Principal
Ostéome

Trachéite chez l'adulte

Trachéite chez l'adulte: symptômes et traitements topiques
Si vous êtes venu chez le médecin et qu'il vous a diagnostiqué une trachéite, il n'y a pas lieu de s'inquiéter ici. Cette maladie affecte de nombreuses personnes de tous âges et est traitée avec succès sans conséquences désagréables..

La trachéite, avec des symptômes similaires à la laryngite ou à la rhinite, est une inflammation qui progresse dans la muqueuse de la trachée. En règle générale, la maladie ne se manifeste pas comme une maladie indépendante, mais se développe dans le contexte d'autres infections virales.

Ce que c'est?

La trachéite est une maladie dans laquelle la muqueuse trachéale devient enflammée, ce qui provoque une production excessive de mucus et devient particulièrement sensible à divers irritants.

Causes de la trachéite

La trachéite aiguë se développe le plus souvent à la suite d'infections virales, parfois des bâtons de staphylocoque, des bâtons de streptocoque, une intoxication, etc. deviennent la cause. La maladie peut survenir en raison d'une hypothermie, de l'inhalation d'air sec ou froid, de gaz et de vapeurs nocifs qui irritent la membrane muqueuse.

La trachéite chronique survient souvent chez les gros fumeurs et les amateurs d'alcool. Parfois, la cause de la pathologie est une maladie cardiaque et une maladie rénale, un emphysème des poumons ou une inflammation chronique du nasopharynx. Le nombre de maladies augmente en automne et au printemps.

Classification

En médecine moderne, la trachéite a une classification assez complexe. Tout d'abord, la maladie est divisée en aiguë et chronique, et aussi (selon les caractéristiques de son apparition) - en primaire et secondaire. En outre, la trachéite, liée à la forme secondaire, c'est-à-dire dans le contexte d'autres maladies, est divisée en types suivants:

  1. Laryngotrachéite - dans ce cas, l'inflammation affecte uniquement le pharynx et la trachée. Comme dans la forme précédente, l'infection se propage de haut en bas;
  2. Rhinopharyngotrachéite - avec ce type de trachéite, les muqueuses du nez, du pharynx et de la trachée sont impliquées dans le processus inflammatoire. En règle générale, le processus commence par le nez et diminue progressivement;
  3. Trachéobronchite - avec elle, l'inflammation est présente non seulement dans la trachée, mais également dans les bronches. Ce type de maladie se caractérise par une évolution plus sévère..

Quelle que soit la catégorie à laquelle appartient la trachéite, elle doit être traitée immédiatement après la détection des premiers symptômes.

Symptômes de la trachéite chez les adultes

Les symptômes de la trachéite aiguë apparaissent généralement après le développement d'une inflammation aiguë des voies respiratoires supérieures..

  • La température corporelle dans la forme aiguë de la maladie est légèrement augmentée, surtout le soir; avec la trachéite chez les enfants, elle peut monter jusqu'à 39 °. Au début de la maladie, les expectorations sont muqueuses, visqueuses, feuilles en petites quantités et avec difficulté. À partir de 3-4 jours de maladie, il devient mucopurulent, devient plus abondant et plus facile à séparer, la douleur lors de la toux diminue.
  • Le principal symptôme de la trachéite aiguë est une toux sèche qui survient la nuit et le matin. Des quintes de toux se produisent lorsque vous riez, prenez une profonde inspiration, pleurez et changez brusquement de température de l'air. Pendant et après une quinte de toux, la patiente ressent une douleur vive derrière le sternum et dans la gorge. La respiration dans de tels cas, en particulier chez les enfants, devient rapide et superficielle. Si la trachéite aiguë s'accompagne d'une laryngite, la voix du patient devient rauque.

Dans certains cas, le processus inflammatoire, avec la trachée, capture les grosses bronches. Dans ce cas, ils parlent du développement de la trachéobronchite, dans laquelle la toux est encore plus constante et douloureuse et la température corporelle est plus élevée.

Le principal symptôme de la trachéite chronique est une toux douloureuse et paroxystique, aggravée le matin et la nuit, accompagnée de douleurs thoraciques. Chez les patients atteints de trachéite chronique, les expectorations peuvent être visqueuses et rares ou mucopurulentes et abondantes. De plus, il est toujours facile de se séparer. L'évolution de la maladie est dans la plupart des cas longue, avec des périodes d'exacerbation.

Diagnostique

Habituellement, le diagnostic de la trachéite n'est pas difficile, le diagnostic est posé après avoir interrogé et examiné le patient (y compris pharyngolaryngoscopie) en fonction des manifestations cliniques de la maladie.

Si nécessaire, un diagnostic différentiel avec bronchite, pneumonie, examen aux rayons X, analyse clinique du sang, des expectorations peut être prescrit. Dans un test sanguin, les changements dépendent de l'agent causal de la maladie: avec les infections virales, une diminution du nombre de leucocytes est notée, et avec la trachéite bactérienne, une augmentation de leur nombre, une ESR accélérée.

L'analyse bactériologique des expectorations (culture) pour une infection bactérienne aidera à isoler le pathogène et à déterminer sa sensibilité aux antibiotiques. Une telle analyse est souvent effectuée avec une évolution compliquée de la maladie..

Complications

La trachéite en tant que maladie indépendante entraîne rarement des complications. À cet égard, ses formes combinées sont plus dangereuses. Ainsi, la laryngotrachéite peut être compliquée par une sténose laryngée, qui est particulièrement caractéristique des jeunes enfants. Avec la trachéobronchite due à un spasme et à l'accumulation d'une grande quantité d'écoulement mucopurulent, certains développent une obstruction des voies respiratoires.

La propagation du processus inflammatoire de la genèse infectieuse aux organes respiratoires situés en dessous conduit au développement d'une pneumonie ou d'une bronchite. Le plus souvent, il existe une lésion combinée de l'épithélium de la trachée + bronches ou bronches, alvéoles et tissu interstitiel des poumons, une bronchopneumonie ou une trachéobronchite est diagnostiquée.

Les néoplasmes endotrachéaux malins ou bénins apparaissent à la suite d'un processus prolongé d'une forme chronique de trachéite, accompagné de changements morphologiques de la muqueuse.

Une exposition à long terme à des allergènes sur le corps en violation de la sensibilisation, associée à une trachéite allergique, entraîne des maladies plus graves - des lésions allergiques des bronches avec la transition vers l'asthme bronchique, se manifestant par des crises d'étouffement et un essoufflement sévère. [adsen]

Traitement de la trachéite

Les formes modérées et bénignes de pathologie, associées à d'autres signes d'infection respiratoire, sont traitées à domicile (ambulatoire). L'exception est le jeune âge chez l'enfant et la trachéite chez l'adulte présentant des pathologies concomitantes (la question de l'hospitalisation est tranchée individuellement).

Tout au long du traitement, un régime chimique et mécanique doux est recommandé (hors gras, épicé, frit), uniquement des boissons chaudes et à boire en grande quantité. Des pansements à la moutarde sont attachés à la poitrine, aèrent régulièrement la pièce, effectuent un nettoyage humide.

Traitement médical

En règle générale, les groupes de médicaments suivants sont prescrits pour le traitement de la trachéite chez les adultes:

  1. La nature bactérienne de la pathologie est traitée avec les médicaments suivants du groupe des bêta-lactamines: amoxiclav, flemoxine, augmentine. Des céphalosporines de 1 à 3 générations sont prescrites (zinacef, fortum, suprax), si nécessaire, le médecin peut prescrire une administration parentérale. Sur une base individuelle, des antibiotiques très spécifiques sont prescrits. Aussi, en cas d'infection bactérienne, IRS 19, erespal, bronchomunal, immudon sont prescrits pour intensifier le traitement.
  2. En cas d'infection virale, des antiviraux sont nécessaires: gripferon, arbidol, viferon, isoprinosine, amiksin, reaferon EC, remantadine, lavomax, aflubin, etc..
  3. Antiseptiques. La pharmacie propose une large gamme de sprays antiseptiques pour l'irrigation des voies respiratoires supérieures. Par exemple, les sprays à base de biclotymol (hexalysis, hexaspray et autres) ont un effet désinfectant, anti-inflammatoire et analgésique..
  4. Anti allergène. La suprastine, la diazoline, etc. sont utilisées pour la trachéite allergique et bactérienne allergique (associée à une réaction d'hypersensibilité aux antigènes bactériens). De plus, dans le traitement de la trachéite chez l'adulte, les antihistaminiques sont utilisés en parallèle avec des antibiotiques puissants pour prévenir d'éventuelles réactions allergiques aux médicaments..
  5. Antipyrétique. Ils sont utilisés si la température corporelle du patient dépasse 38 C. Il convient de noter que lors de l'utilisation d'antibiotiques, vous devez limiter la consommation de médicaments antipyrétiques (sauf dans les cas où la température corporelle dépasse 39 C). Si l'antibiotique fonctionne, la température corporelle revient à la normale dans les 3 jours.
  6. Des médicaments antitussifs sont prescrits, en fonction des symptômes accompagnant la trachéite. S'il y a une forte toux sèche avec atteinte des bronches, des antitussifs sont montrés: herbion avec plantain, tusuprex, glauvent, libexin, tussin, sinekod. Si des expectorations difficiles à évacuer sont présentes, des médicaments expectorants, des mucolytiques sont prescrits: préparations de thym, guimauve, réglisse, thermopsis, coqueluche, mukaltin, gedelix, bromhexine, lazolvan, mukobène, ACC.
  7. Inhalation avec des solutions alcalines - ils aideront à réduire rapidement les manifestations du processus inflammatoire et amélioreront la décharge des expectorations.

Les médicaments ne doivent être prescrits que par un médecin, car c'est en cas de trachéite que les règles d'administration combinée de médicaments doivent être strictement respectées. Par exemple, les antitussifs et les mucolytiques ne doivent jamais être pris en même temps. Le fait est que le premier soulagera les accès de toux, le second assurera la liquéfaction des expectorations, qui s'accumuleront dans la trachée et d'autres organes du système respiratoire..

S'il est nécessaire de traiter la trachéite chronique, tous les médicaments et immunomodulateurs ci-dessus sont prescrits pendant la rémission, ce qui renforcera et augmentera l'immunité du patient. [adsen2]

Inhalation avec trachéite

À la maison, le traitement d'une telle maladie respiratoire par inhalation est considéré comme la méthode la plus efficace. Lorsque le patient inhale des huiles essentielles réchauffées et d'autres substances actives, elles pénètrent directement dans le larynx et le pharynx.

À la maison, la trachéite peut être traitée avec les médicaments suivants:

  1. L'inhalation avec trachéite peut être réalisée avec de l'eau minérale, mais uniquement alcaline. Grâce au traitement avec leur aide, il est possible d'hydrater la membrane muqueuse des voies respiratoires et d'éliminer rapidement les mucosités accumulées.
  2. Pour le traitement des maladies respiratoires, vous pouvez utiliser une solution de soude, qui est versée directement dans le nébuliseur. À l'aide de telles inhalations, il est possible d'hydrater la membrane muqueuse de la trachée et de bien tousser.
  3. L'un des médicaments puissants et efficaces, grâce auquel il est possible d'ouvrir les bronches, est Berodual. Il est généralement prescrit pour une maladie telle que la trachéobronchite. Pour éliminer la pathologie, les experts recommandent souvent de combiner Berodual avec des médicaments hormonaux. L'inhalation à domicile vous permet de vous débarrasser des symptômes de la trachéite aiguë en quelques jours seulement.
  4. Un bon effet est donné par des inhalations avec un nébuliseur utilisant des médicaments tels que Lazolvan et Mukolvan. La substance constitutive principale de ces médicaments est l'ambroxol et il est impératif de les diluer avec une solution saline avant de les utiliser. Une telle inhalation a un effet hydratant sur les muqueuses et aide à l'évacuation des expectorations..
  5. Un bon résultat est obtenu en utilisant une solution saline, c'est-à-dire du chlorhydrate de sodium ordinaire. Avec l'aide d'une telle solution, il est possible de bien hydrater la membrane muqueuse et d'aider le corps avec une forte toux et un nasopharynx sec. Vous pouvez respirer une solution saline avant de consulter un spécialiste et de prescrire des médicaments, ainsi que lors de fréquentes crises de toux. De plus, la solution saline est la base de toute inhalation, car tous les médicaments sont dilués dans un nébuliseur avec son ajout.

Remèdes populaires

Remèdes populaires efficaces pour la trachéite:

  1. Racine de guimauve. Disponible sous forme de sirop. La base de la préparation est le mucus végétal. Il adoucit la gorge, soulage la douleur et aide à restaurer la membrane muqueuse. Un film protecteur se forme à la surface de l'épithélium, ce qui réduit l'effet irritant lors d'une crise de toux. La racine de guimauve contient également des substances qui fluidifient les mucosités et favorisent son drainage.
  2. Racine de guimauve. Disponible sous forme de sirop. La base de la préparation est le mucus végétal. Il adoucit la gorge, soulage la douleur et aide à restaurer la membrane muqueuse. Un film protecteur se forme à la surface de l'épithélium, ce qui réduit l'effet irritant lors d'une crise de toux. La racine de guimauve contient également des substances qui fluidifient les mucosités et favorisent son drainage.
  3. Chauffer le lait, mettre une cuillère à café de beurre et une demi-cuillère à café de soda dans une tasse, boire le mélange par petites gorgées.
  4. Écorce de chêne. Le principal effet thérapeutique de l'écorce est lié aux tanins (leur concentration peut atteindre 20%). Ils favorisent la desquamation de l'épithélium affecté par l'agent microbien et la cicatrisation de la membrane muqueuse.

Les compresses sont à part dans la médecine traditionnelle. Il est logique de les mettre quand il n'y a pas de fièvre, la toux est devenue productive, mais les attaques nocturnes tourmentent le patient, c'est-à-dire à partir du quatrième jour environ de la maladie. Une compresse pour la trachéite est placée 20 minutes une heure avant le coucher. En aucun cas, vous ne devez mettre une compresse sur votre gorge pour ne pas attraper la glande thyroïde. Seulement sur la poitrine.

  1. Une cuillère à soupe de miel et 3 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus.
  2. Une cuillère à soupe de moutarde sèche, deux cuillères à café de miel, 20 ml d'huile de tournesol, 3 gouttes d'huile de sapin.
  3. Faire bouillir deux pommes de terre, les écraser, ajouter une cuillerée d'huile de tournesol.

Combien de temps dure la trachéite?

Seule la maladie elle-même peut répondre à la question «combien de temps dure la trachéite», mais en règle générale, elle «résiste» fortement au traitement. La période de la maladie et la période de récupération dépendent toujours de la forme du processus inflammatoire, qui peut être à la fois aigu et chronique, c'est-à-dire prolongé. De plus, l'état de l'immunité du patient affecte la durée de la trachéite, plus le corps lutte activement contre la trachéite, plus la guérison sera rapide..

Le pronostic d'une forme aiguë de trachéite est généralement plus favorable. La trachéite aiguë se résout avec un traitement approprié et rapide en 10 à 14 jours, sauf si, bien sûr, la maladie est compliquée par des problèmes supplémentaires avec les bronches.

La durée de la trachéite sous forme chronique est plus difficile à prédire, car l'évolution prolongée de la maladie ne permet pas de prédire avec précision la période de récupération. Cependant, avec un traitement intensif complexe, les patients atteints de trachéite chronique guérissent au plus tard un mois après le début de la maladie..

La prévention

Quelle devrait être la prévention de la trachéite? Toutes les mesures préventives visent à renforcer l'immunité, ainsi que la désensibilisation, c'est-à-dire à réduire la sensibilité du corps aux effets des allergènes. Pour prévenir l'inflammation de la trachée, il est recommandé:

  • traiter les maladies en temps opportun - à temps pour éliminer les caries dentaires, les rhumes et les exacerbations de maladies chroniques;
  • normaliser la nutrition - inclure des légumes et des fruits à haute teneur en vitamines dans l'alimentation;
  • prendre des vitamines et des immunostimulants - au printemps-automne, il est conseillé d'utiliser "Aevit", "Immunal", "Askovit", etc.
  • abandonner les mauvaises habitudes - manger des aliments gras, fumer, abuser d'alcool.

Si vous êtes sujet aux allergies, vous devez surveiller attentivement la propreté de la maison, car la poussière, les poils d'animaux et l'air pollué ou sec irritent la gorge et, par conséquent, provoquent le développement d'une trachéite allergique..

Trachéite. Description, symptômes, causes et traitement de la trachéite

Contenu:

Bon moment de la journée, chers visiteurs du projet "Welcome IS!", Section "Médecine"!

