Principal
Cirrhose

Biopsie cervicale

Une biopsie du col de l'utérus est réalisée après la découverte d'anomalies lors d'un examen gynécologique ou sur la base des résultats de tests. Le col de l'utérus est la partie étroite et inférieure de l'utérus qui relie le vagin et l'utérus, située entre le rectum et la vessie, et un échantillon de tissu en est prélevé pour une analyse plus approfondie et une confirmation ou une réfutation des soupçons d'anomalies, de conditions précancéreuses ou de cancer.

Caractéristiques de la procédure

La biopsie est réalisée le 5-7ème jour du cycle, après l'arrêt des saignements menstruels. Il est possible de prendre du matériel pour la recherche uniquement en l'absence d'infection, par conséquent, avant la biopsie, la flore du vagin doit être examinée. Si une infection est détectée, un traitement est d'abord prescrit à la femme et ce n'est qu'après avoir reçu de bons résultats de test qu'une biopsie est effectuée.

Une biopsie cervicale est une procédure indolore et de courte durée, réalisée sans anesthésie: il n'y a pas de terminaisons douloureuses sur le col de l'utérus et pendant la procédure, la femme ne ressent qu'un léger étirement - c'est l'utérus qui se contracte en réponse au contact avec les instruments. La relaxation suffit à réduire les contractions..

Un scalpel, un couteau radio, une pince à biopsie et une boucle électrique sont utilisés pour collecter le matériel..

Une biopsie est réalisée sous le contrôle d'un colposcope - un appareil similaire à un microscope, et la solution de Lugol est utilisée comme colorant pour indiquer la zone altérée de l'épithélium.

Biopsie du col de l'utérus avec érosion

L'érosion du col de l'utérus est appelée rougeur qu'un gynécologue peut détecter avec un examen visuel standard. Une rougeur indique une inflammation du col de l'utérus, ce qui signifie que le risque d'infection est augmenté. L'antibiothérapie est souvent inefficace et il est nécessaire de travailler directement avec le foyer de l'inflammation. Par conséquent, en plus de la colposcopie, il est prescrit à une femme de subir une biopsie du col de l'utérus pendant l'érosion - pour déterminer l'état de l'épithélium et choisir une approche de traitement: médicamenteuse ou chirurgicale.

En cas d'érosion, une biopsie du col de l'utérus permet d'identifier la cervicite chronique - un traitement antiviral ou anti-inflammatoire est prescrit; métaplasie épidermoïde - un processus de guérison de l'érosion qui ne nécessite pas de traitement; leucoplasie - la maladie est traitée par chirurgie; verrues plates - un traitement antiviral est prescrit et, éventuellement, après une biopsie répétée, une intervention chirurgicale; dysplasie - un traitement anti-inflammatoire, antiviral ou chirurgical est prescrit; cancer du col de l'utérus - une femme doit être sous la supervision d'un oncologue et recevoir un traitement approprié.

Types de biopsie cervicale

En fonction des résultats de la colposcopie et de l'état du col de l'utérus, une biopsie peut prélever un petit échantillon de tissu ou retirer la zone où l'anomalie est détectée. Par conséquent, ces types de biopsies sont distingués:

  • conisation. À l'aide d'un scalpel ou d'un laser, un morceau de tissu en forme de cône est retiré du col de l'utérus;
  • trépanobiopsie. Matériel pour la recherche - de petits morceaux d'épithélium sont prélevés sur plusieurs parties du col de l'utérus;
  • biopsie endocervicale. À l'aide d'un outil spécial - les curettes du canal cervical éliminent le mucus;

Que se passe-t-il après la biopsie

Après la procédure, une femme peut ressentir une douleur spastique modérée pendant quelques jours de plus, qui peut être soulagée en prenant un anesthésique.

La période de récupération après une biopsie peut prendre plusieurs jours ou semaines. À ce moment, il peut y avoir un écoulement après une biopsie du col de l'utérus - saignements vaginaux légers, bruns et modérés.

Après une biopsie cervicale, vous devez vous abstenir de toute activité physique et sexuelle pendant au moins deux semaines.

La décharge après une biopsie du col de l'utérus peut être verdâtre ou brune et prendre plusieurs jours si une colposcopie prolongée a été réalisée avant la procédure et que le col de l'utérus a été traité avec des solutions spéciales.

Un écoulement jaune d'une biopsie cervicale ou un écoulement avec une odeur désagréable et piquante peut indiquer une infection, donc une femme devrait consulter un médecin.

Ils recherchent également une aide médicale si les symptômes suivants apparaissent pendant la période de récupération:

  • Saignements vaginaux abondants, d'une intensité similaire ou supérieure aux saignements menstruels
  • douleur intense dans le bas de l'abdomen;
  • la température a augmenté.

Après la biopsie et l'analyse des résultats obtenus, la femme peut se voir attribuer soit un examen colposcopique répété, soit un traitement adéquat des anomalies identifiées.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La biopsie et ses conséquences

Total des messages: 71

18/11/2003, Natalia
J'ai eu une biopsie pour la même raison. L'ensemble de la procédure a duré environ 10 minutes, aucun soulagement de la douleur n'a été effectué - ils ont simplement pincé un morceau de tissu du col de l'utérus où il y avait une érosion et qui a suscité des soupçons. Il y a eu une vive douleur pendant environ 20 secondes, mais tout est parti. Cependant, après la procédure, le col saignait pendant quelques jours et il y avait une légère douleur dans le bas de l'abdomen. Pas même de douleur, mais juste une sensation désagréable. Cependant, il n'y a pas eu d'autres conséquences. L'essentiel est de s'accorder sur le fait que tout ira bien et ne gênera pas le médecin pendant la procédure (par exemple, j'étais tellement fatigué que le médecin a dû tenir le miroir à l'intérieur de moi de force, ce qui a apporté des sensations désagréables supplémentaires). Bonne chance à toi!

5.08.2003, Mara
Je n'ai eu aucune conséquence après cette procédure.

31/07/2003, iMago
J'ai eu une biopsie 2 fois et il n'y a eu aucune conséquence particulière. ne pas avoir à vivre sexuellement pendant environ une semaine, car c'est le cas, après tout. chirurgie.

21/04/2008, Git
salut! Je voulais te demander. Je suis allée voir une gynécologue (centre de planification et de reproduction) - elle dit de faire une biopsie de toute urgence et de cautériser l'érosion, une autre dit (bien qu'elle ne m'ait pas regardé) en aucun cas on ne devrait intervenir "là" jusqu'à l'âge de 23 ans. J'ai maintenant 20 ans, presque 21 ans. Maintenant je ne sais pas quoi faire. Aller chez le 3ème gynécologue? J'ai lu sur la biopsie. Je ne suis pas un lâche, mais j'ai peur.

23/04/2008, Natalia
J'ai eu une biopsie à 22 ans. Je ne sais pas s'il y a une limite d'âge pour cette procédure. Je pense que la raison pour laquelle le médecin l'a prescrite est importante ici. Apparemment, votre érosion est étendue et le gynécologue a peur qu'elle ne devienne pas maligne. En cas de doute, consultez un troisième médecin (compétent) et écoutez son avis.


    24.04.2008, Docteur Sikirina
    Avec l'érosion du col de l'utérus, un certain ordre d'examen et de traitement doit être suivi:

1) Tout d'abord, il est nécessaire de vérifier les infections génitales par analyse PCR pour la chlamydia, la gardnerella, le mycoplasme humain et l'uréeplasma, les virus de l'herpès et les virus du papillome. Ces infections se multiplient facilement dans la zone d'érosion, elles ne lui permettront pas de guérir, quelle que soit la méthode de traitement. Ce sont ces infections, en particulier le virus du papillome, le VPH, qui provoquent l'apparition d'une dysplasie cervicale légère, modérée et sévère, le VPH peut même provoquer un cancer du col de l'utérus.

