Principal
La prévention

Test sanguin pour les marqueurs tumoraux: transcription

Plus récemment, un diagnostic de cancer ressemblait à une condamnation à mort. Mais maintenant, les temps sont complètement différents et la pathologie maligne détectée en temps opportun est traitée avec succès. Les marqueurs tumoraux jouent un rôle important à cet égard, qui permettent de connaître le processus oncologique à un stade précoce..

Quels sont les marqueurs tumoraux?

Les marqueurs tumoraux ne sont rien de plus que des protéines qui sont des déchets de tumeurs cancéreuses. Ces substances sont différentes de celles qui sont normalement produites dans le corps. Un test sanguin pour les marqueurs tumoraux aide au diagnostic des modifications graves de celui-ci, et permet également de tirer des conclusions sur la qualité du traitement effectué, les rechutes.

Quels types existe-t-il?

Il existe plusieurs types de marqueurs tumoraux qui permettent aux spécialistes de comprendre exactement où se développe une tumeur. Le cancer n'est pas immédiatement détectable sur tous les organes. Des tests pour différents marqueurs tumoraux sont prescrits même en cas de malaise, ce qui rend difficile le traitement immédiat de cette maladie complexe. La science médicale moderne est déjà arrivée au point qu'elle peut diagnostiquer aux stades précoces le cancer des poumons, de l'estomac, du rectum, des ovaires, de la prostate, du sein, du col de l'utérus et quelques autres à l'aide de marqueurs tumoraux. Ils ont leur propre code, ce qui vous permet de faire un diagnostic fiable..

Indications pour la nomination d'une analyse des marqueurs tumoraux

  • suspicion d'un processus malin dans le corps;
  • confirmation de l'efficacité de la thérapie anticancéreuse menée;
  • détecter ou exclure les métastases dans un processus malin;
  • afin de diagnostiquer les rechutes après un traitement radical d'un cancer.

Conditions de préparation à l'analyse

Fiabilité de l'analyse

Par exemple, un processus malin dans le pancréas a tendance à se développer très rapidement et à se poursuivre pendant une longue période sans symptômes. Habituellement, lorsqu'une personne ressent une détérioration de son état, un stade avancé de la maladie est diagnostiqué. Dans ce cas, il est déjà difficile de traiter la maladie et les chances de guérison sont extrêmement faibles..

Malheureusement, il n'existe pas encore de marqueur tumoral spécifique pour le diagnostic des tumeurs pancréatiques. Mais il y a ceux qui indiquent la probabilité d'un processus malin dans un organe particulier aux premiers stades, ce qui donne de grandes chances pour un traitement efficace.

Quelle est la précision des résultats des marqueurs tumoraux? Sous réserve des exigences avant de passer l'analyse, en règle générale, ils sont assez informatifs. Mais cette analyse n'est pas un diagnostic de cancer, elle ne peut qu'indiquer sa présence éventuelle dans un organe particulier..

Comment cette analyse est-elle effectuée?

Parfois, ils utilisent du liquide pleural, du jus de prostate, ponctuent la cavité abdominale et d'autres environnements corporels. Les recherches sont menées sur des équipements spéciaux utilisant des réactifs spécifiques à une certaine température. Les méthodes d'analyse des marqueurs tumoraux, l'interprétation de ses résultats ne sont accessibles qu'aux spécialistes. Les patients doivent se conformer uniquement aux conditions d'une livraison correcte et confier l'interprétation des données à un médecin compétent.

Marqueurs de tumeur sanguine: décodage

Le PSA est un marqueur tumoral de la prostate; chez l'homme, il devrait normalement être inférieur à 4 ng / ml. S'il augmente considérablement, cela indique souvent un cancer de la glande reproductrice masculine. Cette analyse est recommandée pour tous les représentants du sexe fort une fois par an, et s'il y avait des antécédents de pathologie de la prostate, alors plus souvent.
Pour exclure l'oncologie de la glande thyroïde, une analyse est faite pour la calcitonine, qui est son hormone, et la thyroglobuline, qui n'est rien de plus qu'une protéine qu'elle produit..

AFP - augmente normalement chez les femmes pendant la grossesse et les nouveau-nés. S'il est élevé chez d'autres personnes, cela indique un cancer ou des lésions hépatiques graves, telles qu'une cirrhose ou une insuffisance hépatique. Son taux est de 0 à 10 UI par millilitre. S'il atteint 400 UI et plus, il peut s'agir d'un processus malin primaire dans le foie..

Marqueurs tumoraux pour la définition du cancer génital, la norme

Augmentation de l'ECA et de l'hCG dans les tumeurs ovariennes malignes. Mais cela peut aussi donner des résultats accrus pendant la grossesse, la cirrhose, la consommation de marijuana, la colite. Normalement, ce marqueur tumoral est inférieur à 2,5 unités par millilitre..

Les marqueurs tumoraux CA 15, dont le décodage peut exclure ou confirmer le cancer du sein, de l'ovaire, de l'endomètre, du poumon, de la vessie, a un taux inférieur à 31 unités par millilitre. Il peut augmenter avec hépatite, cirrhose, tuberculose, pathologies bénignes des glandes mammaires, lupus érythémateux disséminé.

Le marqueur tumoral CA 125 ne doit pas dépasser 35 unités par millilitre, sinon un cancer de l'ovaire et du sein peut être suspecté. Il peut également être augmenté dans le processus malin de l'intestin, du pancréas, des poumons, du foie.

Marqueurs tumoraux CEA, dont le décodage n'est pas facile en raison du spectre trop large de pathologie détectée, augmentation des cancers de l'ovaire, du sein et de l'utérus. Normalement, il devrait être inférieur à 2,5 ng / ml, chez les fumeurs - pas plus de 5 ng / ml. Si sa valeur dépasse 100 ng / ml, une tumeur avec métastases doit être suspectée.

Diagnostic du cancer du tractus gastro-intestinal, norme

Une étude pour ces oncomarqueurs de CA, dont le décodage est d'une grande importance dans le diagnostic des tumeurs malignes du tractus gastro-intestinal, est réalisée à l'exclusion des processus inflammatoires dans l'intestin ou le canal cholédoque, sinon les résultats peuvent être faux positifs.

Avec une pathologie maligne du tractus gastro-intestinal, les marqueurs tumoraux CEA peuvent augmenter, dont le décodage doit tenir compte du fait que l'indicateur est influencé par le tabagisme, les processus inflammatoires dans le foie, le pancréas, l'obstruction de la vésicule biliaire et des poumons. En outre, son écart significatif par rapport à la norme peut indiquer un cancer du système urinaire, un foyer malin presque rectal.

Marqueurs tumoraux: décodage, norme pour d'autres substances dans le sang

Une augmentation des marqueurs tumoraux n'est pas toujours interprétée comme un mauvais résultat. Parfois, cela est dû à la désintégration accrue du foyer malin après le traitement. C'est un bon indicateur, car il indique que la tumeur est traitable..

