Principal
Tératome

Adénome du sein: comment traiter, symptômes, chirurgie, diagnostic, classification


Quand quelque chose ne va pas dans le corps - cela conduit à la confusion, lorsque les glandes mammaires sont en panne - cela provoque la panique chez toute femme. Mais avant de désespérer et de dire au revoir mentalement à la vie, vous devez subir un examen et le traitement nécessaire, car toutes les maladies, y compris l'adénome des glandes mammaires, ne menacent pas de dégénérer en cancer. L'adénome du sein est plus souvent diagnostiqué chez les femmes en âge de procréer (20 à 35 ans), mais peut survenir chez les adolescentes de 14 à 16 ans, et pendant les périodes préménopausique et ménopausique, la tumeur se résout d'elle-même.

Maladie d'adénome du sein

La glande mammaire est constituée de tissu glandulaire (parenchyme d'organe), dont la fonction principale est la sécrétion de lait et de stroma (le squelette supportant le parenchyme), représenté par le tissu adipeux et conjonctif, ainsi que les ligaments de Cooper. Un adénome peut survenir dans tout organe contenant du tissu glandulaire, tel qu'un adénome de la glande thyroïde ou de la prostate.

Tous les adénomes, y compris ceux des glandes mammaires, sont des tumeurs bénignes et deviennent rarement malignes. La maladie survient à la suite de la prolifération (croissance) de l'épithélium glandulaire et est observée assez rarement. Cette formation ressemblant à une tumeur est l'une des formes de mastopathie, c'est-à-dire une tumeur hormono-dépendante et des variations du niveau d'hormones dans le corps (modification des phases du cycle menstruel, de la grossesse et de l'allaitement).

Après 40 ans, l'adénome mammaire ne se forme pas et à 45 à 50 ans, les tumeurs existantes sont réduites, car à cet âge, la composition des glandes mammaires change, le tissu glandulaire est remplacé par un tissu adipeux et conjonctif.

De nombreuses femmes, et même des médecins, pensent que l'adénome et l'adénome fibreux des glandes mammaires sont une seule et même maladie. En termes de tableau clinique, ces maladies sont similaires, mais diffèrent par leur structure histologique. Si l'adénome est constitué de tissu glandulaire, le fibroadénome comprend le tissu glandulaire et conjonctif. Dans le cas d'une prédominance du tissu conjonctif, on parle de fibrome mammaire.

Causes de l'adénome du sein

La prolifération des cellules de l'épithélium glandulaire survient souvent chez les femmes en âge de procréer, ce qui est associé à la croissance et au développement actifs des lobules, du lait et des canaux intralobulaires du sein et à la charge fonctionnelle maximale des glandes mammaires (grossesse et allaitement). Au cœur du développement de l'adénome de la glande mammaire se trouve le déséquilibre hormonal, en particulier une violation de la production d'hormones sexuelles et de leur rapport. La progestérone, qui est produite dans la deuxième phase du cycle et pendant la gestation, est «responsable» de la formation et de la croissance du tissu glandulaire..

Sous l'influence des œstrogènes, les canaux et le tissu conjonctif se développent. Si la production de progestérone est insuffisante et que son contenu dans les tissus des glandes mammaires diminue, un adénome se développe. De plus, la prolactine joue un rôle dans la formation d'une tumeur dont le niveau augmente dans la deuxième phase du cycle, pendant la grossesse et en particulier pendant l'allaitement. C'est la prolactine qui contribue à l'apparition de symptômes tels que l'engorgement et la douleur des glandes. Une augmentation de la prolactine et une diminution de la progestérone sont la principale cause d'adénome..

En outre, la cause du développement de la maladie peut être la pathologie de la glande thyroïde (chez 30% des femmes atteintes d'adénome du sein), en particulier le manque de production d'hormones thyroïdiennes et du pancréas (diabète sucré). La pathologie du foie est également importante dans le développement de la maladie, qui, avec la bile, élimine l'excès d'hormones du corps. Avec les maladies du foie, il ne fait pas face à ses fonctions, ce qui conduit au développement d'un déséquilibre hormonal.

Facteurs prédisposants

Un certain nombre de facteurs peuvent contribuer à l'apparition d'une tumeur:

  • hérédité (cas de mastopathie chez la lignée féminine);
  • tumeurs ovariennes;
  • maladies inflammatoires des organes génitaux internes;
  • utilisation à long terme de pilules contraceptives;
  • refus d'allaiter;
  • suppression forcée de la lactation;
  • être en surpoids (le tissu adipeux produit des œstrogènes);
  • mauvaises habitudes;
  • interruption de grossesse spontanée et artificielle;
  • parité (nombre de naissances et de grossesses);
  • insatisfaction à l'égard de la famille et du statut social, stress chronique;
  • manque d'activité sexuelle ou son irrégularité;
  • insatisfaction sexuelle.

Classification

Selon la classification de l'OMS, l'adénome peut être localisé dans le mamelon ou l'aréole et dans l'épaisseur du sein. À leur tour, les adénomes mammaires sont subdivisés (par localisation) en:

  • nodulaires, qui sont clairement délimités des tissus voisins;
  • feuillu, multicouche et à croissance rapide;
  • péricaliculaire, poussant autour des canaux lactifères;
  • intracanaliculaire, la croissance tumorale se produit à l'intérieur des canaux lactifères.

Selon la structure histologique, les adénomes du mamelon peuvent être simples et syringomateux. Les adénomes simples sont caractérisés par la prolifération de l'épithélium cylindrique et musculaire dans les canaux. Les adénomes syringomateux surviennent dans l'aréole du mamelon à partir de l'épithélium des glandes sudoripares. Il est caractéristique que ces tumeurs n'aient pas de limites claires, bien que leur croissance ne soit pas invasive (elles ne se développent pas dans les tissus environnants).

Les adénomes mammaires sont divisés en:

  • les adénomes tubulaires, proviennent uniquement de l'épithélium glandulaire chez les jeunes femmes en âge de procréer et se présentent comme un sceau unique et clairement délimité, non associé à la peau ou au mamelon;
  • les adénomes allaitants, qui se développent chez les femmes enceintes et allaitantes, disparaissent d'eux-mêmes après la normalisation des niveaux hormonaux;
  • adénomes pléomorphes se développant à partir de tissus glandulaires, fibreux, adipeux (tumeur mixte) et similaires à un adénome des glandes salivaires et sudoripares;
  • adénomes apocriniens, poussant à partir de l'épithélium glandulaire et subissant des modifications apocrines prononcées (prolifération de l'épithélium des glandes sudoripares);
  • adénomes canalaires - poussant à l'intérieur du canal lactifère sous la forme d'un polype glandulaire.

Image clinique

Les symptômes de l'adénome du sein n'apparaissent qu'avec une taille de tumeur significative (plus de 5 cm). Dans d'autres cas, la maladie est asymptomatique et la détection d'une tumeur se fait par hasard lors d'un examen de routine ou d'un auto-examen du sein. La palpation est déterminée par une petite éducation de la taille d'un pois d'environ 1 à 2 cm, qui a une forme arrondie et des contours nets. Au toucher, il est élastique, lisse, rarement bosselé, non soudé à la peau et aux tissus environnants. Le gonflement est généralement indolore. La tumeur est généralement peu profonde et a tendance à augmenter à la veille des règles. Après la fin des jours critiques, l'adénome retrouve sa taille. Habituellement, des tumeurs uniques d'un côté sont diagnostiquées, mais plusieurs adénomes peuvent apparaître dans les deux glandes mammaires. Les adénomes mammaires se développent très lentement, mais l'action de facteurs défavorables peut provoquer leur croissance rapide. Il est caractéristique que pendant la grossesse, la tumeur augmente considérablement de diamètre, et après l'accouchement et l'arrêt de la lactation, elle diminue ou disparaît complètement..

