne d'environ 1 cm.

Si le volume de tissus prélevés est important et que les bords de la plaie ne peuvent pas être suturés après la chirurgie, le défaut est fermé en greffant un morceau de peau d'une autre partie du corps. Par exemple, à l'arrière, là où la cicatrice ne sera pas visible. Après l'élimination du mélanome à un stade précoce, le risque de réapparition est faible, de sorte qu'un traitement supplémentaire n'est généralement pas nécessaire. Vous devrez peut-être subir plusieurs examens supplémentaires avant d'être libéré.

Le traitement des mélanomes de stade 2 et 3 est effectué, comme dans le premier cas, à l'aide de l'ablation chirurgicale de la tumeur. L'opération se termine également par la suture de la plaie ou de la peau plastique. Cependant, ces stades de mélanome sont plus susceptibles de métastaser, donc pendant l'opération, les chirurgiens peuvent biopsier les ganglions lymphatiques sentinelles..

Si le test est positif, il devient nécessaire de retirer tous les ganglions lymphatiques voisins afin de réduire le risque de propagation de la tumeur dans tout le corps. Cette étape de l'opération est appelée lymphadénectomie complète. Malheureusement, une complication d'une telle intervention peut être une violation de l'écoulement du liquide lymphatique des parties inférieures du corps, qui s'accompagne d'un œdème lymphatique - lymphœdème..

Une fois le mélanome retiré, vous devrez faire des suivis périodiques avec un oncologue afin que le médecin puisse surveiller le processus de récupération et s'assurer que la tumeur ne réapparaît pas. Parfois, après l'opération, un traitement supplémentaire est prescrit - un traitement adjuvant. Il s'agit de l'utilisation de divers médicaments qui réduisent la probabilité de récidive (réapparition) de la tumeur et la croissance des métastases..

Actuellement, il n'y a pas de normes uniformes pour le traitement adjuvant dans le traitement des mélanomes de stade 2 et 3, des essais cliniques sont en cours. Dans certains cas, il est possible d'obtenir de bons résultats en utilisant des préparations d'interféron à fortes doses. Votre médecin peut vous suggérer de participer à de telles recherches.

Au stade 4 du mélanome, il peut être difficile de se débarrasser complètement de la tumeur. Cela se produit si:

  • le diagnostic a été posé au dernier stade;
  • le cancer s'est propagé à d'autres organes (des métastases sont apparues);
  • mélanome réapparu après le traitement (récidive du cancer).

Cependant, même dans ces situations, l'espoir ne peut être perdu. Il existe différentes façons de ralentir la progression du cancer, de soulager les symptômes et de maximiser la vie. Vous pourriez subir une intervention chirurgicale pour enlever le mélanome qui s'est formé dans la nouvelle zone et vous pouvez vous voir proposer une radiothérapie ou des médicaments. Ces dernières années, des progrès significatifs ont été réalisés dans le traitement du mélanome. Les médicaments contre le mélanome changent et de nouvelles formules sont introduites dans les hôpitaux. Les médicaments agissant au niveau du gène, par exemple le vemurafenib, sont l'un des domaines de traitement du mélanome. Cependant, ces médicaments ne conviennent pas à tout le monde. Les problèmes de traitement sont résolus individuellement avec un médecin. Participation à des essais cliniques possible.

Radiothérapie pour le mélanome avancé

Une radiothérapie peut être administrée après une intervention chirurgicale pour enlever les ganglions lymphatiques ou pour soulager les symptômes du mélanome avancé. Ce type de traitement du cancer utilise des radiations pour tuer les cellules tumorales qui ne peuvent pas être éliminées par chirurgie..

La radiothérapie est effectuée quotidiennement, les séances durent 10 à 15 minutes, avec une pause pour le week-end. Effets secondaires possibles de la radiothérapie:

De nombreux effets secondaires peuvent être évités ou atténués avec des médicaments prescrits par votre médecin, alors assurez-vous de lui faire part de vos plaintes. En règle générale, les effets secondaires de la radiothérapie disparaissent après la fin du traitement.

Chimiothérapie du mélanome

La chimiothérapie consiste à utiliser des médicaments anticancéreux (cytotoxiques) pour tuer les cellules cancéreuses. La chimiothérapie est généralement administrée pour le mélanome métastatique ou pour soulager les symptômes d'un cancer de la peau avancé. Les traitements les plus couramment utilisés pour le mélanome sont la dacarbazine et le témozolomide, mais d'autres substances peuvent également être utilisées. La décarbrazine est administrée au moyen d'un compte-gouttes et le témozolomide se prend sous forme de comprimé.

Habituellement, les séances de chimiothérapie sont administrées toutes les 3-4 semaines, ces pauses sont nécessaires pour donner à votre corps et à votre sang le temps de récupérer. Le premier cours de chimiothérapie est généralement donné dans un hôpital, sous la surveillance du personnel médical. Si le traitement est bien toléré, des cycles ultérieurs de chimiothérapie peuvent être administrés à domicile..

Les principaux effets secondaires de la chimiothérapie sont liés à son effet sur le corps dans le corps. Il s'agit de fatigue, d'un risque accru d'infections, de nausées et de vomissements, d'ulcères buccaux. De nombreux effets secondaires peuvent être évités ou atténués avec des médicaments prescrits par votre médecin..

Immunothérapie contre le cancer de la peau

L'immunothérapie implique l'utilisation de médicaments (souvent dérivés de substances naturellement produites dans le corps) qui stimulent le système immunitaire de l'organisme pour combattre le mélanome. Deux de ces médicaments sont les plus couramment utilisés pour traiter le mélanome. Ce sont l'interféron alpha et l'interleukine-2. Les deux médicaments sont injectés dans une veine, sous la peau ou dans une tumeur. Les effets secondaires comprennent des symptômes pseudo-grippaux tels que des frissons, une forte fièvre, des douleurs articulaires et de la fatigue.

Vaccins contre le cancer de la peau (mélanome)

Les efforts pour mettre au point un vaccin contre le mélanome se poursuivent. Il est destiné à être utilisé soit pour traiter un cancer de la peau avancé, soit pour prévenir la récidive du mélanome chez les patients à haut risque. Le vaccin devrait aider le système immunitaire à reconnaître rapidement le mélanome et à l'attaquer. Le vaccin est généralement administré sous la peau toutes les quelques semaines, souvent sur plusieurs mois.

