Principal
Cirrhose

Douleur dans le col de l'utérus

La douleur dans le col de l'utérus est un symptôme qui parle de troubles des organes génitaux féminins.

La douleur dans le col de l'utérus se produit:

  • pendant la menstruation;
  • pendant les rapports sexuels.

Les raisons

Les principales causes de douleur dans le col de l'utérus:

  • érosion;
  • caractéristiques congénitales du corps;
  • éversion de la membrane muqueuse du canal cervical, qui se produit en raison d'une blessure.

La kératinisation de l'épithélium du col de l'utérus peut survenir en raison de facteurs tels que:

  • exposition à l'infection;
  • problèmes immunitaires;
  • Déséquilibre hormonal.

Méthodes d'élimination

Tout d'abord, vous devez éliminer la cause première du symptôme. Les spécialistes prescrivent un certain nombre de mesures thérapeutiques, des analgésiques.

Cas particulier Svetlana Romanyuk, 24 ans, est venue voir un gynécologue avec des plaintes d'algie dans le col de l'utérus pendant les rapports sexuels. Une échographie et un certain nombre de tests de laboratoire ont été prescrits. Diagnostic - érosion cervicale. Traitement médicamenteux recommandé.

Douleur dans le col de l'utérus

Douleur dans le col de l'utérus

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers de telles études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La santé des organes génitaux d'une femme dépend de nombreux facteurs et affecte directement sa fonction reproductrice. La douleur dans le col de l'utérus est un signal fort qu'il est temps de passer un examen chez le gynécologue. Elle peut survenir brusquement, paroxystique, ou elle ne peut se manifester que pendant les jours critiques ou les rapports sexuels - toutes ces manifestations nécessitent une étude détaillée, un diagnostic correct et, si nécessaire, un traitement immédiat.

Pourquoi la douleur cervicale survient-elle?

Le plus souvent, la cause de la douleur dans le col de l'utérus est la soi-disant érosion. Ils peuvent survenir dans diverses circonstances. Les maladies les plus courantes qui accompagnent les douleurs cervicales:

  1. Amincissement de la membrane muqueuse du col de l'utérus, qui dans les cercles médicaux est appelé «érythroplasie». Un tel diagnostic peut être fait en détectant une tache rouge vif sur le col de l'utérus. Bien que la recherche dans ce domaine soit en cours, à ce jour, les raisons exactes de cette maladie n'ont pas été établies..
  2. Ectropion. Ce terme complexe désigne l'éversion de la membrane muqueuse du canal cervical. Ces dommages surviennent le plus souvent à la suite d'un avortement ou d'un curetage diagnostique, qui a conduit à une dilatation traumatique du col de l'utérus. Il n'est pas rare non plus que le diagnostic d'ectropion apparaisse à la suite d'un accouchement naturel compliqué..
  3. La leucoplasie est le nom du processus en raison duquel des zones kératinisées apparaissent sur l'épithélium du col de l'utérus, similaires à la peau ordinaire. Souvent, cette maladie se développe à la suite d'infections ou de blessures. De plus, une immunité diminuée et un déséquilibre hormonal peuvent également contribuer à son développement. Malheureusement, il n'y a pas de manifestations spéciales de cette pathologie (même une femme ne ressent pas toujours de douleur dans le col de l'utérus), c'est pourquoi son diagnostic, dans de nombreux cas, est effectué même lorsque la leucoplasie devient maligne. Avant de prescrire un traitement pour cette maladie, le gynécologue doit effectuer une biopsie de la zone touchée de la muqueuse cervicale.
  4. L'érosion du col de l'utérus (vrai) est une lésion de l'épithélium stratifié squameux dans la zone vaginale du col de l'utérus. Il s'agit d'une blessure ou d'une égratignure survenue il y a 2-3 jours à 1-2 semaines. Dans le cas où il n'y a pas de processus inflammatoire dans le vagin, un tel diagnostic disparaît de lui-même par guérison naturelle de la membrane muqueuse. Mais, s'il y a des foyers d'inflammation dans le vagin, ils interféreront constamment avec la guérison. Le gynécologue, dans ce cas, prescrira un traitement anti-inflammatoire.
  5. La pseudo-érosion, ou comme on l'appelle communément dans la communauté médicale, l'ectopie du col de l'utérus peut être congénitale. Il se manifeste lorsque, pour diverses raisons (par exemple, des rapports sexuels antérieurs), le bord de la jonction de l'épithélium chez les filles de plus de 18 ans se forme sur la zone vaginale du col de l'utérus. La pathologie réside dans le fait que l'épithélium cylindrique, qui devrait être situé dans le canal cervical, est situé à l'extérieur de celui-ci. En outre, la pseudo-érosion peut être acquise à la suite d'infections antérieures (en particulier les MST) ou avec un cycle menstruel irrégulier, provoqué par un déséquilibre hormonal. Il n'y a pas de plaintes particulières de filles souffrant d'ectopie cervicale. Cependant, dans certains cas, ils peuvent être gênés par des douleurs dans le col de l'utérus, des taches après un rapport sexuel, des écoulements spécifiques (appelés leucorrhées).

Causes de la douleur dans le col de l'utérus

Pour éviter la douleur dans le col de l'utérus, une femme doit avoir une idée de sa structure et de sa structure. Cela aidera à éviter de nombreux problèmes et vous permettra de comprendre les raisons si le col de l'utérus fait mal..

Le col de l'utérus - la partie inférieure de l'organe, est la zone de transition du vagin à l'utérus. Il a la forme d'un cône (chez les filles et les femmes nullipares) ou d'un cylindre (après l'accouchement). Sa taille dépend de plusieurs facteurs: normalement, elle mesure 3-4 centimètres de long et 2,5 centimètres de large. Chez la femme enceinte, avant l'accouchement, le col de l'utérus se raccourcit et devient mou, ce qui le transforme en canal de naissance pour le bébé.

La section cervicale se compose de deux parties:

  • plus bas, situé dans le vagin (vaginal);
  • supérieur, situé au-dessus du vagin (supravaginal).

Le canal cervical passe à l'intérieur du cou. Le long de ses bords se trouvent l'intérieur, menant à la cavité utérine, et l'extérieur, s'ouvrant dans le vagin, le pharynx. Il est rempli de mucus, produit par les glandes après la fin des règles et sert de barrière protectrice naturelle de l'utérus contre la microflore pathogène. Le pharynx externe est une zone de transition et est considéré comme la partie la plus vulnérable du cou, qui est soumise à divers risques, ce qui peut provoquer la formation de tumeurs malignes.

L'une des principales fonctions du col de l'utérus est la procréation, de sorte que la douleur cervicale est toujours alarmante pour une femme qui planifie une grossesse et constitue une raison pour une attention médicale urgente..

La structure, la taille et l'emplacement du col de l'utérus dépendent de la phase du cycle menstruel:

  1. Au début du cycle, il est omis et solide - il a une structure dense.
  2. Au milieu du cycle, pendant l'ovulation, le cou s'assouplit et acquiert une structure lâche. La glaire cervicale devient plus liquide, rappelant la consistance de la protéine d'un œuf de poule et quitte le col de l'utérus pour le passage sans entrave du sperme. Le pharynx inférieur s'ouvre légèrement, le cou monte plus haut. De tels changements se produisent en raison du fait que c'est la période la plus favorable pour la conception et que les organes sont prêts pour cela..
  3. Avant le début des jours critiques, la région cervicale chute. Une condition similaire du cou peut être observée en début de grossesse..
  4. Pendant les jours critiques, le canal cervical est dilaté, des caillots sanguins en sortent.

Les douleurs au cou deviennent un signal pour une femme sur une possible pathologie. Les raisons de la douleur cervicale sont variées..

La douleur dans le col utérin varie dans sa manifestation.

Douleur due à la maladie:

  • douleur chronique initiée par l'endocervicite et la cervicite - inflammation du canal cervical et du col de l'utérus dans son ensemble;
  • douleur vive pendant les rapports sexuels due à l'érosion, à la dysplasie ou au cancer du col de l'utérus;
  • douleur persistante associée à des maladies de l'utérus et des appendices - endométrite, salpingite, ovariite;
  • douleurs douloureuses de faible intensité avec fibromes, polypes et kystes - néoplasmes bénins du col de l'utérus.

Douleur physiologique:

  • menstruel;
  • pendant la période de guérison après la chirurgie.

La raison pour laquelle le col de l'utérus fait mal ne peut être comprise que sur la base des résultats d'un examen détaillé dans la clinique prénatale ou le centre gynécologique. Il est possible d'identifier une maladie à évolution asymptomatique latente au stade initial. La douleur cervicale peut être une manifestation extrême..

Maladies

Les maladies les plus courantes dans lesquelles le col de l'utérus fait mal:

  1. Érythroplasie - le degré d'atrophie extrême des couches de l'épithélium stratifié jusqu'à l'épithélium basal, grâce auquel le défaut brille avec les vaisseaux sanguins et ressemble à une tache rouge. La pathologie est dangereuse par transformation maligne.
  2. Ectropion - éversion de la membrane muqueuse du canal cervical à la suite d'un avortement, d'un curetage planifié ou de complications après l'accouchement naturellement.
  3. Leucoplasie - l'apparition de petites zones de teinte blanchâtre sur l'épithélium du col de l'utérus. Les raisons peuvent être un traumatisme, des infections, une immunité réduite ou des niveaux hormonaux perturbés dans la leucoplasie simple. La forme la plus dangereuse est considérée comme la forme verruqueuse, initiée par le VPH avec un risque élevé de carcinogenèse. Le foyer pathologique est une couche de kératinisation excessive de l'épithélium, qui ne devrait normalement pas être présente. La leucoplasie verruqueuse est dangereuse par dégénérescence en cancer. Si le col de l'utérus fait mal avec la leucoplasie, la maladie est déjà à un stade avancé.
  4. L'érosion du col de l'utérus est une légère lésion de la membrane muqueuse de l'épithélium de la partie cervicale. Habituellement, une plaie ou un ulcère guérit seul sans aucun traitement, à condition qu'il n'y ait pas de facteurs aggravants sous la forme de processus inflammatoires. S'il y a inflammation, sans traitement approprié, la guérison ne se produira pas. Le col de l'utérus fera mal et saignera pendant les rapports sexuels.
  5. Ectopie (pseudo-érosion) - peut être congénitale ou acquise. L'épithélium du canal cervical n'est pas à l'intérieur, mais à l'extérieur et est visuellement observé dans la partie vaginale du col de l'utérus. La cause de l'apparition est considérée comme une mauvaise cicatrisation de l'érosion. Le col de l'utérus fait mal avec la pseudo-érosion est extrêmement rare. En règle générale, une telle pathologie se déroule sans symptômes et la douleur est observée avec un examen incorrect par un gynécologue. Seulement avec l'ajout d'une inflammation intense, une femme note une douleur dans le bas de l'abdomen.
  6. Néoplasmes bénins - kystes de nabotovy, fibromes et polypes. Les kystes ont tendance à être douloureux au-delà de 2 cm et doivent être perforés dans de tels cas. Les fibromes et les polypes, en plus de la douleur, se manifestent cliniquement par des frottis, des écoulements bruns et des saignements.

