Principal
Myome

Signes de mélanome chez les enfants

Le mélanome, selon beaucoup, est une tache sombre inoffensive sur la peau qui peut ne pas être immédiatement remarquée. Tout le monde a des grains de beauté, et parfois nous ne soupçonnons même pas le danger qu'ils cachent. Fondamentalement, le mélanome chez les enfants est bénin, mais parfois, s'il est suspect, vous devriez consulter un spécialiste.

Le mélanome infantile, une maladie rare mais dangereuse

Dans de rares cas, la tumeur peut se transformer en une tumeur maligne. Cancer de la peau, pour de nombreuses personnes, un tel diagnostic plonge dans le choc et le désespoir, mais s'il est diagnostiqué à temps, la maladie peut être évitée. Le fait réconfortant est qu'une maladie similaire survient dans 4 à 5 cas pour 100 000 habitants..

Mélanome pédiatrique et adolescent

Les parents sont tourmentés par la question de savoir si les enfants ont un mélanome? Oui, mais la probabilité est très faible, seulement 1%. Le mélanome n'est pas du tout une maladie infantile; on le trouve également chez les adolescents. Principalement chez les enfants de 4 à 6 ans et les adolescents de 11 à 15 ans. Le sexe n'a absolument aucune importance, ils apparaissent sur les bras, les jambes, le cou et la tête. Fondamentalement, ces endroits sont affectés et des taupes poussent également autour de la formation. La probabilité de la maladie augmente de 1 à 10 ans à 5% et à 11-20 ans jusqu'à 15%.

Il n'est pas difficile de reconnaître le mélanome, le grain de beauté le plus simple change et mute, devient plus gros, se fissure et saigne. Une petite plaie est ouverte, recouverte d'une croûte, la structure de la peau change également. Parfois, cette maladie provoque une inflammation des ganglions lymphatiques, mais le mélanome ne grossit pas. Les mélanomes sont amélanosiques et juvéniles.

Le mélanome chez les adolescents apparaît avant la puberté. Il peut être confondu avec un adulte, mais il est bénin et ne métastase pas. Parfois, il est brun, légèrement rougi. Le gonflement peut être vu sur le visage entouré de grains de beauté. Les médecins envisagent un stade semblable au mélanome dans le développement de l'éducation, mais cela ressemble à une verrue ou à une chéloïde, il est donc facile de confondre, vous avez besoin d'un diagnostic approfondi.

Une telle formation provoque une expansion des capillaires, une augmentation du nombre de lymphocytes et de plasmocytes à l'intérieur de la croissance. Le diagnostic montre quelque chose entre une taupe ou une tache de naissance.

Dans la plupart des cas, le mélanome adolescent est plus dangereux que le mélanome infantile. La probabilité qu'elle se révèle maligne est encore élevée. Mais il est facile à repérer et un médecin expérimenté le diagnostique immédiatement. Il apparaît chez les enfants avant la puberté et est très similaire au mélanome adulte par analyse histologique. Mais, le mélanome juvénile est bénin et rarement des métastases..

Le mélanome juvénile métastase rarement

Mélanome amélanotique

Contrairement à la jeunesse, il est amélanotique, de couleur grise avec une surface lisse. Surtout sur le dos, la semelle et les orteils. Mélanome amélanotique, il est sans formation pigmentée, il ne peut être détecté qu'avec un diagnostic minutieux, un tel mélanome ne représente que 5 à 7% de tous les cancers de la peau. Les cellules cancéreuses se propagent rapidement dans tout le corps et sont particulièrement localisées dans les ganglions lymphatiques.

La maladie est maligne, mais si elle est diagnostiquée à temps, dans la plupart des pourcentages, elle est guérissable. Avec une grande zone touchée, des métastases, une infection des ganglions lymphatiques, la maladie progresse et dans de nombreux cas est incurable.

Une tumeur à l'intérieur d'une taupe chez un enfant se développe dans les 5 ans. La maladie se développe à la fois à la surface et à l'intérieur de la peau, où il est plus difficile de diagnostiquer une tumeur. Si le mélanome a muté à partir d'un papillome congénital, cela pose un grand danger. Mais, une telle pathologie infantile est encore mal comprise. La tumeur peut provenir de petites cellules, elle est entourée de nombreux petits papillomes. Si une telle croissance se développe à partir d'une taupe congénitale et est située dans le cuir chevelu, une issue fatale est très probable.

Causes possibles du mélanome amélanotique:

  • type d'apparence de couleur claire (cheveux blonds, yeux, peau, parfois taches de rousseur),
  • exposition aux rayons ultraviolets (exposition excessive au soleil ou aux lits de bronzage),
  • activation du rayonnement solaire,
  • cicatrices ou ulcères,
  • coups de soleil de longue date,
  • pigmentation de la peau ou vitiligo,
  • Maladie de Paget Bowen,
  • papillomes adjacents, taches plates et longues,
  • âge mûr ou jeune,
  • hérédité,
  • blessures Neus.

Un diagnostic rapide peut arrêter la maladie à ses débuts. Si votre enfant a une prédisposition, alors pour la prévention, il est nécessaire de se faire examiner par un médecin. Lorsque le mélanome est détecté au premier stade, le succès est assuré dans 90% des cas.

Le bronzage sous un soleil brûlant peut intensifier la maladie

Symptômes du mélanome chez les enfants

Reconnaître le mélanome est assez simple, le seul obstacle peut être qu'il n'est pas facile de le remarquer sur le cuir chevelu. Mais pour les parents attentifs, il n'y aura aucun problème..

Une tache d'âge commune peut se transformer en une tumeur maligne. Il est assez facile de le remarquer, car le papillome est muté..

  1. Il grossit et change de couleur.
  2. Les enfants eux-mêmes ne font souvent pas attention, car il n'y a pratiquement pas de douleur. Mais les démangeaisons ne sont pas toujours probables. Par conséquent, les parents doivent examiner périodiquement les papillomes des enfants..
  3. Une taupe commune peut soudainement se transformer en mélanome, même au plus petit âge, jusqu'à un an. Mais il ne vaut pas toujours la peine de tirer la sonnette d'alarme, à cet âge les papillomes sont bénins. Mais à l'avenir, le risque de maladie augmente et vous devez surveiller de près leur développement..

Le mélanoblastome, comme on l'appelle parfois, est composé de cellules productrices de pigment, il change donc de couleur. Le mélanome est moins fréquent chez les enfants que chez les adultes. La plupart des personnes âgées de 15 à 80 ans tombent malades, les femmes sont plus sujettes à.

Une tumeur maligne se développe à partir de papillomes pigmentés ou non pigmentés, parfois des mélanomes apparaissent sans lien avec un naevus. La blessure qui en résulte peut provoquer le développement d'une tumeur. Les naevus congénitaux ou ceux qui se développent plusieurs mois après la naissance sont les plus à risque. Ces excroissances au fil du temps métastasent vers d'autres nœuds de papillome..

Le mélanoblastome est caractérisé par un changement de couleur

Comment savoir s'il s'agit d'un mélanome

Les changements hormonaux déclenchent un mélanome, souvent pendant l'adolescence pendant la puberté.

  • augmenter en taille,
  • compactage notable,
  • changement de couleur,
  • augmentation ou diminution du pigment,
  • la formation de petits nœuds autour des papillomes ou à leur surface,
  • l'apparition de rougeurs et de croissances radiales dans des directions différentes de la tache d'âge,
  • hypertrophie notable des ganglions lymphatiques,
  • démangeaisons, brûlures, douleurs,
  • crépitement et papillomes sanguins,
  • asymétrie des naevus.

Le mélanome de l'adolescent présente des symptômes similaires. Le plus souvent, il est localisé sur la peau du visage. Il peut se présenter sous la forme d'une formation plate ou ronde, de frontières simples et claires et d'une surface lisse. La couleur d'une telle croissance peut varier du noir ou du brun au rose et au jaune-gris. Le papillome est recouvert d'un maillage de vaisseaux sanguins.

Le juvénile, autre nom du mélanome juvénile, se distingue des autres grains de beauté par sa grande taille et son manque de poils en surface, il est également surélevé au-dessus de la surface de la peau et ressemble à une verrue.

Avec toute modification de la taupe, une visite chez un dermatologue ne doit pas être reportée. Plus tôt les spécialistes traitent le mélanome, plus il y a de chances de guérison si la croissance est maligne. Les symptômes sont faciles à repérer, mais ne paniquez pas lorsque votre enfant a un mélanome. Seul un petit pourcentage de lésions se transforme en tumeurs incurables.

Un changement dans la forme et la couleur d'une taupe signale sa renaissance

Que faire si un enfant a un mélanome

Vous ne pouvez pas infecter un enfant avec un mélanome. Il n'est pas difficile de diagnostiquer une maladie similaire chez les nourrissons ou les très jeunes enfants. Les nouveau-nés ont la peau claire et il ne sera pas difficile de remarquer une taupe différente des autres. Une telle taupe ressemble à une verrue rose ou de couleur pâle qui peut saigner, sécher et tache bordeaux.

Les experts disent que vous pouvez tomber malade si l'enfant est génétiquement prédisposé, donc une anamnèse et un examen physiologique seront nécessaires. Si, néanmoins, votre enfant a reçu un diagnostic de mélanome, il vaut la peine de commencer le traitement immédiatement. Le médecin enlève le papillome affecté et procède à une analyse histologique. Si c'est profondément à l'intérieur, une biopsie est nécessaire. Dans ce cas, il est nécessaire de retirer les ganglions lymphatiques. Si la biopsie ne montre pas de métastases, le retrait des ganglions n'est pas nécessaire, seulement la supervision d'un médecin.

Les diagnostics utilisent plusieurs méthodes pour détecter les mélanomes.

  1. La méthode de thermographie consiste à mesurer la différence de température entre le spot et les tissus environnants. Les processus à l'intérieur de la tumeur contribuent à une augmentation de la température.
  2. Les processus inflammatoires sont diagnostiqués à l'aide d'un test radiophosphorique. Les isotopes accumulés à l'intérieur du mélanome représentent environ 200%. Si le diagnostic est difficile à confirmer, les spécialistes ont recours à la méthode de diagnostic radiophosphorique..

La méthode de traitement dépend du stade de la maladie, elle est choisie en fonction de la forme et de la profondeur de la lésion. Le mélanome pédiatrique n'est pas différent des excroissances chez les adultes, les traitements sont donc identiques. Une longue exposition au soleil ou une prédisposition génétique peut provoquer la maladie.

Roferon est utilisé pour stimuler l'immunité

Méthodes de traitement du mélanome chez les enfants.

  1. Immunothérapie. Nécessaire pour prolonger la rémission. Les médicaments Roferon, Intron sont utilisés.
  2. Chimiothérapie. Avec cette méthode de traitement, des médicaments sont utilisés: nitrosométhylurées, dérivés du platine, dacarbazine, prospidine, etc. Des combinaisons de médicaments sont également utilisées, de sorte que l'effet augmente de 30%.
  3. Cryochirurgie. À l'aide d'azote liquide, qui agit sur le site de la lésion à basse température.
  4. Radiothérapie. Il est utilisé pour les rechutes et l'impossibilité de la chirurgie, quand déjà polymétastases.
  5. Intervention chirurgicale. Il est appliqué dans les premiers stades, la zone touchée est simplement supprimée.

Les experts recommandent la chirurgie, la radiothérapie et le traitement combiné. La méthode chirurgicale consiste à éliminer la formation avec un couteau radio, en utilisant de l'électricité. Si le mélanome est près du ganglion lymphatique, il tombera également malade. Il doit être supprimé avec lui..

Le traitement par faisceaux laser est utilisé si les métastases ont déjà commencé. La radiothérapie couvre une grande surface de la tumeur et les formations qui se sont développées de l'intérieur ne peuvent être éliminées que de cette manière.

Le traitement combiné commence par une radiothérapie. Ensuite, la tumeur est excisée chirurgicalement à l'aide d'un couteau radio. Les médecins recommandent l'excision des formations verruqueuses qui peuvent être sujettes à des blessures.

Si votre enfant a une taupe d'apparence étrange qui n'existait pas auparavant, ne paniquez pas tout de suite. Consultez un dermatologue pour un examen. Un diagnostic opportun peut éviter les conséquences possibles. Si votre famille a une prédisposition au cancer de la peau, un examen systématique par un médecin ne vous fera pas de mal..

Le mélanome est-il possible chez les enfants et à quel point est-il dangereux?

Description et caractéristiques

À quoi ressemble la pathologie? Mélanome de la peau - photo:

Le mélanome est un type de cancer de la peau et est l'une des excroissances malignes de la peau. Dans la plupart des cas, le processus pathologique progresse dans la zone des zones pigmentées existantes de l'épiderme..

Le risque de développer la maladie augmente avec les lésions cutanées qu'un enfant peut subir à la naissance ou au cours des années suivantes. Le mélanome est caractérisé par une transition rapide de légère à sévère.

Un mélanome peut survenir sur les zones suivantes de la peau:

  • tête;
  • cou;
  • les membres;
  • plante des pieds;
  • zone arrière.

Le mélanome a une étiologie neuroectodermique. La maladie peut se reproduire dans presque tous les organes du corps par des voies hématogènes et lymphogènes.

Premièrement, les métastases se produisent dans les ganglions lymphatiques, puis le processus pathologique se propage au foie, aux poumons, au cerveau et aux tissus osseux.

Le mélanome est considéré comme l'une des tumeurs les plus malignes et les plus difficiles à traiter. Le pronostic d'une telle maladie est dans la plupart des cas défavorable..

En savoir plus sur les indications pour l'élimination des hémangiomes chez les enfants ici.