S'il n'y a pas suffisamment de données sur l'efficacité d'un vaccin contre le mélanome, le médecin ne peut proposer cette option de traitement que dans le cadre d'essais cliniques..

Anticorps monoclonaux pour le traitement du mélanome

Notre immunité produit en permanence des anticorps, généralement pour lutter contre les maladies infectieuses. Les anticorps ou immunoglobulines reconnaissent les cellules étrangères dans le corps et les détruisent. Les anticorps créés artificiellement en laboratoire peuvent être programmés pour combattre les cellules de mélanome ou leur faire détruire toute tumeur dans une partie spécifique du corps. En règle générale, les anticorps créés en laboratoire sont appelés monoclonaux.

L'ipilimumab est un anticorps monoclonal. Il renforce le système immunitaire, permettant au corps de lutter contre diverses maladies, dont le cancer. Jusqu'à présent, ce médicament n'a pas été enregistré en Fédération de Russie, mais ses recherches se poursuivent..

Inhibiteurs de signal contre le mélanome

Les inhibiteurs de signaux sont des médicaments qui interrompent les messages (signaux) qui provoquent une division incontrôlable des cellules cancéreuses. Il existe des centaines de ces signaux et il n'est pas facile de comprendre lesquels doivent être interrompus. La plupart de ces signaux sont transmis de la membrane cellulaire au noyau à l'aide d'une chaîne de protéines, agissant sur laquelle vous pouvez interrompre le signal et arrêter la division cellulaire.

Actuellement, les médecins et les chercheurs étudient le plus activement les inhibiteurs de signalisation qui peuvent bloquer les protéines appelées BRAF et MEK. Il existe déjà des médicaments qui peuvent interrompre ces signaux, mais jusqu'à présent, la plupart d'entre eux ne sont disponibles que dans les essais cliniques..

Essais cliniques de médicaments

Un essai clinique permet aux chercheurs et aux médecins de tester l'efficacité d'un médicament dans le traitement du mélanome et de suivre les effets secondaires possibles. Parfois, les essais portent sur des médicaments déjà utilisés en médecine, mais pour le traitement d'autres maladies. Même si le nouveau médicament d'essai n'est pas meilleur que le médicament existant, les informations obtenues au cours de l'étude sont extrêmement précieuses pour les futurs patients..

Pour les patients cancéreux, la participation à des essais cliniques peut être une réelle chance de recevoir un traitement expérimental gratuit, qui, de manière générale, coûtera de l'argent fabuleux. De plus, les participants aux essais cliniques sont plus susceptibles de bénéficier d'un traitement que ceux qui suivent un traitement standard, même s'ils reçoivent le même médicament. Tous les essais cliniques sont étroitement surveillés par des médecins et des scientifiques. Et tous les médicaments existants ont déjà fait l'objet d'essais cliniques. Vous devrez donner votre consentement écrit pour participer à ces études, mais vous pouvez toujours interrompre votre traitement si vous le souhaitez..

Prévention du mélanome

La meilleure façon d'éviter tout cancer de la peau est de protéger votre peau d'une exposition prolongée aux rayons UV et aux coups de soleil. Si vous avez eu un coup de soleil au moins une fois dans votre vie, cela peut affecter sa santé même plusieurs années plus tard. Chaque fois que la peau est exposée à un rayonnement solaire excessif, cela augmente les risques de mélanome. Voici des mesures de protection solaire simples.

Évitez le soleil pendant les heures de pointe. L'activité solaire culmine entre 11h00 et 15h00, mais à d'autres moments, le soleil peut également être chaud et potentiellement nocif. Ne restez pas longtemps sous le soleil pendant la journée. Restez à l'ombre et utilisez un écran solaire.

Choisissez des vêtements qui protègent du soleil si vous devez passer beaucoup de temps à l'extérieur au printemps et en été. Portez un chapeau qui couvre votre visage et votre tête et des lunettes pour protéger vos yeux. Achetez des lunettes de protection UV 400 ou 100% UV.

Portez un écran solaire. Lorsque vous achetez un écran solaire, assurez-vous qu'il convient à votre type de peau et qu'il protège à la fois des ultraviolets A (UVA) et des ultraviolets B (UVB). Facteur de protection solaire (FPS) recommandé d'au moins 15. La crème solaire doit être appliquée environ 15 minutes avant l'exposition au soleil et renouvelée toutes les 2 heures. Si vous allez nager, utilisez un écran solaire imperméable. Portez une attention particulière à la protection des bébés et des enfants. Leur peau est beaucoup plus sensible que celle des adultes et une exposition régulière au soleil peut entraîner des cancers à l'avenir. Avant de sortir, assurez-vous que les enfants sont correctement habillés, que la tête est couverte et qu'un écran solaire à FPS élevé est appliqué sur la peau.

Prenez un bain de soleil modérément. Si vous avez l'intention de prendre un bain de soleil, faites-le progressivement, en étant sous le soleil pendant un temps limité chaque jour et en utilisant un écran solaire. Lorsque vous commencez à prendre le soleil, ne passez pas plus de 30 minutes au soleil, en prolongeant progressivement cette durée de cinq à dix minutes par jour.

Lampes UV et solarium. Pour certaines personnes, ils peuvent être plus dangereux que la lumière naturelle du soleil, car ils sont une source de rayonnement UV concentré et ils provoquent également un vieillissement prématuré de la peau. L'utilisation d'un équipement de bronzage UV n'est pas recommandée dans les situations suivantes:

  • vous avez une peau sensible à la lumière qui brûle facilement et qui ne bronz pas bien;
  • vous avez eu des coups de soleil, surtout dans votre enfance;
  • vous avez beaucoup de taches de rousseur et de cheveux roux;
  • vous avez beaucoup de grains de beauté;
  • vous prenez des médicaments ou utilisez des crèmes qui rendent votre peau sensible au soleil;
  • vous souffrez d'une maladie exacerbée par la lumière du soleil;
  • vous ou votre parent avez eu un cancer de la peau;
  • votre peau est déjà gravement endommagée par le soleil.

Si le bronzage dans un solarium n'est pas contre-indiqué pour vous, assurez-vous de suivre les règles de sécurité. Ne dépassez pas le temps et la fréquence des procédures sous le «soleil artificiel».

Quel médecin contacter pour le mélanome?

