Principal
Tératome

Santé et médecine

Causes et symptômes des maladies. Méthodes et méthodes de traitement de la médecine officielle et traditionnelle.

Catégories

Inflammation de la trachée - symptômes, traitement

Pourquoi la trachéite (inflammation de la trachée) se produit, comment elle se manifeste et est traitée à la maison - cela sera discuté dans cet article. D'une autre manière, la trachée s'appelle la trachée. C'est une continuation du larynx et ressemble à un tube étroit de 11-13 cm de long, il est composé de 16-20 demi-anneaux cartilagineux.

La trachée relie les bronches au larynx, respectivement, fait obstacle à l'infection qui apparaît pour la première fois dans la gorge. Et si le système immunitaire est réduit, l'inflammation commence à être forte, capturant tous les nouveaux territoires. Et les bactéries et les virus infectent ce petit organe n'est pas si difficile, car il devient rapidement irrité et enflammé en raison de la membrane muqueuse sensible. Une infection qui n'a pas été éliminée à temps descend souvent dans les bronches. Les médecins posent sciemment un double diagnostic - trachéobronchite.

Causes de l'inflammation de la trachée

La cause de l'inflammation est souvent une bactérie (hémophilus influenzae - hémophilus influenza, bronchamella cataris, staphylocoque, pneumocoque, streptocoque); virus (grippe et parainfluenza); champignons. Des facteurs externes affectent également la muqueuse trachéale: pollution gazeuse, poussière, tabagisme, air trop chaud ou froid.

L'inflammation de la trachée peut se développer à partir d'allergies. Les irritants sont diverses particules poussiéreuses, principalement de nature domestique. Chez les femmes au foyer, la réaction se manifeste sous la forme d'une toux sèche et irritante contre les acariens saprophytes vivant dans la vieille literie et les meubles en duvet..

Parfois, la cause est une maladie rénale et cardiaque, une inflammation chronique du nasopharynx ou un emphysème pulmonaire. Il est souvent très difficile d'identifier la cause; des tests et des tests spéciaux sont nécessaires pour cela. Plus souvent, ils souffrent de trachéite au printemps et à l'automne.

Symptômes d'inflammation trachéale

Un mal de gorge et une toux sèche, qui surviennent souvent avec des respirations profondes et des changements de température, sont les principaux symptômes de l'inflammation trachéale. La trachéite diffère de la laryngite comme suit: avec la laryngite, la toux dérange constamment, dans le second cas, elle apparaît, en règle générale, la nuit et le matin, accompagnée d'un mal de tête.
Avec la pharyngite, il y a une douleur très intense dans le larynx, qui ne peut être confondue avec rien. Dans la trachée, avec irritation, il y a un chatouillement léger et en même temps désagréable.

La phase aiguë de la maladie est caractérisée par une respiration superficielle et rapide. Parfois, une sensation de faiblesse, un mal de tête, la température monte à 37,3-37,5. Au début de la maladie, les expectorations sont à peine séparées, en petites quantités et de nature visqueuse. Mais à partir de 3-4 jours, progressivement, surtout si le traitement est commencé à temps, les expectorations deviennent mucopurulentes, elles sont plus faciles à séparer et plus abondantes. La douleur lors de la toux est moins intense. Après quelques jours, la maladie se termine par une guérison..

Si une personne n'a prêté aucune attention à l'inflammation de la trachée et aux symptômes, n'a pas pris de mesures pour éliminer les facteurs irritants, la maladie, en particulier par temps froid, commence à progresser, passe aux bronches. La toux devient persistante et plus douloureuse, la température corporelle peut dépasser 38 degrés.

La complication la plus fréquente de la trachéite est la propagation d'un processus infectieux-allergique à la membrane muqueuse des voies respiratoires inférieures. Le développement d'une bronchiolite ou d'une bronchopneumonie chez les personnes âgées est particulièrement dangereux.

Les symptômes de l'inflammation trachéale chez les enfants sont plus susceptibles d'apparaître la nuit ou tard le soir. Une toux sèche et aboyante chez un enfant peut perturber le sommeil. Les signes typiques sont des quintes de toux en riant, en prenant une profonde inspiration, en changeant la température de l'air, en pleurant, en inhalant des gaz ou des vapeurs irritants.

Traitement de l'inflammation trachéale

Il faut avant tout apporter la paix au patient. Si la température corporelle est élevée, il vaut mieux rester au lit. Le plus souvent, les virus sont des agents pathogènes. Par conséquent, un traitement antiviral est en cours..

Pour atténuer les symptômes d'intoxication, pour adoucir la toux, il est conseillé de boire souvent du thé chaud à petites gorgées. Thés utiles à l'églantier, sirop de racine de réglisse, camomille, boissons aux fruits non sucrées de viorne, canneberges, framboises (s'il n'y a pas d'allergie).

Avec une bonne tolérance, vous pouvez boire des décoctions et des infusions de plantes médicinales: plantain, eucalyptus, origan, sauge, tussilage. Le lait chaud (de préférence avec du miel), l'eau minérale chauffée (il est bon de se gargariser avec) a un effet calmant sur la trachée irritée..

L'inhalation de vapeur à la maison avec des décoctions de plantain, pommes de terre, camomille, lavande, propolis, sauge, menthe apporte un effet positif. L'inhalation peut être faite avec un nébuliseur. L'avantage de ce type de traitement est que quelques médicaments atteignent rapidement la membrane muqueuse. Les médicaments anti-inflammatoires et expectorants sont sélectionnés par un médecin. Bien que les inhalations soient assez efficaces avec l'utilisation d'une solution saline normale de chlorure de sodium (3 à 6 fois par jour). Cependant, il est strictement interdit d'effectuer diverses inhalations au début de la maladie, avec une température élevée et une toux sèche. Il existe également de nombreuses recettes pour la bronchite chronique dans l'arsenal de la médecine traditionnelle - remèdes populaires pour la bronchite chronique.

Dans les premiers jours de la maladie (2-3ème), lorsque la toux est sèche, douloureuse, improductive, il est nécessaire d'utiliser des médicaments antitussifs. Mais dès que la toux commence à s'hydrater, vous devez arrêter de les prendre. La liquéfaction et l'amélioration de l'évacuation des expectorations doivent déjà être effectuées par des agents mucolytiques.

Dans la deuxième étape, lorsqu'une toux humide est apparue, des pansements à la moutarde (sur la poitrine), du plâtre au poivre, des enveloppements à la moutarde aideront.

Si les expectorations sont mal séparées, l'utilisation d'une variété d'expectorants d'origine végétale aidera - racine de réglisse, guimauve, herbe thermopsis.
Il est utile de verser de la moutarde sèche dans des chaussettes, car les voies respiratoires supérieures et le pied sont très interconnectés.

Le traitement de l'inflammation de la trachée avec des agents antibactériens est effectué lorsqu'il y a des signes d'infection bactérienne: expectoration purulente, température prolongée supérieure à 38,5 (plus de 3 jours), présence d'autres foyers d'inflammation (sinusite, otite moyenne purulente). Les remèdes maison et populaires pour l'otite moyenne sont présentés ici - Comment traiter l'otite moyenne.

Vous avez lu les informations sur le sujet: "Inflammation de la trachée - traitement et symptômes".

Symptômes de la trachéite des voies respiratoires - quel traitement aidera

La trachéite est un trouble typique de la saison hivernale qui prend de nombreuses formes pour diverses raisons. Chacune des formes de trachéite a ses propres symptômes et signes..

Qu'est-ce que la trachéite

La trachéite est une inflammation des muqueuses qui tapissent l'intérieur de la trachée, qui peut être causée par de nombreuses raisons différentes.

