Principal
Ostéome

Champignon de bouleau Chaga - propriétés médicinales, recettes et contre-indications

Actuellement, le chaga devient de plus en plus populaire en oncologie. Le chaga est un champignon qui pousse principalement sur les arbres. Appartient à la famille Tinder. Lorsque le champignon est mûr, il devient noir sur le dessus et à l'intérieur, il devient brun avec des veines jaunes. Formé sur bouleau, sorbier, aulne et hêtre. Un champignon sur un bouleau a un effet curatif, par conséquent, le chaga est également appelé champignon de bouleau. Il ne pousse que sur les arbres vivants, affecte le bouleau dans les endroits de fissures et de cassures.

Le chaga est considéré comme un champignon parasite, il se nourrit de bouleau. Toutes les substances utiles, les minéraux, la sève de bouleau attirent tout en lui-même chaga. Un champignon de bouleau peut atteindre jusqu'à un demi-mètre de large. Le champignon sur le bouleau est inodore, très dense au toucher, alors qu'il est lisse, avec des couches ondulées. Il convient de prêter attention à ces qualités, car il existe également un faux champignon de l'amadou qui pousse sur des souches ou des arbres morts. Il n'a aucune propriété utile pour les humains. En outre, le faux champignon de l'amadou n'est pas si dense et sa couleur est brune.

Propriétés curatives

Chaga a une énorme quantité d'éléments utiles. Il contient: fer, potassium, magnésium, manganèse, soufre, phosphore, zinc, cuivre, polysaccharides, ainsi que des acides formique, acétique et oxalique, fibres, mélanine, sels minéraux et de silicium, lignine. Possède des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, diurétiques, toniques, antispasmodiques et protectrices.

Cliniques de premier plan en Israël

Chaga aide:

  • Améliore l'immunité, élimine les toxines;
  • Réduisez la glycémie;
  • Normaliser le métabolisme;
  • Normaliser la pression artérielle;
  • Soulager l'inflammation;
  • Renforce le corps;
  • Guérir les blessures;
  • Arrêter la croissance des tumeurs cancéreuses.

Chaga pour le cancer arrête la formation de métastases en 4 étapes, aide à se remettre de la chimiothérapie, améliore la santé, soulage la douleur. Chaga abaisse également le niveau de cholestérol nocif, améliore le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et du système nerveux central et rétablit la force. A un effet antiseptique, combat les virus et les germes.

Indications pour l'utilisation

Comme vous le savez, certaines maladies sont considérées comme précancéreuses. Ceux-ci inclus:

  • Mastopathie (se transforme en cancer du sein);
  • Ulcère et gastrite (se transforme en cancer de l'estomac);
  • Cirrhose du foie (devient un cancer du foie);
  • Dermatite chronique (se transforme en cancer de la peau);
  • Érosion (basée sur la localisation).

Les experts recommandent d'utiliser le chaga à des fins médicinales, en particulier pour ces maladies.

En plus des maladies précancéreuses et pour la prévention, le chaga aide au traitement des maladies oncologiques telles que les reins, le foie, le pancréas et diverses maladies gynécologiques. Il y a des cas de guérison complète d'un cancer au premier stade.

En raison des propriétés immunostimulantes du chaga, le corps lui-même commence à lutter contre les cellules tumorales. Pour les patients présentant des métastases, un champignon du bouleau est utilisé pour soulager la douleur. L'utilisation du chaga a augmenté l'espérance de vie du patient. Bien sûr, vous ne pouvez pas compter uniquement sur le chaga. Pour augmenter les chances de guérison, vous devez combiner avec la médecine traditionnelle, la combiner avec la chimiothérapie, la radiothérapie.

Vide

Les experts savent quand il est préférable de choisir le chaga - c'est au printemps, lorsque les champignons ont la plus forte concentration de nutriments. Vous devez absolument regarder l'intérieur du champignon médicinal. S'il est noir à l'intérieur et s'effrite, alors un tel champignon ne convient pas.

Dans le traitement, le milieu du champignon est utilisé. Le champignon est coupé en morceaux de 5 à 6 centimètres et séché dans une pièce ventilée pour éviter les moisissures. Ne séchez pas correctement au four - cela tue les propriétés bénéfiques. Si les champignons sont durs et s'effritent facilement, ils peuvent être placés dans un bocal. Ainsi, le produit peut être stocké pendant environ deux ans..

Et à partir de champignons frais, préparez diverses teintures, décoctions, thé, huiles. Vous pouvez également ajouter d'autres herbes et baies utiles au chaga..

Recettes

Le plus efficace est la perfusion. Il aide avec le cancer de la gorge, des intestins, des os, des poumons. Pour préparer la perfusion, vous devez:

  1. Rincer, couper en cubes et placer dans un bocal en verre ou en grès;
  2. Versez de l'eau bouillie dessus, laissez infuser jusqu'à ce que le champignon devienne mou;
  3. Retirer le champignon, presser, hacher dans un hachoir à viande ou une râpe;
  4. Versez la masse de champignon avec de l'eau, dans laquelle le champignon a été infusé, chauffée à 50 degrés;
  5. Laisser infuser dans un endroit frais et sombre pendant 2 jours;
  6. Après 2 jours, la perfusion est prête à être utilisée..

Cette infusion peut être conservée dans un endroit frais jusqu'à 4 jours. Prendre 3 fois par jour, 250 ml avant les repas.

Il existe également un moyen rapide, mais pas aussi efficace. Chaga, coupé en morceaux, faites bouillir avec de l'eau bouillante à raison de 1 kilogramme - 2 litres d'eau. Laisser toute la nuit, filtrer le matin et boire. Cette infusion est conservée pendant 3 jours..

Pour faire du thé, faites bouillir 250 g de champignons dans un litre d'eau pendant environ 15 minutes. Vous pouvez le boire tout de suite, si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter du miel ou du citron.

Teinture de chaga aux herbes.

Chaga a un bon effet en combinaison avec d'autres herbes. La rose musquée, le millepertuis, la réglisse, l'achillée millefeuille renforcent les propriétés bénéfiques du chaga, en particulier pour les tumeurs du tractus gastro-intestinal.

Pour préparer une teinture à base de plantes, vous aurez besoin de:

  • Chaga séché - 200 gr;
  • Fruits de rose musquée - 100 gr;
  • Réglisse - 10 gr;
  • Millepertuis - 20 g;
  • Absinthe amère - 5 gr;
  • Miel - 500 ml;
  • Jus d'aloès - 200 gr.

Hachez les champignons, mélangez avec le reste des ingrédients. Laissez infuser pendant 4 à 5 heures. Prendre 3 semaines, 1 cuillère à café 2 heures avant les repas.

Chaga insiste également sur la vodka, l'alcool ou le cognac. Pour un litre d'alcool - 150 grammes de champignons hachés. Il doit être infusé pendant environ 3 semaines dans un endroit sombre et frais. Après avoir insisté, filtrez la teinture, versez-la dans des bouteilles en verre, puis maintenez-la au réfrigérateur pendant 3 jours et peut être utilisée avant les repas 3 fois par jour pendant 1 cuillère à soupe. La teinture d'alcool convient aux compresses, lotions, lavements.

Décoction

Le moyen le plus simple de faire une décoction de chaga est de le boire comme du thé. Pour faire un bouillon, vous devez: hacher les champignons frais, les faire tremper pendant 3-4 heures, verser de l'eau bouillante à raison de 500 ml - 2 c. cuillères à soupe de champignon, mettre sur feu doux et cuire environ 20 minutes, filtrer. Ce bouillon peut être bu pendant la journée..

Si vous ajoutez de la viorne au bouillon, il y aura un bon remède contre les fibromes utérins. Pour ce faire, prenez:

  • Viorne séchée - 1 verre;
  • Chaga frais - 250 gr;
  • Miel - 250 gr;
  • Jus d'aloès - 250 gr.

Préparation:

  1. Faites tremper les champignons dans 2 litres d'eau pendant environ 3,5 heures. Sortez, pressez, broyez sur une râpe ou dans un hachoir à viande. Laisser tremper la viorne dans 1 litre d'eau pendant 5 heures;
  2. Dans la même eau où les champignons ont été trempés, jetez les champignons hachés et mettez à feu doux pendant une heure;
  3. Après avoir insisté sur la viorne, mettez la viorne dans un bain-marie et faites cuire encore 1 heure;
  4. Mélanger les décoctions refroidies de champignons et de viorne, ajouter le jus d'aloès et le miel, ajouter plus d'eau bouillie pour faire 4 litres de bouillon;
  5. Retirez le bouillon dans un endroit sombre jusqu'à ce qu'il fermente. Transférez ensuite le bouillon au réfrigérateur.

Prenez une telle décoction jusqu'à 6 mois, 2 cuillères à soupe 3 fois par jour avant les repas..

Vous voulez connaître le coût du traitement du cancer à l'étranger?

* Ayant reçu des données sur la maladie du patient, le représentant de la clinique pourra calculer le prix exact du traitement.

Pour préparer l'huile, prenez 1 cuillère à café d'infusion de chaga et mélangez avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Laisser infuser dans un endroit frais et sombre pendant une journée. Lubrifiez les articulations et les zones douloureuses avec de l'huile prête à l'emploi. L'huile est bonne pour le cancer de la peau, du sein, de l'utérus, de la prostate, s'il y a des métastases dans les ganglions lymphatiques.

Chaga est inhalé pour un cancer du poumon ou de la gorge. Pour ce faire, versez 2-3 cuillères à soupe de chaga avec 2 tasses d'eau bouillante. Respirez sur la casserole, recouverte d'une serviette pendant environ 7 minutes. L'inhalation est effectuée en 10 jours, 2 fois par jour. L'inhalation doit être combinée avec des infusions à l'intérieur.

Médicaments

Des médicaments Chaga peuvent également être trouvés à la pharmacie. Il existe toutes sortes d'extraits sous forme de teintures, gélules, concentrés, comprimés, extraits. Ils peuvent être achetés sans ordonnance. Ce sont Befungin, Chagovit, Chagolux, etc..

Befungin est une solution buvable. Il est pris pour tout type de cancer. A un effet anti-inflammatoire, analgésique et tonique. Befungin doit être pris de 3 à 5 mois. Befungin ne doit pas être pris par les enfants, les femmes enceintes ou pendant l'allaitement..

Chagovit est un complément alimentaire. Capsules contenant du chaga avec des acides ascorbique et folique. Il est utilisé pour la chimiothérapie, pour réduire l'intoxication du corps. Le cours d'admission est de 1 à 2 mois. Chagovit ne doit pas être pris avec de l'aspirine et des antibiotiques.

Chagolux est un complément alimentaire. La composition contient également de l'églantier en poudre. A des effets analgésiques, anti-inflammatoires et immunostimulants.

Contre-indications et caractéristiques nutritionnelles

Chaga a un effet cicatrisant très puissant, il existe donc certaines instructions d'utilisation:

  • Ne prenez pas si vous souffrez de dysenterie ou de colite chronique. Chaga a un effet laxatif, il ne doit donc pas être pris pour la diarrhée;
  • Ne peut pas être combiné avec des antibiotiques, du glucose, de la pénicilline;
  • Une pause doit être prise pour les patients dont le système nerveux est affaibli. En effet, avec une utilisation prolongée, une excitabilité accrue apparaît;
  • Contre-indiqué chez les enfants, les mères enceintes et allaitantes;
  • Vérifiez-vous pour une réaction allergique avant de prendre le produit..

Le régime sera également bénéfique pendant le traitement. Augmentez votre consommation de légumes, de fruits et de produits laitiers frais.

