Principal
Ostéome

Causes, symptômes et traitement du cancer du cœur

Le cœur est un organe responsable de l'apport sanguin et de l'apport d'oxygène à tout le corps, tout échec dans son travail a un effet très difficile sur l'état général d'une personne.

Causes d'occurrence

Les formations malignes dans le cœur sont assez rares. Certains scientifiques expliquent cela par le fait que cet organe est fortement alimenté en sang et que ses cellules ne sont pas sujettes à la division. Le cœur est dans un rythme de travail constant et les processus métaboliques s'y produisent rapidement, mais néanmoins, on y trouve parfois une tumeur.

Un néoplasme dans le cœur peut apparaître à la suite de mauvaises conditions environnementales, de l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité par une personne en présence de cancérogènes, de la présence de mauvaises habitudes et de caractéristiques héréditaires du corps. Les experts estiment que des facteurs tels que l'athérosclérose et une tendance à former des caillots sanguins peuvent également provoquer un cancer du cœur. Assez souvent, une tumeur maligne du myxome, qui est apparue dans le cœur, se produit - un néoplasme bénin, dont la cause est le plus souvent une chirurgie cardiaque ou une blessure traumatique à la poitrine. Le plus souvent, le cancer du cœur se développe chez les personnes de l'un ou l'autre sexe entre 30 et 50 ans.

Types de cancer du cœur

Il existe deux types de cancer qui affectent le muscle cardiaque. C'est primaire, qui se développe directement à partir de tissus cardiaques mutés (trouvés dans 25% des cas), et secondaire, tandis qu'un autre organe sert de foyer à la tumeur et le cœur est affecté par des métastases sortantes.

La dégénérescence oncologique primaire la plus courante des cellules du cœur est le sarcome. Il se caractérise par la défaite des parties droites de l'organe avec compression de gros vaisseaux. Sa croissance est très rapide, avec des métastases caractéristiques au cerveau, aux ganglions lymphatiques voisins et aux poumons. L'angiosarcome le plus fréquemment diagnostiqué, moins souvent le fibrosarcome ou le rhabdomyosarcome. Et il est extrêmement rare que des tumeurs cardiaques primaires telles que le lymphome ou le mésothéliome soient trouvées..

Le plus souvent, le cancer secondaire se présente sous la forme de métastases des poumons ou de la glande mammaire, des reins ou de la glande thyroïde, ce qui indique un processus très avancé dans ces organes et sa gravité. L'apparition de métastases dans le cœur se produit par voie lymphogène ou hématogène, et parfois en raison de la germination directe des organes voisins endommagés.

Symptômes du cancer du cœur

Le diagnostic de la maladie à tout stade de développement peut être difficile, car aucun signe particulièrement caractéristique n'est trouvé. Dans tous les cas, avec une augmentation des signes d'insuffisance cardiaque (arythmie, essoufflement, douleur thoracique) et l'apparition de symptômes généraux d'intoxication cancéreuse (perte de poids, augmentation de la faiblesse, douleur corporelle, température constante, hypertrophie du foie), des mesures immédiates doivent être prises..

Les symptômes d'une telle maladie sont souvent associés à des signes de lésions du système nerveux (paralysie ou parésie, convulsions, perte de conscience). Cependant, avec le cancer du cœur, les symptômes peuvent augmenter si rapidement qu'ils n'ont pas le temps de fournir une assistance en temps opportun..

Cliniquement, la symptomatologie du cancer du cœur dépend de la taille et de l'emplacement de la tumeur et est déguisée en d'autres maladies - myocardite, péricardite, maladie ischémique et autres..

Le cancer secondaire sous forme de métastases dans le cœur se produit dans le contexte des signes typiques de la maladie sous-jacente. Il existe cependant des cas où le premier signe clinique d'une autre tumeur est une lésion métastatique du muscle cardiaque.

Diagnostique

Pour le diagnostic correct de la cardiopathie oncologique, toute la gamme de mesures est utilisée, y compris l'étude de l'histoire de la maladie (anamnèse), le tableau clinique, les méthodes de laboratoire et instrumentales:

L'écoute des bruits cardiaques peut révéler l'apparition de divers souffles caractéristiques des lésions valvulaires.

Le test sanguin détermine une diminution de l'hémoglobine et des plaquettes, une augmentation de l'ESR, de la protéine C-réactive, des leucocytes.

Un ECG peut montrer une augmentation du cœur, une perturbation du rythme et de la fonction de conduction, et dans certaines dérivations - une diminution de la tension.

EchoCG permet de déterminer la taille de la formation, sa localisation et la présence de liquide dans la cavité péricardique.

Une étude plus détaillée de la tumeur peut être obtenue par IRM ou CT.

L'étude de l'échantillon de biopsie du néoplasme et la composition du liquide dans le péricarde aident à établir enfin le diagnostic.

Le déguisement aux stades primaires du cancer du cœur comme d'autres maladies rend très difficile sa détection en temps opportun. La pathologie la plus courante - le sarcome se développe si rapidement que dans la plupart des cas, elle se termine par la mort. Par conséquent, malgré les techniques modernes, le cancer du cœur entraîne la mort d'une personne 6 à 12 mois après sa détection..

Traitement du cancer du cœur

Le traitement symptomatique d'un diagnostic tel que le cancer du cœur peut inclure une chimiothérapie systémique avec cytostatiques et radiothérapie (gamma thérapie). Cela vous permet de ralentir la croissance de la tumeur et d'empêcher sa propagation. Après avoir effectué de telles procédures, sous réserve d'une détection rapide de la maladie, la vie du patient peut être prolongée jusqu'à 5 ans.

À l'heure actuelle, il existe des méthodes de traitement dans lesquelles l'effet sur les cellules renaissantes est maximal et les tissus sains ne sont pas affectés. C'est de la curiethérapie. Il consiste à placer des particules radioactives directement dans l'épaisseur de la croissance tumorale. Et le couteau gamma est actuellement considéré comme le moyen le plus précis et le plus sûr. Il s'agit d'un type de radiothérapie de contact réalisée à l'aide d'un appareil spécial de haute précision..

Dans les cliniques progressistes du monde entier, lors de la détection d'une tumeur cardiaque primitive, elle est enlevée chirurgicalement. Pour ce faire, une machine cœur-poumon est connectée au patient et la zone touchée est excisée avec suture ultérieure. Si la lésion affecte de grandes zones du muscle cardiaque et de l'appareil valvulaire, une transplantation cardiaque est effectuée. Parfois, une opération plus importante est effectuée et le cœur d'une personne est transplanté avec les poumons.

Après ablation d'une tumeur maligne dans 40% des cas, en moyenne après deux ans, une rechute peut survenir.

L'auteur de l'article: Bykov Evgeny Pavlovich | Oncologue, chirurgien

Éducation: Diplômé de la résidence au Centre scientifique d'oncologie russe nommé d'après N. N. Blokhin "et a reçu un diplôme dans la spécialité" Oncologue "

Cancer du coeur

Le cancer du cœur est une maladie grave aux conséquences encore plus graves. En raison du fait que le corps ne reçoit pas la quantité requise d'oxygène et de sang, des problèmes surviennent avec l'ensemble du système corporel. Un examen précoce et un diagnostic correct donnent une chance d'obtenir le résultat le plus favorable.

Causes de la formation du cancer du cœur

Les causes suivantes peuvent contribuer au cancer du cœur:

  • diminution de l'immunité et incapacité du corps à se défendre contre l'influence des cellules pathogènes;
  • l'apparition de croissances aberrantes détectées trop tard;
  • influence chimique, rayonnement ou ultraviolet;
  • hérédité;
  • une tumeur cardiaque se développe souvent chez les personnes qui fument et boivent de l'alcool;
  • une tumeur maligne de stade sévère métastasée au cœur, formant un cancer secondaire.

Symptômes et signes

Les signes primaires et secondaires se manifestent de différentes manières. Les symptômes aux premiers stades de la maladie dépendent de la taille de la tumeur et de son emplacement. Souvent, le cancer du cœur est confondu avec des manifestations de myocardite, péricardite, cardiomyopathie ou confondu avec des sentiments après une chimiothérapie et une radiothérapie.

