Principal
Ostéome

Cancer gynécologique: caractéristiques du traitement de l'oncologie «féminine»

Parmi tous les problèmes oncologiques possibles, le cancer gynécologique survient le plus souvent: les tumeurs des organes reproducteurs représentent 17% de tous les néoplasmes malins chez la femme [1]. Et, malheureusement, le plus souvent, ces tumeurs sont diagnostiquées trop tard: par exemple, près d'un tiers des patients atteints d'un cancer du col utérin vont d'abord chez le médecin au stade 3 de la maladie [2] - et ce malgré le fait que le frottis le plus simple permet de détecter un néoplasme malin au plus étapes préliminaires. Comment le cancer gynécologique se manifeste-t-il et que peut-on faire pour son diagnostic précoce, lorsque les chances de succès sont maximales - dans notre revue.

Types de cancer gynécologique

En toute honnêteté, il convient de noter que le «cancer gynécologique» est une généralisation. En fait, il existe des cancers de l'appareil reproducteur féminin, qui combinent des tumeurs:

  • Sein;
  • col de l'utérus;
  • endomètre (corps de l'utérus);
  • les ovaires;
  • vagin;
  • vulve.

Laissant de côté la pathologie de la glande mammaire - c'est un sujet pour un examen approfondi séparé - nous allons nous attarder sur d'autres maladies. Les causes de la plupart des cancers gynécologiques sont une violation du rapport normal entre deux groupes d'hormones sexuelles féminines: les œstrogènes et les gestagènes. De plus, l'hyperestrogénie (excès d'œstrogènes) peut être non seulement absolue, mais aussi relative: c'est-à-dire que les valeurs des paramètres de laboratoire sont dans les limites normales, mais le rapport œstrogènes / gestagènes est trop élevé.

Les facteurs de risque de développer des cancers gynécologiques sont les suivants:

  • l'obésité (le tissu adipeux est un organe endocrinien qui produit des œstrogènes);
  • cycles menstruels anovulatoires (infertilité);
  • apparition trop précoce (avant 12 ans) des règles et arrêt tardif (après 55 ans).

Le cancer du col de l'utérus se distingue: la cause de son apparition est le papillomavirus humain. Ayant pénétré dans la cellule, le virus est «intégré» dans son génotype afin de pouvoir se reproduire. Contrairement aux bactéries, les virus sont incapables de se reproduire, ils «reprogramment» donc les cellules du corps afin qu’ils synthétisent, avec leurs propres structures, les structures du virus. L'infection peut durer des décennies sans se manifester d'aucune façon, et pendant tout ce temps, des mutations s'accumulent dans les cellules de l'épithélium cervical - erreurs de reproduction génique causées par le virus. Tôt ou tard, ils perdent la capacité de mourir naturellement «avec l'âge» et cessent de répondre aux signaux de régulation du corps. C'est ainsi que la première cellule cancéreuse apparaît - «immortelle», se divisant si activement qu'elle n'a pas le temps de mûrir, de déterminer son propre but ou de se différencier.

Depuis l'apparition de la première cellule cancéreuse (peu importe, dans l'endomètre, les ovaires ou sur le col de l'utérus) jusqu'aux premiers symptômes, il faut de 8 à 10 ans [3]. C'est à ce stade que la tumeur peut être diagnostiquée et guérie avec succès - mais nos femmes font de leur mieux pour éviter de consulter un gynécologue (et quiconque a déjà été dans une clinique prénatale moyenne ne les blâmera pas).

Manifestations de divers types de cancer

Cancer du col utérin: les premiers symptômes sont des saignements de contact (pendant les rapports sexuels, la douche vaginale, l'insertion de suppositoires dans le vagin). Plus tard, une douleur dans le bas de l'abdomen apparaît, à mesure que la tumeur se développe, ce qui commence à serrer la vessie, les voyages aux toilettes deviennent plus fréquents et si le néoplasme a comprimé l'uretère, des douleurs lombaires nocturnes surviennent..

Cancer de l'endomètre: les premières manifestations sont également des saignements, qui ressemblent à une violation du cycle menstruel («barbouillement» entre les règles). Après le début de la ménopause, des saignements acycliques apparaissent (en général, le sang en toute quantité après la ménopause est une raison pour une attention médicale immédiate). Chez les femmes très âgées, au lieu de saigner, une leucorrhée aqueuse abondante peut survenir. La douleur n'apparaît que dans les derniers stades: le bas-ventre, le sacrum, le bas du dos font mal.

Le cancer vaginal aux premiers stades ne se manifeste d'aucune façon (c'est pourquoi un examen régulier par un médecin est si important!). Une fois que la tumeur s'est développée dans la membrane muqueuse, une leucorrhée abondante apparaît, après l'apparition d'un ulcère - saignement, contact ou spontané. Comme pour les autres tumeurs, la douleur dans la région du pubis, du sacrum et de l'aine n'apparaît que dans les derniers stades de croissance..

Le cancer de la vulve (organes génitaux externes) est visible, comme on dit, à l'œil nu: dans 70% des cas, il se situe sur les grandes lèvres. Néanmoins, de 30 à 50% des patients ne vont chez le médecin qu’à 3-4 stades [4]. Les symptômes commencent par des démangeaisons et des brûlures, à mesure que la tumeur se développe, un ulcère apparaît, des saignements se produisent.

Le cancer de l'ovaire est le plus «invisible» de tous les cancers gynécologiques. La tumeur se développe de manière asymptomatique pendant une longue période, jusqu'à ce qu'elle soit détectée accidentellement lors d'un examen médical ou qu'une femme remarque une hypertrophie du ventre. La douleur apparaît également tardivement - vague, intermittente et légère - au moins jusqu'à la nécrose de la capsule tumorale: alors la douleur devient vive et bien localisée.

Diagnostic du cancer du col de l'utérus et de l'ovaire

Le moyen le plus simple de diagnostiquer le cancer du col de l'utérus à un stade précoce est un test Pap (test PAP). Avec son aide, il est possible de détecter des changements même au stade du précancer, lorsque le traitement peut être limité à une intervention minimale - résection conique du cou. Vous devez subir un examen chaque année, le moment optimal pour faire un frottis est à partir du 5ème jour du cycle (à partir du début des règles) et au plus tard 5 jours avant la régulation attendue. Au cours de la veille de l'examen, il est recommandé de s'abstenir de toute activité sexuelle, de ne pas injecter de médicaments et de ne pas se doucher.

Colposcopie et biopsie ciblée. Il est recommandé à toutes les femmes présentant des érosions, c'est-à-dire des modifications de la structure normale de l'épithélium cervical. L'étude est réalisée 2 à 3 jours après la fin des règles. Le col de l'utérus est lubrifié avec une solution spéciale qui colore les cellules normales et laisse les cellules pathologiques inchangées, et est examiné sous un fort grossissement. Le matériel de biopsie est prélevé sur les zones altérées détectées et examiné au microscope. C'est une autre façon d'identifier une maladie possible même au stade précancéreux..