Panneaux

Pendant la grossesse, le col de l'utérus est étroitement surveillé par un médecin. Après tout, cela dépend de son état si une femme emmène un enfant jusqu'à la fin du trimestre et y a-t-il un risque de menace de fausse couche?.

Après la fécondation de l'œuf, le col de l'utérus subit des changements importants. Il se développe avec de nouveaux vaisseaux, le flux sanguin augmente, sous l'influence de la progestérone, un gonflement des tissus du col de l'utérus et du vagin est observé. De tels processus peuvent provoquer une légère douleur ou plutôt une gêne sous forme de ballonnements. Le col de l'utérus est cyanosé à l'examen. Si, à l'examen, le médecin découvre que le col de l'utérus est mou et que le canal est légèrement ouvert, il y a alors un risque de fausse couche.

En fin de grossesse, il raccourcit et devient très doux - c'est le premier signe d'une naissance imminente. Le canal cervical est libéré du bouchon muqueux. Des contractions d'entraînement sont observées, au cours desquelles le col de l'utérus peut faire mal.

Les raisons pour lesquelles le col de l'utérus fait mal pendant la grossesse peuvent être les suivantes:

  • hypertonicité de l'utérus - se produit en raison de faibles niveaux de progestérone ou de prolactine élevée, de stress, d'infections ou d'effort physique;
  • l'insuffisance cervicale est une condition dans laquelle la partie cervicale ne peut pas résister à la pression du fœtus ou s'ouvre en raison d'un déséquilibre hormonal chez une femme enceinte. La femme décrit ce processus comme une douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen;
  • l'endocervicite est un processus inflammatoire dans le canal cervical dû à des IST ou à la circulation d'une flore opportuniste. En plus de la douleur, un écoulement pathologique est noté;
  • érosion - ce défaut affecte les tissus de la région cervicale pendant une courte période - pendant 10 à 14 jours, donc le patient ne fait le plus souvent pas attention à la douleur.

Effets

Le manque d'attention à votre corps et l'ignorance de la douleur dans la partie cervicale conduisent à des maladies aussi graves que la dysplasie et le cancer du col de l'utérus en présence d'une infection par le papillomavirus humain. Et comme ce virus circule chez près de 80% des femmes de 20 à 35 ans, la vigilance devrait être très élevée. Tôt ou tard, une maladie négligée entraîne l'apparition de tumeurs malignes..

Très souvent, une femme n'est pas consciente de la présence d'une érosion en elle, qui se produit en raison d'avortements fréquents ou d'accouchements compliqués, au cours d'une vie sexuelle promiscuité. Et même après avoir appris le diagnostic, beaucoup ne sont pas pressés de suivre un traitement, espérant que tout disparaîtra de lui-même.

Le danger est posé par les papillomes et les polypes qui se forment sur le cou et les organes génitaux. Les papillomes sont d'origine virale. Les polypes sont une prolifération des glandes du canal cervical et, malgré leur nature bénigne, peuvent renaître à l'avenir.

Le cancer du col utérin est assez facilement diagnostiqué par examen histologique. Mais en même temps, c'est l'une des maladies qui peuvent ne pas se manifester pendant longtemps. Et plus la maladie est détectée tardivement, plus le pronostic est mauvais..

La survenue de douleurs dans la région cervicale lors du portage d'un bébé peut entraîner une fausse couche à un stade précoce ou une naissance prématurée à une date ultérieure..

Traitement

La douleur dans le col de l'utérus ne doit être traitée qu'après l'établissement d'un diagnostic précis à la suite d'un examen par un spécialiste et de la réussite de tous les tests nécessaires.

L'érythroplasie, la dysplasie, la leucoplasie, l'ectopie nécessitent l'un des types d'intervention chirurgicale:

  • cryodestruction - traitement de la zone touchée avec de l'azote liquéfié;
  • diathermocoagulation - exposition à un courant haute fréquence;
  • conisation du col de l'utérus - ablation d'une partie du col de l'utérus sous la forme d'un cône;
  • traitement par ondes radio;
  • exposition au laser.

Le choix de l'opération n'est fait que par le médecin et cela dépend de l'âge, du degré de négligence de la pathologie et des plans de grossesse. En même temps, un traitement antibactérien, antiviral et immunomodulateur est effectué.

Lors du diagnostic de l'ectropion, le médecin évalue d'abord la présence ou l'absence de foyers d'inflammation. Ensuite, la restauration du canal cervical est effectuée. Le traitement est sélectionné individuellement pour chaque patient. Aucune complication observée.

À l'heure actuelle, la coagulation chimique est devenue très populaire dans le traitement des petites ectopies. La lésion est traitée avec un médicament (Solkovagin, Vagotil).

Les méthodes de traitement des pathologies du col de l'utérus peuvent être accompagnées de douleur. Mais le plus souvent, le processus de destruction du foyer n'est accompagné que d'inconfort, car l'épithélium du col de l'utérus n'est pas alimenté en récepteurs de la douleur. Plus la zone pathologique est grande, plus la douleur est prononcée. Le col fait mal si le retrait est effectué par électrocoagulation. Cette méthode est rarement utilisée..

Les néoplasmes bénins sont traités chirurgicalement et de manière conservatrice. Les hormones et la surveillance les plus couramment prescrites. Si les méthodes sont inefficaces, une intervention chirurgicale est effectuée. Chacune des méthodes ci-dessus apporte un résultat positif..

Si l'utérus fait mal, vous devez rechercher la cause et l'éliminer immédiatement

Le système reproducteur féminin est un mécanisme complexe conçu pour la continuation de l'humanité. Mais ce n'est pas seulement sa fonction. Production d'hormones, maintien de la beauté et de la jeunesse, féminité. Il est difficile de dire lequel de tout ce qui précède est le principal, car pour les femmes, tous ces facteurs sont essentiels et nécessaires. Toute déviation dans le travail de l'utérus, des ovaires ou de la production d'hormones, et la femme change. Non seulement l'obésité deviendra le problème principal, mais aussi la mollesse de la peau, l'apparition de la dépression et d'autres nuances, dont la liste prendra au moins deux feuilles. Si l'utérus fait mal, vous devez en rechercher la cause et l'éliminer immédiatement. Sinon, les conséquences seront les plus tristes..

Quelle est la cause de la douleur

La principale chose pour l'accouchement et la mise bas est l'utérus. Il sert de capsule protectrice pour le bébé. La forme en forme de poire de l'organe est précisément adaptée pour y préserver la vie. Mais il y a aussi:

  • Col de l'utérus;
  • canal cervical;
  • mucus (protection contre les bactéries et les infections).

Si vous ressentez des douleurs dans l'utérus et le bas-ventre, vous devriez en découvrir les raisons. Ainsi, le corps signale l'apparition de problèmes et de changements graves dans le système reproducteur. Il y a aussi des douleurs menstruelles. La remarquant d'elle-même, la femme commence à prendre des pilules et des médicaments pour l'éliminer. Mais à quel point est-ce exact? Tous les gynécologues diront à l'unanimité que la prise de médicaments ne résout pas les problèmes, mais au contraire les augmente. Cela signifie qu'il vaut la peine à la moindre douleur, à l'inconfort pendant la menstruation et après cela, aller au diagnostic et consulter un médecin. Ne présumez pas immédiatement une maladie terrible. Il est possible que ce soit ainsi que le corps réagisse à un manque d'hormones..

Si des douleurs surviennent dans l'utérus et le bas de l'abdomen, vous devez rechercher les causes de l'inconfort

La microflore de l'utérus étant hypersensible, la réaction au moindre écart par rapport à la norme se manifeste sous la forme de douleur. Voici comment apparaissent des facteurs supplémentaires de survenue de douleurs dans l'utérus:

  • grossesse. La présence d'un fœtus entraîne un étirement des muscles utérins. Mais cela conduit également à l'apparition de tonus pour éviter une naissance prématurée ou une fausse couche;
  • les processus inflammatoires de tout le système reproducteur seront dans tous les cas affichés sur l'utérus;
  • infection et bactéries;
  • lésions des muqueuses dues à un examen non qualifié ou à des rapports sexuels avec des éléments de sadomaso.

Définition précise de la douleur

Lorsque la douleur survient lors de l'étirement du tissu musculaire, l'inconfort est classé comme une traction. Vous pouvez appeler cela de l'inconfort. Bien sûr, pour ressentir des sensations désagréables pendant l'allaitement, la menstruation ne signifie pas du tout une maladie. C'est juste que le seuil de douleur est bas et qu'il n'y a pas lieu de paniquer. Ces femmes ont du mal à tolérer une coupure mineure au doigt. Mais il y a des raisons plus sérieuses de panique. Comment déterminer la raison pour laquelle l'utérus fait mal?