Légumes sains: chou, carottes, tomates, brocoli, céleri, navets. Fruits sains: oranges, citrons, pommes, pêches. Ajoutez du sarrasin, des haricots et des lentilles au régime. Le son de blé peut être ajouté aux céréales. Les salades sont mieux assaisonnées avec de l'huile d'olive, de lin ou de tournesol.

Éliminez les aliments gras, fumés et salés de votre alimentation. Abandonnez l'alcool, le tabagisme et le mauvais cholestérol.

Avant d'utiliser le chaga, vous devriez consulter un médecin. Il indiquera comment boire le remède spécifiquement pour chaque patient, si c'est possible pour les femmes enceintes. Selon les revues de patients à qui on a prescrit du chaga, il a été noté: amélioration du bien-être, arrêt de la croissance tumorale, arrêt du développement des métastases.

Ne prenez pas plus que vous ne devriez. Le surdosage est dangereux pour le corps.Malgré toutes les qualités utiles, vous ne devez pas être traité uniquement avec du chaga. Utilisez ce produit comme une aide.

Chaga pour l'oncologie: comment boire, recettes

L'utilisation du chaga dans des conditions précancéreuses

Une condition précancéreuse est caractérisée par un degré élevé de risque de transition de toute formation chronique en une formation maligne. Ce sont la majorité des maladies prolongées, sujettes à des rechutes, accompagnées d'atrophie et de dégénérescence tissulaire. Il faut se rappeler que cette condition n'est pas une maladie oncologique, mais ne peut que servir de base à son développement. Les maladies précancéreuses les plus courantes sont:

  • cirrhose et hépatite chronique du foie;
  • mastopathie;
  • gastrite chronique;
  • érosion cervicale;
  • dermatite chronique, etc..

En raison de la propriété du chaga d'éliminer les substances toxiques du corps, de normaliser le fonctionnement du système immunitaire et de son effet de renforcement général, il est possible d'obtenir une amélioration persistante des processus chroniques se produisant dans le corps. Ceci est facilité par les nombreux sels minéraux et oligo-éléments qui composent sa composition..

Recette de thé chaga

Si vous utilisez un champignon haché acheté dans une pharmacie, vous devez prendre des plats en céramique et infuser une partie du champignon haché avec cinq parties d'eau avec de l'eau chaude, mais pas bouillante (pas plus de 65 à 70 degrés). Si un champignon entier est utilisé, avant de le préparer, vous devez d'abord le faire tremper dans de l'eau tiède, puis le hacher et procéder comme dans le premier cas..

Vous pouvez également préparer une infusion. La cuisson prend plus de temps, mais la concentration de nutriments est plus élevée. Un champignon entier est trempé pendant une journée, puis il est écrasé et l'eau est chauffée à une température ne dépassant pas 55 à 60 degrés. Sinon, de nombreux oligo-éléments peuvent être détruits et le champignon perdra ses propriétés bénéfiques..

Cette eau est versée dans la masse broyée à raison de 1 partie de champignon pour 5 parties d'infusion. Maintenant, vous avez besoin que cette masse soit infusée pendant deux jours dans une cave ou un autre endroit frais, après quoi l'infusion peut être prise 3 fois par jour avant les repas dans un verre, elle ne doit pas être conservée plus de 4 jours. La préparation ainsi préparée est bonne à boire pour le traitement du cancer du poumon, du cancer du sein et de la prostate, du cancer de l'estomac et du foie, etc..

Chaga est versé avec de l'eau chauffée à 55-60 degrés pour infusion

Propriétés anticancéreuses

Chaga est un remède à base de plantes unique qui contient de la ptérine, de la lignine et des composés stéroïdes. Il existe de nombreux acides organiques, polysaccharides, fibres, mélanine dans la composition, presque tous les oligo-éléments nécessaires à la santé sont présents dans la composition.

Propriétés utiles du champignon de l'amadou:

  • nettoie le corps, renforce ses systèmes de défense;
  • a des propriétés antibactériennes, élimine l'inflammation, la douleur, les spasmes;
  • normalise les processus métaboliques, le travail du cœur, des vaisseaux sanguins, des organes respiratoires et du système nerveux;
  • aide à maintenir une tension artérielle et une glycémie normales;
  • améliore l'état du système nerveux central.

Chaga a l'effet bénéfique suivant sur le corps d'une personne atteinte d'oncologie:

  • effet anti-inflammatoire;
  • action diurétique;
  • antispasmodique;
  • Tonique;
  • protecteur;
  • fortifiant;
  • antibactérien;
  • élimination des toxines.

Grâce à la riche composition chimique du champignon noir, le système nerveux central est rapidement renforcé, le fonctionnement de l'estomac et des intestins s'améliore et les exacerbations sont soulagées. Le corps affaibli après la chimiothérapie ne permet pas la formation de nouvelles métastases en raison de l'utilisation de ce champignon. De plus, le chaga en oncologie fait parfaitement face aux symptômes de la douleur, retarde la croissance tumorale, améliore le bien-être du patient et renforce sa santé en général..

Chaga contient un certain nombre de substances chimiquement actives et utiles:

  • potassium;
  • magnésium;
  • manganèse;
  • le fer;
  • résines;
  • acide formique, acétique et oxalique;
  • sel minéral et silicium.

L'attention particulière des pharmaciens est dirigée vers les propriétés médicinales des constituants pigmentaires des substances, qui sont le complexe polyphénolcarbon chromogène, de nombreux flavonoïdes et alcaloïdes. Ils ont tous un large spectre d'action..

Les teintures d'alcool, les inhalations, les pommades sont fabriquées à base de champignon. Il est excellent d'effectuer diverses procédures phytothérapeutiques avec le remède chaga.

L'utilisation du champignon chaga à des fins médicinales est reconnue comme efficace dans la prévention et le traitement de nombreuses maladies. C'est un antiseptique qui nettoie le corps des microbes et des agents pathogènes viraux, augmentant la résistance aux effets négatifs de l'environnement externe sur les organes et les systèmes humains. Voici quelques-unes des propriétés bénéfiques du champignon:

  1. Chaga améliore l'état du patient à n'importe quel endroit des tumeurs dans le corps.
  2. Augmente l'immunité et l'assimilation des vitamines par l'organisme.
  3. Composants - acide oxalique, acétique, formique - aident à améliorer l'appétit, l'anesthésie locale.
  4. Les stérols abaissent le taux de mauvais cholestérol dans les vaisseaux sanguins.
  5. Action anti-inflammatoire.
  6. Propriétés hémostatiques et cicatrisantes.
  7. Grâce aux flavonoïdes, phytoncides, alcaloïdes, l'agent est aussi un diurétique, cholérétique pour l'organisme.
  8. Chaga est saturé de potassium, magnésium, manganèse.
  9. Le champignon a un effet bénéfique sur le tractus gastro-intestinal, le système nerveux et réduit le niveau de fatigue humaine.

Utilisation du champignon dans le cancer du poumon

Cette forme posologique d'utilisation d'un champignon de bouleau traite les ulcères trophiques, la dermatite, l'érosion, l'eczéma, ainsi que les formes de néoplasmes malins comme:

  • cancer du col de l'utérus;
  • carcinome, mélanome et autres formes de cancer de la peau;
  • cancer mammaire;
  • cancer rectal;
  • métastases ganglionnaires.

Pour préparer l'huile de chaga, vous devez prendre 5 cuillères à soupe d'huile d'olive et y ajouter 2 cuillères à café de teinture d'alcool chaga. Conserver dans un endroit sombre et frais pendant 24 heures. Il est impossible de chauffer quoi que ce soit, de sorte que la décomposition chimique des substances utiles ne se produit pas. Pendant la journée, l'huile sera saturée de ptérines, qui ont un effet antitumoral, et sera prête à être utilisée comme agent externe, en l'utilisant, vous pourrez boire et infuser.

Le diagnostic de «cancer du poumon» est fédérateur pour un groupe de tumeurs qui diffèrent par leur nature, leur morphologie, leur évolution clinique, leur capacité à métastaser et leur vitesse de développement. Par conséquent, le traitement du cancer du poumon par le chaga fait souvent partie d'une thérapie complexe..

Les propriétés thérapeutiques du chaga sont telles qu'elles sont capables d'améliorer l'état des patients après une chimiothérapie en éliminant les substances toxiques du corps. De plus, les cliniciens ont testé le traitement du cancer du poumon à l'aide d'aérosols contenant un champignon de bouleau, alors que les tendances suivantes ont été observées:

  • Lorsqu'il est pris en continu au cours des 7 à 8 premiers mois, le traitement du cancer du poumon par le chaga s'accompagne du fait que la tumeur se développe, bien que son taux de croissance ralentisse.
  • Dans la période d'un à deux ans de traitement continu du cancer du poumon, la tumeur devient plus dense, sa croissance s'arrête pratiquement, l'espérance de vie du patient augmente.
    Schéma posologique du cancer du poumon: 1 verre de perfusion trois fois par jour avant les repas.

Ce que guérit Chaga

Grâce à des éléments bénéfiques, le système immunitaire est renforcé et les maladies sont évitées. Boire du chaga, c'est renforcer la défense de son corps et prendre des mesures préventives. La croissance du bouleau noir est mentionnée dans de nombreuses recettes pour le traitement ou la prévention d'un grand nombre de pathologies. Chaga peut être utilisé en oncologie, ralentissant efficacement la croissance des tumeurs de n'importe quel endroit. En outre, le chaga aux champignons spores est utilisé:

  1. Comme antiviral pour de nombreux rhumes.
  2. Pour restaurer la vision, réduire le niveau de tension dans l'organe visuel.
  3. Dans le but d'améliorer la fonction rénale, le soulagement de la douleur des néoplasmes oncologiques.
  4. Pour le traitement des ulcères d'estomac.
  5. Dans la lutte contre la mastopathie, les maladies de la peau, le myome.
  6. Pour le traitement de nombreux types de lichens.
  7. Pour abaisser la glycémie dont les diabétiques ont besoin.
  8. Pour stabiliser la pression artérielle. Ils utilisent des teintures de chaga.

Cancer du sein

Les premières études cliniques sur le traitement des tumeurs malignes avec des préparations de chaga ont été réalisées en 1954. Les chercheurs ont mené des expériences sur un chien qui avait un adénocarcinome mammaire avec de multiples métastases. Le traitement avec une décoction de chaga a duré 3 mois, après quoi une diminution des métastases a été enregistrée, le ganglion tumoral est devenu plus mou, l'état général s'est amélioré.

L'analyse histologique du nœud tumoral a montré une nécrose des cellules cancéreuses et une prolifération intensive de tissus sains. Les scientifiques ont ensuite suggéré que les substances actives de la décoction ont un puissant effet régénérateur et sont vraisemblablement liées aux métabolites de la vitamine C.Depuis lors, la médecine officielle a sérieusement prêté attention à l'utilisation du chaga dans le traitement des maladies oncologiques..

La radiothérapie, la chimiothérapie, les méthodes hormonales et chirurgicales ont été utilisées avec succès dans le traitement conventionnel du cancer du sein. Les schémas thérapeutiques et l'efficacité dépendent du stade de la maladie. Une infusion de chaga est utilisée comme tonique auxiliaire et général. L'infusion est prise dans un verre trois fois par jour avant les repas. En présence de métastases dans les ganglions lymphatiques contre eux, vous pouvez en outre appliquer de l'huile de champignon de bouleau à l'extérieur.

