Principal
Myome

Adénomyose utérine et grossesse

L'adénomyose de l'utérus (endométriose de l'utérus) est une maladie dans laquelle des lésions apparaissent dans les tissus de l'utérus, des ovaires et d'autres tissus, qui ressemblent à la muqueuse de l'utérus dans la structure, sont de petits nodules qui contiennent un liquide épais et foncé. Dans de tels foyers, des changements se produisent, similaires au rejet de la muqueuse utérine. Le saignement résultant de ces zones entraîne des douleurs pendant la menstruation. Les médecins modernes appellent généralement l'adénomyose une maladie telle que l'endométriose de l'utérus. Et l'endométriose est un processus inflammatoire grave..

Les foyers endométriques peuvent être localisés dans divers organes et tissus: sur le col de l'utérus, dans l'épaisseur de l'utérus lui-même, sur la paroi de la cavité abdominale, en dehors des organes du système reproducteur.

Adénomyose des symptômes de l'utérus

Le symptôme le plus courant est une douleur qui commence ou s'aggrave pendant les jours prémenstruels, pendant la menstruation. Si l'utérus est endommagé, il peut y avoir des menstruations abondantes, un écoulement sanglant du tractus génital avant et après la menstruation. La douleur peut être donnée au sacrum, au rectum et au vagin. L'adénomyose de l'utérus peut survenir sans symptômes, auquel cas cette pathologie est détectée lorsque les patients contactent la clinique avec la question qu'ils ne peuvent en aucun cas concevoir un enfant.

Adénomyose utérine et grossesse

Y a-t-il des chances de porter et de donner naissance à un bébé en bonne santé? L'adénomyose de l'utérus est souvent accompagnée d'infertilité. L'infertilité est établie si la grossesse n'est pas survenue au cours d'une ou plusieurs années avec une activité sexuelle régulière. Avec l'adénomyose utérine, l'implantation de l'ovule dans la muqueuse de l'utérus est impossible, la mort de l'ovule se produit.

Avec l'adénomyose de l'utérus, un processus adhésif est noté, ce qui conduit à l'infertilité. Il y a une violation de la perméabilité des trompes de Fallope, ce qui conduit à l'absence de grossesse. Avec l'adénomyose de l'utérus, il peut également y avoir un manque de maturation de l'ovule dans l'ovaire, une modification des propriétés de la membrane muqueuse de l'utérus.

Lorsqu'un diagnostic d'adénomyose de l'utérus est établi, un traitement par des gestagènes est prescrit, dans le contexte duquel une grossesse peut survenir. Ce groupe de médicaments ne doit pas être annulé, ils doivent être poursuivis pour fournir le soutien hormonal nécessaire. On sait que cette maladie est caractérisée par la présence de troubles hormonaux, le premier trimestre de la grossesse est donc le plus responsable. En règle générale, une femme enceinte doit prendre des hormones jusqu'à 14 semaines. Mais cela doit être contrôlé en tenant compte des résultats d'un test sanguin pour la teneur en progestérone. Sur la base des résultats de l'examen, la question de l'annulation des gestagènes ou de la poursuite du traitement est décidée. De nombreuses études ont été menées, selon lesquelles aucune information n'a été obtenue sur l'effet négatif sur le fœtus des hormones, en particulier de la dydrogestérone. Ce médicament est largement utilisé dans la pratique obstétricale et contribue à créer des conditions optimales pour la progression de la grossesse..

La complication la plus courante de la grossesse avec adénomyose est la menace d'interruption de grossesse. Cette situation nécessite la conduite de cours de prévention afin d'éviter le développement d'une clinique de menace. Prescrire des médicaments du groupe des antispasmodiques, des sédatifs, des sédatifs qui améliorent les processus métaboliques.

Causes de l'adénomyose de l'utérus

L'adénomyose de l'utérus est due à une prédisposition génétique. Il existe une théorie du développement hormonal de la maladie, selon laquelle il y a violation du contenu et du rapport des hormones dans le corps d'une femme. Une autre théorie de l'apparition de l'adénomyose de l'utérus est l'implantation, selon laquelle les particules endométriales rejetées se déposent sur les ovaires, les trompes, le péritoine, créent un «sol» pour le développement de la maladie. Les plus importants sont les changements négatifs dans le système neuroendocrinien dus au stress, à la malnutrition, à diverses maladies non gynécologiques.

Diagnostic de l'adénomyose utérine

Il est possible de suspecter la présence d'une adénomyose de l'utérus chez les femmes souffrant d'infertilité et en présence de certains facteurs: un syndrome douloureux à long terme, avec un traitement infructueux des processus inflammatoires dans les appendices utérins, avec des interventions intra-utérines, avec des saignements du tractus génital; avec douleur résultant des rapports sexuels, douleur vue sur une chaise gynécologique; signes d'adhérences dans le petit bassin, douleur des ligaments de l'utérus.

L'échographie est la principale méthode de diagnostic qui vous permet de déterminer la taille de l'utérus, la structure de la membrane musculaire, la taille, la structure des formations kystiques dans les ovaires. La prochaine étape importante de l'examen concerne les méthodes d'évaluation de la perméabilité des trompes de Fallope. Par exemple, la présence de foyers d'inflammation dans la paroi utérine peut être détectée à l'aide d'une image radiographique de l'utérus. L'image est utilisée pour estimer la taille de l'utérus, le degré de propagation du processus.

Aujourd'hui, les opérations endoscopiques (laparoscopie) restent la norme pour diagnostiquer diverses formes d'infertilité, y compris la forme d'infertilité résultant d'une adénomyose utérine. Pendant l'opération, des «instruments» sont introduits dans la cavité abdominale à travers les trous de la paroi abdominale. À l'aide d'un tel examen, il est possible de déterminer l'état des trompes de Fallope, la présence d'adhérences, les foyers d'adénomyose de l'utérus.

Traitement de l'adénomyose de l'utérus

Le traitement de l'adénomyose de l'utérus est effectué par correction chirurgicale, physiothérapie, hormonothérapie. Au cours des dernières décennies, les médicaments hormonaux ont dominé le traitement médicamenteux de l'adénomyose utérine. Ils arrêtent temporairement les menstruations, suppriment le travail des ovaires. Ils créent une ménopause artificielle, ce qui entraîne une diminution de la gravité des symptômes de la maladie, une diminution des foyers d'adénomyose de l'utérus. Les médicaments hormonaux de dernière génération ont un minimum d'effets secondaires par rapport aux médicaments des générations précédentes. Le traitement avec de tels médicaments hormonaux est utilisé comme première étape du traitement avant la chirurgie. Dans le traitement et la prévention de la progression des formes non sévères d'adénomyose utérine, des contraceptifs hormonaux oraux sont également utilisés.

Le plus grand effet peut être obtenu avec une combinaison de méthodes de traitement hormonales et chirurgicales - laparoscopie, pendant l'opération, les foyers endométriosiques sont éliminés. Dans ce cas, les hormones peuvent être utilisées comme préparation préopératoire, dans les 3-6 mois après la chirurgie à titre préventif contre l'apparition des symptômes de l'adénomyose utérine.

Planification d'une grossesse avec adénomyose utérine

La laparoscopie est utilisée s'il existe des kystes ovariens endométrioïdes, il est nécessaire d'établir la perméabilité des trompes de Fallope. Après l'opération, l'hormonothérapie est généralement prescrite pendant 3 à 6 mois. Les médicaments hormonaux endormissent le système reproducteur. Après quelques mois, la thérapie est annulée, la patiente est autorisée à devenir enceinte. Si la grossesse n'a pas lieu dans un délai d'un an, cela réduit considérablement les chances de restaurer la fonction reproductrice d'une femme. Dans ce cas, le programme de FIV est recommandé. Pendant la grossesse et l'allaitement, en l'absence de règles, un développement inverse de l'adénomyose utérine peut survenir. L'avortement avec curetage de la cavité utérine entraîne une exacerbation et une aggravation de l'adénomyose utérine. Un examen opportun, le traitement de l'adénomyose utérine aide à l'apparition de la grossesse.

Le fait de la présence d'une adénomyose ne signifie pas que la grossesse se déroulera chez toutes les femmes enceintes présentant des complications. Un grand pourcentage de patients ne savent pas du tout qu'ils ont une telle maladie, tandis que la conception se déroule sans aucun problème. Dans cette situation, il n'est pas nécessaire de prescrire immédiatement un traitement hormonal. Il est nécessaire de procéder à un examen de suivi complet d'une femme, de son profil hormonal, afin que la nécessité d'un traitement médicamenteux puisse être évaluée.

Si une femme souffre d'adénomyose et envisage une grossesse, elle doit être préparée pour une période aussi importante de sa vie. La réalisation d'un examen complet et d'un traitement approprié, en fonction des résultats obtenus, est une garantie que la grossesse se produira et se déroulera sans complications. Une attention particulière est portée au diagnostic des infections liées aux IST. Avec l'adénomyose, il y a une diminution des forces immunitaires protectrices du corps. La grossesse est un état d'immunodéficience naturelle, ce qui peut entraîner le fait que le processus infectieux pendant la grossesse s'accompagne de diverses complications. Il est nécessaire de prescrire un traitement spécifique avant la grossesse, car la liste des médicaments autorisés pour les femmes enceintes est très limitée.

On peut soutenir que pour une femme, le diagnostic d'adénomyose ne devrait pas signifier qu'elle ne pourra pas donner naissance à un bébé en bonne santé. Le plus important est de suivre les recommandations d'un spécialiste dans le traitement de cette maladie et d'adopter une approche responsable de la grossesse planifiée..

Grossesse avec adénomyose - est-ce réel?

De nombreuses pathologies et maladies gynécologiques peuvent provoquer des troubles de la reproduction. À cet égard, assez souvent, les patientes des centres de planification familiale et de diverses cliniques traitant des problèmes d'infertilité se demandent s'il est vraiment possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine et sur quoi elles peuvent compter après le traitement..

Adénomyose - caractéristiques de la pathologie et causes

Il est généralement admis que la grossesse et tout changement structurel de l'utérus sont des concepts mutuellement exclusifs. Cependant, certaines femmes parviennent à tomber enceintes et à amener un enfant même avec une adénomyose.

Ceux-ci peuvent être à la fois des changements focaux mineurs et diffus, allant au-delà des limites d'un organe, affectant non seulement l'utérus, mais également d'autres organes du petit bassin.

Les causes de l'adénomyose sont variées, il existe donc plusieurs théories de son développement, dont les suivantes sont les plus proches de la réalité:

  • induction - explique la formation de foyers endométrioïdes par l'influence de facteurs déclenchants et de conditions défavorables;
  • implantation - on pense que le jet de sang pendant les procédures menstruelles ou invasives à travers les trompes de Fallope de l'utérus dans la cavité abdominale peut provoquer la prolifération des cellules épithéliales de la couche muqueuse de l'utérus dans les organes adjacents;
  • métaplasie de l'épithélium coelomique - se produit en cas de régression incomplète des restes de tissus embryonnaires ayant participé à l'établissement et à la formation d'organes.

En plus de ces trois, il existe d'autres théories, mais elles ne disposent pas d'une base de preuves fiable..

Les facteurs déclenchants et les risques de développer des changements endométrioïdes comprennent:

  • prédisposition génétique;
  • infections génito-urinaires et maladies vénériennes;
  • Déséquilibre hormonal;
  • traumatisme des organes pelviens, en particulier de l'utérus;
  • manipulations intra-utérines et interventions chirurgicales.

En règle générale, il n'y a pas de symptômes caractéristiques indiquant cette maladie et, dans la plupart des cas, l'adénomyose devient une constatation diagnostique.