Le diagnostic n'est posé qu'après une biopsie de confirmation de l'organe concerné. Ils confirment également le diagnostic par des tests sanguins cliniques et biochimiques, des rayons X et d'autres types d'examens. Par exemple, le cancer du poumon peut être confirmé par fluorographie ou rayons X. Le cancer de l'estomac est évident avec la gastroduodénoscopie. La pathologie maligne des reins et des ovaires peut être sensible à l'échographie. La dégénérescence du col de l'utérus est déterminée par un examen vaginal. Le cancer du rectum et de l'intestin inférieur peut aider à confirmer la sigmoïdoscopie.

Comme nous pouvons le voir, les marqueurs tumoraux aident uniquement à identifier la pathologie maligne, et dans les premiers stades, mais en aucun cas ils ne constituent un verdict. Le diagnostic est fait sur la base de nombreuses données, vous ne devez donc pas tirer de conclusions hâtives vous-même.

Taux de test sanguin pour le marqueur tumoral CA-125 chez les femmes

À ce stade du développement de la médecine, diverses maladies peuvent être confirmées ou exclues à l'aide d'un simple test sanguin. En raison de la découverte de nombreux tests, il est difficile de dire quand et quelles recherches doivent être effectuées..

L'indication des marqueurs tumoraux permet d'identifier et de confirmer la présence de néoplasmes. Des facteurs autres que les tumeurs affectent le résultat du test. Vous devez connaître et suivre les règles pour passer le test. En gynécologie, le marqueur tumoral le plus important des tumeurs ovariennes est le CA-125.

Marqueurs tumoraux et leur signification

Marqueurs tumoraux - protéines spécifiques produites par des tumeurs malignes ou des tissus normaux dans une quantité qui dépasse les valeurs admissibles en raison de la pénétration de cellules cancéreuses.

Avec leur aide, un diagnostic précis ne peut être posé, cependant, la détection de ces substances dans le sang et / ou l'urine permet:

  • suspecter un cancer et sa localisation;
  • distinguer une tumeur maligne d'une tumeur bénigne;
  • enquêter sur l'efficacité de la thérapie tumorale en cours;
  • dans les premiers stades pour identifier une rechute de la maladie;
  • détecter les métastases avant leur manifestation clinique.

Types de marqueurs tumoraux

Actuellement, les scientifiques ont identifié plus de 200 types de marqueurs tumoraux, car tous les néoplasmes sécrètent leurs antigènes.

Les marqueurs tumoraux les plus couramment utilisés dans le diagnostic comprennent:

  • Alpha-foetoprotéine (AFP) - est déterminée pour détecter le carcinome du foie, la formation de métastases d'oncopathologies d'autres organes et pour surveiller l'efficacité du traitement;
  • Antigène cancer-embryonnaire (CEA) - la protéine est sécrétée par les cellules embryonnaires, sa détection chez un adulte permet de détecter le cancer colorectal avec une précision de plus de 50%, de surveiller la récidive postopératoire et de déterminer le stade du cancer;
  • La gonadotrophine chorionique humaine (hCG) est un marqueur qui augmente pendant la grossesse (c'est l'augmentation de l'hormone qui confirme sa présence). Si l'indicateur augmente chez les hommes et les femmes non enceintes, on peut supposer respectivement un cancer des testicules ou des ovaires;
  • Antigène spécifique de la prostate (PSA) - un polypeptide dont un niveau élevé permet de suspecter une tumeur bénigne de la prostate ou un cancer de la prostate chez un patient;
  • CA 15-3 (marqueur de tumeur du sein) est un marqueur hautement spécifique qui permet de diagnostiquer le cancer du sein à un stade précoce, d'évaluer l'efficacité du traitement et de détecter les rechutes et les métastases au plus tôt;
  • CA 19-9 (marqueur de tumeur pancréatique) est une glycoprotéine qui n'a pas une spécificité suffisante, adaptée pour étudier la dynamique du développement de la tumeur et le diagnostic différentiel avec d'autres formations du pancréas;
  • CA-125 - une glycoprotéine spécifique de haut poids moléculaire, un marqueur tumoral utilisé dans le diagnostic du cancer de l'ovaire et de ses métastases;
  • HE 4 (protéine sécrétoire épididymaire) - une glycoprotéine, une production accrue de HE4 a été détectée dans le cancer de l'ovaire et de l'endomètre, rarement dans l'adénocarcinome du poumon; a une plus grande sensibilité que le CA-125 et est utilisé avec lui pour confirmer la présence d'un cancer de l'ovaire.

Qu'est-ce que le CA-125?

CA-125, ou mucine-16, antigène glucidique 125 est un antigène situé sur les membranes des cellules cancéreuses de l'ovaire.

Les tumeurs ovariennes sont un problème gynécologique grave dans tous les groupes d'âge de patients.

Aucun autre organe humain n'a une telle diversité histologique de tumeurs que dans les ovaires..

La protéine CA-125 appartient à un type spécifique d'épithélium, se trouve normalement dans le tissu endométrial des femmes en bonne santé en âge de procréer.

Dans cette situation, les modifications du CA-125 dépendent de la phase du cycle menstruel: une légère augmentation de son taux est observée pendant les règles (notamment en présence d'endométriose), ainsi que pendant la grossesse normale au cours du troisième trimestre.

Le contenu de CA-125 dans le liquide utérin est physiologique, alors qu'il ne pénètre pas dans la circulation sanguine. La quantité minimale de glycoprotéine se trouve dans les tissus mésothéliaux de la poitrine et des organes abdominaux. Les valeurs protéiques de référence (seuil) dans les diagnostics de laboratoire peuvent atteindre 35 U / ml.

Qui a besoin d'être testé?

  1. Tout d'abord, ce test doit être passé par chaque femme qui surveille sa santé. À des fins de dépistage, l'analyse est effectuée pour la détection précoce et le traitement le plus efficace du cancer. Plus tôt une augmentation du niveau d'un marqueur tumoral est détectée, plus il y a de chances de succès du traitement de la maladie..
  2. Il est important de passer le test par les femmes dont les parents ont été reconnus atteints d'oncopathologie. A cet effet, il est recommandé de réaliser l'analyse une fois par an..
  3. Si une femme a déjà reçu un diagnostic de néoplasmes bénins, tels qu'un léiomyome, des fibromes, des kystes ovariens fonctionnels, des lésions néoplasiques, le médecin peut prescrire un test sanguin pour les marqueurs tumoraux afin de diagnostiquer et différencier les tumeurs.
  4. Il est obligatoire de réussir le test pour les femmes qui présentent des symptômes d'un néoplasme malin. Cependant, n'oubliez pas qu'une analyse positive des marqueurs tumoraux n'est pas une confirmation spécifique et à cent pour cent du cancer, donc des méthodes de recherche instrumentales supplémentaires seront prescrites (échographie, biopsie tissulaire tumorale, IRM).
  5. Après avoir diagnostiqué une tumeur maligne et effectué des traitements conservateurs (chimiothérapie, radiothérapie) et chirurgicaux (élimination radicale), le médecin prescrit des tests sanguins répétés pour les marqueurs tumoraux CA-125. Ceci est fait pour évaluer l'efficacité de la thérapie..
  6. Par la suite, l'analyse est effectuée pour détecter des métastases dans des organes distants, ainsi que pour la détection précoce de la récidive tumorale. Pour cela, le test est effectué tous les mois la première année après le traitement, puis une fois tous les 2 mois la deuxième année, et une fois tous les 3 mois la troisième année. En l'absence de rechutes et de métastases, le test est effectué 1 à 2 fois par an jusqu'à la fin de la vie d'une femme.