Manifestations cliniques

Dans les premiers stades de croissance, le mélanome cutané chez les enfants est complètement guérissable. Par conséquent, vous devez faire attention aux premiers symptômes indiquant une possible malignité de la taupe:

  • commence à se développer rapidement;
  • il devient asymétrique, des zones compactées apparaissent;
  • la taupe commence à être "ressentie" - dans cette zone, des démangeaisons, des picotements, des brûlures, une sensation de tension cutanée et d'autres sensations désagréables apparaissent; il s'assombrit ou, au contraire, se décolore;
  • la rougeur est déterminée autour;
  • les cheveux tombent de la surface du naevus, s'ils étaient là avant;
  • des fissures apparaissent, des excroissances comme des verrues, des zones de saignement.

Critères ABCDE

Utilisé pour déterminer le danger d'un naevus:

  • A - Asymétrie. Asymétrie ponctuelle.
  • B - Irrégularité de la frontière. Frontières floues
  • C - Irrégularité de couleur. Couleur inégale.
  • D - Diamètre. Plus de 6 mm (le diamètre de la gomme au bout du crayon).
  • E - Élévation. Surface surélevée (option: variabilité).

À mesure que la tumeur se développe, sa surface s'ulcère. Des satellites peuvent apparaître autour du foyer principal - petits néoplasmes, métastases locales. Dans de rares cas, le foyer principal est capable de régresser spontanément - disparaître, laissant la peau et des métastases à distance.

Les ganglions lymphatiques impliqués dans le processus augmentent de taille, deviennent douloureux.

Ce qui provoque l'événement?

Les raisons du développement du mélanome chez les enfants ne sont pas entièrement comprises par la médecine moderne..

Le principal facteur qui provoque la maladie est considéré comme une violation de la structure de la peau, à la suite de laquelle les cellules mélanocytaires acquièrent un caractère malin..

Pour le développement du mélanome, certaines conditions préalables sont toujours nécessaires, qui peuvent être liées aux caractéristiques individuelles du corps de l'enfant, à l'hérédité ou à des facteurs négatifs qui surviennent au stade de la formation intra-utérine du fœtus..

Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement d'un mélanome chez les enfants:

  1. Prédisposition génétique (augmente le risque de maladie en ayant des parents diagnostiqués avec un cancer de la peau).
  2. Exposition au corps d'une femme à des substances nocives, y compris de la peinture, des composés chimiques ou des peintures et vernis (en particulier pendant la période de gestation).
  3. Développement d'une mutation chez un fœtus sous l'influence de maladies infectieuses graves pendant la grossesse.
  4. Les conséquences des lésions virales du corps d'une femme enceinte.
  5. La réaction spécifique de la peau de l'enfant à l'exposition au soleil.
  6. Blessure des grains de beauté et des zones pigmentées de la peau.
  7. Les grains de beauté atypiques et les conséquences du syndrome de naevus dysplasique.
  8. Les conséquences de l'exposition au soleil (rayonnement ultraviolet excessif de l'enfant et coups de soleil fréquents).
  9. Grains de beauté excessifs sur la peau (bénins).
  10. Peau trop claire de l'enfant (ces enfants sont appelés «albinos»).

Comment se débarrasser de l'athérome sur la tête d'un enfant? Trouvez la réponse maintenant.

La prévention

La principale prévention du mélanome est d'éviter la lumière du soleil si possible. Ceci est particulièrement important pour la population de la zone moyenne, qui préfère passer ses vacances dans les pays chauds. À ce stade, vous devez porter des vêtements amples qui couvrent le plus possible le corps, des chapeaux à larges bords; sur la plage, assurez-vous d'utiliser un écran solaire et des parapluies spéciaux. Il est fortement déconseillé aux enfants de moins de 5 ans d'être au soleil sur la plage - ils ont besoin de tentes ou de parasols spéciaux. Les salons de bronzage sont extrêmement inutiles - si vous les visitez plus d'une fois par mois, le risque de mélanome augmente de 2,37 fois.

Il est recommandé de retirer les naevus pigmentés grands et géants en une seule fois, en capturant au moins 1 cm de tissu sain, suivi d'une plastie de la zone excisée.

Il n'est pas recommandé d'enlever les naevus dysplasiques de manière prophylactique, mais leurs porteurs doivent consulter un dermato-oncologue au moins une fois par an, assurez-vous de procéder à une dermatoscopie.

Comment détecter?

De nombreux types de formations peuvent apparaître sur la peau, ce qui peut ressembler visuellement à un mélanome. La maladie peut être suspectée par la présence de plusieurs signes.

Lorsqu'ils apparaissent, il est nécessaire de contacter un établissement médical au plus vite et d'examiner l'enfant.

Le signe le plus inquiétant du mélanome est le saignement de la lésion cutanée. Ce symptôme s'accompagne le plus souvent du stade de complication du processus pathologique.

Il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin si l'enfant présente les signes suivants:

  • les grains de beauté et les taches de vieillesse chez l'enfant ont commencé à causer de l'inconfort ou à s'accompagner de démangeaisons;
  • les naevus ont changé de couleur et de structure;
  • des inclusions pathologiques sont apparues dans les naevus;
  • les bords de la taupe deviennent inégaux.

Pronostic du mélanome sous-unguéal

Le pronostic du mélanome sous-unguéal dépend de nombreux facteurs, dont la clé est l'épaisseur de la tumeur selon Breslow, le niveau d'invasion et la présence de métastases à distance. L'espérance de vie de 5 ans en l'absence de métastases est d'environ 60%, la survie médiane moyenne est de 50 à 55 mois. En présence de métastases, le taux de survie médian varie de 7 à 8 mois. Dans le même temps, la réalisation d'une opération radicale n'affecte pas l'espérance de vie..

Inscrivez-vous à une consultation 24 heures sur 24

Types, formes et étapes

Le mélanome pédiatrique se divise en trois catégories principales: le mélanome, le mélanome infaltile et le mélanome congénital. Si un enfant naît avec cette maladie, le début du processus pathologique s'est produit au stade de son développement intra-utérin..

La forme infantile se manifeste dans la plupart des cas au cours de la première année de la vie d'un bébé..

Au départ, ce type de mélanome est bénin, mais le risque d'acquérir un caractère malin atteint son maximum..

Types de mélanome survenant pendant l'enfance et l'adolescence:

  1. Type amélanotique (la couleur d'une telle formation est le plus souvent grise, des phoques peuvent apparaître dans le dos, sur les orteils ou la plante des pieds, le degré de localisation dépend du stade de développement du processus pathologique).
  2. Type juvénile ou juvénile (dans la plupart des cas, la maladie survient à l'adolescence et est une formation sur la peau d'un visage qui ressemble à une taupe, mais de diamètre beaucoup plus grand, sa couleur peut aller du rose au noir).

Dans la pratique médicale, le mélanome est divisé en cinq stades de développement.

Dans un premier temps, les cellules malignes sont concentrées dans l'épiderme. À la deuxième étape, le processus pathologique se propage à la membrane de type basal.

La troisième étape est caractérisée par des lésions du derme papillaire. Le quatrième stade de la maladie s'accompagne de dommages complets au derme. Au cinquième stade du développement du processus pathologique, une métastase se produit.

Raisons de l'apparition

Un mélanome sous-unguéal a déjà été observé chez des personnes âgées. Aujourd'hui, la jeune génération est également sensible à la maladie. Parmi les personnes atteintes de cancer, le cancer des ongles touche 3% des femmes et 4% des hommes. Les scientifiques n'ont pas identifié les causes exactes de l'apparition de la tumeur. De nombreuses hypothèses sont émises sur les circonstances affectant la formation d'une formation maligne:

  • Les grains de beauté et les verrues sont susceptibles de passer à un état tumoral.
  • La présence de défauts sur la peau des doigts d'une personne depuis la naissance.
  • Le processus de développement de la tumeur dans les organes et les parties du corps qui peut affecter la structure de l'ongle.
  • Un champignon ou une infection virale de la plaque à ongles.
  • Blessure permanente au site d'apparition de la tumeur en raison de conditions physiques sévères.
  • Traitement intempestif de la partie lésée avec des antiseptiques.
  • Les brûlures aux ultraviolets sont idéales pour les excroissances malignes. Les bains de soleil constants et le solarium provoquent le développement de l'oncologie.
  • Prédisposition héréditaire.
  • Manque de mélanine.

Une mauvaise alimentation, le manque de sommeil et une faible activité physique sont reconnus comme des circonstances supplémentaires. Le corps ne reçoit pas les vitamines nécessaires, ne se dynamise pas et finit par s'affaiblir. Dans un tel état, le corps est incapable de combattre la maladie. Une immunité affaiblie permet la formation d'un mélanome des ongles.

Ces facteurs deviennent la cause principale de l'apparition du cancer. Le résultat est un mélanome sous-unguéal. Enfin, ses signes apparaissent aux stades ultérieurs de développement. Les scientifiques ne disposent pas d'informations précises, mais ils sont certains que la tumeur est une conséquence de la blessure..


Types de mélanome des ongles

Symptômes et signes

Les symptômes du mélanome chez les enfants peuvent être associés à des lésions cutanées, mais dans certains cas, le processus pathologique peut se développer sur une peau propre. Dans ce cas, la maladie peut être détectée par palpation de l'épiderme..

Un sceau caractéristique avec une localisation spécifique se fera sentir sur la peau de l'enfant.

Les formations cutanées peuvent ne pas causer d'inconfort pendant longtemps, par conséquent, le diagnostic rapide du mélanome dépend en grande partie de l'attention des parents.

Le développement du mélanome chez les enfants s'accompagne des symptômes suivants:

  • démangeaisons d'intensité variable;
  • la formation de naevus asymétriques;
  • changement de la zone et de l'apparence de la pigmentation de la peau;
  • une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux;
  • la formation de phoques dans certaines zones de la peau.

Des recommandations pour le traitement des verrues plantaires chez les enfants peuvent être trouvées sur notre site Web.

Quel médecin contacter

De nombreux patients s'intéressent à la question de savoir quel médecin prescrit un traitement en cas de développement d'un mélanome des ongles. Avant de commencer des mesures médicales, vous devriez consulter un dermatologue. C'est ce médecin qui se spécialise dans les maladies de la peau d'origines diverses..

Si la nature tumorale de la maladie est confirmée, le patient sera référé pour une consultation avec un oncologue. C'est l'oncologue qui s'occupera du traitement ultérieur. Si nécessaire, des chirurgiens, des thérapeutes, des spécialistes des maladies infectieuses, des immunologistes peuvent être impliqués dans la thérapie.

Diagnostic et recherche

Au stade initial de l'examen, le médecin recueille une anamnèse de la maladie.

Le spécialiste doit découvrir comment la structure et l'apparence des naevus ou des taches de vieillesse chez l'enfant ont changé, ce qui a provoqué les maladies existantes et dresser un tableau clinique global de la santé de l'enfant..

Une attention particulière est portée au fait d'une prédisposition héréditaire au mélanome. Après avoir recueilli des informations générales, l'enfant se voit attribuer des procédures d'examen spéciales nécessaires pour confirmer le diagnostic..

Les procédures suivantes sont utilisées pour diagnostiquer le mélanome chez les enfants:

  • thermographie (comparaison de la température de la peau);
  • test radiophosphorique (la procédure vous permet de déterminer le degré de développement du processus pathologique);
  • biopsie cutanée (obligatoire);
  • études cytologiques (la procédure est nécessaire pour confirmer le diagnostic);
  • CT scan des organes internes (la procédure est effectuée après confirmation du diagnostic de mélanome);
  • études histologiques (la méthode est une étape obligatoire dans le diagnostic de la maladie).

Quel médecin contacter

De nombreux patients s'intéressent à la question de savoir quel médecin prescrit un traitement en cas de développement d'un mélanome des ongles. Avant de commencer des mesures médicales, vous devriez consulter un dermatologue. C'est ce médecin qui se spécialise dans les maladies de la peau d'origines diverses..

Si la nature tumorale de la maladie est confirmée, le patient sera référé pour une consultation avec un oncologue. C'est l'oncologue qui s'occupera du traitement ultérieur. Si nécessaire, des chirurgiens, des thérapeutes, des spécialistes des maladies infectieuses, des immunologistes peuvent être impliqués dans la thérapie.

Que dangereux?

Le mélanome est caractérisé par une tendance aux métastases progressives. Cette caractéristique de la maladie est l'une des principales raisons de sa capacité à provoquer la mort d'un enfant..

La maladie affecte non seulement les organes internes et la peau de l'enfant, mais perturbe également les processus naturels de croissance et de formation de son corps. La conséquence la plus courante du processus pathologique est le retard de croissance du bébé..

Le mélanome chez un enfant peut entraîner les complications suivantes:

  • violation grave du système circulatoire;
  • métastases hépatiques;
  • anémie;
  • une diminution du nombre de leucocytes dans le sang;
  • violation du processus de formation des cellules sanguines;
  • nécrose des cellules hépatiques;
  • thrombose veineuse hépatique.

Métastases à distance

Manifesté par des signes de dommages aux organes dans lesquels la dissémination a eu lieu.

  • poumons - toux, d'abord sèche, puis avec écoulement purulent et hémoptysie;
  • foie - augmentation de la taille, jaunisse, ascite (accumulation de liquide dans la cavité abdominale);
  • os - zones d'ostéoporose, fractures pathologiques;
  • cerveau - maux de tête, étourdissements, vomissements, perte de sensibilité dans diverses parties du corps, convulsions.

En plus de la peau, le mélanome peut survenir dans d'autres organes - sur la membrane muqueuse de la bouche et du tractus gastro-intestinal, des organes génitaux. Dans une telle situation, la maladie passe longtemps inaperçue et n'est souvent détectée qu'après l'apparition de métastases dans les systèmes vitaux..

Le mélanoblastome peut également se développer dans la choroïde - le soi-disant mélanome uvéal. Elle se manifeste par une diminution de la vision, l'apparition de taches brunes devant les yeux. À mesure que la tumeur se développe, la couleur de l'iris change, des taches sombres apparaissent dessus, les vaisseaux de la sclère se dilatent. Des hémorragies apparaissent dans la rétine, ce qui altère davantage la vision. Une fois que le néoplasme malin s'est étendu au-delà du globe oculaire, l'exophtalmie (bombement) devient perceptible. En outre, des métastases à distance se produisent, comme dans d'autres types de mélanoblastome. Le mélanome uvéal est généralement identifié par un ophtalmologiste lors d'un examen du fond d'œil.

