Principal
Cirrhose

Biopsie

La biopsie est une procédure de diagnostic effectuée pour obtenir un échantillon de tissu (biopsie) à partir d'un site «suspect», comme une tumeur ou un polype. Une biopsie est nécessaire pour confirmer le diagnostic de cancer.

Ce que montre la biopsie?

Toutes les cellules du corps ont une structure caractéristique, en fonction du tissu auquel elles appartiennent. Avec le développement d'une tumeur maligne, la structure des cellules est perturbée et ces changements peuvent être vus au microscope.

Un médecin examinant des échantillons de tissus ou des cellules obtenus par biopsie peut dire sans ambiguïté si un patient a un cancer. Alors que d'autres tests fournissent divers degrés de suspicion de cancer, la biopsie peut aider à établir un diagnostic précis..

Est-il possible de se passer d'une biopsie?

La question est répondue par le médecin de la clinique européenne Lisova V.A.:

Types et méthodes de biopsie

Un médecin peut obtenir une biopsie, un échantillon de tissu à examiner, de différentes manières. En fonction de cela, plusieurs types de biopsie sont distingués:

Frottis-empreintes, grattages, biopsie au rasoir

Parfois, il suffit d'obtenir très peu de cellules pour une biopsie. Par exemple, pour la détection précoce du cancer du col utérin, une empreinte est prélevée sur la muqueuse cervicale. Le matériel ainsi obtenu est largement suffisant pour la recherche en laboratoire..

Vous pouvez également prendre des empreintes d'écoulement du mamelon si un cancer du sein est suspecté..

Dans une biopsie au rasoir, un médecin coupe une couche d'une certaine épaisseur à la surface d'une zone cutanée à l'aide d'un instrument pointu. Reste une surface saignante sur laquelle un bandage compressif est appliqué.

Biopsie par ponction

Le nom de la méthode vient du mot latin punctio - "injection". À son tour, la biopsie par ponction est divisée en types: aiguille fine, aiguille épaisse (biopsie au trépan), aspiration.

Biopsie à l'aiguille fine

Ce type de biopsie par ponction est utilisé lorsqu'il est nécessaire d'obtenir un petit nombre de cellules. Le médecin insère une fine aiguille dans la zone suspecte et obtient du tissu.

Biopsie à l'aiguille épaisse

Ce type de biopsie est optimal dans de nombreux cas, car il ne nécessite pas d'incision, et en même temps, il permet d'obtenir une quantité de tissu suffisamment importante. Une biopsie à l'aiguille épaisse est souvent utilisée en cas de suspicion de cancer du sein, du foie, de la prostate et d'autres cancers.

La biopsie à la tréphine est utilisée pour prélever des échantillons de peau et de moelle osseuse. Le médecin utilise un instrument spécial qui ressemble à une aiguille, mais plus épaisse, sous la forme d'un cylindre creux aux arêtes vives. Il est immergé au bon endroit, en conséquence, il est rempli d'une colonne de tissu.

Biopsie par aspiration

Lors d'une biopsie par aspiration, les tissus sont prélevés à l'aide d'un aspirateur à vide, un cylindre spécial qui crée une pression négative. Il est connecté à une aiguille. Pendant la procédure, le médecin peut recevoir plusieurs fragments de tissu suspect à la fois.

La biopsie par aspiration est souvent utilisée dans la pratique gynécologique.

Biopsie guidée par scan

Parfois, une formation suspecte est presque impossible à ressentir à travers la peau en raison de sa petite taille, mais peut être détectée lors d'une radiographie, d'une échographie, d'une IRM. Dans ce cas, la biopsie est réalisée sous le contrôle d'une radiographie ou d'une autre image, ce qui aide le médecin à guider l'aiguille et à contrôler la position de sa pointe..

Pendant la biopsie stéréotaxique, une image est utilisée dans au moins deux plans, ce qui permet de déterminer avec précision la position de la masse suspecte et de l'aiguille dans l'espace tridimensionnel. La biopsie guidée par scan peut être une aspiration à l'aiguille fine.

Biopsie pendant la chirurgie

Pendant la chirurgie, le médecin peut retirer une partie de la tumeur (biopsie incisionnelle) ou la totalité de celle-ci (biopsie excisionnelle). Cela vous permet d'obtenir le maximum de tissus pour la recherche. Mais ce type de biopsie présente un inconvénient: le diagnostic est posé après l'opération du patient..

Si le chirurgien enlève toute la formation ou l'organe étudié lors de la biopsie, la procédure est également une mesure thérapeutique. Si la formation (par exemple, un polype) s'avère bénigne, après son élimination, une guérison complète se produit.

Biopsie pendant l'endoscopie

Lors de l'examen de certains organes, par exemple le tractus gastro-intestinal, un endoscope est utilisé - un tube mince avec une caméra vidéo et une source de lumière à l'extrémité. Grâce à lui, vous pouvez insérer une pince endoscopique spéciale ou une aiguille pour faire une biopsie de l'œsophage, de l'estomac ou des intestins. Cette biopsie est également appelée observation.

Si un échantillon de tissu du gros intestin est nécessaire, un endoscope est inséré à travers l'anus, une procédure appelée fibrocolonoscopie ou sigmoïdoscopie (selon la partie du côlon que vous souhaitez examiner). Si le matériel doit être obtenu à partir de l'estomac, de l'œsophage, du duodénum, ​​l'endoscope est inséré par la bouche et l'étude est appelée fibrogastroduodénoscopie (FGDS).

En outre, une biopsie peut être réalisée pendant la bronchoscopie, la cystoscopie (examen endoscopique de la vessie) et d'autres types d'endoscopie.

Une biopsie est douloureuse?

Dans certains cas, la biopsie peut être douloureuse. Si nécessaire, la procédure est réalisée sous anesthésie locale ou en état de sommeil médicamenteux. Ainsi, le matériel est pris sans inconfort et dans l'heure qui suit la procédure, le patient peut rentrer chez lui.

Ai-je besoin d'une préparation spéciale pour la biopsie?

En général, aucune formation spéciale n'est requise. La clinique est tenue de signer un consentement écrit pour les manipulations médicales (biopsie). Le médecin vous dira de quel type de procédure il s'agit, comment elle sera effectuée, quels sont les risques et répondra à vos questions.

Si nécessaire, une anesthésie locale est administrée avant la biopsie avec une injection ou un spray. Parfois, un sommeil médicamenteux ou une anesthésie générale est utilisé. Dans ce cas, il vous sera demandé de ne pas boire ni manger pendant un certain temps avant l'intervention..

La biopsie est-elle sûre? Quelles sont les conséquences et les complications?

Cela dépend du type de biopsie. Si elle est effectuée lors d'une opération, les risques sont dus à l'intervention chirurgicale elle-même. Avec une biopsie par ponction, l'aiguille peut pénétrer dans un vaisseau ou des organes adjacents (par exemple, dans la vésicule biliaire avec une biopsie du foie), des saignements, des infections, des douleurs pendant un certain temps après la procédure. Si la biopsie est réalisée par un spécialiste expérimenté dans une clinique bien équipée, il n'y a pratiquement aucun risque.

Différents types de biopsies peuvent être pratiqués à la clinique européenne. Nous employons des médecins hautement qualifiés et utilisons des équipements modernes.

Biopsie cervicale: ça fait mal

La principale direction de notre médecine est la prévention de diverses maladies. "La maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir." L'examen médical annuel est particulièrement important pour les femmes, car de nombreuses maladies sont asymptomatiques jusqu'à une certaine période..

Une biopsie cervicale est une méthode de diagnostic dans laquelle des cellules ou des tissus d'un patient sont prélevés à des fins de diagnostic. À l'aide d'un outil spécial, un échantillon est prélevé et une étude est effectuée afin d'identifier la pathologie. Une biopsie est nécessaire si un cancer, une dysplasie, un polype ou une érosion sont suspectés.