Comment se faire tester pour un marqueur tumoral?

Pour obtenir le résultat de test le plus précis pour un marqueur tumoral, vous devez vous préparer et respecter des règles simples mais très importantes:

  1. Le sang d'une veine doit être prélevé à jeun; le patient ne doit pas manger 8 heures avant de prélever du sang pour analyse. Seule l'eau est autorisée dans les boissons pour éviter la distorsion des résultats.
  2. Il vaut mieux passer le test le matin, entre 8 et 11 heures..
  3. Une femme doit arrêter l'alcool et fumer au moins trois jours avant de passer le test.
  4. Calmez-vous immédiatement avant de tester. la tension nerveuse, associée à la nicotine et à l'alcool, peut affecter le résultat final.
  5. Pendant un certain nombre de jours avant l'analyse, vous ne pouvez pas vous engager dans une activité physique intense.
  6. Il est nécessaire d'exclure les actes médicaux (physiothérapie, massages, examens échographiques) 3-4 jours avant le test.
  7. Il est très important de suivre le régime pendant une semaine avant le test: abandonner les aliments gras, frits et épicés.
  8. Consultez votre médecin au sujet de la prise de médicaments avant le test, car certains d'entre eux peuvent affecter le résultat de l'analyse.
  9. Si une femme a des maladies inflammatoires, le test doit être reporté et réussi après avoir été complètement éliminé..
  10. Le test ne doit pas être effectué pendant la menstruation. comment cette période peut être accompagnée d'une augmentation physiologique du taux de marqueur tumoral dans le sang.

Interprétation des résultats d'analyse du CA-125

Après avoir prélevé du sang, il est envoyé au laboratoire, où le niveau du marqueur tumoral est déterminé. Après avoir reçu certains nombres, une étape très importante et cruciale commence - le décodage des résultats. Cela nécessite un haut niveau de professionnalisme pour une vérification précise du diagnostic et, par conséquent, le traitement correct du patient..

Résultats:

  1. Les seuils protéiques dans les diagnostics de laboratoire vont jusqu'à 35 U / ml.
  2. Dans des conditions normales, en l'absence de pathologie, le niveau du marqueur tumoral fluctue entre 10 et 15 U / ml..
  3. Une augmentation de son taux à 35 U / ml est observée chez les femmes pendant les règles, ainsi qu'au cours du premier trimestre de la grossesse.
  4. Si l'examen de dépistage d'une femme a révélé une augmentation du niveau du marqueur tumoral CA-125 au-dessus de 35 U / ml, ne sautez pas aux conclusions et pensez au pire pronostic..

Indicateurs d'analyse CA-125

Une augmentation de l'antigène CA-125 dans le sang jusqu'à 100 U / ml peut produire divers processus non tumoraux dans le corps d'une femme:

  • modifications inflammatoires de la cavité abdominale (hépatite chronique et cirrhose du foie, pancréatite chronique, péritonite),
  • petit bassin (pelviopéritonite),
  • anomalies ovariennes kystiques,
  • l'endométriose,
  • annexite,
  • autres infections gynécologiques, pleurésie, maladies auto-immunes.

Malformation ovarienne kystique

Les kystes ovariens ne sont pas de véritables tumeurs, car en leur présence, la croissance blastomateuse (cellulaire) dans les tissus n'est pas observée.

Ils se forment à la suite d'un retard ou d'une accumulation dans la cavité de divers contenus, la sécrétion des glandes. Des kystes peuvent se former en raison d'un ramollissement des tissus dû à une hémorragie, une nécrose.

La présence de kystes chez une femme peut affecter le niveau du marqueur tumoral CA-125 dans le sang, qui commence à atteindre 60-70 U / ml (jusqu'à 100 U / ml).

Une différenciation correcte des kystes ovariens, une détection et un examen rapides des patients sont très importants. Pour une confirmation précise du diagnostic, un examen bimanuel et une échographie des organes génitaux féminins sont effectués.

Après le diagnostic correct, le médecin choisit les tactiques de traitement les plus appropriées: du conservateur et de l'expectative (les kystes fonctionnels peuvent se résoudre seuls) au chirurgical.

L'endométriose

La maladie est bénigne et se caractérise par la présence de glandes et de cellules endométriales (tissu dans l'utérus) à l'extérieur de l'utérus.

Dans 75% des cas, elle est observée chez les femmes âgées de 25 à 50 ans, quelle que soit sa localisation. L'incidence de l'endométriose chez les femmes en période de reproduction et plus tard est en moyenne de 10 à 15%.

Le niveau du marqueur tumoral CA-125 dans le sang avec cette pathologie peut atteindre 100 U / ml, ce qui est beaucoup plus élevé que la norme..

Étant donné que la maladie est répandue, il est nécessaire de la différencier soigneusement des néoplasmes malins lorsqu'un taux accru de protéine CA-125 est détecté..

Cela peut être aidé en effectuant un examen histologique d'un matériel de biopsie, ainsi que des données échographiques des organes génitaux féminins.

Myome de l'utérus

Une tumeur bénigne qui se développe à partir du tissu musculaire lisse de l'utérus et se classe au premier rang en termes de fréquence parmi les tumeurs du système reproducteur féminin.

Selon les statistiques, 20% des femmes de plus de 30 ans ont des fibromes utérins de différentes tailles.

La tumeur ne se développe généralement pas avant la puberté, ne se développe qu'à l'âge de procréation et régresse après la ménopause.

Les scientifiques associent son développement à des troubles hormonaux dans le corps d'une femme.

Après le développement de cette pathologie, l'indicateur du marqueur tumoral CA-125 dans le sang peut atteindre 90-110 U / ml..

Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de subir un examen bimanuel et une échographie des organes génitaux féminins. Seul un examen approfondi et un haut professionnalisme du médecin aideront à identifier la raison de l'augmentation du marqueur tumoral, ainsi qu'à prendre les mesures nécessaires pour traiter la pathologie.

La première étape de la prise en charge des patients atteints de fibromes utérins consiste à clarifier la forme et le taux de croissance de la tumeur. En fonction de cela, les tactiques de traitement du patient sont sélectionnées. La principale composante du traitement conservateur est l'hormonothérapie avec des progestatifs..

En présence d'une grosse tumeur, le développement de complications de l'utérus et des organes adjacents, un traitement chirurgical est indiqué.

Niveau de marqueur tumoral pendant la grossesse

Dans certains cas, il est possible de déterminer des indicateurs accrus de la protéine CA-125 pendant une grossesse normale au cours du premier trimestre..

Cela est dû au fait que pendant cette période, le corps féminin subit des changements hormonaux importants, des changements généraux dans le corps, une instabilité émotionnelle.

Par conséquent, une augmentation du taux d'antigène CA-125 dans le sang est un changement physiologique. De plus, les cellules fœtales sont capables de produire cet antigène, ce qui entraîne une augmentation de son taux dans le sang..

Pour les raisons ci-dessus, le taux de protéine CA-125 peut atteindre un seuil de 35 U / ml dans le sang et même le dépasser légèrement. Cependant, cette situation ne nécessite qu'une surveillance attentive du niveau d'antigène, un examen supplémentaire de la femme. Par la suite, il est obligatoire de donner à nouveau du sang pour analyse.