Si vous êtes préoccupé par une taupe ou si vous l'avez endommagée, par exemple lors du rasage, assurez-vous de consulter un dermatologue qui se trouve ici. Le dermatologue pourra évaluer l'apparence de la tache d'âge, procéder à des examens simples tels que la dermatoscopie. Le mélanome est très rare et dans la plupart des cas, les doutes sont vains. Si la taupe n'est pas dangereuse, mais vous dérange, par exemple en frottant contre des vêtements, elle peut être enlevée.

Si un dermatologue soupçonne un cancer, il vous dirigera vers un oncologue pour un examen plus détaillé. Ce médecin traitera des diagnostics plus complexes de la formation et, si le diagnostic est confirmé, du traitement du mélanome. Avec l'aide du service NaPopravku, vous pouvez choisir indépendamment un oncologue.

Mélanome de la peau: à quoi il ressemble, premiers signes, symptômes et traitement du mélanoblastome

Mélanome, qu'est-ce que c'est?

Les mélanocytes synthétisent des pigments responsables de la coloration de la peau, de la couleur des yeux, des cheveux. Les excroissances pigmentées débordant de mélanine sont appelées grains de beauté et peuvent persister tout au long de la vie. Certains facteurs causaux de caractère exogène (du grec «Exo» - externe) et endogène («endo» - interne) peuvent provoquer une malignité des naevus. En conséquence, les zones du corps où il y a des naevus congénitaux ou acquis risquent de développer un mélanome: la peau, moins souvent les muqueuses et la rétine. Les cellules altérées sont capables de se multiplier et de croître de manière incontrôlable, formant une tumeur, métastasant. Le plus souvent, parmi les «frères» bénins, un seul néoplasme malin est retrouvé.

Le tableau clinique est varié. La taille, le contour, la surface, la pigmentation et la densité de la tumeur varient considérablement. Tout changement qui se produit avec une taupe doit alerter.

Causes et facteurs de risque

Il est très difficile d'établir la cause exacte du mélanome. L'oncologie, en tant que science, indique la présence de certains facteurs provoquants qui déclenchent la division pathologique des cellules pigmentaires dans l'épiderme:

  • Prédisposition génétique. Les perturbations de la structure des premier, neuvième et douzième chromosomes peuvent être des prédicteurs du développement de la maladie.
  • Exposition excessive aux rayons ultraviolets d'origine naturelle (soleil) ou artificielle (solarium).
  • Caractéristiques phénotypiques. Le mélanome cutané est plus fréquent chez les personnes à la peau, aux yeux, aux cheveux et aux taches de rousseur clairs.
  • Néoplasmes cutanés. Taupes, naevus - une source potentielle de transformation de cellules ordinaires en cellules malignes sous l'influence de facteurs provoquants.
  • Xérodermie pigmentée - une pathologie accompagnée d'une sensibilité accrue de la peau à la lumière ultraviolette.
  • Irritation mécanique chronique des grains de beauté ou d'autres éléments cutanés.
  • Antécédents de mélanome cutané.
  • Plus de 50 ans.

Une tumeur à base de mélanocytes est une maladie grave qui est toujours à l'étude. Il est presque impossible d'identifier la cause.

Traits de caractère

Une tumeur de mélanome qui se développe à partir d'un naevus se caractérise par une augmentation prolongée des changements (jusqu'à plusieurs années) et une transformation agressive ultérieure (1 à 2 mois). Un auto-diagnostic précoce et un examen rapide par un spécialiste aideront à identifier les symptômes du mélanome:

  • Surface miroir lisse, avec disparition des sillons cutanés.
  • Augmentation de la taille, croissance en surface.
  • Inconfort dans la zone de la taupe: démangeaisons, picotements, brûlures.
  • Sécheresse, desquamation.
  • Ulcération, saignement.
  • Signes d'un processus inflammatoire dans la zone de la taupe et des tissus environnants.
  • L'émergence d'entités filles.

L'apparition soudaine de bosses et de nodules sous-cutanés peut également indiquer une maladie en développement..

La prévention

Il n'existe actuellement aucune prévention spécifique du mélanome. Malgré la connaissance de l'influence de certains gènes sur le développement de la maladie, il n'a pas été possible de créer un médicament efficace pour la suppression sélective de l'activité des structures correspondantes..

La prévention du mélanome se résume aux activités suivantes:

  • Limiter l'exposition aux rayons ultraviolets et l'utilisation d'un écran solaire. Des scientifiques ont montré dans des études cliniques que l'application de produits appropriés réduisait de 30% le risque de tomber malade.
  • Orientation en temps opportun vers un dermatologue ou un oncologue en présence de naevus et de grains de beauté suspects. L'élimination des éléments cutanés empêche leur transformation maligne potentielle.
  • Stimulation non spécifique du système immunitaire - bonne nutrition, bon sommeil.

Le mélanome est un cancer grave avec un taux de mortalité élevé. Pour éviter un tel résultat d'événements, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez consulter un médecin. La médecine moderne offre au patient la possibilité d'améliorer son état.

Aucun article connexe.

Classification clinique. Types de mélanome

Le mélanome se manifeste sous diverses formes, il existe 3 types principaux:

La tumeur est d'origine mélanocytaire. La maladie la plus courante (de 70 à 75% des cas) chez les personnes de race caucasienne, d'âge moyen. Forme relativement petite et complexe avec des bords inégaux. La couleur est inégale, brun rougeâtre ou brune, avec de petites taches de teinte bleuâtre. Le néoplasme a tendance à être un défaut tissulaire, accompagné d'un écoulement (généralement sanglant). La croissance est possible à la fois en surface et en profondeur. La transition vers la phase de croissance verticale peut prendre des mois, voire des années.

Combien de temps le patient vivra-t-il après le diagnostic?

Le pronostic de ce cancer dépend de plusieurs facteurs, dont l'un est la métastase tumorale.

Si le mélanome a métastasé, la durée de vie du patient dépend du nombre d'organes affectés:

  • un à sept mois;
  • deux à quatre mois;
  • plus de deux organes - moins de deux mois.

L'un des facteurs influençant l'espérance de vie du patient est la localisation du processus tumoral. Le pronostic est plus favorable lorsque le mélanome est situé sur l'avant-bras et la jambe inférieure, moins - le cuir chevelu, la main, le pied et les muqueuses.

