Principal
Angiome

Les principales raisons de l'apparition de l'adénomyose du corps utérin 1 (2) et 3 degrés chez la femme

Si vous êtes intéressé, adénomyose - ce que c'est, étudiez la nature de la maladie, les causes et les symptômes. Cela vous permet d'obtenir une image complète de l'état pathologique. Le schéma thérapeutique est choisi en tenant compte de la forme de la maladie, ainsi que des symptômes.

Causes et symptômes

L'adénomyose est une croissance bénigne de la couche interne de l'utérus (endomètre). Une autre définition de la maladie est l'endométriose. De plus, l'adénomyose est un cas fréquent de cette pathologie. De nombreux facteurs négatifs contribuent au développement de la maladie. Les causes les plus courantes d'adénomyose utérine chez les femmes sont:

  • prédisposition génétique;
  • des changements dans les niveaux hormonaux, ce qui conduit à une violation du cycle menstruel (la menstruation a commencé tôt / tard);
  • activité de travail avec complications;
  • traumatisme;
  • opérations sur l'utérus, y compris l'interruption de grossesse;
  • en surpoids;
  • l'utilisation de certains types de contraceptifs: dispositif intra-utérin, hormonal;
  • diminution de l'immunité;
  • maladies inflammatoires de l'utérus;
  • hypodynamie;
  • stress fréquent.

Le développement de l'adénomyose peut être prédit par un certain nombre de signes:

  • violation de la menstruation: le volume des écoulements augmente et en même temps la durée de la menstruation;
  • des caillots apparaissent;
  • la décharge peut être maculeuse et elles apparaissent plusieurs jours avant la date prévue;
  • des saignements surviennent pendant le cycle;
  • la douleur des menstruations augmente;
  • la faiblesse;
  • état de sommeil.

Prédisposition héréditaire

Si l'un des parents les plus proches a des maladies accompagnées d'une prolifération de l'endomètre, il sera plus difficile de maintenir la santé des femmes dans ce cas.

Cela est dû à la tendance des cellules à développer des néoplasmes, des tumeurs. La pathologie est transmise génétiquement. Dans de tels cas, vous devez commencer à surveiller votre santé dès l'adolescence..

Troubles hormonaux

C'est la raison la plus courante pour laquelle l'adénomyose utérine se développe. Lorsqu'il y a une restructuration du fond hormonal, le travail des organes génitaux féminins est perturbé. En conséquence, le cycle menstruel fonctionne mal, la douleur s'intensifie et des taches peuvent apparaître..

Cette maladie dépend des hormones. Avec des changements plus forts dans le fond hormonal, des conditions pathologiques se développent, par exemple, la croissance de l'endomètre se produit. Au stade initial, les symptômes de l'adénomyose ressemblent à ceux de la dysménorrhée. À mesure que l'endomètre se développe, le tableau clinique change: les symptômes apparaissent de manière plus agressive.

Facteurs probables affectant les niveaux hormonaux:

  • prendre des contraceptifs oraux;
  • puberté précoce; peut affecter la santé de la femme et l'apparition tardive des règles.

Blessure utérine

Les manifestations d'adénomyose se produisent lorsque l'intégrité de la muqueuse utérine est perturbée. Les cellules endométriales envahissent les tissus musculaires. En conséquence, le processus de propagation de la couche interne de l'utérus commence, accompagné de changements dégénératifs dans les tissus musculaires de l'organe. Raisons possibles:

  • Avortement;
  • chirurgie pour l'apparition de néoplasmes: polypes, fibromes.

Les signes d'adénomyose surviennent lorsque la muqueuse utérine est lésée lors de l'insertion du dispositif intra-utérin. La probabilité de cela augmente si, pour un certain nombre de raisons, vous devez répéter la procédure.

Ceci est un autre facteur de lésion muqueuse. Le risque de développer une adénomyose de l'utérus augmente lorsque des difficultés surviennent lors de l'accouchement.

Même avec le processus naturel du travail (lorsqu'aucune intervention chirurgicale n'est effectuée, comme lors d'une césarienne), il existe un risque de blessure à la muqueuse utérine. Cela se produit lorsque le placenta est détaché.

Diagnostic des formes et des stades de la maladie

Au fur et à mesure que la pathologie se développe, l'intensité des symptômes augmente, de nouveaux signes sont ajoutés. Il existe plusieurs variétés:

  • forme nodulaire d'adénomyose;
  • diffuser;
  • mixte.

L'adénomyose nodulaire diffère par la nature de l'évolution de la maladie. Dans ce cas, la couche musculaire de l'utérus est affectée par de nombreux petits néoplasmes. Ils sont appelés nodules. Cela est dû à la structure dense des formations. Le diagnostic d'adénomyose (forme nodulaire) est posé lorsque le tissu conjonctif est à l'origine de néoplasmes.

La forme diffuse de la maladie est caractérisée par l'apparition de cavités - poches.

Au fil du temps, des fistules se forment dans ces zones..

Sous forme mixte, les signes des types de maladie précédemment considérés apparaissent simultanément.

  • 1 degré - la couche musculaire superficielle de l'utérus est affectée;
  • 2 degrés - des néoplasmes apparaissent dans la couche médiane du tissu musculaire;
  • 3 degrés - il y a un changement dans la structure des tissus de l'utérus dans toute l'épaisseur;
  • Étape 4 - il y a une propagation plus large de l'endomètre (le processus couvre d'autres organes).

Le diagnostic est plus souvent effectué lorsque la maladie entre dans la deuxième étape. Dans ce cas, les symptômes apparaissent plus clairement. Méthodes de recherche disponibles aujourd'hui:

  • examen externe sur une chaise gynécologique;
  • colposcopie;
  • L'échographie, la méthode transvaginale est plus efficace;
  • hystéroscopie - fournit une grande précision des résultats si une forme diffuse de la maladie se développe;
  • laparoscopie.

Comment traiter sans chirurgie ni remèdes populaires

L'adénomyose peut être guérie sans chirurgie si la maladie a été diagnostiquée à un stade précoce. Dans le même temps, ils envisagent des moyens de guérir une telle maladie:

  • drogues;
  • physiothérapie;
  • méthodes peu invasives;
  • recettes maison.

La dernière des options peut être utilisée comme mesure auxiliaire. Cela est dû à son rendement insuffisamment élevé..

Médicaments et méthodes mini-invasives

La thérapie est utilisée comme mesure principale. La durée moyenne des cours est de 3 à 5 mois. Utilisez des agents hormonaux et de soutien (par exemple, pour éliminer les symptômes de l'anémie). Les médicaments sont utilisés jusqu'à ce que les manifestations de la maladie soient éliminées. Lorsque le résultat souhaité n'est pas obtenu de cette manière, une opération est effectuée. Après cela, des médicaments sont également utilisés - pour une restauration plus rapide des niveaux hormonaux.

Groupes de fonds et exemples de médicaments prescrits pour l'adénomyose utérine (le traitement est effectué selon un schéma individuel):

  1. Préparations contenant des hormones sexuelles féminines. Prescrire Utrozhestan, Dyufaston, Klinovir, Vizanna, Norkolut. Le but de prendre ces fonds est d'arrêter le développement de l'endomètre..
  2. Médicaments à base d'androgènes pour traiter l'utérus, comme le Danazol.
  3. Contraceptifs hormonaux: Regulon, Lindinet. Le but de l'admission est de normaliser la production d'hormones sexuelles féminines, de restaurer un certain nombre de processus qui provoquent la croissance de l'endomètre.
  4. Médicaments non hormonaux utilisés pour normaliser le cycle menstruel: Tazalon, Cyclodinone.
  5. Médicaments qui suppriment le processus inflammatoire (AINS): Diclofénac, Kétoprofène.
  6. Agents stimulants immunitaires tels que Wobenzym.
  • retrait de la couche supérieure de l'utérus ou ablation;
  • échographie focalisée - ablation à distance;
  • embolisation des artères utérines, ce qui vous permet d'arrêter la microcirculation des zones touchées de l'endomètre.