Ménopause (ménopause)

Après le début de la ménopause (arrêt des menstruations), le corps de la femme devient plus vulnérable, ce qui est associé à une modification du métabolisme hormonal.

La détection d'un indicateur accru du marqueur tumoral CA-125 dans le sang au cours de cette période ne sera plus caractéristique de la grossesse, des irrégularités menstruelles, de l'endométriose (la maladie régresse) ou des anomalies fonctionnelles kystiques des ovaires.

La détection des écarts par rapport aux valeurs normales nécessite des recherches supplémentaires: échographie des organes génitaux féminins, examen bimanuel, tests répétés de marqueurs tumoraux dans le sang.

La valeur du CA-125 dans le cancer de l'ovaire

Le test de dépistage du CA-125 dans le sang a pour objectif principal de confirmer ou d'exclure en laboratoire la présence d'un néoplasme malin chez une femme.

Dans le cas du cancer de l'ovaire, l'indice antigénique CA-125 augmente de plus de 5 fois par rapport au niveau seuil, atteignant ainsi des chiffres de plus de 100 U / ml. N'oubliez pas que dans le cancer de l'ovaire, les taux d'antigène CA-125 peuvent être normaux..

Ceci, à son tour, ne doit pas être considéré comme une exclusion sans équivoque du cancer. Le diagnostic ne peut être établi qu'après une double analyse avec une augmentation des indicateurs de dynamique.

Pour clarifier le diagnostic, en présence d'indicateurs controversés de la protéine CA-125, il est utile de passer le test de HE-4, qui est plus sensible. Le test combiné avec le calcul d'un index spécial permet d'identifier l'oncopathologie à un stade précoce, ainsi que de différencier les tumeurs malignes du petit bassin de bénignes.

Aux stades précoces du cancer, l'indice CA-125 augmente légèrement ou ne change pas. Avec la croissance de la tumeur et la progression des stades de la maladie, son niveau dans le sang peut dépasser la norme. L'analyse de cet antigène peut être utilisée pour prédire l'évolution de la maladie: si après le début du traitement, le taux diminue, le taux de survie des patients augmente considérablement.

Il est très important de suivre la femme après la guérison au stade de la rémission tumorale. Pendant cette période, le niveau de protéine CA-125 est réduit à zéro. Son augmentation même à une valeur seuil peut signifier une rechute avant même sa manifestation clinique. Cette condition nécessite un examen attentif..

Si un niveau d'antigène constant est établi après le début du traitement, on peut juger d'une mauvaise réponse à la thérapie et d'une croissance continue de l'oncopathologie..

Résultats faussement positifs dans l'évaluation du CA-125

Les maladies qui n'ont pas d'origine tumorale conduisent à des résultats faussement positifs lors de l'évaluation du niveau de l'antigène CA-125. Ils sont nommés comme tels car le but principal du test est de confirmer et de montrer la présence d'un cancer..

Ces pathologies comprennent:

  • maladies inflammatoires de la cavité abdominale (péritonite, hépatite chronique, pancréatite chronique);
  • maladie inflammatoire pelvienne (pelviopéritonite);
  • maladies inflammatoires de la cavité thoracique (pleurésie);
  • maladies auto-immunes;
  • lésions infectieuses des organes génitaux féminins.

Dans la différenciation de ces maladies et oncopathologies, des méthodes d'examen supplémentaires aident. Il est important de confirmer et de guérir en temps opportun, ou d'exclure tout dommage aux organes internes..

Que peut indiquer d'autre le marqueur tumoral CA-125??

Lors de la détection initiale d'un taux élevé de protéines, il est nécessaire d'effectuer un diagnostic différentiel qualitatif et détaillé avec d'autres maladies oncologiques..

La protéine CA-125 n'est pas strictement spécifique du cancer de l'ovaire, elle est également détectée dans un certain nombre d'autres oncopathologies:

  • cancer mammaire,
  • utérus, endomètre,
  • pancréas,
  • poumons,
  • foie et estomac.

En l'absence de signes de cancer de l'ovaire à l'échographie, à l'IRM, à l'examen histologique du matériel de biopsie, il est nécessaire de réaliser des diagnostics supplémentaires des pathologies des autres organes énumérés ci-dessus.

Lors de la prescription d'une analyse pour un marqueur tumoral, une femme doit prendre la préparation avant de la réaliser avec le plus grand sérieux, sinon le résultat et l'interprétation ultérieure peuvent être incorrects.

Les facteurs suivants peuvent affecter le test, il vaut donc la peine de s'y préparer:

  • manger avant l'accouchement;
  • boire et fumer en quelques jours;
  • boire du café, du thé avant l'accouchement;
  • l'usage de drogues;
  • subir des examens échographiques et radiographiques;
  • manger des aliments épicés, gras et frits;
  • stress;
  • menstruation.

Après avoir exclu ces facteurs, il reste à déchiffrer correctement le tableau des résultats d'analyse. Cela nécessite un excellent spécialiste et des méthodes de recherche supplémentaires. Si nécessaire, le test est répété.

De plus, l'analyse pour HE-4 peut être attribuée en plus. Il ne faut pas oublier que l'absence ou la présence d'un taux d'antigène accru ne peut exclure ou confirmer complètement la formation d'une tumeur maligne..

Un diagnostic opportun et des tactiques de traitement correctement choisies sont la clé d'un rétablissement efficace et rapide du patient.!

Que montre un test sanguin pour les marqueurs tumoraux: types et décodage

Est-il possible de détecter un cancer aux stades initiaux ou de savoir s'il existe des tendances à la formation d'une tumeur? La médecine actuelle est à la recherche d'options pour un diagnostic précoce du cancer. De nos jours, vous pouvez faire un test sanguin général pour "oncologie" pour déterminer la présence d'une tumeur par des marqueurs tumoraux.

Quels sont les marqueurs tumoraux?

Ce sont des protéines spécifiques qui, examinées en laboratoire, peuvent être détectées en étudiant le sang ou l'urine au niveau du stade préclinique de la maladie. Les cellules tumorales sécrètent ces substances diagnostiquées.

Au niveau de la valeur des marqueurs tumoraux, les médecins peuvent détecter la présence d'une tumeur dans le corps. Et aussi faire une conclusion sur l'efficacité du traitement. En observant les valeurs des marqueurs tumoraux en dynamique, il est possible d'identifier le stade initial de la récidive de la maladie.

À l'aide d'un test de marqueurs tumoraux, vous pouvez détecter des substances spécifiques produites par la tumeur. Il est beaucoup plus facile de faire face à une telle maladie si elle a été détectée à un stade précoce..

Mais les indications des marqueurs tumoraux augmentent également en raison de maladies non cancéreuses..

Que montre un test sanguin pour les marqueurs tumoraux? Après avoir examiné ses résultats, vous pouvez déterminer les éléments suivants:

Obtenir des informations sur la présence / l'absence de processus tumoraux en développement dans le corps (utilisés en complément d'autres méthodes de recherche),

Découvrez la nature de la tumeur,

Des tests sanguins (avant le début du traitement et à la fin de celui-ci) sont comparés, ce qui permet de tirer des conclusions sur l'efficacité des méthodes utilisées pour lutter contre la maladie,

Contrôler la maladie après sa fin,

Il y a une forte probabilité de détecter une rechute au stade initial..