Le mélanome se reproduit très souvent. Les scientifiques ont découvert que le processus malin peut recommencer même dix ans après une guérison complète.

Cependant, lors de la détection d'un mélanome de stade 1, avec élimination rapide de cette formation, le pronostic est plus que favorable (97% des patients survivent).

À quoi ressemble le mélanome sur la photo?

  1. Nodal.

L'éducation nodulaire (diminutif du latin "nodus" - node) est moins courante (14-30%). Forme la plus agressive. Le cancer du mélanome se caractérise par une croissance rapide (de 4 mois à 2 ans). Il se développe sur une peau objectivement inchangée sans dommage visible ou à partir d'un naevus pigmenté. La croissance est verticale. La couleur est uniforme, bleu foncé ou noire. Dans de rares cas, une tumeur similaire qui ressemble à un nodule ou à une papule peut ne pas être pigmentée.

La maladie affecte les personnes âgées (après 60 ans) et est détectée dans 5 à 10% des cas. Les zones ouvertes de la peau (visage, cou, bras) capturent des nodules de couleur bleu foncé, foncé ou brun clair jusqu'à 3 mm de diamètre. Une croissance tumorale radiale lente dans les parties supérieures de la peau (20 ans ou plus avant l'invasion verticale dans les couches profondes du derme) peut capturer les follicules pileux.

Étapes

Le mélanome est une maladie oncologique, qui est généralement classée pour la sélection d'un traitement adéquat, en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie. En pratique, 3 options de division de la pathologie sont utilisées:

  1. TNM. La classification la plus courante du mélanome, basée sur la présence d'une tumeur primaire (tumeur - T), des ganglions lymphatiques régionaux touchés (nodus - N), des métastases à distance (M).
  2. Classification de Breslow. Le critère principal est la profondeur de l'invasion du néoplasme dans la peau.
  3. Classification de Clark. Il est basé sur l'histologie (la nature des lésions tissulaires) et la pénétration de cellules atypiques dans les couches de l'épiderme.

En médecine pratique, la classification TNM est principalement utilisée. La division et l'établissement des stades du mélanome cutané sont effectués comme suit:

  • T de 1 à 4. Le premier stade - épaisseur de la tumeur jusqu'à 1 mm, le deuxième - jusqu'à 2 mm, le troisième - jusqu'à 4 mm, le quatrième - plus de 4 mm.
  • N de 0 à 3. Stade zéro - les ganglions lymphatiques ne sont pas impliqués dans le processus, le premier - 1 d'entre eux est affecté, le deuxième - deux, le troisième - plus de quatre nœuds.
  • M 0 ou 1. Dans le premier cas, les métastases ne sont pas détectées. Des foyers distants de néoplasme sont détectés dans la colonne vertébrale, le foie, le cerveau.

Le mélanoblastome est une maladie qui évolue très rapidement. Le développement des stades prend parfois des semaines ou des mois en l'absence de traitement adéquat.

Les premiers signes de mélanome

Le mélanome est l'acquisition de signes défavorables de malignité par les cellules (propriétés malignes), exprimées par divers symptômes.

Pour faciliter la mémorisation des signes de mélanome, utilisez la règle «FIGARO»:

Forme - gonflé au-dessus de la surface;

Changement - croissance accélérée;

Bordures - ajourées, irrégulières, dentelées;

Asymétrie - absence de similitude miroir des deux moitiés de l'éducation;

Taille - une formation d'un diamètre supérieur à 6 mm est considérée comme une valeur critique;

Coloration - couleur inégale, inclusion de taches aléatoires de noir, bleu, rose, rouge.

En pratique générale, la version en langue anglaise est également populaire, résumant les principaux signes les plus typiques - la "règle ABCDE":

Asymétrie - asymétrie dans laquelle, si vous tracez une ligne imaginaire divisant la formation en deux, une moitié ne ressemblera pas à l'autre.

Irrégularité de la bordure - le bord est irrégulier, festonné.

Couleur - une couleur différente des autres formations pigmentées. Des zones intercalées de bleu, blanc, rouge sont possibles.

Diamètre - diamètre. Toute formation de plus de 6 mm nécessite une observation supplémentaire.

Évolution - variabilité, développement: densité, structure, taille.

Il est difficile de déterminer le type de naevus sans études spéciales, mais les changements remarqués en temps opportun dans la nature de la tache aideront à détecter la malignité.

Symptômes

Le mélanome pigmenté affecte principalement la peau d'un patient de localisation différente. Le tableau clinique est caractérisé par un changement ou une apparence de grains de beauté atypiques à la surface de l'épiderme.

Symptômes du mélanome:

  • La taille du néoplasme est supérieure à 6 mm.
  • Démangeaison.
  • Chute de cheveux dans la zone touchée.
  • Formation de nœuds denses.
  • Saignement local.
  • Asymétrie des limites de la taupe.
  • Couleur inégale du néoplasme.
  • Ulcération de surface.
  • Un changement brusque de la forme et de la couleur d'une taupe.

Parmi les symptômes du mélanome, il n'y a pas de douleur dans les zones cutanées touchées. Pour cette raison, le patient peut ne pas remarquer la maladie progressive qui menace sa vie..

Les premiers signes de mélanome localisés sous la plaque de l'ongle s'accompagnent de l'apparition de lignes brunes ou noires à sa surface. Parfois, il y a une sensation de pression de l'intérieur.

Les symptômes du mélanome sont difficiles à reconnaître si le processus se développe dans des zones du corps inaccessibles pour un examen quotidien - le dos, l'arrière de l'oreillette, etc..

Diagnostique

  1. Méthode visuelle. Examen de la peau selon la «règle de la malignité».
  2. Méthode physique. Palpation des groupes accessibles de ganglions lymphatiques.
  3. Dermatoscopie. Examen superficiel optique non invasif de l'épiderme à l'aide de dispositifs spéciaux qui donnent un grossissement de 10 à 40 fois.
  4. Siascopy. Analyse spectrophotométrique matérielle, qui consiste en un balayage intracutant (profondeur) de la formation.
  1. radiographie.
  2. Échographie des organes internes et des ganglions lymphatiques régionaux.
  3. Examen cytologique
  4. Biopsie. Il est possible de prélever la lésion entière ainsi qu'une partie de celle-ci (excisionnelle ou incisionnelle).