Physiothérapie

Le traitement de l'adénomyose est effectué au moyen d'agents externes qui affectent les processus qui provoquent l'apparition de symptômes désagréables dans cette maladie:

  1. La thérapie magnétique peut réduire l'intensité de la douleur et de l'inflammation. Cela est dû à l'effet sur le métabolisme, les vaisseaux sanguins.
  2. L'électrophorèse est une méthode universelle basée sur l'utilisation d'un courant pulsé basse fréquence. Principaux effets: anti-inflammatoire, analgésique, régénérant.

Décoctions et teintures

Des plantes contenant des phytohormones peuvent être utilisées. Ils agissent sur le corps moins agressivement que les stéroïdes. Quand l'adénomyose est prescrite

  • l'utérus de bore;
  • sabre;
  • igname sauvage;
  • achillée.

La principale méthode d'application est la douche vaginale. Peut être pris par voie orale.

Tampons et douches

L'adénomyose de l'utérus est également traitée avec une application topique d'huiles de calendula et d'eucalyptus. Un tampon est fait d'un bandage, humidifié dans un produit, inséré dans le vagin.

La durée du traitement peut aller jusqu'à 10 heures. Les plantes énumérées ci-dessus sont utilisées pour la douche. Vous pouvez préparer une décoction ou une infusion. La substance médicinale est injectée dans le vagin avec une poire médicale.

Hirudothérapie

La durée du cours est de 6 sessions maximum. L'hirudothérapie consiste à placer des sangsues sur la peau dans le bas de l'abdomen. Grâce à cela, l'apport sanguin aux zones enflammées est normalisé, l'intensité de la douleur diminue..

Cette méthode affecte indirectement le fond hormonal..

Argile de guérison

Ce remède aide à guérir l'adénomyose s'il est utilisé comme mesure de soutien. L'argile est utilisée pour éliminer la carence en nutriments.

Il est préparé simplement: il est mélangé avec de l'eau tiède; appliqué sur la peau du bas-ventre. Durée de la procédure - 2 heures.

Chirurgie

La chirurgie est recommandée dans un certain nombre de cas:

  • absence de résultat avec la pharmacothérapie;
  • formation d'adhérence;
  • le développement simultané de plusieurs maladies des organes génitaux féminins, par exemple l'adénomyose et les fibromes;
  • prédisposition à développer un cancer;
  • saignement abondant.

Le traitement de l'adénomyose utérine est effectué de différentes manières. Une opération visant à l'ablation complète de l'organe affecté est réalisée avec une propagation intensive de l'endomètre.

Préservation d'organes et interventions chirurgicales radicales

Méthodes disponibles visant à restaurer les fonctions des organes:

  • électrocoagulation (une cautérisation avec un courant électrique est effectuée);
  • coagulation au plasma d'argon: une méthode par ondes radio est utilisée, l'argon est utilisé pour l'amplification;
  • la coagulation laser est basée sur la cautérisation sous l'influence d'un faisceau lumineux dirigé;
  • laser holmium est utilisé, le but de l'utilisation est d'éliminer les signes d'adénomyose diffuse.

La chirurgie radicale est pratiquée lors du développement d'une adénomyose nodulaire diffuse. Cela est possible si une femme ne prévoit pas une autre grossesse, après 40 ans, lorsque la maladie passe aux derniers stades de développement. La méthode disponible est l'hystérectomie; l'utérus est retiré.

Qu'est-ce qui est dangereux et prévention

  • augmentation de la douleur pendant la menstruation, ainsi que le volume de l'écoulement;
  • anémie, qui peut être causée par des saignements réguliers;
  • le processus de croissance de la couche endométriale est également dangereux car, en plus de l'utérus, il peut couvrir d'autres organes.

Si un traitement rapide n'est pas effectué, la condition s'aggrave, une infertilité peut survenir. Diverses mesures sont prises pour la prévention. Tout d'abord, vous devez traiter en temps opportun les maladies inflammatoires et infectieuses des organes pelviens. Lorsque des écarts apparaissent, un traitement hormonal est prescrit. Afin de ne pas manquer le passage de l'adénomyose à d'autres stades, un gynécologue est examiné tous les 6 mois.

Adénomyose

L'utérus est un organe creux de muscle lisse non apparié. De l'intérieur, il est tapissé d'une membrane épithéliale muqueuse - l'endomètre, également appelé couche muqueuse. Un embryon est implanté dans cette membrane muqueuse en cas de grossesse. L'endomètre est régulièrement mis à jour. Normalement, les vieilles cellules sont rejetées pendant la menstruation et remplacées par de nouvelles. Cependant, lorsque le fond hormonal change, de nouvelles cellules peuvent dépasser la muqueuse utérine. Ce processus pathologique s'appelle l'endométriose. Et l'adénomyose est l'une des variétés de l'endométriose. Avec cette pathologie, les cellules endométriales se développent dans le tissu musculaire de l'utérus. La maladie peut entraîner la formation de kystes et d'adhérences et le développement d'autres complications, de sorte que plus tôt elle est identifiée et le traitement est commencé, mieux c'est. Les patients de la polyclinique d'Otradnoye n'ont pas besoin d'attendre dans les files d'attente ou de reporter les cas pour s'adapter à la date du rendez-vous. Vous pouvez vous inscrire à l'heure qui vous convient!

L'adénomyose du corps utérin est une maladie des femmes en âge de procréer, car son développement est associé à des baisses des taux d'œstrogènes: après la ménopause et avant la puberté, la maladie ne survient pas. Le plus souvent, la pathologie est observée chez les patients âgés de 27 à 30 ans. Si l'adénomyose se développe avant la ménopause, elle disparaîtra d'elle-même pendant la ménopause. Cependant, cela ne signifie pas que le patient n'a pas besoin de surveillance médicale..

Adénomyose de l'utérus: qu'est-ce que c'est chez la femme

La muqueuse de l'utérus (endomètre) se compose de 2 couches:

La couche fonctionnelle est soumise à une mise à jour constante. Et la couche basale, qui produit de nouvelles cellules, est responsable du renouvellement de la couche fonctionnelle. Ces processus sont régulés par les hormones œstrogènes et progestérone..

Le renouvellement de l'endomètre est le suivant. Dans la seconde moitié du cycle menstruel, sous l'influence des hormones, la circulation sanguine dans l'utérus augmente. La couche basale commence à synthétiser activement de nouvelles cellules. Lorsque la grossesse ne se produit pas, la couche fonctionnelle est complètement séparée et sort avec le sang menstruel et est remplacée par de jeunes cellules.

Normalement, de nouvelles cellules se développent vers la cavité utérine. Mais à la suite d'échecs, ils peuvent "se déplacer" dans la direction opposée - vers les tissus musculaires, se développant en eux. Ce processus pathologique est appelé adénomyose..

Classification de l'adénomyose

La maladie est classée par stade et par forme. La forme dépend de la nature de la croissance de l'endomètre. Et la scène - sur le nombre de couches affectées de l'utérus.