Avec une taille importante de la formation (7-15 cm), la glande mammaire est déformée, elle devient douloureuse (la tumeur comprime les terminaisons nerveuses) et brûle. Les ganglions lymphatiques axillaires ne sont pas hypertrophiés.

Pour l'adénome du mamelon, un œdème, une rougeur et l'apparition d'un écoulement séreux ou sanglant du mamelon sont caractéristiques. La peau du mamelon et du mamelon est ulcérée et croustillante en raison de l'irritation par les sécrétions. Un nœud élastique doux avec une mobilité préservée est déterminé par le toucher dans la profondeur du mamelon. La couleur de l'aréole ne change pas, le symptôme de "peau d'orange" et les rides prononcées, qui sont des signes de cancer du sein, sont absents.

Diagnostique

Pour diagnostiquer la maladie, vous devez contacter le service de mammologie. Le médecin découvrira l'historique de la maladie, la présence / l'absence de plaintes, procédera à un examen physique des glandes mammaires en position debout et couchée. La palpation de la poitrine révèle une seule formation mobile (parfois plusieurs) de la taille d'un pois ou d'une petite boule. Les ganglions lymphatiques régionaux ne sont pas hypertrophiés. Des tests cliniques de sang et d'urine, de biochimie du sang, de sang pour les hormones sexuelles et de prolactine, dans des situations suspectes, du sang pour les marqueurs tumoraux sont nécessaires. Pour confirmer le diagnostic, les méthodes d'examen instrumentales suivantes sont utilisées:

Examen aux rayons X des glandes mammaires en projections frontales et latérales. La méthode est très informative, la fiabilité de la détermination du cancer du sein atteint 95%. La mammographie n'est pas réalisée chez les femmes de moins de 35 ans, les femmes allaitantes et enceintes.

Permet d'identifier une formation ressemblant à une tumeur, sa localisation et sa quantité, son adhésion aux tissus environnants, pour réaliser un diagnostic différentiel de l'adénome avec d'autres maladies du sein. Avantages de l'étude: l'innocuité, la possibilité d'examiner de jeunes femmes et de mener plusieurs études.

Sous le contrôle de l'échographie, le site de l'éducation est pris. Le matériel résultant est envoyé pour un examen histologique, qui confirme la qualité bénigne de la tumeur et détermine sa structure (avec adénome, le tissu glandulaire est détecté).

En cas de pathologie gynécologique, somatique et endocrinienne concomitante, un thérapeute, un endocrinologue et un gynécologue sont impliqués dans le diagnostic de la maladie. Le diagnostic différentiel de l'adénome du sein est réalisé avec les kystes, le fibroadénome et le cancer du sein.

En cas de suspicion d'adénome du mamelon, les opérations suivantes sont effectuées:

  • Cytogramme sur écouvillon mamelon

Pour l'examen cytologique, une décharge du mamelon est prélevée. Permet de déterminer la présence / absence de cellules atypiques

Introduction d'une substance radio-opaque dans les canaux lactifères avec une nouvelle imagerie aux rayons X. Permet d'identifier les formations intra-canalaires.

Permet d'étudier la structure de la glande mammaire en couches et de déterminer le gonflement du mamelon. L'échographie et la mammographie en raison de l'inefficacité de l'adénome du mamelon ne sont pas indiquées.

Traitement

Comment l'adénome du sein est-il traité? Il n'y a qu'une seule méthode de traitement pour cette maladie - chirurgicale. Aucune hormonothérapie, et encore plus les remèdes populaires, n'aideront à faire face à la maladie et à se débarrasser de la tumeur. Si l'éducation ne dépasse pas 10 mm de diamètre, le spécialiste recommande de surveiller régulièrement la patiente (2 fois par an) et de subir une échographie des glandes mammaires annuellement. En parallèle, la mammologue conseille de maintenir un mode de vie sain, d'adhérer à une bonne nutrition, de prendre des vitamines (A, C, E, P, B6) et de prendre des préparations contenant de l'iode pour des problèmes de glande thyroïde. Lors du diagnostic d'un adénome lactant, le médecin vous prescrira de la bromocriptine (Parlodel), qui supprime la synthèse de la prolactine et la production de lait.

L'élimination de l'adénome mammaire est effectuée selon les indications suivantes:

  • taille importante de la formation, ce qui entraîne une déformation du sein;
  • suspicion de malignité de la tumeur;
  • croissance intensive de l'adénome.

L'intervention chirurgicale est réalisée de deux manières: énucléation de la formation et résection sectorielle de la glande.

L'énucléation consiste en une exfoliation de la tumeur sans affecter les tissus sains. Elle n'est réalisée qu'après confirmation par examen histologique de la qualité bénigne de la formation. Réalisé sous anesthésie locale.

La résection sectorielle est une intervention chirurgicale plus grave, qui consiste en une excision de l'adénome avec plusieurs centimètres de tissu sain (résection du secteur de la glande). Il est réalisé en cas de doute sur la bonne qualité de l'enseignement. À la suite de l'intervention - la formation d'une couture rugueuse, mais vous pouvez vous en débarrasser à l'avenir à l'aide d'une opération esthétique.

L'adénome du mamelon établi nécessite également une intervention chirurgicale. Soit une excision est effectuée - une excision de la tumeur sans toucher les tissus sains, ou une résection sectorielle. Les sutures après chirurgie de la poitrine sont retirées le 8ème jour.

Parmi les méthodes innovantes de traitement de la maladie, la cryoablation (destruction de la tumeur par les basses températures - azote liquide) et l'ablation au laser (exposition à la tumeur par irradiation laser) sont utilisées. Les avantages de telles techniques sont l'absence de défaut esthétique (une petite cicatrice peu visible) et un minimum de complications lors du processus de retrait (pas de saignement).

Question Réponse

La malignité de l'adénome survient extrêmement rarement.Par conséquent, avec un traitement rapide et une surveillance régulière par un spécialiste, le pronostic de cette maladie est favorable.

Il n'y a pas de prophylaxie spécifique pour cette maladie. Il est nécessaire de consulter régulièrement un médecin (gynécologue, mammologue), de procéder à un auto-examen des seins, de diagnostiquer rapidement et d'éliminer les problèmes endocrinologiques, d'adhérer à un mode de vie sain et de refuser l'avortement.

En aucune façon. Toute maladie des glandes mammaires (kyste, adénome, fibroadénome, etc.), même si vous vous en débarrassez, menace de rechute et de complications lors de la pose d'implants. De meilleurs petits seins, mais en bonne santé.

Obligatoire. Le point n'est pas dans la taille de la formation, mais dans sa structure. L'adénome feuillu est l'un des adénomes les plus défavorables et le risque de dégénérescence en cancer est beaucoup plus élevé par rapport aux autres types de ces tumeurs. Par conséquent, la formation doit être supprimée, et le plus tôt sera le mieux..