C'est l'une des méthodes les plus fiables pour déterminer la pathologie..

Une inflammation aiguë et un écoulement purulent sont considérés comme des contre-indications. Pas fait avec une faible coagulation sanguine.

La procédure est généralement réalisée sans anesthésie. Si vous devez effectuer des prélèvements sur plusieurs sites et que la femme a un seuil de douleur élevé, une anesthésie locale est appliquée. L'anesthésie générale n'est pas utilisée car la procédure est très rapide. C'est plus désagréable que douloureux. Vous devez être un peu patient. Après la biopsie, une petite décharge sanglante apparaît. Peut étaler pendant plusieurs jours.

Comment se préparer à la procédure

Avant la procédure et pour clarifier le diagnostic, des tests cliniques généraux sont prescrits, une cytologie du col de l'utérus, des frottis, des cultures pour la flore bactérienne sont effectués. Ces examens sont nécessaires pour clarifier le diagnostic préliminaire, identifier une autre pathologie, une contamination infectieuse.

Toutes ces activités sont effectuées selon les directives d'un gynécologue. Dans chaque cas individuel, seul un médecin prescrit une série d'examens nécessaires. Il est conseillé de faire une biopsie après le cycle menstruel, mais si nécessaire, le médecin effectue une biopsie comme indiqué. Avant la procédure elle-même, il n'est pas recommandé de manger et de boire de l'eau, afin qu'il n'y ait pas de ballonnements.

La biopsie est effectuée avec le consentement écrit du patient avec un passeport. Un formulaire de consentement éclairé spécifique est rempli, qui indique le degré de risque et que le médecin a expliqué la nécessité de cette procédure sous une forme accessible au patient. Le consentement éclairé est signé et daté.

La biopsie se fait 10 à 14 jours. Le résultat est délivré au patient avec une explication des données et de l'examen effectué. Un traitement approprié est prescrit.

Types de biopsie

Différents types de biopsies sont effectués.

  1. Biopsie simple - un petit morceau de tissu examiné est prélevé lors de l'examen.
  2. Le curetage endocervical se fait avec une curette spéciale. Le biomatériau est prélevé par grattage.
  3. Le matériau est pris avec une boucle ou un fil fin à travers lequel une faible décharge de courant électrique est passée.
  4. La biopsie en coin, ou conisation, est prise sous la forme d'un coin. C'est la biopsie la plus traumatisante et la plus étendue.
  1. Saignement des vaisseaux endommagés pendant la procédure.
  2. Développement d'un processus infectieux - inflammation au site de biopsie. Dans ce cas, une antibiothérapie est prescrite. Parfois, avec de mauvais frottis, l'assainissement est d'abord effectué, puis une biopsie est effectuée..

Les complications sont extrêmement rares avec cette procédure..

Vous devez contacter immédiatement la clinique après une biopsie dans le cas où:

  • saignement abondant - vous devez contacter immédiatement, avec des saignements sévères, des points de suture sont appliqués;
  • douleurs de traction sévères;
  • augmentation de la température corporelle;
  • écoulement inhabituel avec une odeur désagréable après la biopsie.

Un contact rapide aidera à éviter de graves problèmes à l'avenir.

Que ne pas faire après cette procédure

  • porter des poids de plus de 3 kilogrammes;
  • avoir une relation intime pendant 2 semaines
  • prendre un bain de vapeur, un sauna, prendre un bain, surtout un bain chaud, vous devez vous laver sous une douche avec de l'eau tiède.
  • prenez de l'aspirine, qui peut fluidifier le sang et interférer avec la cicatrisation des plaies du col de l'utérus.

Pour soulager la douleur, vous devez prendre des médicaments prescrits par votre médecin..

Biopsie du col de l'utérus avec érosion

Le plus souvent, la nécessité d'une biopsie cervicale est due à la présence d'un processus érosif. Il s'agit d'une irritation qui apparaît dans la région cervicale pour un certain nombre de raisons. Une biopsie est réalisée pour clarifier le diagnostic. Lorsqu'un diagnostic est posé, un traitement anti-érosion approprié est effectué. Parfois, sous couvert d'érosion, il peut y avoir une condition précancéreuse ou un cancer. Pour cette raison, une biopsie est réalisée. En règle générale, le diagnostic d'érosion est confirmé dans 90% des cas..

Il est important de se rappeler que la procédure prescrite par le médecin est raisonnable et nécessaire pour un diagnostic correct. La tactique et le résultat favorable du traitement en dépendent. Ne retardez pas la biopsie de peur qu'elle ne soit très douloureuse. Il est dangereux de déclencher la maladie. Ensuite, vous devrez endurer beaucoup plus de moments désagréables et le traitement peut être considérablement retardé. Selon les critiques de nombreux forums consacrés à ce problème, la procédure est plus désagréable que douloureuse..

Biopsie cervicale - ça fait mal: caractéristiques de la procédure

Si, lors du diagnostic, une tumeur maligne de l'utérus a été détectée chez le patient, l'étape suivante pour le patient est une biopsie de la cavité utérine..

Une biopsie utérine est une procédure médicale dans laquelle un petit morceau de membrane muqueuse est prélevé sur une femme. Plus loin dans le laboratoire, il est étudié et recherché.

Sur la base des résultats obtenus, il est possible de déterminer l'oncologie, le cas échéant, au tout début de la formation.

Les indications

Une biopsie de la cavité utérine peut être réalisée pour certaines indications. Dans ce cas, les indications comprennent:

  1. Lorsqu'il y a une pathologie dans la région cervicale qui nécessite une confirmation au niveau tissulaire ou cellulaire.
  2. Si, après examen visuel par un médecin et sur la base des résultats des frottis, il n'a pas été possible d'obtenir les informations requises, et sans biopsie, il n'est pas possible d'établir avec précision le diagnostic.

Une biopsie est réalisée pour la mise en scène de telles affections:

  • endocervicite,
  • ondylomes,
  • leucoplasie,
  • dysplasie de l'épithélium cervical,
  • carcinome.

Toutes ces pathologies sont très dangereuses, vous devez donc commencer à les traiter dès que possible..

Contre-indications

Toute procédure médicale aura certaines contre-indications. Dans ce cas, la biopsie est interdite dans les conditions suivantes:

  • porter un enfant;
  • inflammation affectant le vagin et le col de l'utérus;
  • foyers inflammatoires présents dans le petit bassin;
  • pathologies sanguines: anémie sévère, hémophilie, maladies du système hémostatique;
  • pathologies sexuellement transmissibles;

Activités préparatoires

Une biopsie de l'utérus en tant que procédure est une opération qui ne peut être effectuée que s'il n'y a pas de processus infectieux dans le système reproducteur.

Pour vous en assurer, vous devez effectuer un frottis sur la flore pathologique. Si les résultats sont négatifs, la biopsie est autorisée.

Si le résultat est positif, il est interdit de procéder à une analyse tant que le facteur fondamental du développement de la pathologie n'est pas clarifié.

Le biomatériau est prélevé sur une femme immédiatement après la fin de ses règles. Pour ce faire, le médecin, à l'aide d'un outil spécial, pince un morceau de la membrane muqueuse de l'organe affecté.

Il est important d'observer la femme pour que tout guérisse avant la prochaine menstruation. La durée du resserrement de la plaie atteint 2 semaines, mais plus.

Est-ce que ça fait mal d'avoir une biopsie de l'utérus

Très souvent, avant la biopsie chez la femme, la question se pose de savoir si la procédure est douloureuse. Cette question est assez intéressante, car tout n'est pas si simple ici. C'est le col de l'utérus qui appartient à ces organes qui n'ont pas de terminaisons nerveuses. Par conséquent, lorsque vous prenez du matériel envoyé pour la recherche sur le cancer, il n'y a pas de syndrome douloureux..

Cependant, avant l'intervention, la patiente est très tendue, elle éprouve une certaine peur. En conséquence, tous les muscles de l'utérus sont tendus. Lors d'une biopsie, l'utérus répond par des spasmes.

