Principal
La prévention

Y a-t-il un cancer du cœur, des signes, combien de temps ils vivent

Le cancer du cœur est une condition médicale très grave avec des conséquences négatives sur la santé et une menace réelle pour la vie. Habituellement, l'anomalie est détectée déjà à un stade avancé de développement. Parce qu'elle a un mauvais pronostic.

L'essence et la prévalence de la pathologie

Beaucoup de gens se demandent: le cancer du cœur survient-il chez l'homme? Une lésion maligne d'un organe humain est localisée dans la structure des chambres ou dans le tissu musculaire. La maladie oncologique est asymptomatique depuis longtemps. Par conséquent, il est souvent confondu avec l'infarctus du myocarde et d'autres pathologies cardiaques. Les symptômes de la maladie sont déjà préoccupants au stade de l'apparition des métastases.

La pathologie est assez rare, car il n'y a pratiquement pas de cellules dans le muscle cardiaque qui peuvent dégénérer et conduire à l'oncologie. De plus, l'organe reçoit un apport sanguin accru. Selon les statistiques, seulement 0,25% des anomalies cardiaques sont dues à des néoplasmes malins..

La catégorie de risque comprend les personnes âgées de 30 à 50 ans. La maladie se développe généralement chez les personnes âgées. Cependant, en médecine, des cas de survenue de pathologie chez les adolescents ont été enregistrés. Dans certaines situations, la maladie peut être détectée chez un enfant.

Le cancer primaire ne représente pas plus de 1% des cas. Habituellement, les tumeurs malignes du cœur sont une conséquence de la prolifération de cellules anormales provenant d'autres organes..

Classification

La maladie est classée par localisation, causes d'exposition, caractéristiques de l'évolution. Il existe les types de tumeurs suivants:

  1. Les primaires surgissent dans le cœur et ont différentes formes. Tout dépend des tissus qui ont subi des changements atypiques et ont provoqué le processus malin..
  2. Secondaire - le cancer affecte les organes voisins ou ceux qui sont plus éloignés. Au fur et à mesure qu'il se développe, le cœur lui-même est affecté..

Les tumeurs primaires peuvent prendre les formes suivantes:

  • sarcome - est un type commun de tumeur,
  • lymphome - affecte rarement le cœur.

Le sarcome est plus sensible aux personnes d'âge moyen. Dans ce cas, des changements anormaux se produisent souvent dans les parties droites du cœur. Cette maladie est un réel danger, car une telle tumeur cardiaque se caractérise par une croissance rapide.

Les cellules pathologiques se développent à travers les tissus de l'organe et endommagent les structures voisines. Les vaisseaux et les valves situés dans la zone de localisation de l'anomalie sont affectés par un néoplasme en expansion.

Le sarcome est divisé en plusieurs catégories:

  1. Liposarcome - diagnostiqué chez les adultes. Cette forme de maladie est très rare. Les lipoblastes sont à la base de la formation de tumeurs. Il est localisé dans la cavité cardiaque et ressemble à un myxome en apparence. La formation ressemble à un grand corps jaune. Il a une texture douce et se prête bien à la manipulation thérapeutique..
  2. Rhabdomyosarcome - affecte le tissu musculaire. Une formation tumorale qui a une texture douce et une teinte blanche. Examen microscopique d'une tumeur dans sa composition, vous pouvez voir différentes cellules - rondes, ovales, fusiformes, etc. Cette forme d'anomalie est assez rare. Il est plus sensible aux hommes.
  3. Fibrosarcome - ce type d'anomalie représente un dixième des formations primaires. La tumeur a des bords clairs de teinte grisâtre. Il se compose de fibres de collagène et de cellules ressemblant à des fibroblastes. Ils se caractérisent par différents niveaux de différenciation..
  4. Angiosarcome - selon les statistiques, cette forme de pathologie représente un tiers des tumeurs cardiaques primaires. Les hommes sont plus sensibles à la maladie. La tumeur a une structure grumeleuse et une consistance dense. Avec cette forme de formations, les cavités vasculaires apparaissent le plus souvent. Ils viennent dans différentes tailles et formes..
  5. Mésothéliome. Localisé dans la cavité péricardique.

Les tumeurs secondaires apparaissent beaucoup plus souvent dans le cœur. Ils sont causés par des lésions malignes des poumons, de la glande thyroïde, de l'estomac et des reins. Chez la femme, les tumeurs du sein sont des facteurs de provocation..

Important: les cellules malignes se propagent dans tout le corps avec un flux lymphatique. Ils peuvent entrer dans le cœur avec du sang. À la suite de ces processus, ils se transforment en un organe..

Les raisons

L'apparition de tumeurs malignes dans le corps est due à la division incontrôlée de cellules épithéliales mutées. De telles formations peuvent être bénignes ou malignes. Dans le second cas, sans thérapie adéquate, la menace de mort est élevée..

Les causes exactes du cancer du cœur n'ont pas été établies. Les tumeurs primaires peuvent se développer sous l'influence des facteurs suivants:

  • effet toxique sur le corps,
  • pathologies infectieuses,
  • dégénérescence d'une formation bénigne qui se produit à la suite de l'opération,
  • fumeur,
  • consommation excessive d'alcool,
  • tendance héréditaire,
  • altération du fonctionnement du système immunitaire, à la suite de quoi il ne peut pas détecter les mutations et les anomalies dans les cellules,
  • l'apparition de croissances aberrantes.

Les formations secondaires sont causées par la propagation de processus malins à l'extérieur des organes. Les métastases dans le muscle cardiaque peuvent être associées à des lésions d'organes proches ou distants.

Symptômes de la tumeur cardiaque

Au stade initial du cancer primitif, seules les images obtenues par échocardiographie ou tomographie permettent de poser un diagnostic précis. Sur les photos, la tumeur ressemble à une formation arrondie. Par la suite, son apparence change..

Cancer du coeur

Le cancer du cœur est une maladie grave aux conséquences encore plus graves. En raison du fait que le corps ne reçoit pas la quantité requise d'oxygène et de sang, des problèmes surviennent avec l'ensemble du système corporel. Un examen précoce et un diagnostic correct donnent une chance d'obtenir le résultat le plus favorable.

Causes de la formation du cancer du cœur

Les causes suivantes peuvent contribuer au cancer du cœur:

  • diminution de l'immunité et incapacité du corps à se défendre contre l'influence des cellules pathogènes;
  • l'apparition de croissances aberrantes détectées trop tard;
  • influence chimique, rayonnement ou ultraviolet;
  • hérédité;
  • une tumeur cardiaque se développe souvent chez les personnes qui fument et boivent de l'alcool;
  • une tumeur maligne de stade sévère métastasée au cœur, formant un cancer secondaire.

