Principal
Myome

Hemlock: propriétés médicinales et utilisation, avis

Les critiques, les propriétés médicinales et les contre-indications de la pruche méritent l'attention de tout partisan de la phytothérapie. C'est une herbe qui ressemble au persil. La plante a gagné sa distribution en médecine alternative en raison du contenu d'une masse de substances utiles.

Composition chimique de la pruche

La pruche est une plante bisannuelle appartenant à la famille des parapluies. Sur le territoire de la Russie, il est représenté en Sibérie occidentale et dans le Caucase. La pruche est considérée comme une mauvaise herbe. Il pousse dans les décharges, le long des routes, dans les potagers et sur les pentes des ravins. La tige de la plante peut atteindre 180 cm de hauteur. Il a des feuilles lancéolées et allongées..

La composition chimique de l'herbe comprend les substances suivantes:

  • kaempferol;
  • les alcaloïdes;
  • acide caféique;
  • quercitine;
  • conhydrine;
  • vitamine C;
  • acides organiques;
  • tanins;
  • huiles fixes;
  • flavonoïdes;
  • les acylglycérols;
  • bêta-carotène;
  • méthylconiine;
  • conicéine.

Dans certaines circonstances, les propriétés médicinales de l'herbe se transforment en effets toxiques. Cela est dû à la teneur en coniène. Lorsqu'il est ingéré en grande quantité, il paralyse les terminaisons nerveuses.

Quelle est l'utilisation de la pruche

Dans la plupart des cas, la pruche présente des propriétés médicinales anticonvulsivantes et analgésiques. Il est capable de tonifier le corps et de stimuler l'activité du système immunitaire. À des fins médicinales, la partie broyée de la plante est principalement utilisée. Les propriétés bénéfiques les plus importantes de l'herbe comprennent:

  • effet antiseptique;
  • accélération des processus régénératifs;
  • effet antitumoral;
  • action antispasmodique;
  • élimination de la toux;
  • restauration du métabolisme;
  • abaisser la tension artérielle;
  • élimination de l'excès de liquide du corps;
  • effet cicatrisant;
  • augmenter les défenses de l'organisme.

Parfois, des herbes médicinales sont utilisées pour restaurer les niveaux hormonaux. Pour les hommes, il est souvent prescrit pour le traitement de la prostatite et de l'infertilité. Dans la tuberculose, les substances médicinales qui la composent contribuent à la décharge des expectorations et ont un effet antispasmodique. Une propriété unique de la plante est d'aider à résorber les polypes et les formations kystiques..

Dommages à la pruche

L'herbe peut avoir des effets à la fois bénéfiques et nocifs. Tout dépend du dosage. En petites quantités, les substances qui le composent ont un effet thérapeutique. Le dépassement de la dose peut entraîner une intoxication et un décès supplémentaire. Par conséquent, il est extrêmement important d'utiliser l'herbe en quantités strictement limitées. Les signes d'intoxication médicamenteuse comprennent:

  • violation du réflexe de déglutition;
  • augmentation de la salivation;
  • vomissements et nausées;
  • convulsions;
  • excitation accrue:
  • paralysie des terminaisons nerveuses.

Une intoxication végétale peut également se produire par inhalation de son odeur. Cela se produit lors de la collecte des matières premières. Pour éviter que cela ne se produise, il est recommandé de faire des pauses et d'essayer de ne pas inhaler le parfum. Les propriétés toxiques de la plante en cours de thérapie thérapeutique sont réduites à l'aide d'une décoction d'origan.

Indications pour l'utilisation de la pruche

Les méthodes de traitement de la pruche sont utilisées en présence de problèmes graves. Il est fortement déconseillé d'utiliser de l'herbe sans raison. En médecine alternative, la teinture d'alcool et la décoction à base de plantes sont largement utilisées. Leurs propriétés sont efficaces contre les maladies suivantes:

  • thrombophlébite;
  • formations ulcéreuses;
  • phlébévrysme;
  • rhumatisme;
  • tuberculose;
  • maladies du système génito-urinaire;
  • arthrose;
  • hypotension;
  • maladies articulaires;
  • pathologie du système nerveux;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • trouble des selles.

Contre-indications à la pruche

Avant de pratiquer la phytothérapie, il est important de considérer les contre-indications. Cela fournira une protection contre les effets secondaires. Les propriétés de l'herbe ne se manifestent pas de la meilleure façon dans les cas suivants:

  • anémie;
  • être dans un état épuisé;
  • chutes fréquentes de la pression artérielle;
  • l'intolérance individuelle;
  • insuffisance cardiaque;
  • maladie du rein;
  • dysfonctionnement hépatique.

Façons d'utiliser la pruche

Les dérivés à base de plantes peuvent être pris par voie orale et appliqués localement sur la peau. Et en fait, et dans un autre cas, ce sera efficace. La forme posologique la plus courante est la teinture d'alcool. L'huile, les décoctions et les infusions sont également demandées. La teinture d'alcool est prise par voie orale ou utilisée pour le frottement et les compresses. L'huile est imprégnée de tampons destinés à une administration vaginale ou rectale.

La teinture d'alcool est préparée pendant 2 à 4 semaines. Les feuilles et les tiges avec des inflorescences sont utilisées comme matières premières. Ils sont versés dans un bocal en verre et versés avec de la vodka. Elle est secouée chaque jour. Il n'est pas recommandé d'ouvrir le couvercle. Avant utilisation, le remède doit être filtré.

Pour la préparation de l'infusion 1 cuillère à soupe. l. les matières premières séchées sont versées dans 1 cuillère à soupe. eau chaude. Le processus de cuisson prend 2-3 heures. Il est conseillé de filtrer la perfusion avant de prendre.

L'utilisation de la pruche en médecine traditionnelle

En médecine non traditionnelle, la pruche est utilisée même pour des maladies assez graves. Pour chaque cas, un schéma thérapeutique spécifique est fourni. Il est important d'observer la posologie et la fréquence de prise du médicament. Habituellement, ils utilisent de la teinture de pruche à l'intérieur. Pour les hémorroïdes et la goutte, le remède est utilisé par voie transdermique.

Le traitement de la pruche selon la «méthode du tsar» aide à lutter contre le cancer. La phytothérapie est pratiquée en complément du traitement principal. Il s'agit d'activer les défenses de l'organisme en introduisant une petite dose de poison. Cela est particulièrement vrai après la chimiothérapie. Dans la lutte contre l'oncologie, une teinture d'alcool est utilisée. Le principe principal est d'augmenter la posologie d'une goutte par jour. Lorsqu'il atteint 40 gouttes, il est nécessaire de réduire le dosage de la même manière. La réception est effectuée une heure avant les repas.

Traitement du kyste de la pruche

Les propriétés médicinales de la plante permettent de l'utiliser pour éliminer les formations kystiques sur les reins. La teinture est utilisée comme traitement supplémentaire. Il produit un léger effet diurétique. Dans le même temps, les substances de l'herbe contribuent à la résorption des néoplasmes et éliminent les toxines. Au total, le cours de traitement dure 2-3 mois. Le dosage est sélectionné individuellement.

Traitement de la pruche des fibromes

La pruche pour les femmes est souvent prescrite afin d'éliminer les maladies du système reproducteur. Il fait un excellent travail avec les fibromes. Mais pour obtenir le résultat souhaité, vous devez utiliser simultanément le traitement traditionnel.