Par conséquent, le développement de sensations douloureuses se produit. Bien que la douleur qui survient ne soit pas si forte par rapport aux sensations lorsque l'estomac tire pendant la menstruation.

Plus la femme est tendue, plus la douleur et les crampes utérines sont fortes..

Dans cette situation, il est possible d'arrêter la peur et l'anxiété de la dame en introduisant un médicament anesthésique. Le plus souvent, il s'agit de lidocaïne, elle est utilisée comme anesthésique local, mais parfois l'opération est réalisée sous anesthésie générale.

Avant la procédure, le consentement écrit de la femme est requis pour que l'analyse ait lieu sur une base volontaire.

Méthodes de biopsie

Il existe de nombreuses techniques de biopsie. La classification est basée sur la méthode par laquelle le matériau a été collecté.

  1. Colposcopique. Cette procédure est également appelée ponction. Son essence réside dans le fait que le matériau est prélevé à l'aide d'une aiguille très fine. Et puis le tissu résultant est examiné à l'aide d'un microscope..
  2. Biopsie par ondes radio. Pour prélever un échantillon, le médecin utilise un équipement spécial. Son nom est Surgitron.
  3. Laser. Cette option de biopsie est basée sur le fait que le matériel sera prélevé à l'aide d'un laser (couteau laser). Cette option de biopsie est considérée comme la plus douce et la plus innovante. Grâce à lui, il n'y a pas de saignement, ainsi que la douleur qui inquiète les filles lors de la procédure standard.
  4. Conchotomique. Cette option de biopsie est très similaire à la procédure colposcopique. La différence entre eux est qu'au lieu d'une aiguille, ils utilisent un conchotome. Il s'agit d'un instrument chirurgical spécial qui ressemble à des ciseaux avec des bords bien affûtés..
  5. Boucle. Pour prendre le matériau, vous devez utiliser du fil trop fin. Il est torsadé sous la forme d'une boucle à travers laquelle un faible courant électrique est fourni.
  6. En forme de coin. Il s'agit d'une variante de biopsie avec laquelle vous pouvez obtenir des données plus avancées. L'essentiel est qu'une pièce triangulaire est retirée du col de l'utérus. Ensuite, il est envoyé pour étude afin d'obtenir un résultat plus détaillé..
  7. Circulaire. Cette option de biopsie appartient aux types de chirurgie de coin. Le matériau est enlevé avec un laser ou un scalpel. De plus, le matériau obtenu n'est pas seulement les tissus de l'organe affecté, mais également une partie de son canal..
  8. Trépanobiopsie. L'essence de la procédure est que le matériau est prélevé dans plusieurs zones touchées à la fois..
  9. Curetage du canal endocervical. L'option envisagée est considérée comme l'une des plus cardinales. Il consiste en un curetage du canal cervical.

Les techniques de biopsie les plus avancées

  1. Pipelbiopsie de l'endomètre. Cette méthode est considérée comme l'une des plus sûres et des plus modernes. Le matériau est retiré à l'aide d'un tube souple spécial. Cela s'appelle pipel. À l'intérieur, il y a un piston, comme une seringue. L'instrument est inséré dans la cavité utérine, puis le piston est retiré à moitié.

Cela crée une pression négative dans le cylindre et le tissu est aspiré vers l'intérieur. La durée de la manipulation sera de plusieurs minutes, alors qu'il n'est pas nécessaire d'élargir le canal cervical, car le diamètre du tuyau sera de 3 mm. Pendant la procédure, le patient ne ressent pas de douleur ou d'autres sensations désagréables.

De plus, après une telle biopsie, il n'y a pas de complications et de conséquences négatives. Biopsie par aspiration de la cavité utérine. Pour sa mise en œuvre, la méthode d'aspiration de la membrane muqueuse de l'organe affecté est utilisée. Lors de la manipulation, le patient peut ressentir des sensations désagréables. Ne pas faire de biopsie en cas de suspicion de cancer de l'utérus.

La raison en est qu'il est impossible de comprendre la concentration exacte du néoplasme et le degré de sa formation..

Comment se passe une biopsie utérine

Il existe de nombreuses méthodes pour réaliser une biopsie de l'utérus, le choix d'une méthode spécifique est discuté avec chaque patient individuellement. Pour une biopsie, une femme est assise sur une chaise gynécologique. L'anesthésie générale est rarement utilisée. En règle générale, l'opération est réalisée sous anesthésie locale, alors que la patiente elle-même est consciente.

Pour commencer, le médecin insère un spéculum gynécologique dans le vagin. Grâce à lui, il est possible d'examiner le col de l'utérus. Puis une lumière vive y est envoyée.

En utilisant des instruments de biopsie, les tissus suspects sont éliminés. Ensuite, le matériel résultant est envoyé pour des recherches supplémentaires. Toutes les manipulations durent en moyenne une demi-heure..

Bien qu'il existe des situations où l'opération est retardée de 1,5 heure. Après cela, une femme peut rentrer chez elle en toute sécurité..

Si, selon le médecin, une hospitalisation est nécessaire, le patient doit se conformer à toutes les recommandations du médecin, sinon il y a un risque d'un certain nombre de complications.

Si nécessaire, la patiente après la biopsie peut être laissée à l'hôpital pendant quelques jours afin que le médecin puisse l'observer. Le décodage de l'analyse est une série d'activités qui nécessitent une formation appropriée de la part du médecin..

Par conséquent, un spécialiste qualifié devrait le faire..

Après une intervention instrumentale, vous ne devez pas soulever des poids de plus de 3 kg. Vous devrez également abandonner les rapports sexuels pendant 2 semaines..

Et vous ne pouvez commencer la vie sexuelle qu'après que le médecin a terminé l'examen et donné sa permission. À la suite de l'examen, il pourra comprendre si la plaie peut guérir.

Pour vous protéger des saignements, vous ne devez pas aller aux bains, aux saunas ou prendre des bains. Il est préférable d'utiliser une douche de contraste.

Ne buvez pas d'aspirine après la procédure. La raison en est qu'il conduit à un anticoagulant et empêche la fibrine de tomber. Par conséquent, un caillot sanguin se développe.

Conséquences possibles d'une biopsie utérine

Après une biopsie, presque toutes les filles ont une décharge. Leur durée et leur abondance dépendent d'un certain nombre de facteurs, tels que la méthode d'échantillonnage, ainsi que des caractéristiques individuelles de l'organisme..

Par exemple, avec une biopsie par ondes radio du col de l'utérus, une femme peut ne pas avoir d'écoulement abondant. Ils peuvent être gênants pendant plusieurs jours sans provoquer de symptômes. Mais le saignement après une biopsie en boucle peut aller abondamment, comme si la menstruation était arrivée ou si un saignement s'était développé. Leur durée est de 5 à 7 jours..

Dans cette situation, il est important de prendre en compte le fait qu'il est interdit d'utiliser des tampons après l'opération. En présence d'écoulement sanglant, il est permis d'utiliser uniquement des électrodes régulières. Vous devez également cesser de vous doucher..

La température peut également augmenter légèrement, car toute intervention instrumentale est un énorme stress pour le corps. Il existe un risque qu'un processus infectieux se produise après l'opération. Si les indicateurs de température ont dépassé 37,5 degrés, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Il est normal qu'après une biopsie, cela fasse mal à l'abdomen et au plus profond du vagin. Ne vous inquiétez pas, tous les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Analgésiques - L'indométacine ou Nurofen peuvent être utilisés pour éliminer les douleurs abdominales dues à la contraction cervicale.

Lors du prélèvement de tissu de la muqueuse cervicale pour la biopsie, il est interdit d'avoir des rapports sexuels pendant au moins une semaine environ.

Une biopsie du col de l'utérus est une procédure très populaire, à l'aide de laquelle il est possible de déterminer la présence d'une tumeur maligne à temps. Par conséquent, le patient pourra effectuer un traitement en temps opportun et se débarrasser de la pathologie. La biopsie est pratiquée aujourd'hui par diverses méthodes. Le choix de l'option appropriée est déterminé par le médecin après examen du patient..

