Principal
Angiome

Est-il possible de tomber enceinte avec un microadénome hypophysaire?

La glande pituitaire est une glande qui appartient au système endocrinien. Elle est responsable de la production de sept hormones, sans lesquelles une existence humaine à part entière est impossible. Au cours de son travail, la glande affecte le fonctionnement des organes génitaux, de la thyroïde et des glandes surrénales.

Mais parfois, il arrive qu'une défaillance se produise et qu'un microadénome hypophysaire se forme. Pendant ce temps, avec la croissance de la glande, cela commence à affecter négativement les terminaisons nerveuses des organes de la vision, en les comprimant. En conséquence, la vue d'une personne peut se détériorer considérablement et le corps peut en souffrir..

Il est important de savoir! Ce n'est pas seulement un adénome hypophysaire qui peut perturber la production d'hormones. Cela se produit lorsqu'une tumeur apparaît dans cette glande. Par conséquent, le corps fonctionne mal, des troubles nerveux apparaissent et la circulation sanguine est perturbée..

Aujourd'hui, avec un microadénome pendant la grossesse, vous pouvez utiliser toutes les méthodes de traitement qui doivent d'abord être convenues avec le médecin. Parfois, la pathologie peut se manifester après la conception. Ici, pendant le traitement, vous devez faire attention à ne pas nuire au fœtus..

Les médecins disent qu'avant de tomber enceinte, il est important de passer un examen avec un endocrinologue qui examinera et évaluera tous les risques pour les femmes enceintes. Parfois, après examen, il peut recommander de reporter la conception et à ce moment d'éliminer la pathologie de son corps.

Classification

Cette pathologie peut être de deux types:

Dans le premier cas, avec une augmentation de la glande, une augmentation de la production d'hormones se produit. Par conséquent, cette pathologie est divisée en plusieurs types supplémentaires. Tout dépend de l'hormone produite. Il:

  • Prolactinomes. Cela se traduit par une augmentation de la masse d'une personne, de son activité sexuelle et de la capacité de concevoir un enfant. Les symptômes sont fréquents chez 20% des patients.
  • Somatotropinome. Favorise la croissance osseuse.
  • Corticotropinome. Provoque une faiblesse dans le corps et peut affecter négativement la fonction rénale.
  • Thyrotropinome. La glande thyroïde est perturbée. Révélé rarement.

Avec un cours passif de pathologie, cela n'affecte pas la production d'hormones. Le danger de ce type de maladie est que la tumeur peut être suffisamment grosse pour appuyer sur des parties du cerveau, ce qui perturbera son travail.

Des spécialistes dans divers domaines sont impliqués dans le traitement de la pathologie du deuxième type, qui comprend un ophtalmologiste, un chirurgien, un neuropathologiste et autres. Avec la manifestation d'une telle pathologie, cela peut provoquer des douleurs à la tête..

De ce qui précède, nous pouvons conclure que l'adénome hypophysaire appartient à des tumeurs bénignes qui ne provoqueront pas la manifestation d'un cancer. Mais, quel que soit le type de maladie, différentes méthodes peuvent être utilisées pour la diagnostiquer, ce qui doit être effectué dans une clinique..

Par conséquent, il est important, après l'apparition des premiers symptômes, de consulter immédiatement un médecin. Après l'examen, le spécialiste vous prescrira des méthodes de diagnostic qui vous aideront à choisir la bonne thérapie.

L'apparition de la pathologie: les causes

Actuellement, les scientifiques n'ont pas été en mesure de déterminer complètement les raisons qui peuvent affecter l'apparition de cette pathologie. Dans le même temps, il a été noté que la maladie peut survenir à la suite d'une exposition corporelle à certains facteurs et maladies. Parmi eux se trouvent les suivants:

  • Blessures graves à la tête.
  • Pathologies infectieuses.
  • Contraceptifs à base d'hormones.
  • Altération du développement du fœtus dans l'abdomen de la mère pendant la gestation.

Symptômes

Indépendamment du fait que les causes de la manifestation de la pathologie peuvent être différentes, une telle maladie est caractérisée par les mêmes symptômes. Il peut s'agir de maux de tête ou d'hypertension artérielle. Tout cela a un effet négatif sur les nerfs des organes de la vision, à la suite de quoi une personne cesse de bien voir..

Important! La grossesse avec un adénome hypophysaire est dangereuse car la tumeur peut éventuellement se transformer en une tumeur maligne, ce qui sera la raison de l'interruption de la grossesse. Par conséquent, lors de l'identification des premiers symptômes, il est important de contacter immédiatement un médecin pour un examen. Si le traitement est démarré à temps, le pronostic pour la femme et l'enfant sera favorable..

Diagnostic

La majeure partie de toutes les tumeurs du corps humain apparaît en raison des effets de divers types d'hormones. C'est ce que disent les médecins. Pendant la période d'une telle manifestation, une production accrue de prolactine est souvent observée, ce qui affecte la possibilité de lactation..

Les complications de cette maladie peuvent être graves. Pendant la grossesse et la manifestation d'une pathologie, une femme aura des difficultés à porter un fœtus, ce qui peut devenir un motif d'interruption de grossesse ou d'apparition d'infertilité.

En outre, une grossesse avec un microadénome peut provoquer:

  • Chute de cheveux.
  • Gain de poids.
  • Diminution de la libido.

Grossesse et microadénome hypophysaire

Toutes les femmes attendent le bébé avec une grande impatience. Lorsqu'une femme a un microadénome pendant la grossesse, elle doit faire attention.

Les médecins disent que cette maladie et cette grossesse sont presque incompatibles. Cela peut nuire à la santé d'une femme et provoquer un travail prématuré. En outre, la complication sera la raison de l'interruption de grossesse. Le moment le plus dangereux est les premiers mois de gestation.

Lorsque le diagnostic de la maladie a été effectué avant la grossesse et que le résultat était positif, les médecins prescrivent à ce moment-là un traitement médicamenteux. Certains d'entre eux réduisent la possibilité de fausse couche. Mais d'autres pathologies présentes dans le corps peuvent également conduire à cela..

Il convient également de dire que l'hypophyse est capable de doubler de taille pendant la gestation. Si, dans ce contexte, un microadénome est également observé, la taille de la glande augmentera considérablement et commencera à comprimer les tissus cérébraux situés à proximité..

Par conséquent, ces femmes auront de graves maux de tête. La vision commencera également à se détériorer fortement, conduisant à la cécité dans certains cas. Les tumeurs peuvent croître jusqu'à 20% de leur état d'origine.

Lorsqu'un adénome est diagnostiqué pendant la grossesse, une femme ne peut accoucher spontanément que dans 80% des cas..

En cas de maladie, vous devez également être prudent pendant l'allaitement. Les experts recommandent de nourrir le bébé avec des mélanges artificiels en cas de maladie. À ce moment, le médecin attribue des fonds à la femme qui réduisent la production de lait par le corps..