La forme la plus courante de trachéite est associée à une infection par le virus de la grippe et / ou le rhinovirus, ou le rhume. La trachéite affecte souvent les jeunes enfants et les personnes âgées en raison de la faiblesse de leur système immunitaire, qui chez les enfants n'est pas encore complètement formé, et chez les personnes âgées, elle est affaiblie par d'autres maladies.

Symptômes et signes d'inflammation trachéale

Les symptômes de la trachéite sont:

  • Brûlure ou juste une sensation d'inconfort et de mal de gorge (comme la présence d'un corps étranger). La sensation est aggravée le soir ou lorsque vous respirez de la poussière, l'air est trop sec ou contient des irritants.
  • Douleur dans la poitrine et le sternum.
  • Sensation d'essoufflement et oppression thoracique.

Signes supplémentaires (changements physiologiques objectifs dans le corps):

  • Fièvre. Peut ou non, peut atteindre des températures élevées, supérieures à 38 ° C.
  • Toux irritante, généralement sans mucosités. Elle est exacerbée par des changements soudains de l'environnement extérieur (inhalation inattendue d'air chaud ou froid).
  • Siffler en respirant.
  • Respiration difficile.
  • Enrouement.
  • Sang dans les expectorations - en raison d'un œdème de la membrane muqueuse, lorsqu'une complication se développe - trachéite hémorragique

Les symptômes s'aggravent à mesure que l'inflammation progresse vers le bas. Les complications les plus courantes sont la bronchite et la pneumonie.

Causes et facteurs de risque de la trachéite

Les causes les plus courantes de trachéite sont les infections virales.

Les virus qui causent le plus souvent la trachéite sont:

  • Virus grippal de types A, B, C et leurs sous-types.
  • Virus de type grippal.
  • Adénovirus.
  • Rhinovirus.

Infections bactériennes. Les bactéries qui sont généralement responsables des infections sont:

  • Streptococcus pneumoniae.
  • Staphylococcus piogene.
  • Haemophilus influenzae.

Reflux gastro-oesophagien. Conduit à l'ingestion des sucs digestifs dans l'œsophage puis dans les voies respiratoires. Il se développe en raison de déficiences de la valve gastrique, qui, dans des conditions physiologiques, assure l'étanchéité de l'estomac. La muqueuse de la trachée, comme l'œsophage, n'est pas capable de résister à l'action des acides gastriques, par conséquent, une irritation et une inflammation apparaissent..

Exposition aux irritants et aux polluants, qui peuvent être des gaz, des substances industrielles, des chlorates, etc..

Facteurs de risque

Il existe certaines conditions qui prédisposent le corps au développement de la trachéite et, par conséquent, sont des facteurs de risque.

Les principaux sont:

  • Fumer des cigarettes. La fumée de cigarette irrite la membrane muqueuse et bloque le mouvement des cils, contribuant à l'accumulation de mucus, qui devient un environnement favorable aux virus et aux bactéries.
  • Air excessivement sec. La sécheresse des muqueuses de la trachée perturbe le travail des mécanismes de protection.
  • Coup de chaleur. Inhibe le mouvement des cils.
  • Restez dans des pièces poussiéreuses, enfumées et / ou sales. En raison d'une irritation chronique, le fonctionnement du mécanisme de nettoyage des arbres respiratoires est perturbé.

Comment diagnostique-t-on la trachéite?

Le diagnostic de la trachéite repose sur:

  • Analyse anamnestique. Étudier les antécédents médicaux du patient, décrire les situations dans lesquelles le problème est exacerbé. Description des conditions et des situations qui améliorent les symptômes.
  • Analyse des symptômes et des signes. Il est difficile de diagnostiquer la trachéite si elle est causée par une infection virale ou bactérienne. En général, la présence d'un mucus jaune verdâtre épais et offensif suggère une infection bactérienne. Pour détecter un virus ou une bactérie à l'aide d'un écouvillon, un échantillon de cellules muqueuses est prélevé, sur la base duquel une culture de micro-organismes est produite, qui sont ensuite analysés pour identifier avec précision le pathogène..

Si une trachéite est suspectée, sur la base des manifestations cliniques, une trachéoscopie peut être réalisée. Cette méthode diagnostique est basée sur l'introduction d'un instrument optique dans la trachée pour examiner les parois internes. Ainsi, une rougeur, une accumulation de mucus, des stries sanguines, etc. peuvent être détectées..

Traitement de la trachéite - médicaments et remèdes naturels

La trachéite, en règle générale, a une tendance favorable et entre en rémission 4 à 5 jours après le début des procédures de traitement:

  • Reposez-vous dans un environnement uniformément chauffé avec une bonne humidité. Le choc thermique doit être évité car il aggrave la situation.
  • Réception d'antipyrétiques. Ils sont utilisés en cas de fièvre et, en règle générale, à base de paracétamol, qui, en plus de réduire la fièvre, apaise le syndrome douloureux.
  • Inhalation d'anti-inflammatoires et de décongestionnants. Il existe des aérosols qui, lorsqu'ils sont inhalés, tombent directement sur la membrane muqueuse, réduisent l'inflammation et l'œdème et rétablissent le mécanisme d'élimination du mucus..

Si la trachéite est au stade initial ou en cas de suspicion d'infection bactérienne (fièvre sévère qui ne régresse pas, écoulement verdâtre-purulent avec une odeur désagréable), il est nécessaire de recourir à un traitement antibiotique, qui est effectué sous la surveillance d'un médecin.

Remèdes naturels

Certains remèdes naturels peuvent apaiser les symptômes, mais, en particulier dans le cas de la trachéite bactérienne, ne peuvent pas remplacer la pharmacothérapie..

Les principaux sont:

  • Hydratation abondante. L'eau aide à garder les muqueuses humides et claires.
  • Boissons chaudes sucrées au miel, comme la camomille. Il a un effet apaisant et anti-œdème, aide à éliminer le mucus accumulé.
  • Fumigation avec de l'eau et du sel. Augmente l'hydratation des muqueuses et a un effet désinfectant.
  • Infusion de mauve, qui possède d'excellentes propriétés émollientes.
  • Argile verte. Réduit l'acidité gastrique excessive et, par conséquent, peut être en cas de trachéite causée par le reflux.
  • Se gargariser avec des décoctions de certaines herbes: thym, laurier et origan, qui ont des effets antiseptiques et analgésiques.
  • Compresse de graines de lin. Il est appliqué sur la poitrine et a un effet relaxant sur les muscles de la trachée, qui sont tendus en raison du processus inflammatoire.

Trachéite aiguë et chronique - le foulard est indispensable

Symptômes et traitement de la trachéite chronique à domicile. Symptômes et traitement de la trachéite bactérienne chronique.

La trachéite est un représentant des maladies ORL des voies respiratoires supérieures, dans lesquelles la membrane muqueuse de la trachée devient enflammée. C'est assez rare en tant que maladie distincte. Il existe deux formes principales de la maladie - aiguë et chronique.

Causes de la trachéite

La chaîne des causes de la maladie trachéale est assez facile à retracer. Si la trachéite survient dans le contexte de maladies respiratoires virales aiguës (ARVI), le déclencheur initial peut être considéré comme une efficacité insuffisante de l'immunité.

La longueur de la trachée chez un adulte est de 10 à 13 cm et se situe entre le larynx et les bronches. La partie supérieure de la trachée, qui se connecte au larynx, appartient au système respiratoire supérieur et la partie inférieure, qui se ramifie dans les bronches, est déjà le système respiratoire inférieur. Dans la trachéite, une inflammation se produit dans la trachée supérieure. Si la partie inférieure de la trachée est endommagée, des complications sont possibles sous la forme d'une autre maladie - la bronchite..