Lorsqu'une biopsie du col de l'utérus est indiquée pour l'érosion, comment la biopsie est-elle effectuée et comment se déroule la période de récupération?

Biopsie cervicale par érosion: qu'est-ce que c'est? Après un examen colposcopique, l'étape suivante est souvent microscopique. Au cours de cette procédure, un petit morceau de tissu de la surface de cet organe est prélevé sur le patient pour examen au microscope..

Indications pour la recherche

La biopsie pour l'érosion ne doit pas toujours être effectuée. Habituellement, pour un tel diagnostic, il suffit de passer un test Pap et de subir une colposcopie..

L'étude n'est prescrite que si, en plus de l'érosion ou de la pseudo-érosion, des signes dits colposcopiques suspects ont été trouvés:

  • zones non colorées à l'iode après le test de Schiller;
  • zones blanches après exposition à une solution d'acide acétique.

Une biopsie du col de l'utérus avec érosion confirme ou réfute ce diagnostic, et est également utilisée pour exclure le précancer et l'oncopathologie.

Caractéristiques de la procédure

La biopsie est effectuée le 5-7e jour du cycle menstruel immédiatement après la fin de la menstruation. Cela est nécessaire pour que la plaie guérisse avant le début du prochain saignement menstruel. Sinon, le risque d'infection du col de l'utérus augmente, ainsi que la probabilité de développer une endométriose à l'avenir..

La collecte de matériel n'est possible qu'en l'absence de maladies infectieuses. Par conséquent, la préparation d'une biopsie cervicale comprend un frottis pour la microflore. Si une infection est détectée, la femme se voit d'abord prescrire un traitement approprié et, après guérison, une biopsie est effectuée.

La procédure est réalisée en ambulatoire en quelques minutes.

Si ça fait mal ou non de biopsier le col de l'utérus en cas d'érosion?

Cette étude est indolore, car il n'y a pas de terminaisons nerveuses sensibles dans le col de l'utérus, elle est donc réalisée sans anesthésie. Une sensation désagréable peut être associée à l'introduction de spéculums gynécologiques dans le vagin. De plus, en réponse à l'action des instruments, l'utérus peut se contracter légèrement, ce qui provoque un inconfort à court terme dans le bas de l'abdomen..

La biopsie doit être réalisée sous la supervision d'une colposcopie. Le col de l'utérus est traité avec la solution de Lugol, tandis que les zones pathologiques restent claires. Pour un échantillonnage plus précis du matériau, le col de l'utérus est examiné sous grossissement à l'aide d'un colposcope.

Préparation à la recherche

2 jours avant la biopsie, il est nécessaire d'abandonner l'utilisation des tampons vaginaux et de les remplacer par des serviettes hygiéniques. Il est recommandé de se laver tous les soirs à l'eau tiède et au savon, en évitant de se doucher. Les suppositoires et les comprimés vaginaux ne doivent être utilisés que selon les directives de votre médecin. 2 jours avant la manipulation, vous devez vous abstenir de tout rapport sexuel.

Le rasage périnéal n'est généralement pas nécessaire, mais cette question peut être clarifiée avec votre gynécologue.

Avant la biopsie, des tests sont effectués pour exclure un processus infectieux dans le vagin et les organes voisins:

  • analyse sanguine générale;
  • frottis de flore (gonorrhée, trichomonase);
  • tests pour mycoplasmose, ureaplasmose, chlamydia, infection par le VIH, syphilis, hépatite.

Vérifier la coagulation du sang à l'aide d'une analyse de coagulogramme.

Avant la biopsie, une colposcopie doit être effectuée pour clarifier le site d'échantillonnage du matériel.

L'étude n'est pas réalisée pour les maladies inflammatoires aiguës des organes génitaux, pendant la menstruation, ainsi que pendant la grossesse. L'érosion n'est pas une condition dangereuse au point de mettre en danger la santé d'un enfant à naître.

Avant l'intervention, vous devez informer le médecin des faits suivants:

  • une liste des médicaments pris, principalement pour les anticoagulants;
  • allergie aux médicaments ou aux aliments;
  • maladies du sang chez les membres de la famille ou chez le patient lui-même;
  • diabète, hypertension ou maladie coronarienne concomitants;
  • thrombose différée des sèche-cheveux profonds, thrombophlébite, embolie pulmonaire.

Options de procédure

Le matériel pour l'examen microscopique peut être obtenu de différentes manières. Comment faire une biopsie du col de l'utérus pour l'érosion:

  • le plus souvent, des pinces spéciales (conchotomes) sont utilisées, qui permettent de prélever des morceaux de tissu de différentes parties du cou - dans ce cas, un spray avec de la lidocaïne est appliqué à la surface de l'organe pour l'anesthésie;
  • la biopsie par ponction est réalisée à l'aide d'une aiguille dans laquelle tombe une zone de tissu altéré;
  • vous pouvez obtenir un matériel de biopsie pendant le traitement de l'érosion avec l'appareil "Surgitron" en utilisant des ondes radio (biopsie par ondes radio); après une telle procédure, il n'y a pratiquement pas de changements cicatriciels dans le cou, ce qui permet l'utilisation d'un couteau radio chez les jeunes femmes; cependant, la qualité du matériau obtenu n'est pas toujours bonne;
  • d'autres options - la biopsie au laser et en boucle - sont utilisées moins souvent; le laser est bien toléré, mais nécessite une anesthésie intraveineuse; après l'électro-excision de la boucle, des cicatrices peuvent rester sur le cou, ce qui interfère davantage avec le port de l'enfant;
  • le moyen le plus fiable d'obtenir des tissus pour la recherche est d'exciser la zone suspecte avec un scalpel.

Dans ce dernier cas, l'étude est confiée aux femmes qui ont déjà accouché et ne planifient pas d'enfant. Une telle manipulation est réalisée sous anesthésie locale ou intraveineuse et dans certains cas est réalisée dans un hôpital.

Comment se déroule la biopsie??

En cas d'érosion, une biopsie est réalisée en ambulatoire dans le cabinet du gynécologue. Le patient est placé sur une chaise d'examen gynécologique. À l'aide de miroirs, le médecin dilate le vagin et examine bien le col de l'utérus. La membrane muqueuse est nettoyée avec un coton-tige trempé dans une solution saline stérile. À ce stade, une colposcopie avec le test de Schiller peut être effectuée.

Si nécessaire, un anesthésique est injecté dans la région cervicale ou vaporisé sous forme de spray. Ensuite, un petit morceau de tissu est excisé de la zone suspecte en utilisant l'une des méthodes ci-dessus. Il est placé dans une solution stérile et envoyé au laboratoire.

Le site de biopsie est traité avec un antiseptique à l'aide d'un écouvillon. Si le site d'analyse saigne, il est traité avec une solution de nitrate d'argent. Ensuite, la zone des organes génitaux externes est désinfectée. La plaie sur la membrane muqueuse du cou est très petite, aucune suture n'y est appliquée.

L'étude ne dure pas plus d'une demi-heure, puis le patient reçoit la recommandation d'un médecin et rentre chez lui. Un deuxième rendez-vous pour évaluer l'état des organes génitaux et familiariser le patient avec les résultats de l'étude est prescrit après 2 semaines.

Période de récupération

Dans la plupart des cas, la procédure est sûre et ne provoque pas de complications. Dans les 3 à 5 jours, il peut y avoir peu de taches du vagin, qui s'arrêtent progressivement.

Facteurs de risque de complications après biopsie:

  • surpoids;
  • longue expérience du tabagisme;
  • âge avancé;
  • glycémie élevée;
  • insuffisance rénale et hépatique;
  • hypertension artérielle;
  • maladie pulmonaire chronique;
  • malnutrition et anorexie;
  • saignements de nez fréquents;
  • maladies auto-immunes;
  • immunodéficience.