Le chaga est presque toujours utilisé lorsque la maladie est déjà gravement négligée ou que des mesures de traitement complexes sont inefficaces. Dans ce cas, le traitement est considéré comme une thérapie symptomatique qui aide à soulager l'état du patient. La posologie et la durée de la perfusion sont déterminées individuellement et dépendent de l'état général du patient..

Remèdes populaires contre le cancer avec le champignon de bouleau chaga

Découvrez plusieurs recettes pour préparer une croissance de bouleau pour le traitement du cancer:

  1. Prenez 250 grammes de bouleau chaga, 2 litres d'eau. Faites tremper le champignon jusqu'à ce que les morceaux hachés soient ramollis. Faire bouillir à feu doux pendant 40 à 60 minutes. Retirer, réfrigérer et peut être pris en ajoutant de la viorne, des myrtilles, du miel, du jus d'aloès, diverses décoctions. Le cours de la thérapie est d'un mois, pendant lequel prendre une décoction avant les repas trois fois par jour pour une grande cuillère.
  2. Mélangez la teinture de chaga alcoolisée (30 ml) avec de l'huile de tournesol non raffinée (40 ml). Boire en une gorgée, en prendre tous les jours pendant 10 jours, puis faire une pause de 5 jours et répéter le traitement contre l'oncologie.

Caractéristiques de l'utilisation du champignon de bouleau pour le traitement du cancer de l'estomac

Le traitement au chaga est plus efficace aux premiers stades des maladies oncologiques, c'est-à-dire à un moment où le système immunitaire, qui est stimulé par le médicament, peut lui-même supprimer le processus cancéreux. Si la tumeur a déjà commencé à progresser, si vous utilisez une infusion de champignon de bouleau comme adjuvant au traitement, elle est alors capable de «geler» le développement ultérieur de la tumeur.

Une exception sera les patients atteints d'un cancer de l'estomac qui développent une cachexie (épuisement sévère du corps). Dans ce cas, l'utilisation du chaga en thérapie est non seulement inefficace, mais également contre-indiquée. Lors du traitement du cancer de l'estomac, comme le cancer du foie, les caractéristiques suivantes doivent être prises en compte:

  • Les schémas d'application, l'opportunité et la durée de la perfusion dépendent de l'état initial du patient.
  • L'action des substances actives du champignon chaga contre le cancer a un cycle en deux phases: la première vague d'amélioration se produit si la perfusion est prise pendant 4 semaines. L'exception concerne les patients très gravement malades. La seconde se manifeste après 1,5 à 2 ans, période pendant laquelle la croissance tumorale ralentit, les métastases diminuent.
  • L'utilisation à long terme du chaga prolonge la vie des patients.

Le schéma standard prescrivant comment prendre une infusion de chaga pour le cancer de l'estomac et le cancer du foie est le suivant: une demi-heure avant les repas, boire 1/3 tasse, selon l'état du patient, 4 à 6 fois par jour.

Contre-indications

Une création naturelle utile a un certain nombre de contre-indications qui doivent être prises en compte avant d'appliquer. Les points importants:

  1. Le traitement Chaga est supplémentaire, il ne peut pas remplacer le traitement médicamenteux requis pour l'oncologie.
  2. Ne pas prendre simultanément avec du glucose par voie intraveineuse.
  3. Chaga n'est pas combiné avec des antibiotiques.
  4. La colite chronique, la dysenterie sont des maladies dans lesquelles il est impossible d'utiliser des matières premières contre l'oncologie.
  5. Prenant des décoctions, des infusions à l'intérieur, il est important que le patient suive un régime.

Comme tous les médicaments et plantes utiles, le chaga a également ses propres contre-indications à la prise:

  • Ne peut pas être utilisé en même temps que les antibiotiques pénicilline.
  • Avec administration intraveineuse de solution de glucose.
  • Pour la colite chronique et la dysenterie.
  • Avec intolérance individuelle.
  • Dans l'enfance.
  • Pendant la grossesse.

Le chaga ne doit pas être utilisé par les enfants et les femmes pendant la grossesse car dans les deux cas, il y a une division cellulaire rapide causée par la croissance et le développement du corps. Le champignon de bouleau Chaga est riche en substances qui peuvent bloquer l'activité vitale des cellules, de plus, l'effet du chaga sur le corps de l'enfant n'a pas encore été suffisamment étudié.

Lors de l'utilisation de préparations contenant du champignon de bouleau contre des tumeurs malignes, n'abandonnez pas le traitement principal prescrit par votre médecin. Dans le traitement du cancer, le facteur temps est d'une grande importance, alors ne reportez pas une visite chez le médecin lorsque les premiers symptômes apparaissent, et une recette à base de chaga vous servira d'excellente mesure auxiliaire et préventive au traitement principal..

Bien entendu, le chaga ne peut pas être utilisé comme méthode de traitement sans la consultation appropriée d'un spécialiste. Le médecin, sur la base des résultats des analyses et des entrées dans le livre de la maladie du patient, conclura que le traitement avec cet agent est nécessaire ou décrira les contre-indications à son utilisation.

Le chaga a d'excellentes qualités anti-allergènes, mais néanmoins, tous les patients ne peuvent pas utiliser ce remède pour renforcer leur santé et améliorer leurs symptômes. Qui ne devrait pas utiliser le médicament à base de champignon chaga:

  • Pour les patients atteints de dysenterie et de colite chronique.
  • Lorsque vous buvez des antibiotiques et des médicaments contenant du glucose et de la pénicilline, le chaga ne doit pas être pris, car le champignon n'est pas compatible avec ces médicaments..
  • Ne buvez pas les perfusions appropriées pour les enfants, les femmes enceintes et les femmes pendant l'allaitement et l'allaitement.
  • Il n'est pas souhaitable d'utiliser le champignon pour les personnes souffrant de tout type d'allergie. Le champignon intensifiera les spasmes allergiques et aggravera le processus de traitement.
  • Les patients hypertendus doivent nécessairement consulter leur médecin traitant, car il peut y avoir des cas d'incompatibilité entre la réaction du chaga et les médicaments pris par le patient lors du traitement de l'hypertension. Dans ce cas, le champignon peut abaisser la tension artérielle et réduire la fréquence cardiaque..

En relation avec l'affaiblissement de l'immunité chez l'homme, un certain nombre de réactions pathologiques se produisent dans le corps. Les maladies oncologiques nécessitent un traitement soigneusement sélectionné, qui doit être convenu avec le médecin traitant. Le champignon Chaga est un excellent traitement secondaire qui ne le remplace en aucun cas, mais le complète parfaitement. Lorsque vous mangez un champignon, vous devez vous souvenir du dosage, car le dépassement de la norme menace de conséquences désagréables.

Comment préparer du chaga pour l'oncologie

L'infusion thérapeutique de champignon chaga est un médicament efficace pour ralentir la multiplication des cellules malignes. Il aide avec les pathologies des structures osseuses, des organes respiratoires, des intestins. Pour un effet thérapeutique notable, vous devez savoir comment infuser correctement le chaga..

Comment préparer l'infusion de chaga:

  1. Versez la matière première préparée avec de l'eau froide, laissez reposer pendant 6-7 heures - pendant ce temps, le champignon deviendra mou.
  2. Presser un peu Chaga, broyer.
  3. L'eau restante doit être chauffée à 45-50 degrés.
  4. Versez le champignon d'amadou broyé avec de l'eau - pour 15 g de champignons 75 ml d'eau.
  5. Retirer la perfusion dans une pièce fraîche pendant 48 heures.

Filtrez le médicament fini, conservez-le au réfrigérateur pendant 4 jours dans un récipient fermé. Comment boire l'infusion? Prendre 250 ml de boisson médicinale trois fois par jour.

Comment préparer une infusion rapide? Si vous avez besoin d'une aide immédiate, vous pouvez préparer le médicament de la manière suivante - versez 2,5 litres d'eau avec 700 g de champignon haché, laissez une nuit dans un récipient fermé. A consommer le matin après la pré-filtration. Cette boisson est moins utile que l'infusion classique, elle se conserve trois jours..

Avec l'oncologie des poumons et du larynx, vous devez faire des inhalations - versez 400 ml d'eau bouillante dans 30 g de champignon de bouleau broyé. Respirez de la vapeur pendant 6 à 8 minutes, répétez la procédure le matin et avant le coucher, au total, vous devez faire 20 séances. Pour améliorer l'effet thérapeutique, vous devriez prendre à l'intérieur la décoction classique de champignon de bouleau.

Pour préparer une décoction de champignon d'amadou de bouleau, vous avez besoin de 35 g de matières premières hachées, préparez 500 ml d'eau bouillante, laissez mijoter à feu doux après avoir bouilli pendant 20 minutes. Boire toute la portion du médicament filtré en 1 jour.

Comment brasser le champignon chaga pour la prévention du cancer? Une recette simple de thé médicinal aidera à nettoyer le corps, à prévenir le développement de pathologies graves.

  1. Porter 1 litre d'eau à ébullition, ajouter 250 g de champignons hachés.
  2. Laisser mijoter le liquide à feu doux pendant un quart d'heure, le boire chaud, tiède.

L'extrait de champignon d'amadou de bouleau est vendu en pharmacie sous le nom de Befungin. Mais vous pouvez préparer le médicament vous-même - versez 30 g de champignon frais ou séché dans 300 ml d'eau, laissez reposer 24 heures, filtrez. Prendre 15 ml trois fois par jour 30 minutes avant les repas. La durée du cours est de 90 jours, le traitement peut être poursuivi après 10 jours. L'outil élimine efficacement le syndrome douloureux en oncologie de stade 4.

L'huile de champignon de bouleau est utilisée à l'extérieur pour les compresses et les lotions. Pour préparer, vous devez mélanger 10 ml de teinture alcoolique de chaga et 75 ml d'huile d'olive, retirer pendant 24 heures dans une pièce fraîche.

Pour le traitement du cancer du tube digestif, le champignon de bouleau est utilisé en combinaison avec d'autres herbes médicinales. Vous pouvez préparer une infusion médicinale et une teinture.

Collection médicinale pour le cancer de l'estomac:

  • Herbe de millepertuis - 30 g;
  • racine de réglisse - 15 g;
  • absinthe - 7 g;
  • églantier - 150 g;
  • jus d'aloès frais - 300 ml;
  • miel liquide - 750 ml;
  • champignon de bouleau séché - 300 g.

Mélangez tous les ingrédients, laissez le mélange pendant 5 heures. Mangez 5 g de médicament 2 heures avant chaque repas. La durée du traitement est de 21 jours, puis vous devez faire une pause d'une semaine.

Comment préparer une teinture alcoolisée d'un champignon de bouleau? Mélanger 150 g de matières premières broyées avec 1 litre de vodka, retirer dans une pièce sombre pendant 21 jours. Filtrer, réfrigérer 72 heures. Prenez 15 ml de médicament trois fois par jour avant chaque repas..

Commentaires

Attention! Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif uniquement. Les matériaux de l'article ne nécessitent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et donner des recommandations de traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Mis à jour: 22.05.2019

Comment utiliser correctement ce champignon?

Il existe de nombreuses autres maladies oncologiques dans le monde, qui diffèrent par la localisation de la tumeur, le débit et la morphologie. Dans presque tous les types de cancer, il est recommandé de prendre du chaga, ce qui doit être fait correctement:

  • Jusqu'à ce que le diagnostic soit finalement établi, ou à des fins de prévention, vous devez boire du chaga sous forme de thé.
  • Si vous utilisez une perfusion pendant le traitement, n'oubliez pas le processus en deux phases et n'arrêtez pas de la prendre avec un manque apparent d'amélioration..
  • Bien que les préparations contenant un champignon de bouleau ne soient pas toxiques, il est recommandé de les prendre de manière cyclique: 4-5 mois de traitement - 7-10 jours de pause.
  • Rappelez-vous que le chaga n'est malheureusement pas une recette pour se débarrasser du cancer, il n'a qu'un effet symptomatique, améliorant la santé globale et soutenant, «revitalisant» le système immunitaire.