Habituellement, la trachéite se produit dans le contexte d'autres maladies du système respiratoire. Si le problème est ignoré, une transition vers une forme chronique est possible, ce qui dérangera une personne pendant des années ou provoquera des complications telles qu'une obstruction pulmonaire, une sténose du larynx (œdème), une bronchite sévère et une pneumonie.

Pendant les épidémies, lorsque la concentration de virus et d'agents pathogènes est hors échelle dans l'environnement externe, le développement d'une trachéite n'est pas rare. Les facteurs d'attaque sont des agents infectieux qui pénètrent dans le système respiratoire de l'extérieur et commencent à agir activement sous l'influence de facteurs externes, tels que le refroidissement, d'autres infections virales ou une immunodéficience. L'infection fait référence aux virus et à la flore bactérienne qui peuvent facilement envahir la muqueuse trachéale sans protection adéquate 2.

Outre les virus et les bactéries, la cause de la trachéite aiguë ou chronique est:

  • Hypothermie prolongée
  • Exposition prolongée à l'air froid ou trop sec
  • Inhalation d'air contaminé dans les industries dangereuses
  • Fumeur
  • L'abus d'alcool

Séparément, nous examinerons une autre raison du développement d'une maladie telle que la trachéite - la ventilation pulmonaire artificielle (ALV). Autrement dit, des dommages physiques à la trachée pendant l'intubation. Après plusieurs heures de procédure, des changements dystrophiques se forment dans la trachée, ce qui entraîne des lésions globales de la membrane muqueuse. Après l'arrêt de la ventilation des poumons, la trachée endommagée restera plus vulnérable pendant longtemps aux agents infectieux 3.

Symptômes de la trachéite

Il est difficile pour une personne de déterminer elle-même la trachéite, on suppose plus souvent qu'il y a un problème avec le larynx, c'est-à-dire qu'une laryngite s'est développée. C'est généralement le cas, mais dans le contexte de la laryngite, il est facile de manquer la trachéite de la gorge. Par conséquent, un diagnostic médical est requis..

Les signes généraux de trachéite sont faciles à confondre avec les signes de laryngite, de nombreux symptômes coïncident 2:

  • Le principal symptôme de la trachéite chez l'adulte est l'hyperémie de la muqueuse trachéale (saturation vasculaire en sang). Les vaisseaux se dilatent, l'œdème se développe.
  • Il y a une toux paroxystique, souvent la nuit. Au début de la maladie, la toux est sèche, complétée plus tard par des sécrétions d'expectorations mucopurulentes avec de petits caillots sanguins.
  • Douleur après des quintes de toux. Un foyer de douleur dans le larynx ou derrière le sternum.
  • Perte de voix et enrouement.
  • Faiblesse générale, malaise et fièvre.

Trachéite aiguë

La forme aiguë de la trachéite se déroule parallèlement aux maladies aiguës des systèmes respiratoires situés au-dessus de la trachée. Autrement dit, la maladie survient brusquement et ne dure pas longtemps, en particulier avec le traitement complexe de toutes les zones touchées du système respiratoire.

La trachéite aiguë survient sous les formes primaires et secondaires. La forme primaire signifie que la maladie est survenue d'elle-même. La forme secondaire est que la trachéite était le résultat d'une autre maladie infectieuse. La première forme est extrêmement rare..

Les types d'infections suivants peuvent provoquer une trachéite infectieuse:

  • Bactérienne - staphylocoques et streptocoques (trachéite bactérienne);
  • Viral - tous les types d'ARVI (trachéite virale);
  • Fongique - aspergillus, actinomycètes et candida (trachéite à candidose);
  • Infection virale-bactérienne (trachéite virale-bactérienne).

Trachéite chronique

Les symptômes de la trachéite chronique et aiguë et le processus de la maladie elle-même sont presque identiques. La principale différence entre la trachéite chronique et aiguë réside dans le long cours de la maladie. Les symptômes de la trachéite disparaissent ou réapparaissent lors de la prochaine attaque d'ARVI. Avec une exacerbation de la forme chronique de la maladie, la toux est plus sévère et la douleur dans la région de la poitrine donne plus d'inconfort.

En règle générale, la forme chronique se développe dans le contexte d'une trachéite aiguë non traitée à la suite de problèmes avec le système immunitaire ou d'une exposition à des facteurs indésirables. Mais dans de rares cas, la trachéite chronique survient localement, se développant simultanément avec la bronchite chez les personnes exposées au tabagisme, à l'alcool, au foie, aux reins et aux maladies cardiaques.

L'agent causal est toujours une infection virale, bactérienne, fongique ou, dans de rares cas, une réaction allergique.

Dans certains groupes de personnes, la forme chronique de trachéite est plus susceptible de se développer. Ceci est facilité par 2:

  • Fumer et boire de l'alcool, en particulier pendant la trachéite infectieuse
  • Immunité ou déficit immunitaire réduit, héréditaire et acquis
  • Écologie et lieu de travail dangereux (inhalation constante de gaz, poussières, etc.)
  • Maladies du foie, du cœur et des reins
  • Autres maladies chroniques du système respiratoire - sinusite, sinusite, rhinite ou laryngite

Diagnostic de la trachéite

En plus de la prise d'antécédents classiques, de l'examen externe, de l'évaluation de la fonction respiratoire, de l'examen initial de la gorge et de l'auscultation à l'aide d'un phonendoscope, il existe des méthodes de diagnostic de laboratoire et instrumentales, ainsi que des études supplémentaires qui peuvent conduire le médecin à la trachéite 4. C'est sur la base du diagnostic que sont déterminées les causes de la trachéite et les méthodes de son traitement..

  • Test sanguin général et biochimique. L'analyse la plus simple pour distinguer l'infection virale et bactérienne (par la protéine C-réactive et d'autres indicateurs)
  • Rayons X ou radiographie. Le moyen le plus familier et le plus familier de vérifier la poitrine. La photo peut être prise en vue de face ou de côté. L'image montre clairement les poumons et la trachée. Grâce à la radiographie, il devient beaucoup plus facile de distinguer les signes de trachéite et de les distinguer de la bronchite ou de la pneumonie.
  • Prendre et examiner les frottis. Une procédure standard dans laquelle un médecin utilise un coton-tige stérile pour prélever un tampon de la bouche. De plus, le matériel va au laboratoire, où toutes les recherches nécessaires sont effectuées, identifiant le pathogène et sa sensibilité aux antibiotiques.
  • Laryngotrachéoscopie. L'endoscope entre en jeu. Cette étude est la plus informative. Un tube spécial avec une caméra est inséré dans le larynx et la trachée, afin que le médecin puisse identifier visuellement les caractéristiques, l'enflure, les rougeurs, etc. et les causes possibles de l'origine de la maladie (avec une lésion virale, il y a des changements d'organes spécifiques). Si l'examen concerne les bronches, la procédure est appelée trachéobronchoscopie..
  • Prenant des expectorations pour analyse. Dans ce cas, les expectorations d'une personne malade sont collectées et envoyées pour un examen bactériologique (examen microbiologique). Cette procédure est utilisée pour un diagnostic plus complet de la toux chronique afin d'exclure d'autres maladies bactériennes (tuberculose).
  • Pharyngoscopie. Méthode standard - le médecin examine la gorge avec une spatule. Tout d'abord, une pharyngite est diagnostiquée, ce qui indique clairement le développement possible d'une trachéite..
  • La rhinoscopie. La procédure est un examen de la cavité nasale. Pour cela, un appareil optique est utilisé - un rhinoscope. La rhinite est détectée à la suite d'une infection respiratoire, ce qui signifie que la progression de la trachéite est possible.
  • Radiographie des sinus. Les rayons X, qui détermineront la présence de sinusite ou de sinusite s'ils sont suspectés. La progression de la maladie peut également affecter le développement de l'inflammation de la trachée..
  • Tests d'allergie. Dans de rares cas, la trachéite survient en raison d'une réaction allergique. Les tests d'allergie vous permettent de déterminer à quels allergènes le corps répond. Diverses substances sont appliquées sur la peau, si une réaction se présente sous forme de rougeur, de démangeaisons ou de gonflement, alors l'allergène est établi.