Si une femme présente un ou plusieurs des facteurs énumérés, elle peut avoir les conséquences négatives suivantes d'une biopsie cervicale lors du diagnostic de l'érosion:

  • saignement durant plus d'une semaine;
  • odeur désagréable de décharge;
  • changer leur couleur;
  • maux d'estomac;
  • une augmentation de la température corporelle à 37,5 degrés ou plus;
  • se sentir pas bien.

Si de tels symptômes apparaissent, vous devez consulter un gynécologue.

Ces signes ne se produisent pas si une femme suit toutes les prescriptions du médecin: il n'est pas recommandé d'utiliser des douches vaginales, des tampons vaginaux. Le contact sexuel n'est pas recommandé pendant la même période..

  • À ce stade, vous ne devez pas soulever d'objets pesant plus de 3 kg, aller aux bains, à la piscine, au sauna et prendre un bain chaud.
  • Si vous ressentez une légère douleur dans l'abdomen, vous pouvez prendre un analgésique régulier, par exemple, Paracetamol ou No-shp.
  • Le médecin peut prescrire certains médicaments pour accélérer le processus de récupération muqueuse:
  • Suppositoires vaginaux Terzhinan pour la prévention des infections;
  • Comprimés de métronidazole à l'intérieur dans le même but;
  • Suppositoires rectaux Genferon, qui améliorent la protection immunitaire locale et accélèrent la cicatrisation des plaies;
  • suppositoires vaginaux Betadine, efficace non seulement sur les bactéries, mais aussi sur les champignons et les virus.

Du 10 au 20e jour après la procédure, des médicaments sont prescrits qui améliorent les processus de régénération tissulaire et empêchent la formation de cicatrices:

  • suppositoires vaginaux Depantol;
  • suppositoires vaginaux à action immunostimulante Galavit.

Après une biopsie pour érosion, la femme est généralement en mesure de travailler le lendemain. La période d'incapacité de travail ne peut durer plusieurs jours que lors du retrait au couteau d'une section importante du cou en milieu hospitalier..

Après une biopsie au couteau, une petite cicatrice peut rester sur la membrane muqueuse. Parfois, il interfère avec la fécondation en déformant le canal cervical. Dans d'autres cas, le tissu cicatriciel ne peut pas s'étirer correctement pendant le travail, ce qui rend difficile sa circulation naturelle. Cependant, avec l'érosion, le volume du matériel de biopsie est très petit, de sorte que les changements cicatriciels grossiers ne se produisent pas.

résultats

Pourquoi faire une biopsie du col de l'utérus avec érosion?

L'objectif principal de cette étude est d'exclure une affection précancéreuse ou un cancer du col de l'utérus concomitants. Selon l'examen microscopique des cellules, le médecin peut déterminer les changements suivants:

  • dysplasie de gravité variable;
  • leucoplasie atypique ou simple;
  • tumeur maligne;
  • les polypes;
  • inflammation;
  • érosion.

L'étude doit être passée par des porteurs de types oncogènes de papillomatose virale humaine pour la reconnaissance rapide des changements précancéreux précoces.

Ainsi, les résultats des tests ne contiennent normalement pas d'indications de la présence d'une intranéoplasie cervicale..

En cas de complications sur fond d'ectopie (pseudo-érosion) ou d'érosion réelle (ectropion), le décodage comprend des données sur les degrés CIN I-III. C'est déjà une condition précancéreuse.

La véritable érosion en biopsie se caractérise par l'apparition d'un défaut (dommage) dans l'épithélium stratifié tapissant la surface du cou. Au bas de la surface érodée, la granulation (tissu conjonctif) se développe et les leucocytes s'accumulent. Il y a pléthore d'artères et gonflement des couches superficielles de la membrane muqueuse. La véritable érosion guérit souvent d'elle-même.

La pseudo-érosion se produit lorsque l'épithélium cylindrique du canal cervical s'étend au-delà du pharynx utérin externe et forme un cercle sur la partie vaginale du col de l'utérus. L'ectopie, ou pseudo-érosion, peut être de trois types:

  1. Glandulaire.
  2. Papillaire.
  3. Squamous immatures.

Le premier type est caractérisé par la présence de formations glandulaires sous l'épithélium. Les passages glandulaires ramifiés sont bordés d'épithélium cylindrique élevé. Des signes microscopiques d'inflammation sont exprimés autour de ces glandes. Avec l'ectopie papillaire, des papilles en expansion se forment, formées par le tissu conjonctif sous-jacent et recouvertes d'épithélium cylindrique.

La différence dans l'image microscopique vous permet de faire la distinction entre la vraie et la fausse érosion. Ces conditions ont des causes et des traitements différents..

Après avoir reçu les résultats de la biopsie, il est nécessaire de discuter avec le médecin des étapes suivantes pour traiter l'érosion détectée. Si des signes d'intranéoplasie cervicale sont trouvés dans le matériel, cela nécessitera un diagnostic approfondi.

Si l'image colposcopique et la biopsie d'une femme atteinte d'érosion se situent dans la plage normale, le risque de développer un cancer du col de l'utérus est faible. Il est recommandé à ce patient de subir des tests Pap réguliers. Si le test Pap, la colposcopie et la biopsie ont montré des résultats différents, une autre étude de biopsie est prescrite avec le prélèvement de plus de tissu.

Le résultat de la biopsie peut être présenté à un autre médecin pour la formation du soi-disant «deuxième avis». Cela réduira non seulement la probabilité d'erreurs de diagnostic, mais aidera également le gynécologue traitant à formuler le plan de traitement approprié pour le patient. Un "second avis" sur les résultats de la biopsie peut être obtenu dans différentes cliniques, y compris étrangères, en envoyant des échantillons par courrier.

Est-ce que ça fait mal lors d'une biopsie cervicale: comment se passe la procédure?

Pour un diagnostic précis de nombreuses maladies féminines graves, il ne suffit pas de procéder à un examen ou de prélever un frottis vaginal. Les informations obtenues à partir d'une telle enquête ne sont pas toujours complètes. Si le médecin soupçonne que le patient souffre d'une maladie grave, une biopsie de l'organe cervical est prescrite, car elle est considérée comme une étude très précise et informative..

Devriez-vous avoir peur de la biopsie?

Une biopsie est une étude qui permet de clarifier le diagnostic (par exemple, l'hypothèse de pathologies cervicales à caractère oncologique ou d'autres maladies).

En outre, une telle procédure offre la possibilité d'identifier non seulement l'oncologie aux premiers stades de son développement, mais également un état précancéreux, ce qui signifie que la prescription en temps opportun d'un traitement compétent et adéquat.

Les résultats de la biopsie sont définitifs, la fiabilité des informations obtenues est très élevée. Les raisons les plus courantes de la nomination de cette manipulation sont:

  • Polypes dans la cavité cervicale;
  • Détection de zones pathologiques dans le col de l'utérus de l'organe utérin lors de la colposcopie;
  • Tumeur cancéreuse suspectée;
  • Condylomes et érosion.

Dans cette vidéo, vous pouvez trouver des informations sur une maladie telle que l'érosion cervicale:

En général, une biopsie est une procédure pour couper un petit morceau de tissu (dans notre cas, le col de l'utérus) avec l'envoi supplémentaire de l'échantillon obtenu pour un examen histologique. Avant de commencer l'opération, la femme y consent par écrit..

Mais beaucoup de femmes s'inquiètent de la question: est-ce douloureux ou non de subir une biopsie du col de l'utérus? Cela ne fonctionnera pas pour répondre sans ambiguïté à la question de savoir si cela fait mal ou non..

Après tout, beaucoup dépend de l'excitabilité de la femme elle-même, de son seuil de douleur et, bien sûr, du niveau de professionnalisme du médecin effectuant l'opération..