2) Ce n'est que lorsque la question de l'infection est levée, que la colposcopie et la biopsie ou la cytologie de la surface d'érosion peuvent être effectuées - clarification de la nature de l'érosion, cela détermine la méthode de traitement.

3) Avec la bonne qualité prouvée du processus, pour les femmes nullipares, traitement conservateur avec le médicament Solkovagin ou les préparations de la mer Morte, par la firme "D-r Nona".

La limitation de l'exposition au col de l'utérus n'est pas déterminée par l'âge, mais par la présence d'un accouchement et la nature des modifications du col de l'utérus. Si vous habitez à Moscou ou dans la région de Moscou, vous pouvez me contacter, les tests sont prêts le lendemain.

25/04/2008, Git
Dr Sikirina, en fait, ce problème a été découvert récemment, et je visite donc des gynécologues depuis assez longtemps, car j'ai un dysfonctionnement ovarien et ils essaient de me prescrire un traitement - tout ce qu'ils font, c'est qu'ils sont constamment envoyés pour des tests. Et il n'y a pas eu de traitement en tant que tel. J'ai donc peur d'éliminer l'érosion à l'aide de la combustion, car j'ai peur que sans cela, j'aie des problèmes de grossesse. Je vis à Moscou. Si je me tourne vers toi, combien ça va coûter?

28.04.2008, Docteur Sikirina
La dysfonction ovarienne semble jouer un rôle majeur dans la formation de l'érosion. Le manque d'hormones ovariennes rend difficile le renouvellement des cellules à la surface du col de l'utérus. Il se précipite immédiatement et les infections s'y multiplient, ce qui ne permettra pas à l'érosion de guérir, quelle que soit la méthode de traitement. Contactez-moi, je procéderai à un examen selon le plan déjà connu de vous, les analyses sont prêtes le lendemain. Vous trouverez le coût des prestations sur mon site internet dans la rubrique Tarifs.

25/04/2008, Git
J'ai eu une biopsie et, vous savez, cela ne fait pas du tout de mal, mais seulement effrayant du fait que toutes les critiques et opinions assez différentes à ce sujet sont écrites sur Internet. 5 minutes et c'était prêt et il n'y avait pas de saignement, bien qu'on m'ait prescrit des pilules juste au cas où cela se produirait! Je n'ai rien ressenti, seulement quand ils ont commencé à cautériser la plaie et cette très légère sensation de brûlure. Alors ne te merde pas vraiment!

08/04/2008, Anya
Merci - calmé. sinon, ils l'ont râpé de sorte que le cœur battait déjà rapidement!

13/08/2008, Ens
Ne vous inquiétez pas, je suis allé chez le médecin hier et ils m'ont envoyé pour une biopsie, maintenant je m'assois et je me réjouis comme un chiot que tout cela a été fait AVANT de commencer à lire toute cette lie sur la douleur et l'exécution. En général, parce que je ne savais pas ce que c'était, tout s'est passé comme ça, le médecin a dit "prêt?" J'ai dit "pourquoi?" et tout cela s'est passé :)), des sensations comme de la douleur dans les premiers jours. un peu plus net, mais très vite, puis ils hennissent avec le médecin, que de la fumée sort de moi, c'est probablement une cautérisation de la plaie :))) Le seul conseil est de prendre un joint pour la procédure et de ne pas porter de string, soit enduit d'iode, soit autre chose, mais tout ce mélange de sang et de pommade a sali mon jean. Ils vous prescriront du trichopolum, n'ayez pas non plus peur, il s'agit d'une pilule bactérienne courante, peut-être encore des bougies, pour se protéger contre les infections pendant la période de cicatrisation. En général, rembourrage + culotte sérieuse + taux de biopsie + environ 600 roubles. sur le trichopolum et les bougies, les joints (le saignement est possible dans quelques jours) Tenez la queue avec un pistolet, la procédure n'est pas aussi effrayante qu'elle est peinte ici.

14/11/2008, Elena
J'ai 32 ans, il y a eu une naissance. Aujourd'hui, je suis allé consulter un gynécologue sur l'érosion cervicale. Lors de l'examen, le médecin a invité un consultant et a dit: "Une biopsie est nécessaire ici." Puis, pendant 5 minutes, les médecins ont conjuré sur moi, plusieurs fois j'ai ressenti une sensation de picotement dans la région cervicale, d'une force similaire à une piqûre de moustique. Maintenant, 6 heures après la biopsie, il y a un léger inconfort dans le bas de l'abdomen. Précisément des «sensations», puisqu'elles ne peuvent pas être appelées douleur. Alors, les filles, ne vous inquiétez pas à l'avance. Comme on dit, le diable n'est pas aussi mauvais qu'il est peint.

02.11.2009, Nika
salut! Cette procédure a été très douloureuse pour moi. Ils l'ont fait sans anesthésie, je lis généralement sur différents types de biopsie - boucles électriques, etc. Par conséquent, je suis allé dans une clinique chère, en espérant qu'ils me conseilleraient quelque chose de moins douloureux. En conséquence, ils se sont pincés avec quelque chose qui ressemblait à de longs ciseaux, la douleur était sauvage, elle m'a apparemment pincé un peu, "mord" encore un morceau. La douleur était sauvage, le bas de l'abdomen était très malade. Elle m'a mis une serviette avec du peroxyde et m'a renvoyée chez moi pour m'allonger. Je suis rentré à la maison et j'ai sorti cette serviette dessus il y avait un morceau de "viande" apparemment le premier, qu'elle a pincé, puis perdu, sa taille m'a inspiré l'horreur. Le saignement ne s'arrête pas le troisième jour, demain j'irai chez le gynécologue pour consulter.

Biopsie cervicale: après la chirurgie

Une biopsie cervicale est une procédure invasive qui consiste à retirer un petit morceau de tissu de la surface d'un organe. L'échantillon de tissu résultant est envoyé au laboratoire pour examen microscopique. La durée de la procédure, ainsi que ses conséquences, dépendent tout d'abord de la méthode de biopsie choisie. Le plus souvent, après une biopsie cervicale, la patiente peut reprendre sa routine quotidienne normale immédiatement après la fin de la procédure..

Ce qui est recommandé après une biopsie?

Pour accélérer les processus de régénération après une biopsie cervicale, vous devez suivre les règles qui accéléreront la récupération et éviteront les complications:

devrait refuser les rapports sexuels. En moyenne, la limite est valable une semaine, mais dans certains cas, elle peut être plus longue. Le temps de limitation dépend du type de biopsie sélectionné

il est recommandé d'éviter les douches vaginales pour le traitement des maladies des organes génitaux;

il est nécessaire d'exclure l'utilisation de suppositoires vaginaux;

pendant une semaine, une femme est mieux de ne pas utiliser de tampons et de préférer les serviettes.

Une biopsie est une procédure relativement simple, elle provoque un minimum d'inconfort et de douleur. Après manipulation, des douleurs mineures de nature spasmodique sont autorisées. Pour s'en débarrasser, il est permis de prendre des analgésiques, par exemple du paracétamol et d'autres.

Pendant la période de rééducation après une biopsie, une femme peut présenter des saignements vaginaux mineurs ou des écoulements brunâtres. Ces signes peuvent apparaître entre 5 et 14 jours. Les médecins recommandent de s'abstenir de toute activité sexuelle et effort physique jusqu'à ce que les symptômes disparaissent..

Si la biopsie a été réalisée après un examen avec un colposcope et un traitement du col de l'utérus avec une solution spéciale, alors quelques jours après la manipulation, il peut y avoir un écoulement brunâtre.

Quand voir un médecin

Un certain nombre de symptômes indiquent la nécessité de consulter un médecin. Ceux-ci inclus:

fièvre, fièvre;

saignements vaginaux importants (aussi intenses que les menstruations ou plus);

douleur aiguë dans le bas de l'abdomen.