Le diagnostic précoce du cancer de l'ovaire n'est pas facile et il n'existe pas encore d'algorithme généralement accepté. En tant que dépistage, certains experts recommandent la détermination du marqueur tumoral CA-125 et, avec ses valeurs accrues, l'échographie transvaginale, cependant, selon des chercheurs étrangers, ce schéma n'améliore pas les résultats du traitement du cancer détecté [5]. Mais, étant donné la nature asymptomatique de la maladie, il n'y a pas de meilleures options pour une détection précoce..

En cas de suspicion de tumeur, un examen plus approfondi est effectué, qui comprend:

  • curetage diagnostique de la cavité et du col de l'utérus (effectué séparément, vous permet d'identifier la propagation du néoplasme);
  • Échographie des organes pelviens;
  • Échographie de la cavité abdominale, des ganglions lymphatiques inguinaux, supraclaviculaires, axillaires et autres le long des chemins de métastases possibles;
  • TDM de la poitrine, de l'abdomen, du petit bassin avec contraste intraveineux;
  • ponction du cul-de-sac postérieur du vagin (pour détecter un éventuel épanchement tumoral).

Tous ces examens permettent de clarifier le volume et l'étendue de la tumeur, de détecter des lésions des ganglions lymphatiques et des métastases à distance afin de déterminer les tactiques de traitement.

Prévoir

Pour tous les cancers - et les cancers gynécologiques ne font pas exception - le pronostic dépendra du moment où la maladie sera détectée. Au stade le plus précoce, appelé par les médecins cancer in situ ("cancer in situ"), lorsque la tumeur n'affecte que la membrane muqueuse, sans avoir le temps de s'enfoncer plus profondément, le volume de l'opération est minime, l'organe est généralement préservé, et le taux de survie à cinq ans approche les 100%. Dans la première étape, lorsque les ganglions lymphatiques ne sont pas encore affectés, la probabilité de guérison est en moyenne supérieure à 80%, si l'on ne parle pas de types de cancer particulièrement agressifs - les tumeurs dites indifférenciées. L'implication des ganglions lymphatiques dans le processus (généralement stade 2) réduit les chances, encore pire, lorsque la tumeur se développe dans les organes voisins (stade 4). Un tel cancer n'est pas toujours possible à éliminer, et si cela est possible, l'opération sera difficile et paralysante. L'apparition de métastases à distance - lorsqu'une partie de la tumeur part avec du sang ou de la lymphe vers d'autres organes, où elle «s'installe», commençant à les détruire - transforme le pronostic en un pronostic défavorable. Bien sûr, beaucoup dépend aussi du type histologique spécifique de la tumeur: certaines se développent de manière plus agressive et métastasent rapidement, d'autres se développent lentement et répondent bien à la chimiothérapie, ce qui signifie que la possibilité de guérison demeure après la formation de métastases (qui sont détruites par la chimiothérapie)..

Traitement des néoplasmes gynécologiques oncologiques

La principale méthode de traitement de toute tumeur maligne est son élimination. En théorie, si toutes les cellules cancéreuses sont éliminées en même temps pendant la chirurgie, aucun traitement supplémentaire n'est nécessaire. En pratique, cela n'est réalisable qu'avec un cancer in situ. Même au premier stade, il est impossible de prédire à l'avance si des cellules cancéreuses individuelles sont «sorties» de la zone d'intervention. Par conséquent, l'opération est généralement complétée par un traitement conservateur conçu pour «achever» les cellules tumorales qui se sont échappées du chirurgien..

Ils commencent par des méthodes conservatrices si la taille du néoplasme ne permet pas de l'éliminer en même temps. Ensuite, plusieurs traitements sont effectués (les protocoles dépendent du type de tumeur et du stade) et à nouveau la taille de la tumeur et l'implication des organes voisins sont évaluées. Si une opération devient possible, elle est effectuée, après quoi le traitement conservateur est repris. Dans les cas graves, la thérapie vise à améliorer la qualité de vie (par exemple, l'irradiation des métastases osseuses et vertébrales peut réduire la douleur).

Radiothérapie. Dans les cancers gynécologiques, plusieurs méthodes peuvent être utilisées: l'irradiation «à l'extérieur» ou une source avec une préparation radio est fournie au col de l'utérus ou insérée dans sa cavité. Souvent, ces deux méthodes sont combinées pour une plus grande efficacité..

Chimiothérapie. Basé sur les propriétés de certaines substances pour tuer les cellules à division rapide. Malheureusement, non seulement les cellules cancéreuses se divisent rapidement dans le corps, mais aussi les muqueuses, la moelle osseuse, les follicules pileux - d'où les complications bien connues de la «chimie». Néanmoins, les agents chimiothérapeutiques peuvent détruire les cellules cancéreuses non seulement autour du champ chirurgical (ou la partie principale de la tumeur, si l'opération n'est pas possible), mais aussi des métastases à distance, surtout si elles sont encore si petites qu'elles ne se manifestent en aucune façon..

Thérapie hormonale. Tous les cancers gynécologiques sont hormonodépendants. Normalement, les œstrogènes stimulent l'activité des cellules des muqueuses de l'utérus et du vagin, préparant le terrain pour l'implantation d'un ovule fécondé. Cellules cancéreuses - bien que modifiées, mais toujours des cellules muqueuses, les œstrogènes favorisent donc la croissance des tumeurs malignes «féminines». Par conséquent, les anti-œstrogènes sont souvent utilisés pour les traiter - des substances analogues aux hormones qui bloquent complètement la production et l'action des hormones sexuelles féminines. En fait, ces fonds créent une ménopause artificielle, provoquent une atrophie (amincissement) des muqueuses, mais en même temps une involution (croissance inverse) de la tumeur. Une autre option d'hormonothérapie, l'administration de progestatifs, n'est utilisée que pour les tumeurs sensibles à ces hormones. Il y a des cas où des femmes atteintes d'un cancer de l'endomètre à un stade précoce qui n'avaient pas d'enfants au moment du diagnostic, après un traitement hormonal, ont pu devenir enceintes et donner naissance [6].

Immunothérapie. Le corps de toute personne contient des cellules atypiques, mutées et potentiellement malignes. Mais ils sont reconnus et détruits par le système immunitaire. Une tumeur cancéreuse est capable de «se cacher» des cellules capables de la reconnaître comme étrangère. Les médicaments immunitaires se combinent avec le néoplasme et le rendent visible pour le corps - alors le système immunitaire commence à détruire le cancer lui-même.

Le cancer est une maladie dangereuse, mais il est traitable. L'essentiel est de le trouver à temps, et il n'est pas moins important de commencer un traitement adéquat à temps. Malheureusement, dans de nombreuses régions de Russie, le respect de ces exigences laisse encore beaucoup à désirer..

