Principal
Ostéome

Emphysème bulleux des poumons: causes et symptômes caractéristiques

L'emphysème bulleux des poumons est une pathologie courante du système respiratoire, qui se caractérise par l'apparition dans les poumons de cavités remplies de masses d'air, appelées taureaux. Les taureaux provoquent des tailles d'organes anormales, ce qui entraîne une accumulation de volumes d'air dans les tissus à un niveau surestimé.

Le plus souvent, la maladie survient chez les patients âgés et les fumeurs de tabac. Assez souvent, des lésions bulleuses sont observées à l'adolescence, lorsque la croissance des organes, en particulier les organes respiratoires, ne suit pas le développement rapide du corps. En plus de ce qui précède, les causes peuvent être des processus inflammatoires chroniques qui se produisent dans l'arbre bronchique ou la présence à long terme d'un processus pathologique correspondant.

L'essence et les facteurs causaux de la maladie

L'essence de la pathologie réside dans le fait que les bulles dans les alvéoles conduisent à l'expansion de ces dernières à la limite et par la suite elles, les alvéoles, perdent leur capacité à inverser la contraction. Cela devient la raison pour laquelle de petites quantités d'oxygène pénètrent dans la circulation sanguine et le dioxyde de carbone n'est pas excrété par le corps..

Cette condition provoque souvent le développement d'une insuffisance cardiaque. La maladie bulleuse (photo) est diagnostiquée lorsque les cellules du tissu pulmonaire, qui sont saines, sont directement adjacentes à la personne touchée.

Important! Le principal danger de la pathologie est que les parois bulleuses peuvent devenir trop minces. Cet amincissement peut provoquer l'éclatement des parois en cas de chute de pression importante dans la poitrine, qui survient lors du réflexe de toux et de tout effort physique..

Dans ce scénario, les masses d'air dans la vessie décrite se propagent à l'intérieur de la cavité de la plèvre pulmonaire. Et des accumulations importantes de masses d'air provoquent parfois un arrêt cardiaque. Sur la base des statistiques médicales, les hommes sont sensibles à deux fois la pathologie décrite par rapport aux femmes..

Pour la pathologie bulleuse, il est caractéristique de ne pas endommager complètement l'organe entier, mais uniquement certaines de ses parties..

Un étirement excessif du tissu pulmonaire se produit pour les raisons suivantes:

  • la bronchite chronique;
  • l'asthme bronchique;
  • tuberculose et autres maladies pulmonaires;
  • fumeur;
  • la pollution de l'air ambiant, typique des grandes agglomérations.

Étant donné qu'avec la bronchite chronique, l'arbre bronchique gonfle et le passage par lequel les masses d'air se déplacent se rétrécit, des processus inflammatoires des sacs pulmonaires peuvent se produire.

Dans l'air ambiant pollué, il existe une quantité importante de micro-organismes pathogènes qui, lorsqu'ils pénètrent dans le corps, ont un effet extrêmement négatif sur les systèmes organiques et les organes, ce qui provoque la formation de divers processus pathologiques, y compris l'emphysème bulleux du poumon.

La vidéo de cet article familiarisera le lecteur avec les principaux dangers de la maladie..

Caractéristiques cliniques de l'emphysème bulleux

Pour l'état pathologique décrit, la destruction des parois des alvéoles est caractéristique d'un étirement excessif ultérieur. En conséquence, des zones d'accumulation de masses d'air apparaissent dans les poumons, appelées bulles d'emphysème..

Ces vésicules pulmonaires pressent progressivement les zones inchangées, ce qui provoque l'effondrement du poumon. Une bulle peut atteindre plus de 10 centimètres.

La pathologie la plus fréquemment décrite est diagnostiquée chez les hommes âgés ayant une longue expérience du tabagisme. De plus, le groupe à risque comprend les fumeurs passifs dont le système respiratoire est affaibli..

La classification de l'emphysème bulleux est basée sur le degré de prévalence des bulles, considéré dans le tableau:

Prévalence du taureau
La formeLa description
Forme solitairePour cette forme de lésion, la formation caractéristique de bulles simples.
LocalLes taureaux se forment dans 1 à 2 segments du poumon.
Forme généraliséeLa formation de vésicules pulmonaires se produit dans plus de 3 segments de l'organe respiratoire.
Forme bilatéraleLes taureaux surgissent dans deux poumons.

La vessie pulmonaire résulte d'une combinaison de facteurs causaux, qui sont justifiés par l'influence de causes externes et internes. La véritable cause du processus pathologique n'a pas encore été diagnostiquée, cependant, les médecins spécialistes identifient certains facteurs qui sont potentiellement capables de provoquer l'apparition et la poursuite de la progression de l'emphysème bulleux..

Ces facteurs comprennent les suivants:

  • pathologies chroniques du système respiratoire;
  • air pollué sur le lieu de résidence;
  • fumer du tabac pendant de nombreuses années;
  • une variété d'infections pulmonaires;
  • prédisposition génétique;
  • travailler dans des pièces poussiéreuses non ventilées pendant une longue période.

Important! Selon les statistiques disponibles, des bulles pulmonaires surviennent chez 99% des fumeurs de tabac qui fument plus d'un paquet de cigarettes par jour. La formation de taureaux dans cette variante peut se produire à divers degrés d'intensité. La progression de la pathologie est la plupart du temps imperceptible.

Les bulles dans les poumons sont dues à une ischémie vasculaire de l'organe respiratoire. Les processus inflammatoires peuvent provoquer un affaiblissement et un amincissement des parois alvéolaires et des modifications des indicateurs de pression à l'intérieur de celles-ci. Ainsi, des vésicules pulmonaires se forment..

Les facteurs énumérés peuvent avoir un effet négatif complexe sur le corps humain, ce qui augmente considérablement les risques de progression du processus pathologique..

Les principaux signes symptomatiques de nature générale de la maladie sont les suivants:

  • les troubles du sommeil;
  • augmentation des taux de fatigue;
  • sentiment de faiblesse générale;
  • frustration et perte d'appétit.

L'emphysème bulleux des poumons présente également des manifestations symptomatiques spécifiques..

Ceux-ci incluent les signes suivants:

  1. L'apparition de l'essoufflement, qui, au fur et à mesure de la progression de la pathologie, commence à déranger de plus en plus le patient, y compris en l'absence d'effort physique.
  2. Attaques de toux violentes dans lesquelles de petites quantités d'expectorations sont libérées.
  3. Douleur de la poitrine.
  4. Changement de la forme de la poitrine et son augmentation des paramètres.
  5. Changement de la couleur de la peau en bleuâtre ou grisâtre.

L'emphysème bulleux des poumons peut rester silencieux pendant une longue période.

Important! Les manifestations symptomatiques apparaissent déjà dans le contexte des complications qui en résultent, parmi lesquelles un pneumothorax spontané est le plus souvent diagnostiqué.

Pneumothorax spontané

Le pneumothorax bulleux de nature spontanée survient le plus souvent comme une complication de l'évolution de l'emphysème bulleux. Pour le pneumothorax spontané, l'accumulation de masses d'air dans la cavité pleurale est standard. Le plus souvent, une complication similaire est diagnostiquée chez les hommes de moins de 40 ans..

Souvent, le pneumothorax spontané affecte le poumon droit. Chez une personne qui n'appartient pas à la catégorie des fumeurs de tabac, l'évolution de la maladie est bénigne et disparaît souvent d'elle-même. L'intervention chirurgicale et l'hospitalisation urgente nécessitent un pneumothorax extrêmement compliqué, qui peut entraîner des conséquences graves..

Avec un pneumothorax spontané, une augmentation de la pression pulmonaire à l'intérieur du taureau se produit et une percée se produit dans la paroi de la cavité avec de l'air, ce qui peut provoquer un collapsus pulmonaire.

Dans la plupart des cas, un tel développement d'événements est facilité par les facteurs suivants:

  • toux forcée excessive;
  • changer le rythme de la vie en actif;
  • soulever des poids.

Avec le pneumothorax de nature spontanée, les deux poumons sont rarement affectés, pour la plupart, il n'est déterminé que dans un seul organe. Lorsqu'un pneumothorax compliqué est détecté chez une personne, un exsudat séreux peut être observé dans la cavité de la plèvre pulmonaire.

Un pneumothorax spontané compliqué provoque souvent le développement de saignements intrapleuraux dangereux.

Un état pathologique peut se faire sentir par un tel nombre de signes symptomatiques:

  1. Dans la zone de l'organe respiratoire affecté, le patient ressent une douleur de nature lancinante, qui passe souvent dans le cou, le bras ou le péritoine. Le syndrome de la douleur devient parfois plus intense en toussant ou en prenant une inspiration extrêmement profonde.
  2. Le patient a un essoufflement, qui augmente progressivement, ainsi que des difficultés respiratoires.
  3. Il y a des attaques de toux improductive, c'est-à-dire de caractère sec. Après avoir toussé, la condition ne s'améliore pas.
  4. Lorsque le pneumothorax devient grave, l'état de la personne se détériore rapidement. La rupture pleurale entraîne souvent une perte de conscience. Parallèlement à cela, la pâleur du tégument de la peau et la fréquence des battements du muscle cardiaque sont déterminées.

Le pneumothorax léger disparaît souvent sans symptômes graves ou lorsqu'ils sont petits. La condition spécifiée peut entraîner de graves conséquences car les patients ne reçoivent pas de soins médicaux en temps opportun. Lorsque la maladie réapparaît, un hémothorax, une pleurésie réactive ou une pneumonie par aspiration peuvent se développer..

Diagnostic

Afin d'obtenir un vrai diagnostic, un certain nombre de mesures sont nécessaires..

Les méthodes suivantes peuvent aider à identifier la présence de bulles et à établir un diagnostic précis:

  1. Examen d'une personne et recueil de l'anamnèse, c'est-à-dire la présence ou l'absence de pathologies à caractère chronique, la situation écologique de la région de résidence, l'adhésion au tabagisme
  2. Lors de l'utilisation de la percussion, il devient possible de déterminer une zone spécifique des poumons avec une légèreté accrue.
  3. À l'aide de l'auscultation, une respiration sifflante, une respiration sifflante sèche est déterminée.
  4. Un test sanguin permet de déterminer le pourcentage d'oxygène et de dioxyde de carbone.
  5. La tomographie et la radiographie permettent de visualiser les organes respiratoires.
  6. La spirométrie aide à calculer les volumes courants des poumons.

Les mesures diagnostiques sont prescrites par le médecin traitant - un spécialiste dans le domaine de la pneumologie, qui continue de guider le patient. Lorsque des complications surviennent, le patient est supervisé par un chirurgien thoracique.

Traitement des maladies bulleuses

Le traitement complet de l'emphysème pulmonaire bulleux n'est possible que si le facteur causal qui a provoqué son développement est identifié.

L'instruction implique le respect des recommandations suivantes:

  • arrêtes de fumer;
  • ne faites pas l'expérience d'une activité physique intense;
  • plus d'être à l'air frais;
  • suivre les principes d'une bonne nutrition;
  • éviter l'hypothermie;
  • prendre des complexes multivitaminés.

La thérapie peut être médicale ou chirurgicale. À l'heure actuelle, le traitement chirurgical de l'emphysème bulleux des poumons est le plus efficace. Lors de l'intervention, les bulles sont éliminées, ce qui conduit à une amélioration de la fonction respiratoire du patient. Si l'organe est gravement endommagé, il peut être retiré ou transplanté.