L'article d'aujourd'hui se concentrera sur une maladie telle que - la trachéite.

Trachéite (lat. Trachéite) - inflammation de la membrane muqueuse de la trachée.

Malgré le fait que la trachée appartient aux voies respiratoires inférieures, la CIM (Classification internationale des maladies) classe la trachéite comme une maladie des voies respiratoires supérieures..

CIM-10: J04.0, J42.
CIM-9: 464.1

Au cours de la maladie, on distingue la trachéite aiguë et chronique. La chronique est une complication des.

La trachéite disparaît rarement de manière isolée, le plus souvent elle rejoint la rhinite, la pharyngite, la laryngite, la bronchite, formant une rhinopharyngotrachéite, la laryngotrachéite, la trachéobronchite.

Symptômes de la trachéite

Les premiers signes et symptômes de la trachéite dépendent du type d'infection et de l'état de santé au moment de l'infection..

Symptômes de la trachéite aiguë

Les symptômes de la trachéite aiguë apparaissent généralement après le développement d'une inflammation aiguë des voies respiratoires sus-jacentes. Le signe le plus caractéristique de la trachéite est une toux sèche la nuit et surtout le matin, ainsi que des attaques de toux avec une profonde respiration, des rires, des pleurs, lorsque la température de l'air change.

Pendant et après une crise de toux, un mal de gorge et une douleur thoracique sont ressentis, à la suite desquels les patients essaient de restreindre la respiration. Dans de tels cas, en particulier chez les enfants, la respiration devient superficielle et rapide. Même une petite accumulation d'expectorations dans la zone de bifurcation trachéale provoque une autre attaque de toux convulsive sévère.

Avec une laryngite concomitante, la voix peut être enrouée. Avec la percussion et l'auscultation, de légers écarts par rapport à la norme ne sont généralement pas observés. L'état général du patient souffre généralement légèrement, la température corporelle est souvent légèrement augmentée, surtout le soir. Chez les enfants, la température peut atteindre 39 °.

Le flegme est initialement visqueux, visqueux par nature, sort difficilement en petites quantités. Progressivement (à partir du 3-4ème jour), il devient mucopurulent, plus abondant, il se sépare plus facilement: la douleur lors de la toux devient moins intense.

Parfois, simultanément avec la trachée, le processus inflammatoire capture de grosses bronches et le tableau clinique prend le caractère d'une trachéobronchite, dans laquelle la toux est plus douloureuse et constante qu'avec la trachéite, la température corporelle est plus élevée.

La complication la plus courante de la trachéite et de la trachéobronchite est la propagation du processus inflammatoire à la membrane muqueuse des voies respiratoires sous-jacentes. Le développement d'une bronchopneumonie (pneumonie associée à une bronchite) chez les personnes âgées et d'une bronchiolite chez les enfants est particulièrement dangereux..

Symptômes de la trachéite chronique

Le principal symptôme de la trachéite chronique est une toux douloureuse paroxystique, surtout la nuit et le matin, accompagnée de douleurs dans la région de la poitrine. Les expectorations chez un patient atteint de trachéite chronique peuvent dans certains cas être rares et visqueuses, dans d'autres - abondantes et mucopurulentes. Cependant, malgré sa consistance, il se décolle presque toujours très facilement..

L'évolution de la maladie chez la plupart des patients est longue, avec des exacerbations.

Autres symptômes de la trachéite:

- sensation de brûlure derrière le sternum;
- faiblesse générale;
- mal de crâne;
Difficulté à respirer qui s'aggrave avec le temps
- stridor respiratoire - respiration bruyante;
- rétractions intercostales (compression des côtes pendant la respiration);
- divers degrés d'insuffisance respiratoire;
- mal de gorge, difficulté à avaler;
- dysphonie (absence de voix).

Causes de la trachéite


La cause de la trachéite est la même infection qui provoque la rhinite, la pharyngite et la laryngite: staphylocoques, streptocoques, etc. En cas de traitement insuffisant (ou d'absence de traitement) de ces maladies, le processus inflammatoire peut se propager à la trachée, provoquant une trachéite.

Causes de la trachéite aiguë

La cause la plus fréquente de trachéite aiguë est une infection virale, moins souvent staphylocoque, streptocoque, etc. Le développement de la trachéite est facilité par l'inhalation d'air sec, froid ou poussiéreux, de vapeurs et de gaz irritants (peintures, essence, autres produits chimiques). Les personnes allergiques peuvent développer une trachéite dans un environnement poussiéreux..

Causes de la trachéite chronique

La trachéite chronique se développe principalement à partir de la phase aiguë. Il survient souvent chez les personnes qui abusent du tabagisme et de l'alcool, ainsi que de la congestion des voies respiratoires due à l'emphysème des poumons, aux maladies cardiaques, aux maladies rénales. La trachéite chronique est souvent causée par des maladies inflammatoires chroniques de la cavité nasale et des sinus paranasaux (rhinite, sinusite).

Les principaux agents responsables de la trachéite:

- Espèces bactériennes streptococciques, en particulier S pyogenes;
- Haemophilus influenzae de type B (Hib) (cette cause est moins fréquente après l'administration du vaccin Hib);
- Représentants du genre Klebsiella;
- Représentants du genre Pseudomonas;
- Représentants du genre Peptostreptococcus;
- Représentants du genre Prevotella;
- Bactéricides;
- Anaérobies;
- Moraxella catarrhalis (des recherches récentes suggèrent qu'il s'agit de la principale cause de trachéite bactérienne).

Diagnostic de la trachéite

Le diagnostic de la trachéite aiguë est basé sur le tableau clinique, les données historiques et les résultats de l'examen de la trachée à l'aide d'un laryngoscope.

Lors de l'auscultation des poumons au stade initial de la trachéobronchite, des râles mousseux fins et moyens et humides se font entendre, dispersés sur les deux poumons (principalement dans la région de la racine et des lobes inférieurs)..

En outre, pour le diagnostic de la maladie, les éléments suivants peuvent être prescrits:

Traitement de la trachéite

Traitement de la trachéite aiguë

Le traitement de la trachéite aiguë doit viser principalement à éliminer les facteurs causaux et contributifs à la survenue de la trachéite..

Sans l'utilisation d'antiviraux, le traitement est majoritairement symptomatique: pansements à la moutarde sur le sternum et entre les omoplates, antipyrétiques et anti-inflammatoires (Aspirine, Paracétamol), boissons chaudes à petites gorgées, inhalations de chaleur.

Avec des symptômes d'intoxication ou la propagation du processus aux voies respiratoires inférieures - sulfamides et antibiotiques, incl. sous forme d'aérosols.

Avec une toux sèche débilitante, ils sont prescrits - "Codéine", "Libexin", "Glaucin".

Avec une décharge d'expectorations difficile - expectorants: herbe thermopsis, racine de guimauve, réglisse, etc., ainsi que des inhalations alcalines.

Avec des expectorations purulentes, des sulfamides, des antibiotiques (de préférence en aérosols) sont prescrits.

Si une infection virale est attendue (principalement la grippe A et B), "Remantadin" est prescrit selon le schéma: le 1er jour - 0,1 g 3 fois par jour, les 2ème et 3ème jours - 0,1 g 2 fois par jour, le 4ème jour - 0,1 g une fois par jour après les repas. «Remantadin» est plus efficace dans les premiers jours de traitement.

Dans les cas d'une combinaison de trachéite avec pharyngite aiguë, laryngite aux jours 1 à 3 de la maladie, un mélange de chlorhydrate d'apomorphine 1 cuillère à soupe est efficace. l. toutes les 2-3 heures, appliquer et infusion de thermopsis, guimauve.

En cas d'infection virale non définie, «l'interféron» est utilisé sous forme d'irrigations répétées (0,6 mg par procédure) de la membrane muqueuse du nasopharynx et de la trachée.

Inhalation. Pour l'inhalation, il est conseillé d'utiliser un inhalateur à vapeur ou à ultrasons conventionnel. À la maison, ou en l'absence d'inhalateur, pour l'inhalation, vous pouvez utiliser une casserole en émail ordinaire, dans laquelle 4 à 5 verres d'eau sont chauffés avec l'ajout de divers médicaments, qui provoquent un léger effet anti-inflammatoire. Par exemple: 5-10 gouttes de teinture d'iode à 5-10%, 1-2 cuillères à soupe. l. feuilles d'eucalyptus écrasées, 0,5-1 c. huile d'eucalyptus, de menthol ou d'anis.

Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser un entonnoir en forme de cône enroulé de papier épais, dont l'extrémité large recouvre hermétiquement la casserole, tandis que le patient respire à travers l'extrémité étroite de l'entonnoir, insérée dans la bouche. Vous pouvez également respirer de la vapeur sur la casserole, en vous couvrant d'une large serviette ou d'un drap à une distance de 20 à 30 cm, en gardant à l'esprit que plus cette distance est grande, plus la température de la vapeur est basse..

Les inhalations thermiques indiquées doivent être effectuées pendant 5 minutes plusieurs fois par jour pendant 3 à 5 jours.

Dans le traitement de la trachéite aiguë et des exacerbations de la trachéite chronique, des inhalations de propolis (colle d'abeille) sont souvent utilisées. Pour préparer cette inhalation, 60 g de propolis et 40 g de cire doivent être placés dans un plat en aluminium de 300 ml et placés dans un autre plat plus grand avec de l'eau bouillante. Respirez matin et soir pendant 10 à 15 minutes.

Pour le traitement de la trachéite aiguë, une thérapie vitaminique est également indiquée (vitamines A et C, 3 mg et 0,1 g, respectivement, 3 fois par jour).

Avec un traitement rapide de la trachéite aiguë non compliquée, la récupération se produit généralement en 1 à 2 semaines.

Traitement de la trachéite chronique

Le traitement de la trachéite chronique repose sur les mêmes principes que pour la trachéite aiguë. Avec les expectorations purulentes et mucopurulentes, des antibiotiques à large spectre sont utilisés:

- "Ampicilline" 2-3 g par jour, la durée du traitement est de 1,5 à 3 semaines;
- "Doxycycline" 0,2 g le premier jour et 0,1 g les jours suivants, la durée du traitement est de 7 à 14 jours).

Des inhalations de phytoncides d'ail ou d'oignon sont indiquées (le jus d'ail et d'oignon est préparé avant l'inhalation, mélangé avec une solution de novocaïne à 0,25% ou une solution de chlorure de sodium isotonique dans un rapport de 1 partie de jus pour 3 parties de solvant). Les inhalations sont effectuées 2 fois par jour (pour une cure de 20 inhalations). Le chlorfillipt est également appelé phytoncides. Une solution d'alcool à 1% est appliquée par voie orale, 25 gouttes 3 fois par jour.

En outre, pour le traitement de la trachéite chronique, des expectorants d'action réflexe sont présentés, qui augmentent la sécrétion des glandes bronchiques et amincissent les mucosités.

À partir des expectorants, une boisson alcaline abondante est prescrite, une solution à 3% d'iodure de potassium, des infusions et des décoctions de guimauve, thermopsis jusqu'à 10 fois par jour, inhalation avec une solution de bicarbonate de sodium à 2%.

Les expectorants sont utilisés à la fois pendant l'exacerbation de la maladie et pendant la période de rémission..

Remèdes populaires pour la trachéite


1. Radis au miel. Lors du traitement de la trachéite, le jus de radis noir avec du miel dans un rapport 1: 1 est excellent. Il se boit une cuillère à soupe 3 fois par jour après les repas. Pour la cuisson, vous devez couper le cœur du radis et y mettre du miel. Le radis laissera sortir le jus et après quelques heures, le mélange sera prêt.

2. Lorsque des symptômes de laryngite et de trachéite apparaissent, il est utile de respirer du gruau d'oignons ou d'ail enveloppé dans de la gaze.

3. Il est utile de boire du jus de carotte fraîchement préparé ½ tasse 2 à 3 fois par jour.

4. Gargarisez-vous avec une infusion d'écorces d'oignon. Versez 2 cuillères à soupe de cosse avec deux verres d'eau bouillante, laissez 2 à 4 heures dans un thermos et rincez la gorge en infusion plusieurs fois par jour.

5. Rincer efficacement avec de la teinture de feuilles de framboise (verser 2 cuillères à soupe de 0,5 litre d'eau bouillante dans un thermos, laisser reposer 1 à 2 heures).

6. Vous pouvez vous gargariser avec de la teinture de calendula (1 à 2 cuillères à café par verre d'eau tiède).

7. Une décoction de feuilles d'eucalyptus convient à la fois à l'inhalation et à l'ingestion (2 cuillères à soupe de feuilles d'eucalyptus insistent dans un thermos dans 0,5 litre d'eau bouillante pendant 1 à 2 heures). Gargarisez-vous plusieurs fois par jour et buvez 2 cuillères à soupe 3 fois par jour après les repas à l'état chaud.

8. Inhalation de vapeur de pomme de terre, inhalation et consommation de décoctions d'herbes: camomille (2 cuillères à soupe pour 0,5 l d'eau), plantain (2 cuillères à soupe pour 0,5 l d'eau), racine de guimauve (2 cuillères à soupe) 0,5 litre d'eau). Ces bouillons peuvent être respirés, recouverts d'une casserole avec un bouillon, ils peuvent être bu ½ tasse 3 fois par jour avant les repas.

9. Inhalation avec de la propolis. Pour cela, 40 g de cire et 60 g de propolis sont placés dans une coupelle en aluminium et placés dans un bain-marie. Respirez 15 minutes deux fois par jour.

10. Mélangez les feuilles d'eucalyptus, de sauge, de fleurs de camomille, de menthe et de boutons de pin. Versez la masse obtenue avec un verre d'eau bouillante et mettez-la dans un bain-marie pendant 30 minutes, puis versez dans un inhalateur. Inhalez les vapeurs pendant 15 minutes maximum.

11. La recette suivante est efficace: écraser 5-6 gousses d'ail et faire bouillir dans un verre de lait, refroidir et boire 1 cuillère à café plusieurs fois par jour.

12. Avec une voix rauque, le jus de chou fraîchement préparé aide bien 30 à 40 minutes avant les repas, 3 à 4 fois par jour, commencez par ½ tasse et amenez à 1 tasse.

13. Pour la trachéite, les plantes expectorantes et éclaircissantes sont utiles: feuilles de tussilage, racine de réglisse, herbes de millefeuille, élécampane, ficelle, thym, racine de guimauve. Pour la cuisson, prenez 2 cuillères à soupe de l'une des plantes médicinales indiquées et versez 0,5 litre d'eau bouillante dans un thermos, insistez pendant 1 à 2 heures, filtrez et buvez ½ tasse 2 à 3 fois par jour 30 minutes avant les repas (ils boivent une infusion de racine de réglisse 2 cuillères à soupe 3-4 fois par jour).

14. Il est utile de coudre un oreiller, de le bourrer de thym séché et de l'accrocher près de la tête de lit. Les huiles essentielles de thym apaisent la toux et les maux de gorge.

15. À la maison, pour la préparation d'une infusion aqueuse, 2 cuillères à soupe de racines sèches écrasées de guimauve sont versées avec 1 verre d'eau bouillie froide et insistent à température ambiante pendant 30 minutes, en remuant de temps en temps. Ensuite, le liquide est drainé sans presser le sédiment, filtré à travers plusieurs couches de gaze et de l'eau bouillie froide est ajoutée à 200 ml.

16. Les gens utilisent la poudre de racine de guimauve préparée pour une utilisation future. Il est mélangé avec de l'eau tiède pour obtenir une crème sure épaisse. La suspension résultante est filtrée et prise 1 cuillère à soupe 2 fois par jour.

17. Une décoction très efficace dans le traitement de la trachéite est une infusion du mélange suivant: 10 parties de graines de thym rampant, d'aneth et de menthe, 15 parties de plantain et de racine de réglisse, 5 parties de mélilot et 20 de pied de tussilage. 4 cuillères à soupe verser le mélange broyé avec de l'eau bouillante (800 ml), laisser reposer 1 heure et filtrer. Boire 200 ml chacun réchauffé à 40 ° C avec du miel. Boire 2-3 portions par nuit.

18. Dans la médecine populaire de nombreux pays, dans les conseils sur la façon de traiter la trachéite, il existe une recette pour une décoction à partir de bourgeons ou de jeunes pousses de pin. Pour ce faire, 15 reins sont bouillis dans 250 ml d'eau. Et prenez un bouillon chaud 4 fois par jour. Vous pouvez ajouter 10 g de cannelle, 5 g de clou de girofle et 1 muscade ici.