Néanmoins, il est possible de soupçonner la présence d'une pathologie gynécologique si une femme s'inquiète des règles douloureuses, des saignements abondants, de l'apparition de pertes brunes ou sanglantes quelques jours après la menstruation, ainsi que d'un "torchis" sombre au milieu du cycle.

Avant de tomber enceinte, une femme diagnostiquée avec une adénomyose doit subir non seulement un examen complet, mais également un traitement approprié, ce qui peut donner une chance de devenir mère..

Pourquoi l'adénomyose interfère-t-elle avec la grossesse?

Néanmoins, les changements hormonaux peuvent affecter le processus de maturation et d'ovulation folliculaires, souvent de manière complètement défavorable..

Oui, il est possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine, mais malheureusement, en raison de changements organiques dans la couche musculaire, il n'est pas toujours possible de sauver le fœtus.

Un signe pronostique particulièrement désagréable est la combinaison de l'endométriose interne avec d'autres pathologies hormono-dépendantes, par exemple les kystes ovariens et les annexites. Dans ce cas, l'infertilité peut devenir irréversible..

Si l'adénomyose capture non seulement la couche musculaire de l'utérus, mais aussi les appendices, les processus métaboliques du corps, en fonction des hormones sexuelles, sont tellement perturbés qu'ils affectent non seulement l'ovulation, conduisant à des cycles anovulatoires, devenant ainsi la cause de l'infertilité..

Dans le cas de quelques foyers endométrioïdes qui n'affectent pas les couches profondes du tissu musculaire, les changements hormonaux au cours d'une grossesse survenue provoquent une ménopause physiologique, ayant ainsi un effet bénéfique sur l'évolution de la maladie, car le taux de croissance des cellules endométrioïdes diminue. Parfois, dans le contexte de la grossesse, l'adénomyose régresse complètement et disparaît.

Quand un traitement est-il nécessaire

Étant donné que dans certains cas d'adénomyose, il est possible de concevoir et de devenir enceinte, il est logique de supposer que toutes les manifestations de cette maladie ne nécessitent pas de traitement. En effet, les tactiques thérapeutiques dépendent du stade clinique de l'adénomyose..

En plus des trois types principaux: nodulaire, diffus et nodulaire diffus, les degrés ou stades suivants de l'endométriose génitale sont distingués, en fonction de la profondeur des lésions tissulaires:

  1. Le premier degré - les cellules endométriales se développent dans les couches supérieures du tissu musculaire de l'utérus, y formant des dépressions. La structure du myomètre n'est pas modifiée. À ce stade, une régression hormonale de la maladie est possible..
  2. Deuxième degré - les cellules muqueuses en croissance atteignent le milieu du myomètre. En conséquence, la couche musculaire s'épaissit, devient bosselée et perd son élasticité. Les femmes commencent à remarquer des problèmes de gestation ou de conception. Néanmoins, ce stade de la maladie se prête à des conservateurs, c'est-à-dire traitement médical.
  3. Troisième degré - le myomètre est complètement affecté, à la suite de quoi les parois de l'utérus sont sévèrement déformées et épaissies. Le problème ne peut être résolu sans traitement chirurgical.
  4. Quatrième degré - non seulement l'utérus est affecté, mais également d'autres organes du petit bassin. Dans les cas les plus graves, il est nécessaire de retirer complètement l'utérus avec appendices.

Le traitement médical et conservateur est assez long - de deux à trois mois à six mois ou plus. Dans ce cas, des médicaments hormonaux sont prescrits, créant une ménopause artificielle, à cause de laquelle la croissance des cellules ralentit et, finalement, s'arrête..

La quantité de traitement chirurgical dépend de l'étendue de la lésion. L'intervention chirurgicale peut être à la fois douce - excision laparoscopique des zones touchées et radicale - laparotomie avec extirpation de l'utérus avec ou sans appendices. Dans ce cas, le patient perd malheureusement la capacité de porter l'enfant..

Se préparer à la grossesse avec adénomyose

Comme il ressort de ce qui précède, il est possible de tomber enceinte avec une adénomyose, il est beaucoup plus difficile de porter le bébé. Les patientes atteintes du premier et du deuxième degré de la maladie après un traitement médicamenteux adéquat ont une chance réelle de conception et de grossesse normale.

Grâce au développement constant de la médecine de la reproduction, les femmes atteintes de lésions endométriosiques plus graves, qui ont reçu un diagnostic d'infertilité il y a 10 à 15 ans, ont une chance de devenir mères..

Souvent, après l'ablation chirurgicale des zones touchées des organes reproducteurs, les médecins proposent une fécondation in vitro suivie de l'implantation de l'embryon dans l'utérus de la femme enceinte..

Par conséquent, dans tous les cas, se préparant à devenir enceinte dans le contexte de l'adénomyose, il est nécessaire d'être soigneusement examiné et de suivre un traitement hormonal.

En plus des hormones, des complexes vitaminiques et minéraux, des immunostimulants, des sédatifs, une alimentation équilibrée, une activité physique modérée, des procédures SPA thérapeutiques sont recommandées pour le renforcement général du corps..

Adénomyose et porter un enfant

Porter un bébé atteint d'adénomyose utérine est tout à fait possible, et il existe de nombreuses preuves cliniques à ce sujet. La seule chose à considérer est que la grossesse avec endométriose interne peut être plus difficile que d'habitude, il existe une réelle menace d'avortement spontané, de naissance prématurée ou de décollement placentaire.

Par conséquent, une femme qui a réussi à concevoir avec un tel diagnostic, et encore plus une patiente après
La FIV doit surveiller attentivement l'évolution de la grossesse, être sensible et réagir à tout changement dans le corps et en informer rapidement le médecin traitant..

Résumons

L'adénomyose est une pathologie qui remet en cause la possibilité de concevoir et de porter un enfant. Néanmoins, il peut et doit être combattu. Actuellement, plus de 60% des couples confrontés à ce diagnostic ont une chance de devenir parents..

La seule chose dont une femme souffrant d'adénomyose utérine doit se souvenir est l'attention constante de l'obstétricien-gynécologue traitant et une attitude responsable envers sa propre santé..

Il faut également garder à l'esprit qu'après un accouchement naturel, la prolifération du tissu endométrioïde peut diminuer et même s'arrêter, et le cycle menstruel s'améliorera, tandis qu'après un avortement, le risque de progression de la pathologie augmente considérablement.

Écoutez votre corps, apprenez à reconnaître les signes qu'il vous donne, consultez régulièrement un gynécologue, faites-vous examiner et suivez les recommandations de votre médecin - c'est la clé du succès sur le chemin de la grossesse souhaitée.

Adénomyose et grossesse

L'endométriose de l'utérus est appelée adénomyose. C'est un processus inflammatoire. Mais pour comprendre ce que c'est, découvrons d'abord ce qu'est l'endométriose. L'intérieur de l'utérus est tapissé de tissu appelé endomètre. Normalement, l'endomètre ne devrait être que dans la cavité utérine et nulle part ailleurs. Son principal devoir fonctionnel est de grandir pour accepter une cellule fécondée et réussir sa grossesse. C'est en lui que la cellule est introduite et commence à se développer. Si l'œuf n'est pas fécondé, l'endomètre s'exfolie et la menstruation commence. La couche de croissance de l'endomètre reste dans la cavité utérine, qui passe par le même cycle que son prédécesseur. Maintenant, il devient clair pourquoi le lieu de localisation de l'endomètre est l'utérus. Mais en fait, le tissu endométrial s'étend souvent au-delà de cet organe (par exemple, à la surface des ovaires ou du péritoine) ou s'enfonce plus profondément dans ses parois. Juste au moment où l'endomètre se développe dans l'épaisseur des parois de l'utérus, ils parlent d'endométriose interne, c'est-à-dire d'adénomyose.

Comment se manifeste l'adénomyose?

Pour certaines femmes, rien du tout. Mais un certain nombre de beaux sexes ressentent une adénomyose, comme on dit, «au maximum». Parmi les symptômes de cette maladie:

  • menstruations abondantes, conduisant souvent à une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang;
  • douleur intense pendant la menstruation;
  • l'apparition de la soi-disant barbe dans les quelques jours avant la menstruation, ainsi qu'après (en règle générale, elle a une couleur brun foncé);
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • changement de la forme et de la taille de l'utérus (déterminé par le médecin).

Si vous présentez des symptômes similaires, cela ne signifie pas du tout une adénomyose. Avec d'autres maladies, par exemple avec un polype du col de l'utérus ou un myome utérin, des symptômes similaires sont possibles.

Au fil du temps, l'adénomyose ne se transforme pas en cancer.

Grossesse avec adénomyose

Les maladies gynécologiques peuvent se développer et aggraver l'état d'une femme non seulement avant la grossesse, mais aussi directement pendant celle-ci. Ces pathologies proviennent de déséquilibres hormonaux qui se forment dans le corps après la fécondation. La grossesse avec adénomyose est rare, car la pathologie gynécologique interfère avec le début de la conception, est la cause de l'échec de la reproduction. Si la fécondation a eu lieu, toute la période de naissance d'un enfant doit respecter certaines restrictions. Cela augmentera les chances de maintenir la grossesse..

Ce que c'est

L'adénomyose est une forme d'endométriose: l'invasion de l'endomètre dans les muscles de l'utérus. Le processus est précédé d'un effet négatif systématique sur l'organe génital avec un facteur traumatique, toxique ou infectieux-inflammatoire. Les fibres musculaires de l'utérus deviennent dures et denses, et la texture devient bosselée. Ces changements sont déterminés lors d'une échographie et d'un examen sur une chaise gynécologique.

La germination de l'endomètre profondément dans le tissu utérin conduit à une violation de la contractilité de l'organe. Ceci est incompatible avec le processus de porter un fœtus, car à mesure que la période de gestation augmente, l'utérus doit s'étirer. En raison d'une élasticité et d'une contractilité insuffisantes, l'organe conserve sa taille, il n'y a pas de place pour le développement et la croissance de l'enfant: la grossesse se fige. La maladie a une longue période de développement latent..

Lorsque l'adénomyose survient pendant la grossesse, la femme explique les symptômes de la pathologie par les caractéristiques de la maladie (maternité imminente). Le gynécologue est engagé dans l'identification et l'élimination de la maladie en question, ainsi que dans la question de son effet sur la grossesse.

Symptômes

Les signes d'adénomyose qui surviennent chez une femme avant la grossesse sont à la base d'une visite imprévue chez le médecin:

  • Douleur pendant la menstruation et les rapports sexuels, et avec une germination profonde et étendue dans le myomètre, l'inconfort se produit même au repos.
  • Augmentation de la durée des règles, incohérence du cycle menstruel.
  • Constipation due à la compression du côlon et du rectum.
  • Faiblesse, détérioration générale du bien-être.
  • Problèmes de miction (l'envie devient plus fréquente). Un utérus déformé et pesé comprime les uretères, contribue à la violation de l'écoulement de l'urine.

Lorsque l'adénomyose survient pendant la grossesse, sous l'influence de changements hormonaux, une femme présente 4 symptômes. Ceux-ci incluent des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, des contractions désagréables de l'utérus, des écoulements vaginaux, la présence de sang dans les urines.

Les raisons

Tous les facteurs qui causent l'adénomyose sont associés au mode de vie de la femme, aux traumatismes et aux interventions chirurgicales sur l'utérus. Les antécédents obstétricaux et gynécologiques n'ont pas peu d'importance - combien de naissances la patiente a eues, leur type (naturel ou chirurgical), si elle a subi des avortements.

