Principal
Tératome

Qu'est-ce qu'une biopsie cervicale et comment est-elle effectuée

Pour clarifier la nature des pathologies du col de l'utérus, une biopsie peut être prescrite. Ne connaissant pas les subtilités de la procédure, la patiente commence à s'inquiéter du fait qu'elle sera douloureuse, suppose que sa maladie est grave, puisqu'elle s'est vu prescrire un examen aussi complexe. Cependant, il faut comprendre qu'il ne s'agit que d'une méthode diagnostique importante permettant de choisir le traitement le plus efficace. Une biopsie du col de l'utérus avec érosion est nécessaire afin de reconnaître les premiers signes de maladies possibles et d'éviter de graves conséquences.

But de la biopsie

La procédure consiste à sélectionner un petit morceau de tissu dans la zone du col de l'utérus, où des dommages ont été constatés lors de la colposcopie. Après la biopsie, l'échantillon est examiné au microscope et il est déterminé si des cellules de structure atypique sont présentes ici (c'est-à-dire qu'une condition précancéreuse est observée), si la pathologie est maligne.

Dans quels cas une biopsie est-elle prescrite? Contre-indications

Une telle procédure est indiquée si, lors de l'examen d'inflammation du col de l'utérus (cervicite), d'ulcération, de zones de nécrose et de kératinisation des tissus, des fissures sont trouvées à sa surface. Dans ce cas, on soupçonne la présence de leucoplasie, de dysplasie cervicale à divers degrés, de polypes, de cancer.

Une biopsie est ordonnée en fonction des résultats d'une colposcopie étendue. Dans le même temps, la réaction des tissus au traitement avec des substances spéciales est vérifiée. Lorsque la surface est lubrifiée avec une solution à 3% d'acide acétique, les zones endommagées semblent pâles sur fond d'épithélium sain. Après avoir appliqué une solution de lugol (iode), ils restent non peints. Le prélèvement et l'examen d'un échantillon du matériel sont nécessaires pour confirmer ou infirmer la présence d'érosion et d'autres pathologies.

Les contre-indications à une biopsie du col de l'utérus sont la présence d'une femme, en plus de l'érosion, des processus inflammatoires aigus ou chroniques dans les organes génitaux. Si un prélèvement vaginal montre une infection dans le corps, la procédure est reportée.

Une biopsie n'est pas non plus réalisée si la femme a des maladies du sang (il y a un trouble de la coagulation), des pathologies vasculaires ou une insuffisance cardiaque.

Caractéristiques de la biopsie

La biopsie est effectuée le lendemain de la fin de la menstruation (vers le 7ème jour du cycle), de sorte qu'au début de la prochaine menstruation, la plaie sur le site de prélèvement ait le temps de se resserrer. Dans ce cas, le risque d'infection lors de la prochaine menstruation est réduit. De plus, la pénétration de sang menstruel dans une plaie non cicatrisée du col de l'utérus peut entraîner le développement d'une endométriose génitale..

La durée de la procédure est généralement de quelques minutes. Selon la technique utilisée, la biopsie est réalisée en ambulatoire (si une anesthésie locale est utilisée) ou à l'hôpital (lorsque le prélèvement de tissus est réalisé sous anesthésie générale).

La procédure est contrôlée à l'aide d'un colposcope - un dispositif qui permet de produire un grossissement optique et un éclairage de la surface vaginale. Le matériel sélectionné est placé dans une solution de formol et envoyé au laboratoire pour examen histologique.

La procédure de biopsie est-elle douloureuse?

Comme il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans le col de l'utérus, il n'y a pas de douleur forte lors de la sélection du matériau lors de l'érosion. En fonction de la méthode de biopsie et de l'étendue du site d'érosion sur lequel l'échantillon est prélevé, la procédure est réalisée sans anesthésie ou sous anesthésie locale (une injection de lidocaïne est administrée). Les contractions de l'utérus qui surviennent par réflexe lorsqu'elles sont exposées au col de l'utérus peuvent causer un léger inconfort dans le bas de l'abdomen.

Vidéo: Pourquoi une biopsie est-elle prescrite et comment est-elle réalisée

Types de biopsie

Les méthodes suivantes d'échantillonnage à la surface du col de l'utérus sont utilisées:

  • conisation - découper un morceau de tissu séparé sous la forme d'un cône à l'aide d'un faisceau laser, d'un scalpel ou d'un autre dispositif;
  • biopsie excisionnelle (ponction) - pincer un morceau de tissu du site d'érosion à l'aide de pinces médicales (conchotome);
  • biopsie endocervicale, lorsqu'une petite quantité de matériel est grattée sur la surface du col de l'utérus à l'aide d'un dispositif spécial (curette), qui est ensuite examinée par une méthode histologique;
  • trépanobiopsie - échantillonnage de l'érosion dans plusieurs zones du cou.

Selon les appareils utilisés pour la conisation lors d'une biopsie du col de l'utérus lors du diagnostic de l'érosion, il existe plusieurs types de procédure..

Biopsie simple. Le matériau est prélevé à l'aide d'aiguilles de différents diamètres. Il est possible de l'extraire sous la forme d'une colonne, qui contient des cellules situées à différentes profondeurs.

Biopsie au couteau. La découpe d'un petit morceau de tissu lors de l'érosion se fait avec un scalpel. La procédure la plus efficace mais douloureuse réalisée sous anesthésie générale.

Biopsie par ondes radio. Elle est réalisée à l'aide de l'appareil «Surgitron», qui permet de faire une incision exsangue de tissu avec un couteau radio (une électrode spéciale émettant des ondes radio haute fréquence). L'inconvénient de cette méthode est la cautérisation des tissus, ce qui réduit quelque peu la qualité de l'échantillon et la précision des résultats..

Laser. Le tissu est découpé avec un faisceau laser.

Boucle. Le matériau est découpé lors de l'érosion par une électrode en forme de boucle métallique mince, à travers laquelle un faible courant est passé.