Dans de rares cas, un écoulement jaunâtre ou une odeur piquante et désagréable peut apparaître. Cela pourrait être le signe d'une infection génitale..

Procédures supplémentaires après la biopsie

Après la manipulation, une deuxième procédure de colposcopie ou un traitement approprié pour la dysplasie cervicale (anomalies cellulaires dans les tissus du col de l'utérus) peut être nécessaire. La décision sur la nécessité de procédures supplémentaires est influencée par le résultat de la biopsie. Si un traitement contre la dysplasie est toujours nécessaire, ils ont le plus souvent recours aux types de thérapie suivants:

coagulation par ondes radio, dans laquelle une partie du tissu est retirée de la surface du col de l'utérus grâce à l'utilisation de buses spéciales, auxquelles le rayonnement d'ondes radio est transféré. Le couteau à ondes radio coupe simultanément les tissus, désinfecte et coagule les vaisseaux qui s'ouvrent. Les tissus après son application sont restaurés très rapidement, il n'y a pas de changements cicatriciels et de déformations des parois du cou..

coagulation par plasma d'argon sans contact;

cryothérapie - la procédure est le gel de la zone touchée du col utérin et conduit à la destruction de cellules de nature anormale;

thérapie au laser - consiste à se débarrasser des anomalies cellulaires à l'aide d'un laser.

Dans des cas extrêmement rares, une résection en coin du col de l'utérus ou une hystérectomie (ablation de l'utérus) peut être nécessaire après une biopsie.

Après une douleur de biopsie cervicale après PA

Il y a 10 jours, il y a eu une biopsie, le médecin a dit de s'abstenir pendant 5-6 jours. hier était PA, et aujourd'hui. Hier, je ressentais déjà une douleur sourde quelque part dans l'urètre. aujourd'hui, c'est pareil. mais maintenant, en général, il y a une sorte de lourdeur dans le bas de l'abdomen, et ça fait mal d'écrire pour marcher. En général, j'ai une cystite chronique, des exacerbations tous les six mois. Mais après un bon traitement, il n'y en avait plus, merci Dieu pour 9 mois. est-ce le début de la cystite? la douleur n'est pas la même qu'avec lui, il n'y a pas d'étincelles dans les yeux et les larmes, mais le bas-ventre fait mal d'une manière ou d'une autre... et l'écriture est désagréable, douloureuse. qui avait ça? lié à la biopsie? peut-être pas complètement guéri? Au fait, la décharge n'est pas encore passée, un peu sanglante, brunâtre..

Tire l'estomac après la biopsie

Notre choix

Chasing Ovulation: Folliculométrie

conseillé

Les premiers signes de grossesse. Les sondages.

Sofya Sokolova a publié un article dans Symptômes de la grossesse, 13 septembre 2019

conseillé

Wobenzym augmente la probabilité de conception

conseillé

Massage gynécologique - effet fantastique?

Irina Shirokova a publié un article dans Gynécologie, le 19 septembre 2019

conseillé

AMG - hormone anti-müllérienne

Sofya Sokolova a publié un article dans Analyses et enquêtes, 22 septembre 2019

conseillé

Sujets populaires

Auteur: Freken_Bok
Créé il y a 14 heures

Auteur: Murlenka
Créé il y a 15 heures

Auteur: Anjutka85
Créé il y a 13 heures

Auteur: Natali28
Créé il y a 9 heures

Auteur: tolstobrovan
Créé il y a 19 heures

Auteur: Sofya13
Créé il y a 16 heures

Auteur: Julsyk
Créé il y a 14 heures

Auteur: masha_1986
Créé il y a 6 heures

Auteur: clôture blanche
Créé il y a 20 heures

Auteur: Iro4ka21
Créé il y a 13 heures

À propos du site

Liens rapides

Sections populaires

Les documents publiés sur notre site Web sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et le choix d'une méthode de traitement restent la prérogative exclusive de votre médecin traitant!

Biopsie du col de l'utérus. Indications, contre-indications, technique. Comment se préparer à une biopsie et que faire après?

Une biopsie cervicale est une méthode de diagnostic des maladies des organes génitaux féminins internes, son objectif principal est d'identifier les maladies oncologiques du col de l'utérus. Au cours de la procédure, un morceau de tissu est prélevé dans une zone suspecte de la membrane muqueuse. L'échantillon est livré au laboratoire, où les caractéristiques structurelles des cellules épithéliales et des couches sous-jacentes sont étudiées. La procédure vous permet de clarifier le diagnostic et de donner une réponse si ces changements sont des signes d'une tumeur maligne. Grâce à cette étude, le cancer du col de l'utérus peut être détecté à un stade précoce, lorsqu'il peut être traité avec succès..

Une biopsie cervicale est réalisée du 7e au 13e jour du cycle menstruel (le premier jour des saignements menstruels est considéré comme le premier jour du cycle). Les experts recommandent d'effectuer la procédure immédiatement après la menstruation. Dans ce cas, le col de l'utérus a le temps de se rétablir complètement jusqu'aux prochains jours critiques, ce qui réduit le risque d'inflammation..

Col de l'utérus

Le col de l'utérus est la partie inférieure de l'utérus qui relie le corps de l'utérus au vagin. Ses dimensions: longueur 3,5-4 cm, largeur environ 3 cm.

Le col de l'utérus est pénétré par le canal cervical ou le canal cervical. Dans ses parois se trouvent des glandes tubulaires ramifiées qui produisent du mucus cervical. Ce secret est capable de changer ses propriétés en fonction de la phase du cycle. Ainsi, pendant la période d'ovulation, le mucus devient plus liquide, ce qui facilite la pénétration du sperme dans l'utérus. Extérieurement, cela se manifeste comme un «symptôme pupillaire» qui se révèle lors d'un examen gynécologique. Le reste du temps, le mucus s'épaissit et obstrue le canal, empêchant la pénétration de micro-organismes. Pendant la grossesse, le mucus forme un bouchon serré qui protège le fœtus des infections.

Le col de l'utérus a une grande quantité de tissu conjonctif avec des fibres de collagène, ce qui lui permet de s'étirer autant que possible pendant l'accouchement. Il contient également une couche de cellules musculaires lisses qui lui permet de se contracter et de se détendre. Lorsque le col de l'utérus se contracte, la sécrétion des glandes du canal cervical est pressée dans le vagin, lorsque la couche musculaire se détend, les spermatozoïdes sont aspirés après les rapports sexuels.

Plusieurs segments se distinguent dans le col de l'utérus:

  • Partie vaginale - la partie du col de l'utérus qui fait saillie dans la cavité vaginale et est accessible lors d'un examen gynécologique;
  • La partie supravaginale est la partie du col de l'utérus située au-dessus du vagin et débouchant dans la cavité utérine;
  • Le canal cervical est un trou traversant, le canal qui relie le vagin et la cavité à l'intérieur du corps de l'utérus. La membrane muqueuse qui s'y trouve est recueillie dans des plis - cryptes et contient un grand nombre de glandes;
  • Pharynx externe - une ouverture du vagin dans le canal cervical;
  • Pharynx interne - ouverture du canal cervical dans la cavité utérine.

La structure des muqueuses du col de l'utérus:

  • L'épithélium squameux non kératinisant stratifié (épithélium squameux d'origine) recouvre la partie vaginale du col de l'utérus. Il remplit une fonction de protection et est mis à jour tous les 5 jours. A une couleur rose grisâtre. Il y a trois couches:
  • Basale - grandes cellules prismatiques attachées à la membrane basale.
  • Épineux (épineux) - grandes cellules avec des excroissances épineuses. Avec la couche basale, il forme une couche de croissance, qui assure un renouvellement constant de l'épithélium.
  • Superficiel - formé par des cellules plates qui ont une courte durée de vie et sont rapidement remplacées par de nouvelles.

La composition cellulaire de l'épithélium stratifié dépend de la phase du cycle menstruel.