Symptômes et signes

Les signes primaires et secondaires se manifestent de différentes manières. Les symptômes aux premiers stades de la maladie dépendent de la taille de la tumeur et de son emplacement. Souvent, le cancer du cœur est confondu avec des manifestations de myocardite, péricardite, cardiomyopathie ou confondu avec des sentiments après une chimiothérapie et une radiothérapie.

Et pourtant, les signes principaux et souvent courants de pathologie peuvent être distingués:

  • toux et fièvre;
  • douleur articulaire;
  • lorsque vous appuyez sur les doigts, leur cyanose est visible;
  • gonflement des chevilles, de l'abdomen et des jambes;
  • veines enflées sur le cou.

Dans ce cas, les patients se plaignent de telles manifestations dans leur corps:

  • en position couchée sur le côté ou sur le dos, la respiration est difficile;
  • la pression artérielle devient basse;
  • la fatigue et l'essoufflement apparaissent;
  • le rythme cardiaque augmente sensiblement ou est caractérisé par des rythmes oscillatoires différents;
  • vertiges et évanouissements;
  • une douleur de pincement apparaît dans la poitrine et une sensation de «coma» est observée dans la gorge.

Au stade avancé du cancer et en cours d'apparition de métastases, le patient présente les symptômes suivants:

  • au moindre mouvement, il suffoque d'essoufflement;
  • il y a un souffle systolique;
  • il y a tamponnade cardiaque;
  • une péricardite aiguë survient;
  • le rythme cardiaque est perturbé;
  • une insuffisance cardiaque peut être notée;
  • la radiographie montre une augmentation de la zone du cœur.

Traitement du cancer du cœur

Le traitement commence par un examen complet et la confirmation du diagnostic. Les méthodes suivantes sont utilisées pour le diagnostic:

  • inspection visuelle et écoute du rythme cardiaque, de son rythme et de sa tonalité;
  • un test sanguin général, qui détermine le degré de remplissage avec les leucocytes;
  • Radiographie du cœur, révélant sa taille et sa croissance tumorale;
  • échocardiographie;
  • angiocardiographie;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • ventriculographie radio-isotopique;
  • échoscopie;
  • angiographie coronarienne.

Il existe plusieurs traitements pour le cancer du cœur:

  • Intervention chirurgicale. À l'aide d'un équipement spécial et au moyen d'une curiethérapie et d'un couteau gamma, les cellules malignes germées sont excisées, éliminant toute la tumeur.
  • Transplantation cardiaque. Éventuellement en cas d'exclusion de métastases vers des tissus et organes sains.
  • Rayonnement ionisant. Possibilité de mise en œuvre à des stades avancés.
  • Injections et drainage. Empêche la progression de la maladie vers d'autres cellules saines.

Les tumeurs malignes du cœur et du péricarde aux stades avancés, à l'exception du liposarcome, ne peuvent pas être guéries, car elles se développent complètement en tissus sains autour de l'organe et se multiplient rapidement.

Si le fonctionnement normal du cœur est impossible, la zone tumorale est partiellement retirée et une chimiothérapie est effectuée.

Le liposarcome est traité par chimiothérapie et radiothérapie. Le traitement palliatif est utilisé pour les tumeurs secondaires, ainsi que pour les tumeurs primaires..

Prévention du cancer du cœur

Afin de réduire le risque de formation de processus malins dans le cœur, il est nécessaire de respecter des mesures préventives:

  • Il est impératif d'entraîner le muscle cardiaque avec une activité physique régulière. Vous devez marcher plus souvent et, si possible, faire du sport.
  • Mangez bien et contrôlez votre poids. Les kilos en trop affectent négativement le travail du muscle cardiaque, le surchargeant et le blessant. Dans le même temps, les fruits et légumes devraient être régulièrement au menu. Évitez les aliments salés, trop cuits et épicés.
  • Le tabagisme et l'alcool doivent être évités.
  • Vous devez constamment surveiller votre pression.
  • Toutes les maladies chroniques aiguës doivent être guéries en temps opportun et jusqu'au bout afin d'exclure leur débordement sous une forme chronique.
  • Tous les processus inflammatoires doivent également être traités à temps en contactant le spécialiste approprié..

En cas de variations du rythme cardiaque, vous devez immédiatement consulter un médecin et effectuer tous les examens recommandés par lui.

Un échocardiogramme doit être réalisé chaque année pour les patients inscrits au dispensaire et pour les personnes dans les familles desquelles il y a eu des cas de myxome cardiaque. Pour exclure le risque de maladie cardiaque et détecter le cancer à un stade précoce, il est recommandé de subir un examen 1 à 2 fois par an par un cardiologue et de subir un ECG.

Le cancer du cœur est la maladie la plus dangereuse d'une personne moderne. Avec les premiers signes de maladie, vous devriez demander l'avis d'un spécialiste. Un examen précoce aidera à identifier la pathologie à ses débuts et à l'empêcher de se développer en formes métastatiques plus dangereuses. Afin de prévenir le cancer du cœur, vous devez vous débarrasser des dépendances et mener une vie active..

Cancer du coeur

Consultation gratuite sur le traitement à Moscou.
Appelez le 8 (800) 350-85-60 ou remplissez le formulaire ci-dessous:

Le cancer du cœur est une tumeur maligne située dans l'une des couches de l'organe nommé. Les néoplasmes malins du cœur sont assez rares et représentent 11% de toutes les oncopathologies dans ce domaine. Dans le même temps, ils sont difficiles à diagnostiquer et l'urgence du problème réside dans le fait que la détection du cancer du cœur se produit généralement uniquement lors de l'examen post-mortem..

Les données épidémiologiques montrent que l'incidence du cancer du cœur en Russie et dans le monde augmente, représentant 3 à 4% de tous les cancers, et que la lésion primaire des structures cardiaques ne survient que dans 1% des cas, dans le reste, il s'agit de métastases d'autres systèmes corporels. Le cancer secondaire est observé plus souvent dans la moitié féminine de la population; il métastase du sein, des poumons, de la glande thyroïde, de l'estomac et des reins. De plus, le primaire se retrouve deux fois plus souvent chez les hommes que chez les femmes. Le groupe à risque comprend les personnes âgées de 30 à 50 ans. Les personnes âgées sont plus souvent malades, mais dans l'histoire de la médecine, il existe une description des cas de détection de cancer du cœur chez les adolescents, les jeunes garçons et les filles de moins de 18 ans.

Le cancer du cœur est généralement détecté lorsqu'un néoplasme s'est déjà développé dans les tissus environnants ou qu'il métastase, donc s'il n'est pas traité, il progresse rapidement et le temps alloué au patient est réduit. Mais on ne peut pas dire que le cancer est incurable, car les méthodes modernes de soins médicaux peuvent augmenter l'espérance de vie. La maladie est mortelle, le pronostic est mauvais, mais il y a une chance de survivre et vous devez continuer à vous battre.