Si vous souhaitez utiliser le chaga contre l'oncologie, consultez votre médecin.

Avant d'utiliser le chaga pour les maladies oncologiques, il est impératif de consulter un médecin.

Champignon Chaga pour le cancer (traitement): recette, avis

Le champignon chaga de la famille Tinder est un moyen de fongothérapie (traitement aux champignons) dans le traitement des patients cancéreux. La croissance moyenne du champignon, qui pousse exclusivement sur le bouleau, a des propriétés médicinales. En raison de la teneur en tanins et de la composition chimique riche, le champignon de l'amadou:

  • a un effet anti-inflammatoire, antispasmodique, tonique et diurétique;
  • forme une couche protectrice sur la peau et les muqueuses;
  • élimine les toxines du corps et a un effet positif sur l'immunité.

Il n'y a pas si longtemps, des préparations médicales ont été créées à partir de ce champignon..

Les experts insistent sur le traitement des conditions précancéreuses avec le chaga. Ceux-ci comprennent: la cirrhose du foie, la mastopathie, la dermatite chronique, l'érosion, la gastrite, l'ulcère chronique. Dans de tels cas, vous pouvez utiliser des teintures et des décoctions de champignon ou faire des lotions pour les manifestations cutanées de la maladie. Mais, tout comme dans les cas de médicaments, il est recommandé de consulter un médecin avant de commencer le traitement..

Les médicaments à base de chaga sont contre-indiqués pour les patients atteints de dysenterie ou de colite chronique. Ne combinez pas la prise avec des antibiotiques et ceux contenant du glucose et de la pénicilline. Il est contre-indiqué d'être traité avec un bouleau dans l'enfance, les femmes enceintes et les mères allaitantes. Dans les formes sévères de cancer, le chaga est utilisé comme adjuvant en conjonction avec des procédures de chimiothérapie. La vitalité et l'humeur du patient s'améliorent, ce qui augmente les chances de guérison.

Comment faire cuire (brasser) le chaga pour le cancer

Cuisson du chaga contre le cancer:

Teinture Chaga pour le cancer. Un remède courant est la teinture. Comment préparer une infusion de chaga contre le cancer: vous devez diviser le champignon en morceaux, verser de l'eau bouillante et laisser infuser la solution pendant environ sept heures jusqu'à ce qu'elle soit ramollie. Après cela, filtrez, chauffez le liquide obtenu sur un feu à cinquante degrés et râpez le champignon ou broyez-le dans un mélangeur. Combinez ensuite les composants résultants dans un rapport 1: 5. Retirez la teinture dans un endroit frais pendant quarante-huit heures. Filtrer avant utilisation.

Chaga (champignon de bouleau) - utilisation contre le cancer: prenez la teinture trois fois par jour dans un verre avant le repas principal. La solution préparée après quatre jours n'est pas utilisable - il est nécessaire de préparer une nouvelle teinture.

Pour faire du thé à partir de chaga, vous devez faire bouillir un litre d'eau et ajouter un verre de champignons hachés. Faites bouillir pendant dix minutes. Filtrez doucement le liquide et la boisson est prête à boire. Il a bon goût, il peut donc remplacer complètement le thé ordinaire tout au long de la journée. A consommer avec du miel et du citron.

Bouillon de bouleau: ajoutez deux cuillères à café de champignon dans un verre d'eau bouillante. Insistez sous le couvercle pendant quinze minutes, filtrez et commencez à boire. Dose recommandée: cent grammes trois fois par jour pendant le repas principal.

Chaga: mode d'emploi dans le cancer

Comment fabriquer un médicament anticancéreux à partir de chaga? Pour l'oncologie dans les zones du tractus gastro-intestinal et des reins, il est nécessaire d'utiliser une teinture d'alcool. Convient pour sa préparation: alcool, cognac, vodka. Prenez cent cinquante grammes de champignon, versez un litre de liquide contenant de l'alcool. Retirer et laisser dans un endroit frais et sombre pendant trois semaines. Lors de la préparation, versez la teinture obtenue dans un plat en verre et réfrigérez pendant trois jours. Vous pouvez le prendre à partir du quatrième jour. Il est recommandé de prendre les remèdes à base de chaga dans des cours d'une durée de cinq mois avec des intervalles de dix jours entre les doses.

Chaga pour le cancer du col de l'utérus et des intestins. En cas de cancer du rectum ou de l'utérus, ils se douchent en plus ou mettent des microclysters avec une infusion de champignon. Ces procédures sont prescrites la nuit pendant un mois, une pause d'une semaine, puis continuent à utiliser le champignon. Avec des formations superficielles sur le tégument, il est recommandé de faire le traitement avec de l'huile de chaga.

Recette d'huile: pour préparer l'huile de chaga, vous devez combiner une cuillère à café de la teinture de champignon finie avec deux cuillères à soupe et demie d'huile d'olive et mettre dans un endroit sombre pendant une journée. Frotter cette huile dans les zones malades renforce efficacement les vaisseaux sanguins avec un maillage capillaire sur la peau, guérit les ulcères trophiques, soulage les articulations douloureuses et soulage les douleurs musculaires.

Champignon Chaga pour le cancer du sein, du poumon, de l'estomac et de l'intestin. Pour le traitement de l'oncologie du rectum, de l'estomac, de la glande mammaire et des poumons, le remède suivant est utilisé: mélangez quarante millilitres d'huile de tournesol et trente millilitres de teinture alcoolique de chaga dans une bouteille, fermez bien le couvercle. Agitez le mélange et buvez en une seule gorgée. Mode de prise: trois fois par jour pendant la journée, vingt minutes avant le repas principal à la même heure. Schéma thérapeutique: prenez la solution pendant dix jours, puis une pause pendant cinq jours. Prends encore dix jours avec une pause de dix jours.

Chaga pour le cancer du foie. La recette suivante améliorera l'état du patient atteint de cancer du foie: versez de l'eau tiède dans cent grammes de chaga séché pour que le champignon soit dans l'eau, et laissez reposer pendant six heures. Écrasez le champignon trempé et ajoutez un litre d'eau tiède. Retirer dans un endroit sombre pendant 24 heures. Ensuite, filtrer et presser la pulpe de champignon. Prenez 1/3 de tasse pas plus de quatre fois par jour. La durée d'admission est de quatorze jours. La perfusion finie est bonne pendant quatre jours. Pour les maladies du foie, les teintures alcoolisées de chaga sont interdites..

Après avoir souffert d'une hépatite ou en présence d'une insuffisance hépatique, l'infusion du champignon est utilisée. Le cours d'admission est d'au moins trois mois avec une pause de cinq jours tous les dix jours. Il est nécessaire de prendre du thé de chaga deux fois par jour, un verre avant le repas principal..

Chaga pour le cancer du rein. Chaga a un effet diurétique, qui a un effet bénéfique sur le traitement des reins. En cas de maladie à long terme, le champignon aidera au renouvellement des tissus des organes endommagés. Le bouillon de récupération rénale est préparé en mélangeant une partie de poudre de champignon d'amadou et quatre parties d'eau. Le chaga est versé dans un thermos et versé avec de l'eau chaude, le bouillon est retiré pour infuser pendant 1,5 heure. Pour faire du thé pour le traitement des reins, vous devez prendre une partie du champignon et verser cinq parties d'eau.

Chaga pour le cancer du pancréas. Une infusion de chaga pour les maladies du pancréas est préparée selon la recette: pour un litre d'eau chaude, prenez trois morceaux de champignon, laissez reposer un jour. Boire comme du thé, dilué avec de l'eau bouillie, quarante minutes avant le dîner. Ce remède aide à restaurer la microflore du pancréas, agit bactériologiquement. Élimine les toxines du corps.

Pour la prévention du cancer, le thé de chaga est pris sans observer le dosage et la durée d'utilisation - périodiquement. Deux cents grammes de matières premières sont mis dans deux litres d'eau pour faire tremper le champignon. Ensuite, il est broyé et ce mélange est porté à ébullition à feu doux et retiré du feu. Ensuite, gardez une heure au bain-marie. Filtrer et le produit est prêt à être utilisé..

Chaga du cancer: critiques

Les patients ont reconnu l'effet efficace de ces types de traitements au chaga. Selon leurs critiques, le champignon aide bien à restaurer la force après avoir subi des opérations. Une décoction de chaga a remplacé avec succès la moxibustion en cas d'érosion cervicale. Le champignon est considéré comme un étonnant réservoir de vitamines, qui normalise les processus métaboliques dans le corps et combat le surpoids, et préserve l'immunité en cas de rhume prolongé. Beaucoup de gens se souviennent que ce sont leurs grands-mères qui ont recommandé et utilisé le champignon pour diverses affections. Selon les patients, qui ne croient pas au remède curatif du champignon, mais qui utilisaient périodiquement le remède lors de tests répétés, ils étaient convaincus de la dynamique positive de l'évolution de la maladie ou de la guérison complète aux premiers stades de la maladie. Ils indiquent également de grosses économies lors de l'achat d'un champignon, et non de produits chimiques médicinaux, en décidant de traiter votre maladie chronique avec ce remède particulier..

Marina, 27 ans: «Bonjour! Je vais vous parler de mon expérience personnelle de l'utilisation du chaga dans le traitement de l'oncologie. Un membre de notre famille a un cancer intestinal. A fait une opération à supprimer. Après avoir terminé six cours de thérapie, nous avons décidé de commencer à prendre le champignon que nous avons acheté à la pharmacie. Dieu merci! Le père vit et va au travail comme avant! Déjà 7 ans se sont écoulés depuis l'opération, et le chaga a été pris pendant quatre années consécutives, puis ils ont commencé à mélanger d'autres herbes aussi ".

Svetlana, 42 ans: «Un bouton est apparu sur ma lèvre il y a trois mois. Tout est devenu de plus en plus grand. Après avoir consulté le médecin, elle a commencé à utiliser la pommade. Je l'ai utilisé pendant très longtemps, mais il n'y a eu aucun effet. Ensuite, ils m'ont envoyé pour des tests et diagnostiqué un cancer de la peau. Elle a suivi 17 cours de radiothérapie au dispensaire d'oncologie, mais n'a pas réussi à se remettre complètement. Après la sortie, mon état était nauséabond. Selon les critiques, elle a commencé à prendre une infusion aqueuse de chaga et a fait une lotion sur sa lèvre avec de l'eau argentée. Après environ trois semaines, l'ulcère sur les lèvres a guéri. Je suis très heureux".

Pour les personnes dont le traitement d'une maladie avec des produits chimiques médicinaux peut être remplacé par un traitement au chaga, des économies d'argent importantes sont notées lors du choix d'un champignon.

Utilisation du champignon Chaga dans les revues d'oncologie pulmonaire. Le chaga guérit-il le cancer? Toute la vérité sur la plante médicinale légendaire

Le champignon de bouleau (chaga) a longtemps été utilisé pour traiter diverses affections, notamment dans la lutte contre le cancer. La médecine moderne a prouvé ses effets antimicrobiens, antispasmodiques, diurétiques et anti-inflammatoires. L'étude de ce champignon en tant qu'agent antitumoral a commencé dans les années 60 du siècle dernier. À l'époque, les scientifiques attribuaient le champignon à la catégorie des stimulants biogéniques actifs capables de restaurer les systèmes enzymatiques. À cet égard, le traitement du cancer par le chaga est basé sur la stimulation du système immunitaire supprimé par la maladie..