S'il n'y a pas d'autres plaintes et que des études supplémentaires ont confirmé que la tumeur est bénigne, elle n'est pas touchée pendant la grossesse et l'allaitement. Après l'accouchement et l'arrêt de la lactation, la tumeur est susceptible de retrouver sa taille d'origine. Sinon, il doit être supprimé..

Adénome du sein

Diagnostic et traitement

Pour diagnostiquer une tumeur bénigne, le médecin oriente le patient vers les examens suivants:

  1. Échographie des glandes. Avec son aide, la structure du néoplasme est étudiée, sa taille est estimée et l'état des ganglions lymphatiques régionaux est déterminé. Au cours d'une telle étude, des modifications du flux sanguin dans les vaisseaux qui alimentent la tumeur peuvent être détectées..
  2. Radiographie. Cette méthode vous permet d'identifier même les tumeurs non palpables, d'évaluer leur nature.
  3. Examens cytologiques. Pour déterminer la structure histologique du néoplasme, les tissus de la glande et la décharge du mamelon sont utilisés. Prenez le matériel avec une biopsie.
  4. Détermination du niveau de marqueurs tumoraux. Cette méthode vous permet de déterminer avec précision la malignité de la tumeur..

En outre, si nécessaire, nommer une IRM, un scanner, une mammographie, un don de sang pour les hormones.

Le traitement d'une tumeur bénigne du sein peut être conservateur si la tumeur n'est pas sujette à une croissance rapide et ne cause pas d'inconfort à la femme.

En outre, le médecin peut prescrire des médicaments non hormonaux:

  • sédatifs;
  • les diurétiques;
  • gestagènes;
  • vitamines A, B, C, E, PP;
  • modulateurs des récepteurs aux œstrogènes.

Gros kystes, formations nodulaires dans la mastopathie, papillomes canalaires, tumeurs en forme de feuille, fibroadénomes sont sujets à élimination.

Le traitement de la glande mammaire et des remèdes populaires peut être effectué. Par exemple, les préparations à base de plantes aident bien. Les composants suivants sont requis:

  • herbe de moineau - 400 g;
  • cônes de houblon, herbe de livèche, herbe de zyuznik, feuilles d'ortie - 100 g chacun;
  • racine de réglisse, feuilles de mélisse - 50 g chacune;
  • fleurs de bleuet - 30 g.

Les herbes sont broyées et mélangées. Prenez 1 cuillère à café. ramasser et verser un verre d'eau bouillante, laisser reposer 30 minutes et boire tiède avant de se coucher. Cette perfusion est particulièrement recommandée pour les personnes âgées..

Compresse de chou. Pour ce faire, 2-3 grandes feuilles sont bouillies dans du lait, refroidies et appliquées sur le sein malade. Enveloppez le dessus avec un chiffon chaud ou une toile cirée et conservez-le toute la nuit. Le traitement est effectué dans les 2 semaines.

Teinture de néoplasmes dans la glande mammaire de bardane. Pour cela, la plante, avec la racine, est lavée à l'eau, séchée, broyée et placée dans un bocal en verre. Ajouter 0,5 l d'alcool dilué avec de l'eau. Le mélange est infusé pendant 2 semaines, filtré et bu à 1 cuillère à soupe. l. 3 fois par jour avant les repas. La durée du traitement est de 3 mois.

Classification

Si seul le tissu glandulaire se développe, un adénome se produit; s'il y a prolifération simultanée de tissu glandulaire et conjonctif, un fibroadénome apparaît.

De telles tumeurs peuvent être comparées à des maisons dont le matériau de construction est le tissu mammaire lui-même..

Par la nature de l'événement

Les types suivants sont distingués:

  1. Tubulaire. C'est rare, le pronostic est le plus souvent favorable. Au microscope, la tumeur apparaît sous forme de rangées denses de tubules entourés d'épithélium. La densité du néoplasme est supérieure à celle des tissus environnants. On le trouve le plus souvent chez les filles et les jeunes femmes. Il est difficile à diagnostiquer et seul l'examen histologique donne un résultat à 100%. L'adénome apocrinien ressemble à un tubulaire.
  2. En lactation. Considéré comme un type de mastopathie. Se compose d'un grand nombre de lobules mammaires fortement envahis. Le plus souvent, l'adénome allaitant survient chez les femmes pendant la gestation et l'allaitement. La tumeur n'affecte pas la lactation réelle, le lait ne disparaît pas. La tumeur après le retrait n'est pas sujette à réapparition, ne dégénère pas en néoplasme malin, mais seules des études histologiques confirment sa nature non cancéreuse.
  3. Pléomorphe. Très rare. Les tissus adipeux, fibreux et glandulaire participent à la «construction». La localisation prédominante est la zone de l'aréole, sujette à un carcinome. En raison du risque de malignité, une ablation chirurgicale est généralement effectuée.
  4. Ductal. Le type de tumeur le plus rare. Fait référence à un groupe étendu d'adénomes canalaires, lorsqu'un polype, constitué de tissu glandulaire, fait saillie dans la lumière d'un conduit dilaté.
  5. Fibroadénome. Une masse mammaire bénigne due à une prolifération de tissu fibreux.
  6. Adénome du mamelon. Il se produit dans les canaux lactifères du mamelon. Sans examen microscopique, le diagnostic ne peut être posé - aux premiers stades, les manifestations externes sont similaires à l'eczéma ordinaire. Des croûtes et des ulcères se forment sur et autour du mamelon et un changement de couleur de la peau est observé. Le mamelon lui-même est de taille réduite et peut disparaître complètement. L'adénome du mamelon provoque dans la plupart des cas un cancer, le seul traitement est l'ablation chirurgicale.

Par étapes de maturité

Il existe de telles formes:

  1. La forme immature, «juvénile», est le plus souvent observée chez les filles et les jeunes filles. N'encapsule pas, n'a pas de coque dure, le retrait est possible sans l'intervention d'un chirurgien.
  2. Forme mature. Le corps de la tumeur est recouvert d'une capsule, une coque externe. Dans sa forme mature, le fibroadénome n'est pas sensible aux médicaments, il ne peut pas être guéri par des remèdes populaires et homéopathiques.

Par formulaire

Selon la forme, il y a:

  1. Adénome nodulaire. Représente une ou une accumulation de petites billes de joints élastiques, dont les tailles varient de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Ne se développe presque jamais en formations malignes.
  2. Adénome feuillu ou phylloïde. Se compose de plusieurs couches qui, une fois coupées, ont la forme de feuilles. Il pousse rapidement, atteignant parfois des tailles considérables. Moins souvent nodulaire, mais nécessite une intervention chirurgicale en raison de la menace sérieuse de sarcome.

Il existe également une «option masculine» - l'adénome du sein. Qu'est-ce que c'est - un adénome du sein, est la maladie dangereuse, qui y est sensible - des questions sont posées sur les forums et les consultations médicales.

En fait, la seule différence réside dans le nom de l'organe. Chez l'homme, les glandes mammaires sont peu développées, en sont presque à leurs balbutiements et sont appelées glandes mammaires. Sinon, il n'y a presque pas de différences. Chez l'homme, des néoplasmes pathologiques peuvent également survenir: fibroadénome et adénome mammaire. Tous les processus se produisant dans les glandes mammaires et associés à des modifications de la structure tissulaire sont appelés gynécomastie.