Le néoplasme a une nature bénigne d'origine et se produit sous l'influence d'hormones. Pour l'éliminer, la teinture de pruche est prise par voie orale. 10 gouttes du médicament sont diluées avec 2 cuillères à soupe. l. l'eau. Après une semaine, la dose unique est augmentée à 15 gouttes. La durée du traitement est de 2 semaines..

Traitement de la mastopathie fibrokystique avec la pruche

La mastopathie fibrokystique s'accompagne de l'apparition de néoplasmes dans les glandes mammaires. Dans une combinaison de circonstances défavorable, ils sont capables de se transformer en tumeur cancéreuse. Par conséquent, il est impératif de résoudre le problème à un stade précoce..

La teinture de pruche aide à réduire la douleur, mais les médicaments jouent un rôle fondamental dans l'efficacité du traitement. La teinture se prend en 5 gouttes pendant 3 semaines.

Traitement de l'intestin par la pruche du virus de l'herpès

La teinture à base de plantes a des propriétés antivirales, ce qui la rend efficace contre l'herpès dans les intestins. Il peut concurrencer les drogues. Mais les médecins recommandent d'utiliser les deux méthodes en même temps. La teinture se boit 2 fois par jour, 4 gouttes, après les avoir dissoutes dans 50 ml d'eau. La réception est effectuée avant les repas.

Règles de collecte et de stockage de la pruche

Une riche odeur de "souris" pendant la floraison témoigne de la possibilité de récolter la plante. Il devient plus intense de la fin juin au début juillet. Lors du processus de collecte des matières premières, il est conseillé d'utiliser des ciseaux. Les experts recommandent d'alcooliser la plante immédiatement après la coupe. Les graines de pruche sont récoltées plus tard - d'août à septembre. Il est impératif d'utiliser des gants en caoutchouc. Après avoir collecté les matières premières, les mains sont soigneusement lavées avec un nettoyant.

L'herbe doit être séchée dans un endroit sombre avec une bonne ventilation. À ces fins, vous pouvez utiliser le grenier. En l'absence d'air frais dans la pièce, des substances toxiques émanant de la pruche peuvent s'accumuler. Ils peuvent provoquer de la confusion et des maux de tête..

Conservez l'herbe séchée dans un récipient hermétiquement fermé. Un bocal en verre est une excellente option. Il est important de ne pas placer de nourriture à proximité immédiate. La zone de stockage des matières premières doit être hors de portée des enfants. Il est conseillé de conserver la teinture alcoolisée au réfrigérateur. La durée de conservation des matières premières récoltées est de 2 ans. Après le temps spécifié, les propriétés médicinales de l'herbe sont neutralisées.

Conclusion

Les critiques, les propriétés médicinales et les contre-indications de la pruche indiquent qu'il faut être prudent lors de son utilisation. La nature de l'effet sur le corps dépend directement de la posologie. Par conséquent, il est extrêmement important de l'observer..

Quand et à qui la pruche aide-t-elle

Pourquoi la pruche n'aide pas tout le monde et pas toujours

Je pratique la pruche depuis plus de vingt ans et à ce jour, toutes ses propriétés utiles dans le traitement d'un certain nombre de maladies, y compris oncologiques, restent pour moi inexplorées. Chaque fois je découvre de plus en plus de nouvelles facettes de ses capacités de guérison..

C'est un puissant immunomodulateur, antioxydant, excellent analgésique, stimule bien le travail de tous les organes hématopoïétiques sans exception, arrête les saignements, traite l'arthrite, l'arthrose, les maladies de la colonne vertébrale, traite la goutte, l'érysipèle, l'herpès, le psoriasis, améliore la fonction cérébrale, restaure la mémoire, nettoie les vaisseaux sanguins, guérit les maladies les reins et le foie, c'est un excellent remède pour une baisse de force physique, un puissant stimulant sexuel... la liste de ses propriétés cicatrisantes est interminable et à chaque fois qu'il est étudié et travaillé avec lui, il révèle ses propriétés de plus en plus nouvelles.

Mais le plus important est qu'il s'agit d'un poison et qu'il est assez fort.Par conséquent, en oncologie, ses deux propriétés principales sont utilisées, à petites concentrations et doses comme immunomodulateur pour stimuler le système immunitaire, une méthode de glissement est utilisée, la méthode dite de Tishchenko et un certain nombre d'autres auteurs dans diverses modifications, son essence est tel qu'une fois par jour, en commençant par une goutte par jour, augmentez l'apport d'une goutte, en portant le nombre à 40, puis réduisez également une goutte par jour, en ramenant le montant à zéro. Dans cette version et dans plusieurs autres, mais sans changer son essence, les méthodes de traitement de la pruche sont publiées dans la presse et sur Internet. Cependant, il n'est pas toujours nécessaire de stimuler le système immunitaire et dans la nature, il y a suffisamment de plantes aux propriétés immunomodulatrices. Cependant, ni la méthode Tishchenko, ni avec des poisons de faible concentration avec une réception rare, ne peuvent détruire une cellule cancéreuse! La technique de Tishchenko ne fonctionne pas! C'est une tromperie, une tromperie des gens qui croient en la publicité, où ils font la promotion de ces techniques et vendent des teintures de pruche de faibles concentrations avec une faible teneur en alcaloïdes médicinaux. Parfois, sur Internet, vous trouvez des informations telles que la pruche est vendue et en l'achetant, vous pouvez préparer une teinture médicinale de pruche. Il n'y a rien là-bas, RIEN! Il y a plutôt des alcaloïdes, mais en très petites concentrations, car l'alcaloïde volatil coniine a longtemps disparu de l'herbe et l'utilisation pratique maximale est de faire une décoction pour les douches vaginales et les cataplasmes, bien que son efficacité soit également faible.

Le célèbre herboriste Rim Bilanovich Akhmedov dans le livre "Overcome the Grass" dit à propos de la pruche: «Je me tourne rarement vers la pruche. Peut-être parce qu'il n'obtient souvent pas les résultats escomptés. Je connaissais aussi des personnes qui avaient été traitées sans succès par Tishchenko. Je n'ai aucune envie de jeter un caillou dans son jardin, Dieu m'en garde, j'ai moi-même vécu de nombreux ratés, à chaque fois très inquiets à cause du sentiment de ma propre impuissance. Jusqu'à présent, Alevtina Mikhailovna se tient devant ses yeux, décédée à 52 ans d'un cancer de l'estomac. Elle était au courant de sa maladie. Au début, elle était auto-médicamenteuse: soit à jeun, soit à l'urinothérapie. Puis elle s'est tournée vers Tishchenko et a pris ses médicaments avec la pruche, a suivi deux ou trois cours, mais elle ne s'est pas améliorée. Lors de notre première rencontre, elle a admis que tout récemment ils avaient proposé de faire une opération radicale. «D'accord immédiatement! C'est votre seule chance, et après l'opération, je m'en occuperai aussi longtemps que nécessaire », la persuadai-je ardemment, mais elle coupa catégoriquement:« Non. Je mourrai, mais je ne te laisserai pas couper! " J'ai agi stupidement, terriblement stupidement - après tout, j'aurais pu vivre, je peux le dire avec une certitude absolue, en recevant un traitement anti-métastatique à base de plantes après l'opération. "

Maintenant à propos de sa deuxième propriété, de sa toxicité et de son application selon la méthodologie THERAPEUTIC DOSE, en outre TD, dans la littérature et sur Internet, il y a peu d'informations de ce type adhèrent à l'oncologue de Novossibirsk, le phyto thérapeute Sergey Ivanovich Tsvetkov avec sa femme Margarita Ivanovna, un médecin de Zaporozhye Alexander Svetlov Vasilievich et d'autres auteurs. En utilisant la pruche selon la méthode TD, même les formes avancées de cancer, y compris métastatiques, peuvent être traitées et guéries, la teinture de pruche est particulièrement efficace pour le cancer du sein, le cancer de l'utérus, le cancer de l'ovaire, le cancer de la prostate, le cancer de l'estomac, le cancer du poumon, l'intestin.