Remarque: Lors du choix de la méthode d'exécution de la procédure, le degré de développement de l'érosion cervicale et l'âge du patient sont pris en compte. Chez les femmes nullipares, les biopsies au couteau, la conchotomie et l'anse ne sont pas recommandées, car une cicatrice reste sur le col de l'utérus. Dans le même temps, l'élasticité de la paroi diminue, ce qui peut par la suite compliquer l'accouchement..

Se préparer à une biopsie

Avant la nomination de la procédure, des tests sont effectués pour déterminer la coagulabilité du sang, ainsi que des tests de sang, d'urine et de mucus du vagin et du col de l'utérus pour détecter les infections et l'inflammation.

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • test sanguin biochimique pour le sucre, l'urée, les enzymes hépatiques;
  • coagulogramme (test de coagulation sanguine);
  • frottis pour examen microscopique de la composition de la microflore vaginale;
  • tests sanguins pour la syphilis et d'autres infections sexuellement transmissibles, ainsi que pour les virus du VIH et de l'hépatite.

En l'absence de contre-indications à la biopsie, le jour de la procédure est attribué. Dans ce cas, une semaine avant sa mise en œuvre, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments fluidifiant le sang (aspirine, warfarine, ibuprofène). La veille de la procédure, il est nécessaire d'arrêter d'utiliser des tampons, des douches vaginales, l'utilisation de comprimés vaginaux et de suppositoires contre l'érosion.

Avant de commencer les manipulations, une femme doit avertir le médecin de la présence de toute allergie médicamenteuse ou alimentaire, hypertension, maladie cardiaque, diabète sucré, pathologies vasculaires. Vous devez également informer sur les opérations précédentes pour enlever l'appendice, la vésicule biliaire et, en particulier, sur les complications survenues.

Dans certains cas, à la demande du patient ou si la zone du col de l'utérus est trop grande, la biopsie est réalisée sous anesthésie générale dans un hôpital. Dans ce cas, il est nécessaire d'arrêter de prendre de la nourriture, des liquides et des médicaments 12 heures avant le début..

Biopsie et complications possibles

Avant la procédure, le col de l'utérus est irrigué avec un spray de lidocaïne ou une injection de lidocaïne est administrée dans son muscle. Un dilatateur est installé dans le vagin à travers lequel les instruments de manipulation sont insérés. La surface étudiée, si une érosion est suspectée, est traitée avec de l'acide acétique ou de l'iode et un échantillon est prélevé. Après cela, une suture est appliquée ou les vaisseaux sont coagulés par diverses méthodes..

Complications après la procédure

En règle générale, il n'y a pas de complications après les manipulations. En quelques jours, une femme peut avoir de petites impuretés de sang dans la décharge, puis l'état revient à la normale. Dans de rares cas, il y a des saignements plus prolongés et des douleurs dans le bas de l'abdomen, indiquant une mauvaise guérison.

Un changement de couleur de la décharge et l'apparition d'une odeur désagréable (qui indique une infection de la plaie et l'apparition d'un processus inflammatoire) est possible. Après la procédure, une légère augmentation de la température corporelle est possible.

L'émergence de complications peut être déclenchée par une diminution de l'immunité à la suite de maladies antérieures, d'une mauvaise alimentation, du stress. Une femme doit informer le médecin de toutes ces affections..

L'utilisation de suppositoires vaginaux avec des médicaments antibactériens (terzhinan, métronidazole), des agents antiviraux (bétadine) peut être prescrite. Pour améliorer la défense immunitaire et accélérer le processus de guérison des tissus, des suppositoires rectaux génféron sont prescrits.

Résultats de recherche

Les résultats sont prêts dans environ 2 semaines. Ils peuvent refléter:

  1. La présence d'une érosion avec confirmation du degré de modification des tissus. En fonction d'eux, le patient se verra prescrire un traitement conservateur ou chirurgical..
  2. La formation de cervicite chronique, qui nécessite un traitement avec des médicaments anti-inflammatoires, il n'y a pas besoin de chirurgie.
  3. Changements atypiques dans les tissus du col de l'utérus. Le traitement dépend du degré de dysplasie. Avec une maladie de 2 et 3 degrés, une intervention chirurgicale est nécessaire, car cette condition est précancéreuse.

Recommandations après la procédure

Pour que la guérison passe le plus rapidement possible et que les complications ne surviennent pas, les médecins recommandent à la femme de suivre certaines règles après une biopsie cervicale. Il faut pendant les 4 semaines suivantes pour éviter la fatigue nerveuse et physique, rester au sauna, sous le soleil. Vous ne pouvez nager que sous une douche chaude.

Les tampons doivent être utilisés comme produits d'hygiène; les tampons ne doivent pas être utilisés. Vous ne pouvez pas vous doucher, utiliser des pommades et des suppositoires non prescrits par un médecin. Pendant la période de récupération, les rapports sexuels doivent être évités..

Biopsie cervicale

Si les résultats des examens gynécologiques tels que le test Pap et la colposcopie ont montré la présence d'une pathologie chez le patient, le médecin prescrit une analyse du tissu cervical. Cet organe est situé entre les intestins et la vessie. Il est important de comprendre comment une biopsie est effectuée, de quoi il s'agit. En utilisant la procédure, le médecin diagnostique avec précision la présence d'un cancer chez une femme et sélectionne une thérapie efficace. Une biopsie cervicale consiste à piquer un petit ou plusieurs morceaux de tissu pour des recherches plus approfondies.