Méthodes de traitement

Pour le mélanome, le traitement doit être instauré le plus tôt possible. La thérapie est effectuée de manière complexe et combinée. Il n'y a pas de schéma défini pour éliminer la formation de peau.

Les médicaments et les procédures correspondantes sont prescrits aux enfants sur une base individuelle. La pharmacothérapie implique l'utilisation de plusieurs cytostatiques simultanément.

De plus, des médicaments sont prescrits à l'enfant pour un traitement symptomatique, en fonction du tableau clinique individuel de la maladie.

Lors du traitement du mélanome, les types de procédures suivants sont recommandés:

  1. Radiothérapie (la procédure est le plus souvent prescrite en l'absence de possibilité d'effectuer un effet chirurgical sur les formations cutanées).
  2. Chimiothérapie (ce type de traitement du mélanome est le plus courant dans la pratique médicale).
  3. Thérapie aux rayons X à mise au point rapprochée (la procédure est réalisée en utilisant un rayonnement de la zone cutanée affectée).
  4. Procédures de physiothérapie (utilisées lors d'une exacerbation de la maladie chez un enfant).
  5. Injections de vitamines (prescrites en fonction de l'âge de l'enfant et du tableau clinique individuel de son état de santé).
  6. Médicaments cytostatiques (Prospidin, Doxorubicin, Dacarbazin, etc.).
  7. Association d'antifongiques et d'antibiotiques (Fluconazole, Josamycine).
  8. Immunothérapie (la procédure est réalisée en prescrivant des médicaments Intron et Roferon à l'enfant).

Classification de la maladie

Il existe une classification spéciale qui vous permet de décrire le mélanome sous-unguéal:

  • A est l'âge, l'incidence maximale entre 5 et 7 ans, ainsi que le nom des groupes ethniques - Américains, Afro-Américains, Asiatiques, qui ont le plus souvent une tumeur;
  • B - c'est la couleur (noir ou marron), ainsi que la largeur de 3 millimètres;
  • C - changement de la pigmentation de la bande de l'ongle ou absence d'un tel changement après le traitement;
  • D est le doigt, en tant que zone de dommage la plus courante;
  • E est l'extension de la lésion au pli de l'ongle latéral ou proximal;
  • F est une histoire personnelle ou familiale de la tumeur.

Dans le mélanome des ongles de classe E, la lésion s'étend jusqu'à la crête latérale de l'ongle

Indications et types d'intervention chirurgicale

La chirurgie est le traitement principal et le plus efficace du mélanome. Avec un diagnostic précoce du processus pathologique, la procédure peut être prescrite après une préparation spéciale du corps de l'enfant (prise de médicaments pour renforcer l'immunité, méthodes thérapeutiques).

Si le mélanome est détecté sous une forme avancée, l'opération est prescrite de toute urgence. Une intervention chirurgicale peut éliminer complètement la maladie, mais seulement avec sa mise en œuvre en temps opportun.

Les types de procédures chirurgicales suivants sont utilisés pour éliminer le mélanome:

  • cryochirurgie (l'impact sur la formation de la peau est réalisé à basse température);
  • radiothérapie (la chirurgie est prescrite si la maladie a atteint le troisième ou le quatrième stade de développement);
  • excision électrochirurgicale de la tumeur (la zone touchée de la peau est enlevée et les bords de l'épiderme sont aussi proches que possible, mais pas complètement suturés).

Cliniques de premier plan en Israël

Habituellement, le mélanome sous-unguéal est situé dans la zone du lit de l'ongle et ressemble à une bande sur l'ongle.

Parmi tous les cancers, l'incidence du mélanome des ongles chez les femmes est de près de 3% et chez les hommes - d'environ 4%. Les représentants des races négroïdes et mongoloïdes ont un risque plus élevé de développer ce type de cancer. Auparavant, on pensait que le mélanome sous l'ongle pouvait être observé plus souvent chez les personnes âgées, mais maintenant, ce néoplasme malin est devenu plus fréquent chez les personnes plus jeunes..

Comparé à d'autres cancers, le développement de ce type de néoplasme est plus rapide, car le corps n'y répond pas ou y répond, mais plutôt faible. La maladie se classe deuxième après les tumeurs pulmonaires en termes de malignité.

Lorsque la maladie est diagnostiquée au stade initial, le patient a de fortes chances de guérison complète. Les signes externes d'un stade précoce de mélanome sous-unguéal indiquent une ecchymose, et seul un diagnostic correct permettra un diagnostic précis et une mise en route rapide du traitement, ce qui peut fournir un bon pronostic.

Le danger de ce type d'oncologie est que ce néoplasme peut rapidement pénétrer dans les couches profondes de la peau, affectant tout le membre. Dans ce cas, les symptômes seront plutôt faibles..

Une caractéristique distinctive est le fait que les symptômes similaires à une ecchymose ne disparaissent pas après 10 à 12 jours, comme ce serait le cas avec une blessure conventionnelle. La tumeur se développe sous l'ongle, change sa couleur en violet juteux.

Vidéos connexes:

Prévoir

Le pronostic du mélanome chez les enfants est mauvais.

La forme la plus bénigne de la maladie est la localisation du processus pathologique dans la zone du membre..

Un pronostic relativement favorable dans ce cas n'est possible qu'avec un diagnostic rapide du cancer au stade le plus précoce de son développement. Si le mélanome est détecté à un stade ultérieur de développement, la durée de vie maximale de l'enfant sera de cinq ans.

Comment le molluscum contagiosum est-il traité chez les enfants? Lisez à ce sujet ici.

Complications

Le mélanome sous-unguéal est caractérisé par une évolution agressive. C'est l'une des formes les plus agressives de cette maladie. Une opération radicale d'une tumeur invasive ne garantit pas une guérison complète et empêche la récidive ou le développement de métastases. Le plus souvent, les métastases se trouvent dans les poumons et le foie, et en termes de degré de malignité, elles sont supérieures à la tumeur primaire. Au fur et à mesure que le processus se développe, les complications générales caractéristiques des néoplasmes malins se rejoignent: faiblesse, anémie, cachexie, etc..

Il convient de garder à l'esprit que l'ablation chirurgicale du foyer principal du mélanome entraîne une perte partielle de fonction du membre affecté. Pendant la chirurgie de la main, un défaut visible se forme, qu'il est presque impossible de cacher aux autres, et la fonctionnalité de la main est altérée.

Dans certains cas, lors d'une chirurgie du pied, il est nécessaire de réaliser une résection métatarsienne. Cela réduit considérablement le soutien de la jambe opérée et crée une charge supplémentaire sur d'autres parties du système musculo-squelettique, entraînant le développement d'arthrose, de myosite, de spasmes musculaires et d'autres troubles.

Comment identifier le mélanome cutané chez les enfants d'âges différents?

Le mélanome est une tumeur maligne de la peau qui se développe à partir de cellules qui produisent des mélanines, les colorants qui donnent au corps un bronzage.

Pourquoi les cellules conçues pour tacher la peau commencent à muter et à se transformer en tissu étranger au corps, aujourd'hui les scientifiques ne sont pas encore tout à fait clairs. On sait seulement que la maladie peut se manifester à tout âge..

Les enfants ont-ils un mélanome? Malheureusement oui. Comment assurer votre enfant contre une maladie dangereuse, quels sont ses symptômes, comment est-il traité? Toutes ces questions que le site féminin "Beautiful and Successful" examinera dans cet article.

Cancer de la peau: causes de développement et de diagnostic

Le mélanome est considéré comme l'une des maladies humaines les plus insidieuses, bien que comparé à d'autres cancers de la peau, il ne soit pas si répandu - 1 à 2 cas de mélanocytome sont diagnostiqués pour 100 cas de cancer de la peau. Les enfants peuvent tomber malades avec cette forme d'oncologie à tout âge, cependant, le groupe à risque pour les médecins comprend principalement les enfants de 4 à 6 ans et les adolescents de 11 à 15 ans. Les facteurs contribuant au développement de ce type d'oncologie sont:

  • Exposition fréquente et prolongée au soleil. Parmi les patients des oncologues, il y a souvent des amateurs de bronzage et des amateurs de solarium. Les personnes à la peau très claire et sensible sont également à risque de mélanome..
  • Hérédité. Les médecins ont remarqué que certains types de cancer peuvent apparaître chez des membres d'une même famille. Si quelqu'un de votre famille a reçu un diagnostic de mélanome, vous avez une raison de surveiller attentivement l'état de votre peau et de la peau de l'enfant..
  • La présence d'un grand nombre de grains de beauté sur le corps. On a remarqué que les naevus (c'est-à-dire les grains de beauté) ne dégénèrent en mélanome que dans certaines conditions, par exemple avec un traumatisme. Plus il y en a sur le corps humain, plus le risque de blessure est élevé..

Les facteurs énumérés ci-dessus s'appliquent plus aux adultes qu'aux enfants. Les raisons pour lesquelles les nouveau-nés ou les enfants plus âgés peuvent être à risque de développer un cancer de la peau sont:

  • Intoxication du corps de la mère avec des produits chimiques pendant la grossesse. Les chercheurs dans le domaine de la médecine pensent que l'utilisation de teintures capillaires, de crèmes dépilatoires et d'autres produits contenant des composants agressifs par une future mère peut servir d'impulsion au développement de l'oncologie chez un nouveau-né.
  • Infections qu'une femme enceinte a eues. Les infections virales sévères sont particulièrement dangereuses pour le fœtus. Parfois, des ARVI banals en phase aiguë peuvent nuire au fœtus et provoquer une mutation de ses cellules cutanées.
  • Déséquilibre hormonal. L'apparition d'un mélanome chez un bébé peut être affectée par une violation du niveau de certaines hormones dans le corps de la mère. Parfois, le bébé naît avec un mélanome bénin, qui ne change pas avant l'âge de la puberté. Avec une poussée hormonale, un phénomène courant chez les adolescents, le mélanome peut se développer et changer de couleur, devenant malin..
  • Immunodéficience. Les bébés qui ont une très faible immunité dès la naissance peuvent être atteints de n'importe quel cancer. Parfois, il arrive qu'un mélanome superficiel chez les enfants apparaisse après un stress sévère, une peur, une maladie à long terme.

Il peut sembler que la maladie, contrairement à d'autres types de cancer, soit facilement diagnostiquée car la zone à problème du corps se trouve à la surface et ses symptômes sont évidents. Mais en réalité, il est difficile de déterminer la présence d'un problème sans la participation d'un médecin. De plus, même pour les spécialistes, le diagnostic est souvent difficile, car il n'est pas recommandé de faire une biopsie pour le mélanome: il y aura un risque de dispersion. La réalisation d'une telle étude pour le cancer de la peau n'est effectuée qu'après l'ablation chirurgicale du néoplasme. Les méthodes de diagnostic de ce type d'oncologie dangereux sont:

  • recherche sur le phosphore radioactif;
  • biopsie du ganglion sentinelle - examen de l'état des ganglions lymphatiques situés à côté de la zone touchée;
  • dermatoscopie - examen de la surface du néoplasme sous un microscope spécial;
  • IRM;
  • Ultrason.

Malgré la complexité du diagnostic, même une personne sans formation médicale peut suspecter un mélanome chez un petit enfant par un examen visuel. Site Web de Sympaty. net est sûr: vous ne pouvez pas ignorer les signes de la maladie.

Mélanome chez les enfants: symptômes spécifiques

Les enfants sont plus susceptibles de recevoir un diagnostic de mélanome superficiel ou superficiel. Il peut se développer sur la tête, le cou, les membres, le dos, la plante des pieds. Aux premiers stades, la pathologie peut être presque invisible, car elle a tendance à se développer lentement. Le caractère insidieux du mélanome est qu'il est très difficile à traiter. Par conséquent, il est extrêmement important de faire attention à tout changement cutané, et en particulier aux symptômes suivants:

  • L'apparition de bords asymétriques aux contours flous dans le mélanome est l'un des premiers symptômes du cancer. Le mélanome bénin a toujours une forme nette et des limites claires. Si la tache de naevus a commencé à acquérir de nouveaux contours qui vont quelque part sous la peau, il est impératif de montrer ces changements au médecin. Une perte de cheveux due à une taupe est également un signal dangereux. En général, la présence d'un cheveu dans un naevus indique qu'il ne s'agit pas d'un néoplasme pathologique..
  • Démangeaison. Le mélanome peut démanger beaucoup et, s'il est endommagé par les ongles, se couvrir de plaies mal cicatrisantes. S'il n'y a pas de démangeaisons, il peut y avoir d'autres sensations qui provoquent une gêne, par exemple une sensation désagréable de tiraillement de la peau dans la zone touchée.
  • Changement de couleur d'une taupe ou de sa couleur inégale. Une tache qui devient grise, bleue ou brune indique un risque élevé de développer un cancer. Un symptôme alarmant est également le moment où la taupe acquiert une couleur inégale, devenant brune ou rose d'un côté et noire ou bleue de l'autre..
  • Augmentation de la taille de la tache pigmentaire. Le mélanome a tendance à se développer, si cette croissance est devenue perceptible, il est impératif d'en informer le médecin. Le risque de développer un mélanome est particulièrement élevé si le diamètre du naevus dépasse 3 cm.
  • L'apparition de tubercules ou d'excroissances sur le site d'un naevus, parfois saignant ou exsudant un liquide suspect, est un symptôme qui indique le passage de la maladie à un stade dangereux.
  • Épaississement de la peau sous le mélanome. Non seulement un médecin, mais aussi une personne sans éducation peut détecter un tel sceau chez un enfant, car il est bien ressenti sous les doigts en appuyant sur la zone touchée.
  • Agrandissement des ganglions lymphatiques situés près du site de la lésion. Ce symptôme indique la croissance de la tumeur à l'intérieur du corps et la nécessité de prendre d'urgence des mesures pour traiter le patient..