Prédisposition génétique

Lors d'une conversation avec un médecin, vous devez l'informer si des parents proches ont souffert d'endométriose. Cette information aide le spécialiste à établir rapidement la relation causale de l'état du patient. Les médecins ont découvert que les femmes peuvent hériter d'un gène qui contribue à ces problèmes utérins. Sa présence dans le sang n'est pas visuellement établie. Avec une prédisposition héréditaire au développement de l'endométriose, vous devez être examiné par un gynécologue une fois tous les six mois. Cela aidera à identifier les changements intra-utérins au stade initial de leur développement. Ensuite, il sera possible de les éliminer sans chirurgie et de créer les conditions d'une grossesse sans charge..

Maladies inflammatoires de l'utérus et des appendices

L'endométrite et l'annexite ne sont pas directement liées au développement de l'adénomyose, y compris pendant la grossesse. Mais les changements qui subsistent après le processus inflammatoire à l'intérieur de l'utérus et des appendices contribuent à la croissance de l'endomètre profondément dans l'organe. Cela peut se produire après une inflammation chronique (lorsqu'elle n'est pas arrêtée sous une forme aiguë).

Cycle menstruel irrégulier

Un échec dans l'apparence et la durée des menstruations peut être déclenché à la fois par le stress et par la prise de médicaments hormonaux - par exemple, à des fins de contraception. En outre, une adénomyose peut survenir chez les athlètes qui arrêtent leurs menstruations pendant l'entraînement et la compétition. Cette action affecte négativement l'état de l'endomètre, qui doit normalement être renouvelé pendant la menstruation. Avec l'utilisation régulière de médicaments hémostatiques (hémostatiques), la couche muqueuse commence à se développer de manière incontrôlable. Y compris dans le tissu musculaire de l'organe génital.

Grossesse trop tôt ou trop tard

Dans les deux cas, les processus qui se déroulent dans le corps féminin après la fécondation créent un stress sur le système hormonal. Il y a plus d'œstrogènes dans le sang, moins de progestérone. Dans un contexte de déséquilibre hormonal, la couche utérine muqueuse est sujette à une croissance incontrôlée - non seulement à l'extérieur de l'organe, mais également dans sa partie musculaire. Une grossesse trop précoce ou trop tardive est une condition favorable, mais ne garantit pas l'apparition d'une adénomyose.

Avoir de mauvaises habitudes

L'alcool, la nicotine, les aliments épaississants, les colorants et autres substances artificielles sont des sources de toxines. En raison de leur propagation dans tout le corps, la principale réaction du système endocrinien est le déséquilibre hormonal. Dans le contexte de cette violation, une adénomyose se développe, ce qui met en péril la possibilité de conception et de portance complète de l'enfant..

Blessure génitale interne

L'endométriose peut être une conséquence de blessures antérieures de l'utérus, des appendices. Le développement de la maladie est également facilité par le facteur des interventions chirurgicales précédemment pratiquées, des avortements mal pratiqués. Si une femme a des antécédents des conditions énumérées, vous devez en informer le gynécologue.

Diabète

Les troubles endocriniens affectent négativement l'état de l'apport sanguin aux tissus, contribuent à l'épaississement du sang, à l'apparition de caillots sanguins. Ils bloquent la lumière des veines, ne permettent pas le plein flux d'oxygène et de nutriments vers l'organe génital. Le diabète sucré insulino-dépendant est une cause fréquente d'endométriose.

Obésité

La compression de l'utérus avec du tissu adipeux hypertrophié entraîne une perturbation de l'apport sanguin à l'organe génital féminin. Dans ce contexte, l'endomètre commence à se développer de manière incontrôlable, y compris dans le myomètre. L'obésité est un signe de la présence de troubles endocriniens, et ils servent d'environnement favorable à la croissance chaotique de l'endomètre. Pour les femmes qui envisagent de devenir enceintes, mais qui sont obèses, c'est avec une perte de poids que vous devez commencer à préparer le corps à la naissance d'un enfant..

Activité physique intense

Une charge irrégulière sur le corps entraîne un surmenage et le développement ultérieur d'un déséquilibre hormonal. Il sert de condition favorable à l'adénomyose. Pour éviter une augmentation des œstrogènes et une diminution de la progestérone, un travail physique exténuant doit être évité.

Prendre certains médicaments

L'utilisation prolongée et incontrôlée d'agents hormonaux conduit au développement de problèmes avec le système endocrinien. Lorsqu'une femme envisage d'utiliser des médicaments de ce groupe pour la contraception, il est nécessaire de s'entendre sur le type de médicament avec un gynécologue. Si vous prenez des contraceptifs hormonaux sans prendre en compte les caractéristiques du corps, une adénomyose peut survenir, puis il sera difficile de tomber enceinte.

Complications possibles

Portant un enfant atteint d'adénomyose, une femme peut rencontrer les conditions suivantes:

  1. Rejet de l'ovule. La condition est causée par la texture inégale de l'utérus et une violation de sa contractilité. Une fausse couche qui survient au début de la grossesse est une conséquence courante de la structure problématique de l'organe génital et de son mauvais fonctionnement..
  2. Rupture du placenta. Une condition potentiellement mortelle caractérisée par une perte de sang massive et le risque de décès. La raison est l'incapacité de l'ovule à se fixer à la couche utérine interne, qui est modifiée en raison de processus pathologiques et a germé dans le myomètre.
  3. Maladie adhésive. La condition est caractérisée par l'apparition d'adhérences spécifiques dans les organes pelviens, parfois avec une transition vers la cavité abdominale. Les adhésions ne sont enlevées que chirurgicalement.

Chacune de ces conditions met en péril la question de porter un fœtus. Pour réduire le risque de développer ces pathologies, une femme doit se débarrasser de l'endométriose au stade de la planification de la maternité..

Caractéristiques de la gestion du travail

L'accouchement chirurgical est proposé aux femmes atteintes d'adénomyose survenant pendant ou peu de temps avant la grossesse. Lors d'une césarienne, le médecin élimine les foyers pathologiques, ce qui a un effet bénéfique sur l'état de l'organe féminin. L'accouchement physiologique avec endométriose provoque la prolifération de l'endomètre non seulement dans la couche musculaire de l'utérus, mais également dans le vagin, et peut également endommager les parois utérines (rupture).

Quel médecin contacter

Le gynécologue s'occupe de la grossesse, de la détection et de l'élimination de l'adénomyose. Le spécialiste évalue les chances de conception en présence d'une germination déjà existante de l'endomètre dans les muscles utérins et la probabilité d'une mise au monde à part entière de l'enfant. Si le patient a des problèmes de poids ou de diabète sucré, un rendez-vous avec un endocrinologue est indiqué.

Diagnostique

Avec l'adénomyose survenue avant ou pendant la grossesse, ce qui suit est prescrit:

  • Analyses de laboratoire de sang, d'urine. Grâce à ces analyses, la présence de processus inflammatoires à l'intérieur de l'utérus et des appendices est exclue; déterminer le niveau de glucose, d'hormones, d'hémoglobine.
  • Échographie de l'utérus, si nécessaire - Échographie Doppler (il s'agit d'une méthode d'évaluation de l'apport sanguin au placenta, au fœtus).
  • Hystéroscopie (si une femme se prépare juste à la maternité et que le médecin envisage d'établir le degré de pathologie gynécologique, évaluez les chances de grossesse).

De plus, le médecin interroge la patiente et l'examine sur la chaise gynécologique. Si l'endomètre a commencé à se développer chez une femme déjà enceinte, de nombreuses procédures de diagnostic lui sont contre-indiquées. Par conséquent, le stade de l'adénomyose est déterminé à l'aide d'une échographie transvaginale ou abdominale (l'étude est réalisée à travers le vagin ou superficiellement).

Traitement

L'endomètre qui s'est développé dans la couche musculaire de l'utérus est enlevé chirurgicalement. L'effet conservateur, qui implique l'utilisation de médicaments hormonaux, ne fournit pas l'effet attendu à 2, 3 stades de développement de la pathologie. Mais si une pathologie gynécologique survient chez une femme déjà enceinte, elle est hospitalisée dans le service gynécologique de l'hôpital.

Pour arrêter les spasmes et normaliser le bien-être général, une femme reçoit une injection de No-shpa. Pendant la grossesse, le médicament n'est pas contre-indiqué, car il ne traverse pas la barrière placentaire. Avec une faible teneur en progestérone, le patient doit utiliser cette hormone sous une forme synthétique. Le gynécologue peut prescrire l'utilisation d'une forme intravaginale ou orale d'un médicament. Le traitement hormonal de soutien doit être complètement terminé, car de faibles taux de progestérone dans le sang peuvent provoquer un avortement..

Depuis avec l'endométriose, une femme enceinte a des spotting spotting, le risque de diminution de l'hémoglobine et de développement d'une anémie augmente. Pendant la période de gestation, cela peut nuire à l'état intra-utérin de l'enfant. Pour normaliser les indicateurs d'hémoglobine, une femme se voit prescrire l'utilisation de totems. Pendant la gestation, l'endomètre qui s'est développé dans l'utérus n'est pas éliminé, afin de préserver l'état complet du fœtus.

En présence d'adénomyose, une femme enceinte doit suivre un régime:

  • Refusez d'utiliser la boulangerie, les pâtes, la confiserie. Ils contiennent de l'acide phytique, qui accélère la progression de l'endométriose.
  • Éliminez la viande rouge de l'alimentation. Il stimule les déséquilibres hormonaux, favorise le développement de processus inflammatoires cachés à l'intérieur de l'utérus. De telles réactions provoquent une prolifération encore plus grande de l'endomètre dans la couche musculaire de l'organe génital de la femme.
  • N'utilisez pas de sucre raffiné, de miel. Les produits contribuent à l'oxydation de l'environnement naturel du corps, créent des conditions favorables à la progression de l'endométriose.
  • Limitez l'utilisation de beurre, de lait. Ils contribuent à la production de prostaglandines négatives dans le corps, aggravent le stade de la maladie gynécologique.

Il est nécessaire d'abandonner les aliments frits et fumés - cela stimule la production de prostaglandines négatives. Les aliments en conserve, les produits semi-finis sont également nocifs pour la santé. En cas de grossesse compliquée d'adénomyose, il est conseillé de respecter les règles d'une alimentation saine.

La prévention

Pour éviter le développement de l'adénomyose, qui aggrave la période de gestation, vous devez:

  • Refuser l'interruption de grossesse au profit du respect des mesures contraceptives.
  • Évitez l'hypothermie, les rapports sexuels accidentels, les douches vaginales déraisonnables et la prise de médicaments qui n'ont pas été prescrits par un médecin.
  • Contrôlez la qualité des aliments, limitez la consommation de café. Lorsqu'il est pris régulièrement, il augmente les niveaux d'oestrogène.

Vous devez également renoncer à l'abus d'alcool, éviter de rester à proximité de sources d'effets toxiques. Afin de ne pas créer de conditions propices au développement d'une maladie gynécologique, vous devez éviter le stress, le surmenage, le manque de sommeil.

La grossesse avec adénomyose est un objectif difficile à atteindre, car la pathologie gynécologique est associée à un déséquilibre hormonal. Lorsque le corps de la femme a une concentration élevée d'oestrogène, mais en même temps un faible niveau de progestérone, des conditions défavorables sont créées pour la conception et la fécondation. Si une grossesse survient, pendant la gestation, l'adénomyose n'est éliminée qu'au début du travail. Pendant toute cette période, la femme suit un traitement d'entretien..