  • Épithélium cylindrique - cellules épithéliales de forme cylindrique (rectangulaire) qui tapissent les parois du canal cervical en une seule couche. La fonction principale est la sécrétion. La structure des cellules épithéliales dépend peu des phases du cycle, mais les propriétés de la sécrétion qu'elles libèrent changent. L'épithélium cylindrique a une couleur rouge vif et une surface papillaire inégale.
  • L'épithélium métaplasique est un épithélium cylindrique transformé (modifié) situé dans la zone de transition. La zone de transformation est le lieu de transition de l'épithélium squameux stratifié en cylindrique, frontière où se rencontrent 2 types d'épithélium. Chez la plupart des femmes, il coïncide avec le pharynx externe. Dans cette zone, il y a des glandes nabotovy et des kystes ouverts - des glandes dont les canaux sont fermés par un épithélium squameux. L'épithélium cylindrique est situé ici dans de petites îles. Selon les statistiques, des changements précancéreux et oncologiques se produisent précisément dans cette zone du col de l'utérus..
  • La membrane basale est une fine couche durable de fibres de collagène. Il sépare l'épithélium du tissu conjonctif sous-jacent. L'épithélium stratifié et colonnaire repose sur la membrane basale, qui agit comme un limiteur et soutient l'épithélium.

Indications de la biopsie cervicale

  • La dysplasie cervicale est une affection précancéreuse dans laquelle des cellules atypiques se trouvent parmi les cellules épithéliales. Ils ne sont pas encore cancéreux, mais ont tendance à devenir malins;
  • Ectopie du col de l'utérus - modifications pathologiques de la membrane muqueuse de la partie vaginale du col de l'utérus. Une érosion qui saigne ou s'effrite lorsqu'elle est touchée par une surface hétérogène nécessite toujours une biopsie;
  • Leucoplasie - épaississement, grossissement et kératinisation accrue de l'épithélium squameux du col de l'utérus. A l'apparence d'une tache blanche avec des limites claires;
  • Polypes cervicaux - excroissances bénignes locales de la membrane muqueuse du col de l'utérus et du canal cervical;
  • Les verrues génitales (verrues génitales) sont une maladie virale infectieuse sexuellement transmissible. Il se manifeste par des excroissances en forme de cône sur la membrane muqueuse;
  • Changements identifiés lors de la colposcopie - examen visuel du col de l'utérus:
  • Les zones négatives en iode ne sont pas colorées avec une solution d'iode. Les zones claires peuvent indiquer une dysplasie, une atrophie ou une leucoplasie;
  • Épithélium acéto-blanc - zones qui sont devenues blanches après un traitement à l'acide acétique. Indique une leucoplasie, une dysplasie et une infection à papillomavirus;
  • Vaisseaux atypiques qui ne répondent pas à l'acide acétique, prolifération vasculaire, capillaires anormalement tortueux, petites artères et veines;
  • La présence d'une mosaïque rugueuse, des dommages profonds à l'épithélium. Peut indiquer une dysplasie ou des changements cancéreux.
  • Cellules suspectes identifiées à la suite d'un frottis cytologique (frottis PAP):

  • Coilocytes - cellules qui apparaissent lorsqu'elles sont infectées par le papillomavirus humain (HPV);
  • ASC-US (cellules squameuses atypiques de signification indéterminée) cellules squameuses atypiques, dont la cause n'a pas été établie;
  • ASC-H (cellules squameuses atypiques, ne peut exclure HSIL) cellules squameuses atypiques qui peuvent indiquer une condition précancéreuse ou des changements oncologiques;
  • AGC (cellules glandulaires atypiques) - cellules atypiques de l'épithélium cylindrique;
  • HSIL (lésion épidermoïde intraépithéliale de haut grade) modifications précancéreuses de l'épithélium squameux;
  • AIS (adénocarcinome in situ) - modifications précancéreuses du canal cervical.
Les contre-indications à la biopsie cervicale sont:
  • Processus inflammatoire de l'utérus ou du col de l'utérus;
  • Premier et dernier trimestres de la grossesse;
  • Maladies infectieuses aiguës;
  • Troubles de la coagulation sanguine;
  • Affaiblissement significatif du corps.
Étant donné qu'une biopsie est une intervention chirurgicale, sa conduite dans le contexte d'un processus inflammatoire ou d'une maladie infectieuse peut entraîner des complications et fausser les résultats de l'étude..

Technique de biopsie

Ce qui attend le patient lors de la procédure de biopsie ciblée?

Types de biopsie cervicale

Type de biopsieQuel outil est exécutéType d'anesthésieSensations possiblesRemarques
pendant la procédureaprès la procédure
Observation ou crevaisonAiguille de biopsie - similaire à une aiguille d'injection, mais avec un diamètre légèrement plus grand.Pas de soulagement de la douleur ni d'irrigation anesthésique.Sensation de pression ou douleur lancinante à court terme.Légère douleur tirante dans le bas de l'abdomen. Un écoulement rose sanglant et aqueux peut durer jusqu'à 5 jours. Après avoir traité le col de l'utérus avec des antiseptiques, les premiers jours de décharge peuvent être d'un vert sale.La procédure la plus courante. Souvent effectué lors de la colposcopie. Provoque rarement des complications.
Ne nécessite pas d'hospitalisation.
Biopsie par conchotomieKonchotom est un instrument médical qui ressemble à une paire de pinces coupantes ou de ciseaux courbes. Avec son aide, les polypes et les fragments de la membrane muqueuse sont excisés.Anesthésie locale - une injection d'anesthésique dans le col de l'utérus.Sensation de pression.Douleur dans le bas-ventre et le haut du vagin. Taches rares 4-7 jours. Décharge sanglante jaunâtre ou rosâtre supplémentaire.Il est utilisé pour récolter de plus gros fragments et éliminer les polypes et les verrues. Il y a un risque de cicatrisation.
Ne nécessite pas d'hospitalisation
Biopsie en boucle - électro excisionAppareil électrochirurgical - "Couteau électrique". Fil qui chauffe sous l'influence du courant électrique.Injection locale d'anesthésique.Légère douleurDouleur légère à modérée dans la région cervicale. Un écoulement sanglant peut durer environ un mois.La méthode vous permet de supprimer les zones suspectes. Il existe un risque de cicatrisation. Non recommandé pour les femmes qui planifient une grossesse.
Réalisé en ambulatoire.
Biopsie en coin ou au couteau - conisation du col de l'utérusÀ l'aide d'un scalpel, le médecin enlève un morceau en forme de coin du col de l'utérus contenant des tissus suspects et sains.Anesthésie générale, anesthésie rachidienne ou péridurale.Aucune sensation pendant l'anesthésie.Plusieurs semaines après la biopsie, des douleurs dans le col de l'utérus et des écoulements d'intensité variable sont ressentis. Le processus de guérison peut prendre jusqu'à un mois et demi..Prescrit lorsque les résultats d'un frottis pour la cytologie et la biopsie par ponction diffèrent considérablement.
La conisation du col de l'utérus peut être une méthode de diagnostic et de traitement.
La procédure est effectuée dans un hôpital.
Biopsie par ondes radio"Couteau radio" froid - appareil "Surgitron". C'est une boucle de fil à travers laquelle passe un courant électrique, qui est converti en ondes radio haute fréquence. Avec cet outil, le médecin enlève la couche superficielle de tissu.Irrigation avec anesthésie ou anesthésie locale - injections de lidocaïne dans plusieurs zones du col de l'utérus.Léger inconfort, comme lors d'un examen pelvien de routine.L'inconfort après la procédure est minime. Les allocations sont pratiquement absentes. Pendant le processus de guérison, 7 à 10 jours, une décharge rose pâle est possible.Les ondes radio évaporent le fluide dans les cellules et coagulent les petits vaisseaux. La surface coupée reste propre et sèche. Recommandé pour les filles et les femmes qui prévoient une grossesse en raison du faible risque de cicatrices.
Ne nécessite pas d'hospitalisation.
Biopsie au laserCouteau laser. Le faisceau laser coupe la couche supérieure de la membrane muqueuse.Anesthésie générale à court terme (anesthésie).Aucune sensation pendant l'anesthésie.Spotting spotting pendant 2-3 jours. Pendant le processus de guérison, il peut y avoir de petits saignements tout au long du mois.Peut être utilisé pour éliminer les polypes et les verrues génitales avec un examen cytologique plus poussé.
Faible risque d'inflammation et de cicatrisation.
Nécessite une hospitalisation.
Biopsie circulaire (circulaire)Un scalpel, un couteau à ondes radio ou un appareil électrochirurgical est utilisé. Une grande zone de la partie vaginale du col de l'utérus et de la bouche du canal cervical est étudiée.Anesthésie générale ou anesthésie péridurale.Il n'y a pas de sensations pendant la procédure.Dessiner de la douleur pendant 7 à 10 jours, repérer jusqu'à 6 semaines.Effectuer dans un hôpital.
Curetage endocervicalUne petite curette est un instrument qui ressemble à une petite cuillère. Avec son aide, un grattage de la membrane muqueuse du canal cervical est effectué. Ils utilisent également des brosses de dureté différente, qui sont insérées dans le canal et y sont tournées 5 à 7 fois, collectant le matériau.L'anesthésie locale est une injection d'un anesthésique (lidocaïne) dans le col de l'utérus. Parfois anesthésie intraveineuse à court terme.Il n'y a pas de douleur. Le patient peut ressentir une pression.Douleurs tiraillantes ou crampes dans la région pubienne et vaginale. Décharge mélangée avec du sang 5-10 jours.Il existe un risque d'adhérences dans le canal cervical.
Pendant la procédure, il est possible d'obtenir une petite quantité de matériel, ce qui complique le diagnostic.
La méthode est jugée insuffisamment informative.