Si vous ou vos proches avez besoin d'une assistance médicale, veuillez nous contacter. Les spécialistes du site conseilleront une clinique où vous pourrez obtenir un traitement efficace:

Types de cancer du cœur

Les variétés de cancer du cœur sont classées afin de déterminer l'origine, la dynamique de développement, l'agressivité et la prévalence. Donc, s'il se développe pendant une longue période et est opérable, cela affecte directement le choix des tactiques de traitement du cancer. La classification TNM révèle le plus complètement la localisation du cancer et, selon le tableau cytologique, les types de cancer sont distingués:

  • • sarcome;
  • • angiosarcome (se propage par les vaisseaux sanguins);
  • • rhabdomyosarcome (enregistré dans le myocarde du cœur);
  • • fibrosarcome;
  • • liposarcome;
  • • lymphome;
  • • mésothéliome (détecté dans la cavité péricardique).

Différents types de sarcome sont agressifs, les métastases se produisent par des voies hématogènes et lymphogènes. Les formes cliniques de cancer secondaire et inopérable sont des complexes symptomatiques de troubles des organes affectés par des métastases.

Cancer du cœur, symptômes et signes avec photo

Les premiers symptômes du cancer primaire du cœur ne sont révélés que sur des photographies d'échocardiographie ou d'imagerie par résonance magnétique et calculée, dans lesquelles la formation ressemble à une «bosse» ronde - par la suite sa forme change. Les tout premiers signes, annonciateurs de l'apparition de la maladie, ressemblent à des maladies cardiaques (myocardite, endocardite). Souvent, aux premiers stades, une tumeur cardiaque est asymptomatique, se déroule sans symptômes caractéristiques évidents.

Les plaintes courantes des patients comprennent:

  • • arythmie, qui se traduit par une modification de la fréquence cardiaque;
  • • faiblesse même avec le stress habituel;
  • • essoufflement en position couchée, essoufflement;
  • • perte d'appétit;
  • • toux sans mucosités;
  • • perte de poids de 10 à 12 kg par mois;
  • • température subfébrile;
  • • transpiration nocturne;
  • • syndrome douloureux (douleur derrière le sternum, comme pour l'angine de poitrine, éventuellement sensation de pression, sensation de brûlure);
  • • cyanose des phalanges de l'ongle à la pression (phénomène de Raynaud);
  • • syndrome de la veine cave, car l'oreillette droite est plus souvent touchée; ses manifestations externes visibles sur la peau - gonflement des veines du cou, cyanose, poches du visage.

Les symptômes tardifs du cancer comprennent:

  • • intoxication;
  • • cachexie, épuisement;
  • • insuffisance cardiaque et pulmonaire;
  • • gonflement des jambes;
  • • douleur articulaire;
  • • taches, éruptions cutanées sur le corps;
  • • tamponnade cardiaque entraînant une mort subite;
  • • épanchement dans la cavité péricarienne, pleurale (pleurésie), abdominale (ascite);
  • • complexes de symptômes de lésions d'autres organes (foie, reins, poumons, cerveau).

À la moindre symptomatologie, vous devez consulter votre médecin le plus rapidement possible. Le taux de mortalité dans cette oncopotologie est élevé, l'issue mortelle avec un cancer avancé survient dans les 6 à 8 mois, souvent le cancer est diagnostiqué à l'autopsie après la mort subite du patient.

Causes du cancer du cœur

La recherche sur les causes du cancer du cœur est en cours. L'apparition du cancer est associée à divers facteurs, mais les principaux qui en sont la cause sont:

  • • Hérédité. Processus oncologiques dans un genre, lorsque des mutations géniques sont héritées et démarrent le processus oncologique.
  • • Tumeur bénigne, myxome, résultant d'un traumatisme au cœur ou après une intervention chirurgicale. Ses conséquences créent une prédisposition à la malignité.
  • • Diminution de l'immunité générale. L'immunodéficience provoque tous les types d'oncologie, donc le SIDA, l'agent causal dont le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) est contagieux (bien qu'ils ne puissent pas être infectés par des gouttelettes en suspension dans l'air, mais uniquement par des lésions sanguines ou muqueuses), conduit également à des maladies oncologiques.
  • • Le patient a de mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme, toxicomanie).
  • • Contact à long terme avec des cancérogènes en production (chimie, industrie pétrolière), travail avec peintures et vernis, matériaux de construction (benzène, amiante).

Une tumeur se forme sous l'influence de la pollution de l'environnement, avec une augmentation du rayonnement de fond, de la radioactivité. L'étiologie de la maladie n'exclut pas non plus la psychosomatique..

Stades du cancer du cœur

La stadification du cancer du cœur ne joue pas toujours un rôle décisif, car la tumeur à un premier stade précoce de son évolution est pratiquement indétectable - chez 80% des patients, le diagnostic est posé au deuxième et au troisième, et le dernier, quatrième, ne se prête pas à l'oncothérapie. Il existe des degrés de cancer du cœur:

  • • 0 - état précancéreux ou in situ;
  • • 1 - la taille de la formation est inférieure à 2 cm, le cancer est guérissable;
  • • 2 - tumeur de 2 à 5 cm, il existe un seul ganglion lymphatique régional affecté;
  • • 3 - l'oncologie se développe en organes et structures adjacents;
  • • 4 - il y a des métastases dans des parties éloignées du corps.

Diagnostic du cancer du cœur

Les méthodes de diagnostic du cancer du cœur sont limitées. Il est possible de vérifier la suspicion d'oncologie, d'identifier un cancer et d'émettre une conclusion uniquement à l'aide de tomodensitogrammes, d'IRM ou d'échocardiographie. Mais l'examen, l'auscultation des bruits cardiaques et la percussion doigt-doigt montrent également une violation du travail du muscle cardiaque.Par conséquent, d'autres méthodes de diagnostic sont incluses dans l'examen afin d'exclure des pathologies similaires. Effectuer:

  • • un électrocardiogramme - il montre des violations du rythme cardiaque, la conduction impulsionnelle, des signes d'insuffisance auriculaire droite;
  • • vérifier sur un échocardiographe;
  • • analyses de laboratoire (analyse sanguine détaillée et biochimique, vitesse de sédimentation des érythrocytes, coagulogramme);
  • • test de marqueurs tumoraux;
  • • radiographie pulmonaire pour déterminer la taille du cœur et des ganglions lymphatiques médiastinaux;
  • • biopsie par ponction du péricarde et cytologie du biomatériau;
  • • imagerie par résonance magnétique et calculée pour identifier l'éducation et les foyers secondaires.