Adénomyose et grossesse: quelle est cette maladie, comment elle se manifeste, comment elle affecte le fœtus

L'adénomyose est un type d'endométriose. Une caractéristique du processus pathologique est la germination de l'endomètre (la membrane interne tapissant la cavité utérine) dans la couche musculaire de l'utérus. La maladie est courante et touche près de 50% des femmes.

Comment cela se manifeste

L'adénomyose est un compagnon fréquent de l'infertilité et est parfois incompatible avec la conception. Lorsque l'ovule est fécondé, 90% de la grossesse se termine dans les premiers stades en raison d'un décollement placentaire.

Avec la maladie, la couche intermédiaire de l'organe génital est endommagée, c'est-à-dire que les organes environnants ne sont pas affectés dans le processus.

La taille de l'utérus augmente, les fonctions assignées à l'organe sont perturbées, les processus d'ovulation sont aggravés.

Parfois, la maladie est asymptomatique et est détectée avec un examen approfondi.

Il existe plusieurs signes qui soutiennent le diagnostic en l'absence de grossesse:

  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • règles douloureuses et plusieurs jours avant le début des règles;
  • insomnie;
  • mal de crâne;
  • selles irrégulières;
  • de grandes quantités de caillots sanguins pendant la CD;
  • spotting spotting fréquents;
  • la faiblesse.

Symptômes lors du port d'un bébé:

  • tiraillement dans l'abdomen;
  • malaise;
  • changement de la nature du rejet;
  • taches de sang;
  • douleur au périnée et à l'aine.

Le tableau clinique dépend du degré de pathologie. Avec l'adénomyose, il y en a 4:

  1. la couche sous-muqueuse a été affectée;
  2. la maladie affecte la moitié de la couche musculaire;
  3. le tissu musculaire est presque complètement endommagé;
  4. changements prononcés dans la couche musculaire.

En période gestationnelle, 1 et 2 degrés de pathologie peuvent conduire à une naissance prématurée. Avec 3 et 4 degrés de pathologie, la grossesse peut se terminer par une fausse couche spontanée, un décollement placentaire. Augmentation du risque d'hémorragie interne.

L'enfant est faible après la naissance, prend du retard en taille et en poids corporel.

Qui est à risque

L'adénomyose de l'utérus est un néoplasme bénin. Le groupe à risque comprend les femmes ayant des antécédents de maladies gynécologiques, les interventions chirurgicales sur les organes pelviens.

Le risque d'adénomyose augmente chez les femmes qui ont accouché, âgées de 35 ans et plus.

Une précédente césarienne augmente également le risque de développer la maladie.

Selon les statistiques, l'adénomyose est enregistrée chez les femmes en âge de procréer plus avancé, mais la maladie peut affecter les filles à l'adolescence.

Souvent, la maladie affecte les femmes:

  • avec déséquilibre hormonal;
  • avec un dispositif intra-utérin;
  • surpoids ou obèse;
  • avoir des relations sexuelles vaginales pendant les jours critiques.

Est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose

La fusion de l'endomètre et du myomètre empêche dans la plupart des cas une grossesse. Le début de la grossesse peut être interrompu prématurément ou provoquer des saignements.

La possibilité de maternité est directement liée à la forme et au degré de la maladie.

Les grades 1 et 2 de la maladie n'affectent pas le processus de fécondation et l'attachement de l'œuf fécondé à la paroi interne de l'utérus. Les grades 3 et 4 sont un gros problème pour la fixation des œufs..

Formes

  1. Diffuser. Formation de "poches aveugles" et de fistules dans la couche muqueuse. Le plus courant (environ 70).
  2. Nodulaire ou kystique. La formation d'hémorragies dans les ganglions endométriosiques. Un liquide brun apparaît dans le tissu musculaire. Enregistré chez 5 à 10% des femmes.
  3. Mixte. Le changement se produit uniformément avec la formation de fistules et de liquides de cavité.

L'image hystéroscopique est un facteur déterminant pour déterminer la possibilité de concevoir et de porter un bébé.

Que faire pour que la maladie n'interfère pas avec la maternité

Un type d'endométriose affecte négativement la capacité de concevoir et de mener une grossesse. Si un diagnostic est trouvé, il est nécessaire de subir des tests de diagnostic, commencer le traitement.

Le diagnostic du processus pathologique consiste à:

  • recueillir une histoire gynécologique;
  • lors d'un examen gynécologique sur une chaise à l'aide de miroirs;
  • examen échographique standard et méthode d'échographie transvaginale;
  • examen microscopique du contenu du canal cervical;
  • en semis pour l'établissement de la flore;
  • si nécessaire, une hystéroscopie est réalisée, ce qui permet d'évaluer l'état des organes reproducteurs et d'éliminer la pathologie existante (kystes, changements diffus).

Un test sanguin de laboratoire est effectué pour la concentration d'hormones et pour évaluer l'état du corps féminin: la présence d'inflammation, d'anémie, de maladies chroniques ou aiguës.

L'analyse des hormones permet d'identifier le moment le plus favorable pour la conception.

Les méthodes d'imagerie par résonance magnétique et d'examen aux rayons X ne sont pas utilisées pour détecter la pathologie lors du port d'un enfant.

L'hystéroscopie n'est pas réalisée non plus, car le risque d'interruption de grossesse augmente.

Certains spécialistes mènent des recherches instrumentales à leurs propres risques et périls, et souvent avec succès. Cependant, la décision appartient au patient..

Caractéristiques du déroulement de la grossesse

Toute la période gestationnelle est associée à d'éventuels événements indésirables.

Le plus dangereux d'entre eux est le décollement placentaire avec mort fœtale ultérieure..

  1. Au premier trimestre, la menace d'interruption de la gestation demeure. Les patients reçoivent un traitement hormonal de soutien. Dans 80% des cas, la grossesse se termine avant 12 semaines.
  2. Au deuxième trimestre, le risque de fausse couche spontanée est nettement réduit, en particulier à 16 semaines, lorsque le placenta produit seul des hormones. Cependant, d'autres problèmes apparaissent. Les sensations douloureuses sont intensifiées en raison de l'élargissement de l'organe. Les adhérences deviennent plus grandes et obligent le fœtus à prendre une position inconfortable et des difficultés de développement intra-utérin.
  3. À partir de la 30e semaine de la période de gestation, sous la condition de modifications diffuses prononcées de la couche musculaire, le risque d'obstruction de la circulation sanguine et d'insuffisance fœtoplacentaire augmente. La privation d'oxygène développée entraîne un retard dans le développement du bébé.

L'adénomyose est asymptomatique, ce qui complique le diagnostic en temps opportun. Souvent, des changements diffus et des parties de l'endothélium dans la couche musculaire sont trouvés (pas plus de 1/3).

Le degré et le type de pathologie déterminent l'évolution et l'issue de la grossesse.

Certaines femmes enceintes ne connaissent pas de changements dramatiques pendant la grossesse. D'autres, cependant, sont contraints d'être sous étroite surveillance médicale..

Les raisons

Les raisons qui provoquent la germination endothéliale dans la couche musculaire de l'utérus comprennent:

  • toute intervention chirurgicale dans la cavité utérine;
  • exercice physique;
  • Mode de vie malsain;
  • trop manger;
  • conditions dépressives;
  • pathologies endocriniennes;
  • maladies du système urinaire;
  • hypertension artérielle;
  • mode de vie passif;
  • thérapie à long terme avec des contraceptifs oraux;
  • manque de rapports sexuels pendant une longue période;
  • faiblesse immunitaire.

La maladie est directement liée au déséquilibre hormonal. La grossesse peut également provoquer une adénomyose.

Traitement

La thérapie est effectuée pendant la grossesse ou après la naissance du bébé.

La méthode de traitement conservatrice consiste à prendre des médicaments antispasmodiques, sédatifs et androgéniques, autorisés pendant la période gestationnelle..

Complété avec un traitement AINS et des immunomodulateurs. Les méthodes de médecine alternative ne sont pas exclues.

Est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose

L'article discutera de la probabilité de grossesse chez les femmes diagnostiquées avec une adénomyose, les complications possibles et les risques.

Selon le ministère de la Santé, une telle pathologie survient chez une femme sur trois dans le monde, et la maladie peut être asymptomatique aux premiers stades, et la patiente elle-même peut même ne pas soupçonner la présence d'une telle pathologie. L'adénomyose peut constituer une menace pour la santé des femmes ou ne pas nécessiter de traitement sérieux.

Définition

Sous adénomyose, les médecins signifient la prolifération des cellules endométriales de la couche interne de l'utérus au-delà de sa limite, ce qui conduit à une complication de nombreux processus physiologiques naturels.

La maladie appartient à des anomalies polymorphes, elle peut affecter non seulement la région génitale, mais, en les dépassant, affecter les intestins.

Malheureusement, jusqu'à présent, les causes exactes de la maladie n'ont pas été identifiées, cependant, les facteurs de risque sont:

  • une variété d'infections génito-urinaires;
  • opérations sur l'utérus;
  • blessures à l'accouchement;
  • troubles hormonaux;
  • prédisposition génétique.
  1. Intra-utérin - affectant l'utérus, l'isthme et les sections intra-utérines des trompes de Fallope.
  2. Externe: intrapéritonéal (situé sur les ovaires, zones du péritoine recouvrant les dépressions du petit bassin, trompes de Fallope), extra-péritonéal (sur le vagin, paroi vaginale du col de l'utérus, organes génitaux externes).

Il existe également trois degrés de pathologie:

  1. Lumière - il existe des foyers uniques de pathologie sur les ovaires et le péritoine du bassin, il n'y a pas de processus d'adhésion.
  2. Des kystes moyens - petits avec un contenu brun apparaissent à la surface des ovaires et des foyers apparaissent sur les intestins.
  3. Sévère - les kystes dans les ovaires atteignent plus de 2 cm, les zones pathologiques des trompes de Fallope et du péritoine tournent par adhérences.

Adénomyose lors de la planification d'une grossesse

Un grand nombre de femmes avec un diagnostic similaire deviennent facilement enceintes et donnent naissance à des enfants en bonne santé. Si un diagnostic similaire a été posé au stade de la planification de la grossesse, une nouvelle grossesse doit avoir lieu après un traitement approprié sous la supervision d'un médecin..

Est-il possible de tomber enceinte

Il est difficile de prévoir si la maladie provoquera l'absence de grossesse, mais cette situation ne peut être exclue. Très souvent, l'infertilité et les fausses couches sont causées par une adénomyose interne, cela est dû aux facteurs suivants:

  • en raison d'une violation des fonctions contractiles des trompes de Fallope, l'œuf ne pénètre pas dans le corps de l'utérus;
  • l'ovulation ne se produit pas en raison d'une perturbation hormonale;
  • la réponse auto-immune du corps féminin ne permet pas l'implantation d'un ovule fécondé;
  • une douleur constante interfère avec la vie sexuelle normale;
  • fausses couches précoces dues à une fonction contractile accrue de l'utérus.

Quand c'est possible

Les premier et deuxième stades de la maladie ont les plus grandes chances de guérison, à la suite de la grossesse. Pour le traitement, des contraceptifs oraux, des multivitamines et des immunomodulateurs sont généralement utilisés. Cependant, étant donné que la maladie peut réapparaître, en raison de troubles hormonaux, une surveillance médicale constante est nécessaire..

Au troisième stade, il est presque impossible de parvenir à une guérison complète et dans plus de 95% des cas, le médecin diagnostique une infertilité persistante. Dans de tels cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour exciser les zones touchées de l'utérus. Si la pathologie a complètement affecté l'utérus et les ovaires, ils sont retirés.

