Principal
Tératome

Une grossesse est-elle possible avec l'adénomyose utérine? Danger pour la santé de la mère et de l'enfant

Deux concepts pratiquement mutuellement exclusifs d'adénomyose et de grossesse amènent souvent les femmes à consulter un gynécologue. Cependant, la maladie est guérissable et la maternité est possible.

En elle-même, l'adénomyose ne menace pas la vie d'une femme, mais elle lui procure beaucoup de sensations désagréables. Avec une aide médicale tardive, la maladie peut entraîner une infertilité. Par conséquent, il est nécessaire de commencer le traitement le plus tôt possible - dès les premiers signes d'un trouble du système reproducteur.

Grossesse lors d'un diagnostic d'adénomyose

Face au problème de la conception difficile, le couple a des relations sexuelles non protégées pendant plusieurs mois, mais la fécondation de l'ovule n'a pas lieu, la femme est examinée et découvre qu'elle a une adénomyose. En fait, il s'agit d'une endométriose interne, locale ou diffuse. La maladie se prête tout à fait aux méthodes modernes de traitement, mais cela prend du temps et des efforts..

Conséquences de la maladie sur la grossesse

Si la grossesse souhaitée est déjà arrivée et que la femme a découvert par la suite qu'elle avait une adénomyose, elle doit consulter l'obstétricien plus souvent et surveiller attentivement son état de santé. Avec un léger dommage à l'utérus et l'absence d'anomalies hormonales prononcées, rien n'empêche le développement du fœtus, mais vous ne pouvez pas vous détendre.

L'évolution de la grossesse avec adénomyose utérine peut être menacée par une contractilité accrue de la couche musculaire de l'organe - hypertonicité. À presque tout moment, cela peut provoquer le rejet de l'ovule dans les premiers stades du développement du bébé, ou ce sera la cause principale d'un décollement placentaire prématuré au cours du 2-3ème trimestre..

Étant donné que la maladie se développe en raison de perturbations hormonales dans le corps de la femme, il existe un risque de complications après la fixation d'un ovule fécondé à la paroi utérine. Par conséquent, les médecins doivent choisir un traitement hormonal compensatoire. Sinon, une fausse couche se produira. Les médecins doivent surveiller en permanence l'état de la femme enceinte.

Est-il possible de tomber enceinte

Les experts n'ont aucune opinion sans équivoque sur la possibilité de tomber enceinte avec une adénomyose dans l'utérus. Dans chaque cas, il est nécessaire de prendre en compte de nombreux facteurs - de l'âge de la femme enceinte à la gravité des dommages à l'utérus, afin que le médecin puisse donner son avis.

Comme c'est cette pathologie qui est devenue la cause de l'infertilité féminine dans 2/3 des cas de visites dans les centres de planification familiale, les gens ont estimé qu'elle était incurable..

La pratique des spécialistes le prouve de manière convaincante: avec une thérapie opportune correctement sélectionnée, le couple obtient son bébé tant attendu de manière naturelle.

Il suffit de demander un examen gynécologique préventif au stade de la planification de la grossesse et de suivre un traitement approprié. Vous ne devez pas abandonner et supporter le diagnostic d'infertilité. Le développement de la médecine permet aux femmes de devenir mères même avec une évolution sévère d'adénomyose.

Conséquences d'un avortement ou d'une fausse couche

Si une femme a un avortement spontané ou une fausse couche à un stade précoce de la grossesse, cela signifie que l'adénomyose dans l'utérus n'a pas permis au fœtus de se fixer correctement. Cependant, une femme ne doit pas être très contrariée - une grossesse est toujours possible, mais après une procédure médicale appropriée.

Chez les femmes, la conception peut survenir même lors de la prise de médicaments, ce qui n'est pas souhaitable. Par conséquent, les experts recommandent en ce moment la contraception barrière..

Les conséquences de l'avortement dû à l'adénomyose sont plutôt de nature psychologique. Une femme qui est à l'écoute de la maternité commence à s'inquiéter du fait que son corps n'est pas capable de porter un bébé. De plus, les fluctuations du fond hormonal aggravent la situation - de l'irritabilité et des larmes apparaissent, le sommeil et l'appétit sont perturbés. Tout cela nécessite un traitement complexe - non seulement en prenant des sédatifs, mais aussi en travaillant avec un psychothérapeute.

En général, une fausse couche avec adénomyose n'altère pas la capacité physiologique de l'utérus à porter un fœtus. Si le foyer pathologique est unique, ne s'est pas propagé aux trompes de Fallope, une maternité plus tardive est tout à fait possible.

Possibilité de traitement

En règle générale, après avoir confirmé le diagnostic d'adénomyose par des procédures de diagnostic de laboratoire et instrumentales, le spécialiste procède à la sélection du schéma thérapeutique optimal. Pour chaque cas, la question du traitement est tranchée sur une base individuelle.

Au stade initial, il est recommandé de prendre des médicaments capables d'ajuster le fond hormonal. Après tout, il a été prouvé que la maladie avait une relation avec les hormones sexuelles féminines. Le choix du médicament relève de la compétence du médecin, qui prend en compte toutes les caractéristiques de l'évolution de la maladie, le degré de sa gravité.

Avec des complications déjà formées, en particulier - l'obstruction des trompes de Fallope, la FIV semble être la solution pour l'adénomyose. Un ovule fécondé est implanté dans l'utérus d'une femme qui souhaite devenir mère.

Les spécialistes ont rarement recours à des méthodes chirurgicales pour éliminer la pathologie, car il existe un risque élevé d'adénomyose quittant l'utérus - avec propagation aux organes voisins dans le petit bassin ou la cavité abdominale.

Thérapie de préservation de la grossesse

La pratique des médecins témoigne qu'une grossesse naturelle en elle-même est un excellent remède contre l'adénomyose. L'augmentation de la production de progestérone aide à supprimer le foyer pathologique dans l'utérus.

Par conséquent, les spécialistes ne surveillent et surveillent attentivement le développement du fœtus - échographie, tests sanguins pour la concentration d'hormones.

Il est extrêmement rare, plutôt que de calmer la future mère, le médecin prescrit une courte cure de progestérone - "Duphaston" ou "Utrozhestan", "Krainon".

Fondamentalement, l'évolution de la grossesse dans le contexte de l'adénomyose n'est pas différente de celle des autres femmes. Le bébé se développe bien, l'accouchement commence en temps voulu. Des effets médicinaux spéciaux ne sont pas nécessaires s'il n'y a pas d'indications supplémentaires pour cela - par exemple, d'autres maladies chroniques des organes internes.

Thérapie post-partum

C'est la période post-partum, lorsque l'utérus se débarrasse des restes de la couche muqueuse qui s'est développée pendant la grossesse, ce qui préoccupe particulièrement les obstétriciens. Normalement, chez les femmes, la décharge se produit en petits volumes et pas plus de 1,5 à 2 semaines. Ensuite, il peut y avoir des résidus de maculage sur les sous-vêtements pendant un certain temps..

Mais avec l'adénomyose après l'accouchement, les saignements sont abondants et prolongés. Parfois, vous devez même recourir à des mesures extrêmes - ablation chirurgicale de l'utérus.

Afin d'éviter cela, une femme doit suivre toutes les recommandations du médecin traitant. Il prescrira des médicaments pour éviter une perte de sang massive, ainsi que des complexes hormonaux appropriés pour supprimer le foyer pathologique dans l'utérus.

Si la grossesse elle-même est devenue une sorte de «médicament» pour l'adénomyose, la pharmacothérapie dans la période post-partum n'est pas du tout nécessaire. Une femme ne devrait subir un examen de routine en temps opportun qu'après la naissance d'un bébé, être observée par son gynécologue de famille.