Et pourtant, les signes principaux et souvent courants de pathologie peuvent être distingués:

  • toux et fièvre;
  • douleur articulaire;
  • lorsque vous appuyez sur les doigts, leur cyanose est visible;
  • gonflement des chevilles, de l'abdomen et des jambes;
  • veines enflées sur le cou.

Dans ce cas, les patients se plaignent de telles manifestations dans leur corps:

  • en position couchée sur le côté ou sur le dos, la respiration est difficile;
  • la pression artérielle devient basse;
  • la fatigue et l'essoufflement apparaissent;
  • le rythme cardiaque augmente sensiblement ou est caractérisé par des rythmes oscillatoires différents;
  • vertiges et évanouissements;
  • une douleur de pincement apparaît dans la poitrine et une sensation de «coma» est observée dans la gorge.

Au stade avancé du cancer et en cours d'apparition de métastases, le patient présente les symptômes suivants:

  • au moindre mouvement, il suffoque d'essoufflement;
  • il y a un souffle systolique;
  • il y a tamponnade cardiaque;
  • une péricardite aiguë survient;
  • le rythme cardiaque est perturbé;
  • une insuffisance cardiaque peut être notée;
  • la radiographie montre une augmentation de la zone du cœur.

Traitement du cancer du cœur

Le traitement commence par un examen complet et la confirmation du diagnostic. Les méthodes suivantes sont utilisées pour le diagnostic:

  • inspection visuelle et écoute du rythme cardiaque, de son rythme et de sa tonalité;
  • un test sanguin général, qui détermine le degré de remplissage avec les leucocytes;
  • Radiographie du cœur, révélant sa taille et sa croissance tumorale;
  • échocardiographie;
  • angiocardiographie;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • ventriculographie radio-isotopique;
  • échoscopie;
  • angiographie coronarienne.

Il existe plusieurs traitements pour le cancer du cœur:

  • Intervention chirurgicale. À l'aide d'un équipement spécial et au moyen d'une curiethérapie et d'un couteau gamma, les cellules malignes germées sont excisées, éliminant toute la tumeur.
  • Transplantation cardiaque. Éventuellement en cas d'exclusion de métastases vers des tissus et organes sains.
  • Rayonnement ionisant. Possibilité de mise en œuvre à des stades avancés.
  • Injections et drainage. Empêche la progression de la maladie vers d'autres cellules saines.

Les tumeurs malignes du cœur et du péricarde aux stades avancés, à l'exception du liposarcome, ne peuvent pas être guéries, car elles se développent complètement en tissus sains autour de l'organe et se multiplient rapidement.

Si le fonctionnement normal du cœur est impossible, la zone tumorale est partiellement retirée et une chimiothérapie est effectuée.

Le liposarcome est traité par chimiothérapie et radiothérapie. Le traitement palliatif est utilisé pour les tumeurs secondaires, ainsi que pour les tumeurs primaires..

Prévention du cancer du cœur

Afin de réduire le risque de formation de processus malins dans le cœur, il est nécessaire de respecter des mesures préventives:

  • Il est impératif d'entraîner le muscle cardiaque avec une activité physique régulière. Vous devez marcher plus souvent et, si possible, faire du sport.
  • Mangez bien et contrôlez votre poids. Les kilos en trop affectent négativement le travail du muscle cardiaque, le surchargeant et le blessant. Dans le même temps, les fruits et légumes devraient être régulièrement au menu. Évitez les aliments salés, trop cuits et épicés.
  • Le tabagisme et l'alcool doivent être évités.
  • Vous devez constamment surveiller votre pression.
  • Toutes les maladies chroniques aiguës doivent être guéries en temps opportun et jusqu'au bout afin d'exclure leur débordement sous une forme chronique.
  • Tous les processus inflammatoires doivent également être traités à temps en contactant le spécialiste approprié..

En cas de variations du rythme cardiaque, vous devez immédiatement consulter un médecin et effectuer tous les examens recommandés par lui.

Un échocardiogramme doit être réalisé chaque année pour les patients inscrits au dispensaire et pour les personnes dans les familles desquelles il y a eu des cas de myxome cardiaque. Pour exclure le risque de maladie cardiaque et détecter le cancer à un stade précoce, il est recommandé de subir un examen 1 à 2 fois par an par un cardiologue et de subir un ECG.

Le cancer du cœur est la maladie la plus dangereuse d'une personne moderne. Avec les premiers signes de maladie, vous devriez demander l'avis d'un spécialiste. Un examen précoce aidera à identifier la pathologie à ses débuts et à l'empêcher de se développer en formes métastatiques plus dangereuses. Afin de prévenir le cancer du cœur, vous devez vous débarrasser des dépendances et mener une vie active..

Cancer du cœur: ça fait peur, mais pourquoi n'en avons-nous jamais entendu parler?

En savoir plus sur la maladie

Le cancer du cœur peut signifier une tumeur dans les cavités cardiaques ou des lésions du muscle cardiaque. Le cœur est un muscle sous la forme d'un organe creux à travers lequel le sang est pompé dans le système circulatoire. Il est situé entre les parties inférieures des poumons..

Le diagnostic rare de pathologie s'explique par le fait que la circulation sanguine et le métabolisme dans les tissus de l'organe sont à un niveau élevé en raison de la fonction fonctionnelle des chambres et d'autres composants du cœur. En raison de la complexité du diagnostic, la présence de cette maladie jusqu'aux derniers stades ne se fait pas sentir.

Cliniques de premier plan en Israël

En règle générale, le cancer se forme à partir de cellules épithéliales dégénérées lorsqu'elles commencent à se diviser de manière incontrôlable. En raison de l'absence pratique d'épithélium dans le cœur (il n'y a qu'une muqueuse endothéliale), les tumeurs cardiaques sont rares. L'une des cellules endothéliales peut commencer à muter et une tumeur bénigne ou maligne commence à se former.

Sur une note! La tumeur cardiaque survient dans seulement 0,25% de toutes les maladies cardiaques.

Variétés de néoplasmes du cœur

Les tumeurs cardiaques primaires qui se développent à partir de ses structures sont:

Les néoplasmes bénins représentent les trois quarts de toutes les tumeurs cardiaques, et le myxome est en tête parmi eux, ce qui survient dans 80% des cas. Les 20% restants sont représentés par des tératomes et des formations d'origine du tissu conjonctif - lipomes, rhabdomyomes, tumeurs vasculaires, fibromes, kystes péricardiques.


myxome dans l'oreillette gauche

Les néoplasmes malins sont représentés par des sarcomes du muscle, du tissu adipeux, des parois vasculaires, du mésothélium, recouvrant le cœur de l'extérieur, il existe des néoplasies du tissu hématopoïétique - lymphomes. Les néoplasmes malins secondaires «viennent» au cœur des organes voisins - poumons, œsophage, trachée, plèvre, estomac, glande mammaire. Dans ce cas, on trouve des complexes cancéreux dont la structure correspond aux carcinomes des organes où ils sont apparus à l'origine..

Il vaut la peine de dire quelques mots sur la terminologie afin que le lecteur sache pourquoi le «cancer» ne se développe pas dans le cœur. Du point de vue de la science, le cancer se forme à partir de l'épithélium et les tumeurs du tissu conjonctif sont appelées sarcomes. Une tumeur maligne du cœur est formée à partir de muscles, de tissus adipeux et d'autres types de tissu conjonctif, par conséquent le terme «cancer» n'est pas utilisé pour cela, mais il est préférable de le désigner comme «sarcome». Dans le cas où un carcinome est trouvé dans un organe issu d'autres organes ou y est apparu à la suite d'une métastase, il ne sera pas non plus appelé cancer du cœur, mais indiquera plutôt la nature secondaire de la lésion, assurez-vous de nommer la source originale du cancer.

Classification de la maladie

La pathologie cardiaque peut être localisée à différents endroits et tissus et avoir différentes manifestations.

Les tumeurs cardiaques sont divisées en primaire et secondaire:

  1. les primaires sont celles qui se forment dans le cœur, elles peuvent avoir des formes diverses;
  2. secondaire - apparaissent à la suite de l'oncologie dans les organes suivants: glande thyroïde,
  3. La glande mammaire;
  4. Poumons;
  5. Estomac;
  6. Un rein.

La propagation des cellules cancéreuses se fait par la lymphe et le système circulatoire. Ces cellules finissent dans le cœur, se développant dans l'organe.