Important! L'espérance de vie avec l'emphysème pulmonaire bulleux peut être supérieure à 10 ans, à condition que le patient suive toutes les recommandations d'un spécialiste.

Le traitement médicamenteux repose sur la prise des groupes de médicaments suivants:

  • agents pharmacologiques hormonaux - glucocorticostéroïdes;
  • groupe de médicaments bronchodilatateurs;
  • médicaments antibactériens lorsqu'une infection bactérienne est attachée;
  • médicaments diurétiques.

L'une des méthodes de traitement efficaces est l'oxygénothérapie, qui implique l'inhalation avec une composition gaz-air, dans laquelle un pourcentage élevé d'oxygène est concentré. Il est également possible d'utiliser des huiles essentielles aromatiques, des massages du sternum et l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle.

Il est important de se rappeler qu'il n'est possible d'obtenir des résultats positifs que dans des conditions d'interaction de haute qualité entre un spécialiste du domaine de la pneumologie et son patient. Le coût du non-respect de la technique décrite par le médecin est souvent assimilé à la vie du patient.

Sous réserve des recommandations décrites par le médecin, qui croit en premier lieu à arrêter de fumer, l'espérance de vie peut être considérablement augmentée. Dans les cas fréquents, il est recommandé d'effectuer des opérations pour éliminer les taureaux - la technique est assez simple, mais en même temps fiable, la méthode vous permet de revenir à une vie normale.

"Emphysème bulleux de l'espérance de vie des poumons"

Emphysème bulleux des poumons: symptômes, traitement, espérance de vie - À propos des poumons

L'emphysème bulleux est une forme de maladie pulmonaire chronique. Cette condition pathologique est caractérisée par la destruction des septa des alvéoles pulmonaires avec la formation ultérieure de kystes aériens (taureaux)..

Caractéristiques cliniques de la maladie

La pathologie est caractérisée par la destruction des parois des alvéoles en raison de leur étirement excessif. En conséquence, des zones d'accumulation d'air apparaissent dans les poumons - des bulles emphysémateuses. Ces vésicules pulmonaires compriment progressivement les zones saines, provoquant l'effondrement d'une partie du poumon. Une bulle peut mesurer plus de 10 cm.

Le plus souvent, la maladie bulleuse des poumons est diagnostiquée chez les hommes plus âgés ayant une longue histoire de tabagisme. Le groupe à risque comprend également les fumeurs passifs dont le système respiratoire est peu développé..

Schéma de développement de l'emphysème

La classification de l'emphysème bulleux est basée sur le degré de distribution des bulles:

  1. Forme solitaire - formation d'une seule bulle.
  2. Forme locale - localisation dans un ou deux segments du poumon.
  3. Forme généralisée - formation de vésicules pulmonaires dans plus de trois segments du poumon.
  4. Forme bilatérale - des bulles pulmonaires apparaissent dans deux poumons.

La vessie pulmonaire est formée à la suite d'un ensemble de raisons justifiées par l'influence de facteurs internes et externes.

  1. Maladies respiratoires chroniques.
  2. Tabagisme à long terme.
  3. Air contaminé.
  4. Diverses infections pulmonaires.
  5. Facteur génétique et héréditaire.
  6. Travail prolongé dans des pièces poussiéreuses et non ventilées.

Les statistiques montrent que des bulles pulmonaires se forment chez 99% des fumeurs qui fument plus d'un paquet de cigarettes par jour. La formation de taureaux, dans ce cas, peut se produire à divers degrés d'intensité. Le développement de la maladie passe inaperçu.

Les taureaux touchent principalement les hommes. Cela est dû aux particularités de leur vie: tabagisme, mauvaise alimentation, conditions de travail pas toujours favorables, hypothermie. Chez les adolescents, la maladie peut se développer en raison de la croissance anticipée de la poitrine.

Les facteurs ci-dessus peuvent avoir un effet complexe sur le corps humain. Cela augmente considérablement le risque de développer une pathologie. Les signes courants de maladie sont: fatigue, perte de sommeil et d'appétit, sensation de faiblesse.

Les symptômes spécifiques de l'emphysème bulleux sont:

  • l'apparition d'un essoufflement qui, avec le développement de la maladie, commence à déranger une personne au repos;
  • toux avec des mucosités légères;
  • douleur dans la poitrine;
  • une augmentation de la poitrine et un changement de sa forme;
  • décoloration de la peau en gris ou bleuâtre.

La maladie peut être asymptomatique pendant une longue période. Les signes apparaissent déjà dans le contexte des complications, parmi lesquelles le pneumothorax spontané est le plus souvent diagnostiqué.

Pneumothorax spontané

Le pneumothorax bulleux spontané se produit comme une complication de la maladie pulmonaire bulleuse. Le pneumothorax spontané est caractérisé par une accumulation d'air dans la cavité pleurale. Le plus souvent, une telle complication est détectée chez les hommes de moins de 40 ans..

Habituellement, le poumon droit est affecté par un pneumothorax spontané. la cause de la pathologie est une maladie pulmonaire bulleuse.

Chez un non-fumeur avec des poumons sains, la maladie est bénigne et disparaît souvent d'elle-même. L'hospitalisation et la chirurgie immédiates nécessitent un pneumothorax compliqué, qui entraîne des conséquences graves.

  • toux sévère et forcée;
  • soulever des objets lourds;
  • chez les femmes - changements dans le cycle menstruel.

Le pneumothorax spontané affecte rarement deux poumons à la fois, la plupart du temps il n'est déterminé que dans un seul. Lorsqu'un patient reçoit un diagnostic de pneumothorax compliqué, un exsudat séreux peut être présent dans la cavité pleurale de l'organe. Un pneumothorax spontané compliqué entraîne souvent des saignements intrapleuraux dangereux.

Les manifestations de la pathologie peuvent être les suivantes:

  1. Dans la zone du poumon affecté, le patient ressent une douleur lancinante sévère, qui irradie souvent vers le cou, le bras ou l'abdomen. Les sensations douloureuses s'intensifient parfois en toussant et en respirant très profondément.
  2. Essoufflement et difficulté à respirer.
  3. La présence d'une toux sèche. Après avoir toussé, le patient ne se sent pas mieux.
  4. Si le pneumothorax spontané devient grave, l'état du patient s'aggrave. La rupture pleurale entraîne souvent une perte de conscience. Dans le même temps, la pâleur de la peau est observée et le rythme cardiaque augmente.

Le pneumothorax léger se résout généralement de manière asymptomatique ou avec des symptômes bénins. Cette condition menace de graves conséquences, car les patients ne demandent pas d'aide médicale à temps. Si la maladie réapparaît, des complications telles qu'un hémothorax, une pneumonie par aspiration, une pleurésie réactive peuvent se développer..

Diagnostic et traitement de l'emphysème pulmonaire bulleux

Des tests de diagnostic opportuns aident à poser le bon diagnostic. Les méthodes de diagnostic suivantes aident à déterminer la présence de bulles et à diagnostiquer avec précision:

  1. Examen du patient et recueil d'anamnèse (présence ou absence de maladies chroniques du patient, situation écologique dans son lieu de résidence, adhésion au tabagisme).
  2. La méthode de percussion aide à déterminer la zone de légèreté accrue.
  3. L'auscultation révèle une respiration sifflante sèche.
  4. Tomographie et radiographie.
  5. Le test sanguin vise à déterminer le pourcentage de dioxyde de carbone et d'oxygène.
  6. La spirométrie aide à calculer les volumes courants.

Les mesures diagnostiques sont prescrites par un pneumologue, qui guide le patient tout au long de la maladie. En cas de complications, le patient est supervisé par un chirurgien thoracique.

Une guérison complète de la maladie n'est possible que lorsque la principale cause de son apparition est éliminée.

  • arrêter de fumer et de faire de l'activité physique;
  • Marcher plus;
  • mange correctement;
  • ne pas trop refroidir;
  • prendre des multivitamines.

Le traitement de la maladie peut être médical ou chirurgical. Dans certains cas, une thérapie alternative est possible..

À l'heure actuelle, l'intervention chirurgicale est considérée comme la plus efficace. Pendant la chirurgie, les vésicules pulmonaires sont retirées, ce qui permet au patient de mieux respirer.

Si le poumon est gravement endommagé, il peut être retiré ou transplanté.

La maladie pulmonaire bulleuse peut être traitée avec des médicaments. Le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

  1. Bronchodilatateurs qui soulagent les spasmes. Divers aérosols sont souvent utilisés pour cela..
  2. Médicaments à base d'hormones (glucocorticostéroïdes).
  3. Diurétiques.
  4. Antibiotiques (s'il y a une infection bactérienne).

L'oxygénothérapie est un traitement efficace. Il s'agit de l'inhalation d'un mélange gaz-air à haute teneur en oxygène..

  • l'utilisation d'huiles aromatiques (bergamote et lavande);
  • massage thoracique;
  • l'utilisation de plantes médicinales (mère et belle-mère, camomille, tilleul, sauge) pour la préparation de décoctions.

Ces méthodes visent à détendre les muscles des bronches et des expectorations et ne sont qu'un complément au traitement principal..

Prévoir

Si vous n'effectuez pas de traitement pour éliminer la cause de l'emphysème bulleux des poumons, des complications graves peuvent se développer et contribuer au développement d'une insuffisance respiratoire, d'une infection, d'un stress supplémentaire sur le cœur, etc..

La complication la plus dangereuse et la plus grave est l'insuffisance cardiaque. Cela peut entraîner non seulement une perte de capacité de travail, mais également la mort d'une personne..

Avec l'élimination de la cause principale du développement de la maladie et un traitement rapide, le patient peut complètement guérir une maladie dangereuse. Par conséquent, lorsque les premiers signes d'une maladie apparaissent, il est important de contacter un spécialiste qualifié, de subir un diagnostic et le traitement nécessaire..

L'article vous a aidé?

Faites-nous savoir - taux

Qu'est-ce que l'emphysème bulleux - Espérance de vie

L'emphysème bulleux des poumons est une maladie chronique caractérisée par des modifications tissulaires locales, une destruction prononcée des cloisons alvéolaires et la formation de kystes aériens-taureaux d'un diamètre supérieur à 1 cm, c'est-à-dire que les parois des alvéoles sont détruites en raison de leur étirement.

Que sont les bules?

Une bulle emphysémateuse est une zone d'air accumulé dans les poumons. Les vésicules pulmonaires de tous les côtés pressent les zones saines et une partie du poumon s'effondre. La maladie est la cause directe du pneumothorax spontané dans 80% des cas.

La confirmation diagnostique de la maladie se fait par IRM, radiographie, TDM, scintigraphie ou thoracoscopie. Dans une évolution sans complication, les symptômes peuvent ne pas apparaître même avant le début du pneumothorax spontané.

Dans la forme asymptomatique, une observation dynamique est effectuée; avec une évolution compliquée ou progressive de la maladie, un traitement chirurgical est effectué.

Les raisons du développement de la maladie

Il existe plusieurs théories sur la maladie..

  1. La théorie mécanique suggère que l'emplacement horizontal de la première ou de la deuxième côte chez certaines personnes blesse l'apex du poumon, ce qui provoque le développement d'un emphysème bulleux.
  2. La théorie vasculaire suggère que Bula apparaît à la suite d'une ischémie pulmonaire.
  3. La théorie infectieuse suggère un lien entre l'emphysème bulleux et les infections virales des voies respiratoires. Les taureaux peuvent apparaître après avoir souffert de bronchiolite obstructive, souffrant de tuberculose. On remarque que des rechutes de pneumothorax spontané se produisent pendant les périodes d'épidémie d'infection à adénovirus et de grippe.