[7]. Ceux qui sont restés travaillent, comme on dit, pour eux-mêmes et pour ce type. D'où - fatigue, erreurs inévitables, épuisement professionnel, manifesté par l'indifférence, qui offense tant les patients (et quiconque serait satisfait à leur place). Les files d'attente à la réception, les files d'attente d'examen, les files d'attente d'hospitalisation - et cela malgré le fait que chaque jour et chaque heure coûte cher. Le cancer peut être traité avec succès en Russie. Cependant, c'est assez difficile. Par conséquent, ceux qui en ont l'occasion essaient de partir pour un autre pays pour ne pas perdre un temps précieux. Et choisissez entre l'Est et l'Ouest.

Les États-Unis et l'Europe occidentale sont réputés depuis longtemps pour la qualité de leurs médicaments. Mais ces régions sont extrêmement coûteuses tant pour le traitement que pour la vie. Et dans la médecine occidentale, contrairement à la nôtre, il n'est pas habituel d'hospitaliser les patients uniquement pour "donner des compte-gouttes" - la chimiothérapie et d'autres méthodes de traitement conservatrices sont effectuées en ambulatoire, le patient ne vient que pour la procédure. Donc, en plus du traitement, vous devez payer le logement. Par conséquent, de l'Ouest, beaucoup se sont réorientés vers l'Est et partent se faire soigner en Asie.

Par exemple, en Corée du Sud, où le coût du traitement est beaucoup plus faible, alors que le niveau des services médicaux n'est en rien inférieur à celui européen. Le gouvernement de ce pays considère le développement de la médecine comme l'une des priorités, c'est pourquoi les hôpitaux sont équipés des équipements et des médicaments les plus modernes. De plus, lorsque vous entrez dans ce pays pour une durée maximale de 2 mois, vous n'avez pas besoin de visa, et si le traitement nécessite une période plus longue, vous pouvez l'obtenir littéralement en une journée. De plus, un grand choix d'institutions médicales diverses permet au patient de trouver une clinique qui lui conviendra pleinement pour le prix et où il sera le plus à l'aise possible. Ainsi, l'une des cliniques les plus célèbres de Corée du Sud est le KUIMS Multidisciplinary Medical Center (KUIMS). Sa caractéristique est la médecine intégrative, c'est-à-dire l'utilisation de méthodes de traitement à la fois occidentales et orientales traditionnelles. En 2012, cette clinique a été récompensée par le ministère coréen de la Santé en tant que "Clinique de chirurgie du cancer de haut niveau".

Et pour qu'une personne, déjà abasourdie par un diagnostic terrible, ne comprenne pas de manière indépendante les subtilités bureaucratiques et les particularités d'un pays inconnu, vous pouvez utiliser les services d'une entreprise spécialisée - un intermédiaire médical. Ainsi, MEDUNION dispose d'un bureau de représentation à Séoul avec ses propres coordinateurs médicaux et traducteurs. Le voyage est organisé gratuitement et tous les frais de diagnostic et de traitement sont payés directement à la caisse de l'hôpital. Dans le même temps, l'entreprise accompagne le patient tout au long du traitement et de la rééducation..

Numéro d'émission T902-277-5545-596 Enregistrement d'entreprise 206-31-696010

Licence n ° T902-277-5545-596, certificat d'enregistrement n ° 206-31-696010

Un frottis pour la cytologie qui montre, décodage, norme et pathologie

Indications pour la recherche

Il est recommandé de faire un frottis pour toutes les femmes après 18 ans, surtout si elles sont sexuellement actives. Pendant la grossesse, une étude des cellules atypiques est obligatoire immédiatement après l'enregistrement, puis tous les trimestres. Après la conception, le col de l'utérus est soumis à de graves modifications physiologiques qui, en présence d'une prédisposition, peuvent entraîner la progression de la pathologie. La prise de frottis permet de détecter les changements dans les cellules à un stade précoce.

Les indications pour passer la cytologie tous les 6 mois sont: les irrégularités menstruelles, les lésions érosives et autres maladies de l'utérus, l'infection par le papillomavirus humain. On distingue également un certain nombre de facteurs de risque pour le développement de l'oncologie, en présence desquels il est nécessaire de surveiller de près l'état de santé et de subir régulièrement un examen gynécologue. Ceux-ci inclus:

  • plus de 30 ans;
  • abus de mauvaises habitudes (alcool, tabac);
  • le début de l'activité sexuelle à un âge précoce;
  • utilisation à long terme de médicaments hormonaux contraceptifs;
  • changement fréquent de partenaires sexuels;
  • la naissance de 2 enfants ou plus;
  • la présence d'un cancer dans l'anamnèse du plus proche parent;
  • traitement par ondes radio des pathologies gynécologiques.

Avant de se rendre, certaines règles sont requises. Avant de consulter un médecin, il est interdit d'utiliser des crèmes et suppositoires vaginaux pendant 5 à 7 jours. Il est nécessaire d'exclure les rapports sexuels 2-3 jours avant de prendre du matériel biologique. Les douches vaginales et les douches vaginales ne sont pas recommandées. Le respect des règles est nécessaire pour que le frottis montre les résultats les plus fiables.

Résultats négatifs

Si l'analyse pour l'oncocytologie montre la présence de cellules cancéreuses, tout d'abord, vous ne devez pas paniquer. L'écart par rapport à la norme ne signifie pas le plus souvent qu'une femme développe des néoplasmes malins et que la situation ne peut pas être corrigée..

Des études montrent qu'un mauvais frottis pour l'oncocytologie est assez courant et le cancer du col de l'utérus est beaucoup moins fréquent..

Un médecin qualifié vous expliquera quel type d'anomalies ont été identifiées et vous prescrira des tests supplémentaires, tels qu'une colposcopie ou une biopsie.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier qu'un frottis anormal en oncocytologie n'est en aucun cas toujours la preuve d'un cancer chez la femme..

Chaque femme moderne devrait être informée de l'importance d'une analyse telle que l'oncocytologie, de ce qu'elle est et de la raison pour laquelle l'analyse est si nécessaire pour la détection rapide du cancer.

Les plus lus:

Fausse couche: causes, diagnostic et traitement de la pathologie

Que montre un frottis sur la flore chez la femme - déchiffrer une analyse gynécologique Un frottis sur la flore...

Taches brunes (foncées) au milieu du cycle: causes Des causes sont apparues...

Grossesse extra-utérine - Causes, symptômes et traitement

Analgésiques pour la menstruation: choisir le meilleur en termes de propriétés Quel analgésique...

Comment prendre Vikasol comprimés pour la menstruation: instructions et avis Comment prendre...

Quel cycle menstruel est considéré comme normal pour les femmes, combien de jours? Normal et écart...

Écoulement rose: avant et après la menstruation, après le sexe, orange, jaune, visqueux Rose mis en évidence...

Les remèdes les plus efficaces contre le muguet chez une femme: un examen des médicaments contre le muguet Choisir un remède...