Comment la recherche est effectuée?

Pour ce test, le sang est prélevé dans une veine. Si une personne a déjà reçu un traitement, il est recommandé de faire ce test constamment à des intervalles de 3-4 mois.

La nécessité d'une analyse est déterminée par le médecin, qui dirige le patient.

Comment faire un don de sang pour les marqueurs tumoraux?

Il est nécessaire de suivre certaines recommandations, puis l'analyse des marqueurs tumoraux montrera une image objective de l'état de santé:

Le don de sang pour les marqueurs tumoraux n'est autorisé que le matin, à jeun,

Trois jours avant le prélèvement sanguin, vous devez arrêter de boire des produits contenant de l'alcool, du tabac, des aliments gras. De plus, l'utilisation d'aliments épicés fumés et marinés n'est pas recommandée.,

Avant le jour de l'analyse, vous devez exclure toute activité physique,

Arrêtez de prendre des médicaments autres que ceux qui vous sont nécessaires en fonction des signes vitaux (consultez votre médecin),

Vous devrez peut-être vous abstenir de rapports sexuels pendant un certain temps.

Le médecin peut demander un test sanguin spécifique pour les cellules cancéreuses, ou plusieurs tests en même temps pour obtenir des données plus précises.

Important! Tous les marqueurs connus et utilisés pour l'identification des cellules tumorales n'ont pas la capacité d'être spécifiques d'un néoplasme particulier à caractère malin. Il convient de noter que la valeur admissible (dans la plage normale) du marqueur n'exclut pas le développement d'une tumeur dans le corps ou sa récidive.

Les marqueurs tumoraux sont utilisés en médecine pour suivre l'évolution de la maladie et contrôler l'efficacité de la méthode de traitement appliquée (chirurgie, utilisation de chimiothérapie, radiothérapie ou hormonothérapie). Le plus informatif est la dynamique du niveau de l'étude, en comparaison avec un seul résultat de l'analyse.

L'étude de la dynamique du marqueur permet de différencier les maladies en malignes et bénignes en fonction de l'évolution du niveau du marqueur (dans le cas d'un caractère bénin de la maladie, l'indicateur marqueur monte à un niveau minimum et reste dans ces limites).

Dans certains cas, un profil correctement attribué des concentrations de marqueurs tumoraux permet de déterminer le début des changements dans la formation de la tumeur 1 à 6 mois plus rapidement qu'avec d'autres méthodes de diagnostic. Avec une diminution régulière de la concentration des indicateurs d'analyse après la prescription et le début d'un traitement de chimiothérapie, on peut conclure que le traitement est efficace.

Cependant, s'il n'y a pas de changement ou si une augmentation des indications est observée, un ajustement de la méthode thérapeutique doit être effectué en raison de l'immunité du traitement..

Variétés de marqueurs tumoraux

Comment identifier le cancer avec des marqueurs? Les marqueurs tumoraux sont subdivisés en spécifiques et non spécifiques. Les substances qui indiquent avec précision le diagnostic et le type de processus tumoral sont spécifiques. Les marqueurs non spécifiques incluent les protéines capables de détecter un processus oncologique probable et non spécifique, ou sa simulation, qui se produit dans d'autres maladies.

Variétés de marqueurs tumoraux dans le tableau

SpécifiqueType de processus tumoralNon spécifiqueType de tumeur
PSAAdénocarcinome de la prostateCEACancer du poumon, lymphome, tumeur ovarienne, cancer du sein, cancer médical de la thyroïde, mélanome, cancer du col de l'utérus, tumeurs bénignes, hépatite, pancréatite, tuberculose, maladies auto-immunes
CA 15-3Cancer du sein, organes génitaux fémininsAPFCancer de l'ovaire, du foie, des testicules, hépatite, cirrhose du foie, insuffisance rénale
CA 242Affection du gros intestinCA 125Tumeurs des ovaires, de l'utérus, du sein, du pancréas, des règles, de la grossesse, de l'endométriose
B-2-MGMyélome, leucémie sanguine, insuffisance rénale, maladies auto-immunes
CA 19-9Maladies oncologiques de l'estomac, du côlon, des voies biliaires, du pancréas
HCGCancer de l'ovaire et des testicules

Combinaisons de marqueurs tumoraux

Quels tests sont utilisés pour poser le bon diagnostic? Pour déterminer les cancers, les médecins examinent toujours les marqueurs tumoraux combinés qui aident à poser le bon diagnostic. Les principales paires de marqueurs spécifiques sont distinguées:

La paire CEA + CA 242 est spécifique des tumeurs de l'estomac,

paire SF 242 + CA 19-9 correspond au processus de malignité du pancréas,

une paire d'AFP + hCG est détectée en cas de cancer du testicule.

Marqueur tumoral CYFRA 21-1

Il est plus spécifique dans le diagnostic d'une tumeur maligne de la vessie ou d'un type de tumeur maligne dans les poumons.

Il est à noter que l'étude de ce marqueur tumoral est attribuée en même temps que l'étude du marqueur tumoral CEA.

Explication: la norme du marqueur tumoral est de 0-3,3 ng / ml. Dans le même temps, une augmentation de la valeur se produit en présence d'une inflammation chronique dans le foie / les reins et en présence de modifications fibreuses dans les poumons.

Selon les résultats de l'étude obtenue, avec une valeur accrue du marqueur tumoral, le cancer peut être déterminé:

L'antigène prostatique spécifique

L'antigène spécifique de la prostate - PSA - est produit dans les cellules de la prostate, fournit la motilité des spermatozoïdes et dilue les spermatozoïdes, ce qui est très important pour la fécondation.

Avant de prendre du sang pour un cancer de la prostate, un homme ne doit pas permettre l'éjaculation pendant les rapports sexuels, car le taux de PSA peut s'avérer peu fiable. La concentration de cette protéine peut être influencée par un cathétérisme vésical, une échographie transrectale et une biopsie de la prostate. À la veille de la procédure de don de sang, il vaut la peine de les exclure.

Il existe deux fractions d'antigène spécifique de la prostate: libre et totale. Ils vous permettent de déterminer l'oncologie du système reproducteur masculin. Avec la fraction totale, les antigènes sont libres et liés à la chymotrypsine. C'est très important dans le diagnostic du cancer de la prostate. La fraction libre montre des antigènes libres. En utilisant le rapport de ces deux fractions dans le sang, des tumeurs malignes peuvent être détectées.

Valeurs normales des fractions PSA:

libre - 0,04-0,5 ng / ml, total - jusqu'à 4 ng / ml.

Chez les hommes de plus de 60 ans, le niveau de la fraction totale augmente à 4,5 ng / ml, sur 70 ans - jusqu'à 6,5 ng / ml. Sur la base de lectures élevées de PSA chez les hommes plus âgés, le médecin diagnostique un cancer de la prostate.

Marqueur CA 15-3

Le marqueur CA15-3 est spécifique du cancer du sein. Cette protéine est représentée par les œstrogènes, les récepteurs de la progestérone et d'autres protéines.