Les raisons

Le développement de telles formations dans les glandes mammaires est facilité par des facteurs hormonaux: les experts pensent qu'une augmentation des taux d'œstrogènes avec une diminution de la progestérone peut conduire à la formation d'adénomes. Une forte augmentation de la prolactine conduit également à cela..

Les raisons spécifiques peuvent être:

  • prendre des contraceptifs hormonaux;
  • Avortement;
  • naissance d'un enfant;
  • allaitement maternel;
  • annexite, salpingo-ovariite, endométrite;
  • tumeurs ovariennes;
  • maladies infectieuses et inflammatoires du système génito-urinaire;
  • stress prolongé;
  • prédisposition génétique;
  • déséquilibre de la progestérone et des œstrogènes;
  • tabagisme, abus d'alcool.

La formation de tumeurs glandulaires est également influencée par d'autres glandes endocrines, ainsi que par l'état du foie, où les hormones sexuelles sont inactivées. Les facteurs suivants contribueront au développement de la maladie:

  • Diabète;
  • obésité;
  • syndrome métabolique;
  • maladies hépatiques aiguës et chroniques;
  • thyrotoxicose ou hypothyroïdie;
  • La maladie ou le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • prendre des hormones stéroïdes.

Diagnostic de pathologie

Si des symptômes d'adénome sont détectés, un examen des glandes mammaires est nécessaire. Le besoin s'explique par plusieurs aspects. Premièrement, la pathologie est diagnostiquée afin d'exclure la probabilité d'une maladie oncologique nécessitant un traitement chirurgical. Deuxièmement, lors de la réalisation de procédures de diagnostic, la taille, la spécificité, la localisation et la tendance à l'élargissement de l'adénome sont déterminées, grâce auxquelles le danger potentiel de la maladie pour le patient est déterminé et les méthodes de traitement optimales sont prescrites..

L'adénome est diagnostiqué à l'aide des méthodes suivantes:

Mammographie. Il s'agit d'un examen aux rayons X des glandes mammaires. À l'aide de la mammographie, la taille du néoplasme, la forme et la localisation sont déterminées. La méthode évalue les dommages causés par la tumeur aux glandes et aux tissus situés à l'intérieur du sein. Utilisé pour exclure la pathologie oncologique.

Ultrason. La procédure est effectuée plusieurs fois, car elle ne présente pas de danger pour le sein. Avec un examen répété, la dynamique de croissance ou de réduction de la tumeur est notée. Il est prescrit pendant la période de traitement afin de surveiller l'efficacité des mesures thérapeutiques.
Ductographie. Il s'agit d'un type d'examen radiologique de la poitrine qui implique l'introduction d'un agent de contraste. Il est injecté dans les conduits de lait. En utilisant la méthode présentée, l'effet de la tumeur sur la perméabilité des glandes mammaires, le degré de pression sur les tissus est déterminé. Également utilisé pour confirmer le diagnostic.
Examens de laboratoire. Si vous soupçonnez un adénome, le sang est prélevé pour une analyse biochimique sans faute. Avec son aide, la concentration d'hormones sexuelles est déterminée. Avec l'adénome, il y a une augmentation du taux d'œstrogène, entraînant un déséquilibre hormonal.
Biopsie. Il est utilisé en cas de suspicion de transition d'un adénome vers une forme maligne. Prévoit le prélèvement d'un échantillon de la tumeur pour étude en laboratoire

Un échantillon de tissu vous permet de déterminer la composition de l'adénome, ce qui est important pour choisir un traitement médicamenteux.
IRM. Il est rarement utilisé, si l'ablation chirurgicale de l'adénome est nécessaire

Prescrit pour obtenir une image détaillée du néoplasme avant de faire des incisions sur la surface du sein.

Le diagnostic de l'adénome du sein est effectué à l'aide de méthodes de laboratoire et de matériel.

Développement de la maladie

L'adénome du sein est un néoplasme bénin. Il peut être unique ou multiple, se développe également souvent dans une ou les deux glandes mammaires.

Selon la dernière classification adoptée par l'OMS, deux types d'adénomes sont distingués:

  • téton;
  • tissu mammaire réel.

À son tour, l'adénome du mamelon est:

  • ordinaire;
  • syringomateux. Selon la structure histologique (tissulaire), il est similaire au carcinome, ce qui provoque parfois une confusion au cours du processus de diagnostic, car l'examen histologique est souvent la dernière méthode d'évaluation de la pathologie et est considéré comme la plus fiable..

Il existe cinq types d'adénomes mammaires - ce sont:

  • tubulaire;
  • lactation;
  • apocrine;
  • pléomorphe;
  • canalaire.

Un adénome commun du mamelon se forme dans les tissus mous de la glande mammaire et des canaux galactophores, qui sont situés directement dans l'aréole. Il diffère en ce que dans certains cas, sa transformation maligne est possible..

L'adénome syringomateux se développe dans la zone podoskalny, formée à partir de l'épithélium des glandes sudoripares. Sa particularité est telle qu'une telle tumeur n'envahit pas le tissu mammaire et se développe comme un nœud séparé. Dans le même temps, un tel nœud n'a pas de frontières claires..

L'adénome tubulaire du sein est une tumeur glandulaire bien définie constituée de structures tubulaires densément compactées (en forme de tube).

L'adénome du sein en lactation est une tumeur qui apparaît dans les lobules et les canaux du lait chez les femmes enceintes ou récemment accouchées qui allaitent. Au cours de ces deux périodes (grossesse et allaitement), des changements hormonaux importants sont déclenchés dans le corps de la femme, dans le contexte desquels des changements se produisent dans la tumeur tubulaire - elle se transforme en une lactation.

L'adénome apocrinien de la glande mammaire a une structure morphologique similaire à tubulaire, mais il y a en même temps une soi-disant apocrinisation des cellules - elles sont capables de produire un secret, mais, en le libérant, elles sont détruites.

L'adénome pléomorphe est similaire à la tumeur bénigne de la sueur et des glandes salivaires du même nom.

L'adénome canalaire est un polype adénomateux (glandulaire) qui fait saillie dans la lumière du canal lactifère.

Les adénomes mammaires pléomorphes et canalaires sont rares.

Pendant les périodes préménopausique et climatérique, les glandes mammaires subissent des changements involutifs - des processus se produisent en eux qui sont physiologiquement opposés aux processus de croissance et de développement des tissus. L'épithélium glandulaire est lentement mais obstinément remplacé par du tissu adipeux et fibreux (conjonctif). Ce processus devient la raison pour laquelle après l'âge de 40 à 45 ans, les adénomes mammaires ne se forment pratiquement pas..

Ablation du fibroadénome et période postopératoire

Il est nécessaire d'éliminer le fibroadénome de la glande mammaire avec sa croissance rapide, la suspicion de transformation en sarcome, en particulier lorsqu'il existe une hérédité au développement d'un cancer; s'il y a une grossesse existante ou planifiée, sinon, ayant augmenté de taille sous l'influence des œstrogènes, le fibroadénome peut nuire à la santé de la femme enceinte, ainsi que provoquer l'impossibilité d'allaiter; avec un défaut esthétique externe et à la demande directe du patient.