Muguet après les antibiotiques: comment traiter et comment prévenir Comment traiter...

Saignements intermenstruels et dysfonctionnels Intermenstruel...

Avantages et inconvénients d'un dispositif intra-utérin de grossesse Avantages et inconvénients...

Le sang écarlate est-il dangereux pendant la menstruation?

Tampons ou tampons: quel est le meilleur choix: Tampons de santé intime ou environ...

Semer de l'urine sur la flore: comment passer et normesFlore d'urine et ses...

Cuve de culture d'urine pour analyse: ce qui montre comment faire un don, décodage Analyse d'urine pour...

Les principales options pour se débarrasser de la grossesse et si cela peut être fait à la maison Moyens de...

Avortement médicamenteux - indications et contre-indications Avortement médicamenteux...

Quand les règles surviennent après une fausse couche précoce sans nettoyage Quand devraient-elles...

Quand les règles après un avortement commencent-elles et combien de temps durent-elles Quand elles viennent...

Marron, repérant des écoulements au lieu des règles: pourquoi vont-ils? Pourquoi apparaissent-ils...

Interruption de grossesse (avortement), méthodes, conséquences de l'interruption de grossesse (avortement) Conséquences de...

Sortie après un avortement médicamenteux Sortie après...

Comment l'analyse pour l'oncocytologie est-elle effectuée?

L'analyse est réalisée dans la salle de traitement du fauteuil gynécologique par un obstétricien-gynécologue.

La collecte de cellules se fait en pinçant une petite quantité d'épithélium à la surface du col de l'utérus. Pour ce faire, la sage-femme utilise un ensemble d'instruments stériles, composé d'une brosse et d'une spatule spéciale..

La procédure ne nécessite pas l'administration d'analgésiques, car elle est totalement indolore. Néanmoins, de nombreux patients craignent une certaine déformation de la surface de l'épithélium et des sensations douloureuses, mais c'est fondamentalement faux..

La zone vaginale n'est en aucun cas endommagée, la structure de l'épithélium reste intacte, car il ne reste aucune trace du prélèvement de l'analyse. L'analyse n'est absolument pas traumatisante et ne fera pas ressentir à une femme de douleur ou d'inconfort.

Après le test, des écoulements sanglants peuvent être observés pendant un à deux jours, qui disparaissent sans traitement..

L'analyse collectée est placée sur un morceau de verre stérile, il peut y avoir jusqu'à 3 verres. Ensuite, ils sont traités avec une solution fixative et des solutions de coloration sont ajoutées.

Au laboratoire, un morphologiste examine les cellules au microscope et émet son avis. Sur la base des résultats du rapport cytologique, le médecin traitant prescrit le traitement approprié.

Types de recherche

L'analyse pour l'oncocytologie est un examen microscopique des structures cellulaires de la couche épithéliale du col de l'utérus et du canal cervical pour la détection des maladies oncologiques. L'analyse cytologique peut également détecter des néoplasmes bénins, des inflammations et des infections du système génito-urinaire. Le frottis est examiné par la méthode Leishman, la méthode Papanicolaou (test PAP, test PAP), version liquide de la cytologie.

Dans les deux premières méthodes, l'analyse des frottis consiste à appliquer le matériau sur un verre spécial, après quoi il est transféré au laboratoire pour étude. Au cours du processus d'analyse, la forme, la taille et la composition des structures cellulaires sont évaluées. L'assistant de laboratoire, après avoir étudié le frottis, enregistre les résultats et entre les données dans le formulaire. La principale différence entre les études cytologiques selon Leishman et Papanicolaou est la complexité du mécanisme de coloration de l'échantillon de matériau.

La méthode liquide de cytologie est le moyen le plus informatif et le plus précis d'étudier l'atypicité des cellules épithéliales de l'utérus et du canal cervical. Pour la recherche par cette méthode, le matériau est placé dans un milieu liquide spécial. En outre, à l'aide d'une centrifugeuse, l'échantillon est nettoyé pour unir les structures épithéliales en un seul endroit. Après concentration, les cellules forment une couche uniforme, ce qui permet des résultats plus précis qu'avec l'analyse cytologique conventionnelle des frottis, lorsque l'épithélium prélevé est appliqué sur du verre.

Comment se passe un frottis pour l'oncocytologie

Le test Pap fait partie d'un examen pelvien de routine. Il est effectué rapidement et presque sans douleur..

Pour la recherche en oncocytologie, deux grattages sont généralement nécessaires: l'épithélium de l'endocervix (canal cervical) et de l'exocervix (partie vaginale du col de l'utérus).

Le matériau est pris à l'aide de cytobrosses spéciales à poils souples. Après avoir pris le biomatériau, le médecin prépare une soi-disant empreinte de frottis: pour cela, il touche toute la surface de la lame avec un pinceau. Après cela, le verre est séché à l'air pendant 10 minutes, placé dans une cuvette (verrerie) et un frottis est fixé avec de l'alcool éthylique rectifié à 96% pendant encore 5 minutes. La préparation de frottis terminée est placée dans un emballage individuel et envoyée au laboratoire, où elle est examinée par des cytologues.

Le stockage des verres avec frottis n'est autorisé que dans un emballage scellé pendant 10 jours à une température de 2 à 8 degrés.

Oncocytologie pendant la grossesse

La grossesse est caractérisée par des taux d'hormones élevés, qui peuvent contribuer à la progression rapide de diverses maladies classées comme conditions précancéreuses. C'est pourquoi l'oncocytologie est obligatoire pour toutes les femmes en poste. Cette approche vous permet de diagnostiquer en temps opportun les modifications de l'épithélium du col de l'utérus..

Un frottis est effectué une fois lors de l'inscription à une clinique prénatale dans le cadre d'une grossesse. Si, au cours de l'étude de l'oncocytologie, des modifications initiales de l'épithélium du col de l'utérus ont été détectées, à des fins d'observation dynamique, l'analyse est répétée au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse.