Une biopsie est considérée comme une opération pratiquement indolore, car les médecins disent qu'il n'y a pas de récepteurs de la douleur sur l'utérus cervical et que l'opération elle-même ne dure que quelques minutes..

Par conséquent, une telle manipulation est effectuée sans l'utilisation d'anesthésie. Mais les sensations désagréables sont susceptibles de l'être. Pour s'en débarrasser, une femme doit se détendre autant que possible, car la tension musculaire réagit par des spasmes au processus de biopsie lui-même..

Les sentiments sont comparables à la douleur dans le bas de l'abdomen pendant la menstruation..

Comment la procédure de biopsie est-elle effectuée? L'opération est réalisée dans un fauteuil gynécologique par un médecin spécialiste. Les parois du vagin sont écartées à l'aide d'un spéculum gynécologique.

Les parois du col de l'utérus sont traitées avec la solution de Lugol, ce qui permet de distinguer les zones pathologiques des tissus des zones saines (les tissus sains sont immédiatement colorés).

Après quoi le médecin effectue une excision de la zone touchée (ou de plusieurs zones) de tissu.

Dans quels cas une anesthésie est-elle prescrite pour une biopsie??

Comme indiqué précédemment, le fait que la biopsie fasse mal ou non dépend en grande partie de divers facteurs. Tout d'abord, c'est le seuil de douleur d'une femme..

Si le patient a une sensibilité élevée, le médecin peut suggérer de pratiquer une anesthésie locale sous forme de pulvérisation de lidocaïne ou au moyen d'une injection anesthésique dans le col de l'utérus..

Certaines cliniques proposent une anesthésie générale, mais la plupart des médecins considèrent cette étape comme totalement injustifiée. C'est comme verser de l'iode sur des abrasions sous anesthésie générale..

Il arrive qu'une femme ait un grand nombre de zones pathologiques sur le col de l'utérus, et un prélèvement de tissu doit être prélevé sur chacune d'entre elles, ce qui en soi augmente les spasmes douloureux. Dans un tel cas, une anesthésie locale sera également prescrite..

La douleur pendant la période de manipulation augmente si une femme a des zones gravement enflammées dans l'utérus cervical, car elles provoquent elles-mêmes une douleur assez intense, et encore plus si elles sont irritées.

Bien que, dans les maladies inflammatoires aiguës, la biopsie ne soit pas recommandée. Tout d'abord, le processus inflammatoire est traité, puis seulement l'opération elle-même.

La douleur de l'opération dépendra du choix de l'instrument, c'est-à-dire du type de biopsie.

Types de biopsies et douleur lors de leur conduite

À ce stade, il existe plusieurs types de biopsie:

  • Onde ultrasonique ou radio;
  • Boucle;
  • Biopsie au couteau;
  • Observation.

L'instrument de la procédure, bien sûr, est choisi par le médecin lui-même, guidé par le tableau clinique de la maladie du patient.

Mais vous devez être préparé au fait que couper avec un scalpel (biopsie au couteau) est beaucoup plus douloureux que de couper un morceau avec une pince ou une boucle électrique. Et la biopsie par ondes radio ou échographie est généralement mieux tolérée par les patients..

Pendant l'opération utilisant des ultrasons ou des ondes radio, l'intégrité des tissus du col de l'utérus de l'organe utérin n'est pas violée et il n'y a pas de saignement.

Grattage de l'épithélium du canal cervical

Y a-t-il des douleurs après la procédure??

Quel que soit le type de procédure que le patient a subi, il peut y avoir un léger écoulement rouge brunâtre. Ils sont, en règle générale, de courte durée et passent assez rapidement. De fortes sensations de douleur dans la période postopératoire ne sont pas non plus observées.

Dans de rares cas, des complications plus graves nécessitent des soins médicaux immédiats. Ceux-ci peuvent être considérés:

  • Saignement abondant
  • Fièvre
  • Décharge qui a une odeur désagréable;
  • Douleur (vive et désagréable) dans le bas de l'abdomen.

Comment se comporter en période postopératoire?

Pour soulager la douleur après la chirurgie, les experts recommandent de prendre des analgésiques. De plus, afin d'éviter les complications, les règles suivantes doivent être suivies:

  • Reportez les rapports sexuels d'au moins deux semaines;
  • Ne visitez ni les bains publics ni le sauna;
  • Les douches vaginales ne sont pas recommandées, ainsi que l'utilisation de tampons;
  • Ne soulevez pas d'objets pesant plus de trois à quatre kilogrammes.

Des informations détaillées sur une procédure telle que la douche vaginale peuvent être trouvées après avoir regardé cette vidéo:

Il faut rappeler que le non-respect de ces règles assez simples entraînera des complications, et donc une augmentation ou l'émergence de nouvelles sensations de douleur.

En général, une biopsie est une méthode assez indolore et, surtout, très précise pour diagnostiquer et traiter de nombreuses maladies gynécologiques graves. Par conséquent, une femme doit comprendre que la discussion de la question est douloureuse à faire ou non, ne devrait pas être primordiale. Après tout, il est bien préférable d'arrêter le développement de la maladie à un stade précoce plutôt que de nuire irréparablement à votre santé..

Biopsie cervicale - examen

À ce jour, j'ai marché pendant plusieurs mois, reportant constamment l'enregistrement pour la procédure, mais j'ai lu de nombreux forums où tout le monde a unanimement parlé de sa nécessité. En général, après avoir pesé mes propres peurs et mes besoins, je me suis inscrit et j'ai commencé à attendre.

Pourquoi j'ai été envoyé pour faire une biopsie?

Depuis que j'ai été diagnostiqué avec le VPH et l'érosion, le médecin m'a d'abord envoyé pour une colposcopie. Cela ne fait pas de mal, c'est rapide et assez facile à vivre. Par conséquent, si une colposcopie vous est montrée, faites-la tout de suite, sans la mettre en veilleuse.

D'après les résultats de la colposcopie, les lésions dites «mauvaises» du col de l'utérus ont été identifiées. Afin de savoir de quelles cellules cette zone se compose, le médecin a prescrit une biopsie du col de l'utérus.

Qu'est-ce qu'une biopsie?

Une biopsie cervicale est un examen gynécologique qui peut aider à clarifier le diagnostic en cas de suspicion de dysplasie ou de cancer du col de l'utérus.

Dans la plupart des cas, les médecins sont simplement réassurés afin que la fille n'ait aucun problème à l'avenir. Beaucoup de gens font la sourde oreille à cette recherche et le regrettent..

Dois-je lire Internet avant la procédure?

Quant à moi, c'est un point très important. Maintenant, tout le monde, confronté à la nécessité de faire une telle procédure, grimpe d'abord sur Internet. Donc, je crois que seules les bonnes choses doivent être lues..

J'ai trouvé beaucoup d'informations selon lesquelles une biopsie est très douloureuse, de nombreux saignements et bien plus encore..

Mais avant la procédure elle-même, je ne lisais que de bonnes critiques et me disais mentalement que je devais être un peu patient et que tôt ou tard je devrais la subir. L'attitude est une chose très importante.

Devez-vous prendre des analgésiques avant votre biopsie??

Je n'ai reçu aucune recommandation de mon médecin. Prendre des analgésiques dans l'espoir que cela ne fera pas trop mal est mon initiative. La nuit précédente, je suis allé à la pharmacie et j'ai acheté Ketorol. Je l'ai pris une heure avant la procédure. Et j'ai aussi bu une portion de teintures apaisantes (valériane, agripaume, pivoine). Honnêtement, ça ne m'a pas aidé à me calmer et mes nerfs étaient à la limite.

Comment était la procédure?

Eh bien, passons à la partie amusante. J'ai subi la procédure dans une clinique privée, où je suis observée. Dans un premier temps, il m'a été donné de signer un consentement à l'opération avec l'envoi ultérieur du matériel obtenu pour examen histologique. Puis ils ont demandé à aller sur une chaise, ils ont mis une plaque de fer sous le coccyx (pour ne pas avoir de choc électrique).