Le marqueur montrera-t-il le stade précoce du cancer? Le pourcentage de sa détection dans les premier et deuxième stades du cancer du sein est faible. Le plus souvent, il est détecté à des stades ultérieurs du processus oncologique..

Les médecins utilisent ce marqueur pour évaluer la qualité du traitement anticancéreux, pour obtenir des informations sur les métastases tumorales avant que ses manifestations cliniques n'apparaissent. CA 15-3 indique la présence possible d'un cancer du col de l'utérus. La norme pour les femmes d'âge moyen est de 28 U / ml. Pendant la grossesse, le marqueur change, passant à 50 U / ml.

Si un niveau élevé de CA 15-3 est trouvé, indiquant une forte probabilité de cancer du sein, le médecin recourt à des recherches supplémentaires, se réfère à l'oncologue.

Selon les résultats de l'examen, si le marqueur tumoral est augmenté, il est possible de déterminer:

Carcinome du sein (un niveau d'analyse accru est détecté aux derniers stades de la formation de la maladie, indique également la présence de métastases),

Cancer du pancréas,

Cancer de l'ovaire, de l'utérus et de l'endomètre (aux stades avancés de la maladie),

Marqueurs de cancer non spécifiques

Comment pouvez-vous définir le cancer par un test sanguin pour des marqueurs non spécifiques? Les marqueurs tumoraux non spécifiques du cancer comprennent: CEA, AFP, hCG, CA 125, B-2-MG, CA 19-9. Ils sont utilisés pour la détection primaire du processus tumoral, puis le diagnostic est confirmé à l'aide d'un examen supplémentaire..

Antigène embryonnaire cancéreux

Le CEA n'est pas un antigène spécifique. Ce type de marqueur tumoral est formé par les cellules formées du système digestif fœtal. Peut être détecté en plus petites quantités chez l'adulte.

Explication: le taux de marqueurs tumoraux est de 0-5 ng / ml. Avec un niveau d'analyse de 5 ng / ml ou plus, il existe un risque de développer une formation maligne dans le corps. Il est à noter que les indicateurs de ce marqueur sont légèrement augmentés chez les fumeurs.

Selon les résultats de l'étude, avec une valeur accrue du marqueur tumoral (jusqu'à 10 ng / ml), il est possible de déterminer:

la présence de processus pathologiques dans le foie,

Maladies du pancréas,

Selon les résultats de l'étude sur les marqueurs tumoraux, avec une augmentation du taux de marqueur (plus de 20 ng / ml), il est possible d'identifier:

Tumeur gastro-intestinale de nature maligne,

Tumeur mammaire à caractère malin,

Néoplasmes dans la glande thyroïde,

Néoplasmes de la prostate ou du système reproducteur (chez les deux sexes),

Propagation des métastases aux formations osseuses et au foie.

Gonadotrophine chorionique

Que montrera hCG? La sécrétion d'hCG se produit dans le tissu embryonnaire - le chorion qui relie la mère et le fœtus. La norme de l'hormone chez les femmes et les hommes en bonne santé ne dépasse pas 5 UI / ml. Selon les tests de hCG, vous pouvez voir une augmentation du niveau de l'hormone. Cela indiquera la présence d'un cancer des testicules, des ovaires, de l'utérus, des poumons, de l'œsophage, de l'estomac, des reins.

Alpha fetoprotéine

Il existe des marqueurs tumoraux spécifiques dans les tumeurs hépatiques. Ceux-ci incluent le marqueur AFP. Un test sanguin pour la valeur de l'alpha-foetoprotéine est effectué pour détecter au stade initial du carcinome hépatocellulaire chez les personnes à haut risque - les patients atteints d'hépatite chronique et de cirrhose.

Explication: la norme d'un marqueur tumoral du cancer du foie est de 0 à 10 UI / ml. Au niveau d'analyse de 10 UI / ml ou plus, il existe une possibilité de développer une formation maligne. En outre, que le marqueur de la tumeur hépatique augmente dans certaines maladies de nature différente - cirrhose hépatique, hépatite aiguë ou chronique, insuffisance rénale de nature chronique.

Si une augmentation de l'AFP a été enregistrée pendant la gestation, cela peut indiquer la présence de malformations de l'enfant..

Marqueur CA 125 et CA 19-9

L'oncomarqueur CA 125 est caractéristique du cancer de l'ovaire et aidera également à reconnaître le cancer d'autres organes (estomac, foie, pancréas). Le marqueur CA 19-9 est sécrété dans le pancréas et les voies biliaires. Il peut également montrer la présence d'un cancer des voies biliaires et du pancréas. La norme du CA 125 est de 0 à 30 UI / ml, celle du CA 19-9 est de 37 UI / ml. Aussi, selon ces marqueurs, l'efficacité de la chimiothérapie est évaluée.

Marqueur tumoral CA 72-4

C'est le marqueur le plus informatif pour déterminer la présence / l'absence de cancer de l'estomac. Moins susceptible de confirmer la présence d'une tumeur dans les poumons ou les ovaires.

Décodage: la norme du marqueur tumoral est de 0-6,9 U / ml.

Selon les résultats de l'étude, avec une valeur accrue du marqueur tumoral, le cancer peut être déterminé:

Tractus gastro-intestinal (en particulier, estomac),

Ovaires, utérus et même glande mammaire.

De plus, une valeur accrue peut être détectée par des marqueurs tumoraux dont l'analyse a été réalisée en présence de:

Inflammation gynécologique,

Processus auto-immunes chez un patient,

Changements fibreux et kystes dans les ovaires,

Modifications cirrhotiques et inflammatoires du foie.

Betta-2-microglobuline

Le marqueur tumoral B-2-MG fait partie du système immunitaire nécessaire pour reconnaître les cellules étrangères dans le corps. La valeur normale de ce composé protéique varie de 20 à 30 ng / ml. Des valeurs élevées aident à détecter le cancer du sang. Un test sanguin peut affecter la détection précoce des maladies sanguines malignes.

Test sanguin pour les marqueurs tumoraux: tous types par zone, normes, recommandations

Le problème le plus important pour de nombreux patients atteints de cancer est la détection précoce du cancer. Comme le montre la pratique, plus une tumeur maligne a été détectée tôt, plus les chances de guérison sont grandes. Aujourd'hui, nous allons vous dire en détail ce que montre un test sanguin pour les marqueurs tumoraux? Ce que vous devez faire pour obtenir le résultat le plus véridique et nommons les principales règles de don de sang. Quels sont les marqueurs tumoraux?

Quels sont les marqueurs tumoraux?

Les marqueurs tumoraux sont des protéines et autres déchets d'une tumeur qui surviennent à la suite de la formation de cancers et de tumeurs dans divers sites tissulaires. En fait, les marqueurs tumoraux sont également présents dans le corps d'une personne en bonne santé, bien que leur niveau fluctue toujours dans une certaine plage saine..

Mais ici, il faut souligner que c'est chez une personne en bonne santé, car il arrive que le niveau de ces marqueurs augmente avec d'autres maladies, ou lorsqu'il est exposé à divers produits chimiques et médicaments.

Donc, cette analyse ne donne pas toujours la fiabilité exacte que le patient a un cancer, et il arrive que l'analyse soit soit un faux négatif, soit un faux positif. Mais pour le moment, c'est la seule méthode utilisée pour diagnostiquer les tumeurs à un stade précoce..