Indications de la biopsie

La procédure est souvent prescrite pour la dysplasie, l'érosion et l'ectopie. La plupart des cliniques utilisent la méthode de moxibustion exclusivement après un prélèvement de biomatériaux. Si les résultats du test Pap et de la colposcopie cytologique sont positifs, il n'est pas nécessaire de pratiquer une ponction. Une analyse en oncologie est effectuée en cas de suspicion de changements négatifs dans l'organe. Les indications de la biopsie peuvent inclure:

  • hyperkératose;
  • condylomes;
  • les polypes;
  • changements suspects dans l'organe pendant la colposcopie, par exemple, zones négatives pour l'iode (zones qui ne brunissent pas après le traitement à l'iode), tissus acéto-blancs, vaisseaux atypiques et autres;
  • résultats de frottis négatifs pour la cytologie.

Contre-indications

La liste des raisons pour lesquelles les femmes peuvent être contre-indiquées pour se faire dépister n'est pas nombreuse. Les contre-indications sont dues à la présence de pathologies du système reproducteur et du corps du patient. La principale interdiction de la biopsie est une mauvaise coagulation sanguine. Le prélèvement de tissu du col de l'utérus est une intervention chirurgicale mineure, mais la procédure peut provoquer des saignements utérins graves. Une telle réaction du corps est due à la présence dans l'organe d'un grand nombre de petits vaisseaux, tels que des caractéristiques de l'endomètre (muqueuse utérine). La biopsie n'est pas effectuée:

  • en présence d'une inflammation aiguë dans le corps d'une femme;
  • les patients atteints de maladies sexuellement transmissibles (gonorrhée, trichomonase, chlamydia, HPV, autres);
  • pendant la grossesse.

Types de biopsie

Le meilleur résultat de la procédure est l'ablation complète du tissu cervical suspect (si la lésion occupe une petite zone de l'organe). Dans d'autres cas, il est nécessaire de prélever une ponction dans différentes parties de l'organe, ce qui implique de découper 2-3 échantillons au cours d'une procédure. En fonction des caractéristiques individuelles du corps du patient, le médecin utilise l'un des types de biopsie existants:

  1. Observation (colposcopique). Un petit morceau de tissu est prélevé à l'aide d'un instrument spécial colposcope, qui est une pince. La plaie guérit complètement dans les 4 à 5 jours suivant la procédure.
  2. Boucle (onde radio). Une méthode indolore de prise d'une analyse, qui est effectuée à l'aide d'un appareil spécial. Le patient n'a pas besoin de rééducation supplémentaire.
  3. Couteau (cononisation). Le tissu est prélevé au moyen d'un appareil d'excision en forme de coin d'un fragment de tissu. La méthode est utilisée non seulement pour le diagnostic, mais également pour le traitement des zones pathologiques (leur élimination).

Préparation à la recherche

Une biopsie du col utérin nécessite un certain nombre de tests préliminaires (sang pour VIH, RV, hépatite, frottis pour infection). S'il n'y a pas de contre-indications à la procédure, la femme signe un consentement à l'opération. La patiente est obligée d'informer le médecin de ses réactions allergiques à l'iode, aux médicaments, au latex, le cas échéant. De plus, assurez-vous d'informer le médecin de la grossesse. Pour réduire le risque de complications après la procédure, vous devez utiliser les recommandations des gynécologues:

  • n'injectez aucun médicament dans le vagin 2-3 jours avant la chirurgie;
  • s'abstenir de relations sexuelles pendant quelques jours avant l'analyse;
  • n'utilisez pas de tampons, arrêtez de vous doucher;
  • prendre une douche la veille de l'intervention;
  • ne mangez rien 8 à 10 heures avant la procédure;
  • attendre 7 à 13 jours du cycle menstruel (le comptage commence à partir du premier jour des règles) - c'est le moment le plus propice pour faire une ponction.

Recherche sur l'érosion

Le plus grand nombre de maladies du col de l'utérus est l'érosion de cet organe. Cependant, le médecin doit s'assurer que le diagnostic est correct, à l'exclusion de la probabilité d'une simple inflammation focale, qui se trouve souvent à la surface du col utérin. Les patients doivent se souvenir de deux règles de base: l'examen (examen initial) doit être effectué exclusivement à l'aide d'un colposcope, et un diagnostic incorrect et un traitement inapproprié entraînent le développement d'un cancer.

Une biopsie d'érosion est la seule méthode permettant de garantir l'exactitude du diagnostic. L'étude aidera à exclure les changements pré- et effectivement cancéreux dans les zones endommagées du col de l'utérus, afin de choisir les bonnes tactiques de traitement. Les statistiques montrent que dans 90% des cas, le diagnostic d '«érosion cervicale» est confirmé et les 10% restants sont attribuables à d'autres maladies telles que la cervicite chronique, la dysplasie ou la métaplasie.

Comment est

Puisqu'il existe plusieurs techniques pour effectuer une ponction, la procédure peut différer selon la méthode choisie. Si le médecin procédera à l'opération dans son propre cabinet, vous devrez vous asseoir dans la chaise gynécologique, comme lors d'un examen régulier. Pour voir le col de l'utérus, le gynécologue insérera un miroir dans le vagin, dirigera un faisceau lumineux lumineux vers l'organe et prélèvera doucement un échantillon de tissu.

Le médecin enverra les sites de tissus suspects pour un examen plus approfondi (un processus appelé «histologie cervicale»). La procédure ne prendra pas plus d'une demi-heure, après quoi le patient pourra rentrer chez lui. Si la biopsie est réalisée dans un hôpital, il est probable que le patient ne pourra pas retourner immédiatement dans sa famille - une hospitalisation sera nécessaire pendant 1 à 2 jours. La procédure prendra 40 à 90 minutes, y compris l'anesthésie.

L'opération peut sembler douloureuse, puis le médecin administrera une injection anesthésique avant de pratiquer une ponction. Si nécessaire, le patient recevra une injection locale d'anesthésique, ce qui réduira la douleur lors de la biopsie et du curetage du canal cervical. La chirurgie hospitalière implique l'utilisation de l'anesthésie pour rendre la procédure aussi confortable et douloureuse que possible. Cela pourrait être:

  • anesthésie générale;
  • soulagement de la douleur épidurale;
  • anesthésie rachidienne.