Traitement

Lorsqu'une femme attend un bébé, lorsqu'une telle pathologie apparaît, aucun médicament ne lui est prescrit. Dans le même temps, ils doivent être constamment examinés par des médecins, ce qui aidera à surveiller le développement de la maladie..

Il est important de savoir! Il n'est pas nécessaire de s'engager dans un traitement pour l'adénome. Il vaut également la peine d'abandonner l'utilisation de recettes folkloriques. Certaines décoctions peuvent provoquer une fausse couche..

Seul un spécialiste peut diagnostiquer correctement la maladie et prescrire un traitement adéquat, en tenant compte de tous les risques.

Parfois, une intervention chirurgicale pour enlever la tumeur peut être nécessaire. Mais pendant la grossesse, une telle procédure n'est effectuée que si l'éducation présente un danger pour la vie humaine..

En cas de pathologie, il est important de comprendre que suivre toutes les recommandations des médecins aidera à donner naissance à un enfant en bonne santé. Lorsqu'une telle maladie est diagnostiquée pendant la grossesse, chaque femme doit faire son propre choix. Si elle décide néanmoins d'accoucher, elle doit suivre toutes les recommandations du médecin, ce qui aidera à préserver la santé de l'enfant, mais aussi la vie..

Prévoir

Les médecins disent que le pronostic de cette maladie est généralement favorable. Si le traitement a été correctement prescrit, la femme donnera naissance à un bébé. Si la tumeur dépasse la taille recommandée, elle doit être retirée par chirurgie. Ce n'est qu'alors que la conception peut commencer en toute sécurité..

Après l'opération, une femme peut non seulement tomber enceinte, mais aussi restaurer sa vision. D'autres violations peuvent également se rétablir. Il:

  • Équilibrer les hormones.
  • État général du corps.
  • Le poids est normalisé.
  • L'irritabilité passera.
  • Améliorer la qualité de l'épiderme.
  • L'attraction pour le sexe opposé augmentera.

Conclusion

Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure que le microadénome hypophysaire est une pathologie assez dangereuse, en particulier pendant la période de gestation. Mais une telle maladie peut être traitée avec succès aujourd'hui..

Même dans le contexte d'une telle maladie, chaque femme a une chance non seulement de concevoir, mais aussi de donner naissance à un enfant en bonne santé. Mais pour cela, vous devez soigneusement vous préparer à l'accouchement. Cela exigera une surveillance constante de la part du médecin et le respect de toutes ses exigences..

L'hyperprolactinémie comme principal mécanisme de développement du SPM Taux de prolactine pendant la grossesse et l'allaitement Lorsque l'infertilité est diagnostiquée?

Adénome hypophysaire pendant la grossesse, que faire?

La glande pituitaire est la glande centrale du corps qui produit plus de sept hormones différentes. Un petit organe dans la boîte crânienne affecte les glandes surrénales, la glande thyroïde et les organes génitaux. Mais, malheureusement, le microadénome hypophysaire n'est pas un diagnostic très rare, qui peut avoir un effet négatif sur les fonctions de la glande et de tout l'organisme..

Adénome chez la femme ↑

Dans près de la moitié des cas, le microadénome chez la femme est un prolactinome. Ce type d'adénome hypophysaire fait référence à un néoplasme producteur d'hormones. Son apparition conduit à une sécrétion anormalement élevée de prolactine, une hormone responsable de la production de lait maternel et de l'apparition des douleurs du travail. Les conséquences d'une telle éducation peuvent être différentes, les plus graves d'entre elles étant l'infertilité ou l'incapacité de porter un fœtus en raison d'un avortement spontané à court terme. En outre, les femmes atteintes de microadénome rapportent souvent des conséquences telles que:

  • augmentation du poids corporel;
  • séborrhée du cuir chevelu;
  • diminution de la libido;
  • hypertrichose légère.

Les raisons pour lesquelles l'adénome se développe restent inexplorées jusqu'à la fin. La pathologie de l'hypophyse peut être influencée par:

  • lésion cérébrale traumatique;
  • prendre des contraceptifs hormonaux;
  • maladies infectieuses affectant la muqueuse du cerveau.

Grossesse et néoplasme ↑

Le microadénome et la grossesse sont peu compatibles entre eux. Si une femme avec un microadénome parvient à devenir enceinte, la question de porter un fœtus devient. Dans de nombreux cas, l'avortement spontané survient au cours de son premier trimestre. Afin de réduire le risque de fausse couche, une femme atteinte d'une tumeur à l'hypophyse devrait prendre certains médicaments avant la grossesse. Ainsi, les femmes qui prenaient de la bromocriptine avant la conception réduisaient le risque de fausse couche de 20%.

En outre, la possibilité d'une fausse couche dépend également des facteurs négatifs qui l'accompagnent. Par exemple, une masse hypophysaire depuis plus de cinq ans, une hypoplasie utérine ou une hypothyroïdie.

La taille de la tumeur elle-même augmente chez 5 à 20% des patients.

L'accouchement naturel est indiqué pour plus de 80% des patients et dans 90% des cas, il commence à l'heure. Les naissances prématurées chez les femmes enceintes atteintes d'adénome hypophysaire surviennent dans le même nombre que chez les patients en bonne santé.

En ce qui concerne l'allaitement, l'allaitement est déconseillé aux femmes atteintes de microadénome hypophysaire. Bien que l'effet négatif de la lactation sur l'évolution de la pathologie n'ait pas été prouvé, les femmes en travail se voient prescrire des médicaments qui suppriment la production de lait.

Traitement de l'adénome pendant la grossesse

Les prolactinomes, que l'on trouve le plus souvent chez les femmes, sont traités de manière conservatrice. En règle générale, les agonistes des récepteurs de la dopamine (parlodel, dostinex) sont prescrits. Recommandations sans ambiguïté des médecins - pour effectuer le traitement jusqu'au moment de la conception et de la grossesse.

Un point important est que pendant la grossesse, la taille de la tumeur peut augmenter, mais après l'accouchement, une diminution significative de la taille de l'adénome se produit souvent. Une situation similaire se développe à la suite d'une puissante poussée hormonale.

Prévisions ↑

L'intervention chirurgicale et l'ablation du néoplasme résout le problème non seulement du problème associé à la fertilité, mais vous permet également de restaurer la vision, dont la perte était une conséquence de la maladie. La normalisation de la vision dépend de la durée du processus pathologique et de la durée du globe oculaire.

De plus, la normalisation des taux d'hormones conduit à une amélioration de l'état général, la nervosité et l'anxiété disparaissent, l'état de la peau s'améliore, le poids se normalise et la libido revient..

Il est important de noter que seul un médecin doit diagnostiquer la pathologie et gérer son traitement. Il est impossible d'établir un diagnostic sans passer des tests d'hormones et effectuer une IRM.

L'automédication dans ce cas est catégoriquement inacceptable, la prise de tous les médicaments doit être strictement réglementée.

Le bon déroulement du traitement permettra d'arrêter les symptômes de la maladie, d'améliorer l'état général et de faire face à l'infertilité.