La recherche médicale a prouvé que le cancer survient le plus souvent dans le contexte d'une immunité supprimée. Chaga, en raison de son effet spécifique sur les systèmes hématopoïétique et enzymatique des patients, soulage la toxicose, ce qui contribue dans une large mesure à restaurer et à stimuler le statut immunitaire des patients.

L'utilisation du chaga dans des conditions précancéreuses

Une condition précancéreuse est caractérisée par un degré élevé de risque de transition de toute formation chronique en une formation maligne. Ce sont la majorité des maladies prolongées, sujettes à des rechutes, accompagnées d'atrophie et de dégénérescence tissulaire. Il faut se rappeler que cette condition n'est pas une maladie oncologique, mais ne peut que servir de base à son développement. Les maladies précancéreuses les plus courantes sont:

  • cirrhose et hépatite chronique du foie;
  • mastopathie;
  • gastrite chronique;
  • érosion cervicale;
  • dermatite chronique, etc..

En raison de la propriété du chaga d'éliminer les substances toxiques du corps, de normaliser le fonctionnement du système immunitaire et de son effet de renforcement général, il est possible d'obtenir une amélioration persistante des processus chroniques se produisant dans le corps. Ceci est facilité par les nombreux sels minéraux et oligo-éléments qui composent sa composition. Le chaga contient beaucoup de fer, de calcium, de magnésium, de potassium et de manganèse. La combinaison de ces éléments a un effet bénéfique sur l'état des vaisseaux sanguins et du cœur, de la peau.

Afin d'éviter la transition d'un état précancéreux vers une maladie oncologique, il faut tout d'abord soigner les foyers chroniques d'inflammation. Dans ces cas, vous pouvez à la fois boire du chaga sous forme de décoctions et d'infusions pour administration orale, et appliquer par voie topique, par exemple, pour les lésions cutanées trophiques. Il existe plus d'une recette prescrivant comment préparer du chaga, principalement de deux façons:

Recette de thé chaga

Si vous utilisez un champignon haché acheté dans une pharmacie, vous devez prendre des plats en céramique et infuser une partie du champignon haché avec cinq parties d'eau avec de l'eau chaude, mais pas bouillante (pas plus de 65 à 70 degrés). Si un champignon entier est utilisé, avant de le préparer, vous devez d'abord le faire tremper dans de l'eau tiède, puis le broyer et procéder comme dans le premier cas. La boisson chaga doit être brassée pendant environ 20 minutes. Peut être bu comme du thé ordinaire. Aide à la prévention du cancer de l'estomac, du cancer du sein, du cancer du larynx, du cancer du foie, etc..

Recette d'infusion de chaga

Vous pouvez également préparer une infusion. La cuisson prend plus de temps, mais la concentration de nutriments est plus élevée. Un champignon entier est trempé pendant une journée, puis il est écrasé et l'eau est chauffée à une température ne dépassant pas 55 à 60 degrés. Sinon, de nombreux oligo-éléments peuvent être détruits et le champignon perdra ses propriétés bénéfiques..

Cette eau est versée dans la masse broyée à raison de 1 partie de champignon pour 5 parties d'infusion. Maintenant, vous avez besoin que cette masse soit infusée pendant deux jours dans une cave ou un autre endroit frais, après quoi l'infusion peut être prise 3 fois par jour avant les repas dans un verre, elle ne doit pas être conservée plus de 4 jours. La préparation ainsi préparée est bonne à boire pour le traitement du cancer du poumon, du cancer du sein et de la prostate, du cancer de l'estomac et du foie, etc..

Chaga est versé avec de l'eau chauffée à 55-60 degrés pour infusion

Huile de chaga

Cette forme posologique d'utilisation d'un champignon de bouleau traite les ulcères trophiques, la dermatite, l'érosion, l'eczéma, ainsi que les formes de néoplasmes malins comme:

  • cancer du col de l'utérus;
  • carcinome, mélanome et autres formes de cancer de la peau;
  • cancer mammaire;
  • cancer rectal;
  • métastases ganglionnaires.

Pour préparer l'huile de chaga, vous devez prendre 5 cuillères à soupe d'huile d'olive et y ajouter 2 cuillères à café de teinture d'alcool chaga. Conserver dans un endroit sombre et frais pendant 24 heures. Il est impossible de chauffer quoi que ce soit, de sorte que la décomposition chimique des substances utiles ne se produit pas. Pendant la journée, l'huile sera saturée de ptérines, qui ont un effet antitumoral, et sera prête à être utilisée comme agent externe, en l'utilisant, vous pourrez boire et infuser.

L'utilisation du chaga dans le traitement des maladies oncologiques

Les premières études cliniques sur le traitement des tumeurs malignes avec des préparations de chaga ont été réalisées en 1954. Les chercheurs ont mené des expériences sur un chien qui avait un adénocarcinome mammaire avec de multiples métastases. Le traitement avec une décoction de chaga a duré 3 mois, après quoi une diminution des métastases a été enregistrée, le ganglion tumoral est devenu plus mou, l'état général s'est amélioré.

L'analyse histologique du nœud tumoral a montré une nécrose des cellules cancéreuses et une prolifération intensive de tissus sains. Les scientifiques ont ensuite suggéré que les substances actives de la décoction ont un puissant effet régénérateur et sont vraisemblablement liées aux métabolites de la vitamine C.Depuis lors, la médecine officielle a sérieusement prêté attention à l'utilisation du chaga dans le traitement des maladies oncologiques..

Caractéristiques de l'utilisation du champignon de bouleau pour le traitement du cancer de l'estomac

Le traitement au chaga est plus efficace aux premiers stades des maladies oncologiques, c'est-à-dire à un moment où le système immunitaire, qui est stimulé par le médicament, peut lui-même supprimer le processus cancéreux. Si la tumeur a déjà commencé à progresser, si vous utilisez une infusion de champignon de bouleau comme adjuvant au traitement, elle est alors capable de «geler» le développement ultérieur de la tumeur.

Une exception sera les patients atteints d'un cancer de l'estomac qui développent une cachexie (épuisement sévère du corps). Dans ce cas, l'utilisation du chaga en thérapie est non seulement inefficace, mais également contre-indiquée. Lors du traitement du cancer de l'estomac, comme le cancer du foie, les caractéristiques suivantes doivent être prises en compte:

  • Les schémas d'application, l'opportunité et la durée de la perfusion dépendent de l'état initial du patient.
  • L'action des substances actives du champignon chaga contre le cancer a un cycle en deux phases: la première vague d'amélioration se produit si la perfusion est prise pendant 4 semaines. L'exception concerne les patients très gravement malades. La seconde se manifeste après 1,5 à 2 ans, période pendant laquelle la croissance tumorale ralentit, les métastases diminuent.
  • L'utilisation à long terme du chaga prolonge la vie des patients.

Le schéma standard prescrivant comment prendre une infusion de chaga pour le cancer de l'estomac et le cancer du foie est le suivant: une demi-heure avant les repas, boire 1/3 tasse, selon l'état du patient, 4 à 6 fois par jour.

Utilisation du champignon dans le cancer du poumon

Le diagnostic de «cancer du poumon» est fédérateur pour un groupe de tumeurs qui diffèrent par leur nature, leur morphologie, leur évolution clinique, leur capacité à métastaser et leur vitesse de développement. Par conséquent, le traitement du cancer du poumon par le chaga fait souvent partie d'une thérapie complexe..

Les propriétés thérapeutiques du chaga sont telles qu'elles sont capables d'améliorer l'état des patients après une chimiothérapie en éliminant les substances toxiques du corps. De plus, les cliniciens ont testé le traitement du cancer du poumon à l'aide d'aérosols contenant un champignon de bouleau, alors que les tendances suivantes ont été observées:

  • Lorsqu'il est pris en continu au cours des 7 à 8 premiers mois, le traitement du cancer du poumon par le chaga s'accompagne du fait que la tumeur se développe, bien que son taux de croissance ralentisse.
  • Dans la période d'un à deux ans de traitement continu du cancer du poumon, la tumeur devient plus dense, sa croissance s'arrête pratiquement, l'espérance de vie du patient augmente.
    Schéma posologique du cancer du poumon: 1 verre de perfusion trois fois par jour avant les repas.

Quels traitements non conventionnels du cancer peuvent et ne peuvent pas aider?

Déclare le président de la Fondation publique régionale de l'Altaï pour l'assistance aux patients cancéreux à Barnaoul, l'oncologue Sergei Valerievich Korepanov.

L'oncologie officielle n'accepte pas les traitements anticancéreux non conventionnels, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais, probablement, il y a des situations où il est difficile pour les patients de refuser des méthodes alternatives de guérison.?

Les médecins peuvent être compris. Les gens se tournent souvent vers les guérisseurs traditionnels lorsqu'une opération opportune peut aider. Combien de personnes ont désespérément perdu du temps à rentrer de la pruche à l'intérieur, à appliquer de l'argile bleue à l'extérieur, à coller des bandes de cuivre sur leur corps. Cela est particulièrement vrai pour le cancer du sein, l'utérus - ces maladies pour lesquelles l'oncologie a obtenu des résultats élevés. Mais même l'oncologie officielle ne rejette pas les méthodes de traitement du cancer complètement non conventionnelles. De plus, de nombreux chimiothérapeutes ont combiné avec succès des médicaments à base de plantes. Les mêmes plantes médicinales sont largement utilisées pendant la période de récupération, par exemple après une chirurgie, comme thérapie de soutien..

De ma propre expérience, je sais comment les patients croient parfois au pouvoir miraculeux des recettes anti-cancéreuses traditionnelles. Dans mon service de gynécologie, j'ai même mené une enquête secrète.

Il s'est avéré qu'un patient sur trois prenait ou était sur le point de prendre des remèdes populaires, et surtout venimeux.

L'oncologie officielle a utilisé et utilise des plantes vénéneuses, ou plutôt des préparations à partir d'elles. Des plantes ont été sélectionnées qui inhibent directement la croissance tumorale. Le principal principe actif en a été isolé, standardisé. C'est ainsi que la chimiothérapie est née. La colchicine est apparue à partir du crocus d'automne et la vincristine à la pervenche rose. Je dois admettre que la phytothérapie n'est pas omnipotente.

La guérison à base de plantes est presque aussi rare que l'auto-guérison du cancer décrite à différents moments par différents scientifiques. Mais avec la même confiance, je peux dire que la prise d'herbes pour les formes avancées de la maladie, lorsque ni la médecine ni la chirurgie ne peuvent aider, est certainement justifiée. Il existe de très nombreux cas où les patients, au lieu des mois alloués, ont vécu et vivent pendant des années. La tumeur ne disparaît pas, mais elle semble geler dans son développement. - Ils sont principalement traités avec des plantes dites toxiques. Pouvez-vous nous en dire plus? - En effet, le plus souvent ils utilisent la pruche, le jalon venimeux, la férule, l'aconit, la sophora, l'alocasia. Une plante est prise sur le parcours, dans de rares cas deux en même temps. Ils sont utilisés sous forme de teinture d'alcool à 40-50 degrés. Dosé en gouttes.