Il y a 3 couches principales dans l'utérus:

  • Muqueux - c'est l'endomètre.
  • Intermédiaire.
  • Myomètre - musculaire.

Il existe 3 stades (ou degrés) d'adénomyose:

  • Premièrement, les cellules de l'endomètre se développent dans la couche intermédiaire reliant l'endomètre et le myomètre.
  • Le second - le processus pathologique affecte jusqu'à la moitié du myomètre.
  • Troisièmement - tout le myomètre est complètement affecté, les cellules de l'endomètre atteignent la membrane séreuse utérine.

Référence! Certaines sources distinguent également le quatrième stade de l'adénomyose. Cela signifie un processus pathologique dans lequel les cellules de l'endomètre se développent en dehors du myomètre et affectent les organes pelviens: vessie, ovaires.

Il existe 4 formes d'adénomyose:

  • Diffuse - les cellules de l'endomètre sont uniformément réparties dans les tissus sur toute la surface de l'utérus.
  • Focal - des zones constituées de cellules endométriales se forment dans les tissus: foyers.
  • Nodulaire - les cellules endométriales forment des nodules remplis de liquide.
  • Combiné - est une combinaison de formes nodulaires et diffuses.

Causes de l'adénomyose

Les causes exactes du développement de la maladie n'ont pas encore été déterminées. On sait que le risque d'adénomyose est augmenté par:

  • Prédisposition génétique - présence d'adénomyose ou d'autres types d'endométriose chez des parents proches.
  • Dysfonctionnements du système immunitaire - ils se manifestent par des allergies, des pathologies infectieuses fréquentes.
  • Complication du travail.
  • Inactivité physique - un mode de vie sédentaire.
  • Stress.
  • Irrégularités menstruelles pendant la puberté.
  • Maladie hypertonique.
  • Utilisation à long terme de médicaments hormonaux: contraceptifs oraux ou médicaments.
  • Obésité.
  • Manque de réalisation de la fonction reproductrice: premier accouchement tardif, décision de ne pas avoir d'enfants du tout.
  • Dysfonctionnement hépatique.
  • Anémie.
  • Puberté trop tôt ou trop tard.
  • La présence d'un dispositif intra-utérin.
  • Activité physique intense régulière.
  • Début tardif de l'activité sexuelle (à 25 ans et plus tard).
  • Processus inflammatoires dans les organes pelviens.
  • Influence négative des facteurs environnementaux.

Les conditions préalables au développement de l'adénomyose sont également:

  • Intrusion de cellules endométriales dans les tissus adjacents pendant une intervention chirurgicale, une blessure ou un accouchement.
  • Occurrence intra-utérine de foyers de la maladie.

Référence! L'adénomyose est directement liée aux perturbations hormonales - elles sont détectées chez tous les patients atteints de cette maladie. La pathologie accompagne souvent les troubles immunitaires ou endocriniens.

Symptômes de l'adénomyose

Les signes d'adénomyose commencent à se manifester activement à partir du stade 2. Au début, ils sont presque invisibles. La patiente ne ressent aucune douleur, et seul l'allongement des règles et l'augmentation des saignements peuvent indiquer la présence d'une pathologie (cela ne se produit que dans certains cas).

À partir du stade 2, les signes suivants d'adénomyose utérine sont observés:

  • Douleurs abdominales basses qui surviennent quelques jours avant la menstruation et disparaissent 2-3 jours après la menstruation.
  • Rapports sexuels douloureux.
  • Décharge quelques jours avant et après la menstruation: frottis, brunâtre.
  • Manifestations d'anémie: pâleur et desquamation de la peau, maux de tête, faiblesse, somnolence, évanouissement.
  • Saignement au milieu du cycle menstruel.
  • Perturbations du cycle menstruel: en règle générale, le volume de décharge augmente et les règles elles-mêmes durent plus longtemps.

Référence! La douleur dans l'adénomyose est de nature coupante. Ils sont capables de donner au côté gauche ou droit de l'aine, du périnée, du rectum.

Complications de l'adénomyose

L'adénomyose n'est pas dangereuse pour la santé et la vie, mais elle peut entraîner le développement de complications graves, notamment:

  • Anémie.
  • Apparition d'adhérences dans les trompes de Fallope.
  • Infertilité.
  • Tumeurs malignes.
  • Développement de processus pathologiques dans les organes abdominaux.

L'anémie, ou anémie, comme on l'appelle également, se développe en raison de saignements utérins, qui peuvent être observés à la fois pendant la menstruation et au milieu du cycle menstruel - c'est l'un des principaux symptômes de l'adénomyose. Si le saignement est sévère, il y a une perte de sang importante. De ce fait, la qualité de vie d'une femme diminue: elle devient moins capable de travailler, léthargique et somnolente. Des maux de tête et des troubles de la mémoire peuvent également survenir.

Des adhérences se forment si l'endomètre se développe dans les trompes de Fallope. Si vous avez des adhérences, il y a un risque de développer une grossesse extra-utérine.

L'infertilité associée à l'adénomyose peut être causée par:

  • Au premier stade - troubles hormonaux.
  • Dans les derniers stades - en raison de processus pathologiques dans les parois utérines.

Les changements hormonaux provoquent des troubles de l'ovulation, ce qui rend la fécondation impossible. Les changements pathologiques dans la paroi de l'utérus n'affectent pas la conception, cependant, un ovule fécondé ne pourra pas pénétrer dans l'endomètre. L'infertilité est un compagnon facultatif de l'adénomyose. Certaines patientes atteintes de cette pathologie sont capables à la fois de tomber enceintes et de donner naissance à un enfant. Cependant, comme l'adénomyose peut provoquer une rupture de la paroi utérine lors de l'accouchement, la future mère souffrant de cette maladie doit constamment consulter le gynécologue tout au long de la grossesse..

Des tumeurs malignes peuvent apparaître dans 2 cas:

  • L'endomètre envahi dégénère en néoplasmes malins.
  • Des processus tumoraux se produisent en plus.

Au stade 4 de l'adénomyose, lorsque l'endomètre s'étend au-delà de l'utérus, des processus pathologiques dans les organes de la cavité abdominale et du petit bassin peuvent se développer, perturbant leurs fonctions. En règle générale, le patient ressent une douleur intense dans la zone de l'organe affecté..

Diagnostic de l'adénomyose

Le diagnostic de la maladie commence par la collecte de l'anamnèse et un examen gynécologique de routine. Les études suivantes sont également requises:

  • Échographie des organes pelviens - si possible, transvaginale, à travers le vagin, car elle est la plus informative.
  • Colposcopie - examen de la membrane muqueuse du col de l'utérus à l'aide d'un colposcope spécial.
  • Hystéroscopie - examen endoscopique de la cavité utérine, nécessaire pour exclure d'autres troubles gynécologiques.

Étant donné qu'un déséquilibre hormonal est observé avec l'adénomyose et que pour le normaliser, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer les défaillances du système immunitaire.De plus, les opérations suivantes peuvent être effectuées:

  • Analyses de sang et d'urine - générales et biochimiques.
  • Analyse des hormones.
  • Études générales des systèmes corporels.

Des tests de laboratoire des frottis vaginaux peuvent également être prescrits pour diagnostiquer d'éventuelles infections concomitantes..

Adénomyose: traitement et pronostic de la maladie

Le traitement de l'adénomyose peut être:

  • conservateur;
  • chirurgical;
  • combiné.