Quelles sont les recommandations après le traitement du mélanome?

Pour les patients qui ont pu survivre à un cancer de la peau, il existe une liste de règles obligatoires à suivre afin d'éviter ou d'identifier rapidement une récidive de la maladie..

Tout d'abord, chaque mois, le patient doit indépendamment ou avec l'aide de parents examiner sa peau pour détecter la présence de formations suspectes et les premiers symptômes alarmants de rechute..

Le patient doit suivre l'horaire de visite d'un spécialiste pour consultation et examens (si indiqué).

Il est conseillé aux patients dont le premier stade de la maladie est guéri de consulter un médecin une fois tous les trois mois pendant les prochaines années. Avec les deuxième, troisième et quatrième étapes - une fois par mois pendant quatre ans.

Il est également très important d'éviter la lumière du soleil, d'arrêter de visiter les salons de bronzage si le patient a utilisé ces services avant la maladie.

Ces patients doivent modifier qualitativement leur mode de vie. Les activités sportives, un sommeil adéquat, une alimentation adéquate et équilibrée sont encouragés. Cesser les mauvaises habitudes (alcool, nicotine) est une mesure importante dans la prévention des rechutes.

Les activités sportives n'impliquent pas une forte activité physique. Cela peut être la randonnée, l'aérobic, le fitness..

Cette maladie est très stressante pour la psyché. Et même si la maladie a réussi à vaincre des souvenirs désagréables, ils peuvent toujours exciter l'esprit d'une telle personne. Par conséquent, il est important d'appliquer des méthodes de prévention du stress (méditation, relaxation). Il est recommandé de consulter un psychothérapeute si le patient ne peut pas faire face seul au fond émotionnel négatif de la maladie.

Il est également important que la famille et les proches participent à la réadaptation après le traitement du mélanome. Une communication régulière, un soutien, un passe-temps commun n'auront qu'un effet bénéfique sur l'état psychologique du patient.

Traitement

  • Le traitement des blessures locales locales consiste en une détection rapide et une intervention chirurgicale. Le retrait est le plus souvent réalisé sous anesthésie par infiltration. Pour l'excision de grandes formations, il est possible d'utiliser une anesthésie générale. En plus des tumeurs malignes, il existe un certain nombre de maladies pré-mélaniques dans lesquelles une méthode chirurgicale est indiquée..
  • Dommages locaux-régionaux. Le traitement comprend une excision avec une zone élargie et une dissection des ganglions lymphatiques des ganglions lymphatiques affectés. Des variétés de tumeurs métastatiques transitoires non résécables sont soumises à une chimioprfusion régionale isolée. Dans certains cas, l'approche combinée a fait ses preuves, avec une thérapie supplémentaire qui stimule le système immunitaire.
  • Le traitement des métastases à distance est réalisé avec une chimiothérapie mono-régime. Certains types de mutations sont exposés à des médicaments ciblés ciblés.

Prévoir

Le pronostic du mélanome cutané pour la santé et la vie d'un patient varie. Facteurs dont dépendent les chances de survie ou de guérison du patient:

  • Profondeur d'invasion. Plus cet indicateur est élevé, pire pour une personne..
  • Âge.
  • Sol. Chez la femme, le pronostic est plus favorable.
  • Localisation de la tumeur.
  • Atteinte ganglionnaire, métastases.

Les oncologues dans leur pratique utilisent des tableaux et des programmes spéciaux pour prédire la survie à cinq ans des patients atteints de mélanome, en fonction des facteurs ci-dessus.

Période postopératoire et mesures préventives

Après élimination du foyer oncologique, le patient prend des médicaments antibactériens et immunomodulateurs pour exclure le développement de complications. Les directives cliniques comprennent le soin des plaies postopératoires, des séances de conseil, des promenades en plein air, une bonne nutrition et des exercices légers..

Le régime doit contenir une quantité équilibrée de protéines et de calories. Les graisses saturées sont réduites au minimum. Il est important de cuire les aliments sans utiliser d'huile, il est donc recommandé d'utiliser des plats bouillis et cuits au four. Les grèves de la faim ou la suralimentation sont interdites. Les patients doivent manger du poisson de mer, des légumineuses, des graines de tournesol, des noix, des olives, des légumes et des fruits, des jus faits maison, des produits laitiers, du pain de grains entiers, des céréales. Les produits doivent être facilement digestibles et saturés de vitamines et d'éléments utiles.

La prévention des maladies consiste à protéger la peau des rayons directs du soleil. Lorsque vous vous détendez au bord de la mer et que vous sortez dehors par beau temps, vous devez utiliser des crèmes protectrices. Cesser de fumer et de boire des boissons alcoolisées améliore l'état du corps humain.

Signe 9 - "perte de cheveux à la surface du naevus".

Ce signe peut indiquer que la taupe est devenue maligne. Si une taupe mesure 5 mm ou plus et que plusieurs poils ont disparu de sa surface en même temps et qu'ils ne pensent pas apparaître. De plus, si la même taupe a commencé à pousser et a grandi 2 fois en 2 mois, c'est déjà 2 signaux alarmants en même temps et une telle taupe doit être montrée à l'oncologue sans délai. De plus, je dois noter que dans ma pratique, une fois

J'ai rencontré un mélanome dont la surface était couverte de poils.

Dans le même temps, il existe un grand nombre de grains de beauté dont la surface n'est pas recouverte de poils et en même temps complètement bénins. De plus, les gens paniquent souvent si un cheveu poussait d'une taupe et qu'il tombait soudainement. Ne désespérez pas - il devrait apparaître au plus tard dans 2-3 semaines.

J'ai écrit cet article sur la racine des cheveux sur les grains de beauté.

Mesures curatives

La mélanose précancéreuse limitée de Dubreus nécessite une approche thérapeutique qualifiée, qui consiste à effectuer une intervention chirurgicale. L'excision du néoplasme est réalisée avec le tissu sous-cutané et la peau environnante. Si le naevus est situé sur les membres ou dans la zone du tronc, l'incision est faite dans toutes les directions à partir de la formation, mais pas à plus de 0,5-1 cm.Lors de la correction chirurgicale des naevus dans la zone des doigts, de l'oreille ou du visage, la distance est limitée à 0,3 cm.