En plus de l'aide d'un thérapeute et d'un oto-rhino-laryngologiste (ORL), il peut être nécessaire de consulter des médecins tels qu'un allergologue, un pneumologue et même un phthisiatre pour déterminer les causes et diagnostiquer..

Traitement de la trachéite

La trachéite chez l'adulte nécessite un traitement complexe. Les médecins savent très bien comment traiter la trachéite, quelle qu'en soit la forme, aiguë ou chronique. Ils sont prêts à donner des conseils généraux, à choisir une méthode de diagnostic et à prescrire le traitement approprié..

Il est impératif d'être traité, et parmi les recommandations générales figurent:

  • Fournir des conditions d'humidité et de température élevées (air frais);
  • Respect d'un régime mécanique et chimique, qui exclut les aliments «durs», ainsi que les aliments épicés, gras et frits;
  • Utilisation obligatoire de grandes quantités d'eau à température ambiante;
  • Évitez l'hypothermie sévère;
  • Réduisez la charge de parole, surtout si l'activité de travail principale est associée à la voix.

Dans la forme chronique de la maladie, ces recommandations doivent être suivies en permanence, et pas seulement lors des exacerbations de la maladie. Le traitement de la trachéite doit être abordé avec une responsabilité particulière, sinon il ne sera pas facile de se débarrasser de la forme chronique, même en utilisant des médicaments 1.

Les médecins savent comment guérir rapidement la trachéite et peuvent prescrire les 3 médicaments suivants:

  • Médicaments mucolytiques (expectorants) ou antitussifs, selon le type de toux;
  • Antihistaminiques (anti-allergiques);
  • Médicaments antipyrétiques, si nécessaire;
  • Médicaments antiviraux;
  • Immunostimulants;
  • Antibiotiques pour complications graves (avec infection bactérienne confirmée).

La thérapie locale comprend l'inhalation, y compris l'utilisation d'un nébuliseur, ainsi que l'utilisation de divers aérosols.

Dans la plupart des cas, la trachéite aiguë peut être rapidement guérie en 2-3 semaines 4. Si la maladie persiste, une transition vers une forme chronique est possible. Des complications telles qu'une pneumonie ou une bronchite peuvent se développer. Le traitement de la trachéite chronique est un processus prolongé et dépend dans la plupart des cas de la force du système immunitaire humain.

Les adultes ne devraient pas penser à traiter la trachéite à domicile, les médecins ont depuis longtemps des réponses. La maladie est toujours plus facile à prévenir, en particulier pour les formes chroniques de maladies des voies respiratoires supérieures. La prévention et le rechargement du système immunitaire sont nécessaires, car c'est lui qui combat l'infection.

Souvent, le développement de la trachéite est une conséquence d'une immunité locale affaiblie dans le nasopharynx avec des maladies concomitantes. Pour le restaurer, vous pouvez utiliser des immunomodulateurs, par exemple, IRS®19 - un médicament à base de lysats bactériens 5.

IRS®19 aide dans la lutte, ainsi que dans la prévention des infections virales et bactériennes 5. Le médicament aide l'immunité locale à résister aux virus et aux bactéries sur les muqueuses 7.

Le principe de fonctionnement d'un agent immunostimulant est simple: il contient des lysats (particules) de bactéries qui stimulent et chargent le système immunitaire pour lutter contre les bactéries et virus dangereux 5. Il devient plus facile pour l'immunité locale de vaincre les bactéries et les virus qui se sont installés sur les muqueuses des voies respiratoires 7. Le médicament se présente sous la forme d'un spray nasal pratique.

La trachée fait mal

Causes d'occurrence

La proximité de la trachée par rapport aux voies respiratoires supérieures la rend très vulnérable aux infections virales et bactériennes se développant dans les organes ORL. Souvent, l'infection, ayant pénétré dans le pharynx, les amygdales ou la cavité nasale, se propage dans les voies respiratoires sans réponse rapide et affecte la trachée. Beaucoup connaissent la maladie lorsque, à la suite d'un mal de gorge et d'une toux, une toux sèche et douloureuse commence.

Une toux sèche peut indiquer d'autres problèmes respiratoires.

L'apparition de la trachéite peut également être provoquée par un certain nombre des facteurs suivants:

  • Inhalation: air très chaud ou trop froid, vapeurs contenant des produits chimiques qui irritent la muqueuse, air gazé ou poussiéreux;
  • Abus d'alcool et de tabac;
  • La présence de maladies allergiques, puis de trachéite allergique est diagnostiquée;
  • La présence de pathologies des poumons, du cœur, des reins.
  • Graves dommages au système immunitaire.

Symptômes de la trachéite

Symptômes de la trachéite virale aiguë

  • La toux est le principal symptôme de la trachéite. Par nature, il est rugueux, «comme un tonneau». Au début, la toux est sèche, puis elle devient humide, avec expectoration. Ses attaques se produisent généralement la nuit..
  • Douleur dans la région interscapulaire, derrière le sternum. Se produit pendant les attaques de toux, a un caractère poignardant.
  • Violation générale de la condition. La température corporelle augmente, souvent jusqu'à 38 ° C. Le patient ressent une faiblesse, une somnolence et une fatigue accrue. Parfois, les ganglions lymphatiques sous-cutanés sont hypertrophiés.
  • Symptômes associés. Associé à des maladies respiratoires, contre lesquelles se développe la trachéite. Cela peut être un mal de gorge, une congestion nasale, des éternuements, etc..

Symptômes de la trachéite fongique

Type d'infection fongiqueSymptômes
AspergilloseLa trachéobronchite à Aspergillus survient le plus souvent: lésions simultanées de la membrane muqueuse de la trachée et des bronches.
  • toux sous forme d'attaques: sèche ou avec des mucosités;
  • les expectorations libérées lors de la toux sont constituées de mucus et de pus, elles contiennent des inclusions sous forme de grumeaux;
  • une augmentation de la température qui, en règle générale, n'atteint pas 38 ° C;
  • rhinite (inflammation de la muqueuse nasale) associée à des réactions allergiques;
  • parfois des épisodes de bronchospasme surviennent périodiquement, comme dans l'asthme bronchique.

Les symptômes peuvent être très difficiles à distinguer entre la trachéobronchite à Aspergillus et la pneumonie à Aspergillus (pneumonie). Examen supplémentaire requis.