La lecture renforce les connexions neuronales:

Microadénome hypophysaire et grossesse

Si un microadénome hypophysaire est diagnostiqué et que la grossesse se déroule normalement avant cela, n'ayez pas peur, car avec un traitement approprié et le respect de certaines règles, vous pouvez donner naissance à un bébé en bonne santé. La décision doit être prise exclusivement par une femme, comprenant les difficultés auxquelles elle devra faire face pendant la grossesse dans le contexte d'un microadénome hypophysaire.

Ce que c'est?

Un microadénome hypophysaire est une tumeur bénigne dont la taille ne dépasse pas 1 cm, située sur le lobe antérieur de l'hypophyse. Le plus souvent, ces néoplasmes de la glande n'ont pas d'effet significatif sur la santé d'une femme, mais si tout est laissé au hasard, la pathologie peut nuire à la santé et au développement du bébé.

Souvent, le microadénome hypophysaire est détecté chez les femmes en âge de procréer de 20 à 40 ans. Le plus souvent, l'évolution de la maladie se produit sans symptômes évidents. Les maux de tête et les problèmes de vision commencent à apparaître lorsque la taille de la tumeur augmente considérablement. Comme déjà noté, la pathologie se réfère à des formations bénignes et ne diffère pas par l'agressivité du cours.

Les conséquences de cette pathologie sont très différentes:

  • Le plus grave est la stérilité;
  • Fausse couche précoce de grossesse;
  • Avortements spontanés et beaucoup de mauvaises choses.

Dans la plupart des cas, les femmes qui ont ce diagnostic présentent les changements suivants:

  • Séborrhée du cuir chevelu;
  • Une augmentation significative du poids corporel;
  • Diminution de la libido;
  • Hypertrichose légère.

Même aujourd'hui, les scientifiques n'ont pas été en mesure d'identifier pleinement quelle est la cause du développement de la pathologie. Il y a des suggestions que les éléments suivants peuvent affecter le développement d'une telle maladie:

  • Prendre des médicaments contenant des hormones;
  • Maladies infectieuses de la muqueuse du cerveau;
  • Lésion cérébrale traumatique.

Chaque femme attend la naissance d'un enfant avec une grande appréhension. Mais si le diagnostic a établi un adénome hypophysaire pendant la grossesse, il existe des raisons importantes de s'inquiéter..

Après tout, le développement de la pathologie peut avoir un impact négatif sur le développement de l'enfant. Par exemple, dans le contexte du développement de la tumeur, des contractions précoces peuvent être déclenchées, ce qui entraînera une naissance prématurée..

Cela se produit très souvent au cours des trois premiers mois de la grossesse..

Comment pouvez-vous avoir une tumeur au cerveau??

Il convient de noter que si une pathologie est détectée avant même le début de la grossesse, une femme doit commencer à prendre de toute urgence des médicaments qui aideront à réduire le risque de fausse couche à l'avenir. La pratique montre que les femmes qui ont commencé à prendre de la bromocriptine avant la grossesse réduisaient le risque d'accouchement spontané de 20%.

N'excluez pas la possibilité que l'interruption de grossesse puisse provoquer des maladies chroniques qui se développent en parallèle..

Pendant la grossesse, la glande pituitaire elle-même augmente de taille jusqu'à deux fois. Et s'il y a un microadénome, alors compression des zones de l'âge de la tête, situées à proximité.

Par conséquent, les symptômes de la pathologie pendant la grossesse s'intensifient:

  • Les maux de tête s'aggravent;
  • La vue commence à tomber, parfois la cécité;
  • Le néoplasme augmente en taille, dans certains cas jusqu'à 20%.

Dans les cas où la pathologie et la grossesse sont diagnostiquées simultanément, la naissance avec un adénome hypophysaire de manière naturelle n'est autorisée que pour 80% des femmes. La question de l’allaitement est également close. Il n'a pas encore été prouvé que l'allaitement affecte le développement de la tumeur, mais après l'accouchement, un traitement doit toujours être pris, ce qui peut réduire considérablement la lactation..

Naturellement, pendant la grossesse, aucun traitement médical n'est prescrit aux patients malades. Pendant toute la durée de la naissance d'un enfant, ils doivent suivre les procédures suivantes:

  • IRM;
  • Consultations d'endocrinologue;
  • Visite chez un ophtalmologiste.

Comme déjà noté, les symptômes de la maladie augmentent en proportion directe de la croissance de l'adénome. Par conséquent, il est nécessaire de suivre strictement toutes les recommandations des médecins..

Une opération avec un tel diagnostic est rarement prescrite. Cela se produit dans les cas où la croissance de la tumeur devient très rapide et où les symptômes de la pathologie sont tout simplement impossibles à supporter. Dans de tels cas, la vie de la mère est une priorité et tous les traitements sont effectués de ce point de vue..

Combien vivent avec une tumeur au cerveau?

Comme déjà noté, dans de nombreux cas, l'accouchement des patients avec ce diagnostic est effectué naturellement. Le risque de naissance prématurée au cours des derniers mois de grossesse est le même que chez les autres patientes. Par conséquent, ne vous inquiétez pas trop, même avec un diagnostic tel que l'adénome hypophysaire, la grossesse se termine par la naissance d'un bébé en bonne santé et fort..

Par conséquent, en présence d'un adénome hypophysaire chez une femme, la décision d'avoir un enfant dépend entièrement d'elle. Si maman prend une décision en faveur du bébé, le médecin l'aidera à résoudre le problème..

Prescrire le traitement correct qui est optimal pour la situation spécifique.

Mais une femme doit comprendre que pour donner naissance à un bébé en bonne santé et fort, le strict respect de toutes les recommandations et le respect des rendez-vous.

Pronostic de la maladie

Avec un diagnostic rapide et un traitement correctement sélectionné, une femme avec un tel diagnostic n'aura pas de problèmes d'accouchement. La grossesse avec adénome hypophysaire se produit non seulement, mais se poursuit également pendant toute la période.

Comme déjà noté, la chirurgie est effectuée si la tumeur est volumineuse (plus de 10 mm). Après l'ablation d'une tumeur bénigne, tous les problèmes disparaissent et, dans la plupart des cas, la vision revient.

La restauration des capacités visuelles dépend entièrement de la durée de la pression de l'adénome sur le nerf correspondant..

Mais un résultat aussi favorable dépendra de la question de savoir si la patiente a des maladies concomitantes qui peuvent affecter son état..

Il est à noter que le plus souvent, l'ablation de l'adénome restaure toutes les fonctions responsables de la conception d'un enfant..

De plus, les fonctions suivantes sont restaurées:

  • L'état général s'améliore considérablement;
  • Les kilos en trop vont au poids normal;
  • L'équilibre hormonal est rétabli;
  • L'état de la peau s'améliore;
  • La libido augmente.

Il est très important de se rappeler que seul un médecin professionnel doit s'occuper de l'établissement du diagnostic et de la nomination du traitement..