Les bulles dans les poumons sont congénitales ou acquises.

Des changements bulleux congénitaux se forment avec un manque d'inhibiteur de l'élastase - a1-antitrypsine, à la suite de quoi la destruction enzymatique du tissu pulmonaire se produit.

Les acquis se développent dans le contexte des changements emphysémateux existants dans les poumons. 90% des patients sont des fumeurs de longue date qui fument plus de 20 cigarettes par jour pendant 10 à 20 ans.

La fumée secondaire augmente la probabilité de développer la maladie jusqu'à 43%.

En outre, les facteurs de risque sont:

  • Maladies chroniques du système respiratoire - bronchite chronique, asthme, bronchectasie, pneumosclérose, pneumoconiose, sarcoïdose;
  • Tuberculose;
  • Pathologie de la circulation sanguine dans les poumons;
  • Facteur héréditaire;
  • Mauvaise écologie;
  • Travail prolongé dans des pièces non ventilées.

Classification

Les taureaux distinguent 3 types.

Les bulles se trouvent:

  • À la surface de l'organe sur une tige étroite;
  • Sur la surface du poumon et y sont attachés par une large base;
  • Profondément dans le tissu pulmonaire.

En outre, les bulles peuvent être multiples et uniques, une - (dans un poumon) et bilatérales (dans deux poumons), tendues et non tendues.

La forme de la maladie peut être localisée en un ou deux segments ou généralisée.

La taille de la bulle peut être:

  1. Petit - jusqu'à 1 cm,
  2. Moyen - de 1 cm à 5 cm,
  3. Grand - de 5 cm à 10 cm,
  4. Géant - 10 cm - 15 cm.

L'emphysème pulmonaire bulleux est divisé en:

  • Asymptomatique;
  • Avec des manifestations cliniques - toux, essoufflement et douleurs thoraciques;
  • Compliqué par un pneumothorax spontané et d'autres pathologies.

Symptômes

Le plus souvent, l'emphysématose est diagnostiquée chez des personnes de constitution asthénique, avec VSD, avec courbure de la colonne vertébrale, avec déformation de la poitrine.

Les signes courants d'une maladie comprennent: fatigue, perte d'appétit, interruptions de sommeil, faiblesse.

Les symptômes spécifiques comprennent:

  • Essoufflement même au repos;
  • Toux avec mucosités;
  • Douleur thoracique;
  • Transformation de la poitrine dans le sens de son élargissement ou de sa courbure;
  • Décoloration de la peau au bleuâtre ou au gris.

L'apparition de la maladie ne se manifeste généralement par aucun symptôme. Lorsque les bulles emphysémateuses deviennent énormes, elles commencent à comprimer des parties du poumon, provoquant un essoufflement.

Le plus souvent, la boulèse n'est déterminée que lorsque des complications sont détectées - par exemple, avec le développement d'un pneumothorax récurrent.

Diagnostique

Le diagnostic est basé sur les résultats cliniques et radiologiques.

Les méthodes de diagnostic aident à déterminer la présence de bulles et à poser un diagnostic:

  1. Examen du patient.
  2. La percussion aide à identifier la zone de légèreté accrue.
  3. L'auscultation détecte des râles secs et sifflants.
  4. Un test sanguin permet de déterminer le rapport CO2 / O2.
  5. La spirométrie aide à obtenir des données de volume courant.

La radiographie ne permet pas toujours de révéler la maladie. Sur les tomodensitogrammes haute résolution, les bulles sont visibles sous forme de cavités à paroi mince avec des contours lisses.

La scintigraphie pulmonaire aide à évaluer le rapport entre le fonctionnement et le tissu pulmonaire anormal, ce qui est nécessaire lors de la planification d'un traitement chirurgical.

Le patient est traité par un pneumologue, avec le développement de complications, un chirurgien thoracique est impliqué dans le traitement.

Lors du diagnostic, il est important de différencier l'emphysème bulleux des maladies:

  • Bronchectasie;
  • La bronchite chronique;
  • Emphysème diffus du poumon;
  • Pneumothorax;
  • Pneumoconiose.

Traitement et prévention

Les patients chez qui la maladie était asymptomatique avant le premier épisode de pneumothorax spontané sont simplement suivis par un médecin. Ils sont affectés à la réadaptation physique, à la physiothérapie, il est recommandé d'éviter l'activité physique et les maladies infectieuses.

Une méthode de traitement efficace est l'oxygénothérapie, qui implique l'inhalation d'un mélange gaz-air oxygéné.

Comment traiter une maladie sans complication?

Un traitement médicamenteux est prescrit:

  • Bronchodilatateurs;
  • Glucocorticostéroïdes;
  • Les diurétiques;
  • Lorsqu'une infection bactérienne est attachée, des antibiotiques sont prescrits.

Dans le pneumothorax spontané, une ponction pleurale est réalisée ou la cavité pleurale est drainée pour dilater le poumon. Avec une augmentation de l'insuffisance respiratoire et une augmentation de la taille de la cavité, l'inefficacité des procédures de drainage, la récidive du pneumothorax, une opération pour enlever les bulles est réalisée: bullectomie, segmentectomie, lobectomie, résection marginale.

La prévention de la maladie bulleuse est la même que la prévention de l'emphysème pulmonaire.

Il est nécessaire d'arrêter de fumer, y compris de ne pas être dans la même pièce que les fumeurs, en excluant le contact avec des facteurs de production nocifs, en évitant les infections respiratoires.

Naturellement, de nombreux patients se posent la question: combien de temps vivent-ils avec un emphysème bulleux??

La réponse à cette question dépend de nombreux facteurs: avec quel degré de gravité la maladie a été diagnostiquée, à quel moment le traitement a été prescrit, etc..

L'espérance de vie a les statistiques suivantes:

  • Avec une forme légère, plus de 80% des patients franchissent le cap psychologique de 4 ans;
  • Sous forme modérée - environ 70%;
  • Sous forme sévère - jusqu'à 50%.

Emphysème bulleux de l'espérance de vie des poumons

L'emphysème bulleux est une forme de maladie pulmonaire chronique. Cette condition pathologique est caractérisée par la destruction des septa des alvéoles pulmonaires avec la formation ultérieure de kystes aériens (taureaux)..

Qu'est-ce que c'est, les formes de la maladie

L'emphysème vient du mot «gonfler» et représente le processus de perturbation des échanges gazeux dans les poumons et la fonction respiratoire.

Les alvéoles, situées aux extrémités des bronches et dans la cavité pulmonaire, ont une fonction responsable - elles aident au processus de respiration.

Lorsqu'une personne inhale de l'air, elle se remplit et gonfle comme une petite boule, lorsqu'elle expire, elle devient la même en raison de contractions naturelles.

L'emphysème des poumons est une violation de ce processus, lorsque, à la suite de diverses maladies des organes respiratoires, les alvéoles commencent à effectuer un travail accru, la pression de l'air augmente, ce qui conduit à leur étirement. De là vient le dérivé de la définition - "gonfler".

Lorsque les alvéoles perdent la capacité de participer au processus respiratoire comme auparavant, les poumons commencent à souffrir.

Un échange gazeux altéré conduit au fait qu'une quantité d'air accrue est observée dans les poumons, ce qui contribue au dysfonctionnement de l'organe.

Si la pathologie n'est pas remarquée et traitée à temps, elle peut aller au cœur, entraîner des complications. Un patient sur trois a souvent des antécédents d'insuffisance cardiaque ou respiratoire.

L'emphysème des poumons en médecine a une classification spécifique. Sur sa base, la maladie est subdivisée selon la nature des manifestations, selon la prévalence, les caractéristiques anatomiques et l'origine. Il est possible de considérer plus en détail la classification de l'emphysème à l'aide du tableau présenté.

Les raisons du développement de l'emphysème bulleux des poumons et la méthode de traitement de la maladie

L'emphysème pulmonaire bulleux est plus fréquent chez les patients âgés.

La maladie se caractérise par un étirement des alvéoles et une violation, à la suite de ce processus, de l'apport d'oxygène aux poumons.

Le pronostic de la maladie et ses complications possibles dépendent de la rapidité de la détection.

L'absence de traitement entraîne la progression du processus pathologique et la perte complète de la capacité de travail du patient.

Caractéristiques et classification de la pathologie

La forme bulleuse de l'emphysème pulmonaire (code CIM 10 - J 43.9) est une pathologie respiratoire caractérisée par une expansion et une destruction excessives des parois des bulles d'air (alvéoles).

À la suite de l'amincissement et de la destruction des cloisons alvéolaires dans les poumons, des zones d'accumulation d'air se forment - des bulles emphysémateuses de 1 à 10 cm de diamètre.

Les bulles sont plus souvent situées dans les lobes supérieurs des poumons..

Certains d'entre eux atteignent 15-20 centimètres de taille. Ils pressent les zones saines, de sorte qu'une partie du poumon s'effondre.

Il existe 3 types de bulles:

  • des kystes se sont formés à l'extérieur du poumon;
  • saillant à la surface;
  • caché à l'intérieur de l'orgue.

Selon les statistiques, la pathologie se forme plus souvent chez les hommes et les patients de plus de 55 ans. Fondamentalement, des kystes aériens se forment dans le plus gros poumon droit. Dans 90% des cas, la maladie est diagnostiquée chez des fumeurs ayant une expérience de 20 ans ou plus.

Selon le degré de formation et l'emplacement des bulles, on distingue les formes suivantes de la maladie:

  • solitaire - bulle unique;
  • local - plusieurs bulles dans 1-2 segments de l'organe;
  • généralisé - kystes en 3 segments ou plus;
  • bilatéral - lésions des vésicules de 2 poumons.

Rupture de grandes bulles provoquant un pneumothorax. L'air du taureau pénètre dans la cavité pleurale et crée une pression accrue dans celle-ci, comprimant le poumon.

Un patient atteint de pneumothorax est incapable de respirer pleinement et éprouve des douleurs thoraciques. La respiration est un peu plus facile en position assise ou semi-assise.

Raisons de l'apparition

L'emphysème bulleux primaire est une maladie héréditaire qui se développe en raison d'un manque congénital de protéines qui supprime les enzymes protéolytiques.

Les muqueuses des bronches perdent leur capacité à résister aux effets des protéases et sont progressivement détruites.

Avec le développement de l'emphysème secondaire, des enzymes protéolytiques sont libérées des éléments blancs du sang et des microbes.

Les experts identifient les facteurs suivants qui provoquent la formation de bulles secondaires dans les poumons:

  • Bronchite chronique;
  • tabagisme à long terme;
  • tuberculose pulmonaire;
  • inhalation systématique d'air pollué;
  • néoplasmes et troubles de la circulation pulmonaire.

IMPORTANT! Dans certains cas, la propension à tomber malade est étayée par les spécificités de la profession. Chez les chanteurs, souffleurs de verre, musiciens de fanfares, la pression à l'intérieur des poumons est régulièrement augmentée, cela détruit progressivement les parois des bulles d'air.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de la maladie repose sur la prise d'anamnèse, l'examen aux rayons X et l'étude de la fonction respiratoire.

Lors de la collecte d'informations sur l'évolution de la maladie, le médecin prend en compte les maladies pulmonaires chroniques avec des signes d'obstruction, la présence de la maladie chez les proches parents du patient.