Néoplasmes primaires

Quelles formes de tumeurs primaires existe-t-il? Les tumeurs cancéreuses primaires du cœur sont divisées sous les formes suivantes:

  • lymphome. Rare;
  • sarcome. Ce type de tumeur est plus fréquent. Les sarcomes se forment à partir du mésenchyme (parenchyme mésodermique) - tissu conjonctif embryonnaire (mésoderme), généralement dans le cœur droit - l'endocarde ou le péricarde. Ils se développent sur la surface externe du muscle cardiaque, peuvent se produire dans la cavité d'une (plusieurs) cavités du cœur ou à l'intérieur des tissus du muscle lui-même. Les sarcomes surviennent chez les hommes et les femmes de plus de 30 ans. La tumeur a tendance à se propager rapidement. Les cellules tumorales envahissent le tissu cardiaque et infectent les organes adjacents. Si les vaisseaux et les valves se rencontrent sur le chemin d'une tumeur en croissance, ils sont également endommagés par la tumeur en développement. Les cellules cancéreuses envahissent toutes les artères principales, les couches du muscle cardiaque et les veines. Les métastases affectent les poumons, les ganglions lymphatiques et même le cerveau.

Les sarcomes, à leur tour, sont divisés en plusieurs sous-espèces:

  1. liposarcome. Elle est diagnostiquée à l'âge adulte et est considérée comme un sous-type rare de la maladie. Le corps de la tumeur est constitué de lipoblastes, la tumeur elle-même est située dans la cavité cardiaque et a une apparence similaire au myxome. Il affecte l'oreillette et les métastases au foie, aux os et aux poumons. Il existe des formes myxoïdes et pléomorphes. Les histiocytomes, les schwannomes sont encore moins fréquents. La formation a un corps massif jaunâtre doux. Cette pathologie répond bien aux procédures médicales;
  2. rhabdomyosarcome. Son développement a lieu dans le tissu musculaire, généralement dans la couche musculaire épaisse du myocarde. Ce type de tumeur est diagnostiqué chez un patient sur cinq sur le nombre total de tumeurs primaires. Le rhabdomyosarcome est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. La masse est généralement douce au toucher et blanche. Au microscope dans un nœud tumoral, des cellules de différents types peuvent être vues: rondes;
  3. Fusiforme;
  4. Ovale et autres.
  • fibrosarcome. Il occupe un dixième des tumeurs primaires. Le nœud de formation est constitué de cellules ressemblant à des fibroblastes et de fibres de collagène avec différents niveaux de différenciation. L'éducation a une couleur blanc grisâtre et des limites claires. Les hommes et les femmes sont également sensibles à cette maladie;
  • angiosarcome. Ce type de malignité primaire survient dans un tiers de toutes les tumeurs cardiaques primaires. L'angiosarcome affecte souvent les hommes. L'angiosarcome se développe à partir des cellules de la couche muqueuse des vaisseaux sanguins dans la chambre supérieure de l'oreillette droite (oreillette). La tumeur a une structure tubéreuse dense. Dans le corps de l'éducation, il existe des cavités vasculaires de différentes formes et tailles. Ces cavités communiquent entre elles et contiennent du sang. Au microscope, la tumeur est établie dans des cellules polygonales rondes, en forme de fuseau, qui sont localisées au hasard;
  • mésothéliome du cœur (péricarde) - se développe à partir des cellules du mésothélium dans le sac péricardique (sur la membrane cardiaque externe), généralement d'une évolution maligne. Il existe trois types histologiques de tumeurs:
      Cancer sarcomateux (angioendothéliome);
  • Cancer épithélioïde (adénocarcinome);
  • Type de cancer sarcomateux.
  • mésothéliome péricardique - caractérisé par une croissance invasive et la capacité de métastaser par la voie lymphogène. Ce néoplasme est sujet à une croissance diffuse, nodulaire et mixte (diffuse-nodulaire), il est capable de recouvrir le cœur comme une coquille.

    Néoplasmes secondaires

    Les tumeurs secondaires sont souvent bénignes. Les métastases des tumeurs des reins, des poumons, de la thyroïde et des glandes mammaires, l'estomac forment un cancer du cœur secondaire. Ces tumeurs se développent dans le cœur 25 fois plus souvent que les primitives..

    Les mélanomes malins, la leucémie, le lymphome se distinguent par un niveau élevé de métastases. Plus souvent, le péricarde est affecté, moins souvent - le myocarde des cavités cardiaques, rarement - l'endocarde et les valves cardiaques.

    Les tumeurs secondaires, même sous la forme de petits nœuds durs, ont tendance à diffuser une infiltration, en particulier dans les tumeurs hématologiques ou les sarcomes.

    Il existe de tels néoplasmes:

    • myxome gélatineux du cœur. Se produit généralement chez les adultes. Il est situé dans l'oreillette gauche ou droite, a une jambe, qui est attachée au septum;
    • Les rhabdomyomes sont des tumeurs dont la structure est similaire au tissu musculaire strié. Diagnostiqué chez les enfants après un an et chez les nouveau-nés.

    Quels types sont trouvés

    Ainsi, toutes les tumeurs cardiaques peuvent être divisées en 3 types:

    1. Bénin primaire - ceux-ci incluent les myxomes, les rhabdomyomes, les lipomes, les tératomes, les angiomes, les fibroélastomes papillaires.
    2. Malins primaires - représentés principalement par des sarcomes (angiosarcomes, fibrosarcomes), endothéliome, mésothéliome se produisent également.
    3. Les malignes secondaires sont des métastases du cancer d'autres organes (sein, poumon, estomac). Leur apparition dans le cœur indique un processus oncologique profondément négligé..

    Examinons de plus près les variétés les plus courantes - myxome, rhabdomyome, angiosarcome.

    Mixoma

    Le myxome est la tumeur cardiaque primitive la plus courante (environ 50%). Malgré les noms similaires, le myxome du cœur et la myxomatose de la valve mitrale sont des maladies complètement différentes..

    Le myxome est plus fréquent chez les femmes de 30 à 50 ans. Il peut être localisé dans n'importe quelle cavité, mais est plus fréquent dans l'oreillette gauche. Dans environ 3% des cas, la pathologie se développe dans le cadre d'un syndrome héréditaire appelé complexe de Carney. Chez ces patients, il existe un grand nombre de taches de vieillesse sur la peau, une fibroadénomatose des glandes mammaires et un syndrome d'Itsenko-Cushing causé par une hyperproduction anormale des hormones du cortex surrénalien (obésité, vergetures violettes sur la peau de l'abdomen et des cuisses, glycémie élevée).

    Habituellement, le myxome est assez grand - de 2 à 15 cm, c'est pourquoi il peut presque complètement bloquer la cavité cardiaque.

    Environ 20% des patients ayant une petite tumeur ont une évolution asymptomatique. L'un des principaux symptômes de la maladie est «l'intoxication myxomale». La température corporelle d'une personne augmente, les articulations commencent à faire mal, elle perd du poids, le taux d'hémoglobine dans le sang diminue et des «marqueurs inflammatoires» apparaissent - leucocytose, ESR élevée et protéine C-réactive. À première vue, il peut sembler que le patient a une infection chronique (par exemple la tuberculose) ou une maladie auto-immune du domaine de la rhumatologie.

    Le développement de tels symptômes s'explique par la réponse immunitaire du corps aux protéines produites par la tumeur. Après l'élimination du myxome, ces signes disparaissent rapidement..

    Les deux principaux problèmes liés au myxome sont l'obstruction du flux sanguin à l'intérieur du cœur et les complications thrombotiques..

    En raison du fait que moins de sang pénètre dans le ventricule gauche, les personnes atteintes de myxome éprouvent souvent des étourdissements et des évanouissements. La croissance rapide de la tumeur conduit au développement rapide de symptômes d'insuffisance cardiaque chronique (ICC) - essoufflement, fatigue constante, œdème des jambes, lourdeur du côté droit, etc. Les caractéristiques de l'ICC dans le myxome sont la rapidité d'apparition (de 3 à 6 mois) et la résistance thérapie médicamenteuse.

    Une complication courante est la cardioembolie. Des caillots sanguins se forment à la surface de la tumeur, qui obstruent les artères, provoquant l'arrêt du flux sanguin dans différentes parties du corps. En raison de la structure lâche du néoplasme, ses fragments peuvent se séparer et entrer en «nage libre».