ActinomycoseLa trachéite actinomycosique est souvent la seule première manifestation de l'infection. Les champignons pénètrent dans la trachée, généralement à partir de l'œsophage. Symptômes:

  • Difficulté à respirer, jusqu'aux crises d'étouffement. Cela est dû au fait que les champignons entraînent la croissance dans la lumière de la trachée d'une formation pathologique semblable à une tumeur - l'actinomycome. Au fil du temps, le tissu cicatriciel se développe dans la lumière de la trachée, ce qui entraîne encore plus de rétrécissement.
  • Fistules. Tout d'abord, ils se forment sur la paroi trachéale, puis sortent à la surface de la peau. Sont traités par chirurgie.
CandidoseLes champignons du genre Candida pénètrent dans la trachée à partir de la cavité buccale, du pharynx, de l'œsophage, du larynx. Souvent, la candidose se développe après qu'un corps étranger ou un vomi pénètre dans la lumière de la trachée.
  • Toux. Ressemble à celle de la trachéite virale et bactérienne.
  • Difficulté à respirer.
  • Sensation de démangeaisons, de brûlures, de douleurs derrière le sternum ou entre les omoplates. Ces symptômes sont dus au fait que le champignon forme un film sur la membrane muqueuse de la trachée, ce qui entraîne une irritation..
  • Fièvre (généralement jusqu'à 37 ° C) et allergies. Se produire uniquement avec une exacerbation de l'infection candidale.

Trachéite chronique

Ceci est facilité par des facteurs

  • tabagisme et abus d'alcool;
  • une forte diminution de l'immunité;
  • risques professionnels et écologie défavorable;
  • l'emphysème des poumons;
  • maladie cardiaque et rénale;
  • rhinite chronique, sinusite chronique (inflammation des sinus paranasaux, par exemple maxillaire - sinusite).

Comment traiter un mal de gorge en avalant

Un mal de gorge sévère lors de la déglutition se produit à la suite d'une inflammation de la muqueuse buccale et du nasopharynx.

Un mal de gorge aigu lors de la déglutition accompagne généralement:

  • maladies respiratoires;
  • gorge irritée;
  • grippe;
  • les allergies;
  • tuberculose du pharynx;
  • infection herpétique;
  • scarlatine.

Parfois, la douleur est le résultat d'un corps étranger pénétrant dans le pharynx ou d'un traumatisme aux muqueuses causé par des aliments solides.

Souvent, un mal de gorge lors de la déglutition est ressenti d'un côté: gauche ou droit. Cela se produit avec l'amygdalite et la pharyngite, lorsque l'inflammation est localisée et affecte une partie des amygdales et du tissu lymphatique.

Lors du choix d'une méthode de traitement pour éliminer les maux de gorge lors de la déglutition, la cause de son apparition doit être établie.

Comment traiter un mal de gorge en avalant - recommandations générales

Les approches générales de la thérapie sont les suivantes:

  1. L'utilisation de solutions pharmaceutiques pour le rinçage (Chlorhexedin, Tantum Verde, Furacilin), sprays spéciaux pour l'irrigation du pharynx (Grammidin, Hexoral, Tantum Verde).
  2. L'utilisation d'anti-inflammatoires pour soulager le gonflement du nasopharynx et réduire la température en cas d'hyperthermie (Aspirine, Paracétamol).
  3. Boire fréquemment et abondamment. Il est préférable de boire un liquide chaud: eau minérale alcaline, thé au citron, miel et gingembre; boissons et gelées aux fruits rouges, jus de fruits naturels, lait.
  4. Apport interne de plantes médicinales ou gargarisme avec des infusions de sauge, camomille, eucalyptus, calendula, etc..
  5. Utilisation de pastilles, pastilles (Faringosept, Gramicidin, etc.), pastilles à effet thérapeutique.
  6. Limiter la charge vocale.
  7. Arrêter de fumer, boire de l'alcool, des épices et d'autres substances et produits qui irritent la membrane muqueuse.

Nous allons maintenant examiner des cas particuliers de traitement de la gorge pour diverses maladies.

Amygdalite et pharyngite

Les affections sont associées à une inflammation des amygdales et du pharynx, résultant d'une infection de nature bactérienne ou virale. Dans le traitement de la forme bactérienne, des antibiotiques sont utilisés, dans le cas d'une maladie virale - médicaments antiviraux et immunomodulateurs.

L'un des symptômes de la grippe et de la grippe porcine est un mal de gorge et un mal de gorge lors de la déglutition, le traitement est effectué en utilisant les mêmes médicaments qu'avec ARVI.

La scarlatine, maladie infectieuse, s'accompagne d'une gêne au niveau de la gorge, d'une rougeur de la peau et de l'apparition d'une éruption cutanée sur le corps. Un autre symptôme caractéristique est une langue rouge vif. En thérapie, des antibiotiques sont utilisés, ainsi que des sprays pour irriguer la gorge.

Processus d'abcès dans la gorge, les corps étrangers peuvent également causer de fortes douleurs lors de la déglutition, le traitement dans de tels cas consiste à retirer l'objet coincé, par exemple une arête de poisson, et à traiter la zone blessée avec des solutions désinfectantes destinées à un usage interne.

Un mal de gorge persistant qui ne disparaît pas pendant plusieurs semaines est un symptôme alarmant caractéristique des tumeurs malignes. La tumeur se développe le plus souvent dans la glotte du larynx, mais peut également affecter d'autres zones du nasopharynx. Pour une forme maligne de formation, une ablation chirurgicale ou une chimiothérapie est indiquée.

Dans certains cas, la douleur au fond de la gorge, ressentie lors de la déglutition, est une conséquence de maladies de l'œsophage:

  • reflux gastro-oesophagien;
  • ulcères duodénaux;
  • sténose œsophagienne, etc..

Pour éliminer la douleur, un traitement du tube digestif est indiqué.

Maladies sexuellement transmissibles

Il arrive qu'un mal de gorge soit provoqué par des maladies sexuellement transmissibles:

Dans ce cas, les antibiotiques sont utilisés pour le traitement. De plus, une douleur constante dans le pharynx peut signaler que le corps humain est affecté par le SIDA. La thérapie d'une maladie dangereuse est un processus qui ne s'arrête pas tout au long de la vie du patient, effectué par des spécialistes.

Trachéite infectieuse

Il s'agit d'une maladie inflammatoire de la trachée causée par une infection de la trachée. Se développe rarement comme une maladie indépendante et, dans la plupart des cas, il s'agit d'une complication de la laryngotrachéite non traitée, de la trachéobronchite, de la rhinite ou de la pharyngite.

La trachéite peut être déclenchée par l'air pollué, l'inhalation de fumée de tabac, l'air intérieur sec ou gorgé d'eau. En outre, une trachéite peut apparaître si l'immunité du patient est réduite. Parfois, la pathologie est une réaction allergique et se produit en raison de l'inhalation d'allergènes. Ils peuvent être: poussière, moisissure, pollen, poils d'animaux et autres..

La trachéite s'accompagne des symptômes suivants:

  • Tousser. Il est sec au début, mais avec le temps il devient humide. Pendant ce temps, une grande quantité d'expectorations épaisses et visqueuses est libérée. Habituellement, des quintes de toux sont observées en raison d'une mauvaise inhalation. Cela peut être observé en courant, en criant, en pleurant.
  • Douleur thoracique. Elle survient lors de la toux et peut persister plusieurs jours..
  • Augmentation de la température. Ceci est observé dans les premiers stades de la maladie. Il monte légèrement - jusqu'à 37-37,5 degrés.
  • Violation du bien-être général. Cela est dû à une toux très forte, qui empêche une personne de vivre normalement, entraîne des maux de tête et des vertiges et provoque une sensation de fatigue.

Si la maladie évolue dans le contexte d'autres maladies infectieuses des voies respiratoires, des brûlures dans le nasopharynx, une sécheresse, des chatouillements et de la transpiration peuvent s'ajouter aux symptômes ci-dessus. Les ganglions lymphatiques du cou deviennent hypertrophiés, douloureux.