L'étude de l'histoire médicale dans l'histoire familiale est nécessaire pour clarifier avec précision l'étiologie de la pathologie. La spécificité des mesures thérapeutiques dépend des informations reçues..

Lors de l'examen du patient, le médecin prend en compte les signes de pathologie suivants:

  1. Augmenter la taille de la poitrine, acquérir une forme de tonneau.
  2. Boîte sonore en tapotant la poitrine, abaissant les bords des poumons de 1 à 2 côtes.
  3. Affaiblissement de la respiration et étouffement du cœur.
  4. La présence d'une insuffisance respiratoire et ventriculaire droite.

La radiographie révèle une augmentation de la transparence et de la légèreté des champs pulmonaires, un dôme sous-estimé du diaphragme, une expansion des espaces intercostaux, une augmentation du motif.

L'emphysème secondaire est complété par des signes de bronchite chronique. L'ombre du cœur est verticale.

Le diagnostic est confirmé par la présence de kystes dans les segments apicaux du poumon.

Au début, la méthode de tomodensitométrie est plus informative. Lors de la tomodensitométrie, l'image de la maladie est la plus claire: les zones de destruction accrue sont clairement visibles.

En cas de doute, utilisez la méthode endoscopique - thoracoscopie. Le rapport entre les tissus pulmonaires sains et malades est révélé par scinographie ventilation-perfusion.

Une diminution de la capacité pulmonaire et une augmentation du volume d'air résiduel sont détectées par la méthode d'étude de la force expiratoire. La présence de la maladie confirme une diminution du test de Tiffeneau et du volume pulmonaire total.

Pour le diagnostic de la maladie, un test sanguin pour l'hémoglobine et la teneur en gaz est informatif. Une diminution de l'hémoglobine indique un manque d'oxygène. Une confirmation supplémentaire est une diminution de la quantité d'oxygène et une augmentation du dioxyde de carbone.

Traitement

La pathologie est chronique et ne se prête pas au traitement, cependant, la réception rapide d'une aide spécialisée aide à arrêter sa progression et à améliorer la qualité de vie.

L'une des principales conditions du succès du traitement est l'arrêt complet du tabagisme, y compris.

Les médecins recommandent aux personnes qui rencontrent de l'air pollué au travail de changer de profession..

Après avoir éliminé les facteurs de complication de l'emphysème, ils commencent le traitement symptomatique des processus obstructifs chroniques et la prévention de leurs exacerbations.

Simultanément, l'immunité est stimulée.

Le traitement conservateur de la maladie est effectué en ambulatoire..

Le placement du patient à l'hôpital n'est nécessaire que dans les cas d'infections secondaires avec emphysème, avec pneumothorax aigu ou insuffisance respiratoire sévère.

Médicament

L'ensemble de médicaments pour le traitement de la maladie dépend de la gravité du processus pathologique, de la présence de maladies concomitantes.

Le but principal de la pharmacothérapie est de soulager les symptômes de la maladie et d'améliorer la qualité de vie du patient..

Les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  1. Le traitement symptomatique repose sur l'utilisation de bronchodilatateurs sous forme de comprimés et d'inhalations: "Salbutamol", "Theophylline", "Berotek".
  2. Les mucolytiques sont prescrits pour stimuler les expectorations: Lazolvan, acétylcystéine.
  3. Diurétiques: «Furosémide», «Veroshperon».
  4. Antibiotiques pour infection bactérienne: "Ceftriaxone", "Azithromycine". En cas d'inflammation sévère et de réactions allergiques, la «prednisolone» est utilisée.
  5. La prise de médicaments est associée à des médicaments qui augmentent l'immunité. La vitamine E est prescrite pour renforcer les septa alvéolaires et stimuler le métabolisme..

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie complètent la prise de médicaments, soutiennent les fonctions respiratoires du patient.

Les activités suivantes sont les plus efficaces:

  1. Stimulation électrique du diaphragme et des muscles intercostaux. La procédure facilite la respiration grâce à l'influence des impulsions électriques.
  2. Inhalation d'oxygène-hélium. Pour améliorer l'apport d'oxygène au corps, la procédure est effectuée toutes les 16 à 18 heures.
  3. Physiothérapie. Le but des exercices spéciaux est de renforcer les muscles respiratoires.

Traitement chirurgical

Les bulles ne peuvent pas être traitées avec des méthodes conservatrices, par conséquent, dans les cas graves, les médecins ont recours à la chirurgie. Les taureaux sont enlevés par les méthodes chirurgicales suivantes:

  • bullectomie;
  • segmentoectomie;
  • résection marginale du poumon.

Les formes extrêmement graves de la maladie nécessitent l'utilisation de la lobectomie - ablation complète de grandes parties du poumon.

Les techniques modernes permettent l'utilisation de technologies endoscopiques pendant l'opération. En cas de lésion d'organe diffus, une greffe de poumon de donneur est utilisée.

recette: Une recette abordable et efficace pour traiter l'emphysème pulmonaire

L'emphysème des poumons est une maladie très dangereuse. L'aide d'un médecin est essentielle. Mais par souci d'exhaustivité, nous présentons également une méthode de traitement traditionnelle alternative. Assurez-vous de consulter un médecin avant d'utiliser.

Pronostic et complications

Une question importante dans la description de la maladie est la durée de vie des patients souffrant d'emphysème bulleux. Des modifications irréversibles des poumons rendent cette pathologie incurable.

Après la détection d'une maladie à un stade sévère, le patient ne vit pas plus de 4-5 ans.

Le pronostic de la vie du patient dépend du taux d'aggravation de l'insuffisance respiratoire et cardiaque.

Les chances d'une longue espérance de vie ne sont que chez les patients qui ont refusé de fumer au moment du diagnostic ou après une intervention chirurgicale et qui ont éliminé les facteurs d'inhalation d'air pollué au travail et à la maison.

La prévision ne dépend pas seulement de facteurs externes.

L'âge du patient affecte le taux de développement de la maladie: la maladie est la plus grave chez les hommes après 50 ans, car les processus de régénération tissulaire en eux ralentissent.

Pour les patients plus jeunes, le pronostic avec un traitement adéquat est plus favorable.

Non traité, l'emphysème peut entraîner des complications:

  • pneumothorax spontané;
  • hypertension pulmonaire;
  • insuffisance cardiaque;
  • ascite;
  • pneumonie;
  • gonflement des membres inférieurs.

La prévention

Il est presque impossible d'empêcher complètement le développement de la maladie en présence d'une prédisposition héréditaire.

Mais pour réduire le risque de progression de la pathologie, ainsi que pour empêcher son développement, des mesures préventives aident:

  1. Traitement adéquat des ARVI et ARI.
  2. Arrêter de fumer.
  3. L'utilisation d'équipements de protection individuelle lors de travaux dans des industries dangereuses.
  4. Séjour fréquent à l'air frais dans une zone écologiquement propre.
  5. Maintenir un mode de vie physiquement actif pour augmenter le flux d'air vers les poumons et stimuler la circulation sanguine dans ceux-ci.

L'emphysème bulleux est une maladie insidieuse qui ne se manifeste pas par des signes externes dans les premiers stades, et au fur et à mesure de sa progression, conduisant une personne au handicap.

En présence d'une prédisposition aux pathologies respiratoires, seul le respect scrupuleux des mesures préventives et le maintien de l'immunité aideront à maintenir la santé.

Emphysème bulleux des poumons: symptômes, traitement, espérance de vie

L'emphysème bulleux est une forme de maladie pulmonaire chronique. Cette condition pathologique est caractérisée par la destruction des septa des alvéoles pulmonaires avec la formation ultérieure de kystes aériens (taureaux)..

Caractéristiques cliniques de la maladie

La pathologie est caractérisée par la destruction des parois des alvéoles en raison de leur étirement excessif. En conséquence, des zones d'accumulation d'air apparaissent dans les poumons - des bulles emphysémateuses. Ces vésicules pulmonaires compriment progressivement les zones saines, provoquant l'effondrement d'une partie du poumon. Une bulle peut mesurer plus de 10 cm.

Le plus souvent, la maladie bulleuse des poumons est diagnostiquée chez les hommes plus âgés ayant une longue histoire de tabagisme. Le groupe à risque comprend également les fumeurs passifs dont le système respiratoire est peu développé..

Schéma de développement de l'emphysème

La classification de l'emphysème bulleux est basée sur le degré de distribution des bulles:

  1. Forme solitaire - formation d'une seule bulle.
  2. Forme locale - localisation dans un ou deux segments du poumon.
  3. Forme généralisée - formation de vésicules pulmonaires dans plus de trois segments du poumon.
  4. Forme bilatérale - des bulles pulmonaires apparaissent dans deux poumons.

La vessie pulmonaire est formée à la suite d'un ensemble de raisons justifiées par l'influence de facteurs internes et externes.

  1. Maladies respiratoires chroniques.
  2. Tabagisme à long terme.
  3. Air contaminé.
  4. Diverses infections pulmonaires.
  5. Facteur génétique et héréditaire.
  6. Travail prolongé dans des pièces poussiéreuses et non ventilées.

Les statistiques montrent que des bulles pulmonaires se forment chez 99% des fumeurs qui fument plus d'un paquet de cigarettes par jour. La formation de taureaux, dans ce cas, peut se produire à divers degrés d'intensité. Le développement de la maladie passe inaperçu.

Les taureaux touchent principalement les hommes. Cela est dû aux particularités de leur vie: tabagisme, mauvaise alimentation, conditions de travail pas toujours favorables, hypothermie. Chez les adolescents, la maladie peut se développer en raison de la croissance anticipée de la poitrine.

Les facteurs ci-dessus peuvent avoir un effet complexe sur le corps humain. Cela augmente considérablement le risque de développer une pathologie. Les signes courants de maladie sont: fatigue, perte de sommeil et d'appétit, sensation de faiblesse.

Les symptômes spécifiques de l'emphysème bulleux sont:

  • l'apparition d'un essoufflement qui, avec le développement de la maladie, commence à déranger une personne au repos;
  • toux avec des mucosités légères;
  • douleur dans la poitrine;
  • une augmentation de la poitrine et un changement de sa forme;
  • décoloration de la peau en gris ou bleuâtre.

La maladie peut être asymptomatique pendant une longue période. Les signes apparaissent déjà dans le contexte des complications, parmi lesquelles le pneumothorax spontané est le plus souvent diagnostiqué.

Pneumothorax spontané

Le pneumothorax bulleux spontané se produit comme une complication de la maladie pulmonaire bulleuse. Le pneumothorax spontané est caractérisé par une accumulation d'air dans la cavité pleurale. Le plus souvent, une telle complication est détectée chez les hommes de moins de 40 ans..

Habituellement, le poumon droit est affecté par un pneumothorax spontané. La maladie pulmonaire bulleuse est la principale raison de l'apparition d'une pathologie.

Chez un non-fumeur avec des poumons sains, la maladie est bénigne et disparaît souvent d'elle-même. L'hospitalisation et la chirurgie immédiates nécessitent un pneumothorax compliqué, qui entraîne des conséquences graves.

  • toux sévère et forcée;
  • soulever des objets lourds;
  • chez les femmes - changements dans le cycle menstruel.

Le pneumothorax spontané affecte rarement deux poumons à la fois, la plupart du temps il n'est déterminé que dans un seul. Lorsqu'un patient reçoit un diagnostic de pneumothorax compliqué, un exsudat séreux peut être présent dans la cavité pleurale de l'organe. Un pneumothorax spontané compliqué entraîne souvent des saignements intrapleuraux dangereux.