Traitement du cancer du cœur

Ils tentent depuis longtemps de trouver un remède efficace contre le cancer. La chirurgie offre un traitement radical - l'élimination des tumeurs oncologiques, mais dans le cancer du cœur, elle n'est utilisée que pour les petites tailles d'atypie. L'intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale avec la connexion d'une machine cœur-poumon. Cela vous permet de vous débarrasser du processus oncologique et de vaincre la maladie, bien que des rechutes, des épisodes répétés surviennent en 2 à 3 ans chez 30% des patients cancéreux.

Afin d'obtenir une rémission durable, les actions du médecin prévoient une exposition supplémentaire à l'aide de radiothérapie et de chimiothérapie. Mais la chimiothérapie elle-même est un traitement indépendant pour la détection tardive du cancer et est capable d'arrêter et de ralentir le processus oncologique. Récupération après - 60-70% avec un taux de survie à cinq ans.

Une autre méthode opératoire coûteuse est une transplantation cardiaque, parfois elle est effectuée dans le même bloc que les poumons. La transplantation a de nombreuses contre-indications, car il s'agit d'une intervention majeure. Les difficultés sont liées à la sélection des organes du donneur et à la lutte contre le rejet, lorsqu'une inflammation banale peut annuler les efforts du chirurgien. Pendant la période de traitement, les patients prennent des immunosuppresseurs.

Si un cancer du cœur est détecté au dernier stade, pendant la période de carie, des analgésiques sont prescrits pour aider à soulager l'état du patient.

Prévention du cancer du cœur

Les résultats décevants provoqués par le cancer du cœur nécessitent le développement de mesures préventives permettant de prévenir les processus négatifs. Bien sûr, il est impossible d'éviter le cancer, mais les recommandations des oncologues vous aideront à vous protéger de l'influence des facteurs provoquants.

Les médecins recommandent de changer votre style de vie:

  • • exclure le tabagisme, l'alcool;
  • • faire du sport, pendant le travail sédentaire, faire périodiquement un échauffement;
  • • ne pas surmenage, éviter le stress;
  • • observer la routine quotidienne et dormir;
  • • bien manger, manger des aliments riches en fibres, riches en vitamines et minéraux;
  • • assister régulièrement à des examens préventifs avec un médecin.

Vous pouvez également trouver ces articles utiles

Traitement du cancer du cœur en Israël

Traitement du cancer du cœur en Israël - action chirurgicale et conservatrice sur l'organe affecté afin d'éliminer les cellules cancéreuses et.

Traitement du cancer du cœur

Le traitement du cancer du cœur est une combinaison de mesures prises pour éliminer les tissus dégénérés et supprimer leur croissance à l'avenir..

Radiation pour le cancer du cœur

La radiothérapie pour le cancer du cœur endommage efficacement les cellules de mutation, à la fois de l'organe lui-même et du tissu musculaire. Cardiaque.

Traitement de chimiothérapie pour le cancer du cœur

La chimiothérapie pour le cancer du cœur est considérée comme la principale forme de traitement qui arrête la croissance des formations tumorales et détruit.

Consultation gratuite sur le traitement à Moscou.
Appelez le 8 (800) 350-85-60 ou remplissez le formulaire ci-dessous:

Le cancer du cœur est une maladie rare mais mortelle

Les néoplasmes cardiaques sont les plus rares parmi la population générale des pathologies malignes. Cela est très probablement dû au fait que l'organe est bien lavé avec du sang, des processus métaboliques intensifs ont lieu dans ses tissus, qui se contractent constamment, et les cellules se caractérisent par une activité fonctionnelle élevée..

Les tumeurs sont majoritairement bénignes (myxomes), le cancer du cœur représente moins de 1% de toutes les pathologies oncologiques enregistrées.

Classification

Les lésions malignes du tissu cardiaque peuvent être divisées en deux types:

  • primaire - la dégénérescence des cellules directement dans l'organe, se produit 40 fois moins souvent;
  • secondaire - causé par la propagation de cellules métastatiques en raison de la présence d'autres types de cancer.

Avec la malignité des cellules cardiaques somatiques, les sarcomes sont retrouvés dans une écrasante majorité (tableau 1).

Tableau 1. Types de cancer du cœur (sarcomes primaires):

Un typeFonctionnalités:
AngiosarcomesDans la plupart des cas, une néoplasie est enregistrée dans le péricarde et le ventricule droit, ce qui entraîne une perturbation de la structure de la veine cave, un dysfonctionnement des zones touchées. Les cellules pathogènes ensemencent abondamment l'organe, métastasent rapidement vers les poumons, les ganglions lymphatiques voisins et la colonne vertébrale. Il affecte également les reins et le foie, le tube digestif.
RhabdomyosarcomeAucune caractéristique liée à l'âge n'a été identifiée, mais les hommes contractent ce type de cancer un peu plus souvent que les femmes.
FibrosarcomeIl affecte tous les départements de la même manière. La formation de plusieurs foyers à la fois dans les parties droite et gauche et les oreillettes est caractéristique. Le cancer se propage rapidement aux cavités et aux ventricules.
OstéosarcomeIl est enregistré chez les personnes de 25 à 65 ans. En règle générale, il est situé dans l'oreillette gauche à proximité immédiate des veines pulmonaires. La propagation des cellules vers le myocarde se manifeste par des arythmies et la pénétration de la tumeur dans la cavité se manifeste sous la forme de signes d'obstruction de l'ouverture mitrale. Le processus métastatique se propage aux poumons, à la glande thyroïde et à la peau.
MésothéliomeNéoplasie péricardique. Les manifestations cliniques initiales sont un épanchement péricardique. La tumeur se développe rapidement dans les tissus adjacents et est sujette à une rechute après le retrait.
LipomyosarcomeL'un des types de cancer les plus rares. Le développement de la pathologie est plus caractéristique de l'ancienne génération. Chez les personnes d'âge moyen (30 à 37 ans), il peut se former dans les tissus de l'oreillette droite, de la valve mitrale ou du ventricule gauche. Il s'agit très souvent de tumeurs secondaires..
Les lymphomesLa forme primaire est rare, mais les métastases peuvent être responsables de 25% des lymphomes cardiaques. Le cancer peut survenir dans n'importe quelle zone. Lors de la germination dans la cavité d'un organe, la clinique se traduit par une violation de l'hémocirculation, une congestion dans les poumons indique le développement d'une insuffisance cardiaque et les processus d'infiltration contribuent à une détérioration de la conductivité.

La note. La cause de décès chez 5% (selon les statistiques médicales) des patients cancéreux était des lésions métastatiques du tissu cardiaque.

Dans la plupart des cas, les pathologies oncologiques du cœur sont secondaires en raison de la propagation de cellules métastatiques avec la circulation sanguine. Dans de tels cas, un épanchement péricardique entraîne la mort, les autres tissus sont moins souvent affectés..