Le mélanome est assez insidieux. Tout comme les autres types de tumeurs, il est capable de métastaser, d'affecter le corps humain, de perturber la fonctionnalité des organes vitaux, entraînant la mort. Cependant, avec une visite opportune chez un médecin, le mélanome chez les bébés d'âges différents peut être guéri avec succès. En médecine moderne, un certain nombre de techniques ont été développées qui permettent d'obtenir un succès significatif dans le traitement de la maladie..

Traitement du mélanome chez les enfants

Il n'existe pas de schéma thérapeutique unique pour ce type d'oncologie. Tout dépend des caractéristiques individuelles du patient et du degré de négligence de la pathologie. Les médecins divisent la période de la maladie en cinq étapes:

  1. Premier stade: les cellules anormales ne se trouvent que dans les tissus cutanés.
  2. Deuxième stade: la tumeur se développe et affecte la membrane basale - la frontière entre le tissu conjonctif et l'épithélium.
  3. Troisième étape: le derme papillaire est affecté.
  4. La quatrième étape consiste à endommager complètement le derme dans la zone touchée.
  5. Cinquième stade: la tumeur donne de nombreuses métastases.

Au premier stade, le mélanome peut souvent être éliminé sans risque de récidive. Le mélanome de la peau chez l'enfant, qui a atteint le stade 2 ou 3, est plus difficile à traiter, mais le traitement est souvent efficace. Les quatrième et cinquième étapes de ce type d'oncologie sont incurables..

La médecine moderne recourt aux méthodes suivantes pour traiter la maladie:

  • Chirurgie. Pour le mélanome de n'importe quel stade, l'excision chirurgicale du néoplasme malin est la méthode de traitement la plus efficace et la plus importante. L'enfant est préparé à la chirurgie en soutenant et en renforçant le système immunitaire afin de réduire tous les risques et complications possibles. L'élimination d'un néoplasme de la peau d'un enfant est réalisée de différentes manières: cryochirurgie (à l'aide d'azote liquide), électrochirurgie, méthode traditionnelle (avec un scalpel conventionnel).
  • Radiothérapie. Cette méthode est utilisée lorsqu'un traitement chirurgical n'est pas recommandé. Les faisceaux de rayonnement réduisent l'activité tumorale mais ne peuvent pas la détruire complètement. La radiothérapie est souvent utilisée comme traitement adjuvant avant la chirurgie..
  • Chimiothérapie. Aujourd'hui, ce type de lutte contre le cancer reste l'un des traitements les plus efficaces. Chez les enfants de moins de 4 à 5 ans présentant une oncologie de stades 1 et 2, la chimiothérapie ne peut pas être utilisée ou elle peut être effectuée de manière abrégée pour prévenir les rechutes. Si la maladie commence à se propager dans le corps, vous ne pouvez pas vous passer de chimie. La méthode a un certain nombre d'effets secondaires et ne fournit pas une garantie complète de récupération. Cependant, il n’existe pas encore d’alternative plus sûre et sans risque. De plus, il arrive souvent que la méthode aide vraiment à sauver la vie d'un petit patient..
  • Thérapie antifongique et antibactérienne. Il est généralement prescrit comme thérapie d'appoint pour la radiothérapie ou la radiothérapie, si des processus inflammatoires apparaissent sur la zone touchée.
  • L'utilisation de cytostatiques. Ce groupe de médicaments qui peuvent ralentir la croissance et le développement du cancer.
  • Thérapie vitaminique. Il est nécessaire de maintenir les défenses de l'enfant. Ce traitement est prescrit aux enfants en fonction de leur âge et des besoins de l'organisme..

Le pronostic du mélanome est généralement mauvais. Il se trouve que les changements inaperçus dans le temps deviennent un ennemi que la médecine ne peut vaincre. Pour éviter que cela ne se produise, il est impératif de recourir à la prévention du cancer de la peau.

Prévention de la maladie

L'une des principales mesures pour prévenir le développement du mélanome est un examen systématique des naevus sur la peau de l'enfant et l'élimination de ceux qui sont potentiellement dangereux. Les mesures supplémentaires pour prévenir le cancer de la peau chez les enfants comprennent:

  • Protection de la peau de l'enfant contre les rayons du soleil pendant la saison chaude. Pour ce faire, il est impératif de couvrir toutes les parties du corps, en particulier celles à naevus. Appliquez un écran solaire FPS élevé sur la peau de votre bébé avant de quitter la maison. Afin de réduire le risque de cancer de la peau, il n'est pas recommandé d'emmener un petit enfant de moins de 3 ans dans les pays du sud.
  • Soutient l'immunité des enfants. En basse saison, les enfants peuvent se voir offrir des vitamines selon l'âge: cela augmentera la résistance du corps et l'aidera à résister à diverses pathologies.
  • Mode de vie sain de la mère pendant la grossesse. Pour que le bébé naisse fort, la femme enceinte doit renoncer à ses mauvaises habitudes, car le tabagisme augmente le risque de développer des infections intra-utérines. Il est extrêmement important de surveiller votre alimentation lorsque vous portez un enfant: manger des aliments contenant des cancérogènes est une voie directe vers l'oncologie.

Le cancer de la peau chez les enfants est courant aujourd'hui. Cette terrible maladie est dangereuse, mais elle peut être vaincue. Si vous remarquez des changements dans le naevus de votre bébé, ne le traitez pas vous-même, ne perdez pas un temps précieux. Consultez immédiatement un dermatologue expérimenté et commencez votre examen. La pleine conscience et la prudence sont les premiers assistants dans la lutte contre le mélanome cutané.

Mélanome: cela arrive-t-il chez les enfants?

Caractéristiques de la manifestation et du traitement du mélanome chez les enfants

Le mélanome chez les enfants est rare Le mélanome chez les enfants est rare. Il ne représente que 1 pour cent du nombre total de tumeurs. Mais récemment, il y a eu une tendance à une augmentation de la manifestation de la maladie, entre autres, la proportion de mortalité.

À quel âge le mélanome survient-il le plus souvent?

Fondamentalement, le mélanome chez les enfants se manifeste à 4-6 ou 11-15 ans. Zones de blessure - membres, cou, tête. Le sexe n'a pas d'importance. À l'âge de 1 à 10 ans, le pourcentage de cas est de 5, à l'âge de 11 à 20 ans - 15!

Si nous parlons du tableau clinique, cela peut être différent. En règle générale, le naevus grossit et saigne. Une ulcération ou une croûte y apparaît, le motif de la peau change. Des papillomes peuvent être trouvés près de la tumeur. De plus, les métastases vont aux ganglions lymphatiques étroitement localisés.

Les limites de l'élimination des tissus sains selon les recommandations de l'OMS

Épaisseur de la tumeur

Les limites de la capture de tissus sains

En phase de croissance radiale

2-3 cm (parfois 4-5 cm)

Comment détecter

Il existe plusieurs signes qui signalent la transition d'une tumeur vers une forme maligne. Ce sont des symptômes tels que:

  • excroissances radiales dans des directions différentes de la taupe;
  • croissance, durcissement du naevus;
  • rougeur qui ne disparaît pas;
  • pigmentation affaiblie ou augmentée;
  • présence de nodules séparés.

Le mélanome chez les enfants se manifeste principalement à l'âge de 4 à 6 ans ou de 11 à 15 ans

Parfois, les ganglions lymphatiques d'un enfant peuvent devenir enflammés, tandis que le mélanome lui-même reste de la même taille.

Les symptômes de la tumeur peuvent être similaires à des maladies telles que l'hémangiome thrombosé, la neurofibromatose, le basaliome pigmenté, le sarcome de Kaposi, le papillome. Mais les maux présentés sont lents, les métastases ne se forment pas dans ce cas.

Pour l'examen histologique, le néoplasme est retiré.

Il existe des types cliniques de mélanomes tels que les mélanomes amélanotiques et juvéniles.

Le mélanome juvénile survient chez un enfant avant la puberté. Il est très similaire au mélanome adulte, mais ne métastase pas et est bénin. La couleur est brunâtre ou rouge pâle. Le plus souvent, la tumeur apparaît sur le visage et a une forme hémisphérique, il y a des papillomes en croissance.

On pense qu'un tel mélanome est une étape dans le développement d'un naevus. En apparence, si vous comparez la photo, cela ressemble à un naevus, une verrue ou une chéloïde. Cela rend le diagnostic difficile..

Parfois, les ganglions lymphatiques de l'enfant peuvent devenir enflammés, tandis que le mélanome lui-même reste de la même taille

Pour le mélanome juvénile, l'expansion capillaire, les cellules plasmatiques ou l'infiltration lymphocytaire sont caractéristiques. Le tableau histologique se situe entre le mélanoblastome et le naevus..

Le mélanome amélanotique est de couleur grise. Sa surface est lisse. Emplacement - dos, orteils, semelle. Si vous regardez la photo, cela ressemble à un fibrosarcome. La maladie est maligne; avec un traitement au stade initial, un grand pourcentage de patients peut être guéri. Avec l'apparition de métastases, une grande zone de la lésion, ou si les ganglions lymphatiques sont touchés, le pronostic est décevant.

En règle générale, une tumeur sur le site d'un naevus congénital se développe au cours des 5 premières années de vie. Mais cela ne signifie pas qu'il ne peut pas se manifester à un âge différent. La maladie peut survenir à la fois en surface et en profondeur. On pense que si le mélanome a émergé d'un naevus congénital, on ne peut rien en attendre de bon. Mais en fait, ce type de pathologie chez les enfants n'a pas encore été complètement étudié..

Si les enfants présentent des symptômes tels que des démangeaisons, une induration et une asymétrie de la tache, ainsi que des saignements et une induration, un besoin urgent de consulter un médecin pour un examen approfondi et une intervention chirurgicale.

Le mélanome peut être de petites cellules, dans ce cas, il se compose de nombreuses petites cellules arrondies. Ils peuvent prendre diverses configurations et se développer à partir d'un naevus congénital. Ces mélanomes sont situés dans la zone du cuir chevelu - la mort est observée dans la plupart des cas.

En règle générale, une tumeur sur le site d'un naevus congénital se développe au cours des 5 premières années de vie.

Méthodes de diagnostic

Diverses méthodes sont utilisées pour détecter les tumeurs..

Thermographie

La méthode est basée sur la détection de la différence de température à l'intérieur du spot et des tissus qui l'entourent. Le fait est que des processus métaboliques ont lieu dans le mélanome, ce qui entraîne une augmentation de la température. La méthode présentée est utilisée en combinaison avec la charge de glucose.

Test radiophosphorique

Le test radiophosphorique permet de connaître le degré d'inflammation. Ainsi, pour une tumeur maligne, le taux d'accumulation de l'isotope est supérieur à 200%, alors qu'ils sont excrétés extrêmement lentement. Cette méthode est utilisée en cas de difficultés à poser un diagnostic..

Examen histologique et cytologique

Les études histologiques et cytologiques permettent de diagnostiquer correctement, ce qui est important lors du choix des tactiques de traitement d'un patient.

La méthode de thermographie est basée sur la détection de la différence de température à l'intérieur du spot et des tissus qui l'entourent

Facteurs de risque

Dans 70% des cas, le mélanome se développe à partir de grands naevus congénitaux. Pas le dernier rôle est donné aux blessures.

Un mélanome peut survenir en raison de l'exposition au soleil. Des cas familiaux d'apparition de la maladie sont également notés, représentant environ 10 pour cent. Dans ce cas, le développement de la tumeur est très rapide..

Caractéristiques distinctives du naevus dysplasique et du mélanome dans les phases de croissance radiale et verticale

Signe

Naevus dysplasique

Mélanome en phase de croissance radiale

Mélanome en phase de croissance verticale

Taille de la lésion pigmentée

Généralement 6 mm, rarement -10 mm de diamètre

Plus de 6-10 mm de diamètre

1 à plusieurs centimètres

Symétrie

Caractéristiques cytologiques détectées au microscope

La forme et la taille des mélanocytes

Symétrique, à peu près de la même taille.

Asymétrique et différentes tailles.

Asymétriques et de tailles différentes, et leurs processus sont lissés ou absents.

Localisation des mélanocytes

Uniformes le long du bord de la lésion, mais ils forment parfois quelques grappes dans l'épiderme.

Ils sont inégalement situés dans l'épiderme, individuellement, formant des grappes («nids»), qui peuvent avoir différentes tailles et formes. De plus, ils sont absents du derme..

Ils sont inégalement situés dans l'épiderme, formant des «nids» de tailles et de formes différentes. De plus, un ou plusieurs «nids» sont présents dans le derme. De plus, ils sont beaucoup plus gros que ceux de l'épiderme..

Changements dans la couche cornée (superficielle) de la peau

Il y a hyperkératose (épaississement excessif de la couche superficielle de la peau), donc des squames apparaissent

Des ulcères apparaissent, la surface du nœud devient humide, il y a une augmentation des saignements

La présence d'infiltration (accumulation) de lymphocytes est une réaction du système immunitaire

Il y a peu de lymphocytes, ils forment de petits foyers

Les lymphocytes forment de gros amas autour des cellules pigmentaires - infiltration en forme de ruban

Par rapport à la phase radiale, il y a moins de lymphocytes et ils sont situés de manière asymétrique

Propagation des cellules pigmentaires

Habituellement, ils ne sont pas dans le derme. Cependant, s'ils sont présents, ils sont uniques et de plus petite taille que dans l'épiderme..

Disponible en derme et en épiderme. Ils sont de la même taille. De plus, les cellules pigmentaires peuvent se propager le long des appendices de la peau (cheveux).

Disponible dans toutes les couches de la peau. De plus, les cellules du derme sont de plus grande taille que celles de l'épiderme..