Le matériel retiré doit être envoyé pour examen histologique. Cette étude vous permet de déterminer la présence de cellules cancéreuses et de prendre des mesures en temps opportun pour arrêter le processus malin. La présence d'un pigment capillaire géant dans le naevus est requise. Dans certains cas, une large excision du néoplasme est nécessaire, puis l'opération est réalisée par étapes avec correction plastique de la peau. La portée de l'intervention chirurgicale s'élargit lorsque le mélanome «se réveille» et que les métastases pénètrent dans la région des ganglions lymphatiques.

Le traitement de la mélanose de Dubreus nécessite l'utilisation de tactiques spéciales. En l'absence de possibilité d'ablation chirurgicale du lentigo malin, la radiothérapie est utilisée. Les cellules de mélanose sont très sensibles à la radiothérapie à foyer rapproché.

Les traitements chirurgicaux du lentigo malin ne peuvent pas être remplacés par des traitements conservateurs. Sinon, la maladie progresse assez rapidement et entraîne des conséquences plutôt désastreuses..

Métastase

Le mélanome malin est sujet à des métastases assez prononcées, et pas seulement par la voie lymphogène, mais également par la voie hématogène. La plupart des dommages, comme nous l'avons déjà noté, sont le cerveau, le foie, les poumons et le cœur. De plus, la dissémination (propagation) des ganglions tumoraux le long de la peau du tronc ou du membre se produit souvent..

Une option n'est pas exclue dans laquelle l'appel du patient à l'aide d'un spécialiste se produit uniquement sur la base d'une hypertrophie réelle des ganglions lymphatiques de n'importe quelle zone. Pendant ce temps, un interrogatoire minutieux dans un tel cas peut déterminer qu'il y a un certain temps, par exemple, il a enlevé la verrue afin d'obtenir l'effet cosmétique approprié. Une telle "verrue" s'est en fait avérée être un mélanome, qui est ensuite confirmé par les résultats de l'examen histologique des ganglions lymphatiques.

Cher 16 ans moi!

La vidéo touchante du David Cornfield Melanoma Fund est un message de personnes qui se sont remises d'un mélanome à elles-mêmes, âgées de 16 ans. Si alors, très jeunes, ils savaient quels tests les attendaient, ils ne resteraient jamais des heures sous le soleil brûlant, obtiendraient une peau couleur chocolat dans un solarium et, ne prêtant aucune attention à leurs grains de beauté, passeraient négligemment devant le bureau du dermatologue.... Regardez cette vidéo vous-même et envoyez-la à vos amis et connaissances. Que ce soit un avertissement pour tous ceux qui veulent rester en bonne santé..

Inscrivez-vous à l'examen

Étiologie de la maladie

Les vraies causes du mélanome malin sont inconnues. En oncologie, les principaux facteurs de risque affectant le processus cellulaire mutationnel ont été identifiés:

  • Anomalies génétiques congénitales;
  • Un grand nombre de formations pigmentées sur le corps;
  • Infection par le VIH, sida, hépatite virale;
  • Irradiation ultraviolette par la lumière du soleil ou des installations (solarium);
  • Blessures aux néoplasmes cutanés (grains de beauté, taches de vieillesse).

60% des mélanomes renaissent de grains de beauté. La plupart des tumeurs surviennent sur la tête, le cou, sur la surface du dos, sur le bras, sur la jambe, la paume, la poitrine, sur la semelle.

Autres causes de pathologie liées à des groupes de personnes:

  • Coup de soleil;
  • Avoir des parents proches atteints de cette pathologie;
  • Avec les cheveux roux, la peau pâle et les taches de rousseur sur le visage;
  • Avec une peau claire et blanche comme neige, en raison d'un manque de mélanine dans la peau;
  • Avec des grains de beauté couvrant la majeure partie du corps;
  • Avec des yeux clairs;
  • Avec une pigmentation et des naevus altérés. Si les cheveux poussent à travers le néoplasme, le processus malin est exclu;
  • Avec des maladies chroniques de la peau.

Habituellement, l'âge des patients est moyen ou âgé, mais le processus oncologique affecte de plus en plus les jeunes.

En se référant à l'un des groupes à risque répertoriés, une personne doit être plus attentive à l'état de la peau et éviter tout contact avec la lumière directe du soleil à tout moment de l'année.

Épidémiologie

Selon l'OMS, en 2000, plus de 200 000 cas de mélanome ont été diagnostiqués dans le monde et 65 000 décès liés au mélanome sont survenus..

Entre 1998 et 2008, l'augmentation de l'incidence du mélanome dans la Fédération de Russie a été de 38,17% et le taux d'incidence standardisé est passé de 4,04 à 5,46 pour 100 000 habitants. En 2008, le nombre de nouveaux cas de mélanome cutané en Fédération de Russie était de 7744. La mortalité par mélanome dans la Fédération de Russie en 2008 était de 3159 personnes et le taux de mortalité standardisé était de 2,23 personnes pour 100 000 habitants. L'âge moyen des patients atteints d'un mélanome diagnostiqué pour la première fois dans la vie en 2008 dans la Fédération de Russie était de 58,7 ans. L'incidence la plus élevée a été notée à l'âge de 75 à 84 ans.

En 2005, les États-Unis ont signalé 59 580 nouveaux cas de mélanome et 7 700 décès dus à cette tumeur. Le programme SEER (The Surveillance, Epidemiology, and End Results) note que l'incidence du mélanome a augmenté de 600% de 1950 à 2000.

Types de mélanome et symptômes

La médecine moderne différencie la maladie considérée dans l'article d'aujourd'hui en types et définit dans cette distinction un ensemble de symptômes résultant de cette maladie. Les symptômes du mélanome sont assez variés. Grâce à elle et à un diagnostic de haute qualité, vous pouvez détecter la maladie à un stade précoce..

Les types de cette tumeur sont les suivants:

1. Mélanome superficiel.

Cette formation se développe très lentement, mais en même temps, elle est considérée comme la plus courante et apparaît, selon les statistiques, dans 47% des cas. Il pousse horizontalement, a une forme inégale et est légèrement convexe au toucher. Lorsqu'il atteint son apogée, il commence à ressembler à une plaque noire brillante en apparence. Ce n'est qu'alors qu'il pousse progressivement verticalement, puis pénètre profondément dans la peau;

2. Le mélanome nodulaire ou nodulaire se développe assez rapidement et est le deuxième plus fréquent, selon les statistiques, il survient dans 39% des cas. Ce type est plus agressif et plutôt impétueux;

3. Le lentigo périphérique ou malin modifie les tissus de la peau, qui se transforment plus tard en cancer, et ce type survient dans 6% des cas. Il est considéré comme une condition précancéreuse. La lésion cutanée est plate et non convexe;

4. Le mélanome amélanotique ou mélanome acral survient sur la plante des pieds et des paumes. Cela se produit extrêmement rarement dans la pratique médicale.

