Principal
Myome

Adénomyose 1 degré

L'adénomyose de l'utérus est divisée en quatre degrés selon la gravité de la maladie. Les méthodes de diagnostic modernes permettent de détecter le degré initial de la maladie - l'adénomyose utérine du 1er degré. À ce stade de développement, la maladie est asymptomatique et se caractérise par le début de la pénétration de l'endomètre (muqueuse utérine) dans le myomètre (couche musculaire). Le plus souvent, le stade initial de l'adénomyose est diagnostiqué accidentellement, lors de l'examen pour d'autres maladies.

Symptômes et diagnostic de l'adénomyose de l'utérus 1 degré

Étant donné que le 1er degré d'adénomyose utérine n'est pas caractérisé par la manifestation de symptômes spécifiques, son identification est inattendue pour une femme. La manifestation initiale de l'adénomyose peut être un allongement du cycle menstruel et une augmentation de la quantité de flux menstruel. Par conséquent, un changement du cycle menstruel devrait être la raison d'un examen gynécologique et d'un examen ultérieur. Les sensations douloureuses au stade initial sont extrêmement rares et mal exprimées.

Dans certains cas, l'adénomyose utérine de grade 1 peut être diagnostiquée par échographie (échographie). Pour un examen plus approfondi, un test sanguin pour les hormones est effectué, un immunogramme est prescrit, des examens endoscopiques, échographiques et radiographiques sont effectués. Parfois, une imagerie par résonance magnétique (IRM) est effectuée pour rendre le diagnostic plus précis. Si l'adénomyose est détectée au stade initial du traitement, en règle générale, elle n'est pas effectuée. Mais le patient nécessite nécessairement une observation gynécologique constante, afin d'éviter le passage du degré inactif de la maladie au degré actif, caractérisé par la propagation rapide du processus inflammatoire.

Traitement de l'adénomyose de l'utérus 1 degré

Si, au cours du diagnostic, une adénomyose de l'utérus de 1 degré est détectée, un traitement conservateur est le plus souvent prescrit. Des médicaments hormonaux sont utilisés. Ils sont sélectionnés individuellement après examen, en tenant compte des maladies concomitantes et du désir ultérieur d'une femme de devenir enceinte, de porter et de donner naissance à un enfant en bonne santé.

Dans le traitement, des contraceptifs oraux, des gestagènes peuvent être utilisés. La grossesse est une bonne prévention de la progression de l'adénomyose..

Le principal effet du traitement avec l'utilisation de médicaments hormonaux est la suppression de la fonction ovarienne et l'élimination de l'hyperestrogénémie. Les médicaments hormonaux utilisés provoquent un état de pseudoménopause temporaire et une anovulation chronique.

La durée de l'hormonothérapie dans le traitement de l'adénomyose est de six à neuf mois. Pour réduire l'effet négatif de la prise de médicaments hormonaux sur les organes du tractus gastro-intestinal, du pancréas et du foie, des médicaments qui soutiennent les fonctions de ces organes sont utilisés.

Un élément important du traitement conservateur est la normalisation des troubles du système immunitaire. Pour cela, des médicaments aux propriétés immunomodulatrices sont utilisés. En relation avec le travail insuffisant du système antioxydant du corps, il est conseillé d'utiliser des complexes vitaminiques. Des antispasmodiques et des analgésiques sont prescrits pour réduire les symptômes de la douleur.

Les manifestations neurologiques et les conséquences de l'adénomyose sont éliminées par réflexothérapie en association avec l'utilisation de sédatifs et de tranquillisants.

Le traitement conservateur est indiqué pour la petite taille d'un seul foyer d'adénomyose chez les femmes en âge de procréer, car la prise de gestagènes augmente considérablement la probabilité de grossesse. L'adénomyose de l'utérus au stade initial cause rarement des inconvénients, mais, malgré cela, un traitement rapide aidera à prévenir le développement ultérieur de la maladie et à éliminer le risque de complications concomitantes.

Comment l'adénomyose de grade 1 est-elle traitée??

L'adénomyose de grade 1 est une maladie dans laquelle l'endomètre commence à peine à pénétrer dans le myomètre utérin. Souvent, cette condition ne se manifeste d'aucune façon. Il est détecté lors d'un examen de routine ou d'un diagnostic si une autre maladie est suspectée.

Si le traitement n'est pas effectué à temps, cela peut entraîner des conséquences désagréables: du processus inflammatoire et des troubles du fonctionnement du système reproducteur à l'infertilité.

Focus sur les hormones

L'adénomyose de grade 1-2 est toujours un changement des niveaux hormonaux. Dans le sang, la concentration d'œstrogènes et d'hormones sexuelles féminines augmente progressivement et, à mesure que la pathologie se développe, il y en a plus. Sous l'influence de ces hormones, la 1ère moitié du cycle est plus longue, c'est-à-dire que tout le cycle est également allongé.

Symptômes

Le degré initial «se trahit» indirectement uniquement par les changements du cycle. En plus de l'allonger, il est important de prêter attention à la nature même des saignements menstruels. Si tout le temps il y avait beaucoup d'oestrogène dans le sang de la femme, pendant la menstruation, l'écoulement sera abondant. Si les œstrogènes étaient produits petit à petit, alors tout de même plus longtemps que la normale, le saignement ne sera pas fort, mais il se prolongera.

Ainsi, nous pouvons tirer les premières conclusions principales..

Comme déjà mentionné au tout début, l'adénomyose de grade 1 est asymptomatique. Mais dans certains cas, il arrive que vous puissiez observer les premiers signes de pathologie, dus à la sécrétion d'un grand nombre d'œstrogènes par les ovaires. Autrement dit, une femme développe un hyperestrogénie, accompagné de:

  • allonger le cycle,
  • périodes plus abondantes, parfois avec des caillots,
  • écoulement de taches brunes commençant quelques jours avant la menstruation.

Dans le même temps, la douleur qui survient chez les femmes diagnostiquées avec une adénomyose à un stade déjà plus avancé ne se produit pas. Si des sensations désagréables se produisent, elles ne sont pas si fortes et beaucoup n'y attachent même pas beaucoup d'importance, les attribuant à un accident. Ainsi, certains patients ressentent des sensations de crampes dans le bas de l'abdomen, dans la région lombaire.

Quelles sont les causes de l'adénomyose?

Facteurs prédisposants au développement de la pathologie:

  • Avortement provoqué,
  • un accouchement difficile ou avec des complications,
  • DIU longue tenue,
  • prendre des contraceptifs hormonaux et des médicaments, choisis de manière incorrecte ou indépendante,
  • opérations effectuées sur l'utérus,
  • interventions gynécologiques abdominales,
  • grossesses tardives,
  • lésion de la membrane basale de l'endomètre de l'utérus,
  • inflammation chronique des organes reproducteurs,
  • problèmes surrénaliens,
  • pathologies endocriniennes,
  • plus de 35 ans,
  • stress - mental ou physique,
  • mode de vie trop actif, épuisement du corps,
  • états d'intoxication,
  • l'hérédité, etc..

Comment identifier une maladie?

Parfois, les premiers signes de la maladie peuvent être détectés lors d'une échographie. En cas de suspicion, un examen complet est prescrit au patient afin d'établir l'étendue de la pathologie, afin de clarifier où se trouvent toujours les foyers de tissu endométrioïde dans les organes et les tissus du corps. Cela vous aidera à choisir le traitement ultérieur optimal..

Adénomyose 1 cuillère à soupe. accompagné de la défaite des couches internes du myomètre à faible profondeur. Autrement dit, le processus de pénétration de l'endomètre (la membrane muqueuse de l'utérus) dans le myomètre (la membrane musculaire de l'organe) ne fait que commencer.

Afin d'élaborer un schéma selon lequel le traitement aura lieu, le patient a également besoin:

  • donner du sang pour la concentration hormonale,
  • réussir l'immunogramme,
  • en plus de l'échographie, prenez rendez-vous pour une radiographie, un examen endoscopique.

Pour clarifier le diagnostic, ils peuvent recommander une IRM.

Traitement

Comment l'adénomyose de grade 1 est-elle traitée? Si une pathologie est détectée au stade 1 du développement, le médecin peut prescrire un traitement conservateur. En règle générale, des médicaments hormonaux sont prescrits. Bien entendu, leur sélection est effectuée à titre personnel, après avoir passé les tests nécessaires..