Je vais omettre la description de mes émotions en ce moment, elles sont déjà compréhensibles. Le médecin a mis un masque médical, des lunettes, des gants, une casquette et une robe de chambre et est venu vers moi. Auparavant, ils m'ont secoué avec un spray de Ledocaïne, mais tout le monde a dit que c'était de l'auto-hypnose et que ça ne serait pas plus facile.

L'installation était la suivante: ça fera mal, mais supportable, on peut crier, mais surtout: NE PAS BOUGER, même si la douleur est insupportable. J'avais très peur de trembler, réalisant que des tissus sains me seraient déchirés et que je ne ferais qu'empirer les choses pour moi-même. Mais je n'ai pas eu à crier non plus.

À un moment donné, on m'a demandé d'inspirer et de ne pas respirer. J'ai ressenti une sensation de brûlure, qui s'intensifiait à la hausse, mais elle pouvait être tolérée. Ce moment a duré environ 10 secondes, c'est-à-dire que c'est pendant ce temps qu'une pièce m'a été coupée et a pu respirer. J'ai expiré, mais ensuite le médecin a suggéré d'être patient et de cautériser immédiatement l'érosion, j'ai accepté.

Après toutes les manipulations, j'étais content que tout soit fini, mais ce n'était pas là. Puisque les vaisseaux commencent à saigner, ils doivent être cautérisés immédiatement. À ce stade, il fallait respirer rapidement, se concentrer sur l'inspiration et l'expiration. Et si auparavant cela faisait mal exactement «là», alors au moment de sceller les vaisseaux, le bas-ventre commençait à faire mal, comme pendant les jours critiques. La douleur a également augmenté et à certains moments c'était très difficile.

Mais encore une fois, tout n'a pas duré longtemps - 40 secondes.

Combien de temps dure la procédure?

Le moment même de manier l'appareil a duré au total 1,5 minute. Ça fait mal, mais vous pouvez le supporter, je me suis accordé pour des sensations douloureuses plus fortes et plus longues.

Mes sentiments après la biopsie.

Immédiatement après la biopsie avec cautérisation de l'érosion, mon bas-ventre était très douloureux (j'ai bu une autre pilule de kétorol) et était étourdi, il n'y avait pratiquement pas d'écoulement, comme avant les jours critiques.

Je ne sais pas si mon avis rassurera ou non, mais quand on le parcoure, on comprend que ce n'était pas agréable, douloureux, mais tolérable. Et si vous vous installez correctement et trouvez un bon médecin, alors vous pouvez vraiment vivre tout et le soir du même jour, rappelez-vous cette étude avec le sourire. La douleur est généralement rapidement oubliée si vous ne vous concentrez pas dessus..

Toute la santé et merci pour votre attention!

Sentiment de biopsie cervicale

Une biopsie cervicale est une procédure simple avec une grande valeur diagnostique. Son essence réside dans le fait qu'un spécialiste coupe un petit morceau de tissu du col de l'utérus, puis l'envoie au laboratoire pour un examen détaillé. Le matériel est pris dans la partie la plus suspecte de l'organe.

Les femmes qui vont à l'étude pour la première fois sont souvent intéressées par la biopsie cervicale, ça fait mal? Cette question ne peut pas recevoir de réponse sans équivoque. Cela dépendra de la sensibilité de la femme, de son attitude psychologique et, bien entendu, du professionnalisme du gynécologue.

Néanmoins, vous ne devez pas abandonner la recherche. Grâce à une biopsie, les médecins peuvent détecter des cellules anormales dans le col de l'utérus, déterminer leur taille et leur forme. Sur la base des résultats obtenus, un diagnostic sera posé et, si nécessaire, un plan de traitement sera élaboré.

Une biopsie ne nécessite pas beaucoup de temps et de gros investissements financiers, mais c'est avec son aide que vous pouvez diagnostiquer à temps le cancer du col de l'utérus extrêmement courant aujourd'hui. Pour cette raison, cette procédure est souvent prescrite.

  • 1 Sensations
  • 2 types
  • 3 Sous anesthésie
  • 4 Complications

Ressentir

Pour répondre à la question de savoir si une biopsie du col de l'utérus est douloureuse ou non, il faut tenir compte du fait que la sensibilité du corps à l'intervention est différente pour chacun.

Dans la plupart des cas, la procédure est presque indolore. Cela est dû au fait que les récepteurs de la douleur sont presque complètement absents dans le col de l'utérus et que les actions du médecin elles-mêmes ne prendront pas plus de deux minutes. Pour cette raison, la femme ne reçoit généralement pas d'anesthésie avant la biopsie..

Quant à l'inconfort mineur, il est susceptible d'être présent. Ceci est très similaire à la douleur dans le bas de l'abdomen avant la menstruation. Pour réduire au minimum la gravité de l'inconfort, le patient doit se détendre, car les muscles tendus réagissent au processus de biopsie avec un spasme.

Le fait qu'une biopsie cervicale soit douloureuse ou non peut dépendre du type de procédure. Il en existe plusieurs:

  • Onde radio. Dans ce cas, le matériau est prélevé à l'aide d'un couteau radio spécial. Les dommages au col de l'utérus sont minimes..
  • Boucle. Avec lui, un spécialiste décolle une petite zone de tissu à l'aide d'une boucle à travers laquelle passe un courant électrique.
  • Observation. L'essence d'une telle biopsie est que le médecin prélève une petite colonne de tissu (elle contiendra des cellules de toutes les couches nécessaires) à l'aide d'une aiguille spéciale.
  • Couteau. Pour réaliser une telle biopsie, le spécialiste utilise un scalpel chirurgical conventionnel à travers lequel ne passent ni ondes radio ni courant électrique..

Le choix de l'instrument pour la biopsie est effectué par le gynécologue. Cela dépendra du tableau clinique de la maladie de la femme.

De tous les types de procédures, la plus douloureuse est celle qui est effectuée avec un scalpel chirurgical. Les biopsies ciblées et en boucle sont beaucoup plus faciles à réaliser.

La plus confortable de toutes les procédures ci-dessus est la biopsie par ondes radio. Avec elle, une femme ne ressent pratiquement pas d'inconfort et elle n'a pas de saignement.

Sous anesthésie

Dans la plupart des cas, la biopsie se fait sans anesthésie. Cependant, il y a des moments où l'utilisation de médicaments anesthésiques locaux est simplement nécessaire..

Une biopsie cervicale n'est douloureuse que dans certains cas. Par exemple, si une femme est très sensible. Dans ce cas, le gynécologue peut traiter la zone dans laquelle le travail sera effectué avec de la lidocaïne ou effectuer une injection anesthésique directement dans le col de l'utérus lui-même.

Certaines cliniques proposent désormais des biopsies sous anesthésie locale. Cependant, la plupart des experts considèrent ces actions comme injustifiées. Cela revient à verser de la peinture verte sur une petite égratignure sous anesthésie générale..

Certains patients n'ont pas une, mais plusieurs zones suspectes sur le col de l'utérus. Dans ce cas, le matériau doit être prélevé dans plusieurs zones à la fois. Ces actions augmenteront considérablement les spasmes douloureux, par conséquent, ces patients reçoivent également une anesthésie locale..

Pour cette raison, si une biopsie cervicale fera mal à réussir, il est préférable de demander à un gynécologue.

La douleur peut être sévère en présence d'un processus inflammatoire. Une zone enflammée en elle-même peut apporter de l'inconfort, et si elle est perturbée de quelque manière que ce soit, l'inconfort augmentera considérablement. Bien que les médecins préfèrent généralement ne pas faire de biopsie en présence de maladies inflammatoires. Ils prescrivent d'abord un traitement, puis effectuent ensuite un prélèvement de tissus du col de l'utérus.

De nombreux patients avant la procédure cherchent sur Internet s'il est douloureux de faire une biopsie du col de l'utérus, critiques. Cela n'a aucun sens, car chacun a des organismes différents et réagit également différemment aux interférences..