Complications possibles

En fonction du degré de pathologie, la méthode d'accouchement est également considérée. Si une femme a reçu un diagnostic de forme nodulaire légère ou modérée, elle sera admise à l'accouchement naturel. Dans le cas d'une forme diffuse, une césarienne est recommandée.

Moments dangereux

Le facteur le plus dangereux pour une femme enceinte atteinte d'adénomyose est l'avortement spontané à un stade précoce. Par conséquent, il est important qu'une femme soit enregistrée tôt, suivie d'un contrôle par un médecin..

L'avortement pour pathologie n'est pas recommandé, car cela peut entraîner une aggravation de la maladie et une fausse couche ultérieure.

Le plus souvent, la maladie est détectée chez les femmes âgées de 30 à 45 ans, mais après 40 ans, la présence d'une telle maladie complique encore plus le début de la grossesse.

Des risques

Dès que les cellules perdent leurs fonctions régénératrices, il se produit soit un avortement spontané, soit une rupture de l'utérus. Si cela se produit, une aide d'urgence est nécessaire à la fois pour la mère et l'enfant, sinon elle peut se terminer fatalement pour les deux.

Prévoir

Sous réserve de toutes les recommandations médicales, environ 80% des grossesses, avec une maladie de 1 et 2 degrés, se terminent par la naissance d'enfants en bonne santé. La préservation de la fertilité de la mère est également notée, et seulement pour 3% des femmes en travail, l'utérus est retiré après l'accouchement.

Que faire lors du diagnostic

Après le début de la grossesse, une femme doit suivre strictement toutes les recommandations médicales..

Les visites régulières chez le gynécologue - au moins une fois par an sont l'un des principaux facteurs de la santé et de la grossesse des femmes. Si l'adénomyose est détectée à un stade précoce, le diagnostic ne provoque pas d'infertilité féminine et après un traitement complexe, la grossesse souhaitée se produira.

Adénomyose et grossesse: est-il possible de tomber enceinte avec une forme diffuse, est-il possible de faire une FIV, comment récupérer

L'adénomyose de l'utérus, également appelée endométriose interne, est une maladie grave aboutissant à l'infertilité. La pathologie se développe principalement chez les femmes en âge de procréer.

Souvent, il est découvert soudainement lorsque le patient cherche un médecin au sujet de l'incapacité de concevoir un enfant. La compatibilité de la grossesse et de l'endométriose est remise en question. Cependant, ces concepts ne peuvent pas être totalement exclusifs les uns des autres..

Il est nécessaire de considérer chaque cas séparément afin de parler des chances d'une conception réussie..

Qu'est-ce que l'adénomyose utérine?

Pour parler de la compatibilité de la maladie avec la grossesse, il est nécessaire de comprendre l'essence du développement et le mécanisme d'origine de l'état pathologique. Adénomyose - endométriose (interne) du corps de l'utérus. Une maladie se développe comme une endométriose externe, lorsque la détection de cellules de l'endomètre se produit dans des endroits inhabituels pour elles.

L'organe génital a une structure en couches. La couche supérieure est la périmétrie bordant le péritoine. Il est suivi du myomètre, qui remplit une fonction contractile. La dernière couche - l'endomètre - agit comme un sol pour l'embryon. La couche interne de la muqueuse de l'utérus subit un renouvellement mensuel.

Le myomètre, à son tour, assure l'uniformité et l'opportunité de son rejet. La formation de l'adénomyose commence au moment où, sous l'influence de certains facteurs, l'endomètre se développe dans la couche musculaire de l'organe.

Les conditions préalables à l'apparition de l'endométriose interne sont les maladies inflammatoires et infectieuses, les interventions chirurgicales, l'utilisation de contraceptifs intra-utérins, les troubles hormonaux et métaboliques.

La gynécologie distingue trois types de processus pathologiques:

  1. forme focale - il y a des inclusions séparées de l'endomètre dans le myomètre, une partie de la couche musculaire est endommagée;
  2. forme diffuse - l'endomètre forme une sorte de poches dans toute la couche musculaire, tendant à former une fistule;
  3. forme nodulaire - la membrane muqueuse se développe dans la couche musculaire, formant des nœuds sans capsule.

Selon la gravité de la maladie, l'adénomyose focale, nodulaire et diffuse est divisée en quatre étapes: des lésions aux zones des parois musculaires de l'organe à la pénétration de l'endomètre dans la membrane séreuse et dans le péritoine.

Symptômes et diagnostic

Selon la forme et le stade de la maladie, les symptômes de l'adénomyose peuvent avoir un tableau clinique vif ou ne pas se manifester du tout. Habituellement, les patients se plaignent des symptômes suivants:

  • les saignements intermenstruels, les barbouillis entre les règles et les règles avec adénomyose sont longs;
  • syndrome prémenstruel prolongé;
  • sensation de tiraillement dans le petit bassin non seulement pendant la menstruation, la douleur peut persister tout au long du cycle;
  • inconfort pendant les rapports sexuels.

Le reste du tableau clinique est déterminé lors du diagnostic. Pour poser un diagnostic, un historique obstétrique est recueilli, un examen gynécologique, un examen échographique, ainsi que des manipulations instrumentales supplémentaires à la discrétion du médecin.

  • Échographie - examen de la cavité de l'organe génital par échographie. Manipulation indolore et rapide qui ne nécessite pas de formation supplémentaire. Peut montrer une augmentation de l'utérus, la présence dans les couches d'inclusions hyperéchogènes de contour uniforme (signe d'une forme focale).
  • L'hystéroscopie est une étude peu traumatique qui vous permet d'évaluer l'état de l'utérus de l'intérieur. Peut montrer non seulement la présence d'une endométriose interne (adénomyose), mais également déterminer sa forme.
  • La laparoscopie est une manipulation diagnostique qui peut devenir thérapeutique, réalisée sous anesthésie. La procédure vous permet d'évaluer visuellement le stade de l'adénomyose, la localisation et la forme de l'endométriose.
  • La biopsie est une étude qui vous permet d'étudier en profondeur le stade et la forme de la maladie. Si une adénomyose diffuse de stade 4 est détectée, l'utérus est retiré.

Dans certains cas, une hystérosalpingographie est prescrite aux patients comme examen supplémentaire. La procédure montre de manière informative l'état des trompes de Fallope (passables ou non), qui peuvent être impliquées dans la formation de l'endométriose génitale.

Si pendant les règles, des douleurs apparaissent à chaque fois et persistent pendant une longue période et que le saignement est d'un volume important, il est nécessaire au moins de faire une échographie, qui peut détecter les rudiments de l'adénomyose.

Est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine?

Les termes adénomyose et infertilité sont souvent utilisés ensemble. En effet, avec cette maladie, le fonctionnement des organes reproducteurs est perturbé. Les chances de concevoir sont peu nombreuses, mais elles le sont. Des cas cliniques répétés prouvent qu'il est possible de devenir enceinte avec une adénomyose. Moins la couche musculaire de l'utérus est endommagée, plus le début de la conception spontanée est probable.

Chez les femmes atteintes d'adénomyose focale de grade 1, la grossesse peut survenir dans le cycle naturel s'il n'y a pas d'autres problèmes de santé. Si vous consultez d'abord un médecin et effectuez un traitement, la probabilité d'un résultat positif peut être augmentée. Il arrive que la patiente apprenne son diagnostic au moment où elle vient s'inscrire à la grossesse.

La propagation de l'endomètre sur de grandes surfaces ou l'adénomyose diffuse ne laisse pratiquement aucun espoir d'auto-conception, et voici pourquoi:

  • la pénétration de la membrane muqueuse dans la couche musculaire de l'utérus constitue une violation de la fonction contractile et provoque également des dysfonctionnements dans le travail des organes voisins;
  • la propagation de la maladie aux trompes de Fallope provoque leur péristaltisme inversé et un rétrécissement de la lumière;
  • les changements pathologiques des taux hormonaux provoquent l'absence d'ovulation et provoquent une croissance anormale de l'endomètre (hypoplasie ou hyperplasie);
  • le système immunitaire altéré perçoit le sperme et l'ovule comme des objets étrangers, les rejetant;
  • l'adénomyose est souvent accompagnée de maladies telles que le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques), les fibromes, l'inflammation;
  • les sensations douloureuses, qui sont un symptôme de pathologie, ne vous permettent pas d'avoir une vie sexuelle régulière.

S'il y a des problèmes de conception et qu'une grossesse indépendante ne se produit pas pendant plus de six mois avec une activité sexuelle régulière, il est nécessaire d'être examiné. Irrégularités menstruelles, sensations douloureuses dans le petit bassin, saignements prolongés - une raison pour une visite immédiate chez un gynécologue.

Grossesse avec adénomyose

Chez les patientes présentant des lésions mineures de la couche musculaire de l'utérus sans anomalies hormonales, une grossesse avec adénomyose peut survenir. Mais même si la conception a eu lieu, il est encore trop tôt pour expirer et se détendre..

Endométriose interne - adénomyose de l'utérus - une maladie insidieuse qui peut provoquer diverses pathologies chez la femme enceinte et même provoquer une fausse couche.

Par conséquent, les patients avec un tel diagnostic doivent être surveillés par des gynécologues tout au long de la période gestationnelle..

Pendant la grossesse (à tout moment), l'adénomyose entraîne une contractilité accrue de l'organe génital. En raison de la défaite de la couche musculaire, un épaississement des zones individuelles se produit, ce qui menace le rejet de l'ovule, et au cours du 2-3 trimestre peut provoquer un décollement placentaire prématuré.

En raison de troubles hormonaux dans l'endométriose de l'utérus, les ovaires fournissent une quantité insuffisante de progestérone, qui est le point de départ du développement de l'hypertonie.

Si un traitement de soutien n'est pas utilisé, la grossesse peut être interrompue. Les femmes atteintes d'adénomyose pendant la gestation restent à risque d'hypoxie fœtale.

Si l'embryon est attaché à l'endroit où le foyer de la maladie est localisé, la circulation sanguine est altérée.

Le risque de complications est présent tout au long de la période de grossesse, par conséquent, une femme enceinte diagnostiquée avec une endométriose interne devrait consulter un médecin dès les premiers signes de malaise.

Il existe une opinion selon laquelle la grossesse est une sorte de traitement de l'adénomyose utérine. Avec le début de la conception, la patiente arrête la menstruation et la fonction ovulatoire des ovaires est préservée. Les menstruations cessent de venir tous les mois et une sensation artificielle de ménopause est créée pour l'organe génital.

Les foyers endométriaux arrêtent non seulement de fonctionner, mais diminuent également en taille. Il y a des cas où la grossesse et l'allaitement à long terme subséquent avec l'absence de menstruation ont conduit au rétablissement.

Traitement de l'adénomyose de l'utérus

Les méthodes thérapeutiques pour l'endométriose de l'utérus sont sélectionnées individuellement pour chaque patient. Le médecin prend en compte l'âge, l'étendue de la maladie et sa forme, ainsi que l'objectif ultime de la femme. La pharmacothérapie implique l'utilisation de médicaments pour augmenter l'immunité, de compléments alimentaires et d'hormones.

  • Les injections d'Utrozhestan, Duphaston, d'Iprozhin et de Progestérone sont prescrites aux patientes qui ne prévoient pas de grossesse. Ces médicaments fournissent au corps une hormone produite pendant la deuxième phase du cycle menstruel qui supprime la croissance de l'endomètre. Le traitement commence à partir du 5ème jour de la dernière menstruation et, avec une réaction adéquate du corps, peut être effectué pendant une longue période.
  • Yarina, Zhanin, Diane 35, Siluet et d'autres contraceptifs oraux à activité antiandrogénique sont utilisés pendant 3 à 6 mois. Les médicaments peuvent être prescrits pour une utilisation continue ou selon un schéma standard, en fonction de l'étendue de la maladie. Préféré pour les jeunes femmes qui planifient une grossesse.
  • Buserelin, Zoladex, Lukrin-Depo, Visanne avec l'endométriose créent l'illusion de la ménopause artificielle. La durée moyenne du traitement est de six mois. Cette méthode thérapeutique est la plus coûteuse, mais elle a un bon pronostic. Une grossesse spontanée peut survenir dès le premier mois après l'arrêt du médicament.