But de l'étude

De nombreux patients, lorsqu'ils sont examinés dans un cabinet de gynécologie, entendant qu'ils ont pris un frottis pour la flore et la cytologie, réfléchissent à la raison et à ce que cela montrera. La procédure est réalisée sans faute avec un examen de routine des femmes, ainsi qu'avec une prédisposition génétique à l'oncologie. Pour plus de clarté dans la compréhension de ce que c'est et de ce que montre la recherche, nous considérerons les pathologies détectées en cytologie. Ceux-ci inclus:

  1. Le cancer du col de l'utérus est un néoplasme malin qui se développe dans la région cervicale. La pathologie est représentée par 2 types principaux: le carcinome épidermoïde et l'adénocarcinome. Les analyses vous permettent d'identifier les cellules atypiques aux premiers stades de développement et de prendre des mesures pour le traitement de l'oncologie.
  2. L'infection par le papillomavirus humain (PVI) est un groupe de maladies qui affectent l'épithélium des organes génitaux à la suite d'une infection par le virus du papillome humain (HPV). Il se caractérise par la formation de diverses excroissances sur la membrane muqueuse, par exemple des verrues. En l'absence de traitement, l'infection peut conduire au cancer. L'analyse cytologique permet de détecter les cellules altérées dans les premiers stades.
  3. Polypes du col de l'utérus - néoplasmes bénins localisés dans le canal cervical.
  4. Leucoplasie (hyperkératose) - une modification pathologique de l'épithélium recouvrant la membrane muqueuse du cou.
  5. Érythroplasie - lésion atrophique de la couche supérieure de la membrane muqueuse du col de l'utérus.
  6. La dysplasie est un changement structurel des cellules épithéliales qui recouvrent l'utérus. La maladie est appelée conditions précancéreuses..
  7. Inflammation. L'option cytologie permet de détecter les changements cellulaires lorsqu'un agent pathogène nocif pénètre dans le système reproducteur.

Si des changements sont détectés dans le matériel biologique, des examens supplémentaires sont prescrits pour aider à vérifier le diagnostic. Par exemple, en présence de sang dans l'urine, un examen cytologique de l'urine est effectué, ce qui permet de confirmer ou d'exclure des pathologies du système urinaire. Aussi, si nécessaire, nommer IRM (imagerie par résonance magnétique), CT (tomodensitométrie), échographie.

Qui a besoin de faire un frottis pour la cytologie

Un frottis cervical appartient au groupe des méthodes de diagnostic de dépistage, puisque cette étude est menée annuellement pour chaque femme depuis le début de l'activité sexuelle. Si une femme n'a jamais eu de rapports sexuels avant l'âge de 25 ans, ou n'a pas de vie sexuelle régulière, il est toujours nécessaire de faire un frottis. Un test Pap peut également être prescrit par un gynécologue dans les cas suivants:

  • en cas d'irrégularités du cycle menstruel (retards fréquents des règles, cycle prolongé ou trop court, etc.);
  • lorsqu'une femme planifie une grossesse; avec infertilité;
  • avec un traitement à long terme avec des médicaments hormonaux;
  • avec des pathologies gynécologiques d'étiologie virale (verrues génitales, verrues génitales, herpès génital);
  • lorsqu'un écoulement déraisonnable apparaît du vagin;

avant d'installer des contraceptifs (dispositif intra-utérin, etc.)

Comment se préparer à un frottis cytologique

Un frottis cervical est effectué le 5ème jour du cycle (le 1er jour du cycle menstruel est le jour où les saignements menstruels commencent). Si nécessaire, un prélèvement de frottis est effectué les autres jours. L'exception est les jours de menstruation elle-même et la période d'ovulation (13-15 jours du cycle).

Pour obtenir les résultats les plus fiables, avant de prendre un frottis pour la cytologie, vous devez respecter les recommandations suivantes (deux jours avant l'étude):

  • ne pas avoir de relations sexuelles;
  • ne vous douchez pas;
  • n'insérez pas de tampons dans le vagin;
  • suspendre le traitement avec des agents vaginaux (suppositoires, comprimés de pommade);

ne pas uriner 2 heures avant de passer le test Pap.

Technique d'échantillonnage des frottis

Technique de prélèvement d'un frottis pour la cytologie

Le frottis est réalisé par un médecin lors d'un examen gynécologique sur chaise. Un spéculum est inséré dans le vagin pour visualiser le col de l'utérus, ce qui peut provoquer un léger inconfort chez le patient.

Ensuite, le gynécologue gratte la couche superficielle de la vulve, du vagin et de l'ectocervix avec une spatule stérile spéciale. Pour collecter le matériel de l'endocervix, utilisez un endobrash (brosse cervicale stérile) ou un coton-tige imbibé de solution saline. Il est préférable d'utiliser un pinceau, car avec lui, vous pouvez prendre 5 à 6 fois plus de cellules pour la recherche.

Pour augmenter le contenu informatif d'un frottis, certaines règles doivent être suivies:

  1. Le matériel est prélevé en deux étapes: à la première étape, un frottis est effectué pour les cellules atypiques, à la seconde pour la présence d'agents pathogènes des IST.
  2. Un examen vaginal bimanuel est effectué après un frottis.
  3. S'il y a écoulement du tractus génital de la femme, le médecin l'enlève à l'aide d'un tampon avant de faire un frottis.
  4. Tout d'abord, un grattage est effectué à partir de la région cervicale, puis du canal cervical.
  5. Un échantillon de l'endocervix et de l'exocervix peut être appliqué à une lame commune.
  6. La présence de taches mineures ne déforme pas le résultat du test. Cependant, les saignements abondants constituent une contre-indication au prélèvement..

Après prélèvement, le grattage est étalé en couche fine et uniforme sur une lame de verre, préalablement traitée avec une solution spéciale et dégraissée. Sans laisser sécher le matériau, il est immédiatement fixé à l'aide d'alcool éthylique (96%) ou d'un mélange d'alcool éthylique et d'éther. Pour la fixation, des aérosols spéciaux sont également utilisés, qui doivent être pulvérisés à une distance de 25 cm (ou plus) afin de maintenir l'emplacement des cellules sur la lame. Le frottis reçu est examiné en laboratoire.

En cas d'échantillonnage incorrect du matériel pour la recherche, ainsi qu'en cas d'interprétation erronée des données obtenues, une réponse faussement négative est possible.

Avantages de la cytologie liquide

La cytologie liquide est considérée comme la technique la plus informative pour l'échantillonnage de cellules atypiques, car les résultats faux négatifs sont minimisés, ce qui augmente considérablement l'efficacité de l'étude..

La différence entre cette technique et celle décrite ci-dessus est que le grattage est d'abord placé dans une solution spéciale, mélangée avec elle, et seulement après cela, il est réparti sur la lame. Cela vous permet de conserver et d'examiner tout le matériel cytologique obtenu, ainsi que d'éliminer les leucocytes et le mucus, facilitant grandement le diagnostic.

Prendre un frottis pour l'oncocytologie est une procédure presque indolore. Après son exécution, une femme peut présenter des saignements mineurs du vagin, qui disparaissent sans traitement en 2-3 jours.

Oncocytologie pour les femmes enceintes

Chaque femme devrait connaître la nécessité d'une analyse telle que l'oncocytologie, ce qu'elle est et à quoi elle sert, même au stade de la planification de la grossesse.

Il serait tout à fait correct de passer une seule analyse avant la grossesse présumée, en particulier pour les femmes qui ont atteint l'âge de trente ans et plus. En effet, pendant la grossesse, toutes les maladies ont tendance à s'aggraver fortement, ce qui peut entraîner une perte fœtale et diverses complications.