Si la trachéite devient chronique, la toux devient persistante. Les crises sont généralement observées la nuit ou le matin immédiatement après le sommeil. La trachéite allergique s'accompagne de douleurs intenses dans la poitrine et la gorge, des éternuements.

Le traitement de la trachéite est effectué par un thérapeute. Le type bactérien de la maladie est traité par l'utilisation de médicaments antibactériens, le type viral - antiviral. Si cela se produit en raison de l'action d'allergènes, des agents antiallergéniques sont prescrits. En outre, le médecin peut prescrire la prise de médicaments expectorants, qui accélèrent le processus de décharge des expectorations..

Traitement alternatif de l'inflammation aiguë de la trachée

Les expectorants à base de plantes ont une action réflexe. Les ingrédients actifs du médicament ont un effet irritant sur les récepteurs de l'estomac. Ensuite, l'innervation augmentée par réflexe est transmise aux glandes trachéales. Un grand nombre d'honoraires sont utilisés pour la trachéite. Les préparations pour la poitrine n ° 1, 2, 3, 4 contiennent diverses herbes qui aident à soulager l'inflammation, l'irritabilité des voies respiratoires supérieures. La plupart des formulations comprennent les plantes suivantes:

  • Fenouil;
  • Bourgeons de pin;
  • Anis;
  • Sauge;
  • Banane plantain;
  • Altay;
  • Mère et belle-mère;
  • Origan;
  • Racine de réglisse.

Il existe des recettes folkloriques pour le traitement:

  • Mélanger en proportions égales le mélilot, la menthe, le fenouil, la racine de réglisse. Versez la composition avec 1 litre d'eau. Prenez 300 ml toutes les heures;
  • Le thé aux feuilles de mûre est fabriqué en infusant 3 cuillères à soupe de matières premières dans 0,5 litre d'eau;
  • Pour préparer une infusion de bourgeons de pin, faites bouillir 100 grammes de bourgeons dans 3 litres d'eau. Attendez que la moitié de la solution ait bouilli. Le bouillon après le filtrage doit être mélangé avec 250 mg de sucre. Prendre 100 ml trois fois par jour;
  • 2 cuillères à soupe de matières premières sont ajoutées à l'infusion de molène élevée, versée avec un verre d'eau bouillante, infusée pendant 1 heure. Pris dans 200 ml en 3 doses fractionnées.

Les préparations à base de plantes contre la trachéite sont achetées à la pharmacie:

  • Sirop de racine de réglisse;
  • Gedelix (lierre);
  • Gouttes de feuilles de lierre et sirop;
  • Comprimés de racine de primevère;
  • Graines de fenouil;
  • Sucettes "Travisil".

Que faire

Bien sûr, avec une douleur vive et intense dans la région thoracique lors de l'inhalation, le patient doit limiter l'activité physique et essayer de trouver une position dans laquelle la sensation de douleur sera minimale.

Après tout, la douleur existe précisément pour cela, pour signaler à une personne un danger, pour suspendre son activité et pour attirer l'attention sur un problème de santé

Il est bien sûr impossible d'établir de manière indépendante la cause de la douleur: seul un spécialiste peut répondre à toutes les questions. Par conséquent, vous devez appeler un médecin ou vous rendre vous-même à un rendez-vous. Une attention particulière doit être accordée aux situations où la douleur est aiguë, «déchirante», accompagnée d'une faiblesse générale, de la transpiration, des nausées, qui peuvent parler de conditions extrêmement dangereuses et potentiellement mortelles:

  • anévrisme ou dissection aortique;
  • thromboembolie pulmonaire;
  • infarctus du myocarde et autres.

Dans ce cas, non seulement une visite chez un médecin est nécessaire, mais un appel d'ambulance.

Traitement de la trachéite

Étant donné que la maladie n'est pas considérée comme potentiellement mortelle, dans la plupart des cas, le processus thérapeutique est généralement effectué à domicile. Cependant, n'oubliez pas que toutes sortes de «dérivés» de la maladie peuvent présenter un danger particulier. Il est fortement recommandé de coordonner vos actions thérapeutiques avec votre médecin..

La faisabilité de l'antibiothérapie augmente si le coupable de l'inflammation trachéale est une infection virale et que le visage de la victime présente les principaux symptômes de l'infection bactérienne: frissons, toux puissante, expectorations purulentes, fièvre.

Le fondement de la lutte contre le stade aigu de la trachéite, pour ainsi dire, la tâche principale est d'éliminer les causes qui induisent son apparition. La sélection des médicaments, leurs doses, ainsi que le calendrier d'admission doivent être effectués par le médecin pour chaque patient individuellement, en fonction du type d'agent infectieux, de la gravité, de la forme du processus inflammatoire.

Si la grippe est reconnue comme la source du problème, des antiviraux sont prescrits.

Ils montrent une grande efficacité si vous ne «manquez» pas le début de la maladie. De plus, on montre au patient des pansements à la moutarde sur la poitrine, entre les omoplates, des médicaments qui soulagent l'inflammation, réduisent la fièvre (bien sûr, prescrits par un médecin), boire du liquide chaud par petites gorgées, inhalation.

À ces fins, un inhalateur à vapeur ou à ultrasons est utilisé. Et en principe, en observant les bases de la respiration complète, qui ont été décrites en détail ici, la procédure d'inhalation peut être effectuée sur une casserole en émail ordinaire, recouverte d'une large couverture.

Dans la forme chronique, la toux se manifeste par vagues, les attaques sont de nature douloureuse, accompagnées de fortes douleurs thoraciques. La durée de la maladie augmente plusieurs fois, se manifestant périodiquement par une vague d'attaque.

Le processus de traitement de la trachéite au stade chronique est à bien des égards similaire au traitement de la forme aiguë de la maladie. Pour faciliter la libération des expectorations, des médicaments expectorants sont prescrits pour les diluer, stimulant ainsi la sécrétion des glandes muqueuses de la trachée. Les mucolytiques, également utilisés en thérapie, aident à améliorer les propriétés des expectorations, ce qui conduit inévitablement à une décharge plus facile.

Pourquoi le larynx fait-il mal en avalant: raisons

La douleur dans le larynx lors de la déglutition peut être déclenchée par de nombreuses raisons - des conditions environnementales défavorables aux maladies graves de diverses étiologies. En règle générale, cette condition est accompagnée de signes supplémentaires qui aident à déterminer la cause. Il:

  • fièvre;
  • chaleur;
  • frissons;
  • changement de voix;
  • douleur aiguë, brûlure;
  • inconfort à l'inhalation;
  • léthargie, maux de tête;
  • éruptions cutanées sur la membrane muqueuse.

La douleur peut être vive, douloureuse, se concentrer à droite ou à gauche, causer de la souffrance et rendre la respiration difficile - ces symptômes et d'autres indiquent qu'il existe des processus pathologiques dans la région du larynx provenant de diverses causes.

Maladies des voies respiratoires supérieures

Les agents pathologiques par gouttelettes en suspension dans l'air ou d'une autre manière pénètrent dans la muqueuse oropharyngée, y pénètrent et commencent la reproduction active.

Il devient douloureux à avaler, la voix pousse un sifflement, une toux apparaît comme la réaction du corps aux toxines qui se forment à la suite de l'activité vitale d'organismes pathologiques. Une faiblesse peut survenir, des frissons apparaissent. De tels symptômes caractérisent:

  • tous les types d'amygdalite;
  • tuberculose;
  • abcès rétropharyngé;
  • scarlatine;
  • diphtérie;
  • laryngite.

S'il fait mal d'avaler avec un rhume pendant 3 à 5 jours - cela est considéré comme la norme et avec un traitement approprié, ce symptôme disparaît complètement.