Le diagnostic d'une telle pathologie n'est possible qu'après avoir effectué de nombreux tests de laboratoire et une imagerie par résonance magnétique.

Seul un spécialiste expérimenté peut sélectionner individuellement le traitement le plus approprié pour une situation spécifique.

Il est important de se rappeler que vous ne devez en aucun cas vous auto-traiter..

Microadénome hypophysaire et grossesse

La glande pituitaire est une glande située dans le système endocrinien. Sa fonction est de produire plus de sept hormones..

Au cours de son activité, la glande pituitaire affecte le fonctionnement des organes génitaux, des glandes surrénales et de la glande thyroïde. Cependant, il existe des cas où un microadénome hypophysaire se développe. Au cours de sa croissance, l'adénome commence à serrer le nerf optique, respectivement, la vision tombe. De plus, tout le corps en souffre..

Important. Non seulement un adénome, mais toute tumeur qui se développe dans la glande pituitaire perturbe la production d'hormones. Dans le corps, les échecs de divers systèmes commencent. Même si la quantité d'hormones reste normale, en raison de la taille de l'adénome, des problèmes circulatoires et des troubles nerveux commenceront.

Classification des microadénomes

Les microadénomes de l'hypophyse sont divisés en deux types:

Le passif peut être appelé formations qui n'affectent pas la production d'hormones. Cependant, leur danger réside dans la grande taille du néoplasme, qui commence à exercer une pression sur les zones adjacentes du cerveau..

  • Des ophtalmologistes, des neurochirurgiens, des neuropathologistes sont impliqués dans le traitement d'une telle pathologie..
  • Microadénomes passifs pouvant provoquer de graves maux de tête chez l'homme.
  • Les formations actives pendant la croissance augmentent la production d'hormones ou d'hormones. Par conséquent, ils peuvent être divisés en fonction du type d'hormone qu'ils produisent:
  • Prolactinomes. Une quantité accrue de prolactine affecte le poids d'une personne, l'apparence des cheveux dans des endroits indésirables, une diminution de la libido et l'infertilité. Ces symptômes sont typiques de trente pour cent de tous les patients..
  • Somatotropinome. Cela favorise la croissance des os, si la maladie a attaqué un adulte, alors l'augmentation sera en largeur, et s'il s'agit d'un enfant, en longueur. De plus, les lèvres, le nez et les oreilles deviennent plus gros..
  • Corticotropinome. Affecte négativement les glandes surrénales, la peau, l'état général d'une personne et provoque une faiblesse.
  • Thyrotropinome. Elle est rarement diagnostiquée et a un trouble thyroïdien.

Pour déterminer exactement quel type de tumeur, vous devez consulter un médecin. Seul un spécialiste expérimenté vous aidera dans cette affaire. Après l'examen, il prescrira un examen, et après avoir étudié ses résultats, il sélectionnera un traitement efficace.

D'après ce qui précède, il est clair que l'adénome hypophysaire est un néoplasme bénin qui se développe à partir du tissu glandulaire.

Les causes de l'apparition de la pathologie

Actuellement, les raisons exactes de son apparition n'ont pas été établies, cependant, les scientifiques ont des hypothèses sur la raison pour laquelle un adénome hypophysaire se produit, et cela peut se produire en raison de:

  • Ecchymoses graves et sévères à la tête.
  • Maladies infectieuses qui ont englouti l'hypophyse.
  • Développement intra-utérin altéré.
  • Effets des médicaments contraceptifs.

Les symptômes de la maladie

Malgré le fait que les raisons de l'apparition d'un adénome hypophysaire soient toujours différentes, il se manifeste toujours avec les mêmes symptômes. Par exemple, un mal de tête sévère qui apparaît sous forme de pression intracrânienne est augmenté. En raison de la pression du néoplasme sur le nerf optique, la vision diminue.

Tous les signes de la maladie peuvent être divisés en deux types:

  1. Troubles du plan métabolique endocrinien.
  2. Neurologique et ophtalmique.

Important. Le corticotropinome peut éventuellement dégénérer d'un néoplasme bénin en oncologie. Par conséquent, lorsque les premiers signes apparaissent, vous devez immédiatement demander l'aide d'un spécialiste. Un traitement commencé en temps opportun donne une chance à un résultat favorable.

Adénome diagnostiqué chez la femme

Fondamentalement, cette maladie touche les personnes âgées de vingt à quarante ans, et la plupart sont des femmes. Cette maladie se développe sans aucune manifestation et les premiers signes apparaissent lorsque la taille de la tumeur dépasse un centimètre..

La plupart de tous les microadénomes sont des prolactinomes, ce néoplasme est producteur d'hormones. Au cours du développement du prolactinome, la production de prolactine augmente, ce qui affecte la lactation de la femme et provoque également des contractions.

Les complications de ce type d'adénome peuvent être frustrantes. En relation avec ce qui précède, une femme aura des problèmes pour porter un bébé ou, en général, tout peut se terminer par une infertilité..

De plus, le microadénome peut provoquer:

  • Obésité.
  • Chute de cheveux sur la tête.
  • Diminution de la libido.

Développement de la pathologie et de la grossesse

Chaque femme attend toujours avec impatience la grossesse et après la naissance du bébé. Mais si une femme reçoit un diagnostic de microadénome hypophysaire et en même temps de grossesse, elle doit être très prudente. Parce qu'il y a de nombreuses raisons de s'inquiéter.

Cette pathologie et la grossesse sont pratiquement incompatibles, car un microadénome peut avoir un effet négatif sur le corps et une femme va commencer des contractions prématurées, ce qui peut conduire à un avortement spontané. Cela se produit au cours des trois premiers mois..

Si un microadénome est détecté avant même la grossesse, vous devriez commencer à prendre des médicaments. Par exemple, les femmes qui ont commencé à prendre de la bromocriptine avant la conception ont réduit leur risque d'accouchement spontané de vingt pour cent..

De plus, la possibilité d'une fausse couche peut également provoquer des maladies chroniques parallèles..

Il convient de noter que pendant la grossesse, l'hypophyse, pour des raisons naturelles, augmente presque deux fois et que si cela se produit dans le contexte d'un microadénome, la compression des zones adjacentes du cerveau commence. Pour cette raison, les symptômes deviennent plus graves. Les maux de tête s'aggravent et la vision diminue jusqu'à la cécité totale. Pendant cette période, le néoplasme augmente de vingt pour cent..

Dans le cas où l'adénome hypophysaire et la grossesse sont diagnostiqués en même temps, environ quatre-vingts pour cent des femmes sont autorisées à accoucher naturellement..

À propos du processus d'allaitement pour les femmes atteintes de cette pathologie, nous pouvons dire que les médecins recommandent de transférer le bébé vers une alimentation artificielle. Malgré le fait qu'il n'y ait aucune preuve clinique d'un effet négatif de la lactation sur le développement ultérieur de l'adénome, les femmes se voient toujours prescrire des médicaments qui réduisent la lactation.