Division des cellules pigmentaires

Se produit dans un tiers des cas au niveau de l'épiderme, et le derme est absent

Habituellement présent dans toutes les couches de la peau - preuve de métastases

Teneur en pigments des mélanocytes

Il existe des cellules individuelles avec une teneur accrue en mélanine - «atypie accidentelle»

Dans la plupart des cellules, il est augmenté - «atypie monotone»

Par rapport à la phase radiale, la teneur en pigment est réduite et le pigment lui-même est inégalement réparti dans les mélanocytes

Compression par "nids" des tissus environnants

Ne compresse généralement pas

Cellules cutanées modifiées (non pigmentées) avec une couleur claire, une grande forme ovale et un gros noyau

Absent ou présent en petit nombre, situé dans l'épiderme symétriquement autour d'un naevus mature

Il y en a beaucoup dans l'épiderme et ils sont situés de manière asymétrique autour du naevus

Abondant à la fois dans l'épiderme et le derme

Formes de mélanome chez les enfants

La principale caractéristique est la forme nodale. Dans le même temps, les patients sont divisés en 2 groupes:

  • avec une forme commune;
  • avec une forme locale - pas de métastases.

En fonction de la profondeur de la tumeur, on distingue également différents stades de la maladie. Vous pouvez vous familiariser avec le matériel, qui décrit en détail les caractéristiques du cours et le traitement du mélanome de stade 1.

Un mélanome peut survenir en raison de l'exposition au soleil

Caractéristiques du traitement

Il existe plusieurs traitements pour les tumeurs cutanées chez les enfants.

  • L'immunothérapie est réalisée avec l'utilisation des médicaments "Roferon" et "Intron". Il est nécessaire pour prolonger la rémission..
  • La chimiothérapie est la méthode la plus courante. Parmi les fonds utilisés: les dérivés du platine et de la nitrosométhylurée, la dacarbazine, la prospidine, l'aranose. Dans ce cas, des combinaisons de médicaments peuvent également être utilisées, tandis que l'effet augmente de 30%.
  • La cryochirurgie est l'effet des basses températures sur les métastases.
  • La radiothérapie est utilisée en présence de métastases, dans l'impossibilité de chirurgie et de rechute.

La méthode chirurgicale est la principale. Il est utilisé dans la plupart des cas. Si la situation est difficile, cela représente la première étape du traitement..

Le mélanome qui survient chez les enfants n'est pratiquement pas différent des tumeurs adultes. Les causes de l'apparition sont le plus souvent génétiques, mais l'apparition de la maladie peut être déclenchée par une longue exposition au soleil. Les principaux types cliniques sont amélanotiques et juvéniles. Le traitement est choisi en fonction de la forme et de la profondeur de la lésion, principalement la chirurgie est utilisée.

Diagnostic du mélanome chez les enfants (vidéo)

Le mélanome est-il possible chez les enfants et à quel point est-il dangereux?

Le mélanome est une tumeur maligne de la peau. Une tumeur agressive caractérisée par des métastases rapides. Le mélanome chez l'enfant est une pathologie rare, mais son diagnostic et son traitement à cet âge sont extrêmement difficiles.

Causes et caractéristiques du mélanome

Parmi les oncopathologies de l'enfance, le cancer de la peau représente 1% de tous les cas de maladies. Le mélanome est plus fréquent chez les adolescents que chez les nourrissons ou les enfants à la maternelle.

Dans des conditions normales, les cellules pigmentaires de la peau ne changent pas et ne se développent pas de manière chaotique. Les causes de la division incontrôlée des mélanocytes ne sont pas déterminées au stade actuel du développement médical.

  • la probabilité de renaissance ne dépend pas du sexe, de la race;
  • la tumeur peut être sombre et pigmentée;
  • localisation - couche dermique, muqueuses des yeux, bouche, vagin, rectum. Dans de rares cas, un mélanome sous-unguéal est diagnostiqué;
  • métastase rapidement aux ganglions lymphatiques régionaux. Même s'ils ne sont pas touchés, ils sont supprimés;
  • voies de métastase - lymphogènes et hématogènes;
  • il n'y a pas de réaction du corps à l'apparition d'une tumeur. Ceci explique la propagation rapide des cellules malignes..

Les enfants ont-ils

Le mélanoblastome se manifeste en 2 périodes d'âge. Ce sont de 4 à 6 ans et de 11 à 15 ans. La localisation préférée de la tumeur est le cou, la tête, les jambes, les endroits sous l'ongle. Selon les statistiques médicales, dans 50% des cas, le carcinome se développe à partir d'une tache pigmentaire congénitale de nature bénigne..

Types de cancer de la peau chez les enfants:

  1. Forme congénitale - se développe au stade de la naissance d'un bébé.
  2. Mélanome infantile - apparaît au cours de la première année de la vie d'un bébé. Formé à partir de naevus complexes.
  3. Classique - les symptômes, les causes, l'évolution de la maladie sont similaires aux manifestations de la pathologie chez les patients adultes.

Une telle éducation se distingue des naevus par les caractéristiques suivantes:

  • la taille;
  • s'élève au-dessus de la peau;
  • il n'y a pas de poils sur le néoplasme.

Facteurs de risque chez les nourrissons et les jeunes hommes

Les raisons de la dégénérescence des naevus en une formation maligne au stade actuel du développement de la médecine ne sont pas connues. Mais il existe un certain nombre de facteurs qui contribuent au développement du carcinome cutané:

  1. La présence d'une grande tache de naissance congénitale chez un enfant.
  2. Phénotype nordique - blondes à peau claire, yeux bleus ou gris.
  3. Albinisme.
  4. Effets toxiques sur le fœtus pendant la gestation, maladies virales intra-utérines sévères.
  5. Exposition aux UV - exposition excessive au soleil, coups de soleil importants, amour des lits de bronzage.
  6. Un grand nombre de grains de beauté sur la peau.
  7. Antécédents familiaux compliqués - cas de cancer de la peau avec issue fatale chez le plus proche parent.

Caractéristiques du traitement des enfants

À un stade précoce, la maladie est guérissable. Les parents doivent contacter un établissement médical en cas de changement dans l'apparence et la taille de la tache de naissance, l'apparition des symptômes, des saignements.

La maladie est traitée par un dermatologue pédiatrique et un oncologue. Pour les diagnostics, les mesures suivantes sont affichées:

  • examen et analyse des plaintes;
  • biopsie excisionnelle - empreinte de frottis de la peau. Il est examiné au microscope. Le prélèvement traditionnel de tissus est interdit - le mélanome peut se développer rapidement;
  • dermatoscopie - examen de la peau au microscope;
  • CT - pour déterminer la présence de tumeurs secondaires dans le système lymphatique, le foie et les poumons.

Le traitement des tumeurs cutanées malignes est difficile. Ils ne répondent pas bien aux médicaments de chimiothérapie et aux radiations.

Aux étapes initiale et secondaire, l'ablation chirurgicale des néoplasmes est montrée. La procédure est réalisée sous anesthésie générale. Le volume d'intervention dépend de la taille de la tumeur, du degré de lésion des collecteurs lymphatiques. Si des ganglions lymphatiques sont impliqués, ils doivent être réséqués.

Dans les derniers stades, une thérapie complexe avec des médicaments agressifs est utilisée.

Important! Le médecin doit prescrire au moins 4 agents antinéoplasiques différents. Ce sont des drogues dangereuses. Ils réduisent l'immunité de l'enfant. De plus, l'utilisation d'antibiotiques, d'antimycotiques et de complexes vitaminiques est montrée.

Les principaux médicaments de chimiothérapie pour les modifications malignes du derme:

  1. Doxorubicine - la posologie est déterminée individuellement pour chaque épisode de traitement. Introduit par voie intraveineuse. L'installation de la pompe à perfusion est illustrée. Cela vous permet de doser avec précision l'administration du médicament strictement à temps.
  2. La vincristine est administrée par voie intraveineuse. Tout contact avec la peau ou la couche musculaire doit être exclu. Détruit le composant protéique des cellules cancéreuses.
  3. L-asparaginase - le médicament réduit la production d'asparagine. Cette protéine est essentielle à la prolifération des cellules tumorales. Introduit par voie intraveineuse, les dosages sont sélectionnés strictement individuellement.
  4. Dacarbazine - utilisée en pédiatrie pour réduire le taux de croissance cellulaire.

Traitement à long terme. Elle est réalisée sur la base d'une institution médicale. Il a été démontré que les complexes de vitamines pour le mélanome sont administrés par perfusion.

Aux étapes 3 et 4, l'irradiation radio est utilisée localement ou avec les collecteurs lymphatiques les plus proches. La physiothérapie n'est pas utilisée comme thérapie active. Il est prescrit dans la période de récupération..

Prévision et prévention de l'apparition

Le pronostic est mauvais. Actuellement, le taux de survie à cinq ans est d'environ 50%. Les parents doivent prêter attention aux petits changements dans les naevus sur le corps d'un nouveau-né, des tout-petits plus âgés et des adolescents.

Prévention des néoplasmes malins - protection de la peau délicate de l'enfant contre l'exposition aux rayons ultraviolets. Il vaut mieux commencer les coups de soleil et la mer dès l'âge de trois ans. Si vous décidez d'initier votre enfant à la mer, prenez un bain de soleil à l'heure recommandée et sous un auvent.

Le mélanome chez les nourrissons est une maladie rare. Mais, selon les médecins et les parents, il est extrêmement agressif. Observez l'état de la peau du bébé. Surtout si les antécédents familiaux sont alourdis par une pathologie maligne de n'importe quel organe. C'est le cas lorsqu'il vaut mieux examiner une taupe - sa taille, sa couleur et sa symétrie - que de combattre la maladie et de la retirer pendant l'opération..

Que faire si un enfant a un mélanome?

Le mélanome chez les enfants, cependant, comme chez les adultes, se développe le plus souvent à partir de grains de beauté (naevus). Quel est le déclencheur de la transformation d'une tache pigmentaire en une tumeur maligne n'a pas encore été complètement élucidé. Il y a une forte croyance qu'une surdose de rayonnement ultraviolet peut grandement nuire aux enfants atteints de taches de vieillesse congénitales. Dès la petite enfance, il est nécessaire de suivre le nombre et la taille des taches de vieillesse. Leur hauteur est un signe alarmant. Aux toutes premières «cloches» qui peuvent être des signes avant-coureurs de la renaissance, vous devez sonner l'alarme et consulter un médecin.

Qu'est-ce que le mélanome

Le mélanome est une tumeur maligne qui se développe à partir de cellules pigmentaires (mélanocytes). Les mélanocytes sont concentrés dans les taches de vieillesse et les grains de beauté sur le corps humain.

Il est très important de comprendre que le problème ne peut se développer qu'à partir des naevus qui ont émergé de l'accumulation de cellules spéciales - les mélanocytes, formés à partir du pigment de la peau, la mélanine. Dans la vie de tous les jours, il est d'usage de les appeler des taupes:

  • verrues;
  • kératomes séborrhéiques;
  • hémangiomes;
  • nevi.

Seuls les deux derniers types sont sujets à la malignité (malignité).

Les taches pigmentées sont congénitales chez les enfants, en particulier les hémangiomes et les naevus. La réponse à la question de savoir si les enfants ont un mélanome est évidente - cela arrive assez souvent. Même une taupe banale, qui a l'air si mignonne sur le visage d'un enfant, est une menace potentielle de dégénérescence oncologique..

Formes de la maladie chez les enfants

En fonction de la forme et de la profondeur de la lésion, de la présence de métastases, on distingue les formes suivantes:

  1. Oncologie se développant sur des formations mélanocytaires congénitales - naevus, hémangiomes. Les enfants de la petite enfance à l'adolescence peuvent obtenir cette forme..
  2. Mélanome chez un enfant qui survient sur un naevus atypique, qui est un néoplasme pigmenté acquis. Les taches chez un enfant apparaissent le plus souvent à l'âge de 11-14 ans.
  3. Le naevus bleu malin est une tumeur pigmentée hypodermique, qui affecte souvent les adultes et les enfants uniquement si le naevus bleu est congénital. Lors de la dégénérescence d'un naevus bleu en tumeur cutanée, il n'y a pas de métastases, ce qui rend difficile le diagnostic de cette forme de cancer de la peau.
  4. Le mélanome nodulaire ressemble à un nœud avec des frontières clairement définies. Il n'y a pas de taches dans les tissus environnants. Il est dangereux car son développement initial n'est pratiquement pas perceptible. Quand cela devient apparent, cela signifie qu'il s'est développé dans les couches profondes de la peau. Ses prévisions sont décevantes. 30 à 40% des enfants atteints de mélanome tombent sous cette forme de cancer.

Facteurs de risque à différents âges

Nevi peut être congénitale ou apparaître comme des signes avant-coureurs d'un problème.

Le mélanome des enfants, selon l'âge, est divisé en trois groupes conditionnels:

  1. Le mélanome congénital est un cancer avec lequel un bébé est né. Cette forme de maladie est généralement causée par une prédisposition génétique..
  2. Infantile - survient chez les enfants de moins d'un an. En règle générale, il renaît d'une taupe ou d'un hémangiome. Habituellement bénin, mais le risque de dégénérescence en oncologie est très élevé, cette éducation doit donc être placée sous la surveillance étroite des parents et des médecins.
  3. Le mélanome nodulaire chez les enfants survient le plus souvent à l'adolescence. Ce groupe est caractérisé par deux catégories d'âge - de 4 à 6 ans et de 11 à 15. C'est le mélanome nodulaire qui survient le plus souvent chez les enfants atteints d'un cancer de la peau..

L'âge n'est pas un facteur de risque. Les raisons du développement du mélanome sont complètement différentes. Le groupe à risque comprend les enfants qui présentent les symptômes suivants:

  • il y a de grandes taches de naissance sur la peau;
  • ces formations ont été blessées;
  • une peau laiteuse, des yeux bleus ou gris suggèrent une sensibilité aux rayons UV, et un excès provoque la dégénérescence des formations pigmentées;
  • prédisposition génétique aux lésions cutanées malignes.