Est-ce que ça fait mal de faire une biopsie cervicale?

Si un gynécologue dit à une femme qu'elle a besoin d'une biopsie cervicale, elle est généralement submergée par l'anxiété. Toute intervention invasive est généralement accompagnée d'inconfort, et dans ce cas, l'anxiété devient encore plus forte en raison de la délicatesse de la procédure.

Est-ce que ça va faire mal? À quoi ressemblera la période postopératoire? Quand sera-t-il possible de reprendre une vie normale, y compris une activité sexuelle, et pourquoi une biopsie cervicale est-elle vraiment nécessaire? Tous les détails dans le nouvel article Note médicale.

Principales maladies du col de l'utérus

Le col de l'utérus est la petite partie du col de l'utérus qui le relie au vagin. Au centre du col de l'utérus, il y a une ouverture du canal cervical, à travers laquelle le sang menstruel sort de la cavité utérine et le sperme y pénètre en route vers l'ovule.

Une caractéristique du col de l'utérus est qu'il a peu de terminaisons nerveuses. Pour cette raison, il ne peut pratiquement pas faire de mal, même s'il est blessé ou enflammé..

Et c'est pourquoi de nombreuses maladies de cette zone de l'utérus restent souvent méconnues, car la principale raison de consulter un médecin dans notre pays est la douleur.

Cependant, lors d'un examen gynécologique, le médecin examine attentivement le col de l'utérus, et s'il voit des zones suspectes dessus, il prélève un frottis sur sa surface ou procède à une colposcopie..

Le cancer du col de l'utérus est une maladie très insidieuse qui ne se manifeste souvent d'aucune façon. Les cellules atypiques ou les zones de dysplasie sont détectées assez rapidement par les médecins, mais il est impossible de comprendre s'il s'agit d'un processus bénin ou malin par un seul examen..

Cancer du col de l'utérus: comment la prévention peut sauver des vies

Indications de la biopsie cervicale

Si, lors de la colposcopie, le médecin découvre des zones suspectes, il sera demandé à la femme de subir une biopsie du col de l'utérus. En effet, ce n'est qu'avec un examen histologique des cellules que l'on peut dire avec certitude quel processus se déroule en elles - bon ou malin.

Un diagnostic rapide peut sauver des vies, car la détection précoce du processus oncologique contribue au fait que le traitement sera aussi efficace que possible et que la femme pourra se rétablir complètement..

Ainsi, les maladies et conditions pathologiques suivantes sont des indications pour une biopsie du col de l'utérus:

  • dysplasie du col de l'utérus;
  • leucoplasie du col de l'utérus;
  • prolifération de vaisseaux sanguins sur la membrane muqueuse du col de l'utérus;
  • le col de l'utérus avec une surface inégale ou bosselée de nature incompréhensible;
  • la présence d'une inflammation chronique qui ne répond pas au traitement;
  • condylomes ou polypes sur le col de l'utérus;
  • érosion cervicale;
  • l'endométriose.

Bien sûr, dans chaque cas, le médecin effectue le chemin de diagnostic individuellement et toutes les femmes ne se voient pas prescrire une biopsie cervicale..

Cependant, si le médecin décide que cette procédure est nécessaire, c'est bien le cas..

Se préparer à une biopsie cervicale

La biopsie est une méthode de recherche invasive, il faut donc s'y préparer comme pour une intervention chirurgicale mineure. Avant sa réalisation, la femme subit un assainissement vaginal pour réduire le risque de complications infectieuses.

En outre, des tests sanguins standards, des tests d'urine, un test VIH, une hépatite, une étude du système de coagulation sanguine, un électrocardiogramme, une consultation médicale sont prescrits pour suivre l'évolution des maladies chroniques concomitantes. La tolérance des agents anesthésiques doit être déterminée..

La veille de la procédure, elle doit annuler les anticoagulants, arrêter les douches vaginales, la vie intime n'est autorisée qu'avec la contraception barrière.

La procédure peut être effectuée dans une polyclinique ou un hôpital. L'hospitalisation n'est généralement pas nécessaire, uniquement lorsque l'étude est réalisée sous anesthésie générale, elle dure de 1 à 3 jours.

Technique pour une biopsie cervicale

Selon quelle maladie était l'indication d'une biopsie du col de l'utérus, il existe trois méthodes principales pour cette procédure..

Crevaison

Le médecin prend un petit morceau de tissu avec une pince à biopsie. Habituellement, avant cela, il colore la membrane muqueuse d'une manière spéciale afin de révéler un ou plusieurs fragments qui le préoccupent. C'est la méthode de biopsie la plus douce.

En forme de coin

Le médecin "coupe" une couche de muqueuses de différentes tailles. Pour cela, un scalpel, un faisceau laser ou un "couteau radio" spécial est utilisé. Il s'agit d'une procédure plutôt traumatisante, la guérison après qu'elle ne se produit pas aussi rapidement qu'après une biopsie par ponction.

Curetage du canal cervical

Cette méthode de diagnostic est réalisée avec une curette spéciale. Le médecin l'excite parfois assez profondément, ce type de procédure est donc également traumatisant.

La biopsie cervicale fait-elle mal?

Cette question inquiète toutes les femmes qui sont envoyées à cette étude. Le col de l'utérus est faiblement innervé, de sorte que toutes les procédures ne sont pas ressenties aussi brusquement que sur d'autres zones du corps.

Cependant, les patients ne sont généralement pas rassurés par ce fait. De plus, à l'ère de la technologie moderne, personne ne les fera souffrir, d'autant plus que dans n'importe quel hôpital, il existe de nombreux moyens d'anesthésie.

La biopsie par ponction du col de l'utérus est la plus douce, par conséquent, les médecins choisissent l'anesthésie locale pour sa conduite. Ils injectent la membrane muqueuse ou l'irriguent avec des médicaments, donc pendant la procédure, la femme ne ressent que des touches.