Les manifestations de la pathologie peuvent être les suivantes:

  1. Dans la zone du poumon affecté, le patient ressent une douleur lancinante sévère, qui irradie souvent vers le cou, le bras ou l'abdomen. Les sensations douloureuses s'intensifient parfois en toussant et en respirant très profondément.
  2. Essoufflement et difficulté à respirer.
  3. La présence d'une toux sèche. Après avoir toussé, le patient ne se sent pas mieux.
  4. Si le pneumothorax spontané devient grave, l'état du patient s'aggrave. La rupture pleurale entraîne souvent une perte de conscience. Dans le même temps, la pâleur de la peau est observée et le rythme cardiaque augmente.

Le pneumothorax léger se résout généralement de manière asymptomatique ou avec des symptômes bénins. Cette condition menace de graves conséquences, car les patients ne demandent pas d'aide médicale à temps. Si la maladie réapparaît, des complications telles qu'un hémothorax, une pneumonie par aspiration, une pleurésie réactive peuvent se développer..

Diagnostic et traitement de l'emphysème pulmonaire bulleux

Des tests de diagnostic opportuns aident à poser le bon diagnostic. Les méthodes de diagnostic suivantes aident à déterminer la présence de bulles et à diagnostiquer avec précision:

  1. Examen du patient et recueil d'anamnèse (présence ou absence de maladies chroniques du patient, situation écologique dans son lieu de résidence, adhésion au tabagisme).
  2. La méthode de percussion aide à déterminer la zone de légèreté accrue.
  3. L'auscultation révèle une respiration sifflante sèche.
  4. Tomographie et radiographie.
  5. Le test sanguin vise à déterminer le pourcentage de dioxyde de carbone et d'oxygène.
  6. La spirométrie aide à calculer les volumes courants.

Les mesures diagnostiques sont prescrites par un pneumologue, qui guide le patient tout au long de la maladie. En cas de complications, le patient est supervisé par un chirurgien thoracique.

Une guérison complète de la maladie n'est possible que lorsque la principale cause de son apparition est éliminée.

  • arrêter de fumer et de faire de l'activité physique;
  • Marcher plus;
  • mange correctement;
  • ne pas trop refroidir;
  • prendre des multivitamines.

Le traitement de la maladie peut être médical ou chirurgical. Dans certains cas, une thérapie alternative est possible..

À l'heure actuelle, l'intervention chirurgicale est considérée comme la plus efficace. Pendant la chirurgie, les vésicules pulmonaires sont retirées, ce qui permet au patient de mieux respirer.

Si le poumon est gravement endommagé, il peut être retiré ou transplanté.

La maladie pulmonaire bulleuse peut être traitée avec des médicaments. Le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

  1. Bronchodilatateurs qui soulagent les spasmes. Divers aérosols sont souvent utilisés pour cela..
  2. Médicaments à base d'hormones (glucocorticostéroïdes).
  3. Diurétiques.
  4. Antibiotiques (s'il y a une infection bactérienne).

L'oxygénothérapie est un traitement efficace. Il s'agit de l'inhalation d'un mélange gaz-air à haute teneur en oxygène..

  • l'utilisation d'huiles aromatiques (bergamote et lavande);
  • massage thoracique;
  • l'utilisation de plantes médicinales (mère et belle-mère, camomille, tilleul, sauge) pour la préparation de décoctions.

Ces méthodes visent à détendre les muscles des bronches et des expectorations et ne sont qu'un complément au traitement principal..

Prévoir

Si vous n'effectuez pas de traitement pour éliminer la cause de l'emphysème bulleux des poumons, des complications graves peuvent se développer et contribuer au développement d'une insuffisance respiratoire, d'une infection, d'un stress supplémentaire sur le cœur, etc..

La complication la plus dangereuse et la plus grave est l'insuffisance cardiaque. Cela peut entraîner non seulement une perte de capacité de travail, mais également la mort d'une personne..

Avec l'élimination de la cause principale du développement de la maladie et un traitement rapide, le patient peut complètement guérir une maladie dangereuse. Par conséquent, lorsque les premiers signes d'une maladie apparaissent, il est important de contacter un spécialiste qualifié, de subir un diagnostic et le traitement nécessaire..

L'article vous a aidé?

Faites-nous savoir - taux

Emphysème bulleux des poumons

À propos de l'emphysème bulleux

L'emphysème bulleux du poumon est une modification locale du tissu pulmonaire caractérisée par la destruction des septa alvéolaires et la formation de kystes aériens d'un diamètre supérieur à 1 cm (taureau). Avec une évolution sans complication, les symptômes peuvent être absents jusqu'à l'apparition d'un pneumothorax spontané.

La confirmation diagnostique de l'emphysème pulmonaire bulleux est obtenue par radiographie, scanner haute résolution, scintigraphie, thoracoscopie.

Dans la forme asymptomatique, l'observation dynamique est possible; en cas d'évolution progressive ou compliquée de la maladie pulmonaire bulleuse, un traitement chirurgical est réalisé (bullectomie, segmentectomie, lobectomie).

Dans 90% des cas, l'emphysème bulleux des poumons se développe chez les fumeurs ayant 20 ans d'expérience, qui fument 20 cigarettes ou plus par jour. Les fumeurs passifs, en particulier les enfants, sont également à risque, car leur système respiratoire n'est pas complètement formé. En outre, la maladie peut survenir spontanément chez les enfants au cours des premières semaines de vie dans le contexte d'un mauvais développement des tissus élastiques..

Les raisons

Il existe plusieurs théories sur l'apparition de la maladie:

  • La théorie mécanique suggère que l'emplacement horizontal de la première ou de la deuxième côte chez certaines personnes blesse l'apex du poumon, ce qui provoque le développement d'un emphysème bulleux.
  • La théorie vasculaire suggère que Bula apparaît à la suite d'une ischémie pulmonaire.
  • La théorie infectieuse suggère un lien entre l'emphysème bulleux et les infections virales des voies respiratoires. Les taureaux peuvent apparaître après avoir souffert de bronchiolite obstructive, souffrant de tuberculose. On remarque que des rechutes de pneumothorax spontané se produisent pendant les périodes d'épidémie d'infection à adénovirus et de grippe.

Les bulles dans les poumons sont d'origine congénitale ou acquise:

  1. Des changements bulleux congénitaux se forment avec un manque d'inhibiteur de l'élastase - a1-antitrypsine, à la suite de quoi la destruction enzymatique du tissu pulmonaire se produit.
  2. Les acquis se développent dans le contexte des changements emphysémateux existants dans les poumons. 90% des patients sont des fumeurs de longue date qui fument plus de 20 cigarettes par jour pendant 10 à 20 ans.

L'emphysème bulleux est classé en fonction de la prévalence des bulles:

  • Solitaire - bulle unique;
  • local unilatéral - les bulles sont localisées dans pas plus de 2 segments d'un poumon;
  • unilatéral généralisé - les bulles sont situées dans 3 segments ou plus d'un poumon;
  • bilatéral - les bulles sont localisées dans les deux poumons.

Les taureaux sont plus souvent situés dans les lobes supérieurs des poumons. Certains d'entre eux atteignent 15-20 centimètres de taille. Ils pressent les zones saines, de sorte qu'une partie du poumon s'effondre.

Avec l'emphysème des poumons, il existe 3 types de bulles:

  • des kystes se sont formés à l'extérieur du poumon;
  • saillant à la surface;
  • caché à l'intérieur de l'orgue.

Selon les statistiques, la pathologie se forme plus souvent chez les hommes et les patients de plus de 55 ans. Fondamentalement, des kystes aériens se forment dans le plus gros poumon droit. Dans 90% des cas, la maladie est diagnostiquée chez des fumeurs ayant une expérience de 20 ans ou plus.

Symptômes et signes

. ‍⚕️ La pathologie la plus fréquemment décrite est diagnostiquée chez les hommes âgés ayant une longue expérience du tabagisme. De plus, le groupe à risque comprend les fumeurs passifs dont le système respiratoire est affaibli..

La classification de l'emphysème bulleux est basée sur le degré de prévalence des bulles, considéré dans le tableau:

Prévalence du taureau
La formeLa description
Forme solitairePour cette forme de lésion, la formation caractéristique de bulles simples.
LocalLes taureaux se forment dans 1 à 2 segments du poumon.
Forme généraliséeLa formation de vésicules pulmonaires se produit dans plus de 3 segments de l'organe respiratoire.
Forme bilatéraleLes taureaux surgissent dans deux poumons.

La vessie pulmonaire survient en raison d'une combinaison de facteurs causaux, qui sont justifiés par l'influence de causes externes et internes.

La véritable cause du processus pathologique n'a pas encore été diagnostiquée, cependant, les médecins spécialistes identifient certains facteurs qui sont potentiellement capables de provoquer l'apparition et la poursuite de la progression de l'emphysème bulleux..

Ces facteurs comprennent les suivants:

  • pathologies chroniques du système respiratoire;
  • air pollué sur le lieu de résidence;
  • fumer du tabac pendant de nombreuses années;
  • une variété d'infections pulmonaires;
  • prédisposition génétique;
  • travailler dans des pièces poussiéreuses non ventilées pendant une longue période.

Emphysème bulleux dans les poumons

. Si les bulles deviennent gigantesques, elles peuvent presser les parties fonctionnelles du poumon, provoquant une insuffisance respiratoire. Les signes d'insuffisance respiratoire peuvent être déterminés chez les patients présentant des bulles bilatérales multiples, ainsi qu'une maladie bulleuse survenant dans le contexte d'un emphysème pulmonaire diffus.

Méthodes de diagnostic

CT (tomodensitométrie)

Le diagnostic de l'emphysème bulleux repose sur un examen clinique et un certain nombre d'études instrumentales et de laboratoire.

Collecte de l'anamnèse - l'attention principale est accordée à la présence dans l'histoire de maladies pulmonaires chroniques et de mauvaises habitudes, et la situation écologique de la colonie est également prise en compte;

  • examen - la forme de la poitrine et la couleur de la peau sont évaluées;
  • percussion - visant à identifier les zones de légèreté accrue;
  • auscultation - vous permet d'identifier la respiration sifflante sèche caractéristique;
  • Radiographie, tomodensitométrie - les zones focales de légèreté accrue sont déterminées, entourées de tissu normal (illumination en forme d'anneau);
  • analyse des gaz du sang - visant à déterminer le pourcentage de dioxyde de carbone et d'oxygène dans le sang;
  • la spirométrie est une méthode de recherche instrumentale qui vous permet de calculer les volumes courants lors de l'inspiration et de l'expiration.

Comment traiter l'emphysème bulleux?

La chirurgie est considérée comme le traitement principal de l'emphysème bulleux des poumons. Cependant, dans les premiers stades de la maladie et comme traitement anti-rechute, les médicaments sont activement utilisés..

Médicaments

Les groupes de médicaments les plus efficaces pour l'expansion des espaces alvéolaires pendant l'emphysème:

  • inhibiteurs de l'alpha-1-antitrypsine - Prolastine;
  • mucolytiques - ACC, Lazolvan;
  • antioxydants - vitamine E;
  • médicaments bronchodilatateurs - Teopek, Berotek, Salbutamol;
  • anticholinergiques - Atrovent;
  • glucocorticoïdes - Prednisolone.
  • Si l'emphysème bulleux se développe dans le contexte d'une infection bactérienne, des antibiotiques sont inclus au cours du traitement: Sumamed, Amoxiclav, Amoxil.