Les schémas sont à peu près les mêmes. Différents degrés de toxicité sont pris en compte dans la fabrication des teintures. Par exemple, 50 g de fruits secs de Sophora sont pris pour 0,5 litre d'alcool; parties aériennes sèches de la férule - 30 g; aconit et jalon - 10 g chacun Les matières premières sont finement broyées avant coulée, infusées pendant 2 semaines, filtrées. La partie apicale aérienne fraîche de la pruche est placée librement dans un récipient et remplie d'alcool. Alocasia utilise une feuille fraîche, finement moulue et de taille moyenne pour 0,5 litre d'alcool. Le plus répandu est le schéma de traitement «à glissière» - une augmentation progressive de la dose suivie d'une diminution. Par exemple, le premier cours de quarante jours commence par une goutte, augmente d'une goutte chaque jour.

Le 20e jour, il atteint un maximum, puis diminue progressivement jusqu'à une goutte. Les cours répétés peuvent représenter jusqu'à 40 gouttes. Les gouttes sont diluées dans de l'eau bouillie tiède à 20 gouttes par demi-verre d'eau, plus de 20 gouttes par verre. La dilution protège le tube digestif des irritations. Les herbes toxiques nécessitent de la prudence. Les signes courants d'un surdosage sont des nausées, une aversion pour le médicament, une salivation abondante et des douleurs abdominales qui n'étaient pas typiques auparavant. Avec une application goutte à goutte appropriée, ces manifestations sont rares, faiblement exprimées..

Une pause de 2-3 jours suffit avec une réduction de dose ultérieure. - J'ai entendu dire que les plantes jaune-vert sont utilisées pour la prévention et le traitement du cancer. Ce que c'est? - En effet, ces dernières années dans de nombreux pays du monde, une attention particulière est portée aux plantes portant le nom de code "jaune-vert". Au Centre du cancer au Japon, le professeur Takeshi Hirayama a étudié la relation entre leur consommation et le risque de cancer. Les résultats sont impressionnants. Même avec le pire mode de vie - tabagisme systématique, consommation d'alcool, alimentation déséquilibrée - l'inclusion de plantes jaune-vert dans le menu quotidien réduit de moitié le risque de cancer.

Pour une prévention fiable, vous devez manger au moins 100 g de ces aliments par jour. Quelles sont ces plantes? Je vais énumérer leur liste incomplète. Ce sont les carottes, la citrouille, l'argousier, les agrumes, le persil, l'aneth, les oignons, l'ail.

Cela comprend également les tomates et les poivrons. Tous sont unis par une teneur élevée en substances appelées «caroténoïdes». Ils sont stables pendant le stockage, mais se décomposent lorsqu'ils sont chauffés au-dessus de 60 degrés C. Le plus riche en ces substances utiles est l'huile d'argousier. Une cuillère à café contient une dose prophylactique quotidienne de bêta-carotène. Je voudrais également parler de l'ail. Avec une utilisation fréquente de cette plante, le risque de développer de nombreux cancers est nettement réduit..

La recherche scientifique a montré que l'ail peut neutraliser les produits chimiques favorisant le cancer. Par exemple, on sait que les personnes qui en consomment de grandes quantités sont 20 à 30% moins susceptibles de souffrir d'un cancer de l'estomac, du côlon et du poumon. Il est également important que l'ail facilite la chimiothérapie sans compromettre son efficacité. Cela s'applique principalement à un médicament anticancéreux tel que le cyclophosphamide, qui est souvent prescrit pour le cancer du sein. N'oubliez pas que la cuisson réduit l'activité anticancéreuse de l'ail. L'effet cicatrisant disparaît complètement même après 45 secondes de torréfaction au four à micro-ondes. Cependant, l'activité de l'ail restera s'il a été coupé avant le traitement thermique, puis reste à l'air pendant au moins 10 minutes..

Un millionnaire, condamné à mort par des oncologues, a vendu l'entreprise et est parti en voyage. Dans les montagnes, les abords d'une petite cabane étaient couverts d'une avalanche. L'aide est venue dans deux mois. L'homme en difficulté ne mangeait que des oignons et de l'ail, dont un sac était dans la cabane. La tumeur a disparu sans laisser de trace. Il est difficile de dire ce qui l'a influencé - l'ail, la faim, le stress? Dans tous les cas, il y a un fait tellement fiable dans l'histoire. - Le champignon Chaga est considéré comme une panacée pour de nombreuses maladies oncologiques. Quoi de neuf dans ses propriétés? - En effet, le chaga est le remède le plus populaire pour lutter contre le cancer parmi les personnes. Les préparations de chaga ralentissent et arrêtent souvent la croissance tumorale, empêchent le développement de métastases.

Des morceaux de chaga sont versés avec de l'eau bouillie juste assez pour que l'eau recouvre complètement le corps du champignon.

Laisser reposer 4 à 5 heures, puis broyer le champignon sur une râpe ou un hachoir à viande. L'eau restante après trempage est chauffée à 50 ° C et le champignon broyé est versé avec elle à raison de 5 verres d'eau pour 1 verre de chaga, insisté pendant deux jours et filtré sur gaze pliée en plusieurs couches. Le liquide épais résultant est dilué avec de l'eau bouillie au volume d'origine et pris au moins trois verres par jour en petites portions.

Ils boivent une infusion de chaga pour une variété de néoplasmes. Si la tumeur se trouve dans le petit bassin - cancer du rectum, de l'utérus - il est également nécessaire de faire des lavements avec du chaga. La procédure doit être effectuée tous les jours la nuit en cours de 3-5 mois, avec des intervalles de 7-10 jours.

L'effet curatif du chaga dépend du temps nécessaire pour collecter la matière première. Le meilleur chaga est celui qui est récolté au printemps, avec le début de l'écoulement de la sève, et uniquement à partir d'un arbre vivant. Peu importe la taille et l'attrait du champignon, il ne doit pas être pris au pied du bouleau, en particulier sur les arbres plus âgés. Le bouleau doit avoir au moins 20 ans, mais pas plus de 50 ans.

Lorsque la feuille de bouleau atteint la taille d'un joli sou, la collecte de chaga doit être arrêtée. Dans les pharmacies, vous pouvez trouver une préparation prête à l'emploi de chaga - befungin, qui est utilisée comme analgésique et tonique pour la gastrite chronique, la dyskinésie gastro-intestinale, l'ulcère gastrique, ainsi que pour les néoplasmes malins.

Le meilleur moment pour collecter le chaga est le début de l'écoulement de la sève printanière.

Les plantes médicinales arrêtent parfois le développement de la tumeur et les patients précédemment condamnés continuent de vivre.

M. Ya.Shashkina, P.N.Shashkin, A.V.Sergeev

CHAGA EN ONCOLOGIE

GU les RONT. N.N. Blokhina RAMS, Moscou

La revue est consacrée à la discussion des possibilités d'utiliser des préparations de chaga en association avec la thérapie traditionnelle (chirurgie, radio-, chimiothérapie) pour augmenter l'efficacité thérapeutique dans le traitement des patients cancéreux. L'article analyse des études expérimentales et des essais cliniques de préparations de chaga pour le cancer de stade IV de localisation variée. Chez les patients sans cachexie, les préparations de chaga réduisent la douleur, augmentent l'appétit, augmentent le poids corporel, normalisent partiellement les fonctions physiologiques du corps et les paramètres biochimiques et améliorent la qualité de vie des patients. Chaga est sans danger lorsqu'il est utilisé à des doses thérapeutiques et avec une utilisation prolongée (1 an ou plus) augmente l'espérance de vie des patients par rapport au groupe témoin (qui ne prennent pas de médicaments Chaga). Le mécanisme d'action proposé du chaga est considéré.

INTRODUCTION

Le problème de la lutte contre les maladies malignes reste d'actualité, malgré certaines réalisations dans ce domaine. Selon les données des oncologues, en 2002, l'augmentation de l'incidence du cancer dans la population russe par rapport à 1993 était de 10,7%. Actuellement, plus de 2 millions de patients sont enregistrés dans des institutions oncologiques, dont plus de la moitié sont des formes avancées (stades III et IV de la maladie). L'analyse des causes de décès des patients cancéreux montre que la plupart d'entre eux meurent de troubles du système homéostasique et de métastases tumorales. La forte toxicité de la chimiothérapie et de la radiothérapie antitumorale en relation avec la prolifération active des systèmes cellulaires du corps limite souvent leur utilisation. Et la résistance des cellules tumorales à la thérapie entraîne souvent des rechutes et une réduction de l'espérance de vie des patients. Ces dernières années, la question de l'inclusion dans les schémas de thérapie complexe de patients avec des agents médicinaux et thérapeutiques et prophylactiques d'origine naturelle, qui ont un large effet biorégulateur et une faible toxicité, a été discutée. L'un de ces remèdes prometteurs, à notre avis, est le chaga. Il normalise les systèmes physiologiques et de défense du corps, présente des propriétés antitoxiques, radioprotectrices, antioxydantes et immunomodulatrices.

Caractéristiques du chaga

Dans des expériences sur des rats et des lapins, l'activité anti-inflammatoire du bouillon de chaga a été montrée. Le chaga à doses thérapeutiques sur les lapins a un effet bénéfique sur les fonctions physiologiques du corps: il augmente la contractilité du myocarde et a un effet calmant sur le rythme respiratoire, augmente le tonus de la partie végétative du système nerveux central, qui régule les systèmes cardiovasculaire et respiratoire. Sous l'influence du chaga, le travail du cœur et des organes respiratoires est restauré. Ayant une capacité redox élevée et augmentant l'activité des enzymes correspondantes, le chaga améliore le métabolisme cellulaire et augmente l'absorption d'oxygène par les cellules cérébrales, aide à corriger la carence en antioxydants chez les patients, y compris ceux souffrant d'hypertension artérielle légère. Il ne fait aucun doute que l'utilisation du chaga est prometteuse pour la prévention et le traitement des maladies chroniques, y compris précancéreuses. Des propriétés gastroprotectrices du chaga ont été trouvées dans les ulcères d'estomac induits chimiquement et neurogènes d'animaux, et des propriétés hépatoprotectrices dans des modèles de changements dystrophiques dans le foie causés par le tétrachlorure de carbone.

Dans les essais cliniques, le chaga en monothérapie et en association avec des méthodes de traitement traditionnelles a montré une efficacité thérapeutique élevée en relation avec les maladies chroniques, en particulier l'étiologie neurogène. Chez tous les patients, lors de la prise de chaga, l'état général et le bien-être se sont améliorés, et avec une utilisation prolongée, les symptômes fonctionnels de la maladie ont été normalisés, les syndromes douloureux ont diminué puis ont disparu. Chaga s'est avéré efficace dans le traitement des maladies gastro-intestinales chroniques (gastrite, polypose, ulcère gastroduodénal), ainsi que dans le traitement des patients atteints de psoriasis, de mastopathie. La capacité du chaga à soulager le syndrome de sevrage tabagique ou de sevrage tabagique chez les fumeurs purs et durs a été trouvée. Au cours des essais cliniques, il a été montré que l'efficacité des préparations de chaga est déterminée par le degré de normalisation de l'activité réflexe conditionnée du système nerveux central au moyen d'une inhibition protectrice et dépend de l'état initial et du type de réactivité vasculaire, ainsi que de la dose, du schéma d'utilisation et de la qualité du médicament. Des observations à long terme (jusqu'à 3 à 7 ans) de patients atteints d'un cancer de stade IV ont montré que la prise de chaga améliore la qualité de vie de tous les patients, à l'exception des patients extrêmement épuisés. Avec l'utilisation régulière à long terme de préparations de chaga, l'espérance de vie des patients a augmenté de 2 à 3 fois par rapport au groupe témoin qui n'a pas pris de chaga. Il a été démontré que le chaga améliore le métabolisme énergétique du système nerveux central, régule les réactions neuro-réflexes et normalise le système de défense du corps. Les combinaisons de chaga avec des méthodes de traitement traditionnelles sont particulièrement efficaces..