19. Potion d'œufs. Il est nécessaire de faire bouillir un verre de lait, ajouter une cuillère à soupe de miel et de beurre, un jaune bien battu et ¼ c. un soda. Boire la nuit.

20. Si vous avez une forme chronique de la maladie et que vous vous demandez constamment comment guérir la trachéite, essayez d'appliquer des compresses à partir d'un mélange de miel, d'huile de tournesol, de moutarde sèche et de farine. Prenez une cuillère à soupe de chaque ingrédient. Et ajoutez 1,5 cuillère à soupe. Vodka. Mélangez le tout, chauffez au bain-marie. Mettez le mélange dans une étamine et appliquez une compresse à l'endroit où ça fait le plus mal. Fixez avec du plastique et une écharpe chaude. Répétez la procédure pendant plusieurs jours d'affilée.

21. Trachéite chez les enfants: traitement avec des compresses de pommes de terre. Faire bouillir deux pommes de terre dans un uniforme, écraser chaud, ajouter une cuillère à soupe d'huile végétale, appliquer sur la poitrine, couvrir et conserver jusqu'à refroidissement.

22. Trachéite allergique, la médecine traditionnelle recommande de traiter une infusion de feuilles et de fruits de mûres. Pour ce faire, 2 cuillères à soupe. verser le mélange avec un demi-litre d'eau bouillante et laisser infuser pendant 1 heure. Buvez la solution filtrée au lieu du thé.

Trachéite chez un enfant


Les causes et les symptômes de la trachéite chez les enfants sont les mêmes que chez les adultes. La seule différence réside dans les méthodes de traitement de cette maladie..

Le fait est que le corps de l'enfant, contrairement à celui de l'adulte, n'est pas encore complètement développé et passe par les étapes de formation.Par conséquent, un diagnostic incorrect et, à l'avenir, des médicaments sélectionnés pour traiter la trachéite chez un enfant peuvent nuire à la santé du bébé. Après tout, les médicaments pour adultes peuvent être puissants pour un enfant et avoir un impact négatif sur le développement futur du bébé..

Par conséquent, tout d'abord, le traitement doit être effectué sous la surveillance d'un médecin..

La tâche principale du médecin et des parents, lors du traitement de la trachéite chez les enfants, est d'augmenter l'immunité et de reconstituer le corps en vitamines.

Aucun médicament, en particulier les antibiotiques, ne doit être pris sans ordonnance.

Pour vaincre la toux, le bébé se verra prescrire des sirops et des décoctions (sirop de racine de réglisse, stopussin, collecte des seins), gargarisme, inhalations aux herbes et huiles essentielles, boisson chaude, de préférence alcaline. Le thé avec viorne, framboises, tilleuls, lait chaud avec du miel aide bien. Si l'enfant est très jeune, le gargarisme ne fonctionnera pas. Dans ce cas, il est nécessaire de donner au bébé une tisane chaude, et le plus souvent, mieux c'est. En outre, un apport quotidien triple de vitamines A et C est recommandé, ce qui améliore l'immunité..

En outre, dans le traitement de la trachéite, des médicaments antiviraux en aérosol sont prescrits..

Avec la trachéite, frotter le sein du bébé avec les baumes «Star» ou «Doctor MOM» aide. La procédure doit être effectuée deux fois par jour. Un des frottements est mieux fait la nuit..

Le frottement peut être effectué quotidiennement, à partir des premiers jours de la maladie, et les inhalations, qui seront discutées plus loin, sont utilisées au plus tôt le troisième jour suivant le début de la maladie.

L'inhalation de vapeur est un moyen très efficace de lutter contre la trachéite. Mais, si le bébé est très petit, l'inhalation classique ne fonctionnera pas. Dans ce cas, vous pouvez trouver un moyen de sortir: mettez une casserole avec de l'eau et d'autres ingrédients sur le gaz, fermez la porte de la cuisine, prenez le bébé dans vos bras et restez avec lui pendant 10 minutes près du bouillon bouillant. Si l'enfant a plus de deux ans, vous pouvez faire des inhalations classiques.

Voici quelques options pour ce qu'ils pourraient inclure:

1. L'inhalation de miel est très efficace et favorise la récupération dans les plus brefs délais. Pour sa préparation 10 gr. miel de fleurs, dissolvez-le dans l'eau, ajoutez 5 ml. chlorure de calcium. Le mélange doit être chauffé au bain-marie. L'enfant doit respirer avec ces vapeurs pendant au moins 7 minutes..

2. Iode + eucalyptus. Cette option nécessite cinq verres d'eau, 25 gouttes d'iode, deux cuillères à soupe de feuilles d'eucalyptus ou d'herbe de sauge. Vous pouvez ajouter une cuillère à café d'huile d'anis. Le temps d'inhalation, comme dans le cas précédent, est d'environ 5-7 minutes.

3. Inhalation d'arbre à thé. Prenez une tasse d'eau chaude et ajoutez 5 gouttes d'huile d'arbre à thé. Faites respirer votre bébé sur la vapeur.

Pour le traitement de la trachéite, des compresses chauffantes sont utilisées avec succès, qui doivent être appliquées sur la région du sternum et entre les omoplates, ainsi que des bains de pieds à la moutarde.

Parmi les autres activités menées pour réduire la maladie et accélérer la guérison, on peut distinguer:

- Nettoyage humide fréquent;

- Humidification de l'air (la sécheresse assèche la membrane muqueuse et ne fait qu'aggraver la condition). Vous pouvez utiliser un humidificateur pour cela..

Vous pouvez également utiliser une lampe au sel comme veilleuse. En plus de l'éclairage, cet appareil est également capable d'avoir un effet bénéfique sur le climat intérieur..

Il n'est pas rare qu'une trachéite chronique recommande un traitement climatique, c'est-à-dire un traitement en sanatorium, en mer, avec un séjour maximum à l'air frais.

Trachéite pendant la grossesse


Pendant la grossesse, le corps d'une femme est affaibli et sujet à l'influence des infections et des virus, et par conséquent, ils ont souvent une inflammation de la muqueuse trachéale. Les symptômes de la trachéite chez la femme enceinte sont les mêmes que chez toutes les personnes, mais le traitement se distingue par sa durée et sa complexité en raison de l'utilisation limitée de médicaments.

La trachéite chez la femme enceinte est dangereuse car un virus ou une infection peut être transmis de la femme enceinte par le placenta au bébé. La trachéite courante peut nuire à la santé de l'enfant à naître et compliquer l'accouchement. Une caractéristique de cette maladie chez la femme enceinte est qu'elle conduit souvent à une bronchite due à «l'omission» de la maladie de la trachée dans les bronches. Pour éviter que cela ne se produise, la trachéite doit être diagnostiquée et traitée à temps.

La trachéite pendant la grossesse est également dangereuse car lors d'une forte toux, la paroi avant de l'abdomen est souillée, ce qui n'est pas souhaitable pour une femme enceinte, la trachéite doit donc être traitée et la toux doit être rendue moins intense et moins douloureuse.

Traitement de la trachéite pendant la grossesse

Important! En cas de symptômes de trachéite pendant la grossesse, assurez-vous de consulter un médecin et de ne pas vous soigner vous-même, afin de ne pas nuire à la vôtre ou à la santé de l'enfant à naître.!

Si les femmes enceintes contractent des infections respiratoires, en particulier une trachéite, dans les premiers jours, il est nécessaire de se reposer davantage. Il est conseillé d'aérer la pièce souvent, d'effectuer un nettoyage humide deux fois par jour. Au début de la maladie, il est permis de prendre des antiviraux à base d'interféron.

Dans le traitement de la trachéite, les agents qui soulagent la toux sont d'une grande importance. c'est l'un des symptômes principaux et douloureux de la trachéite. Pour réduire l'intensité de la toux, des inhalations à la vapeur ou aux ultrasons sont effectuées avec une solution saline, de la soude, de l'eau minérale, de l'ail ou des oignons.

En règle générale, une boisson chaude et souvent prescrite (lait avec soda ou borjomi, thé chaud avec du miel ou du citron, citron vert et autres thés, boissons aux fruits, boissons aux fruits, lait). Le régime doit être dominé par les produits laitiers.

Dans le même temps, il est nécessaire de nommer des médicaments expectorants capables de fluidifier les mucosités et de faciliter son excrétion..