Le mélanome infantile est divisé en deux groupes:

  • Le juvénile, ou jeune, est caractérisé par une forme non cancéreuse. Elle n'a l'air effrayante qu'à l'extérieur, mais l'analyse cytologique ne détecte pas les cellules cancéreuses..
  • Amélanotique - un néoplasme malin, avec sa couleur grise semblable au fibrosarcome.

Symptômes

Aux stades initiaux de la dégénérescence d'un naevus ou de la formation de pigment en cancer de la peau, les symptômes suivants sont observés:

  • Sensations désagréables dans la zone des zones pigmentées de la peau - picotements, démangeaisons, douleurs au contact de quoi que ce soit.
  • Changement des limites de la formation des pigments, acquisition d'une forme irrégulière.
  • La formation commence à s'élever au-dessus de la surface du reste de la peau.
  • La taupe change de couleur, une décharge apparaît (généralement noire).
  • Un halo enflammé apparaît autour du néoplasme, capturant les zones saines de la peau.
  • Ulcération et saignement de la surface pigmentée.

Même un de ces signes de mélanome sur la peau chez les enfants suffit à consulter un dermatologue pour obtenir des conseils.

Dans les derniers stades de la maladie, des symptômes plus redoutables apparaissent:

  • Le tissu cutané sain est affecté, ce qui indique une croissance tumorale.
  • Les ganglions lymphatiques situés à proximité immédiate du néoplasme sont hypertrophiés et plus tard, les ganglions lymphatiques distants deviennent enflammés, ce qui indique la présence de métastases qui affectent le foie, le cerveau, les os et les poumons à travers les canaux lymphatiques.

Méthodes de diagnostic

Aujourd'hui, le haut niveau de développement des diagnostics de laboratoire et instrumentaux permet de détecter une tumeur aux premiers stades de son développement, grâce à un équipement médical moderne..

Un diagnostic précoce est essentiel pour le traitement du mélanome infantile.

L'éventail des mesures de diagnostic comprend:

  • L'examen histologique d'un naevus enlevé ou d'une ponction d'un néoplasme dangereux aide à identifier le type, le stade et la classification du mélanome avec un haut degré de précision, qui dépend en grande partie des qualifications du médecin menant cette étude. L'examen histologique est très important pour choisir une stratégie pour le traitement ultérieur du mélanome..
  • Examen cytologique d'un frottis, d'une empreinte ou d'un grattage prélevé sur la surface du tissu affecté. Cela se fait au microscope et peut être fait en une heure. Le matériel pour la cytologie nécessite peu. L'étude est auxiliaire de l'histologie.
  • La thermographie montre la différence de température entre les surfaces cutanées saines et affectées.
  • Dans un certain nombre de cas difficiles, le mélanome est diagnostiqué par un test de radiophosphore. L'essentiel est de prendre une préparation de radio-isotopes et une analyse comparative plus poussée de la couleur d'une peau saine et néoplasique.
  • Les méthodes non invasives comprennent la dermatoscopie, lorsque les tissus sont examinés sans prélèvement d'échantillons ni de perforations, à l'aide d'une loupe d'image.
  • La microscopie confocale est l'étude des cellules sous rayonnement infrarouge.

Traitement

Le traitement du mélanome chez les enfants dépend en grande partie du stade de la tumeur et de sa forme..

Avec la forme locale, une excision chirurgicale de la tumeur est réalisée. Les tissus adjacents peuvent également être retirés pour éviter la propagation de métastases. À l'avenir, il y aura une récupération et une surveillance constante pour la détection précoce de la rechute..

La forme commune suppose un traitement plus complexe et à long terme, qui comprend un certain nombre de mesures thérapeutiques:

  • excision du mélanome;
  • chimiothérapie, en cas de métastases dans les organes internes;
  • radiothérapie pour les métastases superficielles de la peau;
  • dans certains cas, la cryochirurgie est utilisée - congélation de la surface affectée avec de l'azote liquide.

Un traitement de soutien (immunostimulation) est indiqué à chaque étape.

Pronostic et prévention de la rechute

Un pronostic favorable est observé chez les enfants atteints de mélanome dans les cas suivants:

  • si le mélanome est local;
  • si l'épaisseur du néoplasme ne dépasse pas 1,5 mm.

Le résultat favorable dans ces cas est de 85%. De plus, plus les enfants sont âgés, plus ils sont susceptibles de faire face à cette maladie grave. Les enfants de moins de 9 ans ont beaucoup moins de chances de survivre en raison d'un système immunitaire imparfait.

En général, plus de 50% des enfants opérés atteints de mélanome meurent dans les 5 à 6 ans suivant la chirurgie en raison de rechutes causées par des métastases.

La prévention consiste uniquement en une surveillance attentive des modifications des néoplasmes, le cas échéant. Toute nouvelle formation de pigment sur le corps de l'enfant ne peut être ignorée. Vous devez immédiatement consulter un médecin et effectuer un diagnostic. Dans les premiers stades, la maladie est beaucoup plus facile à gérer..

Types de mélanome chez les enfants et les adolescents

Le mélanome chez les enfants est une maladie relativement rare, touchant en moyenne 1 enfant sur un million. Dans l'enfance, il existe deux pics de morbidité: de 4 à 6 ans et chez les adolescents de 11 à 15 ans. Mais en général, la maladie peut se développer à tout âge..

Facteurs de risque de mélanome

La principale raison du développement d'une tumeur est considérée comme un excès de rayonnement ultraviolet. La lumière ultraviolette, qu'elle soit naturelle ou artificielle, endommage l'ADN cellulaire.

Le corps possède un puissant système de réparation des gènes, mais il n'est pas omnipotent. Les changements s'accumulent au fil du temps. Les cellules n'obéissent plus aux signaux du corps qui régulent leur division et leur croissance. Ils perdent la capacité de mourir naturellement et commencent à se multiplier de manière incontrôlable - ils deviennent malins. De plus, l'excès de soleil altère l'immunité, réduisant l'activité des cellules tueuses naturelles. Ce sont ces cellules qui sont responsables de la détection et de la destruction des néoplasmes malins à un stade précoce. Les mutations qui provoquent le développement d'une tumeur maligne se produisent assez souvent dans le corps, mais généralement le système immunitaire a le temps de les détecter et de les détruire au stade d'une seule cellule altérée.

Les coups de soleil reçus pendant la petite enfance et l'enfance sont particulièrement dangereux. Mais dans environ 10% des cas, le mélanome chez un enfant est héréditaire et est causé par une mutation congénitale de gènes qui suppriment normalement la croissance tumorale.

Les principaux facteurs prédisposants qui augmentent la probabilité de développer un néoplasme:

  • Caractéristiques d'apparence: peau pâle, cheveux clairs ou roux, yeux bleus ou gris, taches de rousseur. Ces bébés appartiennent au phototype dit 1-2, particulièrement sensible au soleil.
  • Coup de soleil reporté, dont l'âge n'a pas d'importance.
  • Exposition fréquente au soleil.
  • Un grand nombre de grains de beauté (plus de 50).
  • Formations pigmentées à structure atypique - naevus dysplasiques. Ce sont des grains de beauté aux contours inégaux et à la coloration mixte..
  • Hérédité: cas de mélanome chez les membres de la famille sanguine.
  • Xeroderma pigmentosa est une maladie héréditaire dans laquelle l'activité d'une enzyme qui répare l'ADN endommagé par la lumière ultraviolette est perturbée. Elle se manifeste par une sensibilité accrue de la peau au soleil et une pigmentation inégale active même après un court séjour au soleil, avec le développement ultérieur de la dermatite et de l'atrophie cutanée.
  • Naevus géants congénitaux existants.

Types de mélanome

Par type de croissance

  • étalement superficiel (70% des cas): il pousse principalement horizontalement et relativement lentement;
  • nodulaire ou nodulaire (15%) - il pousse principalement dans l'épaisseur de la peau, pénètre relativement rapidement dans les couches profondes, c'est pourquoi il a un pronostic défavorable;
  • acrolentigional ou subungual (10% des cas) - situé sur le bout du doigt et, comme son nom l'indique, sous la plaque de l'ongle;
  • Lentigieux, c'est la mélanose de Dubreuil, c'est aussi la tache de rousseur maligne de Hutchinson (5%) - se développe généralement sur le visage à la place d'une grande tache de vieillesse aux bords inégaux, ces taches de vieillesse sont souvent qualifiées de "laides", "laides";
  • mélanome achromatique ou non pigmenté - blanc, rose ou couleur chair.

Structure cellulaire (histologique)

  • épithélium;
  • cellule de broche;
  • mixte;
  • petite cellule.

Par manifestations cliniques

  • local - limité à un néoplasme;
  • distribué localement;
  • disséminés - de nombreux foyers, y compris des métastases.

Profondeur de distribution (niveau d'invasion Clarke)

  • I - dans l'épithélium, sans atteindre la membrane basale - la frontière entre les cellules épithéliales et les structures plus profondes de la peau;
  • II - pénètre à travers la membrane basale, se propageant à la couche de croissance du derme;
  • III - pénètre dans la couche réticulaire de la peau, mais ne dépasse pas encore ses limites;
  • IV - au niveau des glandes sudoripares, c'est-à-dire qu'il va au-delà de la peau elle-même (derme);
  • V - pénètre dans la couche de graisse sous-cutanée.

Stades de croissance du mélanome selon Breslau

  • mélanome fin: jusqu'à 0,75 mm;
  • intermédiaire: 0,76 - 3,99;
  • épaisseur: plus de 4 mm.

Étapes TNM

Cette classification est utilisée par tous les oncologues du monde, déterminant les tactiques de traitement et le pronostic.

  • T1: épaisseur jusqu'à 1 mm;
  • T2: 1 à 2 mm;
  • T3: 2 à 4 mm;
  • T4 - plus épais que 4 mm.

Lors de la détermination du stade d'une tumeur, son diamètre n'a pas d'importance, seule la profondeur de pénétration des cellules malignes est importante..

  • N1: affection de 1 ganglion lymphatique régional;
  • N2 - métastases vers 2-3 ganglions lymphatiques voisins ou métastases satellites (dépistage des cellules tumorales à une distance allant jusqu'à 2 cm de la formation primaire);
  • N3 - plus de 3 ganglions lymphatiques régionaux sont touchés ou ils forment des conglomérats, ou des foyers dans les ganglions lymphatiques sont associés à des métastases satellites.

Les ganglions lymphatiques sont considérés comme régionaux, dans lesquels la lymphe s'écoule de la zone touchée par la tumeur.

  1. tête, cou - parotide, sous-maxillaire, cervical, supraclaviculaire;
  2. poitrine - axillaire;
  3. main - dans la région de la fosse cubitale et axillaire;
  4. bas du dos, fesses, paroi abdominale, anus et organes génitaux - inguinaux;
  5. jambe - poplitée, inguinale.
  • M0 - pas de projections à distance.
  • M1 - il y a des métastases à distance.

Caractéristiques des étapes

  1. Profondeur de croissance jusqu'à 2 mm, les ganglions lymphatiques ne sont pas affectés, il n'y a pas de métastases;
  2. Jusqu'à 4 mm d'épaisseur de la peau, les l / u ne sont pas affectés, il n'y a pas de métastase;
  3. Épaisseur supérieure à 4 mm, ou toute profondeur de croissance tumorale avec une lésion existante des ganglions lymphatiques régionaux;
  4. Tout état de la tumeur et l / a avec l'apparition de métastases à distance.

Manifestations cliniques

Dans les premiers stades de croissance, le mélanome cutané chez les enfants est complètement guérissable. Par conséquent, vous devez faire attention aux premiers symptômes indiquant une possible malignité de la taupe:

  • commence à se développer rapidement;
  • il devient asymétrique, des zones compactées apparaissent;
  • la taupe commence à être "ressentie" - dans cette zone, des démangeaisons, des picotements, des brûlures, une sensation de tension cutanée et d'autres sensations désagréables apparaissent;
    il s'assombrit ou, au contraire, se décolore;
  • la rougeur est déterminée autour;
  • les cheveux tombent de la surface du naevus, s'ils étaient là avant;
  • des fissures apparaissent, des excroissances comme des verrues, des zones de saignement.

Critères ABCDE

Utilisé pour déterminer le danger d'un naevus:

  • A - Asymétrie. Asymétrie ponctuelle.
  • B - Irrégularité de la frontière. Frontières floues
  • C - Irrégularité de couleur. Couleur inégale.
  • D - Diamètre. Plus de 6 mm (le diamètre de la gomme au bout du crayon).
  • E - Élévation. Surface surélevée (option: variabilité).

À mesure que la tumeur se développe, sa surface s'ulcère. Des satellites peuvent apparaître autour du foyer principal - petits néoplasmes, métastases locales. Dans de rares cas, le foyer principal est capable de régresser spontanément - disparaître, laissant la peau et des métastases à distance.

Les ganglions lymphatiques impliqués dans le processus augmentent de taille, deviennent douloureux.

Métastases à distance

Manifesté par des signes de dommages aux organes dans lesquels la dissémination a eu lieu.

  • poumons - toux, d'abord sèche, puis avec écoulement purulent et hémoptysie;
  • foie - augmentation de la taille, jaunisse, ascite (accumulation de liquide dans la cavité abdominale);
  • os - zones d'ostéoporose, fractures pathologiques;
  • cerveau - maux de tête, étourdissements, vomissements, perte de sensibilité dans diverses parties du corps, convulsions.

En plus de la peau, le mélanome peut survenir dans d'autres organes - sur la membrane muqueuse de la bouche et du tractus gastro-intestinal, des organes génitaux. Dans une telle situation, la maladie passe longtemps inaperçue et n'est souvent détectée qu'après l'apparition de métastases dans les systèmes vitaux..