Les premiers signes sont la nature de la douleur. Cela peut être tirant, douloureux ou tranchant. Ternes, picotements et brûlants. Les médecins ne prennent pas en compte tous les types de douleur. Avec un léger changement du microclimat dû à la pénétration de spermatozoïdes, l'organe est capable de répondre en pleurnichant. Avec des infections - des brûlures et des spasmes - des sensations de traction. Par conséquent, avant l'examen, les médecins effectuent toujours une enquête et peuvent déjà suggérer un ou plusieurs diagnostics. Par conséquent, l'inspection variera:

causela descriptionsymptômes
Processus inflammatoireL'apparition d'une inflammation dans n'importe quelle partie du système reproducteur affecte tous ses organes. Pour déterminer le processus, il convient de prêter attention aux symptômes supplémentaires qui augmentent pendant la menstruation.Démangeaisons, brûlures non seulement à l'intérieur, mais également sur les organes génitaux externes. L'apparition d'un écoulement, selon lequel on peut assumer indépendamment la maladie. Saignements et augmentation des déplacements aux toilettes pour vider la vessie
ÉrosionEn fait, il s'agit d'une plaie sur le col de l'utérus. À l'examen, le médecin la voit bien. Les raisons de l'apparition de cette maladie sont:

  • activité sexuelle précoce;
  • malformations congénitales;
  • accouchement et avortement;
  • propagation de bactéries.
Le premier symptôme est une sensation de brûlure pendant la miction et les rapports sexuels. Ensuite, il y a du sang ou une décharge blanche épaisse. Renforcer le travail du système excréteur après les relations sexuelles
EctropionLorsque la maladie apparaît, le canal cervical est inversé. Les causes les plus fréquentes étaient l'avortement et l'accouchement. Toute intervention chirurgicale peut causer des problèmesLa douleur gémit. Ils apparaissent périodiquement et sont assimilés à spasmodiques. Des sensations de douleur sont données dans la région du nombril. Après examen et pendant celui-ci, le col de l'utérus devient douloureux
LeucopénieL'épithélium muqueux commence à s'épaissir et à perdre de son élasticité. La kératinisation se produit. Causes: infections et bactéries, immunité affaiblie, perturbation hormonale des lésions muqueusesLes symptômes supplémentaires dépendent de la cause. Il peut donc y avoir une augmentation des démangeaisons et des écoulements, ou il peut y avoir une douleur de traction dans l'aine, la colonne vertébrale (parties inférieures)
CerciviteL'inflammation se produit directement sur les muqueusesLa douleur est sourde et prolongée. Accompagné de sécrétions
MyomeL'apparition d'une tumeur à l'intérieur de l'utérus. A un caractère bénin. Mais en l'absence de traitement, il passe au stade malin dans 5% des casPendant la période de croissance, la douleur est forte. Le plus souvent administré dans la cavité abdominale et l'anus
L'endométrioseL'apparition d'une maladie adhésive se produit à l'intérieur des parois de l'utérusDouleur douloureuse
EctopieDéfaut de naissanceDécharge pendant et après les rapports sexuels

Dois savoir! La plupart des maladies sous forme avancée conduisent à l'infertilité. C'est pourquoi il est nécessaire de se rendre à l'hôpital lorsque des sensations inconfortables apparaissent. Souvent, la négligence d'une femme par rapport à sa santé conduit à une intervention chirurgicale. Dans lequel il y a un prélèvement d'organes du système reproducteur et de gros problèmes.

Parmi les affections les plus dangereuses, l'apparition d'inconfort et de spasmes douloureux est donnée par des tumeurs cancéreuses, la présence de polypes et un prolapsus d'organes. Souvent, l'épaississement des parois de l'utérus ou l'hyperplasie peuvent également provoquer des douleurs spasmodiques à court terme mais régulières. Comme le montre la liste présentée, si le col de l'utérus fait mal, les raisons sont diverses et la femme elle-même peut le reconnaître, il est impossible de commencer un traitement avec des méthodes ou des médicaments alternatifs sans diagnostic.

Troubles hormonaux - raison numéro 1

Il devient clair que toute intervention chirurgicale ou de contact dans le travail des organes pelviens (par exemple, la présence d'une spirale) conduit à une variété de sensations de douleur. Mais ils sont généralement diagnostiqués tôt, car une femme se rend souvent chez son gynécologue pour un examen. De plus, lorsque des maladies sont détectées, une personne est enregistrée et une visite est strictement obligatoire afin de contrôler le développement de la maladie.

Les troubles hormonaux sont l'une des causes de la douleur

Mais il y a une autre raison à la douleur: les troubles hormonaux. Ils surviennent pour diverses raisons et se présentent sous la forme d'un tonus utérin:

Manque de progestérone

L'hormone est responsable de l'ovulation. En l'absence de ce dernier, il n'y a aucun moyen non seulement de porter un enfant, mais aussi de le concevoir. En plus de l'apparition de tonus utérin et de douleur, un dysfonctionnement ovarien et une perturbation de l'ensemble du système génito-urinaire se produisent.

Androgynie

La maladie est déclenchée par la production de plus de testostérone. Il est une hormone masculine, mais participe également au travail du corps féminin. Vous pouvez le remarquer par des symptômes supplémentaires: pilosité accrue, douleur accrue, violation ou absence complète de menstruation. Le médecin obtient des informations supplémentaires à partir de tests d'urine et de sang.

Malformations congénitales

Manifesté sous la forme d'un sous-développement des organes génitaux. Il ne peut être détecté que pendant la puberté. Le syndrome douloureux accompagne constamment la fille, car l'organe ne se développe pas. Tire dans le bas de l'abdomen à partir du nombril.

Prolactine en excès

Le syndrome ne se manifeste que pendant le cycle menstruel. L'hormone est chargée de se préparer à porter un bébé. Mais avec une augmentation, le ton est diagnostiqué. Vous pouvez remarquer le problème par des perturbations dans le cycle et l'apparition du colostrum, mais la femme n'est pas enceinte.

Qu'est-ce que le col de l'utérus peut faire mal?

La douleur du col de l'utérus est un signe de maladies assez graves, mais cela arrive aussi physiologique. Douleur physiologique qui survient pendant la menstruation ou la grossesse.

La douleur peut apparaître pendant la menstruation et pendant les rapports sexuels, ou est présente tout le temps. Elle peut survenir dans des pathologies inflammatoires, oncologiques ou précancéreuses. Lorsque ce syndrome apparaît, une femme doit immédiatement consulter un gynécologue pour identifier la cause. Dans cet article, nous allons essayer d'expliquer ce qui peut causer ces mêmes douleurs..

Types de douleur

De par la nature de la douleur, ils sont divisés en:

  • constant, douloureux - caractéristique des maladies inflammatoires;
  • ceux qui apparaissent pendant les rapports sexuels;
  • périodique, faible, douloureux - associé au développement de néoplasmes bénins.

Quelles maladies le col de l'utérus peut-il déranger?

La douleur au cou peut être un symptôme d'inflammation et de diverses maladies précancéreuses..

Les maladies suivantes sont des causes de douleur:

  • Pseudo-érosion (ectopie) - cette pathologie est caractérisée par une position anormale de l'épithélium à l'extérieur de la cavité du canal. Une douleur modérée dans la région cervicale devient le principal symptôme. De petites taches sont présentes.
  • Érosion - au cœur de cette maladie se trouve l'apparition d'un défaut dans l'épithélium stratifié (une égratignure ou une petite plaie). Si les processus de réparation sont normaux et qu'il n'y a pas de foyers d'inflammation, la plaie guérit. Si une flore pathogène ou une violation du processus de régénération est présente, la guérison ne se produit pas.
  • Leucoplasie - la formation est située sur le cou et est une zone pâle de kératinisation. Le processus est une conséquence d'infections antérieures. L'éducation se transforme facilement en malin.
  • L'ectropion est une éversion de la muqueuse canalaire. La cause de la formation est un traumatisme de la membrane muqueuse lors d'un avortement ou d'un curetage.
  • Érythroplasie - la formation ressemble à une tache rouge située sur la membrane muqueuse. Les raisons de ce processus n'ont pas encore été établies..

La douleur dans le col de l'utérus survient non seulement lorsqu'elle est directement touchée. Ils sont présents lorsque le corps de l'utérus est affecté..

La douleur dans le col de l'utérus survient avec les pathologies suivantes du corps de l'utérus:

  • cancer de l'endomètre - avec lui, la douleur commence aux stades ultérieurs;
  • maladies inflammatoires de l'utérus;
  • hypertonicité pendant la grossesse causée par un déficit en progestérone;
  • léiomyome - une tumeur bénigne provenant de l'endomètre;
  • adénomatose - est considérée comme une condition précancéreuse, il y a une croissance incontrôlée des cellules de la couche muqueuse en raison de la teneur élevée en hormones sexuelles féminines;
  • sténose - un rétrécissement brutal du canal cervical, il est congénital et acquis (infections, tumeurs, conséquences des opérations et manipulations diagnostiques);
  • endométriose (adénomyose) - la pathologie est caractérisée par une croissance incontrôlée de cellules de la couche muqueuse à l'extérieur de celle-ci;
  • prolapsus et prolapsus - violation de la position de l'utérus en raison de l'affaiblissement de ses ligaments et des muscles du plancher pelvien;
  • manque d'hormones sexuelles féminines, qui se caractérise par des douleurs dans le bas de l'abdomen pendant la menstruation;
  • polypes - tumeurs bénignes localisées dans le cou et sa couche muqueuse;
  • hyperplasie de l'endomètre - prolifération de la couche glandulaire ou basale.

Toutes ces maladies du corps et du col de l'utérus sont à l'origine du syndrome douloureux. Différencier en utilisant l'échographie, l'examen gynécologique et les tests de laboratoire.

Douleur dans les tumeurs bénignes du col de l'utérus ou du corps utérin

La douleur dans le col de l'utérus peut être une manifestation de tumeurs bénignes - polypes et fibromes.

Polypes

L'intensité de la douleur avec les polypes peut être de légère à intense. Les femmes remarquent également la manifestation de l'inconfort, sentent qu'il y a quelque chose dans le col de l'utérus.

Les sensations désagréables dans le cou sont renforcées par un impact physique sur celui-ci (examen gynécologique, rapports sexuels). Les polypes sont généralement associés à d'autres pathologies de la région génitale féminine. À l'examen, une expansion du canal est visible et une formation y est trouvée. La sensation crée de l'inconfort. Méthode d'examen supplémentaire - échographie.