La biopsie en coin est traumatisante, elle est donc généralement réalisée sous anesthésie générale selon toutes les règles nécessaires.

Le curetage du canal cervical peut être effectué sous n'importe quel type d'anesthésie, parfois les médecins ont recours à une anesthésie rachidienne, car l'anesthésie locale ne fournit pas le plein effet.

Par conséquent, dans tous les cas, il ne devrait y avoir aucune douleur. Cependant, en période postopératoire, c'est tout à fait possible, surtout après une biopsie en coin.

Il peut y avoir de légers saignements, des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, du dos, des brûlures. Parfois, les médecins prescrivent des analgésiques, des antibiotiques, des médicaments topiques.

Le repos sexuel est nécessaire pendant 4 à 8 semaines, il est impératif d'observer une hygiène intime. Dans tous les cas, toutes les questions concernant votre état doivent être posées au médecin traitant: un gynécologue.

Tout sur la biopsie cervicale pour l'érosion

Une biopsie est le seul moyen par lequel vous pouvez identifier la présence ou l'absence de complications de l'érosion cervicale. Cependant, cette procédure n'est effectuée que si l'érosion est au statut de maladie chronique..

Qu'est-ce qu'une biopsie? Au cours de cette analyse, le médecin prend le matériel biologique du patient, puis les tissus sont envoyés pour analyse histologique. La tâche principale de l'étude est d'exclure la possibilité de développer une tumeur maligne..

Indications de la biopsie cervicale

Dans la plupart des cas, les femmes souffrant d'érosion subiront un test Pap ou une colposcopie. Une étude de biopsie n'est réalisée que s'il existe un certain nombre d'indications:

  • les zones qui n'ont pas changé sous l'influence de l'iode;
  • zones blanches révélées après contact avec l'acide acétique;
  • la présence de leucoplasie, verrues, polypes.

Contre-indications à la procédure

La procédure n'a pas de contre-indications autres qu'une mauvaise coagulation sanguine. Mais dans certains cas, le médecin peut refuser cette méthode (en se concentrant exclusivement sur les pathologies et les processus inflammatoires dans le corps du patient dans chaque cas individuel).

Pendant la menstruation, la patiente n'aura pas non plus de biopsie, reportant la procédure jusqu'à la fin des règles..

Si vous pensez que vous êtes en état de porter un fœtus, cela doit être signalé au médecin avant la biopsie..

Classification des biopsies par méthode d'échantillonnage

Une biopsie d'érosion peut être réalisée de plusieurs manières. Dans certains cas, la collecte de matériel pour la recherche est associée à l'élimination complète des tissus déformés à la suite de la maladie.

  • biopsie par aspiration (il s'agit de la méthode d'échantillonnage tissulaire la plus indolore et la plus "précise", car aucune incision n'est pratiquée et le matériel de recherche est prélevé à l'aide d'un tuyau qui aspire des fragments de tissu malade);
  • biopsie ciblée (pour analyse, le médecin prélève un petit morceau de tissu à l'aide d'une aiguille médicale spéciale);
  • biopsie conchotomique (l'ablation des tissus est réalisée sous anesthésie locale à l'aide de ciseaux à conchotome médical, dont l'extrémité pointue est utilisée pour découper une petite partie de la surface cervicale);
  • biopsie par ondes radio (la chirurgie est réalisée à l'aide d'un couteau radio, et le principal avantage de la procédure est l'absence de cicatrices et de cicatrices, une guérison rapide et la possibilité de porter davantage le fœtus);
  • biopsie au laser (un couteau laser est utilisé et le patient est sous anesthésie générale pendant la procédure);
  • biopsie en boucle (les chocs actuels sont passés à travers un instrument chirurgical spécial en forme de boucle; cette procédure est réalisée sous anesthésie locale; la technologie permet de retirer des zones suffisamment grandes de tissus affectés; en raison de la formation de cicatrices, les femmes qui ont subi une biopsie en boucle peuvent éprouver des difficultés supplémentaires pendant l'accouchement );
  • biopsie au scalpel (avec un prélèvement de tissus au couteau, le médecin excise non seulement les zones touchées, mais également les tissus sains les plus proches afin de connaître l'étendue du développement de la pathologie).

Comment se déroule la biopsie?

Une biopsie est réalisée en ambulatoire. Le patient est dans le fauteuil gynécologique. Le médecin examine le col de l'utérus en élargissant le vagin avec un instrument spécial. À l'aide d'un coton-tige imbibé d'une solution stérile, le spécialiste élimine le mucus de la surface des muqueuses.

Si le prélèvement de matériel pour la biopsie est effectué sous anesthésie, le médecin injecte l'agent dans le col de l'utérus avec une seringue, ou l'applique sur toute la surface de la zone opérée sous forme de spray.

Un morceau de tissu mou obtenu à la fin de la procédure est placé dans un environnement stérile et envoyé pour des tests de laboratoire.

L'endroit où le tissu a été excisé est désinfecté avec un antiseptique. S'il y a un saignement abondant de la plaie, elle est "scellée" avec du nitrate d'argent. Après une biopsie avec érosion du col de l'utérus, aucune suture n'est appliquée sur la plaie, car la zone d'intervention chirurgicale est minime.

Les organes génitaux externes sont également désinfectés avec un antiseptique. La procédure prend 30 à 35 minutes. Après cela, la femme reçoit d'autres instructions du médecin et peut rentrer chez elle. Deux semaines plus tard, il est nécessaire de subir un nouvel examen pour suivre le processus de guérison de l'organe après l'opération.

Quels peuvent être les résultats de l'histologie biopathe

Les résultats de la biopsie au laboratoire sont rédigés en conclusion, constituée de 4 blocs d'information.

1. Caractère informatif du matériel:

  • informatif (répondant aux exigences du laboratoire);
  • non informatif (échantillon de tissu contenant trop peu de cellules endométriales).