La gymnastique respiratoire selon Strelnikova ou Buteyko donne un bon effet dans le traitement des kystes aériens. Des exercices pour renforcer les muscles profonds de la poitrine sont effectués 4 fois par jour pendant 15 minutes. Le complexe comprend le gonflage d'un ballon, l'expiration lente à travers une paille à cocktail, l'aspiration et le resserrement de l'abdomen.

Pour améliorer la qualité de vie, l'arrêt complet du tabac est essentiel. Le traitement complet de l'emphysème pulmonaire bulleux n'est possible que si le facteur causal qui a provoqué son développement est identifié.

L'instruction implique le respect des recommandations suivantes:

  • arrêtes de fumer;
  • ne faites pas l'expérience d'une activité physique intense;
  • plus d'être à l'air frais;
  • suivre les principes d'une bonne nutrition;
  • éviter l'hypothermie;
  • prendre des complexes multivitaminés.

Physiothérapie pour l'emphysème pulmonaire bulleux

Les procédures de physiothérapie complètent la prise de médicaments, soutiennent les fonctions respiratoires du patient. Les activités suivantes sont les plus efficaces:

  • Stimulation électrique du diaphragme et des muscles intercostaux. La procédure facilite la respiration grâce à l'influence des impulsions électriques.
  • Inhalation d'oxygène-hélium. Pour améliorer l'apport d'oxygène au corps, la procédure est effectuée toutes les 16 à 18 heures.
  • Physiothérapie. Le but des exercices spéciaux est de renforcer les muscles respiratoires.

Opération

En cas d'augmentation des signes d'insuffisance respiratoire, augmentation de la taille de la cavité (avec radiographie de contrôle ou TDM des poumons), récidive de pneumothorax, inefficacité des procédures de drainage pour dilater le poumon, la question du traitement chirurgical de l'emphysème bulleux est posée.

En fonction de la gravité des changements, de la localisation et de la taille des taureaux, leur élimination peut être réalisée par bullectomie, résections anatomiques. Diverses opérations pour la maladie bulleuse peuvent être effectuées ouvertement ou en utilisant des technologies vidéo endoscopiques (résection pulmonaire thoracoscopique).

Afin de prévenir la récidive du pneumothorax spontané, une pleurodèse (traitement de la cavité pleurale avec du talc iodé, un laser ou une diathermocoagulation) ou une pleurectomie peuvent être effectuées.

Prévisions et espérance de vie

Malheureusement, les modifications des structures alvéolaires, qui sont survenues à la suite de l'emphysème bulleux des poumons, sont irréversibles. Le pronostic de cette maladie soulève des inquiétudes fondées. Avec l'aide de la thérapie, vous ne pouvez qu'arrêter ou ralentir le processus pathologique, mais pas restaurer les tissus.

L'issue de la maladie dépend de nombreux facteurs:

  • l'opportunité du diagnostic et l'adéquation de la thérapie;
  • le mode de vie du patient;
  • la durée de la lésion;
  • présence de pathologies concomitantes.

L'espérance de vie avec l'emphysème pulmonaire bulleux a les indicateurs suivants:

  • Avec une forme légère, plus de 80% des patients franchissent le cap psychologique de 4 ans;
  • Sous forme modérée - environ 70%;
  • Sous forme sévère - jusqu'à 50%.

Qu'est-ce que l'emphysème bulleux - Espérance de vie

L'emphysème implique une maladie pulmonaire chronique, les alvéoles sont touchées, elles perdent leur capacité naturelle à se contracter. La maladie dans 90% des cas s'accompagne d'une insuffisance respiratoire.

Les maladies prolongées du système respiratoire, telles que la bronchite, la pneumonie, deviennent des précurseurs fréquents de l'emphysème..

La pathologie dans l'environnement médical est considérée comme insidieuse, car elle ne présente pas de manifestations vives et peut se développer assez longtemps sans causer de gêne grave au patient..

Qu'est-ce que c'est, les formes de la maladie

L'emphysème vient du mot «gonfler» et représente le processus de perturbation des échanges gazeux dans les poumons et la fonction respiratoire.

Les alvéoles, situées aux extrémités des bronches et dans la cavité pulmonaire, ont une fonction responsable - elles aident au processus de respiration.

Lorsqu'une personne inhale de l'air, elle se remplit et gonfle comme une petite boule, lorsqu'elle expire, elle devient la même en raison de contractions naturelles.

Lorsque les alvéoles perdent la capacité de participer au processus respiratoire comme auparavant, les poumons commencent à souffrir.

Un échange gazeux altéré conduit au fait qu'une quantité d'air accrue est observée dans les poumons, ce qui contribue au dysfonctionnement de l'organe.

Si la pathologie n'est pas remarquée et traitée à temps, elle peut aller au cœur, entraîner des complications. Un patient sur trois a souvent des antécédents d'insuffisance cardiaque ou respiratoire.

L'emphysème des poumons en médecine a une classification spécifique. Sur sa base, la maladie est subdivisée selon la nature des manifestations, selon la prévalence, les caractéristiques anatomiques et l'origine. Il est possible de considérer plus en détail la classification de l'emphysème à l'aide du tableau présenté.

La classification aide les professionnels à comprendre sur quoi se concentrer en thérapie et sur le type de méthodes de traitement à appliquer.

Symptômes et premières plaintes

Les signes d'emphysème pulmonaire comprennent les manifestations suivantes.

  1. Cyanose. Cette étrange définition parle de la pathologie qui accompagne souvent l'emphysème. Il s'exprime dans une teinte bleutée sur les lobes des oreilles, le bout du nez et les ongles. La manifestation est associée à une privation d'oxygène du corps, ce qui entraîne une pâleur de la peau et une teinte bleuâtre. Les capillaires ne peuvent pas se remplir complètement de sang.
  2. L'essoufflement, manifesté au stade initial, est insignifiant et uniquement avec une activité physique. Au fil du temps, le patient commence à remarquer une bizarrerie dans la respiration, pendant l'inhalation, il semble qu'il n'y ait pas assez d'air et le processus d'expiration devient difficile et long. Les symptômes sont associés à l'accumulation de mucus dans la cavité pulmonaire.
  3. "Pink Puffer" - cette étrange définition fait également référence aux symptômes de la maladie. Avec l'emphysème, le patient est hanté par des quintes de toux. Dans ce cas, la peau du visage devient rose. C'est une caractéristique distinctive de la MPOC, car avec cette dernière maladie pendant le processus de toux, le visage d'une personne prend une teinte bleuâtre.
  4. Gonflement des veines du cou, associé à une pression accrue à l'intérieur du sternum, qui se traduit par une quinte de toux. Pendant ce temps, les veines cervicales gonflent, le même phénomène peut être observé lorsque vous expirez..
  5. Minceur. En relation avec le travail intensif des muscles respiratoires, une personne commence à perdre du poids avec le temps, ce qui devient perceptible pour les autres.
  6. Un fonctionnement intense des muscles respiratoires est associé à un travail accru du diaphragme, des muscles intercostaux et des muscles abdominaux. Ils aident les poumons à s'étirer lors de l'inhalation, car l'organe perd cette fonction avec l'emphysème..
  7. Modifications de l'emplacement et de la taille du foie. Ces symptômes ne peuvent être détectés qu'une fois diagnostiqués. Elle est l'une des composantes du diagnostic. Lors de l'examen d'un patient, une position spécifique du diaphragme peut être détectée; il doit être relevé. En conséquence, la localisation du foie change sous son influence. Une diminution de la taille d'un organe est associée à une stagnation du sang dans ses vaisseaux.

Des spécialistes expérimentés peuvent déjà diagnostiquer «l'emphysème pulmonaire» par leur apparence. Ils sont guidés par les manifestations externes qui surviennent chez les patients atteints d'une forme chronique de la maladie.

Il s'agit d'un raccourcissement du cou, d'une saillie des fosses supraclaviculaires, la poitrine du patient a l'air volumineuse. En outre, le spécialiste peut demander à la patiente de respirer puis noter l'emplacement spécifique du diaphragme et de l'abdomen, qui s'affaisse sous sa pression.

Lorsque vous inspirez, il y a une saillie des muscles intercostaux, ils semblent s'étirer sous la pression de l'air.

Causes menant à la maladie

Selon les statistiques, environ 60% des patients atteints d'emphysème avaient des antécédents d'autres pathologies du système respiratoire. Pneumonie, bronchite chronique, asthme bronchique, tuberculose - peuvent provoquer le développement de la maladie.

Il y a d'autres raisons à rechercher car beaucoup d'entre elles sont liées au mode de vie quotidien d'une personne. Par exemple, l'état de l'environnement dans la zone où le patient travaille ou vit.

Si une personne est sous l'influence de la poussière de charbon, du smog, des substances toxiques, de l'azote et du soufre, émis chaque jour pendant le travail des entreprises, ses poumons peuvent éventuellement tomber en panne..

Dans une atmosphère polluée, ils fonctionnent avec un recul accru et sont en même temps pénétrés par des substances nocives, ce qui affecte leur état.

La maladie peut également survenir chez les nouveau-nés. Cela est dû à plusieurs facteurs:

  • défauts de la structure du tissu pulmonaire de nature congénitale;
  • déficit congénital en α-1 antitrypsine, lorsque les parois des alvéoles sont détruites d'elles-mêmes;
  • l'hérédité, exprimée par un fonctionnement insuffisant des organes respiratoires, tandis qu'au fil du temps, l'élasticité et la force du tissu pulmonaire sont altérées.

Chez l'adulte, la cause de la maladie peut être de nature hormonale, lorsque le rapport entre les œstrogènes et les androgènes est perturbé. Les hormones sont impliquées dans la contraction des bronchioles.

Par conséquent, si l'équilibre est déséquilibré, ils peuvent s'étirer avec le temps, mais n'affectent pas le fonctionnement des alvéoles. Les changements liés à l'âge doivent également être pris en compte..

Dans la vieillesse, les poumons n'ont pas la même densité, la même force, la même élasticité qu'à un jeune âge.

Les médecins identifient les raisons liées à une pression accrue dans les poumons. En règle générale, c'est à cause de ce processus que l'emphysème se développe. Une pression négative peut se former dans les poumons lorsque la lumière bronchique est bloquée, une bronchite obstructive chronique ou pendant un travail nocif, qui implique une augmentation de la pression de l'air dans les poumons, par exemple chez les musiciens de trompette.

Les spécialistes modernes ne prendront jamais en compte un facteur qui pourrait affecter le développement de la pathologie, car ils pensent que seule une combinaison de plusieurs raisons peut contribuer à l'emphysème..

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

Selon les statistiques, parmi les enfants, les nourrissons sont plus susceptibles de souffrir de pathologie, les garçons courent un plus grand risque que les filles de développer la maladie. Plusieurs facteurs sont considérés comme la cause de l'emphysème pulmonaire chez les nouveau-nés..

L'un d'eux est associé à des caractéristiques congénitales, c'est-à-dire que le processus de développement inapproprié d'un organe et la respiration se produit même pendant la période périnatale..

Le second indique une violation de la perméabilité des bronches, mais les experts modernes estiment que ce facteur n'est plus pertinent.

De nombreuses observations et études ont montré qu'un développement insuffisant des tissus, de l'organe lui-même ou d'une bronche individuelle, devient une cause fréquente d'emphysème pulmonaire chez les bébés. Un processus pathologique conduit à un étirement du poumon, lorsque pendant la respiration, les bronches se rétrécissent et que les alvéoles ralentissent le flux d'oxygène, qui se trouve dans les poumons.