L'adénomyose utérine peut être guérie chirurgicalement et la laparoscopie est l'une des méthodes prioritaires. Après l'opération, il est recommandé à la patiente de suivre un traitement hormonal, ce qui augmentera considérablement les chances de grossesse.

Le traitement à base de plantes est considéré comme futile par les médecins. La médecine alternative peut affecter de manière insignifiante le fond hormonal, mais il ne faut pas s'attendre à un effet étonnant.

Les recettes populaires suggèrent l'utilisation d'herbes telles que l'utérus de sanglier, le sac à main du berger, le pinceau rouge, la sauge et l'ortie.

En les prenant par voie orale, il est nécessaire de bien comprendre l'influence de chaque plante sur les fonctions des organes génitaux, car une utilisation inappropriée et incontrôlée des herbes peut aggraver l'adénomyose.

Eco pour l'adénomyose

Pour les patients atteints d'adénomyose avec des tubes infranchissables, l'utilisation de la méthode des technologies de procréation assistée est proposée.

La laparoscopie est pré-assignée, au cours de laquelle les parties non fonctionnelles sont retirées pour éviter une grossesse extra-utérine.

Avant d'entrer dans le protocole, une hormonothérapie est prescrite à une femme, qui prévoit la création de l'illusion d'une ménopause artificielle pour le corps. La réduction du volume des lésions pendant le traitement augmente les chances de succès.

L'adénomyose et la FIV sont étroitement liées. Cependant, la gravité de la pathologie est toujours prise en compte. Les statistiques montrent que les patientes au stade 1 de l'endométriose focale de l'utérus répondent mieux à la technique. Avec des dommages étendus au myomètre et ses changements diffus, la FIV n'est pas effectuée, car la probabilité d'un bon résultat tend à zéro.

Grâce aux possibilités de la médecine moderne, l'adénomyose utérine a cessé d'être une peine pour les femmes. Pour devenir enceinte de cette maladie, vous avez besoin de:

  1. consulter un gynécologue;
  2. être examiné;
  3. subir un traitement;
  4. utiliser des technologies de procréation assistée si nécessaire.

Adénomyose: une grossesse est-elle possible avec cette pathologie?

L'endométriose est l'une des maladies les plus mystérieuses, connues depuis longtemps, mais à ce jour encore mal comprises et de plus en plus répandues..

Il affecte principalement les femmes en âge de procréer, mais il est de plus en plus fréquent chez les adolescentes et les filles ménopausées. Selon certains experts, son stade initial est l'adénomyose, d'autres - cette dernière est considérée comme une maladie indépendante.

Est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose et d'avoir un bébé? Certains auteurs estiment généralement que cette pathologie n'affecte pas la grossesse..

Compréhension de l'adénomyose

Histologiquement, l'utérus se compose de trois couches: la membrane muqueuse, ou endomètre, tapissant la cavité, le myomètre ou la couche musculaire lisse, et la membrane séreuse, recouvrant l'organe de la cavité abdominale.

À son tour, l'endomètre se compose de deux couches: la base, ou principale, qui est fusionnée avec la couche musculaire et est une plaque de tissu conjonctif; fonctionnel (du côté de la cavité utérine), constitué d'épithélium cylindrique et de glandes tubulaires.

Pendant toute la période menstruelle, à la suite de la régulation hormonale du système hypothalamo-hypophyso-ovarien, selon le principe de rétroaction positive et négative, la couche fonctionnelle s'épaissit et est qualitativement préparée pour l'implantation d'un ovule fécondé. En son absence, il est rejeté, ce qui s'accompagne de saignements menstruels. À partir de la couche basale, une nouvelle coque fonctionnelle se développe.

L'endométriose tire son nom du nom de la muqueuse de l'utérus. La maladie survient lorsque les cellules de l'endomètre se développent à partir de la zone de croissance sur la couche basale non seulement dans la cavité utérine, mais également dans la direction opposée.

Les cellules germent, forment des passages, à travers la couche basale, la membrane musculaire et vont au-delà.

Ils se propagent principalement dans les environs, et parfois dans les organes et tissus éloignés, en maintenant leur activité fonctionnelle en fonction du cycle menstruel..

Si ce processus est limité uniquement au corps de l'utérus, il est appelé adénomyose ou endométriose interne. Afin de limiter la propagation du processus, le corps réagit par une réaction inflammatoire, la prolifération des fibres musculaires et du tissu conjonctif autour des voies endométrioïdes.

Ces foyers sont parfois similaires aux nœuds myomateux, mais diffèrent de ces derniers en l'absence de limites claires et d'une capsule les séparant du tissu environnant.

En conséquence, l'organe augmente, se déforme et acquiert une forme sphérique asymétrique, puis une forme sphérique caractéristique, qui dépend du nombre, de la taille et de la localisation des foyers.

Dans beaucoup, l'adénomyose peut être asymptomatique et est une découverte accidentelle lors d'un examen échographique, mais elle est souvent capable d'altérer considérablement la qualité de vie, accompagnée de symptômes tels que:

  • irrégularités menstruelles de nature différente, accompagnées de saignements menstruels douloureux et abondants, de douleurs dans le bas-ventre, les régions lombaire et sacrée;
  • saignements menstruels prolongés;
  • Écoulement brun foncé «maculé» entre les périodes;
  • douleur quelques jours avant le début des règles et pendant plusieurs jours après;
  • parfois douleur pendant les rapports sexuels (dyspareunie);
  • fatigue excessive, somnolence et léthargie, dépression;
  • dans les derniers stades - besoin fréquent d'uriner ou acte de défécation.

L'adénomyose et la grossesse sont-elles compatibles?

Ainsi, il existe une fusion de deux couches des parois de l'utérus - l'endomètre avec le myomètre. De nombreuses femmes atteintes d'adénomyose ont une conception, une grossesse et un accouchement normales..

De plus, pendant la grossesse, il y a un ralentissement significatif de la croissance des foyers et de la propagation de la maladie. La conception, la grossesse, son développement et son évolution peuvent être influencés par la profondeur de la lésion et la zone de sa distribution dans l'organe..

En fonction de la profondeur de pénétration du tissu endométriosique, les degrés d'adénomyose suivants sont distingués:

  1. Je Art. - le processus pathologique est limité à la sous-muqueuse, c'est-à-dire à la couche basale, ou s'étend jusqu'à 1/3 de l'épaisseur du myomètre.
  2. II Art. - propagation du processus pathologique au milieu de la couche musculaire.
  3. III Art. - germination sur toute l'épaisseur du myomètre jusqu'à la membrane séreuse.
  4. IV Art. - pénétration de la prolifération pathologique dans la membrane séreuse, c'est-à-dire dans le péritoine pariétal, et au-delà avec des lésions aux organes voisins.

De par la nature de la propagation de l'adénomyose, elle est classiquement divisée en formes:

  • diffus, lorsque le processus pathologique se propage uniformément dans tout l'utérus; dans le même temps, des «poches aveugles» de différentes tailles se forment dans la membrane muqueuse et parfois des fistules s'ouvrent dans la cavité pelvienne; cette forme se retrouve à 50-70%;
  • focal (nodulaire) ou kystique 5-8%), dans lequel les ganglions endométrioïdes individuels, entourés de tissu musculaire, contiennent un liquide clair ou de couleur chocolat formé en eux à la suite d'une hémorragie pendant la menstruation;
  • diffus nodulaire ou mixte.

Il existe également une classification par stade de la maladie, basée sur le tableau hystéroscopique de l'adénomyose et contribuant à une compréhension plus complète de la possibilité de grossesse:

  1. Stade I - le soulagement de la muqueuse utérine n'est pas modifié. Il définit des «yeux» hémorragiques ou bleu foncé, qui sont des «passages» endométrioïdes. Lors du grattage de la cavité utérine, ses parois ont la densité caractéristique habituelle.
  2. Stade II - des «passages» endométrioïdes sont visibles dans la membrane muqueuse, son relief est irrégulier et se présente sous la forme de protubérances transversales et / ou longitudinales en forme de «crêtes» ou de tissu fibreux du myomètre. Lors du grattage, les parois de l'utérus sont définies comme plus denses que la normale et peu extensibles.
  3. Stade III - dans la cavité utérine, un gonflement des tissus de différentes tailles et sans contours nets est visible. Des «passages» endométrioïdes fermés ou ouverts sont parfois déterminés à leur surface. Lors du grattage, une haute densité, une surface inégale des murs et un craquement caractéristique se font sentir.

La gravité actuelle de la maladie et de la grossesse avec adénomyose utérine est largement déterminée par la prévalence dans l'organe, la localisation du processus et les manifestations cliniques, bien qu'il n'y ait pas toujours une correspondance complète entre eux. Dans le même temps, selon les statistiques, le pourcentage de patientes atteintes d'endométriose chez les femmes infertiles est significativement plus élevée (jusqu'à 40-80%) que chez les femmes ayant une fonction de reproduction normale..

Comment tomber enceinte avec une adénomyose

Il existe plusieurs théories différentes sur son apparition, mais les facteurs qui provoquent le développement de la maladie et sa propagation dans le corps sont généralement reconnus. Le groupe à risque comprend les femmes:

  • avec des troubles immunitaires et hormonaux dans le système hypothalamus - pituitaire - ovaires;
  • avec l'obésité, en raison de la prédominance d'un excès d'œstrogènes en eux en raison de leur synthèse et de leur dépôt dans le tissu adipeux;
  • avec un dispositif intra-utérin installé;
  • avoir des rapports sexuels pendant la menstruation;
  • avec des maladies inflammatoires chroniques des organes génitaux internes, qui, à long terme, contribuent à un changement dans le sens de la croissance des cellules de l'endomètre;
  • ont subi un curetage diagnostique séparé, un avortement et d'autres procédures médicales et diagnostiques et des manipulations sur l'utérus (césarienne, myomectomie) ou le col de l'utérus, des interventions chirurgicales sur les organes pelviens, contribuant à endommager la couche basale séparant l'endomètre de la couche musculaire.

L'infertilité avec adénomyose peut être causée non pas tant par le processus endométrioïde lui-même, mais par les raisons qui l'ont provoqué (troubles hormonaux, inflammation chronique, dommages mécaniques, etc.) ou une combinaison de l'endométriose avec eux.

  • Par conséquent, le traitement de l'infertilité implique l'établissement de ses causes, ainsi que le stade et la forme de l'adénomyose, sa prévalence grâce à un examen approfondi, qui consiste en un examen gynécologique classique, un examen des frottis du canal cervical et du vagin, une colposcopie, un examen échographique, une hystéroscopie et des tests sanguins pour les hormones sexuelles, les hormones glande thyroïde, consultation d'autres spécialistes.
  • Les résultats de l'examen permettent de résoudre les problèmes de tactiques de traitement avec l'utilisation de la thérapie anti-inflammatoire, des contraceptifs oraux monophasiques, la mise en place du dispositif hormonal intra-utérin Mirena, l'utilisation de la fécondation in vitro (succès à 60%).
  • Le choix du traitement approprié pour l'infertilité chez les femmes atteintes d'adénomyose offre dans de nombreux cas une chance en termes de réussite de la fécondation et du déroulement normal de la grossesse.