    Si je soupçonne un myxome, la première chose que je fais est d'ausculter le cœur. Presque toujours, j'arrive à écouter un souffle diastolique pathologique, qui devient plus intense en position debout..

    Pour exclure le complexe de Carney, je prescrit des tests pour déterminer le niveau d'hormones du cortex surrénalien - petits et grands tests de dexaméthasone, cortisol de salive, urine quotidienne, etc..

    Les méthodes de diagnostic de routine (ECG et rayons X) sont inutiles pour détecter non seulement le myxome, mais toutes les autres tumeurs cardiaques. À cet égard, les méthodes de recherche de visualisation sont reconnues comme plus informatives, c'est-à-dire au cours desquelles nous pouvons voir à la fois l'organe lui-même et ses cavités. Ces méthodes de diagnostic comprennent:

    • L'échocardiographie (échographie du cœur, Echo-KG) est la principale méthode de diagnostic avec un mélange. Sur le moniteur, une tumeur est définie comme une formation ronde avec des bords clairs, généralement située dans le septum auriculaire ou interventriculaire à proximité des feuillets valvulaires. Le myxome est situé sur un pédicule, de sorte qu'il peut se déplacer de l'oreillette au ventricule et en arrière. Parfois, une échocardiographie transoesophagienne est nécessaire.
    • La tomodensitométrie ou l'imagerie par résonance magnétique (CT, IRM) est une étude supplémentaire. Je les prescris en cas d'image échographique floue, ou pour mieux évaluer le volume de croissance tumorale.

    La seule façon de traiter le myxome est de le retirer chirurgicalement. Une opération abdominale est réalisée sous anesthésie générale - la poitrine est ouverte, le patient est connecté à une machine cœur-poumon.

    Pour éviter les rechutes, la tumeur est complètement éliminée avec les tissus sous-jacents. Si le défaut résultant dans la paroi cardiaque est important, il est fermé avec un «patch» en péricarde ou en matière synthétique. Ensuite, les cavités sont activement lavées et le liquide est aspiré. Ceci est fait pour empêcher les restes de cellules tumorales d'obstruer les petits vaisseaux. Après élimination du myxome, son échantillon doit être envoyé au laboratoire histologique..

    Il arrive souvent qu'en raison de la grande taille de la formation, les valves soient endommagées, de sorte que le patient peut avoir besoin de leurs prothèses ou d'une chirurgie plastique, suivie de la prise d'anticoagulants (warfarine). Si un myxome est apparu dans le cadre du complexe de Carney, il nécessite en outre l'ablation des glandes surrénales et la prise à vie de médicaments hormonaux (Corteff, Cortineff).

    Rhabdomyome

    Le rhabdomyome est la tumeur cardiaque bénigne la plus courante chez les enfants de moins de 15 ans. Dans environ la moitié des cas, elle est associée à une maladie héréditaire aussi grave que la sclérose tubéreuse. Le néoplasme est constitué de quelques nœuds denses qui poussent à partir de la paroi musculaire des ventricules ou du septum interventriculaire. Ils peuvent occuper 25 à 80% du volume de la chambre.

    En raison du fait que la tumeur se développe à partir de la paroi du myocarde, elle comprime le système conducteur du cœur, par conséquent, les symptômes d'arythmies apparaissent chez une personne atteinte de rhabdomyome:

    • crises de rythme cardiaque rapide, accompagnées d'une sensation de peur et de manque d'air;
    • irrégularité du pouls;
    • sensation de "décoloration", interruptions dans le travail du cœur;
    • vertiges, assombrissement des yeux;
    • perte de conscience suivie d'une crise ressemblant à l'épilepsie (crise de Morgagni-Adams-Stokes).

    Avec une formation de grande taille qui crée une violation de la circulation sanguine, des signes d'ICC apparaissent.

    Pour diagnostiquer le rhabdomyome, j'attribue 2 études instrumentales:

    • électrocardiographie - sur un film ECG, je parviens souvent à détecter divers troubles du rythme et de la conduction (tachycardies supraventriculaires et ventriculaires, extrasystoles, blocs auriculo-ventriculaires et intraventriculaires);
    • échocardiographie - l'échographie du cœur montre des formations dans l'épaisseur du myocarde de forme ronde, qui peuvent se développer dans la lumière des chambres.

    Dans certains cas, en raison de la dégénérescence, les tumeurs du rhabdomyome diminuent de taille et chez les enfants de moins de 4 ans, elles peuvent complètement disparaître. S'il n'y a aucun symptôme, aucun traitement n'est nécessaire..

    Cancer du coeur

    Les néoplasmes malins primaires du cœur sont principalement représentés par des sarcomes. Les hommes y sont exposés 3 fois plus que les femmes. Dans les sarcomes, la tumeur est plus souvent située dans les parties droites de l'organe..

    Avec la croissance rapide, les symptômes du cancer du cœur apparaissent assez rapidement. Les signes d'insuffisance cardiaque chronique et de troubles du rythme apparaissent rapidement (littéralement en quelques semaines). Souvent, du liquide s'accumule dans le sac péricardique, ce qui peut entraîner une tamponnade cardiaque (compression) et une mort très rapide.

    Puisqu'il s'agit d'une tumeur maligne, son apparition sera accompagnée de symptômes généraux (constitutionnels):

    • la faiblesse;
    • manque d'appétit;
    • perte de poids;
    • fièvre prolongée.

    Comme dans le diagnostic d'autres tumeurs cardiaques, l'échocardiographie joue un rôle décisif, mais la confirmation d'un sarcome nécessite de prélever un morceau de masse (biopsie) et de procéder à un examen histologique.

    Malheureusement, chez 80% des patients au moment du diagnostic de sarcome cardiaque, la tumeur s'était déjà propagée au-delà de l'organe et des métastases. Cela réduit considérablement le succès du traitement..

    Parfois, en l'absence de métastases, ils ont recours à une opération aussi grave que la transplantation cardiaque et pulmonaire. Il permet de prolonger la vie des patients de 3 à 4 ans..

    Causes d'occurrence

    Les causes exactes du cancer du cœur ne sont pas connues, mais certains facteurs peuvent déclencher l'apparition de formations primaires dans le cœur:

    • dégénérescence du myxome (tumeur bénigne), qui peut se développer après une intervention chirurgicale dans un organe, à la suite d'effets toxiques, à la suite d'une maladie infectieuse, en raison des effets nocifs causés par l'alcool et le tabagisme;
    • prédisposition génétique;
    • altération de la défense immunitaire du corps;
    • l'apparition de croissances aberrantes;
    • effets chimiques, rayonnements, ultraviolets.

    Les tumeurs secondaires surviennent à la suite de la propagation de l'oncologie qui s'est formée dans d'autres organes.

    Ne perdez pas de temps à chercher un prix de traitement contre le cancer inexact

    * Uniquement à condition que des données sur la maladie du patient soient reçues, un représentant de la clinique pourra calculer le prix exact du traitement.

    Diagnostic du cœur pour la présence de néoplasmes (échographie, IRM, mcT et autres)

    Un examen cardiaque n'est pas une tâche facile. En raison du grand nombre de variétés d'inclusions tumorales, ainsi que de leurs lieux de localisation, afin d'établir un diagnostic précis et d'obtenir une image complète de la maladie, un diagnostic approfondi de l'organe est nécessaire à l'aide de diverses techniques..

    Si vous soupçonnez une tumeur, la première chose à faire est une échographie du cœur. Cette procédure est la plus susceptible d'identifier le sceau. Il existe deux types de diagnostics échographiques: l'échographie transoesophagienne - pour l'examen de l'oreillette et l'échographie transtorale - l'étude des ventricules gauche et droit.

    Si les données échographiques ne sont pas complètes, un examen par les méthodes IRM et MSCT est prescrit, ainsi qu'un balayage radio-isotopique et un sondage cardiaque. La ventriculographie est également parfois utilisée..

    Pour étudier la nature de la tumeur, même si l'échographie a déterminé avec précision sa présence et son origine, une biopsie est réalisée. Pour cela, un cathétérisme ou une thoracotomie d'essai est réalisée. En outre, pour l'histologie, le liquide du péricarde obtenu à la suite d'une ponction peut être utilisé..