Pour l'ablation, une intervention chirurgicale et un traitement conditionnel non chirurgical sont possibles. Une anesthésie locale et générale est utilisée.

L'ablation chirurgicale du fibroadénome du sein est possible de deux manières. L'utilisation de la résection sectorielle est appropriée si un processus oncologique est suspecté. Dans ce cas, l'élimination du néoplasme avec la glande mammaire est effectuée. La deuxième méthode (énucléation) consiste à éliminer uniquement la formation de type tumoral, tandis que le fibroadénome est, pour ainsi dire, «excrété» des tissus environnants. Dans les deux cas, après l'opération, un examen détaillé de la tumeur est nécessaire pour exclure sa base maligne..

Le traitement conditionnellement non chirurgical suppose l'absence d'intervention chirurgicale directe. Cependant, la présence d'une incision dans la peau n'est pas toujours exclue. Types: cryodestruction (congélation de la tumeur); mammotomie (insertion d'une sonde dans le joint); intervention au laser (ablation - destruction d'un néoplasme à l'aide d'un laser et d'ultrasons); élimination du fibroadénome à haute fréquence.

En raison de l'apparition d'un fibroadénome, l'opération de la glande mammaire est considérée comme la plus facile parmi les autres interventions chirurgicales..

La procédure ne prend pas plus d'une heure. Les complications après le retrait ne se produisent presque jamais. Le repos au lit n'est pas nécessaire. Le patient ne reste à l'hôpital que quelques heures, moins souvent jusqu'à deux jours.

Les sutures sont retirées après 9 à 12 jours. Dans une situation où une suture cosmétique est utilisée, elle se dissout d'elle-même. Habituellement, il n'y a pas de défauts visuels, la seule exception est l'élimination d'un adénome trop gros.

En période postopératoire, une femme ne ressent généralement aucune sensation douloureuse..

Cependant, les médecins notent le risque de récidive de la maladie même après l'ablation de la tumeur. De plus, des kystes peuvent apparaître..

Traitement de l'adénome du sein

Les patientes s'intéressent à la manière de traiter l'adénome du sein. La thérapie de la maladie doit être compétente. Le médecin prescrit des médicaments contenant des hormones, des complexes multivitaminés. Le patient peut être recommandé le médicament Klamin. Il se présente sous forme de pilule et de capsule. Klamin compense le manque d'iode, qui est nécessaire pour le travail bien coordonné de la glande thyroïde. Le dosage du médicament est individuel. La clamine régule le métabolisme des lipides et améliore le fonctionnement des glandes mammaires.

Si un patient reçoit un diagnostic de formation de 10 mm ou plus, un mammologue doit être visité et une échographie doit être effectuée périodiquement. L'adénome mammaire peut être asymptomatique. Le néoplasme n'altère pas le fonctionnement des organes. En pratique clinique, il existe des cas où le fibroadénome a disparu tout seul. Des hormones sont également prescrites pour traiter la maladie. Ils sont pris pour normaliser les niveaux d'œstrogène et de progestérone..

La thérapie est effectuée en tenant compte du fond hormonal de la femme.

Un traitement conservateur

Avec une taille de tumeur insignifiante, si la maladie ne progresse pas, une intervention chirurgicale est supprimée. Le parcours thérapeutique dure longtemps. Obligatoire:

  1. Correction de la nutrition. Les patients doivent limiter la consommation d'aliments gras, de muffins. Le sel pour la cuisine est préférable d'utiliser iodé.
  2. Rétablissement de l'équilibre hormonal. Il est recommandé de tomber enceinte, de nourrir l'enfant pendant au moins 1 an.
  3. Physiothérapie. L'électrophorèse à l'iodure de potassium, la novocaïne est recommandée. Les procédures de réchauffement sont contre-indiquées.
  4. Amélioration médicinale du foie, qui est activement impliquée dans l'inactivation des œstrogènes. Prescrire des vitamines B6, A, E, C, D, hépatoprotecteurs (Carsil, Essentiale).
  5. Restauration médicinale de l'équilibre hormonal. Des préparations à base de plantes sont prescrites (Mastodinon, Normomens, Quinol). Des contraceptifs hormonaux oraux sont utilisés (Yarina).

Avec une douleur intense, un gonflement des glandes mammaires avant le début des jours critiques, il est recommandé de boire des décoctions d'herbes qui ont un effet diurétique (feuilles d'airelles, bouleau, fleurs de bleuet, racine de réglisse, pissenlit).

L'hormonothérapie est prescrite lorsque les autres méthodes de traitement sont inefficaces. Attribuer:

Dans de rares cas, le tamoxifène est prescrit. Lors d'une utilisation prolongée, divers effets indésirables surviennent (thrombophlébite, rhume des foins, cancer de l'endomètre).

Pour le traitement de l'adénome de la glande mammaire, un médicament hormonal local est utilisé - la progestine. Une application est faite sur la zone touchée du sein. Il ne provoque pas de troubles hormonaux.

L'une des raisons de l'augmentation de la douleur dans les glandes mammaires est une excitabilité nerveuse accrue, la peur du développement d'un processus malin. Les patients sont recommandés sédatifs à base de plantes (valériane, agripaume).

Tous les médicaments prescrits par un médecin doivent être pris pendant une longue période. Le traitement dure à partir de 3 mois. S'il n'y a pas d'effet du traitement, il y a un risque de malignité, une grosse tumeur (plus de 2 cm) - une opération est nécessaire.

Intervention chirurgicale

Il existe plusieurs méthodes d'intervention:

  1. Ablation au laser. Lorsqu'ils sont exposés à un laser, les instruments chirurgicaux ne sont pas utilisés, l'intégrité des tissus n'est pas perturbée. Le laser frappe la formation et la vaporise complètement. Si la femme n'a pas de complications, une rééducation complémentaire a lieu à domicile.
  2. Ablation cryogénique. Les cellules tumorales sont exposées au froid. Ils s'effondrent et cessent complètement de grandir. Il n'y a aucun effet sur la peau. Quelques heures après la congélation de l'adénome, l'état de la femme est complètement stabilisé.
  3. Les ondes radio. La femme reçoit une anesthésie locale pour l'incision. Après avoir ouvert les tissus, un appareil émettant des ondes radioélectriques est utilisé. Pendant l'opération, l'adénome est séparé du tissu sain et retiré..
  4. Biopsie. Un anesthésique est injecté dans la glande mammaire, une incision est pratiquée et une sonde spéciale est insérée dans l'adénome. La tumeur détectée est évacuée à l'aide d'un vide. L'intervention est réalisée avec un traumatisme minimal des tissus, la cicatrice reste invisible.

Un accès complet à l'intérieur du sein est nécessaire en cas de développement brutal de la tumeur. La principale complication de l'adénome gros est une déformation sévère du sein nécessitant une reconstruction.

  1. Résection sectorielle. Le médecin enlève non seulement le corps de l'adénome, mais également une partie des tissus sains. Cela est nécessaire en cas de complications du processus, le risque de développer des cellules malignes.
  2. Décorticage. La pathologie est supprimée sans impliquer les tissus sains. Cela vous permet de maximiser la forme originale du sein. Pendant l'opération, l'adénome enlevé est immédiatement envoyé pour des tests de laboratoire.