Il y a environ 50 ans, le chaga et ses préparations ont été inclus dans la pharmacopée d'État de l'URSS et ont été approuvés pour le traitement des patients atteints d'un cancer de stade IV en tant qu'agent symptomatique et pour les patients atteints de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, qui, comme vous le savez, font partie des groupes à risque accru de cancer. Cependant, à ce jour, il n'existe pas de schéma unique pour le traitement combiné des patients cancéreux avec inclusion de chaga, qui serait utilisé dans la pratique clinique. Examinons plus en détail les données expérimentales et cliniques disponibles dans la littérature afin d'évaluer les possibilités d'utilisation du chaga en oncologie..

INFLUENCE DE CHAGA SUR LE DÉVELOPPEMENT DES TUMEURS ANIMALES TRANSPLANTÉES

Des données intéressantes ont été obtenues par un groupe de scientifiques dans des expériences sur des rats avec un sarcome à cellules polymorphes transplanté MOS. Le traitement avec 2% d'extrait de chaga (10 ml / kg) a été démarré 5 et 16 jours après la greffe tumorale, lorsqu'il a atteint une taille significative. Dans le 1er groupe, chez 20 rats sur 41, les tumeurs se sont résolues, le reste est mort, ayant vécu en moyenne 2 fois plus longtemps que le témoin. Les animaux étaient mobiles et mangeaient volontiers de la nourriture par rapport au témoin. Lorsqu'elles ont été traitées avec du chaga, les tumeurs ont disparu chez 75% des animaux 16 jours après l'inoculation. Des expériences répétées ont donné les mêmes résultats. L'utilisation de chaga à divers moments après la transplantation MOP a montré ce qui suit. Dans le groupe avec chaga, les tumeurs ont disparu chez 6 animaux sur 8 18 à 24 jours après le début de l'administration. Au début du traitement des rats avec du chaga 11 jours après l'inoculation, les tumeurs ont disparu chez tous les animaux en un mois.

L'introduction du chaga 21-25 jours après l'inoculation, lorsque la taille des tumeurs était supérieure à 1000 mm3 et qu'une ulcération et une désintégration des tumeurs ont été observées, les tumeurs ont disparu chez 2 rats sur 4. Une résorption des tumeurs a été observée chez 4 animaux sur 6 au début du traitement par chaga après 1 mois. après inoculation du sarcome MOS. Il est à noter que pendant le traitement du chaga, la croissance du sarcome MOP se poursuit pendant les 7 à 14 premiers jours, puis il y a une diminution progressive de la taille des tumeurs jusqu'à ce qu'elles soient complètement résorbées. Les tumeurs ont complètement disparu après 4 à 5 semaines. traitement chaga. Chez certains animaux, une phase intermédiaire a été remarquée, lorsque, avant que la résorption des tumeurs ne commence, elles diminuaient ou augmentaient à nouveau temporairement. Selon 5 séries d'expériences de MP Berezina et al., chez 31 des 44 rats traités au chaga, les tumeurs se sont résolues, tandis que chez le témoin, tous les rats sont morts de tumeurs dans les 28 à 40 jours.

En général, sur 85 rats traités au chaga, 51 (60%) avaient des tumeurs résolues, ce qui, selon les auteurs, laisse espérer l'effet bénéfique du chaga, même lorsqu'il est utilisé aux derniers stades du développement du processus tumoral. Une série d'expériences mérite l'attention, lorsque le chaga a été administré à des animaux avant l'inoculation des tumeurs à partir du moment de la naissance et continué après l'inoculation. Le développement de tumeurs a été observé chez 37% des animaux (chez le témoin - chez 52%) avec une espérance de vie moyenne de 55 jours (chez le témoin - 39 jours), maximum - 125 jours (chez le témoin - 49 jours). La pré-alimentation avec du chaga, comme suggéré par l'auteur, inhibe probablement le développement de tumeurs transplantées. L'examen microscopique, mégaloscopique et les études histologiques des tumeurs, dont la taille a commencé à diminuer chez les animaux recevant du chaga, ont montré que la micronécrose interne apparaissait dans les tumeurs dont les produits étaient progressivement absorbés. Il y a un grand nombre de vaisseaux dans la tumeur et des cellules tumorales isolées entourées d'érythrocytes.

Il y a, pour ainsi dire, la séparation des cellules tumorales. C'est ce fait qui joue un rôle important, selon les auteurs, dans la résorption des tumeurs. On suppose que la résorption des tumeurs sous l'influence du chaga est réalisée par son effet sur l'état fonctionnel du corps en augmentant progressivement la réactivité du corps et le tonus du système nerveux. Il est possible que l'effet humoral direct du chaga sur le métabolisme tissulaire et le trophisme ait conduit à la restauration de la résistance normale de l'organisme et de ses mécanismes de défense physiologiques. Lors de l'observation des animaux, la température de la peau a été périodiquement mesurée directement au-dessus de la tumeur, sur la cuisse du côté opposé et sur le dos de l'animal, et la conductivité électrique de la peau a également été étudiée. Dans les premiers jours après l'inoculation des tumeurs, la conductivité électrique a augmenté puis diminué, la température cutanée a également augmenté dans toutes les zones étudiées, puis elle a commencé à diminuer. Ainsi, le développement de tumeurs transplantées s'accompagne de changements en deux phases de la température cutanée et de la conductivité électrique de la peau des animaux..

Dans les premiers jours du traitement par chaga, les changements de température cutanée étaient de même nature, mais plus tard, la baisse de température s'est arrêtée et une nouvelle augmentation a commencé. Le traitement Chaga a stoppé la diminution de la conductivité électrique de la peau de l'animal et provoqué son augmentation secondaire. Après résorption de la tumeur, les indices des propriétés électriques de la peau se sont rapprochés des valeurs initiales. La conductivité électrique des tissus étant liée à l'état de leurs colloïdes, à la distribution des charges électriques et à la perméabilité, les changements de conductivité électrique et de température cutanée pendant le traitement par chaga sont considérés par les auteurs comme des indicateurs de changements dans les propriétés physico-chimiques des colloïdes protéiques dans les tissus. C'est la preuve que le chaga affecte les paramètres biochimiques et physiologiques. Avec une utilisation prolongée, il augmente les réserves fonctionnelles de l'organisme, ce qui, éventuellement, contribue à la résorption des tumeurs. MP Berezina et coll. on suppose que la phase de décalages fonctionnels après greffe tumorale, dans laquelle leur résorption spontanée (contrôle) ne se produit plus, sous l'influence du chaga passe dans une phase caractérisant une période antérieure de développement tumoral. V.V.Kozlov a étudié l'effet de fortes doses de chaga (de 200 à 2000 mg / kg de poids corporel animal) sur le corps de souris blanches atteintes d'un carcinome d'Ehrlich transplanté et a montré que lors de l'utilisation de fortes doses de chaga, le taux de survie des animaux diminue: ils sont morts plus tôt que le témoin, bien que la masse tumorale moyenne chez les animaux du groupe expérimental était plus faible et ils étaient plus actifs et mobiles que les animaux du témoin.

Probablement, selon l'auteur, lors de l'utilisation de fortes doses de chaga, le corps devient intoxiqué par des produits de décomposition en raison de la résorption intense des tumeurs (dans les tumeurs de ces animaux, lors de l'autopsie, des foyers de ramollissement nécrotique ont été trouvés beaucoup plus souvent). P. A. Bogovsky et coll. a mené une étude expérimentale de la fraction A de l'extrait de chaga (FA), qui a une teneur réduite en complexe chromogène et une composition minérale modifiée. Dans des expériences sur 235 rats blancs consanguins atteints de sarcome-45, greffés sous la peau de la queue, l'AF à une dose de 4 mg / kg, administrée par voie sous-cutanée, a inhibé la croissance tumorale de 40 à 80%. Cependant, aucune nécrose dans les tumeurs n'a été observée, contrairement aux données obtenues par M.P. Berezina, N.A.Krotkina et d'autres. Chez certains rats expérimentaux, la tumeur était constituée de petites cellules ratatinées. Dans ces tumeurs, presque aucune mitose n'a été observée et une formation plus intense de fibres de collagène a été détectée dans le stroma..

Chez certains animaux, des foyers de fibres épaisses de collagène hyalinisé ont été trouvés, qui ont muré des cellules tumorales dystrophiquement altérées. Chez 5 rats, une sclérose diffuse du stroma a été observée et dans 3 cas la tumeur a été complètement remplacée par du tissu cicatriciel. L'administration d'une dose élevée (40 mg / kg) d'AF aux animaux a eu l'effet inverse. Chez 50% des animaux après 2 mois. de grandes tumeurs nécrosantes et ulcéreuses se sont formées, ce qui a conduit à la mort rapide des animaux, comme dans les expériences de V.V. Kozlov. A. T. Ivanova, M. I. Kuzin a utilisé avec succès une préparation de chaga sans pigment dans le traitement de lapins atteints d'un carcinome de Brown-Pierce transplanté dans le tissu testiculaire (testicule). Chaga a été injecté dans la veine marginale de l'oreille tous les deux jours à une dose de 50 mg / kg 14 jours après la greffe de la tumeur. Après 12 injections, l'espérance de vie des animaux a été multipliée par 2 par rapport au témoin. Les métastases sont apparues le 35-40ème jour (dans le contrôle - le 18-20ème jour). Aucune résorption tumorale n'a été observée dans ce mode. L'efficacité du traitement augmentait lorsque les traitements étaient répétés à des intervalles de 7 à 10 jours. Après 3 traitements, lorsque les lapins ont reçu 36 injections du médicament (le traitement a commencé à partir du 7ème jour après la greffe de la tumeur), 3 lapins sur 5 ont été guéris. Après 6 mois. les lapins survivants du groupe expérimental ont été tués. L'autopsie n'a révélé aucune métastase dans la cavité abdominale et thoracique. Une tumeur dans le testicule sous forme de tissu nécrotique gris est encapsulée (entourée de tissu conjonctif dense), ce qui est confirmé par des études histologiques. Sur les 2 lapins morts du groupe expérimental, un est mort lors de la troisième injection, apparemment dû à un effondrement douloureux, le second a vécu pendant 65 jours, aucune métastase n'a été trouvée à l'autopsie, la tumeur a été encapsulée. A.I. Ivanova et A.S. Chechulin ont étudié des préparations hydrosolubles injectables (B-1, B-2, B-3) à partir d'extrait de chaga. Les expériences ont été réalisées sur 92 rats atteints de sarcome à cellules polymorphes CS avec administration sous-cutanée de médicaments dans une solution de novocaïne à 0,5% le 16e jour après la greffe de tumeur. Après 2-3 injections de la préparation non pigmentaire B-1, les tumeurs ont augmenté de volume, se sont ramollies et la fluctuation a été déterminée en leur centre. Un liquide hémorragique clair a été obtenu par ponction de la tumeur. Au fur et à mesure que les injections se poursuivaient, une ulcération de la tumeur au centre a été observée et une nécrose s'est développée progressivement sans signes de cicatrisation. Au total, 10 à 15 injections ont été effectuées tous les deux jours. Chez tous les animaux, contrairement à la guérison attendue, une cachexie s'est développée, et ce après 3-4 mois. la mort est survenue. La durée de vie des animaux a été doublée, mais il n'y avait pas de remède. L'étude de la préparation pigmentaire B-2 dans le même mode s'est accompagnée du phénomène de toxicose, se manifestant par la passivité motrice. Après 4 à 6 injections, les animaux sont morts à un moment qui ne dépassait pas la durée de vie témoin (la tumeur était inchangée et sans signes de nécrose). Malheureusement, des doses plus faibles de B-2 n'ont pas été étudiées et ses propriétés potentielles sont inconnues. Les auteurs pensent que le médicament B-2 ne convient pas à une administration sous-cutanée..