Lors de l'élaboration d'un plan selon lequel le traitement sera effectué, le spécialiste doit prendre en compte les comorbidités, le désir de la femme d'avoir des enfants dans le futur..

Pour réduire les effets négatifs des médicaments contenant des hormones sur le corps de la femme, un traitement avec des médicaments pour le fonctionnement de l'œsophage et de l'estomac est également important. En outre, le spécialiste s'assure que le système immunitaire fonctionne correctement. Ils peuvent prescrire des immunomodulateurs, des complexes vitaminiques, etc. Mais tout cela ne sera pas aussi efficace si la femme ne change pas son mode de vie habituel, ce qui la conduit à la maladie. Nous devons abandonner toutes les mauvaises habitudes, bien manger et faire de l'exercice avec sagesse.

Si une adénomyose de 1, 2 degrés se développe, il est important de comprendre qu'il s'agit d'une affection pathologique qui n'attendra pas qu'une femme rassemble son courage et décide de consulter un médecin. La lésion se propage progressivement, peut affecter d'autres organes et tissus.

Il faut également comprendre qu'un traitement conservateur (et dans certains cas à des stades ultérieurs - des opérations de préservation d'organes) ne permet pas toujours de dire adieu à un tel diagnostic. Il y a un risque de rechute. Ainsi, au cours des 6 premiers mois suivant le traitement, des rechutes surviennent chez un patient sur 5. Dans les cinq ans - à 70% et plus.

Cela ne signifie pas que vous devez attendre que l'adénomyose de grade 1 se développe jusqu'aux stades finaux. En outre, il n'est pas nécessaire d'espérer un miracle. Oui, une récupération spontanée est possible, mais, en règle générale, à la ménopause, lorsque la fonction ovarienne s'éteint.

Mais quand il y a encore toute une vie à venir et qu'il y a un désir de donner naissance à des enfants en bonne santé, il est important, en plus de la thérapie, de prévenir le développement de la pathologie, de changer de mode de vie et de régime alimentaire..

Adénomyose de l'utérus 1 degré: causes, symptômes et diagnostic

L'adénomyose est une maladie assez courante qui touche les femmes de plus de quarante ans. Il convient de noter que la maladie est souvent diagnostiquée à un stade ultérieur, ce qui rend le traitement plus difficile. Dans le même temps, l'adénomyose utérine de grade 1 peut être facilement traitée avec un traitement conservateur..

Qu'est-ce que l'adénomyose?

Ce n'est un secret pour personne que l'endomètre de l'utérus est un tissu spécifique conçu pour l'implantation d'embryons. Si la fécondation ne se produit pas, cette muqueuse de l'utérus s'exfolie et ses restes sortent pendant la menstruation, laissant la place à la croissance de nouveaux tissus. Mais parfois, ces cellules se développent dans la couche musculaire de l'utérus. Néanmoins, ils maintiennent leur cycle de développement et chaque mois ils sont rejetés avec une seule différence: les tissus endommagés se trouvent dans un espace confiné et, par conséquent, ne peuvent pas être excrétés du corps. L'adénomyose de grade 1 s'accompagne d'une petite invasion tissulaire (environ un tiers de la couche musculaire). Mais, malheureusement, en l'absence de traitement en temps opportun, la maladie progresse rapidement, entraînant des conséquences dangereuses..

Adénomyose de l'utérus 1 degré et les causes de son apparition

Il convient de noter que la principale raison du développement d'une telle pathologie est la modification du fond hormonal. Les facteurs de risque comprennent:

Les principaux symptômes de la maladie

L'adénomyose de l'utérus du 1er degré est souvent asymptomatique et n'est détectée que lors d'un examen de routine par un médecin. Mais dans certains cas, les femmes se plaignent de changements dans le cycle menstruel habituel, de règles abondantes et douloureuses. Parfois, il y a un écoulement brun maculé plusieurs jours avant le début du cycle menstruel. Certains patients s'inquiètent des crampes très tangibles dans le bas du dos et le bas de l'abdomen. Il faut comprendre qu'en l'absence de traitement en temps opportun, la maladie est lourde de développement d'infertilité..

Adénomyose: diagnostic et traitement

Les premiers soupçons de la présence d'une telle violation apparaissent chez le médecin lors d'un examen gynécologique - dans de tels cas, un examen supplémentaire du col de l'utérus est effectué et un frottis est effectué pour les études de laboratoire. L'adénomyose utérine de grade 1 est assez difficile à diagnostiquer en utilisant les méthodes décrites ci-dessus. Par conséquent, une échographie, une hystéroscopie sont également effectuées et vous devez parfois recourir à l'imagerie par résonance magnétique. Quant au traitement, dans les premiers stades, la thérapie conservatrice est assez efficace. Le développement de l'adénomyose étant associé à des troubles hormonaux, des médicaments hormonaux sont utilisés ici qui peuvent normaliser le fonctionnement du système reproducteur. L'intervention chirurgicale n'est indiquée que pour les formes sévères de la maladie.

Adénomyose utérine

L'adénomyose est une maladie de l'utérus, dans laquelle l'endomètre commence à envahir le tissu musculaire de cet organe, se développant à travers la couche de séparation. Cette condition est pathologique et bénigne, mais avec un risque élevé de cancer..

C'est l'adénomyose, selon les médecins, qui devient le plus souvent un obstacle à la grossesse, car elle est considérée comme l'une des causes les plus courantes d'infertilité. Au moins un tiers des filles et des femmes qui se tournent vers des gynécologues pour des questions liées à la conception d'un enfant reçoivent un tel diagnostic.

Dans la plupart des cas, il s'agit d'une maladie acquise. Les cas congénitaux sont rares. L'une des principales raisons du développement de l'adénomyose utérine est l'endométriose non traitée ou non traitée dans le temps. En fait, il s'agit d'une seule et même maladie, mais de gravité variable. L'endométriose est une forme bénigne qui n'affecte que la membrane muqueuse, tandis qu'avec l'adénominose, la lésion recouvre complètement le myomètre.

Les principaux symptômes

1 Le premier symptôme et le plus visible de l'adénomyose est un problème de menstruation - trop long et douloureux, avec beaucoup d'écoulement sous forme de sang coagulé. Parfois, ces périodes peuvent durer plus d'une semaine. Avant et après le début, les pertes vaginales deviennent légèrement brunes. Lorsque la maladie devient chronique, des écoulements sanglants peuvent apparaître à tout moment..

La douleur devient très intense et apparaît quelques jours avant le début du cycle menstruel, se terminant également beaucoup plus tard que la fin. Avec une forme avancée de la maladie, la lésion recouvre l'isthme de l'utérus, rendant les sensations douloureuses encore plus aiguës. Le lieu de leur apparition montre où se trouve le foyer de la maladie. L'aine commence à faire mal si la partie supérieure de l'utérus près des ovaires est touchée. En outre, la douleur commence à apparaître pendant les rapports sexuels dans les jours précédant le début des règles..

Environ 2/3 des femmes diagnostiquées avec une adénomyose sont stériles, car l'absence de traitement en temps opportun conduit à l'apparition d'adhérences dans les trompes de Fallope. L'œuf après la fécondation ne peut pas arriver à l'endroit dont il a besoin. Cela est dû au fait que l'endomètre envahissant perturbe l'anatomie de l'utérus. Même s'il n'y a pas d'adhérences dans les trompes de Fallope, il y a un risque que la grossesse se termine d'elle-même, car avec l'adénomyose, l'utérus est constamment en tension, provoquant une inflammation.

La plupart des femmes atteintes d'adénomyose qui sont sexuellement actives ne peuvent pas tomber enceintes. Si cela se produit, le plus souvent, une fausse couche se produit..

2 Un autre signe d'adénomyose est l'anémie avec un taux élevé de carence en fer. Étant donné que cette maladie s'accompagne de saignements plus abondants pendant la menstruation, une baisse des taux d'hémoglobine devient une conséquence évidente. L'anémie s'accompagne de symptômes tels que fatigue et faiblesse. Le patient est constamment attiré vers le sommeil, il veut se reposer, même s'il n'y avait pas de charges spéciales. La pâleur, les migraines et même les évanouissements sont également courants. Il y a souvent une névrose causée par une évolution difficile du cycle menstruel et des pensées d'infertilité.