Le plan de traitement est élaboré en fonction du stade de la maladie, de la présence de complications et du désir du patient de maintenir la fonction reproductrice.

La thérapie conservatrice implique l'utilisation des groupes de médicaments suivants:

  • les hormones;
  • anti-inflammatoire;
  • hépatoprotecteurs (soutenant la fonction hépatique);
  • médicaments pour l'anémie;
  • immunomodulateurs;
  • vitamines.

Référence! L'adénomyose est souvent accompagnée de névroses et de dépression, de sorte que le patient peut également nécessiter un traitement avec des tranquillisants ou des antidépresseurs.

Un traitement chirurgical est prescrit si le traitement conservateur a donné des résultats insuffisants ou s'est avéré impuissant avant la maladie.

Il existe deux types d'opérations pour l'adénomyose:

  1. Des chirurgies de préservation d'organes (laser, ondes radio, électrocoagulation) sont réalisées si le traitement conservateur ne donne pas le résultat attendu dans les 12 semaines. Il est utilisé en cas de contre-indications à l'hormonothérapie. Pendant l'opération, l'intégrité et les fonctions des organes du système reproducteur féminin sont préservées. Une intervention chirurgicale de ce type est efficace dans la progression des processus purulents et la présence d'adhérences.
  2. Les chirurgies radicales impliquent l'ablation de l'utérus. En règle générale, ce type de chirurgie n'est pas pratiqué sur des patients de moins de 40 ans. Une exception est lorsqu'aucune autre méthode n'aide ou qu'une tumeur maligne s'est développée à partir des cellules de l'endomètre.

Dans la plupart des cas, le pronostic pour le traitement de l'adénomyose est favorable. Plus les mesures sont prises tôt, plus leur efficacité est élevée. Cependant, en présence de pathologies endocriniennes, la maladie est susceptible de rechuter. Après le traitement, de nombreux patients sont capables de concevoir et de donner naissance à un enfant. Le pronostic est moins rose avec une adénomyose avancée et le développement de processus cancéreux. Dans ce cas, l'utérus est retiré et un traitement antitumoral est prescrit..

Adénomyose: symptômes et traitement

L'adénomyose (endométriose interne) est une maladie systémique bénigne de l'utérus, qui s'accompagne d'une prolifération pathologique des tissus de l'endomètre à l'extérieur de l'organe (trompes de Fallope, vagin, ovaires) et dans ses autres couches. Des excroissances endométriosiques peuvent être observées dans les plaies postopératoires, les poumons, les organes digestifs et les voies urinaires.

Le plus souvent, l'adénomyose survient chez les patients en période de reproduction, principalement après 27-30 ans. Souvent, la maladie est héréditaire (génétiquement). Après le début de la ménopause, l'endométriose interne disparaît d'elle-même.

Stades et degrés de l'adénomyose utérine

Compte tenu de l'image morphologique du processus pathologique, les formes suivantes d'endométriose interne sont distinguées:

  • Adénomyose nodulaire de l'utérus. Les cellules endométrioïdes sont situées dans le myomètre sous la forme d'adénomyomes (nœuds). Habituellement, les nodules sont multiples, ont une cavité remplie de sang. Autour d'eux se trouve un tissu conjonctif dense, qui se forme dans le contexte de l'inflammation.
  • Adénomyose focale. Cette forme de pathologie est caractérisée par la propagation des cellules de l'endomètre dans les tissus environnants avec la formation ultérieure de foyers séparés.
  • Adénomyose diffuse. Les cellules endométrioïdes sont introduites dans le myomètre. Dans ce cas, la formation de nœuds ou de foyers distinguables ne se produit pas.
  • Adénomyose nodulaire diffuse. Combinaison d'endométriose interne diffuse et nodulaire.

Compte tenu de la propagation et de la profondeur des excroissances endométrioïdes, les degrés d'adénomyose suivants sont distingués:

  • 1 degré - la couche sous-muqueuse de la cavité utérine est affectée;
  • 2 degrés - une partie de la couche musculaire est incluse dans le processus pathologique;
  • Grade 3 - le tissu endométrial atteint plus de la moitié de la couche utérine musculaire;
  • 4 degrés - les foyers endométriosiques affectent toute la couche musculaire. Souvent, le processus pathologique se propage aux tissus voisins, aux organes.

Causes de l'adénomyose de l'utérus

Le mécanisme de développement de l'endométriose interne est assez simple et consiste en la germination de l'endomètre dans le tissu musculaire sous l'influence de certains facteurs. Dans le même temps, les capacités fonctionnelles des tissus sont pleinement préservées. Lorsque le corps féminin entre dans la phase menstruelle, les cellules de l'endomètre commencent à augmenter, ce qui entraîne l'implantation d'un ovule fécondé. L'endomètre, qui s'est développé dans le myomètre, fonctionne selon un principe similaire..

Si la conception n'a pas eu lieu, les cellules endométrioïdes sortent de la cavité utérine sous forme de saignements menstruels. La couche musculaire de l'utérus n'est pas capable d'éliminer les cellules endométriales envahies, ce qui les empêche de rester dans la cavité de l'organe. Dans ce contexte, une légère hémorragie se produit dans le myomètre, ce qui provoque un processus inflammatoire.

Les causes exactes de la formation de l'adénomyose n'ont pas encore été déterminées. Les experts identifient un certain nombre de facteurs qui provoquent la prolifération des cellules endométriales et leur augmentation ultérieure. Selon les statistiques, la plupart des patients atteints d'adénomyose ont eu un avortement ou ont subi une intervention chirurgicale sur la cavité utérine. Les patients de plus de 35 ans sont également à risque..

Certains gynécologues pensent qu'un facteur génétique peut provoquer le développement de l'adénomyose. Cependant, il n'y a aucune déclaration claire concernant cette théorie. Si l'une des femmes de la famille souffrait d'endométriose interne, cela ne signifie pas que les représentants des prochaines générations seront enclins à développer la maladie..

D'autres raisons provoquant le développement de l'adénomyose utérine comprennent:

  • Stress fréquent, stress émotionnel;
  • Activité physique à long terme;
  • Tension constante, activité excessive;
  • Un mode de vie passif et sédentaire qui conduit à la stagnation du sang dans les organes pelviens;
  • Troubles endocriniens;
  • Troubles des glandes surrénales et pituitaires;
  • Dysfonctionnements hormonaux.

L'abus des lits de bronzage et des bains de soleil peut également provoquer le développement d'une endométriose interne. Cela est particulièrement vrai pour les patients après 30 ans. À cet âge, le corps est beaucoup plus sensible aux rayons ultraviolets..

Signes et symptômes de l'adénomyose utérine

Le symptôme le plus frappant et le plus caractéristique de l'adénomyose est l'évolution prolongée des règles (plus de 7 jours). L'écoulement est abondant et accompagné d'une douleur intense. Des caillots sanguins peuvent se former dans votre flux menstruel. Avant la menstruation et pendant 3-4 jours après leur fin, il peut y avoir un écoulement brunâtre. Chez les patients atteints d'adénomyose sévère, un écoulement intermenstruel apparaît, suivi d'un syndrome prémenstruel prononcé.

Les sensations douloureuses avec adénomyose apparaissent 2-3 jours avant le début des règles. Ils continuent tout le cycle et passent 3-4 jours après la fin du flux menstruel. La localisation de la douleur dépend de l'orientation du processus inflammatoire. Si l'isthme est endommagé et que des adhérences se forment, une douleur se produira dans le périnée. L'inflammation dans le coin de l'utérus s'accompagne de douleurs dans la région de l'aine. De plus, la plupart des femmes se plaignent de rapports sexuels douloureux pendant la période prémenstruelle..