2. Macro-analyse de la préparation (description détaillée des échantillons et de leurs caractéristiques, telles que poids, taille, couleur, etc.).

3. Micro-analyse de la préparation (description des tissus au niveau cellulaire).

4. Conclusion ou diagnostic.

Si une femme n'a pas de problèmes d'endomètre, dans la quatrième section, seule la phase actuelle du cycle menstruel sera indiquée et la conclusion «endomètre normal».

Décoder les résultats

Le résultat de l'étude montre si des cellules de coylocytes ont été trouvées dans les tissus (présentes dans le corps si une femme est atteinte d'un papillome viral).

Un autre point important de l'analyse est l'identification de la dysplasie. La dysplasie suggère que les couches profondes du tissu cervical ont changé de structure et peuvent être affectées par les cellules cancéreuses. En savoir plus dans l'article sur le traitement de la dysplasie cervicale.

La conclusion fournit également des informations sur la présence de leucoplasie, d'acanthose et de maladies précancéreuses, à la suite desquelles des cellules cervicales saines commencent à mourir..

Les résultats de la biopsie déterminent les méthodes nécessaires pour traiter la maladie: ablation chirurgicale de tissu ou traitement médicamenteux.

Période de récupération

Pendant la période de récupération, il est nécessaire de suivre les recommandations médicales après une biopsie.

  • il est nécessaire d'éviter les rapports sexuels dans la semaine suivant la procédure (si le matériel a été repris sur une grande surface ou si la cicatrisation se déroule avec des complications, le délai de prescription peut durer plus longtemps);
  • il est recommandé d'abandonner l'alcoolisation;
  • après la biopsie, il est recommandé d'utiliser des tampons au lieu de tampons pendant une à deux semaines.

Malgré le fait que toutes les méthodes de biopsie cervicale sont assez douces et que l'organe lui-même contient un nombre minimal de terminaisons nerveuses, des douleurs de traction peuvent survenir. Dans de tels cas, vous pouvez prendre des analgésiques..

Après la procédure, vous devrez abandonner l'activité physique, le sport et même soulever des poids pendant au moins 6 jours.

Complications possibles et leurs symptômes

Les conséquences négatives de la procédure peuvent se manifester à la fois en raison des caractéristiques du corps du patient et en raison d'un respect insuffisamment attentif des règles de la période de récupération.

Si une infection pénètre dans la plaie en voie de guérison (cela se produit si une femme ne surveille pas attentivement l'hygiène des organes génitaux), des processus inflammatoires commenceront. L'inflammation s'accompagne d'un écoulement purulent et de douleurs dans le bas de l'abdomen. Dans ce cas, le patient se sent faible, la température corporelle augmente.

Vous devez consulter un médecin si:

  • il y a des saignements persistants;
  • la menstruation après la biopsie a changé de nature et de durée;
  • on observe un écoulement avec une odeur désagréable et des caillots de pus;
  • la température corporelle augmente régulièrement.

Biopsie et grossesse

Chez les femmes enceintes, le plus souvent, elles ne font tout simplement pas de biopsie du col de l'utérus pendant l'érosion, car il existe un risque élevé de complications supplémentaires lors de l'accouchement ou de fausse couche prématurée..

La seule raison pour laquelle les médecins peuvent interférer avec le processus de gestation est le risque de développer un cancer. Dans ce cas, les experts conseillent même d'interrompre la grossesse afin qu'à l'avenir la femme puisse maintenir sa santé et avoir des enfants sans pathologies..

Est-ce que ça fait mal

Le col de l'utérus a une sensibilité réduite, donc même sans anesthésie, le patient ne ressentira pas de douleur. Il peut y avoir de légères sensations douloureuses lors de l'expansion du vagin avec des spéculums médicaux. La probabilité de contraction utérine au contact des instruments augmente, ce qui provoque souvent une gêne.

La biopsie doit être effectuée par contrôle colposcopique, car du matériel provenant des zones touchées est nécessaire, et pas seulement un échantillon de l'endomètre.

Quelles maladies peuvent être détectées avec une biopsie du col de l'utérus

Souvent, une biopsie confirme simplement la présence d'une érosion. Mais des maladies de gravité variable peuvent être détectées, qui accompagnent les processus d'érosion..

  • processus inflammatoires dans la région cervicale, affectant le col de l'utérus;
  • maladies oncologiques et pré-oncologiques;
  • pathologies concomitantes (ectopie cervicale, polypes, excroissances et leucoplasie).

Commentaires

La préparation d'une biopsie cervicale était une peur constante pour moi. Mais en fait, la procédure s'est avérée presque indolore et pas du tout aussi effrayante qu'elle a été décrite. Le médecin a déclaré qu'en raison de la détection précoce des problèmes, il n'était pas nécessaire de prélever beaucoup de tissus pour analyse, donc la rééducation s'est déroulée sans complications..

C'était assez facile pour moi de transférer l'opération. Les sensations les plus désagréables sont survenues lorsque la coupure était traitée avec un antiseptique. Dans les deux jours qui ont suivi l'opération, il y a eu un peu de taches. Même sans analgésiques. Mon médecin a également expliqué en détail pourquoi vous devriez éviter l'activité physique et le bain..

Le prix de la procédure d'examen du tissu cervical en Russie dépend de la clinique auprès de laquelle vous postulez. Le coût varie considérablement, il est donc préférable de consulter à plusieurs endroits. Avant la procédure, des tests sont également obligatoires, qui affectent le montant total..

Biopsie d'érosion

Une biopsie du col de l'utérus avec érosion est l'une des méthodes de recherche les plus efficaces et les plus précises. Il vous permet d'exclure les formations malignes, de clarifier la structure du tissu sur lequel se trouvent les ulcères et de déterminer le diagnostic. L'examen aide à préserver la santé de la femme.