En règle générale, les raisons sont:

  • tumeurs dans la glande mammaire;
  • leucémie;
  • lymphomes dans d'autres organes;
  • mélanome (ce type de cancer dans 50 à 60% des cas métastases au cœur).

Moins fréquemment, les cellules pathogènes envahissent le principal organe musculaire en cas d'oncologie de la gorge, du tractus gastro-intestinal, des reins, du pancréas et des maladies malignes du système reproducteur féminin.

Important. La carcinogenèse du cœur chez l'homme est 70% plus fréquente que chez la gent féminine. La pathologie touche plus souvent les personnes âgées de 30 à 50 ans.

Image clinique

Un problème sérieux de diagnostic est qu'il n'y a aucun signe spécifique de cancer du cœur. Dans ce cas, la symptomatologie dépend plus du lieu de formation du cancer que de son type..

Par exemple, les néoplasies qui provoquent des perturbations du flux sanguin se manifestent plus tôt, contrairement à celles qui se développent dans les tissus voisins. Le deuxième tableau montre les emplacements qui peuvent être distingués par le tableau clinique émergent..

Tableau 2. Symptômes du cancer du cœur, selon sa localisation:

Zone de dommagesSignes caractéristiques
Dommages aux valves, embolie des artères pulmonaires et coronaires, ainsi que dans les vaisseaux du cerveau. La présence de divers signes faiblement spécifiques.
Violation du rythme du rythme cardiaque, innervation, augmentation anormale de la taille de la cavité (sur une photo radiographique), développement de signes d'échec, flutter auriculaire. L'ECG enregistre des changements anormaux (l'élévation du segment ST au-dessus de l'isoline, l'inversion de l'onde T est observée chez la moitié des patients, et en cas de lésion du côté gauche de la ST et de l'onde T, en règle générale, restent inchangées).
La présence d'un épanchement dans le sac cardiaque et l'accumulation de liquide entre les draps, péricardite, arythmies, douleurs thoraciques. Très souvent, cette zone est affectée par des métastases avec des tumeurs des poumons et des glandes mammaires. Dans le rhabdomyosarcome, la douleur pleurale, l'essoufflement et les manifestations symptomatiques.
Crise cardiaque et angine.
Sténose, insuffisance cardiaque, maladie cardiaque et décès inattendu (SCD).

Remarque. Quel que soit le type de cancer, les patients se plaignent d'un malaise général, d'une faiblesse, de maux de tête, d'une perte d'appétit et de poids corporel, d'une température déraisonnable et d'autres symptômes non spécifiques qui devraient être alarmants. Au moindre soupçon, il est conseillé de consulter un médecin, et dans certains cas d'insister sur un diagnostic.

Dans le cancer du cœur, les symptômes peuvent être exprimés par une inflammation des parois vasculaires ou des modifications du tissu conjonctif. Le sang présente des signes d'anémie, une légère augmentation des leucocytes, des plaquettes et de la VS.

Les quatre valves peuvent être affectées par le cancer au même rythme. En règle générale, dans un tel cas, les manifestations cliniques ont des caractéristiques assez claires. Avec les tumeurs de la valvule mitrale, les symptômes neurologiques sont plus prononcés (moins aortique), ce qui peut provoquer une mort subite.

La note. En présence de foyers oncogènes primaires confirmés, les métastases au tissu cardiaque ou aux vaisseaux coronaires ne sont pas exclues, mais les signes de leur présence peuvent être absents.

Diagnostique

À l'heure actuelle, les cliniciens disposent d'une instrumentation non invasive suffisamment puissante pour détecter la présence de carcinogenèse aux premiers stades de la formation avec une efficacité suffisante. Dans le même temps, le cardiologue et le chirurgien reçoivent suffisamment d'informations pour permettre un traitement ultérieur..

Auparavant, l'angioraphie et l'angiocardiographie numériques, ainsi que la radiographie, étaient plus demandées, cependant, sur la photo, les tumeurs (en particulier les petites) n'ont pas de caractéristiques spécifiques, ces méthodes sont donc peu utilisées aujourd'hui. Le troisième tableau contient une liste de diagnostics qui aident à identifier les néoplasmes malins..

Tableau 3. Diagnostic non invasif du cancer du cœur:

MéthodeLa description
Cette méthode est l'une des principales pour déterminer les pathologies. Les néoplasies endocardiques sont particulièrement bien détectées, car elles sont plus faciles à identifier sur fond de cavités cardiaques négatives, mais les tumeurs péricardiques ne sont pas aussi bien visualisées. Une échocardiographie avec contraste est nécessaire pour une étude plus détaillée des éléments suspects identifiés par échographie.
Avec un scanner conventionnel (c'est-à-dire sans utiliser d'ECG), les néoplasmes du péricarde, du médiastin et des poumons sont clairement visibles. Il s'agit d'une méthode de haute précision par laquelle le type et le stade de la cancérogenèse dans le cœur sont étudiés, et les éléments constitués de tissus mous sont bien distingués. Les tumeurs grandes et petites sont visualisées.
La méthode vous permet de créer des images volumétriques couche par couche, ce qui fournit aux cliniciens des informations supplémentaires sur la pathologie cancéreuse, ce qui est particulièrement important en cas de dommages aux structures internes du cœur. L'IRM est nécessaire pour sélectionner une technique opératoire pour l'infiltration de tissus pathogènes dans d'autres organes de la poitrine (poumons, diaphragme et autres). Cependant, en raison de l'erreur mathématique dans le calcul final, de petites néoplasies peuvent rester non détectées, ce qui est associé à la mobilité de l'organe. L'utilisation du contraste vous permet d'obtenir des résultats plus nets.
Récemment, cette procédure de diagnostic gagne de plus en plus en popularité. La scintigraphie myocardique radiotrope avec un marqueur apoptotique occupe une place particulière en oncologie cardiologique dans la détection du cancer du cœur. Cela vous permet de voir une augmentation du métabolisme de la tumeur, de prédire sa croissance et son développement..

Important. Quelle que soit la qualité de la technique, il est impossible d'évaluer visuellement si le néoplasme est malin ou bénin. Cela nécessite un examen histologique des échantillons de tissus..

Avant l'ablation chirurgicale du cancer, la coronographie est recommandée pour les patients de plus de 40 ans en raison de la forte probabilité de sténose des grosses artères. Cependant, en présence de processus obstructifs dans le ventricule droit, il est impossible de réaliser un cathétérisme des chambres cardiaques du côté droit, car cela peut provoquer des complications et aggraver l'état du patient. L'angiocardiographie est lourde de la formation d'un syndrome thromboembolique (c.-à-d., Blocage par des éléments de néoplasie).