Grossesse après le traitement

Les réalisations de la médecine moderne permettent de résoudre un tel problème de femmes qui se tournent vers un spécialiste pour se demander comment tomber enceinte avec une adénomyose. Avec un traitement hormonal précoce approprié, la maternité survient dans 80 à 90% des cas.

Avec une légère sévérité de l'adénomyose, plusieurs cours de contraceptifs combinés sont suffisants. Ils contiennent la quantité nécessaire de progestérone, ce qui vous permet de supprimer la prolifération de l'endomètre dans l'utérus. En règle générale, dès le premier mois à partir du moment où vous arrêtez de prendre des médicaments, la fécondation naturelle de l'œuf se produit, le fœtus se forme.

Avec une évolution modérée et sévère de l'adénomyose, vous devrez être patient et suivre un traitement combiné complexe avec des agents hormonaux et antinéoplasiques pour faire face à la maladie. Le début de la grossesse est un objectif tout à fait réalisable, et dans ce cas.

Cependant, dans un certain nombre de situations, plusieurs tentatives doivent être faites - le fœtus ne peut pas qualitativement prendre pied sur la membrane tubéreuse de l'utérus, un avortement spontané se produit.

Même les variantes apparemment les plus désespérées de l'adénomyose laissent également à une femme une chance de devenir mère. Il suffit d'utiliser la technique de la fécondation in vitro. La procédure est coûteuse et ne garantit pas que le fœtus se développera la première fois, mais le résultat final - la naissance d'un bébé en bonne santé - en vaut la peine.

Avis des femmes et avis des médecins

Ces dernières années, la médecine obstétricale a fait de grands progrès. De nombreuses maladies qui semblaient incurables auparavant sont désormais tout à fait propices à la pharmacothérapie. Par exemple, les femmes atteintes d'adénomyose ont pu devenir mères après un traitement approprié. J'espère que d'autres problèmes similaires seront résolus avec autant de succès..

Marina Alekseevna, gynécologue, 53 ans

Depuis l'adolescence, je suis gêné par un flux menstruel douloureux et abondant. Cependant, à 20 ans, le cycle est devenu plus stable. Je me suis mariée, mais je ne pouvais toujours pas tomber enceinte. L'examen a montré que j'avais une adénomyose modérée. Le médecin m'a recommandé une cure de médicaments hormonaux, ainsi que des sédatifs à base de plantes. Mon mari et moi avons suivi toutes les recommandations et notre rêve est devenu réalité. Maintenant, nous avons un fils d'un an.

S'efforçant de faire carrière, je n'ai en quelque sorte pas prêté attention à mon absence de grossesse, même si je suis mariée depuis plus de 10 ans. Cependant, le mari voulait de plus en plus devenir père. Je suis allée à la meilleure clinique pour femmes de notre ville et j'ai subi un examen complet. Il s'est avéré que j'ai une adénomyose dans mon utérus et qu'un traitement hormonal est nécessaire. J'ai strictement suivi toutes les procédures médicales prescrites. Et enfin je vais bientôt devenir mère. La maladie n'est pas aussi terrible qu'ils l'écrivent, elle est traitée avec succès.

Nous vous serons très reconnaissants si vous le notez et le partagez sur les réseaux sociaux.

Adénomyose utérine et grossesse

L'adénomyose de l'utérus (endométriose de l'utérus) est une maladie dans laquelle des lésions apparaissent dans les tissus de l'utérus, des ovaires et d'autres tissus, qui ressemblent à la muqueuse de l'utérus dans la structure, sont de petits nodules qui contiennent un liquide épais et foncé. Dans de tels foyers, des changements se produisent, similaires au rejet de la muqueuse utérine. Le saignement résultant de ces zones entraîne des douleurs pendant la menstruation. Les médecins modernes appellent généralement l'adénomyose une maladie telle que l'endométriose de l'utérus. Et l'endométriose est un processus inflammatoire grave..

Les foyers endométriques peuvent être localisés dans divers organes et tissus: sur le col de l'utérus, dans l'épaisseur de l'utérus lui-même, sur la paroi de la cavité abdominale, en dehors des organes du système reproducteur.

Adénomyose des symptômes de l'utérus

Le symptôme le plus courant est une douleur qui commence ou s'aggrave pendant les jours prémenstruels, pendant la menstruation. Si l'utérus est endommagé, il peut y avoir des menstruations abondantes, un écoulement sanglant du tractus génital avant et après la menstruation. La douleur peut être donnée au sacrum, au rectum et au vagin. L'adénomyose de l'utérus peut survenir sans symptômes, auquel cas cette pathologie est détectée lorsque les patients contactent la clinique avec la question qu'ils ne peuvent en aucun cas concevoir un enfant.

Adénomyose utérine et grossesse

Y a-t-il des chances de porter et de donner naissance à un bébé en bonne santé? L'adénomyose de l'utérus est souvent accompagnée d'infertilité. L'infertilité est établie si la grossesse n'est pas survenue au cours d'une ou plusieurs années avec une activité sexuelle régulière. Avec l'adénomyose utérine, l'implantation de l'ovule dans la muqueuse de l'utérus est impossible, la mort de l'ovule se produit.

Avec l'adénomyose de l'utérus, un processus adhésif est noté, ce qui conduit à l'infertilité. Il y a une violation de la perméabilité des trompes de Fallope, ce qui conduit à l'absence de grossesse. Avec l'adénomyose de l'utérus, il peut également y avoir un manque de maturation de l'ovule dans l'ovaire, une modification des propriétés de la membrane muqueuse de l'utérus.

Lorsqu'un diagnostic d'adénomyose de l'utérus est établi, un traitement par des gestagènes est prescrit, dans le contexte duquel une grossesse peut survenir. Ce groupe de médicaments ne doit pas être annulé, ils doivent être poursuivis pour fournir le soutien hormonal nécessaire. On sait que cette maladie est caractérisée par la présence de troubles hormonaux, le premier trimestre de la grossesse est donc le plus responsable. En règle générale, une femme enceinte doit prendre des hormones jusqu'à 14 semaines. Mais cela doit être contrôlé en tenant compte des résultats d'un test sanguin pour la teneur en progestérone. Sur la base des résultats de l'examen, la question de l'annulation des gestagènes ou de la poursuite du traitement est décidée. De nombreuses études ont été menées, selon lesquelles aucune information n'a été obtenue sur l'effet négatif sur le fœtus des hormones, en particulier de la dydrogestérone. Ce médicament est largement utilisé dans la pratique obstétricale et contribue à créer des conditions optimales pour la progression de la grossesse..

La complication la plus courante de la grossesse avec adénomyose est la menace d'interruption de grossesse. Cette situation nécessite la conduite de cours de prévention afin d'éviter le développement d'une clinique de menace. Prescrire des médicaments du groupe des antispasmodiques, des sédatifs, des sédatifs qui améliorent les processus métaboliques.

Causes de l'adénomyose de l'utérus

L'adénomyose de l'utérus est due à une prédisposition génétique. Il existe une théorie du développement hormonal de la maladie, selon laquelle il y a violation du contenu et du rapport des hormones dans le corps d'une femme. Une autre théorie de l'apparition de l'adénomyose de l'utérus est l'implantation, selon laquelle les particules endométriales rejetées se déposent sur les ovaires, les trompes, le péritoine, créent un «sol» pour le développement de la maladie. Les plus importants sont les changements négatifs dans le système neuroendocrinien dus au stress, à la malnutrition, à diverses maladies non gynécologiques.