Myome

Avec le myome, la douleur est localisée dans le tiers inférieur de l'abdomen et irradie vers la région du cou. Il augmente et appuie sur les organes adjacents. Selon le type de tumeur, le syndrome douloureux varie en intensité et en localisation. Les douleurs sourdes sont typiques, elles augmentent avec un changement de position du corps. Leur intensité augmente lors de la miction, ils ne se reposent pas la nuit. Cela fait mal à une femme de s'asseoir. Elle sent que la douleur donne ou comme si elle frappait le cou. La femme note que le col de l'utérus fait mal lorsqu'elle est assise. Informe sur la lourdeur dans le bas de l'abdomen. Si le myome est localisé le long de la paroi arrière, la douleur irradie vers le dos ou la région anale. Parfois, elle le remet sur pied. Avec la menstruation, la douleur augmente et a un caractère de crampes. Le phénomène s'explique par le fait qu'avec cette pathologie, la couche muqueuse est pire rejetée et l'utérus est obligé de se contracter plus fortement. Le déplacement des organes internes et la violation de leur fonction sont possibles.

Douleur associée aux pathologies de l'utérus et des appendices

Les douleurs de dessin dans la projection des ovaires, irradiant dans le col de l'utérus, sont typiques de l'inflammation des appendices.

L'intensité du syndrome douloureux peut varier d'une douleur légère dans les processus chroniques à une intensité élevée dans les conditions aiguës. La femme note des douleurs et une gêne pendant les rapports sexuels. S'asseoir fait aussi mal. Il y a une élévation de la température corporelle aux nombres subfébriles. Au fur et à mesure que l'infection progresse, la douleur se contracte. Il y a un écoulement de nature différente de l'appareil génital et d'autres signes d'infection. Avec une exacerbation du processus, il est possible d'ajouter des symptômes infectieux généraux (nausées, étourdissements, selles molles, vomissements). À l'examen, l'entrée du col de l'utérus est douloureuse. La palpation de la région ovarienne est douloureuse à gauche et à droite. Toucher le cou provoque de la douleur.

Douleur dans les conditions précancéreuses et cancer du col de l'utérus

Ces maladies présentent un danger accru pour la vie et la santé d'une femme et nécessitent une attention particulière dans le diagnostic, le traitement et la surveillance..

Érosion

Le col de l'utérus peut faire mal à l'érosion, mais le plus souvent, cette pathologie ne présente aucun inconfort. Au début, la douleur apparaît dans le tiers inférieur de l'abdomen pendant la menstruation et irradie vers le bas du dos. En dehors des menstruations, l'utérus fait parfois mal ou il y a une légère sensation de picotement. La femme sent qu'elle tire le cou.

L'inconfort apparaît souvent après un rapport sexuel (le col de l'utérus fait mal à cause du sexe). Le col de l'utérus peut faire mal avec n'importe quel effet mécanique, par exemple après un examen par un gynécologue. L'examen s'accompagne d'un écoulement sanglant. L'apparition de douleurs lors de l'érosion indique l'ajout d'une infection bactérienne.

Dysplasie

La dysplasie est considérée comme une condition précancéreuse. La maladie a un début asymptomatique, légèrement pique pendant les rapports sexuels. Une douleur constante n'apparaît que dans les derniers stades ou après l'ajout d'une infection. Commence à faire mal dans le vagin. Cela fait mal à une femme si vous touchez son cou..

Cancer du col utérin

Aux stades initiaux, cette maladie ne se manifeste en rien. Ensuite, des saignements apparaissent après un rapport sexuel ou un examen gynécologique. Il y a une douleur coupante dans le cou, irradiant vers le sacrum. Dans les derniers stades, une douleur cervicale apparaît, qui peut tirer dans la jambe. Faiblesse générale, fatigue, perte de poids se rejoignent. La formation peut comprimer les organes internes. Il est extrêmement douloureux de toucher le cou.

Pathologies inflammatoires du corps de l'utérus et du col de l'utérus

Les maladies inflammatoires du cou et du corps sont représentées par la cervicite et l'endométrite.

Cervicite

Avec la pathologie, le canal cervical et sa partie vaginale sont affectés. La femme note que le col de l'utérus est hypertrophié et douloureux.

Cette maladie est caractérisée par les symptômes suivants:

  • le canal cervical fait mal;
  • douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen;
  • sensation d'inconfort pendant les rapports sexuels;
  • piqûres dans le col de l'utérus;
  • écoulement du tractus génital.

Lors d'un examen gynécologique, il est possible que des rougeurs et un gonflement du cou dans la zone du canal cervical soient détectés. Sa muqueuse est couverte de zones d'hémorragies ponctuées. Le col est compacté, une pseudo-érosion se forme. Toucher le cou est douloureux. Au toucher avec un doigt, les vaisseaux sanguins sont facilement endommagés, la membrane muqueuse saigne.

L'endométrite

Cette pathologie prend le plus souvent un caractère secondaire, c'est une continuation du processus inflammatoire ascendant de la cervicite. Il se développe comme une complication de l'annexite (inflammation des appendices) et de la salpingite (inflammation des trompes de Fallope).

  • douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, irradiant vers l'aine;
  • écoulement de nature mucopurulente du tractus génital;
  • signes d'intoxication générale.

Si le col de l'utérus est touché par une endométrite, cela indique la généralisation de l'inflammation. Le processus peut se propager aux tissus adipeux. L'inflammation de l'utérus peut devenir chronique. Il ne peut se manifester qu'avec des règles douloureuses. Le col de l'utérus est épaissi, un gonflement et une rougeur sont notés. Si vous appuyez dessus, c'est très douloureux. Un léger contact provoque un traumatisme des vaisseaux à sa surface et des saignements.

Prolapsus et prolapsus de l'utérus

Dans les premiers stades de la maladie, le col de l'utérus gonfle, la douleur est donnée au bas du dos. La douleur a un caractère attirant et inquiète constamment. Il augmente avec une position assise prolongée. Si la femme se couche, la douleur disparaît. Elle a une sensation de corps étranger dans le vagin. Vous pouvez ressentir une lourdeur dans le bas de l'abdomen. Une femme commence à s'inquiéter de la constipation, des mictions fréquentes et des crampes.

Douleurs récurrentes pendant les menstruations dans le col de l'utérus

Une douleur modérée dans le cou pendant la menstruation est considérée comme une option normale si elle n'est pas d'intensité élevée et de courte durée. Ils peuvent apparaître si les règles ont été précédées d'une activité physique intense ou d'un contact sexuel. Il peut s'agir de sensations douloureuses de nature pressante dans le col de l'utérus. Crampes possibles dans le col de l'utérus, aggravées par les selles.

Les causes des règles douloureuses sont:

  • augmentation de la sensibilité à la douleur;
  • manque de production de substances analgésiques naturelles (endorphines, enképhalines);
  • l'endométriose;
  • violation de la position de l'utérus;
  • augmentation de la production de prostaglandines;
  • fibromes utérins;
  • violation de la phase du corps jaune.

Pour les règles douloureuses, il est préférable de consulter un gynécologue.

Douleurs cervicales et grossesse

Une douleur dans le col de l'utérus pendant la grossesse à court terme indique une pathologie possible. En fin de grossesse, si la douleur survient pendant une courte période, ce n'est pas une pathologie. Si cette période est prolongée, vous devez contacter un obstétricien-gynécologue. Dans tous les cas, une consultation avec un médecin ne fera pas de mal et aidera à exclure l'éventuelle évolution latente de pathologies sévères.

Les causes de la douleur pendant la grossesse sont les suivantes:

  • insuffisance isthmique-cervicale - affaiblissement de l'anneau musculaire dans la zone de l'orifice interne de l'utérus;
  • hypertonicité du col de l'utérus - augmentation du tonus de l'utérus, due à une production insuffisante de progestérone;
  • sous-développement congénital de l'utérus - les cellules de la couche musculaire ne peuvent normalement pas augmenter pendant la grossesse et répondent par une augmentation du tonus.

Toutes ces maladies conduisent au fait qu'une femme ne peut pas supporter de grossesse. La douleur est l'un des signes d'une fausse couche imminente. Si une action urgente n'est pas prise, cela se terminera par un avortement spontané.

Que faire si la douleur apparaît

Les causes de la douleur sont extrêmement variées et parmi elles, il existe des maladies très graves. Cela signifie que les femmes devraient consulter un gynécologue lorsqu'elles éprouvent un quelconque inconfort. En plus de l'examen, des méthodes de recherche supplémentaires sont prescrites:

  • Échographie de l'utérus;
  • examen histologique;
  • prendre des frottis pour la recherche;
  • réservoir ensemencant le contenu du canal cervical;
  • colposcopie.

Après avoir effectué les procédures de diagnostic, le médecin établira un diagnostic. Le traitement est effectué en fonction de la pathologie détectée.

Après le traitement, la femme doit être régulièrement surveillée par un médecin et suivre toutes ses recommandations. Ces mesures permettront de constater à temps une dégénérescence oncologique et de débuter un traitement approprié. Ainsi, pour éviter les opérations graves, pour maintenir une qualité de vie et une fonction reproductrice élevées.

Douleur dans le col de l'utérus

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers de telles études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La santé des organes génitaux d'une femme dépend de nombreux facteurs et affecte directement sa fonction reproductrice. La douleur dans le col de l'utérus est un signal fort qu'il est temps de passer un examen chez le gynécologue. Elle peut survenir brusquement, paroxystique, ou elle ne peut se manifester que pendant les jours critiques ou les rapports sexuels - toutes ces manifestations nécessitent une étude détaillée, un diagnostic correct et, si nécessaire, un traitement immédiat.

Pourquoi la douleur cervicale survient-elle?