Traitement du microadénome pendant la grossesse

Pendant la période de portage d'un bébé, les femmes ne se voient prescrire aucun médicament contre l'adénome. Ils sont encouragés à subir des examens IRM réguliers, des examens par un ophtalmologiste et un endocrinologue.

Important. Vous ne devez pas vous soigner vous-même et prendre diverses décoctions de plantes médicinales, car une fausse couche spontanée se produira. Il n'y a pas besoin de prendre de risques, il vaut mieux demander l'aide d'un spécialiste.

Seul un médecin expérimenté évaluera l'état du patient et sélectionnera individuellement le traitement approprié.

Une opération pour enlever la tumeur est prescrite s'il n'y a pas d'autre issue et que la femme a de graves maux de tête ou commence à devenir rapidement aveugle. Dans ce cas, la vie et la santé d'une femme sont au premier plan..

Il faut se rappeler qu'en suivant tous les conseils et recommandations du médecin traitant, vous pouvez donner naissance à un bébé en bonne santé sans aucun problème.

Fait intéressant. Après l'autorisation de grossesse de la femme, dans le contexte d'une poussée hormonale, le néoplasme peut diminuer ou disparaître complètement.

Après avoir étudié toutes les informations sur cette maladie, chaque femme doit décider indépendamment de sa grossesse dans le contexte d'un microadénome hypophysaire. Si la décision est prise en faveur du bébé, le médecin viendra toujours à la rescousse, mais le patient doit l'écouter implicitement et suivre toutes les recommandations. Ensuite, la naissance se déroulera sans problème sans complications majeures..

Pour chaque femme, son enfant est le plus cher et le plus désirable.

Donc, pour résumer, le microadénome hypophysaire est une maladie assez grave, mais elle peut être facilement traitée. L'essentiel est de comprendre que la vie ne s'arrête pas là et que la conception d'un bébé dans le contexte de cette maladie est tout à fait possible.

Par conséquent, une femme devrait recevoir des conseils suffisants avant la conception et pendant la grossesse. Pour garder la mère et le bébé en bonne santé, vous devriez consulter régulièrement un médecin.

Un travail bien coordonné du médecin et de la femme conduira à la naissance d'un bébé en bonne santé.

Pronostic de la maladie

On peut dire que le pronostic du microadénome hypophysaire est assez favorable. Si le médecin a choisi le bon traitement, la femme pourra non seulement concevoir un bébé, mais également le supporter avec succès. Avec un adénome de plus de dix millimètres, ce qui empêche la grossesse, une intervention chirurgicale doit être effectuée. Ce n'est qu'alors que tous les problèmes disparaîtront. Mais cela se produira s'il n'y a pas de maladies chroniques concomitantes affectant la fertilité..

Mais l'opération aidera non seulement à la conception, elle restaurera également la vision perdue en raison de la tumeur. Bien que cela dépende de la durée de la pression sur le nerf optique.

D'autres violations seront également récupérées, par exemple:

  • L'équilibre hormonal sera rétabli.
  • Améliorer la santé globale.
  • L'irritabilité disparaîtra.
  • La peau va s'améliorer.
  • Les kilos en trop disparaîtront.
  • Augmenter la libido.

La principale chose à retenir est que seul un spécialiste expérimenté peut et doit identifier la maladie et prescrire le traitement approprié. Un diagnostic précis ne peut être posé qu'après des tests de laboratoire et une imagerie par résonance magnétique.

Vous ne devez en aucun cas vous soigner vous-même et les médicaments ne doivent être pris que conformément aux prescriptions d'un médecin. Le dosage et le traitement corrects aideront le patient à faire face à de nombreux problèmes.

Microadénome hypophysaire et grossesse

J'ai décidé d'écrire cet article pour les femmes enceintes, donc à un moment donné, je m'inquiétais de la compatibilité du microadénome hypophysaire et de la grossesse. Je dirai tout de suite qu'ici vous ne trouverez pas les définitions théoriques du microadénome et les raisons de son apparition, je vais seulement vous dire comment il a été découvert en moi et comment le microadénome hypophysaire a affecté mon accouchement.

J'ai traité mon infertilité pendant une longue période, ce que je n'ai tout simplement pas fait, j'ai passé un tas de tests, les hormones n'ont pas aidé. J'ai déjà écrit à ce sujet en détail dans le post "Que faire pour tomber enceinte".

Bref, je dirai simplement que mon gynécologue m'a envoyé pour une IRM, malgré le fait que ma prolactine était normale (j'explique pour ceux qui ne sont pas dans le sujet, si, lors de la prise de tests d'hormones, un taux de prolactine élevé, alors cela s'explique généralement la présence d'une tumeur dans l'hypophyse), j'ai quand même été envoyée pour une IRM, car dans certains cas, un microadénome peut produire non seulement de la prolactine, mais aussi d'autres hormones qui interfèrent avec le début de la grossesse.

J'ai fait une IRM avec contraste, cette méthode me permet de déterminer la présence même de la plus petite tumeur. En conséquence, un microadénome a été trouvé en moi, il s'est avéré être d'environ 4 mm. Elle était hormonalement inactive car toutes mes hormones étaient en ordre et elle ne produisait rien. L'endocrinologue m'a dit qu'il n'y avait rien à voir avec ça, il suffit de vérifier chaque année si ça pousse ou non.

Mais revenons au sujet de mon article: «Microadénome hypophysaire et grossesse». Cela a-t-il affecté ma grossesse et, en général, est-il possible d'accoucher avec un macroadénome hypophysaire? Ma première grossesse s'est terminée par un échec, j'ai fait une fausse couche à environ 8 semaines.

Très probablement, le microadénome n'en était pas la raison, car je n'étais pas au courant de ma grossesse et je mangeais des antibiotiques, depuis que je suis tombé malade de la grippe. Mais je ne connais pas la raison exacte de la fausse couche..

Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans mon article: "Fausse couche spontanée à une date précoce." Je suis tombée enceinte à nouveau un mois plus tard.

La grossesse se passait bien. Mais à cause du microadénome, j'ai dû consulter plus souvent l'endocrinologue et l'ophtalmologiste. J'ai visité chacun de ces médecins cinq fois. Ma vue s'est légèrement détériorée. L'endocrinologue a répondu positivement à ma question de savoir s'il est possible d'accoucher avec un macroadénome de l'hypophyse. Tout le monde a le droit à la maternité et ils n'ont peur de rien, pas besoin.

Elle a même dit qu'il est possible qu'après l'accouchement, elle diminue ou disparaisse. En général, le microadénome hypophysaire n'a aucun effet sur ma grossesse. Tous les médecins comme un ont insisté sur le fait qu'après la naissance de l'enfant, il suffit de refaire une IRM.

Il y avait, bien sûr, des problèmes comme l'oligohydramnios et le placenta praevia, mais ils ne sont pas associés à la tumeur.