Comment se préparer à une biopsie cervicale?

Quels peuvent être les résultats de l'histologie biopathe?

En laboratoire, une étude cytologique et pathomorphologique d'un biopathe est réalisée - des échantillons de tissus obtenus à partir d'une biopsie. Les cellules mortes vivantes ou fixées sont examinées au microscope. Une attention particulière est portée à la forme des cellules, au stade de leur maturation, à la taille et au nombre de noyaux, aux inclusions intracellulaires.

Termes que vous pourriez rencontrer dans la conclusion:

  • Les coilocytes sont des cellules épithéliales squameuses modifiées. La forme des cellules est irrégulière, les bordures sont claires, la taille est augmentée. Les cellules ont deux gros noyaux ou plus. Ils indiquent une infection par le papillomavirus humain. Risque élevé de développer une dysplasie et un cancer du col de l'utérus.
  • Cellules épithéliales squameuses atypiques - les cellules semblent atypiques, ont une forme, une structure et une taille irrégulières. La cause de l'anomalie peut être une inflammation, une infection, un papillomavirus humain, une condition précancéreuse.
  • La métaplasie squameuse est un processus physiologique normal de chevauchement de l'épithélium cylindrique par l'épithélium squameux multicellulaire. Le biopathe révèle un épithélium métaplasique, qui est des cellules réservées qui ne se sont pas complètement transformées en épithélium squameux.
  • L'acanthose est une violation de la maturation des cellules de l'épithélium squameux stratifié. Une augmentation du nombre de cellules de la couche épineuse est caractéristique. Fréquent avec l'infection par le virus du papillome humain.
  • La kératose est une violation de la maturation de l'épithélium, une kératinisation accrue. Souvent associé au papillomavirus humain.
  • Hyperkératose - kératinisation de l'épithélium squameux, qui se manifeste sous la forme de plaques blanches. Le processus de mort des cellules mortes est perturbé. Les raisons sont un déséquilibre hormonal. Des cellules anormales peuvent se former dans les plaques si elles ne sont pas traitées.
  • Ponction - plusieurs points rouges, qui sont des boucles vasculaires. Une légère perforation - de petits points régulièrement espacés - est la norme. Ponction rugueuse - des boucles vasculaires altérées inégalement espacées dans l'épithélium vitré jaunâtre indiquent souvent le stade initial du processus malin.
  • Mosaïque - représente des îlots de cellules d'épithélium atypique, entourés de vaisseaux. La mosaïque délicate - de petits polygones clairs - ne pose aucun problème. Mosaïque brute - des îles de différentes tailles et formes, entourées de rainures et de lignes rouge pâle. S'accompagne d'un risque élevé de cellules cancéreuses.
  • Changements dystrophiques - amincissement de l'épithélium de la membrane muqueuse associé à une division et une maturation cellulaires lentes. La dystrophie est causée par une inflammation du col de l'utérus. Il se développe plus souvent chez les femmes de plus de 45 ans. Augmente le risque de formation de cellules anormales.

Résultats de l'examen histologique du biopathe

N'oubliez pas qu'une condition précancéreuse n'est pas un cancer. Cette phrase indique que sans traitement, cette maladie chez 40-65% peut se transformer en cancer, après un certain temps (mois, années).

4. Cancer du col de l'utérus - néoplasme malin du col de l'utérus.

  • Leucoplasie proliférante - épaississement et kératinisation de l'épithélium recouvrant la partie vaginale du col de l'utérus. L'échantillon détecte les cellules malignes.
  • Les champs d'épithélium atypique sont des foyers de prolifération avec des limites claires et une surface concave. Les cellules cancéreuses se trouvent parmi les cellules atypiques.
  • Zone papillaire de l'épithélium atypique - foyers blanc-jaune de croissance épithéliale au voisinage du pharynx externe, contenant des cellules cancéreuses.
  • La zone de transformation atypique dans la zone de transformation de l'épithélium cylindrique en épithélium multicouche révèle des cellules malignes avec des noyaux anormaux, une maturation altérée, des vaisseaux atypiques et des glandes kératinisées. Plus d'un tiers des cellules de l'épithélium squameux stratifié présentent des signes de prolifération - division cellulaire pathologique active.
  • Zone de vascularisation atypique - prolifération vasculaire atypique qui ne se contracte pas sous l'action de l'acide acétique et des médicaments vasoconstricteurs. Les capillaires sont courts, tortueux, inégaux et dilatés. Les vaisseaux ont une forme inhabituelle (tire-bouchon, virgule), ils manquent d'anastomoses - les endroits où les vaisseaux se rejoignent. De tels changements dans les capillaires sont causés par un processus malin..
  • Cancer cervical pré-invasif (carcinome intraépithélial). Le stade initial du cancer de l'utérus, lorsque la tumeur ne s'étend pas au-delà de la membrane basale. Les cellules malignes ne sont pas encore capables de croissance infiltrante - elles ne pénètrent pas profondément dans le tissu, ne violent pas sa structure et ses fonctions. Apparaît dans la région du pharynx externe, dans la zone de transformation à la frontière entre l'épithélium cylindrique et stratifié. Chez les femmes de plus de 50 ans, il peut être localisé dans le canal cervical. Ne forme pas de métastases. Il répond bien au traitement, il est nécessaire de retirer la membrane muqueuse. En fonction de la structure des cellules atypiques, on distingue 2 formes de carcinome intraépithélial:
  • Forme différenciée - les cellules malignes conservent la capacité de se différencier, ressemblent à l'épithélium du col de l'utérus.
  • Forme indifférenciée - les cellules perdent leur capacité à mûrir et à se différencier. Pour cette raison, il n'y a pas de stratification dans l'épithélium squameux..
  • Cancer du col de l'utérus microinvasif (microcarcinome). Une forme légèrement agressive de cancer du col de l'utérus. Le foyer principal de la tumeur se développe dans la profondeur de la membrane muqueuse jusqu'à 5 mm et en longueur jusqu'à 7 mm. Traitement - ablation de l'utérus, du tiers supérieur du vagin, du bassin et d'autres ganglions lymphatiques régionaux.
  • Cancer du col de l'utérus invasif. Tumeur maligne du col de différentes tailles. À ce stade, il y a des métastases dans les tissus environnants et les ganglions lymphatiques. Traitement: ablation de l'utérus avec appendices et traitement de chimioradiation (chimiothérapie et irradiation des organes pelviens). Dans les derniers stades, seule la chimiothérapie est utilisée.
Le diagnostic de cancer confirmé n'est pas une phrase. Le cancer du col utérin est traité avec succès. Et si la maladie est détectée à un stade précoce, une femme peut même conserver la capacité d'avoir des enfants..
Votre médecin devrait être responsable du décodage des résultats de la biopsie. Dans le même temps, il prend en compte l'âge, le fond hormonal, le nombre de naissances, les résultats de la colposcopie et du frottis pour la cytologie, les plaintes d'une femme. Sur la base de ces données, le gynécologue pose un diagnostic et prescrit un traitement ou renvoie à un oncologue pour consultation.