Le plus souvent, la cause de la douleur dans le col de l'utérus est la soi-disant érosion. Ils peuvent survenir dans diverses circonstances. Les maladies les plus courantes qui accompagnent les douleurs cervicales:

  1. Amincissement de la membrane muqueuse du col de l'utérus, qui dans les cercles médicaux est appelé «érythroplasie». Un tel diagnostic peut être fait en détectant une tache rouge vif sur le col de l'utérus. Bien que la recherche dans ce domaine soit en cours, à ce jour, les raisons exactes de cette maladie n'ont pas été établies..
  2. Ectropion. Ce terme complexe désigne l'éversion de la membrane muqueuse du canal cervical. Ces dommages surviennent le plus souvent à la suite d'un avortement ou d'un curetage diagnostique, qui a conduit à une dilatation traumatique du col de l'utérus. Il n'est pas rare non plus que le diagnostic d'ectropion apparaisse à la suite d'un accouchement naturel compliqué..
  3. La leucoplasie est le nom du processus en raison duquel des zones kératinisées apparaissent sur l'épithélium du col de l'utérus, similaires à la peau ordinaire. Souvent, cette maladie se développe à la suite d'infections ou de blessures. De plus, une immunité diminuée et un déséquilibre hormonal peuvent également contribuer à son développement. Malheureusement, il n'y a pas de manifestations spéciales de cette pathologie (même une femme ne ressent pas toujours de douleur dans le col de l'utérus), c'est pourquoi son diagnostic, dans de nombreux cas, est effectué même lorsque la leucoplasie devient maligne. Avant de prescrire un traitement pour cette maladie, le gynécologue doit effectuer une biopsie de la zone touchée de la muqueuse cervicale.
  4. L'érosion du col de l'utérus (vrai) est une lésion de l'épithélium stratifié squameux dans la zone vaginale du col de l'utérus. Il s'agit d'une blessure ou d'une égratignure survenue il y a 2-3 jours à 1-2 semaines. Dans le cas où il n'y a pas de processus inflammatoire dans le vagin, un tel diagnostic disparaît de lui-même par guérison naturelle de la membrane muqueuse. Mais, s'il y a des foyers d'inflammation dans le vagin, ils interféreront constamment avec la guérison. Le gynécologue, dans ce cas, prescrira un traitement anti-inflammatoire.
  5. La pseudo-érosion, ou comme on l'appelle communément dans la communauté médicale, l'ectopie du col de l'utérus peut être congénitale. Il se manifeste lorsque, pour diverses raisons (par exemple, des rapports sexuels antérieurs), le bord de la jonction de l'épithélium chez les filles de plus de 18 ans se forme sur la zone vaginale du col de l'utérus. La pathologie réside dans le fait que l'épithélium cylindrique, qui devrait être situé dans le canal cervical, est situé à l'extérieur de celui-ci. En outre, la pseudo-érosion peut être acquise à la suite d'infections antérieures (en particulier les MST) ou avec un cycle menstruel irrégulier, provoqué par un déséquilibre hormonal. Il n'y a pas de plaintes particulières de filles souffrant d'ectopie cervicale. Cependant, dans certains cas, ils peuvent être gênés par des douleurs dans le col de l'utérus, des taches après un rapport sexuel, des écoulements spécifiques (appelés leucorrhées).

Causes de la douleur dans le col de l'utérus

Causes courantes de douleur utérine

La douleur dans l'utérus peut avoir diverses causes. Dans la plupart des cas, le symptôme apparaît avant et après la menstruation. Chaque femme éprouve des douleurs similaires au moins une fois dans sa vie. Cependant, assez souvent, le signe indique non seulement les processus naturels de l'organe reproducteur d'une femme pendant la menstruation. Des douleurs dans l'utérus peuvent apparaître pendant la grossesse, après les rapports sexuels, au milieu du cycle. Un symptôme peut indiquer la présence de toute pathologie chez une femme.

La nature et les sources de la douleur

La douleur utérine a diverses causes:

  1. Se produisent souvent pendant la période menstruelle mensuelle et sont appelés «algodisménorrhée». Des règles douloureuses apparaissent en raison d'une augmentation de la production de prostaglandines, responsables de douleurs, de la présence de maladies inflammatoires (infectieuses).
  2. Des crampes utérines apparaissent également en raison de situations stressantes. Si la douleur dans l'utérus ne s'atténue pas, elle augmente après un effort physique, l'abdomen devient dur, tendu, vous devez vous reposer un peu. De la fièvre, des vomissements ou des nausées peuvent survenir en même temps. Il y a souvent du sang dans les selles ou l'urine, une pression artérielle basse. Avec de tels symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin. Les spasmes dans l'utérus ne conduiront pas à de bons, surtout s'ils apparaissent souvent.
  3. La prochaine raison de ce symptôme est la grossesse. Presque toutes les femmes ressentent des douleurs de traction en portant un bébé. Ceci est normal et se produit parce que l'enfant grandit et prend plus de place. L'organe reproducteur est étiré, dépassant considérablement sa taille d'origine. L'organe creux se prête à un stress important, de sorte que les femmes enceintes se plaignent souvent que l'utérus tire. Si la femme se couche pour se reposer, la douleur disparaîtra en peu de temps..

La nature de la douleur peut être la suivante:

Endométriose, endométrite et apoplexie ovarienne

Les crampes utérines sont souvent causées par une maladie chronique bénigne appelée endométriose. Cette pathologie est caractérisée par la croissance de l'endomètre à l'extérieur de l'organe génital en raison du jet d'un œuf non fécondé dans la trompe de Fallope. Ensuite, il pénètre dans la cavité abdominale, se greffe et commence à se développer. Cette condition provoque une sensation de douleur, le plus souvent interprétée comme des crampes menstruelles normales..

L'apparition de crampes dans le bas de l'abdomen est associée à une inflammation de la muqueuse utérine. La soi-disant endométrite s'accompagne de la formation de douleurs dans l'utérus, de saignements. Si l'infection se propage aux ovaires et aux trompes de Fallope, le risque de fièvre est élevé. L'endométrite peut entraîner des processus inflammatoires dans la région cervicale (cervicite), une vaginose et une vaginite.

Des douleurs aiguës de l'organe génital apparaissent avec l'apoplexie ovarienne. La maladie survient principalement chez les femmes en âge de procréer. En appuyant sur l'appendice, vous pouvez sentir son augmentation, des coupures apparaissent du côté de l'ovaire qui éclate. La rupture provoque des vomissements, des nausées. Il est impossible de déterminer indépendamment les signes d'hémorragie interne.

Si vous ressentez des douleurs coupantes, vous devez immédiatement consulter un gynécologue, vous ne devez pas prendre de décisions concernant le traitement sans avis médical.

Douleur pendant la grossesse

Les crampes utérines pendant la grossesse ne sont pas rares. Cette condition conduit à une expansion, une croissance de l'organe génital, ce qui provoque l'apparition de spasmes. Le bas-ventre fait particulièrement mal au cours du dernier trimestre de la grossesse. L'apparition d'un tel symptôme est inoffensive. Cependant, vous devez contacter un gynécologue si les symptômes persistent, vous ne devez pas attendre une semaine, vous pouvez nuire à votre santé et à l'enfant à naître.

Une douleur utérine irradiant dans le bas du dos peut indiquer une naissance prématurée, indiquer des problèmes avec le placenta ou indiquer une rupture. En cas de doute, les femmes enceintes doivent toujours consulter une sage-femme ou un gynécologue pour écarter les causes graves de douleur ou de crampes douloureuses, de crampes.

Douleur après l'accouchement

Lors de l'accouchement, l'utérus est soumis à un stress extrême. L'organe génital s'agrandit pour fournir à l'enfant suffisamment d'espace pour la croissance et pendant la période de naissance, il se contracte beaucoup, essayant de pousser le bébé hors du canal génital. En conséquence, les muscles de l'organe génital sont gravement affectés, ils doivent être restaurés. Par conséquent, dans les premiers jours après la naissance du bébé, ils sont intensément réduits, ramenant l'utérus à une taille normale. Surtout lors de l'alimentation d'un nouveau-né, de nombreuses mères se plaignent de l'apparition soudaine de coupures causées par une contraction de l'organe génital.

La douleur apparaît avec tout mouvement d'une femme, et même pendant une période de repos. Il se dégage dans l'anus, si vous appuyez sur le ventre, cela va s'intensifier. En cas de circulation sanguine altérée, des caillots commencent à s'accumuler, un lumbago apparaît dans l'utérus.

Autres maladies

La douleur utérine peut indiquer une infection des organes reproducteurs ou une autre maladie des organes. L'utérus peut faire mal pour les raisons suivantes:

  • cancer du col de l'utérus;
  • érosion;
  • ectopie;
  • leucopénie;
  • sous-développement des organes génitaux;
  • processus adhésif;
  • ectropion;
  • myome, polype, fibrome, adénomyose;
  • problèmes hormonaux, par exemple, androgynie, sous-développement des organes génitaux;
  • port prolongé d'un dispositif intra-utérin;
  • formation de kystes.

Les symptômes de douleur peuvent indiquer un prolapsus ou un prolapsus de l'utérus, une hyperandrogénie, une hyperprolactinémie. Ce signe peut indiquer la présence de cholécystite, d'appendicite, de colite, d'infection parasitaire, de pathologie vertébrale. N'ignorez pas les symptômes. Si cela tire dans l'utérus, des douleurs, la vessie fait mal, en même temps une sensation de satiété, des nausées, des vomissements - prenez immédiatement rendez-vous avec le médecin. Le gynécologue diagnostiquera, fournira l'assistance nécessaire, prescrira des médicaments.

Douleur dans le col de l'utérus

Articles d'experts médicaux

La santé des organes génitaux d'une femme dépend de nombreux facteurs et affecte directement sa fonction reproductrice. La douleur dans le col de l'utérus est un signal fort qu'il est temps de passer un examen chez le gynécologue. Elle peut survenir brusquement, paroxystique, ou elle ne peut se manifester que pendant les jours critiques ou les rapports sexuels - toutes ces manifestations nécessitent une étude détaillée, un diagnostic correct et, si nécessaire, un traitement immédiat.

Pourquoi la douleur cervicale survient-elle?