Pendant la grossesse, le médecin prescrit des études oncocytologiques à trois reprises. Cependant, en cas de menace de fausse couche, le médecin peut annuler la procédure, car la prise de ce type d'analyse implique une intervention, ce qui peut endommager le roulement du fœtus. Dans chaque cas, le médecin prend une décision individuellement.

Interprétation des résultats de l'oncocytologie

La conclusion du médecin concernant l'analyse effectuée est une description des cellules trouvées dans le matériel d'essai. Les résultats d'oncocytologie peuvent être positifs ou négatifs.

L'oncocytologie normale (résultat négatif) est celle dont les cellules ont une structure, une taille et une forme normales. La conclusion cytologique de l'oncocytologie peut contenir les données suivantes:

  • Frottis de l'exocervix: dans le biomatériau obtenu, des cellules de l'épithélium squameux stratifié des couches superficielles sans caractéristiques anormales ont été trouvées;
  • Frottis de l'endocol: dans le matériau obtenu, des cellules d'épithélium cylindrique ont été trouvées sans caractéristiques. Parfois, il est décrit que des cellules d'épithélium métaplasique ont été détectées - c'est l'une des variantes de la norme et indique qu'un frottis a été prélevé dans la zone dite de transition - ici l'épithélium cylindrique du canal cervical passe dans l'épithélium pavimenteux stratifié couvrant la partie vaginale du col de l'utérus.

Un résultat anormal (positif) de l'oncocytologie ne signifie pas toujours qu'une femme a un cancer ou une condition précancéreuse. Des infections telles que Trichomonas, chlamydia, gonocoque, ainsi que la candidose et le papillomavirus humain peuvent entraîner des anomalies dans le test Pap. Le VPH est souvent le «coupable» de l'apparition de verrues génitales dans les organes génitaux externes et internes d'une femme, et provoque donc des modifications bénignes de l'épithélium du col de l'utérus. Le papillomavirus humain à haut risque cancérigène peut provoquer le développement d'un cancer, et il est caractérisé par des cellules anormales plus altérées, qui sont détectées à la suite de l'oncocytologie.

Il existe la classification suivante du frottis Pap:

  • Classe 1: cytologie normale;
  • Classe 2: il y a un changement de morphologie cellulaire en raison du processus inflammatoire dans les organes génitaux féminins;
  • Classe 3: des cellules individuelles présentant des anomalies nucléaires et cytoplasmiques ont été trouvées;
  • Classe 4: cellules individuelles identifiées caractérisées par des signes prononcés de malignité;
  • Classe 5: il y a tellement de cellules cancéreuses que la présence d'une formation maligne ne fait aucun doute.

Le régime de traitement pour une femme dépend du degré de changements cellulaires trouvés en oncocytologie. Si les anomalies sont causées par un processus inflammatoire, un traitement approprié est prescrit. Quelques mois plus tard, un frottis d'oncocytologie est à nouveau effectué.

Quel que soit le degré de déviations détectées (élevé ou faible), toutes les femmes présentant une oncocytologie anormale se voient présenter une colposcopie - un examen diagnostique plus précis de l'ouverture vaginale, de ses parois et de la partie vaginale du col de l'utérus à l'aide d'un appareil spécial. Si des changements cellulaires prononcés sont détectés, le patient est référé pour une biopsie. La méthode de traitement et les recommandations médicales supplémentaires dépendront du rapport histologique..

Pourquoi l'analyse pour l'oncocytologie est-elle soumise?

Un frottis pour l'oncocytologie, qu'est-ce que c'est, pourquoi est-il pris et quelles sont les indications pour le diagnostic? Cette analyse permet d'identifier le plus tôt possible le cancer du col de l'utérus, ainsi que les maladies antérieures.

Chaque femme doit passer un frottis de cytologie et d'oncocytologie au moins une fois par an. Et parfois même plus souvent. Il est particulièrement nécessaire de traiter cette procédure annuelle avec la responsabilité des femmes souffrant d'herpès génital, VIH, avec papillomatose identifiée de types oncogènes, en cas de début précoce de l'activité sexuelle et de la présence de plusieurs partenaires, avec utilisation prolongée de contraceptifs hormonaux. Après tout, ce sont ces maladies et facteurs qui provoquent des pathologies cervicales.

Existe-t-il d'autres options pour diagnostiquer le cancer? Bien sûr, il y en a. Et plus précis. Mais d'abord, dans tous les cas, un frottis est déchiffré pour l'oncocytologie, et s'il présente des changements diagnostiqués comme une dysplasie ou une maladie bénigne qui sert souvent de fond au cancer, une colposcopie est effectuée. La colposcopie vous permet de voir le col de l'utérus avec un fort grossissement.

Vous devez également savoir quand il est préférable de faire un frottis pour l'oncocytologie afin d'obtenir un résultat fiable. Il est conseillé de le faire au milieu du cycle menstruel. De plus, il est obligatoire avant la colposcopie ou quelque temps après.

Il arrive souvent qu'un frottis du col de l'utérus pour l'oncocytologie montre une inflammation, vous devez d'abord effectuer le traitement, puis répéter l'analyse. Et il est préférable de s'assurer à l'avance qu'il n'y a pas d'inflammation, et seulement ensuite d'aller être testé pour les cellules atypiques. De plus, il est nécessaire de se «préparer» de cette manière s'ils vont faire l'analyse dans un laboratoire rémunéré. C'est dans le but d'un gaspillage absolument inutile de ressources matérielles et de temps..

Les résultats les plus fiables de l'analyse de frottis pour l'oncocytologie peuvent être obtenus en examinant le matériel par la méthode de Papanicolaou, c'est-à-dire en effectuant le test Rar. Dans les cliniques prénatales, la technique de Leishman la moins parfaite est utilisée. Habituellement, chez les femmes qui ont déjà reçu un diagnostic de dysplasie, lors de la prise d'un frottis pour l'oncocytologie, l'algorithme de diagnostic est le suivant - pour faire un test PAP, cela prend généralement environ 10 jours, si des changements négatifs sont détectés, une colposcopie est effectuée. Si tout n'est pas en ordre là-bas, vous devrez peut-être une biopsie cervicale.

En agissant selon ce schéma, il est possible avec un degré élevé de probabilité d'éviter le cancer du col de l'utérus..

10/15/2019 09:11:00 Perdez du poids facilement avec un régime pauvre en glucides!
Pourquoi réduire la proportion de glucides dans l'alimentation, car c'est un élément très important pour l'organisme? Perdre du poids! Un régime faible en glucides peut vous aider à perdre du poids sensiblement sans couper de nombreux aliments comme les autres régimes. Découvrons ce que vous devez faire pour perdre du poids sans nuire à la santé!

10/14/2019 18:43:00 Ce que la graisse corporelle peut dire sur la santé?
Presque chaque femme a une place sur son corps qu'elle aimerait changer - pour le rendre mince et en forme. Ce sont généralement des zones à problèmes - des lieux de dépôt actif de graisse. Mais que signifient-ils pour la santé??