La manifestation des symptômes dépend du stade auquel se situe le développement de la maladie. Il y a 4 étapes au total:

1 premier - les foyers de la maladie sont limités à la couche sous-muqueuse, la douleur est absente;

2 secondes - l'endomètre commence à se développer dans le tissu musculaire, les premières douleurs apparaissent;

3 tiers - tout le tissu de l'utérus est affecté, la germination de l'endomètre atteint la coque externe, la douleur devient assez intense;

4 quatrième - dommage irréversible dans lequel la germination de l'endomètre s'étend au-delà de l'utérus et commence à pénétrer dans la cavité abdominale.

Parmi les symptômes pouvant être identifiés lors d'un examen de routine par un gynécologue, il convient de souligner une augmentation de la taille de l'utérus et une modification de sa forme. L'adénomyose diffuse se manifeste en ce que l'utérus s'élargit avant le début des règles et devient sphérique. En présence d'inflammation, l'état de l'utérus ressemble aux premiers stades de la grossesse.

Une autre forme de la maladie, l'adénomyose noueuse, présente un grand nombre de petits gonflements qui ressemblent à des nodules dans le tissu musculaire de l'utérus. La forme complexe de la maladie, dans laquelle l'adénomyose est accompagnée de fibromes, conduit à une augmentation constante de la taille de l'utérus, qui ne change pas en fonction du cycle menstruel.

Premiers signes

Les symptômes les plus courants sont des douleurs dans la région pelvienne, une sensation de lourdeur et une pression sur les organes internes. Ces signes sont particulièrement prononcés avant le début des règles et persistent plusieurs jours après leur fin..

Ainsi, les symptômes suivants de l'adénomyose peuvent être distingués comme les principaux:

  • Écoulement brun avant et après la menstruation;
  • Augmentation de la durée des menstruations;
  • Augmentation du volume sanguin;
  • Changement de la taille de l'utérus et sensation de lourdeur qui l'accompagne, pression dans la région pelvienne;
  • Douleur pendant les rapports sexuels.

L'adénomyose ayant des symptômes très vagues, des manifestations similaires peuvent être le signe d'autres maladies. Par conséquent, leur apparence est un appel au réveil, ce qui signifie que vous devez aller chez le médecin pour un examen..

Les raisons du développement de la maladie

Parmi les raisons qui conduisent au développement de pathologies de ce type, les problèmes suivants se détachent:

  • Maladies du système génito-urinaire;
  • Dommages endométriaux pendant la chirurgie;
  • Blessure à l'utérus pendant l'accouchement;
  • Déséquilibre hormonal;
  • Hérédité.

Le groupe à risque est constitué des femmes de 25 à 40 ans. Des menstruations douloureuses constantes, l'infertilité et d'autres problèmes du système reproducteur peuvent servir de motif de suspicion d'adénomyose à cet âge..

La présence d'un ou plusieurs facteurs négatifs conduit au fait que l'endomètre se développe dans le tissu de l'utérus, tandis que les propriétés physiologiques des muscles sont préservées. Vers le milieu du cycle menstruel, l'endomètre se dilate et ses cellules se développent pour que l'ovule fécondé puisse s'ancrer. Lorsqu'une femme souffre d'adénomyose, l'endomètre, qui a pénétré dans le tissu musculaire, continue à remplir sa fonction, comme s'il gonflait à l'intérieur des muscles de l'utérus, ce qui entraîne des sensations douloureuses.

Les saignements menstruels ont pour fonction de nettoyer l'utérus de l'endomètre dans les cas où l'ovule n'a pas été fécondé et que la grossesse n'a pas eu lieu. Mais, comme en raison de la maladie, il se développe dans le tissu musculaire, il n'est pas complètement éliminé. Cela provoque des hémorragies dans le myomètre et le développement d'une inflammation..

Les médecins n'ont pas de réponse sans équivoque que certaines raisons conduisent au développement de cette maladie particulière. Par conséquent, la liste des facteurs provoquants peut être considérée comme approximative, car leur présence ne garantit pas la maladie. Selon les statistiques, la majorité des femmes avec ce diagnostic ont subi une chirurgie de l'utérus dans le passé - avortements et autres opérations. Même si le développement de la maladie n'est pas noté, les filles qui ont subi une intervention chirurgicale de l'utérus sont à risque. Il peut également inclure des femmes en bonne santé, dont l'âge approche les 40 ans..

À la suite d'études gynécologiques de nombreux cas d'apparition et de développement de cette maladie, on pense que l'une des raisons peut être l'hérédité. Mais jusqu'à présent, cela ne reste qu'une version et n'a pas de réponse définitive à la question de l'influence de la génétique sur la maladie de l'adénomyose. Par conséquent, on ne peut pas soutenir que si une mère est malade, sa fille tombe automatiquement dans un groupe à risque. Cette question est toujours controversée et certains gynécologues estiment que l'hérédité n'est pas la cause du développement de l'adénomyose..

Parmi toutes les raisons, les suivantes sont considérées comme les plus précises aujourd'hui:

  • Stress prolongé;
  • Stress physique et stress constants;
  • Style de vie trop actif.

En général, on peut dire que les charges, l'activité et les stress que le corps doit supporter dans de grands volumes affectent également le tissu musculaire de l'utérus, ce qui, à son tour, conduit au développement de l'adénomyose. Mais un mode de vie sédentaire et calme peut également être nocif, car il entraîne une stagnation du sang dans la région pelvienne et dans le système reproducteur, ce qui nuit à la santé en général et augmente le risque de développer des maladies gynécologiques, y compris l'adénomyose..

La deuxième raison évidente est les problèmes endocriniens. Par conséquent, les femmes qui ont des troubles du travail du système endocrinien doivent prendre en compte les risques et être plus souvent examinées par un gynécologue. En outre, des déviations dans les fonctions de la glande pituitaire, des glandes surrénales, des perturbations hormonales - tout cela crée également les conditions préalables à l'adénomyose..

Les femmes de plus de 30 ans qui consacrent beaucoup de temps au bronzage sont également à risque. La lumière ultraviolette en grands volumes, à la fois naturelle et dans les lits de bronzage, affecte négativement le système reproducteur et, en combinaison avec d'autres facteurs, peut provoquer des maladies. Les jeunes filles sont moins menacées, car jusqu'à 30 ans, le corps humain n'est pas aussi vulnérable aux rayons ultraviolets qu'à l'âge adulte.

Variétés d'adénomyose

1 Nodal. Dans ce cas, l'endomètre forme de petits nodules dans le tissu musculaire. Ils se remplissent de sang et apparaissent en abondance. Dans sa forme, ce type de maladie ressemble à un fibrome, c'est pourquoi des erreurs se produisent lors du diagnostic. Ils diffèrent en ce que, avec l'adénomyose, les nœuds ne sont pas formés de muscle, mais de tissu glandulaire. Le plus souvent, cette forme survient chez les filles et les jeunes femmes..

2 Focal. Dans ce cas, la germination de l'endomètre est limitée à plusieurs foyers. Elle survient à l'âge adulte, dans la période précédant le début de la ménopause et de la ménopause (45-50 ans). Cette forme de la maladie est difficile à traiter avec des médicaments et prend beaucoup de temps. Dans le même temps, une récupération complète n'est pas garantie, car la possibilité de rechutes et de formation de fistules demeure..

3 Diffus. Cette forme d'adénomyose est caractérisée par la germination de l'endomètre sur toute la surface du tissu musculaire des parois de l'utérus. Ce type est plus difficile à traiter que d'autres en raison de l'absence de foyers locaux et d'une lésion générale de toute la zone de l'utérus. Sous d'autres formes, les zones touchées peuvent être enlevées par chirurgie, mais dans le cas d'adénomyose diffuse, cela n'est pas possible en raison des risques élevés. Dans les cas avancés, le seul moyen est l'ablation radicale de l'utérus. Le principal problème est que cette forme affecte généralement les jeunes filles en âge de procréer et qui peuvent devenir stériles..