Maintenant plus sur la technique TD. Tout ici est individuel et dépend de la résistance du corps, de sa tolérance aux poisons, de l'état d'immunité, du degré de la maladie, des autres propriétés du corps, etc. pour un organisme, un grand volume de poison sera de 350 gouttes, pour un autre 850 ou même 1500-2500 gouttes par jour. Ce sont de fortes doses de poison, mais ce sont elles qui guérissent et il est naturel d'aborder un tel dosage progressivement. En commençant par deux ou trois gouttes par réception, en prendre deux ou trois fois par jour (et parfois quatre) dans 50 à 100 grammes ou plus d'eau tiède (je souligne que c'est de l'eau tiède avec une température de 35 à 40 degrés, car la pruche est bien absorbée à cette température) en augmentant chaque dose de 2 à 4 gouttes (selon la santé) à mesure que le nombre de gouttes augmente, le volume d'eau augmente à 200-300 ml et en portant une dose unique à 300 gouttes ou plus, je le répète, il n'y a pas de méthode pour déterminer le nombre de gouttes par dose et le total traitement, il ne peut tout simplement pas exister pour les raisons ci-dessus. Le critère le plus important est votre propre santé, vous devez boire tout poison avant que les premiers symptômes d'empoisonnement n'apparaissent, cela peut être des frissons, des nausées, des vomissements, des symptômes dyspeptiques, des maux de tête, une faiblesse, une opacification de la conscience..., dans ce cas, vous devez vous arrêter à ce nombre de gouttes et continuer à prendre 5-7 gouttes plus bas, étant à ce niveau pendant un certain temps (environ une semaine) puis repasser le test progressivement (après tout, le malaise pourrait également être causé par des conditions météorologiques. Maladie, nutrition...) augmentant au nombre de gouttes qui ont provoqué une intoxication, si tout sera répété à nouveau, cela signifie que vous avez correctement déterminé la dose thérapeutique nécessaire de cette teinture.

C'est ce qu'on appelle la DOSE THÉRAPEUTIQUE ou la dose maximale tolérable dans laquelle le corps, pour ainsi dire, au bord du gouffre n'a pas encore eu le temps de s'empoisonner, et les cellules tumorales, les jeunes cellules cancéreuses - les cellules métastatiques meurent. Si, en montant, le niveau n'est pas encore arrivé, nous continuons jusqu'à ce que les symptômes ci-dessus apparaissent, alors nous faisons de même. Réduire la dose de 5-7-9 gouttes.
En pratique, cela ressemblera à ceci: le premier jour du matin, buvez 3 gouttes dans 50 ml d'eau, le midi -6 gouttes, le soir-9 gouttes, le 2ème jour matin-12, déjeuner-13, soir 15 3ème jour 18- 21-24, etc., et après avoir atteint 100 gouttes par dose, le taux d'admission peut être ralenti. Augmenter 1-2 gouttes vers le haut, encore une fois je le répète, tout individuellement, si vous ressentez une détérioration du bien-être à la 30e ou 50e goutte. Passez ensuite à une augmentation de 1 goutte et éventuellement de 2 voire d'une dose unique par jour. Et donc, en fonction de la détérioration de la santé, supposons que cela se soit produit à 275 gouttes, nous essayons de la réduire de 5 gouttes. Autrement dit, nous buvons 270 gouttes 2 ou trois fois par jour. Après une semaine, nous essayons d'augmenter progressivement, peut-être même en ajoutant une goutte par jour, 270 le matin, 270 le midi, 270 le soir (si nous le prenons 3 fois par jour), le lendemain matin-271, déjeuner-272, soir 272, etc..д atteignant à nouveau à 275, s'il y avait un symptôme d'empoisonnement. Ensuite, la dose de 270 gouttes sera la dose thérapeutique d'admission (plus ou moins 3-5 gouttes), sinon, comme mentionné précédemment, nous allons plus haut en déterminant cette dose par nos propres sentiments et bien-être pour nous-mêmes.
Une fois le niveau thérapeutique trouvé, nous continuons à boire la teinture pendant 4 à 6 mois, sans oublier l'effet cumulatif du poison et en effectuant périodiquement (une fois par mois) des tests sanguins de laboratoire, si nécessaire en ajustant la dose thérapeutique, dans le sens de la diminution ou de l'augmentation. Il est également nécessaire de nettoyer le corps avec des herbes d'agrimony tous les 1-1,5 mois. Graines de lin, herbes diurétiques (airelle rouge, prêle). En outre, il est nécessaire de prendre au cours du traitement avec des herbes naturelles toxiques pour maintenir l'immunité, avoir des propriétés antioxydantes, anticancéreuses non toxiques, amélioration symptomatique du fonctionnement du foie, du cœur, des reins, d'autres organes, etc. (il s'agit de charges phyto spéciales en fonction de l'emplacement de la tumeur, des symptômes et des maladies concomitantes)
Un de mes patients, alors qu'il était traité par l'aconit djungarien, a ressenti des frissons, des nausées, de la faiblesse, des douleurs d'estomac sur 45 gouttes d'aconit (l'aconit est 40 fois plus fort que la pruche), le matin et à l'heure du déjeuner, il a toléré 45 gouttes normalement, et le soir sur 45 gouttes il se sentait mal, a décidé de boire 45 gouttes de teinture le matin. À l'heure du déjeuner, il avait 43 ans et le soir -40, mais même après avoir baissé à midi et le soir, il s'est aggravé, puis la réception a été réduite: matin -43. A midi 40, et le soir 38 gouttes à la réception. L'effet du cumul (accumulation) a fonctionné et après 2 jours de nettoyage du corps avec des graines de lin et de l'agrimony, ainsi qu'un régime à base de riz, ils sont progressivement revenus au régime 43-40-38. Je répète qu'il s'agit d'aconit dzungarien, pas de pruche, si cela est traduit en pruche, ce sera environ 1000-1600 gouttes pour ce patient pour un rendez-vous!