60% des patients atteints d'adénomyose ont des problèmes de conception. L'infertilité est causée par de nombreuses adhérences formées sur les trompes de Fallope. En raison de la violation de la structure de l'endomètre, ils empêchent l'avancement de l'ovule fécondé vers le site d'implantation.

Un autre signe d'adénomyose est l'anémie ferriprive, qui survient en raison d'une importante perte de sang dans le contexte de règles abondantes. Cela provoque l'apparition des symptômes suivants:

  • Fatiguabilité rapide;
  • Somnolence constante;
  • Dyspnée;
  • Conditions d'évanouissement;
  • Malaise général;
  • Maux de tête, étourdissements;
  • Pâleur de la peau;
  • Troubles de l'état psycho-émotionnel, névroses causées par l'incapacité de tomber enceinte, douleur intense et SPM sévère.

En fonction de la gravité de la pathologie, la gravité, l'intensité et l'ensemble des manifestations cliniques peuvent différer.

Si nous parlons des signes d'adénomyose, qui sont déterminés lors d'un examen gynécologique, ceux-ci incluent des changements dans la forme et la taille de la cavité utérine. Avec l'adénomyose diffuse, l'utérus grossit avant la menstruation et devient sphérique. Avec un processus pathologique commun, l'organe ressemble à 2 ou 3 mois de gestation. La forme nodulaire de l'adénomyose s'accompagne de la formation de petits tubercules situés sur les parois utérines. Dans l'adénomyose complexe, l'utérus correspond à la taille du fibrome et après la fin des règles ne revient pas à la normale.

Diagnostic de l'adénomyose

Pour diagnostiquer l'endométriose interne, une consultation du gynécologue est effectuée, qui comprend l'étude des plaintes du patient, la collecte d'informations anamnestiques et un examen gynécologique. Des études de laboratoire et instrumentales sont également attribuées..

Un examen gynécologique est effectué avant vos règles. Détection de ganglions, de tubérosités ou d'un utérus sphérique utérin hypertrophié en combinaison avec des règles abondantes, prolongées et douloureuses, ainsi que des signes d'anémie et de sensations douloureuses pendant les rapports sexuels - un motif de suspicion de développement d'une adénomyose.

La principale méthode de diagnostic de l'adénomyose est l'échographie. Il est possible d'obtenir les résultats les plus précis de l'étude (85-90%) au moyen de diagnostics transvaginaux (par le vagin). La procédure d'échographie, ainsi que l'examen dans la chaise, est effectuée la veille des règles. Les signes d'adénomyose à l'échographie comprennent une épaisseur différente des parois de l'utérus, une forme sphérique et élargie de l'organe, la présence de formations kystiques d'un diamètre supérieur à 3 mm qui apparaissent dans la paroi utérine avant la menstruation.

Le diagnostic de la forme diffuse d'adénomyose par échographie est beaucoup plus difficile. Pour cela, la méthode d'examen hystéroscopique est utilisée. De plus, l'hystéroscopie permet d'exclure l'hyperplasie de l'endomètre, la polypose, le myome utérin, les néoplasmes malins et autres pathologies gynécologiques.

Dans le cadre du diagnostic différentiel, une IRM peut être prescrite, ce qui permet de détecter des modifications de la structure du myomètre, un épaississement des parois utérines et des foyers de propagation des tissus endométrioïdes dans le myomètre. En outre, l'IRM vous permet d'évaluer la structure et la densité des nœuds..

Pour identifier les troubles hormonaux, les processus inflammatoires et les signes d'anémie dans l'adénomyose, des tests de laboratoire de sang et d'urine sont prescrits.

Comment traiter l'adénomyose

Le traitement de l'adénomyose est prescrit par un médecin sur la base des résultats des diagnostics de laboratoire et d'un examen complet. Le traitement de l'endométriose interne peut être effectué à l'aide de méthodes conservatrices (médicamenteuses), chirurgicales ou combinées. Le choix des tactiques thérapeutiques dépend du stade et de la forme du processus pathologique. Le degré de propagation des excroissances endométrioïdes, l'âge et l'état général du patient, ainsi que la nécessité de préserver la fonction reproductrice (possibilité de conception ultérieure) sont également pris en compte..

Le traitement de l'adénomyose commence par l'utilisation de méthodes conservatrices. Dans ce cas, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • Médicaments hormonaux;
  • Médicaments pour soulager l'inflammation;
  • Complexes de vitamines;
  • Préparations pour la normalisation de l'activité hépatique;
  • Médicaments pour augmenter l'immunité (immunostimulants).

Tous les patients reçoivent un traitement pour l'anémie ferriprive. Selon les indications, une femme est envoyée pour une consultation avec un psychothérapeute qui peut recommander la prise de tranquillisants ou d'antidépresseurs.

Si l'utilisation de méthodes conservatrices n'a pas apporté de résultats positifs, un traitement chirurgical est indiqué. Il existe deux domaines de la thérapie chirurgicale pour l'adénomyose:

  • Intervention de préservation des organes - visant à la coagulation des excroissances endométrioïdes;
  • La chirurgie radicale (hystérectomie, pangystérectomie, amputation supravaginale) - consiste à enlever l'utérus et les appendices.

Les facteurs fondamentaux dans la nomination d'une intervention chirurgicale avec la préservation de l'organe comprennent la présence de suppuration, le degré d'hyperplasie et le nombre d'adhérences formées. La question du choix d'une telle méthode de traitement n'est envisagée qu'après que le patient a suivi un traitement hormonal (90 jours), qui n'a pas donné de résultats et en présence de restrictions sur l'utilisation de médicaments hormonaux.

Si, après un traitement médicamenteux, l'adénomyose continue de progresser et que l'âge de la femme dépasse 40 ans, le médecin décide de l'opportunité d'une opération radicale. Ce type de chirurgie peut être prescrit dans les cas suivants:

  • Inefficacité de l'hormonothérapie et des chirurgies antérieures de préservation d'organes;
  • Développement de l'adénomyose diffuse du troisième degré;
  • Progression de la forme nodulaire de l'endométriose interne en association avec un myome.

Après des opérations de préservation d'organes et un traitement médicamenteux, des rechutes d'adénomyose au cours de la première année sont diagnostiquées chez un patient sur cinq. En 5 ans, le taux de récidive passe à 70%. Chez les femmes préménopausées, le pronostic de l'endométriose interne est plus favorable, ce qui s'explique par l'extinction progressive de l'activité ovarienne. Les rechutes d'adénomyose sont impossibles après une chirurgie radicale.

Grossesse avec adénomyose utérine

Si le diagnostic d'adénomyose est posé à une femme qui envisage une grossesse, il est recommandé d'essayer de concevoir au plus tôt 6 à 8 mois après l'intervention de préservation des organes ou la fin du traitement conservateur..

Si une adénomyose est diagnostiquée chez une patiente enceinte, au cours du premier trimestre, elle prend des gestagènes. La nécessité d'un traitement hormonal au cours des deuxième et troisième trimestres de la gestation est déterminée sur la base d'un test sanguin de laboratoire pour les taux de progestérone.

La grossesse est une ménopause physiologique accompagnée de changements hormonaux sévères. Cela a un effet bénéfique sur l'évolution de la pathologie, réduisant le taux d'hyperplasie de l'endomètre. Certaines femmes ont une cure complète après la gestation..