Comment l'analyse détermine-t-elle où se trouve l'accent? Nous essaierons de l'expliquer plus clairement. Comme vous le savez probablement, toutes les tumeurs cancéreuses malignes ou bénignes peuvent être localisées sur presque tous les tissus: peau, cerveau, pancréas, etc..

La mutation des cellules sur chaque type de tissu donne naissance à sa propre tumeur. Cette tumeur commence à se développer et libère certaines hormones et marqueurs tumoraux, ainsi que des déchets dans le sang. À partir de la composition de ces produits, les médecins de laboratoire peuvent comprendre où le cancer est apparu.

La tumeur elle-même sécrète plusieurs substances:

  1. Les antigènes
  2. Enzymes obtenues à la suite de la croissance et de l'activité vitale des tissus cancéreux
  3. Protéines plasmatiques et produits de dégradation des cellules cancéreuses, ainsi que d'autres cellules voisines.

La présence de tous ces antigènes indiquera la présence d'une tumeur dans le corps.

Ce que montre l'analyse?

Il y a un léger inconvénient au fait que tous les marqueurs ne détectent pas le cancer à un stade précoce. Et fondamentalement, cette analyse est utilisée pour surveiller et suivre l'évolution du traitement de la maladie elle-même. Ainsi, les médecins peuvent comprendre si la tumeur se développe ou non, s'il y a ou non des métastases, et après le traitement, ils surveillent l'état de tout l'organisme et voient que l'animal ne revient pas..

REMARQUE! Il existe, bien sûr, des marqueurs précis capables de détecter le cancer même aux 1er et 2ème stades, mais ils sont peu nombreux..

Variétés

Habituellement, lors des tests, le médecin prescrit plusieurs marqueurs tumoraux à la fois. Le fait est que plusieurs indicateurs d'antigènes peuvent indiquer une maladie à la fois, tout comme un marqueur peut être libéré dans les tissus cancéreux de différents organes..

  • Le principal est un marqueur tumoral, qui est très sensible et peut détecter une tumeur à un stade précoce, mais peut appartenir à différents tissus..
  • Secondaire - un marqueur avec une faible sensibilité, mais une spécialisation plus étroite. Habituellement, plusieurs marqueurs secondaires sont utilisés à la fois avec le principal pour des résultats plus précis..

Les marqueurs tumoraux oncofœtaux ou les protéines sont principalement utilisés, qui se trouvent principalement dans les tissus de l'embryon. Ils sont nécessaires à la construction normale des organes internes et à la croissance de l'enfant dans l'utérus. Un adulte devrait avoir moins de ces protéines..

Site tumoralOnomarqueurs
CerveauProtéine NSE S100
Nasopharynx et oreilleSCC, CEA
PoumonsNSE, CYFRA 21-1, CEA, SCC
FoieWUA, CF 19-9
PancréasOncomarker CA 19-9, CA242, CEA
CôlonCEA, CA 242, CA 19-9, Tumeur M2-PK
Myélome multipleMicroglobuline Β-2,

Immunoglobulines (igG, igM, igA, igE)

ProstatePSA, PSA gratuit
Testicule chez les hommesMarqueur tumoral AFP (AFP), marqueur tumoral hCG, CA 125
VessieMarqueur du cancer de la vessie - UBC, Cyfra 21-1
Système lymphoïdeΒ-2 microglobuline, firritine
ThyroïdeCalcitonine, Thyroglobuline, CEA
ŒsophageSCC, CEA
SeinCA 15-3, REA
EstomacAntigène Ca-72-4, CEA, CA-19-9
Glandes surrénales (phéochromocytome)Catécholamines (adrénaline, norépinéphrine, dopamine)
BourgeonTumeur M2-PK
Ovaires chez les femmesCA 125, HE-4, CA 72-4, REA
Utérus (endomètre)CA 125
Col de l'utérusSCC, CEA
Peau (mélanome)Protéine S-100
Vésicule biliaireCA 19-9

Quels marqueurs tumoraux doivent être pris une fois par an?

L'analyse elle-même permet de détecter des marqueurs tumoraux six mois avant l'apparition d'éventuelles métastases dans la tumeur. Il est impératif de prendre les personnes qui ont une prédisposition à certains types de cancer, ainsi que les patients qui ont subi un traitement antitumoral.

Marqueurs tumoraux pour hommes

Pour les hommes, il est préférable de se faire tester d'abord pour le PSA. Ce marqueur montre des anomalies de la prostate.

Outre l'AFP (alpha-foetoprotéine), l'hCG (gonadotrophine chorionique humaine) et le CA 125 - ce marqueur tumoral est le principal et le plus sensible dans la détection des tumeurs malignes testiculaires.

REMARQUE! Le risque de cancer des organes et des tissus dans cette zone est augmenté chez les hommes de plus de 40 ans.

Marqueurs tumoraux pour femmes

Encore une fois, vous devrez prendre CA-125 et HE2 - cet antigène montre qu'il y a une inflammation ou une formation maligne dans l'ovaire. Mais vous devez prendre en compte le fait que pendant la menstruation et la grossesse, l'indicateur peut augmenter légèrement. De plus, vous devez absolument être testé pour le CSC, qui révélera déjà des problèmes dans le col de l'utérus.

S'il y a des phoques dans la glande mammaire, ou si quelque chose vous dérange dans cette zone, vous devez transmettre CA 15-3. Ce test aidera à identifier le carcinome. Bien sûr, MSA peut également être prescrit - cet antigène indique des formations malignes et la présence d'un cancer du sein.

En fait, la liste des marqueurs est très large pour la moitié féminine de la population, et vous pouvez être crédité des Roms ici, qui vous permettent d'identifier les néoplasmes bénins dans l'ovaire..

Voir aussi les indicateurs de la norme du tableau hormonal pour les femmes.

Poumons

Séquence

  1. Détection de la présence d'une tumeur - Cyfra-21-1, CEA / CEA.
  2. S'ils sont supérieurs à la normale, une étude est déjà en cours sur le cancer du poumon non à petites cellules..
  3. Faites un test NSE - mais cela peut indiquer des cellules cérébrales malignes ou un cancer des cellules nerveuses, il est donc préférable de le prendre immédiatement avec les marqueurs tumoraux précédents.

Protéine S100

Ce marqueur tumoral apparaît dans le sang sous forme de protéine et peut être utilisé pour déterminer une formation maligne sur la peau. Avec un marqueur tumoral élevé, il peut également symboliser le lupus érythémateux.

Thyroïde

Louer pour deux types de marqueurs tumoraux:

  1. Calcitonine - avec une teneur accrue, elle montre un cancer médullaire. Par l'excès de ce marqueur, vous pouvez voir à la fois la taille de la tumeur et le stade approximatif de développement..
  2. Thyroglobuline - Elle ne montre pas exactement le stade de croissance de la tumeur dans le corps humain - en rechute ou métastase, mais elle détermine déjà, même aux premiers stades, des problèmes de thyroïde.

L'analyse elle-même, comme beaucoup, a un facteur important. Une condition préalable est de prélever du sang à jeun, et de nombreux médecins vous conseillent de jeûner jusqu'à 10 heures avant de donner. L'enzyme elle-même se trouve dans les plaquettes et les érythrocytes, ainsi que dans le plasma.