Lorsque la douleur dans le larynx est présente sans fièvre (ce n'est pas un rhume) - nous parlons de maladies telles que l'amygdalite chronique ou la pharyngite.

Maladies dentaires des dents et des gencives

Si les maladies inflammatoires des dents et des gencives passent à un stade avancé, la flore pathogène commence à se multiplier activement dans la cavité buccale, qui se propage également à la muqueuse laryngée.

Il devient douloureux à avaler et en cas de complications, une stomatite se développe, provoquant un gonflement de la membrane muqueuse, l'apparition d'érosions et d'ulcères dans la bouche. Dans le même temps, la température corporelle n'augmente pas..

Blessures au larynx et aux organes voisins

La douleur piquante dans la pomme d'Adam peut être un signe que des dommages mécaniques, thermiques ou chimiques à l'organe se sont produits..

Les blessures mécaniques internes surviennent le plus souvent à la suite d'os de poisson coincées dans la membrane muqueuse, de grattage de la surface délicate avec des aliments solides grossiers, de pénétration de corps étrangers, ainsi qu'après certaines manipulations médicales (examens endoscopiques, ventilation artificielle des poumons, procédures dentaires).

Les blessures externes, telles qu'un larynx meurtri, peuvent entraîner une fracture ou une déchirure du cartilage, qui, en plus de la douleur lors de la déglutition, s'accompagne d'une respiration altérée, de la toux et des saignements.

Les brûlures thermiques et chimiques, caractérisées par une douleur coupante lors de la déglutition, se produisent en raison de l'ingestion imprudente d'aliments trop chauds ou de l'inhalation, ainsi que de l'ingestion de composés acides et alcalins. Dans la pratique médicale, il y a des cas où le patient est devenu douloureux à avaler dans le larynx après une forte toux ou un cri larmoyant

Cela est dû au fait que la pression intra-laryngée augmente fortement dans le contexte d'une surcharge des cordes vocales, d'une perturbation de leur approvisionnement en sang

Dans la pratique médicale, il y a des cas où le patient est devenu douloureux à avaler dans le larynx après une forte toux ou un cri larmoyant. Cela est dû au fait que la pression intra-laryngée augmente fortement dans le contexte d'une surcharge des cordes vocales, d'une perturbation de leur approvisionnement en sang.

Néoplasmes

Le larynx fait mal à l'intérieur s'il existe des processus bénins (polypes) et malins (cancer de la gorge) de néoplasmes pharyngés. Ils peuvent être constitués de divers tissus et, atteignant de grandes tailles, rétrécissent la lumière dans la gorge..

et sont le plus souvent accompagnés de symptômes tels que: un changement du timbre de la voix, des sifflements, un gonflement de la pomme d'Adam qui peut être ressenti, une augmentation des ganglions lymphatiques voisins, une faiblesse physique.

Maladies sexuellement transmissibles

Cela fait mal de parler et d'avaler dans les maladies causées par des agents pathogènes dangereux des maladies sexuellement transmissibles (gonorrhée, syphilis, chlamydia) qui entraînent des complications telles que:

  • sténose (remplacement de tissu sain par du tissu cicatriciel);
  • chondropérichondrite (inflammation du périchondre et du cartilage du squelette du larynx);
  • changements destructeurs dans le larynx.

Avec une visite tardive chez le médecin, en plus du traitement médicamenteux, une intervention chirurgicale (plastie de la langue, coupe ligamentaire) peut être nécessaire pour qu'une personne ne perde pas l'occasion de manger et de parler normalement.

Trachéite chez les enfants: symptômes et traitement de la maladie

Les rhumes ne sont pas rares pour un corps en croissance. Habituellement, les parents commencent à traiter un enfant selon le schéma habituel, qui était auparavant prescrit par un pédiatre pour les infections respiratoires aiguës. Mais lorsqu'une toux paroxystique sévère survient, vous devez penser au fait qu'il ne s'agit peut-être pas d'un rhume, mais d'une maladie plus grave. Pour exclure les complications dangereuses de la trachéite ou de la bronchite, vous devez contacter un établissement médical pour diagnostiquer la maladie. Si le médecin, lors de l'examen d'un enfant malade, a révélé une trachéite, les symptômes, le traitement chez les enfants sont similaires à ceux des adultes, mais présentent encore de légères différences.

Symptômes de la trachéite chez les enfants:

  • le bébé est tourmenté par des crises de sécheresse, moins souvent par des crachats;
  • chez un enfant plus souvent que chez un adulte, la température corporelle dépasse 38 degrés;
  • il y a une douleur dans la poitrine et le dos, caractéristique de la trachéite;
  • trouble respiratoire possible et enrouement.

Ce sont des manifestations courantes de la maladie, mais selon l'étiologie, les symptômes diffèrent de la même manière que chez les adultes..

Quel que soit le type de trachéite et les symptômes, le traitement chez les enfants doit être effectué sous la surveillance d'un médecin. Tous les médicaments prescrits à un adulte ne conviennent pas à un enfant.

Mais pour déterminer correctement la cause de la maladie et identifier l'agent pathogène, il est nécessaire de procéder à un diagnostic approfondi de la maladie. Avant de commencer l'examen, le médecin interroge le parent et l'enfant, enregistrant les plaintes. Sur la base de l'histoire du patient, il pose des questions de clarification: l'enfant pourrait-il avoir un contact avec une personne malade, à quelle heure la toux s'intensifie, dans quelle mesure les expectorations sortent-elles en toussant, etc..

Lors de l'examen d'un enfant, le médecin écoute d'abord les poumons pour une respiration sifflante. S'il entend une respiration sifflante sèche, cela suggère que le bébé a une inflammation des bronches, car avec la trachéite, les poumons sont propres. Une respiration sifflante sèche peut être entendue dans la projection de la trachée, et si la toux avec crachats est humide. À l'étape suivante, le médecin évalue la respiration nasale afin d'exclure ou de confirmer des maladies concomitantes. Ensuite, la gorge est examinée pour la recherche sur les maladies combinées - laryngite ou pharyngite.

Après avoir établi le tableau clinique, le médecin prescrit des diagnostics instrumentaux et de laboratoire au besoin. En général, un premier examen suffit. Un spécialiste expérimenté peut déterminer avec précision la trachéite chez les enfants, les symptômes et le traitement correspondront au type de maladie. Pour le traitement de la trachéite virale, des inhibiteurs des agents viraux et des immunostimulants sont nécessaires, dans le cas de l'étiologie bactérienne, des antibiotiques. Pour le traitement de la toux, des médicaments sont prescrits pour faciliter le passage des expectorations.

Traitement

Comment traiter les antibiotiques

Il est conseillé aux enfants de donner des médicaments contre la toux sous forme de comprimés résorbables, de pastilles, de potions et de sirops. Il est utile de faire des procédures de réchauffement, par exemple des pansements à la moutarde sur la poitrine. Vous pouvez utiliser des remèdes populaires et frotter la graisse de blaireau sur votre poitrine et votre dos. L'inhalation est considérée comme un traitement efficace et un soulagement des symptômes aigus de la trachéite chez les enfants. Les traitements peuvent être effectués à l'aide d'un nébuliseur ou d'une inhalation de vapeur conventionnelle.

Parmi les procédures de physiothérapie utilisées pour traiter la trachéite, les plus utiles sont l'UHF, l'électrophorèse, l'acupression et l'inductothermie. Le médecin bien connu Komarovsky recommande de ventiler la pièce plus souvent et de maintenir une humidité suffisante dans la pièce. De telles mesures élimineront la sécheresse et réduiront l'irritation des muqueuses des voies respiratoires et, par conséquent, réduiront la fréquence des accès de toux douloureux..