Diagnostic de l'adénomyose utérine

Il est possible de suspecter la présence d'une adénomyose de l'utérus chez les femmes souffrant d'infertilité et en présence de certains facteurs: un syndrome douloureux à long terme, avec un traitement infructueux des processus inflammatoires dans les appendices utérins, avec des interventions intra-utérines, avec des saignements du tractus génital; avec douleur résultant des rapports sexuels, douleur vue sur une chaise gynécologique; signes d'adhérences dans le petit bassin, douleur des ligaments de l'utérus.

L'échographie est la principale méthode de diagnostic qui vous permet de déterminer la taille de l'utérus, la structure de la membrane musculaire, la taille, la structure des formations kystiques dans les ovaires. La prochaine étape importante de l'examen concerne les méthodes d'évaluation de la perméabilité des trompes de Fallope. Par exemple, la présence de foyers d'inflammation dans la paroi utérine peut être détectée à l'aide d'une image radiographique de l'utérus. L'image est utilisée pour estimer la taille de l'utérus, le degré de propagation du processus.

Aujourd'hui, les opérations endoscopiques (laparoscopie) restent la norme pour diagnostiquer diverses formes d'infertilité, y compris la forme d'infertilité résultant d'une adénomyose utérine. Pendant l'opération, des «instruments» sont introduits dans la cavité abdominale à travers les trous de la paroi abdominale. À l'aide d'un tel examen, il est possible de déterminer l'état des trompes de Fallope, la présence d'adhérences, les foyers d'adénomyose de l'utérus.

Traitement de l'adénomyose de l'utérus

Le traitement de l'adénomyose de l'utérus est effectué par correction chirurgicale, physiothérapie, hormonothérapie. Au cours des dernières décennies, les médicaments hormonaux ont dominé le traitement médicamenteux de l'adénomyose utérine. Ils arrêtent temporairement les menstruations, suppriment le travail des ovaires. Ils créent une ménopause artificielle, ce qui entraîne une diminution de la gravité des symptômes de la maladie, une diminution des foyers d'adénomyose de l'utérus. Les médicaments hormonaux de dernière génération ont un minimum d'effets secondaires par rapport aux médicaments des générations précédentes. Le traitement avec de tels médicaments hormonaux est utilisé comme première étape du traitement avant la chirurgie. Dans le traitement et la prévention de la progression des formes non sévères d'adénomyose utérine, des contraceptifs hormonaux oraux sont également utilisés.

Le plus grand effet peut être obtenu avec une combinaison de méthodes de traitement hormonales et chirurgicales - laparoscopie, pendant l'opération, les foyers endométriosiques sont éliminés. Dans ce cas, les hormones peuvent être utilisées comme préparation préopératoire, dans les 3-6 mois après la chirurgie à titre préventif contre l'apparition des symptômes de l'adénomyose utérine.

Planification d'une grossesse avec adénomyose utérine

La laparoscopie est utilisée s'il existe des kystes ovariens endométrioïdes, il est nécessaire d'établir la perméabilité des trompes de Fallope. Après l'opération, l'hormonothérapie est généralement prescrite pendant 3 à 6 mois. Les médicaments hormonaux endormissent le système reproducteur. Après quelques mois, la thérapie est annulée, la patiente est autorisée à devenir enceinte. Si la grossesse n'a pas lieu dans un délai d'un an, cela réduit considérablement les chances de restaurer la fonction reproductrice d'une femme. Dans ce cas, le programme de FIV est recommandé. Pendant la grossesse et l'allaitement, en l'absence de règles, un développement inverse de l'adénomyose utérine peut survenir. L'avortement avec curetage de la cavité utérine entraîne une exacerbation et une aggravation de l'adénomyose utérine. Un examen opportun, le traitement de l'adénomyose utérine aide à l'apparition de la grossesse.

Le fait de la présence d'une adénomyose ne signifie pas que la grossesse se déroulera chez toutes les femmes enceintes présentant des complications. Un grand pourcentage de patients ne savent pas du tout qu'ils ont une telle maladie, tandis que la conception se déroule sans aucun problème. Dans cette situation, il n'est pas nécessaire de prescrire immédiatement un traitement hormonal. Il est nécessaire de procéder à un examen de suivi complet d'une femme, de son profil hormonal, afin que la nécessité d'un traitement médicamenteux puisse être évaluée.

Si une femme souffre d'adénomyose et envisage une grossesse, elle doit être préparée pour une période aussi importante de sa vie. La réalisation d'un examen complet et d'un traitement approprié, en fonction des résultats obtenus, est une garantie que la grossesse se produira et se déroulera sans complications. Une attention particulière est portée au diagnostic des infections liées aux IST. Avec l'adénomyose, il y a une diminution des forces immunitaires protectrices du corps. La grossesse est un état d'immunodéficience naturelle, ce qui peut entraîner le fait que le processus infectieux pendant la grossesse s'accompagne de diverses complications. Il est nécessaire de prescrire un traitement spécifique avant la grossesse, car la liste des médicaments autorisés pour les femmes enceintes est très limitée.

On peut soutenir que pour une femme, le diagnostic d'adénomyose ne devrait pas signifier qu'elle ne pourra pas donner naissance à un bébé en bonne santé. Le plus important est de suivre les recommandations d'un spécialiste dans le traitement de cette maladie et d'adopter une approche responsable de la grossesse planifiée..

La combinaison de l'adénomyose et de la grossesse: est-ce possible?

L'adénomyose ou endométriose interne est un processus pathologique qui affecte le corps de l'utérus, avec la propagation de la couche interne de la membrane muqueuse dans l'épaisseur des parois de l'organe. Dans ce contexte, une image spécifique de la maladie se forme avec des complications graves concomitantes. Par exemple, l'adénomyose et la grossesse deviennent souvent des concepts mutuellement exclusifs, car cette maladie conduit généralement à l'infertilité.

Cette pathologie gynécologique occupe la troisième place dans le classement de toutes les maladies de la région génitale féminine. Étant donné que dans la plupart des cas, il se trouve chez les femmes en âge de procréer, il mérite une attention particulière..

Qu'est-ce que l'adénomyose

L'adénomyose est une pathologie dans laquelle la couche interne de l'utérus se développe à l'extérieur de celui-ci. Des zones de la membrane muqueuse, qui sous l'influence des hormones sexuelles subissent des changements cycliques, commencent à se former dans la couche musculaire de l'organe. En conséquence, des foyers saignants de l'endomètre se développent dans la paroi de l'utérus et un processus inflammatoire chronique se développe..

Les foyers d'une telle inflammation chronique affectent la fonction de l'utérus en tant qu'organe destiné à porter un enfant. La couche musculaire peut subir des modifications importantes: amincissement, restructuration dystrophique, ce qui conduit à une violation de la fonction contractile de l'organe. Si la grossesse survient avec une maladie, il existe une forte probabilité de menace d'interruption.

L'adénomyose est assez fréquente chez les femmes qui reçoivent un diagnostic d'infertilité. La maladie est un indicateur de perturbation hormonale dans le corps d'une femme. Cet échec conduit à l'infertilité et à des problèmes de portage d'un enfant..

Vidéo de pathologie

Les raisons du développement de la maladie

Les raisons de la localisation atypique des sites muqueux ne sont pas encore connues avec certitude. Cependant, il est bien établi que les patients atteints d'adénomyose présentent des troubles immunitaires et hormonaux..

Les conditions préalables au développement de la pathologie sont les facteurs suivants:

  • prédisposition génétique;
  • une histoire de travail compliqué;
  • avortement ou curetage de l'utérus pour d'autres raisons. Dans ces cas, l'insertion purement mécanique de sections de la muqueuse utérine dans la couche musculaire est possible;
  • port prolongé de dispositifs intra-utérins;
  • l'obésité ou d'autres maladies hormonales et métaboliques;
  • utilisation incontrôlée de contraceptifs oraux;
  • le stress et une mauvaise alimentation, qui aggravent les troubles hormonaux.