Parfois, la question se pose de savoir pourquoi les cellules cancéreuses meurent de l'action d'un poison, et les cellules normales du corps ne meurent pas, elles meurent également et sont empoisonnées, mais en beaucoup plus petites quantités que de la chimiothérapie, mais le résultat est le suivant: la nature d'une cellule cancéreuse est telle qu'elle est capable d'absorber comme nutriments les protéines, les graisses, les glucides, etc. et les poisons sont 19 fois plus que la normale, par conséquent, ils meurent plus rapidement et.
De fortes doses de poison ont un effet néfaste sur les cellules cancéreuses de presque tout le corps et sont plus efficaces dans le cancer des poumons, de l'estomac, des intestins, de l'utérus, du sein et de la prostate, il existe des données sur le traitement du cancer du cerveau, de l'œsophage et du larynx. En plus de la chimiothérapie et de la thérapie avec des poisons à base de plantes, la même chose n'est pas facilement tolérée par le corps, mais il n'est pas nécessaire de choisir et le cancer n'est traité qu'avec de fortes doses de poison lorsqu'il est pris pendant une longue période, parfois 5-8 mois avec un poison. Ensuite, après un petit nettoyage du corps, nous changeons le poison en un autre afin d'éviter la dépendance. Et vous devrez boire du poison pendant assez longtemps, jusqu'à 3 ans ou plus, et parfois 5 ou plus, en changeant les poisons et en passant progressivement à des poisons plus faibles ou à des herbes à effet carcinostatique, comme la bardane, le pissenlit, le mélilot, la reine des prés, le gui blanc, chaga et autres. Vous ne devez jamais vous calmer et vous détendre, surtout après un traitement à l'hôpital, vous devez surveiller attentivement votre alimentation, manger plus de légumes et de fruits. Plus de betteraves, d'oignons, d'ail, de carottes, n'oubliez pas l'effet bénéfique des produits apicoles sur le corps et l'effet destructeur sur les cellules onco de la propolis, du ver d'abeille, de la teigne.
Comme il ressort de ce qui précède, en utilisant la pruche selon la méthode TD, vous devez passer à un plus grand nombre de gouttes. Et ici, il est important d'atteindre ce niveau maximal tolérable le plus tôt possible afin que le processus de mort des cellules cancéreuses commence. En appliquant un grand nombre de gouttes, les patients commencent à prendre des doses plus élevées d'alcool, ce qui a un effet négatif sur le foie. Reins et autres organes. Afin de réduire la charge sur la teneur en alcool, la haute qualité de la teinture utilisée est en premier lieu. Une teinture hautement concentrée avec une teneur élevée en konyin et autres alcaloïdes médicinaux (et il y en a environ 20) est nécessaire.

Je prépare une teinture forte et concentrée de pruche (et pas seulement, mais aussi de la cire d'abeille, de l'agaric de mouche, de l'écureuil et quelques autres) en deux ou plusieurs étapes.

1. Tout d'abord, je verse un peu plus de 1/3 d'un pot de 3 litres (utilisez uniquement des récipients en verre!) 70% d'alcool médical et j'y recueille des graines de pruche vertes, en remplissant complètement le récipient, en les tassant et en remplissant tout le récipient sous le cou, rechargez d'alcool sur les bords du récipient afin qu'il n'y ait pas d'air dans le récipient (le processus d'oxydation a lieu et sa présence rend la teinture de moins bonne qualité), je ferme le cou avec du polyéthylène, l'attache et le ferme avec un couvercle sur le dessus, le mets dans un réfrigérateur portable avec des briquettes congelées et l'emmène dans un endroit sombre et frais (sous-sol) ), le temps d'extraction minimum est de 21 jours. Pendant cette période, il y a une libération lente de konyine volatile gazeuse et sa lente dissolution dans une solution aqueuse d'alcool, extraction d'autres alcaloïdes. Composés phénoliques et huiles essentielles, par conséquent, pour une meilleure extraction, vous devez secouer le récipient de mélange plusieurs fois pendant cette période.

2. Après 21 jours (et parfois mes contenants sont dans cet état jusqu'à l'été prochain), je filtre la teinture et la verse pour utilisation, le rendement approximatif d'un pot de 3 litres est d'environ 1,5 à 2 litres de teinture, selon le degré de compactage de la matière première... Je l'utilise pour la prévention des maladies oncologiques et le traitement des tumeurs bénignes (fibromes, fibromes, prostatites, etc.), ainsi que pour le traitement d'autres maladies. Si j'ai besoin d'une teinture plus forte, je l'appelle teinture du deuxième enrichissement, puis avec cette teinture, ainsi que les teintures restantes de l'année dernière (encore une fois en le remplissant de 1/3), je vais au champ, en forêt et cherche la pruche avec des graines vertes (la période de floraison et de formation des graines est assez longue et s'étend dans ma région-Belgorod zone, du début juillet à la mi-fin août) et à nouveau ils remplissent la teinture primaire avec le même bourrage fort et complétant jusqu'au sommet du cou avec la teinture extraite. Je le ferme hermétiquement, je l'emmène au sous-sol dans un réfrigérateur portable.

La teinture de pruche à double concentration sera prête dans 21 jours. Autrement dit, le temps minimum pour obtenir une teinture en utilisant la technologie de double enrichissement est de 42 jours..

Je mène également des expériences sur l'obtention d'une teinture de pruche triple enrichie à très forte concentration de coniine en utilisant la même technologie, ainsi que sur l'obtention de teinture de pruche non pas sur alcool, mais sur un extrait alcoolique d'herbes, de racines, de produits apicoles préalablement extraits: bardane, pissenlit, mélilot, reine des prés, ver d'abeille, propolis à la fois séparément et sous la forme d'un complexe à plusieurs composants. Parfois, les résultats de l'utilisation de tels complexes sont tout simplement étonnants, frappant avec le plus fort effet cicatrisant et antitumoral..
Je fabrique également de l'huile de pruche en utilisant la technologie de double enrichissement, en extrayant le récipient initialement rempli de fleurs et de graines vertes pendant 21 jours. Ensuite, je filtre et remplis à nouveau le récipient avec de l'huile primaire..

Comme vous pouvez le voir, les teintures de pruche et d'huile sont obtenues à des concentrations très élevées et le traitement par la pruche commence dès les toutes premières gouttes, c'est un EXCELLENT ANALGÉTIQUE EXCELLENT DANS L'EFFET TRAITEMENT DE NOMBREUSES PRÉPARATIONS NARCOTIQUES, guérit bien et possède de nombreuses autres propriétés médicinales précieuses..

Pruche - propriétés médicinales et contre-indications

Hemlock - le nom latin de Conium Maculatum vient du grec ancien "top". Manger le fruit provoque une altération de la coordination, des vertiges. Les noms communs sont également très éloquents: puzzle, mutnik, gorigolova.

Appartient à la famille Umbrella. Biennal. Une jeune plante se confond facilement avec le persil..

Une pruche adulte est difficile à distinguer pour un profane de l'angélique, du panais de vache, du rêve et du cerfeuil.

L'habitat est vaste: Europe, Asie. Préfère les endroits ensoleillés et humides. Fait référence aux mauvaises herbes.

Propriétés utiles de la pruche

Les plus connus sont 2 types:

  1. pruche tachetée
  2. Pruche des marais (jalon toxique).

Connaissance des médicaments et des poisons

les propriétés sont préservées depuis l'Antiquité.

Dans la Grèce antique, sous le nom de "tsikuta" ou "venin du pendu" signifiait pruche.

Selon la légende, c'est avec cette plante que Socrate a été empoisonné. Dans la Rome antique, il était également utilisé comme poison et comme médicament..

Connaissait les propriétés de cette plante à deux faces Paracelse, Ibn Sina et Hippocrate. La pruche est mentionnée par les médecins comme un agent anticancéreux depuis le 17e siècle..

À la fin du 19e siècle en Amérique, il était utilisé pour soulager la douleur. En Russie, la première mention remonte au 11ème siècle, nous parlons du traitement des maladies vénériennes et cancéreuses.

De la racine à la couronne, la plante est chargée d'alcaloïdes, qui sont de puissants poisons..