Le plus souvent, la cause de la douleur dans le col de l'utérus est la soi-disant érosion. Ils peuvent survenir dans diverses circonstances. Les maladies les plus courantes qui accompagnent les douleurs cervicales:

  1. Amincissement de la membrane muqueuse du col de l'utérus, qui dans les cercles médicaux est appelé «érythroplasie». Un tel diagnostic peut être fait en détectant une tache rouge vif sur le col de l'utérus. Bien que la recherche dans ce domaine soit en cours, à ce jour, les raisons exactes de cette maladie n'ont pas été établies..
  2. Ectropion. Ce terme complexe désigne l'éversion de la membrane muqueuse du canal cervical. Ces dommages surviennent le plus souvent à la suite d'un avortement ou d'un curetage diagnostique, qui a conduit à une dilatation traumatique du col de l'utérus. Il n'est pas rare non plus que le diagnostic d'ectropion apparaisse à la suite d'un accouchement naturel compliqué..
  3. La leucoplasie est le nom du processus en raison duquel des zones kératinisées apparaissent sur l'épithélium du col de l'utérus, similaires à la peau ordinaire. Souvent, cette maladie se développe à la suite d'infections ou de blessures. De plus, une immunité diminuée et un déséquilibre hormonal peuvent également contribuer à son développement. Malheureusement, il n'y a pas de manifestations spéciales de cette pathologie (même une femme ne ressent pas toujours de douleur dans le col de l'utérus), c'est pourquoi son diagnostic, dans de nombreux cas, est effectué même lorsque la leucoplasie devient maligne. Avant de prescrire un traitement pour cette maladie, le gynécologue doit effectuer une biopsie de la zone touchée de la muqueuse cervicale.
  4. L'érosion du col de l'utérus (vrai) est une lésion de l'épithélium stratifié squameux dans la zone vaginale du col de l'utérus. Il s'agit d'une blessure ou d'une égratignure survenue il y a 2-3 jours à 1-2 semaines. Dans le cas où il n'y a pas de processus inflammatoire dans le vagin, un tel diagnostic disparaît de lui-même par guérison naturelle de la membrane muqueuse. Mais, s'il y a des foyers d'inflammation dans le vagin, ils interféreront constamment avec la guérison. Le gynécologue, dans ce cas, prescrira un traitement anti-inflammatoire.
  5. La pseudo-érosion, ou comme on l'appelle communément dans la communauté médicale, l'ectopie du col de l'utérus peut être congénitale. Il se manifeste lorsque, pour diverses raisons (par exemple, des rapports sexuels antérieurs), le bord de la jonction de l'épithélium chez les filles de plus de 18 ans se forme sur la zone vaginale du col de l'utérus. La pathologie réside dans le fait que l'épithélium cylindrique, qui devrait être situé dans le canal cervical, est situé à l'extérieur de celui-ci. En outre, la pseudo-érosion peut être acquise à la suite d'infections antérieures (en particulier les MST) ou avec un cycle menstruel irrégulier, provoqué par un déséquilibre hormonal. Il n'y a pas de plaintes particulières de filles souffrant d'ectopie cervicale. Cependant, dans certains cas, ils peuvent être gênés par des douleurs dans le col de l'utérus, des taches après un rapport sexuel, des écoulements spécifiques (appelés leucorrhées).

Si l'utérus fait mal, vous devez rechercher la cause et l'éliminer immédiatement

Le système reproducteur féminin est un mécanisme complexe conçu pour la continuation de l'humanité. Mais ce n'est pas seulement sa fonction. Production d'hormones, maintien de la beauté et de la jeunesse, féminité. Il est difficile de dire lequel de tout ce qui précède est le principal, car pour les femmes, tous ces facteurs sont essentiels et nécessaires. Toute déviation dans le travail de l'utérus, des ovaires ou de la production d'hormones, et la femme change. Non seulement l'obésité deviendra le problème principal, mais aussi la mollesse de la peau, l'apparition de la dépression et d'autres nuances, dont la liste prendra au moins deux feuilles. Si l'utérus fait mal, vous devez en rechercher la cause et l'éliminer immédiatement. Sinon, les conséquences seront les plus tristes..

Quelle est la cause de la douleur

La principale chose pour l'accouchement et la mise bas est l'utérus. Il sert de capsule protectrice pour le bébé. La forme en forme de poire de l'organe est précisément adaptée pour y préserver la vie. Mais il y a aussi:

  • Col de l'utérus;
  • canal cervical;
  • mucus (protection contre les bactéries et les infections).

Si vous ressentez des douleurs dans l'utérus et le bas-ventre, vous devriez en découvrir les raisons. Ainsi, le corps signale l'apparition de problèmes et de changements graves dans le système reproducteur. Il y a aussi des douleurs menstruelles. La remarquant d'elle-même, la femme commence à prendre des pilules et des médicaments pour l'éliminer. Mais à quel point est-ce exact? Tous les gynécologues diront à l'unanimité que la prise de médicaments ne résout pas les problèmes, mais au contraire les augmente. Cela signifie qu'il vaut la peine à la moindre douleur, à l'inconfort pendant la menstruation et après cela, aller au diagnostic et consulter un médecin. Ne présumez pas immédiatement une maladie terrible. Il est possible que ce soit ainsi que le corps réagisse à un manque d'hormones..

Si des douleurs surviennent dans l'utérus et le bas de l'abdomen, vous devez rechercher les causes de l'inconfort

La microflore de l'utérus étant hypersensible, la réaction au moindre écart par rapport à la norme se manifeste sous la forme de douleur. Voici comment apparaissent des facteurs supplémentaires de survenue de douleurs dans l'utérus:

  • grossesse. La présence d'un fœtus entraîne un étirement des muscles utérins. Mais cela conduit également à l'apparition de tonus pour éviter une naissance prématurée ou une fausse couche;
  • les processus inflammatoires de tout le système reproducteur seront dans tous les cas affichés sur l'utérus;
  • infection et bactéries;
  • lésions des muqueuses dues à un examen non qualifié ou à des rapports sexuels avec des éléments de sadomaso.

Définition précise de la douleur

Lorsque la douleur survient lors de l'étirement du tissu musculaire, l'inconfort est classé comme une traction. Vous pouvez appeler cela de l'inconfort. Bien sûr, pour ressentir des sensations désagréables pendant l'allaitement, la menstruation ne signifie pas du tout une maladie. C'est juste que le seuil de douleur est bas et qu'il n'y a pas lieu de paniquer. Ces femmes ont du mal à tolérer une coupure mineure au doigt. Mais il y a des raisons plus sérieuses de panique. Comment déterminer la raison pour laquelle l'utérus fait mal?

Les premiers signes sont la nature de la douleur. Cela peut être tirant, douloureux ou tranchant. Ternes, picotements et brûlants. Les médecins ne prennent pas en compte tous les types de douleur. Avec un léger changement du microclimat dû à la pénétration de spermatozoïdes, l'organe est capable de répondre en pleurnichant. Avec des infections - des brûlures et des spasmes - des sensations de traction. Par conséquent, avant l'examen, les médecins effectuent toujours une enquête et peuvent déjà suggérer un ou plusieurs diagnostics. Par conséquent, l'inspection variera:

Pourquoi le col de l'utérus fait-il mal??

Dans l'article, nous examinerons pourquoi le col de l'utérus fait mal. Ce qui a causé ce symptôme désagréable inquiète de nombreuses femmes. Afin de prévenir la douleur dans le col de l'utérus, une femme doit connaître sa structure et sa structure. Cela vous évitera de nombreux problèmes et vous permettra de comprendre les raisons d'une pathologie aussi désagréable..

Le col de l'utérus est la partie inférieure de l'organe, c'est-à-dire la zone de transition du vagin à l'utérus. Sa forme ressemble à un cône ou un cylindre après l'accouchement chez les filles et les femmes nullipares. Plusieurs facteurs affectent la taille. La norme mesure environ 3 à 4 cm de long, 2,5 cm de large. Chez une femme enceinte, le cou est raccourci avant l'accouchement et se ramollit, c'est-à-dire qu'il devient un canal de naissance pour le bébé.

Parties du cou

Il y a 2 parties de la région cervicale:

  • plus bas, situé dans le vagin (partie vaginale);
  • supérieure, située au-dessus du vagin (partie supravaginale).

Le canal cervical passe à l'intérieur du col de l'utérus. Le long de ses bords se trouvent le pharynx - celui interne, qui mène à la cavité utérine, et également externe, il s'ouvre dans le vagin. Le canal cervical se remplit de mucus. Il est produit par les glandes après la fin de la menstruation, c'est une sorte de barrière protectrice naturelle pour l'utérus contre les effets de la microflore pathogène. Le pharynx externe est une zone de transition considérée comme la partie la plus vulnérable du col de l'utérus. Ce pharynx est exposé à divers risques pouvant provoquer la formation de tumeurs malignes..

La fonction principale du col de l'utérus est la procréation, donc des sensations douloureuses dans cette zone devraient alerter une femme qui envisage une grossesse. C'est une raison sérieuse pour une visite urgente chez le médecin..

Phases du cycle

La structure, la taille et l'emplacement de l'organe sont influencés par la phase du cycle menstruel:

  • Le début du cycle - le cou est abaissé et ferme, avec une structure dense.
  • Le milieu du cycle est l'ovulation. Le cou acquiert une structure lâche, s'adoucit. Le mucus devient plus liquide, en consistance, il ressemble à la protéine d'un œuf de poule. Puis elle quitte le col de l'utérus pour le passage sans entrave du sperme. L'ouverture de la gorge inférieure se produit, à la suite de laquelle le cou s'élève plus haut. C'est la période la plus favorable pour la conception, et les organes y sont donc préparés..
  • La région cervicale descend avant le début des règles. Une condition similaire peut être observée au début de la grossesse..
  • Pendant la menstruation, le canal cervical se dilate de sorte que des caillots sanguins en sortent.

La question de savoir si le col de l'utérus peut faire mal est intéressante pour de nombreux patients. C'est un signal pour une femme sur une possible pathologie. Les raisons pour lesquelles cela se produit peuvent être très diverses..

Les sensations douloureuses sont pathologiques ou physiologiques, mais seul un gynécologue peut effectuer des diagnostics différentiels et identifier leur origine.

Dans leur manifestation de douleur diffèrent également.

Douleur pathologique

Donc, les sensations désagréables causées par la maladie:

  • L'endocervicite et la cervicite - inflammation du canal cervical et du col de l'utérus dans son ensemble - ont conduit à des douleurs chroniques.
  • L'érosion, la dysplasie ou le cancer du col de l'utérus entraînent souvent une douleur intense pendant les rapports sexuels.
  • L'endométrite, la salpingite, l'oophorite provoquent une douleur persistante.
  • Fibromes, polypes et kystes - les néoplasmes bénins du col de l'utérus entraînent des douleurs de faible intensité.