Pourquoi l'adénomyose est-elle dangereuse?

En l'absence de traitement opportun ou de tactiques d'effets thérapeutiques sélectionnées de manière illettrée, l'adénomyose de l'endomètre peut provoquer le développement d'un certain nombre de complications indésirables:

  • La formation d'une anémie chronique et aiguë;
  • La propagation des foyers d'adénomyose à d'autres tissus, organes (hémothorax, obstruction intestinale);
  • Malignité (transformation maligne) des cellules endométriales pathologiques.

Pour prévenir le développement de l'endométriose interne et ses conséquences, une femme doit consulter un gynécologue au moins 2 fois par an et, si des symptômes d'adénomyose sont détectés, consulter un médecin.

Adénomyose utérine à l'échographie et à l'IRM

Attention! Cet article est publié à titre informatif uniquement et ne constitue en aucun cas un matériel scientifique ou un avis médical et ne peut pas servir de substitut à une consultation en personne avec un médecin professionnel. Consulter des médecins qualifiés pour le diagnostic, le diagnostic et le traitement!

Adénomyose de l'utérus - qu'est-ce que c'est, symptômes et formes de pathologie

L'adénomyose de l'utérus est l'une des variétés de l'endométriose, lorsque la membrane muqueuse envahit d'autres boules de l'organe et provoque des changements structurels en eux.

Les symptômes sont caractérisés par l'apparition d'inconfort pendant les rapports sexuels, des règles douloureuses et des saignements pendant le cycle menstruel.

Habituellement, la maladie est diagnostiquée chez les femmes en âge de procréer, car les hormones affectent son apparence et son développement. Le traitement est long, les médecins recourent à différentes méthodes - médicaments, chirurgie, physiothérapie, médecine traditionnelle..

Qu'est-ce que l'adénomyose utérine

L'adénomyose de l'utérus est une condition pathologique dans laquelle des cellules endométriales (membrane muqueuse) sont incluses dans le tissu de la boule musculaire de l'organe. En termes simples, la couche interne augmente sa superficie en raison de sa pénétration dans les muscles utérins.

Malgré le fait que l'endomètre change de localisation habituelle, il continue de succomber aux changements cycliques - se décoller au début du cycle et se rétablir complètement à la fin.

Lors du rejet, il touche les tissus non endométriaux à proximité, ce qui entraîne leur inflammation et leur douleur chez les femmes.

Important! L'adénomyose est une pathologie du corps de l'utérus, si la boule muqueuse se développe à un autre endroit (col de l'utérus, ovaires), la maladie s'appelle l'endométriose.

Selon la prévalence des inclusions pathologiques, trois types de pathologie sont distingués - nodulaire, focale et diffuse.

Focal est caractérisé par l'apparition d'îlots séparés de tissu endométrial dans le myomètre, et l'adénomyose diffuse absorbe toute la surface de l'utérus. De forme nodulaire, des nœuds de différentes tailles se forment dans les boules de l'organe, remplis de contenu sanglant.

Le plus souvent en gynécologie, l'adénomyose est diagnostiquée chez les patients après 35 ans, mais elle peut survenir à un âge plus précoce. Fait intéressant, pendant la période de la ménopause, le corps lui-même se guérit de la maladie..

Avec l'âge, les ovaires cessent de fonctionner, la concentration d'œstrogènes dans le sang diminue considérablement, les modifications de l'endomètre cessent de se produire. Puisque la stimulation hormonale de la boule muqueuse disparaît, elle cesse de croître, la pathologie régresse.

Les raisons

Les causes de l'adénomyose sont inconnues, mais des facteurs de risque ont été identifiés qui conduisent au développement de la maladie:

  • menstruation qui a commencé avant 12 ans ou après 16 ans;
  • obésité - avec un excès de poids dans le corps féminin, la quantité d'oestrogène augmente, ce qui conduit à la prolifération de l'endomètre;
  • l'utilisation de contraceptifs oraux ou d'autres médicaments contenant des hormones sexuelles féminines;
  • début tardif ou précoce de l'activité sexuelle;
  • manipulation intra-utérine;
  • la présence d'une maladie similaire chez des parents proches;
  • infections fréquentes.

Il y a un mince septum entre l'endomètre et le myomètre, ce qui empêche la propagation de la boule muqueuse, mais il est très facile de l'endommager.

Par conséquent, les causes fréquentes d'adénomyose sont les opérations dans la cavité utérine - curetage, réglage en spirale, révision manuelle inexacte après l'accouchement, avortement.

Dans de rares cas, une adénomyose congénitale peut survenir, en raison de violations au cours du développement intra-utérin. Les raisons peuvent être des dysfonctionnements du système endocrinien de la femme enceinte, des maladies de la femme enceinte, ainsi que les caractéristiques génétiques du fœtus.

On sait que la croissance de l'endomètre est influencée par l'hormone féminine produite dans les ovaires - les œstrogènes. Par conséquent, les conditions du corps qui conduisent à une augmentation de son taux dans le sang provoquent une prolifération, c'est-à-dire la croissance active de la muqueuse utérine.

Mais on ne peut pas dire que ce soit la cause de la maladie, car la saturation en œstrogènes ne conduit pas toujours à la germination de l'endomètre dans les couches les plus profondes de l'utérus..

Étapes et formes

En fonction du comportement de la maladie, de sa croissance dans les boules de l'utérus et de la superficie occupée par le tissu pathologique, on distingue différentes formes et stades de la maladie..

Il existe trois formes différentes d'adénomyose: focale, nodulaire et diffuse. Leurs tableaux cliniques ne diffèrent pratiquement pas, mais les changements structurels dans les boules de l'organe sont différents.

L'adénomyose considérée du col de l'utérus peut être à la fois une maladie indépendante et se manifester en conjonction avec des dommages au corps de l'organe.

Avec une telle localisation du processus, un symptôme fréquent est un écoulement sanglant qui apparaît après un rapport sexuel. La maladie est assez rare, mais son évolution est généralement plus rapide que celle de l'adénomyose utérine.

La mise en scène est caractéristique de l'endométriose focale du corps utérin, il existe quatre degrés de prévalence du processus en profondeur.

Adénomyose 1 degré

Au premier degré d'adénomyose, seule la balle sous-muqueuse est affectée, il n'y a aucun symptôme de la maladie, les filles peuvent devenir enceintes sans problèmes et porter un enfant en bonne santé.

Le premier stade est rarement diagnostiqué, il est généralement remarqué par hasard lors des examens médicaux préventifs.

Adénomyose grade 2

La deuxième étape est caractérisée par la défaite de la balle musculaire de la moitié de son épaisseur. Le tableau clinique ne se manifeste souvent pas, uniquement chez les patientes particulièrement sensibles, le grade 2 peut provoquer des tiraillements et une sensation de malaise pendant la menstruation.

L'examen échographique, qui est effectué à l'aide d'une sonde vaginale, vous permet de diagnostiquer le deuxième stade de la maladie.

Adénomyose grade 3

Dans la troisième étape, l'endomètre pénètre plus de la moitié de la profondeur du myomètre et provoque une augmentation de la taille de l'utérus. Des symptômes cliniques apparaissent - saignements, douleur.

Lors d'un examen gynécologique, des changements caractéristiques sont palpés sur l'utérus. En raison de lésions organiques et d'une endométriose concomitante, le risque de tomber enceinte avec une adénomyose de grade III est très faible.

Bientôt, la quatrième étape se développe, lorsque la boule muqueuse pénètre dans tout le myomètre et, dans les cas graves, elle dépasse l'utérus.