Fondamentalement, l'analyse porte sur l'activité actuelle des tumeurs neuroendocrines. Mais parfois, il aide à identifier même aux stades précoces du neuroblastome, du rétinoblastome et du carcinome.

Vessie

Cela ne vaut pas la peine de retarder l'analyse et vous devez immédiatement la présenter à l'UBC. Il est assez sensible et permet de déterminer la focalisation aux stades 1 et 2 du cancer. Si le test est positif, il faut passer le second sur NMP22 pour clarifier.

Il existe un autre marqueur tumoral pour le TPS de la vessie. Mais il est également préférable de le prendre en combinaison avec d'autres marqueurs, car il peut indiquer un cancer dans d'autres organes..

Tube digestif

En général, pour toute affection dans ce domaine et toute suspicion d'oncologie, une série de tests est prescrite. Certains marqueurs identifient et confirment une tumeur maligne dans le tractus gastro-intestinal, tandis que d'autres révèlent la taille et le type - tumeur maligne ou bénigne.

Fondamentalement, l'AFP est prescrit (de n'importe quel intestin), CA 72-4, LASA-P, CYFRA 21-1 (exactement du rectum), CA 125 (du côlon sigmoïde).

REMARQUE! Des études montrent que le risque de maladie chez les hommes après 50 ans est plus élevé. C'est pourquoi, après cet âge, de nombreux médecins recommandent de faire une analyse complète une fois par an..

Pancréas

Séquence

  1. Nous remettons du Ca242 et du Ca19-9 (excrété dans les bronches). Auparavant, ils ne prenaient que le premier, mais il s'est avéré que l'augmentation de ce marqueur pouvait provenir d'un kyste, de la pancréatine ou d'autres formations non cancéreuses dans cette zone..
  2. Si les marqueurs précédents sont augmentés, vous devez en outre donner du sang au CA 72-4..
  3. Pour une analyse encore plus précise, elle est donnée sur CA 50, elle est plus sensible que les précédentes, et est également spécifique uniquement pour le pancréas.

Foie

REMARQUE! Malheureusement, même un complexe d'analyses pour plusieurs marqueurs majeurs et mineurs ne donnera pas un résultat précis, et il ne peut être obtenu qu'après des études supplémentaires: échographie et IRM.

Peut être identifié peu de temps avant les premiers symptômes. Le sang est donné à CA 15-3, Ca242, CA72-4, Ca15-3 et AVP générale, CF 19-9. (Ces antigènes peuvent être élevés dans la cirrhose et l'hépatite du foie)

Un rein

Le marqueur spécifique TU M2 PK ne s'accumule pas dans le sang comme beaucoup, généralement avec un foyer, il commence immédiatement à être produit très rapidement dans le sang. Malheureusement, ce marqueur n'est pas local et peut également indiquer des problèmes dans le tractus gastro-intestinal et dans le cancer du sein. De plus, vous devez passer le SCC.

REMARQUE! Il y a beaucoup plus de problèmes avec les reins en raison du fait qu'il n'y a pas de marqueurs tumoraux spécifiques. Donc, si vous avez un soupçon d'oncologie, vous devez absolument faire des recherches supplémentaires.

Nasopharynx

Le sang est donné pour deux marqueurs de fenêtre: CYFRA 21-1 et SCC. Il est préférable de le prendre immédiatement dans le complexe en cas de suspicion de cancer de la gorge. Malheureusement, ces deux marqueurs ne sont pas spécifiques du nasopharynx, mais après un résultat positif, on peut déjà parler d'examens plus précis.

OS

Il existe des ostéoclastes, qui à leur tour libèrent l'enzyme spécifique TRAP 5B. Le fait est qu'un grand nombre de facteurs peuvent affecter ce marqueur tumoral, et certaines maladies augmentent également sa quantité dans le sang. De plus, les normes pour les hommes et les femmes sont différentes, c'est donc l'oncologue lui-même qui décidera ici.

Ganglions lymphatiques

La β2-microglobuline aide à déterminer la taille et le stade du cancer. La protéine elle-même est cumulative, il n'est donc pas toujours possible de la déterminer dans la première étape.

Cerveau

La zone la plus problématique et un type de cancer plutôt rare. Le fait est qu'il n'y a pas encore de marqueur tumoral spécifique pour le cerveau, et c'est pourquoi toutes les analyses sont effectuées de manière agrégée pour différents types d'anticorps - AFP, Ca 15-3, CYFRA-21.1, PSA. Tous ces marqueurs peuvent appartenir à d'autres organes et, par conséquent, après des tests positifs, il convient de se tourner vers d'autres options de recherche et de diagnostic..

Dans ce cas, un oncologue professionnel devrait s'occuper de l'interprétation de l'analyse. Il est également préférable de passer des tests plusieurs fois afin de comprendre comment la concentration d'antigènes a changé depuis la dernière fois et de comprendre comment la maladie évolue..

Glandes surrénales

Séquence

  1. Le sang et l'urine sont donnés pour l'analyse hormonale.
  2. Avec un rapport incorrect ou étrange par rapport à la norme, une autre analyse est soumise pour les DEA-s.
  3. En cas de résultat positif, une analyse est soumise depuis le complexe pour CEA, CHA 72-4, CA 242.

Tableau des normes des marqueurs tumoraux pour une personne en bonne santé

Comment se faire tester correctement?

Préparation à l'analyse:

  1. Abstenez-vous de l'alcool pendant 1 à 2 semaines.
  2. Pas de nourriture ni d'eau douce en 10 à 12 heures.
  3. Jeûner ou pas? A louer le matin à jeun.
  4. Les médecins recommandent de ne pas fumer pendant au moins un jour avant le test.
  5. Pour divers maux de gorge, rhumes, informez-en votre médecin.

Comment faire un don de sang pour les marqueurs tumoraux pour les femmes? Il n'y a pas de différence de sexe et tout le monde remet la même chose. En outre, il vaut la peine de passer un test sanguin général et une biochimie, pour une analyse complète des processus dans le corps.

Quel est le coût du test?

En fait, dans les cliniques d'État, vous pouvez le prendre gratuitement en vertu de la politique. Mais très souvent, récemment, ils ont commencé à demander de l'argent. Habituellement, le prix varie de 300 à 1000 roubles par analyse.

Combien de jours l'analyse prend-elle? En moyenne, 1 à 2 jours. Si le laboratoire lui-même est situé dans la clinique de votre médecin, dans certaines situations, il peut le faire plus rapidement.

Dans quelle mesure pouvez-vous faire confiance aux marqueurs tumoraux? Vous devez comprendre qu'il n'y a pas ici de précision à 100% et que les analyses, en fonction de l'équipement, peuvent donner des résultats différents. De plus, cela est influencé par un grand nombre de facteurs de la personne elle-même: l'alcool, le tabagisme, etc. C'est donc certainement un excellent moyen de vérifier, mais cela devrait être complexe avec d'autres méthodes de diagnostic..

À quelle fréquence se faire tester? Une fois par an pour les patients ordinaires et les patients atteints d'autres maladies. Tous les six mois pour la prévention, pour ceux qui sont à haut risque de cancer.

Article Précédent

Comment enlever une taupe?