4 Diffus-nodal. Une combinaison de deux formes différentes, dans laquelle des nodules apparaissent simultanément dans les parois de l'utérus et la germination se produit dans toute la zone. C'est la forme la plus courante de cette maladie..

Comment l'adénomyose est-elle traitée??

En l'absence de traitement approprié, l'adénomyose passe à un stade sévère, dans lequel de telles manifestations sont possibles lorsque le cycle menstruel devient très long ou même cesse de se terminer. Cela conduit sans ambiguïté à l'infertilité, qui affecte la plupart des femmes avec ce diagnostic. Lors du traitement de l'infertilité, tout d'abord, des tests d'adénomyose sont effectués, et seulement après cela, un traitement est prescrit.

Avec l'adénomyose, il est impératif de traiter l'anémie et de restaurer le taux de fer dans le sang. Un cours de thérapie avec un neuropathologiste et un psychothérapeute est également possible si le patient subit un stress et une dépression dus à une maladie. Dans ce cas, des antidépresseurs et d'autres médicaments similaires peuvent être prescrits..

Médicaments prescrits:

  • Les contraceptifs oraux, qui bloquent le début du cycle menstruel, ce qui contribue à la disparition des foyers de croissance de l'endomètre.
  • Médicaments hormonaux (gestagènes) qui contribuent à la mort des foyers de maladie.
  • Injections intramusculaires de gonadolberines, qui réduisent les niveaux d'oestrogène dans le corps.
  • Dans certains cas, il est possible de prescrire des androgènes, qui bloquent également le cycle menstruel.

Une intervention chirurgicale n'est nécessaire que si le traitement avec des médicaments et des procédures n'a pas permis de guérir. Cela se produit généralement après trois mois de prise de médicaments hormonaux, après quoi la condition ne s'est pas améliorée, et également si ces médicaments sont contre-indiqués pour le patient.

S'il est décidé d'effectuer une opération qui n'implique pas de retrait de l'utérus, un autre examen complet est effectué. Son but est d'étudier en détail le tableau de la maladie - la présence ou l'absence d'abcès, le nombre et le degré d'adhérences, la nature et la localisation de la pénétration de l'endomètre dans le tissu musculaire de l'utérus.

En cas de progression de l'adénomyose chez la femme de plus de 40 ans et en l'absence de résultats du traitement médicamenteux, une option avec intervention chirurgicale radicale est possible. Cela signifie l'ablation complète de l'organe affecté, c'est-à-dire l'utérus. En outre, la décision concernant une telle opération est souvent prise lorsqu'une forme diffuse de la maladie est diagnostiquée, qui progresse constamment et ne répond pas à un autre traitement, ou à une forme nodulaire associée à un myome. Le danger réside dans le fait que dans ces cas, les chances de développer une tumeur maligne augmentent..

Il est conseillé aux femmes qui n'ont pas accouché, ainsi qu'à celles qui ont des enfants et qui envisagent d'en planifier davantage, d'essayer de concevoir immédiatement après la fin du traitement médicamenteux. En cas de succès, les gestagènes doivent être pris pendant les trois premiers mois de la grossesse. La nécessité de poursuivre le cours est déterminée après l'expiration de cette période sur la base de tests sanguins.

L'adénomyose a une propriété telle que, dans le cas d'une grossesse et d'un accouchement réussis, elle peut être complètement guérie grâce à des processus biologiques naturels. Par conséquent, il est conseillé à ceux qui prévoient des enfants et qui ont une adénomyose légère de ne pas retarder la grossesse. Cela donne une chance de guérison complète et résout également le problème d'avoir des enfants, si la maladie progresse néanmoins dans le futur et conduit finalement à l'infertilité..

Qu'est-ce que l'adénomyose de grade 1: symptômes, causes de la maladie et ses effets sur la grossesse

Le diagnostic d'adénomyose utérine est souvent posé chez les femmes âgées de 30 à 35 ans et plus..

La pathologie est détectée, généralement par échographie ou examen gynécologique.

Cependant, certains assimilent l'adénomyose à un type d'endométriose (la croissance de la membrane muqueuse à l'extérieur de l'utérus), ce qui est fondamentalement faux, car ce sont des maladies complètement différentes (mais elles peuvent s'accompagner).

Qu'est-ce que l'adénomyose et comment se manifeste-t-elle à un stade précoce? Quels traitements sont les plus efficaces?

L'essence de la pathologie

L'adénomyose est une maladie gynécologique dans laquelle la couche endométriale (membrane muqueuse) se développe parfois dans la paroi musculaire de l'utérus (myomètre), en contournant la fine couche de division entre l'endomètre et la couche musculaire.

Par la suite, le myomètre augmente en taille et l'utérus s'épaissit en conséquence, acquérant une forme sphérique.

Dans un état normal, l'endomètre ne peut se développer que dans la cavité utérine, sans affecter le tissu musculaire.

Adénomyose 1 degré - qu'est-ce que c'est?

L'adénomyose de 1 degré est une condition pathologique dans laquelle l'endomètre commence tout juste à se développer dans la couche musculaire de l'utérus.

Dans la plupart des cas, la maladie de grade 1 est presque asymptomatique et n'est détectée que lors d'un examen diagnostique (en règle générale, si une autre maladie est suspectée).

Avec l'adénomyose, de nombreuses femmes subissent une violation du fond hormonal (le niveau d'œstrogène dans le sang augmente), qui s'accompagne d'un allongement du cycle menstruel.

Les symptômes de la maladie

Ainsi, l'adénomyose de stade 1 (avec production accrue d'hormones féminines) se caractérise par:

  • Règles abondantes (parfois avec caillots).
  • Allonger le cycle menstruel.
  • Écoulement brun maculé qui se produit quelques jours avant (ou après) vos règles.

Certaines femmes peuvent avoir une sensation de crampes dans le bas du dos ou le bas de l'abdomen de temps à autre.

Causes d'occurrence

Les experts estiment que les facteurs prédisposant au développement de l'adénomyose sont:

  • Opérations sur les organes du système reproducteur (y compris avortement, césarienne, ablation de fibromes, etc.), à la suite desquelles il existe un déséquilibre entre l'endomètre et la couche musculaire de l'utérus.
  • Accouchement difficile (y compris les complications).
  • en surpoids.
  • Port à long terme d'un dispositif intra-utérin.
  • Grossesse tardive.
  • Prendre des médicaments hormonaux ou des contraceptifs mal sélectionnés.
  • Maladies inflammatoires du système reproducteur (sous forme chronique).
  • Troubles endocriniens dans le corps.
  • 30 ans et plus.
  • Maladies des glandes surrénales.
  • Facteur héréditaire.
  • Intoxication (par exemple, à la suite d'une utilisation prolongée de médicaments).
  • Épuisement du corps.
  • Mode de vie trop actif (avec peu ou pas de repos).
  • Activité physique intense.
  • Surmenage psycho-émotionnel (résultant d'un stress fréquent, d'une dépression, etc.).
  • Blessure mécanique.
  • Visites fréquentes au solarium.

Autres stades de la maladie

Les experts distinguent quatre stades de l'adénomyose:

  • Premier degré - la croissance de l'endomètre est limitée par l'espace de l'utérus (sans le quitter).
  • Deuxième degré - l'endomètre s'épaissit et se développe dans la couche musculaire de l'utérus. Dans ce cas, il peut y avoir des saignements intermenstruels et des douleurs de traction dans le bas de l'abdomen. Le grade 2 est facilement traitable.
  • Troisième degré - plus de la moitié du tissu musculaire est affecté. Une femme a de fortes douleurs dans le bas-ventre, des nausées, des maux de tête.
  • Quatrième degré - le tissu endométrial se développe à l'extérieur de l'utérus, l'organe prend une forme sphérique. Dans ce cas, une analogie est faite avec des plants de plantes dans une boîte - s'ils y restent longtemps, les racines germeront à travers le fond de la boîte en carton. À peu près la même chose se produit avec l'endomètre..

Si un écoulement muqueux avec une odeur désagréable apparaît avant et après le début des règles, cela peut être le signe d'une adénomyose de grade 2 ou 3..