Caractéristiques de la pathologie

Le col de l'utérus ressemble à une sorte de tube avec un tubule à l'intérieur et deux constrictions - le pharynx. Il relie l'utérus et le vagin. Le canal s'appelle cervical. Sa face externe est bordée d'épithélium squameux, la face interne est bordée de cellules cylindriques.

Parfois, les maladies inflammatoires entraînent la formation d'ulcères sur la surface externe. Leur détection nous permet de diagnostiquer une véritable érosion du col de l'utérus, en translation directe - destruction, corrosion.

Le processus de guérison des ulcères est souvent accompagné de cicatrices. Leur apparence dénote une fausse érosion ou une pseudo-érosion..

Une fois nommé

La détection des changements suivants lors d'un examen externe, un test cytologique est une indication pour la nomination d'une biopsie cervicale:

  1. Dysplasie. Cette pathologie est caractérisée par la présence de zones inhabituelles sur la partie vaginale. Lorsque la colposcopie à l'aide d'une solution de vinaigre, ce sont des globules blancs.
  2. Leucoplasie. Sur la membrane muqueuse, les cellules kératinisées, des plaques blanches se forment. Ils ont une structure plus dense.
  3. Polypes. Des excroissances ressemblant à des verrues apparaissent sur la membrane muqueuse en raison de perturbations hormonales, de traumatismes, d'infections génitales.
  4. Verrues génitales. Des formations sont-elles formées à partir de la membrane muqueuse.
  5. Érosion. Détection de cellules cylindriques sur l'os externe.
  6. Infection au VPH. Le virus du papillome provoque l'apparition de papillomes, de verrues génitales, de cancer.
  7. Taches vasculaires rouges.
  8. L'endométriose.
  9. Inflammation.
  10. Atrophie.

Une biopsie est prescrite lorsque les types de cellules suivants sont trouvés dans un frottis Pap:

  • malin;
  • cellules présentant des signes de cancer;
  • avec pathologie du cytoplasme ou du noyau.

L'étude fournit des données précises sur la structure des cellules. Sur la base de l'examen histologique, un diagnostic est posé, le développement de la pathologie est prédit et un plan de traitement est établi.

Types de biopsie

Compte tenu des signes de pathologie, des changements structurels, de l'état général, l'un des types de biopsie suivants est effectué:

  1. Crevaison. Dans cette étude, un petit morceau de tissu est retiré avec une pince. Lors de l'utilisation d'une seringue spéciale, on parle d'un test d'aspiration. Au préalable, le lieu de prélèvement est traité avec de l'iode, une solution de vinaigre. Parfois, un échantillon de biomatériau est prélevé sur plusieurs sites à la fois.
  2. Conisation (en forme de coin). Sous anesthésie générale, la zone qui ressemble à un cône est enlevée.
  3. Biopsie circulaire de l'érosion. La membrane muqueuse est retirée en cercle. C'est en même temps une procédure médicale.
  4. Grattage. Les cellules tissulaires sont retirées du canal cervical.

Diverses méthodes sont utilisées pour mener la recherche. Dans la procédure habituelle, des aiguilles spéciales sont utilisées, ce qui permet de prélever du matériel de différentes profondeurs.

La méthode du couteau utilise un scalpel. Ils ont coupé un morceau de tissu. La méthode de biopsie par ondes radio implique l'utilisation d'un couteau radio.

Récemment, un faisceau laser est souvent utilisé pour la biopsie. Le bouclage est plus traditionnel. Cette méthode consiste à retirer du matériau à l'aide d'une électrode en forme de boucle à travers laquelle un courant est passé.

Le médecin justifie son choix de la méthode par l'âge, le degré d'érosion cervicale. Une biopsie pour les femmes qui n'ont pas encore accouché est recommandée à l'aide d'un laser et d'ondes radio.

Contre-indications

Les processus aigus associés à l'inflammation du vagin et du col de l'utérus sont une contre-indication à la biopsie. L'infection peut provoquer une augmentation du foyer de l'inflammation.

L'étude n'est pas réalisée sur des femmes enceintes. Cela peut provoquer une fausse couche au premier trimestre. La base de ce risque est la douleur et la pression qui surviennent lors de la biopsie, ainsi que le risque de développer une inflammation..

Au troisième trimestre, cette étude n'est pas recommandée car il existe une possibilité de naissance prématurée. Seul le deuxième trimestre est considéré comme relativement prospère..

L'étude n'est pas réalisée sur des patients diagnostiqués avec un trouble de la coagulation. Cette condition conduit à des saignements abondants et incontrôlés. En cas de thrombose, il est important de consulter un hématologue pour exclure la possibilité de caillots sanguins..

Une biopsie n'est pas effectuée pendant les saignements menstruels. Cela est dû au fait qu'il sera difficile pour le médecin de voir la surface du col de l'utérus. Dans le même temps, la probabilité d'augmentation des sécrétions et d'infection augmente..

Formation

Une biopsie pour érosion est réalisée en moyenne du cinquième au septième jour à compter de la date du début d'un nouveau cycle. C'est à ce moment que la plaie guérit, le risque d'infection, les cellules de l'endomètre et le développement de l'endométriose sont exclus.

Avant l'étude, les tests suivants sont prescrits:

  1. Du sang. Analyse générale, biochimie, étude de coagulabilité, exclusion du VIH, syphilis, infections sexuellement transmissibles, hépatites B et C.
  2. Analyse d'urine générale. Permet d'exclure l'inflammation.
  3. Coups. Prélevez un échantillon pour la flore et cytologique.
  4. Coloscopie.

La biopsie n'est pas effectuée pour les processus infectieux.

Le médecin traitant doit être averti de toutes les pathologies et caractéristiques du corps, en particulier:

  • réactions allergiques;
  • maladies chroniques: hypertension, maladie cardiaque, thrombose, diabète sucré;
  • épisodes de saignement chez la patiente et ses proches;
  • opérations et caractéristiques de la période de récupération.

Avant la procédure, les pilules susceptibles de provoquer des saignements sont annulées. C'est l'ibuprofène, l'aspirine.