La préparation B-3 à teneur réduite en pigment a été étudiée sur 52 rats (26 témoins et 26 expérimentaux) avec administration sous-cutanée dans une solution de novocaïne à 0,5% 15 jours après l'inoculation. 15 injections ont été administrées tous les deux jours. Après 3 à 5 injections, la tumeur a augmenté de taille, est devenue moins dense et s'est ulcérée. Après 5-7 injections, une nécrose marginale du tissu tumoral a commencé, les zones nécrotiques du tissu ont été rejetées. Après 2 mois. des cicatrices progressives ont été observées sur le site de l'ancienne tumeur. Après 3 mois. la moitié des animaux du groupe expérimental ont été tués, aucune tumeur n'a été trouvée chez eux. Il y a une fine cicatrice élastique sur le site de la tumeur. Il n'y a aucun changement dans les corps. Chez certains des animaux restants, après l'arrêt des injections, la cicatrisation était partiellement et très lente avec la libération de pus à la surface de la plaie. La cachexie a augmenté. Ces animaux sont morts au bout de 4 à 5 mois. sans métastases. 7 rats ont été tués après 6 mois. après la guérison. L'autopsie n'a révélé aucun changement dans les organes. Une cicatrice sur le site de la tumeur.

Ainsi, sous l'influence de B-3, les tumeurs se sont résolues chez 7 animaux sur 12 et leur guérison complète a été observée. Aucune métastase tumorale n'a été trouvée. Sur la base des études réalisées, les auteurs émettent l'hypothèse qu'une formation de type tumoral n'est pas une croissance pathologique incontrôlée et une multiplication des cellules, mais l'impossibilité de mort physiologique des cellules due à une régénération tissulaire perverse avec des processus métaboliques pervertis dans les cellules. L'effet thérapeutique du chaga sur le processus tumoral dans le corps, à leur avis, est l'activation et la normalisation des processus métaboliques. En d'autres termes, les scientifiques pensent que les processus de mort cellulaire naturelle, y compris l'apoptose, sont perturbés dans les cellules des organismes tumoraux, et les préparations de chaga, activant et normalisant les processus métaboliques, normalisent le processus de leur mort naturelle..

À cet égard, les rapports de Yu. M. Gefter et al. sur l'étude de certains indicateurs du métabolisme chez les lapins atteints de tumeurs transplantables de Brown-Pierce et d'ostéosarcome LOI, qui pensent que des tumeurs de nature différente ont un effet similaire sur le métabolisme. Pour le diagnostic d'une tumeur maligne, le plus précieux, selon les auteurs, est la détermination de l'indice protéique du sérum sanguin (le rapport de la hauteur de l'onde polarographique du filtrat sérique après élimination des protéines à la hauteur de l'onde du même sérum). La valeur moyenne de l'indice protéique des lapins sains est de 7,5 (7,0-8,5), chez les lapins atteints de la tumeur de Brown-Pierce, sa valeur est de 18,3 (16-19), chez les lapins atteints de sarcome LOI - 11,0, c.-à-d. Autrement dit, chez les animaux tumoraux, l'indice protéique est augmenté de 1,5 à 2 fois. Le glycogène hépatique chez les animaux tumoraux est réduit de 50% ou plus par rapport aux animaux sains. Le glycogène dans les muscles des extrémités chez les animaux atteints d'ostéosarcome est réduit de 50% et de manière insignifiante dans les muscles squelettiques chez les animaux atteints de la tumeur de Brown-Pierce. La teneur en ATP est considérablement réduite, en particulier dans le membre avec une tumeur greffée, et la teneur en phosphore inorganique est augmentée. Dans les muscles squelettiques des animaux atteints de tumeur de Brown-Pierce, la teneur en phosphore des acides nucléiques, en particulier de l'ADN et des nucléotides, est augmentée. Le rapport entre l'ARN du phosphore et l'ADN est réduit de près de 2 fois. Cela affecte probablement la perversion du métabolisme des protéines, qui se traduit par une modification de l'indice protéique polarographique. Introduction de chaga avec de la nourriture 7 jours après l'inoculation de l'ostéosarcome LOI dans le muscle gastrocnémien pendant 1 mois. contribué à la normalisation des processus métaboliques perturbés, même si certains d'entre eux n'ont pas atteint la norme, probablement en raison de la durée insuffisante du traitement.

Chaga a retardé la destruction osseuse et normalisé quelque peu la teneur en ATP dans les muscles d'un membre sain. L'influence du chaga sur le métabolisme des glucides est intéressante. En abaissant légèrement la teneur en sucre dans le sang des lapins en bonne santé, le chaga l'a augmentée chez les lapins tumoraux au niveau des lapins intacts, chez lesquels la greffe de tumeur provoquait une hypoglycémie. Le glycogène des muscles du membre sain a été partiellement nivelé sous l'influence du chaga, légèrement réduit sous l'influence de la tumeur. Les chercheurs n'ont pas réussi à établir l'effet du médicament chaga sur le métabolisme dans des expériences avec la tumeur de Brown-Pierce, bien que, comme indiqué ci-dessus, dans les expériences de A. T. Ivanova et M. I. Kuzin sur ce modèle de tumeur, un effet de guérison a été obtenu avec l'optimisation de l'administration intraveineuse d'un médicament pigmenté chaga.

EFFET DE CHAGA SUR LA MÉTASTASE TUMORALE

En 1984, N.V. Gribel, dans des expériences sur des souris atteintes d'un carcinome pulmonaire métastatique et sur des rats atteints de lymphosarcome de Plissa, a observé un effet antimétastatique élevé de la béfungine: 72% des animaux étaient sans métastases, et lorsque la béfungine était associée au cyclophosphamide, le nombre d'animaux sans métastases a augmenté à 83% par rapport au groupe recevant le cyclophosphamide seul (34%). Bien que le nombre moyen de métastases par animal n'ait pratiquement pas changé, l'auteur suggère que la befungine influence principalement la phase de formation des métastases, plutôt que leur développement. VF Rudakov sur la tumeur métastatique d'Ehrlich de souris a montré que l'extrait de chaga à petites doses stimule les défenses de l'organisme et donc le degré de métastase dans les poumons diminue. Des données similaires ont été obtenues dans des expériences sur des souris de la lignée Blac / s de carcinome pulmonaire de Lewis transplanté de tumeur avec l'introduction de préparations de chaga dans les 15 à 20 jours après la greffe de tumeur. L'extrait de chaga et la befungine ont eu un effet antitumoral modéré sur le nœud primaire (inhibition de 20 à 30% de la croissance tumorale), dans le même temps, les préparations de chaga, en particulier l'extrait, ont montré un effet antimétastatique plus prononcé. Seulement 16% des animaux recevant l'extrait ont développé des métastases (dans le contrôle - 100%).

Le nombre moyen de métastases par animal était de 0,17 (contre 14,0 chez le témoin) et de 5,1 dans le groupe befungine. L'effet antimétastatique de l'extrait de chaga a été confirmé par les auteurs sur les tumeurs avancées (traitement débuté le 10ème jour après l'inoculation tumorale): 40% des animaux avec métastases (contre 100% chez le témoin). Le nombre de métastases par animal était de 2,2 (contre 14,2 chez le témoin, dans le groupe avec befungine - 12,5). A. T. Ivanova et M. I. Kuzin, en optimisant les doses et les schémas de préparations de chaga, ont obtenu un effet antimétastatique élevé dans un modèle de tumeur Brown-Pierce hautement métastatique. Lorsqu'il est traité avec une préparation de chaga sans pigment, 14 jours après l'inoculation dans les 24 jours (12 injections tous les deux jours), l'heure d'apparition des métastases a été notée 15 à 20 jours plus tard que chez le témoin. L'espérance de vie des animaux a été multipliée par 2 par rapport au témoin. Chez les animaux du groupe expérimental, l'excitabilité alimentaire persistait plus longtemps, ils étaient plus actifs. En augmentant la durée du traitement de 1 à 3-4 cours et en commençant le traitement à partir du 7ème jour après l'inoculation, les chercheurs ont obtenu une inhibition à 100% des métastases sans aucun phénomène d'intoxication..

INFLUENCE DE CHAGA SUR L'EFFET THÉRAPEUTIQUE DE LA CYTOSTATIQUE

L'effet de la perfusion de chaga sur l'efficacité thérapeutique de l'étymidine (2,4-diéthylèneimino-6-chloropyrimidine) dans des expériences sur des souris atteintes de sarcome-180 et des rats atteints de carcinosarcome de Walker a été étudié. Le traitement des animaux a été commencé lorsque les tumeurs étaient bien palpées. Le cytostatique a été injecté par voie intrapéritonéale, et une perfusion de 2% de chaga a été injectée dans l'estomac par un tube quotidiennement. Chaga a amélioré l'effet thérapeutique de l'étymidine dans des expériences sur des souris et des rats. Au 11ème jour de traitement dans l'expérience avec le chaga, la mort de rats n'a pas été observée; dans le contrôle, 4 rats sont morts. Les animaux des groupes expérimentaux étaient mobiles, vigoureux, avaient un bon appétit, contrairement aux témoins. Dans le même temps, il a été noté qu'aucun effet antitoxique du chaga n'a été observé dans l'expérience sur les souris. Dans des expériences sur le carcinome pulmonaire métastatique de Lewis (souris F1), un extrait épais de chaga befungine a amélioré de 2,5 fois l'effet antimétastatique du cyclophosphamide. F. Yu. Vinkmann et d'autres chercheurs ont montré que l'AP peut augmenter l'activité antitumorale de la sarcolysine lorsqu'elle est combinée et protéger le cortex surrénalien de l'épuisement causé par le médicament. Les expériences ont été réalisées sur 208 rats avec un sarcome-45 transplanté sous la peau du flanc (tumeur à croissance rapide) et sous la peau de la queue (tumeur à croissance lente). La sarcolysine s'est avérée plus efficace (54%) pour inhiber la croissance d'une tumeur de flanc et plus faible (25%) dans une tumeur de la queue. L'AF, au contraire, a inhibé faiblement (10-24%) la croissance d'une tumeur de flanc et plus efficacement (35-80%) a inhibé la croissance d'une tumeur de la queue. Sous l'influence de l'AP dans les tumeurs, une diminution de l'activité mitotique et de la teneur en acides nucléiques a été observée, et le polymorphisme et la taille des cellules tumorales ont augmenté. Avec l'administration prolongée d'AF pendant l'inhibition de la croissance tumorale, l'examen histologique a montré que la plupart des cellules tumorales perdaient leur état fusiforme. Le parenchyme était constitué de cellules polygonales et arrondies avec un noyau rond contenant 1 à 2 nucléoles. La quantité d'acides nucléiques était inférieure à celle du témoin. Il n'y avait pas de zone de croissance. Les mitoses étaient rares et des cellules multinucléées étaient souvent observées. Les fibres de collagène occupaient une partie importante de la tumeur; elles entouraient presque toutes les cellules tumorales. Les cellules tumorales incluses sont mortes. Le traitement combiné de rats atteints de sarcome-45, greffé sous la peau du flanc, l'administration de sarcolysine puis d'AF (4 mg / kg par voie sous-cutanée) a augmenté l'inhibition de la croissance tumorale jusqu'à 80%, avec la sarcolysine sans AF - de 54% (p