Le groupe à risque se compose de femmes souffrant de troubles hormonaux et métaboliques, dont les proches souffraient d'une maladie similaire.

À cela surtout, il est soumis

Sur la base des résultats d'études menées auprès de diverses femmes atteintes d'adénomyose, il a été déterminé qui est à risque:

  • Femmes qui ont subi des manipulations intra-utérines diagnostiques - avortements, nettoyage et autres.
  • Si la moitié féminine de la famille était sensible aux maladies gynécologiques, les grands-mères et les mères souffraient de tumeurs bénignes (fibromes) ou malignes.
  • Si vous avez déjà subi une chirurgie des ovaires, des trompes de Fallope ou des femmes souffrant de maladies inflammatoires de l'utérus.
  • Fait intéressant, les femmes qui ont accouché sont à risque, des problèmes surviennent souvent lors de la planification d'une grossesse secondaire.

Manifestations de pathologie chez la femme enceinte

Avant le début de la fécondation, l'adénomyose se manifeste par des douleurs pendant la menstruation, des règles abondantes et des taches dans l'intervalle qui les sépare, qui peuvent être confondues avec des signes d'inflammation. Cependant, avec le début de la grossesse, le corps subit de puissants changements hormonaux..

La membrane muqueuse de l'utérus cesse temporairement de subir des changements cycliques - la maladie régresse. Comme il n'y a pas de foyers hémorragiques dans l'épaisseur de l'utérus pendant la grossesse, ils sont, pour ainsi dire, sous une forme conservée, puis ils ne révèlent pas de manifestations spécifiques pendant la gestation avec adénomyose.

Le seul groupe de signes de pathologie peut être associé à une utilité insuffisante de la couche musculaire de l'utérus et à un déficit en progestérone.

La combinaison de ces facteurs détermine les symptômes de la menace d'avortement:

  • douleur dans le bas de l'abdomen, aggravée le soir ou après l'exercice;
  • augmentation du tonus de l'utérus, il devient «dur» au toucher;
  • écoulement pathologique du tractus génital (frottis sanglant ou eau transparente liquide).

Comment pouvez-vous tomber enceinte

Obtenez une réponse claire à la question "comment devenir enceinte avec adénomyose?" assez difficile. Le meilleur conseil serait de se débarrasser de la maladie. Étant donné que la cause de la maladie n'a pas encore été identifiée, un traitement qui garantira une élimination complète du problème est impossible. Il n'y a qu'un seul moyen d'éliminer la pathologie - l'ablation de l'utérus. Dans ce cas, la grossesse sera également impossible..

Tout d'abord, vous devez subir un examen complet:

  • Établir la perméabilité des trompes de Fallope;
  • Découvrez la portée du processus;
  • Déterminez le fond hormonal;
  • Établir la présence de l'ovulation.

Le traitement dépendra des résultats de l'examen et de la détection de la cause immédiate de l'infertilité féminine. Même si le problème est résolu temporairement, il y a 1 chance que la grossesse se produise.

Compatibilité de l'adénomyose et de la grossesse

Il est assez difficile pour une femme atteinte d'adénomyose de tomber enceinte. Selon les statistiques, jusqu'à 80% des patients atteints de cette maladie ne peuvent pas tomber enceinte pendant une longue période. L'impossibilité de fécondation et d'implantation ultérieure de l'embryon, comme l'adénomyose, est associée à un déséquilibre hormonal.

Si la fécondation a eu lieu, la patiente est sous la surveillance des obstétriciens en raison du risque élevé d'interruption de grossesse. Le risque accru persiste jusqu'à la formation du placenta, principale source d'hormones pendant la grossesse. Par conséquent, dans les premiers stades (au premier trimestre), les patients atteints d'adénomyose se voient prescrire un traitement hormonal (par exemple, le médicament Duphaston).

Après 14 semaines, le risque que la grossesse gèle diminue. Cependant, la femme est sous observation, car les parois de l'utérus, touchées par l'adénomyose, perdent leur élasticité. Avec la croissance du fœtus, l'étirement progressif des parois de l'utérus peut s'accompagner de douleurs de traction dans le bas de l'abdomen.

Une autre caractéristique de la grossesse avec adénomyose est les adhérences et les ganglions dans la cavité utérine (avec adénomyose nodulaire). Avec un processus adhésif prononcé, le fœtus en croissance peut éprouver des difficultés et prendre une position forcée.

La forme diffuse de la pathologie est caractérisée par des modifications plus ou moins uniformes de la paroi utérine. Avec des modifications dystrophiques prononcées de la paroi utérine pendant la grossesse, une insuffisance placentaire se développe souvent, entraînant une hypoxie fœtale, des retards dans le développement physique et mental.

La forme focale de la pathologie est dangereuse lorsque le placenta est attaché dans la zone de la zone touchée. Cela entraîne le développement de l'une des pathologies les plus graves de la grossesse - le décollement placentaire..

Traitement

Le traitement principal de l'infertilité avec adénomyse consiste à prendre des médicaments hormonaux et à pratiquer des chirurgies de préservation des organes.

La propagation du processus, les symptômes influenceront le choix des méthodes de traitement.

Les femmes doivent comprendre que l'adénomyose est une maladie incurable qui peut récidiver à tout moment, seule l'ablation de l'utérus donne une garantie à 100%, mais comment pouvez-vous l'accepter si vous voulez avoir des enfants?

Certains médecins disent qu'il est possible de guérir l'adénomyose par la grossesse, mais ce n'est pas vrai, car dans les études, de nombreuses femmes indiquent qu'elle est apparue ou est restée après l'accouchement.

Lorsqu'un traitement hormonal de l'infertilité est utilisé

  • Contraceptifs oraux - Yarina, Jess et autres. Sur fond de sevrage médicamenteux, une grossesse peut survenir, mais selon les résultats de la recherche, les contraceptifs oraux ne sont pas les médicaments les plus efficaces. Le cours de thérapie dure 0,5 an.
  • Les gestagènes sont des analogues chimiques de la progestérone qui ont récemment été activement prescrits. Les représentants brillants de ce groupe de médicaments sont Duphaston, Vizanne. Duphaston est pris de manière cyclique, il n'interfère pas avec l'ovulation. Un analogue de Dyufaston est l'Utrozhestan naturel.
  • Antigonadotropines (danazol, danoval, gestrinone) - plus récemment, ils ont écrit que le danazol est le plus efficace pour obtenir une grossesse, mais pour le moment, il n'est pratiquement pas utilisé en raison du fait que le médicament a un effet secondaire prononcé - excès de poids, grossièreté voix et autres. Lors de la prise du médicament, les menstruations disparaissent, un mois après l'arrêt du traitement, elles doivent reprendre.
  • Les agonistes de l'hormone de libération des gonadotrophines (GnRH) - le zoladex, le décapeptyl sont des hormones lourdes et sont utilisés au stade avancé de l'adénomyse. Ils sont considérés comme des médicaments très efficaces, mais leur utilisation est limitée par leur coût élevé. De plus, un traitement à long terme avec ces médicaments entraîne une carence persistante en œstrogènes, ce qui entraîne une diminution significative de la densité minérale osseuse..

L'hormonothérapie affecte l'ovulation et la menstruation, par conséquent, la restauration de toutes les fonctions reproductives se produit après 1-2 cycles après l'annulation et à ce moment une grossesse peut survenir, cependant, après l'annulation, il est nécessaire de contrôler le processus de maturation des ovules et si l'ovulation ne se produit pas, il est nécessaire d'utiliser des médicaments stimulant l'ovulation (gonadotrophines)... En cas d'insuffisance du corps jaune, les gestagènes à la vitamine E aident, cette vitamine est prise dans la deuxième phase du cycle.