    Les raisons pour lesquelles les tumeurs se forment dans le cœur ne sont pas entièrement comprises, nous ne pouvons donc pas en parler aujourd'hui. Mais certains modèles sont encore étudiés et il est possible d'identifier les facteurs qui peuvent provoquer des changements pathologiques dans les cellules au niveau du gène, qui conduisent à leur division désordonnée et à l'apparition de tumeurs. Parmi eux:

    • poids corporel élevé;
    • effets néfastes des substances nocives;
    • mauvais style de vie;
    • mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme);
    • maladies infectieuses;
    • métastases cancéreuses d'autres sites primaires dans d'autres organes.

    Symptômes et signes du cancer du cœur

    En fonction de l'emplacement du gonflement, de sa taille, l'image de la maladie peut différer. Certains symptômes sont plus prononcés et certains sont complètement absents. Dans les premiers stades, la maladie peut être presque asymptomatique..

    Les symptômes suivants peuvent indiquer le développement d'une tumeur cancéreuse du cœur:

    • l'apparition de douleurs dans la poitrine, les articulations;
    • dyspnée;
    • signes d'oppression de la veine cave;
    • détection d'un épanchement hémorragique dans le péricarde;
    • hypertrophie des cavités cardiaques, violation des rythmes de l'organe;
    • haute température;
    • fatiguabilité rapide;
    • tamponnade;
    • gonflement des muscles faciaux, engourdissement des membres;
    • violations dans l'activité du système conducteur;
    • perte de poids sévère.

    Il est difficile de suspecter un cancer du cœur en raison du fait que ces symptômes de la maladie peuvent être confondus avec les manifestations d'autres maladies:

    • fièvre ou toux;
    • douleur articulaire;
    • Phénomène de Raynaud - doigts bleus lorsqu'ils sont pressés;
    • gonflement de l'abdomen, des chevilles, des jambes;
    • gonflement des veines du cou en raison d'un mauvais pompage du sang de l'oreillette ou d'obstructions qui empêchent le sang de s'écouler librement des vaisseaux vers le cœur.

    En outre, les patients peuvent éprouver:

    • difficulté à respirer en position couchée sur le dos ou sur le côté;
    • abaisser la tension artérielle;
    • étourdissements, évanouissements;
    • sensation de coma dans la poitrine.

    Les métastases et une forme secondaire d'oncologie donnent les symptômes suivants:

    • essoufflement avec effort léger;
    • péricardite aiguë;
    • tamponnade cardiaque;
    • souffle systolique;
    • violation du rythme cardiaque (tachycardie);
    • insuffisance cardiaque;
    • une augmentation de la zone de la ligne cardiaque (vue sur une radiographie).

    Néoplasmes bénins du cœur

    Le myxome est le type le plus courant de tumeurs cardiaques, représentant environ la moitié de tous les cas de la maladie. Il y a plusieurs fois plus de femmes parmi les patients, l'âge moyen est de 30 à 50 ans. Le myxome de l'oreillette (le plus souvent celui de gauche) commence sa croissance dans le septum interauriculaire, se fixant à lui comme une jambe et remplissant progressivement la cavité cardiaque. On trouve moins souvent des myxomes ventriculaires.

    Le myxome ressemble à un nœud sphérique de consistance molle ou dense (moins souvent) qui remplit la lumière de l'oreillette ou du ventricule. Le diamètre moyen est de 3 à 4 cm, mais certains myxomes peuvent atteindre 8 cm, empêchant la circulation sanguine et la vidange des cavités cardiaques. Les myxomes lobulaires lâches sont très dangereux en raison de la séparation des fragments tumoraux, qui pénètrent immédiatement dans la circulation systémique et peuvent provoquer une embolie.

    Jusqu'au moment où le myxome atteint l'ouverture de la valve ou remplit la cavité cardiaque, il peut n'y avoir aucune manifestation de celui-ci. En cas d'altération du débit sanguin, de chevauchement de la valve auriculo-ventriculaire avec un myxome suspendu, des symptômes similaires à ceux d'une maladie cardiaque apparaissent. La violation de l'hémodynamique avec des manifestations dans les deux cercles de la circulation sanguine augmente.


    variétés de néoplasmes bénins du cœur

    La deuxième place dans la prévalence après le mélange est occupée par les fibroélastomes papillaires, dont la localisation préférée sont les valves - mitrale dans la gauche et tricuspide dans la moitié droite du cœur. Extérieurement, ils sont similaires aux papillomes, forment des excroissances papillaires sur les cuspides valvulaires, mais les papilles sont dépourvues de vaisseau, contrairement aux vrais papillomes. Les fibroélastomes n'affectent pas le fonctionnement des feuillets valvulaires, mais ils présentent un risque élevé d'embolie tumorale lorsque les papilles sont arrachées.

    Les rhabdomyomes représentent environ un cinquième de toutes les tumeurs cardiaques bénignes et sont le plus souvent diagnostiqués dans l'enfance. Ces formations se développent à partir du tissu musculaire strié du myocarde, sont situées dans l'épaisseur de la paroi cardiaque (le septum et le ventricule gauche le plus souvent), sont sujettes à une croissance multiple en même temps sous la forme de plusieurs foyers. Ils posent un danger en raison des dommages aux fibres nerveuses conductrices, de l'épaississement et de la déformation des parois du cœur avec le développement d'arythmies et de défaillance d'organes.

    Parmi les types plus rares de néoplasmes bénins du cœur, on trouve les fibromes, les lipomes, les hémangiomes, qui se développent à la fois à l'intérieur du myocarde ou sur les valves (hémangiomes, fibromes) et dans les cavités (lipomes). Ces tumeurs affectent le système conducteur, perturbent l'hémodynamique et sont pleines d'embolie..

    Vidéo: mixoma dans le programme "Life is great!"

    Stades de la maladie

    En fonction du stade auquel la maladie a été détectée, un traitement sera prescrit, et le pronostic de la maladie en dépend..

    Il existe de tels stades de cancer du cœur:

    • 0 ou stade précancéreux, il n'a pas tendance à rechuter;
    • Au stade 1, la tumeur émergente mesure moins de 2 cm;
    • Stade 2, le néoplasme mesure 2 à 5 cm, des métastases peuvent apparaître;
    • Stade 3, la taille de la tumeur est supérieure à 5 cm, il y a des métastases dans les ganglions lymphatiques et les zones voisines;
    • Stade 4, la taille de la tumeur est significative, des métastases actives se produisent.

    Traitement d'une tumeur du muscle cardiaque

    Si un cancer du cœur est détecté, le médecin vous dira exactement comment traiter l'anomalie. Le choix de la méthode de traitement dépend du type et de la négligence de la tumeur. Il n'est possible de guérir complètement la maladie qu'à 1 ou 2 stades de développement. Une petite formation est éliminée de manière opératoire, après quoi un traitement approprié est prescrit, ce qui aide à faire face à la maladie.

    Le traitement du cancer du cœur est effectué à l'aide des méthodes suivantes:

    1. Intervention chirurgicale. Un couteau gamma peut être utilisé pour éliminer la formation. La curiethérapie est souvent utilisée. En utilisant des techniques robotiques, il est possible de retirer le tissu affecté sans toucher les cellules saines. Il convient de garder à l'esprit que la maladie est souvent détectée dans des situations difficiles. Par conséquent, la méthode chirurgicale de traitement est utilisée assez rarement..
    2. Transplantation cardiaque. Cette méthode de thérapie est utilisée exclusivement en l'absence de métastases. Même dans une telle situation, il existe un risque de rejet du matériel transplanté..

  • Exposition aux rayonnements ionisants. Cette technique est utilisée pour lutter contre la pathologie aux stades ultérieurs de son développement. Si la méthode est utilisée pendant une longue période, il existe un risque de conséquences dangereuses - ischémie, lésions tissulaires.
  • Injections de drainage. Avec le développement d'une formation tumorale, un secret s'y accumule, ce qui entraîne une violation du cœur. Pour éviter cela, des médicaments sont administrés qui ralentissent la progression de la maladie. En cas de risque de tamponnade cardiaque, une ponction péricardique doit être pratiquée.
  • Diagnostiquer la maladie

    Plusieurs méthodes d'examen sont utilisées pour diagnostiquer le cancer du cœur. Tout d'abord, le médecin analyse les plaintes du patient, écoute le cœur pour détecter les souffles caractéristiques des lésions valvulaires.