Adénomyose de l'utérus et grossesse - est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine.

L'adénomyose est l'une des pathologies les plus courantes des organes génitaux féminins. L'adénomyose est diagnostiquée beaucoup plus fréquemment que les autres diagnostics. Cependant, quelque chose ne devrait pas être fait dans tous les cas..

La plupart des femmes vivent avec un tel diagnostic sans même le savoir, et l'adénomyose n'affecte ni leur qualité de vie ni leur fertilité. Comprenons d'abord ce qu'est l'adénomyose et quel est son mécanisme.

Veuillez noter que ce texte a été préparé sans le soutien de notre Conseil d'experts.

Qu'est-ce que l'adénomyose

L'adénomyose est une forme d'endométriose. Pour comprendre le mécanisme de cette pathologie, regardons la structure et la fonction de l'utérus. L'utérus est composé de muscle lisse. Cependant, cela ne suffit pas pour porter et donner naissance à un enfant..

Afin de recevoir un ovule fécondé, l'utérus à chaque cycle produit une «litière» spéciale pour l'adoption du fœtus. Il s'appelle l'endomètre, qui à son tour se compose de deux couches - fonctionnelle et basale.

La couche fonctionnelle est la couche destinée à porter le fœtus, la couche basale, c'est la couche à partir de laquelle la couche fonctionnelle se développe. À chaque cycle, si la fécondation n'a pas eu lieu, la couche fonctionnelle est rejetée et part avec la menstruation.

Au cycle suivant, l'utérus recommence à développer une couche fonctionnelle. Cependant, pour diverses raisons, un dysfonctionnement se produit et l'endomètre «traverse» la couche basale et la membrane et commence à certains endroits à se développer dans le corps de l'utérus, dans sa partie musculaire..

L'utérus réagit à l'invasion en formant un épaississement des muscles autour de "l'envahisseur", essayant de limiter sa propagation. Pour cette raison, la taille de l'utérus augmente. Il est important de comprendre que la croissance ne se produit pas dans toute la zone, mais à certains endroits.

L'adénomyose étant devenue beaucoup plus jeune au cours des dernières décennies, de nombreuses jeunes femmes s'intéressent à la question: est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine? Ci-dessous, nous examinerons plus en détail les causes de l'adénomyose, les méthodes de son traitement et son effet sur la possibilité de conception..

Quelles sont les causes de l'adénomyose

Aujourd'hui, de nombreuses théories tentent d'expliquer l'apparition de l'adénomyose, en particulier chez les jeunes femmes. Il n'y a toujours pas de théorie cohérente qui donnerait clairement une image des troubles conduisant à cette pathologie, mais plusieurs facteurs principaux peuvent être distingués pouvant provoquer le développement de l'adénomyose:

  • Troubles hormonaux - adénomyose, pathologie hormono-dépendante. Ceci est démontré par sa régression pendant la ménopause et partiellement pendant la grossesse..
  • Blessures au corps de l'utérus - il peut s'agir de curetage, d'avortement, de césarienne, etc..
  • Prédisposition génétique.

Cependant, aucun de ces facteurs ne peut expliquer le diagnostic de plus en plus fréquent d'adénomyose chez les très jeunes filles de 14 à 15 ans..

Symptômes de l'adénomyose

Dans la plupart des cas, l'adénomyose est asymptomatique et est diagnostiquée «accidentellement» lors d'un examen par un gynécologue ou d'une échographie. Cependant, dans les cas plus complexes et avancés, l'adénomyose peut se manifester par un certain nombre de symptômes prononcés..

Les principales plaintes lors de l'adénomyose sont des douleurs d'intensité variable dans le bas de l'abdomen, dans le périnée et parfois dans le bas du dos. Des sensations désagréables ou douloureuses pendant les rapports sexuels sont également notées. La douleur avant la menstruation peut devenir plus intense, car les récepteurs hormonaux sont également situés dans l'endomètre et répondent aux changements du fond hormonal de la femme..

Dans le contexte de la douleur avant et après la menstruation, on note également l'apparition d'un écoulement sanglant ou brunâtre. Les menstruations elles-mêmes peuvent être non seulement douloureuses, mais elles diffèrent également par des saignements abondants et par leur durée. Parfois, des irrégularités dans le cycle sont également notées - les intervalles entre les règles deviennent plus courts et les menstruations elles-mêmes sont plus longues.

Adénomyose utérine et grossesse

À quelles difficultés une femme peut-elle s'attendre pendant l'adénomyose si elle planifie une grossesse? Dans la plupart des cas, l'adénomyose, comme le suggèrent les scientifiques, n'est pas un obstacle à la conception et à la naissance d'un enfant..

Ainsi, les femmes qui ne sont même pas conscientes de la présence d'une telle maladie portent et donnent naissance à des enfants sans problèmes. Cependant, cette déclaration ne s'applique qu'aux formes initiales et les plus simples de cette pathologie..

Nous examinerons quels obstacles peuvent survenir avec des formes plus sévères de pathologie..

Fécondation avec adénomyose

Le principal problème lors de la tentative de concevoir un enfant peut être des troubles du cycle. Les femmes atteintes d'adénomyose peuvent avoir certains problèmes à ce stade..

Le cycle menstruel avec la maladie, en règle générale, est irrégulier, il peut être raccourci ou prolongé. Ceci, à son tour, rend difficile la détermination du jour de la conception - c'est-à-dire l'heure du début de l'ovulation.

Les femmes doivent recourir soit à des tests spéciaux, soit à des mesures de température basale. Cependant, ce n'est pas le plus gros problème. Dans les cas plus complexes, lorsque le processus implique la majeure partie de l'utérus, des adhérences peuvent se former.

Le processus d'adhésion, à son tour, peut devenir un obstacle insurmontable pour le sperme lors de son déplacement vers l'ovule.

Cependant, cette pathologie n'est pas si courante et elle est résolue assez efficacement par des méthodes chirurgicales modernes. Par exemple, l'hystéroscopie donne un bon résultat - élimination des adhérences dans la cavité utérine.

Ce n'est pas une opération complexe qui est effectuée dans une clinique externe..

En règle générale, cela donne un bon résultat, cependant, les femmes qui veulent concevoir un enfant doivent comprendre qu'elles n'ont pas beaucoup de temps - le processus pathologique peut commencer à progresser après un certain temps..

Implantation d'embryons dans l'adénomyose

Un autre obstacle à la grossesse souhaitée peut être l'incapacité de l'œuf fécondé à se fixer à la paroi de l'utérus. Lorsqu'un embryon se forme à l'embouchure de la trompe de Fallope, il commence son mouvement vers l'utérus lui-même.

Là, il est attaché au mur pour une croissance et un développement ultérieurs. Dans les formes complexes d'adénomyose, lorsque la majeure partie de l'utérus est touchée, l'ovule fécondé ne peut pas trouver sa place pour l'implantation.

Il convient de noter que ce scénario ne s'applique qu'à la forme sévère d'adénomyose, lorsque la majeure partie de l'utérus est impliquée dans le processus pathologique..

Les femmes qui veulent tomber enceintes et qui ont peur du diagnostic d'adénomyose doivent se rappeler qu'elles ne doivent pas arrêter d'essayer. Dans certains cas, la grossesse souhaitée survient à partir de la cinquième ou de la dixième fois..

Le corps humain est un instrument exceptionnellement délicat et intelligent et, à la fin, l'embryon trouvera une place pour s'implanter. De nombreuses femmes ont réussi à tomber enceintes avec une adénomyose utérine, et elles écrivent souvent à ce sujet sur le forum ou sur les réseaux sociaux.

Encore une fois, on répète, avec les formes bénignes, l'adénomyose n'est pas un obstacle à la grossesse.

Problèmes de portage avec adénomyose

Comme dans le cas de la fécondation et de l'implantation d'embryons, la gestation avec des formes initiales et non sévères d'adénomyose n'est pas un problème.

Dans de rares cas, plutôt pour des raisons de sécurité, ces femmes peuvent se voir prescrire un traitement hormonal au cours des premiers mois de grossesse..

Dans les cas graves, la situation est quelque peu différente - en raison de changements pathologiques, l'utérus peut être en bon état, ce qui à son tour peut menacer de faire une fausse couche ou un avortement spontané.

Ces femmes devront passer beaucoup de temps en hospitalisation, car elles nécessitent une surveillance médicale constante. Par conséquent, avec les formes plus complexes d'adénomyose, il est préférable de planifier la grossesse à l'avance afin que le médecin prescrive un traitement qui préviendra la possibilité d'une fausse couche et préparera l'utérus à un port normal du fœtus..

Accouchement avec adénomyose

Examinons maintenant la question de savoir s'il existe des caractéristiques du processus de naissance d'un enfant atteint d'adénomyose.

Ainsi que pendant la fécondation et la gestation, le choix de la méthode de mise bas d'un enfant dépend du degré et de la forme de l'adénomyose. Par exemple, avec une forme nodulaire de pathologie légère et modérée, l'accouchement naturel sera le plus optimal.

Mais avec une forme diffuse d'adénomyose, le corps de l'utérus est considérablement aminci, très probablement, une césarienne sera nécessaire.

Mais dans ce cas, tout est individuel, le degré d'implication de l'utérus dans le processus pathologique ne peut être déterminé que par un médecin et, selon le diagnostic, suggère la meilleure option..

Comment la grossesse et l'accouchement affectent l'évolution de l'adénomyose

Bien que l'adénomyose puisse dans certains cas affecter négativement le processus de conception et de naissance d'un fœtus, la grossesse elle-même est le meilleur «remède» pour cette pathologie.

Étant donné que pendant la grossesse, le fond hormonal d'une femme change et que l'exfoliation cyclique de l'endomètre ne se produit pas, pendant la grossesse, l'adénomyose commence à régresser.

C'est cette propriété de la grossesse qui peut expliquer qu'il y a encore 100 ans, lorsque les femmes accouchaient souvent, l'adénomyose n'était pas une pathologie courante, mais était très probablement une exception.

Traitement de l'adénomyose

L'adénomyose étant une tumeur hormono-dépendante qui commence à régresser pendant la ménopause et l'accouchement, l'hormonothérapie est largement utilisée pour la traiter..

Si elle n'est pas en mesure de débarrasser complètement une femme de cette maladie, elle aidera à la garder sous contrôle et à l'empêcher de se développer dans des formes plus graves. Comme mentionné ci-dessus, l'adénomyose au stade initial n'affecte ni la qualité de vie de la femme ni sa fonction reproductrice..

Seule la forme sévère de cette maladie apporte des troubles. Par conséquent, l'hormonothérapie et la prévention du développement de l'adénomyose avec des contraceptifs oraux sont une priorité dans le traitement de l'adénomyose..

En ce qui concerne les formes les plus graves de cette maladie, lorsque les couches musculaires profondes de l'utérus sont impliquées dans le processus de pathologie et lorsque la pathologie se déroule dans le contexte d'autres maladies (fibromes, endométriose), une intervention chirurgicale est indiquée, jusqu'à l'ablation de l'utérus. Dans certains cas, comme le montre la pratique, l'adénomyose répond bien au traitement des EAU. Mais ce n'est que dans les cas où la forme nodale y est inhérente et lorsque les nœuds ont des vaisseaux qui les nourrissent.

Est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine

Une question discutable pour les gynécologues - les reproductologues est l'adénomyose et la grossesse. Dans les cercles scientifiques, la possibilité d'une grossesse avec adénomyose de l'utérus est discutée, si elle peut affecter le moment de la naissance d'un enfant et d'autres aspects de la grossesse, mais le mécanisme de l'infertilité dans l'adénomyose n'a pas encore été divulgué.