Certificat médical

Le mélanome est de nature maligne, une manifestation d'un néoplasme tumoral qui se développe dans des fragments de tissu cutané. Formé à partir de mélanocytes - cellules responsables de la sécrétion de pigment en reproduisant cet élément.

Les plus vulnérables aux dommages sont les zones du corps qui ne sont pas protégées par les vêtements des effets négatifs des rayons ultraviolets - le visage, le tronc, les membres. Il peut se former sur le site d'un naevus préexistant, ou peut-être sur des fragments complètement sains de l'épithélium.

Au fur et à mesure de sa progression, il migre vers n'importe quelle partie du corps.

Clarification du diagnostic

Le diagnostic de la maladie est effectué sur la base des plaintes des patients. Après examen externe et palpation du néoplasme, des études instrumentales et de laboratoire sont utilisées. Les méthodes comprennent:

  • Dermatoscopie. Le médecin examine la zone cutanée suspecte sous un dermatoscope. Une attention particulière est portée aux bords de la tache ou de la taupe, à la profondeur de germination et aux inclusions internes.
  • L'examen histologique d'un morceau de tissu affecté peut confirmer le diagnostic..
  • L'examen des organes internes à l'aide d'ultrasons et de tomodensitométrie est nécessaire pour étudier les foyers secondaires.
  • Lorsque les organes et les ganglions lymphatiques sont endommagés, un diagnostic par radio-isotope est nécessaire. Un isotope est utilisé comme médicament de concentration dans un organe spécifique. La substance injectée vous permet d'évaluer l'état interne du corps avec un topographe gamma.

Si nécessaire, effectuez des études supplémentaires et vérifiez la formule sanguine.

Aliments diététiques

Une certaine valeur dans le rétablissement d'une personne et l'absence de rechutes de la maladie est également attribuée à la nutrition..
Le régime doit être complet avec une grande quantité de protéines, de vitamines et la plus faible teneur en graisses animales. Pour minimiser le besoin de plats avec des arômes et des additifs alimentaires.

Il est recommandé de privilégier:

  • Poisson riche en acides oméga.
  • Légumes, fruits et jus de fruits.
  • Produits contenant du sélénium - dinde, poitrine de poulet, rognons d'agneau et de porc, homard, moules, calamars, fromage maison faible en gras.
  • Produits laitiers naturels.
  • Les additifs recommandés sont le varech, la sauce wasabi, le curcuma, le safran, le romarin.
  • Herbes fraîches et plats de tomates fraîches.
  • Thé vert, le café n'est pas interdit, mais pas plus de deux tasses par jour.

Il faut manger par petites portions, mais souvent, et il est impératif de surveiller la régularité des selles.

Signe 15 - "l'apparence d'une surface de naevus brillante et brillante"

Les cellules de mélanome réfractent et réfléchissent les rayons lumineux d'une manière spéciale. Cela peut avoir pour conséquence l'apparition d'une surface brillante sur la taupe..

Dans le même temps, il existe un type distinct de néoplasmes cutanés - les naevus bleus

. Ces grains de beauté ont très souvent une surface brillante et sont absolument bénins:

Clinique de la maladie

Les premiers signes de pathologie ne sont pas associés à une détérioration du bien-être. Le stade initial se manifeste par la modification des formations cutanées. Contrairement à un grain de beauté, le mélanome semble asymétrique, avec des contours flous et une coloration inégale. Lésion généralement volumineuse.

  • Les cheveux tombent à la surface de la taupe.
  • Le nœud démange, gonfle, provoque une gêne.
  • Les bords du néoplasme sont inégaux.
  • Les éléments filles se développent autour de l'objectif principal.
  • La surface de la lésion s'ulcère, saigne ou dégage de l'humidité. Le processus caractérise la destruction des tissus sains et l'introduction à grande échelle du cancer.
  • Avec un degré élevé de malignité cellulaire, une forte augmentation de la tumeur est notée.
  • Le mélanome dans les yeux est indiqué par des taches sombres sur la protéine. La vision se détériore, des démangeaisons, des douleurs et des rougeurs se produisent.

Si la pathologie a métastasé, les symptômes suivants se développent:

  • Une forte diminution de poids commence.
  • Apathie et dépression.
  • Maux et douleurs corporelles.
  • Grisaille de la peau.
  • Chaleur.
  • Saignements de nez.
  • Troubles des selles.
  • Léthargie et somnolence.
  • Nausée et vomissements.
  • Maux de tête.
  • Évanouissement.
  • Douleur thoracique.
  • Toux fréquente.
  • Dyspnée.
  • Inflammation des ganglions lymphatiques.

Les conséquences des dommages aux organes internes sont toujours déplorables. La probabilité de guérison d'une maladie avancée est réduite à zéro.

Avant la mort, une défaillance de tous les organes et systèmes se développe. Le patient ressent une douleur insupportable, la parole et la fonction motrice sont perdues.

Signe 10 - "inflammation dans la région du naevus et des tissus environnants"

Une rougeur, un gonflement des tissus autour de la taupe peuvent être dus à l'invasion de cellules de mélanome dans la peau environnante.

Cependant, il faut se rappeler qu'en cas d'inflammation de la glande sébacée, située sous ou à proximité de la taupe, des "boutons" peuvent se former. Si un tel foyer d'inflammation est situé à côté d'un grain de beauté, vous verrez des symptômes d'inflammation - rougeur et douleur. Comment distinguer un «bouton» d'un signe de mélanome? C'est très simple - attendez 1 à 2 semaines et cela devrait aller tout seul.

L'inflammation d'une taupe n'est pas rare. Je l’analyse dans cet article.

Signe 8 - "saignement de la surface du naevus".

Oui, en effet, l'une des caractéristiques les plus courantes du mélanome est le saignement spontané sans traumatisme préalable de la taupe.
Même ce seul signe
fera douter sérieusement tout oncologue de la bonne qualité d'une taupe.