Microadénome hypophysaire et accouchement

Microadénome hypophysaire et accouchement, l'un peut-il affecter l'autre? J'ai accouché moi-même, naturellement. La naissance a été longue et difficile. Je ne peux pas dire que ce soit une conséquence d'un microadénome hypophysaire. Plus probablement non que oui. Il n'y avait rien de vraiment terrible. J'ai donné naissance à un fils en bonne santé.

Vous pouvez en savoir plus sur le déroulement de ma naissance ici. J'ai allaité mon fils. Et ce n'est qu'alors que j'ai lu qu'avec le microadénome, il vaut mieux ne pas allaiter. Bien entendu, aucun argument n'a été avancé en faveur de cette déclaration..

Mon fils va bien et se développe bien.

Et moi, à ma grande honte, je ne suis toujours pas allée à l'IRM. Depuis la dernière fois que je l'ai fait à mes frais, j'ai dû en payer environ huit mille. Et maintenant j'ai décidé de faire des recherches aux dépens de notre état.

Mais c'est assez problématique, pour cela il faudra contourner environ trois médecins dans différentes parties de la ville, dont l'enregistrement est effectué en un mois. Une activité assez problématique lorsque vous avez un petit enfant dans les bras. Mais je vais certainement faire.

Et j'écrirai si la grossesse a affecté la croissance de la tumeur. J'espère que vous trouverez cet article utile. Bonne grossesse et accouchement facile!!

Adénome hypophysaire comme cause d'infertilité

Un adénome hypophysaire est une tumeur bénigne de l'hypophyse qui provient de l'avant de la glande pituitaire (adénohypophyse).

Le poids de toute la glande pituitaire est d'environ 1 g, mais c'est le principal conducteur de tout le système endocrinien du corps humain.

  • Par conséquent, lorsque même la plus petite tumeur y apparaît, un syndrome métabolique endocrinien apparaît, dont les manifestations dépendent de l'augmentation de la production d'une hormone par l'adénome hypophysaire hormono-actif..
  • Le plus souvent (dans 50% des cas) parmi les adénomes hypophysaires, un prolactinome survient.
  • Le prolactinome sécrète de la prolactine, une hormone lactotrope qui stimule la sécrétion de lait dans les glandes mammaires.
  • Les récepteurs de la prolactine sont situés dans de nombreux organes, pas seulement dans les glandes mammaires: dans l'utérus, dans les ovaires, dans les glandes surrénales, le thymus, le foie et autres.
  • Et son augmentation (hyperprolactinémie) provoque des irrégularités menstruelles, l'infertilité, une diminution de la libido (refus d'avoir des relations sexuelles), la dépression, l'irritabilité.

Une augmentation de la prolactine dans le sang se produit non seulement avec le prolactinome. L'hyperprolactinémie est souvent causée par l'hypothyroïdie et d'autres maladies, mais l'adénome hypophysaire en est la principale cause.

Classification des adénomes hypophysaires par taille:

  • Microadénome de l'hypophyse (diamètre de la tumeur inférieur à 1 cm.)
  • Macroadénomes de l'hypophyse.

Dans l'adénome, il peut y avoir des signes d'hémorragie dans la tumeur, des changements kystiques et des calcifications sont caractéristiques des prolactinomes. Les adénomes hypophysaires se transforment rarement en cancer (ne présentent aucun signe de malignité), mais peuvent se développer dans la dure-mère du cerveau et des os du crâne.

Symptômes d'adénome hypophysaire

Les symptômes cliniques de l'adénome dépendent de l'activation de l'organe cible et de la direction de la croissance tumorale. Avec les prolactinomes, environ un tiers des femmes souffrent d'hypertrichose (excès de pilosité corporelle), d'obésité modérée, d'acné et de séborrhée. Le syndrome principal du prolactinome est le syndrome de galactorrhée - aménorrhée. Souvent, il n'y a que galactorrhée ou aménorrhée.

Le plus souvent, un adénome hypophysaire s'accompagne d'un mal de tête sourd, non accompagné de nausées, et non soulagé par des analgésiques, une ophtalmoplégie (paralysie des muscles de l'œil due à des lésions des nerfs crâniens), une diplopie (vision double). Avec la croissance de la tumeur de haut en bas, une congestion nasale et une liquorrhée apparaissent (fuite de liquide céphalo-rachidien du nez).

Traitement de l'adénome hypophysaire

Les méthodes de traitement de l'adénome, du prolactinome, en particulier, sont dues à la gravité des manifestations cliniques.

Les prolactinomes de toute taille sont d'abord traités de manière conservatrice avec des agonistes des récepteurs de la dopamine (parlodel, dostinex (cabergoline), ils sont pris uniquement selon les directives et sous surveillance médicale). Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même et vous fier aux méthodes traditionnelles de traitement de l'adénome hypophysaire, cela a des conséquences négatives.

  1. Dans le contexte d'un traitement compétent à long terme, la grossesse peut être résolue, car après l'accouchement, la tumeur peut diminuer.
  2. Mais pendant la grossesse, la croissance tumorale peut s'accélérer, ce qui s'accompagne d'une augmentation des maux de tête..
  3. Avec un gros adénome, sa résistance au traitement médicamenteux et une augmentation des symptômes ophtalmiques, un traitement chirurgical de la tumeur est indiqué.

Beaucoup ont peur de la chirurgie, ce qui est naturel pour toute personne, pas seulement pour un patient atteint d'un adénome hypophysaire, dont le système nerveux est sous l'influence d'un fond hormonal altéré. Mais le retrait de l'adénome hypophysaire est le plus souvent effectué par une méthode microchirurgicale, et le fond émotionnel instable après cela se normalise.

Une opération neurochirurgicale est effectuée pour les grosses tumeurs, et si les médecins disent que cela devrait être fait, alors c'est vraiment le cas. L'opération et les radiations ultérieures empêcheront la propagation de l'adénome et de sa malignité..

Avec les prolactinomes, le pronostic pour la vie est favorable. De plus, après élimination de l'adénome hypophysaire, une femme pourra se débarrasser de l'infertilité si cette maladie en était la cause..

Ne vous engagez pas dans l'autodiagnostic et attribuez-vous toutes les descriptions de maladies que vous venez de lire, comme les étudiants de première année dans une université de médecine.

Le diagnostic d '«adénome hypophysaire» n'est posé que par des spécialistes sur la base d'un examen complet.

Adénome hypophysaire pendant la grossesse: symptômes, causes, traitement, prévention, complications

Les raisons

Jusqu'à présent, il n'est pas possible de nommer les raisons exactes pour lesquelles un adénome hypophysaire peut survenir. Les médecins étudient toujours cette question. Cependant, avec une certitude absolue, vous pouvez énumérer les facteurs contribuant au développement de la maladie:

  • blessure au crâne,
  • neuroinfections,
  • troubles de la croissance intra-utérine.

Certaines études suggèrent que l'utilisation à long terme de contraceptifs oraux avant la conception peut provoquer le développement d'un adénome hypophysaire chez la femme enceinte.