10/12/2019 09:45:00 8 réponses aux questions sur la bonne perte de poids
Que faire quand une faim sévère apparaît? Pourquoi les hommes perdent-ils du poids plus facilement que les femmes? Et pour quelles raisons, au début du régime, le poids disparaît rapidement, puis s'arrête? Lisez les réponses aux questions fréquemment posées sur la perte de poids!

10/11/2019 20:03:00 8 raisons courantes de l'apparition d'un excès de poids
Manque de sport, de légumes et de protéines dans l'alimentation, l'amour de la restauration rapide est garanti pour conduire à un excès de poids. Néanmoins, les raisons de l'apparition de kilos en trop ne se limitent pas à la gourmandise et au manque d'activité physique. Découvrons ce que nous pouvons encore améliorer grâce à.

11.10.2019 06:40:00 Combien de graisse devrait être dans le corps d'une femme?
Les femmes qui veulent perdre du poids sans nuire à leur santé ne peuvent ignorer la question du pourcentage de graisse corporelle. Contrairement à la croyance populaire, les réserves de graisse ne sont pas mauvaises - elles sont vitales pour le corps..

10.10.2019 21:33:00 38 idées de collations santé
Qui n'aime pas les collations entre les repas? Mais un peu de nourriture s'installe alors sur les cuisses sous forme de graisse. Mieux vaut les remplacer par des collations saines. Ils vous donneront de l'énergie, mais ils ne vous feront pas grossir.!

Frottis pour la cytologie: ce qui montre, décodage, norme et pathologie

Un frottis pour la cytologie ou un test PAP chez la femme est d'une grande valeur diagnostique, car il permet d'identifier un processus malin au stade initial et de prescrire un traitement en temps opportun.

Recherche cytologique en gynécologie

En gynécologie, l'analyse cytologique est comprise comme un examen microscopique de la composition cellulaire typique d'échantillons prélevés dans le vagin et le canal cervical. Un tel diagnostic permet aux médecins de tirer des conclusions sur la présence de processus inflammatoires, de maladies précancéreuses ou de cancer dans les organes reproducteurs du patient..

Contrairement à l'examen histologique, la méthode cytologique est non invasive. Autrement dit, lors de la prise de matériel biologique, il n'est pas nécessaire d'effectuer une biopsie ou une ponction, et l'intégrité du tissu n'est absolument pas perturbée. Les échantillons prélevés par empreinte ou frottis sont analysés. Pour obtenir des résultats précis, vous devez suivre attentivement les règles de préparation à l'examen. Il est également très important que l'analyse soit déchiffrée par le médecin traitant de la femme, qui prendra en compte ses plaintes et les données d'autres méthodes de diagnostic..

L'analyse cytologique ne prend généralement pas plus d'une journée. Si en même temps une condition précancéreuse ou un processus oncologique a été détecté, ils ont recours à des techniques de diagnostic invasives - biopsie pour clarifier le diagnostic.

La cytologie est particulièrement importante avec les contre-indications à la biopsie et lors de l'examen d'un grand nombre de patients (lorsqu'il est nécessaire d'identifier les femmes à risque de développement d'une pathologie maligne).

Qu'est-ce qu'un frottis pour la cytologie

Un frottis pour la cytologie (test PAP, test Pap) est l'examen d'un frottis du col de l'utérus au microscope pour la détection précoce du cancer. En outre, cette analyse est également appelée frottis ou frottis pour l'oncocytologie. Un tel examen est facilement toléré par les patients, car il est totalement indolore et ne prend pas beaucoup de temps..

Un frottis cytologique permet non seulement de diagnostiquer rapidement les anomalies cellulaires, mais aide également à identifier la présence de microflore indésirable dans l'environnement vaginal. Dans le même temps, le test ne fournit pas de données précises sur les pathologies identifiées, et si un résultat défavorable est obtenu, le patient est envoyé pour un examen complémentaire (frottis sur la flore chez la femme) et pour une analyse des MST.

À l'aide de la méthode cytologique, utilisée avec succès dans la pratique gynécologique depuis des décennies, il est possible d'identifier 5 types de changements dans les cellules des patients. En même temps, la recherche est très simple et abordable. Les médecins conseillent à toutes les femmes de la tranche d'âge de 18 à 65 ans de le subir au moins une fois par an. Sur la base des résultats de l'analyse, il est possible d'établir de manière fiable la présence ou l'absence de toute pathologie..

Indications d'un frottis pour la cytologie

Il est conseillé de faire un frottis cytologique pour toutes les femmes. Moins de 40 ans, il suffit de subir un tel diagnostic une fois par an. Les représentants des groupes plus âgés doivent être examinés tous les 6 mois. Certains cas sont des indications obligatoires pour un test. Ceux-ci inclus:

- Inflammation du canal cervical, du col de l'utérus, surtout si elles sont chroniques.

- Irrégularités menstruelles.

- Problèmes de reproduction.

- Préparation aux interventions chirurgicales et autres procédures médicales.

- Préparation de l'installation de la spirale.

- Prendre des médicaments hormonaux.

- 2e et 3e degré d'obésité.

- La présence de certains virus dans l'organisme (papillome humain, herpès génital).

- Changement fréquent de partenaires sexuels.

Contre-indications à l'examen cytologique

Un frottis cytologique n'est pas effectué pendant la menstruation. Si vous devez évaluer la présence de cellules atypiques, vous ne devez pas effectuer l'analyse pendant l'inflammation du vagin et du col de l'utérus. Le fait est qu'un grand nombre de leucocytes "fermeront" simplement les cellules pathologiques, et il sera impossible de les détecter par une méthode cytologique.

Préparation d'un frottis pour la cytologie du col de l'utérus

Pour obtenir le résultat le plus précis, vous devez suivre quelques règles simples:

- Ne pas se doucher.

- N'utilisez pas de médicaments topiques (suppositoires, pommades, etc.).

- Attendez la fin de vos règles.

- Ne pas uriner trois heures avant de faire un frottis.

- Abstenez-vous d'avoir des rapports sexuels pendant deux jours avant l'étude.

S'il y a un processus inflammatoire dans lequel une grande quantité de sécrétion est libérée, la maladie doit être traitée et un frottis de contrôle doit être effectué pour confirmer la guérison. Et seulement après cela, il est logique d'effectuer une analyse cytologique..

Comment faire un frottis pour la cytologie cervicale

La prise d'un frottis oncologique est effectuée par un gynécologue lors de l'examen d'un patient. Tout d'abord, à l'aide de miroirs, le médecin examine l'état du vagin, examine l'entrée du canal cervical et la membrane muqueuse du col de l'utérus. Ensuite, le matériel est prélevé pour analyse dans trois zones (vagin, canal cervical, entrée du col de l'utérus) à l'aide d'une brosse spéciale. La procédure prend très peu de temps et ne provoque aucune sensation douloureuse chez les patients.
Le matériau collecté est placé sur une lame de verre, uniformément répartie et après séchage est transféré à un laboratoire médical. Là, le frottis est coloré avec des substances spéciales et examiné au microscope..