Une biopsie par cathéter transveineux peut prélever des échantillons de tissus. Ce n'est qu'après avoir étudié les populations cellulaires que nous pouvons parler de la malignité de la tumeur..

L'analyse histologique permet de connaître le type de cancer, son agressivité, de choisir une méthode de traitement et de faire des prédictions éclairées avant même l'opération pour éliminer le néoplasme. Néanmoins, il existe un risque de complications sous forme d'embolie des vaisseaux ou même des chambres par des éléments séparés des tissus tumoraux..

Le diagnostic différentiel doit être réalisé avec:

  • tumeurs bénignes, par exemple myxomes, kystes et autres;
  • anévrisme des oreillettes et des artères coronaires;
  • prolapsus valvulaire;
  • endocardite thrombotique de nature non infectieuse;
  • hernie diaphragmatique;
  • thrombose;
  • végétation.

Dans certains cas, certains éléments cardiaques qui ne sont pas des anomalies peuvent être confondus avec des néoplasmes:

  • valve d'Eustache;
  • Réseau Chiari;
  • valves veineuses tibésiennes.

Important. En présence d'un cancer du sein ou du poumon, il existe une probabilité significative de formation de foyers métastatiques dans les tissus du cœur.

Traitement

La thérapie est réalisée de manière complexe, mais une intervention chirurgicale n'est pas toujours possible, en raison de la propagation rapide des sarcomes dans les tissus ou les cavités de l'organe et des métastases précoces. S'il y a des tumeurs de nature secondaire dans le cœur, dans ce cas, les patients sont inopérables et une thérapie palliative est effectuée.

Avec les néoplasmes primaires, leur élimination complète n'est possible que dans de rares cas. La chirurgie est généralement effectuée pour soulager la compression.

Les métastases ne sont supprimées que lorsqu'il existe une possibilité d'exérèse complète du foyer principal. Dans ce cas, le rôle du traitement avant et après la chirurgie devient extrêmement important..

La ponction du péricarde (péricardiocentèse) est réalisée avec un épanchement important, qui est généralement observé avec des foyers métastatiques de cancer du sein et du poumon. Afin de prévenir de tels phénomènes, l'introduction de substances radioactives spéciales ou de médicaments de chimiothérapie peut être utilisée.

La note. La transplantation cardiaque est peut-être le moyen le plus efficace de traiter le cancer du cœur.

L'utilisation de médicaments cytostitiques, qui peuvent être administrés à la fois par voie intraveineuse (chimiothérapie générale) et par voie topique (brachiothérapie - administration de composants actifs directement à la tumeur), revêt une importance particulière dans la lutte contre la maladie..

Dans ce dernier cas, moins d'effets secondaires sont observés. Les médicaments sont souvent prescrits de manière complexe, car l'utilisation d'un type de médicament est moins efficace.

Parmi les plus fréquemment utilisés, on peut citer:

  • vinblastine;
  • anthracyclines;
  • vincristine;
  • cyclophosphamide;
  • avec de l'acide rétinoïque;
  • 5-fluorouracile;
  • taxol et autres.

La radiothérapie est indiquée comme traitement adjuvant des patients inopérables présentant des rechutes ou des lésions métastatiques. Mais avec une exposition importante aux radiations, les tissus sont affectés, les ventricules et les valves sont particulièrement affectés, il existe des risques importants de processus ischémiques, de maladies cardiaques et de troubles de la conduction électrique.

Conclusion

Le cancer du cœur est primaire (rare), mais plus souvent secondaire (en raison de la propagation des métastases). Dans la grande majorité des cas, ce sont des sarcomes qui se développent et se métastasent assez rapidement..

Le pronostic est défavorable en raison de l'impossibilité d'effectuer une ablation chirurgicale de la tumeur et de l'absence de symptômes précoces caractéristiques. La probabilité de décès vers la fin de la première année de vie après le diagnostic de pathologie oncologique du cœur.

Cancer du cœur - causes et pronostic

Certaines maladies durent longtemps sans symptômes évidents, ou avec des symptômes déguisés en d'autres maladies, et leur diagnostic ne peut survenir qu'après la mort du patient. Cette maladie comprend le cancer du cœur. Le plus souvent, les symptômes ne commencent à apparaître qu'au stade de la métastase..

En savoir plus sur la maladie

Le cancer du cœur peut signifier une tumeur dans les cavités cardiaques ou des lésions du muscle cardiaque. Le cœur est un muscle sous la forme d'un organe creux à travers lequel le sang est pompé dans le système circulatoire. Il est situé entre les parties inférieures des poumons..

Le diagnostic rare de pathologie s'explique par le fait que la circulation sanguine et le métabolisme dans les tissus de l'organe sont à un niveau élevé en raison de la fonction fonctionnelle des chambres et d'autres composants du cœur. En raison de la complexité du diagnostic, la présence de cette maladie jusqu'aux derniers stades ne se fait pas sentir.

Cliniques de premier plan en Israël

En règle générale, le cancer se forme à partir de cellules épithéliales dégénérées lorsqu'elles commencent à se diviser de manière incontrôlable. En raison de l'absence pratique d'épithélium dans le cœur (il n'y a qu'une muqueuse endothéliale), les tumeurs cardiaques sont rares. L'une des cellules endothéliales peut commencer à muter et une tumeur bénigne ou maligne commence à se former.

Sur une note! La tumeur cardiaque survient dans seulement 0,25% de toutes les maladies cardiaques.

Classification de la maladie

La pathologie cardiaque peut être localisée à différents endroits et tissus et avoir différentes manifestations.

Les tumeurs cardiaques sont divisées en primaire et secondaire:

  1. les primaires sont celles qui se forment dans le cœur, elles peuvent avoir des formes diverses;
  2. secondaire - apparaissent à la suite de l'oncologie dans les organes suivants:
    1. Glande thyroïde,
    2. La glande mammaire;
    3. Poumons;
    4. Estomac;
    5. Un rein.

La propagation des cellules cancéreuses se fait par la lymphe et le système circulatoire. Ces cellules finissent dans le cœur, se développant dans l'organe.

Néoplasmes primaires

Quelles formes de tumeurs primaires existe-t-il? Les tumeurs cancéreuses primaires du cœur sont divisées sous les formes suivantes:

  • lymphome. Rare;
  • sarcome. Ce type de tumeur est plus fréquent. Les sarcomes se forment à partir du mésenchyme (parenchyme mésodermique) - tissu conjonctif embryonnaire (mésoderme), généralement dans le cœur droit - l'endocarde ou le péricarde. Ils se développent sur la surface externe du muscle cardiaque, peuvent se produire dans la cavité d'une (plusieurs) cavités du cœur ou à l'intérieur des tissus du muscle lui-même. Les sarcomes surviennent chez les hommes et les femmes de plus de 30 ans. La tumeur a tendance à se propager rapidement. Les cellules tumorales envahissent le tissu cardiaque et infectent les organes adjacents. Si les vaisseaux et les valves se rencontrent sur le chemin d'une tumeur en croissance, ils sont également endommagés par la tumeur en développement. Les cellules cancéreuses envahissent toutes les artères principales, les couches du muscle cardiaque et les veines. Les métastases affectent les poumons, les ganglions lymphatiques et même le cerveau.