Symptômes

Les premiers signes de la maladie en discussion se manifestent par l'échec de plusieurs systèmes du corps féminin à la fois:

  • la femme enceinte commence à mal voir, elle a une double vision, de temps en temps elle ressent une sensation de brûlure dans ses globes oculaires, parfois des larmes jaillissent spontanément de ses yeux;
  • une femme enceinte a des maux de tête plus fréquents, elle commence souvent à avoir des vertiges, ne dort pas bien la nuit, oublie constamment tout;
  • elle se sent faible, la femme enceinte est constamment tourmentée par la soif, elle court aux toilettes plus souvent que d'habitude, son poids diminue ou, au contraire, augmente considérablement.

C'est extrêmement rare, mais il existe encore des situations dans lesquelles le premier signe d'une maladie est un saignement interne dans la cavité néoplasique. Si cela se produit, les signes suivants peuvent indiquer une hémorragie interne:

  • la nausée;
  • douleur intense dans la tête qui s'est effondrée soudainement;
  • nébulosité vive dans les yeux.

Diagnostic de l'adénome hypophysaire pendant la grossesse

Il est très difficile d'identifier un néoplasme dans la tête au stade initial. Dans la grande majorité des cas, l'adénome chez la femme enceinte est détecté lorsque la tumeur a considérablement augmenté de taille et a atteint un diamètre d'au moins dix millimètres..

Tout d'abord, le médecin examine la patiente, lui parle, prend une anamnèse et complète la photo avec ce qu'il voit. Par la suite, pour le diagnostic final de la maladie, le médecin prescrit un certain nombre d'études de laboratoire et instrumentales, notamment:

Il convient de prêter attention au fait que ces méthodes de diagnostic sont rarement utilisées chez les femmes enceintes. Exclusivement dans les cas où l'affaire est urgente. Si la recherche n'est pas urgente, elle est reportée pendant une certaine période. En règle générale, ces tests sont effectués après que la femme enceinte a donné naissance au bébé..

Complications

La principale chose qu'un adénome hypophysaire est dangereux pour une future mère est la dégénérescence d'une tumeur bénigne en une maladie oncologique. De plus, une femme peut devenir aveugle en raison d'une maladie. Il existe également un risque élevé de développer une maladie appelée hypopituitarisme..

Une manifestation de cette maladie est un dysfonctionnement des organes du système endocrinien. L'adénome est en effet une tumeur bénigne. Cependant, elle est dangereuse pour sa taille..

Lorsqu'un adénome commence à se développer, les organes et les tissus proches ressentent une pression.

Traitement

Opérez ou observez simplement pour le moment - seul le médecin traitant peut répondre à cette question. Dans certains cas, la nomination d'un traitement chirurgical est justifiée. Cependant, le plus souvent, les femmes enceintes sont simplement surveillées, elles surveillent le développement de l'adénome, contrôlent ce processus, mais n'interfèrent pas.

Que pouvez-vous faire

La femme enceinte doit suivre strictement toutes les instructions du médecin et les recommandations médicales. Il est très important qu'elle traite de manière responsable ce que son médecin traitant conseille et dit..

L'activité du médecin est de prescrire un traitement et de surveiller l'état de l'adénome.

Et la tâche du patient est de l'aider dans tout: prendre correctement ses médicaments (si nécessaire), aller régulièrement voir un médecin spécialiste, rester calme et, en cours de route, se préparer à un accouchement calme et réussi..

Ce qu'un médecin peut faire

Le médecin ne peut pas prescrire de traitement à sa patiente sans consulter au préalable l'obstétricien-gynécologue qui mène sa grossesse.

Si le médecin choisit une méthode de traitement non médicamenteuse, alors:

  • il surveille le patient;
  • lui prescrit une IRM un an, deux et cinq ans après la détection d'un adénome dans le cerveau (ceci est nécessaire pour suivre le comportement du néoplasme au fil du temps).

Si le médecin pense que le plus efficace dans ce cas sera une méthode de traitement chirurgical, il s'appuie sur l'opération.

La radiothérapie est également souvent utilisée. Il est nécessaire lorsque, pour une raison quelconque, l'opération n'a pas permis d'éliminer complètement le néoplasme. Les médecins du monde entier considèrent que cette méthode n'est pas très efficace. Ainsi qu'une technique médicamenteuse. Ils n'ont recours à son aide que dans les cas où le patient est contre-indiqué pour une intervention chirurgicale..

La prévention

Il n'y a pas de mesures préventives pour empêcher le développement de la maladie. Si les causes de l'adénome hypophysaire étaient connues, les médecins pourraient nommer des méthodes de prévention de la maladie. Mais tant que les raisons restent un mystère, il n'est pas possible de prévenir la maladie..

Cependant, il existe plusieurs façons d'identifier la maladie au stade initial et de commencer à éliminer le néoplasme le plus rapidement possible. Pour ce faire, le beau sexe doit:

  • tout au long de la grossesse, consultez votre obstétricien-gynécologue aussi souvent que possible (au premier trimestre de la grossesse, une visite chez le médecin doit être faite une fois par mois, au deuxième - une fois toutes les deux à trois semaines et au troisième trimestre - une fois par semaine);
  • la femme enceinte doit s'inscrire à la clinique prénatale dans un délai clairement convenu (avant le début de douze semaines de grossesse).
  • Adénome thyroïdien

Armez-vous des connaissances et lisez un article informatif utile sur l'adénome hypophysaire pendant la grossesse. Après tout, être parents signifie étudier tout ce qui aidera à maintenir le niveau de santé de la famille à «36,6».

Découvrez ce qui peut causer une maladie d'adénome hypophysaire pendant la grossesse, comment la reconnaître en temps opportun. Trouvez des informations sur les signes qui peuvent être utilisés pour identifier la maladie. Et quels tests aideront à identifier la maladie et à poser le bon diagnostic.

Dans l'article, vous lirez tout sur les méthodes de traitement d'une maladie telle que l'adénome hypophysaire pendant la grossesse. Clarifiez ce que devraient être les premiers soins efficaces. Comment traiter: choisissez des médicaments ou des méthodes alternatives?

Adénome hypophysaire

Adénome hypophysaire - qu'est-ce que c'est?

Les conditions préalables au développement de la maladie peuvent être considérées:

  • lésion cérébrale traumatique;
  • inflammation infectieuse des structures cérébrales;
  • effets indésirables dans le processus de développement intra-utérin;
  • utilisation à long terme de la contraception orale.

Pathogenèse de la maladie

Il est impossible d'affirmer les raisons exactes du développement de la tumeur en raison du fait que la pathogenèse de cette maladie a été peu étudiée. Cependant, il existe encore plusieurs concepts qui expliquent indirectement les causes de l'adénome hypophysaire. L'un d'eux est le concept de lésion primaire de l'hypothalamus avec atteinte secondaire du tissu de l'adénohypophyse, le second est une lésion primaire de l'hypophyse, qui se traduit par le développement d'un adénome.