Sinon, comment le col de l'utérus fait-il mal??

Douleur physiologique

Il y a une nature physiologique de la douleur:

  • Avec menstruation.
  • Après des interventions chirurgicales pendant la guérison.

La cause de la maladie ne deviendra claire que sur la base des résultats d'un examen approfondi à la clinique prénatale ou au centre médical. Évolution asymptomatique éventuellement latente de la maladie au stade initial. La douleur cervicale peut être extrême..

Alors, pourquoi le plus souvent le col fait-il mal?

Pathologies possibles qui surviennent le plus souvent

Énumérons les maladies dans lesquelles les femmes ont souvent des douleurs cervicales. Ceux-ci inclus:

  1. Érythroplasie. C'est le degré d'atrophie extrême de l'épithélium stratifié, jusqu'à la couche basale. Pour cette raison, les vaisseaux sanguins sont visibles dans le défaut, il ressemble donc à une tache rouge. Une dégénérescence maligne de la pathologie est possible.
  2. Ectropion. Il est considéré comme une éversion de la membrane muqueuse du canal cervical. La cause est un avortement reporté, un curetage planifié ou des complications après un accouchement naturel.
  3. Leucoplasie. De petites zones de teinte blanchâtre apparaissent sur l'épithélium du cou. Cela se produit le plus souvent en raison de blessures, d'infections, d'une immunité réduite ou de déséquilibres hormonaux dans la leucoplasie simple. La forme la plus dangereuse de la maladie est verruqueuse, qui a été initiée par le VPH avec un risque élevé de carcinogenèse. Le foyer pathologique est une couche de kératinisation épithéliale en excès, qui devrait normalement être absente. En outre, la probabilité de dégénérescence de la leucoplasie verruqueuse en cancer n'est pas exclue. S'il y a des douleurs dans le col de l'utérus avec leucoplasie, cela signifie que la maladie a déjà une forme avancée.
  4. Érosion du col de l'utérus. La membrane muqueuse de l'épithélium cervical est légèrement endommagée, une érosion se produit. Habituellement, une plaie ou un ulcère peut guérir de lui-même sans aucune thérapie, à condition qu'il n'y ait pas de processus inflammatoires. Sous une forme négligée et avec une inflammation sévère, le col de l'utérus fera mal et saignera pendant les rapports sexuels. Parfois, le col fait mal après la cautérisation de l'érosion.
  5. Ectopie (pseudo-érosion), congénitale ou acquise. L'épithélium du canal cervical n'est pas situé à l'intérieur, mais à l'extérieur. Il peut être trouvé dans la partie vaginale du col de l'utérus. La cause en est une mauvaise cicatrisation de l'érosion. Les sensations douloureuses sur fond de pseudo-érosion sont extrêmement rares. En règle générale, il n'y a pas de symptômes avec une telle pathologie et la douleur est observée avec un examen incorrect par un gynécologue. Si une inflammation intense se joint, la femme aura des douleurs dans le bas-ventre. Lorsque le col de l'utérus fait mal, les raisons doivent être déterminées par le médecin.
  6. Néoplasme bénin - kyste de nabotovu, myome et polype. Les kystes provoquent de la douleur lorsque la taille est supérieure à 2 cm - dans de tels cas, une ponction est nécessaire. Les fibromes et les polypes, en plus de la douleur, provoquent souvent des frottis, des écoulements bruns et des saignements.

Un frottis cytologique lors des examens de routine avec un gynécologue doit être effectué régulièrement pour détecter les maladies du col de l'utérus à un stade précoce. Un résultat plus précis est observé avec colposcopie et biopsie.

Pendant la grossesse

Découvrez pourquoi le col de l'utérus fait mal pendant la grossesse.

A ce moment, le médecin doit surtout contrôler cet organe. C'est son état qui détermine si une femme tolère un enfant ou non..

Après la fécondation de l'ovule, des changements importants attendent le col de l'utérus. Il se développe avec de nouveaux vaisseaux, le flux sanguin augmente, sous l'influence de la progestérone, les tissus du vagin et du col de l'utérus gonflent. Dans le contexte de tels processus, une légère douleur ou, plutôt, un inconfort tel qu'une distension peuvent survenir. À l'examen, le col de l'utérus a une teinte bleuâtre. Si le médecin constate que le col de l'utérus est mou et que le canal est légèrement ouvert, il soupçonnera une menace de fausse couche.

Dans les dernières étapes de la grossesse, le col de l'utérus se raccourcit et se ramollit considérablement - c'est le premier signe que l'accouchement arrive bientôt. Un bouchon muqueux sort du canal cervical. Une femme peut ressentir des contractions d'entraînement, au cours desquelles une douleur est ressentie dans le cou..

Pourquoi le col de l'utérus fait-il mal pendant la grossesse??

Écarts possibles

Il est important d'en identifier les raisons. Cela arrive le plus souvent:

  • avec hypertonicité de l'utérus - tout est la faute d'un faible taux de progestérone ou d'un niveau élevé de prolactine, de stress, d'infection ou d'activité physique;
  • insuffisance cervicale - alors que la partie cervicale ne peut pas résister à la pression du fœtus ou en raison d'un déséquilibre hormonal, elle s'ouvre et des douleurs surviennent dans la région lombaire et dans le bas de l'abdomen;
  • endocervicite - un processus inflammatoire dans le canal cervical à la suite d'infections génitales ou de la circulation de microflore opportuniste, des pertes vaginales pathologiques sont également observées;
  • érosion - se produit pendant une courte période, pendant 10 à 14 jours, de sorte que le patient ne remarque le plus souvent pas de douleur.

Effets

Est-il dangereux que le col de l'utérus fasse mal?

En l'absence d'attention appropriée à votre corps et en ignorant la douleur dans l'organe, des maladies graves telles que la dysplasie et le cancer du col de l'utérus surviennent. Surtout si le VPH est présent. Alors vous devriez être prudent. Les maladies très souvent négligées entraînent l'apparition de tumeurs malignes..

Parfois, une femme n'est même pas consciente de l'érosion qui se produit en raison d'avortements fréquents ou d'accouchements difficiles, avec une activité sexuelle promiscuité. Beaucoup se soignent eux-mêmes ou espèrent un miracle que tout passera..

Papillomes et polypes

Les papillomes et polypes qui se forment sur le cou et les organes génitaux sont particulièrement dangereux. Les premiers ont une origine virale. Les polypes sont une prolifération des glandes du canal cervical. Bien qu'ils soient bénins, ils peuvent dégénérer en cancer à l'avenir.

L'oncologie est facile à identifier à l'examen histologique. C'est l'une des pathologies qui peuvent ne pas apparaître pendant longtemps..

La douleur cervicale pendant la grossesse peut provoquer une fausse couche précoce ou une naissance prématurée à une date ultérieure.

Toutes les recommandations du médecin doivent être suivies et tous les tests doivent être effectués.

Si le col de l'utérus fait mal, le traitement doit être immédiat.

Tout d'abord, vous devez établir un diagnostic précis. Seulement après ce début de traitement.

En présence d'érythroplasie, de dysplasie, de leucoplasie, d'ectopie, l'un des types d'intervention chirurgicale est nécessaire. Les plus populaires sont:

  • cryodestruction - traitement à l'azote liquéfié de la zone touchée;
  • traitement par ondes radio;
  • diathermocoagulation - les courants à haute fréquence affectent le problème;
  • conisation du col de l'utérus - une partie du col de l'utérus est retirée sous la forme d'un cône;
  • thérapie au laser.

L'âge, le degré de négligence de la pathologie et les plans de grossesse influent sur le choix de la chirurgie. En même temps, un traitement antibactérien, antiviral et immunomodulateur est effectué.

Avec un diagnostic tel que l'ectropion, le médecin détermine d'abord la présence ou l'absence de foyers du processus inflammatoire. Ensuite, le canal cervical est restauré. Le traitement est choisi sur une base individuelle. Les complications sont extrêmement rares.

Actuellement, la coagulation chimique est très populaire dans le traitement des petites ectopies. Le foyer est traité avec un médicament ("Solkovagin", "Vagotilom").

Le plus souvent, les manipulations sont indolores, mais un léger inconfort peut être ressenti.

Les néoplasmes bénins sont généralement enlevés chirurgicalement. Mais parfois, un traitement conservateur suffit. Des médicaments hormonaux sont prescrits si le col de l'utérus fait mal.

Lors de la planification d'une grossesse, vous devez subir un examen complet pour exclure les pathologies du col de l'utérus. S'ils sont trouvés, ils effectuent d'abord une thérapie, après quoi la conception peut être effectuée.

Nous avons examiné ce que cela signifie si le col de l'utérus fait mal. Que faire de cette pathologie a également été décrit en détail.

Causes de la douleur dans le col de l'utérus

Pour éviter la douleur dans le col de l'utérus, une femme doit avoir une idée de sa structure et de sa structure. Cela aidera à éviter de nombreux problèmes et vous permettra de comprendre les raisons si le col de l'utérus fait mal..

Le col de l'utérus - la partie inférieure de l'organe, est la zone de transition du vagin à l'utérus. Il a la forme d'un cône (chez les filles et les femmes nullipares) ou d'un cylindre (après l'accouchement). Sa taille dépend de plusieurs facteurs: normalement, elle mesure 3-4 centimètres de long et 2,5 centimètres de large. Chez la femme enceinte, avant l'accouchement, le col de l'utérus se raccourcit et devient mou, ce qui le transforme en canal de naissance pour le bébé.

La section cervicale se compose de deux parties:

  • plus bas, situé dans le vagin (vaginal);
  • supérieur, situé au-dessus du vagin (supravaginal).

Le canal cervical passe à l'intérieur du cou. Le long de ses bords se trouvent l'intérieur, menant à la cavité utérine, et l'extérieur, s'ouvrant dans le vagin, le pharynx. Il est rempli de mucus, produit par les glandes après la fin des règles et sert de barrière protectrice naturelle de l'utérus contre la microflore pathogène. Le pharynx externe est une zone de transition et est considéré comme la partie la plus vulnérable du cou, qui est soumise à divers risques, ce qui peut provoquer la formation de tumeurs malignes.