Les raisons

La principale cause de l'apparition et du développement de l'adénome du sein est un déséquilibre des hormones sexuelles féminines. En particulier, le rôle de la création conjointe:

  • déficit en progestérone;
  • excès d'œstrogène.

Il a également été révélé qu'une augmentation de la synthèse (production) de prolactine peut jouer un rôle dans la formation d'adénome mammaire.

En conséquence, un adénome du sein se produit avec les facteurs suivants se manifestant simultanément:

  • violation de l'équilibre de ces hormones;
  • changements dans les glandes mammaires pendant la gestation (grossesse);
  • charge fonctionnelle importante pendant la lactation.

Sous l'influence de ces facteurs, des conditions favorables sont créées pour une prolifération excessive (reproduction, croissance et développement) de l'épithélium glandulaire, dont se compose l'adénome du sein.

De plus, un certain nombre de facteurs ont été identifiés qui ne sont pas les causes directes du développement de cette tumeur, mais contribuent à son apparition et, si la tumeur s'est déjà formée, à une croissance et un développement ultérieurs. Ce sont des facteurs tels que:

  • certains troubles hormonaux de la sphère non gynécologique;
  • prédisposition héréditaire;
  • mauvaises habitudes;
  • prendre des contraceptifs oraux - médicaments qui empêchent une grossesse non désirée;
  • certaines maladies des organes reproducteurs - celles liées à l'accouchement;
  • des situations stressantes;
  • une maladie grave du foie.

Le plus souvent, les femmes avec un adénome mammaire diagnostiqué reçoivent un diagnostic de pathologies endocriniennes de la sphère non gynécologique telles que:

  • hypothyroïdie - un manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps, associé à une violation de leur synthèse (production);
  • hyperthyroïdie - quantités excessives d'hormones thyroïdiennes;
  • diabète sucré - une violation du métabolisme des glucides qui se produit avec une carence persistante de l'hormone insuline.

La prédisposition héréditaire est l'un des facteurs contribuant le plus souvent au développement de l'adénome du sein. On remarque que l'adénome du sein peut être détecté chez plusieurs femmes du genre à la fois. De plus, les combinaisons de parents malades peuvent être différentes - par exemple:

  • grand-mère et mère;
  • maman et petite-fille;
  • cousins ​​dont les mères sont frères et sœurs et ont une grand-mère maternelle

De toutes les mauvaises habitudes, le tabagisme contribue le plus souvent à l'apparition d'un adénome du sein. Le rôle de l'alcool et des médicaments dans la reproduction active, la croissance et le développement de l'épithélium glandulaire des glandes mammaires est également à l'étude..

La prise de contraceptifs oraux en elle-même est rarement à l'origine de la survenue d'un adénome du sein - leur utilisation à long terme incontrôlée est d'une grande importance. Ceci s'explique par l'influence des contraceptifs oraux sur les hormones sexuelles féminines - à savoir, l'apparition d'un déséquilibre hormonal.

Les maladies de la sphère reproductrice féminine, contre lesquelles un adénome mammaire se développe plus facilement, sont:

  • kyste ovarien - formation sous la forme d'une cavité avec du liquide;
  • oophorite - une lésion inflammatoire des ovaires;
  • cancer de l'ovaire - son néoplasme malin provenant de cellules épithéliales;
  • endométriose - une maladie dans laquelle des cellules de l'endomètre (la couche interne de l'utérus) apparaissent dans d'autres organes et tissus.

Les conditions stressantes entraînent une augmentation maximale (aiguë) de la quantité de corticostéroïdes (hormones du cortex surrénalien), ce qui contribue au développement de l'adénome du sein. La régularité de ces stress est plus importante que leur gravité. Mais il y a des cas où un adénome du sein est apparu chez les femmes quelque temps après des expériences émotionnelles à court terme mais fortes.

Si une femme a développé une maladie hépatique grave, cela entraîne une violation de ses fonctions - en particulier, la dégradation de la dégradation hépatique des hormones sexuelles (et pas seulement) se produit, ce qui, à son tour, contribue à la survenue d'un adénome mammaire..

Traitement

Le fibroadénome du sein est presque toujours traité chirurgicalement. L'observation ne peut être poursuivie qu'avec de très petits nœuds (jusqu'à 5 mm de diamètre). La question de savoir s'il faut ou non retirer le fibroadénome du sein est décidée par le médecin après examen, tests d'hormones, échographie et biopsie tissulaire.

Le fibroadénome doit-il être retiré avant ou pendant une grossesse planifiée? La combinaison de conditions telles que le fibroadénome et la grossesse peut entraîner une dégénérescence maligne de la tumeur. Si cela ne se produit pas, des difficultés peuvent survenir pendant l'allaitement, en particulier avec un gros nœud ou plusieurs nœuds: le lait ne circulera pas bien dans les canaux lactifères, une lactostase et une mammite se produiront.

Par conséquent, il est conseillé de supprimer la formation le plus tôt possible, principalement au stade de la planification. Avec la croissance rapide de la tumeur pendant la gestation d'un enfant, des interventions moins traumatiques seront préférables. Cependant, la question du volume de l'opération, en particulier pendant la grossesse, est décidée immédiatement, mais seulement après observation et examen par plusieurs spécialistes. Avec une petite taille des ganglions, pas de suspicion de cancer, le traitement chirurgical est reporté et effectué après la naissance de l'enfant et la fin de l'allaitement.

Contre-indications à l'élimination:

  • fièvre et maladies infectieuses;
  • maladies oncologiques et autres maladies graves;
  • refus d'une femme de subir un traitement chirurgical;
  • troubles de la coagulation sanguine, haut degré d'hypertension artérielle, diabète sucré mal compensé et autres conditions, après la correction desquelles l'opération devient possible.

Exploitation et réhabilitation

L'opération pour enlever le fibroadénome du sein peut être réalisée de deux manières fondamentalement différentes:

  • énucléation (éclosion) - retrait uniquement du nodule lui-même par une petite incision près du mamelon;
  • résection sectorielle - ablation de la tumeur avec les tissus environnants sous la forme d'un secteur de la glande, plus souvent effectuée si une transformation maligne est suspectée.

En fonction du volume, la chirurgie est réalisée sous anesthésie locale ou intraveineuse. Cela dure environ une heure. Après l'ablation de la tumeur, des sutures cosmétiques sont appliquées sur la peau, ce qui vous permet d'obtenir un bon résultat externe.

Avec une localisation superficielle du nœud, la confiance en sa bonne qualité, il est possible d'éliminer le fibroadénome du sein avec un laser. Il s'agit d'une opération peu traumatique, accompagnée d'une guérison rapide des tissus et d'un bon effet cosmétique. Outre la thérapie au laser, vous pouvez utiliser la thérapie par ondes radio.

La période postopératoire se déroule sans complications, la femme ne ressent pas de douleur. Le patient quitte généralement l'hôpital le même jour ou le lendemain de l'intervention, les sutures sont retirées après une semaine. Assurez-vous de procéder à un examen histologique du matériau retiré au microscope pour exclure un processus cancéreux.