Les adénomes sont divisés en inactifs hormonaux - dans lesquels les cellules glandulaires ne produisent pas d'hormones et sont hormonalement actives. Ces derniers, à leur tour, sont subdivisés dans les groupes suivants:

  • producteur de somatotropine - produire l'hormone de croissance - somatotropine;
  • sécrétant de la prolactine - synthétise l'hormone prolactine;
  • production d'adénocorticotropie - produit de l'hormone ACTH qui affecte le travail du cortex surrénalien;
  • producteur de thyrotropine - synthétisant l'hormone TSH, agissant sur la glande thyroïde;
  • synthétiser des hormones gonadotropes qui affectent le fonctionnement des glandes sexuelles.

En termes de taille, ils sont classés en:

  • microadénomes - d'un diamètre de 2 mm à 2 cm;
  • macroadénomes - d'un diamètre de plus de 2 cm.

Selon la position de la tumeur par rapport à la selle turque (Sella Turcica) - une formation osseuse du crâne, qui sert normalement de lit à l'hypophyse, il y a:

  • endosellaire, situé dans la selle turque;
  • endosuprasellaire, poussant vers le haut au-delà de la selle;
  • endoinfrasellaire, poussant à l'extérieur de la selle de haut en bas;
  • endolatérosellaire, détruisant les parois de la sella turcica.

Symptômes d'adénome hypophysaire

Une tumeur se manifeste, en règle générale, en deux syndromes: ophtalmique-neurologique (se produit plus souvent avec une forme hormonalement inactive de la maladie) et endocrinien-métabolique (avec une forme hormonalement active).

Syndrome neurologique ophtalmique

Elle est principalement causée par la compression des structures et des voies cérébrales par la tumeur. Elle s'exprime plus souvent par des maux de tête, des modifications des champs visuels, des troubles oculomoteurs.

Le mal de tête est de nature sourde et est localisé principalement dans les régions frontale et temporale, moins souvent derrière les orbites, il peut survenir quelle que soit la position du corps. Les patients souffrant d'un adénome hypophysaire notent que la douleur est bien soulagée par les analgésiques. Une douleur accrue est notée avec une hémorragie et une croissance tumorale.

Le changement des champs visuels est également dû à la pression de l'adénome sur l'intersection du nerf optique, qui passe sous l'hypophyse. Dans ce cas, la longue existence de la maladie peut bien conduire à une atrophie du nerf optique. Avec la croissance de la tumeur dans les directions latérales, la compression des paires de nerfs crâniens III, IV, VI et V et l'apparition d'une ophtalmoplégie - troubles de la fonction oculomotrice.

Lorsqu'une tumeur se développe à travers le bas de la sella turcica dans le sphénoïde ou le sinus ethmoïde, le patient est susceptible de subir une congestion nasale..

Syndrome métabolique endocrinien

Il se développe avec une forme d'adénome hormonalement active. En fonction de l'hormone produite, je distingue plusieurs sous-types de tumeurs (voir classification), dont chacun a ses propres caractéristiques.

  • Le somatotropinome dans l'enfance se manifeste par un gigantisme, chez l'adulte - par une acromégalie, moins souvent un diabète sucré, un goitre diffus ou nodulaire et un hirsutisme se développent. Il y a une augmentation de la teneur en graisse de la peau, l'apparition de papillomes, de naevus dessus.
  • Le prolactinome chez la femme est caractérisé par des irrégularités menstruelles, une aménorrhée et une infertilité. Dans 30% des cas, il y a séborrhée, acné, hypertrichose. Chez les hommes, la gynécomastie et l'impuissance sont au premier plan.
  • Le corticotropinome se manifeste par des symptômes d'hypercortisolisme. Cette espèce a une forte tendance à la transformation maligne et, à l'avenir, aux métastases..
  • Le thyrotropinome porte des symptômes d'hyperthyroïdie.

Diagnostique

Le diagnostic de l'adénome hypophysaire est effectué par des méthodes cliniques-biochimiques, radiographiques, radio-immunologiques, ainsi que par tomographie CT et RMN.

Tout d'abord, si un adénome hypophysaire est suspecté, une craniographie aux rayons X en deux projections et une tomodensitométrie de la selle turcique sont effectuées - ces mesures nous permettent d'identifier les modifications des structures osseuses. Afin d'établir la localisation et la taille de la tumeur, une tomodensitométrie est réalisée, à l'aide de la tomographie RMN, une croissance infiltrante est révélée.

Le diagnostic différentiel est effectué avec une insuffisance hypothalamo-hypophysaire de genèse non tumorale, ainsi qu'avec des tumeurs de localisation non hypophysaire, produisant des peptides.

Adénome hypophysaire et grossesse

Avec l'adénome, une quantité excessive de prolactine, une hormone responsable de la production de lait, est produite et les fonctions de reproduction chez les femmes et les hommes sont réduites.

Souvent, les concepts d '«adénome hypophysaire» et de «grossesse» deviennent incompatibles - avec une tumeur, les femmes peuvent remarquer des irrégularités menstruelles et, dans certains cas, une aménorrhée. Mais, même si la menstruation se produit correctement, des problèmes peuvent survenir lors de la fécondation..

Chez la femme enceinte, le diagnostic est effectué au moyen d'une imagerie par résonance magnétique. L'opération ou la radiothérapie est contre-indiquée, l'utilisation de médicaments n'est pas recommandée - pendant toute la durée de la grossesse, seule l'observation de l'adénome est effectuée, contrôle des fonctions visuelles de la femme.

Traitement et prévention

Le traitement est le plus efficace aux premiers stades de la maladie. Il existe trois approches pour traiter un adénome hypophysaire: médicale, radiochirurgicale et neurochirurgicale. Parfois, un ensemble de méthodes peut être utilisé pour obtenir le meilleur résultat..

Le traitement médicamenteux dans chaque cas est prescrit individuellement et uniquement par un médecin! Il ne garantit pas une guérison complète, mais permet uniquement de reporter temporairement l'ablation de la tumeur par une méthode opératoire..

Le traitement neurochirurgical est indiqué pour les déficiences visuelles, ainsi que les hémorragies dans l'adénome, la formation de kystes. Cette méthode donne de bons résultats, en particulier avec de petites tailles de formation de tumeurs..

Si l'opération est impossible pour une raison quelconque, l'une des méthodes de radiothérapie est utilisée:

  • thérapie par faisceau externe;
  • protonthérapie;
  • thérapie gamma;
  • méthode radiochirurgicale.

La prévention de la maladie comprend la protection contre les lésions cérébrales traumatiques, le traitement rapide des maladies infectieuses, le refus de l'utilisation à long terme de contraceptifs oraux.

Si vous constatez des anomalies ophtalmiques ou neurologiques, vous devez consulter un médecin.!

Complications de l'adénome hypophysaire

La plupart des complications peuvent survenir après la chirurgie, mais ne dépasse pas 5% des cas. Dans le même temps, la plupart des complications sont bénignes et disparaissent d'elles-mêmes pendant la période de récupération. Lésions graves des vaisseaux sanguins avec hémorragie, infection, lésions tissulaires, troubles de la parole, de l'attention et de la mémoire.