Tire sur le bas de l'abdomen après la biopsie

Bonjour, je me tourne vers vous pour obtenir de l'aide, le 17 mars, ils ont fait une biopsie du col de l'utérus et prescrit des suppositoires de méthyluracile. Elle a posé les bougies comme ils l'ont dit, deux semaines de repos sexuel, etc. Attribution de couleur légèrement jaunâtre, un peu d'entre eux. Qu'est ce que ça pourrait être? Aidez-moi s'il vous plaît. Merci d'avance.

Maladies chroniques: bronchite

Sur le service Ask a Doctor, une consultation en ligne d'un gynécologue est disponible sur tout problème qui vous concerne. Les experts médicaux fournissent des consultations 24h / 24 et gratuitement. Posez votre question et obtenez une réponse immédiatement!

Biopsie du col de l'utérus: décodage du résultat, ce qui est impossible après, préparation


Une biopsie cervicale est un morceau de "pincement" de mucus provenant d'une zone suspecte du col de l'utérus. Une biopsie de n'importe quel organe est le moyen le plus fiable de poser le diagnostic final, car le tissu pathologique est directement examiné, et dans ce cas, il s'agit d'un moyen unique de clarifier le type de maladie et, surtout, d'identifier les lésions cancéreuses à un stade précoce. Cela ne nécessite pas de couper l'abdomen ou la poitrine. La procédure est effectuée assez rapidement et ne nécessite pas souvent d'hospitalisation.

De l'anatomie

Il semblerait que l'expression même «col de l'utérus» suggère que le col de l'utérus fait partie de quelque chose. Historiquement, c'est le cas, il y a un corps de l'utérus et un col de l'utérus. Mais avec de nombreuses années d'observation, le traitement de diverses pathologies, l'observation des femmes enceintes, l'opinion a commencé à prendre forme selon laquelle le col de l'utérus est toujours un organe très spécial avec sa propre structure et des maladies spécifiques.

La longueur du col de l'utérus est normalement d'environ 3 à 4 cm, la largeur est d'environ 2,5 à 3 cm, sa forme est cylindrique, le pharynx externe s'ouvre dans le vagin et l'intérieur s'ouvre dans la cavité utérine.

Nous prêtons attention à cet aspect, car les maladies du col de l'utérus ne sont plus du tout rares, même chez les femmes jeunes et nullipares..

Et c'est d'autant plus alarmant que le col de l'utérus est un organe visuellement accessible. Et selon toutes les normes, le patient doit consulter le gynécologue une fois par an. Et lors de cette visite, elle doit faire un frottis sur la flore (il s'avère qu'il y a une inflammation, une dysbiose vaginale, etc.) et un examen cytologique du col de l'utérus (grattage des cellules cancéreuses du col de l'utérus), le médecin examine également le col de l'utérus dans les miroirs.

Indications ou qui a besoin d'une biopsie cervicale

Dysplasie du col de l'utérus

La dysplasie du col de l'utérus est une modification atypique (pathologique) des tissus de la partie vaginale du col de l'utérus. Contrairement à l'érosion, la dysplasie pénètre plus profondément, comporte trois étapes et menace le développement d'un processus pathologique allant jusqu'au cancer. Dans ces cas, les diagnostics instrumentaux et de laboratoire jouent un rôle clé, car une femme peut ne pas être dérangée par quoi que ce soit avant le stade grave de la maladie. Il n'y a pas de douleur, pas d'écoulement inhabituel, pas d'irrégularités dans le cycle menstruel. Lors de la réalisation d'une biopsie, la précision du diagnostic est de près de cent pour cent, ce qui signifie que nous pouvons prendre une décision concernant le traitement / la chirurgie / l'observation le plus rapidement possible.

Ectopie du col de l'utérus

L'ectopie du col de l'utérus est une condition où le tissu qui se trouve normalement dans le canal cervical (à l'intérieur du col de l'utérus), pour ainsi dire, «rampe» et on le trouve sur l'orifice externe du col de l'utérus. En soi, cette condition n'est pas dangereuse, mais pour se calmer et simplement être observée de manière planifiée une fois par an, il est nécessaire d'exclure des diagnostics plus redoutables.

Leucoplasie cervicale

La leucoplasie est la formation de «plaques blanches» sur la muqueuse cervicale. Le mot «leucoplasie» lui-même signifie «plaque blanche». Sur le col de l'utérus, se forment des zones qui ont une structure plus dense et sont colorées de manière inégale pendant la colposcopie. Lors d'une biopsie, une question fondamentale est résolue: s'agit-il d'une simple leucoplasie et est-elle observée, ou est-ce une leucoplasie atypique (état précancéreux), qui doit être activement traitée. Le traitement dans ce cas peut impliquer un très large éventail d'interventions, de la destruction (courant électrique, laser) à l'ablation d'une partie ou de la totalité du cou.

Polypes cervicaux

Les polypes du col de l'utérus sont des excroissances de la membrane muqueuse qui ressemblent à des verrues et qui ont une origine variée et souvent mixte (déséquilibre hormonal, infections génitales, traumatisme mécanique lors de l'avortement et curetage diagnostique, changements liés à l'âge).

Les polypes peuvent ne pas se manifester de quelque manière que ce soit, puis, après examen par un gynécologue, cela devient une découverte. Ou il peut arriver qu'une femme se plaint de pertes de sang après un rapport sexuel, de douleur et d'autres manifestations. Dans tous les cas, les polypes doivent être retirés et examinés histologiquement. Et dans ce cas, nous avons aussi le plus peur du cancer du col de l'utérus..

Verrues génitales

Les verrues génitales ou les verrues anogénitales sont des formations sur les muqueuses (y compris le cou) et la peau. Cette maladie est causée par le papillomavirus humain et menace également de dégénérer en cancer. Lors d'une biopsie, il est déterminé à quel stade, au moment de la maladie se trouve la maladie et s'il n'est pas nécessaire de prendre des mesures plus actives que l'observation et le traitement médicamenteux (médicaments antiviraux).

Résultat du test Pap douteux ou anormal (test Pap)

Le test Pap ou la «cytologie» à laquelle nous sommes habitués du col de l'utérus est un test de dépistage, c'est-à-dire un examen qui est effectué sur toutes les femmes, sans exception, qui en font la demande au moins une fois par an. Cela est nécessaire pour identifier un soupçon d'oncologie. En cas de suspicion de cellules cancéreuses dans le grattage du cou, n'hésitez pas et effectuez une biopsie.

Changements identifiés lors de la colposcopie

La colposcopie est un examen du col de l'utérus au microscope, tandis que le col de l'utérus est traité avec des solutions d'iode et d'acide acétoacétique. Il existe des normes sur l'aspect normal du cou et après un traitement avec des solutions. Si l'image colposcopique ne correspond pas à la norme, le diagnostic doit être approfondi et, dans certains cas, une biopsie doit être réalisée.