Le mélanoblastome peut également se développer dans la choroïde - le soi-disant mélanome uvéal. Elle se manifeste par une diminution de la vision, l'apparition de taches brunes devant les yeux. À mesure que la tumeur se développe, la couleur de l'iris change, des taches sombres apparaissent dessus, les vaisseaux de la sclère se dilatent. Des hémorragies apparaissent dans la rétine, ce qui altère davantage la vision. Une fois que le néoplasme malin s'est étendu au-delà du globe oculaire, l'exophtalmie (bombement) devient perceptible. En outre, des métastases à distance se produisent, comme dans d'autres types de mélanoblastome. Le mélanome uvéal est généralement identifié par un ophtalmologiste lors d'un examen du fond d'œil.

Diagnostique

  • Pour un diagnostic précoce du mélanome cutané, il est examiné à l'aide d'un dermatoscope - un appareil spécial qui vous permet d'examiner une taupe suspecte sous un fort grossissement. Si le médecin détecte des signes de malignité (modifications des vaisseaux sanguins, nature de la pigmentation, apparition d'un voile bleu-blanc), la taupe suspecte doit être retirée et soumise à un examen histologique, à étudier au microscope. En aucun cas, vous ne devez retirer les grains de beauté à l'aide d'un laser, de la cryodestruction et d'autres méthodes, après quoi il n'y a pas de matériel pour la recherche.
  • Afin de détecter les métastases aux ganglions lymphatiques à temps, les ganglions lymphatiques qui sont les premiers le long du flux lymphatique de la zone touchée sont examinés. Cette méthode est appelée biopsie du ganglion sentinelle..
  • La radiographie, l'échographie, la tomodensitométrie et l'IRM sont utilisées pour détecter les métastases à distance..
  • Le principal critère diagnostique est la confirmation histologique. Sans cela, il est impossible de parler de la malignité de la tumeur..
  • Le mélanome juvénile, également connu sous le nom de Spitz naevus (Spitz), nécessite une attention particulière en termes de diagnostic différentiel. Cette tumeur est formée de mélanocytes, mais elle ne contient pas de mélanine et a un caractère bénin, malgré le nom.

Traitement

La méthode chirurgicale, c'est-à-dire l'ablation du néoplasme, est la principale méthode de traitement. L'opération ne se fait pas seulement dans une situation où la tumeur a tellement grossi qu'il est impossible de la retirer immédiatement. Le matériel retiré est examiné au microscope pour clarifier le diagnostic. Profondeur d'excision - à la membrane des muscles sous-jacents.

Si des cellules de mélanome sont découvertes lors d'une biopsie du ganglion sentinelle, l'ensemble du groupe ganglionnaire est retiré.

Selon les indications, l'immunothérapie est utilisée. Les cellules malignes sont capables de «se cacher» des systèmes de défense du corps. L'immunothérapie les rend «visibles», après quoi le corps commence à combattre la tumeur. Traditionnellement, pour ce type de traitement, des préparations d'interleukine-2 et d'interféron alpha étaient utilisées, mais l'efficacité d'un tel traitement restait faible - 10 à 15% des cas.

Depuis 2016, un médicament fondamentalement nouveau pour l'immunothérapie du mélanoblastome, l'ipilimumbab, est enregistré en Russie. Malheureusement, dans notre pays, il n'est pas approuvé pour une utilisation chez les enfants de moins de 18 ans, bien qu'aux États-Unis, la commission de la FDA a approuvé l'utilisation de ce médicament chez les enfants de plus de 12 ans..

Le mélanome est faiblement sensible aux rayonnements et à la chimiothérapie, ils ne sont donc utilisés que dans des situations où d'autres méthodes de traitement ont échoué ou à des fins palliatives - pour améliorer la qualité de vie du patient, par exemple pour réduire la douleur dans les métastases osseuses.

Prévoir

Dans les premiers stades, le mélanome juvénile est complètement guérissable. Après l'apparition de métastases, l'efficacité du traitement diminue fortement: au stade 4, l'espérance de vie des patients, selon les statistiques, est en moyenne de 6 à 8 mois, à un taux de survie à cinq ans ne dépassant pas 5%.

La prévention

La principale prévention du mélanome est d'éviter la lumière du soleil si possible. Ceci est particulièrement important pour la population de la zone moyenne, qui préfère passer ses vacances dans les pays chauds. À ce stade, vous devez porter des vêtements amples qui couvrent le plus possible le corps, des chapeaux à larges bords; sur la plage, assurez-vous d'utiliser un écran solaire et des parapluies spéciaux. Il est fortement déconseillé aux enfants de moins de 5 ans d'être au soleil sur la plage - ils ont besoin de tentes ou de parasols spéciaux. Les salons de bronzage sont extrêmement inutiles - si vous les visitez plus d'une fois par mois, le risque de mélanome augmente de 2,37 fois.

Il est recommandé de retirer les naevus pigmentés grands et géants en une seule fois, en capturant au moins 1 cm de tissu sain, suivi d'une plastie de la zone excisée.

Il n'est pas recommandé d'enlever les naevus dysplasiques de manière prophylactique, mais leurs porteurs doivent consulter un dermato-oncologue au moins une fois par an, assurez-vous de procéder à une dermatoscopie.

Le mélanome survient-il chez les enfants?

Le mélanome est un type de croissance maligne de la peau..

La maladie est diagnostiquée dans la plupart des cas chez les adolescents, mais peut se développer chez les jeunes enfants..

Le traitement du mélanome chez les enfants est difficile en raison de la progression rapide de la maladie et de sa nature oncologique.

L'efficacité de la thérapie dépend directement de l'opportunité d'identifier le processus pathologique. Dans les derniers stades de développement, la maladie devient incurable et peut entraîner la mort de l'enfant..

Une tache de vin de Porto peut-elle être traitée chez un nouveau-né? Découvrez-le dans notre article.

Description et caractéristiques

À quoi ressemble la pathologie? Mélanome de la peau - photo:

Le mélanome est un type de cancer de la peau et est l'une des excroissances malignes de la peau. Dans la plupart des cas, le processus pathologique progresse dans la zone des zones pigmentées existantes de l'épiderme..

Le risque de développer la maladie augmente avec les lésions cutanées qu'un enfant peut subir à la naissance ou au cours des années suivantes. Le mélanome est caractérisé par une transition rapide de légère à sévère.

Un mélanome peut survenir sur les zones suivantes de la peau:

Le mélanome a une étiologie neuroectodermique. La maladie peut se reproduire dans presque tous les organes du corps par des voies hématogènes et lymphogènes.

Premièrement, les métastases se produisent dans les ganglions lymphatiques, puis le processus pathologique se propage au foie, aux poumons, au cerveau et aux tissus osseux.

Le mélanome est considéré comme l'une des tumeurs les plus malignes et les plus difficiles à traiter. Le pronostic d'une telle maladie est dans la plupart des cas défavorable..

En savoir plus sur les indications pour l'élimination des hémangiomes chez les enfants ici.

Quel âge peut être?

Le mélanome peut survenir chez un enfant à presque n'importe quel âge, mais les enfants de 4 à 6 ans et de 11 à 15 ans font partie d'un groupe à risque particulier.

La maladie est diagnostiquée avec la même fréquence chez les garçons et les filles..

Le plus souvent, il se manifeste à l'adolescence avant la puberté, mais dans la pratique médicale, des cas de développement d'une pathologie cutanée ont été enregistrés chez les nouveau-nés..

Ce qui provoque l'événement?

Les raisons du développement du mélanome chez les enfants ne sont pas entièrement comprises par la médecine moderne..

Le principal facteur qui provoque la maladie est considéré comme une violation de la structure de la peau, à la suite de laquelle les cellules mélanocytaires acquièrent un caractère malin..

Pour le développement du mélanome, certaines conditions préalables sont toujours nécessaires, qui peuvent être liées aux caractéristiques individuelles du corps de l'enfant, à l'hérédité ou à des facteurs négatifs qui surviennent au stade de la formation intra-utérine du fœtus..

Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement d'un mélanome chez les enfants:

  1. Prédisposition génétique (augmente le risque de maladie en ayant des parents diagnostiqués avec un cancer de la peau).
  2. Exposition au corps d'une femme à des substances nocives, y compris de la peinture, des composés chimiques ou des peintures et vernis (en particulier pendant la période de gestation).
  3. Développement d'une mutation chez un fœtus sous l'influence de maladies infectieuses graves pendant la grossesse.
  4. Les conséquences des lésions virales du corps d'une femme enceinte.
  5. La réaction spécifique de la peau de l'enfant à l'exposition au soleil.
  6. Blessure des grains de beauté et des zones pigmentées de la peau.
  7. Les grains de beauté atypiques et les conséquences du syndrome de naevus dysplasique.
  8. Les conséquences de l'exposition au soleil (rayonnement ultraviolet excessif de l'enfant et coups de soleil fréquents).
  9. Grains de beauté excessifs sur la peau (bénins).
  10. Peau trop claire de l'enfant (ces enfants sont appelés «albinos»).

Comment se débarrasser de l'athérome sur la tête d'un enfant? Trouvez la réponse maintenant.

Comment détecter?

De nombreux types de formations peuvent apparaître sur la peau, ce qui peut ressembler visuellement à un mélanome. La maladie peut être suspectée par la présence de plusieurs signes.

Lorsqu'ils apparaissent, il est nécessaire de contacter un établissement médical au plus vite et d'examiner l'enfant.

Le signe le plus inquiétant du mélanome est le saignement de la lésion cutanée. Ce symptôme s'accompagne le plus souvent du stade de complication du processus pathologique.

Il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin si l'enfant présente les signes suivants:

  • les grains de beauté et les taches de vieillesse chez l'enfant ont commencé à causer de l'inconfort ou à s'accompagner de démangeaisons;
  • les naevus ont changé de couleur et de structure;
  • des inclusions pathologiques sont apparues dans les naevus;
  • les bords de la taupe deviennent inégaux.

Types, formes et étapes

Le mélanome pédiatrique se divise en trois catégories principales: le mélanome, le mélanome infaltile et le mélanome congénital. Si un enfant naît avec cette maladie, le début du processus pathologique s'est produit au stade de son développement intra-utérin..

La forme infantile se manifeste dans la plupart des cas au cours de la première année de la vie d'un bébé..

Au départ, ce type de mélanome est bénin, mais le risque d'acquérir un caractère malin atteint son maximum..

Types de mélanome survenant pendant l'enfance et l'adolescence:

  1. Type amélanotique (la couleur d'une telle formation est le plus souvent grise, des phoques peuvent apparaître dans le dos, sur les orteils ou la plante des pieds, le degré de localisation dépend du stade de développement du processus pathologique).
  2. Type juvénile ou juvénile (dans la plupart des cas, la maladie survient à l'adolescence et est une formation sur la peau d'un visage qui ressemble à une taupe, mais de diamètre beaucoup plus grand, sa couleur peut aller du rose au noir).

Dans la pratique médicale, le mélanome est divisé en cinq stades de développement.

Dans un premier temps, les cellules malignes sont concentrées dans l'épiderme. À la deuxième étape, le processus pathologique se propage à la membrane de type basal.

La troisième étape est caractérisée par des lésions du derme papillaire. Le quatrième stade de la maladie s'accompagne de dommages complets au derme. Au cinquième stade du développement du processus pathologique, une métastase se produit.

Symptômes et signes

Les symptômes du mélanome chez les enfants peuvent être associés à des lésions cutanées, mais dans certains cas, le processus pathologique peut se développer sur une peau propre. Dans ce cas, la maladie peut être détectée par palpation de l'épiderme..

Un sceau caractéristique avec une localisation spécifique se fera sentir sur la peau de l'enfant.

Les formations cutanées peuvent ne pas causer d'inconfort pendant longtemps, par conséquent, le diagnostic rapide du mélanome dépend en grande partie de l'attention des parents.

Le développement du mélanome chez les enfants s'accompagne des symptômes suivants:

  • démangeaisons d'intensité variable;
  • la formation de naevus asymétriques;
  • changement de la zone et de l'apparence de la pigmentation de la peau;
  • une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux;
  • la formation de phoques dans certaines zones de la peau.

Des recommandations pour le traitement des verrues plantaires chez les enfants peuvent être trouvées sur notre site Web.

Diagnostic et recherche

Au stade initial de l'examen, le médecin recueille une anamnèse de la maladie.

Le spécialiste doit découvrir comment la structure et l'apparence des naevus ou des taches de vieillesse chez l'enfant ont changé, ce qui a provoqué les maladies existantes et dresser un tableau clinique global de la santé de l'enfant..

Une attention particulière est portée au fait d'une prédisposition héréditaire au mélanome. Après avoir recueilli des informations générales, l'enfant se voit attribuer des procédures d'examen spéciales nécessaires pour confirmer le diagnostic..

Les procédures suivantes sont utilisées pour diagnostiquer le mélanome chez les enfants:

  • thermographie (comparaison de la température de la peau);
  • test radiophosphorique (la procédure vous permet de déterminer le degré de développement du processus pathologique);
  • biopsie cutanée (obligatoire);
  • études cytologiques (la procédure est nécessaire pour confirmer le diagnostic);
  • CT scan des organes internes (la procédure est effectuée après confirmation du diagnostic de mélanome);
  • études histologiques (la méthode est une étape obligatoire dans le diagnostic de la maladie).

Que dangereux?

Le mélanome est caractérisé par une tendance aux métastases progressives. Cette caractéristique de la maladie est l'une des principales raisons de sa capacité à provoquer la mort d'un enfant..

La maladie affecte non seulement les organes internes et la peau de l'enfant, mais perturbe également les processus naturels de croissance et de formation de son corps. La conséquence la plus courante du processus pathologique est le retard de croissance du bébé..