Les expectorants utilisés pour les femmes enceintes peuvent être divisés en deux groupes:

- les médicaments à action réflexe, les substances dites sécrétrices (bicarbonate de sodium, chlorure d'ammonium, iodure de sodium, thermopsis, ipecacuanha, terpinhydrate). Parmi ces médicaments, il est recommandé de prendre un mélange de thermopsis, car il ne provoque aucun effet secondaire à aucun stade de la grossesse;

- mucolytiques. Ces fonds comprennent «Ambroxol» («Trisolvin», «Ambrosan»), «Bromhexin» («Mukodex», «Phlegamin», «Bisolvon»).

La température élevée chez la femme enceinte est réduite par des méthodes physiques (essuyage avec une éponge humide, douche fraîche, froid sur la zone des gros vaisseaux), en cas d'inefficacité, l'utilisation de paracétamol est autorisée.

De la médecine traditionnelle, il est recommandé d'utiliser une décoction de racine de guimauve pour supprimer la toux.

Les médicaments antibactériens dans le traitement de cette maladie ne sont pas recommandés pour les femmes enceintes. Cependant, ils peuvent être prescrits s'il y a des expectorations purulentes. Par conséquent, au cours du premier trimestre, en règle générale, des pénicillines semi-synthétiques sont prescrites, par exemple "Amoxicilline". Dès le début du deuxième trimestre, des macrolides («Vilprafen», «Azithromycine», «Rovamycine») et des céphalosporines («Cefuroxime», «Kefzol») sont prescrits.

L'état général est soulagé principalement par des moyens symptomatiques. En cas de congestion nasale, une douche nasale est réalisée avec une solution saline ou de sel marin. En cas d'inconfort dans la gorge - rinçage avec décoctions d'herbes (camomille, sauge, écorce de chêne).

Prévention de la trachéite

La prévention de la trachéite aiguë et chronique vise à éliminer rapidement les causes de la trachéite, en renforçant le corps, en particulier les personnes prédisposées aux maladies aiguës des voies respiratoires supérieures.

Le durcissement du corps, la réduction de la poussière et de la teneur en gaz dans l'air (utilisation de purificateurs d'air) sont d'une grande importance.

Essayez également d'éviter à la fois la fumée active et la fumée secondaire..

De plus, évitez l'hypothermie prolongée..

Maintenir la propreté et l'hygiène de base à la maison.

Essayez de marcher davantage au grand air et passez activement votre temps libre.

Mangez des aliments riches en vitamines et minéraux. À propos, vous pouvez également cuisiner des aliments dans un bain-marie. Avec cette méthode de préparation, les aliments perdent le moins de vitamines..

Comment la trachéite est-elle traitée chez l'adulte par diverses méthodes

L'inflammation, qui est l'un des symptômes de la grippe, provoque une inflammation sévère de la trachée et s'accompagne d'une toux accompagnée de douleurs thoraciques.

La maladie survient rarement, c'est une complication après ARVI. Les médecins préviennent que la maladie survient dans le contexte d'une hypothermie (l'inhalation d'air froid est considérée comme un facteur négatif).

Trachéite et psychosomatique

Le monde scientifique accepte le fait que chaque organisme vivant a le potentiel de force, ce qui lui permet de faire face à des situations de vie difficiles et à des stress. Parfois, la réserve ne suffit pas. Dans de telles situations, les troubles graves deviennent la cause de symptômes caractéristiques des maladies aiguës. La trachéite ne fait pas exception. Le facteur psychosomatique de sa motivation est présent dans les antécédents médicaux des adultes et des enfants..

Les maladies psychosomatiques sont de véritables maladies qui nuisent à la santé et réduisent la qualité de vie. Contrairement aux pathologies standard, elles surviennent pour des raisons non liées à la physiologie humaine..

Les psychologues sont convaincus que dans les cas où un patient se plaint d'une toux sèche qui ne disparaît pas pendant une longue période (jusqu'à 4 mois), le diagnostic sera révisé pour déterminer ou réfuter la présence d'un facteur psychosomatique.

Dans 10% des cas de toux sèche, évoluant sous forme chronique, une trachéite psychosomatique est diagnostiquée. Il n'est pas toujours possible de faire face à une telle pathologie avec les efforts d'un médecin de famille, c'est pourquoi un psychologue est impliqué dans le processus de thérapie.

La psychosomatique est une science qui explique le lien entre les problèmes de bien-être et l'état émotionnel d'une personne. Les émotions fortes (colère ou peur, dépression prolongée ou sentiment de culpabilité hanté) déclenchent la production d'hormones dans le corps. Le stress provoque des troubles de la région génitale, du système cardiovasculaire ou du tube digestif.

Il n'est pas nécessaire d'être un médecin qualifié pour soupçonner une cause psychosomatique de la maladie. Ceci est indiqué par des signes:

  • Toux - le désir d'attirer l'attention des autres.
  • Crachats suite à des disputes avec des opposants.
  • Irritation précédant la toux suffocante.
  • Perception douloureuse du monde.
  • Incapacité à défendre votre point de vue.
  • Conflits internes fréquents dans la famille / à l'université / au travail.
  • Suggestibilité facile.
  • Traumas de l'enfance qui nuisent à la santé mentale.
  • Émotivité et tendance à projeter les mots sur la condition physique.

Les femmes enceintes sont sensibles aux facteurs psychosomatiques. Une anxiété régulière provoquera des symptômes de la maladie. Lorsque la trachéite est diagnostiquée, le traitement est compliqué en raison de l'impossibilité de prescrire des médicaments en raison de la menace pour le fœtus.

Classification des espèces

Deux formes - aiguë et chronique. Dans le premier cas, les symptômes de l'évolution ressemblent à ceux des infections respiratoires aiguës. Avec le diagnostic du deuxième type, les spécialistes ont rarement des problèmes - il est difficile de confondre le type chronique avec une autre maladie en présence d'anamnèse et de résultats de tests.

En médecine, la maladie survient de nature infectieuse, causée par des streptocoques, hémophilus influenzae ou staphylocoques.

La forme infectieuse est divisée en groupes:

Par origine, la maladie est divisée en:

  • La forme primaire (la maladie ne survient pas dans le contexte de problèmes de santé, mais en tant que pathologie indépendante).
  • Forme secondaire (la maladie est précédée d'un dysfonctionnement du corps).

Les formes courantes de secondaire sont appelées:

Ignorer la toux peut mettre la vie en danger. Au premier signe de problèmes avec le système respiratoire, vous devez consulter un médecin.

Trachéite aiguë

La forme aiguë de trachéite est rare. Elle est précédée de pharyngite, de rhinite, de maladies des voies respiratoires supérieures. Les symptômes diffèrent peu des symptômes viraux. Dans tous les cas, les expectorations libérées lors de la toux contiennent des formations purulentes. La détérioration de l'état du patient sera suivie d'un essoufflement et d'une insuffisance respiratoire.

Traitement chez l'adulte

Lorsque le médecin établit un diagnostic, il prélève un échantillon de crachats pour analyse, établit la sensibilité des organismes pathogènes à un groupe d'antibiotiques. Dans les conditions d'un traitement correct, l'état du patient commence à s'améliorer 3 jours après le traitement.

Pendant la période de récupération, la toux disparaît. Si 3-4 jours après la détermination du schéma thérapeutique de la trachéite, le médecin ne voit aucune amélioration de l'état du demandeur, il prend des mesures pour remplacer les médicaments pharmacologiques par d'autres médicaments.

Avec une infection virale, les spécialistes prescrivent un traitement antiviral pour traiter les symptômes. Pour cela, le patient se voit prescrire des antipyrétiques, des emplâtres à la moutarde et des inhalations..

Le traitement de la toux avec trachéite chronique ne diffère pas du traitement aigu, il nécessite la sélection de médicaments, le repos au sanatorium, le régime alimentaire et un examen médical. Dans le cas d'une forme chronique, le patient n'est pas hospitalisé - le traitement de la trachéite est effectué en ambulatoire. Des informations sont fournies sur la façon de surmonter rapidement la toux avec la trachéite et sur la façon de traiter les symptômes.

Traitement sirop

Avec la trachéite, les sirops sont prescrits pour une action de jour et de nuit. Dans le premier cas, les médicaments aident à fluidifier le flegme et à faciliter sa libération, dans le second - à calmer les crises de toux pendant le sommeil. Sinekod, Gedelix et Dr.Mom sont considérés comme des sirops utilisés pour traiter et réduire le facteur symptomatique.

Ces médicaments aident à soulager la toux trachéite. Le traitement devient efficace et le processus inflammatoire recule.