    Ceci est suivi par des méthodes d'examen instrumentales et de laboratoire:

    • L'examen aux rayons X est utilisé pour obtenir des données sur la taille du cœur et de ses parties;
    • angiocardiographie. Il est utilisé pour étudier les chambres, les veines thoraciques, les gros vaisseaux;
    • ECG - détecte les troubles du rythme cardiaque;
    • L'IRM indique l'état des cavités cardiaques, des tissus et des organes environnants.Le scanner détaille les données obtenues;
    • EchoCG - spécifie l'emplacement de la tumeur, détermine sa taille, montre la présence de liquide dans la zone péricardique;
    • échoscopie avec examen Doppler couleur;
    • angiographie coronarienne;
    • ventriculographie radio-isotopique;
    • un test sanguin pour déterminer les taux d'hémoglobine et de plaquettes, de leucocytes, ESR, protéine C-réactive;
    • analyse des marqueurs tumoraux;
    • analyse histologique.

    Néoplasmes malins du cœur

    Les tumeurs malignes du cœur sont formées à partir de tissus musculaires, fibreux, adipeux, de parois vasculaires, de péricarde et sont appelées sarcomes. L'oreillette gauche est le site de croissance le plus fréquent. La maladie affecte les personnes jeunes et d'âge moyen.

    Parmi les sarcomes, la principale tumeur vasculaire est l'angiosarcome (jusqu'à 40% des cas). En plus de cela, des rhabdomyosarcomes et des léiomyosarcomes (du tissu musculaire), des fibrosarcomes et même des ostéosarcomes, constitués de tissu osseux immature, peuvent se former dans le cœur. Un quart de tous les néoplasmes malins sont des sarcomes indifférenciés, sujets à une croissance active et des métastases précoces et ayant un pronostic extrêmement mauvais.

    Le mésothéliome, qui est plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes, peut se former à partir de cellules péricardiques. Avec les déficiences immunitaires, y compris acquises (infection par le VIH), un contexte favorable est créé pour l'apparition d'un lymphome cardiaque, qui se développe rapidement avec des manifestations de défaillance d'organe, des troubles du rythme.

    Traitement du cancer du cœur

    Les principaux traitements du cancer du cœur sont:

    • chimiothérapie;
    • irradiation;
    • thérapie de soutien.

    Ces traitements peuvent arrêter le développement du cancer, réduire les métastases et améliorer la qualité de vie du patient..

    Dans la plupart des cas, le cancer du cœur n'est pas traité par chirurgie. Cela est dû au fait que la maladie est le plus souvent diagnostiquée lorsque d'autres organes sont déjà touchés par le cancer. Plus souvent, la radiothérapie est utilisée seule ou en association avec une chimiothérapie.

    Cette combinaison peut réduire la gravité de la maladie et suspendre son évolution. Ainsi, l'espérance de vie du patient peut être augmentée en moyenne de 5 ans. En plus de cela, un traitement symptomatique est prescrit pour soulager le patient des symptômes désagréables..

    Le stade auquel la maladie a été diagnostiquée et le type de cancer déterminent le type de traitement. Au stade zéro, le patient peut être complètement guéri. Dans la première ou la deuxième étape, une petite tumeur est enlevée chirurgicalement, complétée par un traitement approprié, ce qui donne une chance de guérison complète. Mais après le traitement, le patient est constamment examiné pour l'apparition de métastases..

    Dans le myxome primaire, la tumeur est retirée avec le lieu de sa fixation.

    Excision de tumeurs uniques: rhabdomyomes, fibromes, lipomes, tératomes, kystes péricardiques ne sont pas pratiqués s'ils n'interfèrent pas avec le travail du cœur.

    La chirurgie est réalisée à l'aide d'un couteau gamma ou d'une curiethérapie.

    Parfois, une greffe d'un organe endommagé par la tumeur est nécessaire. Cela prend en compte tous les risques associés (rejet de greffe). Pour réduire le risque d'effets secondaires et le développement de rechutes, les médecins testent l'autotransplantation cardiaque. Pour ce faire, l'organe est retiré, la formation est retirée et restaurée à sa place d'origine. Cette méthode est considérée comme plus sûre, car il n'est pas nécessaire de prescrire des immunosuppresseurs pouvant contribuer à la récidive du cancer..

    Si une sécrétion s'accumule dans la tumeur qui interfère avec le travail du cœur, des médicaments sont injectés pour empêcher le développement de la maladie. En cas de risque de tamponnade cardiaque, une ponction thérapeutique du péricarde est réalisée (afin de ne pas la répéter, une opération est réalisée pour établir un drainage du péricarde vers la région pleurale).

    Le liposarcome est traité par une combinaison de chimiothérapie et de radiothérapie. Pour les tumeurs secondaires, un traitement palliatif est utilisé.

    Diagnostique

    Si des tumeurs cardiaques sont suspectées, une prédisposition héréditaire à la maladie est étudiée. Les myxomes sont partiellement génétiques. La présence d'une lésion maligne dans une autre partie du corps peut indiquer des problèmes cardiaques causés par des métastases. Les myxomes sont diagnostiqués en fonction des symptômes et des résultats de l'échocardiogramme. La tomographie calculée et magnétique est utilisée, moins souvent - l'angiocardiographie. Parfois, un cathétérisme cardiaque, des biopsies myocardiques et endocardiques sont nécessaires. Les myxomes auriculaires droits peuvent être une fibrillation auriculaire et contenir des dépôts de calcium visibles sur la radiographie pulmonaire.

    Pour identifier le rhabdomyome et le fibrome, il suffit d'interroger le patient sur les symptômes. En présence de crises cardiaques et de sclérose tubéreuse, une formation bénigne doit être suspectée. Le diagnostic est confirmé par l'échocardiographie et l'angiocardiographie.

    Pronostic de la maladie

    Combien de personnes vivent avec un diagnostic de cancer du cœur? Les prévisions au stade initial peuvent être optimistes. Si un cancer du cœur est détecté avant l'apparition de métastases, la durée de vie du patient peut être portée à cinq ans. Dans les dernières étapes à partir du moment du diagnostic de la maladie, le patient meurt dans l'année, malgré le traitement en cours.

    Il a été établi que le taux de survie à 2 ans est:

    • aux étapes 0 et 1 - 8,3%;
    • au stade 2 - 3%;
    • à 3-4 étapes - 0,9%.

    Avec les sarcomes, l'espérance de vie à partir du moment du diagnostic est la suivante:

    • 6-11 mois (angiosarcome);
    • 1 an - rhabdomyosarcome stades 1 et 2, 3 et 4 - moins de 1 an après l'ablation du néoplasme, radiothérapie concomitante et un cours de chimiothérapie;
    • 6-8 mois (liposarcome).

    Vidéos connexes:

    Symptômes de la manifestation de la pathologie

    Les symptômes du cancer du cœur sont insidieux en raison du fait qu'ils n'apparaissent pas toujours aux premiers stades. De plus, ils sont très similaires aux signes d'autres maladies cardiaques, ce qui conduit souvent le patient sur la mauvaise voie..

    Les principales manifestations cliniques du cancer du cœur que vous devez connaître sont présentées dans la liste suivante:

    • Douleur dans la poitrine. C'est l'un des principaux symptômes d'une tumeur;
    • Rythme perturbé du rythme cardiaque;
    • Tachycardie. Implique une augmentation de la fréquence cardiaque;
    • Arythmie;
    • Essoufflement.


    La douleur au sternum est l'un des symptômes du cancer du cœur
    À des étapes ultérieures, les éléments suivants peuvent adhérer:

    • Signes d'insuffisance cardiaque
    • Paralysie ou parésie;
    • Saisies;
    • Évanouissement;
    • Accident vasculaire cérébral;
    • Hémoptysie;
    • Douleur articulaire.

    De plus, les symptômes de la maladie comprennent des signes généraux. Ceux-ci inclus:

    • Faiblesse et fatigue;
    • Augmentation de la température corporelle;
    • Signes de toxicité, comme la perte de poids
    • Vertiges.

    En général, les manifestations cliniques du cancer du cœur dans chaque cas individuel dépendent de la taille du néoplasme, ainsi que de l'emplacement de son emplacement immédiat. Le plus souvent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, les patients commencent à suspecter des maladies telles que la myocardite et les maladies coronariennes..