Dans le même temps, les caractéristiques suivantes sont évaluées:

- Tailles des cellules et leur structure.

- Nombre de cellules (par unité de surface).

- La présence de changements pathologiques dans les cellules.

Structures de l'épithélium squameux stratifié du col de l'utérus

Structures de l'épithélium squameux stratifié de la muqueuse vaginale

A - couche basale (a - cellules basales, b - cellules parabasales)
B - couche intermédiaire, C - couche superficielle; la droite montre les cellules individuelles des couches correspondantes de l'épithélium vaginal.

Après la procédure d'échantillonnage, la patiente peut immédiatement reprendre ses activités normales. Il ne devrait y avoir aucun inconfort dans la norme, car la brosse ne peut pas blesser les tissus. Certes, il est possible qu'un petit vaisseau sanguin soit affecté. Ensuite, dans les 1-2 jours après l'analyse, il y aura de légères taches (stries). Ce phénomène ne devrait pas inquiéter une femme..

Décodage d'un examen cytologique d'un frottis cervical

Le col de l'utérus d'une femme en bonne santé est recouvert d'un épithélium cylindrique et le vagin est plat. Quant à la microflore vaginale, ce ne sont pas des cocci, mais des bâtonnets. Certains indicateurs dépendent de la phase du cycle - indices caryo-pycnotiques et acidophiles, cellules basales et parabasales, nombre de leucocytes. Ils fournissent des informations sur le travail des ovaires..

Interprétation du test PAP

En fonction de l'état des cellules épithéliales, les frottis vaginaux soumis à l'examen cytologique sont répartis en cinq classes (technique de Papanicolaou):

Classe 1. Absence de changements pathologiques dans le matériel étudié. Les cellules sont de taille et de forme normales et sont correctement positionnées.

Classe 2. La norme morphologique de certains éléments cellulaires est abaissée, ce qui est un signe d'inflammation ou d'infection. Ce résultat pourrait être un signe de vaginose. Dans de tels cas, il est démontré que des diagnostics supplémentaires permettent de poser un diagnostic précis et de sélectionner un traitement adéquat..

Classe 3. Le matériel contient des cellules individuelles présentant des anomalies dans la structure du noyau et du cytoplasme (dysplasie ou hyperplasie). Le nombre de ces cellules pathologiques est petit. Le patient est référé pour une cytologie répétée.

Classe 4. Dans le frottis examiné, des cellules présentant des modifications malignes du noyau, de la chromatine et du cytoplasme sont trouvées. Ces changements pathologiques indiquent que le patient a un état précancéreux..

Classe 5. La présence dans le frottis d'un grand nombre de cellules atypiques (il y en a beaucoup plus que la normale). Dans ce cas, le stade initial du cancer est diagnostiqué..

Décoder un frottis pour la cytologie à l'aide de la méthode Betsed

Le décodage de l'analyse cytologique du matériel prélevé dans le canal cervical est réalisé selon la méthode de Betsed. Cela prend en compte la localisation des cellules et la dyscaryose (modifications du noyau). Les résultats de la recherche peuvent être les suivants:

- Norme. L'absence de pathologie n'a pas de désignation particulière.

- Vaginose, coylocytose - VPH.

- Dysplasie cervicale, selon le degré - CIN I, CIN II ou CIN III.

- Cancer du col de l'utérus - Carcinome (pax).

Termes du diagnostic de l'analyse cytologique d'un frottis cervical

Dans la pratique gynécologique, pour décrire les résultats des études cytologiques, il est d'usage d'utiliser les désignations et termes suivants:

- CBO. Indicateurs normaux, pas de changements pathologiques.

-Cytogramme d'inflammation. Indicateurs indiquant le développement du processus inflammatoire (cervicite).

- Infiltration leucocytaire - un nombre accru de leucocytes. Ceci est un signe de vaginose, d'exocervite ou d'endocervite..

- Coilocytes - la présence de cellules qui parlent de HPV.

- Prolifération - accélération de la division cellulaire. Cette condition est caractéristique du processus inflammatoire dans l'utérus. Avec une forte prolifération, une inflammation avancée se produit.

- Leucoplasie - des cellules pathologiquement altérées (mais non cancéreuses) sont présentes dans le frottis.

- Métaplasie - un type de cellule est remplacé par un autre. Il est considéré comme la norme pour les patientes qui ont été traitées pour des pathologies non oncologiques de l'utérus pendant la ménopause. De plus, cette condition est normale pour les femmes ménopausées depuis plus de 6 ans..

- Dysplasie - pathologie précancéreuse.

Les abréviations utilisées pour décrire les résultats d'un frottis contenant des cellules anormales sont:

- ASC-US - la présence de cellules épithéliales squameuses altérées avec une étiologie inconnue. Plus fréquent chez les patients de plus de 45 ans, lorsque la production d'œstrogènes diminue.

- AGC - changements dans les cellules cylindriques qui peuvent indiquer une vaginose ou toute autre maladie. Un tel résultat nécessite des diagnostics de clarification supplémentaires..

- L-SIL - la présence d'un petit nombre de cellules atypiques non malignes. Dans ce cas, le patient est référé pour un examen plus approfondi (biopsie et colposcopie).

- ASC-H - changements pathologiques dans les cellules qui indiquent une pathologie précancéreuse ou un processus oncologique qui commence.

- HSIL est l'oncocytologie (des cellules plates altérées sont présentes). Ces patients reçoivent des mesures médicales immédiates pour empêcher la dégénérescence en une tumeur maligne..

- AIS - Cette abréviation indique que des cellules malignes cylindriques ont été identifiées. Avec de tels résultats, un traitement urgent est nécessaire..

Si des cellules pathologiquement altérées sont détectées dans le frottis, l'assistant de laboratoire l'indiquera certainement dans un avis écrit, en précisant le type de changement. S'il n'y a pas de désignation particulière dans l'interprétation de l'analyse, alors, selon toute vraisemblance, le frottis est normal. Un diagnostic précis ne peut pas être posé sur la base de ce seul test. Pour déterminer la nature de la pathologie, le gynécologue doit comparer les résultats de différents examens.

Combien de jours prend l'analyse des frottis pour la cytologie

L'analyse cytologique d'un frottis prend généralement 1 à 5 jours.

Il est important de se rappeler que le processus oncologique ne se produit pas en quelques jours. Un temps assez long s'écoule des premiers changements pathologiques à la transformation maligne. Par conséquent, la détection rapide des cellules atypiques dans le corps d'une femme permet de prévenir le développement d'un cancer du col de l'utérus. À ces fins, une méthode accessible et simple pour le diagnostic précoce des cellules malignes a été introduite partout - examen cytologique d'un frottis.

Article Précédent

Graisse (lipome)