Méthodes de diagnostic

Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de subir un certain nombre de procédures de diagnostic de la nature suivante:

  • Examen gynécologique (sur chaise).
  • Échographie (la méthode de diagnostic la plus indolore et la plus informative, avec laquelle vous pouvez déterminer exactement où se trouvent les foyers de l'endomètre en expansion).
  • Hystéroscopie (un hystéroscope est inséré dans la cavité utérine, ce qui vous permet de visualiser les cellules endométriales dans une taille agrandie).
  • Colposcopie (l'examen est effectué de la même manière que la méthode précédente à la seule différence qu'un dispositif spécial avec éclairage est introduit dans la cavité utérine - un colposcope).

Traitement initial

Pour restaurer la couche endométriale (son amincissement), les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Contraceptifs oraux - vous permettent de stabiliser la fonction ovarienne et de normaliser les niveaux hormonaux du patient (grâce aux dérivés d'estradiol et de progestérone dans la composition). Il est recommandé de les prendre strictement sur recommandation d'un médecin..

Ainsi, les femmes atteintes du premier degré d'adénomyose se voient prescrire les médicaments suivants (la posologie est déterminée par le médecin traitant):

  • Yarina.
  • Novinet.
  • Logest.
  • Janine et coll.
  1. Progestatifs - recommandés pour réduire le taux d'œstrogène dans le sang et, par conséquent, réduire la couche endométriale.

Ceux-ci inclus:

Après avoir pris les médicaments ci-dessus, les menstruations disparaîtront pendant un certain temps, ce qui est nécessaire au processus de guérison.

  1. Antiestrogènes - réduisent la quantité d'hormones, dont la production accrue est devenue l'une des causes de la maladie.

Les médicaments ayant un effet similaire comprennent:

  • Depo-Provera (utilisé pour l'injection intramusculaire, entraîne une atrophie de la couche endométriale envahie).
  • Gestrinone (entraîne une diminution des hormones sexuelles et gonadotropes, disponible sous forme de gélules à usage interne).
  1. Installation d'un dispositif hormonal intra-utérin "Mirena", qui, grâce à la préparation de progestérone qu'il contient, supprime la production d'œstrogènes et réduit l'épaisseur de l'endomètre.

En outre, les patients sont recommandés complexes multivitamines et agents de renforcement corporel (y compris divers compléments alimentaires, etc.).

La grossesse est considérée comme un moyen tout aussi efficace de traiter la maladie au premier stade..

Si une femme parvient à tomber enceinte et à donner naissance à un enfant, dans de nombreux cas, il n'y a aucune trace d'adénomyose..

Lisez également sur le traitement de l'adénomyose avec des remèdes populaires.

Effets sur la grossesse

Selon certains rapports, une femme avec un diagnostic d'adénomyose de grade 1 pourrait bien devenir enceinte (si la maladie n'est pas associée à une endométriose ou à un myome utérin).

Cependant, tout le monde n'y parvient pas, car un changement du fond hormonal et de la pathologie elle-même peut contribuer à l'avortement spontané et à la mort fœtale.

D'une manière ou d'une autre, un diagnostic est nécessaire pour déterminer la probabilité de grossesse..

Dans ce cas, les chances de guérison augmentent et la femme peut restaurer sa fonction reproductive..

Si vous retardez le diagnostic et le traitement, les pires scénarios de développement d'événements sont possibles (jusqu'à l'ablation de l'utérus).

Le traitement médicamenteux doit nécessairement avoir lieu sous la surveillance d'un médecin..

Et si vous suivez toutes les précautions nécessaires, vous pouvez compter sur un résultat positif..

Vidéo utile

À partir de la vidéo, vous en apprendrez sur l'adénomyose et si elle doit être traitée:

Adénomyose: symptômes et traitement

L'adénomyose (endométriose interne) est une maladie systémique bénigne de l'utérus, qui s'accompagne d'une prolifération pathologique des tissus de l'endomètre à l'extérieur de l'organe (trompes de Fallope, vagin, ovaires) et dans ses autres couches. Des excroissances endométriosiques peuvent être observées dans les plaies postopératoires, les poumons, les organes digestifs et les voies urinaires.

Le plus souvent, l'adénomyose survient chez les patients en période de reproduction, principalement après 27-30 ans. Souvent, la maladie est héréditaire (génétiquement). Après le début de la ménopause, l'endométriose interne disparaît d'elle-même.

Stades et degrés de l'adénomyose utérine

Compte tenu de l'image morphologique du processus pathologique, les formes suivantes d'endométriose interne sont distinguées:

  • Adénomyose nodulaire de l'utérus. Les cellules endométrioïdes sont situées dans le myomètre sous la forme d'adénomyomes (nœuds). Habituellement, les nodules sont multiples, ont une cavité remplie de sang. Autour d'eux se trouve un tissu conjonctif dense, qui se forme dans le contexte de l'inflammation.
  • Adénomyose focale. Cette forme de pathologie est caractérisée par la propagation des cellules de l'endomètre dans les tissus environnants avec la formation ultérieure de foyers séparés.
  • Adénomyose diffuse. Les cellules endométrioïdes sont introduites dans le myomètre. Dans ce cas, la formation de nœuds ou de foyers distinguables ne se produit pas.
  • Adénomyose nodulaire diffuse. Combinaison d'endométriose interne diffuse et nodulaire.

Compte tenu de la propagation et de la profondeur des excroissances endométrioïdes, les degrés d'adénomyose suivants sont distingués:

  • 1 degré - la couche sous-muqueuse de la cavité utérine est affectée;
  • 2 degrés - une partie de la couche musculaire est incluse dans le processus pathologique;
  • Grade 3 - le tissu endométrial atteint plus de la moitié de la couche utérine musculaire;
  • 4 degrés - les foyers endométriosiques affectent toute la couche musculaire. Souvent, le processus pathologique se propage aux tissus voisins, aux organes.

Causes de l'adénomyose de l'utérus

Le mécanisme de développement de l'endométriose interne est assez simple et consiste en la germination de l'endomètre dans le tissu musculaire sous l'influence de certains facteurs. Dans le même temps, les capacités fonctionnelles des tissus sont pleinement préservées. Lorsque le corps féminin entre dans la phase menstruelle, les cellules de l'endomètre commencent à augmenter, ce qui entraîne l'implantation d'un ovule fécondé. L'endomètre, qui s'est développé dans le myomètre, fonctionne selon un principe similaire..

Si la conception n'a pas eu lieu, les cellules endométrioïdes sortent de la cavité utérine sous forme de saignements menstruels. La couche musculaire de l'utérus n'est pas capable d'éliminer les cellules endométriales envahies, ce qui les empêche de rester dans la cavité de l'organe. Dans ce contexte, une légère hémorragie se produit dans le myomètre, ce qui provoque un processus inflammatoire.

Les causes exactes de la formation de l'adénomyose n'ont pas encore été déterminées. Les experts identifient un certain nombre de facteurs qui provoquent la prolifération des cellules endométriales et leur augmentation ultérieure. Selon les statistiques, la plupart des patients atteints d'adénomyose ont eu un avortement ou ont subi une intervention chirurgicale sur la cavité utérine. Les patients de plus de 35 ans sont également à risque..

Certains gynécologues pensent qu'un facteur génétique peut provoquer le développement de l'adénomyose. Cependant, il n'y a aucune déclaration claire concernant cette théorie. Si l'une des femmes de la famille souffrait d'endométriose interne, cela ne signifie pas que les représentants des prochaines générations seront enclins à développer la maladie..

D'autres raisons provoquant le développement de l'adénomyose utérine comprennent:

  • Stress fréquent, stress émotionnel;
  • Activité physique à long terme;
  • Tension constante, activité excessive;
  • Un mode de vie passif et sédentaire qui conduit à la stagnation du sang dans les organes pelviens;
  • Troubles endocriniens;
  • Troubles des glandes surrénales et pituitaires;
  • Dysfonctionnements hormonaux.

L'abus des lits de bronzage et des bains de soleil peut également provoquer le développement d'une endométriose interne. Cela est particulièrement vrai pour les patients après 30 ans. À cet âge, le corps est beaucoup plus sensible aux rayons ultraviolets..