L'emphysème congénital présente des symptômes auxquels tout parent portera sans aucun doute attention:

  • tachycardie;
  • essoufflement, qui se manifeste assez clairement dans l'enfance;
  • il y a une teinte bleue de la peau dans le nez et les lèvres;
  • lors d'une attaque, l'enfant peut s'évanouir en raison d'un manque d'air;
  • la respiration est accompagnée d'un sifflement distinct.

Les symptômes peuvent apparaître plusieurs années après la naissance, ils seront subtils au stade initial.

La forme compensée est considérée comme la plus dangereuse, car elle n'implique pas la présence de symptômes sévères. Les signes de la maladie peuvent être complètement absents, ce qui complique le processus de diagnostic.

Les enfants subissent une intervention chirurgicale pour l'emphysème pulmonaire. Sous forme décompensée, il doit être effectué de toute urgence. Sous-compensé et compensé impliquent une opération planifiée.

Comment traiter - médicaments pour l'emphysème pulmonaire

La thérapie est généralement prescrite non seulement par le thérapeute, mais également par le pneumologue traitant. Un plan de traitement adéquat ne peut être obtenu sans sa consultation..

Toutes les activités sont réduites à l'adhésion des patients à un régime alimentaire spécial, au rejet des mauvaises habitudes, une oxygénothérapie est prescrite, une thérapie physique et des massages sont prescrits.

Le complexe de traitement comprend également la prise de médicaments spéciaux qui aident à éliminer les manifestations de la maladie..

  1. Des inhibiteurs sont prescrits, tels que Prolastin. Il aide à réduire les niveaux d'enzymes grâce à la teneur en protéines qui décompose les fibres conjonctives des tissus organiques.
  2. Les antioxydants sont prescrits pour améliorer la nutrition et le métabolisme des tissus. Ils aident à ralentir et à éliminer le processus pathologique qui se déroule dans les alvéoles. Le représentant est la vitamine E.
  3. Une condition préalable est la prise de médicaments mucolytiques, tels que Lazolvan ou ACC. Ils fluidifient le mucus, aident à éliminer plus rapidement les mucosités des poumons et des bronches et réduisent la production de radicaux libres.
  4. Teopec est un inhibiteur des effets bronchodilatateurs, souvent utilisé pour l'emphysème pulmonaire. Il conduit à la relaxation des muscles lisses des bronches, réduit l'œdème muqueux et aide à élargir la lumière dans l'organe..
  5. Prednidozole - fait référence aux glucocorticostéroïdes. Il n'est prescrit que si le traitement bronchodilatateur est inefficace. Il a le plus fort effet anti-inflammatoire sur les poumons, aide à élargir la lumière des bronches.
  6. Sous forme d'inhalation, Atrovent est utilisé. Le médicament est utilisé en conjonction avec une solution saline dans un nébuliseur. Empêche les spasmes bronchiques, améliore la respiration.
  7. Des théophyllines sont prescrites, ce sont des médicaments à action prolongée, qui permettent d'éliminer l'hypertension pulmonaire. Aide le système respiratoire à ne pas se fatiguer en affectant ses muscles.

En plus d'un complexe de médicaments, de l'utilisation de massages, d'oxygénothérapie, d'exercices thérapeutiques et de régimes amaigrissants, les spécialistes peuvent prescrire des exercices de respiration. Il aide à renforcer les muscles respiratoires et à restaurer le processus naturel d'inhalation et d'expiration altéré par l'emphysème..

Remèdes populaires

En combinaison avec un traitement médicamenteux, vous pouvez utiliser les conseils de la médecine traditionnelle. Avant d'utiliser une recette spécifique, il vaut la peine de consulter un thérapeute et un pneumologue, chaque plante a ses propres contre-indications d'utilisation et chaque personne est individuelle par rapport à la réaction à la phytothérapie.

  • Parmi les nombreux traitements de la médecine traditionnelle pour l'emphysème pulmonaire, les 3 recettes suivantes sont populaires.
  1. La perfusion de tussilage peut aider à la thérapie complexe de l'emphysème. Il est nécessaire de collecter les feuilles de la plante et de la sécher, seuls des composants moulus sont utilisés. Ils sont pris par 1 cuillère à soupe. une cuillerée de feuilles 2 tasses d'eau bouillante. La durée d'exposition à l'eau bouillante doit être d'au moins une heure. Après la perfusion, utilisez 1 cuillère à soupe. cuillère 6 fois par jour.
  2. Vous pouvez utiliser la collection d'herbes: sauge, eucalyptus, feuilles de framboisier, thym et racine d'élécampane. Les composants sont appliqués dans la même proportion, généralement une mesure de 1 cuillère à soupe est utilisée. cuillère, versée avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 60 minutes. Le bouillon aide à faire face à l'essoufflement. Appliquer après avoir filtré ¼ de verre par jour, 4 fois.
  3. Il existe une recette simple qui n'est pas coûteuse. Des fleurs de pomme de terre sont utilisées. 1 cuillère à café de la plante est versée avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 2 heures. Appliquer une décoction pour l'essoufflement, filtrer et boire 1/2 tasse une demi-heure avant les repas, 3 fois par jour.

Prévisions de vie - combien de personnes vivent avec l'emphysème

L'espérance de vie du patient après une exposition thérapeutique peut être influencée par de nombreux facteurs..

Il n'y a pas de statistiques définitives qui pourraient parler d'un développement favorable ou défavorable de l'emphysème après une chirurgie ou un traitement conservateur..

Le développement ultérieur de la pathologie et de la vie du patient dépend des caractéristiques individuelles du corps et du patient lui-même, à quel point il adhère aux recommandations d'un spécialiste.

Séparément, il existe un pronostic de morbidité chez les patients qui ont une forme génétique de pathologie, car l'espérance de vie dans ce cas dépend de l'hérédité.

Après le traitement, il est conseillé de subir un examen spécial qui aide à déterminer la capacité respiratoire du patient..

Elle est réalisée à travers un test qui détermine le volume d'air expiré par une personne pendant une certaine période de temps, indexe le poids corporel du patient, diagnostique la présence d'essoufflement.

Selon les résultats de l'étude, un professionnel peut dresser un tableau du développement ultérieur de la maladie, si des rechutes sont possibles.

Tout dépend de la vie du patient, de son style de vie. Si le patient refuse d'éliminer les mauvaises habitudes ou de modifier les conditions de travail, cela peut modifier le pronostic des médecins dans une direction négative..

Les patients qui ont réussi à détecter la pathologie à temps et à effectuer un traitement adéquat peuvent compter sur une issue favorable. Les personnes qui adhèrent à toutes les recommandations du médecin en période postopératoire ou thérapeutique peuvent également compter sur un résultat positif..

Chez les enfants, le pronostic de la vie dépend de la forme de la pathologie et de la rapidité avec laquelle les néonatologistes ou les pédiatres ont pu détecter la maladie et passer à son traitement.

Si un enfant a de fréquentes rechutes de processus inflammatoires du système respiratoire, par exemple, trachéite, bronchite, pneumonie, il est nécessaire de consulter d'urgence un pneumologue pour un examen pulmonaire afin d'exclure la possibilité de formation d'emphysème.

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir, chaque personne doit suivre son mode de vie. La présence de facteurs négatifs, de mauvaises habitudes, de l'hérédité peut provoquer le développement d'une pathologie. En éliminant les raisons affectant la prédisposition au développement de l'emphysème, il est possible de prévenir l'apparition d'une pathologie.

Emphysème des poumons - pas une phrase, nous augmentons l'espérance de vie - mis à jour 03.19

L'emphysème des poumons est une maladie dans laquelle la structure du tissu pulmonaire se dégrade. En raison de l'influence de facteurs pathologiques, les parois entre les cellules pulmonaires sont détruites. Des cavités se forment, d'abord petites, puis s'élargissent. La zone de contact de l'air avec le tissu pulmonaire diminue. L'échange de gaz se détériore. La fonction respiratoire en souffre. Au fur et à mesure que la maladie progresse, une personne développe une insuffisance cardiaque, qui est la principale cause de décès chez les patients atteints d'emphysème pulmonaire..

Dans quels cas une issue défavorable est-elle possible?

Le processus initial de formation de cavités dans le tissu pulmonaire est irréversible et continu. En fin de compte, l'emphysème affecte complètement les poumons.

Même dans le cas le plus grave et avec une issue défavorable, la plupart des patients vivent plus d'un an.

Le pronostic défavorable dépend de la nature, de la cause et de l'évolution de la maladie.

  1. L'emphysème primaire, qui s'est développé dans le contexte de malformations congénitales du système enzymatique du corps, a l'issue la plus défavorable.
  2. Les dommages aux cellules pulmonaires par la fumée de cigarette, l'inhalation de substances toxiques, la poussière industrielle, si ces facteurs existent depuis des décennies et ne s'arrêtent pas pendant la maladie, aggravent considérablement le résultat.
  3. Comme pour toutes les maladies, un diagnostic précoce et un traitement adéquat augmentent l'espérance de vie. Cependant, l'emphysème est toujours diagnostiqué avec des dommages importants au tissu pulmonaire. Cela est dû au fait que pendant de nombreuses années, la maladie ne se manifeste d'aucune manière. Les symptômes classiques d'essoufflement et de toux qui en résultent apparaissent tardivement, lorsque la formation de cavités dans les poumons progresse déjà.

Ainsi, une issue défavorable se produit dans les cas suivants d'emphysème:

  • Avec des défauts enzymatiques congénitaux;
  • si le patient fume, est sous l'influence de substances toxiques et poussiéreuses;
  • en cas de démarrage tardif du traitement.

Dans quels cas une issue favorable est-elle possible

La question d'une issue favorable dans l'emphysème bulleux des poumons dans un certain sens est conditionnelle. Il est plus correct de parler de la période qu'une personne atteinte de cette maladie peut vivre. Il est d'usage de se référer à un résultat favorable lorsque le patient a vécu plus de 4 ans à compter du moment du diagnostic.

En savoir plus: Quels sont les symptômes et comment traiter la bronchite chronique d'un fumeur

Les facteurs favorisant la «longévité» d'un patient atteint d'emphysème sont les suivants:

  • Diagnostic précoce et début du traitement;
  • forme légère à modérée de la maladie;
  • l'adhésion à un régime;
  • arrêter de fumer.

Espérance de vie avec une gravité variable de la maladie

Les statistiques médicales ont accumulé des données sur la mortalité et l'espérance de vie des patients atteints d'emphysème. Cependant, ces informations sont limitées..

Selon l'opinion générale des médecins, il n'est pas possible de tirer des conclusions pronostiques pour une personne spécifique sur la base de ces données..

La raison en est que la dynamique du développement de l'emphysème chez chaque patient est individuelle. Les facteurs suivants affectent l'espérance de vie:

  • Condition physique générale;
  • la présence d'autres maladies systémiques (bronchite chronique, tuberculose, asthme bronchique);
  • Mode de vie;
  • âge;
  • hérédité.

En présence de nombreux facteurs d'influence, il est impossible de donner une prévision correcte et précise de l'espérance de vie sans un examen détaillé..

Malgré cela, des critères d'évaluation sont nécessaires. Faire un diagnostic nécessite de déterminer la gravité du processus pathologique.

A cet effet, des tentatives ont été faites pour standardiser les stades de l'emphysème pulmonaire..