La rééducation après le retrait du fibroadénome comprend une consultation obligatoire avec un gynécologue. Il est conseillé d'augmenter la teneur en protéines animales et en légumes dans l'alimentation, d'abandonner les aliments gras et les allergènes (chocolat, agrumes, œufs). Il est nécessaire de normaliser le poids, d'augmenter l'activité physique. Parfois, la consultation d'un psychothérapeute est nécessaire pour aider une femme à prendre conscience de sa maladie et à faire face à ses conséquences, en particulier avec un grand volume de chirurgie.

S'il reste un sceau après le retrait, vous devez à nouveau consulter un médecin. Cela peut être un signe de suppuration du sein, de croissance d'une tumeur maligne ou de cicatrisation de la suture. Dans tous les cas, un examen approfondi par un spécialiste est nécessaire, de préférence le médecin qui a effectué l'opération..

Petite cicatrice après élimination du fibroadénome: 1. après la chirurgie 2. un mois plus tard

Adénome mammaire: qu'est-ce que c'est

Qu'est-ce que cet adénome mammaire, est-ce dangereux, puis-je y faire face par moi-même - ce sont les questions fréquentes des femmes confrontées à la maladie.

L'adénome mammaire est un néoplasme bénin résultant de la prolifération du tissu mammaire.

Le manuel scolaire d'anatomie donne une description très claire du fonctionnement du sein féminin. La glande mammaire se compose de:

  • tissu glandulaire,
  • à partir de tissu conjonctif, dont l'une des variétés est le tissu fibreux,
  • du tissu adipeux,
  • des navires.

En cas d'écart par rapport à la norme, les cellules du tissu fibreux ou glandulaire commencent à se diviser intensément, et c'est ainsi qu'un adénome mammaire se produit.

Les zones denses de tissu sont bien ressenties à la palpation, étant localisées, contrairement aux tumeurs malignes à la surface de la poitrine. Les formations de billes agrégées sont plus difficiles à traiter et posent un plus grand risque pour la santé.

Diagnostique

Un diagnostic précis ne peut être posé que sur la base des résultats de l'échographie, de la mammographie, de la biopsie et de l'examen personnel du patient. En règle générale, une formation caractéristique se trouve déjà à la palpation, cependant, un certain nombre d'études cliniques supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la nature de la pathologie et ses caractéristiques..

Il est particulièrement important d'effectuer une biopsie, car c'est cette méthode d'examen médical de la "boule" apparue qui permet de déterminer en toute confiance s'il existe un néoplasme bénin ou malin. Pour effectuer une telle analyse en profondeur, un morceau de tissu d'une zone caractéristique est nécessaire et son examen plus approfondi au microscope

Si les résultats de l'échographie et de la mammographie ont confirmé la présence d'un fibroadénome, il n'est pas nécessaire d'effectuer en plus une biopsie, en particulier à un jeune âge. Lorsque l'échographie précédemment réalisée ne permet pas d'obtenir un diagnostic précis, l'utilisation de l'imagerie par résonance magnétique a lieu, ce qui résoudra tous les doutes d'un spécialiste qualifié..

Tous les tests de laboratoire collectés, ainsi que les plaintes exprimées et l'examen du sein par un médecin nous permettent de tirer des conclusions fiables sur la nature de la maladie présente dans le corps.

Adénome du sein - traitement, causes, types

L'adénome du sein est une formation semblable à une tumeur dans le sein d'une femme, qui a une évolution bénigne et est formée à partir de cellules épithéliales. Le plus souvent, cette pathologie se forme en âge de procréer, tandis que la cause la plus probable conduisant au développement d'une pathologie est un déséquilibre hormonal.

Les néoplasmes mammaires peuvent être uniques et multiples, alors qu'ils peuvent être localisés sur une ou deux glandes mammaires à la fois. Un traitement optimal n'est prescrit qu'après un diagnostic précis de la maladie dans un hôpital.

Qu'est-ce que l'adénome du sein

En pratique oncologique, un adénome mammaire est une tumeur, qui est un type de mastopathie, se formant à partir des tissus épithéliaux. Le plus souvent, la maladie adénomateuse est observée chez les femmes âgées de 15 à 35 ans, en particulier pendant la grossesse et l'allaitement. Les adénomes mammaires ne peuvent se développer qu'avant le début de la ménopause. Si les femmes ont déjà des tumeurs similaires, pendant la ménopause ou dans la période suivante, elles sont réduites, tandis que de nouvelles ne surviennent pas, car le développement et le fonctionnement des glandes mammaires après le début de la ménopause s'arrêtent.

Il est à noter que cette pathologie ne dégénère jamais en une forme maligne et est un néoplasme hormono-dépendant. Si vous soupçonnez cette maladie, vous pouvez en savoir plus sur ce qu'est un adénome du sein en passant un examen dans un établissement médical. L'examen est généralement effectué par des oncologues ou des mammologues après consultation et examen. Chaque femme doit savoir comment l'adénome est diagnostiqué, traité et prévenu.

Les raisons

La principale raison de la formation d'adénome chez la femme au sein est un dysfonctionnement dans la régulation de la quantité d'hormones. Dans la plupart des cas, une carence en progestérone et un excès simultané d'œstrogènes sont impliqués dans l'apparition de la pathologie. Dans le cas d'un déséquilibre de ces hormones, en particulier lors de modifications des glandes mammaires pendant la gestation et la lactation, des conditions optimales sont créées dans lesquelles les cellules d'adénome commencent à se développer. De plus, l'apparition d'une tumeur est facilitée par une augmentation de la prolactine dans le corps..

Un trait caractéristique est le fait que si les femmes ont un adénome au sein, d'autres pathologies endocriniennes ne sont pas trouvées. Il existe de telles raisons courantes pour le développement d'un adénome:

  • prédisposition génétique;
  • hérédité;
  • l'utilisation de contraceptifs hormonaux oraux;
  • maladies des organes reproducteurs;
  • insuffisance hépatique rénale;
  • tabagisme et consommation excessive d'alcool.

Pendant la ménopause, ainsi qu'après, les glandes du sein s'atrophient et, par conséquent, cette pathologie ne survient pas chez les femmes après quarante-cinq ans.

Classification

Étant donné que le développement d'une tumeur peut se produire à la fois dans la glande mammaire elle-même et dans le mamelon du sein, l'adénome du mamelon et du sein se distingue dans la pratique médicale. Dans le premier cas, une tumeur apparaît, constituée exclusivement de tissus glandulaires. Lorsqu'une tumeur se forme à partir de cellules de tissus glandulaires et conjonctifs (fibreux), la pathologie est appelée fibroadénome des glandes mammaires. Ce type est le plus courant. Sur la base des données de l'Organisation mondiale de la santé, l'adénome de la glande mammaire peut être des types suivants:

  • Tubulaire - se manifeste comme un nœud avec des limites claires et est formé de structures tubulaires anormales constituées de cellules myoépithéliales et glandulaires.
  • Lactation - située plus souvent dans le passage laiteux et les lobes, alors qu'elle se produit exclusivement pendant la lactation. Formé d'un adénome tubulaire.
  • Apocryl - formé exclusivement à partir de l'épithélium glandulaire, tout en ressemblant à un nœud avec des limites claires.
  • Pléomorphe - provient de cellules fibreuses, glandulaires et graisseuses pathologiques et est le plus souvent situé sous l'aréole du mamelon. Le danger de ce type réside dans sa tendance à la transformation maligne en carcinome du sein.
  • Ductal - une tumeur extrêmement rare, caractérisée par l'expansion du conduit de lait, dans la lumière de laquelle un polype glandulaire est formé.