Signes et symptômes de l'adénomyose utérine

Le symptôme le plus frappant et le plus caractéristique de l'adénomyose est l'évolution prolongée des règles (plus de 7 jours). L'écoulement est abondant et accompagné d'une douleur intense. Des caillots sanguins peuvent se former dans votre flux menstruel. Avant la menstruation et pendant 3-4 jours après leur fin, il peut y avoir un écoulement brunâtre. Chez les patients atteints d'adénomyose sévère, un écoulement intermenstruel apparaît, suivi d'un syndrome prémenstruel prononcé.

Les sensations douloureuses avec adénomyose apparaissent 2-3 jours avant le début des règles. Ils continuent tout le cycle et passent 3-4 jours après la fin du flux menstruel. La localisation de la douleur dépend de l'orientation du processus inflammatoire. Si l'isthme est endommagé et que des adhérences se forment, une douleur se produira dans le périnée. L'inflammation dans le coin de l'utérus s'accompagne de douleurs dans la région de l'aine. De plus, la plupart des femmes se plaignent de rapports sexuels douloureux pendant la période prémenstruelle..

60% des patients atteints d'adénomyose ont des problèmes de conception. L'infertilité est causée par de nombreuses adhérences formées sur les trompes de Fallope. En raison de la violation de la structure de l'endomètre, ils empêchent l'avancement de l'ovule fécondé vers le site d'implantation.

Un autre signe d'adénomyose est l'anémie ferriprive, qui survient en raison d'une importante perte de sang dans le contexte de règles abondantes. Cela provoque l'apparition des symptômes suivants:

  • Fatiguabilité rapide;
  • Somnolence constante;
  • Dyspnée;
  • Conditions d'évanouissement;
  • Malaise général;
  • Maux de tête, étourdissements;
  • Pâleur de la peau;
  • Troubles de l'état psycho-émotionnel, névroses causées par l'incapacité de tomber enceinte, douleur intense et SPM sévère.

En fonction de la gravité de la pathologie, la gravité, l'intensité et l'ensemble des manifestations cliniques peuvent différer.

Si nous parlons des signes d'adénomyose, qui sont déterminés lors d'un examen gynécologique, ceux-ci incluent des changements dans la forme et la taille de la cavité utérine. Avec l'adénomyose diffuse, l'utérus grossit avant la menstruation et devient sphérique. Avec un processus pathologique commun, l'organe ressemble à 2 ou 3 mois de gestation. La forme nodulaire de l'adénomyose s'accompagne de la formation de petits tubercules situés sur les parois utérines. Dans l'adénomyose complexe, l'utérus correspond à la taille du fibrome et après la fin des règles ne revient pas à la normale.

Diagnostic de l'adénomyose

Pour diagnostiquer l'endométriose interne, une consultation du gynécologue est effectuée, qui comprend l'étude des plaintes du patient, la collecte d'informations anamnestiques et un examen gynécologique. Des études de laboratoire et instrumentales sont également attribuées..

Un examen gynécologique est effectué avant vos règles. Détection de ganglions, de tubérosités ou d'un utérus sphérique utérin hypertrophié en combinaison avec des règles abondantes, prolongées et douloureuses, ainsi que des signes d'anémie et de sensations douloureuses pendant les rapports sexuels - un motif de suspicion de développement d'une adénomyose.

La principale méthode de diagnostic de l'adénomyose est l'échographie. Il est possible d'obtenir les résultats les plus précis de l'étude (85-90%) au moyen de diagnostics transvaginaux (par le vagin). La procédure d'échographie, ainsi que l'examen dans la chaise, est effectuée la veille des règles. Les signes d'adénomyose à l'échographie comprennent une épaisseur différente des parois de l'utérus, une forme sphérique et élargie de l'organe, la présence de formations kystiques d'un diamètre supérieur à 3 mm qui apparaissent dans la paroi utérine avant la menstruation.

Le diagnostic de la forme diffuse d'adénomyose par échographie est beaucoup plus difficile. Pour cela, la méthode d'examen hystéroscopique est utilisée. De plus, l'hystéroscopie permet d'exclure l'hyperplasie de l'endomètre, la polypose, le myome utérin, les néoplasmes malins et autres pathologies gynécologiques.

Dans le cadre du diagnostic différentiel, une IRM peut être prescrite, ce qui permet de détecter des modifications de la structure du myomètre, un épaississement des parois utérines et des foyers de propagation des tissus endométrioïdes dans le myomètre. En outre, l'IRM vous permet d'évaluer la structure et la densité des nœuds..

Pour identifier les troubles hormonaux, les processus inflammatoires et les signes d'anémie dans l'adénomyose, des tests de laboratoire de sang et d'urine sont prescrits.

Comment traiter l'adénomyose

Le traitement de l'adénomyose est prescrit par un médecin sur la base des résultats des diagnostics de laboratoire et d'un examen complet. Le traitement de l'endométriose interne peut être effectué à l'aide de méthodes conservatrices (médicamenteuses), chirurgicales ou combinées. Le choix des tactiques thérapeutiques dépend du stade et de la forme du processus pathologique. Le degré de propagation des excroissances endométrioïdes, l'âge et l'état général du patient, ainsi que la nécessité de préserver la fonction reproductrice (possibilité de conception ultérieure) sont également pris en compte..

Le traitement de l'adénomyose commence par l'utilisation de méthodes conservatrices. Dans ce cas, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • Médicaments hormonaux;
  • Médicaments pour soulager l'inflammation;
  • Complexes de vitamines;
  • Préparations pour la normalisation de l'activité hépatique;
  • Médicaments pour augmenter l'immunité (immunostimulants).

Tous les patients reçoivent un traitement pour l'anémie ferriprive. Selon les indications, une femme est envoyée pour une consultation avec un psychothérapeute qui peut recommander la prise de tranquillisants ou d'antidépresseurs.

Si l'utilisation de méthodes conservatrices n'a pas apporté de résultats positifs, un traitement chirurgical est indiqué. Il existe deux domaines de la thérapie chirurgicale pour l'adénomyose:

  • Intervention de préservation des organes - visant à la coagulation des excroissances endométrioïdes;
  • La chirurgie radicale (hystérectomie, pangystérectomie, amputation supravaginale) - consiste à enlever l'utérus et les appendices.

Les facteurs fondamentaux dans la nomination d'une intervention chirurgicale avec la préservation de l'organe comprennent la présence de suppuration, le degré d'hyperplasie et le nombre d'adhérences formées. La question du choix d'une telle méthode de traitement n'est envisagée qu'après que le patient a suivi un traitement hormonal (90 jours), qui n'a pas donné de résultats et en présence de restrictions sur l'utilisation de médicaments hormonaux.

Si, après un traitement médicamenteux, l'adénomyose continue de progresser et que l'âge de la femme dépasse 40 ans, le médecin décide de l'opportunité d'une opération radicale. Ce type de chirurgie peut être prescrit dans les cas suivants:

  • Inefficacité de l'hormonothérapie et des chirurgies antérieures de préservation d'organes;
  • Développement de l'adénomyose diffuse du troisième degré;
  • Progression de la forme nodulaire de l'endométriose interne en association avec un myome.

Après des opérations de préservation d'organes et un traitement médicamenteux, des rechutes d'adénomyose au cours de la première année sont diagnostiquées chez un patient sur cinq. En 5 ans, le taux de récidive passe à 70%. Chez les femmes préménopausées, le pronostic de l'endométriose interne est plus favorable, ce qui s'explique par l'extinction progressive de l'activité ovarienne. Les rechutes d'adénomyose sont impossibles après une chirurgie radicale.

Grossesse avec adénomyose utérine

Si le diagnostic d'adénomyose est posé à une femme qui envisage une grossesse, il est recommandé d'essayer de concevoir au plus tôt 6 à 8 mois après l'intervention de préservation des organes ou la fin du traitement conservateur..

Si une adénomyose est diagnostiquée chez une patiente enceinte, au cours du premier trimestre, elle prend des gestagènes. La nécessité d'un traitement hormonal au cours des deuxième et troisième trimestres de la gestation est déterminée sur la base d'un test sanguin de laboratoire pour les taux de progestérone.

La grossesse est une ménopause physiologique accompagnée de changements hormonaux sévères. Cela a un effet bénéfique sur l'évolution de la pathologie, réduisant le taux d'hyperplasie de l'endomètre. Certaines femmes ont une cure complète après la gestation..