Traitement de la trachéite

Traitement de la trachéite aiguë

Le traitement de la trachéite aiguë doit viser principalement à éliminer les facteurs causaux et contributifs à la survenue de la trachéite..

Sans l'utilisation d'antiviraux, le traitement est majoritairement symptomatique: pansements à la moutarde sur le sternum et entre les omoplates, antipyrétiques et anti-inflammatoires (Aspirine, Paracétamol), boissons chaudes à petites gorgées, inhalations de chaleur.

Avec des symptômes d'intoxication ou la propagation du processus aux voies respiratoires inférieures - sulfamides et antibiotiques, incl. sous forme d'aérosols.

Avec une toux sèche débilitante, ils sont prescrits - "Codéine", "Libexin", "Glaucin".

Avec une décharge d'expectorations difficile - expectorants: herbe thermopsis, racine de guimauve, réglisse, etc., ainsi que des inhalations alcalines.

Avec des expectorations purulentes, des sulfamides, des antibiotiques (de préférence en aérosols) sont prescrits.

Si une infection virale est attendue (principalement la grippe A et B), "Remantadin" est prescrit selon le schéma: le 1er jour - 0,1 g 3 fois par jour, les 2ème et 3ème jours - 0,1 g 2 fois par jour, le 4ème jour - 0,1 g une fois par jour après les repas. «Remantadin» est plus efficace dans les premiers jours de traitement.

Dans les cas d'une combinaison de trachéite avec pharyngite aiguë, laryngite aux jours 1 à 3 de la maladie, un mélange de chlorhydrate d'apomorphine 1 cuillère à soupe est efficace. l. toutes les 2-3 heures, appliquer et infusion de thermopsis, guimauve.

En cas d'infection virale non définie, «l'interféron» est utilisé sous forme d'irrigations répétées (0,6 mg par procédure) de la membrane muqueuse du nasopharynx et de la trachée.

Inhalation. Pour l'inhalation, il est conseillé d'utiliser un inhalateur à vapeur ou à ultrasons conventionnel. À la maison, ou en l'absence d'inhalateur, pour l'inhalation, vous pouvez utiliser une casserole en émail ordinaire, dans laquelle 4 à 5 verres d'eau sont chauffés avec l'ajout de divers médicaments, qui provoquent un léger effet anti-inflammatoire. Par exemple: 5-10 gouttes de teinture d'iode à 5-10%, 1-2 cuillères à soupe. l. feuilles d'eucalyptus écrasées, 0,5-1 c. huile d'eucalyptus, de menthol ou d'anis.

Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser un entonnoir en forme de cône enroulé de papier épais, dont l'extrémité large recouvre hermétiquement la casserole, tandis que le patient respire à travers l'extrémité étroite de l'entonnoir, insérée dans la bouche. Vous pouvez également respirer de la vapeur sur la casserole, en vous couvrant d'une large serviette ou d'un drap à une distance de 20 à 30 cm, en gardant à l'esprit que plus cette distance est grande, plus la température de la vapeur est basse..

Les inhalations thermiques indiquées doivent être effectuées pendant 5 minutes plusieurs fois par jour pendant 3 à 5 jours.

Dans le traitement de la trachéite aiguë et des exacerbations de la trachéite chronique, des inhalations de propolis (colle d'abeille) sont souvent utilisées. Pour préparer cette inhalation, 60 g de propolis et 40 g de cire doivent être placés dans un plat en aluminium de 300 ml et placés dans un autre plat plus grand avec de l'eau bouillante. Respirez matin et soir pendant 10 à 15 minutes.

Pour le traitement de la trachéite aiguë, une thérapie vitaminique est également indiquée (vitamines A et C, 3 mg et 0,1 g, respectivement, 3 fois par jour).

Avec un traitement rapide de la trachéite aiguë non compliquée, la récupération se produit généralement en 1 à 2 semaines.

Traitement de la trachéite chronique

Le traitement de la trachéite chronique repose sur les mêmes principes que pour la trachéite aiguë. Avec les expectorations purulentes et mucopurulentes, des antibiotiques à large spectre sont utilisés:

- "Ampicilline" 2-3 g par jour, la durée du traitement est de 1,5 à 3 semaines;
- "Doxycycline" 0,2 g le premier jour et 0,1 g les jours suivants, la durée du traitement est de 7 à 14 jours).

Des inhalations de phytoncides d'ail ou d'oignon sont indiquées (le jus d'ail et d'oignon est préparé avant l'inhalation, mélangé avec une solution de novocaïne à 0,25% ou une solution de chlorure de sodium isotonique dans un rapport de 1 partie de jus pour 3 parties de solvant). Les inhalations sont effectuées 2 fois par jour (pour une cure de 20 inhalations). Le chlorfillipt est également appelé phytoncides. Une solution d'alcool à 1% est appliquée par voie orale, 25 gouttes 3 fois par jour.

En outre, pour le traitement de la trachéite chronique, des expectorants d'action réflexe sont présentés, qui augmentent la sécrétion des glandes bronchiques et amincissent les mucosités.

À partir des expectorants, une boisson alcaline abondante est prescrite, une solution à 3% d'iodure de potassium, des infusions et des décoctions de guimauve, thermopsis jusqu'à 10 fois par jour, inhalation avec une solution de bicarbonate de sodium à 2%.

Les expectorants sont utilisés à la fois pendant l'exacerbation de la maladie et pendant la période de rémission..

Les raisons

La trachéite chronique est les conséquences d'une forme aiguë. Avec une inflammation prolongée de la membrane muqueuse, des changements hypertrophiques et atrophiques se forment, qui sont irréversibles..

Les principales causes du processus inflammatoire de la trachée sont des facteurs infectieux. Sous l'influence de virus et de bactéries, les cellules de la couche villeuse meurent. Physiologiquement, ils sont renouvelés avec de nouveaux analogues dus à la couche germinale. La réparation physiologique prend environ 2 semaines. Si le processus inflammatoire se prolonge, la restauration de la couche villeuse ne se produit pas. Les foyers inflammatoires sont «envahis» par les tissus fibreux, les changements sont irréversibles.

Les principales causes de la trachéite virale:

  1. Parainfluenza;
  2. Grippe;
  3. Virus respiratoire syncytial (RS);
  4. Coronavirus;
  5. Adénovirus.

La paroi trachéale a une réserve de résistance élevée. Les cellules de croissance renouvellent constamment la membrane muqueuse affectée. Uniquement en présence de mauvaises habitudes (tabagisme), inhalation de composés chimiques agressifs - la récupération ne se produit pas.

Le processus d'auto-nettoyage de la cavité trachéale et du larynx forme une résistance contre les micro-organismes. La destruction des agents pathogènes est effectuée en raison des composants antimicrobiens du mucus. L'élimination des tissus morts, des bactéries et des virus est effectuée par les villosités. Les bactéries existent constamment dans la bouche humaine. Avec un fonctionnement optimal des systèmes de protection, les représentants opportunistes du monde microbien ne provoquent pas de trachéite..

Uniquement dans des conditions favorables (diminution de l'activité immunitaire, hypothermie), les virus et les bactéries se développent activement.

Causes de la trachéite bactérienne:

  1. Chlamydia;
  2. Bâtonnets hémophiles;
  3. Streptocoques;
  4. Mycoplasme.

Un danger pour la vie est une inflammation purulente de la trachée. Avec la nosologie, les bactéries peuvent pénétrer dans d'autres organes, infecter le sang (septicémie)

Il est important au stade initial d'identifier la pathologie afin d'éviter de redoutables complications