Une toux régulière épuise le corps du patient. Le sirop prescrit par le médecin pour la trachéite stabilise le travail du système respiratoire, inhibe l'excitabilité du centre de la toux dans le cerveau. En tant que traitement supplémentaire, le médecin prescrit des sprays pour la trachéite, qui soulagent les symptômes.

Pilules

Lazolvan, Doctor IOM et Alex Plus sont des médicaments contre la toux pour la trachéite. Lazolvan soulage les symptômes, lutte contre la microflore défavorable. Les médicaments pour la trachéite aident à faciliter l'élimination des expectorations.

Les médecins préfèrent prescrire le docteur IOM. Ces comprimés de trachéite sont sans danger pour les adultes et les enfants, leur structure ne contient pas de composants artificiels. La médecine naturelle aide à soulager les symptômes de maux de gorge associés à une toux prolongée.

Alex Plus est connu pour ses effets antispasmodiques. Le médicament soulage l'état général, élimine la toux sèche, prévient le bronchospasme. Lorsque la trachéite est diagnostiquée, le médecin décide comment traiter la maladie, l'automédication menace de conséquences.

Caractéristiques de la toux

2-3 jours après le début du développement de la maladie, les patients se plaignent d'une toux sèche, d'une envie inquiétante. La réaction commence à l'inspiration et se développe en de multiples spasmes. Pendant les crises, l'inhalation devient plus difficile, une personne peut avoir une crise de panique causée par la peur de l'étouffement.

Les attaques peuvent être dérangeantes lors des changements de température ou en raison de facteurs comportementaux (rire, essayer de parler). L'inflammation provoque une douleur dans la région de la poitrine. Le soir, l'état peut s'aggraver.

Déjà le 4ème au 5ème jour, la toux sèche se transforme en une autre forme - elle devient humide. Au début, les expectorations sont libérées en petites quantités; des inclusions de teinte jaunâtre ou verdâtre peuvent être observées dans sa composition. Parfois, des stries de sang sont présentes dans le mucus, ce qui indique une cause bactérienne d'inflammation.

Le volume du secret augmente au cours des 2 prochains jours. À la fin de cette période, la douleur aiguë disparaît, la composition du mucus expectoré change (elle devient trouble ou devient transparente en couleur). La fréquence des crises diminue pendant la journée, mais devient plus intense la nuit.

Groupe de risque

La maladie affecte les gens, quel que soit leur sexe ou leur âge. Les personnes à risque sont celles qui sont exposées aux facteurs négatifs suivants:

  • Hypothermie (en raison des basses températures, des spasmes des vaisseaux sanguins, la microflore pathogène est activée).
  • Affaiblissement des fonctions de protection naturelles du corps - immunité.
  • Fumer (la fumée de tabac est reconnue comme un facteur irritant qui a un effet néfaste sur la membrane muqueuse).
  • Abus d'alcool (immunité réduite).

La maladie affecte les personnes sujettes aux réactions allergiques et le groupe qui vit dans les mégapoles et autres endroits à fort taux de pollution atmosphérique. Une détermination correcte de la cause profonde des dommages corporels aidera à établir la forme de trachéite et à traiter correctement la maladie, en prévenant les complications.

Récupération d'une maladie

Une toux qui ne s'arrête pas 1 à 2 semaines après une maladie est considérée comme normale, mais pendant cette période, vous devez consulter votre médecin afin de ne pas manquer un moment dangereux où une forme légère peut se transformer en une forme chronique.

Le traitement de la trachéite est considéré comme un succès, il n'y a aucune raison de s'inquiéter s'il n'y a pas de fièvre, l'appétit ne diminue pas, la santé ne se détériore pas et la toux devient rare avec une petite quantité d'expectorations sécrétée.

Important: les médicaments pour la trachéite doivent être prescrits par un spécialiste purement qualifié. Un traitement incompétent peut entraîner l'apparition d'une forme chronique et d'autres complications.

Qu'est-ce que la trachéite: signes, symptômes, comment traiter la maladie

La trachéite est un processus inflammatoire de la muqueuse trachéale de nature infectieuse, qui se manifeste par une toux sèche paroxystique ou une production d'expectorations, une irritation de l'épithélium, une température fébrile, une douleur derrière le sternum. La trachéite ne se produit pratiquement pas en tant que maladie indépendante. Une lésion complexe est le plus souvent déterminée: simultanément à la trachée, la membrane muqueuse du nasopharynx, du pharynx, des bronches ou du larynx s'enflamme. Rejoignant la rhinite, la laryngite ou la bronchite, des maladies combinées apparaissent sous la forme de rhinopharyngotrachéite, de laryngotrachéite, de trachéobronchite.

Qu'est-ce que la trachéite: l'étiologie de la maladie

La trachéite infectieuse est causée par des bactéries et des virus. Les lésions d'étiologie bactérienne sont principalement provoquées par des pneumocoques, des streptocoques ou des staphylocoques, dans certains cas le bacille de Pfeifer. Étant donné que la plupart des organismes pathogènes qui causent des maladies inflammatoires des voies respiratoires sont instables dans l'environnement externe, les dommages ne surviennent souvent que par contact direct avec une personne infectée..

La trachée peut être affectée par une infection virale aiguë, la grippe, la rougeole, la varicelle, la rubéole ou la scarlatine. Bien que, en règle générale, la trachéite se développe avec l'activation de sa microflore conditionnellement pathogène, qui se trouve tout le temps dans les organes respiratoires.

Les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition de la maladie:

  • inhalation d'air très humide, sec ou froid;
  • séjour prolongé dans une pièce mal chauffée et humide;
  • les allergènes alimentaires, de contact, infectieux et autres;
  • irritation du système respiratoire avec des gaz ou des vapeurs toxiques;
  • poussière importante de l'air;
  • fumée de tabac;
  • hypothermie.

Une diminution du fonctionnement du système immunitaire, qui se produit dans le contexte d'une prise prolongée forcée d'immunosuppresseurs lors du traitement de maladies auto-immunes systémiques (vascularite, lupus érythémateux, sclérodermie), des déficits immunitaires (résultant de la chimiothérapie, de l'exposition aux rayonnements, de l'infection par le VIH, du sida), peuvent contribuer à l'apparition d'une trachéite de la genèse infectieuse, foyers infectieux chroniques (otite moyenne, amygdalite, sinusite frontale, sinusite, parodontite), infections chroniques ou aiguës (tuberculose, amygdalite), maladies somatiques (rhumatisme, diabète, cirrhose du foie, pathologies rénales).

La trachéite allergique est une sorte de réponse immunitaire à différents types d'allergènes: poussières domestiques ou industrielles, pollen, produits chimiques, laine et microparticules de peau animale.

Le mécanisme de développement de la maladie

L'air inhalé entre normalement d'abord dans le nez, où il est humidifié, nettoyé et réchauffé. Les particules de poussière sont retenues sur les villosités de l'épithélium, puis, lors du nettoyage hygiénique du nez ou lors des éternuements, elles sont retirées mécaniquement des voies nasales. Certaines déformations des structures ou maladies du nez perturbent le mécanisme de nettoyage et compliquent la respiration nasale. Cela se produit avec les végétations adénoïdes, la rhinite, diverses tumeurs, la sinusite, la courbure septale, l'atrésie choanale. En conséquence, l'air inhalé pénètre immédiatement dans le larynx puis dans la trachée, entraînant une irritation ou une hypothermie de la membrane muqueuse, provoquant l'apparition d'un processus inflammatoire dans la trachée.

La trachéite aiguë est morphologiquement exprimée par une rougeur, une infiltration et un gonflement de l'épithélium cilié, où une grande quantité de mucus s'accumule à la surface.

Au cours de la trachéite chronique, une atrophie et une hypertrophie des muqueuses sont probables. La décharge de sécrétions purulentes, la vasodilatation, le gonflement de l'épithélium se produisent dans la forme hypertrophique de la maladie, qui s'accompagne d'une toux avec une production importante d'expectorations.

Dans la variante atrophique, les changements morphologiques sont différents. L'atrophie de la membrane muqueuse se développe, à la suite de quoi elle, devenant lisse et brillante, devient plus mince, sa couleur change. Dans certains cas, il se recouvre de petites croûtes sèches, à cause de cela, le patient souffre d'une toux sèche et débilitante.