La préparation d'une biopsie du col de l'utérus avec érosion comprend l'arrêt de l'utilisation de crèmes, tampons, gels, suppositoires médicamenteux vingt-quatre heures avant l'examen. La douche n'est pas effectuée. L'alcool et le tabagisme sont exclus immédiatement avant l'étude.

Si la biopsie est réalisée sous anesthésie générale, arrêtez de prendre des médicaments, ne mangez pas et ne buvez pas douze heures avant de le prendre.

Il est nécessaire d'emporter des électrodes avec vous pour examen, car des saignements peuvent survenir pendant.

Procédure

Avant de faire une biopsie, le médecin décide des conditions de sa conduite. S'il est prévu de retirer une petite zone de la surface du tissu, la procédure est réalisée sous anesthésie locale au cabinet gynécologique..

Une biopsie circulaire est effectuée uniquement dans un hôpital avec un soulagement de la douleur rachidienne ou épidurale. Parfois, une anesthésie intraveineuse est administrée.

Avant de commencer l'examen, la femme est informée de la biopsie, des conséquences et des complications. À la fin de la conversation, elle signe un consentement à la procédure.

Le patient est placé sur une chaise. La lidokoin est injectée dans le cou ou irriguée avec cet agent. Un dilatateur spécial est inséré dans le vagin, le col de l'utérus est tiré vers l'entrée à l'aide de pinces spéciales.

Pour faciliter la visibilité des zones touchées, une solution d'iode ou de vinaigre est appliquée sur la surface. Le tissu endommagé est retiré.

La procédure est indolore si des analgésiques sont utilisés. En l'absence d'anesthésie, le patient ressent une légère sensation de brûlure.

L'étude est réalisée simultanément à la colposcopie. Il vous permet de contrôler le processus de biopsie.

Récupération

Habituellement, le lendemain de l'examen, la femme commence à travailler ou à étudier. Après la conisation, la femme est à l'hôpital pendant jusqu'à deux jours. Un congé de maladie supplémentaire est libéré pour dix jours supplémentaires.

Des sensations douloureuses apparaissent dans les premiers jours après l'opération. S'ils sont très préoccupants, des analgésiques sont recommandés. Les saignements mineurs dus à l'iode peuvent devenir verts.

Pour prévenir l'infection, Terzhinan est prescrit. Elle peut également utiliser un agent antimicrobien - Ornizadol, Genferon pour améliorer l'immunité. Depantone accélérera la guérison.

Contre-indiqué après la fin de l'étude:

  • soulever des poids;
  • appliquer des tampons;
  • avoir une activité sexuelle tout au long du mois;
  • aller à la piscine jusqu'à un mois.

La plaie guérit complètement en un à un mois et demi. Après cette période, la chambre du médecin s'affiche.

La biopsie n'affecte pas les hormones, donc vos règles surviennent à l'heure habituelle..

résultats

L'histologie des cellules prélevées lors de la biopsie permet de détecter la présence de changements qui sont un signe de formation maligne ou de précancer.

Les résultats sont regroupés selon les principaux signes de changement comme suit:

  1. Contexte. Ces changements pourraient un jour devenir la base de l'émergence du cancer. Ceux-ci incluent inflammatoires, hyperplasiques, dyshormonaux et post-traumatiques. Les premiers sont associés à l'apparition d'une véritable érosion. Le second - avec l'apparition de polypes, d'endométriose et de papillomes. Cicatrices post-traumatiques, fistule dans la région cervico-vaginale, rupture cervicale.
  2. Précancéreux. Les violations ne peuvent pas être qualifiées de malignes, mais avec une probabilité de 50%, elles peuvent le devenir. Ces changements incluent la dysplasie, l'adénomatose et la leucoplasie avec des cellules atypiques.
  3. Cancer. La biopsie permet de détecter des formations malignes au premier stade de la maladie (préclinique) et clinique clairement exprimées.

La fiabilité des résultats obtenus après la biopsie est supérieure à 98%. L'étude permet, si nécessaire, de débuter rapidement le traitement et de prévenir l'apparition d'un cancer.

Complications

À la suite de l'utilisation d'un scalpel, d'une boucle, d'un couteau pour la biopsie, des cicatrices subsistent, ce qui empêche parfois le canal cervical de se fermer.

Ils conduisent à un déroulement compliqué de la grossesse, au risque d'interruption de grossesse et à des problèmes pendant l'accouchement. Parfois, les cicatrices entraînent un rétrécissement du cou et empêchent la conception..

Autres conséquences d'une biopsie cervicale avec érosion:

  1. Saignement. On pense qu'un écoulement faible ou modéré se produit dans les sept jours suivant l'examen. Si le saignement est abondant, vous devriez consulter votre médecin.
  2. Douleur dans le bas de l'abdomen. Perturbé en moyenne pendant une semaine. Ils sont décrits comme tirants, ressemblant à des contractions. Il ne devrait y avoir aucune douleur intense.
  3. Décharge atypique. Jaune, abondant, avec une mauvaise odeur, accompagné de démangeaisons.
  4. Augmentation de la température. Peut indiquer l'ajout d'une infection.
  5. Détérioration de la santé.
  6. Réactions allergiques à l'analgésique utilisé. Sont exprimés par un choc anaphylactique, des démangeaisons.
  7. Complications de l'anesthésie péridurale. Manifesté par des maux de dos, une sensation de faiblesse dans les jambes.

Le manque de menstruation comme prévu après le test est un signe de grossesse. Une biopsie pour l'érosion cervicale est effectuée pour examiner la structure tissulaire.

Le degré d'endommagement du site, l'état du patient sont des facteurs clés pour le choix du type d'étude: conisation, ponction, biopsie circulaire ou curetage.

L'étude fournit des résultats fiables qui vous permettent de poser un diagnostic précis, de faire un pronostic et de former un plan de traitement.