Certains ralentissent la division cellulaire, d'autres paralysent les terminaisons nerveuses. Des substances bénéfiques sont également présentes (flavonoïdes, acides organiques, vitamines). Mais ce sont les poisons qui déterminent les principales propriétés curatives de la pruche..

Application en médecine traditionnelle

En médecine traditionnelle, il n'est actuellement pratiquement pas utilisé.

Les homéopathes et les guérisseurs traditionnels continuent d'appliquer les propriétés bénéfiques de cette plante..

Ils sont traités avec les maladies suivantes:

  • tumeurs malignes et bénignes;
  • érysipèle et lupus érythémateux;
  • goutte;
  • arthrose;
  • tuberculose;
  • migraine;
  • épilepsie;
  • les hémorroïdes;
  • thrombophlébite.

Application en médecine traditionnelle

Comment «reconnaître» la pruche lors de l'autocueillette

Frottez la feuille et reniflez. Une odeur désagréable de "souris" est un signe de pruche.

Assurez-vous de bien vous laver les mains après le contact avec la plante!

Sous quelle forme posologique prendre la pruche

Les alcaloïdes sont détruits par la chaleur et la lumière. Par conséquent, des teintures d'alcool, des extraits d'huile sont utilisés.

Comment faire vous-même la teinture de pruche

La teinture à partir de matières premières fraîches est plus efficace, car les alcaloïdes sont détruits une fois séchés.

La composition des ingrédients actifs dans différentes parties de la plante diffère considérablement, il est donc préférable de préparer la teinture par étapes.

  • Commencez par collecter les inflorescences. Remplissez le pot 1/5, ajoutez la vodka 2/3. Insister dans le noir.
  • Ensuite, récupérez 1/5 d'une boîte de graines non mûres, ajoutez-les à un pot avec des inflorescences, remplissez de vodka. Insistez deux semaines de plus.

Comment prendre correctement la pruche

  • Seulement dilué.
  • Dosé en gouttes.
  • Le volume d'eau augmente avec une augmentation de la dose médicinale de pruche.
  • L'ingestion est réalisée à jeun..
  • Premier repas - au plus tôt une heure plus tard.
  • Les aliments ne doivent pas contenir d'aliments acides, de lait, de thé.

Recettes pour usage interne de la pruche

Dosage: teinture - en gouttes, eau - une cuillère à soupe.

  1. Anesthésie. 2 gouttes avant chaque repas.
  2. Pression réduite. 4 fois par jour 2 gouttes avant les repas pendant 3 mois.
  3. Dysménorrhée. En un mois, 2 gouttes 3 fois par jour.
  4. Constipation. 3 gouttes matin et soir pendant 2-3 semaines.

Utilisation externe de la pruche

Pour le traitement de l'érysipèle, du lupus, de la thrombophlébite, des rhumatismes articulaires, de la goutte.

Préparation des onguents de pruche:

  1. 25 g d'herbe versez 250 ml d'huile végétale. Faire tremper dans un endroit sombre pendant 3 semaines.
  2. Si des graines vertes sont utilisées, le rapport est de 1/3 du volume de graines, 2/3 d'huile.
  3. L'infusion d'huile de haute concentration est diluée comme suit: 2 gouttes par cuillère à soupe d'huile pure.
  4. 2 cuillères à soupe de pruche hachée sèche versez 100 g d'huile d'olive. Insistez dans le noir pendant 2 semaines. Souche. Mélanger avec de l'huile de cire chaude (ajouter de la cire pure à un morceau d'huile d'olive chauffée dans un bain jusqu'à ce qu'une couleur blanche apparaisse).
  5. Cataplasmes: mettez l'herbe dans un sac en tissu, trempez-la dans de l'eau bouillante, laissez-la égoutter, pressez un peu et appliquez sur les zones touchées plusieurs fois par jour.
  6. Pour les douleurs dans les articulations et la colonne vertébrale, vous pouvez appliquer les feuilles pruche la nuit.
  7. Une pincée d'herbe sèche ou de graines de pruche peut être ajoutée pour améliorer les propriétés immunitaires du corps. lors de la préparation du thé, et la tige - dans un balai de bouleau pour un bain.

Pour une guérison plus efficace, l'utilisation externe est soutenue en prenant de la teinture de pruche à l'intérieur.

Traitement de la pruche des maladies oncologiques

La technique la plus connue est Tishchenko.

Il a 4 schémas différents pour différentes catégories de patients. L'idée principale de la technique est une augmentation progressive de la dose de poisons de pruche. Puis une diminution progressive de la quantité de médicament.

Cette technique est répétée trois fois (principe de trois diapositives). Six mois plus tard, répétez la réception à trois reprises.

Le mécanisme d'action de la pruche est le suivant: les cellules saines s'adaptent progressivement aux poisons, tandis que les cellules malades absorbent le poison plus activement et meurent.

Des techniques similaires ont été développées par Danikov et Nikiforov.

La technique de Nikiforov

1er jour2ème jour3e jour4ème jour5ème jour6ème jour
Nombre de gouttes
8,00cinq678neufDix
14.00cinq678neufDix
20.00cinq678neufDix
7ème jour8ème jour9ème jour10ème jour11ème jour
Nombre de gouttes
8,00neuf876cinq
14.00neuf876cinq
20.00neuf876cinq

Le cours peut être répété ou aller à d'autres poisons à base de plantes.

Contre-indications de la pruche

  • Grossesse, allaitement.
  • Pression artérielle faible.
  • Émaciation, faible poids.
  • Allergie aux composants.

Signes d'intoxication par la pruche

Faiblesse et engourdissement des membres, vertiges, sensation de brûlure dans la bouche, sécheresse des muqueuses de la cavité buccale, nausées, vomissements.

Que faire?

  • Arrêtez de prendre de la pruche.
  • Rincer l'estomac à grande eau, provoquant des vomissements.
  • Prenez au moins 10 comprimés de charbon actif. Ou polysorb. Ou une solution faible de permanganate de potassium dans le lait.

Il est important de se rappeler: la pruche est une plante médicinale, mais toxique! Pour que le traitement de la pruche soit bénéfique et non nocif, une consultation avec un médecin est nécessaire!

Herbe de pruche: propriétés médicinales et contre-indications

En analysant les propriétés médicinales et les contre-indications de la pruche, on peut comprendre qu'avec le dosage correct et en tenant compte des restrictions d'utilisation, les préparations de cette plante ont un bon effet cicatrisant même en cas de maladies graves..

Description et composition

La pruche maculée (Conium maculatum), peu exigeante pour le sol, a une vaste zone de croissance - Asie, Afrique du Nord, Europe. Appartient à la famille des parapluies (Apiaceae). Cette herbe de deux ans porte un certain nombre d'autres noms - puzzle, persil sauvage, angélique. Vous pouvez également trouver des noms tels que whistle, stinker.

La tige de la pruche est mouchetée (tachetée) est haute avec de nombreuses taches. Il a une racine en forme de fuseau avec une teinte blanchâtre. Les feuilles sont alternes et ressemblent à du persil. Les petites fleurs blanches sont collectées dans une inflorescence - un parapluie qui, après la maturation des graines, ressemble à l'aneth ou à l'anis. La période de floraison est de juin à juillet. La maturation des graines a lieu à la fin de l'été.

Possédant de nombreuses qualités médicinales connues depuis l'Antiquité, la pruche nécessite une manipulation soigneuse, car elle est un représentant hautement toxique de la flore. Il contient les substances suivantes.