Pourquoi l'adénomyose est-elle dangereuse?

En l'absence de traitement opportun ou de tactiques d'effets thérapeutiques sélectionnées de manière illettrée, l'adénomyose de l'endomètre peut provoquer le développement d'un certain nombre de complications indésirables:

  • La formation d'une anémie chronique et aiguë;
  • La propagation des foyers d'adénomyose à d'autres tissus, organes (hémothorax, obstruction intestinale);
  • Malignité (transformation maligne) des cellules endométriales pathologiques.

Pour prévenir le développement de l'endométriose interne et ses conséquences, une femme doit consulter un gynécologue au moins 2 fois par an et, si des symptômes d'adénomyose sont détectés, consulter un médecin.

Adénomyose utérine à l'échographie et à l'IRM

Attention! Cet article est publié à titre informatif uniquement et ne constitue en aucun cas un matériel scientifique ou un avis médical et ne peut pas servir de substitut à une consultation en personne avec un médecin professionnel. Consulter des médecins qualifiés pour le diagnostic, le diagnostic et le traitement!

Comment prévenir le développement de l'adénomyose de grade 1

En médecine, il existe plusieurs types de maladies qui touchent exclusivement les femmes. Les maladies gynécologiques peuvent être dangereuses, surtout en l'absence de traitement. L'une de ces pathologies est l'adénomyose, qui se déroule en plusieurs étapes..

Contenu

Qu'est-ce que l'adénomyose

La maladie survient à la suite de la pénétration du tissu muqueux de l'utérus (endomètre) dans le tissu musculaire de l'organe. Mais cela n'affecte pas la couche entre les tissus. Le myomètre (tissu musculaire) commence à grossir et les parois de l'utérus s'épaississent. En conséquence, l'organe prend la forme d'une boule..

Dans un état normal, l'endomètre ne peut se développer que dans la cavité utérine, sans affecter le tissu musculaire. La pathologie comporte plusieurs étapes, mais la première est considérée comme la plus dangereuse, dans laquelle des changements sont déjà observés, mais il n'y a pratiquement aucun symptôme.

L'adénomyose, qui survient au stade 1, est une condition pathologique lorsque l'endomètre commence tout juste à se développer dans le tissu musculaire de l'utérus. La pathologie se déroule pratiquement sans symptômes et est établie lors du diagnostic en cas de suspicion d'une autre maladie.

Le principal signe de pathologie est une violation du fond hormonal, à la suite de laquelle le cycle menstruel s'allonge..

Les raisons

Les experts n'ont pas établi les raisons exactes du développement de la pathologie. On pense qu'un certain nombre de facteurs peuvent influencer et augmenter le risque d'invasion de l'endomètre..

Les principaux sont l'hérédité et le déséquilibre hormonal résultant de changements dans les performances du système endocrinien..

En outre, les gynécologues suggèrent que les provocateurs du développement de la maladie sont des avortements artificiels, avec des complications ou un travail difficile..

Sur ce sujet

Différences entre la cytologie et la colposcopie

  • Natalia Gennadievna Butsyk
  • 6 décembre 2019.

La prolifération de l'endomètre et sa croissance dans le tissu musculaire de l'utérus peuvent être déclenchées par une prise prolongée de médicaments hormonaux mal sélectionnés.

Selon les experts, les opérations abdominales peuvent devenir des facteurs de provocation lorsqu'une intervention chirurgicale a été effectuée dans la zone des organes génitaux internes..

Les raisons du développement de la maladie comprennent également les grossesses tardives, les lésions de la paroi utérine, les maladies inflammatoires dans lesquelles le processus pathologique affecte les organes reproducteurs et se déroule sous une forme chronique.

Un mode de vie trop actif, une surcharge psycho-émotionnelle, une intoxication et un épuisement du corps peuvent provoquer la prolifération de l'endomètre.

La maladie est le plus souvent établie chez les femmes de plus de 35 ans.

Image clinique

L'adénomyose 1 degré est presque asymptomatique. Dans certains cas, les femmes se plaignent de sensations douloureuses à court terme dans le bas de l'abdomen. Ils ont des crampes dans la nature..

Un inconfort ou des sensations douloureuses se produisent également pendant les rapports sexuels. Habituellement, ces signes d'une femme sont attribués au syndrome prémenstruel..

La maladie, qui survient au stade 1, se manifeste également par une violation du cycle menstruel. La période entre les saignements devient plus longue, avec la décharge, la présence de caillots sanguins est notée.

Avant et après la menstruation, il y a un écoulement brunâtre.

Au premier stade, la pathologie a un cours inégal. Les signes désagréables deviennent plus intenses après un effort physique, un stress, diverses maladies.

Méthodes de diagnostic

L'adénomyose de 1 degré est établie par hasard lors de la réalisation de diagnostics instrumentaux pour d'autres maladies. Pour établir le degré, le troupeau, la forme et les caractéristiques de la pathologie, un ensemble de mesures diagnostiques est prescrit.

Inspection

Un examen gynécologique aide un spécialiste à déterminer la prévalence du processus pathologique, à établir la présence de tumeurs ou d'adhérences.

L'examen est effectué à l'aide d'un miroir spécial et est considéré comme une méthode de recherche informative..

L'examen échographique des organes génitaux internes est utilisé pour déterminer les maladies du système reproducteur.

À l'aide d'un appareil spécial qui affiche une image sur un moniteur, le médecin parvient à établir une augmentation de la taille de l'utérus, un épaississement de ses parois, la prévalence du processus pathologique.

Hystéroscopie

Pour l'étude, un dispositif optique est utilisé, qui est inséré dans le vagin..

L'hystéroscopie nécessite l'utilisation d'une anesthésie, car au cours de l'étude, un échantillon de tissu de l'endomètre altéré est également prélevé. Le biopathe est référé pour un examen cytologique afin de détecter la présence de cellules cancéreuses..

Hystérosalpinographie

Une méthode de recherche qui permet de déterminer le degré de perméabilité des trompes de Fallope et d'établir la présence d'adhérences.

Pour le diagnostic, une substance spéciale est injectée dans le vagin. La procédure est totalement sans danger pour le corps d'une femme..

Laparoscopie

La technique est utilisée non seulement pour le traitement, mais également à des fins de diagnostic..

À l'aide d'un laparoscope, un spécialiste peut examiner visuellement l'endomètre envahi, déterminer le degré de développement de la maladie.

L'imagerie par résonance magnétique est prescrite dans les cas où il est difficile d'établir un diagnostic basé sur les résultats d'autres méthodes de recherche.

La méthode vous permet d'obtenir des images couche par couche. L'IRM est considérée comme l'une des méthodes de diagnostic les plus informatives.

Les femmes sont également affectées à un frottis vaginal, un examen bimanuel. Les études peuvent identifier une lésion infectieuse et déterminer la performance des ovaires.

Sur la base des résultats obtenus, le spécialiste établit un diagnostic précis et prescrit un traitement.

Peut-il évoluer en cancer

L'adénomyose fait référence à des formations tissulaires bénignes. Même après que le processus pathologique affecte les organes voisins, ils perdent leurs fonctions..

Sur ce sujet

Échos de l'adénomyose

  • Olga Vladimirovna Khazova
  • 4 décembre 2019.

La maladie peut ne pas se manifester pendant une longue période et les femmes pendant plusieurs années peuvent ne pas être conscientes de la présence d'une pathologie. Mais le danger ne réside que dans le développement d'un certain nombre de complications.

L'adénomyose, qui survient au premier degré, ne peut pas se développer en une tumeur cancéreuse. Mais malgré cela, le traitement doit être effectué à un stade précoce de développement. Une thérapie opportune évitera l'apparition de conséquences.

Traitement

Lorsque l'adénomyose du 1er degré est établie, un traitement médicamenteux est le plus souvent prescrit. Des médicaments hormonaux sont utilisés.

Les médicaments sont prescrits par le médecin traitant en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie et uniquement après un diagnostic complet. Lors de la prescription d'un traitement, le spécialiste prend en compte le désir de la femme de planifier une grossesse à l'avenir..

La pharmacothérapie est également réalisée à l'aide de gestagènes et de contraceptifs oraux. Le but du traitement est de supprimer la fonction ovarienne.