Pour cela, des tests sont utilisés pour évaluer des indicateurs tels que le volume d'air expiré sur une certaine période de temps, l'indice de masse corporelle, la présence d'essoufflement, la tolérance à l'exercice..

Sur la base des résultats du test, le stade de la maladie correspond à l'une des formes suivantes:

Un schéma évident, compréhensible même pour un non-spécialiste - toutes choses étant égales par ailleurs, une forme plus sévère aggrave la prévision probabiliste.

Si nous prenons l'espérance de vie de quatre ans à partir du moment du diagnostic pour un pronostic relativement favorable, les conclusions généralisantes et moyennées sont les suivantes:

  • Avec une forme légère, plus de 80% des patients dépassent le seuil à 4 ans;
  • avec une forme modérée - jusqu'à 70%;
  • sous forme sévère - pas plus de 50%.

Comment améliorer l'état et le pronostic de la vie

Pour ralentir le développement de l'emphysème pulmonaire et stabiliser l'état du patient, les mesures suivantes sont recommandées:

  1. Arrêter de fumer. La fumée de tabac est le principal facteur destructeur qui endommage les poumons.
  2. Entraînez les muscles respiratoires en utilisant des exercices spéciaux par jour 4 à 5 fois pendant 15 minutes.
  3. Nutrition:
  • Plus de légumes;
  • viande ou poisson bouilli tous les jours;
  • ne salez pas les aliments;
  • Ne buvez pas d'alcool.
  1. Si la condition physique le permet, marchez au grand air tous les jours.
  2. Protégez-vous des infections respiratoires, de l'air froid et de l'hypothermie.

Conclusion

Personne ne sait combien de temps telle ou telle personne est allée vivre. Il existe une opinion largement répandue sur un certain «voisin» qui n'a pas fumé ni bu, mais est décédé subitement et prématurément.

Il existe de tels cas, mais ce sont des exceptions qui confirment la tendance générale..

Une personne atteinte d'emphysème pulmonaire, adhérant à un mode de vie sain et ayant une ferme intention de vivre, pourra se donner le pronostic le plus favorable et surmonter non seulement le jalon conditionnel à 4 ans, mais aussi à 20 ans ou plus..

Emphysème bulleux des poumons: traitement des bulles emphysémateuses, pronostic, durée et mode de vie

Photo du site vitaminov.net

À un stade précoce de la maladie, les kystes bulleux alternent avec du tissu pulmonaire sain, sans trop inquiéter le patient. Mais avec le temps, les formations commencent à se développer et à comprimer le parenchyme, ce qui provoque l'effondrement du poumon. Les cloques peuvent s'infecter ou se rompre.

Causes et mécanisme de développement

Les bulles emphysémateuses sont des zones de tissu pulmonaire pathologiquement distendu rempli d'air. Peut atteindre de grandes tailles - de 1 à 10-15 cm de diamètre.

Les raisons exactes qui ont provoqué l'apparition et la croissance des bulles n'ont pas encore été établies. Seules des hypothèses sont faites en faveur de plusieurs facteurs pathologiques, parmi lesquels la bronchite obstructive chronique occupe une place particulière..

C'est avec lui que toutes les conditions de formation de l'emphysème bulleux des poumons apparaissent..

Autres circonstances provoquant le développement de l'emphysème bulleux:

  • dépendance à long terme à la nicotine;
  • tuberculose;
  • travailler dans des industries dangereuses;
  • long séjour dans une atmosphère polluée;
  • hérédité;
  • maladies chroniques des voies respiratoires.

Il existe également une théorie infectieuse de l'apparition de kystes aériens. On a remarqué que l'emphysème bulleux des poumons est plus souvent exacerbé lors des épidémies d'automne d'adénovirus et de grippe.

Chez une personne en bonne santé, l'inhalation est un acte actif et est causée par la contraction du diaphragme et des muscles profonds de la poitrine, et l'expiration est un processus passif..

Lorsque vous expirez, l'air est expulsé des poumons en contractant les fibres d'élastine et en créant une traction élastique.

Sous l'influence du processus inflammatoire, le tissu alvéolaire est surchargé et détruit, ce qui fait que les poumons perdent leur fonctionnalité antérieure.

Ainsi, une partie de l'air après l'expiration reste dans les poumons, s'accumule et exerce une pression sur le réseau alvéolaire, détruisant les fines cloisons. De vastes cavités d'air se forment à l'intérieur du parenchyme - bulles emphysémateuses.

Formes et symptômes

Avec de petits kystes uniques, les patients ne ressentent pas d'inconfort grave, à l'exception peut-être d'un léger essoufflement. Si des sensations désagréables apparaissent, elles sont causées par des changements pathologiques dans les poumons et non par les bulles elles-mêmes..

Il existe 3 types de cloques emphysémateuses:

  • profondément dans le parenchyme;
  • à la surface de l'orgue, monté sur une large base;
  • s'étendant du poumon sur une jambe étroite.

Selon la prévalence des kystes aériens, l'emphysème bulleux des poumons est classé en:

  • célibataire (solitaire);
  • bilatéral;
  • local unilatéral;
  • local généralisé.

En taille, les bulles emphysémateuses dans les poumons peuvent être petites (jusqu'à 1 cm), moyennes (jusqu'à 5 cm), grandes (jusqu'à 10 cm) et géantes (jusqu'à 15 cm).

Les kystes multiples de taille normale à la surface du poumon sont les plus prononcés. Ils sont caractérisés par tous les symptômes de l'emphysème bulleux:

  • sensation de faiblesse, de fatigue;
  • essoufflement avec peu d'effort et au repos;
  • toux avec peu de crachats;
  • douleur sous les omoplates;
  • coffre en tonneau.

Un autre signe clair d'emphysème bulleux des poumons est la cyanose: le bout du nez du patient, les lobes d'oreille, le triangle circonlabial et les ongles deviennent bleus. La peau devient d'un blanc laiteux. En raison du travail intense des muscles pectoraux qui assurent l'inspiration / l'expiration, le patient perd du poids, son cou est raccourci, les espaces intercostaux s'enfoncent pendant la respiration.

Diagnostique

Le diagnostic de l'emphysème bulleux commence par la prise d'une anamnèse et l'examen du patient. Une attention particulière est portée au lieu de travail et de résidence du patient, ainsi qu'à la présence de cas de lésions pulmonaires dans la famille. Ensuite, le médecin procède à des tapotements et à l'écoute de la poitrine.

Pour confirmer le diagnostic d'emphysème bulleux des poumons, un certain nombre d'études de laboratoire et instrumentales sont prescrites:

  • test sanguin clinique;
  • détermination du niveau d'oxygène et de dioxyde de carbone dans le sang;
  • Radiographie en deux projections;
  • IRM et tomodensitométrie des poumons;
  • scintigraphie;
  • spirométrie.

La débitmétrie de pointe est utilisée comme méthode de diagnostic supplémentaire. Ce test ne peut pas détecter l'emphysème bulleux, mais il est possible d'identifier l'obstruction des bronches à l'origine de l'état pathologique..

Traitement

Photo du site allast.ru

La chirurgie est considérée comme le traitement principal de l'emphysème bulleux des poumons. Cependant, dans les premiers stades de la maladie et comme traitement anti-rechute, les médicaments sont activement utilisés..

Les groupes de médicaments les plus efficaces pour l'expansion des espaces alvéolaires:

  • inhibiteurs de l'alpha-1-antitrypsine - Prolastine;
  • mucolytiques - ACC, Lazolvan;
  • antioxydants - vitamine E;
  • médicaments bronchodilatateurs - Teopek, Berotek, Salbutamol;
  • anticholinergiques - Atrovent;
  • glucocorticoïdes - Prednisolone.

Si l'emphysème bulleux se développe dans le contexte d'une infection bactérienne, des antibiotiques sont inclus au cours du traitement: Sumamed, Amoxiclav, Amoxil.

La gymnastique respiratoire selon Strelnikova ou Buteyko donne un bon effet dans le traitement des kystes aériens. Des exercices pour renforcer les muscles profonds de la poitrine sont effectués 4 fois par jour pendant 15 minutes. Le complexe comprend le gonflage d'un ballon, l'expiration lente à travers une paille à cocktail, l'aspiration et le resserrement de l'abdomen.

Traitement chirurgical de l'emphysème pulmonaire

L'ablation chirurgicale des kystes est la plus efficace pour l'emphysème bulleux. La procédure est réalisée à la fois par la méthode classique avec ouverture de la poitrine et à l'aide d'un endoscope.

Cette dernière méthode d'intervention est de loin préférable - la période de récupération est raccourcie, le nombre de complications est réduit et il n'y a pas de cicatrice de l'incision.

En cas de lésions pulmonaires importantes, une transplantation d'organe est utilisée.

Complications

Si l'emphysème bulleux n'est pas traité, des problèmes cardiaques et respiratoires graves peuvent survenir. L'une des pires complications de la destruction pulmonaire est le pneumothorax. Dans cette condition, les bulles se rompent avec la feuille pleurale et l'air pénètre dans la cavité pleurale. En conséquence, le poumon s'effondre, la respiration et la circulation sanguine sont altérées..

Autres complications de l'emphysème bulleux:

  • insuffisance cardiaque;
  • le développement d'infections respiratoires;
  • augmentation de la pression artérielle.

Une conséquence de l'emphysème bulleux peut également être considérée comme une issue fatale en raison de la détérioration rapide du ventricule cardiaque droit..

Prévisions et espérance de vie

Malheureusement, les modifications des structures alvéolaires, qui sont survenues à la suite de l'emphysème bulleux des poumons, sont irréversibles. Le pronostic de cette maladie soulève des inquiétudes fondées. Avec l'aide de la thérapie, vous ne pouvez qu'arrêter ou ralentir le processus pathologique, mais pas restaurer les tissus.

L'issue de la maladie dépend de nombreux facteurs:

  • l'opportunité du diagnostic et l'adéquation de la thérapie;
  • le mode de vie du patient;
  • la durée de la lésion;
  • présence de pathologies concomitantes.

L'espérance de vie avec l'emphysème pulmonaire bulleux a les indicateurs suivants:

  • sous forme solitaire - si vous effectuez un traitement de haute qualité, ne fumez pas et suivez toutes les recommandations, vous pouvez vivre de nombreuses années;
  • dans le cas d'une maladie de gravité modérée, à bulles volumineuses et multiples, 95% des patients dépassent le seuil de 5 ans - toujours dans le cas d'un traitement approprié;
  • avec un emphysème sévère et des kystes géants, jusqu'à 88% des patients survivent.

Dans tous les cas, pour une vie longue et heureuse, vous devez constamment prendre des médicaments, faire des exercices de respiration et subir régulièrement des examens médicaux..

La prévention

La prévention de l'emphysème bulleux consiste, tout d'abord, dans le rejet complet de la nicotine. En outre, il est nécessaire de bien manger, sans limiter les aliments protéinés, d'éliminer en temps opportun les foyers d'inflammation dans les bronches et d'éviter l'hypothermie. Lorsque vous travaillez dans des conditions contaminées, un équipement de protection individuelle doit être utilisé et un contrôle régulier doit être effectué.

Comment vivre avec l'emphysème bulleux? Une fois le diagnostic posé, les conditions d'existence des patients changent complètement.

Chirurgie (peut-être plus d'une), thérapie à vie, restrictions sévères - tout cela laisse sa marque et provoque un stress sévère..

Cependant, ne désespérez pas et pensez à une mort imminente. Grâce à la médecine moderne, les patients atteints d'emphysème bulleux des poumons vivent de nombreuses années.