L'une des principales fonctions du col de l'utérus est la procréation, de sorte que la douleur cervicale est toujours alarmante pour une femme qui planifie une grossesse et constitue une raison pour une attention médicale urgente..

La structure, la taille et l'emplacement du col de l'utérus dépendent de la phase du cycle menstruel:

  1. Au début du cycle, il est omis et solide - il a une structure dense.
  2. Au milieu du cycle, pendant l'ovulation, le cou s'assouplit et acquiert une structure lâche. La glaire cervicale devient plus liquide, rappelant la consistance de la protéine d'un œuf de poule et quitte le col de l'utérus pour le passage sans entrave du sperme. Le pharynx inférieur s'ouvre légèrement, le cou monte plus haut. De tels changements se produisent en raison du fait que c'est la période la plus favorable pour la conception et que les organes sont prêts pour cela..
  3. Avant le début des jours critiques, la région cervicale chute. Une condition similaire du cou peut être observée en début de grossesse..
  4. Pendant les jours critiques, le canal cervical est dilaté, des caillots sanguins en sortent.

Les douleurs au cou deviennent un signal pour une femme sur une possible pathologie. Les raisons de la douleur cervicale sont variées..

La douleur dans le col utérin varie dans sa manifestation.

Douleur due à la maladie:

  • douleur chronique initiée par l'endocervicite et la cervicite - inflammation du canal cervical et du col de l'utérus dans son ensemble;
  • douleur vive pendant les rapports sexuels due à l'érosion, à la dysplasie ou au cancer du col de l'utérus;
  • douleur persistante associée à des maladies de l'utérus et des appendices - endométrite, salpingite, ovariite;
  • douleurs douloureuses de faible intensité avec fibromes, polypes et kystes - néoplasmes bénins du col de l'utérus.

Douleur physiologique:

  • menstruel;
  • pendant la période de guérison après la chirurgie.

La raison pour laquelle le col de l'utérus fait mal ne peut être comprise que sur la base des résultats d'un examen détaillé dans la clinique prénatale ou le centre gynécologique. Il est possible d'identifier une maladie à évolution asymptomatique latente au stade initial. La douleur cervicale peut être une manifestation extrême..

Maladies

Les maladies les plus courantes dans lesquelles le col de l'utérus fait mal:

  1. Érythroplasie - le degré d'atrophie extrême des couches de l'épithélium stratifié jusqu'à l'épithélium basal, grâce auquel le défaut brille avec les vaisseaux sanguins et ressemble à une tache rouge. La pathologie est dangereuse par transformation maligne.
  2. Ectropion - éversion de la membrane muqueuse du canal cervical à la suite d'un avortement, d'un curetage planifié ou de complications après l'accouchement naturellement.
  3. Leucoplasie - l'apparition de petites zones de teinte blanchâtre sur l'épithélium du col de l'utérus. Les raisons peuvent être un traumatisme, des infections, une immunité réduite ou des niveaux hormonaux perturbés dans la leucoplasie simple. La forme la plus dangereuse est considérée comme la forme verruqueuse, initiée par le VPH avec un risque élevé de carcinogenèse. Le foyer pathologique est une couche de kératinisation excessive de l'épithélium, qui ne devrait normalement pas être présente. La leucoplasie verruqueuse est dangereuse par dégénérescence en cancer. Si le col de l'utérus fait mal avec la leucoplasie, la maladie est déjà à un stade avancé.
  4. L'érosion du col de l'utérus est une légère lésion de la membrane muqueuse de l'épithélium de la partie cervicale. Habituellement, une plaie ou un ulcère guérit seul sans aucun traitement, à condition qu'il n'y ait pas de facteurs aggravants sous la forme de processus inflammatoires. S'il y a inflammation, sans traitement approprié, la guérison ne se produira pas. Le col de l'utérus fera mal et saignera pendant les rapports sexuels.
  5. Ectopie (pseudo-érosion) - peut être congénitale ou acquise. L'épithélium du canal cervical n'est pas à l'intérieur, mais à l'extérieur et est visuellement observé dans la partie vaginale du col de l'utérus. La cause de l'apparition est considérée comme une mauvaise cicatrisation de l'érosion. Le col de l'utérus fait mal avec la pseudo-érosion est extrêmement rare. En règle générale, une telle pathologie se déroule sans symptômes et la douleur est observée avec un examen incorrect par un gynécologue. Seulement avec l'ajout d'une inflammation intense, une femme note une douleur dans le bas de l'abdomen.
  6. Néoplasmes bénins - kystes de nabotovy, fibromes et polypes. Les kystes ont tendance à être douloureux au-delà de 2 cm et doivent être perforés dans de tels cas. Les fibromes et les polypes, en plus de la douleur, se manifestent cliniquement par des frottis, des écoulements bruns et des saignements.

Pendant la grossesse, le col de l'utérus est étroitement surveillé par un médecin. Après tout, cela dépend de son état si une femme emmène un enfant jusqu'à la fin du trimestre et y a-t-il un risque de menace de fausse couche?.

Après la fécondation de l'œuf, le col de l'utérus subit des changements importants. Il se développe avec de nouveaux vaisseaux, le flux sanguin augmente, sous l'influence de la progestérone, un gonflement des tissus du col de l'utérus et du vagin est observé. De tels processus peuvent provoquer une légère douleur ou plutôt une gêne sous forme de ballonnements. Le col de l'utérus est cyanosé à l'examen. Si, à l'examen, le médecin découvre que le col de l'utérus est mou et que le canal est légèrement ouvert, il y a alors un risque de fausse couche.

En fin de grossesse, il raccourcit et devient très doux - c'est le premier signe d'une naissance imminente. Le canal cervical est libéré du bouchon muqueux. Des contractions d'entraînement sont observées, au cours desquelles le col de l'utérus peut faire mal.

Les raisons pour lesquelles le col de l'utérus fait mal pendant la grossesse peuvent être les suivantes:

  • hypertonicité de l'utérus - se produit en raison de faibles niveaux de progestérone ou de prolactine élevée, de stress, d'infections ou d'effort physique;
  • l'insuffisance cervicale est une condition dans laquelle la partie cervicale ne peut pas résister à la pression du fœtus ou s'ouvre en raison d'un déséquilibre hormonal chez une femme enceinte. La femme décrit ce processus comme une douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen;
  • l'endocervicite est un processus inflammatoire dans le canal cervical dû à des IST ou à la circulation d'une flore opportuniste. En plus de la douleur, un écoulement pathologique est noté;
  • érosion - ce défaut affecte les tissus de la région cervicale pendant une courte période - pendant 10 à 14 jours, donc le patient ne fait le plus souvent pas attention à la douleur.

Effets

Le manque d'attention à votre corps et l'ignorance de la douleur dans la partie cervicale conduisent à des maladies aussi graves que la dysplasie et le cancer du col de l'utérus en présence d'une infection par le papillomavirus humain. Et comme ce virus circule chez près de 80% des femmes de 20 à 35 ans, la vigilance devrait être très élevée. Tôt ou tard, une maladie négligée entraîne l'apparition de tumeurs malignes..

Très souvent, une femme n'est pas consciente de la présence d'une érosion en elle, qui se produit en raison d'avortements fréquents ou d'accouchements compliqués, au cours d'une vie sexuelle promiscuité. Et même après avoir appris le diagnostic, beaucoup ne sont pas pressés de suivre un traitement, espérant que tout disparaîtra de lui-même.

Le danger est posé par les papillomes et les polypes qui se forment sur le cou et les organes génitaux. Les papillomes sont d'origine virale. Les polypes sont une prolifération des glandes du canal cervical et, malgré leur nature bénigne, peuvent renaître à l'avenir.

Le cancer du col utérin est assez facilement diagnostiqué par examen histologique. Mais en même temps, c'est l'une des maladies qui peuvent ne pas se manifester pendant longtemps. Et plus la maladie est détectée tardivement, plus le pronostic est mauvais..

La survenue de douleurs dans la région cervicale lors du portage d'un bébé peut entraîner une fausse couche à un stade précoce ou une naissance prématurée à une date ultérieure..

La douleur dans le col de l'utérus ne doit être traitée qu'après l'établissement d'un diagnostic précis à la suite d'un examen par un spécialiste et de la réussite de tous les tests nécessaires.

L'érythroplasie, la dysplasie, la leucoplasie, l'ectopie nécessitent l'un des types d'intervention chirurgicale:

  • cryodestruction - traitement de la zone touchée avec de l'azote liquéfié;
  • diathermocoagulation - exposition à un courant haute fréquence;
  • conisation du col de l'utérus - ablation d'une partie du col de l'utérus sous la forme d'un cône;
  • traitement par ondes radio;
  • exposition au laser.

Le choix de l'opération n'est fait que par le médecin et cela dépend de l'âge, du degré de négligence de la pathologie et des plans de grossesse. En même temps, un traitement antibactérien, antiviral et immunomodulateur est effectué.

Lors du diagnostic de l'ectropion, le médecin évalue d'abord la présence ou l'absence de foyers d'inflammation. Ensuite, la restauration du canal cervical est effectuée. Le traitement est sélectionné individuellement pour chaque patient. Aucune complication observée.

À l'heure actuelle, la coagulation chimique est devenue très populaire dans le traitement des petites ectopies. La lésion est traitée avec un médicament (Solkovagin, Vagotil).

Les méthodes de traitement des pathologies du col de l'utérus peuvent être accompagnées de douleur. Mais le plus souvent, le processus de destruction du foyer n'est accompagné que d'inconfort, car l'épithélium du col de l'utérus n'est pas alimenté en récepteurs de la douleur. Plus la zone pathologique est grande, plus la douleur est prononcée. Le col fait mal si le retrait est effectué par électrocoagulation. Cette méthode est rarement utilisée..

Les néoplasmes bénins sont traités chirurgicalement et de manière conservatrice. Les hormones et la surveillance les plus couramment prescrites. Si les méthodes sont inefficaces, une intervention chirurgicale est effectuée. Chacune des méthodes ci-dessus apporte un résultat positif..