Identifier l'infection au VPH

Le VPH (virus du papillome humain) est un virus oncogène sexuellement transmissible qui peut déclencher le développement d'un cancer du col de l'utérus. Le VPH a un certain nombre de souches (types de virus) qui sont dangereuses à des degrés divers et provoquent différents types de lésions (des papillomes et verrues anogénitales au cancer). Si l'examen révèle la présence d'un risque oncogène élevé dans le grattage du VPH (16, 18, 31, 33, 39), il est alors conseillé de subir un examen plus approfondi au maximum. Le cancer du col de l'utérus à un stade précoce, en particulier le cancer in situ, répond bien au traitement et se reproduit rarement.

Le cancer in situ est littéralement un «cancer en place», c'est-à-dire une petite accumulation de cellules cancéreuses qui ne se sont pas encore propagées et il y a une chance d'être complètement guéri.

Contre-indications à la biopsie cervicale

Inflammation aiguë du col de l'utérus ou du vagin

L'inflammation vaginale est une contre-indication temporaire à la biopsie. Une biopsie suggère un traumatisme des muqueuses et, si une infection est présente, le processus peut se propager et s'aggraver, ce qui ajoutera des problèmes supplémentaires et peut entraîner des complications..

I et III trimestres de la grossesse

Au cours du premier trimestre, les manipulations du col de l'utérus peuvent provoquer une menace de fausse couche. Cela est dû à l'effet mécanique sur le tissu cervical, à la douleur et au risque d'inflammation.

Au deuxième trimestre, la situation est la plus stable à bien des égards, l'enfant grandit déjà, il est étroitement attaché (contrairement au premier trimestre), mais toujours pas si grand en taille.

Au troisième trimestre de la grossesse, le bébé est déjà gros, le col de l'utérus est raccourci dans des conditions naturelles, et si nous ajoutons notre intervention, nous pouvons provoquer une naissance prématurée. Dans ce cas, les manipulations diagnostiques doivent être reportées à «après l'accouchement». Après l'accouchement, une femme doit se rendre chez le gynécologue local (ou le gynécologue qui a été observé pendant la grossesse) quelques jours après la sortie de l'hôpital, puis après 1,5 à 2 mois. C'est au cours de la deuxième visite qu'il convient de décider si un examen approfondi est nécessaire. À ce stade, les tissus du canal génital se sont presque rétablis et le diagnostic sera fiable.

Trouble de la coagulation sanguine

Les troubles de la coagulation sanguine peuvent être exprimés à différents degrés. Dans les troubles de la coagulation sévères, les saignements fréquents, la formation spontanée d'ecchymoses de différentes tailles, vous devez d'abord choisir toutes les méthodes de recherche mini-invasives (non traumatiques) possibles et recourir à la biopsie, en dernier recours..

Si le trouble de la coagulation n'est pas critique, la procédure doit être effectuée sous le couvert de médicaments de coagulation sanguine. Les noms et le schéma posologique seront prescrits par un thérapeute ou un hématologue (spécialiste des maladies du sang).

Cela comprend également les patients qui prennent des anticoagulants. Nous devons nous rappeler que les patients ne sont pas seulement malades de ce qu'ils nous ont apporté. Il est possible que la femme ait eu des antécédents d'accident vasculaire cérébral, d'infarctus du myocarde et de thrombose veineuse et qu'elle prenne de l'aspirine, de la warfarine, du xarelto ou d'autres anticoagulants. Si nous ordonnons une procédure de biopsie, nous devons clarifier les médicaments que prend le patient. Lors de la clarification de ces faits, le patient doit absolument consulter un thérapeute / cardiologue / chirurgien vasculaire pour clarifier s'il est nécessaire d'annuler le médicament et combien de temps avant la biopsie cela doit être fait. Et aussi quand reprendre la prise, afin d'éviter les saignements du tractus génital et de ne pas provoquer de caillots sanguins.

Période de menstruation

Pendant la menstruation, tout d'abord, peu de choses sont visibles et vous pouvez faire une biopsie non dans la zone la plus suspecte. Et d'autre part, c'est irrationnel car il y a un risque d'inflammation, d'augmentation des saignements, etc. Attendez la fin de vos règles, puis effectuez une biopsie.

Examen pré-biopsie

  1. Hémogramme complet (principalement intéressé par la présence d'inflammation et le nombre d'éléments de coagulation - plaquettes)
  2. Hémostasiogramme (test de coagulation sanguine)
  3. Frottis vaginal pour flore + gonocoques, Trichomonas
  4. Frottis cytologique (test Pap)
  5. Colposcopie (examen du col de l'utérus au microscope)
  6. Test sanguin pour les IST (chlamydia, mycoplasme) par PCR
  7. Test sanguin pour le VIH et les hépatites B et C par ELISA
  8. RMP (réaction de microprécipitation de la syphilis)

Comment se déroule une biopsie? Est-ce que ça fait mal?

Une biopsie est généralement prescrite 5 à 6 jours après la menstruation, soit environ 9 à 13 jours du cycle (doit être comptée à partir du 1er jour des règles). Si une femme est ménopausée et n'a pas de règles, alors n'importe quel jour, en tenant compte des contre-indications ci-dessus.

Une biopsie cervicale peut être réalisée de plusieurs manières. Le type d'intervention dépend de l'âge de la patiente, de l'accouchement ou non, du diagnostic préliminaire et des plaintes. Après presque tous les types de biopsie, le patient ressent une certaine douleur pendant la procédure (elle est très courte dans le temps) et 5-6 jours après.

Types de biopsie

Biopsie ciblée

Un colposcope est utilisé pour effectuer une biopsie ciblée. Un colposcope est un microscope spécial pour examiner le col de l'utérus et le vagin. Cela vous permet de minimiser le risque de diagnostic inexact et d'obtenir un résultat fiable. Par conséquent, ce type de recherche est considéré comme le plus facile à effectuer et en même temps précis et est mentionné en premier..

Le patient s'allonge sur une chaise, le gynécologue insère le spéculum dans le vagin et ajuste le colposcope pour obtenir l'image la plus claire.

Lorsque le gynécologue détermine lui-même les zones les plus suspectes, il leur applique une solution iodée. Cela vous permet de les rendre encore plus clairs et de définir des limites..

De plus, les tactiques peuvent différer. Une conchotomie et une biopsie par aspiration sont possibles.

Dans le premier cas, un morceau de membrane muqueuse, d'environ 3 × 5 mm, est prélevé dans chaque zone suspecte avec un instrument spécial - un conchotome (similaire à des ciseaux à extrémité pointue).

Dans le second, une aiguille spéciale est utilisée, puis une ponction est prélevée dans chaque zone souhaitée (une colonne de tissu est aspirée dans l'aiguille). S'il y a de nombreuses zones, chaque pièce est placée dans un récipient séparé et marquée en conséquence.

Ensuite, les sites de biopsie sont traités et le patient est autorisé à rentrer chez lui. S'il y a des plaintes de spottings abondants, une augmentation de la température corporelle, une référence à un hôpital gynécologique est possible.

Normalement, après une biopsie, le patient présente des taches modérées à rares pendant 5 à 6 jours, ainsi qu'un inconfort et une douleur modérée dans le périnée..

Onde radio

Dans ce cas, l'appareil Surgitron est utilisé pour effectuer une biopsie. L'essence de la procédure est qu'une biopsie (un morceau de tissu) est capturée à l'aide d'une boucle à travers laquelle une charge d'onde radio est passée. Les points positifs de cette méthode sont les suivants:

  • le tissu n'est pas chauffé et les résultats de l'histologie ne sont pas déformés,
  • cette méthode peut être utilisée chez les nullipares, car aucune cicatrice ne se forme et le col de l'utérus n'est pas déformé,
  • il n'y a aucun risque de saignement, car les vaisseaux sont scellés après exposition,
  • aucun risque d'infection.