La trachéite aiguë se développe de manière inattendue, contrairement à la chronique, tous les signes sont plus prononcés. La trachéite aiguë dure environ 10 à 14 jours, puis la maladie entre dans un stade chronique ou la guérison se produit. Cela dépendra du fonctionnement du système immunitaire du patient, de la forme des lésions inflammatoires, de l'opportunité et de l'adéquation du traitement, de la présence de maladies concomitantes..

Symptômes de la trachéite

Le principal symptôme de la trachéite aiguë est une toux hachée qui s'aggrave le matin et la nuit. Au début, il «aboie» et sèche, plus tard avec l'apparition de crachats épais. Dans les premiers jours, la maladie a un caractère muqueux, puis se transforme en purulente, plus elle est caractéristique de la trachéite mixte ou bactérienne. Une quinte de toux est déclenchée par des mouvements brusques, des respirations profondes, des paroles, des pleurs, des cris, des rires ou des changements soudains de température. Pendant la toux et après la fin de l'attaque, le patient souffre d'une douleur endolorie au sternum et à la gorge. Par conséquent, il essaie de se protéger des virages serrés, de respirer superficiellement et uniformément, de ne pas rire.

L'apparition aiguë de la maladie s'accompagne d'une augmentation de la température. La température monte en fin d'après-midi. Les signes d'intoxication ne sont pas exprimés ou absents. Le patient se sent faible et faible, se fatigue plus vite que d'habitude. Mais le plus grand inconfort est créé par une toux atroce, qui entraîne des maux de tête et des troubles du sommeil..

Lorsque l'infection de la trachée est associée à une pharyngite, une douleur à la déglutition, un mal de gorge, etc. Lorsqu'il est combiné avec une laryngite, un enrouement est noté. Les ganglions lymphatiques régionaux augmentent avec la lymphadénite réactive. La percussion et l'auscultation révèlent des bifurcations de la trachée, dans la projection des bronches sèches râles diffus.

Avec des signes de trachéite chez les nourrissons, les personnes âgées, les complications se présentent probablement sous la forme d'une transition de l'inflammation vers le tissu pulmonaire et les alvéoles. Dans ce cas, une bronchopneumonie ou une bronchiolite apparaît..

Le stade chronique de la progression de la maladie est le résultat d'un stade aigu. Les principaux symptômes de la trachéite chronique sont une toux sévère persistante. En même temps, vous ne pouvez pas l'observer pendant la journée. Une toux débilitante commence le matin et le soir, ce qui rend difficile la reprise de force et le repos complet. Avec une forme hypertrophique de la maladie, une toux paroxystique avec libération d'expectorations est notée, avec une forme atrophique, persistante et sèche. Le passage chronique de la maladie s'accompagne de douleurs dans la trachée et d'un état subfébrile.

La forme allergique se traduit par une toux persistante paroxystique, une douleur intense dans la poitrine et la gorge. Souvent, cette forme de trachéite apparaît simultanément avec une infection allergique de la cornée (kératite), de la conjonctive (conjonctivite) et de l'épithélium nasal (rhinite).

Diagnostic de la maladie

Lors de l'apparition de symptômes d'inflammation du système respiratoire, il est nécessaire de consulter un thérapeute; après un examen physique, il vous conseillera très probablement également de contacter un oto-rhino-laryngologiste. Le diagnostic de la maladie est établi sur la base de données cliniques et épidémiologiques. La prise d'anamnèse vous permet de déterminer la cause de la trachéite, par exemple, en tenant compte de la présence de maladies allergiques (dermatite atopique, rhume des foins), on peut supposer une étiologie allergique de la maladie.

Recherche en laboratoire:

  • Analyse bactériologique des prélèvements de la gorge et du nez pour identifier le type d'agent pathogène.
  • Test sanguin. Ces indicateurs vous permettent d'identifier la nature de l'inflammation..
  • Tests allergiques. Différents types de tests (provocateurs, indirects, qualitatifs, etc.) visent à identifier la sensibilité individuelle du patient à différents allergènes.
  • Analyse des expectorations pour les mycobactéries acido-résistantes. Cette analyse permet de réfuter ou de confirmer la présence de Mycobacterium tuberculosis.
  • Culture des expectorations avec examen bactériologique plus poussé et détection de la sensibilité des organismes pathogènes aux antibiotiques. Permet l'identification d'agents microbiens ou autres et le développement d'un traitement antimicrobien rationnel.

Diagnostics instrumentaux:

  • La radiographie des poumons est utilisée en cas de suspicion de tuberculose ou de pneumonie.
  • La laryngotrachéoscopie est la principale méthode de diagnostic. L'examen de la trachée avec un laryngoscope détermine le gonflement de la membrane muqueuse et l'hyperémie, avec des infections virales de pétéchies - hémorragies ponctuelles multiples. Au cours de la trachéite atrophique chronique, une muqueuse sèche et amincie est observée. Les parois de la trachée ont généralement des croûtes sèches. La spécificité de la trachéite hypertrophique est la cyanose muqueuse.
  • L'examen radiographique des sinus est utilisé comme examen auxiliaire pour confirmer l'inflammation des sinus paranasaux.
  • La rhinoscopie avec examen instrumental de la cavité nasale est indiquée pour l'inflammation combinée de la trachée et des voies nasales.
  • Le diagnostic différentiel est effectué avec des tumeurs malignes dans les poumons, la tuberculose, la coqueluche, la diphtérie, des corps étrangers dans les voies respiratoires, une sténose du larynx.

L'adhésion des complications broncho-pulmonaires nécessite un traitement par un pneumologue, l'apparition de la tuberculose - par un phthisiatre, la trachéite allergique est traitée par un allergologue.

Comment traiter la trachéite?

Objectifs du traitement:

  • prévenir l'apparition de complications ou le passage de la maladie au stade chronique;
  • soulagement des symptômes de la maladie;
  • détermination et élimination du facteur étiologique - bactéries, virus, allergènes.

En règle générale, la trachéite est traitée en ambulatoire. Uniquement en cas de complications graves, une hospitalisation est nécessaire. Le repos au lit est recommandé uniquement pendant la durée de l'augmentation de la température corporelle.

Le traitement étiotropique, sélectionné en tenant compte du type d'agent pathogène, est le principal en thérapie. L'infection allergique de la trachée est éliminée à l'aide de médicaments antiallergiques (fenkarol, suprastine, désoloratadine). Avec la trachéite virale, des agents antiviraux sont prescrits (interféron, arbidol, protéflazide, kagocel). La trachéite bactérienne est traitée avec des macrolithes (azithromycine), des céphalosporines (céfazoline, ceftriaxone, céphalexine), des antibiotiques pénicillines (ampicilline, amoxicilline).

Un traitement symptomatique peut aider à combattre les symptômes. Elle consiste à prendre des antitussifs (sinekod, libexin), des antipyrétiques (à haute température, de l'aspirine ou du paracétamol). Pour une meilleure excrétion et dilution des expectorations, des mucolytiques et des expectorants (acétylcestéine, bromhexine, lazolvan, thermopsis, guimauve ou racine de réglisse, mucobène) sont prescrits.

La thérapie locale consiste à appliquer des compresses chauffantes (après stabilisation de la température), à ​​boire des solutions alcalines (eau minérale) ou du lait chaud, à l'aide d'aérosols (hexoral, kameton ou IRS-19). L'inhalation d'eau minérale alcaline, de propolis ou d'huiles essentielles est efficace. L'administration par aérosol de médicaments dans les voies respiratoires à l'aide d'un nébuliseur est excellente. La physiothérapie utilise l'UHF, l'électrophorèse, le massage, la réflexologie.

Le choix des médicaments et de leurs dosages, la préparation de la durée et du schéma thérapeutique dans chaque cas spécifique sont prescrits strictement individuellement et dépendront de la forme et de la cause de la maladie, de l'âge du patient, de la présence probable de maladies concomitantes qui aggravent le passage de la trachéite, ainsi que de la gravité des symptômes.

Conclusion

Avec une visite opportune chez un médecin et l'identification des symptômes, la trachéite répond bien au traitement et conduit à un rétablissement complet du patient en une semaine. Si nous ignorons les symptômes de la trachéite et portons la maladie "sur nos pieds", alors la maladie est dangereuse par le passage des complications à d'autres organes internes et la transformation en un stade chronique. N'oubliez pas qu'il vaut mieux effectuer tous les rendez-vous médicaux nécessaires pendant une semaine, plutôt que de souffrir de récidives de la maladie et de ses complications tout le temps..