    Prévention du cancer du cœur

    Pour prévenir le cancer du cœur, les mesures suivantes doivent être prises:

    Cancer du cœur - causes et pronostic

    Certaines maladies durent longtemps sans symptômes évidents, ou avec des symptômes déguisés en d'autres maladies, et leur diagnostic ne peut survenir qu'après la mort du patient. Cette maladie comprend le cancer du cœur. Le plus souvent, les symptômes ne commencent à apparaître qu'au stade de la métastase..

    En savoir plus sur la maladie

    Le cancer du cœur peut signifier une tumeur dans les cavités cardiaques ou des lésions du muscle cardiaque. Le cœur est un muscle sous la forme d'un organe creux à travers lequel le sang est pompé dans le système circulatoire. Il est situé entre les parties inférieures des poumons..

    Le diagnostic rare de pathologie s'explique par le fait que la circulation sanguine et le métabolisme dans les tissus de l'organe sont à un niveau élevé en raison de la fonction fonctionnelle des chambres et d'autres composants du cœur. En raison de la complexité du diagnostic, la présence de cette maladie jusqu'aux derniers stades ne se fait pas sentir.

    Cliniques de premier plan en Israël

    En règle générale, le cancer se forme à partir de cellules épithéliales dégénérées lorsqu'elles commencent à se diviser de manière incontrôlable. En raison de l'absence pratique d'épithélium dans le cœur (il n'y a qu'une muqueuse endothéliale), les tumeurs cardiaques sont rares. L'une des cellules endothéliales peut commencer à muter et une tumeur bénigne ou maligne commence à se former.

    Sur une note! La tumeur cardiaque survient dans seulement 0,25% de toutes les maladies cardiaques.

    Classification de la maladie

    La pathologie cardiaque peut être localisée à différents endroits et tissus et avoir différentes manifestations.

    Les tumeurs cardiaques sont divisées en primaire et secondaire:

    1. les primaires sont celles qui se forment dans le cœur, elles peuvent avoir des formes diverses;
    2. secondaire - apparaissent à la suite de l'oncologie dans les organes suivants:
      1. Glande thyroïde,
      2. La glande mammaire;
      3. Poumons;
      4. Estomac;
      5. Un rein.

    La propagation des cellules cancéreuses se fait par la lymphe et le système circulatoire. Ces cellules finissent dans le cœur, se développant dans l'organe.

    Néoplasmes primaires

    Quelles formes de tumeurs primaires existe-t-il? Les tumeurs cancéreuses primaires du cœur sont divisées sous les formes suivantes:

    • lymphome. Rare;
    • sarcome. Ce type de tumeur est plus fréquent. Les sarcomes se forment à partir du mésenchyme (parenchyme mésodermique) - tissu conjonctif embryonnaire (mésoderme), généralement dans le cœur droit - l'endocarde ou le péricarde. Ils se développent sur la surface externe du muscle cardiaque, peuvent se produire dans la cavité d'une (plusieurs) cavités du cœur ou à l'intérieur des tissus du muscle lui-même. Les sarcomes surviennent chez les hommes et les femmes de plus de 30 ans. La tumeur a tendance à se propager rapidement. Les cellules tumorales envahissent le tissu cardiaque et infectent les organes adjacents. Si les vaisseaux et les valves se rencontrent sur le chemin d'une tumeur en croissance, ils sont également endommagés par la tumeur en développement. Les cellules cancéreuses envahissent toutes les artères principales, les couches du muscle cardiaque et les veines. Les métastases affectent les poumons, les ganglions lymphatiques et même le cerveau.

    Les sarcomes, à leur tour, sont divisés en plusieurs sous-espèces:

    1. liposarcome. Elle est diagnostiquée à l'âge adulte et est considérée comme un sous-type rare de la maladie. Le corps de la tumeur est constitué de lipoblastes, la tumeur elle-même est située dans la cavité cardiaque et a une apparence similaire au myxome. Il affecte l'oreillette et les métastases au foie, aux os et aux poumons. Il existe des formes myxoïdes et pléomorphes. Les histiocytomes, les schwannomes sont encore moins fréquents. La formation a un corps massif jaunâtre doux. Cette pathologie répond bien aux procédures médicales;
    2. rhabdomyosarcome. Son développement a lieu dans le tissu musculaire, généralement dans la couche musculaire épaisse du myocarde. Ce type de tumeur est diagnostiqué chez un patient sur cinq sur le nombre total de tumeurs primaires. Le rhabdomyosarcome est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. La masse est généralement douce au toucher et blanche. Au microscope, des cellules de différents types peuvent être vues dans le nœud tumoral:
      1. Rond;
      2. Fusiforme;
      3. Ovale et autres.
    3. fibrosarcome. Il occupe un dixième des tumeurs primaires. Le nœud de formation est constitué de cellules ressemblant à des fibroblastes et de fibres de collagène avec différents niveaux de différenciation. L'éducation a une couleur blanc grisâtre et des limites claires. Les hommes et les femmes sont également sensibles à cette maladie;
    4. angiosarcome. Ce type de malignité primaire survient dans un tiers de toutes les tumeurs cardiaques primaires. L'angiosarcome affecte souvent les hommes. L'angiosarcome se développe à partir des cellules de la couche muqueuse des vaisseaux sanguins dans la chambre supérieure de l'oreillette droite (oreillette). La tumeur a une structure tubéreuse dense. Dans le corps de l'éducation, il existe des cavités vasculaires de différentes formes et tailles. Ces cavités communiquent entre elles et contiennent du sang. Au microscope, la tumeur est établie dans des cellules polygonales rondes, en forme de fuseau, qui sont localisées au hasard;
    5. mésothéliome du cœur (péricarde) - se développe à partir des cellules du mésothélium dans le sac péricardique (sur la membrane cardiaque externe), généralement d'une évolution maligne. Il existe trois types histologiques de tumeurs:
      1. Cancer sarcomateux (angioendothéliome);
      2. Cancer épithélioïde (adénocarcinome);
      3. Type de cancer sarcomateux.
    6. mésothéliome péricardique - caractérisé par une croissance invasive et la capacité de métastaser par la voie lymphogène. Ce néoplasme est sujet à une croissance diffuse, nodulaire et mixte (diffuse-nodulaire), il est capable de recouvrir le cœur comme une coquille.

    Néoplasmes secondaires

    Les tumeurs secondaires sont souvent bénignes. Les métastases des tumeurs des reins, des poumons, de la thyroïde et des glandes mammaires, l'estomac forment un cancer du cœur secondaire. Ces tumeurs se développent dans le cœur 25 fois plus souvent que les primitives..

    Les mélanomes malins, la leucémie, le lymphome se distinguent par un niveau élevé de métastases. Plus souvent, le péricarde est affecté, moins souvent - le myocarde des cavités cardiaques, rarement - l'endocarde et les valves cardiaques.

    Les tumeurs secondaires, même sous la forme de petits nœuds durs, ont tendance à diffuser une infiltration, en particulier dans les tumeurs hématologiques ou les sarcomes.

    Il existe de tels néoplasmes:

    • myxome gélatineux du cœur. Se produit généralement chez les adultes. Il est situé dans l'oreillette gauche ou droite, a une jambe, qui est attachée au septum;
    • Les rhabdomyomes sont des tumeurs dont la structure est similaire au tissu musculaire strié. Diagnostiqué chez les enfants après un an et chez les nouveau-nés.

    Causes d'occurrence

    Les causes exactes du cancer du cœur ne sont pas connues, mais certains facteurs peuvent déclencher l'apparition de formations primaires dans le cœur:

    • dégénérescence du myxome (tumeur bénigne), qui peut se développer après une intervention chirurgicale dans un organe, à la suite d'effets toxiques, à la suite d'une maladie infectieuse, en raison des effets nocifs causés par l'alcool et le tabagisme;
    • prédisposition génétique;
    • altération de la défense immunitaire du corps;
    • l'apparition de croissances aberrantes;
    • effets chimiques, rayonnements, ultraviolets.

    Les tumeurs secondaires surviennent à la suite de la propagation de l'oncologie qui s'est formée dans d'autres organes.