  • Huile grasse avec glycérides de deux acides dans la formule développée - pétrosélidique et pétrosélinique;
  • Alcaloïdes qui déterminent les qualités toxiques de la pruche. La propriété toxique la plus forte est la viande de cheval. Sont également présentés la pseudoconhydrine, la méthylconiine, la coniceine, la conhydrine. La plus grande quantité d'alcaloïdes se trouve dans les fruits et les graines (environ 2%). On les trouve dans les feuilles (≈ 0,1%) et les fleurs (environ 0,24%).
  • Acide caféique.
  • Quercétine trouvée dans les fleurs. Possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.
  • Huile essentielle.
  • Kaempferol, qui fait partie des fleurs. Il a un effet fortifiant sur les vaisseaux sanguins et favorise l'élimination des toxines.

La pruche est récoltée pendant la saison de floraison. Lors de la collecte, assurez-vous de porter des gants en caoutchouc pour vous protéger de l'empoisonnement. Utilisé pour le séchage et une utilisation ultérieure dans la préparation de compositions médicinales toute la partie aérienne.

Ce qui guérit la pruche?

De nombreuses propriétés médicinales de la pruche sont basées sur sa capacité à fournir des effets anti-inflammatoires, analgésiques, renforçant l'immunité et anticonvulsivants..

Dans les premiers stades, la pruche est utilisée pour le cancer, en raison de son activité antitumorale. Les préparations créées à partir de sa partie aérienne ont gagné en popularité en raison de toute une gamme de qualités curatives utiles:

  • permettent aux plaies de guérir plus rapidement, car elles ont des propriétés antiseptiques;
  • sont des diurétiques efficaces;
  • soulager la nervosité, agir de manière apaisante;
  • avoir un effet antispasmodique rapide.

Parmi les propriétés médicinales de la pruche, il faut également noter sa capacité à faire baisser la tension artérielle..

Quelles maladies cela aide-t-il?

Le traitement de la pruche utilisé en médecine traditionnelle vous permet d'obtenir des résultats positifs dans les conditions pathologiques suivantes:

  • le développement de tumeurs bénignes - myome, épithéliome, kyste, adénome, endométriose, fibrome, mastopathie, etc.
  • épilepsie;
  • l'apparition de polypes dans le tractus gastro-intestinal, la vessie;
  • syphilis;
  • dysfonctionnement du cycle menstruel;
  • constipation;
  • déficience auditive;
  • hypertension artérielle;
  • pathologies vasculaires - varices, thrombophlébite;
  • migraine;
  • tuberculose.

L'utilisation de la pruche est particulièrement prononcée dans les situations où elle est nécessaire pour réduire la douleur et éliminer les processus inflammatoires dans l'ostéochondrose, la goutte, l'arthrite, l'arthrose. Les préparations basées sur celui-ci peuvent traiter efficacement de nombreuses lésions cutanées.

L'utilisation de la pruche est particulièrement célèbre avec le développement du cancer. Cela est dû à l'effet des substances contenues dans la plante directement sur la tumeur à croissance rapide. Les cellules cancéreuses sont détruites, l'immunité est renforcée, ce qui empêche simultanément l'apparition de pathologies concomitantes.

Recettes folkloriques

Malgré les propriétés bénéfiques de la pruche, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Tout médicament utilisant de telles matières premières doit faire partie du complexe thérapeutique général prescrit par le médecin. Sans l'autorisation d'un spécialiste, il existe un risque de conséquences négatives graves.

Teinture d'alcool

Une teinture alcoolique de pruche est préparée à partir de parties aériennes fraîches sèches ou autocueillies de la plante. Dans une bouteille en verre, les matières premières sont placées sans compactage presque jusqu'au sommet, puis la vodka est versée. Il devrait couvrir complètement toute l'herbe. Le récipient est conservé sous le bouchon pendant environ un mois dans un endroit non éclairé, puis filtré. Le récipient contenant la teinture prête à l'emploi doit être étiqueté et conservé dans un endroit frais hors de la portée des enfants..

Huile de pruche

Pour obtenir l'huile cicatrisante, les fleurs et les graines de la pruche sont placées dans un bocal en verre afin qu'il reste un espace vide sur le dessus, ce qui représente un tiers du volume total. De l'huile végétale est versée jusque dans le cou. Les graines de lin ou d'olive sont préférées. Mettez un sac en plastique sur le dessus et fixez-le sur le cou avec un élastique. Après 2 semaines d'exposition dans l'obscurité, filtrer l'huile.

Pommade à la pruche

Une pommade est préparée à partir de l'herbe sèche de pruche en plusieurs étapes. Tout d'abord, la matière première (2 cuillères à soupe) est infusée dans de l'huile d'olive (100 ml) et conservée au frais pendant 2 semaines. Filtrer soigneusement en utilisant plusieurs couches (7 - 9) de gaze. Pour la deuxième partie de la pommade, prenez séparément l'huile végétale (100 ml) et faites chauffer à feu doux jusqu'à ce qu'elle devienne chaude.

À ce stade, de petits morceaux d'une bougie en cire sont progressivement ajoutés en remuant. Cette action est poursuivie jusqu'à ce que l'huile acquière une couleur blanche uniforme. Après refroidissement à température ambiante, verser le blanc d'huile avec la pruche, remuer et réfrigérer.

Infusion d'eau

L'herbe de pruche (cuillère à café) remplie d'eau bouillante (250 ml) est placée dans un thermos pendant 6 heures. La perfusion tendue peut rester 5 jours au réfrigérateur.

Traitement de certaines maladies

Lorsque vous commencez le traitement d'une maladie, vous devez suivre les recommandations et effectuer d'abord des tests de contrôle sur une petite zone de la peau pour exclure la possibilité d'allergies..

Compresses et applications pour les maladies des articulations et de la peau

Les feuilles de pruche sont placées dans une serviette en gaze. Rouler la gaze en rouleau, verser de l'eau bouillante dessus. Après un certain temps, après avoir attendu une température tolérable pour la peau, ils sont placés sur la zone touchée et fixés. Il est conseillé de changer la compresse toutes les 6 heures par jour. Ce traitement se poursuit en moyenne pendant 2 mois..

Le coton est humidifié le soir avec une infusion aqueuse de pruche et réparti sur l'endroit à traiter. Couvrir de cellophane et d'une écharpe chaude. Retirez la compresse le matin. En plus de l'infusion, l'huile de pruche montre un bon effet, avec lequel une gaze ou un coton est imprégné.

Une infusion ou une pommade de pruche est utilisée pour les applications. Ils sont particulièrement efficaces dans le traitement des plaies mal cicatrisées, des ampoules. Appliquez un chiffon stérile imbibé de ces médicaments tous les jours pendant 2 heures.

Traitement des hémorroïdes

Pour soulager la douleur et éliminer progressivement l'inflammation, appliquez du coton imbibé d'hémorroïdes sur les hémorroïdes pendant 3 minutes. Si vous craignez un saignement, des tampons contenant de l'huile de pruche sont insérés dans l'anus la nuit. Vous pouvez les faire tremper avec une infusion aqueuse de cette plante..

Ingestion

Il est important de savoir comment prendre la pruche dans le traitement de l'hypertension, de l'athérosclérose ou de la thrombophlébite. Utilisez la teinture en diluant 2 gouttes dans l'eau (cuillère à soupe). Boire trois fois par jour à jeun. La durée du cours est de 3 mois.