Si le traitement hormonal est inefficace, une ablation laparoscopique des ganglions d'adénomyose est utilisée. Cette opération de préservation des organes est utilisée pour la forme nodulaire de l'adénomyose. L'essence de cette opération est qu'avec l'aide d'un laser, l'excision du nœud et la restauration des parois de l'utérus se produisent..

Après avoir effectué des chirurgies de préservation d'organes, il est recommandé d'utiliser des préparations hormonales pendant six mois, les contraceptifs oraux dans ce cas sont de faible efficacité, les GnRH-aes se sont montrées le mieux avec un cours de bains de radon.

Si le patient présente une obstruction des trompes de Fallope, des adhérences, une chirurgie plastique microchirurgicale sur les tubes est nécessaire pour les restaurer.

Il est très important de faire attention à l'état psychologique, si nécessaire, prenez des sédatifs.

Le traitement le plus simple est l'adénomyose cervicale, il est facilement diagnostiqué, pendant son traitement, la thérapie au laser peut être activement utilisée pour une élimination plus facile et plus rapide des foyers douloureux. Dans 90% ou plus des cas, avec un tel diagnostic, une grossesse est survenue.

Dans l'adénomyose, l'embolisation des artères utérines est également utilisée, l'efficacité de cette opération est mal étudiée. Pendant l'opération, les vaisseaux alimentant les fibromes ou les foyers d'endométriose interne sont artificiellement «obstrués» de sorte que les ganglions cessent de croître. Selon le protocole, le flux sanguin de l'utérus doit être rétabli après un an et après cela, il est permis de devenir enceinte, mais selon les critiques, beaucoup sont confrontés à une violation de l'apport sanguin à l'utérus.

Si toutes les tentatives de traitement médicamenteux et chirurgical échouent, les femmes peuvent être référées pour une fécondation in vitro (FIV), mais l'efficacité de cette procédure dans ce cas est deux fois inférieure à celle des femmes non malades..

Thérapie pour maintenir la grossesse

Si une femme réussit à devenir enceinte en utilisant Duphaston ou Utrozhestan, il est alors interdit d'arrêter brusquement de prendre le médicament - cela peut provoquer une fausse couche.

Il est très important de contrôler le niveau de progestérone, souvent son faible niveau conduit à des avortements spontanés.

Dans certains cas, Duphaston est utilisé tout au long de la grossesse..

Diagnostique

Le diagnostic d'adénomyose chez une femme enceinte repose sur:

  1. Sondage. La patiente se plaint généralement de périodes douloureuses et prolongées avant la grossesse. Et aussi sur les taches de décharge brun-brun quelques jours avant le début des règles et dans les deux à quatre jours après un saignement cyclique.
  2. Inspection. Lors d'un examen vaginal, l'utérus est déterminé plus grand qu'il ne devrait l'être à ce stade de la grossesse. Avec une forme focale, la tubérosité peut être déterminée. La palpation de l'utérus est souvent douloureuse ou au moins inconfortable.
  3. Examen échographique. La différence entre la taille de l'utérus et la durée de la grossesse, l'augmentation de l'échogénicité ou la raréfaction du tissu musculaire dans les lieux de localisation des lésions est déterminée.

Les autres examens - imagerie par résonance magnétique, rayons X, hystéroscopie - ne sont pas utilisés pendant la grossesse en raison de possibles conséquences négatives pour le fœtus.

Traitement

Le traitement de l'adénomyose pendant la grossesse vise à résoudre les problèmes suivants:

  1. Inhibition de la prolifération des foyers de la membrane muqueuse dans le muscle de l'utérus. Pour cela, des androgènes ou des progestatifs sont utilisés. Les médicaments et les dosages sont choisis par le médecin traitant.
  2. Élimination de la menace d'interruption de grossesse. Pour cela, un cours est attribué:
      antispasmodiques (No-shpy, Papaverina, etc.);
  3. sédatifs;
  4. signifie qui améliore les processus métaboliques (par exemple, la glycine).

En plus de ces mesures, d'autres méthodes de traitement de l'adénomyose pendant la grossesse ne sont pas utilisées, car:

  1. Prendre des médicaments ou des procédures pendant cette période augmente le risque d'effets négatifs sur le fœtus. Tout d'abord, la règle principale de la médecine fonctionne - «ne pas nuire». Le traitement de la maladie peut être reporté jusqu'à la période post-partum.
  2. La menace d'interruption de grossesse vient au premier plan, elle se développe chez une partie importante des patientes avec ce diagnostic. Par conséquent, la pharmacothérapie vise précisément à éliminer ce problème..

Dans certains cas, après l'accouchement, l'équilibre hormonal peut changer et les foyers d'adénomyose commenceront progressivement à diminuer de taille. Si cela ne se produit pas, le patient se voit prescrire un traitement conservateur ou chirurgical après la naissance de l'enfant..

Thérapie post-partum

Le traitement conservateur de l'adénomyose en dehors de la grossesse comprend:

  • hormones qui imitent l'état de la ménopause. Le cours du traitement est de quatre mois à un an;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour le syndrome douloureux sévère;
  • décoctions et infusions à base de plantes, ainsi que d'autres méthodes de médecine traditionnelle. Le médecin traitant peut prescrire des herbes à la fois sous forme de douche vaginale et pour administration orale..

En règle générale, les hormones ne sont pas prises pendant la phytothérapie.

Les perfusions aideront à réduire les saignements tissulaires et à soulager l'inflammation du myomètre:

  1. Sac de berger. Une cuillère à café d'herbe sèche est versée dans un verre d'eau bouillante, infusée pendant une heure et prise dans une cuillère à soupe quatre fois par jour une demi-heure avant les repas.
  2. Les orties. Versez deux cuillères à soupe d'herbes sèches ou fraîches avec un verre d'eau bouillante et laissez reposer 40 minutes. La quantité totale du produit doit être divisée en plusieurs doses et consommée en une journée..
  3. Feuilles de plantain. Une cuillère à soupe d'herbes sèches ou fraîches est versée dans un verre d'eau bouillante et infusée pendant deux heures. La perfusion résultante est divisée en quatre parties, la première doit être consommée à jeun, le reste peut être pris après avoir mangé, uniformément tout au long de la journée.

En plus du traitement à base de plantes, l'inflammation du muscle utérin peut être réduite par:

  1. Hirudothérapie. Les sangsues sont placées sur le bas de l'abdomen sous surveillance médicale. Les enzymes spéciales que ces animaux contiennent ont de puissantes propriétés anti-inflammatoires et régénératrices..
  2. Enveloppements d'argile bleue. L'application d'argile sur la région de l'aine améliore la circulation sanguine dans le petit bassin et, en combinaison avec d'autres méthodes de traitement, accélère la régénération du myomètre.

Un dispositif intra-utérin contenant des progestatifs a une bonne efficacité. Le port de l'antenne réduit la perte de sang pendant la menstruation et soulage la douleur.

Si le traitement conservateur n'a pas conduit à l'effet souhaité, des complications sont survenues, ils ont alors recours au traitement chirurgical de l'adénomyose.

Les indications de la chirurgie sont:

  1. Saignement utérin sévère.
  2. Combinaison d'adénomyose et de gros fibromes.
  3. Combinaison d'adénomyose avec des modifications atypiques de l'endomètre ou de l'épithélium du canal cervical.