Couteau

Ce type de biopsie est déjà réalisé dans un hôpital (jour ou 24 heures sur 24) et constitue une intervention plus étendue que les méthodes précédentes..

Il est nécessaire de préparer, de passer des frottis pour la flore et, si nécessaire, de traiter l'inflammation. Si nécessaire, vous devrez être testé pour les infections génitales. Une inflammation non traitée, dans le contexte de laquelle une intervention au couteau a été effectuée, peut entraîner la propagation de l'infection dans tout le petit bassin et une opération ouverte devra être effectuée. Ce sont des complications totalement indésirables et il vaut mieux les prévenir..

La femme est avertie qu'elle ne devrait pas avoir de relations sexuelles dans 2 jours, insérer des bougies / comprimés et des tampons dans le vagin et une douche.

Le jour de l'opération le matin, vous ne devez ni boire ni manger, vous ne devez pas fumer.

La procédure est réalisée sous anesthésie, le type d'anesthésie est sélectionné individuellement. L'anesthésie intraveineuse à court terme est la plus couramment utilisée. La même anesthésie est utilisée dans le cas des avortements médicamenteux, du curetage thérapeutique et diagnostique et de l'hystéroscopie (examen de la cavité utérine à l'aide d'un équipement vidéo). L'anesthésie locale peut également être utilisée.

De plus, la technique est similaire à la biopsie ciblée: le col de l'utérus est retiré dans les miroirs, le colposcope est ajusté et la membrane muqueuse est traitée avec une solution d'iode. La zone suspecte est complètement excisée, le tissu résultant est placé dans une solution stabilisante (formol 10%).

Circulaire

Dans ce cas, le "cercle" de la membrane muqueuse de l'orifice externe du col de l'utérus est enlevé chirurgicalement. Ce type d'intervention associe une mesure diagnostique à une thérapeutique.

Curetage cervical

Dans ce cas, le matériau n'est pas prélevé uniquement sur l'orifice externe du col de l'utérus. Un curetage du canal cervical est également réalisé. Le matériel histologique est également emballé dans des conteneurs séparés. Cela est nécessaire pour connaître la localisation du processus pathologique et déterminer la méthode de traitement.

Que pouvez-vous apprendre après une biopsie

Sur la base des résultats de la biopsie, nous établissons le diagnostic final, qui détermine les tactiques de traitement ultérieures..

Le résultat de la biopsie exclut ou confirme le cancer. Si le cancer est exclu, un rapport histologique doit confirmer un autre diagnostic: polype, condylome, leucoplasie, érosion et autres.

Selon la conclusion, les tactiques de traitement peuvent varier considérablement. Du traitement local de l'érosion à la chirurgie.

Quelles sont les conséquences après la procédure de biopsie cervicale

Douleur abdominale basse

Habituellement, les douleurs sont des crampes ou des tiraillements dans la nature, l'intensité est légère à modérée. Avec des douleurs aiguës accompagnées de fièvre, des saignements, l'apparition d'un écoulement avec une odeur désagréable, une diminution de la pression artérielle (faiblesse, vertiges, nausées) - vous devez contacter la gynécologie en service.

Normalement, il peut y avoir une douleur légère ou modérée dans la poitrine pendant jusqu'à 5 jours.

Problèmes sanglants

Les allocations (le sang coule), du muco-sacré modéré à maigre, peuvent être normales jusqu'à 5-7 jours. Des saignements abondants sont une raison d'appeler l'équipe d'ambulance.

Périodes après la biopsie cervicale

Des irrégularités menstruelles peuvent survenir après la biopsie. Dans la plupart des cas, les règles surviennent comme d'habitude, mais peuvent devenir plus douloureuses au cours des 1-2 premiers cycles.

Une arrivée précoce des menstruations s'explique par une perturbation hormonale, des complications infectieuses après l'intervention. Un écoulement sanglant dans la semaine suivant le diagnostic ne doit pas être envisagé une fois par mois, il s'agit de la guérison de la membrane muqueuse. Une période normale doit être accompagnée de vos sensations habituelles. La poitrine de quelqu'un gonfle avant la menstruation, quelqu'un remarque des poches ou une émotivité et une irritabilité excessives. Si le saignement a commencé, mais que vous n'êtes pas sûr qu'il s'agisse d'une période normale, il est préférable de revoir votre médecin..

Un retard dans la menstruation après une biopsie n'est pas rare non plus et est le plus souvent associé au stress psycho-émotionnel qu'une femme subit lorsqu'elle se rend à la procédure pour la première fois. Si les règles ne se produisent pas dans des conditions normales, assurez-vous qu'il n'y a pas de grossesse (bandelettes de test pour la gonadotrophine chorionique dans l'urine ou test de grossesse bien connu). Un retard de pas plus d'un cycle ne devrait pas effrayer le patient. Si dans le cycle suivant la menstruation est survenue, comme d'habitude, un examen et un traitement supplémentaires ne sont pas nécessaires. Si vous ne venez pas, vous devez aller chez le gynécologue.

Inflammation

En règle générale, il s'agit d'une conséquence d'une infection latente non traitée ou d'une violation du régime (ci-dessous, nous vous dirons ce qu'il ne faut pas faire après la procédure de biopsie). Si vous ressentez un écoulement inhabituel, des démangeaisons et des brûlures dans le périnée, une miction accrue, vous devez contacter d'urgence le gynécologue de votre lieu de résidence..

Que ne pas faire après une biopsie

Vivre la vie sexuelle

Selon le type d'intervention, il n'est pas recommandé de vivre sexuellement de 5 jours à deux semaines. Ensuite, il est recommandé d'utiliser un préservatif pendant 1 à 2 mois..

Aller aux bains publics, au sauna

Et d'autres procédures thermiques sont également interdites. Pendant environ deux semaines, vous devez également éviter de vous envelopper, de vous masser ou de prendre des bains chauds. Seulement une courte douche chaude.

Utilisez des tampons hygiéniques

Les tampons empêchent les saignements de s'écouler du vagin. Si la membrane muqueuse est intacte, ce n'est pas un problème; si les tampons sont régulièrement changés (maximum 8 heures), la flore ne sera pas perturbée. Mais en présence de dommages à la membrane muqueuse, il est nécessaire d'assurer un écoulement complet.

Utilisez des comprimés / capsules / suppositoires vaginaux

Sans la nomination d'un gynécologue, aucun suppositoire "pour la prophylaxie" ne doit être introduit, vous pouvez ralentir le processus de guérison et créer les conditions propices au développement de complications.

Nager dans la rivière, le lac

Il est clair qu'il n'y a pas d'eau pure dans les réservoirs ouverts. Et après une biopsie, une femme a une plaie presque ouverte dans son vagin. La contamination par des bactéries peut entraîner une inflammation sévère.

Être physiquement chargé

La tension abdominale entraîne une perturbation temporaire de l'apport sanguin au petit bassin.

Où peut-on faire une biopsie cervicale? Prix ​​de la procédure

La biopsie cervicale est réalisée dans les hôpitaux de jour des cliniques prénatales, les salles de pathologie cervicale, les hôpitaux gynécologiques ouverts 24h / 24 et les cliniques privées équipées.

Selon la référence du ZhK et la nomination d'un obstétricien-gynécologue de district dans les cliniques publiques, la biopsie est réalisée gratuitement.

Dans les cliniques privées, le coût d'une biopsie varie de 2000 à 12000 roubles.

Conclusion: ainsi, une biopsie cervicale est une méthode abordable, informative et sûre (soumise à toutes les règles) pour diagnostiquer le cancer et d'autres maladies du col de l'utérus. Si on vous propose une biopsie, vous ne devriez pas avoir peur. Prenez soin de vous et soyez en bonne santé!