    Ne perdez pas de temps à chercher un prix de traitement contre le cancer inexact

    * Uniquement à condition que des données sur la maladie du patient soient reçues, un représentant de la clinique pourra calculer le prix exact du traitement.

    Symptômes et signes du cancer du cœur

    En fonction de l'emplacement du gonflement, de sa taille, l'image de la maladie peut différer. Certains symptômes sont plus prononcés et certains sont complètement absents. Dans les premiers stades, la maladie peut être presque asymptomatique..

    Les symptômes suivants peuvent indiquer le développement d'une tumeur cancéreuse du cœur:

    • l'apparition de douleurs dans la poitrine, les articulations;
    • dyspnée;
    • signes d'oppression de la veine cave;
    • détection d'un épanchement hémorragique dans le péricarde;
    • hypertrophie des cavités cardiaques, violation des rythmes de l'organe;
    • haute température;
    • fatiguabilité rapide;
    • tamponnade;
    • gonflement des muscles faciaux, engourdissement des membres;
    • violations dans l'activité du système conducteur;
    • perte de poids sévère.

    Il est difficile de suspecter un cancer du cœur en raison du fait que ces symptômes de la maladie peuvent être confondus avec les manifestations d'autres maladies:

    • fièvre ou toux;
    • douleur articulaire;
    • Phénomène de Raynaud - doigts bleus lorsqu'ils sont pressés;
    • gonflement de l'abdomen, des chevilles, des jambes;
    • gonflement des veines du cou en raison d'un mauvais pompage du sang de l'oreillette ou d'obstructions qui empêchent le sang de s'écouler librement des vaisseaux vers le cœur.

    En outre, les patients peuvent éprouver:

    • difficulté à respirer en position couchée sur le dos ou sur le côté;
    • abaisser la tension artérielle;
    • étourdissements, évanouissements;
    • sensation de coma dans la poitrine.

    Les métastases et une forme secondaire d'oncologie donnent les symptômes suivants:

    • essoufflement avec effort léger;
    • péricardite aiguë;
    • tamponnade cardiaque;
    • souffle systolique;
    • violation du rythme cardiaque (tachycardie);
    • insuffisance cardiaque;
    • une augmentation de la zone de la ligne cardiaque (vue sur une radiographie).

    Stades de la maladie

    En fonction du stade auquel la maladie a été détectée, un traitement sera prescrit, et le pronostic de la maladie en dépend..

    Il existe de tels stades de cancer du cœur:

    • 0 ou stade précancéreux, il n'a pas tendance à rechuter;
    • Au stade 1, la tumeur émergente mesure moins de 2 cm;
    • Stade 2, le néoplasme mesure 2 à 5 cm, des métastases peuvent apparaître;
    • Stade 3, la taille de la tumeur est supérieure à 5 cm, il y a des métastases dans les ganglions lymphatiques et les zones voisines;
    • Stade 4, la taille de la tumeur est significative, des métastases actives se produisent.

    Diagnostiquer la maladie

    Plusieurs méthodes d'examen sont utilisées pour diagnostiquer le cancer du cœur. Tout d'abord, le médecin analyse les plaintes du patient, écoute le cœur pour détecter les souffles caractéristiques des lésions valvulaires.

    Ceci est suivi par des méthodes d'examen instrumentales et de laboratoire:

    • L'examen aux rayons X est utilisé pour obtenir des données sur la taille du cœur et de ses parties;
    • angiocardiographie. Il est utilisé pour étudier les chambres, les veines thoraciques, les gros vaisseaux;
    • ECG - détecte les troubles du rythme cardiaque;
    • L'IRM indique l'état des cavités cardiaques, des tissus et des organes environnants.Le scanner détaille les données obtenues;
    • EchoCG - spécifie l'emplacement de la tumeur, détermine sa taille, montre la présence de liquide dans la zone péricardique;
    • échoscopie avec examen Doppler couleur;
    • angiographie coronarienne;
    • ventriculographie radio-isotopique;
    • un test sanguin pour déterminer les taux d'hémoglobine et de plaquettes, de leucocytes, ESR, protéine C-réactive;
    • analyse des marqueurs tumoraux;
    • analyse histologique.

    Traitement du cancer du cœur

    Les principaux traitements du cancer du cœur sont:

    • chimiothérapie;
    • irradiation;
    • thérapie de soutien.

    Ces traitements peuvent arrêter le développement du cancer, réduire les métastases et améliorer la qualité de vie du patient..

    Dans la plupart des cas, le cancer du cœur n'est pas traité par chirurgie. Cela est dû au fait que la maladie est le plus souvent diagnostiquée lorsque d'autres organes sont déjà touchés par le cancer. Plus souvent, la radiothérapie est utilisée seule ou en association avec une chimiothérapie.

    Cette combinaison peut réduire la gravité de la maladie et suspendre son évolution. Ainsi, l'espérance de vie du patient peut être augmentée en moyenne de 5 ans. En plus de cela, un traitement symptomatique est prescrit pour soulager le patient des symptômes désagréables..

    Le stade auquel la maladie a été diagnostiquée et le type de cancer déterminent le type de traitement. Au stade zéro, le patient peut être complètement guéri. Dans la première ou la deuxième étape, une petite tumeur est enlevée chirurgicalement, complétée par un traitement approprié, ce qui donne une chance de guérison complète. Mais après le traitement, le patient est constamment examiné pour l'apparition de métastases..

    Dans le myxome primaire, la tumeur est retirée avec le lieu de sa fixation.

    Excision de tumeurs uniques: rhabdomyomes, fibromes, lipomes, tératomes, kystes péricardiques ne sont pas pratiqués s'ils n'interfèrent pas avec le travail du cœur.

    La chirurgie est réalisée à l'aide d'un couteau gamma ou d'une curiethérapie.

    Parfois, une greffe d'un organe endommagé par la tumeur est nécessaire. Cela prend en compte tous les risques associés (rejet de greffe). Pour réduire le risque d'effets secondaires et le développement de rechutes, les médecins testent l'autotransplantation cardiaque. Pour ce faire, l'organe est retiré, la formation est retirée et restaurée à sa place d'origine. Cette méthode est considérée comme plus sûre, car il n'est pas nécessaire de prescrire des immunosuppresseurs pouvant contribuer à la récidive du cancer..

    Si une sécrétion s'accumule dans la tumeur qui interfère avec le travail du cœur, des médicaments sont injectés pour empêcher le développement de la maladie. En cas de risque de tamponnade cardiaque, une ponction thérapeutique du péricarde est réalisée (afin de ne pas la répéter, une opération est réalisée pour établir un drainage du péricarde vers la région pleurale).

    Le liposarcome est traité par une combinaison de chimiothérapie et de radiothérapie. Pour les tumeurs secondaires, un traitement palliatif est utilisé.

    Pronostic de la maladie

    Combien de personnes vivent avec un diagnostic de cancer du cœur? Les prévisions au stade initial peuvent être optimistes. Si un cancer du cœur est détecté avant l'apparition de métastases, la durée de vie du patient peut être portée à cinq ans. Dans les dernières étapes à partir du moment du diagnostic de la maladie, le patient meurt dans l'année, malgré le traitement en cours.

    Il a été établi que le taux de survie à 2 ans est:

    • aux étapes 0 et 1 - 8,3%;
    • au stade 2 - 3%;
    • à 3-4 étapes - 0,9%.

    Avec les sarcomes, l'espérance de vie à partir du moment du diagnostic est la suivante:

    • 6-11 mois (angiosarcome);
    • 1 an - rhabdomyosarcome stades 1 et 2, 3 et 4 - moins de 1 an après l'ablation du néoplasme, radiothérapie concomitante et un cours de chimiothérapie;
    • 6-8 mois (liposarcome).

    Vidéos connexes:

    Prévention du cancer du cœur

    Pour prévenir le cancer du cœur, les mesures suivantes doivent être prises:

    • faire du sport (pour entraîner les muscles cardiaques et renforcer le système immunitaire);
    • pour traiter les maladies infectieuses aiguës, pour empêcher leur développement en une forme chronique;
    • maintenir un poids optimal avec une alimentation adéquate;
    • arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
    • réduire le taux de cholestérol et de sucre dans le sang en mangeant des fruits et légumes et en excluant les aliments gras, épicés, salés et frits;
    • contrôle de la pression;
    • subir régulièrement des examens préventifs par des spécialistes.