Cependant, dans ma pratique, je suis tombé à plusieurs reprises sur un type plutôt rare de néoplasmes cutanés - le granulome pyogène. Ces formations apparaissent très rapidement, saignent, cependant, elles sont 100% bénignes:

Effets

Le résultat dépend en grande partie du stade auquel le mélanome malin a été détecté. L'aspect des tumeurs à différents stades peut être vu sur la photo dans les articles publiés sur notre ressource. Avec les métastases, le pronostic est pire. Plus tôt le problème est identifié, plus grandes sont les chances de succès du traitement..

Même après une excision chirurgicale réussie, il faut constamment s'autodiagnostiquer - évaluer l'apparence d'un naevus à partir d'une photo dans les manuels médicaux.


Le mélanome malin du tronc peut survenir chez les femmes âgées de 25 à 29 ans, ainsi que chez les hommes à tout âge

Stades de développement

Le stade de développement est déterminé selon le classificateur international accepté. Le mélanome est diagnostiqué en déterminant son épaisseur et ses modifications selon les critères suivants:

  • Zéro stade - tôt. Petite tache mince qui ne perturbe pas la couche de surface.
  • Le premier est une légère augmentation d'épaisseur.
  • Le second - la tumeur atteint une taille moyenne.
  • Troisièmement - les tissus et les ganglions lymphatiques adjacents sont affectés par les cellules malades.
  • Quatrièmement - les métastases commencent dans des organes et des tissus éloignés.

Signes 6 et 7 - "ulcération de l'épiderme sur le naevus", "pleurs à la surface du naevus"

D'après mon expérience, l'ulcération apparaît principalement dans les mélanomes avancés, lorsqu'il n'y a pas de doute particulier sur le diagnostic. Ce symptôme est plus pertinent, à mon avis, pour le cancer de la peau basocellulaire (carcinome basocellulaire). Cette maladie est beaucoup moins redoutable, les gens en meurent extrêmement rarement..

Pour un grain de beauté bénin, une surface ulcérée et un suintement sont également possibles - immédiatement après un traumatisme:

Que faire si vous avez blessé une taupe, est-ce vraiment dangereux - lisez ici

Risques d'occurrence

Les facteurs prédisposants jouent un rôle clé dans le développement du cancer de la peau. Parmi eux se trouvent:

  • exposition prolongée au soleil et coups de soleil fréquents;
  • prédisposition héréditaire. S'il y avait des cas de formations tumorales sur la peau dans la famille, cela augmente le risque de leur développement dans les générations suivantes;
  • peau claire avec beaucoup de grains de beauté et de taches de rousseur, cheveux roux. Ce derme est caractérisé par une faible teneur en mélanine dans les cellules;
  • âge avancé. On pense qu'avec l'âge, le risque de développer des tumeurs cutanées augmente. Malgré cela, les oncologues notent une augmentation de la détection de la pathologie chez les jeunes;
  • préjudice professionnel. Certaines professions sont associées à un contact constant avec des substances cancérigènes. L'interaction à long terme des toxines avec la peau augmente le risque de développer des tumeurs.

La présence d'au moins un des facteurs de risque énumérés nécessite des visites régulières chez le médecin pour effectuer des examens préventifs.

Opinion d'expert

Milana Khanlarovna Mustafaeva

Chef du service d'oncologie, oncologue, chimiothérapeute

Il a été cliniquement prouvé que le mélanome est le type de néoplasme malin le plus agressif. Dans la structure de la mortalité, le cancer de la peau représente 40% des cas. Chaque année, l'augmentation des débuts de la maladie est déterminée. La recherche tardive d'une aide médicale conduit au développement de formes sévères de la maladie. En conséquence, le diagnostic est effectué en 3-4 étapes, lorsque le traitement est inefficace.

À l'hôpital Yusupov, les oncologues accordent une attention particulière au diagnostic et au traitement du mélanome cutané. Si des lésions suspectes apparaissent sur la peau, vous devez consulter un médecin. Cela permettra de diagnostiquer le cancer à un stade précoce, lorsque le pronostic de guérison est jugé favorable..

À l'hôpital Yusupov, les médecins effectuent un examen complet, nécessaire pour déterminer le stade de développement du cancer de la peau et tous les critères connexes. Pour cela, la TDM est prescrite avec l'utilisation éventuelle d'un agent de contraste, dermatoscopie, biopsie. En laboratoire, les marqueurs du cancer sont déterminés dans un test sanguin. Une fois le diagnostic posé, les oncologues élaborent un plan de traitement personnalisé. Les médicaments sont sélectionnés selon les dernières directives européennes pour le traitement des tumeurs cutanées.

Manifestations symptomatiques

Une caractéristique distinctive d'une tumeur cancéreuse de néoplasmes bénins similaires est la défaite d'un épiderme sain, un changement de forme, de taille et de couleur.


Différences entre les grains de beauté et les mélanomes

Chaque étape de croissance est conditionnée par des symptômes spécifiques.

Les premiers signaux de croissance sont:

  • Violation de la symétrie de la mise en forme;
  • Changement de densité de couleur;
  • Le motif et la clarté des bords changent;
  • Un épaississement se produit;
  • L'apparition de toutes sortes de décharge et d'inconfort;
  • Peau mangée;
  • Gonflement des tissus;
  • L'émergence de nouveaux petits foyers à proximité.
  • Perte de couverture solide;
  • L'apparition de sang de la lésion et d'autres endroits pigmentés;
  • Sensations de douleur.

La propagation des cellules cancéreuses vers d'autres régions s'accompagne de:

  • Toux persistante;
  • L'apparition des phoques;
  • Couleur grisâtre de l'épiderme;
  • Perte de poids;
  • Une augmentation des nœuds du système lymphatique;
  • Spasmes convulsifs.

Un besoin urgent de consulter un médecin si:

  • Les taches, grains de beauté et autres excroissances saignent;
  • Les ongles ont changé de couleur sans raison;
  • Les zones de couverture ou les néoplasmes commencent à se développer de manière asymétrique;
  • Décoloration injustifiée de la peau;
  • L'apparence d'un pigment qui a des bords flous ou inégaux;
  • Changement de couleur des néoplasmes;
  • Augmentation du diamètre et de l'apparence des joints.