Ces cas avancés ne sont traités qu'en enlevant l'organe entier, car il devient impossible de séparer les couches musculaires et muqueuses les unes des autres..

Adénomyose diffuse

Avec l'adénomyose diffuse de l'utérus, les particules endométriales se répartissent uniformément dans la couche musculaire, ne s'accumulent pas au même endroit, mais absorbent toute la surface. La forme diffuse survient le plus souvent après une lésion du septum entre les membranes de l'utérus.

Dans les premiers stades, il est difficile de diagnostiquer une adénomyose diffuse, car elle ne se manifeste pas cliniquement et l'examen échographique ne montre pas d'inclusions dans le myomètre.

Le contraire est la forme focale, lorsque l'endomètre forme des lésions dans les muscles de l'utérus. Ils sont clairement visibles à l'échographie même dans les premiers stades de développement..

Forme nodulaire d'adénomyose

Avec la forme nodulaire de l'adénomyose, des formations de cellules endométriales apparaissent dans l'utérus, qui ressemblent à des ganglions myomateux. Habituellement, plusieurs d'entre eux apparaissent à la fois, leurs cavités sont remplies d'un liquide sanglant, qui ressemble à du chocolat en couleur..

À la place des nœuds, un processus inflammatoire se développe, ce qui conduit à la prolifération de cellules conjonctives, par conséquent, les formations pathologiques sont entourées de tissu dense.

L'adénomyose nodulaire de l'utérus est la forme la plus grave de l'évolution de la maladie, avec elle, il est presque impossible de tomber enceinte et de porter un enfant, et même après la guérison, il est assez difficile de le faire.

De plus, lors du diagnostic, la pathologie est souvent confondue avec de multiples fibromes utérins..

Symptômes

Les symptômes les plus caractéristiques de l'adénomyose utérine sont des changements pathologiques du cycle menstruel:

  • les règles durent plus d'une semaine;
  • les écoulements sanglants sont très abondants, en un cycle, la fille perd plus de 200 ml de sang;
  • douleur intense pendant la menstruation;
  • la présence de caillots sanguins dans la décharge;
  • quelques jours avant la menstruation prévue et après elles, un léger écoulement brun apparaît;
  • ménorragie - saignement pathologique, non associé à la menstruation, qui peut survenir n'importe quel jour du cycle;
  • syndrome prémenstruel prononcé.

La douleur associée à l'adénomyose apparaît 2 à 3 jours avant la menstruation et disparaît complètement quelques jours seulement après le début de l'écoulement.

Leur intensité dépend de l'emplacement et de la prévalence de l'adénomyose, des symptômes douloureux peuvent survenir dans le bas de l'abdomen et irradier vers le dos ou le périnée.

Souvent, les patients se plaignent de signes d'adénomyose de l'utérus comme une gêne pendant les rapports sexuels ou des taches après les rapports sexuels.

Un symptôme courant de la maladie est l'infertilité, qui survient en raison de changements structurels de l'endomètre, ainsi qu'en raison de la formation d'adhérences dans la cavité utérine. C'est en se plaignant de l'impossibilité d'avoir des enfants que les patients se tournent généralement vers une clinique prénatale.

Parfois, l'implantation d'ovules peut encore se produire, mais dans plus de 80% des cas, une telle grossesse se termine par un avortement spontané.

En raison de saignements menstruels importants, les patients souffrent également de symptômes d'anémie:

  • sensation constante de somnolence, de fatigue;
  • fatigabilité rapide, diminution significative des performances;
  • la peau des patients est pâle;
  • étourdissements fréquents;
  • évanouissement;
  • diminution de l'immunité et, par conséquent, apparition fréquente de maladies infectieuses.

Un examen gynécologique révèle des changements dans l'utérus - l'adénomyose diffuse entraîne son hypertrophie et en présence de ganglions, sa surface devient bosselée.

Important! Plus la menstruation est proche, plus l'utérus est grand, après la fin de la menstruation, sa taille diminue légèrement.

Les signes les plus informatifs permettant de diagnostiquer l'adénomyose peuvent être détectés par échographie (échographie).

Il est préférable d'utiliser un capteur transvaginal, mais avec les formes avancées, les signes d'écho d'adénomyose sont également visibles sur une échographie conventionnelle:

  • l'utérus devient comme une balle;
  • l'organe atteint la taille de 6 à 7 semaines de grossesse et, dans les cas graves, encore plus;
  • l'épaisseur des parois de l'utérus est inégale;
  • peu de temps avant la menstruation, des formations apparaissent dans le myomètre qui ressemblent à des kystes.

Comme la maladie est souvent asymptomatique, chaque fille doit consulter un gynécologue deux fois par an pour un examen préventif. De telles mesures aideront à identifier la pathologie au tout début de son développement..

Diagnostique

Les principaux critères pour poser un diagnostic sont les échos d'adénomyose, visibles lors de l'échographie. Le médecin peut déjà suspecter la maladie en fonction des plaintes du patient, ainsi que sur la base des données de l'examen gynécologique.

Après cela, pour diagnostiquer l'adénomyose, un certain nombre d'examens supplémentaires sont effectués:

  • ultrason;
  • IRM;
  • hystéroscopie - examen de la cavité utérine à l'aide de dispositifs optiques spéciaux, qui sont introduits dans l'organe par le col de l'utérus;
  • hystérosalpingographie - examen aux rayons X, qui est effectué à l'aide de substances spécifiques - contrastes. Permet de détecter les adhérences dans l'utérus et ses appendices.

En cas d'hémorragie sévère, un curetage est effectué, ce qui n'a pas seulement une valeur thérapeutique mais aussi diagnostique. Les tissus résultants sont envoyés pour histologie, ce qui vous permet de déterminer leur type.

Le diagnostic d'adénomyose est posé sur la base de l'anamnèse collectée, des données d'examens complémentaires, et nécessairement en présence de signes échographiques d'adénomyose.

L'adénomyose peut-elle être guérie?

Il est impossible de guérir complètement l'adénomyose sans enlever l'utérus, mais en utilisant des médicaments, des plantes médicinales, de la physiothérapie, vous pouvez entrer la maladie en rémission à long terme.

Étant donné que la pathologie dépend des hormones et réagit brusquement aux changements de leur concentration dans le sang, toute poussée d'activité peut provoquer une rechute d'adénomyose.

Important! Tout le monde n'a pas besoin d'être traité pour une maladie. Si l'adénomyose ne cause pas d'inconfort, une femme ne doit être surveillée en permanence par un médecin afin de saisir le moment du développement de la pathologie.

Comment traiter l'adénomyose utérine

Le traitement de l'adénomyose est chirurgical ou conservateur. Le choix des tactiques dépend de la forme et de la prévalence de la maladie, de l'état de santé général de la patiente et de son âge, par exemple, après 40 ans, ils ont généralement recours à une solution radicale au problème (ablation de l'utérus).

Immédiatement après le diagnostic, un traitement conservateur est effectué, en essayant de préserver la santé reproductive du patient.

Des préparations hormonales sont prescrites, stabilisent l'état de tout l'organisme et combattent l'inflammation. Si les médicaments n'apportent pas le résultat souhaité, les méthodes chirurgicales modernes de thérapie sont connectées.

Médicament

Plusieurs groupes de médicaments sont prescrits pour le traitement de l'adénomyose utérine, les hormones jouent le rôle principal, le reste des médicaments est nécessaire pour le traitement symptomatique.