Complications

Malheureusement, l'inconfort physique pendant la procédure n'est pas la seule nuisance que le patient peut rencontrer. Dans certains cas, les femmes peuvent développer des saignements ou un processus infectieux.

Il est recommandé de contacter un établissement médical si:

  • une augmentation de la température corporelle à 37,2 degrés ou plus;
  • écoulement vaginal nauséabond;
  • la survenue de saignements sévères;
  • la présence d'écoulement sanglant qui ne disparaît pas après 7 jours après la procédure.

Ces complications peuvent survenir si le médecin a mal exécuté la procédure ou si la femme n'a pas suivi les règles d'hygiène personnelle par la suite..

Maintenant, il est clair s'il est douloureux de faire une biopsie du col de l'utérus et quelles conséquences peuvent survenir par la suite. Pour éviter les ennuis, il est conseillé à une femme de suivre des directives simples..

Leur essence réside dans le refus de visiter les bains, les saunas et les piscines, de soulever des poids, d'utiliser de l'aspirine, d'utiliser des tampons et de se doucher. Idéalement, le patient devrait également éviter les contacts sexuels..

Ainsi, le processus de régénération tissulaire sera considérablement accéléré. Dans la plupart des cas, la guérison dure plusieurs jours, mais parfois ce processus est retardé de plusieurs semaines..

Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure qu'une biopsie cervicale n'est pas une procédure terrible. Le maximum qu'une femme peut ressentir pendant elle est un léger inconfort. Dans tous les cas, les médecins feront tout ce qui est en leur pouvoir pour ne pas blesser. Quant aux complications après l'intervention, elles peuvent être facilement évitées si vous suivez les recommandations de votre médecin..

Une biopsie cervicale fait-elle mal? | Blog de note médicale sur la santé et la médecine numérique

Si un gynécologue dit à une femme qu'elle a besoin d'une biopsie cervicale, elle est généralement submergée par l'anxiété. Toute intervention invasive est généralement accompagnée d'inconfort, et dans ce cas, l'anxiété devient encore plus forte en raison de la délicatesse de la procédure.

Est-ce que ça va faire mal? À quoi ressemblera la période postopératoire? Quand sera-t-il possible de reprendre une vie normale, y compris une activité sexuelle, et pourquoi une biopsie cervicale est-elle vraiment nécessaire? Tous les détails dans le nouvel article Note médicale.

Principales maladies du col de l'utérus

Le col de l'utérus est la petite partie du col de l'utérus qui le relie au vagin. Au centre du col de l'utérus, il y a une ouverture du canal cervical, à travers laquelle le sang menstruel sort de la cavité utérine et le sperme y pénètre en route vers l'ovule.

Une caractéristique du col de l'utérus est qu'il a peu de terminaisons nerveuses. Pour cette raison, il ne peut pratiquement pas faire de mal, même s'il est blessé ou enflammé..

Et c'est pourquoi de nombreuses maladies de cette zone de l'utérus restent souvent méconnues, car la principale raison de consulter un médecin dans notre pays est la douleur.

Cependant, lors d'un examen gynécologique, le médecin examine attentivement le col de l'utérus, et s'il voit des zones suspectes dessus, il prélève un frottis sur sa surface ou procède à une colposcopie..

Le cancer du col de l'utérus est une maladie très insidieuse qui ne se manifeste souvent d'aucune façon. Les cellules atypiques ou les zones de dysplasie sont détectées assez rapidement par les médecins, mais il est impossible de comprendre s'il s'agit d'un processus bénin ou malin par un seul examen..

Indications de la biopsie cervicale

Si, lors de la colposcopie, le médecin découvre des zones suspectes, il sera demandé à la femme de subir une biopsie du col de l'utérus.

En effet, ce n'est qu'avec un examen histologique des cellules que l'on peut dire avec certitude quel processus se déroule en elles - bon ou malin.

Un diagnostic rapide peut sauver des vies, car la détection précoce du processus oncologique contribue au fait que le traitement sera aussi efficace que possible et que la femme pourra se rétablir complètement..

Ainsi, les maladies et conditions pathologiques suivantes sont des indications pour une biopsie du col de l'utérus:

Bien sûr, dans chaque cas, le médecin effectue le diagnostic individuellement et une biopsie cervicale n'est pas prescrite à toutes les femmes. Cependant, si le médecin décide que cette procédure est nécessaire, c'est bien le cas..

Se préparer à une biopsie cervicale

La biopsie est une méthode de recherche invasive, il faut donc s'y préparer comme pour une intervention chirurgicale mineure. Avant sa réalisation, la femme subit un assainissement vaginal pour réduire le risque de complications infectieuses.

En outre, des tests sanguins standards, des tests d'urine, un test VIH, une hépatite, une étude du système de coagulation sanguine, un électrocardiogramme, une consultation médicale sont prescrits pour suivre l'évolution des maladies chroniques concomitantes. La tolérance des agents anesthésiques doit être déterminée..

La veille de la procédure, elle doit annuler les anticoagulants, arrêter les douches vaginales, la vie intime n'est autorisée qu'avec la contraception barrière.

La procédure peut être effectuée dans une polyclinique ou un hôpital. L'hospitalisation n'est généralement pas nécessaire, uniquement lorsque l'étude est réalisée sous anesthésie générale, elle dure de 1 à 3 jours.

Technique pour une biopsie cervicale

Selon quelle maladie était l'indication d'une biopsie du col de l'utérus, il existe trois méthodes principales pour cette procédure..

Crevaison

Le médecin prend un petit morceau de tissu avec une pince à biopsie. Habituellement, avant cela, il colore la membrane muqueuse d'une manière spéciale afin de révéler un ou plusieurs fragments qui le préoccupent. C'est la méthode de biopsie la plus douce.

En forme de coin

Le médecin "coupe" une couche de muqueuses de différentes tailles. Pour cela, un scalpel, un faisceau laser ou un "couteau radio" spécial est utilisé. Il s'agit d'une procédure plutôt traumatisante, la guérison après qu'elle ne se produit pas aussi rapidement qu'après une biopsie par ponction.

Curetage du canal cervical

Cette méthode de diagnostic est réalisée avec une curette spéciale. Le médecin l'excite parfois assez profondément, ce type de procédure est donc également traumatisant.

La biopsie cervicale fait-elle mal?

Cette question inquiète toutes les femmes qui sont envoyées à cette étude. Le col de l'utérus est faiblement innervé, de sorte que toutes les procédures ne sont pas ressenties aussi brusquement que sur d'autres zones du corps.

Cependant, les patients ne sont généralement pas rassurés par ce fait. De plus, à l'ère de la technologie moderne, personne ne les fera souffrir, d'autant plus que dans n'importe quel hôpital, il existe de nombreux moyens d'anesthésie.

La biopsie par ponction du col de l'utérus est la plus douce, par conséquent, les médecins choisissent l'anesthésie locale pour sa conduite. Ils injectent la membrane muqueuse ou l'irriguent avec des médicaments, donc pendant la procédure, la femme ne ressent que des touches.

La biopsie en coin est traumatisante, elle est donc généralement réalisée sous anesthésie générale selon toutes les règles nécessaires.

Le curetage du canal cervical peut être effectué sous n'importe quel type d'anesthésie, parfois les médecins ont recours à une anesthésie rachidienne, car l'anesthésie locale ne fournit pas le plein effet.

Par conséquent, dans tous les cas, il ne devrait y avoir aucune douleur. Cependant, en période postopératoire, c'est tout à fait possible, surtout après une biopsie en coin. Il peut y avoir de légers saignements, des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, du dos, des brûlures. Parfois, les médecins prescrivent des analgésiques, des antibiotiques, des médicaments topiques.

Le repos sexuel est nécessaire pendant 4 à 8 semaines, il est impératif d'observer une hygiène intime. Dans tous les cas, toutes les questions concernant votre état doivent être posées au médecin traitant: un gynécologue.