Chaque type d'adénome nécessite un traitement dans un hôpital, par conséquent, si des symptômes caractéristiques apparaissent, vous ne devez pas hésiter et subir un examen dans un établissement médical.

Adénome pléomorphe

Ce type de néoplasme est diagnostiqué moins souvent que les autres formes d'adénomes, alors qu'il se forme à partir de la jonction de tissus fibreux, adipeux et glandulaires. La tumeur est située directement dans la zone sous l'aréole. Dans de rares cas, le néoplasme peut dégénérer en une tumeur maligne, un carcinome. Par conséquent, afin d'éviter de telles conséquences, le traitement de la tumeur est effectué sans délai à l'aide d'une intervention chirurgicale..

Adénome du mamelon

Cette forme de maladie est rarement diagnostiquée, alors qu'elle se forme dans les canaux lactifères près des mamelons. L'adénome du mamelon présente des signes caractéristiques, qui peuvent être des sensations douloureuses et des écoulements thoraciques. Parfois, des ulcères et des démangeaisons peuvent apparaître, ainsi qu'une bosse dans la glande mammaire et une augmentation de la taille du mamelon. L'adénome est des types suivants:

  • Fréquent - le développement de la pathologie se produit dans les canaux lactifères de la glande et de l'aréole. Plus souvent, il y a plusieurs lésions dans les tissus glandulaires et musculaires.
  • Syringimatous - le néoplasme est situé dans la région subossus et se compose de cellules glandulaires pathologiques des glandes sudoripares. La tumeur n'a pas de limites définies.

Avec une telle maladie, l'état du patient est considéré comme précancéreux, par conséquent, le traitement est effectué chirurgicalement en enlevant la tumeur et en procédant à un examen histologique supplémentaire..

Adénome tubulaire

L'adénome tubulaire du sein est une tumeur qui se développe à partir du tissu de la glande, ce qui est plus fréquent chez les femmes en âge de procréer. Le néoplasme n'est pas sujet à la malignité et survient dans seulement trois pour cent de tous les cas d'autres tumeurs bénignes localisées dans la poitrine. Une caractéristique de ce type est qu'il est souvent possible de poser un diagnostic précis uniquement après la chirurgie, car la pathologie est capable d'imiter d'autres formations fibroadénomateuses.

Adénome en lactation

Cette forme d'adénomes est le plus souvent diagnostiquée chez les femmes pendant la période d'allaitement, car à ce moment, des modifications du fond hormonal peuvent provoquer l'apparition d'une tumeur sous la forme d'un nœud de structure dense. Habituellement, ces formations disparaissent d'elles-mêmes après la fin de la période de lactation et la régulation des niveaux hormonaux.

Parfois, la taille de la tumeur peut être impressionnante, provoquant ainsi une gêne pour les patients. Ensuite, les médecins de la clinique peuvent prescrire un traitement conservateur avec des médicaments qui inhibent la croissance des néoplasmes. La chirurgie pour enlever le néoplasme est réalisée dans des situations exceptionnelles.

Fibroadénome

Symptômes

Habituellement, la maladie du sein se développe sans manifestation de symptômes cliniques et est diagnostiquée lors d'un examen de routine ou aléatoire. Lors de la palpation, une formation sphérique d'une structure élastique avec des limites claires peut être détectée. Le néoplasme est mobile et en aucun cas associé aux tissus de la glande mammaire environnante. Le plus souvent, la surface du néoplasme est lisse, mais dans certains cas, l'adénome peut avoir une surface bosselée. La peau dans la zone des tumeurs ne subit aucun changement et ne change pas de couleur.

En présence d'un adénome du mamelon, les symptômes peuvent être les suivants:

  • œdème;
  • hyperémie;
  • écoulement sanglant ou séreux.

Les surfaces des mamelons peuvent se couvrir d'ulcères et de croûtes, et la palpation dans l'épaisseur du mamelon peut révéler un nœud souple élastique qui n'interface pas avec d'autres tissus. La peau autour du mamelon ne change pas et conserve sa couleur naturelle.

Diagnostique

En cas de suspicion de présence d'un adénome mammaire, le diagnostic est posé dans les services de mammologie, sur la base des plaintes des patientes et des résultats d'un examen externe avec palpation. Le médecin peut identifier une ou plusieurs excroissances mobiles qui peuvent ressembler à des pois. Une patiente avec un adénome mammaire suspecté doit subir une échographie (échographie) et une mammographie. En cas de suspicion de troubles endocriniens, de maladies somatiques ou de la reproduction, les spécialistes suivants doivent être consultés:

De plus, d'autres études sont attribuées aux patients:

  • radiographie pulmonaire (mammographie);
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • biopsie.

Un diagnostic précis ne peut être posé qu'après un examen histologique, pour lequel une biopsie est nécessaire. La durée de l'examen dépend de la nature de la tumeur, ainsi que de la présence ou de l'absence de soupçons d'autres pathologies possibles.

Traitement

Avec un adénome mammaire diagnostiqué, le traitement avec des méthodes conservatrices et médicales est inefficace. La tumeur peut se résorber d'elle-même ou le patient peut subir l'élimination de la formation. Si une opération est prescrite, les indications peuvent être:

  • grande taille de la tumeur;
  • le risque de transformation maligne;
  • syndrome douloureux sévère;
  • défaut esthétique grave.

Si le volume de la tumeur est important, l'opération peut être réalisée par énucléation ou par résection sectorielle. La méthode d'élimination à utiliser dépend de la présence ou de l'absence de suspicion de transformation maligne.

L'énucléation est prescrite en l'absence de risque de malignité et est une petite opération au cours de laquelle l'adénome est éliminé au sein des tissus sains. La résection sectorielle est une opération plus grave, dans laquelle, avec l'adénome, quelques centimètres de plus de tissu sain sont retirés pour empêcher la croissance maligne. Après la fin des procédures chirurgicales, il peut y avoir des défauts cosmétiques qui nécessitent davantage de plastique cosmétique.

Si un adénome du mamelon est diagnostiqué, une intervention chirurgicale peut également être réalisée par la méthode de l'excision locale (ablation du néoplasme et de plusieurs millimètres de tissu sain à proximité). La façon de traiter cette pathologie dépend principalement de sa taille. Dans la période postopératoire, les patients se voient prescrire un traitement médicamenteux, avec l'utilisation d'antibiotiques. Les points de suture sont retirés dans les sept ou dix jours suivant la chirurgie.

Prévention et pronostic

Il n'y a pas de moyen précis de prévenir la maladie, mais afin de détecter rapidement un néoplasme, il est recommandé de subir régulièrement des examens programmés et d'effectuer périodiquement une palpation mammaire par vous-même. Cela doit faire l'objet d'une attention particulière en cas de troubles hormonaux..

Habituellement, le pronostic pour les patients est tout à fait favorable, car la pathologie ne constitue pas une menace pour la vie et la santé des femmes. Mais néanmoins, des tumeurs apparaissent parfois qui peuvent dégénérer de manière maligne.Par conséquent, si un adénome du sein survient, il est impératif de subir un examen dans un établissement médical..