Le plus populaire parmi les médecins est Duphaston, avec l'adénomyose, il est prescrit l'un des premiers. Il contient de la progestérone, à savoir le manque de cette hormone conduit à la prolifération de l'endomètre.

L'avantage du médicament est qu'il a peu d'effets secondaires et est bien toléré par la plupart des patients. Les critiques sur le médicament sont pour la plupart positives, les filles écrivent qu'après le traitement par Dufaston, la maladie ne se fait pas sentir pendant longtemps.

Le médicament ne doit être pris qu'après la nomination du médecin traitant, car le médicament nécessite le choix de la posologie exacte. La durée du cours d'admission varie de un à plusieurs mois.

Un autre médicament pour traiter la maladie est Janine, un contraceptif oral. Il a une petite liste d'effets secondaires, car il contient de faibles concentrations d'hormones synthétiques.

Mais ils suffisent pour l'apparition d'un résultat positif, car ils sont activement absorbés par le corps. Janine contient deux principes actifs principaux - œstrogène et gestagène, le premier ne permet pas au tissu endométrial de se développer et le second stimule les ovaires.

Parallèlement au traitement hormonal, un traitement auxiliaire est effectué:

  • les médicaments anti-inflammatoires éliminent l'inflammation dans l'utérus, empêchent l'apparition de nouvelles adhérences, réduisent l'intensité de la douleur;
  • les produits contenant du fer sont utilisés pour prévenir et traiter l'anémie qui se développe à la suite de règles abondantes;
  • les vitamines renforcent complètement le corps;
  • les médicaments qui augmentent les forces immunitaires du patient;
  • les analgésiques pour le syndrome douloureux sévère aident à faire face aux symptômes désagréables.

De plus, les médecins ne négligent pas les recettes de la médecine traditionnelle, qui, associées à une thérapie conservatrice, donnent de bons résultats..

Chirurgical

Des méthodes opératoires pour résoudre le problème sont utilisées dans les cas où le traitement conservateur ne donne pas de résultats et où la maladie continue de progresser. Il existe deux types d'interventions - radicales et chirurgicales, qui vous permettent de sauver l'organe et d'avoir des enfants à l'avenir..

Les médecins essaient de retirer l'utérus uniquement dans les cas extrêmes, surtout si la fille n'a pas d'enfants ou a moins de 40 ans.

L'opération est réalisée sans faute si la pathologie a atteint le troisième stade ou est associée à une lésion myomateuse de l'utérus. Il est également fortement recommandé de retirer l'organe s'il existe un risque de dégénérescence de l'endomètre en cellules cancéreuses.

L'endocoagulation est une intervention chirurgicale qui permet de sauver un organe. La procédure est réalisée à l'aide d'un endoscope. Une caméra, une pince spéciale et un dispositif de coagulation sont insérés dans la cavité utérine.

Les zones touchées sont mordues et enlevées, et les bords de la plaie sont soigneusement coagulés. Cette méthode de traitement n'est disponible que dans les premiers stades de la maladie. Dans les cas avancés, cela n'apportera aucun effet, car les tissus de l'endomètre ont déjà le temps de pénétrer profondément dans les muscles..

Pourquoi l'adénomyose est-elle dangereuse?

L'endométriose intra-utérine est une maladie dangereuse, si elle n'est pas traitée, l'adénomyose peut provoquer l'apparition de complications dangereuses:

  • saignement utérin - l'endomètre, exfoliant, laisse derrière lui une surface de plaie qui saigne abondamment. Dans le cas d'une prolifération de l'endomètre, les règles peuvent se transformer en saignements potentiellement mortels;
  • la propagation du processus pathologique dans tout le corps - se déplaçant vers d'autres organes, l'endomètre conduit à une perturbation de leur fonctionnement;
  • anémie - une importante perte de sang tous les mois entraîne le développement d'une anémie;
  • infertilité - des changements pathologiques se produisent dans la structure de l'endomètre, à cause de cela, il est presque impossible pour un ovule fécondé de s'y implanter. Même si l'implantation a eu lieu, l'ovule fécondé n'est pas solidement fixé, par conséquent, des avortements spontanés se produisent souvent. De plus, la maladie s'accompagne toujours d'une inflammation, ce qui conduit à l'apparition d'adhérences qui empêchent le passage des spermatozoïdes et des ovules à travers les trompes de Fallope et l'utérus..

Si une femme s'occupe du traitement d'un problème, écoute le médecin et suit toutes ses recommandations, elle a de grandes chances de conduire la maladie en rémission et d'oublier les symptômes désagréables pendant longtemps..

Avec un traitement approprié, les complications surviennent rarement, la plupart des femmes après le traitement tombent enceintes et donnent naissance à des enfants en bonne santé.

Prévoir

La pathologie fait référence aux maladies à évolution chronique, elle se reproduit donc périodiquement. Il est possible de se débarrasser complètement de l'adénomyose uniquement en enlevant tout l'utérus, mais dans ce cas, la fille perd la possibilité d'avoir des enfants.

Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances d'obtenir un résultat favorable sont grandes. Les premier et deuxième stades sont traités avec succès avec des médicaments et, pour le traitement des troisième et quatrième stades, le plus souvent, il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale..

La médecine moderne permet aux filles qui souffrent d'adénomyose de concevoir et de porter un enfant. Pour ce faire, vous devez planifier une grossesse et consulter un médecin avant qu'elle ne commence..

La prévention

Les causes exactes du développement de la maladie n'ont pas encore été identifiées, il n'y a donc pas de mesures préventives spécifiques. Cependant, en maintenant l'immunité au niveau approprié, en menant un mode de vie sain et en visitant régulièrement un gynécologue, chaque femme peut réduire considérablement le risque de pathologie..

La prophylaxie non spécifique comprend:

  • utilisation compétente des contraceptifs, en particulier ceux qui contiennent des hormones;
  • normalisation du cycle menstruel, élimination de ses échecs;
  • traitement correct et rapide des maladies gynécologiques;
  • maintenir les défenses du corps;
  • une alimentation complète, contenant toutes les vitamines et minéraux nécessaires;
  • activité physique régulière, correspondant à l'état du corps;
  • évitement du stress;
  • thérapie des maladies du système endocrinien.

En outre, il est conseillé d'éviter les manipulations effectuées dans la cavité utérine, de ne pas avorter, d'utiliser des contraceptifs intra-utérins uniquement sur recommandation d'un médecin..

Progestatifs

Les progestatifs sont le nom général des hormones féminines qui affectent la région génitale. C'est leur effet sur l'endomètre qui y provoque des changements cycliques. Et avec une concentration pathologique de substances actives, l'adénomyose se développe.

Pour traiter la maladie, les médecins utilisent des analogues synthétiques de ces hormones, appelés progestatifs..

Leur utilisation vous permet de normaliser le fond hormonal féminin et d'arrêter la croissance de l'endomètre. Et avec une utilisation prolongée de médicaments, la membrane muqueuse se prête à inverser le développement.

Est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine

Bien que la pathologie mène à l'infertilité, après un traitement approprié, une fille peut devenir enceinte.

Étant donné que la maladie ne disparaît nulle part, mais ne disparaît que pendant un certain temps, ces femmes enceintes ont un risque accru de fausse couche, elles doivent donc être étroitement surveillées pendant toute la période de gestation..

Les femmes en poste se voient prescrire des médicaments qui aident à soutenir la grossesse. Mais il vaut mieux consulter un médecin avant la grossesse et éviter les complications..