La prévention

Il n'est guère possible de se protéger complètement de cette maladie. Les femmes atteintes de troubles hormonaux et métaboliques doivent surveiller attentivement l'état des organes génitaux internes et suivre des règles simples:

  1. Visitez un gynécologue au moins deux fois par an et subissez une échographie des organes pelviens.
  2. S'il y a des problèmes de menstruation - ils deviennent douloureux, abondants, des écoulements de frottis sont apparus quelques jours avant les règles - il vaut mieux ne pas reporter une visite chez le gynécologue.
  3. Établissez le bon régime quotidien et une alimentation équilibrée, éliminez l'excès de poids.
  4. Reconsidérer l'attitude face à la surcharge nerveuse.
  5. Ne vous permettez pas à une fatigue émotionnelle excessive, recevez périodiquement des cours de massage relaxant et des procédures de physiothérapie visant à renforcer le système nerveux.

Mesures diagnostiques

L'échographie est l'une des méthodes les plus efficaces pour détecter l'adénomyose.

Pour un diagnostic plus précis, il est nécessaire d'être examiné par un gynécologue.

Habituellement, cette procédure consiste à examiner les organes génitaux avec des miroirs, à prélever des frottis et à examiner également le col de l'utérus à l'aide d'appareils de grossissement spéciaux..

Il est également nécessaire de subir un examen général de tous les organes par divers spécialistes pour exclure d'autres diagnostics d'accompagnement..

De plus, vous devez passer un certain nombre de tests qui peuvent être nécessaires pour une éventuelle intervention chirurgicale..

Adénomyose et grossesse

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers de telles études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

L'endométriose de l'utérus, la prolifération de l'endomètre (couche interne) de l'utérus, est également appelée adénomyose. La fonction de l'endomètre comprend une augmentation périodique, cyclique, de l'épaisseur de la couche de tissu afin qu'une cellule fécondée puisse y rester (c'est ainsi que la grossesse se produit).

Si la fécondation n'a pas lieu pendant cette période du cycle, l'endomètre s'exfolie, donnant lieu à des saignements (la menstruation commence). Dans ce cas, sur la surface interne de l'utérus, il y a des «embryons» de l'endomètre, qui recommencent leur croissance en passant le même cercle. Maintenant, il devient clair pourquoi l'adénomyose et la grossesse se côtoient et intéressent les futures mères à savoir si elles sont capables d'exister ensemble.

Code CIM-10

Causes de l'adénomyose pendant la grossesse

De nombreux médecins pensent que les causes de l'adénomyose pendant la grossesse ont deux origines différentes:

  • Le premier est la prédisposition génétique du patient à l'apparition et au développement de cette maladie. Dans le corps, le programme hormonal échoue, ce qui conduit à la progression de l'adénomyose.
  • La seconde est une implantation imposée, lorsque les particules de l'endomètre rejeté ne quittent pas complètement ou partiellement le corps de la femme, mais sont retenues sur les organes génitaux (dans les tubes, sur les ovaires, le péritoine). Cela crée des conditions favorables à l'apparition et au développement de la maladie..

En outre, les causes de l'adénomyose pendant la grossesse peuvent être:

  • Stress qui peuvent contribuer à des changements négatifs dans le système neuroendocrinien.
  • Diverses maladies, dont les complications peuvent être des troubles hormonaux, des processus métaboliques et endocriniens dans le corps d'une femme.
  • Malnutrition.
  • La prise de médicaments hormonaux, qui sont généralement attribués après des opérations gynécologiques, peut entraîner une infertilité temporaire, car avec un excès de telle ou telle hormone, les capacités de reproduction de la femme sont supprimées. À la fin du traitement, les hormones sont annulées et la possibilité de fécondation de l'œuf est rétablie.
  • Le groupe à risque d'adénomyose peut également inclure les blessures infligées à une femme, à la fois à domicile et pendant l'accouchement ou une intervention chirurgicale (avortement, fausse couche, autres opérations).
  • Mode de vie trop actif.
  • Travail physiquement dur.
  • Passion excessive pour le solarium ou le bronzage en plein soleil intense (coup de soleil).

Il convient de préciser qu'aucune des raisons ci-dessus n'est absolument prouvée. Dans le même temps, assez curieusement, cette pathologie affecte souvent les jeunes femmes qui sont juste en période de procréation. Par conséquent, dès la première fois, il peut sembler que l'adénomyose et la grossesse sont des processus mutuellement exclusifs..

Symptômes de l'adénomyose pendant la grossesse

La présence de symptômes n'indique pas clairement la présence de cette maladie dans le corps d'une femme. Cependant, leur absence ne garantit pas non plus à une femme qu'elle n'est pas la propriétaire de cette maladie. Certains membres du beau sexe, uniquement à la réception chez le gynécologue, apprennent leur problème, car ils ne ressentent aucune gêne, tandis que d'autres sont «au maximum».

Les symptômes les plus courants de l'adénomyose pendant la grossesse:

  • Pendant la menstruation, une femme ressent une douleur spasmodique sévère. Il y a des cas où des saignements sont observés pendant la grossesse. Dans ce cas, la femme est placée dans un hôpital pour être préservée..
  • Les menstruations disparaissent avec la perte de beaucoup de sang, ce qui entraîne souvent une diminution des taux d'hémoglobine.
  • Il y a un changement dans la taille et la configuration de l'utérus. Cela ne peut être déterminé que par un gynécologue lors d'un examen..
  • Dans les périodes avant le début des règles ou après, il y a une petite décharge (torchis). Ils sont généralement brun foncé..
  • Augmentation du tonus de l'utérus.
  • Une femme peut ressentir de la douleur pendant les rapports sexuels..

Si une femme présente des symptômes complexes ou spécifiés de manière sélective, il ne lui fait pas de mal de demander conseil à un spécialiste. Seul un obstétricien-gynécologue peut confirmer ou infirmer le prétendu diagnostic d'adénomyose.

Adénomyose diffuse et grossesse

Avant de comprendre comment l'adénomyose diffuse et la grossesse sont combinées et combinées, voyons d'abord ce qu'est l'adénomyose diffuse. Cette pathologie fait référence aux formes morphologiques que l'endomètre de l'utérus peut former. La forme diffuse de cette pathologie est une petite capsule de l'endomètre, qui commence à pénétrer dans les couches profondes de l'utérus, jusqu'à la formation de fistules, qui peuvent pénétrer dans la cavité pelvienne. En soi, l'adénomyose de forme diffuse ne peut pas provoquer l'infertilité. Il n'est pas non plus un obstacle au port et à l'accouchement d'un bébé. La cause la plus rapide d'infertilité en présence d'adénomyose diffuse réside dans les perturbations hormonales accompagnant cette maladie, ainsi que dans le cas où la maladie capture non seulement la zone de l'endomètre de l'utérus, mais également les ovaires, les trompes de Fallope.

Adénomyose diffuse et grossesse - cette relation n'est pas encore pleinement comprise, cependant, elle ne doit pas être dramatisée. Un diagnostic opportun et un traitement efficace permettront au patient, par la suite, de concevoir, de porter et de donner naissance à un enfant normalement..

Adénomyose et gestation

Dans la littérature médicale moderne, vous pouvez trouver de nombreux documents couvrant la question - l'adénomyose et la gestation. L'essentiel à retirer de ces articles peut être indiqué par plusieurs conclusions..

  • Diverses sources montrent un pourcentage différent de femmes qui, avec des antécédents d'adénomyose, souffrent d'infertilité. Ce chiffre varie de 40 à 80%. Mais un diagnostic rapide et un traitement efficace dans la très grande majorité des cas peuvent restaurer la capacité d'une femme à avoir des enfants..
  • Avec ce diagnostic, en cas de grossesse, il y a une réelle menace de fausse couche ou de naissance prématurée. Par conséquent, dans une telle situation, la patiente doit faire l'objet d'une attention particulière d'un obstétricien-gynécologue qui l'observe pendant la grossesse. Des médicaments connectés, si nécessaire, permettront d'arrêter un scénario indésirable pour le développement de la pathologie.
  • Les avortements, les interventions chirurgicales peuvent provoquer le début d'un processus pathologique progressif avec des rechutes répétées. Par conséquent, si possible, il est nécessaire de maintenir la grossesse, car après un avortement infructueux, une femme peut rester infertile pour toujours..
  • Avec l'adénomyose, la plupart des femmes enceintes n'ont pas de problèmes d'accouchement. La période post-partum est considérée comme plus dangereuse, lorsque cette pathologie peut provoquer des saignements utérins.
  • Après l'accouchement, lorsque le corps de la femme revient à la normale, le cycle menstruel commence à s'améliorer, la prolifération de l'endomètre peut devenir active, mais elle sera toujours plus faible qu'après un avortement spontané ou artificiel.