Sur ce sujet

Est-il nécessaire de retirer le kyste de l'ovaire s'il ne dérange pas

  • Olga Vladimirovna Khazova
  • 4 décembre 2019.

Les médicaments hormonaux contribuent à une pause temporaire de leur performance. La durée du traitement dépend du stade, de la forme et des caractéristiques de la pathologie. En moyenne, le traitement dure de 7 mois à 1 an.

Les médicaments hormonaux, en particulier en cas d'utilisation prolongée, ont un effet négatif sur le corps. Pour réduire cet effet, des médicaments sont utilisés pour soutenir le travail de l'œsophage et de l'estomac..

Il est également important de maintenir l'immunité. Pour cela, le médecin prescrit des immunomodulateurs. Vous pouvez également utiliser des complexes multivitaminés.

Il est important pour les femmes non seulement de prendre les médicaments prescrits, mais aussi de mener une vie saine. Vous devez abandonner les mauvaises habitudes, vous devez consacrer plus de temps au sport, bien manger.

En présence de changements neurologiques, la thérapie réflexe et l'utilisation de sédatifs sont indiquées. Dans les cas graves, des tranquillisants sont prescrits.

Physiothérapie

Lors du diagnostic de l'adénomyose, des méthodes de physiothérapie sont également utilisées. Ils visent à éliminer les symptômes et les principales causes du développement de la pathologie. La méthode de physiothérapie est choisie par le médecin traitant en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Électrophorèse

La technique est réalisée en introduisant le médicament à travers la membrane muqueuse et la peau. Pour la pulvérisation du médicament, un appareil spécial est utilisé qui fonctionne sur la base d'un courant pulsé basse fréquence.

Dans le cas du diagnostic de l'adénomyose, l'iode est utilisé. L'électrophorèse est prescrite pour stimuler les processus de régénération, réduire l'œdème muqueux, normaliser les niveaux hormonaux.

L'effet après le cours dure 2 à 4 semaines.

Magnétothérapie

L'impact sur le corps se produit à l'aide d'un champ électromagnétique. Il est prescrit pendant la période de rééducation après la chirurgie ou au 1er stade du développement de la pathologie.

La magnétothérapie a des effets anesthésiques, protecteurs, anti-inflammatoires et sédatifs. La méthode des effets physiothérapeutiques vous permet de normaliser le métabolisme, d'améliorer la microcirculation, de réduire le gonflement de la muqueuse utérine.

Thérapie au laser

L'utilisation d'un laser peut réduire le gonflement des tissus. Les radiations ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques.

La thérapie au laser est également prescrite pour restaurer la microcirculation dans les tissus..

Hydrothérapie

Dans le cas du diagnostic d'adénomyose de l'ovaire ou de l'utérus, l'hydrothérapie est utilisée pour traiter la pathologie. La procédure est effectuée à l'aide de bains de pin.

La méthode de physiothérapie vous permet de soulager les sensations douloureuses, d'arrêter les spasmes des tissus musculaires. De plus, les bains ont un effet calmant..

La durée du cours est déterminée par le médecin traitant. L'effet dure 3-4 mois.

Balnéothérapie

La méthode est basée sur l'utilisation de bains d'iode-brome ou de radon. Le radon peut réduire les œstrogènes et réduire le risque d'adhérences.

Sur ce sujet

Peut-il y avoir un retard et un test positif avec un kyste ovarien?

  • Natalia Gennadievna Butsyk
  • 4 décembre 2019.

Les bains d'iode-brome ont des effets anti-inflammatoires, sédatifs et analgésiques.

L'effet après un traitement dure 4 mois.

Climatothérapie

La méthode de physiothérapie consiste à réduire la possibilité d'exposition à un certain nombre de facteurs négatifs et à créer certaines conditions climatiques.

Il est conseillé à la femme d'exclure toute exposition prolongée au soleil, l'activité physique. Vous devez également renoncer à la boue thérapeutique, à l'utilisation de la paraffine, à la visite d'un bain ou d'un sauna, au massage dans la région lombo-sacrée.

Complications possibles

En l'absence de traitement pour l'adénomyose interne, diverses complications se développent. Chez les femmes, dans le contexte des changements en cours, la survenue d'une anémie est observée. Elle survient à la suite de menstruations prolongées et intenses..

Les signes d'anémie sont une faiblesse, des troubles de la mémoire, une perte de conscience, un essoufflement, des étourdissements, une diminution des performances.

L'absence de traitement pour l'adénomyose peut entraîner une infertilité. La cause est un déséquilibre hormonal lorsqu'il y a un excès d'œstrogène. Les hormones sont responsables de la libération de l'ovule dans les tubes de l'utérus et de sa maturation.

Sur ce sujet

Les fibromes peuvent-ils augmenter pendant la ménopause

  • Olga Vladimirovna Khazova
  • 4 décembre 2019.

En outre, la maladie se caractérise par l'apparition d'une phase de sécrétion, lorsqu'un ovule déjà fécondé ne peut pas se fixer à la muqueuse utérine. Au fil du temps, lorsque l'adénomyose progresse vers le stade 2 ou 3, les spermatozoïdes ne peuvent pas traverser les trompes de Fallope.

En conséquence, une grossesse extra-utérine se développe. Cette condition est dangereuse pour le corps féminin et nécessite une intervention chirurgicale. Lorsque la grossesse utérine survient, elle est interrompue dans le contexte d'un manque de gestagènes.

La maladie ne se transforme pas en une tumeur maligne, mais le processus pathologique est capable de se propager aux tissus voisins, affectant l'œsophage et les intestins. Les cellules de l'endomètre affecté peuvent se propager à travers les vaisseaux sanguins et lymphatiques, pénétrer dans divers organes.

L'inflammation se produit autour du foyer du processus pathologique, une hyperplasie tissulaire est observée. Le risque d'hémorragie interne augmente.

Prévoir

L'adénomyose du 1er degré fait référence à des maladies survenant sous une forme chronique. Dans le même temps, la probabilité de rechutes est élevée même après un traitement complexe. Chez les femmes en âge de procréer, la récidive de la pathologie est notée dans les 5 ans..

Pour les patients en âge pré-climatique, le pronostic est favorable. Avec un traitement opportun et suivant toutes les recommandations du médecin, les rechutes sont assez rares. L'auto-récupération est notée dans la période climatérique.

Mesures préventives

Le plus souvent, les femmes ne consultent la gynécologie que dans les cas où une gêne survient, une douleur apparaît ou une grossesse survient vraisemblablement. Mais la plupart des maladies, y compris l'adénomyose, surviennent aux premiers stades sans symptômes. En conséquence, la femme ne reçoit pas de traitement et la pathologie se développe, des complications surviennent..

Afin d'éviter le développement de conséquences, il est important de consulter régulièrement un gynécologue, au moins deux fois par an..

En outre, les experts recommandent de suivre un certain nombre de mesures préventives:

  1. Élimine le stress, les névroses.
  2. Mange correctement. Le régime doit contenir des fruits et légumes en quantité suffisante. Le pied rapide et la restauration rapide doivent être évités.
  3. Limitez les visites aux saunas et solariums. Vous devez également éviter une exposition directe et prolongée au soleil..
  4. Consultez un médecin avant d'utiliser des contraceptifs oraux.
  5. Éliminez la vie sexuelle promiscuité.
  6. Respectez les règles d'hygiène personnelle.
  7. Maintenez l'immunité. Pour ce faire, à l'automne et au printemps, il est nécessaire de prendre des complexes multivitaminés..

Les mesures préventives aideront à réduire considérablement le risque de développer une adénomyose et à exclure la survenue de complications dans le contexte de la pathologie.

L'adénomyose est une maladie chronique dans laquelle l'endomètre commence à se développer dans le tissu musculaire de l'utérus. Le premier stade des pathologistes est caractérisé par l'absence de symptômes, ce qui rend le diagnostic difficile.

Cela peut durer plusieurs années et ne pas se manifester. Dans le même temps, un certain nombre de changements se produisent dans le corps, ce qui peut entraîner de graves complications. C'est pourquoi il est recommandé aux femmes de consulter régulièrement un gynécologue et de subir des examens préventifs..