Restauration du cycle menstruel

Si la raison de l'échec du cycle menstruel n'est pas la ménopause ou le début de la grossesse, ils boivent de la teinture trois fois par jour pendant un mois. Pour cela, l'agent (2 gouttes) est dilué dans de l'eau (une cuillère à soupe).

Soulager la douleur

Pour obtenir un effet anesthésique, buvez 2 gouttes de teinture, dissoutes dans une cuillère à soupe d'eau, 5 fois par jour avant les repas. Afin de soulager les crises de douleur sévères, 10 gouttes de teinture sont diluées dans 50 ml d'eau purifiée.

Traitement du cancer

La plus célèbre est la technique Tishchenko, qui prescrit comment boire de la pruche avec une dépendance progressive. Prenez la teinture une heure avant les repas, le matin à jeun. Le schéma est simple et ne nécessite aucun effort pour mémoriser.

Pratiquant le traitement du cancer par la pruche, le premier jour, ils ne consomment qu'une goutte du remède, dissous dans de l'eau (100 ml). Augmentez la dose de la teinture d'une goutte par jour jusqu'à ce que la marque des 40 gouttes soit atteinte. Ceci est suivi d'une réduction de dose quotidienne selon le même principe de 40 à 1.

Prenant de la pruche pour l'oncologie, la quantité d'eau est augmentée puis réduite. Dans le même temps, 250 ml sont nécessaires pour 14 gouttes de teinture. eau, avec 26 gouttes (valeur maximale) - 300 ml. Pour une cure complète, 2 à 3 traitements sont nécessaires.

Contre-indications et effets secondaires

Au début du traitement, vous devez prendre en compte les contre-indications de la pruche, afin de ne pas nuire gravement à votre corps:

  • hypertension artérielle;
  • corps affaibli et émacié;
  • crises d'épilepsie;
  • insuffisance rénale;
  • maladie du foie.

Vous ne pouvez pas utiliser la pruche toxique pour les femmes enceintes et allaitantes. S'il y a eu une opération pour enlever une tumeur maligne, il est nécessaire de commencer des mesures de traitement axées sur la prise de teinture après 2 semaines. Vous ne pouvez pas continuer à fumer ou à consommer de l'alcool en même temps que la pruche, car ils augmentent l'effet du poison du cheval.

Si la dose est dépassée, les effets secondaires indésirables de la pruche causés par l'empoisonnement apparaissent. Si la quantité a été légèrement augmentée, la pression augmente, la fréquence cardiaque augmente. Des étourdissements, des nausées, des troubles de la parole apparaissent. En cas de surdosage important, l'intoxication à la pruche se traduit par l'apparition de l'excitation, puis un arrêt respiratoire s'ensuit. Lisez ce qu'il faut faire en cas d'empoisonnement ici.

Il convient de noter que les examens du traitement de la pruche sont ambigus. Il existe de nombreuses réponses positives confirmant l'efficacité des médicaments basés sur celui-ci dans le traitement de maladies même avancées et complexes, y compris les variétés oncologiques.

Cependant, de nombreuses personnes ne reconnaissent pas l'utilisation de médicaments toxiques obtenus à partir de la pruche, estimant que leurs méfaits dépassent les avantages possibles. La médecine officielle ne les reconnaît pas non plus comme médicaments..

Pruche - propriétés médicinales et contre-indications

La pruche maculée (Conīum maculātum) est une plante herbacée bisannuelle, une espèce du genre Hemlock (Conium) de la famille des parapluies (Apiaceae). Les gens ont les noms:

Contenu:

Propagé

La plante est répandue dans le Caucase, en Afrique du Nord, dans toute l'Europe, en Sibérie occidentale, ainsi qu'en Asie centrale. Le lieu de croissance de cette plante est les friches, les jardins potagers, les pentes des ravins et les berges des rivières, elle infeste les cultures céréalières. La pruche préfère les endroits ensoleillés et les sols humides et humifères. Tolère parfaitement les gelées jusqu'à -30 0 С.

Description botanique

La pruche maculée atteint 2 m de hauteur. La tige est tubulaire, creuse à l'intérieur, ramifiée. Parfois, une plaque visqueuse se forme et des taches brunes apparaissent dans la partie inférieure.

Au cours de la première année, une rosette basale se développe, des feuilles à trois pennées, pointues et largement triangulaires. Ils sont situés sur des pétioles (environ 30 à 60 cm) et sont très similaires au feuillage du persil. De plus, les feuilles sont disposées en alternance sur de petits pétioles et ont une forme oblongue-ovoïde. Les feuilles supérieures sont petites, avec une gaine étroite, presque sessile. A une odeur désagréable de souris lorsqu'elle est frottée..

La pruche forme des inflorescences paniculées en corymbe, sur lesquelles se trouvent de nombreux parapluies fleuris. Les fleurs sont petites, en cinq dimensions, blanches. Fleurit en été de juin à août.

Les fruits sont deux semis, qui sont divisés en deux demi-fruits (méricarpe) de 3 à 3,5 mm de long. Ils sont très similaires aux graines d'aneth. Les graines sont ovoïdes ou rondes, de couleur brun clair, avec des nervures saillantes ondulées, légèrement comprimées sur les bords. La plante produit jusqu'à 12 mille graines. Les graines fraîches germent mal, mais celles qui ont hiverné ont une très bonne germination. Fructification - août-septembre.

Le système racinaire est puissant, pivot. Racine fusiforme, blanche, semblable à une carotte.

Collecte et approvisionnement

La récolte des matières premières commence au début de la floraison - en mai et dans la première quinzaine de juin. Toute la partie herbacée de la plante est utilisée. Étant donné que l'oméga est toxique, il est recommandé de le collecter avec des gants ou tout autre équipement de protection. La pruche n'est pas dangereuse pour le système respiratoire, mais en aucun cas vous ne devez l'essayer!

Ils le sèchent de la manière habituelle, l'étalant sur du papier sous un auvent. Il est conseillé de le protéger du contact avec d'autres herbes et de le placer séparément. Il doit être conservé dans un récipient bien fermé à l'écart des autres matières premières et produits médicinaux..

Composition et propriétés médicinales

La composition chimique de la plante se compose de:

  • les alcaloïdes;
  • kaempferol;
  • la quercétine;
  • huiles grasses (glycérides des acides pétrosélidique et pétrosélinique);
  • rétinol;
  • acide caféique;
  • coniine;
  • acide ascorbique.

Pruche tachetée surtout avec des propriétés curatives pendant la période de floraison. En raison de la grande quantité d'alcaloïdes, la plante est un puissant immunomodulateur, antispasmodique, diurétique, sédatif, anticonvulsivant et cardiaque, analgésique. A un effet antiseptique. Utilisé dans la lutte contre les tumeurs, les kystes et les polypes.

En raison de la forte teneur en poison, la médecine traditionnelle ne reconnaît pas la plante comme médicinale. Mais la médecine traditionnelle utilise la collection de cette herbe depuis plus d'un siècle dans les cas suivants:

  • tuberculose;
  • adénome de la prostate;
  • néoplasmes tumoraux;
  • cancer de la peau;
  • maladies auto-immunes systémiques (rhumatismes, polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux);
  • prostatite;
  • acouphène;
  • pathologies de la glande thyroïde;
  • eczéma, érysipèle;
  • l'athérosclérose;
  • migraine;
  • coliques intestinales et gastriques;
  • les polypes de la vessie;
  • goutte;
  • arthrose;
  • ostéochondrose;
  • coqueluche;
  • pathologie gynécologique (endométriose, kystes, fibromes, polypes des organes reproducteurs, tumeurs malignes);
  • mastopathie.