Où est-ce que ça fait mal?

L'adénomyose est-elle dangereuse pendant la grossesse?

L'endomètre est la couche interne de l'utérus, mais dans des circonstances défavorables, il peut arriver qu'en se dilatant, il dépasse sa localisation normale, capturant, par exemple, la surface du péritoine ou de l'ovaire, ou l'endomètre pénètre dans les couches profondes de l'utérus. Le dernier cas de pathologie est appelé adénomyose. Essayons de déterminer si l'adénomyose est dangereuse pendant la grossesse?

La réponse à cette question est ambiguë. Pour certains, il s'agit d'une phrase à l'absence d'enfant, l'adénomyose et la grossesse montrent leur totale incompatibilité. La maladie dans ce cas est une barrière insurmontable qui ne peut être détruite par aucun traitement. Mais il existe d'autres exemples où une femme parvient à concevoir, porter et donner naissance à un enfant en bonne santé sans aucun problème..

Si une femme a des problèmes concernant les organes génitaux féminins, il est nécessaire de consulter un gynécologue et de suivre un traitement adéquat.

De nombreux médecins occidentaux pensent qu'il n'y a pas de relation directe entre l'adénomyose et la grossesse (ou l'infertilité). Cette pathologie ne peut devenir un obstacle à la maternité que lorsque d'autres maladies des organes pelviens sont observées. Il a été constaté qu'après la chirurgie, 35 à 60% des femmes ont la possibilité de devenir mère. Si la grossesse, avec cette pathologie, s'est déroulée d'elle-même en toute sécurité, la future mère est sous la surveillance étroite de l'obstétricien-gynécologue traitant, car il existe une forte probabilité de fausse couche.

Mais la grossesse peut aussi devenir une force de guérison, qui peut, dans certains cas, guérir complètement l'adénomyose. Il n'y a pas de cycles menstruels pendant la grossesse. Il s'agit d'une sorte de ménopause physiologique - cela ralentit la croissance de l'endomètre.

Adénomyose et grossesse - chaque cas est individuel et l'approche est la même. Toutes les informations qui peuvent être trouvées sur l'espace Internet sont à titre informatif uniquement, et ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation et l'examen d'un spécialiste. Si une femme veut devenir mère, elle a besoin d'un diagnostic adéquat et d'un traitement efficace, qui ne peuvent être obtenus que dans une clinique spécialisée sous la supervision de spécialistes hautement qualifiés et expérimentés..

Diagnostic de l'adénomyose pendant la grossesse

Le diagnostic de l'adénomyose pendant la grossesse comprend plusieurs points principaux:

  • Le médecin recueillant l'anamnèse du patient: cycle irrégulier, douleur de son évolution et autres.
  • Examen par un gynécologue. En fonction de la gravité de la pathologie en cours, la taille de l'utérus peut être les paramètres de la cinquième à la huitième semaine de grossesse. La structure de l'utérus est dense, lisse. Mais en présence de nœuds, il peut être irrégulier, avec des tubercules. L'isthme est élargi. L'organe féminin dégage de la douleur lorsqu'il est touché.
  • Réalisation d'un examen échographique à l'aide d'un tube optique. L'examen vaginal offre une précision diagnostique élevée. Signes d'adénomyose pendant la grossesse:
  • la taille de l'utérus ne correspond pas à la norme pour la période de grossesse étudiée (plus que prévu).
    • Il y a une échogénicité accrue du myomètre. À l'échographie montre une teinte plus claire avec des inclusions sombres.
    • De petits kystes peuvent être visibles.
    • Structure inégale du contour de la lésion.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM). Grâce à cette recherche, vous pouvez visualiser l'état de la structure tissulaire, la présence de foyers de pathologie. Cette étude a un haut niveau de contenu informationnel, mais en raison du coût élevé des services fournis dans notre pays, elle ne diffère pas en masse.
  • L'examen radiographique pendant la grossesse est fait assez rarement, seulement lorsque cela est nécessaire.
  • Hystéroscopie. Il est très difficile de surestimer cette méthode de diagnostic pour poser un diagnostic d'adénomyose. Grâce à lui, on estime:
    • Structure endométriale.
    • État de la cavité utérine.

Mais l'inconvénient de cette technique est la nécessité de mener une étude sous anesthésie, ce qui n'est pas bon pour la femme enceinte et l'enfant à naître. Par conséquent, cette étude sur les femmes enceintes est utilisée extrêmement rarement..

  • Laparoscopie. Cette méthode de recherche est rare, mais toujours utilisée pour diagnostiquer l'adénomyose..

Ce qui doit être examiné?

Comment examiner?

Qui contacter?

Traitement de l'adénomyose pendant la grossesse

Il a déjà été prouvé que l'une des causes de l'endométriose est une perturbation du fond hormonal d'une femme (une modification de son taux d'œstrogènes dans le sang). Cette situation peut être améliorée par la grossesse elle-même, car au cours de celle-ci, des changements hormonaux dans le corps se produisent (le corps d'une femme enceinte reçoit une ménopause physiologique avec un faible taux d'hormone - œstrogène). Dans ce cas, les tissus affectés par l'adénomyose réagissent au changement. Dans certains cas, la maladie disparaît complètement. Mais cela arrive, néanmoins, rarement. Par conséquent, le médecin est obligé de suivre un traitement médicamenteux. Méthyltestostérone et diéthylsilbestrol, aujourd'hui, les médecins ne l'utilisent plus dans le traitement de l'endométriose, car à faible efficacité, ils ont de multiples effets secondaires, notamment en cas de grossesse. Ils sont défavorables à la fois à la femme et à son enfant à naître..

Le traitement médicamenteux de l'adénomyose pendant la grossesse est réduit à la prise de certains médicaments conçus pour atrophier les foyers de l'endomètre pathologique.

Danazol. Il est administré par voie orale. Dans la plupart des cas, la posologie quotidienne est de 200 à 800 mg (en fonction du tableau clinique de la pathologie et de la menace de fausse couche), elle est distribuée en deux à quatre doses. La dose de départ pour l'endométriose peut être prescrite en une quantité de 400 mg, la portant ensuite à 800 mg. Durée d'admission - jusqu'à six mois.

Ce médicament a des effets secondaires désagréables, tels que: éruption cutanée, gonflement, maux de tête, augmentation des fonctions de sécrétion des glandes sébacées, etc..

Le danazol ne doit pas être administré aux patients souffrant d'insuffisance hépatique et cardiaque, de diabète sucré. À prendre très soigneusement pendant la grossesse (la posologie doit être choisie individuellement et sous la surveillance étroite du médecin traitant).

Gestrinone. Ce médicament est utilisé deux fois par semaine à raison de 2,5 mg pendant six mois. Si le patient a manqué l'une des réceptions, le médicament doit être bu dès que possible et continuer à être pris selon le schéma commencé. Si, en raison d'un oubli ou en raison d'autres circonstances, il a été manqué deux fois ou plus, le traitement est interrompu et la prise schématique du médicament est recommencée.