Compréhension de l'adénomyose

La maladie adénomyose a d'autres noms pour l'endométriose du corps de l'utérus, l'endométriose interne, elle se produit en raison de modifications de l'endomètre (couche muqueuse de l'utérus) et du myomètre. L'endomètre se développe et se développe dans les parois musculaires de l'utérus (myomètre). Les stades de la maladie dépendent de la profondeur de germination dans la cavité utérine et du type de foyers.

La maladie aux stades initiaux ne se manifeste en aucun cas, mais au fil du temps, une femme remarque des écoulements de frottis après et avant les menstruations, des saignements entre les règles, des douleurs dans la région pelvienne. Il est possible que le premier signal pour une femme soit un problème avec la conception d'un bébé..

L'adénomyose focale diffuse, nodulaire se distingue par sa forme.

Qui y est le plus sensible

Sur la base des résultats d'études menées auprès de diverses femmes atteintes d'adénomyose, il a été déterminé qui est à risque:

  • Femmes qui ont subi des manipulations intra-utérines diagnostiques - avortements, nettoyage et autres.
  • Si la moitié féminine de la famille était sensible aux maladies gynécologiques, les grands-mères et les mères souffraient de tumeurs bénignes (fibromes) ou malignes.
  • Si vous avez déjà subi une chirurgie des ovaires, des trompes de Fallope ou des femmes souffrant de maladies inflammatoires de l'utérus.
  • Fait intéressant, les femmes qui ont accouché sont à risque, des problèmes surviennent souvent lors de la planification d'une grossesse secondaire.

Est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine

Il est prouvé que dans le cas de l'endométriose externe, il n'y a pas de différence entre l'infertilité primaire ou secondaire, dans le cas de l'adénomyose, 4 fois plus souvent les femmes se tournent vers des problèmes lors de la conception d'un deuxième enfant, cela indique peut-être que la maladie s'est développée après la première grossesse et l'accouchement.

Dans une étude de 150 patients diagnostiqués avec une endométriose interne, les données suivantes ont été obtenues:

  • 66 femmes atteintes d'adénomyose n'ont pas pu devenir enceintes et, dans la plupart des cas, il s'agissait d'une stérilité secondaire, puisque 101 femmes avaient déjà eu un enfant.
  • 15 patients ont fait des fausses couches précoces.
  • 21 grossesses avec adénomyose se sont terminées par un travail prématuré.

Il n'est pas facile de répondre à la question de savoir pourquoi il est difficile de tomber enceinte avec une adénomyose.

L'infertilité survient sous l'influence de nombreux facteurs, ce qui est une tâche difficile à découvrir..

Les causes possibles d'infertilité dans l'adénomyose sont:

  • L'apparition d'adhérences dans le petit bassin.
  • Changements hormonaux entraînant la suppression de l'ovulation et d'autres troubles.
  • Incapacité de l'endomètre à remplir ses fonctions.
  • Troubles du système immunitaire.
  • Incapacité d'avoir des relations sexuelles en raison d'une douleur intense.

Auparavant, on pensait que cette maladie était caractéristique des femmes en période de préménopause, et la question: est-il possible de devenir enceinte avec une adénomyose? C'était considéré comme absurde, les femmes n'étaient tout simplement pas incluses dans les études en raison de changements liés à l'âge dans le système reproducteur. Maintenant que les filles nullipares reçoivent également un diagnostic d'adénomyose, la situation a changé..

Dans les cercles scientifiques, il y a une opinion que l'adénomyose «unique» dans la plupart des cas n'est pas un problème pour le début de la conception.

Dans les cercles scientifiques, il existe une opinion selon laquelle l'adénomyose «unique» dans la plupart des cas n'est pas un problème pour le début de la conception, dans une plus grande mesure, des complications graves sont causées par sa combinaison avec l'endométriose génitale externe (cela se produit dans 20-25% des cas) ou avec un myome.

En pratique, si une femme est suspectée d'infertilité, des tests et des diagnostics appropriés ne montrent que de petits stades d'adénomyose, l'examen procède aux étapes suivantes:

  1. Avec un cycle régulier et en l'absence d'un processus adhésif en développement dans les organes pelviens, il est nécessaire de procéder à un examen laparoscopique afin d'exclure le risque d'endométriose génitale externe.
  2. Un indicateur important pour effectuer une laparoscopie diagnostique est une longue attente inefficace de la première grossesse chez une patiente avec des trompes de Fallope saines..
  3. Avec la laparoscopie, il est nécessaire de prélever l'endomètre pour une biopsie au milieu de la phase lutéale du cycle menstruel afin de collecter des informations importantes sur le corps jaune.

Caractéristiques de l'évolution de la grossesse avec adénomyose

Toute pathologie chez la femme enceinte est préoccupante, quel est l'effet de l'adénomyose utérine sur la grossesse?

De ce qui précède, il s'ensuit que, d'une part, dans le cas de l'adénomyose, le risque d'avortement spontané augmente, et, d'autre part, le risque de naissance prématurée.

On suppose qu'avec le développement de la maladie, la production de prostaglandines de type F. augmente. Dans des conditions normales, elles sont responsables de la contraction de l'utérus, mais leur excès conduit au fait que les muscles de l'utérus commencent à se contracter de manière convulsive et chaotique. Même si la femme n'est pas enceinte, cette condition est anormale et conduit au fait que la douleur pendant la menstruation augmente..

Pendant la grossesse, la surproduction de prostaglandines conduit à des fausses couches précoces en raison du fait que le blastocyste ne peut pas être implanté dans l'utérus. Cette hypothèse n'a pas de preuves strictes, cependant, chez les femmes dans des foyers adénomyotiques, le niveau de prostaglandines est anormalement augmenté..

Grossesse après le traitement

Le diagnostic d'infertilité n'est pas une phrase pour l'adénomyose, avec la mise en œuvre d'un traitement compétent et complet, la probabilité de grossesse est de 40 à 70%. Avec l'âge, les chances diminuent, mais toujours dans la pratique, il y a eu des cas où l'adénomyose n'a pas empêché la grossesse même après 40 ans.

Traitement

Le traitement principal de l'infertilité avec adénomyse consiste à prendre des médicaments hormonaux et à pratiquer des chirurgies de préservation des organes.

La propagation du processus, les symptômes influenceront le choix des méthodes de traitement.

Les femmes doivent comprendre que l'adénomyose est une maladie incurable qui peut récidiver à tout moment, seule l'ablation de l'utérus donne une garantie à 100%, mais comment pouvez-vous l'accepter si vous voulez avoir des enfants?

Certains médecins disent qu'il est possible de guérir l'adénomyose par la grossesse, mais ce n'est pas vrai, car dans les études, de nombreuses femmes indiquent qu'elle est apparue ou est restée après l'accouchement.

Lorsqu'un traitement hormonal de l'infertilité est utilisé

  • Contraceptifs oraux - Yarina, Jess et autres. Sur fond de sevrage médicamenteux, une grossesse peut survenir, mais selon les résultats de la recherche, les contraceptifs oraux ne sont pas les médicaments les plus efficaces. Le cours de thérapie dure 0,5 an.
  • Les gestagènes sont des analogues chimiques de la progestérone qui ont récemment été activement prescrits. Les représentants brillants de ce groupe de médicaments sont Duphaston, Vizanne. Duphaston est pris de manière cyclique, il n'interfère pas avec l'ovulation. Un analogue de Dyufaston est l'Utrozhestan naturel.
  • Antigonadotropines (danazol, danoval, gestrinone) - plus récemment, ils ont écrit que le danazol est le plus efficace pour obtenir une grossesse, mais pour le moment, il n'est pratiquement pas utilisé en raison du fait que le médicament a un effet secondaire prononcé - excès de poids, grossièreté voix et autres. Lors de la prise du médicament, les menstruations disparaissent, un mois après l'arrêt du traitement, elles doivent reprendre.
  • Les agonistes de l'hormone de libération des gonadotrophines (GnRH) - le zoladex, le décapeptyl sont des hormones lourdes et sont utilisés au stade avancé de l'adénomyse. Ils sont considérés comme des médicaments très efficaces, mais leur utilisation est limitée par leur coût élevé. De plus, un traitement à long terme avec ces médicaments entraîne une carence persistante en œstrogènes, ce qui entraîne une diminution significative de la densité minérale osseuse..

L'hormonothérapie affecte l'ovulation et la menstruation, par conséquent, la restauration de toutes les fonctions reproductives se produit après 1-2 cycles après l'annulation et à ce moment une grossesse peut survenir, cependant, après l'annulation, il est nécessaire de contrôler le processus de maturation des ovules et si l'ovulation ne se produit pas, il est nécessaire d'utiliser des médicaments stimulant l'ovulation (gonadotrophines)... En cas d'insuffisance du corps jaune, les gestagènes à la vitamine E aident, cette vitamine est prise dans la deuxième phase du cycle.

Si le traitement hormonal est inefficace, une ablation laparoscopique des ganglions d'adénomyose est utilisée. Cette opération de préservation des organes est utilisée pour la forme nodulaire de l'adénomyose. L'essence de cette opération est qu'avec l'aide d'un laser, l'excision du nœud et la restauration des parois de l'utérus se produisent..

Après avoir effectué des chirurgies de préservation d'organes, il est recommandé d'utiliser des préparations hormonales pendant six mois, les contraceptifs oraux dans ce cas sont de faible efficacité, les GnRH-aes se sont montrées le mieux avec un cours de bains de radon.

Si le patient présente une obstruction des trompes de Fallope, des adhérences, une chirurgie plastique microchirurgicale sur les tubes est nécessaire pour les restaurer.

Il est très important de faire attention à l'état psychologique, si nécessaire, prenez des sédatifs.

Le traitement le plus simple est l'adénomyose cervicale, il est facilement diagnostiqué, pendant son traitement, la thérapie au laser peut être activement utilisée pour une élimination plus facile et plus rapide des foyers douloureux. Dans 90% ou plus des cas, avec un tel diagnostic, une grossesse est survenue.

Dans l'adénomyose, l'embolisation des artères utérines est également utilisée, l'efficacité de cette opération est mal étudiée.

Pendant l'opération, les vaisseaux alimentant les fibromes ou les foyers d'endométriose interne sont artificiellement «obstrués» de sorte que les nœuds cessent de croître.

Selon le protocole, le flux sanguin de l'utérus doit être rétabli après un an et après cela, il est permis de devenir enceinte, mais selon les critiques, beaucoup sont confrontés à une violation de l'apport sanguin à l'utérus.

Si toutes les tentatives de traitement médicamenteux et chirurgical échouent, les femmes peuvent être référées pour une fécondation in vitro (FIV), mais l'efficacité de cette procédure dans ce cas est deux fois inférieure à celle des femmes non malades..

Thérapie de préservation de la grossesse

  • Si une femme réussit à devenir enceinte en utilisant Duphaston ou Utrozhestan, il est alors interdit d'arrêter brusquement de prendre le médicament - cela peut provoquer une fausse couche.
  • Il est très important de contrôler le niveau de progestérone, souvent son faible niveau conduit à des avortements spontanés.
  • Dans certains cas, Duphaston est utilisé tout au long de la grossesse..

Thérapie post-partum

Comme mentionné ci-dessus, après l'accouchement, la maladie peut récidiver, mais une longue période d'absence de menstruation: grossesse + période d'alimentation, les changements hormonaux peuvent également avoir un effet bénéfique sur l'évolution de la maladie, cependant, ce n'est pas toujours le cas. Le traitement sera administré après la fin de la période de lactation..