Les sarcomes, à leur tour, sont divisés en plusieurs sous-espèces:

  1. liposarcome. Elle est diagnostiquée à l'âge adulte et est considérée comme un sous-type rare de la maladie. Le corps de la tumeur est constitué de lipoblastes, la tumeur elle-même est située dans la cavité cardiaque et a une apparence similaire au myxome. Il affecte l'oreillette et les métastases au foie, aux os et aux poumons. Il existe des formes myxoïdes et pléomorphes. Les histiocytomes, les schwannomes sont encore moins fréquents. La formation a un corps massif jaunâtre doux. Cette pathologie répond bien aux procédures médicales;
  2. rhabdomyosarcome. Son développement a lieu dans le tissu musculaire, généralement dans la couche musculaire épaisse du myocarde. Ce type de tumeur est diagnostiqué chez un patient sur cinq sur le nombre total de tumeurs primaires. Le rhabdomyosarcome est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. La masse est généralement douce au toucher et blanche. Au microscope, des cellules de différents types peuvent être vues dans le nœud tumoral:
    1. Rond;
    2. Fusiforme;
    3. Ovale et autres.
  3. fibrosarcome. Il occupe un dixième des tumeurs primaires. Le nœud de formation est constitué de cellules ressemblant à des fibroblastes et de fibres de collagène avec différents niveaux de différenciation. L'éducation a une couleur blanc grisâtre et des limites claires. Les hommes et les femmes sont également sensibles à cette maladie;
  4. angiosarcome. Ce type de malignité primaire survient dans un tiers de toutes les tumeurs cardiaques primaires. L'angiosarcome affecte souvent les hommes. L'angiosarcome se développe à partir des cellules de la couche muqueuse des vaisseaux sanguins dans la chambre supérieure de l'oreillette droite (oreillette). La tumeur a une structure tubéreuse dense. Dans le corps de l'éducation, il existe des cavités vasculaires de différentes formes et tailles. Ces cavités communiquent entre elles et contiennent du sang. Au microscope, la tumeur est établie dans des cellules polygonales rondes, en forme de fuseau, qui sont localisées au hasard;
  5. mésothéliome du cœur (péricarde) - se développe à partir des cellules du mésothélium dans le sac péricardique (sur la membrane cardiaque externe), généralement d'une évolution maligne. Il existe trois types histologiques de tumeurs:
    1. Cancer sarcomateux (angioendothéliome);
    2. Cancer épithélioïde (adénocarcinome);
    3. Type de cancer sarcomateux.
  6. mésothéliome péricardique - caractérisé par une croissance invasive et la capacité de métastaser par la voie lymphogène. Ce néoplasme est sujet à une croissance diffuse, nodulaire et mixte (diffuse-nodulaire), il est capable de recouvrir le cœur comme une coquille.

Néoplasmes secondaires

Les tumeurs secondaires sont souvent bénignes. Les métastases des tumeurs des reins, des poumons, de la thyroïde et des glandes mammaires, l'estomac forment un cancer du cœur secondaire. Ces tumeurs se développent dans le cœur 25 fois plus souvent que les primitives..

Les mélanomes malins, la leucémie, le lymphome se distinguent par un niveau élevé de métastases. Plus souvent, le péricarde est affecté, moins souvent - le myocarde des cavités cardiaques, rarement - l'endocarde et les valves cardiaques.

Les tumeurs secondaires, même sous la forme de petits nœuds durs, ont tendance à diffuser une infiltration, en particulier dans les tumeurs hématologiques ou les sarcomes.

Il existe de tels néoplasmes:

  • myxome gélatineux du cœur. Se produit généralement chez les adultes. Il est situé dans l'oreillette gauche ou droite, a une jambe, qui est attachée au septum;
  • Les rhabdomyomes sont des tumeurs dont la structure est similaire au tissu musculaire strié. Diagnostiqué chez les enfants après un an et chez les nouveau-nés.

Causes d'occurrence

Les causes exactes du cancer du cœur ne sont pas connues, mais certains facteurs peuvent déclencher l'apparition de formations primaires dans le cœur:

  • dégénérescence du myxome (tumeur bénigne), qui peut se développer après une intervention chirurgicale dans un organe, à la suite d'effets toxiques, à la suite d'une maladie infectieuse, en raison des effets nocifs causés par l'alcool et le tabagisme;
  • prédisposition génétique;
  • altération de la défense immunitaire du corps;
  • l'apparition de croissances aberrantes;
  • effets chimiques, rayonnements, ultraviolets.

Les tumeurs secondaires surviennent à la suite de la propagation de l'oncologie qui s'est formée dans d'autres organes.

Ne perdez pas de temps à chercher un prix de traitement contre le cancer inexact

* Uniquement à condition que des données sur la maladie du patient soient reçues, un représentant de la clinique pourra calculer le prix exact du traitement.

Symptômes et signes du cancer du cœur

En fonction de l'emplacement du gonflement, de sa taille, l'image de la maladie peut différer. Certains symptômes sont plus prononcés et certains sont complètement absents. Dans les premiers stades, la maladie peut être presque asymptomatique..

Les symptômes suivants peuvent indiquer le développement d'une tumeur cancéreuse du cœur:

  • l'apparition de douleurs dans la poitrine, les articulations;
  • dyspnée;
  • signes d'oppression de la veine cave;
  • détection d'un épanchement hémorragique dans le péricarde;
  • hypertrophie des cavités cardiaques, violation des rythmes de l'organe;
  • haute température;
  • fatiguabilité rapide;
  • tamponnade;
  • gonflement des muscles faciaux, engourdissement des membres;
  • violations dans l'activité du système conducteur;
  • perte de poids sévère.

Il est difficile de suspecter un cancer du cœur en raison du fait que ces symptômes de la maladie peuvent être confondus avec les manifestations d'autres maladies:

  • fièvre ou toux;
  • douleur articulaire;
  • Phénomène de Raynaud - doigts bleus lorsqu'ils sont pressés;
  • gonflement de l'abdomen, des chevilles, des jambes;
  • gonflement des veines du cou en raison d'un mauvais pompage du sang de l'oreillette ou d'obstructions qui empêchent le sang de s'écouler librement des vaisseaux vers le cœur.