Le médicament proposé est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité aux constituants du médicament, avec insuffisance cardiaque sévère, troubles métaboliques et autres maladies. La Gestrinone doit être prise très soigneusement pendant la grossesse (uniquement selon les directives et sous la surveillance d'un médecin).

Les effets indésirables de ce médicament ne sont pas tout à fait agréables: maux de tête, nausées, séborrhée, irritabilité, saignements utérins et quelques autres..

Dydrogestérone. La posologie de ce médicament est attribuée individuellement à chaque patient, en fonction de la gravité et de la clinique de la maladie. La plupart du temps, une dose unique d'une dose est de 10 mg. Ils pratiquent une à trois doses pendant la journée. Lors de la prise de ce médicament, le gynécologue doit prescrire à plusieurs reprises une mammographie (surveillance de l'état des glandes mammaires).

Ce médicament est contre-indiqué pour les femmes qui présentent une intolérance individuelle aux composants de la composition du médicament, en cas de pathologie hépatique sévère. Des précautions doivent être prises en cas d'insuffisance rénale sévère, d'insuffisance cardiovasculaire, de migraine, de diabète sucré et d'épilepsie. La dydrogestérone peut être utilisée pendant la grossesse, mais uniquement selon les directives de votre médecin.

Des analogues de la gonadolibérine sont également utilisés, tels que: la busériline, la leuproléline, la gistréline, la nafaréline, la goséréline:

Buserilin. Cet agent antitumoral, dans son action, est conforme à la chimie des cellules réceptrices de l'hypophyse antérieure. Permet une augmentation à court terme de la quantité d'hormones sexuelles dans le sang.

Ce médicament est administré par voie intramusculaire, une fois toutes les quatre semaines, à une dose de 4,2 mg. La durée des injections est de quatre à six mois.

Une autre méthode d'administration du médicament est intranasale. Après avoir nettoyé les voies nasales, goutte à goutte 900 mcg tout au long de la journée. Dosage unique - 150 mcg.

Le médicament est contre-indiqué pour l'utilisation des personnes qui souffrent d'hypersensibilité aux composants de la composition de ce médicament, pendant la grossesse et d'autres manifestations.

Leiprolelin. Une solution pour injection intramusculaire est préparée immédiatement avant utilisation. Une injection est administrée une fois toutes les quatre semaines avec une dose de 3,5 mg. La durée du traitement ne doit pas dépasser six mois.

Ce médecin ne recommande pas l'utilisation chez les patients ayant des antécédents d'intolérance individuelle à l'hormone de libération des gonadotrophines, avec des saignements utérins de nature incertaine, une insuffisance rénale et certaines autres maladies.

Quel médicament est nécessaire pour un patient particulier ne peut être décidé que par son médecin traitant en fonction de la gravité de l'adénomyose. L'automédication dans ce cas est inacceptable. En règle générale, il est conseillé de prendre les préparations hormonales d'une femme enceinte avant 14 semaines. Les études n'ont pas révélé d'effet négatif des hormones sur le développement fœtal (par exemple, la dydrogestérone). Ce médicament vous permet de normaliser le fond hormonal d'une femme afin que la grossesse se déroule sans mauvaises surprises..

Dydrogestérone. La posologie est individuelle et dépend de la nature et de la gravité de la maladie. Ce médicament est utilisé une à trois fois par jour, 10 mg. Le médicament n'est pas prescrit pour la pathologie hépatique aiguë et l'intolérance individuelle aux composants du médicament.

Dans le cas de cette maladie, si nécessaire, un traitement chirurgical est également pratiqué, jusqu'à l'ablation de l'utérus, mais cette méthode n'est pas acceptable dans le cas du traitement de l'adénomyose pendant la grossesse.

La complication la plus désagréable de la grossesse dans le contexte de l'adénomyose est la menace d'une fausse couche ou d'un avortement spontané. Dans ce cas, le gynécologue prescrit un traitement complet pour le patient, qui comprend des médicaments antispasmodiques et sédatifs et des médicaments pouvant améliorer les processus métaboliques.

Spazmolgin (antispasmodique). Le médicament est utilisé après les repas. La posologie quotidienne ne doit pas dépasser six comprimés. Par conséquent, pour les enfants de plus de 15 ans et les adultes, deux ou trois doses sont fournies, un à deux comprimés par jour. La durée du cours est de cinq jours, pas plus. Vous ne pouvez augmenter la dose prise que sous la surveillance d'un médecin..

Il n'est pas recommandé de prescrire de la spazmolgin aux patients qui ont des antécédents d'intolérance individuelle accrue aux constituants du médicament, de troubles circulatoires, d'insuffisance hépatique et rénale, d'obstruction du tractus gastro-intestinal et de certaines autres contre-indications.

Calmez-vous (sédatif). Le comprimé est conservé dans la bouche jusqu'à ce qu'il soit complètement dissous. Appliquer un comprimé le matin pendant un à deux mois. Avec une nervosité et un stress accrus, vous pouvez prendre un comprimé deux à trois fois par jour. Si nécessaire, après une pause de deux à trois semaines, le traitement peut être répété.

La seule contre-indication à l'utilisation du médicament est l'hypersensibilité aux composants du médicament..

Glycine (un médicament qui améliore les processus métaboliques). Le médicament est utilisé sous la langue, 0,1 g chacun. Aucune contre-indication n'a été identifiée..

La complication la plus courante de l'adénomyose pendant la grossesse est la menace d'interruption de grossesse. Par conséquent, si la moindre possibilité de fausse couche se présente, la femme enceinte est placée à l'hôpital pour une étude approfondie et un traitement..

En relation avec l'adénomyose et la grossesse, la médecine traditionnelle est largement utilisée dans le traitement de cette maladie. Avec l'aide de toutes sortes de frais et d'infusions, vous pouvez normaliser le cycle menstruel, le processus métabolique et réduire les manifestations stressantes. Mais toutes ces décoctions ne doivent être utilisées qu'avec l'autorisation de votre médecin, et sous son contrôle, car de nombreux médicaments ne sont pas compatibles avec la prise d'infusions à base de plantes et au lieu d'un traitement efficace, le patient peut obtenir le résultat inverse..

  • Un sac de berger fonctionne très bien dans ce cas. Versez une cuillère à soupe d'herbe médicinale avec un verre d'eau chaude. Laisser agir une heure. Boire une cuillère à soupe quatre fois par jour 30 minutes avant les repas.
  • L'ortie a également une excellente action anti-inflammatoire et anti-sang. Cela fonctionne également bien pour normaliser le métabolisme. Versez 200 ml d'eau bouillante sur deux cuillères à soupe de la plante. Insister, refroidir et filtrer. Boire de petites portions tout au long de la journée.
  • Versez une cuillère à soupe de feuilles de plantain hachées avec de l'eau bouillie chaude, insister pendant deux heures. Divisez la quantité de bouillon obtenue en quatre doses. Vous ne devez pas associer avec de la nourriture, mais la première réception de la perfusion doit être prise à jeun.
  • Le jus de betterave est un autre excellent médicament pour l'adénomyose. Boire cent grammes de jus fraîchement pressé chaque matin.

Après l'approbation du médecin traitant, des douches vaginales peuvent également être effectuées. L'une des collections les plus efficaces pour l'adénomyose peut être appelée une infusion à proportions égales de composants végétaux tels que l'écorce de chêne, le calendula, l'achillée millefeuille, la pivoine, l'eucalyptus et le gui. Insistez pendant environ une heure et vous pouvez effectuer la procédure de douche.

Mais n'oubliez pas qu'avec l'utilisation de remèdes populaires, une guérison complète de cette maladie n'est possible qu'à des stades bénins de sa manifestation. Dans les stades plus sévères, il est impossible de se passer d'un traitement médicamenteux..