Le mélanome chez un enfant peut entraîner les complications suivantes:

  • violation grave du système circulatoire;
  • métastases hépatiques;
  • anémie;
  • une diminution du nombre de leucocytes dans le sang;
  • violation du processus de formation des cellules sanguines;
  • nécrose des cellules hépatiques;
  • thrombose veineuse hépatique.

Méthodes de traitement

Pour le mélanome, le traitement doit être instauré le plus tôt possible. La thérapie est effectuée de manière complexe et combinée. Il n'y a pas de schéma défini pour éliminer la formation de peau.

Les médicaments et les procédures correspondantes sont prescrits aux enfants sur une base individuelle. La pharmacothérapie implique l'utilisation de plusieurs cytostatiques simultanément.

De plus, des médicaments sont prescrits à l'enfant pour un traitement symptomatique, en fonction du tableau clinique individuel de la maladie.

Lors du traitement du mélanome, les types de procédures suivants sont recommandés:

  1. Radiothérapie (la procédure est le plus souvent prescrite en l'absence de possibilité d'effectuer un effet chirurgical sur les formations cutanées).
  2. Chimiothérapie (ce type de traitement du mélanome est le plus courant dans la pratique médicale).
  3. Thérapie aux rayons X à mise au point rapprochée (la procédure est réalisée en utilisant un rayonnement de la zone cutanée affectée).
  4. Procédures de physiothérapie (utilisées lors d'une exacerbation de la maladie chez un enfant).
  5. Injections de vitamines (prescrites en fonction de l'âge de l'enfant et du tableau clinique individuel de son état de santé).
  6. Médicaments cytostatiques (Prospidin, Doxorubicin, Dacarbazin, etc.).
  7. Association d'antifongiques et d'antibiotiques (Fluconazole, Josamycine).
  8. Immunothérapie (la procédure est réalisée en prescrivant des médicaments Intron et Roferon à l'enfant).

Indications et types d'intervention chirurgicale

La chirurgie est le traitement principal et le plus efficace du mélanome. Avec un diagnostic précoce du processus pathologique, la procédure peut être prescrite après une préparation spéciale du corps de l'enfant (prise de médicaments pour renforcer l'immunité, méthodes thérapeutiques).

Si le mélanome est détecté sous une forme avancée, l'opération est prescrite de toute urgence. Une intervention chirurgicale peut éliminer complètement la maladie, mais seulement avec sa mise en œuvre en temps opportun.

Les types de procédures chirurgicales suivants sont utilisés pour éliminer le mélanome:

  • cryochirurgie (l'impact sur la formation de la peau est réalisé à basse température);
  • radiothérapie (la chirurgie est prescrite si la maladie a atteint le troisième ou le quatrième stade de développement);
  • excision électrochirurgicale de la tumeur (la zone touchée de la peau est enlevée et les bords de l'épiderme sont aussi proches que possible, mais pas complètement suturés).

Prévoir

Le pronostic du mélanome chez les enfants est mauvais.

La forme la plus bénigne de la maladie est la localisation du processus pathologique dans la zone du membre..

Un pronostic relativement favorable dans ce cas n'est possible qu'avec un diagnostic rapide du cancer au stade le plus précoce de son développement. Si le mélanome est détecté à un stade ultérieur de développement, la durée de vie maximale de l'enfant sera de cinq ans.

Comment le molluscum contagiosum est-il traité chez les enfants? Lisez à ce sujet ici.

La prévention

Le principal moyen de prévenir le mélanome chez les enfants est le diagnostic rapide des naevus sujettes au mélanome et leur élimination. Si un enfant est à risque, il a besoin d'une surveillance spéciale de la part des médecins.

S'il y a le moindre soupçon de développement de tumeurs malignes, il est nécessaire d'exclure leur progression le plus tôt possible. Une intervention chirurgicale dans ce cas peut sauver la vie du bébé..

Les mesures de prévention du mélanome comprennent les recommandations suivantes:

  1. En cas de suspicion de mélanome, il est nécessaire d'examiner l'enfant le plus tôt possible par un oncologue et un dermatologue pédiatrique.
  2. Examen régulier du corps de l'enfant pour des lésions cutanées suspectes.
  3. Exclusion de l'exposition excessive de l'enfant au soleil (il n'est pas recommandé aux enfants de moins de trois ans d'emmener avec vous en vacances dans les pays au climat excessivement chaud).
  4. Si les grains de beauté ou les taches de vieillesse chez un enfant ont commencé à changer de couleur ou de structure, un tel signe est un signal alarmant et une raison de contacter un établissement médical (la rapidité du diagnostic de la maladie dépend directement des soins des parents).
  5. Respect des règles d'une alimentation et d'un mode de vie sains pendant la grossesse (exclusion des mauvaises habitudes, activité physique suffisante, traitement rapide de toutes les maladies).

Le mélanome raccourcit la vie d'un enfant et est une maladie mortelle. Des prévisions favorables ne sont possibles que lorsqu'un processus pathologique est détecté à ses premiers stades..

Dans tous les cas, il est impossible d'automédiquer la maladie. Si un enfant reçoit un diagnostic de mélanome, le traitement doit être débuté le plus tôt possible. Sinon, la maladie peut entraîner la mort dans plusieurs années..

Vous pouvez découvrir ce qu'est le mélanome dans la vidéo:

Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Prenez rendez-vous avec un médecin!

Mélanome: cela arrive-t-il chez les enfants?

Définition. Mélanome, qui survient chez les individus de la naissance au début de la puberté. Il est subdivisé en mélanome congénital (se développe pendant la période prénatale), infantile (de la naissance à un an) et mélanome infantile (de la première année à la puberté).

Étiologie et pathogenèse. Le plus souvent (50 à 92% des cas), le mélanome chez l'enfant se développe sur le site de naevus mélanocytaires géants congénitaux au cours des 5 premières années de vie. Sur une peau inchangée, le mélanome chez les enfants ne se développe pratiquement pas. De plus, cette tumeur peut se développer chez les enfants présentant des naevus mélanocytaires dysplasiques, des antécédents familiaux de mélanome, de xéroderma pigmentosa et après immunosuppression.

Le traumatisme est d'une certaine importance dans le développement du mélanome. Des cas de mélanome chez des membres d'une même famille ont été décrits. Les cas familiaux de mélanomes représentent 10% de ces tumeurs. Il est à noter que les mélanomes familiaux se développent plus tôt par rapport aux cas courants. Une exposition excessive aux UV joue un rôle important dans l'apparition des mélanomes.

La fréquence. Le mélanome est observé chez 2,5% des enfants atteints de divers cancers, 0,3% des enfants atteints de cancers de la peau et des centièmes de pour cent des naevus pigmentés et autres tumeurs cutanées bénignes. Les mélanomes sont extrêmement rares dans la période prépubère (0,4% de tous les mélanomes) et de moins de 20 ans (

L'incidence du mélanome chez les patients âgés de 15 à 19 ans a doublé entre 2001 et 2010, mais est restée inchangée dans le groupe d'âge plus jeune. Moins de 80 cas bien documentés de mélanome chez les enfants de moins de 10 ans ont été décrits dans la littérature au cours des 30 dernières années jusqu'en 2011. Dans la région de Moscou, l'incidence annuelle moyenne de mélanome de la peau chez les enfants en 1990-2005. était égal à 0,1188 +/- 0,1167 pour 100 000 enfants parmi les adolescents en 2001-2005. - 0,46 + 0,21 pour 100 000 adolescents.

Âge et sexe. Le mélanome peut se développer chez les enfants de tout âge, dès le plus jeune âge. Il existe des descriptions du diagnostic de mélanome chez les enfants à partir de 5 mois. Le plus souvent, le mélanome est observé chez les enfants âgés de 4 à 6 ans et de 11 à 15 ans. Le mélanome qui survient après la puberté est appelé mélanome adolescent avec une tranche d'âge de 13 à 16 ans. Le ratio garçons / filles est de 1: 1,5.

Changements de peau. Les tumeurs mélanocytaires malignes de la période prépubère, en raison de leur rareté, ne sont généralement pas suspectées. Les signes suivants doivent être alarmants: augmentation rapide du diamètre de la tumeur, saignement, décoloration de la lésion nodulaire, ulcération, démangeaisons, douleur et perte de bords bien définis. Reconnaître un mélanome de novo chez l'enfant nécessite un niveau élevé de suspicion clinique, en particulier pour les lésions amélonotiques.

Les mélanomes se développant avant l'âge de 16 ans surviennent le plus souvent sur le tronc (50%), moins souvent sur les membres inférieurs (20%), la tête, le cou (15%) et les membres supérieurs (15%). Selon d'autres données, les mélanomes de moins de 18 ans sont plus souvent observés dans les membres supérieurs et inférieurs (44%). La taille des mélanomes varie de 0,5 à 7 cm ou plus. Des tailles plus grandes sont plus caractéristiques des mélanomes issus de naevus géants pigmentés. L'apparence de la tumeur est variée. Chez 95% des patients, le mélanome a une large base. La couleur de la tumeur va du noir à la couleur normale de la peau. La décoloration de la peau au noir est plus fréquente avec le naevus malin.

Mélanome:
a - la lésion a une forme irrégulière, une couleur et une épaisseur hétérogènes, ce qui est typique du mélanome
b - une papule noire développée dans un naevus pigmenté congénital mesurant 3,5 × 1,5 cm.
La biopsie a montré un mélanome fin et la lésion a été retirée avec des pages de sécurité de 1 cm.

Histologie. Sur la base des signes pathomorphologiques, trois groupes sont distingués: ordinaire, à petites cellules et mélanomes qui simulent le naevus de Spitz.
Les mélanomes courants chez les enfants surviennent dans 40 à 50% des cas. Ils sont histologiquement identiques aux mélanomes adultes. Les composants intraépidermiques de tels mélanomes peuvent être pédjetoïdes, lentigineux ou emboîtés. Les mélanomes de la peau lisse sont extrêmement rares pendant l'enfance. Les mélanomes solaires (appelés lentigo maligna) ne surviennent pas pendant l'enfance.

Les mélanomes à petites cellules sont constitués de petites cellules monomorphes. Ces cellules forment souvent des configurations feuillues ou organoïdes. Les mélanocytes contiennent des noyaux ronds basophiles et de la chromatine condensée. Une densité cellulaire élevée, une perte de maturation et une activité mitotique souvent sévère sont des caractéristiques évocatrices d'un mélanome. Chez les enfants, les mélanomes à petites cellules peuvent survenir de novo ou peuvent se développer dans un naevus congénital. Ces mélanomes à petits phénotypes cellulaires sont souvent localisés sur le cuir chevelu et présentent une épaisseur inhabituelle et une issue fatale chez la plupart des patients.

Parfois, les mélanomes chez les enfants présentent des caractéristiques histologiques du naevus de Spitz. Ces caractéristiques comprennent des caractéristiques structurelles et cytologiques telles que l'hyperplasie épidermique, la configuration en forme de coin, le clivage épidermique à proximité des nids intraépidermiques, de grandes cellules épithélioïdes et fusiformes formant des faisceaux, etc..

Il existe également un groupe intermédiaire de lésions de type Spitz qui démontrent non seulement certaines caractéristiques du naevus de Spitz, mais également divers degrés d'atypicité..

Diagnostic différentiel basé sur les caractéristiques histologiques. Il faut éviter le diagnostic prématuré de mélanome infantile et différencier cette maladie des lésions atypiques et borderline. Les traits les plus utiles pour distinguer les mélanomes des naevus comprennent: grande taille (> 7 mm), ulcération, activité mitotique élevée (> 4 mitoses / mm2), mitoses dans le tiers inférieur de la lésion, asymétrie, bords latéraux mal définis, perte de maturation, petite granules de mélanine et pléomorphisme nucléaire prononcé.

Les mélanomes de l'enfance doivent être distingués des naevus congénitaux et autres présentant une mélanocytose pagétoïde, une prolifération mélanocytaire lentigineuse, une prolifération mélanocytaire nodulaire atypique et du naevus de Spitz. Des critères conventionnels tels que l'âge, la présentation clinique, la taille, l'asymétrie, les marges, le degré de densité cellulaire, la maturation, les degrés d'atypie cytologique et l'activité mitotique devraient aider à poser un diagnostic correct..

Naevus atypiques pigmentés.
Cet adolescent avec des antécédents familiaux de mélanome malin et plusieurs membres de la famille avec des grains de beauté atypiques a plusieurs naevus de taille, de forme et de pigmentation variables dans les zones exposées au soleil..

La mélanocytose pagétoïde et la prolifération mélanocytaire lentigineuse sont des caractéristiques couramment observées dans les naevus chez les enfants, en particulier sur la peau lisse. Ces modifications ne doivent pas être surinterprétées à moins que le trouble soit structurellement bombé et que des anomalies cytologiques soient présentes sur toute la largeur de la lésion..

Pratiquement toutes les proliférations mélanocytaires nodulaires atypiques qui se développent dans les naevus congénitaux sont biologiquement bénignes. L'examen de ces tumeurs atypiques en termes de caryotype, d'expression d'antigènes de surface cellulaire, de croissance en gélose molle, d'aberrations chromosomiques et d'autres paramètres a montré qu'elles ont les propriétés d'une tumeur proliférative immature mais bénigne.

Le diagnostic différentiel basé sur les signes cliniques est réalisé à l'aide de systèmes de notation. Il est important de savoir que le mélanome cutané ne survient presque jamais chez les enfants de moins de deux ans, et en particulier pendant la période néonatale. Différencier principalement avec les proliférations nodulaires atypiques se développant dans les naevus congénitaux et les naevus de Spitz.

L'évolution et le pronostic du mélanome chez les enfants ne sont pas bien compris. Le taux de survie des patients aux stades précoces du mélanome est d'environ 80%. Cependant, en général, 40 à 50% des patients décèdent de la progression de la maladie au cours des 5 premières années suivant le début du traitement. Le taux de survie à cinq ans des enfants atteints de mélanome de stade III après traitement chirurgical ne dépassait pas 32%.