Application

Lorsque vous traitez avec des médicaments à base de cette pruche maculée, vous devez vous abstenir de manger des produits laitiers, des aliments gras et en conserve, réduire la teneur en sel et en sucre. L'alcool doit être complètement éliminé.

  • Les jeunes feuilles fraîches de la plante sont utilisées pour traiter les rhumatismes articulaires, la goutte et la thrombophlébite. Ils sont enveloppés dans un tissu naturel et placés dans de l'eau bouillante pendant quelques secondes. Appliquer 3-4 fois sur la zone touchée pendant la journée.
  • Avec l'hypertension pendant 2-3 mois, 4 fois par jour, prenez 2 gouttes de teinture d'alcool, discutée ci-dessous.
  • Les hémorroïdes sont utilisées pour les hémorroïdes, les brûlures, les maladies de la peau. Il peut également être utilisé pour différents stades de cancer. Incorporer 100 g d'huile de tournesol non raffinée et 25 g d'herbe de pruche séchée. Retirez le mélange obtenu au réfrigérateur pendant 2 semaines. Filtrer la composition finie. Mettez encore 100 g de beurre dans un récipient et mettez-le au feu. Ajouter la cire de bougie par petites portions, en remuant constamment. Lorsque l'huile devient plus légère, elle doit être retirée du feu et refroidie. Combinez deux mélanges d'huile et mélangez soigneusement. Cette pommade peut être laissée toute la journée. Dans la région de la tête et du cou, gardez un tel remède pendant 2 heures au maximum..

Demande pour les maladies oncologiques

Les poisons contenus dans la plante, la quercétine et la koniine en petites quantités, activent les cellules immunitaires du corps. Il perçoit ces substances comme des substances anormales et étrangères et essaie de s'en débarrasser. Parallèlement à cela, il capture d'autres bactéries pathogènes et cellules malades. De nombreux guérisseurs affirment que la pruche maculée est efficace même au stade 4 du cancer, éliminant et arrêtant la croissance des métastases. Mais aucune confirmation formelle de cette déclaration n'a été reçue..

Tous les patients n'activent pas la réponse immunitaire, alors ne négligez pas la visite d'un spécialiste et l'automédication.

Lutter contre le cancer avec de la teinture.

  • La collecte d'une plante médicinale a lieu immédiatement dans un récipient pré-préparé, qui contient 0,5 litre de vodka. 1/3 du liquide est rempli de matières premières, s'il s'agit de feuilles et d'inflorescences. Lorsqu'il est rempli de parapluies seuls, le récipient est complètement rempli. La pièce résultante doit être secouée périodiquement, il est strictement interdit d'ouvrir le couvercle Conserver au réfrigérateur pendant environ 2 à 2,5 semaines. Après vidange et stockage dans un endroit frais et sombre.
  • Les feuilles basales et les graines non mûres peuvent être infusées avec de l'alcool médical pur dans un rapport 1: 2 (feuilles + graines: alcool). Insister dans un endroit sombre et frais ou au réfrigérateur pendant 18 à 20 jours.
  • Le traitement avec de la teinture de pruche se produit généralement selon la méthode de Tishchenko V.V. ou "royal". La teinture est diluée dans un demi-verre d'eau et prise en même temps 1 fois par jour avant les repas. La dose augmente progressivement et correspond au jour d'administration, à partir du jour 1 - 1 goutte, du jour 2 - 2 gouttes et ainsi de suite jusqu'à 40 gouttes, puis dans le sens inverse. Ils boivent 2-3 plats de cette façon avec une pause possible pendant une semaine. Il est recommandé d'utiliser ce schéma 2 fois par an..

Cette méthode convient au traitement de l'adénome chez l'homme..

  • Le traitement est également effectué selon la méthode Nikiforov. Avec cette méthode, la solution est appliquée 3 fois par jour après 6 heures. Commencez à prendre 5 gouttes par verre d'eau. Les fois suivantes, ajoutez 1 goutte. Lorsque le nombre de gouttes passe à 30, l'apport doit être à nouveau réduit à 5.

Il est important de se rappeler que lors d'un traitement de chimiothérapie, le traitement à la teinture de pruche est interdit.!

Dans les stades plus avancés du cancer, d'autres méthodes sont recommandées, mais elles sont dangereuses et ne doivent être utilisées que sur recommandation et sous la supervision d'un spécialiste.!

Application en gynécologie

La pruche est très efficace en gynécologie.

Lors du diagnostic de "cancer du col utérin" ou de "mastopathie", la teinture est prise selon le schéma standard, après consultation d'un médecin. En cas de cancer du col de l'utérus, il est en outre recommandé d'utiliser une décoction composée de:

  • paille de lit tenace - 20 g;
  • bore utérus - 20 g;
  • reine des prés - 30 g;
  • menthe aquatique, feuilles de fraise, inflorescences de gui, badan - 10 g chacun.

Placer 22 g de la collection dans 360 ml d'eau froide. Tenez pendant environ 1 heure et mettez dans un bain-marie. Faites bouillir environ 20 minutes. Ajoutez 15 ml de teinture de sabre au bouillon refroidi. Prendre 120 ml simultanément avec la teinture de pruche. En parallèle, vous pouvez vous doucher avec une décoction de calendula, camomille, oseille de cheval, mélilot.

La douche avec de la teinture est recommandée pour les fibromes utérins. Préparez une décoction de gaulthérie, de l'utérus des hautes terres et des points noirs. Ajoutez 6 gouttes de teinture à 60 ml de bouillon. La procédure doit être effectuée le matin et avant le coucher..

Pour restaurer les vaisseaux sanguins et éliminer le poison, il est nécessaire d'utiliser une décoction d'églantier et d'aiguilles. Ajoutez 65 g de baies de rose sauvage et 130 g d'aiguilles à 1,6 litre d'eau. Faire bouillir à feu doux pendant 12 minutes et verser dans un thermos. Insister pendant la nuit et consommer tout le volume en petites portions par jour.

Signes d'empoisonnement

Lors de l'utilisation de médicaments à base de pruche maculée, il est recommandé de respecter strictement la posologie prescrite. Sinon, cela peut entraîner une intoxication grave..

Les premiers signes d'empoisonnement:

  • tachycardie;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • la nausée;
  • excitation;
  • élèves élargis;
  • constipation.

Si ces signes sont détectés, vous devez prendre du charbon actif et boire 2 verres de lait chaud avec une petite quantité de permanganate de potassium. Et appelez immédiatement un médecin.

Contre-indications

Une réaction allergique et une intolérance individuelle à la pruche maculée sont extrêmement rares. Mais il n'est toujours pas recommandé de l'utiliser:

  • enfants de moins de 18 ans;
  • avec hypertension;
  • les femmes enceintes et allaitantes;
  • pendant la période de récupération après la chirurgie;
  • une histoire de crises d'épilepsie;
  • les patients souffrant de malnutrition qui suivent une nutrition intraveineuse,
  • avec dysfonctionnement hépatique;
  • insuffisance rénale.