En outre, les patients peuvent éprouver:

  • difficulté à respirer en position couchée sur le dos ou sur le côté;
  • abaisser la tension artérielle;
  • étourdissements, évanouissements;
  • sensation de coma dans la poitrine.

Les métastases et une forme secondaire d'oncologie donnent les symptômes suivants:

  • essoufflement avec effort léger;
  • péricardite aiguë;
  • tamponnade cardiaque;
  • souffle systolique;
  • violation du rythme cardiaque (tachycardie);
  • insuffisance cardiaque;
  • une augmentation de la zone de la ligne cardiaque (vue sur une radiographie).

Stades de la maladie

En fonction du stade auquel la maladie a été détectée, un traitement sera prescrit, et le pronostic de la maladie en dépend..

Il existe de tels stades de cancer du cœur:

  • 0 ou stade précancéreux, il n'a pas tendance à rechuter;
  • Au stade 1, la tumeur émergente mesure moins de 2 cm;
  • Stade 2, le néoplasme mesure 2 à 5 cm, des métastases peuvent apparaître;
  • Stade 3, la taille de la tumeur est supérieure à 5 cm, il y a des métastases dans les ganglions lymphatiques et les zones voisines;
  • Stade 4, la taille de la tumeur est significative, des métastases actives se produisent.

Diagnostiquer la maladie

Plusieurs méthodes d'examen sont utilisées pour diagnostiquer le cancer du cœur. Tout d'abord, le médecin analyse les plaintes du patient, écoute le cœur pour détecter les souffles caractéristiques des lésions valvulaires.

Ceci est suivi par des méthodes d'examen instrumentales et de laboratoire:

  • L'examen aux rayons X est utilisé pour obtenir des données sur la taille du cœur et de ses parties;
  • angiocardiographie. Il est utilisé pour étudier les chambres, les veines thoraciques, les gros vaisseaux;
  • ECG - détecte les troubles du rythme cardiaque;
  • L'IRM indique l'état des cavités cardiaques, des tissus et des organes environnants.Le scanner détaille les données obtenues;
  • EchoCG - spécifie l'emplacement de la tumeur, détermine sa taille, montre la présence de liquide dans la zone péricardique;
  • échoscopie avec examen Doppler couleur;
  • angiographie coronarienne;
  • ventriculographie radio-isotopique;
  • un test sanguin pour déterminer les taux d'hémoglobine et de plaquettes, de leucocytes, ESR, protéine C-réactive;
  • analyse des marqueurs tumoraux;
  • analyse histologique.

Traitement du cancer du cœur

Les principaux traitements du cancer du cœur sont:

  • chimiothérapie;
  • irradiation;
  • thérapie de soutien.

Ces traitements peuvent arrêter le développement du cancer, réduire les métastases et améliorer la qualité de vie du patient..

Dans la plupart des cas, le cancer du cœur n'est pas traité par chirurgie. Cela est dû au fait que la maladie est le plus souvent diagnostiquée lorsque d'autres organes sont déjà touchés par le cancer. Plus souvent, la radiothérapie est utilisée seule ou en association avec une chimiothérapie.

Cette combinaison peut réduire la gravité de la maladie et suspendre son évolution. Ainsi, l'espérance de vie du patient peut être augmentée en moyenne de 5 ans. En plus de cela, un traitement symptomatique est prescrit pour soulager le patient des symptômes désagréables..

Le stade auquel la maladie a été diagnostiquée et le type de cancer déterminent le type de traitement. Au stade zéro, le patient peut être complètement guéri. Dans la première ou la deuxième étape, une petite tumeur est enlevée chirurgicalement, complétée par un traitement approprié, ce qui donne une chance de guérison complète. Mais après le traitement, le patient est constamment examiné pour l'apparition de métastases..

Dans le myxome primaire, la tumeur est retirée avec le lieu de sa fixation.

Excision de tumeurs uniques: rhabdomyomes, fibromes, lipomes, tératomes, kystes péricardiques ne sont pas pratiqués s'ils n'interfèrent pas avec le travail du cœur.

La chirurgie est réalisée à l'aide d'un couteau gamma ou d'une curiethérapie.

Parfois, une greffe d'un organe endommagé par la tumeur est nécessaire. Cela prend en compte tous les risques associés (rejet de greffe). Pour réduire le risque d'effets secondaires et le développement de rechutes, les médecins testent l'autotransplantation cardiaque. Pour ce faire, l'organe est retiré, la formation est retirée et restaurée à sa place d'origine. Cette méthode est considérée comme plus sûre, car il n'est pas nécessaire de prescrire des immunosuppresseurs pouvant contribuer à la récidive du cancer..

Si une sécrétion s'accumule dans la tumeur qui interfère avec le travail du cœur, des médicaments sont injectés pour empêcher le développement de la maladie. En cas de risque de tamponnade cardiaque, une ponction thérapeutique du péricarde est réalisée (afin de ne pas la répéter, une opération est réalisée pour établir un drainage du péricarde vers la région pleurale).

Le liposarcome est traité par une combinaison de chimiothérapie et de radiothérapie. Pour les tumeurs secondaires, un traitement palliatif est utilisé.

Pronostic de la maladie

Combien de personnes vivent avec un diagnostic de cancer du cœur? Les prévisions au stade initial peuvent être optimistes. Si un cancer du cœur est détecté avant l'apparition de métastases, la durée de vie du patient peut être portée à cinq ans. Dans les dernières étapes à partir du moment du diagnostic de la maladie, le patient meurt dans l'année, malgré le traitement en cours.

Il a été établi que le taux de survie à 2 ans est:

  • aux étapes 0 et 1 - 8,3%;
  • au stade 2 - 3%;
  • à 3-4 étapes - 0,9%.

Avec les sarcomes, l'espérance de vie à partir du moment du diagnostic est la suivante:

  • 6-11 mois (angiosarcome);
  • 1 an - rhabdomyosarcome stades 1 et 2, 3 et 4 - moins de 1 an après l'ablation du néoplasme, radiothérapie concomitante et un cours de chimiothérapie;
  • 6-8 mois (liposarcome).

Vidéos connexes:

Prévention du cancer du cœur

Pour prévenir le cancer du cœur, les mesures suivantes doivent être prises:

  • faire du sport (pour entraîner les muscles cardiaques et renforcer le système immunitaire);
  • pour traiter les maladies infectieuses aiguës, pour empêcher leur développement en une forme chronique;
  • maintenir un poids optimal avec une alimentation adéquate;
  • arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
  • réduire le taux de cholestérol et de sucre dans le sang en mangeant des fruits et légumes et en excluant les aliments gras, épicés, salés et frits;
  • contrôle de la pression;
  • subir régulièrement des examens préventifs par des spécialistes.